ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Le Messie de William Branham a été prêchée 61-0117 La durée est de: 1 heure 44 minutes .pdf La traduction MS
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3

Le Messie

1    Vous pouvez vous asseoir. Cela me semble comme arriver chez moi. Revenir et entendre votre pasteur parler des choses merveilleuses, que le Seigneur a accomplies dans cette √©glise depuis ma derni√®re visite. Il a d√©clar√© qu'il y avait pratiquement un r√©veil continuel du d√©versement du Saint-Esprit. Oh! n'est-ce pas merveilleux d'√™tre parfaitement √† l'heure de Dieu, au bon moment? Cela nous fait quelque chose.

2    Eh bien! nous en avons eu un au Tabernacle. Je vous ai parl√© que nous avions eu une s√©rie de sujets traitant des Sept derniers √āges de l'√Čglise. Et oh! lorsque j'ai termin√©, Dimanche dernier, avec le chapitre quatre de l'Apocalypse... j'avais environ trois cent cinquante ou quatre cents personnes dans mon assembl√©e.
    Et alors que je parlais, (j'avais appel√© la ligne de pri√®re) de la r√©flexion de la Gloire de la Shekinah sur les √©toiles et sur la mer de verre o√Ļ les sacrifices √©taient lav√©s, vous savez, ce qui repr√©sente les p√©cheurs, l'eau de s√©paration... Alors que je parlais l√†-dessus et que je m'appr√™tais √† prier pour les malades, l'Ange du Seigneur descendit devant tous et alla se tenir dans le coin de la salle et trois cents personnes ou davantage Le regard√®rent pendant quinze minutes en poussant des cris, pleurant et louant Dieu. Tous regard√®rent... C'√©tait la premi√®re fois qu'Il apparaissait ainsi devant une √©glise. Il entra et alla se tenir √† cet endroit.

3    Je dis: ¬ęPouvez-vous Le voir?¬Ľ Et tout le monde commen√ßa √† crier et √† tomber; Elle √©tait l√†, la grande lumi√®re ambre de la Colonne de Feu, d'une rondeur parfaite. Puis Elle commen√ßa √† s'estomper et l'ombre de chacun de ces √Ęges de l'√Čglise se dessina dans cette Colonne de Feu exactement comme je les avais enseign√©s. Dieu sait que c'est la v√©rit√© alors que je me tiens ici devant Sa Bible. Nous vivons assur√©ment √† la fin des temps.

4    Oh! je suis si content de savoir que le proph√®te a promis que, vers le soir, la lumi√®re para√ģtrait. Savoir que dans cette heure o√Ļ tout est si sombre dans le monde, nous vivons et marchons dans la Lumi√®re; la Lumi√®re qu'Il a promise de nous donner. Et nous sommes ce soir les privil√©gi√©s qui jouissent de ces choses en cette fin des temps.

5    Maintenant souvenez-vous que l'√Čglise ne sera pas... Elle ne sera pas quelque chose de grand et d'important. Dans chaque √Ęge, cela a toujours √©t√© une minorit√©, juste une petite lumi√®re. Et pendant les √Ęges sombres, elle s'est presque compl√®tement √©teinte. Puis dans cet √Ęge de l'√Čglise de Laodic√©e elle s'√©teint presque compl√®tement de nouveau.

6    Fr√®re Jack m'a invit√© √† venir pr√™cher ici, une fois, ces Sept √āges de l'√Čglise. J'esp√®re que j'en aurai l'occasion. Oh! nous avons assur√©ment appr√©ci√©, chez nous, de voir de quelle mani√®re le Saint-Esprit a b√©ni cela.

7    Maintenant, d'ici nous allons aller √† Beaumont, puis nous irons sur la c√īt√© Ouest; ensuite nous reviendrons pour aller dans l'Ohio, puis nous descendrons en Virginie; en Caroline du Nord, puis de l√† nous irons √† Springfield, Chicago; ensuite nous irons dans le nord de la Colombie Britannique √† Fort Saint John et Grand Prairie, Dawson Creek et √† travers cette r√©gion et j'esp√®re √™tre de retour d'ici juin, Dieu voulant pour... Cela fera six mois √† ce moment-l√† et j'esp√®re √™tre de retour √† temps pour partir peut-√™tre outre-mer √† ce moment-l√†, Dieu voulant.

8    Maintenant nous sommes heureux d'√™tre ici ce soir et de voir que tellement sont venus avec des visages lumineux et des coeurs ouverts. C'est un moment merveilleux, n'est-ce pas? Nous sommes dans l'attente ce soir, je suis dans l'attente, comptant que le Seigneur nous fera conna√ģtre ce soir, Sa puissance et Sa gloire et Se montrera Lui-m√™me √† nous. Et qu'Il le fasse ou qu'Il ne le fasse pas nous croirons tout autant en Lui.

9    Je viens de quitter une dame qui vient d'Allemagne. Elle perdit un b√©b√© il y a quelques semaines. Et elle √©tait pr√©sente le jour o√Ļ, en Californie, ils amen√®rent un petit b√©b√© qui √©tait mort un matin vers les trois ou quatre heures. Les parents avaient roul√© toute la journ√©e et c'√©tait environ trois, quatre ou cinq heures, oui environ six heures de l'apr√®s-midi. La m√®re √©tait assise sur le si√®ge arri√®re de la voiture, tenant dans les bras cette petite forme froide.

10    Lorsqu'ils arriv√®rent √† l'endroit o√Ļ je me trouvais, √† San Bernardino, ils amen√®rent le petit b√©b√© vers moi et je dis: ¬ęOh! depuis combien de temps le b√©b√© est-il mort?¬Ľ
    Elle r√©pondit: ¬ęDepuis t√īt ce matin.¬Ľ Je pris la petite forme froide qui √©tait d√©j√† devenue raide et, alors que ces gens se tenaient tout autour, en la tenant dans mes bras, je commen√ßai √† prier notre pr√©cieux Seigneur. Je sentis le b√©b√© se r√©chauffer, je le tenais toujours et apr√®s quelques minutes, il commen√ßa √† gigoter et √† pleurer. Je le tendis alors √† sa m√®re.

11    Ainsi lorsque... or, voyez-vous, nous ne faisons pas savoir ces choses; voyez-vous, la raison est qu'il y a trop d'√©clat aujourd'hui dans nos... Nous essayons d'avoir quelque chose de grand pour faire de la publicit√©. Non, ce ne doit pas servir √† √ßa. Le monde ne le recevra pas de toute fa√ßon. Il s'adresse √† l'√Čglise; c'est pour l'√Čglise, le peuple ce Dieu. Ces grandes choses prestigieuses ne marchent pas dans le Royaume de Dieu.

12    Les gens seront surpris lorsqu'ils d√©couvriront qui sont les croyants et qui ne le sont pas. Ce sera semblable au moment o√Ļ Jean vint √† la premi√®re venue de J√©sus. Il y avait Anne au Temple et Jean-Baptiste. Il n'y en avait que peu qui √©taient de v√©ritables croyants, qui re√ßurent r√©ellement cela. Nous attendons Sa venue.

13    Cette petite √©tait l√†... Son b√©b√© est mort en Allemagne. Son mari est un aum√īnier. Ils m'appel√®rent par t√©l√©phone, en longue distance, environ cinq fois, de jour et de nuit, pour me demander de venir et pour savoir si Dieu allait ressusciter ce petit b√©b√©. Je dis: ¬ęLaissez-moi aller prier.¬Ľ Et je suis all√© prier. J'ai pri√© cet apr√®s-midi, ce soir-l√†.

14    Je vais vous montrer si oui ou non les m√©decins croient. Elle avait d√©j√† donn√© √† lire au m√©decin mon livre intitul√© je crois, ¬ęUn proph√®te visite l'Afrique¬Ľ, ou quelque, chose comme √ßa. Et quand... Elle dit: ¬ęDieu va ressusciter ce b√©b√©.¬Ľ La petite maman dit: ¬ęDieu va ressusciter le b√©b√©.¬Ľ Et le b√©b√© √©tait mort avant qu'ils s'en rendent compte, depuis quatre √† cinq heures. Donc ils transmirent la nouvelle au p√®re √† la base o√Ļ il se trouvait. Et le b√©b√© √©tait mort dans la nuit.
    Ainsi le m√©decin d√©clara: ¬ęEh bien! je vais vous dire ce que je vais faire. Je vais me glisser l√†-bas et rebrancher l'oxyg√®ne.¬Ľ
    Et il laissa ce b√©b√© l√†, durant deux jours, avec l'oxyg√®ne branch√© sur lui en attendant. Quant √† moi j'√©tais ici en train de prier. Ils allaient m'emmener l√†-bas en avion √† r√©action. Je pouvais partir d'ici avec un avion √† r√©action de l'arm√©e pour aller en Allemagne et √™tre de retour le m√™me jour.

15    Un matin, vers le point du jour, je me levai tandis que ma femme sortait de la chambre. Je venais de me r√©veiller et j'√©tais encore √©tendu quand j'entendis quelque chose entrer dans la chambre. Je regardais et il y avait quelque chose qui se d√©pla√ßait dans la chambre. Je sautai sur mes pieds et je dis: ¬ęSeigneur, que d√©sires-Tu faire conna√ģtre √† Ton serviteur?¬Ľ
    Il r√©pondit: ¬ęNe r√©primande pas cela, c'est la main du Seigneur.¬Ľ Voyez-vous?

16    Je l'appelai donc au t√©l√©phone et je lui dis: ¬ęNon, Dieu a appel√© votre b√©b√©.¬Ľ Ainsi, lorsqu'elle est venue nous voir l'autre soir, je l'ai quitt√©e hier √† la maison quand je suis parti, elle dit: ¬ęQu'√©tait-ce, Fr√®re Branham? La faiblesse de ma foi?¬Ľ
    Je r√©pondis: ¬ęVous avez une grande foi. Vous avez pri√© pour votre b√©b√©; vous et votre mari vous √™tes cramponn√©s √† cela en disant: Dieu ressuscitera ce b√©b√©. Et Il a refus√© de le faire parce qu'Il sait ce qui est mieux et malgr√© cela vous L'aimez. C'est une foi v√©ritable.¬Ľ

17    Lorsque les montagnes sont d√©plac√©es, n'importe qui peut avoir la foi. Mais laissez une fois cela aller en arri√®re et voyez comment cela marche. C'est l√† que vous prouvez si oui ou non vous avez de la foi. ¬ęEt chaque fils qui vient √† Dieu doit √™tre ch√Ęti√© et √©prouv√© par Dieu.¬Ľ
    Ainsi souvenez-vous que nos √©preuves produisent la patience et que la patience produit l'espoir et ainsi de suite. C'est pourquoi nous nous cramponnons √† Dieu, qu'Il nous b√©nisse ou non, nous sommes l√† qui croyons quand m√™me en Lui parce qu'Il l'a promis et pour voir de quelle mani√®re Il agit.

18    Maintenant avant d'approcher ce sujet et la lecture de la Parole, car la foi vient de ce qu'on... entend, ce qu'on entend la Parole de Dieu... Et maintenant je ne d√©sire pas √™tre trop long parce que Fr√®re Jack, lorsqu'il m'a appel√© pour me demander de passer par ici, ce que je suis heureux de faire, m'a dit qu'ils avaient des malades qui d√©siraient qu'on prie pour eux. C'est ainsi que nous avons pens√© faire cela; vous parler un moment avant de prier pour les malades ce soir. J'ai envoy√© Billy, ici ce soir et il m'a dit qu'il avait distribu√© des cartes de pri√®re. Il y avait vraiment foule. Mais nous pouvons appeler des cartes de pri√®re et si nous ne le faisons pas c'est que ce n'est pas n√©cessaire.

19    Ainsi, avant de nous approcher de Sa Parole, approchons Dieu pendant un moment de pri√®re. Y aurait-il quelqu'un qui aimerait qu'on se souvienne de lui, ce soir dans cette pri√®re? Dieu vous b√©nisse. Que Dieu exauce vos pri√®res. Il conna√ģt vos besoins. Maintenant, avec vos t√™tes inclin√©es, je me demande s'il y a un p√©cheur, homme ou femme, gar√ßon ou fille qui dirait: ¬ęSouvenez-vous de moi, Fr√®re Branham, ce soir, devant Dieu, tandis que vous priez.¬Ľ Voudriez-vous lever la main? Dieu vous b√©nisse. Dieu vous b√©nisse. Dieu vous b√©nisse. Il y a en a beaucoup dans toute la salle. Environ dix √† quinze mains se sont lev√©es, des p√©cheurs.
    S'il y en a sans la Lumi√®re de Dieu dans leur √Ęme par le Saint-Esprit, voudriez-vous lever la main en disant: ¬ęSouvenez-vous de moi Fr√®re Branham¬Ľ? Dieu vous b√©nisse. Oh! je vois des mains partout.

20    Notre P√®re c√©leste, nous approchons Ton Tr√īne de gr√Ęce et de mis√©ricorde. Nous venons humblement au Nom de J√©sus parce que nous sommes s√Ľrs qu'Il nous entend. Car Il a d√©clar√©: ¬ęSi vous demandez quelque chose au P√®re en Mon Nom, je le ferai.¬Ľ Ainsi, nous savons que cette promesse est vraie. Peu importe combien notre incr√©dulit√© Lui fait obstacle, elle est pourtant vraie. C'est pourquoi nous croyons ce soir avec tout ce qui est en nous, que Tu nous entends. Nous croyons que Tu es ici et que Tu vas exaucer nos pri√®res sp√©cialement pour ces p√©cheurs qui ont lev√© la main. Puissent-ils voir la lumi√®re de Dieu ce soir. Puisse cet autel les trouver prostern√©s, implorant la mis√©ricorde pour leur √Ęme p√©cheresse. Accorde-le Seigneur.

21    Je prie pour ceux qui n'ont pas le Saint-Esprit dans leur vie pour les guider. Puisse Dieu venir dans cette tour de contr√īle ce soir et en prendre possession. Puis guider leur vie dans cette heure sombre alors que le temps arrive o√Ļ les nations ne savent pas que faire. Mais Tu es le Chemin, et la Vie. Nous sommes si heureux de T'avoir rencontr√©, il y a des ann√©es, si cher √† nos coeurs. Tu es un secours qui ne manque jamais dans la d√©tresse. Je prie pour que chacun d'entre eux soit rempli du Saint-Esprit ce soir.

22    B√©nis les malades et les afflig√©s qui sont dans la salle et hors de la salle, en convalescence ou o√Ļ qu'ils soient. Nous Te prions d'√™tre mis√©ricordieux envers eux, P√®re. Maintenant, nous voulons Te demander de b√©nir l'√©glise, de continuer √† la b√©nir. Nous voulons Te remercier de ce que Tu fais ici pour ce corps local de croyants. Ces gens saints et pieux qui craignent Ton Nom, Seigneur, et croient que Tu viendras un jour pour nous recevoir. Quoi que nous dormions dans la poussi√®re, ce ne sera pas un obstacle, car la trompette de Dieu sonnera et les morts en Christ ressusciteront premi√®rement. Nous partirons de toute fa√ßon. La mort ne peut pas nous arr√™ter. Rien ne peut nous emp√™cher de Le rencontrer.

23    √Ē Dieu, nous sommes si contents que le Sang de J√©sus est appliqu√© √† notre √Ęme et que Son Esprit demeure en nous. Nous Te prions de faire de nous tous ce soir, des citoyens du Royaume. √Ē Dieu, gu√©ris les malades et les afflig√©s et re√ßois-en la gloire. Et alors que nous approchons Ta Parole maintenant, pour y trouver un message √† apporter √† cette assembl√©e dans l'attente, certains attendant d'√™tre b√©nis, certains attendant d'√™tre remplis, certains attendant d'√™tre gu√©ris, certains attendant d'√™tre sauv√©s, puisse le Saint-Esprit nous servir tous, Seigneur, selon nos besoins. Et maintenant mon besoin profond c'est Toi, Seigneur. Viens et parle, √Ē Dieu, et puisse le Saint-Esprit se mouvoir au-dessus de la Parole comme Il se d√©pla√ßait, au commencement, au-dessus des eaux, et dire: ¬ęQue la lumi√®re soit!¬Ľ alors que la Parole est prononc√©e. Car nous Te le demandons au Nom de J√©sus. Amen.

24    Au cours de la lecture, si vous voulez relever les passages... Durant ces derni√®res semaines, j'ai pris l'habitude de parler et d'inscrire diff√©rents passages des √Čcritures et j'en ai ici, environ quatre pages. Je ne sais pas comment j'arriverai √† toutes les prendre. Si vous voulez donc inscrire ces passages vous √™tes tout √† fait libre de le faire. Je pense parfois qu'√©tant donn√© que la fin est maintenant si proche, je vais enseigner un peu sur ce sujet. Vous pouvez prendre Jean, au chapitre premier. Et nous allons lire le premier passage, dans le premier chapitre et le second passage dans le quatri√®me et nous lirons jusqu'au verset quarante-trois puis au chapitre quatre, nous lirons les versets vingt-quatre, vingt-cinq et vingt-six. Chapitre premier, verset quarante:
    Andr√©, fr√®re de Simon Pierre, √©tait l'un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean, et qui avaient suivi J√©sus.
    Ce fut lui qui rencontra le premier son fr√®re Simon, et il lui dit: Nous avons trouv√© le Messie (ce qui signifie Christ). Et il le conduisit vers J√©sus.
    J√©sus, l'ayant regard√©, dit: tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appel√© C√©phas (ce qui signifie Pierre).

25    Et au verset vingt-quatre du chapitre quatre nous lisons ceci:
    Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui L'adorent, L'adorent en esprit et en v√©rit√©.
    La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir (celui qu'on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. J√©sus lui dit: Je le suis, moi qui te parle.

26    Je d√©sire sortir de l√† un mot de cinq lettres diff√©rentes, pour servir de texte: M-E-S-S-I-E, Messie. Je d√©sire que mon sujet ce soir soit centr√© sur le mot: Le Messie. Le mot lui-m√™me signifie l'Oint; ou il pourrait √™tre utilis√© pour parler du Roi oint. Et il signifie √©galement Christ. Mais nous allons l'utiliser premi√®rement dans le sens du Roi oint.

27    Il appara√ģt premi√®rement dans Gen√®se 3:15, si vous voulez inscrire quelques passages des √Čcritures. La Semence promise de la femme qui devait √™tre l'Oint. √Ä travers les √Čcritures, tous les proph√®tes parlent de Celui qui devait venir: le Roi oint. J'aime ce mot ¬ęoint¬Ľ. Dieu oignant quelqu'un. Et Il devait √™tre un Roi qui devait conduire Isra√ęl √† la libert√© vis-√†-vis de toutes les nations et faire d'eux des chefs sur les nations. C'est ce que le Roi oint devait faire.

28    Je crois que J√©sus de Nazareth a r√©pondu en tous points √† la description que tous les proph√®tes avaient donn√©e au Messie. Je crois que dans √Čsa√Įe 9:6, apr√®s qu'Isra√ęl eut demand√© un signe, Dieu dit: ¬ęJe leur donnerai un signe √©ternel.¬Ľ Un signe, un signe √©ternel. Un signe qui serait valable pour toujours. Il dit: ¬ęUne vierge concevra. Ce sera un signe. Et Celui qui na√ģtra d'elle sera appel√© Conseiller, Prince de la Paix, Dieu Puissant et P√®re √©ternel.¬Ľ

29    Je crois que J√©sus r√©pondait √† la description qui avait √©t√© faite, dans chacune des promesses de J√©hovah au sujet de la venue du Roi et du Messie. Peu importe quel est le nombre de ceux qui croient qu'Il √©choua dans Son oeuvre, Il est n√©anmoins Roi. Il est Roi maintenant, Il est Roi des saints. L'Apocalypse le dit. ¬ęToi, Roi des saints.¬Ľ Il a un royaume. N'√™tre-vous pas contents, ce soir, d'appartenir √† cet Empire? √† l'Empire du Oint? Non seulement cela, mais Il nous a faits rois et sacrificateurs pour Dieu, des oints pour Dieu.

30    Bien que J√©sus ait rempli toutes ces qualifications... et les Juifs avaient lu ces promesses durant des ann√©es, comment fut-il possible que cela passe √† c√īt√© d'eux sans qu'ils le voient? Ces th√©ologiens, si instruits dans les √Čcritures, si minutieux dans les √Čcritures et pourtant, ils manqu√®rent de Le reconna√ģtre comme √©tant l'Oint. Il semble que ce n'aurait pas pu arriver. Il semble qu'ils auraient d√Ľ Le reconna√ģtre, √©tant si vers√©s l√†-dedans. Mais Dieu les aveugla.

31    Cela montre que c'√©tait la main de Dieu. Il √©tait trop bien connu. Ses signes de Messie prouvaient qu'Il √©tait le Messie, prouvaient qu'Il √©tait l'Oint. Et pour qu'eux manquent cela, ce devait √™tre assur√©ment la main de Dieu qui les aveugle, sinon ils ne l'auraient pas manqu√©. Et c'est la m√™me chose aujourd'hui. Si l'√Čvangile est cach√©, Il est cach√© √† ceux qui sont aveugles. Et la seule fa√ßon leur permettant de recevoir la vue, c'est de la recevoir √† travers Dieu.

32    Dans √Čsa√Įe 9:6, nous n'allons pas le lire, mais il est dit qu'Il devait √™tre le P√®re √Čternel, le Dieu Puissant. Lorsque Dieu fit l'homme dans Gen√®se 1:26, cela montre, si vous inscrivez cette r√©f√©rence, c'est Gen√®se 1:26, cela montre qu'avant tout, Dieu fit l'homme pour √™tre un dieu. L'homme fut cr√©√© pour √™tre un dieu. Un dieu inf√©rieur. Il fut fait √† l'image et selon la ressemblance de Dieu. Il avait des mains comme Dieu, il avait des pieds comme Dieu, des yeux, des oreilles, une intelligence comme Dieu, toute sa composition, parce qu'il √©tait un fils de Dieu. J√©sus se r√©f√©ra √† lui comme d'un dieu. J√©sus dit: ¬ęComment pouvez-vous me condamner lorsque je dis que je suis le Fils de Dieu, n'est-il pas √©crit dans votre loi que vous √™tes des dieux? Et si elle a appel√© dieux ceux √† qui la Parole de Dieu a √©t√© adress√©e, comment pouvez-vous me condamner lorsque je dis que je suis le Fils de Dieu?¬Ľ Il se r√©f√©rait aux proph√®tes, les oints, les oints inf√©rieurs.

33    J√©sus √©tait si oint qu'Il √©tait plus qu'un proph√®te. J√©sus √©tait si oint qu'Il √©tait la pl√©nitude de la divinit√© corporellement. Il √©tait Dieu. Les proph√®tes avaient le m√™me genre d'onction, seulement dans une moindre mesure.

34    Dans Gen√®se 1:26 lorsque Dieu fit l'homme, Il fit de lui un dieu parce qu'Il lui donna un empire. Il avait la domination, il avait la puissance sur les oiseaux de l'air, sur le b√©tail, sur les vents, les vagues, les poissons de la mer, sur tout. Il avait la domination sur tout. Il √©tait un gouverneur... oint comme gouverneur, parce qu'il √©tait selon la ressemblance et √† l'image de Dieu avec un domaine terrestre. C'est pourquoi la Bible dit que la terre attend, soupire et r√©clame √† grand cris, la manifestation des fils de Dieu. Le monde attend que l'homme revienne √† sa juste condition.

35    Il est fait √† l'image et selon la ressemblance de Dieu ce qui fait que son... Lorsque Dieu le fit, Il lui donna de Son Esprit, une partie de Sa Vie et il est selon la ressemblance et √† l'image de Dieu. C'est pourquoi l'homme, dans son √©tat naturel, tels que nous sommes maintenant, vous pouvez bien voir qu'il est bien davantage qu'un animal, comme ils essaient de nous le faire croire, parce que l'homme dans son √©tat d√©chu, bien qu'il soit un fils de Dieu d√©chu, peut n√©anmoins s'am√©liorer. Il a une intelligence. Il se construit une meilleure maison, avec de meilleures conditions de vie. Il am√©liore ses conditions de voyages. Il peut maintenant se propulser dans l'air √† plus de trois mille kilom√®tres √† l'heure, dans un avion √† r√©action ou dans une fus√©e.

36    Il en est arriv√© √† un point o√Ļ il peut presque faire le tour du monde en vingt-quatre heures en envoyant un satellite dans l'air au-dessus de la couche atmosph√©rique o√Ļ l'air tourne, l'orbite du monde, et rester immobile et observer le monde passer au-dessous de lui et faire le tour complet en vingt-quatre heures simplement en restant immobile √† un endroit. S'√©lever dans l'air, rester l√† et ensuite redescendre et √™tre de nouveau chez soi. Simplement se trouver au-dessus de la terre qui accomplit sa r√©volution, √† l'endroit o√Ļ la Terre fait tourner son courant faisant ainsi les vents etc., le courant. Le monde tournant √† environ quatre mille kilom√®tres √† l'heure. Non, je dirais plut√īt √† mille sept cent soixante kilom√®tres √† l'heure. Il a environ quarante mille kilom√®tres de circonf√©rence. Il accomplit une r√©volution chaque vingt-quatre heures, ce qui ferait environ mille sept cent soixante kilom√®tres √† l'heure. Or, l'homme s'√©l√®ve dans l'air et d√©fie cela; il se tient au-dessus de la gravitation et observe le monde passer au-dessous de lui. Il est brillant et intelligent. Il est fait √† l'image et selon la ressemblance de Dieu et en lui se trouve la lumi√®re.

37    Par exemple, lorsqu'un homme re√ßoit le Salut, la lumi√®re qui entre en lui ressemble presque √† ce petit bouton blanc sur ma chemise. C'est lorsque Dieu entre dans la partie interne d'un homme. Dans la partie d'un homme... Ou plut√īt est fait suivant la mod√®le d'un tabernacle. Il y a le parvis ext√©rieur, puis le lieu saint et ensuite le lieu tr√®s saint et la gloire de la Sh√©kinah √† l'int√©rieur du voile.

38    √Ä la porte ext√©rieure d'un homme se trouvent cinq sens qui contr√īlent l'entr√©e de son corps. √Ä l'int√©rieur, o√Ļ se trouve son √Ęme, ou plut√īt l'√Ęme est la nature de l'esprit qui se trouve √† l'int√©rieur de son coeur et cela produit son √Ęme qui fait l'atmosph√®re autour de lui, il a l√† √©galement cinq entr√©es. Puis √† l'int√©rieur, il a seulement une porte, une entr√©e pour entrer dans la gloire de la Sh√©kinah, une porte par laquelle Dieu peut entrer en lui et prendre possession de la tour de contr√īle et c'est celle du bon vouloir. Si vous voulez ou non, c'est √† vous de d√©cider. Mais la seule avenue ouverte que poss√®de un homme, pour permettre √† Dieu d'entrer dans son coeur, c'est le bon vouloir. Cela fait ainsi de lui un √™tre moral libre comme l'√©taient Adam et √ąve. Vous pouvez choisir le juste ou le faux, celui que vous voulez.

39    Le bon vouloir. Puis Dieu entre dans le coeur de l'homme, ce qui est l'esprit, puis l'esprit fait l'√Ęme et ensuite l'√Ęme habite dans le corps. Or, lorsqu'un homme se convertit cela commence dans son coeur, comme ce petit bouton blanc. Cette partie est Dieu. Lorsqu'il na√ģt de nouveau de l'Esprit de Dieu, l'Esprit de Dieu demeure en lui.

40    Alors qu'il laisse cet Esprit grandir, enlever toutes racines d'amertume et faire p√©n√©trer de nouveau la voie de Dieu en lui, il peut redevenir tel qu'il √©tait dans le jardin d'√Čden. J√©sus a dit dans Marc 11:23: ¬ęJe vous le dis en v√©rit√©, si vous dites √† cette montagne: √Ēte-toi de l√†, et si vous ne doutez point en votre coeur, mais croyez que ce que vous dites arrive, vous le verrez s'accomplir.¬Ľ Cela le rend supr√™me √† nouveau. Cela le place √† nouveau dans cette m√™me condition.

41    Nous sommes form√©s de cellules lumineuses. En nous se trouve de la lumi√®re cosmique. Or, cette lumi√®re cosmique est la lumi√®re qui leur permet de prendre des rayons-X. Le rayon-X ne vient pas de la lumi√®re du rayon-X, il vient de votre propre lumi√®re. Et si cette lumi√®re cosmique pouvait √™tre amen√©e √† n'√™tre plus de la lumi√®re cosmique mais de la lumi√®re √©ternelle, Dieu pourrait habiter supr√™mement en nous et √™tre ma√ģtre de notre pens√©e, de notre marche, de nos paroles. Alors ce ne serait plus l'homme, ce serait Dieu dans l'homme.

42    Je pense que je suis en train de vous assourdir par cette chose parce que j'entends l'√©cho que cela produit, ce qui d√©forme la voix. Ce n'est pas moi, c'est ceci. Ainsi mettez-le au compte de cela.

43    Or, il a la lumi√®re, la Vie, la Vie √©ternelle c'est la Vie de Dieu qui demeure dans l'homme. Et plus il se soumet √† l'Esprit, plus ce qui est de l'homme, du p√©cheur dispara√ģtre et plus il ressemblera √† Dieu.

44    Ici, il n'y a pas longtemps, ils firent une radioscopie d'un homme priant pour un malade (le Reader's Digest en a parl√©) et ils d√©couvrirent un rayon de lumi√®re venant de l'un des hommes, non pas de tous, mais les mains d'un des hommes r√©fl√©chissaient un rayon de lumi√®re lorsqu'ils plac√®rent une feuille de plomb sous la main de cet homme. Je pense que vous l'avez lu vous-m√™mes. En Angleterre, ils envoy√®rent des gu√©risseurs, comme ils les appellent, dans tous les h√īpitaux et il y a 80% de plus de gu√©risons au moyen de la gu√©rison divine que par traitements m√©dicaux.

45    Le Reader's Digest l'a report√© ici. C'√©tait dans le Newsweek et le Reader's Digest l'a relev√© et essay√© et ils ont d√©couvert qu'il y avait un rayon de lumi√®re. Lorsque cet homme pla√ßa ses mains sur cette personne avec sinc√©rit√©, ne sachant pas qu'ils faisaient cela, et qu'il priait avec ferveur, ils prirent une radio et d√©couvrirent qu'une lumi√®re sortait de ses mains. Dieu savait ce dont Il parlait lorsqu'Il dit: ¬ęImposez les mains aux malades et ceux-ci seront gu√©ris.¬Ľ Il sait de quoi Il parle. Oh! je d√©sire voir l'√Čglise en arriver au point o√Ļ elle soit ce que Dieu veut!

46    Lorsque Dieu a √©t√© fait chair et qu'Il est devenu le Messie... alors si nous pouvons nous soumettre pour √™tre oints comme Lui, nous devenons des messiettes, des petites lumi√®res. C'est ce que l'√Čglise est cens√©e √™tre: des lumi√®res, des petits oints. Voil√† ce qu'est l'√Čglise de Dieu. Ses lumi√®res manifest√©es sont la lumi√®re du Messie, du Christ ressuscit√©, dans Son peuple. Les oints apportant Sa lumi√®re dans tous les √Ęges de l'√Čglise. Parfois elle s'√©teint presque compl√®tement. Puis elle revient.

47    L'oint de Dieu, l'√Čglise messianique de Dieu. Si 'Messie' signifie l'Oint et le Roi, alors si l'√Čglise est ointe par l'Esprit du Messie, elle devient un messie inf√©rieur, mais n√©anmoins un messie parce qu'elle a Sa Lumi√®re, r√©fl√©chissant Sa puissance, r√©fl√©chissant Sa gloire, r√©fl√©chissant Sa domination; elle est donc un messie. Oh! comme elle le refl√®te dans Son Royaume, dans Son domaine. Le probl√®me aujourd'hui c'est que nous avons organis√© l'√©glise √† mort et que nous avons une organisation √† la place de la Lumi√®re du Messie. Nous avons des lumi√®res Russel, des lumi√®res de pros√©lytes et toutes les autres sortes de lumi√®res, mais nous avons besoin de la Lumi√®re du Messie. Ce dont l'√Čglise a besoin aujourd'hui, c'est d'une Lumi√®re du Messie.

48    Oh! je l'aime pour Sa bont√©. Maintenant c'est vrai. Dieu a appel√© des messies. Dieu nous a appel√©s et nous devenons rois et sacrificateurs pour Dieu. De m√™me que J√©sus √©tait le Souverain Sacrificateur de Dieu, de m√™me nous devenons des sacrificateurs inf√©rieurs. La pl√©nitude de Dieu demeurait en J√©sus pour faire briller l'expression de Dieu au monde, car Dieu √©tait en Christ r√©conciliant le monde avec Lui-m√™me. Et de m√™me que Dieu √©tait en Christ r√©conciliant le monde avec Lui-m√™me, ainsi Dieu vient dans Son √Čglise et oint pour Lui des messiettes. Oh! la la! Comprenez-vous cela?

49    Les m√™mes choses qu'Il a faites sont dans Son √Čglise. La m√™me puissance qu'Il avait est dans Son √Čglise. Et Son √Čglise devient Son domaine et Il est Roi sur ce domaine. Et nous sommes rois et sacrificateurs offrant des sacrifices spirituels √† Dieu, le fruit de nos l√®vres, donnant gloire √† Son Nom. Amen! Oh! l√†! Oh! l√†! Vous y √™tes. Des messiettes. Des messiettes. De petits messies. De petits oints. Oints depuis quoi? Depuis le Principal. Oints depuis le Grand.

50    Oh! lorsque J√©sus √©tait sur Terre, ils ne purent nier qu'il √©tait le Messie parce qu'il fit les signes du Messie. Les Juifs √©taient aveugl√©s. Et c'est la raison pour laquelle ils ne le virent pas et ne virent pas Ses signes de Messie. C'est ce qu'il y a avec l'√©glise ce soir, elle est aveugl√©e, le monde au dehors, ils ne peuvent pas voir cela, parce que le Dieu de cette Terre les a rendus aveugles aux choses spirituelles, oh! si nous pouvions seulement comprendre.

51    J√©sus est parti et a accompli les signes du Messie et les gens l'ont blasph√©m√©. Et s'ils ont blasph√©m√© le grand Roi Oint, le Messie, √† combien plus forte raison appelleront-ils les gens de Sa maison, de Son Royaume, B√©elz√©bul. Et ils vous appelleront encore plus mal qu'ils ne L'ont appel√©: saints com√©diens, saints sauteurs ou quelque chose comme cela. Ils ont toujours un mot m√©chant pour les d√©signer parce que cela vient du diable. Et s'ils ont appel√© les gens de Sa maison... s'ils L'ont appel√© ainsi qu'appelleront-ils les gens de Sa maison. Mais pourtant cela reste pareil.

52    Maintenant vous dites: ¬ęFr√®re Branham, J√©sus avait le signe du Messie. Mais comment savons-nous ce qu'√©tait ce signe?¬Ľ
    Eh bien! la Bible dit que lorsque le Messie viendrait, Il serait un proph√®te et qu'Il montrerait les signes d'un proph√®te. N'importe quel docteur des √Čcritures sait cela. Mo√Įse dit: ¬ęL'√Čternel ton Dieu, te suscitera un proph√®te comme moi.¬Ľ Lorsqu'Il accomplit ces signes montrant qui Il √©tait, comme ici au chapitre 4, et qu'Il dit √† la femme qu'elle avait eu cinq maris, elle dit: ¬ęSeigneur, je vois que tu es proph√®te. Nous savons que lorsque le Messie sera venu, Il nous annoncera toutes choses.¬Ľ
    J√©sus lui dit: ¬ęJe le suis, moi qui te parle.¬Ľ
    Elle courut dans la ville et dit √† tous: ¬ęVenez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait; ne serait-ce point le Messie?¬Ľ
    J√©sus a dit Lui-m√™me: ¬ęSi je ne fais pas les oeuvres de mon P√®re alors ne me croyez pas. Si Je pr√©tends avoir l'onction et que Je ne fais pas les oeuvres de Dieu, parce que Je suis oint par Lui, avec Lui... ce n'est pas Moi qui fais les oeuvres c'est le P√®re qui demeure en Moi qui fait les oeuvres. Et si Je ne fais pas ces oeuvres alors ne me croyez pas. Mais si Je les fais, croyez √† ces oeuvres.¬Ľ

53    Or, c'√©tait pour un Messie, pour un messiette, l'√Čglise. Voil√†, √ßa vient, √™tes-vous pr√™ts? Dans Jean 14:12, J√©sus dit: ¬ęCelui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais¬Ľ, un messiette, c'est vrai. Un messiette, la repr√©sentation du Messie encore sur Terre. Marc 16 dit: ¬ęAllez par tout le monde et pr√™chez l'√Čvangile. Ces signes suivront les messiettes. Celui qui croira et qui sera baptis√© sera sauv√©, mais celui qui ne croira pas sera condamn√©. Et ces signes suivront ceux qui auront cru.¬Ľ
    - Jusqu'o√Ļ?
    - Par tout le monde.
    - √Ä qui?
    - √Ä toute la cr√©ation.
    Oh! je suis si content.

54    Comment allez-vous retrancher cela, en disant: ¬ęC'√©tait seulement pour les disciples.¬Ľ
    Pour les disciples? Il dit: ¬ęPar tout le monde et √† toute la cr√©ation. Ces signes suivront ceux qui auront cru.¬Ľ Je me demande comment les gens, qui ne croient pas aux signes et miracles qui suivent les croyants, pourraient lire l'histoire de l'√Čglise puis penser que cela se termina avec les Ap√ītres? Les √āges de l'√Čglise... J'ai lu ¬ęLes P√®res de Nic√©e¬Ľ, ¬ęLe Concile de Nic√©e¬Ľ, oh! tous les anciens √©crivains auxquels je puisse penser; j'ai lu ¬ęLes deux Babylones¬Ľ de Hisslop et beaucoup d'autres livres anciens. Et jusqu'au temps de l'√Čglise catholique primitive, pendant les premiers six cents ans apr√®s Christ, il y eut Ir√©n√©e, Martin, Colomban et tous ces hommes pieux qui pr√™ch√®rent le bapt√™me au Nom de J√©sus-Christ, ils pr√™ch√®rent la r√©mission des p√©ch√©s, ils pr√™ch√®rent le parler en langues, ils ressuscit√®rent les morts, ils gu√©rirent les malades, et des signes et miracles les suivirent jusqu'aux √Ęges sombres et √† travers les √Ęges sombres.

55    Il y eut, pendant tout le temps, une minorit√© qui gardait cette lumi√®re de l'√Čvangile allum√©e. Qu'√©tait-ce? Des messiettes. Ceux qui gardaient la repr√©sentation du Royaume du Messie. J√©sus n'a jamais failli. Il fit exactement ce qu'Il √©tait charg√© de faire. Il est venu √©tablir un royaume et Il l'a fait. Le Royaume de Dieu entre dans le coeur par la puissance du Saint-Esprit. L'Esprit de Dieu vient sur une √Čglise ointe pour accomplir les m√™mes signes et miracles que Lui et prouver ainsi que le Messie est Roi de Son royaume. Amen! J'ai maintenant envie de jubiler un peu!

56    Oh! quand il y a tellement de gens avec une carte tendue: ¬ęVenez vous joindre √† nous.¬Ľ
    ¬ęVenez vous joindre √† ceci √† cela¬Ľ et ¬ęNous avons la plus grande... nous avons ceci, nous avons la plus ch√®re¬Ľ, quelle diff√©rence cela fait-il? Tout cela est de la folie et p√©rira. Mais le Royaume de Dieu est √©tabli dans le coeur et l'√Ęme d'un homme, par la r√©v√©lation de J√©sus-Christ. Et Il dit: ¬ęSur cette Pierre Je b√Ętirai Mon √Čglise, et les portes du s√©jour des morts ne pr√©vaudront pas contre Elle.¬Ľ, sur cette r√©v√©lation. Et pour avoir la r√©v√©lation, vous devenez un croyant et vous croyez que ces signes suivront ceux qui auront cru. Voyez-vous ce qu'est le Messie? Le Messie est le Royaume de Dieu, les oints. Ceux qui sont oints du m√™me Esprit que Lui.

57    Quelqu'un Lui dit un jour: ¬ęMes fils seront-ils assis √† ta droite et √† ta gauche?¬Ľ
    Il r√©pondit: ¬ęPouvez-vous boire la coupe que je dois boire et √™tre baptis√©s du bapt√™me dont moi je suis baptis√©?¬Ľ
    Elle dit: ¬ęOui.¬Ľ
    Et Il dit: ¬ęVous le pourrez. Mais pour ce qui est d'√™tre assis √† ma droite et √† ma gauche dans le royaume, cela ne d√©pend pas de moi.¬Ľ Donc Il a montr√© que nous pouvions boire la m√™me coupe de pers√©cution et √™tre appel√© B√©elz√©bul ou autre chose et √™tre encore baptis√© du m√™me Esprit que Lui.

58    Or, s'Il fut appel√© le Messie, ce qu'Il √©tait, parce qu'Il √©tait oint par ce Saint-Esprit, n'importe quelle √©glise qui est ointe du m√™me Saint-Esprit est une messiette, un dieu plus petit. Et un jour lorsque ce corps sera ressuscit√©... j'esp√®re qu'avant ce moment-l√†, Dieu pourra trouver des gens qui manifesteront Sa puissance dans toute l'ampleur attendue.

59    Le Messie, l'Oint, un Roi pour d√©livrer, un Roi, vous √™tes rois et sacrificateurs; rois: pour faire entrer, sacrificateurs: pour servir. Un Messie. Ses signes devaient suivre dans tous les √Ęges pour r√©fl√©chir Sa lumi√®re, Sa pr√©sence dans Son royaume, Son peuple.

60    Or, vous n'avez pas besoin de mourir pour recevoir ceci, vous devez mourir spirituellement, mais vous n'avez pas besoin de mourir physiquement. C'est √† l'int√©rieur que Dieu entre pour avoir le contr√īle de vous. Alors qu'Il se presse en vous, n'ayez aucune racine d'amertume, ni haine, ni malice, ni conflit qui Le feraient de nouveau repartir. Faites sortir toute la m√©chancet√©, la superstition et l'incr√©dulit√© de vous. Et chaque fois que vous faites sortir l'incr√©dulit√©, Dieu entre en vous et prend possession. Faites sortir l'incr√©dulit√©. Il dit √† Josu√©: ¬ęTout lieu que foulera la plante de votre pied, Je vous le donne.¬Ľ

61    Et ce soir alors que nous entrons dans le Royaume de Dieu, faisons sortir tous les Philistins incroyants, tous les Amor√©ens, les Amal√©cites et les autres. Jetons-les hors de nous comme cela: ¬ęNous prenons possession.¬Ľ Amen! J'aime cela.
    - Le temps des miracles est pass√©.
    - Toi, Amor√©en, sors de moi. J'ai pos√© l√† l'empreinte de mon pied, j'ai pris possession.
    - Le fait d'avoir des visions n'existe pas.
    - Sors d'ici, toi, Amal√©cite, j'arrive.
    Vous y √™tes. Vous faites sortir cela. De ce petit bouton, cela prend possession de votre √™tre, cela s'√©tend, Dieu agissant √† travers vous, en vous, autour de vous. Ce n'est pas √©tonnant qu'√Člie √©tendit son corps sur ce b√©b√© mort et qu'il revint √† la vie. c'√©tait Dieu dans cet homme. Dieu avait pris possession. Il √©tait oint. J√©sus l'a dit.

62    Chaque proph√®te de Dieu dans l'Ancien Testament √©tait oint du Saint-Esprit. Ils l'√©taient. Alors ils √©taient de plus petites lumi√®res. Il √©tait la pl√©nitude de Dieu, en √©tant le Messie. Ils √©taient alors des messiettes. Des messies plus petits. Car ils √©taient oints du m√™me Esprit que Lui, seulement Lui L'avait dans la pl√©nitude.
    Et chaque homme aujourd'hui qui a re√ßu le v√©ritable bapt√™me du Saint-Esprit est oint du m√™me Esprit que J√©sus de Nazareth, qui s'en allait faisant du bien et gu√©rissant les malades. Oh! la la! Cela me fait du bien de savoir qu'Il vit aujourd'hui.

63    Il y a quelque chose dans l'homme. C'est un dieu. Il fut fait pour √™tre un dieu. Son dessein ici, sur Terre, √©tait d'√™tre un dieu pour avoir la domination sur tout ce qui s'y trouve. Oh! la la! Maintenant ne laissez pas cela vous √©tonner parce que j'ai encore davantage de r√©f√©rences Bibliques inscrites ici.

64    Un soir derni√®rement, j'ai vu dans une √©mission de t√©l√©vision, un homme avec une foi psychique, mentale, poser un verre d'eau sur quelque chose, puis se tenir en retrait, et continuer √† se concentrer sur ce verre d'eau jusqu'√† le faire √©clater. Simplement par la concentration, en observant ce verre d'eau, le verre a craqu√© et l'eau s'est r√©pandue. Simplement par une pure concentration mentale. Pourquoi cela? - C'est sa nature, sa composition. S'il peut faire cela, s'il a une puissance en lui qui par la pens√©e peut briser un verre d'eau, bien qu'il soit un p√©cheur, cela montre qu'il y avait quelque chose qui fut plac√© dans cet homme. Il est dans une condition pervertie et d√©chue--d√©chue. Mais si cet homme pouvait seulement revenir √† Dieu et laisser Dieu entrer en lui, lib√©rant ainsi la puissance du Royaume de Dieu... Il n'avait pas de fil conducteur, il √©tait comme un fusil de chasse, il a simplement tir√© dans toutes les directions. Mais si l'esprit qui est dans un homme peut √™tre converti et que vous y mettiez Christ, de telle mani√®re qu'il ait un Conducteur, un conducteur est un fil qui conduit cela (Amen!) et que cet homme ait la m√™me foi dans le Conducteur de la Parole de Dieu, il peut ressusciter les morts, purifier les l√©preux, chasser les d√©mons. Amen!

65    Il est fa√ßonn√© comme un dieu, il ressemble √† Dieu. Assur√©ment. C'est la raison pour laquelle Dieu √©tait homme et l'homme √©tait dieu. L'homme est Son rejeton. Dieu essaie seulement de pouvoir s'emparer d'hommes. Il essaie de mettre des hommes dans Sa main. Il y a des conducteurs. Or, ce n'est pas toute la th√©ologie qui se trouve √™tre le genre de conducteur correct. Vous savez, il y a une grande partie de la th√©ologie qui fait office d'isolateur vis-√†-vis de cela. Il y a beaucoup d'√©glises qui disent: ¬ęLe temps des miracles est pass√©. La gu√©rison divine n'existe pas. Seuls les d√©mons parlent en langues.¬Ľ
    Eh bien! cela c'est un isolateur. Vous ne voulez pas quelque chose comme cela. √Čloignez-vous en. Retournez √† la Parole. La Parole est le fil conducteur de Dieu. Un homme qui croit en la Parole de Dieu, qui a la Parole de Dieu, est aussi grand que ces b√Ętiments ici autour, lorsqu'il marche en s'appuyant sur Elle. C'est Elle qui dirige. Elle conduit l'homme, Elle conduit l'esprit. Lorsqu'Elle s'y trouve, un homme est fait pour avoir une grande foi.

66    Qu'est-ce qui fait que... J'ai pr√™ch√© ici, dans ce tabernacle il y a quelque temps sur ¬ęAvoir soif de Vie¬Ľ. Qu'est-ce qui pousse une femme √† partir danser le ¬ęrock'n roll¬Ľ? Qu'est-ce qui pousse un gar√ßon, un adolescent √† faire cela? Et pas seulement eux mais grand-papa et grand-maman. Pourquoi le font-ils? Qu'est-ce qui les pousse √† aller l√†-bas... Pourquoi les gens veulent-ils agir de cette fa√ßon?
    C'est parce qu'ils furent faits pour avoir soif de Dieu. Et ils essaient de faire taire cette sainte soif en laissant le diable la remplacer par ce qu'il appelle les plaisirs. Jamais, jamais vous ne la satisferez, tant que Dieu ne vient pas prendre le contr√īle. Vous pouvez danser, vous pouvez boire, vous pouvez commettre adult√®re, vous pouvez faire tout ce que vous voulez et vous vous r√©veillerez avec un mal de t√™te, et un jour, en enfer. Mais la raison pour laquelle vous faites cela, c'est que vous avez √©t√© faits √† l'image de Dieu pour avoir soif de Dieu. Dieu veut entrer l√†-dedans. Dieu veut laisser Sa Parole entrer en vous et L'utiliser comme Conducteur. ¬ęDieu l'a dit.¬Ľ

67    Comme pour Abraham, Dieu dit: ¬ęTu vas avoir un b√©b√©.¬Ľ
    - Comment sais-tu que tu vas l'avoir?
    - Dieu l'a dit!
    - Tu as cent ans, comment peux-tu l'avoir?
    - Dieu l'a dit.
    Il √©tait oint. Amen! Il √©tait oint et il avait la Parole et la Parole √©tait ointe en lui. C'√©tait le conducteur pour le conduire jusqu'au b√©b√©. N'importe quel homme ou n'importe quelle femme ce soir, qui prendra cette m√™me Parole de Dieu ¬ęPar ses meurtrissures nous sommes gu√©ris¬Ľ et laissera l'onction, le Messie venir sur vous, eh bien! ce Conducteur le conduira directement √† sa gu√©rison. Il vous conduira au Salut. Oh! comme j'aime cela! Voil√† ce qu'il fera. Parce que vous avez √©t√© faits pour avoir soif, vous avez √©t√© faits pour Dieu et le diable essaie de vous pervertir et de vous faire croire que vous avez du plaisir l√†-bas dans le monde. Il vous aveugle comme il l'a fait pour les Juifs jusqu'au moment o√Ļ vous traversez la ligne de s√©paration. Alors, c'en est fini de vous. Et c'est presque l√† qu'en est cette nation aujourd'hui et non seulement celle-ci mais les autres √©galement. Hein! Le monde ne le croira pas.

68    La Bible dit dans 2 Timoth√©e 3 que dans les derniers jours les gens seraient emport√©s, enfl√©s d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, d√©loyaux, calomniateurs, intemp√©rants, ennemis de ceux qui sont... des messiettes. Emport√©s, enfl√©s d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la pi√©t√©... Ne recherchez jamais ce type √©lev√© d'√©vang√©lisme pour faire quelque chose; ce n'est pas la fa√ßon d'agir de Dieu. ¬ęIl est venu chez les Siens et les Siens ne L'ont point re√ßu.¬Ľ Voyez-vous? Il √©tait petit. Il n'a pas... Or, Il a v√©cu l√†, en Palestine, toute Sa vie, et je dirais que 80% des gens ne surent jamais qu'Il √©tait l√†. Mais Il √©tait envoy√© √† l'√Čglise. Il √©tait envoy√© aux gens qu'Il allait recevoir. Il connaissait les Siens, les Siens Le connaissaient. ¬ęMes brebis connaissent Ma voix.¬Ľ Ne laissez pas passer cela par-dessus, vous de Shreveport, je vous en prie. Gardez-le! ¬ęMes brebis connaissent Ma voix par Ma Parole. Ma Parole, si Elle est enseign√©e, mais ne d√©clare pas les m√™mes choses que J'ai faites, alors c'est le mauvais conducteur.¬Ľ

69    ...nous savons cela. Et maintenant nous pouvons dire que dans un homme... l'homme... avant que je quitte ce sujet, l'homme, qu'est-il? Il a une main comme Dieu. Il a des yeux comme Dieu, il a des oreilles comme Dieu. Il a un corps comme Dieu. Il fut form√© √† l'image de Dieu. Il re√ßut la Terre et un empire. Il fut dieu sur Terre pour gouverner la Terre, un dieu inf√©rieur. Dieu gouverne l'univers, tout ce qu'il y a, mais l'homme re√ßut la Terre pour gouverner la Terre. Il √©tait un messiette. C'est ce qu'il est ce soir s'il retourne √† Dieu. Il est un messiette, un petit messie. S'il a... Si 'messie' signifie 'oint' et que vous √™tes oints alors qu'√™tes-vous? Exactement, un m-e-s-s-i-e-t-t-e. Nous l'appelons ainsi, voyez-vous, jusqu'√† ce que nous soyons arriv√©s un peu plus loin dans les √Čcritures. Tr√®s bien.

70    Avez-vous d√©j√† pens√© √† ceci? Laissez-moi simplement vous demander quelque chose. Regardez-moi une minute. Voici ma main. Voici mon doigt. Voici mon oreille. Voici mon nez. Mais qui suis-je? Ce n'est pas moi. C'est quelque chose qui m'appartient. Voyez-vous? C'est ma main. Mais qui suis-je qui poss√®de cette main? Voyez-vous? Vous voyez ceci n'est qu'une maison dans laquelle j'habite. Quel genre c'√©tait... Il doit y avoir quelque chose l√†-dedans qui soit moi. Moi doit √™tre quelque part, parce que ceci m'appartient. Comprenez-vous? moi est quelqu'un parce que je poss√®de quelque chose. J'ai une main, elle est √† moi. Eh bien! qui suis-je, √† qui cela appartient? C'est votre esprit. Eh bien! cela d√©pend de quelle sorte d'esprit il s'agit. Vous √™tes l'esclave de celui √† qui vous livrez vos membres.

71    Et maintenant, si vous pouvez briser un verre d'eau, parce que vous avez une t√©l√©pathie, une conception mentale et une certaine puissance que vous pouvez manifester en √©tant un √™tre humain, une puissance mentale qui est invisible et inconnue seulement √† travers ce cycle, si vous pouvez faire √©clater un verre d'eau avec ce genre d'esprit, qui est un esprit humain, perverti et r√©prouv√©, parce que vous avez √©t√© fait √† l'image de Dieu, que pouvez-vous faire lorsque vous laissez le Dieu qui vous a form√©, venir en vous et prendre le contr√īle de vous? Amen! vous pouvez faire que chaque promesse de Dieu s'accomplisse. Oui, monsieur. Chaque promesse que Dieu a faite s'accomplira.

72    Tr√®s bien. Le don de Dieu c'est Sa Parole. Dieu a promis, Il a fait un don, envoy√© un don, vous le prenez, puis avec Sa Parole, voil√† votre conducteur. Avec un don de Dieu... si Dieu vous a donn√© le don du Saint-Esprit, (le croyez-vous?) eh bien! la Parole de Dieu est le conducteur permettant d'utiliser cette puissance. Tout ce que le Saint-Esprit vous a promis c'est ce que vous pouvez faire. Vous voyez, c'est la chose qui lib√®re la Parole. La Parole sort et le Saint-Esprit La suit. Partout o√Ļ la Parole est pr√™ch√©e... Vous voyez votre pasteur la pr√™cher. Puis tout √† coup ¬ęwhoosh!¬Ľ, le Saint-Esprit, passe dans la salle. Voyez-vous? C'est vrai. Il est le conducteur de l'Esprit, parce que l√† o√Ļ la Parole est pr√™ch√©e, l'Esprit La suit. O√Ļ qu'Elle aille, l'Esprit suit la Parole. Oh! j'aime cela. J'aime un sain enseignement Biblique et la Bible... le Saint-Esprit venant confirmer l'enseignement biblique. Si le Saint-Esprit ne le confirme pas, c'est que vous avez crois√© vos fils. Vous avez une mise √† terre quelque part. Oui, monsieur. Si vous pouvez raccorder cette Parole √† la dynamo, cette grande chose qui produit la pl√©nitude du courant, Il va enflammer ce fil, c'est vrai, et cela fera des choses pour vous.

73    Lorsque Jean-Baptiste vint, il √©tait une partie de la Parole. Il √©tait comme un messiette. Il √©tait ordonn√© de Dieu par la Parole. Il √©tait un don de Dieu qui vint dans le monde. Le croyez-vous? √Čsa√Įe 40 dit qu'il √©tait une voix qui crie dans le d√©sert. Et lorsqu'il vint et prit sa position pour crier dans le d√©sert, il √©tait parfaitement intr√©pide avec cela. Amen! Amen. Oui, monsieur. Maintenant fr√®re, regardez comme il √©tait grand. Lorsque Dieu parla de la venue de Jean, Il dit que toutes les montagnes saut√®rent comme des b√©liers, que les feuilles battirent des mains et que les montagnes et les collines furent abaiss√©es et que les vall√©es furent exhauss√©es.

74    Maintenant j'imagine que l'interpr√©tation th√©ologique de cela √©tait: ¬ęSaints fr√®res, un jour Dieu va tirer les corridors du ciel, faire descendre l'√©chelle de Jacob et un puissant proph√®te descendra dans les airs escort√© par des anges et il descendra ici o√Ļ se trouve le Saint Temple et si Ca√Įphe est le souverain sacrificateur, il lui dira: - Votre honneur, je suis descendu.¬Ľ
    Oh! la la! Qu'est-il arriv√©? Lorsqu'il vint, c'√©tait un homme au visage hirsute qui sortait du d√©sert, un morceau de peau de mouton autour de lui, ne prenant probablement un bain que tous les trois mois. Il se tenait l√† avec de la boue jusqu'aux genoux disant: ¬ęRepentez-vous car le Royaume des cieux est proche.¬Ľ C'est √† ce moment-l√† que les feuilles battirent des mains. C'est √† ce moment-l√† que les montagnes et les collines furent abaiss√©es et que les vall√©es furent exhauss√©es. C'est... Ce que l'homme appelle grand, Dieu l'appelle folie.

75    Je me demande si Dieu n'appelle pas une partie de notre grand √©vang√©lisme, aujourd'hui, de la folie. Lorsqu'on essaie de couvrir de fleurs de grands personnages aux collets mont√©s et tout le reste, je me demande simplement ce que Dieu en pense. Car cet √Čvangile ne va pas secouer le monde. Il n'est pas cens√© secouer le monde, mais c'est l'√Čglise qu'Il est cens√© secouer. Il secoue l'√Čglise. Actuellement, durant ces derni√®res ann√©es, l'√Čglise a √©t√© secou√©e comme jamais auparavant, et le monde n'en sait rien. Il n'√©tait pas cens√© secouer ces vieilles carcasses mortes, l√†-bas. Ils sont deux fois morts et d√©racin√©s. Comment pouvez-vous le faire? ¬ęOh! j'appartiens √† tel et tel...¬Ľ
    Eh bien! allez-y et appartenez-lui. Vous voyez, vous ne pouvez pas les secouer. ¬ęEh bien! ma grand-m√®re a fait telle et telle chose.¬Ľ
    Peu importe ce que votre grand-m√®re a fait, que fait Dieu maintenant? Voici la lumi√®re, marchez-y. Si grand-maman a v√©cu en son temps, c'√©tait en ordre. Mais vous ne pouvez pas vivre dans sa lumi√®re. Dans ce cas, Soeur, pourquoi ne portez-vous pas ses v√™tements? Peut-√™tre √©tait-ce un peu trop fort, mais... Non, vous voulez prendre son √©glise mais vous ne voulez pas porter ses v√™tements.

76    Tous les v√©ritables proph√®tes de Dieu se r√©crient contre le p√©ch√©. Tous les oints le font. C'est vrai, ils le font. Et Dieu garde Sa Parole envers chacun. Il le fait toujours. Dieu vous prendra... c'est-√†-dire vous recevrez chaque promesse si vous passez par la chambre de compensation pentec√ītiste. Vous savez, si vous √©crivez un ch√®que, ils ne le paieront pas tant qu'il n'a pas pass√© par la chambre de compensation. Il doit passer par la chambre de compensation et il est pay√© ensuite. Et lorsque vous dites que vous vous √™tes repenti et que vous √™tes pr√™t √† passer par la chambre de compensation pentec√ītiste de Dieu, Dieu paiera avec chaque don qu'Il a promis. Amen! Essayez une fois Actes 2:38 et voyez si c'est Sa chambre de compensation! Vous savez que Paul rencontra des gens dans Actes 19, qui n'avaient pas encore pass√© par la chambre de compensation. Hein, hein. Oui, il dit... oh! ils √©taient dans une grande joie, mais lorsque Paul dit: ¬ęAvez-vous re√ßu le Saint-Esprit apr√®s avoir cru?¬Ľ
    Ils r√©pondirent: ¬ęNous ne savions pas qu'Il existait.¬Ľ
    Paul dit: ¬ęComment avez-vous √©t√© baptis√©s?¬Ľ
    Ils r√©pondirent: ¬ęNous avons √©t√© baptis√©s juste.¬Ľ
    ¬ęMais, dit Paul, de quelle fa√ßon? En quoi?¬Ľ
    Ils r√©pondirent: ¬ęDu bapt√™me de Jean.¬Ľ
    Paul dit: ¬ęCela ne marchera pas. Vous devez passer par la chambre de compensation. Dieu a maintenant choisi Sa banque pour payer Ses promesses.¬Ľ

77    Le jour de la Pentec√īte, Pierre d√©clara: ¬ęCes promesses sont pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.¬Ľ Et lorsqu'ils rencontr√®rent Actes 2:38, Dieu honora le ch√®que. Il passa par la chambre de compensation. Puis il revint. Alors ils commenc√®rent √† parler en langues, √† proph√©tiser et √† magnifier Dieu. Et Dieu... lorsqu'un croyant signe Son Nom en tant que croyant, et qu'il passe par la chambre de compensation pentec√ītiste de Dieu avec le bapt√™me du Saint-Esprit, Dieu paie chaque promesse et tout le reste. Sa banque est bonne. Ses promesses sont r√©elles. Tout ce qui est sign√© au Nom de J√©sus. Vous ne pouvez pas signer d'une autre fa√ßon. √áa ne marchera pas. Il ne conna√ģt pas de titre, Il conna√ģt seulement le Nom. Amen! Le croyez-vous? Certainement. Oui, monsieur. Son Nom est la seule chose qu'Il... Il dit: ¬ęDemandez tout au P√®re en mon Nom...¬Ľ Maintenant, n'allez pas mettre l√†-dessus quatre ou cinq noms diff√©rents, Il ne conna√ģt rien de cela. Le ch√®que va venir en retour. Vous aurez un faux, une imitation. Mais chaque fois que vous passez par la chambre de compensation... que Dieu vous y laisse passer, vous recevez ce que vous avez demand√©.
    ¬ęSi vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez (Jean 15) et cela vous sera accord√©.¬Ľ
    C'est vrai. Alors vous avez l'onction. Alors vous √™tes des messies ou plut√īt des messiettes; des petits messies.

78    Le m√™me don qui √©tait sur Lui... Il ob√©it √† la Parole et lorsqu'Il vint pour accomplir la Parole, alors Dieu... Il √©tait le Messie. Il √©tait J√©sus lorsqu'Il vint au monde mais quand le Saint-Esprit descendit sur Lui apr√®s Son bapt√™me, Il fut oint avec Dieu. Dieu √©tait en Lui, parce qu'Il venait pour accomplir la Parole. Lorsque vous venez √† cet autel, venez ici pour accomplir la Parole de Dieu. Venez sur l'invitation que vous avez re√ßue disant: ¬ęQue celui qui veut, vienne.¬Ľ Ne venez pas en disant: ¬ęEh bien! Seigneur, si Tu me gu√©ris de ce mal d'estomac, je crois que je Te servirai.¬Ľ
    Ne venez pas ainsi. Venez Lui dire que vous √™tes un fripon, que vous ne valez rien. Que vous d√©sirez √™tre rempli du Saint-Esprit et que vous ne valez rien du tout. Vous ne m√©ritez rien. Vous m√©ritez de mourir et d'aller en enfer. Mais parce qu'Il vous a invit√© √† venir, dites: ¬ęSeigneur, je viens. Je n'apporte rien dans mes bras, je m'accroche simplement √† Ta croix.¬Ľ Vous y √™tes. Alors Il va honorer cela. Il y a un bassin plein d'eau √† l'√©tage inf√©rieur. Voyez s'Il ne prend pas soin de Sa Parole. Il le fait toujours, lorsque cela passe par Sa chambre de compensation. Mais cela doit passer par la chambre de compensation.

79    Lorsqu'un homme dit qu'il croit J√©sus et qu'il L'accepte comme son Sauveur personnel, Dieu lui donne un carnet de ch√®ques pour tout ce qu'il veut demander. Et au bas du ch√®que, Il vous suffit de signer le Nom de J√©sus. N'en mettez pas un autre, parce que cela ne marchera pas. Voyez-vous? Vous devez passer par la v√©ritable chambre de compensation pentec√ītiste. Alors quand c'est le cas, votre ch√®que est reconnu et les promesses de Dieu sont toujours pay√©es. Chacun de Ses messiettes re√ßoit la contre-valeur en retour.

80    Nous vivons dans les derniers jours, dans le dernier √Ęge, l'√Ęge de Laodic√©e. C'est un des √Ęges les plus sombres depuis les √Ęges sombres. C'est, actuellement, un √Ęge plus hypocrite qu'alors. Ils n'avaient pas de Lumi√®re du tout. Mais le cr√©puscule est une heure trompeuse. Chacun sait qu'en voyage, vous avez int√©r√™t √† ralentir un peu lorsque vient le cr√©puscule. N'est-ce pas vrai? Nous devons avoir un messager dans ce cr√©puscule, le saviez-vous? Dieu l'a promis, dans l'√Ęge de Laodic√©e.

81    L'autre jour, dans la montagne, je lisais dans les √Čcritures... le Saint-Esprit me dit d'aller vers un certain arbre, puis rester l√†, car Il voulait me parler. Et je suis rest√© l√† une demi-heure, sans qu'Il ne me dise rien. Je me suis √©tendu sous ce ch√™ne et j'ai dit: ¬ęSeigneur, Tu m'as parl√© √† environ un kilom√®tre et demi d'ici, me disant de monter sur la montagne, dans cette vall√©e √† chasseurs, comme je l'appelle, et que Tu me parlerais.¬Ľ Alors Il me le montra quand Il ouvrit Malachie au chapitre 4. Et je dis... ¬ęCar voici, le jour vient, ardent comme une fournaise et tous les hautains seront embras√©s...¬Ľ Si vous voulez inscrire ce passage, c'est Malachie 4, ¬ęIl embrasera les hautains et les... et les justes fouleront les m√©chants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de leurs pieds.¬Ľ
    Puis Il dit: ¬ęVoici, je vous enverrai √Člie, le proph√®te, avant que le jour de l'√Čternel arrive, ce jour grand et redoutable. Il ram√®nera le coeur des p√®res √† leurs enfants, et le coeur des enfants √† leurs p√®res.¬Ľ
    Je dis alors: ¬ęC'est juste. Je crois cela.¬Ľ

82    J√©sus dit, lorsque les disciples Lui pos√®rent une question √† ce sujet... Les disciples Lui dirent: ¬ęPourquoi donc les scribes... (lorsqu'il se r√©clamait d'√™tre le Messie) Pourquoi donc les scribes disent-ils qu'√Člie doit venir premi√®rement?¬Ľ
    J√©sus r√©pondit: ¬ęIl est d√©j√† venu et vous ne l'avez pas reconnu?¬Ľ Ils comprirent alors qu'Il leur parlait de Jean-Baptiste. Combien parmi vous ont d√©j√† entendu cela? Oh! vous lisez tous la Bible. Jean-Baptiste. Mais souvenez-vous qu'il n'√©tait pas l'√Člie des derniers jours, dont Il a parl√©, parce que le monde n'a pas br√Ľl√© et le Mill√©nium commenc√©. Regardez l'√Čcriture. Soyez attentifs √† la lecture de... Ouvrez vos Bibles √† Malachie 4, une minute. Regardez cela. Je ne le savais pas auparavant. Je n'essaie jamais d'apporter quelque chose tant que le Saint-Esprit ne me l'a pas r√©v√©l√© premi√®rement. Regardez Malachie 4:5: ¬ęVoici, je vous enverrai √Člie, le proph√®te, avant que le jour de l'√Čternel arrive, ce jour grand et redoutable (o√Ļ Il br√Ľlera la Terre). Il ram√®nera la coeur des p√®res √† leurs enfants, et le coeur des enfants √† leurs p√®res.¬Ľ Regardez! La premi√®re fois qu'√Člie est venu, il a ramen√© le coeur des p√®res, des vieux patriarches, ces vieux Juifs, √† la foi des enfants qui venaient de Le recevoir, croyant qu'Il √©tait le Messie qui devait venir. Ramener le coeur des p√®res √† leurs enfants et, une conjonction reliant les deux phrases, lorsqu'il vient la seconde fois, le coeur des enfants √† leurs p√®res pentec√ītistes. Eh! All√©luia! Vous y √™tes. Ainsi, comment la Lumi√®re du soir peut-elle √™tre autre chose qu'un retour aux Actes? C'est vrai! Il dit que cela arriverait, avant que la Terre soit br√Ľl√©e comme dans une fournaise et que les justes marchent sur les cendres des m√©chants.

83    Oh! fr√®re, nous attendons la venue d'une Lumi√®re. Elle est ici. Et souvenez-vous, quand cet √Člie viendra... je vais vous le d√©crire un peu. Lorsque √Člie viendra, ce sera le messager √† l'√Ęge de l'√Čglise de Laodic√©e. Nous voyons qu'√Člie vient avant... Souvenez-vous qu'√Člie fut celui qui fut enlev√© sur un char sans jamais go√Ľter √† la mort. Et le Message de ce grand message qui viendra dans ce temps de la fin, dans l'√Ęge de l'√Čglise de Laodic√©e, l'√Ęge pentec√ītiste, sera celui qui am√®nera l'√Čglise de l'Enl√®vement. Exactement. Il fut lui-m√™me enlev√©. Et il viendra avec l'√Čglise √† l'Enl√®vement. Et souvenez-vous en de nouveau. Je vais vous donner la description de cet homme. Ce sera un misogyne. Assur√©ment. Regardez √Člie et J√©zabel. Regardez. Jean et H√©rodias. Voyez-vous?
    D'autre part, il sera fermement contre les d√©nominations. Regardez √Člie, regardez Jean. ¬ęNe pr√©tendez pas dire en vous-m√™mes: nous avons Abraham pour p√®re. Car de ces pierres-ci, Dieu peut susciter des enfants √† Abraham.¬Ľ Il ha√Įra les d√©nominations. Il ha√Įra les femmes immorales. Ce sera un homme de la nature, vivant dans la nature et qui viendra avec son Message. Et il ram√®nera le coeur des gens... Oh! il y a eu une centaine d'√Člie qui ont surgi dans le monde disant qu'ils sont √Člie, l'√Člie du jour. Mais √Člie retournera √† l'√Čglise pentec√ītiste originelle d'√Čph√®se et il apportera ce m√™me Message aux gens avec les signes d'un Messie. La Bible le dit. Il dit: ¬ęLe jour viendra qui ne sera ni jour ni nuit, mais vers le soir, la Lumi√®re para√ģtra.¬Ľ Est-ce vrai?

84    Maintenant regardez: le soleil se l√®ve √† l'est. Or c'est... Vous dites: ¬ę√áa a √©t√© un jour...¬Ľ
    Nous sommes les enfants du jour de l'√Čvangile. Cela a √©t√© un jour de t√©n√®bres pour les enfants. L'√©toile du matin salue simplement la venue... puis vice versa de ce que c'est litt√©ralement, parce que l'√©toile de matin qui s'est lev√©e l√†-bas... Il y a une √©toile du matin qui salue la venue du soleil et une autre qui salue le coucher du soleil. Le soleil naturel partait lorsque cette √©toile salua Sa venue et l'√Čvangile commen√ßait simplement. Nous sommes des enfants de la Lumi√®re, mais nous sommes, le monde est maintenant dans les t√©n√®bres.
    L'√Čglise a pass√© par l'√Ęge le plus sombre, elle a pass√© par les √Ęges sombres, mais l'√©toile du soir, l'√©toile du soir est celle qui salue la Lumi√®re. L'√©toile du soir est celle qui salue la Lumi√®re pour l'√Čglise. L'√Čglise a v√©cu en √©tant une minorit√©, juste un petit groupe. Mais finalement le jour viendra o√Ļ cette trompette de Dieu sonnera et un jour √©ternel se l√®vera. Le lever du jour va venir. Et ce glorieux esprit de Dieu qui viendra sur quelqu'un, en ces derniers jours, qui proclamera ce Message, ram√®nera le coeur des enfants aux p√®res pentec√ītistes. Et comment le Livre des Actes a-t-il √©t√© √©crit? Commencez √† le lire.

85    Regardez comme nous l'avons contamin√© avec toutes sortes de choses stupides venant de nous. Mais un jour, quelqu'un va venir, une Lumi√®re, avant la fin, cette porte ouverte qui est plac√©e devant l'√Čglise. Observez et voyez si cela n'arriva pas un de ces jours. Dieu enverra √Člie, aussi s√Ľr que je me tiens maintenant √† cette chaire. Il l'enverra. Et cet √Člie va secouer les gens et les ramener directement √† la doctrine pentec√ītiste originelle. Maintenant commencez √† la Pentec√īte et voyez comme c'√©tait. Voyez ce qu'ils firent. Voyez si ce sera le fait de se serrer la main et... Ce sera un retour au commencement.

86    Lorsque Pierre pr√™che l√†-bas, le jour de la Pentec√īte et qu'ils furent tous remplis du Saint-Esprit et parl√®rent en d'autres langues, ces hommes dirent: ¬ęMaintenant que pouvons-nous faire pour Le recevoir?¬Ľ
    Pierre r√©pondit: ¬ęRepentez-vous, et que chacun de vous soit baptis√© au Nom de J√©sus-Christ, pour la r√©mission de vos p√©ch√©s, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.¬Ľ
    C'√©tait la lumi√®re pentec√ītiste originelle.

87    Or, c'est l'√©toile du matin. Et l'√©toile du soir doit refl√©ter, √† nouveau, la m√™me lumi√®re. Il sera une voix qui crie dans le d√©sert pour annoncer la venue du Messie. Il montrera √©galement les signes du Messie qui doit venir. Il sera un proph√®te de Dieu, un grand homme. Lorsqu'il viendra, observez ce qu'il fera. La Bible dit qu'il fera ceci. De m√™me, avant la venue de ce jour, le temps doit venir dans l'√Čglise pour accomplir ce que J√©sus a dit: ¬ęCe qui arriva du temps de Sodome, arrivera de m√™me √† l'av√®nement du Fils de l'Homme.¬Ľ Le Fils. Le monde est dans une condition sodomite. Nous le savons tous. √Čglise, n'est-ce pas vrai? Le monde est dans une condition sodomite. Maintenant, observez. Quel genre de message Sodome a-t-elle re√ßu? Ils eurent un Billy Graham moderne qui alla l√†-bas et pr√™cha aux intellectuels. Juste quelques-uns sortirent. Ils √©taient dans le d√©shonneur et ils amen√®rent le d√©shonneur. La femme s'est transform√©e en une colonne de sel pour avoir regard√© en arri√®re.

88    Maintenant remarquez cela. Un Ange se tint √† l'√©cart avec Abraham. L'Ange qui resta avec Abraham, ne sachant pas qui Il √©tait, soi-disant, apr√®s qu'Il lui ait dit: ¬ęAbraham, o√Ļ est ta femme Sara?¬Ľ
    Il r√©pondit: ¬ęElle est dans la tente derri√®re toi.¬Ľ La Bible dit qu'elle √©tait dans la tente derri√®re l'Ange.
    Celui-ci lui dit: ¬ęJe reviendrai vers toi √† cette m√™me √©poque. Je t'ai promis ce b√©b√© et je vais faire en sorte que tu le re√ßoives.¬Ľ
    Et Sara rit en elle-m√™me.
    √Ä ce moment-l√†, l'Ange de l'√Čternel dit: ¬ęPourquoi Sara a-t-elle ri?¬Ľ Or, Il a dit que cela arriverait avant la venue du Seigneur. Ce qui arriva du temps de Sodome, arrivera de m√™me √† la venue du Seigneur. Comprenez-vous, mes amis? Cela va refl√©ter la m√™me Lumi√®re que l'√©toile du matin. Et que va-t-il faire? Ramener les enfants √† la foi des p√®res; des p√®res pentec√ītistes: Paul, Silas, Jean, Marc, Ir√©n√©e, Martin, Colomban, tous ces grands martyrs qui ont pr√™ch√© cet √Čvangile et Lui sont rest√©s attach√©s. Ils furent tout √† fait fid√®les √† cela. Et lorsque le groupe des √©rudits commen√ßa √† vouloir une organisation, ils furent expuls√©s.

89    Remarquez que dans la Bible, il est parl√© des oeuvres des Nicola√Įtes; puis ce qui fut des oeuvres dans un √Ęge de l'√Čglise devint une doctrine... Savez-vous ce que 'Nico' veut dire? J'ai fait des recherches. 'Nico' signifie conqu√©rir, vaincre. Vaincre qui? Les la√Įques. Lorsque toute la saintet√© est attribu√©e √† un homme, √† un seul homme, il devient le seul qui est saint. Et il est le seul... l'√©glise peut vivre de n'importe quelle fa√ßon; c'est √† lui qu'ils vont ensuite se confesser. Hein! Le Saint-Esprit est pour quiconque le d√©sire, qu'il soit la√Įque ou non. Ce n'est pas la volont√© de Dieu qu'il n'y ait qu'un homme saint. C'est le Saint-Esprit parmi des gens qui sont n√©s de nouveau, montrant des signes et des miracles. Cette m√™me √Čglise, cette √©toile du soir refl√©tera la m√™me Lumi√®re que l'√©toile du matin.

90    Mais regardez: lorsque cela arrivera, il est dit qu'il y aura une √©poque qui ne sera ni nuit, ni jour, que vous pourrez √† peine diff√©rencier; ce sera un jour sombre comme nous en avons dans notre r√©gion lorsqu'il pleut. Sombre! Mais vers le soir, la Lumi√®re para√ģtra. La Lumi√®re du soir viendra. Eh bien! la lumi√®re du soir, le soleil, le soir, est le m√™me soleil qui se l√®ve le matin. La lumi√®re du soir refl√®te la m√™me lumi√®re que le soleil le matin. C'est simplement le coucher du soleil et le lever du soleil. Le comprenez-vous? Maintenant nous sommes dans le temps du soir. Oh! gr√Ęces soient rendues √† Dieu pour la Lumi√®re du soir qui refl√®te Sa promesse et l'accomplit.

91    Maintenant le monde est dans une condition sodomite. Oh! j'ai inscrit ici le mot: aiglons; j'ai pr√™ch√© une fois l√†-dessus. La lumi√®re du matin, l'√©toile du matin, le m√™me message. Cela fait maintenant longtemps que c'est le soir. C'est un moment sombre. Un moment tr√®s dangereux. Souvenez-vous que le cr√©puscule est le moment le plus dangereux pour voyager, vous devez faire attention. Et c'est aujourd'hui le jour le plus dangereux de votre vie. La Bible dit dans Matthieu 24 que dans les derniers jours, cela s√©duirait les √©lus eux-m√™mes, si c'√©tait possible.

92    J'ai entendu derni√®rement Billy Graham dire dans un message: ¬ęLes √©lus sont d√©j√† s√©duits.¬Ľ
    Non! Non! Les √©lus ne seront pas s√©duits. Non! Non! Ils ne le seront pas. Non. Les membres d'√©glises le seront, mais pas les √©lus; ils furent choisis d√®s la fondation du monde, ils ne peuvent √™tre s√©duits, c'est impossible dit H√©breux 8. Ils ne seront pas s√©duits mais ce temps du soir est une p√©riode dangereuse pour l'√Čglise, parce que regardez, ils iront √† l'√©glise et seront presque exactement comme les croyants pentec√ītistes. Ils pousseront des cris, ils danseront, ils parleront en langues et tout le reste. Si proche que cela s√©duirait les √©lus eux-m√™mes, si c'√©tait possible. Mais souvenez-vous, la seule fa√ßon vous permettant de savoir que vous √™tes dans le vrai c'est de suivre le Conducteur, la Parole. Elle apporte l'absolue V√©rit√©, vous voyez. Restez avec le conducteur. Soyez-en simplement remplis. Oui, monsieur.

93    Maintenant nous voyons que cette √Čglise de Laodic√©e, l'√Ęge de l'√Čglise dans lequel nous sommes maintenant, si vous voulez lire ce qui le concerne, cela se trouve dans Apocalypse au chapitre 3, nous pouvons y voir tout ce qui s'est pass√© quand ce Message est cens√© √™tre apport√©. L'√Čglise a √©t√© tellement mondaine et elle s'est organis√©e √† tel point qu'elle en a chass√© son Dieu. Le passage de l'√Čcriture le plus path√©tique que j'ai jamais vu c'est Apocalypse, chapitre 3, lorsque dans l'√Ęge de l'√Čglise de Laodic√©e, J√©sus se trouve √† l'ext√©rieur de Sa propre √Čglise, frappant pour essayer d'entrer √† nouveau. [Fr√®re Branham frappe sur la chaire. N.D.√Č.] Lors de la premi√®re √Čglise, Il marchait parmi les Sept Chandeliers d'or, les √āges de l'√Čglise, mais dans celui de Laodic√©e, Il √©tait √† l'ext√©rieur essayant d'entrer √† nouveau dans Sa propre √Čglise.

94    Cela montre ce que cet √Ęge Lui a fait. Ils se sont organis√©s au point de Le faire sortir. En s'organisant, ils ont mis dehors Sa doctrine et Sa Bible. Ils ont un livre de credo, de philosophies, etc., qu'ils lisent et acceptent √† la place. Ils ont des confessions froides au lieu de laisser Dieu entrer et faire d'eux des messiettes, de leur donner le Bapt√™me du Saint-Esprit et de montrer des signes et des miracles. En s'organisant, ils ont mis tout cela dehors. Ils ont mis ces choses de c√īt√©. Maintenant, Il est √† l'ext√©rieur [Fr√®re Branham frappe sur la chaire. N.D.√Č.] appelant pour la derni√®re fois, pour essayer d'entrer √† nouveau. √Ä la porte: ¬ęVoici, je me tiens √† la porte, et je frappe.¬Ľ
    Dans cet √Ęge de l'√Čglise de Laodic√©e, Il essaie d'entrer √† nouveau dans Sa propre √Čglise d'o√Ļ ils L'ont expuls√©. N'est-ce pas pitoyable? C'est la chose la plus path√©tique √† laquelle je puisse penser, de voir le Seigneur dans Sa propre √Čglise, apr√®s avoir donn√© Sa vie pour elle, agi comme Il l'a fait, envoy√© la Lumi√®re √† l'√Čglise et lui dire qu'Il l'a fait, pour ensuite √™tre rejet√© par eux et pouss√© √† l'ext√©rieur. Ils accept√®rent une sorte de credo ou quelque chose de ce genre que l'√©glise a fabriqu√©. Et Le voil√†, debout, √† l'ext√©rieur [Fr√®re Branham frappe sur la chaire.] essayant d'entrer.

95    Maintenant laissez-moi juste dire ceci pour terminer, parce qu'il se fait tard. J'ai vingt autres r√©f√©rences bibliques inscrites ici, mais je n'arriverai pas jusque l√†. Laissez-moi dire ceci: Aviez-vous remarqu√© qui se trouve √† l'ext√©rieur de l'√Čglise, √™tes-vous attentifs? Dites 'Amen'. √Ä l'ext√©rieur de l'√Čglise, essayant d'entrer? Souvenez-vous que ceux qui se trouvaient √† l'int√©rieur de la d√©nomination, ne L'ont jamais vu. Ce sont ceux √† l'ext√©rieur qui L'ont vu. Ils entendirent qu'on frappait [Fr√®re Branham frappe sur la chaire. N.D.√Č.] mais ils ne Le virent pas. C'est ainsi aujourd'hui. L'homme qui va √† gauche et √† droite aujourd'hui en disant: ¬ęEh bien! je n'ai jamais rien vu de cela; je suis all√© l√†-bas et je ne L'ai jamais vu.¬Ľ
    Voyez-vous, c'est qu'il ne peut pas Le voir. Il est organis√© si fortement qu'il ne peut rien voir. Mais si une fois vous pouvez vous lib√©rer suffisamment pour sortir et regarder qui se tient dehors en train de frapper, et Qui est Celui qui fait ces choses... Voyez-vous ce qui je veux dire? Allez √† l'ext√©rieur. √Ä l'ext√©rieur. Ne soyez pas si organis√©s. Parce que quand vous le faites, vous ne pouvez rien voir. La seule chose que vous voyez, c'est votre d√©nomination. Mais si vous pouvez aller √† l'ext√©rieur, vous verrez J√©sus dans toute Sa gloire et Sa mis√©ricorde, essayant d'entrer dans Son peuple, oh! je Le regarde Se tenir l√†...

96    Je parlais du Messie, des messiettes, ils sont, aujourd'hui, la lumi√®re de l'√Čglise, la lumi√®re du monde. J√©sus a dit aux disciples: ¬ęVous √™tes la lumi√®re du monde.¬Ľ Vous √™tes une bougie plac√©e sur une colline, une lumi√®re qui peut √™tre vue de partout. Nous sommes la Lumi√®re. Si nous le sommes, nous refl√©tons Sa lumi√®re de Messie. Le Signe du Messie suit les messiettes comme il suivit le Messie.

97    Il y a quelque temps, ici, dans votre jolie √©glise, je crois que j'ai pr√™ch√© sur le sujet ¬ęPareil √† l'aigle qui √©veille sa couv√©e, voltige sur ses petits¬Ľ. Je crois que j'ai pr√™ch√© l√†-dessus, ici Fr√®re Jack ou quelque part. Oui, ¬ęL'aigle √©veillant sa couv√©e.¬Ľ J'aime observer les grands aigles. Vous savez ce p√®re, il conna√ģt... Dieu S'est appel√© Lui-m√™me un Aigle. Le saviez-vous? Il a appel√© Ses proph√®tes, des aigles. Assur√©ment. Il l'a dit √† cet aigle... Jacob. Il l'a trouv√© dans une solitude aux effroyables hurlements, qui pareil √† l'aigle qui √©veille sa couv√©e... Maintenant, nous voyons qu'Il S'appelle Lui-m√™me √©galement un aigle, ainsi Il est J√©hovah-Aigle et Il a une bande d'aiglons. Des aiglons comme des messiettes, des aiglons.

98    Maintenant, je peux voir l'imposant P√®re Aigle en train de marcher autour du nid. Il aime regarder Ses enfants. Oh! comme Il aime les regarder. Quelle apparence ont-ils? Exactement la m√™me que Lui. Ils ne sont pas hybrides. Ils ne sont pas √† moiti√© buse et √† moiti√© corbeau, ce sont des aigles. Amen! C'est ce que nous sommes aujourd'hui. Nous sommes M√©thodistes, Baptistes, des Assembl√©es, ceci ou cela, des buses, des corbeaux et tout le reste. Comment pouvons-nous √™tre des aiglons? Comment le pouvons-nous, lorsque nous voyons le signe de Dieu manifest√© parmi nous et que nous l'appelons quelque chose d'autre? All√©luia!
    Il aime les regarder parce qu'Il sait qu'ils sont pure race. Ils ont Sa chair, ils ont Son sang, ils ont Son Esprit. Amen! Avec quelle fiert√© regarde-t-Il Ses aiglons se promener. Amen! Les petits aiglons Le regardent en disant: ¬ęQue Tu es grand. Que Tu es Grand.¬Ľ ¬ęRegarde-moi. Oh! nous allons nous envoler un de ces jours, n'est-ce pas Papa?¬Ľ Voyez-vous? Oh! comme Il aime les regarder. Ils lui ressemblent, ils agissent comme Lui, ils sont Sa chair, Son sang, Son Esprit. Amen! C'est ainsi qu'est l'√Čglise de Dieu, Ses aiglons, Ses messiettes. Ils Lui ressemblent, ils agissent comme Lui, ils pr√™chent comme Lui, ils font les m√™mes oeuvres que Lui. ¬ęIl fera aussi les oeuvres que je fais, il en fera m√™me davantage parce que je m'en vais au P√®re.¬Ľ Amen! ¬ęCes signes suivront Mes aiglons.¬Ľ Amen! ¬ęIls agiront exactement comme Moi. Si Mon Esprit est en eux alors ils feront les oeuvres que Je fais. S'ils ne font pas les oeuvres que Je fais c'est que Mon Esprit n'est pas en eux.¬Ľ

99    Qu'arriverait-il si, en regardant un de Ses petits aigles, il d√©couvrait qu'il a un bec comme une buse. Il dirait: ¬ęAttendez une minute, il y a quelque chose qui ne va pas.¬Ľ
    Si un vieux corbeau sautait sur le nid en disant: ¬ęCroa, croa, croa, le temps des miracles est pass√©. Croa, croa, croa, la gu√©rison divine n'existe pas,¬Ľ je vous promets qu'Il prendrait Sa grosse patte et le d√©logerait imm√©diatement de l√† et qu'il irait se briser le cou aussi s√Ľrement que le monde existe. Voyez-vous? Oui.
    - Oh! cela n'existe pas, c'est de la t√©l√©pathie, de telles choses n'existent pas aujourd'hui.
    Toi, esp√®ce de buse! C'est de la chair et de plus, de la chair morte. C'est ce qu'ils mangent...

100    Dieu veut des aiglons, Il veut des messiettes, Il veut des hommes et des femmes qui ont des signes et des miracles, des oints. Il veut une √Čglise qui est remplie du Saint-Esprit. Fiou! Une √Čglise qui Le refl√®te comme √©tant Le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement. Dieu n'est pas mort, Il a simplement form√© un Royaume. Dieu a des messiettes dans ce Royaume. Amen! √Ä chaque mot qu'Il prononce, vous dites: Amen. c'est vrai. Oui, monsieur. Ils lui ressemblent, ils agissent comme Lui, ils croient cela. Parmi eux le Conducteur continue √† se manifester accompagn√© de signes et de miracles. C'est cela, le Messie est vivant ce soir. Il n'est par mort, mais Il est vivant aux si√®cles des si√®cles. Le croyez-vous? Qu'a-t-Il dit qu'il arriverait?
La Lumi√®re para√ģtra au temps du soir
Vous trouverez certainement le chemin de la gloire; (est-ce vrai?)
Dans ce chemin d'eau se trouve la lumière aujourd'hui
Ensevelis dans le Précieux Nom de Jésus
Jeunes et vieux, repentez-vous de tous vos péchés,
Le Saint-Esprit viendra s√Ľrement en vous
La Lumière du soir est venue,
C'est un fait que Dieu et Christ sont un.

101    L'homme fut fait pour √™tre un dieu. Dieu fut fait pour √™tre un homme. Oh! un Messie! Le Grand J√©hovah habita dans un corps humain et fit ce corps comme le Sien afin qu'il puisse avoir un corps humain et √™tre ainsi un messiette pour gouverner Sa terre et en avoir le contr√īle. Amen. ¬ęIls feront aussi les oeuvres que je fais.¬Ľ
    Oh! j'aime cela. J√©hovah se prom√®ne sur Son Tr√īne en disant: ¬ęCe sont Mes aiglons. Ils sont chair de Ma chair et os de Mes os. Ils sont n√©s de Mon Esprit et lav√©s dans Mon Sang.¬Ľ
    Amen!
    ¬ęIls m'appartiennent. Ils m'appartiennent. Tout ce que Je leur dis, ils le croient.¬Ľ
    Pourquoi cela? Ce sont des aigles.
    ¬ęC'est ce qu'ils sont; ce sont des aigles comme Moi Je suis un Aigle. Ce sont de petits dieux tandis que je suis le grand Dieu. C'est vrai. Je suis le Papa J√©hovah, ce sont mes enfants.¬Ľ
    Vous y √™tes. Il a donc promis que ces choses arriveraient. Maintenant, si nous sommes des enfants de Son Royaume, ces signes devraient se faire conna√ģtre parmi nous. Est-ce vrai? Or, nous pouvons en parler, en discuter et rester l√†-dessus toute la nuit, mais cela marchera-t-il? C'est le point suivant. C'est le point suivant. Si cela marche, alors c'est vrai. La Parole de Dieu a promis dans Jean 14:12: ¬ęCelui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais.¬Ľ Est-ce vrai? Je le crois, pas vous? Tr√®s bien, alors inclinons maintenant nos t√™tes un instant.

102    P√®re divin, l'heure est arriv√©e. Nous r√©alisons qu'il n'y a pas moyen pour nous de trouver quoi que ce soit, ni aucun endroit o√Ļ aller maintenant, si ce n'est √† J√©sus. Nous sommes √† la fin des temps. Nous voyons toutes ces choses arriver. Nous voyons notre nation en faillite. Nous voyons notre monde en faillite. Nous voyons le Communisme r√©pandre un esprit impie appel√© 'le rideau de fer'. Nous en voyons un appara√ģtre l√†-bas, en Chine, appel√© 'le rideau du bambou'. Puis nous en voyons un autre appara√ģtre, appel√© 'le rideau de pourpre', le rideau romain, en train de prendre possession du monde.

103    Maintenant, P√®re divin, nous Te prions de nous permettre de nous rappeler ceci: c'est que ces choses sont Tes promesses. Tu nous as promis ces choses au temps du soir. Nous sommes si content de voir que Tu fais que Ta Parole s'accomplisse dans nos vies. Nous Te prions, P√®re, de susciter une faim et une soif.

104    Maintenant je Te prie de prendre ces mots d√©cousus qui ont √©t√© apport√©s, et de les r√©v√©ler au coeur des gens afin qu'ils r√©alisent que Dieu est une puissance. Il est une puissance; Christ √©tait la pl√©nitude de Dieu, Il √©tait J√©hovah oint. Il √©tait le corps oint de J√©hovah. J√©sus de Nazareth, Dieu √©tait en Christ, r√©conciliant le monde avec Lui-m√™me, et Il est mort afin de sanctifier cette race humaine d√©chue et les ramener √† leur position de fils de Dieu pour √™tre des oints, oints par le Saint-Esprit, pouvant aller refl√©ter Son Royaume jusqu'√† ce qu'Il soit compl√®tement revenu √† travers les sept √Ęges de l'√Čglise.

105    Et dans les derniers jours, nous Le trouvons √† l'ext√©rieur de Sa propre √©glise, essayant d'entrer. Mais Il a promis qu'Il enverrait une Lumi√®re, en ce temps-l√†, et nous l'avons trouv√©e, Seigneur. Nous l'avons trouv√©e et nous voyons que c'est un Conducteur correct parce que, lorsque nous avons raccord√© la Parole que nous croyons avec le Dieu du ciel qui L'a promise, le courant qui a accompli les premiers signes est revenu et il accomplit les m√™mes signes messianiques. Alors, P√®re, nous savons que la Parole, que nous appelons le Conducteur, est juste, parce qu'Elle produit chaque promesse. Nous T'en remercions, P√®re. Nous Te prions de sauver les perdus, de gu√©rir les malades, de remplir du Saint-Esprit ceux qui le d√©sirent et d'encourager Ton √Čglise. Alors que nous continuons √† nous attendre √† Toi, Seigneur, dans le service de gu√©rison, nous Te remettons ces gens et tout, au Nom de J√©sus. Amen.

106    Qu'est-ce maintenant? J'observe la montre et je ne veux pas vous garder trop longtemps. Nous devons aussi partir t√īt demain matin.

107    Qu'a-t-Il promis? Il a promis que vers le soir, la Lumi√®re para√ģtrait. Il a promis... Pouvez-vous comprendre ce que je dis, lorsque je parle de messiettes? Levez la main si vous comprenez. Si Messie veut dire oint et qu'Il √©tait le Messie parce qu'il √©tait oint de la pl√©nitude de Dieu, alors nous sommes aussi oints du m√™me Esprit. Maintenant, vous allez dire: ¬ęComment savez-vous que vous √™tes oint du m√™me Esprit?¬Ľ
    Vous avez la m√™me vie et vous faites les m√™mes choses qu'Il a faites. ¬ęCelui qui croit en moi, fera aussi les oeuvres que je fais.¬Ľ Qu'est-il dit dans Jean 5:19: ¬ęEn v√©rit√©, en v√©rit√©, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-m√™me, il ne fait que ce qu'il voit faire au P√®re; et tout ce que le P√®re fait, le Fils aussi le fait pareillement.¬Ľ N'importe quel v√©ritable messiette aura le m√™me message. N'est-ce pas vrai?

108    Et souvenez-vous: Qui a re√ßu le bapt√™me premi√®rement? Le Bapt√™me du Saint-Esprit? Les Juifs. Qui ensuite? Les Samaritains. Les Nations furent les derniers. Est-ce vrai? Parce qu'ils furent amen√©s apr√®s la mort, l'ensevelissement, et la r√©surrection. Et ils... or, ils re√ßurent bien le message. Maintenant remarquez les descendants de Cham, Sem et Japhet. Or, les descendants de Cham, de Sem... ah! de Japhet, devaient voir le... Ce sont les tribus de la Terre. Les trois tribus de la Terre. Or, les Samaritains le re√ßurent par J√©sus.
    Mais maintenant, dans les derniers jours... Or, les Nations ne l'ont pas re√ßu parce qu'ils n'attendaient pas de Messie. Nous √©tions des pa√Įens en ce temps-l√†, notre peuple, les Anglo-Saxons. Nous √©tions des pa√Įens et adorions des idoles. Les Moabites, les Amor√©ens, et les autres, √©taient notre peuple. Mais maintenant cela fait deux mille ans que nous attendons un Messie.

109    Or, comment s'est-Il fait conna√ģtre, en ce temps-l√†? En envoyant J√©sus et en L'oignant de Son Esprit. Et J√©sus dit: ¬ęSi je ne fais pas les oeuvres de mon P√®re, alors ne me croyez pas.¬Ľ Est-ce vrai? ¬ęSi je fais les oeuvres alors croyez les oeuvres.¬Ľ Or, pourquoi cela? Il ne S'est pas li√© √† leurs organisations et √† leurs d√©nominations. Il est rest√© en dehors d'elles, toutes, et Il les a r√©primand√©es s√©v√®rement. Ils disent qu'Il a d√©chir√© des √©glises et tout le reste. Or, pourriez-vous vous attendre √† ce que Son Esprit fasse autre chose que cela lorsqu'Il reviendra? Il fera la m√™me chose. Parce qu'Il ne peut changer. C'est Dieu. Nous pouvons changer, notre nature humaine peut changer, mais Dieu ne peut pas changer. Il doit rester le m√™me. Il est infini. Nous sommes limit√©s. Ainsi, Il ne peut changer.

110    Ainsi, lorsqu'Il viendra dans Son √Čglise, dans les derniers jours, que sera-ce? un groupe de gens qui ont √©t√© tir√©s dehors et qui sont oints de l'Esprit de Dieu. Ce sera des messiettes. Voyez-vous? Ce sera des oints. Et si Son Esprit et en eux, ils feront les choses qu'Il a faites. Exactement. N'est-ce pas vrai?

111    Alors, si nous disons... Si nous pouvons prendre cela et relier la Parole √† la Dynamo et que le courant arrive en disant que c'est juste, vous avez alors un contact. Si vous le reliez et que rien ne se passe, vous avez quelque part un isolateur. Vous avez un fil bris√© quelque part, voyez-vous? Mais, mettez-le contre la Dynamo et si le courant passe, vous avez alors un conducteur direct. Vous avez un conducteur.

112    Si vous voulez le croire ainsi, je vous dirai de quelle mani√®re je l'ai re√ßu. Je suis venu simplement comme le dit la Bible. Je n'ai jamais chang√© pour aucune d√©nomination. Ma propre √©glise baptiste m'a mis dehors parce que je ne voulais pas ordonner une femme pr√©dicateur. Ce n'est pas scripturaire, ce n'est pas juste. Je leur ai dit: ¬ęVous feriez mieux de me mettre dehors maintenant, parce que t√īt ou tard, vous devrez le faire; ainsi je vais m'en aller avant que vous le fassiez.¬Ľ

113    Bon. Puis, au sujet de beaucoup de ces choses aujourd'hui, je... Lorsque je n'√©tais qu'un jeune homme, avant que j'entende parler d'Unitaires, de Binitaires, de trois dieux, quatre dieux, quel que soit ce qu'ils ont, je croyais qu'il y avait un seul Dieu et que Son Nom √©tait J√©sus. Et je fus baptis√© au Nom de J√©sus-Christ par un pr√©dicateur de l'√©glise Baptiste Missionnaire parce que je le lui ai demand√©. Je l'ai pr√™ch√© depuis ce moment-l√†. Il n'y a pas de passage dans la Bible... Apportez-moi un passage o√Ļ quelqu'un a √©t√© une fois, baptis√© en utilisant les titres de P√®re, Fils et Saint-Esprit. Ou lisez l'Histoire et dites-moi o√Ļ quelqu'un fut une fois Catholique soit organis√©e, et je quitterai la chaire. C'est un credo baptis√© dans l'√Čglise du Dieu vivant. Ils sont baptis√©s dans l'√Čglise Catholique, c'est leur credo.

114    Montrez-moi dans les √Čcritures, montrez-moi par l'Histoire o√Ļ quiconque l'a fait, en dehors de l'√©glise Catholique; Luther l'a perp√©tu√© et Wesley apr√®s lui pour en arriver maintenant √† ceci. √Ä chacune de ces √©glises jusque l√†, Il a dit: ¬ęTu n'as pas reni√© mon Nom.¬Ľ Mais lorsqu'Il arrive √†... Oh! cet √Ęge de l'√©glise de Thyatire, Il dit: ¬ęTu as le nom, (tu as le nom) de vivre mais tu es mort.¬Ľ C'est cela, Je ne veux pas dire que le bapt√™me d'eau au Nom de J√©sus vous sauve, mais c'est le bapt√™me chr√©tien correct. Vous √™tes sauv√© par la foi, c'est vrai, √† travers Christ. C'est vrai. Mais c'est le bapt√™me correct. C'est ainsi que vous devrez √™tre baptis√©s. Exactement. Vous devez l'√™tre ainsi pour garder l'ordre de la Bible. Vous devez √™tre baptis√© ainsi.

115    Puis, lorsque vous aurez re√ßu le Saint-Esprit et que la puissance de Dieu sera venue sur vous, vous ferez exactement les m√™mes choses que J√©sus, parce que c'est Son Esprit en vous. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a quelque chose de faux. C'est vrai. Oh! gloire √† Dieu! Je me sens comme si j'allais presque parler en langues, moi-m√™me, maintenant. Vous savez, la premi√®re fois que j'ai parl√© en langues, j'√©tais dans l'√©glise baptiste en train de pr√™cher. J'√©tais sur l'estrade, en train de pr√™cher aussi fort que je le pouvais et je me mis √† sauter jusqu'au milieu du couloir tout en pronon√ßait quelques mots dans une langue inconnue, ne sachant pas ce que je disais. Je regardais alors autour de moi, et toute l'assembl√©e tendait le cou pour voir ce qui se passait.
    Et quelque chose me dit: ¬ęJe suis un Rocher dans un pays aride et un refuge pendant l'orage.¬Ľ Et c'√©tait la premi√®re fois que je parlais en langues. Oh! je sus qu'il y avait quelque chose de r√©el √† ce sujet quelques part, que je ne connaissais pas, mais j'ai continu√© √† chercher jusqu'√† ce que je Le trouve. Je continuais √† avancer. J'ai tout vendu pour acheter cette perle de grand prix. Oh! peu m'importe, si la Bible le dit, je le crois. Peu m'importe combien d'organisations ou combien de gens disent ceci ou cela, c'est la Parole de Dieu et c'est la v√©rit√© et je resterai avec Elle, c'est tout. Et la seule fa√ßon qui vous permettra de faire cela, c'est de rester mot pour mot avec la Bible.

116    J'ai pr√™ch√© l'autre soir, sur ces quatre √™tres vivants, pour essayer de... c'est ce qu'ils √©taient; ce n'√©tait pas des animaux parce que le mot dans Apocalypse, au chapitre 4, d√©signant ces √™tres vivants est "Z W O N", Z-W-O-N, ce qui signifie '√™tre vivant'. Dans Apocalypse 11 et Apocalypse 17, c'est un mot tout √† fait diff√©rent, qui signifie: b√™te sauvage; mais ceux-l√† √©taient des √™tres vivants. Ce qu'ils √©taient, c'√©taient des ch√©rubins comme ceux qui √©taient √† la porte, gardant le lieu saint. Nous les voyons dans √Čz√©chiel, au chapitre premier, lorsque la Lumi√®re ambre de Dieu, l'Arc-en-ciel et la Gloire de Dieu se trouvaient l√†. Nous en avons une photographie. Nous avons en photographie la m√™me chose qu'ils ont vue l√†-bas. Et c'√©tait juste l√†, dans la salle et la lumi√®re photographi√©e est exactement semblable √† celle que vit √Čz√©chiel. √Čz√©chiel 1:26 √† 28. Nous pouvons vous montrer la photographie de la Gloire de Dieu, telle qu'il La vit.

117    Maintenant, vous voyez que l'oeil de l'appareil photo peut parfois voir des choses que l'oeil humain ne voit pas. C'est vrai. Ils L'ont vue tandis que les humains ne le voient pas. Mais nous devenons si encrass√©s, nos luxm√®tres. Alors qu'ils devraient √™tre de saints luxm√®tres, ils sont si encrass√©s par des b√™tises, des d√©nominations et diff√©rentes choses que nous ne pouvons pas voir plus loin que notre nez, ou quelque--comme cela. Nous ne voyons pas ces choses l√†-bas.
    Le Saint-Esprit est ici aujourd'hui et Il est le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement; c'est la m√™me puissance, les m√™mes signes, les m√™mes miracles, le m√™me Dieu, le m√™me bapt√™me, le m√™me Saint-Esprit, tout est pareil, parce qu'Il ne peut changer. Amen!

118    Bon. Maintenant, je crois qu'il a dit qu'il avait distribu√© les cartes de pri√®res portant la lettre A; est-ce correct?... [Fr√®re Branham commence maintenant √† prier pour les malades; puis il demande √† l'assembl√©e de r√©p√©ter apr√®s lui. N.D.√Č.]

119    J√©sus... je crois... que Tu es... le Fils de Dieu... Je crois... que Tu es le Messie... je crois... que Tu gouvernes Ton Royaume... dont je suis une partie... par ma foi... dans Ton oeuvre achev√©e... Tu nous as fais la promesse... que ces signes... suivraient ceux qui auront cru... s'ils imposent les mains aux malades... ils seront gu√©ris... je suis un croyant... pardonne mon incr√©dulit√©... un croyant... m'impose les mains... je prie pour ce croyant... ce croyant prie pour moi... j'accepte ma gu√©rison... sur la base de Ta Parole... je peux sentir l'Esprit... c'est le Conducteur... descendre dans la Parole... pour me gu√©rir.
EN HAUT