ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Communion de William Branham a été prêchée 47-1100 La durée est de: .pdf La traduction shp
Télécharger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   

Communion

1          A présent, nous allons avoir un solo de trompette par mon brave ami, frère F. F. Bosworth: Frère Bosworth.

[Frère Bosworth joue un solo.–N.D.E.]

Oh ! lala ! C’était très bien, Frère Bosworth. Nous avons certainement apprécié cela. Et je me demande, pendant que vous êtes en train d’accorder votre instrument-là, si nous pouvons avoir une petite mélodie de A la Croix. C’est pour ainsi dire mon chant préféré. Je me demande si vous pourriez jouer cela. Très bien, Frère Bosworth.

[Frère Bosworth joue A la Croix.–N.D.E.]

Oh ! lala ! C’est comme lors du réveil d’autrefois, d’il y a longtemps. Dites donc, nous nous réjouissons certainement ici par cette petite visite ici avec frère et soeurMcAnally ce soir. Je me demande, Frère Hooper, si vous avez un mot que vous aimeriez dire au micro maintenant. [Frère Hooper dit quelques paroles.–N.D.E.]

Oui, oui. Frère McAnally est presque le meilleur chasseur de sanglier de la région. Il est le meilleur en mon absence. Très bien. J’aimerais entendre un mot de la part de ma femme ici. Très bien, chérie, que vas-tu dire? [SoeurMeda Branham dit: «Certainement, je suis heureuse du privilège que j’ai d’être en Arizona et de rencontrer des amis comme frère et soeurMcAnally.»–N.D.E.]

Frère Bosworth, que pensez-vous de l’Arizona et de ces gens ici?

[Frère Bosworth dit quelques paroles.–N.D.E.]

[Frère McAnally fait un commentaire sur la chasse au sanglier–N.D.E.]

[Frère Bosworth joue un autre solo.–N.D.E.]

Frère Mac, tout ce que vous avez fait pour nous pendant ce voyage depuis que nous sommes ici... Et j’ai confiance au Dieu Tout-Puissant qu’un jour, nous pourrons être de nouveau ensemble. Que Dieu vous bénisse, frère. J’ai toujours désiré entendre la voix de votre femme. SoeurMcAnally, même si je suis à des kilomètres, quand vous jouerez ceci, pensez à moi.

[SoeurMcAnally dit quelques paroles.–N.D.E.]

O.K. Eh bien, merci, SoeurMcAnally. Ça a été très très bien. Oh ! C’est juste une petite femme timide. En quelque sorte, j’aime pourtant cela. Frère Bosworth, vous en avez un autre là, sur cette vieille trompette-là? Nous...nous aimerions vraiment en entendre un autre pour frère Mac et les autres. Que Dieu vous bénisse, frère. Très bien, Frère Bosworth.

[Frère Bosworth joue un autre solo.–N.D.E.]

Bien, Frère Bosworth. Merci beaucoup. Frère Hooper, vous avez un autre mot à dire? Rien à dire? Chérie, oh! lala! Mac, dites-nous quelque chose très rapidement à ce micro, s’il vous plaît.

[Frère McAnally dit quelques paroles de plus au sujet de la chasse.–N.D.E.]

O.K. C’est bien. Voulez-vous dire un mot, Frère Bosworth? Dites quelque chose d’autre.

[Frère Bosworth parle pendant une minute et demie.–N.D.E.]

 

EN HAUT