ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication La parole parlée est la semence originelle (partie II) de William Branham a été prêchée 62-0318E La durée est de: 3 heures 9 minutes .pdf La traduction MS
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3

La parole parlée est la semence originelle (partie II)

1    Oh! c'est merveilleux fr√®re...?... Il veut parler de son...?... [Un fr√®re donne un t√©moignage. ‚Äď N.D.√Č.] C'est vraiment cela. Fr√®re Ed, c'est cela. Oh! n'est-ce pas merveilleux? J'aime ces anciens t√©moi...?...
    Bien, la radio pour les voitures est branch√©e, √† quoi sert cette--pour ici. [Passage blanc sur la bande.]
    Tout le monde est en forme? Eh bien! nous allons commencer tout de suite et nous resterons jusqu'√† minuit, et ensuite, nous... nous sommes si heureux que le Seigneur nous ait aid√©s et b√©nis.

2    Bien, avant de commencer √† nouveau, prions un peu √† Celui dont nous parlons:
    Bienveillant P√®re c√©leste, Tu as entendu le t√©moignage de ce pieux et saint vieillard. √Ä travers ce si√®cle, lui et sa femme ont travaill√© ensemble. Tu sais de quelle mani√®re elle dut se cramponner √† Toi et Te supplier de faire de son mari un pr√©dicateur... et le voil√†! Et, ensuite, alors qu'il √©tait couch√© l√†, √† la mort, les meilleurs docteurs du pays ayant d√©clar√© que c'√©tait la fin, qu'il n'en avait plus que pour quelques heures, car son corps √©tait d√©vor√© par le cancer, ne pouvant plus faire un pas ayant de l'infection dans les chevilles et √† d'autres endroits... Et le voici, des ann√©es apr√®s, qui s'en va toujours. Nous sommes si reconnaissants, P√®re. Cela prouve que, lorsque la Parole est plant√©e et ensuite arros√©e, Elle produit une r√©colte.

3    Nous Te prions, maintenant, P√®re, de nous laisser parler cet apr√®s-midi de Ta Parole. C'est Ta Parole, et nous voulons l'exposer telle qu'Elle est, et ensuite, Seigneur, arrose-La de l'Esprit. Nous Te demandons, tout en nous remettant √† Toi avec le Message, de nous utiliser, au Nom de J√©sus. Amen:

4    Maintenant, d√©p√™chons-nous. Mon √©pouse me disait, ce matin, combien c'√©tait p√©nible pour les gens... Vous savez... car, ils √©taient saisis de crampes dans les jambes, sp√©cialement les dames et les gens qui, comme moi, avancent en √Ęge et doivent rester debout. J'appr√©cie votre fid√©lit√©. Maintenant, nous allons retourner directement au Message et continuer. Je ne veux pas trop me d√©p√™cher et, pourtant, suffisamment pour essayer de finir cet apr√®s-midi, si c'est possible. Aussit√īt que nous aurons fini, nous partirons pour Tifton, en Georgie, mais ce ne sera pas pour des r√©unions suivies, l√†-bas. Nous serons √† l'auditorium, l'√Čcole secondaire pour une soir√©e seulement. Je prendrai un petit texte ordinaire ou quelque chose que j'ai d√©j√† pr√™ch√© ici, car je vais simplement pour leur rendre visite. Ils n'ont pas de r√©unions r√©guli√®res suivies.

5    Ce matin, nous avons commenc√© √† parler de notre texte qui se trouve essentiellement dans la Gen√®se, au chapitre premier et au verset 11: La Parole Parl√©e est la Semence Originelle. Mon but, ce matin et au cours de la journ√©e, est d'essayer d'expliquer aux gens mes actions et la raison pour laquelle j'ai fait les choses que j'ai faites. Je r√©alise que ces bandes seront envoy√©es et que beaucoup de personnes les entendront probablement apr√®s mon d√©part d'ici, si J√©sus tarde. Mais, je d√©sire encore vous dire que je crois la Parole de Dieu et qu'Elle est la V√©rit√©.

6    Nous nous √©tions arr√™t√©s √† ce qui arrivait aux minist√®res dans les derniers jours, consid√©rant les √©vang√©listes qui, il y a quelques ann√©es encore, embrasaient le pays, et qui ont, semble-t-il, tous arr√™t√©. Je ne dis pas qu'ils ne font plus rien. Ils vont toujours, mais, il semble qu'il n'y ait pas de r√©sultat. Ils n'aboutissent √† rien. Voyez-vous? Que se passe-t-il? Le champ a √©t√© ensemenc√©, voyez-vous? Maintenant, souvenez-vous, n'oubliez pas...

7    Quelqu'un m'a demand√© de r√©p√©ter ce mot h√©breu... dans Jo√ęl, chapitre 2 (Jo√ęl 2:28), o√Ļ il est parl√© de la venue de la premi√®re et de la derni√®re pluie. Le mot ¬ępremi√®re¬Ľ est le mot h√©breu 'moureh', 'moureh', ce qui veut dire 'enseignement'. En d‚Äôautres termes, il y aura une pluie de ¬ęl'enseignement¬Ľ et une pluie de ¬ęla moisson.¬Ľ Maintenant, nous avons re√ßu la pluie de l'enseignement et nous sommes pr√™ts pour la pluie de la moisson. Vous savez que la premi√®re pluie vient, lorsque vous plantez la semence: cela commence √† la faire cro√ģtre. Puis, juste avant qu'elle soit √† maturit√©, il pleut de nouveau. C'est ce qu'on appelle la pluie de la moisson. Nous savons qu'il y a les pluies de printemps et qu'ensuite, il pleut aux environs de juin: c'est ce qui fait votre r√©colte.

8    Nous avons d√©couvert que la pluie √©tait l'Esprit. Nous en √©tions rest√©s au point o√Ļ j'avais exprim√© ma pens√©e sur ce que repr√©sentait tout cela. C'est-√†-dire que je crois que la pluie a √©t√© r√©pandue. C'est la raison pour laquelle nous sommes calm√©s, car le terrain a d√©j√† √©t√© ensemenc√©. Vous pouvez difficilement trouver un endroit qui n'ait pas √©t√© ensemenc√©. Cela a √©t√© r√©pandu par la radio, la t√©l√©vision, les bandes, la Parole et tout le reste. Le pays a √©t√© ensemenc√©. La semence y a √©t√© plant√©e. Maintenant, les semences qui ont √©t√© plant√©es... Vous ne pouvez rien en retirer d'autre, si ce n'est les semences qui ont √©t√© plant√©es. Maintenant, comprenez-vous? Ce sera les semences qui ont d√©j√† √©t√© plant√©es. L'Esprit tombera, mais il produira une moisson de la semence sur laquelle Il tombe. Souvenez-vous en.

9    Tr√®s bien. Je pr√©dis que les deux groupes d√©nominationnels, c'est-√†-dire les groupes pentec√ītistes et √©vang√©liques travailleront ensemble dans une d√©nomination. Ils s'uniront et deviendront tous membres de la F√©d√©ration du Conseil des √©glises. Ils y appartiennent d√©j√† tous. Et qu'il y aura, par eux, une contrainte ou un boycottage qui arr√™tera tout ce qui n'appartient pas √† cette union d'√©glises. La Bible dit qu'il y aura un boycottage, √† tel point que les gens ne pourront ni acheter, ni vendre, s'ils n'ont pas re√ßu la marque de la B√™te, ce qui est le romanisme, et l'image de la B√™te, c'est-√†-dire le protestantisme. La B√™te avait la puissance et l'autorit√© pour donner la vie √† l'image, pour qu'elle puisse parler, elle le fit. Et, c'est la Conf√©d√©ration des √©glises, lorsqu'ils s'unissent.

10    Il y a, ici, beaucoup de jeunes gens. Je ne sais pas, mais, J√©sus pourrait venir cet apr√®s-midi. Il peut venir l'ann√©e prochaine. Je ne sais pas quand Il viendra. Mais, souvenez-vous que si je ne vis pas pour voir le jour de Sa venue, j'esp√®re que je le verrai et, en un sens, je crois que je le verrai, mais, si je ne la vois pas, ne laissez jamais cette Parole quitter vos oreilles et votre coeur. Souvenez-vous que je parle au Nom du Seigneur. Je crois de tout mon coeur que c'est ainsi que cela se terminera. Il y aura comme une union, un boycottage. Tous les endroits, tels que celui-ci, seront ferm√©s. Vous ne pourrez pas parler, √† moins d'avoir une permission ou une licence de cette F√©d√©ration d'√©glises pour tenir une r√©union.

11    C'est presque... M√™me maintenant, c'est ainsi dans les d√©nominations. Cela montre o√Ļ nous en sommes. Oui, monsieur, vous devez l'avoir! Et, cela se terminera ainsi. C'est ma pr√©diction en tant que serviteur de Christ. Par la compr√©hension que j'ai de la Parole et par l'inspiration: cela arrivera de cette mani√®re. Tous les signes pointent vers la fin. J'ai termin√© de parler l√†-dessus.

12    M√™me la vierge folle a commenc√© √† r√©clamer de l'huile. Souvenez-vous qu'elle √©tait une vierge, et, si elle est une vierge, elle est une √©glise, voyez-vous? Nous verrons cela apr√®s-midi dans Apocalypse 17. Si elle est une vierge, elle est une √©glise, parce que l'√Čglise est une vierge. Paul a dit: ¬ęJe vous ai fianc√©s √† Christ comme une vierge pure.¬Ľ La prostitu√©e d'Apocalypse 17 √©tait une √©glise. Jean l'admira √† cause de sa beaut√©. Elle √©tait belle, mais, cependant, en elle fut trouv√© le sang de tous les saints de J√©sus-Christ qui avaient √©t√© massacr√©s. C'est vrai.

13    je crois que ce sont, d'apr√®s le martyrologe, soixante-huit millions de personnes que l'√Čglise catholique romaine a mises √† mort depuis Saint Augustin d'Hippo. Soixante-huit millions de protestants ont √©t√© tu√©s et sont mentionn√©s dans les annales du martyrologe par l'√Čglise catholique, parce qu'ils n'avaient pas √©t√© d'accord avec sa doctrine. Ce n'est pas √©tonnant que la Bible dise qu'en elle fut trouv√© le sang de tous les martyrs.

14    J√©sus n'a-t-il pas dit que le temps viendrait o√Ļ ils vous tueraient, pensant ainsi rendre un service √† Dieu, et ils sont sinc√®res √† ce sujet. Ce ne sont pas des hypocrites. Ils croient cela; Ils sont enseign√©s ainsi. Lorsque cette Parole est plant√©e l√†, Elle doit donner une r√©colte. Assur√©ment. Souvenez-vous que nous restons avec la Semence. C'est notre texte, notre Semence. La Parole parl√©e de Dieu est une Semence. Voyez-vous? Cela doit revenir √† cette Parole et cette Parole produira ce qu'Elle d√©clare.

15    C'est la raison pour laquelle je crois en la gu√©rison divine. C'est la raison pour laquelle je crois aux visions. C'est la raison pour laquelle je crois aux anges. C'est la raison pour laquelle je crois en ce Message; c'est parce qu'il vient de la Parole de Dieu. Et tout ce qui est en dehors de la Parole de Dieu, je n'y crois pas. Cela pourrait √™tre ainsi, mais, cependant, je resterai simplement avec ce que Dieu a dit et, ainsi, je serai s√Ľr d'√™tre dans le vrai. Dieu peut faire ce qu'Il d√©sire. Il est Dieu. Mais, aussi longtemps que je reste avec Sa Parole, je sais que c'est en ordre. Je crois cela.

16    Cette vierge folle est une femme, c'est une √©glise, mais elle est folle. Voyez-vous? Elle fut lente √† venir. Pourtant, elle se consid√©rait comme l'√Čpouse. Souvenez-vous que tout va par trois, dans la perfection. Trois est le nombre de la perfection. Les offices de Dieu: P√®re, Fils, Saint-Esprit. Dieu, le P√®re, √©tait un Dieu qui vivait dans le Colonne de Feu. Il essaya d'attirer Isra√ęl √† Lui-ils ne voulurent pas venir. Dieu, le P√®re, habita dans le Fils, ce qui fit de Lui Dieu le Fils, le m√™me Dieu, l'image exprim√©e de Dieu, la Semence de Dieu manifest√©e, essayant d'attirer les gens √† Lui. Ils le crucifi√®rent.
    Le Saint-Esprit est le m√™me Dieu qui √©tait au commencement dans le Fils de Dieu et qui, maintenant, dans les derniers jours, remplit l'autre office de Dieu, en vivant dans l'√Čglise et en essayant d'apporter la Parole aux gens (la Parole parl√©e comme le firent les deux autres offices) et ils la rejettent. C'est la m√™me chose. Ce sont les trois offices ou manifestations d'un m√™me Dieu. Dieu agissant dans Son peuple aujourd'hui, est Dieu manifest√©. Voyez-vous? C'est Dieu dans les gens.

17    Dieu voulant, je d√©sire parler de cela demain soir: Dieu dans Son univers, Dieu dans Son Fils, Dieu dans Son peuple etc. J'ai d√©j√† parl√© l√†-dessus, ici, je crois.

18    Ainsi, cette vierge folle, lorsqu'elle alla acheter de l'huile... On l'envoya acheter de l'huile. Lorsqu'elle le fit, elle d√©couvrit qu'elle arrivait trop tard. Pourquoi? Pourquoi, mes amis? Les semences sont plant√©es. Il y en avait trois du temps de Sodome. Il y a toujours eu le nombre trois. Il y a trois venues de Christ. Il vint une fois pour racheter Son √Čpouse. Il vient ensuite lors de l'Enl√®vement pour prendre Son √Čpouse. Puis, Il revient dans le Mill√©nium avec Son √Čpouse. Tout va par trois. Trois est un nombre parfait. Cinq est le nombre de la gr√Ęce. Sept: l'ach√®vement. Douze: l'adoration. Vingt-quatre... ou quarante: la tentation. Et, cinquante est le jubil√©. Le mot 'Pentec√īte' signifie 'jubil√©': cinquante. Voyez-vous?

19    Dieu, dans Ses nombres... Il est parfait dans Ses nombres. Il est parfait dans Sa Parole. Il est parfait dans Ses actions. Il est parfait en toutes choses, parce qu'il est un Dieu parfait. Et nous voyons que dans ces vierges... Maintenant, regardez: il y a ce qui est appel√© dans la Bible une prostitu√©e. Je d√©sire que vous me pardonniez, mes soeurs. Je suis... C'est ce que la Bible dit. Aujourd'hui, je parle franchement. Elle l'appelle une prostitu√©e et la m√®re des prostitu√©es, ce qui est la m√™me chose.

20    Maintenant, si vous remarquez, il est parl√© dans la Bible d'une prostitu√©e: c'est une √©glise. Il y est aussi parl√© d'une autre prostitu√©e: c'est une √©glise. Et il est √©galement parl√© d'une √Čpouse, c'est l'√Čglise. Voil√† les trois. Nous y viendrons dans un moment pour montrer de qui elles sont les √©pouses, comment elles ont √©t√© rejet√©es et tout √† ce sujet, si le Seigneur le veut.

21    Maintenant, la premi√®re chose... Je veux le dire avant de l'oublier. N'ayez pas peur du Communisme. Le Communisme ne fait que travailler dans la main de Dieu. C'est une affaire impie, pareille √† ce qu'√©tait le roi Nebucadnetsar, mais, Il l'envoya l√†-bas pour frapper Isra√ęl, √† cause de leur d√©sob√©issance. Quand le proph√®te leur annon√ßa ce qui allait arriver, les pressant de demeurer dans leur pays et de se souvenir de Dieu, ils ne le voulurent pas. Ils continu√®rent n√©anmoins comme avant. Alors, le roi sortit et les fit prisonniers, parce qu'il avait dit qu'il le ferait. Le Communisme est une chose qui... La raison pour laquelle le Communisme apparut, c'est √† cause de l'ill√©gitimit√© de l'√Čglise catholique en Russie. Elle s'empara de tout l'argent et le garda pr√©cieusement pour elle. Tout vient de l√†. C'est ce qui d√©clencha le Communisme.

22    Lorsque ce petit gar√ßon ressuscita des morts, l√†-bas, en Finlande, de solides soldats communistes qui √©taient l√† firent le Salut alors que je passais, les larmes coulant sur leurs joues. Ils dirent: ¬ęNous voulons recevoir un Dieu comme Celui-ci.¬Ľ
    Bien s√Ľr, un Dieu qui peut ressusciter les morts et garder Sa Parole, voyez-vous? Mais, quand il s'agit d'aller simplement √† l'√©glise et de vivre comme le diable et le reste du monde, ne faisant rien, alors ils n'y croient pas. Et pour √™tre honn√™te, je n'y crois pas non plus. C'est vrai. Il n'y a pas de passage de l'√Čcriture qui dise que le Communisme gouvernera le monde, mais il y a une √Čcriture et toute l'√Čcriture dit que le Romanisme le fera. Ainsi, gardez les yeux sur cela.

23    Regardez ce soir... Regardez, m√™me ce qui s'est pass√© hier soir; ce que dit ce s√©nateur du Kentucky, quant au fait qu'un R√©publicain occupe maintenant le--le si√®ge de repr√©sentant de l'√Čtat du Kentucky... Il dit: ¬ęIl est protestant et il n'y va pas avec le dos de la cuiller¬Ľ... Lui, un catholique! Ils deviennent os√©s comme tout. Et, souvenez-vous, qu'il y a d'autres choses qui vont avec cela.
    Le temps des vierges folles! Nous voyons cela; des choses qui n'√©taient jamais arriv√©es. Aucun de ces hommes, de ces enseignants, √† travers cet √Ęge, n'aurait pu dire ces choses, comme nous le pouvons maintenant, car, elles sont ici.

24    Les vierges folles et les Pentec√ītistes hybrides, c'est la m√™me chose, hybrides avec les choses du monde... Maintenant, souvenez-vous que je suis pentec√ītiste, mais pas pentec√ītiste de d√©nomination. Je suis hostile √† cela. Je suis pentec√ītiste par exp√©rience. Nous devons avoir le... Les M√©thodistes sont pentec√ītistes. Les Baptistes sont pentec√ītistes. Les Catholiques sont pentec√ītistes, s'ils ont eu l'exp√©rience pentec√ītiste. Vous ne pouvez pas organiser la Pentec√īte, parce que c'est une exp√©rience et que c'est Dieu; et Dieu ne peut pas √™tre organis√©.

25    J√©sus nous avait annonc√© que ces choses arriveraient. Il nous a dit ce qui se passerait, que la vierge folle appara√ģtrait, ce qu'elle ferait et que les gens appelleraient √† grands cris, d√©sireux d'avoir de l'huile, mais qu'ils arriveraient trop tard. Voyez-Vous? Maintenant, observez ces trois... ces trois √©glises. Il y a la prostitu√©e: elle n'est rien venue chercher. Elle est centr√©e sur elle-m√™me. Il y a la vierge folle, qui est l'√©glise protestante. Et il y a l'√Čpouse. Voyez-vous? Maintenant, voici les trois phases de l'√©glise dans les derniers jours. Maintenant, observez: nous allons les mettre en √©vidence, de la Gen√®se √† l'Apocalypse, pour les placer dans l'Enl√®vement, Dieu voulant.

26    Toutes ces choses paraissent r√©elles. La Pentec√īte para√ģt r√©elle... Pensez qu'ils...
    - Eh bien! J'appartiens √† une organisation pentec√ītiste.
    Cela ne vaut pas mieux que si vous viviez dans une porcherie! Cela ne ferait pas la moindre diff√©rence. C'est simplement de l'airain qui r√©sonne et une cymbale qui tinte! Peu importe √† quoi vous appartenez; si vous n'√™tes pas n√©s de l'Esprit de Dieu et que vous n'avez pas re√ßu le Saint-Esprit... Si vous ne croyez pas toute la Parole de Dieu, vous n'avez pas encore re√ßu le Saint-Esprit. C'est vrai. C'est exactement cela. Le Saint-Esprit... Si, lorsque vous entendez la V√©rit√©, le Saint-Esprit ne vous y conduit pas, alors c'est qu'il y a en vous un autre esprit qui vous en garde √©loign√©. Ainsi, l'esprit qui est en vous n'est pas le Saint-Esprit.

27    Tr√®s bien. Nous avons parl√© de Jann√®s et Jambr√®s qui r√©sist√®rent √† Mo√Įse, voyant ainsi, comment ces choses se r√©p√©teraient dans les derniers jours. La derni√®re citation que nous ayons eue, c'√©tait que Dieu fit chaque semence selon son esp√®ce, c'est Sa... voyez-vous? Ensuite, lorsqu'il cr√©a l'homme √† Son image, c'√©tait l√† la semence de Sa Parole. Et, lorsque J√©sus fut fait chair, Il √©tait la chair de la Parole de Dieu. Et lorsque nous recevons la Parole de Dieu, nous devenons, alors, la Parole de Dieu dans notre chair, voyez-vous? L'√Čglise devrait √™tre dans cet √©tat-l√†.

28    Apr√®s qu'Il e√Ľt fait l'homme √† Son image... ¬ęIl le cr√©a √† l'image de Dieu...¬Ľ Maintenant, apr√®s qu'Il e√Ľt fait ceci (ne le manquez pas)... apr√®s que Dieu e√Ľt fait l'homme √† Son image, par Sa Parole parl√©e... c'√©tait un homme parfait. Mais, la chute vint, √† cause du sous-produit sorti de lui, sous la forme d'une √©pouse. C'est l√† qu'est maintenant le mal. Si vous √©tiez spirituels, vous l'auriez d√©j√† saisi, voyez-vous? Ce n'est pas Adam qui eut des ennuis. Ce n'est pas Adam qui douta de la Parole: c'est son √©pouse qui douta de la Parole. Et ce n'est pas J√©sus qui doute de la Parole, car, Il est la Parole: C'est Son √©pouse.

29    C'est l√† que vient l'hybridation. Elle ne vint pas par Adam. Honte √† vous qui ne voyez pas cela! Ce n'est pas la faute d'Adam. Il n'avait rien √† faire avec cela. Si la mort vient par Adam, alors elle devrait venir de Dieu. Non, la mort vient d'un croisement. La mort ne peut pas venir par la Parole de Dieu. La mort vient d'un croisement avec des d√©nominations et des credo. √Ä la place de Christ et de la Parole: un dogme. Cela ne vient pas de la Parole. La Parole est Vie. J√©sus a dit: ¬ęMes Paroles sont Vie.¬Ľ
    Et l'Esprit anime cette Parole et lui donne la Vie! C'est en la croisant que vient la mort. Si Adam √©tait la Parole de Dieu, Sa Parole parl√©e, Sa Parole originelle... (car, il √©tait le premier, par cr√©ation), alors, le second Adam l'est aussi par cr√©ation (la Parole parl√©e). Suivez-vous? Adam ne fut pas s√©duit, mais son √©pouse fut s√©duite. Christ, aujourd'hui, n'est pas s√©duit. La Parole ne s√©duit pas. C'est l'√©pouse qui est s√©duite. Le voyez-vous?

30    Il lui donne une √©pouse; c'est un type du second Adam. Il donna au premier Adam, une √©pouse. Elle tomba. Il donna au second Adam, Christ, une √©pouse. Elle tomba. Exactement. Pourquoi? Elle n'est pas l'originel; elle est un sous-produit. L'√Čpouse, aujourd'hui, est un sous-produit. Elle se nomme elle-m√™me l'√©pouse, alors qu'elle est form√©e de mat√©riaux d'organisation et non de la Parole. Elle a en elle une part suffisante de la Parole pour en faire un sous-produit hypocrite. √ąve croyait la majeure partie de la Parole, mais elle douta d'une partie. Aujourd'hui, elle n'est m√™me pas au clair quant √† la relation qu'il y a entre Matthieu 28:19 et Actes 2:38. Voyez-vous? Cela la trouble. C'est juste une chose parmi des centaines d'autres.

31    L'√©pouse d'Adam √©tait un type de l'√©pouse du second Adam. L'√©pouse d'Adam ne pouvait pas attendre. Dieu avait dit √† Adam et √ąve: ¬ęMultipliez et remplissez la Terre.¬Ľ C'√©tait une chose √† venir, une promesse. Elle n'√©tait pas encore sa femme, parce qu'il n'avait encore jamais v√©cu avec elle. L'√Čpouse de Christ n'est pas encore Sa femme; le souper de noces doit arriver. Comprenez-vous cela? Remarquez, oh! comme c'est riche! Elle √©tait press√©e, et que fit-elle? Elle croisa sa semence. Elle la m√©langea avec la semence du serpent, et lorsqu'elle l'eut fait, elle enfanta un... Qu'enfanta-t-elle? Elle enfanta un enfant de mort, un enfant qui... Elle pervertit chaque enfant, apr√®s cela.
    Et, lorsque l'√©glise de J√©sus-Christ fut pervertie, du temps de Rome, apr√®s sa naissance virginale et qu'elle eut √©t√© donn√©e √† Christ, √† Pentec√īte, elle... Que fit-elle? Elle se croisa avec les choses. Elle ne peut attendre.

32    C'est comme une femme, bien que fianc√©e √† un gentil jeune homme pur, et avant qu'ils vivent ensemble, qu'a-t-elle fait? Elle est trouv√©e enceinte de quelqu'un d'autre.

33    Alors, sa propre semence qui est fianc√©e, son propre corps qui est fianc√© √† son ami, son futur mari, est trouv√© rempli de la semence d'un autre homme. Quelle honte: c'est exactement ce qu'Adam trouva.

34    C'est ce que Christ a trouv√©; elle ne pouvait attendre. C'est ce qui arrive avec les gens aujourd'hui. Ils ne peuvent attendre que le v√©ritable Saint-Esprit prenne position dans l'√Čglise. Ils doivent fabriquer quelque chose, √©laborer quelque chose: l'√©vidence initiale, le parler en langues, pour avoir plus de membres dans l'√©glise; toutes ces b√™tises, au lieu de s'attendre au Seigneur pour la r√©elle manifestation de la r√©surrection de Christ se faisant conna√ģtre parmi Son peuple. Elle ne peut attendre.

35    Que fit-elle? Elle y alla et devint enceinte du d√©nominationnalisme. Premi√®rement, ce furent les Assembl√©es de Dieu; ensuite, sont venus les Unitaires, puis tout le reste. Maintenant, la soi-disant √©pouse est enceinte de toutes sortes de b√™tises, de d√©shonneur. Les femmes ne font pas plus attention √† ce que la Parole de Dieu dit, qu'√† rien d'autre au monde; les hommes non plus, m√™me pas les pr√©dicateurs. Ensuite, appelez cela une √Čpouse!

36    Qu'est-ce? Elle est enceinte. L'√©pouse Christ est devenue enceinte du monde, s'habillant comme le monde, agissant comme le monde, avec de grandes √©glises... Cela montre ce qu'elle est. Elle est du diable! C'est ce que Satan fit au commencement: il essaya de b√Ętir un grand et magnifique royaume dans les cieux et il fut mis dehors pour cela, excommuni√© du Ciel. C'est ce qu'est l'√©pouse moderne de Christ: elle est mise √† la porte, elle est excommuni√©e de la pr√©sence de Dieu, parce qu'elle est une prostitu√©e et non une vierge. C'est profond, mais, j'esp√®re que vous le saisissez.

37    L'√©pouse d'Adam ne pouvait pas attendre et elle m√©langea sa semence ill√©galement, ill√©galement. Nous sommes cens√©s croire la Parole de Dieu et Elle seule!

38    Maintenant, Fr√®res, ici, et par la bande, voyez-vous pourquoi je lutte pour cette Parole, Mot apr√®s Mot? Je vous ai dit que je croyais que c'est la V√©rit√© de Dieu. Dieu a prot√©g√© cette Bible. Il doit juger le monde par quelque chose, par J√©sus-Christ, qui est la Parole, et cette Parole fut faite chair pour devenir J√©sus-Christ. Je laisse cela p√©n√©trer: souvenez-vous de la Parole.
    Maintenant, Il la trouve toute souill√©e. Pensez-vous qu'Il √©pousera une telle chose? Jamais. Il est Saint. Elle ne pouvait attendre. Ill√©gale, c'est ce qu'Adam trouva.

39    Maintenant, fr√®res et soeurs, regardez en arri√®re. Si vous regardez l'ombre de quelque chose, elle est l'expression m√™me de l'image r√©elle qui vient. Ainsi, vous voyez qu'Adam dut trouver sa femme enceinte. Elle dit: ¬ęLe serpent m'a s√©duite.¬Ľ

40    Je vais le prendre des deux mani√®res dans quelques instants, Dieu voulant, pour vous montrer que c'est impossible que cela soit autre chose.

41    L'√©pouse d'Adam ne pouvait attendre, elle alla de l'avant. C'est ainsi qu'est l'√©pouse, aujourd'hui. Elle veut fabriquer quelque chose: ¬ęGloire √† Dieu!...¬Ľ Elle doit le produire sur l'estrade. Elle doit tout avoir, voyez-vous. Que fait-elle? Elle fabrique quelque chose.

42    Regardez o√Ļ cela conduit. Vous pouvez voir qu'il n'y a rien √† cela: c'est du vent. Exactement. Si ce n'en √©tait pas, le monde serait embras√© par la puissance de Dieu. L'√©glise serait embras√©e. Oh! des morts seraient ressuscit√©s et toutes sortes de choses viennent vers elle, avant qu'Il vienne vers elle pour y planter sa propre Semence? Qu'avait-elle? De la semence d'ivraie, le monde, la semence d√©nominationnelle. C'est la raison pour laquelle elle r√©colte cela maintenant. J'esp√®re que vous n'√™tes pas troubl√©s, mais que cela arrive √† un endroit o√Ļ j'ai confiance que Dieu vous l'a donn√©. Voyez-vous?

43    Maintenant, elle a m√©lang√© sa semence ill√©galement, ill√©galement envers la Parole. Qu'essayait-elle de trouver? (Maintenant, √©coutez attentivement): Que cherchait-elle? La sagesse; la sagesse; Et, c'est ce qu'elle a fait aujourd'hui. Elle a envoy√© ses pr√©dicateurs dans des √©coles pour les incuber avec de la psychologie et toutes sortes de choses qui devraient... qui ne sont m√™me pas dans la Bible. Elle incube ses oeufs. Apr√®s avoir fait cela, elle produit des gens qui feront des compromis pour tout et qui refuseront le v√©ritable Message de Dieu. Elle fait cela sans savoir ce qu'elle fait.

44    Elle l'ignore. Elle ne croit pas, elle ne pense pas √™tre dans l'erreur. √ąve, non plus, ne pensait pas l'√™tre. √ąve pensa qu'elle √©tait dans le vrai. Si c'√©tait un type et que ceci soit l'antitype, il devra agir de la m√™me mani√®re que le type. Maintenant, pour moi, c'est comme deux fois deux font quatre.

45    Maintenant, remarquez: qu'arriva-t-il aux enfants d'√ąve? Le premier qui vint au monde... Maintenant, si Dieu dit √† l'√©pouse d'Adam: ¬ęMultipliez et remplissez la Terre¬Ľ, c'√©tait l√† l'ordre de Dieu, et elle l'aurait fait et ils se seraient unis. Mais, qu'arriva-t-il? Quand Adam fut sur le point d'aller vers elle, elle √©tait d√©j√† m√®re. Voyez-vous ce que je veux dire?

46    La m√™me chose est arriv√©e √† l'√©glise de Christ, √† l'√©pouse de Christ. Nous allons remonter plus loin dans une minute. Regardez: que fit alors cette √©pouse? Lorsque son premier enfant arriva, il √©tait un b√Ętard; il √©tait plein de la mort et il causa la mort. Chacun, depuis ce moment-l√†, √† la mort en lui: Maintenant, vous voyez que cela devait venir par le sexe. Comment mourriez-vous, si ce n'est par le sexe? Lorsque Dieu donne un ordre, il ne peut p√©rir: La Parole de Dieu est √©ternelle: Elle ne peut faillir! Lorsqu'Il dit: ¬ęMultipliez et remplissez la Terre¬Ľ, c'√©tait l√† le dessein √©ternel de Dieu. En l'ex√©cutant, vous ne pouvez pas mourir, parce que c'est Sa Parole. Vous devez vivre. Et si cet enfant √©tait venu de la mani√®re correcte, il n'y aurait pas eu de mort; mais elle ne pouvait attendre.

47    C'est l√† qu'est le probl√®me aujourd'hui. Vous voulez quelque chose d'artificiel, avec des cris, des sauts, des parlers en langues et autres, au lieu d'attendre que la v√©ritable Parole de Dieu soit rendue manifeste √† travers l'√Čpouse. L'esp√®ce qui re√ßoit la Parole est la vraie √Čpouse de Dieu. Les enfants qui lui naissent ne peuvent mourir. Un enfant n√© de l'√Čpouse, selon la Parole, ne peut mourir, parce qu'il est la Parole. Amen! L'avez-vous saisi? Elle ne peut mourir, parce qu'elle... Cet enfant ne peut mourir, parce qu'il est un enfant-Parole. Il est un enfant-Semence. Il est un enfant √Čternel. All√©luia!

48    C'est exactement ce qu'√©tait J√©sus-Christ: Il fut d√©clar√© Fils √©ternel. Il n'avait pas √† mourir, mais Il le fit, afin de payer la dette. C'√©tait la seule mani√®re de la payer. Personne d'autre ne pouvait le faire; ils √©taient tous n√©s par le sexe, selon le plan du diable. Le comprenez-vous, maintenant? Voyez-vous?

49    Mais, chaque homme, peu importe qu'il soit pape, pr√™tre, √©v√™que ou autre, il meurt, parce qu'il est un--il est un hybride. Exactement: Il est n√© d'√ąve et de Satan. Vous pouvez l'appeler du nom que vous voulez, mais c'√©tait √ąve et Satan... la Parole originelle n'avait rien √† faire avec cela. la Parole originelle √©tait Vie. Il l'hybrida et cela produisit la mort! Et, lorsque l'√©glise, aujourd'hui, qu'ils se nomment Pentec√ītistes, Baptistes ou autres... lorsqu'ils hybrident cette Parole avec un dogme, cela produit un enfant mort. Elle ne peut avoir de vie en elle! Elle est morte et ses enfants sont morts!

50    Dieu a dit: ¬ęJe vais la jeter sur un lit de mondanit√©s et Je ferai mourir ses enfants.¬Ľ Dieu l'a dit dans l'Apocalypse. Combien savent que c'est vrai? Il la mettra sur un lit de mondanit√©s (c'est o√Ļ elles se trouve), et Il fera mourir ses enfants, m√™me par le feu. Nous voyons o√Ļ... Qu'arrive-t-il √† l'ivraie qui est parmi le bl√©? Elle est br√Ľl√©e. Oh! Vous ne pouvez pas faire mentir la Parole. Elle est la V√©rit√©. Quelquefois, vous avez des scrupules, par crainte de la pr√©senter faussement; mais, si vous la gardez sur une ligne droite, Elle ira toujours: un-deux, un-deux, un-deux, un-deux.

51    Il la jeta sur un lit de mondanit√©s. Ainsi, elle ne peut rien enfanter d'autre que des enfants morts.

52    Alors, si une d√©nomination ne peut enfanter qu'un enfant-hybride, pourquoi voulez-vous lui appartenir? Maintenant, Fr√®res, c'est la raison pour laquelle je suis contre cela: elle est une prostitu√©e, pour commencer. La Bible dit qu'elle l'√©tait, une prostitu√©e. Ce sont des mots forts, mais je vous ai dit que je parlerais franchement, aujourd'hui. C'est ce qu'elle est. Elle commet adult√®re spirituellement, en prenant des dogmes et des credo √† la place de la Parole et en enseignant ses enfants √† faire de m√™me.

53    Les enfants qui sortent de son sein sont morts. Elle doit mourir, exactement. De m√™me que chaque homme... √Čcoutez, de m√™me que chaque personne mortelle qui s'approche du sein d'une femme doit mourir, ainsi, chaque personne qui na√ģt d'eux doit mourir, parce qu'elle est hybride, ill√©gitime, et ses enfants sont ill√©gitimes. C'est correct. J'esp√®re que cela ne passe pas par-dessus vos t√™tes.

54    Une fois, J√©hovah eut une √©pouse. Adam eut une √©pouse, J√©sus eut une √©pouse, J√©hovah eut une √©pouse. Saviez-vous cela? Il dut la renvoyer. Elle devint une prostitu√©e, c'est pourquoi Il dut la renvoyer. C'est exactement, ce qu'Il a dit. Elle devint une prostitu√©e. Qu'est-ce qui lui fit faire cela? (Je souhaiterais que nous ayons le temps de le lire. Il se peut que j'en aborde une partie dans un moment). C'√©tait du temps de Samuel, quand Isra√ęl avait un Roi, un Dieu, et que cette nation √©tait vierge. Elle allait enfanter quelque chose, mais qu'arriva-t-il? Elle commen√ßa √† regarder autour d'elle et elle vit que les autres nations avaient des rois et elle voulut √™tre comme toutes les autres.

55    Vous, Pentec√ītistes rat√©s, c'est exactement ce que vous avez fait. Lorsque ce vieux pr√©dicateur qui est assis ici et qui a aujourd'hui pr√®s de cent ans... Lorsque la Pentec√īte commen√ßa l√†-bas, vous ne pouviez pas leur parler d'organisation. Ils ne voulaient pas √©couter cela. Ils appelaient cela du diable et ces hommes avaient raison! Mais, qu'avez-vous fait? Vous avez voulu agir comme le reste des √©glises. Il fallait que vous l'organisiez absolument. Ensuite, comme Il l'a dit, vous avez dress√© des barri√®res entre vous. Vous vous √™tes mis √† enseigner de cette mani√®re (Gloire √† Dieu!... All√©luia!...) Et, lorsqu'il a saut√© de haut en bas, parl√© en langues, vous avez dit: ¬ęPrenez-le comme membre, il L'a re√ßu¬Ľ... alors qu'il n'√©tait baptis√© correctement ni d'eau, ni de l'Esprit. Il est dans l'erreur, ses fruits le prouvent. Il pousse sur la mauvaise sorte de semence. ¬ęDieu soit b√©ni, fr√®re, nous vous imposerons les mains ici et nous ferons de vous un ancien! Je vous dis ce que vous... Nous allons b√Ętir cette organisation ici, jusqu'√† ce qu'elle soit plus grande que les Assembl√©es!¬Ľ
    C'est ainsi que cela arriva. Lisez l'histoire de la Pentec√īte ou de n'importe quelle √©glise et voyez si ce n'est pas ainsi.

56    Les Baptistes veulent surpasser les M√©thodistes. Les M√©thodistes veulent surpasser les Luth√©riens. Les Luth√©riens veulent surpasser les Catholiques. Chacun veut surpasser quelqu'un. Voyez-vous, c'est l'esprit d'organisation. Mais, J√©sus a dit: ¬ę... mais peu seront sauv√©s. √Čtroite est la porte et resserr√© est le chemin et il y en a peu qui les trouvent.¬Ľ Juste quelques-uns. S'Il a dit ¬ępeu¬Ľ... (c'est la Parole de Dieu, Sa Semence), il y en aura peu. Il n'y en aura pas des dizaines de milliards de milliards. Il y en aura peu qui les trouveront. Ceux qui sont pr√©destin√©s √† cela L'entendront. La premi√®re pluie a √©t√© d√©vers√©e, maintenant.

57    J√©hovah avait une √©pouse qu'Il aimait, mais elle se prostitua. Que fit-elle? Elle alla apr√®s les autres puissances du monde. Et que fit-Il avec ce vieux et pieux proph√®te oint (sachant que la Parole du Seigneur vient au proph√®te)? Il envoya ce vieux proph√®te, Samuel, vers eux. Celui-ci leur dit: ¬ęMes enfants, rassemblez-vous une minute autour de moi, je veux vous parler √† tous. Pourquoi voulez-vous un roi? J√©hovah est votre Roi. Pourquoi voulez-vous un credo? La Bible est votre credo. La Bible est la V√©rit√©. Les credo sont des mensonges. Vous √™tes morts. Ces choses sont faites par l'homme.¬Ľ
    Le credo des ap√ītres... Montrez-le moi dans la Bible: qui a entendu parler d'une telle chose?¬Ľ... Je crois dans la communion des saints...¬Ľ Toute personne qui croit dans la communion des saints est un spirite: la communion avec les morts. Il n'y a qu'un intercesseur entre Dieu et les hommes, et c'est Christ. Il n'est pas mort, mais Il est vivant √† jamais, ressuscit√© des morts. Les protestants avalent cela avec un collet mont√© et, je ne sais pas quoi d'autre. Avec tout le cat√©chisme des √©glises, ils l'avalent de la m√™me mani√®re. Ils aiment cela, bien s√Ľr, comme le reste du monde.

58    ¬ęOh! Vous savez, nous √©tions pentec√ītistes. Nous nous tenions au coin d'une rue, un tambourin √† la main, et nous priions. Les femmes se tenaient l√†, leur longue chevelure tombant sur leurs √©paules, et nous adorions Dieu.¬Ľ
    Oh! Mis√©ricorde, vous savez faire mieux que √ßa! Les gens vous riraient au visage, un vrai chr√©tien le ferait, si, maintenant, vous vous teniez l√† avec cette touffe de cheveux courts sur la t√™te, ce pot de peinture sur le visage et une robe qui ressemble √† une saucisse pel√©e et que vous sortiez ainsi. Et, vous vous appelez encore une sainte? Pourtant, vous le savez: Le monde le sait aussi. Honte √† vous! Vous feriez mieux de rester √©loign√©e de l'angle de la rue, si vous ne pouvez produire autre chose que cela. Je ne suis pas critique, je ne suis pas hors de moi-m√™me. Je vous dis la v√©rit√© et vous verrez, dans les jours √† venir, que... Mais, c'est comme cela a toujours √©t√©, cela passera toujours par-dessus, ainsi ils ne le verront que lorsque ce sera trop tard. Ils ont agi chaque fois ainsi. Ils l'ont d√©j√† fait.

59    L'√©pouse de J√©hovah voulut aller se prostituer, comme le faisaient les autres. C'est ce que l'√©pouse de J√©sus voulut faire. Et le vieux Samuel, √† qui la Parole venait... √Ä qui venait la Parole? Aux proph√®tes. Que dit ce vieux proph√®te: ¬ęMaintenant, une minute, mes enfants. Pourquoi voulez-vous courir apr√®s cela? Vous ai-je d√©j√† dit quelque chose au Nom du Seigneur qui ne soit pas arriv√©?¬Ľ Vous souvenez-vous de cela? Combien l'ont-ils d√©j√† lu? Bien s√Ľr, que vous l'avez lu. ¬ęVous ai-je d√©j√† dit quelque chose au Nom du Seigneur qui ne soit pas arriv√©? Suis-je all√© tenir de grandes campagnes etc., et vous ai-je pris tout votre argent? L'ai-je fait? dit-il. vous ai-je d√©j√† r√©clam√©...¬Ľ Je parle maintenant de Samuel... quelqu'un √† qui la Parole du Seigneur venait. Il dit: ¬ęVous ai-je d√©j√† demand√© de prendre... de verser tant et de faire telle ou telle chose?¬Ľ
    ¬ęNon, dirent-ils, non, tu n'as jamais fait cela. Tu ne nous as jamais rien dit d'autre que la V√©rit√©.¬Ľ
    Il dit: ¬ęAlors, pourquoi voulez-vous courir apr√®s cela?¬Ľ
    Ils dirent: ¬ęSamuel, tu as mille fois raison, mais, nous le voulons tout de m√™me.¬Ľ

60    C'est exactement ce que l'√©glise pentec√ītiste a fait. C'est la raison pour laquelle je ne me joins pas √† eux. Assur√©ment, car je d√©sire rester une vierge devant Dieu avec Sa Parole. M√™me s'ils... je n'ai pas besoin de grandes manifestations et des choses comme cela. Je les ai refus√©es. Je n'ai pas voulu √™tre li√©. Ce n'√©tait pas ma sagesse, c'√©tait la Sagesse de Dieu. Si je devais aller pour que je puisse... Si je devais solliciter les gens et leur dire: ¬ęOui, je dois avoir tant pour une √©mission de t√©l√©vision et je dois avoir tant de ceci... C'est √† vous de payer.¬Ľ Je devrais aussi tirer les ficelles comme cela. Mais, je ne vous ai jamais rien dit au Nom du Seigneur qui ne soit arriv√©. Vous ai-je d√©j√† sollicit√©s pour quelque chose? Non, monsieur. Non, Dieu a pris soin de cela.
    Je n'ai pas de grands programmes √† supporter, je n'en voudrais pas. Tous ceux qui appartiennent √† Dieu entendront Dieu! Vous sentez-vous conduits par l'Esprit, quant √† l'endroit o√Ļ aller et quant √† la chose √† faire, faites-la. C'est tout ce qui est n√©cessaire. Gardez cela, mais n'ayez pas de grands programmes dans le but de faire beaucoup d'argent, dans lesquels des millions de dollars sont investis. Oui, des millions et des millions; et, certains d'entre eux y mettent, maintenant, des millions et des milliards de dollars.

61    Je n'ai pas de scrupule √† critiquer cette fa√ßon de faire. Cela m√©rite la critique. Je ne veux pas blesser les sentiments de quiconque. Mais, je pr√©f√®re blesser les sentiments d'un homme que de blesser les sentiments de Dieu. S'Il vous a donn√© un ordre et envoy√© pour l'ex√©cuter, et, s'Il l'a prouv√© parmi les gens, vous devriez L'√©couter. Je vous dis la V√©rit√©. Dieu a prouv√© que c'√©tait la V√©rit√©, pas seulement par des signes, mais Il l'a prouv√© par Sa Parole que c'est la V√©rit√©. Exactement.

62    Ainsi, l'√©pouse de J√©hovah alla se prostituer et que fit-elle? Elle enfanta √† nouveau un tas d'enfants ill√©gitimes. Est-ce vrai? Nous savons que c'est la v√©rit√©. Elle dut m√™me √™tre enlev√©e par le roi Nebucadnetsar. L'√©pouse de Christ a fait la m√™me chose. Que se passe-t-il? Elle ne peut attendre. Oh! non! Elle ne peut simplement pas attendre.

63    Ils doivent fabriquer quelque chose. Ils ne peuvent attendre que le Saint-Esprit vienne et entre dans l'√©glise. Voyez-vous, ils doivent p√©n√©trer plus avant dans leurs d√©nominations. S'ils √©taient rest√©s comme ils √©taient, il y a cent ans ou cinquante ans, lorsque la Pentec√īte d√©buta et que la Parole commen√ßa √† √™tre pr√™ch√©e, s'ils en √©taient rest√©s l√†, elle n'aurait probablement pas plus de cinquante membres aujourd'hui. C'est vrai. Mais, ils seraient lav√©s par le sang: Ils auraient la puissance de Dieu en eux! Le monde serait secou√© par l'√©norme impact de la Parole faite chair, prononc√©e Mot apr√®s Mot. Mais, aujourd'hui, c'est comme de l'airain qui r√©sonne et une cymbale qui retentit. C'est vrai. Cela devient un non-sens, un objet de ris√©s, une honte pour le monde, une honte pour Dieu.

64    Un matin, derni√®rement, je suis all√© d√©jeuner avec deux Fr√®res dans un endroit, pr√®s de Springfield dans le Missouri; c'√©tait en revenant de l'Arizona. Il y avait l√† une petite dame... et Fr√®re Wood me fit remarquer qu'elle ressemblait √† Soeur Collins. Elle √©tait blonde, avec beaucoup de cheveux derri√®re la t√™te. Il dit: ¬ęNe ressemble-t-elle pas √† l'√©pouse de Fr√®re Willard Collins?¬Ľ

65    Je dis: ¬ęEffectivement.¬Ľ Voil√† une autre dame qui arrive et je dis: ¬ęJe suppose que c'est sa m√®re; regardez le volume des cheveux... Cet endroit se trouve pr√®s de l'√©glise des Assembl√©es de Dieu et de ses quartiers g√©n√©raux, c'est la raison pour laquelle elles ont cet aspect.¬Ľ Beaucoup de jeunes soeurs √©taient assises l√† avec ces coiffures en forme de boule; c'√©taient des √©tudiantes. Elles √©taient l√† qui s'amusaient toutes, vous savez, et chacune portait sa Bible sous le bras.

66    Nous les observ√Ęmes jusqu'√† ce qu'elles sortent toutes. Elles √©taient l√† qui ricanaient, riaient, s'amusaient comme la jeunesse de ce monde. Et dire que c'est la r√©colte de la Pentec√īte qui se pr√©pare pour demain... s'il y en a une. POURQUOI! POURQUOI! POURQUOI! Parce que c'est la semence qui a √©t√© plant√©e. Exactement.

67    Lorsqu'elles furent toutes sorties, cette petite dame revint vers nous et dit: ¬ęPuis-je faire quelque chose pour vous?¬Ľ
    Je dis: ¬ęJ'aimerais vous poser une question.¬Ľ
    - Oui, monsieur?
    Je dis: ¬ęN'est-ce pas une √©cole biblique de l'autre c√īt√© de la rue?¬Ľ
    Elle dit: ¬ęOui, monsieur, c'en est une.¬Ľ

68    Je dis: ¬ęJe pense que vous faites bien des affaires avec eux.¬Ľ (Il y avait avec moi fr√®re Fred Sothmann, qui est assis l√†, et fr√®re Banks Wood, deux des administrateurs de l'√©glise.) Je dis: ¬ęEuh...¬Ľ
    Elle dit: ¬ęOui, c'est cela.¬Ľ
    Je dis: ¬ęJe suppose que vous lui appartenez?
    Elle dit: ¬ęNon, je regrette, mais, je ne lui appartiens pas.¬Ľ

69    Je dis: ¬ęLa raison pour laquelle je pensais cela, c'est √† cause de votre belle et longue chevelure. Et, je suppose, que c'est l√† votre m√®re?¬Ľ

70    Elle dit: ¬ęNon, monsieur. Elle ne fait que travailler ici. Mais, j'aime les longs cheveux. J'ai une petite fille et je lui fais aussi porter de longs cheveux. Mon mari aime les cheveux longs.¬Ľ

71    Je dis: ¬ęQue Dieu le b√©nisse.¬Ľ
    Elle dit: ¬ęEh bien...¬Ľ
    Je dis: ¬ęComme c'est √©trange... √©taient-ce l√† des √©tudiantes, ces filles aux cheveux √©bouriff√©s √† la mani√®re de la femme la plus populaire?¬Ľ
    - Oui.

72    Je dis: ¬ęMerci¬Ľ, et nous sommes sortis. Je dis: ¬ęDieu a mis cette femme-l√† comme un bl√Ęme √† la vue de ce tas de jeunes b√Ętardes venant de l'autre c√īt√© de la rue!¬Ľ

73    C'est vrai, ill√©gitimes... √† la mani√®re des choses du monde. Combien de femmes... √† la mani√®re de J√©zabel, la premi√®re dame du pays... Combien d'entre elles, pensez- vous, qu'il y a ce soir au ciel? Voyez-vous? Les choses du monde... Si vous aimez le monde ou les choses du monde, l'Amour de Dieu n'est m√™me pas en vous. Qu'est-ce que cela? la cr√®me de la moisson de demain dans la Pentec√īte--le plus grand mouvement dans notre pays. Vous y √™tes. C'est l'√©pouse... Je ne comprends pas!

74    Tr√®s bien, qu'essaie-t-elle de faire? oh! elle fabrique quelques sauts sur l'estrade... (sans chercher √† me moquer de cela). C'est en ordre... Elle fabrique quelque chose d'autre. Pourquoi? Pour avoir des membres dans l'√©glise. Que se passe-t-il? Elle ne peut simplement pas attendre. Voyez-vous? Elle ne peut pas attendre que Dieu fasse cela. Ils doivent amener des membres d'une fa√ßon ou d'une autre. C'est pourquoi ils leur disent: ¬ęVous devez faire cela¬Ľ, et √ßa y est. Voyez-vous? Voil√† la semence qui monte: ¬ęVous devez faire cela.¬Ľ

75    J'ai--je suis un missionnaire, j'ai vu des Africains prendre le sang d'un animal et le verser sur eux-m√™mes, comme ceci (les hommes et les femmes √©tant tout nus). Et, ils mettent de la peinture sur leur visage, c'est de l√† que √ßa vient; le fard vient d'une coutume pa√Įenne, pas des √™tres humains comme nous, des chr√©tiens, des croyants. Cela n'a jamais √©t√© pour nous. Il n'y a qu'une femme, dans toute la Bible, qui se soit fard√©e, et c'√©tait J√©zabel, un d√©mon.

76    Ainsi, ils mettent de la peinture sur leur visage et de grandes et longues choses √† leurs oreilles, comme des morceaux de bois (chez les Zoulous). C'est un morceau de bois qui fait que le lobe de l'oreille s'allonge d√©mesur√©ment et quelquefois, ils fendent leurs l√®vres et les font s'avancer (ils pensent que c'est beau), et ils mettent du sang sur leur poitrine et sur leurs jambes et se font des raies comme un z√®bre; et ils crient, dansent dans l'esprit et parlent en langues et adorent des d√©mons: l'√©vidence du Saint-Esprit?

77    J'ai √©t√© en Inde o√Ļ il y en a qui marchent dans le feu et tout le reste, et je sais que cela est vrai. Il y a l√†-bas une grande idole avec des rubis comme boucles d'oreilles et des choses comme cela; et ils s'infligent des supplices, se plantent des choses dans la chair, se frappent, cousent leurs l√®vres ensemble s'ils ont menti. Ils font p√©nitence, trouant leurs l√®vres avec un sabre ou le faisant traverser de leur menton √† leur nez, pour le faire ressortir comme cela. Ils prennent de grands hame√ßons √† poisson, comme des boules d'arbre de No√ęl, les remplissent d'eau et en suspendent des milliers sur leur corps, directement √† travers la chair et vont l√†-bas danser autour de cette idole. Ils tuent une ch√®vre, adorent comme ceci et marchent sur des charbons ardents, sans une br√Ľlure. Certains d'entre vous, Pentec√ītistes, devriez essayer!

78    Cela arriva pour les enfants h√©breux. Toutefois, ils ne tent√®rent jamais le Seigneur, leur Dieu; ils furent jet√©s l√†-dedans. Ils n'essay√®rent pas de fabriquer quelque chose. C'est l√† qu'est le probl√®me avec les Pentec√ītistes, aujourd'hui. Ils essaient de fabriquer quelque chose; ils ne peuvent attendre: √Ē Dieu, ils ne peuvent attendre, c'est pourquoi ils commettent adult√®re. Amen: Ils prennent de l'ivraie pour fabriquer quelque chose et qu'est-ce que cela produit? La m√™me chose que la premi√®re fois, avec la premi√®re √©pouse. Ils ne purent attendre.

79    Elle amena la mort √† travers un enfant b√Ętard, dont nous sommes tous les enfants. Mais, Dieu vint dans la chair pour nous donner une autre naissance, afin de nous ramener √† l'√©tat de fils et de filles de Dieu originels. Voyez-vous? C'est cela.
    Le v√©ritable sperme d'√ąve n'arriva jamais. Il n'arriva jamais. Pourquoi? Elle le m√©langea; elle l'en tint √©loign√©. Au lieu qu'Adam vienne vers elle pour la prendre comme √©pouse, quand arriverait le temps fix√©, de m√™me que Christ serait venu vers le groupe... Christ devait venir vers Son √©glise; Il a promis de le faire. Dieu a promis de multiplier, mais ils devaient attendre jusqu'au moment, choisi par Dieu.

80    C'est l√† qu'est le probl√®me, aujourd'hui. Ils ne veulent pas attendre le moment choisi par Dieu. Ils veulent avoir quelque chose d'autre, et le diable a de la sagesse toute pr√™te pour leur en donner: ¬ęFaites une organisation! Soyez plus grands que les autres!¬Ľ

81    Maintenant, voyez-vous pourquoi je suis contre cela? Assur√©ment, je suis contre cela avec tout ce qui est en moi. Aussi longtemps que la Parole sera l√†, Elle sera toujours contre cela. Dieu est contre cela. Dieu l'a dit. C'est vrai. Ils ne pouvaient pas attendre.

82    Ainsi, le sperme d'√ąve n'arriva jamais. Hybrid√©e au mensonge de Satan, cette charmante √©pouse devint pollu√©e. Et l'√©pouse de Christ, a fait de m√™me. L'√©pouse... Qu'est-ce qui la fit devenir pollu√©e, l'√©pouse d'Adam? C'est qu'elle ne resta pas avec la Parole de Dieu, Est-ce vrai? Je demande... Maintenant, si ce n'est pas ainsi, ne le dites pas mais, si c'est ainsi, dites-le. La raison pour laquelle Dieu... La raison pour laquelle l'√©pouse d'Adam... Voil√† les trois: Adam, Christ, Dieu. La raison pour laquelle l'√©pouse d'Adam ne con√ßut pas l'enfant de la Vie, c'est qu'elle ne crut pas la Parole de Dieu. Si c'est vrai, dites: ¬ęAmen.¬Ľ La raison pour laquelle la femme de J√©hovah fut renvoy√©e, ou son √©pouse, c'√©tait qu'elle avait rejet√© la Parole de Dieu, le proph√®te. Est-ce vrai?
    La raison pour laquelle l'√©pouse de Christ est renvoy√©e, apr√®s un divorce, c'est qu'elle a rejet√© la Parole de Dieu, comme le fit √ąve, comme le firent les autres. Exactement, ce sont toutes des prostitu√©es, toutes sont pollu√©es. Leur mari ne pouvait aller vers elles. Elles √©taient d√©j√† enceintes, avant que le mari les approche.

83    √Ē Dieu! N'est-ce pas une chose lamentable! Pensez √† un jeune homme qui viendrait vers une femme pour d√©couvrir qu'elle a en elle la semence d'un autre homme. Quelle situation! C'est ce que Dieu √† d√©couvert. C'est ce qu'Adam a d√©couvert. C'est ce que Christ a d√©couvert. Oh!

84    Oui, elles ne sont pas rest√©es avec la Parole et cela a produit une condition hybride. C'est ce qu'a fait Isra√ęl. Voyez-vous o√Ļ elle en est? C'est ce qu'a fait l'√©pouse de Christ. Voyez-vous o√Ļ elle en est? De nouveau avec tous les autres. L'√©pouse pentec√ītiste de Christ a fait la m√™me chose.

85    Elle ne peut pas donner naissance √† des enfants-Parole spirituels, car, elle-m√™me est hybride. Comment peut-elle le faire, alors qu'elle-m√™me est hybrid√©e avec les d√©nominations? Elle s'est jointe √† elles, et elle est en toutes choses comme elles. Elle est dans le Conseil des √©glises et tout ce reste; elle est aussi hybride que les autres. Comment peut-elle le faire? Elle ne le peut pas.

86    J'ai tellement de choses √† dire que je dois me d√©p√™cher. J'aimerais pr√™cher sur chacune de ces choses, voyez-vous.

87    Maintenant, observez: la v√©ritable √Čpouse... All√©luia! il y en aura une! Pourquoi? Elle est pr√©destin√©e. Elle ne portera pas un nom de d√©nomination, parce qu'elle est pr√©destin√©e. Elle n'a pas √† s'inqui√©ter d'une d√©nomination, elle est d√©j√† pr√©destin√©e pour prendre la place.

88    Regardez, comme Marie... Je veux que vous compreniez ceci, maintenant, ne le manquez pas. √ätes-vous pr√™ts? Dites: ¬ęAmen.¬Ľ Lorsque Christ ira vers Son √Čpouse, Elle sera vierge, comme Marie l'√©tait. Car, Dieu n'a pas produit Christ √† travers le sein d'une prostitu√©e et Il ne le fera pas non plus pour l'√Čpouse. Il ne peut pas produire Sa Parole √† travers une prostitu√©e de Sa Parole. Ce sont des mots horribles, mais, c'est ce que la Bible dit. Je dis ce qu'Elle dit, parce que ceci doit √™tre compris.

89    La v√©ritable √Čpouse, comme Marie, aura un sein vierge pour √™tre l'√Čpouse de la Parole, qui est Christ. Lorsque Christ, la Parole, ira vers l'√Čpouse, Elle sera comme Lui, une vierge par la Parole. Oh! j'esp√®re que √ßa porte, Fr√®re Neville. Voyez-vous? J'esp√®re que vous comprenez. Qu'√©tait-il? La Parole: La Parole de Dieu. Il avait un Nom √©crit sur Son v√™tement: ¬ęLa Parole de Dieu.¬Ľ
    ¬ęAu commencement √©tait la Parole et la Parole √©tait avec Dieu et la Parole √©tait Dieu. Et la Parole devint chair et habita parmi nous.¬Ľ Il est Dieu et Dieu est la Parole. Et, lorsque Son √Čpouse viendra, Elle sera du m√™me produit que Lui, une vierge!

90    Christ a-t-il appartenu √† une d√©nomination? Et J√©hovah? Ni Son √Čpouse! Elle est une partie de Lui. Elle n'a pas besoin de dogmes, Elle n'en aura pas. Elle sera absolument vierge. Comment? Par la Parole. Amen! Elle ponctuera chaque Parole que Dieu prononce d'un ¬ęAmen.¬Ľ (amen!) Oh! ¬ęQu'il me soit fait selon Sa Parole.¬Ľ ¬ęAmen¬Ľ, oh! la la! C'est cela. Ponctuer la Parole de Dieu.

91    Ayez un sein vierge. De quoi sortira-t-Elle? D'un sein vierge, la Parole. De quoi sortit J√©sus? D'un sein vierge, Voyez-vous?

92    Quand Adam alla vers sa femme, elle √©tait enceinte. Elle avait fait quelque chose. Elle √©tait m√©lang√©e. Elle hybrida l'enfant et il mourut. Mais, lorsque Joseph alla vers son √©pouse, elle √©tait enceinte, mais de la Vie. La femme d'Adam ou l'√©pouse d'Adam, avant qu'ils s'unissent, comme Joseph et Marie, comme Christ et l'√Čglise, maintenant... (ne le voyez-vous pas?) Avant qu'Adam et √ąve s'unissent, elle √©tait enceinte de la semence corrompue du serpent. Et, quand Adam alla vers sa femme, il d√©couvrit qu'elle √©tait enceinte de la mort. Voyez-vous? La mort! Comment? Spirituellement, physiquement morte. Mais, lorsque Joseph, l'humain, alla vers sa femme (Gloire! Je peux difficilement le retenir!), elle √©tait enceinte de la Vie, la Parole de Dieu faite chair parmi nous!

93    Ramenez cette Parole parl√©e! Ramenez cette Parole de Dieu, qui √©tait ici la Parole, et qui vint √† travers un sein humain. Amen! Dieu le fera de toute mani√®re. Il l'a dit et ce doit √™tre ainsi. Oh! gloire! Amen! C'est cela notre Dieu. Oh! c'est riche, fr√®res, si vous pouvez le dig√©rer, l'atteindre. C'est l√† qu'il les trouva.

94    Quand Adam alla vers sa femme, elle √©tait enceinte de la mauvaise semence. Cette semence mourut! Lorsque Joseph alla vers la sienne, elle √©tait enceinte. Quelle fut la diff√©rence? C'est que la femme d'Adam douta de la Parole. Est-ce vrai? L'√©pouse de Joseph crut la Parole. C'est la diff√©rence. Ainsi qu'est-ce? C'est la Parole! Oh! cette pr√©cieuse Parole! Le monde a √©t√© form√© par la Parole de Dieu! All√©luia! C'est l√† ma position. Que toutes les d√©nominations et le reste tombent et fassent ce qu'ils veulent: sur cette Parole, je me tiens.

95    C'est pourquoi, j'ai fait ce que j'ai fait. C'est pourquoi j'ai abaiss√© les d√©nominations. Vous dites: ¬ęIl n'est qu'un d√©molisseur d'√©glises.¬Ľ
    On a dit la m√™me chose de notre Seigneur. On le dit chaque fois, voyez-vous.

96    Maintenant, Il la d√©couvrit. Christ va vers Son √Čpouse. O√Ļ la trouve-t-Il? C'est pareil. Pourquoi? Lorsqu'elle commen√ßa... (maintenant, √©coutez, je ne veux pas que vous manquiez ceci). Lorsqu'elle commen√ßa, elle √©tait vierge. Tout allait bien aller pour elle. Elle continua dans l'√©glise primitive. C'√©tait merveilleux. Dieu lui donne une √©pouse et que fit-elle? Si vous connaissez l'histoire, en 606, elle alla l√†-bas et devint enceinte de dogmes romains ou d'organisations et, depuis ce moment-l√†, cette vieille m√®re prostitu√©e dont parle la Bible, donna naissance √† des √©glises. Elles sont devenues des prostitu√©es, ce sont des protestants, car, chacune d'entre elles naissait d'elle et chacune choisit sa propre destin√©e, l'organisation. Maintenant, voyez-vous pourquoi je suis contre cela? Tr√®s bien.

97    Car la naissance de la Parole est Christ. Ce n'est pas quelque chose qui est pollu√© par des d√©nominations. Dans l'√©glise primitive, il n'y avait pas de d√©nominations, il n'y avait que la Parole et l'irrigation de l'Esprit. Fr√®res, Dieu pla√ßa Sa Parole comme cela et le Saint-Esprit l'irrigua et Elle partit. Elle eut des enfants, certainement, mais... cette √©glise ne peut pas le faire. Elle est trop marqu√©e par l'esprit de d√©nomination. Voyez-vous, elle ne peut pas le faire. Elle a m√©lang√© le monde avec cela. Regardez ce qu'elles ont fait.

98    Maintenant, observez: Dieu confirma Sa Parole √† travers Son corps. Est-ce vrai? Ensuite, elle alla se prostituer, comme l'a fait la femme d'Adam dans l'√Čden et la femme de J√©hovah, au jour de Samuel, qui prit un roi, divor√ßa d'avec Dieu (son mari), Sa Parole et Son proph√®te (Son porte-Parole) et, elle alla se prostituer comme les autres nations. Et Dieu la r√©pudia! Il a fait la m√™me chose, aujourd'hui. C'est le m√™me acte.

99    Les fils de l'√©pouse commettent adult√®re (voyez-vous) avec l'√Čpouse... Le Fils de Dieu... Son √©pouse de la Pentec√īte, vierge de la Parole, alla se prostituer et commettre adult√®re, comme le fit la femme d'Adam et comme le fit la femme de J√©hovah. Et, ici, la femme du Fils va se prostituer, commettre adult√®re avec les dieux romains (pluriel), les dieux, et, par amour pour ses pr√©tendants, les dieux romains, elle essaya de prendre son propre mari et de le partager en trois, pour plaire √† ses pr√©tendants! √Ē Dieu, sois mis√©ricordieux envers eux!
    Assur√©ment, ils ont des centaines de dieux: Astart√©, le dieu soleil, Balaam, le dieu soleil, la reine du ciel et tout le reste. Ainsi, l'√©pouse pour plaire √† ses pr√©tendants malfam√©s... Dieu ne parle-t-il pas, dans les cantiques de Salomon, de cette femme qui n'√©tait rien d'autre qu'une prostitu√©e et qui √©tait pr√™te √† recevoir tout le temps les pr√©tendants qui passaient... Je parle franchement, mais, c'est ce que la Bible dit. Chaque homme qui voulait aller avec elle pouvait le faire. C'est la m√™me chose que fit l'√©pouse de Christ: elle s'ouvrit √† toutes ces habitudes sales et corrompues des organisations. Elle a fait la m√™me chose.

100    Je serai critiqu√©, cela ne fait rien, car je serai aussi b√©ni pour ceci. Mais, ce sera la V√©rit√©, la V√©rit√© de Dieu, car, Il veut que cela soit d√©clar√© et j'essaie, ici, de faire de mon mieux pour le dire. Voyez-vous?

101    Elle essaya de plaire √† ses nombreux pr√©tendants. Pour cela, elle essaya, avec ses pr√©tendants, d'hybrider la Parole de Dieu. Comme cela ne marcha pas, elle dit: ¬ę√Člevez-vous contre cela¬Ľ et, elle fit sa propre parole. Maintenant, elle pr√©tend √™tre elle-m√™me la Parole. Mais, ne laissez pas les protestants accuser les catholiques, car, ils font la m√™me chose dans le conseil de leurs propres √©glises, ils se prostituent. Ce n'est pas √©tonnant qu'on les appelle des prostitu√©es! C'est dur, n'est-ce pas? Cela vous fait froid dans le dos, mais, c'est parfois ce qu'il faut pour vous r√©veiller.

102    C'est exactement ce qu'elle a fait. Elle a quitt√© J√©sus, le mari-Parole, de m√™me qu'ils quitt√®rent Samuel et prirent Sa√ľl. Ils quitt√®rent le proph√®te oint par la Parole et prirent un roi avec un sceptre. Alors que finalement, elle serait all√©e vers le Roi, porteur du sceptre, dans le Mill√©nium; mais, maintenant, elle est rejet√©e. Il alla vers les Nations pour trouver une √Čpouse. Est-ce vrai? C'est la Parole.

103    Donc, elle quitta J√©sus, la Parole, J√©sus, la Parole, et √©pousa un autre homme appel√© le pape avec ses dogmes. Maintenant, elle n'a pas J√©sus, elle a un pape. Maintenant, nous n'avons pas... Les protestants n'ont pas J√©sus; ils ont une d√©nomination qui est une image de la B√™te.

104    Ainsi, elle ne peut pas donner une naissance-Parole √† ses enfants, aucune ne peut le faire. Elle est elle-m√™me une prostitu√©e. La Bible le dit. Elle avait une coupe dans la main et elle proclamait sa doctrine aux gens, ce qui √©tait une abomination et les impuret√©s de sa fornication. Qu'est-ce que la fornication? C'est de vivre d'une fa√ßon impure. Car, la doctrine qu'elle donne aux gens, ce sont les impuret√©s de sa fornication. Et les rois de la terre et ceux qui y habitent ont √©t√© enivr√©s du vin de sa fornication. Exactement, regardez-les. Oh! en une minute, ils vous couperaient la gorge pour cela. Pas seulement les catholiques, mais aussi les protestants.

105    √Čcoutez, vous, les M√©thodistes: Qui tua Joseph Smith? Chantez, maintenant! Bien que je ne croie pas en sa doctrine, je ne crois pas non plus en la v√ītre. Ce n'est pas cela, c'est vous! Voil√† la raison, Joseph Smith avait autant que vous le droit de pr√™cher sa religion, ici, dans ce pays. Mais, vous l'avez tu√© dans l'Illinois. Vous avez tir√© sur lui sans raison, parce qu'il avait quelque chose d'un peu diff√©rent. Ensuite, vous criez contre l'√©glise catholique. Sortez de ce tas de non-sens, vous M√©thodistes, qui √™tes ordonn√©s √† la Vie √©ternelle!
    John Wesley se retournerait dans sa tombe, s'il vous voyait agir ainsi. Assur√©ment. John Wesley n'a jamais √©tabli une telle √©glise. Un tas de rickies et d''Elvis' le firent, apr√®s la mort de John. C'est vrai. Mais, pas John Wesley. Ce ne sont pas les premiers Pentec√ītistes qui ont atteint un r√©sultat comme celui-ci. C'est le groupe qui est venu apr√®s leur mort. C'est vrai. J√©sus-Christ n'aurait pas √©tabli quelque chose comme ce que nous avons maintenant et que nous appelons la Pentec√īte, et le Saint-Esprit non plus, l'Esprit est quelque chose qu'ils ne peuvent pas tuer. Il va n√©anmoins prendre une √Čpouse. Il va, malgr√© cela, en prendre Une. Il a dit qu'Il la pr√©destinerait.

106    Elle a quitt√© J√©sus, son mari-Parole, pour √©pouser un pape. De ce fait, elle ne peut pas donner naissance... de naissance spirituelle. Cependant, elle peut donner une naissance d√©nominationnelle. Elle a beaucoup de semences de cette esp√®ce, mais, elle ne peut donner de naissance spirituelle, car elle est une prostitu√©e. La seule chose qu'elle puisse donner, c'est une vie d√©nominationnelle et beaucoup de bourrage de cr√Ęne. L'√©glise catholique, elle-m√™me, est faite de quelques superstitions tir√©es du christianisme et d'un tas de romanisme. L'√©glise pentec√ītiste est tout aussi mauvaise avec ses sauts, ses cris, ses parlers en langues et ces choses comme cela. Ils ont assez de temp√©rament pour combattre une scie circulaire et vous renvoyez de leur congr√©gation.
    Si Dieu venait et ressuscitait un membre chez eux et que vous ne soyez pas d'accord avec eux, ils vous mettraient √† la porte, parce que vous n'appartenez pas √† leur organisation.

107    Maintenant, cette vieille m√®re prostitu√©e... (Je retourne √† elle une minute). Elle pr√©tend avoir le pouvoir de pardonner les p√©ch√©s, mais vous n'√™tes pas jug√©s par vos pr√©tentions. On ne vous conna√ģt pas par vos pr√©tentions; on vous conna√ģt par vos oeuvres. Comment peut-elle pardonner les p√©ch√©s? Regardez-la. Lorsque J√©sus fit la m√™me chose, Il dit: ¬ęVous me condamnez? Montrez-moi o√Ļ Je n'ai pas cru la Parole.¬Ľ Elle pr√©tend avoir le pouvoir de pardonner les p√©ch√©s, mais, cela ne vient que par la Parole. C'est vrai. Dieu seul peux pardonner les p√©ch√©s. Est-ce vrai? Ces pharisiens, n'ont-ils pas dit cela? Que se passait-il avec ce tas d'hypocrites aveugles? Ils ne voyaient pas que c'√©tait la Parole qui √©tait avec eux! Il est la Parole! Gloire √† Dieu! C'est la raison pour laquelle Il pouvait pardonner les p√©ch√©s. Il √©tait Dieu! Il √©tait la Parole manifest√©e.

108    L'√©glise catholique dit que J√©sus leur a donn√© la puissance. Il le fit. Il donna la puissance √† l'√©glise. C'est vrai. Nous croyons cela. Toutes ses filles sont des prostitu√©es. Toutes ses filles, ses filles d√©nominationnelles, sont des prostitu√©es.
    - Fr√®re Branham, c'est un bien grand mot.
    Ce n'est pas ma parole, c'est Sa Parole. Exactement. Ce n'est pas la mienne, c'est la Sienne.

109    Tr√®s bien. Comment? Vous dites: ¬ęComment le sont-elles? Comment sont-elles devenues des prostitu√©es? Pourtant, ce sont de bonnes gens...¬Ľ
    Je ne dis pas le contraire. Je ne dis pas ce qu'ils sont. Je ne dis pas que les Catholiques ne sont pas bons. Ils sont aussi bons que n'importe qui. Ce sont des √™tres humains comme nous. Mais, lorsqu'il s'agit de cette vieille √©glise, elle est dans l'erreur. Les protestants sont aussi bons... Les M√©thodistes sont aussi bons que les Baptistes ou que les Pentec√ītistes ou que n'importe qui d'autre. Ils sont tous pareils.

110    Mais, alors, comment peut-elle √™tre une prostitu√©e? Comment est-ce possible? Faites-lui subir le test de la Parole. C'est ainsi que vous pouvez le savoir. √Čprouvez-la une fois par la Parole et voyez ce qu'elle dit: ¬ęOh! bien s√Ľr, on nous a enseign√© au s√©minaire que c'√©tait ainsi de ce temps-l√†, que c'√©tait ainsi du temps des ap√ītres, mais, c'√©tait seulement pour les Ap√ītres.¬Ľ
    Vous, soi-disant √©glise de Christ...
    - Parlez lorsque la Bible parle et taisez-vous.
    Eh bien! J'aimerais, maintenant, vous entendre un peu parler... Non, vous vous taisez. La Parole de Dieu fait tout taire, fr√®res. Nul ne peut se vanter. C'est vrai.

111    Toutes ses filles sont des prostitu√©es. Comment? Pour la m√™me raison que leur m√®re, car, elles commettent la fornication, spirituellement, envers la Parole. C'est ainsi que l'√©glise catholique est devenue une prostitu√©e. C'est ainsi que ses filles deviennent des prostitu√©es. C'est pareil... des fornications spirituelles envers la Parole. Elle et ses filles ont un sein de prostitu√©e. Seule la mort peut venir d'elles. Dieu ne peut pas amener la Vie √† travers la mort et, tout ce qui est mort-n√©, n'est pas vivant. Comme Job l'a dit: ¬ęComment, d'un √™tre souill√©, sortira un homme pur? Il n'en peut sortir aucun.¬Ľ C'est vrai. Comment peut-elle enfanter, si elle-m√™me est morte? Comment peut-elle √™tre une vierge, si elle est une prostitu√©e? C'est cela. Tout est l√†.

112    Oh! la la! Nous allons parler de quelque chose de vraiment riche et plein de vitamines, allant de la Gen√®se √† l'Apocalypse. Remarquez qu'elle et ses filles ont un sein de prostitu√©e. Seule la mort peut venir d'elles. Si vous voulez joindre l'organisation en pensant que tout va bien, vous voyez o√Ļ vous vous fourrez. Vous vous fourrez en plein dans la mort. Exactement. Si vous ne pouvez pas voir cela maintenant, vous √™tes spirituellement aveugles. Voyez?

113    Maintenant, retournons en arri√®re pour reprendre quelque chose. Vous souvenez-vous du sujet de Dimanche pass√©? ¬ęLa porte de l'√Ęme.¬Ľ Vous souvenez-vous? Ainsi, il y a un sein pour ce qui est physique et il y a un sein pour l'esprit. Croyez-vous cela? Il y a un sein spirituel et il y a un sein physique. L'intelligence est le sein de l'esprit. Pourquoi? Maintenant, souvenez-vous de ce que je vous ai dit, Dimanche pass√©, je l'ai dessin√© pour vous. Il y a cinq sens qui font entrer la semence de l'ext√©rieur: la vue, le go√Ľt, le toucher, l'odorat et l'ou√Įe. Cinq √† l'int√©rieur: la conscience, etc., cinq √† l'int√©rieur. Maintenant, du c√īt√© de la vie, il n'y en a qu'un. C'est ainsi que vous, sur la base de la libre action morale, pouvez accepter, faire entrer ou faire sortir. Voyez-vous?

114    C'est ainsi que l'adult√®re... C'est ainsi que l'adult√®re est commis spirituellement. Lorsque, connaissant la Parole de Dieu, vous acceptez un mensonge du diable par un rapport avec l'esprit, plut√īt que la Parole de Dieu... C'est exactement ce que fit √ąve. Premi√®rement, il y eut un rapport spirituel, lorsqu'elle crut le mensonge de Satan et le laissa entrer dans le sein de son esprit. Cela pollua son √Ęme et pla√ßa la mort dans l'√Ęme; ensuite, l'acte naturel se produisit. C'est la seule mani√®re dont une femme puisse commettre adult√®re envers son mari, c'est premi√®rement de laisser un homme la convaincre et, ensuite, recevoir un homme qui n'est pas son mari. Alors, elle a commis adult√®re. Et, lorsque l'√Čpouse de J√©sus-Christ laisse des dogmes et des credo humains prendre la place de la Parole de Dieu, elle commet adult√®re.

115    J√©sus n'a-t-il pas dit: ¬ęQuiconque regarde une femme a d√©j√† commis adult√®re avec elle dans son coeur... regarde une femme pour la convoiter a d√©j√† commis adult√®re avec elle.¬Ľ Pourquoi? Il l'a laiss√©e entrer dans son esprit. C'est le sein: cela met les choses en marche. Satan est entr√©... Nous √©tions ensemenc√©s par la Parole.

116    ¬ęUn jour, J'am√®nerai la vie dans la terre et Je la formerai √† nouveau. Je remplirai la terre.¬Ľ O√Ļ √ąve a failli, Marie l'a fait. Elle prit la Parole. √ąve prit le mensonge de Satan, Marie prit la Parole de Dieu. Et, √† travers la semence de Marie, Il remplit la terre de nouveau, √† travers Son √Čpouse, √† travers la Parole, et Il produira le Mill√©nium. √Ä travers cela, la Parole est annonc√©e et la Parole est plant√©e dans chaque coeur pr√©destin√©; ensuite, l'Esprit descend et L'arrose. Ils ne peuvent pas mourir: ¬ęJe le ressusciterai au dernier jour.¬Ľ Oh! fr√®res et soeurs, c'est r√©el!

117    Qu'est-ce? L'intelligence est la matrice de l'esprit. Pour faire quoi? Pour laisser entrer ou sortir. C'est ainsi qu'elles commettent l'adult√®re en prenant... en laissant l'esprit impur de Satan mettre en elles quelque chose qui est contre la Parole de Dieu. Alors, elle a commis adult√®re. √ąve a re√ßu (√©coutez ceci), la mauvaise semence-parole, le mensonge de Satan, au lieu de la Parole de J√©hovah. Les r√©sultat furent la mort.

118    Nous allons terminer sur ce sujet dans quelques minutes, mais, je veux avant bien pilonner l√†-dessus. Je vais sauter une page dans environ une minute.

119    Maintenant, regardez: √ąve, que fit-elle? Elle re√ßut la mauvaise semence. Comment la re√ßut-elle? En croyant le mensonge de Satan. Combien peuvent dire que c'est vrai? C'est s√Ľr, que c'est vrai. Elle re√ßut le mensonge de Satan. Qu'a-t-elle produit en faisant cela? Satan lui dit: ¬ęTu as √©t√© faite pour cela?Tu as effectivement √©t√© faite dans ce but.¬Ľ
    - Oh! vraiment.
    - Oh! c'est agr√©able √† l'oeil. C'est bon. Tu devrais l'essayer.
    - Mais, le Seigneur Dieu a dit: ¬ęPas, pas, pas, cela, pas encore.¬Ľ Nous ne devons pas le faire! Non, non!
    - Mais, tu sais...
    - Oh! si nous le faisons, nous...
    - Oh! vous ne mourrez point!
    Le diable a la langue habile. Il n'a pas de sabots et de queue fourchue, non, comme on essaie de vous le faire croire. C'est un roublard derri√®re la chaire, c'est vrai. Ou un petit 'ricky' avec ses cheveux peign√©s comme un canard et qui est assis l√†-bas sur son s√©ant pour faire du mal √† la fille d'une maman. C'est le gars qui vient avec d'attirants petits... Oh! je ne vais pas plus loin.

120    Maintenant, le sein... √ąve re√ßut la mauvaise semence-parole. Maintenant, √©coutez tr√®s attentivement. Nous allons faire p√©n√©trer cela, Dieu voulant. Elle re√ßut la mauvaise parole. Qu'est-ce qui produisit qu'elle pourrait appartenir √† la grande √©glise: qu'on penserait du bien d'elle dans la ville; qu'elle serait comme les autres gens. C'est exactement ce que l'√©pouse de J√©hovah crut. Exactement. C'est exactement ce que Satan essaya de dire lorsque la Parole vint √† Marie, mais, elle se d√©barrassa de lui. Elle dit: ¬ęComment cela se fera-t-il?¬Ľ
    Il r√©pondit: ¬ęLe Saint-Esprit viendra sur toi: c'est la Parole de Dieu!¬Ľ
    Elle dit: ¬ęQu'il me soit fait selon Ta Parole.¬Ľ Cela produisit la Vie. C'est cela.
    Savez-vous ce que Satan lui dit? ¬ęIls se moqueront tous de toi.¬Ľ

121    Cette jeune fille aux joues color√©es ne fit pas attention √† cela. Elle alla directement en Jud√©e et dit: ¬ęVous savez, je vais avoir un b√©b√©¬Ľ... avant qu'elle ait senti quoi que ce soit, parce que la Parole avait d√©j√† √©t√© plac√©e l√†. C'√©tait tout. Elle n'avait pas besoin d'aller une deuxi√®me fois dans la ligne de pri√®re. Oui, monsieur! Elle crut cela. Elle ne sentit aucun signe de vie, elle n'eut jamais de signe de grossesse. Elle ne sentit jamais rient; tout √©tait comme auparavant, mais elle alla dire √† tout le monde: ¬ęJe vais avoir un b√©b√©!¬Ľ
    Pourquoi? Dieu l'a dit! Qu'est-ce que cela? La Semence royale d'Abraham.
    - Tu vas avoir un b√©b√©, Abraham, par cette femme?
    - Dieu l'a dit.
    - Mais, tu me l'as dit, il y a vingt-cinq ans.
    - Je sais, mais, Dieu l'a dit.
    C'est cela. Voyez-vous? c'est la m√™me chose. Que dites-vous, aujourd'hui?
    - Eh bien! vous savez... la d√©nomination vous mettra √† la porte.
    - Mais, Dieu l'a dit! Dieu l'a dit!
    - Mais, vous savez, si vous vous faites baptiser comme cela...
    - Eh bien! Dieu l'a dit! c'est tout. C'est tout.

122    Voil√† votre vierge, c'est cela! Pas seulement pour le bapt√™me, mais pour tout le reste de la Parole. Et, alors...? Ceci fut √† la fois physique et spirituel avec √ąve. Premi√®rement, et, chaque fois... (je vous ai dit et demand√©, soeurs, de m'excuser ce matin de mentionner cela)... chaque fois qu'une femme prend la mauvaise voie, je parle maintenant concernant Christ et l'√Čpouse, mais, chaque fois qu'une femme prend la mauvaise voie, elle doit premi√®rement le recevoir dans son esprit. C'est vrai. Un roublard doit la persuader et, si elle l'√©coute, elle le fait √† l'encontre de son bon sens. Ensuite, l'acte est commis. Ainsi, premi√®rement, cela toucha l'esprit d'√ąve et, dans le sein de son esprit, elle douta de la Parole de Dieu, ensuite vint l'acte lui-m√™me.

123    La seule fa√ßon pour vous de na√ģtre de nouveau, c'est, premi√®rement, de recevoir la Parole dans le sein de l'esprit et, ensuite, l'Esprit vient et la produit. C'est cela. C'est ainsi. C'est le v√©ritable enseignement de l'√Čvangile, fr√®res. Je crois que si Paul se tenait, l√†, aujourd'hui, il enseignerait la m√™me chose en cette heure. Tr√®s bien.

124    Quel en fut le r√©sultat, avec elle? Une mort physique et spirituelle. Quel est le r√©sultat chez ceux qui acceptent l'autre parole qui conduit dans le divertissement qu'ils ont aujourd'hui? Une mort √† la fois physique et spirituelle. √Ä la fois, le corps et l'esprit seront annihil√©s, dispara√ģtront. Exactement.

125    Maintenant, remarquez: le sein de Marie, l'esprit physique, √©tait un sein vierge. Pourquoi? Elle crut la Parole de Dieu. Peu importe combien les autres critiquaient et tout ce qu'ils disaient, √ßa n'a rien √† voir avec cela. Elle croyait malgr√© tout la Parole de Dieu.

126    Oh! je souhaite que cela porte. Le saisissez-vous? Premi√®rement, ce fut sans son esprit. Avant que l'acte ait lieu, litt√©ralement, dans son sein, l'acte devait avoir lieu premi√®rement ici pour laisser l'esprit entrer et faire le reste du travail. Avant que la r√©elle naissance spirituelle puisse avoir lieu, la Parole doit premi√®rement se trouver dans votre esprit. Vous la croyez: ¬ęCelui qui √©coute Ma Parole et qui croit √† Celui qui M'a envoy√© a la Vie √©ternelle et ne vient point en jugement (ou √† travers la p√©riode de Tribulation)... mais, il est pass√© de la mort √† la Vie.¬Ľ C'est cela.

127    Maintenant, remarquez: son sein √©tait vierge, son esprit √©tait vierge pour croire la Parole de Dieu. Tr√®s bien. Vous dites: ¬ęRegardez ici. Oh! Fr√®re Branham, cela ne pourrait pas √™tre ainsi, c'est impossible. John Wesley l'aurait vu, un tel l'aurait vu...¬Ľ

128    C'est s√Ľr, le diable aurait pu dire la m√™me chose √† Marie: ¬ęQui es-tu? Tu es la plus pauvre de la ville. Tu n'es rien d'autre qu'une gamine de 16 ou 18 ans qui porte l'eau de ce puits. Ton p√®re est mort et ta m√®re est une vieille femme aveugle... Comment vas-tu... (il est dit qu'Anne √©tait sa m√®re)... Comment, au monde, vas-tu avoir...?¬Ľ

129    ¬ę√Čcoute, ma vieille m√®re est aveugle, mais c'est une femme pieuse. De ses l√®vres, elle a plant√© une semence dans mon coeur. J'ai lu, dans la Parole de Dieu, que Dieu a dit dans √Čsa√Įe 9:6: - Une vierge concevra.¬Ľ

130    All√©luia! Pouvez-vous voir la Parole devenir chair? C'est cela. Dieu va avoir une √Čglise. Elle na√ģtra de la Parole de Dieu, parce que c'est la Parole vivante de Dieu. Le voyez-vous?
    - Comment le sais-tu?
    - Eh bien! cela va...
    - Tu sais comment l'on va t'appeler depuis ce moment? Tu seras appel√©e...
    - Peu m'importe comment on m'appellera, cela n'a rien √† voir... Qu'il me soit fait selon la Parole du Seigneur!

131    Oh! tous pourraient-ils dire cela, aujourd'hui? Oh! si les gens, si nous tous pouvions vraiment dire cela de notre coeur: ¬ęQu'il me soit fait selon Ta Parole, Seigneur.¬Ľ Oh! et qu'ils le pensent vraiment. Il y en a un ou deux, quelque part, qui sont pr√©destin√©s, qui le saisiront et le penseront vraiment. Et, fr√®res, vous allez voir des √©tincelles jaillir imm√©diatement. C'est vrai... lorsque vous avez vraiment cela pour rencontrer ce qui vient, lorsque cette irrigation commence √† tomber sur cette Parole... Oui, monsieur!

132    Maintenant, qu'√©tait-ce? Le sein de l'esprit √©tait vierge et le sein √©tait vierge pour le b√©b√©. R√©sultat? La Vie √©ternelle. √ąve √©tait une femme bonne. Elle √©tait vierge, mais, premi√®rement, elle laissa le doute entrer par la parole, un mensonge du diable. Que fit-il? Il la mit en contact de la mauvaise mani√®re. Qu'√©tait son enfant? La mort.

133    Marie: un esprit vierge, un sein vierge. Lorsque le diable essaya de la tenter et qu'il... L'ange vint vers elle et lui dit: ¬ęTu vas avoir un b√©b√©.¬Ľ
    Ensuite, Satan lui dit: ¬ęMaintenant, tu ferais mieux de ne rien dire √† ce sujet.¬Ľ
    L'ange a dit: ¬ęC'est un acte de Dieu.¬Ľ
    Et, sans doute, elle pensa √† √Čsa√Įe 9:6 et elle dit: ¬ęVoici la servante du Seigneur.¬Ľ
    Quel en fut le r√©sultat? Une naissance virginale. La Parole √©ternelle √©tait en elle et elle produisit la Vie √©ternelle.

134    Tr√®s bien, L'√©pouse de J√©hovah m√©langea la semence.
    - Que dites-vous maintenant, Fr√®re Branham? Ce matin, vous avez dit que l'√©pouse de J√©hovah commit adult√®re.

135    Je ne vais pas le laisser de c√īt√©. Maintenant, observons tr√®s attentivement; nous en avons encore pour une heure, je pense. J'ai quelque chose ici... Je devrai en sauter quelques-unes et commencer √† lire dans quelques minutes. Je le lirai aussi vite que possible afin de pouvoir le donner. Encore une heure, je crois, et nous sortirons, si vous pouvez me supporter et prier avec moi.

136    Maintenant, o√Ļ l'√©pouse de J√©hovah a-t-elle mal agi? Bon. Qu'envoya J√©hovah √† son √©pouse en √Čgypte? Il promit √† Abraham que Son √©pouse, la semence, s√©journerait en √Čgypte pendant 400 ans. Est-ce vrai? Le temps arriva, afin que la Parole s'accomplisse. Sommes-nous dans le temps o√Ļ la Parole doit s'accomplir? Pour √™tre d√©livr√©s et sortir? Bon, comment re√ßurent-ils la Parole? Ont-ils form√© une organisation... Un groupe d'hommes, de pr√™tres, s'est-il rassembl√© et ont-ils dit: ¬ęFr√®res, nous allons voter ici, et si cela passe √† l'unanimit√©, nous aurons une organisation appel√©e les 'pharisiens' et, √† travers elle, Dieu va agir.¬Ľ
    Dieu ne fit jamais une telle chose. Non, jamais.

137    Qui leur envoya-t-Il? Un proph√®te. Et la Parole du Seigneur vint au proph√®te, Il suscita un proph√®te parmi eux, l'oignit et le confirma au milieu d'eux, √† la vue de tous les autres d√©mons √† l'oeuvre, par des miracles et tout le reste, parce que Mo√Įse resta avec la Parole.

138    Il prit ces gens et il partit avec cette foule m√©lang√©e. Alors qu'ils s'approchaient de la terre promise, Sa ch√®re √©pouse commit adult√®re avec Moab. Maintenant, dites-moi qu'elle ne l'a pas fait. Comment le fit-elle? Par le moyen d'un proph√®te qui mentait et qui √©tait contre la Parole de Dieu, alors qu'il avait tous les signes et le rituel, il √©tait aussi spirituel que Mo√Įse.

139    Regardez! √Čcoutez! √Čcoutez attentivement, maintenant: Ici, dans un camp, se trouve Isra√ęl, qui est inter-d√©nominationnel. C'est vrai. Qu'√©tait-ce? Ils avaient un proph√®te oint avec eux. Ils avaient une Colonne de Feu et un Rocher d'o√Ļ sortait de l'eau pour les d√©salt√©rer. Tout allait bien pour eux. Et, observez: ils avaient sept autels. C'est parfait. Sur ces autels se trouvaient sept animaux purs, des b√©liers, et un b√©lier repr√©sente la venue de Christ.

140    Moab: Qu'arriva-t-il chez lui? Lorsque Balaam y alla, il construisit sept autels, exactement comme eux. Ne parlez pas d'eux du point de vue fondamental, car, vous feriez mieux de savoir de quoi vous parlez. J√©sus a dit que cela s√©duirait presque les √©lus... C'est r√©v√©l√© spirituellement. Vous saisissez la Parole et vous voyez la Parole rendue manifeste.

141    Regardez: ils √©taient ici; et l√†, √©tait Moab. Sans doute, il √©tait un √©v√™que, un grand homme, et il construisit sept autels. Il mit dessus sept b√©liers, montrant qu'il croyait √† la venue d'un Messie. Fr√®res, s'il √©tait question de fondamentalisme, Dieu devait reconna√ģtre les deux.

142    Lorsque Ca√Įn b√Ętit un autel au Seigneur (lorsque le fils de Satan b√Ętit un autel au Seigneur), il b√Ętit le m√™me genre d'autel qu'Abel. Les deux ador√®rent. Les deux all√®rent √† l'√©glise. Les deux pay√®rent leur d√Ľ. Les deux se soumirent √† leurs obligations. Ils all√®rent adorer le m√™me Dieu... mais, l'un fut re√ßu et l'autre fut perdu. Comment est-ce possible?

143    J√©sus a dit: ¬ęSur ce roc, Je b√Ętirai Mon √Čglise.¬Ľ L'√©glise catholique dit: ¬ęIl y a un rocher sur lequel l'√©glise est b√Ętie et Pierre est ce rocher.¬Ľ L'√©glise catholique dit que Pierre est enterr√© l√†-dessous.

144    C'est un mensonge. Ils disent que Pierre fut enterr√© l√†-bas, mais, que je sache, la Bible dit qu'il √©tait √† J√©rusalem. Il n'est jamais all√© l√†-bas. Malgr√© cela, ils disent qu'il y a √©t√©. En v√©rit√©, il n'est pas fait mention que Pierre ait √©t√© l√†-bas, mais, c'est l'histoire... Ils disent que Pierre... Laissez-le √™tre enterr√© l√†. S'il l'√©tait, quelle diff√©rence cela ferait-il? Ce n'√©tait pas ce dont J√©sus parlait. Voyez-vous comment ils ont m√©lang√© la chose mat√©rielle...
    Les protestants disent: ¬ęNon! J√©sus a dit qu'Il √©tait ce roc.¬Ľ

145    Maintenant, Il ne l'a jamais dit. Il a dit: ¬ęTu es heureux, Simon, fils de Jonas; car, ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont r√©v√©l√© cela...¬Ľ
    - Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.
    ¬ęLa chair et le sang... (il ne l'a jamais appris dans un s√©minaire) une d√©nomination ne t'a pas enseign√©, mais, c'est Mon P√®re qui est dans les cieux qui te l'a r√©v√©l√© et sur cette pierre (la V√©rit√© spirituelle de la Parole de Dieu r√©v√©l√©e), Je b√Ętirai Mon √Čglise et les portes du s√©jour des morts ne pr√©vaudront point contre Elle.¬Ľ

146    Moab fit la m√™me chose. Il descendit l√†-bas et enseigna les enfants d'Isra√ęl. Il dit: ¬ęRegardez ici, mes amis.¬Ľ (Ils ont fait la m√™me chose dans la Pentec√īte.) Maintenant, regardez: ¬ęRegardez ici, ne sommes-nous pas tous les m√™mes? Ne croyons-nous pas le m√™me Dieu? Nous sommes tous les m√™mes.¬Ľ
    Les enfants de Moab √©taient les descendants de la fille de Lot. Voyez-vous comment ils s'√©chapp√®rent tous? Il y a toujours un cheveu dans la soupe. Voyez-vous? Ils √©taient l√†-bas et ils avaient... Elle dit: ¬ęRegardez ici, vous savez que nous sommes tous les m√™mes.¬Ľ (Combien savent que c'√©taient les enfants de Lot? c'est s√Ľr... de leur propre p√®re, adult√®re.) Ils dirent: ¬ęNous sommes tous les m√™mes. Vous savez, vous les M√©thodistes, et vous, les Baptistes et vous, les Presbyt√©riens, et vous autres, nous voulons un peu de votre huile. Nous sommes tous les m√™mes.¬Ľ
    Et que firent-ils? Ils se mari√®rent entre eux! Et c'est ce que fit la Pentec√īte aux protestants. Elle se maria dans la F√©d√©ration des √©glises. Elle devint une d√©nomination et o√Ļ en est-elle? Au m√™me point qu'Isra√ęl. Elle fut renvoy√©e √† la fois pour une fornication spirituelle et une fornication litt√©rale. Dieu la refusa depuis ce moment-l√†. M√™me ses enfants, de qui sont venus les Samaritains, furent maudits. Est-ce vrai? Assur√©ment. J√©hovah la renvoya.

147    L'√©pouse de Christ fit la m√™me chose. Elle m√©langea sa semence avec les d√©nominations et renvoya Christ, son mari. Et vous, Pentec√ītistes, lav√©s √† sec... Que se passe-t-il avec vous? Dans l'Apocalypse, chapitre 3, verset 20, nous voyons dans la proph√©tie que J√©sus-Christ est hors de Sa propre √©glise, dans cet √Ęge de Laodic√©e, frappant √† la porte et essayant de rentrer. C'est l'image la plus √©mouvante de la Bible. Que fit-elle? Elle fit de la prostitution. Lorsque J√©sus revient, pourquoi frappe-t-Il? J√©sus revient pour recevoir Son √Čpouse, mais, lorsqu'il vint frapper √† la porte, Il fut laiss√© dehors.

148    ¬ęVous ne pouvez pas entrer ici, vous ne pouvez pas tenir de r√©veil. Faites-moi voir vos papiers d'ordination.¬Ľ Un homme rempli de l'Esprit de Dieu, le Dieu v√©ritable, Parole de Dieu; la Parole rendue manifeste dans son minist√®re. Il n'y a rien que vous puissiez dire contre lui d'immoral ou autre. Qui peut l'accuser de cela? Si vous venez √† travers une d√©nomination: ¬ęOh! il n'est pas Unitaire, il n'est pas des Assembl√©es, il est Trinitaire. Il n'est pas Trinitaire, il est des Assembl√©es.¬Ľ

149    Vous, pauvres ill√©gitimes, honte √† vous! Dieu √† l'ext√©rieur. Mais, qu'a dit Jean (ce dernier messager avant sa venue)? ¬ęIl peut de ces pierres-ci susciter des enfants √† Abraham.¬Ľ Ne venez pas en disant: ¬ęNous appartenons √† ceci et nous appartenons √† cela.¬Ľ
    ¬ęDieu peut, de ces pierres, susciter des enfants √† Abraham.¬Ľ

150    Tr√®s bien, continuons maintenant. Oh! combien j'aime ceci! L'√©pouse de Christ, de m√™me que l'√©pouse d'Adam et toutes les autres, m√©langea la semence et mit Christ dehors pour prendre sa d√©nomination. Assur√©ment, elle le fit. Certainement, elle le fit. Elle refusa Dieu (son futur mari), comme √ąve, et accepta l'ivraie de la mort et le mensonge de Sara. R√©sultat: une √©glise morte et formaliste naquit d'elle. Maintenant, vous mentez... dites que c'est un mensonge!

151    O√Ļ en sont les Pentec√ītistes? Ils sont plus formalistes que les Baptistes. C'est s√Ľr. Vous savez quoi? Cela ressemble √† une vilaine image, maintenant, n'est-ce pas? Mais, que dit Jo√ęl 2:25?
    Mais, Je remplacerai... dit l'√Čternel.

152    De m√™me qu'Adam trouva sa femme enceinte de la semence de mort, venant du mensonge de Satan qu'elle avait accept√©, Joseph trouva sa femme enceinte de la Semence de Dieu qu'elle avait accept√©e, la Parole.

153    Que signifie tout cela? Que suis-je en train d'essayer de vous faire comprendre? Vous, qui √™tes sur les ondes, dans vos voitures et dans le Tabernacle, voyez-vous pourquoi je suis rest√© avec la Parole et pourquoi je me suis √©lev√© contre cela? Ce n'est pas que j'aie quelque chose contre ces hommes ou ces femmes. Je n'ai rien contre eux, mais, je ne peux pas continuer sur cette base. Je ne peux pas le faire, parce que c'est faux.

154    J'ai une √Čcriture, ici, que j'aimerais mentionner √† propos de J√©sus et sa tentation. Satan lui dit: ¬ęJe te donnerai tous les royaumes du monde, ils m'appartiennent.¬Ľ
    Voyez-vous? (ce fut la m√™me chose lorsqu'il vint vers √ąve)... en changeant le pain... au sujet de la nourriture etc. ¬ęJe ferai tout ceci, si Tu m'adores; viens simplement Te joindre √† notre groupe...¬Ľ
    J√©sus r√©pondit: ¬ęIl est √Čcrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais, de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu.¬Ľ

155    Qu'est-ce? Certains d'entre vous, pr√©dicateurs, avez bien trop peur de prendre position. Vous craignez m√™me qu'on ne vous laisse plus entrer dans l'organisation. ¬ęAlors, qu'allez-vous faire? Ils vous mettront √† la porte?¬Ľ
    Oh! je suis navr√© pour vous, d'abord pour votre faiblesse. C'est vrai. O√Ļ est votre foi en Dieu? Ils m'ont dit la m√™me chose. Assur√©ment. J'ai travaill√© 17 ans, avant que Dieu me fasse sortir et m'√©difie autour de ceci. Ensuite, j'ai pens√©: ¬ęSatan, tu peux venir, maintenant.¬Ľ Voyez o√Ļ √ßa en est? Lorsque vous r√©alisez vraiment que Dieu vous a r√©v√©l√© la v√©rit√© √† ce sujet, alors rien au monde ne peut vous en dissuader. C'est tout. Vous √™tes absolument invincibles; pas vous, mais Dieu qui est en vous. Pas Christ, mais... pas le corps, mais la Parole qui √©tait en Lui. Pas Marie, mais la Parole qui naquit d'elle.

156    Ainsi, de quoi vivra l'homme? Pas de son pain quotidien, mais de la Parole de Dieu. Pas de votre organisation qui vous fournit une place.
    ¬ęEh bien! montrez-moi vos titres. Avez-vous une bonne situation? Je dois v√©rifier cela. Eh bien! Oui, vous pouvez √™tre class√©s √† environ 100%. Nous pourrons vous garder quelques jours √† l'occasion de ce r√©veil; l√†, nous √©prouverons vos connaissances et verrons un peu de quoi vous √™tes capable.¬Ľ
    Oh! la la! Comment Dieu peut-Il agir dans un groupe pareil? Deux fois mort, arrach√© par les racines, d√©racin√©, pourri et tout le reste. Oh! la la! en voil√† une autre!

157    Oh! mes amis, que Dieu vous b√©nisse! √Čcoutez-moi! Je ne peux rien croire d'autre que la Parole de Dieu et je veux qu'elle soit ma vie, tout ce que je suis. Je veux que vous fassiez la m√™me chose: que vos pas, vos conversations, vos actions, tout ce que vous faites soit selon la Parole de Dieu. Que la pens√©e de Christ vienne en vous et vous serez f√©cond√©s par la Parole. Si vous ne le faites pas... Si vous laissez la pens√©e des d√©nominations entrer, vous serez f√©cond√©s par les d√©nominations. Si vous laissez la pens√©e de Christ entrer en vous, il ne peut renier Sa propre Parole, parce qu'Il est Dieu. Vous serez f√©cond√©s par la Parole, vous le croirez. Peu importe s'ils vous mettent dehors, vous chassent et que chaque porte se ferme devant vous, vous irez de l'avant de toute mani√®re! Amen! Je dois me d√©p√™cher.

158    Oh! Christ prend maintenant une √Čpouse pour la f√©conder avec Sa propre Semence-Parole, dans Son sein (sein spirituel) et... dans Son Esprit. Il ne m√©langera pas d'ordures d√©nominationnelles avec cela. Elle est vierge pour lui.

159    Oh! je me souviens d'√™tre rest√© assis dans une chambre, pendant trois jours, et d'avoir pri√© et je√Ľn√© en m'attendant au Seigneur. Lorsque cela me frappe, je pensai: ¬ę√Ē Dieu, qu'est-ce? Me voil√† engag√© dans cette affaire! Eh bien! si j'apporte cela √† l'√©glise, que deviendrai-je? √Ä coup s√Ľr, je les aurai sur la corde raide. Que puis-je faire?¬Ľ J'ai vu l'√©glise et chaque type, ombre ou autre, ce qui montre bien qu'elle est finie. Que ferez-vous?

160    Et, ensuite, je pensai √† cette Parole: ¬ęJe remplacerai, dit le Seigneur... Je remplacerai.¬Ľ Souvenez-vous du vieux pin. Lorsque le feu le touche et le consume, il r√©ussit malgr√© tout √† faire tomber une semence. Et cette semence produit un nouvel arbre. C'est vrai. Les vieux arbres sont consum√©s par l'organisation et tout le reste, mais il y a toujours une semence de la Parole, de la Parole de Dieu, qui viendra et se reproduira, assur√©ment. Oui, cela ne manquera pas.

161    Mais, Christ... Nous croyons que nous sommes dans les derniers temps, n'est-ce pas? Savez-vous qu'avant que vous puissiez avoir une r√©colte, vous devez d'abord planter une semence? Voyez-vous pourquoi j'ai laiss√© les √©glises me mettre dehors et me m√©priser, m'appeler de toutes sortes de noms et, malgr√© cela, je suis rest√© exactement avec cette Parole? Voyez-vous? Il y a une plante; la semence a √©t√© plant√©e. Elle a d√©j√† √©t√© plant√©e, mes amis. C'est d√©j√† fait. Je peux le dire maintenant: c'est termin√©. C'est vrai; elle a d√©j√† √©t√© plant√©e (oh! oui). C'est aussi le cas pour la semence d√©nominationnelle et toutes les autres.

162    Par exemple, notre cher fr√®re Billy Graham a dit une fois, ici, √† Louisville... Il prit la Bible et dit: ¬ęPaul pouvait aller dans une ville y tenir un r√©veil et avoir un converti; en retournant l'ann√©e suivante, il en trouvait 60 √† cause de lui. Mais... dit-il, je peux aller quelque part tenir un r√©veil de six semaines et avoir vingt mille convertis; mais, lorsque je reviens, six mois plus tard, je ne peux pas en trouver vingt!¬Ľ

163    Qu'est-ce? Ils ne sont pas convertis! Ils sont simplement convertis au d√©nominationnalisme, c'est tout. Si vous plantez une semence d√©nominationnelle, c'est certainement ce que vous obtiendrez. ¬ęMaintenant, venez, fr√®re, joignez-vous √† l'√©glise; mettez votre nom sur le livre.¬Ľ
    C'est tout ce qu'ils connaissent. C'est vrai.

164    La Pentec√īte a fait la m√™me chose: ¬ęParlez en langues etc. C'est tout ce que vous avez √† faire; cela suffit. Venez, joignez-vous √† l'√©glise.¬Ľ
    Tr√®s bien, faites votre faux bapt√™me et continuez, c'est tout ce que vous avez √† faire. Voyez-vous?

165    Mais, lorsque Christ vient, Il vient pour chercher une vierge avec--une √Čglise qui n'a m√™me pas une tache ou ride de d√©nomination ou autre, de dogmes, m√©lang√©s avec Elle. Elle sera la Parole et Cela seulement.

166    Maintenant! Oh! nous y sommes! Que le Seigneur soit b√©ni! Maintenant, nous arrivons au Corps qui doit √™tre l'√Čpouse de Christ, pour √™tre chair de Sa chair et os de Ses os. Pourquoi... (Je vous pose une question): Pourquoi toutes vos pluies n'ont-elles pas amen√© l'√Čpouse √† Christ? je veux que vous me r√©pondiez l√†-dessus!

167    Si c'est l√† le r√©sultat, le terme est pass√©, nous croyons cela. Comme ce fut le cas aux jours de No√©, alors que la patience... Il pr√©pare son √Čpouse. Pourquoi ces pluies... pourquoi, vous, Pentec√ītistes, n'avez-vous pas, il y a quelques ann√©es (lorsque vous avez commenc√©, il y a 40 ou 50 ans), pourquoi n'avez-vous pas amen√© Christ, l'√Čpoux, √† l'√Čpouse? Je vais laisser cela p√©n√©trer une minute. Pourquoi? Parce que vous l'avez f√©cond√©e vous-m√™mes avec vos d√©nominations. C'est exactement ce que vous avez fait. Il n'√©pousera pas une prostitu√©e. Il √©pousera une vierge. C'est direct, mais c'est la v√©rit√©. Vous le savez maintenant sans d√©tour. Vous n'avez pas √† vous poser de question. Je n'h√©site pas √† dire cela, car c'est la v√©rit√©.

168    Pourquoi n'avez-vous pas amen√© l'√Čpouse? Pourquoi n'avez-vous pas amen√© Christ--amen√© Christ vers elle? Parce qu'elle n'est pas convenable. Il la trouve dans l'adult√®re; c'est la raison pour laquelle les enfants ne vivent pas pour toujours, lorsqu'ils naissent. Adam trouva sa femme enceinte. C'est aussi la raison pour laquelle J√©hovah dut prendre une √©pouse parmi les Nations, Il la trouva enceinte. C'est exactement ainsi que Christ trouve Son √©pouse maintenant. Il trouva ce soi-disant groupe f√©cond√©. Il va semer Sa Semence; quelqu'un va La recevoir, parce qu'ils sont pr√©destin√©s √† √™tre l'√Čglise, √† la fin.

169    De m√™me que celles d'Adam et de J√©hovah, ainsi Il les trouva enceintes de doctrines humaines d√©nominationnelles. Comme le dit la V√©rit√© de Dieu, dans Gen√®se 1: ¬ęChaque semence √† produit selon son esp√®ce.¬Ľ Ainsi, lorsque l'Esprit tomba sur elle, l'homme avait √©t√© dans son sein et l'avait remplie de semence d√©nominationnelle, fruit de sa propre pens√©e. C'est pourquoi elle devint ce qu'elle est maintenant et que Christ ne peut aller vers elle. Hum! C'est dur, n'est-ce pas?

170    Un jour, j'√©tais √† Green's Mill; j'avais pri√© pendant environ deux jours, il y a de cela de nombreuses ann√©es. Puis, je partis pour Mishawaka (je n'ai jamais dit ceci sur bande auparavant). Je partis pour Mishawaka. Vous souvenez-vous du gar√ßon de Couleur? Je venais de d√©couvrir les Pentec√ītistes; je n'avais jamais su qu'il y avait quelque chose comme cela. J'√©tais donc all√© l√†-bas o√Ļ je les rencontrai: je pensais que c'√©taient des anges; je les vis, entre autres, parler en langues. Je n'en avais jamais entendu parler auparavant, mais ils √©taient l√† qui couraient de long en large, tout en parlant en langues. Je pensai: ¬ęOh! c'est merveilleux!¬Ľ
    Il y avait la vieille √Čglise Pentec√ītiste Unifi√©e, et l'Assembl√©e Pentec√ītiste de J√©sus-Christ du Monde et tous les autres sont apparus. Ils avaient--c'√©tait √† l'√©poque de la s√©gr√©gation entre les Blancs et les Gens de Couleur; ainsi ils √©taient oblig√©s d'avoir leur convention dans le nord. Et c'√©tait √† Mishawaka, en Indiana.

171    Oh! la la! j'avais un dollar soixante-quinze avec moi, c'est-√†-dire juste assez pour rentrer √† la maison. J'utilisai cinq Cents pour acheter quelques petits pains vieux d'environ deux ou trois jours, puis j'allai me chercher un pot d'eau √† la bouche √† incendie. J'allai ensuite dans un champ de ma√Įs, j'enlevai les si√®ges de ma vieille Ford et les posai par terre. Pendant cette nuit-l√†, j'ai bien repass√© mes pantalons et mon vieux maillot de corps! Le matin suivant, je retournai l√†-bas. Je ne voulais pas manger avec eux. On m'avait bien invit√©, mais je ne voulais pas manger avec eux, car je ne pouvais rien mettre dans leur offrande.

172    Ainsi, j'allai pour en savoir plus. Ce jour-l√†, ils dans√®rent, pi√©tin√®rent et chant√®rent dans l'Esprit. Je pensai: ¬ęOh! cela para√ģt bien!¬Ľ Un homme se levait et parlait en langues et un autre en donnait l'interpr√©tation. Et fr√®res, c'√©tait bien ainsi. Ils appelaient les gens dans l'auditoire. Je pensai: ¬ęOh! fr√®res, c'est merveilleux!¬Ľ

173    ¬ęDites √† Mademoiselle Jones ou √† telle personne de venir imm√©diatement, car le Seigneur l'appelle!¬Ľ... la voil√† qui vient; c'est vrai.

174    Ensuite, celui-ci parlait en langues et l'autre interpr√©tait. Je pensai: ¬ęOh! la la!... Le Mill√©nium est sur le point de commencer. C'est cela. Oh! si je pouvais seulement serrer la main de ces hommes pieux.¬Ľ Une fois dehors, j'allai vers l'un d'entre eux. Il ne me connaissait pas; je n'√©tais qu'un jeune homme sans importance. Ainsi, je fis le tour de l'√©glise pendant qu'ils avaient une petite pause, et apr√®s un moment, je rencontrai l'un d'eux, lui serrai la main et lui dis: ¬ęComment allez-vous, fr√®re?¬Ľ

175    Maintenant, vous savez que Dieu m'a donn√© un petit don pour d√©couvrir certaines choses quand il veut que je les sache. Je pensai: ¬ęSi je pouvais le faire parler et lui faire dire quelque chose, je saurais si c'est effectivement v√©ritable ou pas.¬Ľ Je vis qu'il semblait √™tre un des responsables.
    Je lui serrai la main: ¬ęComment allez-vous, fr√®re?¬Ľ
    Il r√©pondit: ¬ęBien, et vous?¬Ľ
    Je parlai un peu avec lui et je vis que c'√©tait un vrai chr√©tien. Il l'√©tait et je pensai: ¬ęQue Dieu soit lou√©!¬Ľ

176    Plus tard, alors que je passais le coin, je rencontrai l'autre homme et je dis: ¬ęComment allez-vous, fr√®re.¬Ľ Et, je commen√ßai √† parler avec lui. S'il m'est arriv√© de parler √† un hypocrite, c'en √©tait bien un. Il avait des cheveux noirs et avait un b√©b√© d'une femme blonde... deux b√©b√©s m√™me d'une femme blonde. Je le vis dans une vision, juste devant moi.

177    Je pensai: ¬ęEh bien! maintenant, je suis vraiment troubl√©. Comment ce m√™me Esprit peut-il √™tre sur un homme pieux et sur un d√©mon, un hypocrite? √Ē Dieu, je ferais mieux de laisser cela... je ne sais pas.¬Ľ J'avais seulement dix-neuf ans ou vingt ans. Je pensai: ¬ęJe ferais mieux de laisser cela tranquille, je ne sais que penser. Au monde, comment cela se peut-il? Je ne peux rien dire √† ce sujet; je ne peux rien dire contre cela, mais je sais que cet homme est faux.¬Ľ J'ai observ√© que c'√©tait le m√™me Esprit et que, lorsqu'il tombe, il y a le m√™me r√©sultat. Je pensai: ¬ęIl y a quelque chose de faux quelque part. C'est tout.¬Ľ Je dis √† cet homme...
    Il dit: ¬ęAvez-vous d√©j√† re√ßu le Saint-Esprit?¬Ľ
    Je dis: ¬ęJe ne crois pas j'aie ce que vous avez.¬Ľ
    Il dit: ¬ęGloire √† Dieu! Avez-vous d√©j√† parl√© en langues?¬Ľ
    Je r√©pondis: ¬ęNon, monsieur.¬Ľ
    Il dit: ¬ęAlors, vous ne l'avez pas.¬Ľ

178    Je r√©pondis: ¬ęEh bien! je ne pense pas. (Voyez-vous) Ceci est nouveau pour moi. Je ne L'ai jamais vu et n'en ai pas entendu parler non plus.¬Ľ
    Il dit: ¬ęEh bien! entrez et recevez-Le, c'est pour vous.¬Ľ

179    Je r√©pondis: ¬ęMerci, monsieur.¬Ľ Et je pensai: ¬ęFr√®re, je ne veux pas ce que vous avez!¬Ľ Je regardai un moment et ensuite, je partis. Ce soir-l√†, j'allai dans les bois et je pensai: ¬ę√Ē Dieu, sois mis√©ricordieux, je retourne √† la maison.¬Ľ Et je rentrai. Je ne pouvais rien dire, ni pour, ni contre.

180    Une fois, j'√©tais l√†-bas, √† Green's Mill, dans ma petite caverne o√Ļ vous savez que je vais toujours. J'√©tais l√†-bas pour quelque chose d'autre. Il y avait trois ou quatre jours que j'√©tais l√†-bas dans le je√Ľne et la pri√®re. Comme cela sentait le moisi dans la caverne, je sortis un moment cet apr√®s-midi l√†; il faisait beau et le soleil brillait. Un vieux tronc √©tait tomb√© juste en dessous, en direction du ruisseau et je m'assis dessus en me frottant les yeux. (J'avais √©t√© dans cette sombre caverne pendant un certain temps.) Je posai ma Bible, et je pensai: ¬ęEh bien! je crois que je vais lire quelque chose dans la Bible.¬Ľ Et je m'appuyai contre ce tronc pour me reposer; j'√©tais couvert de poussi√®re.

181    Et quand je pris ma Bible pour commencer √† lire, Elle s'ouvrit √† H√©breux Chapitre 6: ¬ęCar, il est impossible que ceux qui ont √©t√© une fois √©clair√©s, qui ont eu part au Saint-Esprit et qui sont tomb√©s, soient encore renouvel√©s et amen√©e √† la repentance. Et la pluie qui tombe souvent sur Terre... elle participe √† la b√©n√©diction, mais si elle produit des √©pines et des chardons, elle est r√©prouv√©e et on finit par y mettre le feu.¬Ľ

182    Je pensai: ¬ęQu'est-ce que cela peut bien √™tre? STOP! Qu'est-ce que cela? Oh! je pense que c'est...¬Ľ (J'√©tais l√†-bas pour prier pour quelque chose d'autre.) Je posai de nouveau ma Bible et je dis: ¬ęEh bien! je vais l'ouvrir et lire un passage...¬Ľ Et le vent souffla et Elle s'ouvrit √† nouveau √† la m√™me place. J'√©tais dans l'Ancien Testament et le vent tourna √† nouveau les pages jusqu'√† H√©breux, chapitre 6. Je regardai de nouveau et c'√©tait l√†. Je la ramassai et lu de nouveau: c'√©tait la m√™me chose! ¬ęEh bien! pensai-je, deviens-tu superstitieux, Bill?¬Ľ

183    Je pensai: ¬ęEh bien! je vais lire ici...¬Ľ et je commen√ßai √† lire, mais rien ne m'int√©ressait. Je pensai: ¬ęEh bien! je crois que je vais simplement lever les mains pour louer le Seigneur.¬Ľ Je posai la Bible comme cela et levai les mains pour louer le Seigneur. Alors que je levais les mains, le vent souffla: ¬ęWhoosh.¬Ľ √Ä ce moment-l√†, je baissai les yeux: H√©breux 6! Je lus de nouveau. Je pensai: ¬ęQue veut dire cela? Je ne comprends pas.¬Ľ J'avais oubli√© les Pentec√ītistes. Je pensai: ¬ęQue veut dire cela?¬Ľ

184    J'√©tais assis l√† et je pensai: ¬ęY a-t-il l√† quelque chose, Seigneur?¬Ľ Je pensai: ¬ęVoyons, je crois en l'√©lection, oui: Ceux qui ont √©t√© une fois √©clair√©s, qui ont eu part au Saint-Esprit (voyez?) et qui ont go√Ľt√© la Parole de Dieu...¬Ľ Je disais: ¬ęC'est l√† ce croyant limitrophe qui vient presque jusqu'√† la chose r√©elle pour ensuite retourner en arri√®re, comme ceux du temps de Josu√©.¬Ľ (Josu√© et Caleb pass√®rent de l'autre c√īt√©, mais ceux-ci rest√®rent limitrophes; ils goutt√®rent et virent les bonnes oeuvres de Dieu et ensuite les refus√®rent).

185    Des gens viennent tout le temps √† l'√©glise et disent: ¬ęJe crois cela, Fr√®re Branham.¬Ľ
    Mais ils ne font jamais un pas en avant. Voyez-vous, il leur est impossible de passer de l'autre c√īt√©. Ainsi, on vient √† cet endroit m'entendre pr√™cher aux femmes qui ont des cheveux courts; l'ann√©e suivante, vous les retrouvez avec leurs chose, vous voyez. Vous leur pr√™chez et ils continuent √† faire la m√™me chose, vous voyez. Ce sont des croyants limitrophes. Vous les entendez dire: ¬ęOh! oui, je crois que c'est juste.¬Ľ

186    Je dis: ¬ęBien s√Ľr, je crois cela.¬Ľ Mais, lorsque j'arrivai √† cet endroit: ¬ę... mais si elle produit des √©pines et des chardons, elle est r√©prouv√©e et on finit par y mettre le feu.¬Ľ Je pensai: ¬ęQu'est-ce que cela veut dire? Je ne saisis pas.¬Ľ

187    Alors que j'√©tais assis l√†, je pensai: ¬ę√Ē Dieu, si c'est quelque chose que Tu veux que je sache, je suis ici attendant une vision de Toi, Seigneur, pour savoir que faire au sujet d'un minist√®re l√†-bas. Je Te demande de me le dire, P√®re!¬Ľ Je regardai et sur la vall√©e qui va vers... (J'√©tais bien au-dessus de Charlestown)... qui allait vers New Market,... qui allait vers New Market, dans cette direction, par-dessus la colline... Je regardai et je vis comme un arc-en-ciel qui se tenait sur la vall√©e. Et, au travers de cet arc-en-ciel, je vis quelque chose qui tournait; je regardai et c'√©tait le monde. Et je vis un homme habill√© de blanc qui s'en allait.

188    Beaucoup d'entre vous, √™tes trop jeunes pour conna√ģtre √ßa. Vous souvenez-vous, lorsque nous r√©pandions la semence √† la vol√©e? Nous avions, alors, un grand sac sur le c√īt√© et nous la jetions avec la main. Monsieur Wood, vous souvenez-vous? Nous r√©pandions la semence √† la vol√©e, comme √ßa. Nous la prenions dans nos mains pour la r√©pandre, laissant au vent le soin de la d√©poser plus loin dans la terre.

189    Alors, je vis un homme, habill√© de blanc, qui s'en allait r√©pondant de la semence. Je l'observai comme il s'en allait et suivait la courbe de la terre. Je pensai: ¬ęJe me demande ce que cela signifie.¬Ľ Et ensuite, je regardai. Aussit√īt qu'il eut le dos tourn√©, voici qu'arriva un fin roublard qui √©piait tout autour de lui. Il avait un sac plein et semait de l'ivraie derri√®re le premier. Il fit le tour de la terre; il regardait toujours et se glissait furtivement, vous savez, en la jetant comme ceci et il fit le tour de la terre.

190    Ensuite, je vis la semence pousser; du bl√© sortit, de m√™me que des mauvaises herbes, de celles qui collent, puis des √©pines et des chardons. Les deux croissaient ensemble. Une grande s√©cheresse arriva et je vis cette petite plante de bl√© qui tenait sa t√™te de c√īt√©, faisant... [Fr√®re Branham imite le bruit qu'on fait lorsqu'on hal√®te. ‚Äď N.D.√Č.] mourant, faute d'eau. Puis, je vis la jeune pousse d'ivraie avec sa t√™te de c√īt√© qui faisait... [Fr√®re Branham imite le bruit qu'on fait lorsqu'on hal√®te.] mourant, faute d'eau.

191    Tout le monde commen√ßa √† prier pour demander de l'eau et, tout √† coup, la pluie arriva en r√©ponse √† la pri√®re. La pluie commen√ßa √† tomber sur Terre; aussit√īt que cette eau frappa la terre, cette petite plante de bl√© sauta en l'air et dit: ¬ęGloire! Gloire! Gloire!¬Ľ De m√™me, la mauvaise herbe sauta et cria: ¬ęGloire! Gloire! Gloire!¬Ľ

192    Je pensai: ¬ęMaintenant, que signifie cela? Que ce bl√© pousse des cris, je peux comprendre, mais, qu'en est-il de cette mauvaise herbe? Ensuite, Il dit: ¬ęLis H√©breux 6.¬Ľ

193    ¬ęLa pluie tombe sur les justes et sur les injustes.¬Ľ C'est l√† le probl√®me! C'est pourquoi nous n'avons pas eu d'√©pouse pr√™te √† recevoir Christ. Nous avons sem√© des semences d√©nominationnelles √† la place de la Parole. Qu'est-ce que cela a produit? Cela a produit davantage d'enfants d√©nominationnels. C'est vrai, Mais, au milieu de cela, du bl√© √©tait tomb√©. C'est vrai.

194    Regardez, le m√™me Esprit qui fait que le r√©el, v√©ritable et authentique croyant parle en langues, le v√©ritable Esprit qui fait un chr√©tien d'un authentique croyant (parce que cela irrigue une Parole, une Semence), ce m√™me Esprit, Lui, fait un substitut hybride comme √ąve.

195    C'est ce qui fait que l'hybride est aussi heureux, aussi d√©sireux de crier, aussi joyeux √† ce sujet que les autres. Mais, quelle est la v√©rit√© l√†-dessus? La semence est fausse au d√©part!

196    Ainsi, toutes vos d√©monstrations charnelles ne signifient rien du tout! ¬ęQuand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charit√©, cela ne me sert de rien. Quand j'aurais m√™me toute la foi jusqu'√† transporter des montagnes, si je n'ai pas la charit√©, cela ne me sert de rien. Quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, si je n'ai pas la charit√©, cela ne me sert de rien. Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, je ne suis qu'un airain qui r√©sonne, ou une cymbale qui retentit.¬Ľ Voyez-vous, ce n'est rien. √Čcoutez: les Pentec√ītistes... ce n'est rien! Pourquoi? C'est une semence hybride. Elle ne peut pas venir √† la Parole.

197    C'est cela. Le Corps qui donne naissance au Corps de Christ, de nouveau, doit √™tre... venir d'un sein vierge, la Parole, c'est vrai! C'est pourquoi, √©coutez ceci, c'est pourquoi, elle en a produit ¬ęun million de plus en 44¬Ľ (c'√©tait un slogan baptiste). C'est pourquoi les d√©nominations pentec√ītistes n'ont pas pu donner de naissance spirituelle pour produire les manifestations de Christ. C'√©tait seulement une pluie pour r√©pandre la semence. Celle-ci a produit une √©glise d√©nominationnelle qui fusionna bient√īt avec les grandes √©glises √©vang√©liques. Elle a suivi la voie de Kor√©. Elle a rejoint les d√©nominations, voil√† pourquoi.

198    Retournons dans l'Ancien Testament pour y trouver quelques types et, ensuite, je commencerai quelque chose dans quelques minutes, puis, je vous laisserai partir. Retournons dans l'Ancien Testament pour trouver des types qui prouvent ces choses. Ainsi, j'ai pris plusieurs heures pour pr√©senter ceci. Maintenant, nous allons changer de sujet, changer de programme. Premi√®rement j'ai quelque chose, lorsque j'arrive √†... J'ai ici quelques pages et, ensuite, je dois... Oh! la la la la! s√Ľrement pas cela. Je vais devoir r√©ellement me d√©p√™cher. Maintenant, je vais le lire (voyez?), aussi vite que possible, parce que je sais que nous n'avons plus que tr√®s peu de temps. Maintenant... √ätes-vous fatigu√©s? [L'assembl√©e dit: ¬ęNon!¬Ľ ‚Äď N.D.√Č.] Oh! alors c'est moi! Tr√®s bien. Allons de l'avant, cela ne fait rien.

199    C'est la raison pour laquelle nous avons toutes ces choses. Maintenant, si tout ce que je vous ai dit ne concorde pas avec la Bible, la Parole de Dieu, c'est faux. C'est faux! Et toute cette situation... (je vais me d√©p√™cher pour la suite, sans l'expliquer, afin que nous puissions arriver au bout. Je vous promets que j'irai aussi vite que possible.

200    J'en √©tais arriv√© au point o√Ļ j'√©tais tellement dans l'Esprit... Je r√©unis l'√©glise pour lui montrer et lui prouver par la Parole exactement ce qui √©tait arriv√© tout au long, et quand cela arriva, je pensai: ¬ęSeigneur, les gens sont l√†; maintenant, que puis-je leur dire? Je ne peux pas pr√©dire le futur. Je ne peux pas leur dire ce qu'il faut faire, alors que ferai-je? Je les laisserai simplement sur la corde raide.¬Ľ Et je levai les mains et je dis: ¬ę√Ē Dieu, il me semble que j'agis selon Ta volont√©. Je n'ai jamais fait ceci auparavant, parce que la semence n'avait pas encore √©t√© plant√©e, mais, je crois que c'est maintenant le moment pour moi de le dire. Mais, que vais-je dire?¬Ľ

201    Et aussi distinctement que vous pouvez entendre ma voix, quelque chose me dit: ¬ęPrends ta plume.¬Ľ Je vous le lirai dans une minute. Et, lorsque j'ai termin√©, la r√©ponse √©tait l√†. Je ne savais m√™me pas ce que j'√©crivais. J'ai simplement commenc√© √† √©crire; et, lorsque j'ai termin√©, je posai la plume, je levai les yeux et dis: ¬ę√Ē Dieu, sois mis√©ricordieux, c'est exactement cela! C'est ce que j'attendais.¬Ľ Maintenant, il y a certaines choses que j'ai d√Ľ laisser de c√īt√©, nous y viendrons dans un petit moment, Dieu voulant.

202    Tout l'Ancien Testament contient des types qui pointent vers Christ et Son √Čglise. Croyez-vous qu'Adam et √ąve repr√©sentaient Christ et Son √Čglise? Croyez-vous que J√©hovah et Sa femme repr√©sentaient Christ et Son √Čglise? Eh bien! si ce sont des types et que ceci soit l'antitype, il doit √™tre comme le type, parce que l'antitype rel√®ve du type. Christ est la T√™te, la v√©ritable Pierre de Dieu. Croyez-vous cela? La v√©ritable Parole. L'√Čpouse est le Corps.

203    Voulez-vous quelques passages des √Čcritures sur ces points, afin que vous puissiez le lire? Je voulais lire les √Čcritures, mais je ne le ferai pas. 1 Pierre 2:1-6; √Čph√©siens 5:22 (voyez-vous) 1 Pierre 2:1-6; √Čph√©siens 5:23; Lisez ces deux chapitres.

204    L'Ancien Testament: Christ! Regardez ici: laissez-moi prendre ceci comme exemple... si mon √©pouse n'a pas pris mon dollar... Le voici! j'ai pay√© des sandwichs, il n'y a pas longtemps. Excusez-moi, mes amis, je ne devrais pas parler ainsi, j'ai une bonne √©pouse. Maintenant, au verso de ce dollar... (si ce n'√©tait gr√Ęce √† elle, je n'aurais pas ce dollar, je crois; la mis√©ricorde de Dieu nous l'a donn√© et elle m'a aid√©...) Maintenant, au verso de celui-ci, il semble que si c'est bien l√† notre monnaie, le sceau am√©ricain qui est sur le c√īt√© gauche du dollar devrait √™tre le grand sceau de notre pays. Est-ce vrai? Eh bien! pourquoi la pyramide est-elle appel√©e le ¬ęgrand Sceau¬Ľ? M√™me votre monnaie doit t√©moigner de cela. Oui, chaque fois que vous envoyez une carte postale ou quelque chose d'autre, cela t√©moigne de l'ann√©e de notre Seigneur: 1962. Tout t√©moigne de Christ, voyez-vous?

205    Avez-vous remarqu√© que le grand Sceau, c'est la pyramide? Saviez-vous qu'on n'a jamais plac√© de pierre de dessus [capstone. ‚Äď N.D.T.] sur la pyramide? Combien savent cela? Assur√©ment. Je suis all√© l√†-bas, en √Čgypte, au Caire; je l'ai vue. Il n'y a jamais eu de pierre de dessus. Pourquoi? Elle a √©t√© rejet√©e, la pierre angulaire. C'√©tait la pierre angulaire qui soutenait ce b√Ętiment... C'est une cl√© de vo√Ľte [Keystone. ‚Äď N.D.T.]. Combien savent ce qu'est une cl√© de vo√Ľte? Lorsqu'on construit une arche, c'est la cl√© de vo√Ľte qui la fait tenir. La pierre angulaire est ce qui soutient le b√Ętiment, est-ce vrai? Et la pierre angulaire, dans la pyramide, √©tait la pierre de dessus, la cl√© de vo√Ľte qui faisait tenir le tout ensemble. Ainsi, la cl√© de vo√Ľte a √©t√© rejet√©e.

206    Avez-vous remarqu√© ici, en haut? Elle se trouve au-dessus de la pyramide. Maintenant, que repr√©sentait cela lorsque √Čnoch la construisit?

207    Voici ce qui arriva: C'est semblable √† la progression de l'√Čglise de l'√Čvangile. Regardez, en bas, la partie large de la pyramide repr√©sente les premiers jours de la R√©forme: simplement le fait de vous appeler un chr√©tien et de renier l'√©glise catholique voulait dire que vous √©tiez destin√©s √† mourir. Ensuite, on pr√™che la justification par la foi.

208    Maintenant, observez les trois qui viennent √† nouveau. Alors, vint John Wesley, qui pr√™cha la sanctification. L'√©glise devient de plus en plus une minorit√©. Vous voyez, en allant dans cette direction.

209    Apr√®s les jours de sanctification de John Wesley, vint l'√©glise pentec√ītiste et Dieu prit un reste hors d'elle; tous ceux qui acceptaient la Parole, voyez-vous. Lorsque cela arriva aux Pentec√ītistes, ce fut coup√© beaucoup plus soigneusement, parce que c'est la restauration des dons. Cela allait vers le haut... Qu'est-ce? Ce qui est tout en bas se trouve loin des regards de la T√™te. Ici, c'est un peu plus pr√®s de la T√™te. Ici, c'est encore plus pr√®s, mais cela doit s'adapter absolument avec le reste, cela doit √™tre ajust√©. Dans cette pyramide, si vous preniez une lame de rasoir, vous ne pourriez pas la glisser entre ses pierres o√Ļ se trouve le mortier, tellement c'est assembl√© avec pr√©cision. On a dit que le temple de Salomon √©tait ainsi fait. Voyez-vous?

210    Dieu prend les √©lus hors de cette √©glise pentec√ītiste (cette hybride). Il les tire dehors et ach√®ve la Parole en eux. Celle-ci doit √™tre si semblable √† la Parole Elle-m√™me, que finalement la Parole s'alliera √† la Parole en nous. Voil√† la Pierre de fa√ģte [Headstone ‚Äď N.D.T.]. Vous √™tes comme ceci, voyez-vous, sur ceci. Vous voyez ici, tout en bas? Et cela se rapproche toujours plus... Le minist√®re: voil√† Luther... la justification; ils sont justifi√©s. Voil√† Wesley... ceux qui sont sanctifi√©s. Voil√† les Pentec√ītistes: la restauration des dons.

211    De l√†, Dieu en prend et les affine pour leur donner un minist√®re, exactement comme cette Parole-l√†, parce que cela doit s'ajuster avec la Parole. Voil√† l'√Čpouse; Il la fait monter.

212    Donc, Christ fut manifest√© pour d√©truire les oeuvres du diable. Croyez-vous cela? Maintenant, je ne peux pas expliquer tout ceci; je vais simplement parcourir cela rapidement et relever les points principaux, afin que vous ne restiez pas trop longtemps. Christ fut manifest√© pour d√©truire les oeuvres du diable. Maintenant, Son Corps doit faire la m√™me chose, parce que la T√™te et le Corps sont ensemble, est-ce vrai? Si Christ, qui est la T√™te, √©tait la Parole, Son Corps doit √™tre pareil √† la T√™te. Est-ce vrai? Une √Čglise de la Parole, n√©e de la Parole! N√©e vierge de la Parole et non pas d√©nominationnelle. N√©e vierge de la Parole.

213    C'est par la T√™te que le Corps fonctionne. Est-ce vrai? Mon corps ne peut pas bouger avant que ma t√™te lui dise de bouger. Alors, que se passe-t-il, si ma t√™te est faite de chair et que mon corps soit en b√©ton? Il ne peut agir. La t√™te peut dire: ¬ęBouge bouge, bouge, bouge, bouge¬Ľ, mais, il n'y a rien pour recevoir le message. Est-ce vrai? Eh bien! si ma t√™te est Christ et que mon corps soit une d√©nomination, comment cela va-t-il marcher? Comment la puret√© et une prostitu√©e peuvent-elles travailler ensemble?

214    Oh! j'aime ceci, fr√®res; laissez-moi vous le dire! J'aimerais pr√™cher une fois l√†-dessus. C'est par la T√™te que le Corps fonctionne et la T√™te est la Parole. Est-ce vrai? la T√™te est la Parole.

215    Maintenant, comparez avec l'√©glise moderne. Pourquoi n'y voit-on Pas de miracles? Pourquoi n'y voit-on pas la Parole? Il ne peut pas lui apporter la Parole; la d√©nomination L'arr√™te. Assur√©ment.

216    Si, par exemple, un bon et pieux homme de Dieu vient pr√™cher la Parole de Dieu de son mieux, la d√©nomination dit: ¬ęOh! non! Non, monsieur! Faites-le sortir d'ici!¬Ľ
    Voyez-vous? Le Corps ne peut pas bouger. Ainsi, le Corps accomplit les oeuvres que la T√™te lui commande de faire. Dites-moi o√Ļ Il a dit: ¬ęOrganisez-vous!¬Ľ Dites-moi o√Ļ la T√™te a dit que c'√©tait permis qu'une femme coupe ses cheveux! Dites-le, cela n'y est pas. Dites-moi o√Ļ la T√™te a dit: ¬ęJe fais ces oeuvres, mais vous ne les ferez pas!¬Ľ Dites-le moi! Mais, la T√™te a dit ceci (si vous voulez inscrire ce passage de l'√Čcriture, je vais vous le donner: Jean 14:12): ¬ęLes oeuvres que je fais, vous les ferez aussi.¬Ľ C'est Son Corps, voyez-vous.

217    Maintenant, voyez-vous pourquoi j'ai veill√© si soigneusement √† la sorte de semence que je plantais pour le Corps? La pluie va bient√īt tomber, je veux dire la V√©ritable pluie. Et elle doit avoir de la semence sur laquelle tomber. J'esp√®re que je vivrai pour voir cela. Comprenez-vous, maintenant? Ce sera la Parole vivante comme c'√©tait au commencement, la Parole parl√©e de Dieu. Elle aura Sa puissance, parce que c'est en Lui, dans Son propre Corps oeuvrant selon Sa mani√®re √† Lui. Regardez aux promesses que Dieu a donn√©es √† ce Corps.

218    Maintenant, nous arrivons √† quelque chose... nous arrivons au Mont Sion. Regardons ce qu'Il a dit ce Corps n√© vierge. [Fr√®re Branham frappe sur la chaire sept fois. ‚Äď N.D.√Č.] Maintenant, nous en voyons les imitations; nous voyons cela chaque jour... Mais, venons-en √† ce v√©ritable corps et voyons ce qu'Il a dit √† ce sujet. Regardons. Tr√®s bien, voici ce qu'Il a promis:

219    Croyez-vous que Jean 3:16 est juste? Je dois lire ceci, c'est tout. Tr√®s bien. Que tous ceux qui croient Jean 3:16: ¬ęCar Dieu a tant aim√© le monde qu'il a donn√© Son Fils unique...¬Ľ disent ¬ęamen.¬Ľ Je vous incite √† croire tout le reste; je parle concernant le Corps, maintenant. Commen√ßons avec Jean 20. Tr√®s bien. Prenez Jean, chapitre 20 et voyons. Jean, chapitre 20 et nous commencerons au... oh! je lirai au verset 19. jean 20 (je crois que c'est ce que j'ai inscrit); commen√ßons avec le verset 19. Maintenant, √©coutez attentivement.

220    Je vous incite √† croire cela! Oh! combien j'aime cela. Oh! si je pouvais simplement... Je souhaiterais voir le Saint-Esprit planer par ici et dire: ¬ęMaintenant, c'est Moi...¬Ľ √Čcoutez:
    ...le soir de ce jour, qui √©tait le premier de la semaine, les portes du lieu o√Ļ se trouvaient les disciples √©tant ferm√©es... (les portes du lieu o√Ļ se trouvaient les disciples √©tant ferm√©es).
    ...et quand Il eut dit cela, Il leur montra Ses mains et Son c√īt√©. (Et quand Ses disciples... voyons... Son c√īt√© et quand)...
    Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur. J√©sus leur dit de nouveau... la Paix soit avec vous!... (Oh! √™tes-vous pr√™ts)...
    Comme le P√®re M'a envoy√©... (Il est la Parole, la Semence, la Semence- Parole)... Moi aussi, Je vous envoie. (Croyez-vous cela? N'arr√™tez pas; il y en a encore plus).
    Apr√®s ces Paroles, Il souffla sur eux, et leur dit: ¬ęRecevez le Saint-Esprit. Ceux √† qui vous pardonnerez les p√©ch√©s, ils leur seront pardonn√©s; et ceux √† qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.

221    Est-ce la V√©rit√©? √Ä qui a-t-Il dit cela? √Ä la Semence, la Parole. Pourquoi? Ils pouvaient na√ģtre seulement par la Parole. Voil√† la raison. Croyez-vous cela? Maintenant, prenons Matthieu 16, une minute. Matthieu 16:19. Lisons ceci pendant une minute. Tr√®s bien:
    Je te donnerai les cl√©s du Royaume des Cieux: Ce que tu lieras sur Terre sera li√© dans les Cieux, et ce que tu d√©lieras sur Terre sera d√©li√© dans les Cieux.

222    Je vous incite √† le croire. Et si cela n'est pas la Parole, Jean 3:16 n'est pas la Parole. Pourquoi prendriez-vous l'un et pas l'autre? Toute la Parole de Dieu est juste, mais elle doit venir dans un sein vierge o√Ļ rien ne s'y trouve, si ce n'est la Semence. Croyez-vous cela? Bon. Maintenant, observez ceci tr√®s attentivement.

223    Je sais que la prostitu√©e pr√©tend cela et ils pardonnent effectivement les p√©ch√©s par leur puissance d√©nominationnelle. Mais, regardez leurs enfants: ils vont dans les dancings; elles se coupent les cheveux, elles se fardent comme des clowns; les hommes vivent avec les femmes d'autre hommes, ils flirtent dans la rue; ils ont des bains mixtes et tout le reste. Assur√©ment, ils pardonnent; ils pardonnent les p√©ch√©s √† leur mani√®re, mais leurs fruits montrent ce que c'est. Ce n'est pas juste pour eux, non, monsieur. Que font-elles? Elles portent des shorts, coupent leurs cheveux, se maquillent. J√©sus a dit: ¬ęVous les reconna√ģtrez √† leurs fruits¬Ľ, au genre de semence qu'ils sont. C'est cela.

224    Une semence d√©nominationnelle donne un pardon d√©nominationnel. C'est exactement cela. Dieu a dit: ¬ęQue la Parole produise selon son esp√®ce¬Ľ et c'est ainsi. C'est vrai. Oh! fr√®res, les √Čcritures sont vraies. Croyez-vous cela?

225    Et le Saint-Esprit rend t√©moignage du don pr√©destin√© que l'√Čglise pr√©tend avoir. Comment? En arrosant la Parole et en ponctuant la Parole d'un ¬ęamen¬Ľ.

226    Lorsqu'Elle dit: ¬ęRepentez-vous et soyez baptis√©s au Nom de J√©sus-Christ¬Ľ, ¬ęAMEN!¬Ľ Lorsqu'Elle dit ces autres choses... ¬ęAMEN!¬Ľ C'est cela: ¬ęAMEN¬Ľ √† tout, voyez-vous. Il ponctue la Parole. Et Dieu d√©cida d'avance que le don de pardonner les p√©ch√©s viendrait, mais qu'il serait donn√© au Corps-Parole rempli de l'Esprit, parce que la Parole seule peut pardonner les p√©ch√©s, car, la Parole est Dieu.

227    Combien les pharisiens avaient raison. J'ai mentionn√© ce matin que nous y arriverions. Maintenant, j'ai pris mon temps. Mais les pharisiens dirent: ¬ęCet homme pr√©tend pardonner les p√©ch√©s. Et cet homme a pardonn√© des p√©ch√©s...¬Ľ Ne sachant pas que c'√©tait l√† la Parole. La Parole pardonne les p√©ch√©s, parce qu'Elle est Dieu. Et lorsque vous n'√™tes plus votre propre... Dieu savait d'avance, par Sa prescience, qui recevrait ce don et l'utiliserait de la fa√ßon correcte. Est-ce clair? Certains voudraient vous faire croire que cela vient par les √©tudes, la connaissance ou les dipl√īmes. Si vous allez √† l'√©cole tant de temps, si vous devenez un √©v√™que et √©tudiez pour √™tre un pape, si vous devenez un cardinal ou quelque chose de ce genre, certains voudraient nous faire croire que cela vient de l√†, ou que c'est par l'imposition des mains. Mais, ils sont en dehors de la Parole!

228    Romains 11:29 dit: ¬ęDieu ne se repent pas de Ses dons et de Son appel.¬Ľ Dieu donne cela. Et aussi Jean 15:16, si vous voulez l'inscrire. √Čcoutez attentivement, maintenant: combien grande √©tait la diff√©rence entre J√©sus et les d√©nominations de son temps! Ils voulaient lui faire remarquer... J'aimerais m'arr√™ter l√† un moment. Fiou! Ils voulaient remonter dans le temps et dire: ¬ęNous sommes les disciples de Mo√Įse; nous savons que Dieu est apparu √† Mo√Įse dans le buisson ardent, nous savons cela.¬Ľ Ils connaissent l'histoire de Mo√Įse, mais, ils ne connaissaient pas le Dieu de Mo√Įse, parce qu'Il se tint devant eux dans Jean 8 et leur dit: ¬ęAvant qu'Abraham f√Ľt, JE SUIS.¬Ľ le buisson ardent. Ils connaissent l'histoire de Mo√Įse.

229    C'est pareil aujourd'hui. Ils savent que Dieu... Ils pr√©tendent conna√ģtre la Parole de Christ, mais ils ne connaissent pas le Dieu qui √©tait en Christ. Un feu repr√©sent√©... Qui peut √™tre r√©chauff√© par la repr√©sentation d'un feu, une exp√©rience de s√©minaire? Ils connaissaient Mo√Įse, mais pas Son Dieu.

230    J√©sus pouvait dire et dit effectivement... AMEN! √Čcoutez ceci, fr√®res. Fiou! Maintenant, je me sens comme David et j'ai envie de faire tournoyer cette fronde. J'esp√®re que je ne vous semble pas sacril√®ge, mes amis! Je me sens tout simplement bien; je commence √† me sentir bien, maintenant.

231    J√©sus pouvait dire et dit effectivement √† Ses disciples: ¬ęLe P√®re qui M'a envoy√© est en Moi et comme Il M'a envoy√©, Moi aussi Je vous envoie. Le P√®re qui M'a envoy√© est avec Moi. Si Je ne fais pas les oeuvres que Mon P√®re a promises dans la Parole, alors, ne Me croyez pas, car ce sont Elles qui t√©moignent de Moi.¬Ľ All√©luia! Oh! mes amis, o√Ļ en √™tes-vous?
    Ils dirent: ¬ęOh! nous savons que Dieu l'a fait, mais ce n'est plus pour aujourd'hui.¬Ľ
    J√©sus a dit: ¬ęLa m√™me chose...¬Ľ
    ¬ęNous savons que Dieu √©tait avec Mo√Įse.¬Ľ

232    ¬ęLe Dieu qui est avec Moi est en Moi. Mais, si vous ne le croyez pas, regardez ce qui est √©crit √† Mon sujet. Regardez ce que les √Čcritures annoncent que Je ferai et si Je ne suis pas Celui dont Elles parlent. Alors, ne Me croyez pas.¬Ľ Laissez-moi en parler d'une fa√ßon qui ne soit pas sacril√®ge et cela concernant le Message que je pr√™che: si Dieu ne confirme pas que c'est la V√©rit√©, alors cela ne l'est pas. Mais, si la Parole confirme que je vous dis la V√©rit√©, alors croyez la Parole! C'est Elle qui t√©moigne si, oui ou non, je dis la v√©rit√©. C'est Elle qui le confirme, Elle t√©moigne en faveur du minist√®re qu'Il m'a donn√©. Il a promis ceci dans les derniers jours. Le voici! Il a dit ce qu'Il ferait. Le voici! Nous y sommes, maintenant! Vous voyez si, oui ou non, c'est la V√©rit√©.

233    Que ce soit Dieu qui t√©moigne! Si les oeuvres, les choses que je pr√™che ne t√©moignent pas que c'est la V√©rit√©, alors, ce n'est pas la V√©rit√©. Mais, si la Parole en parle et qu'effectivement cela arrive, alors, qu'allez-vous faire?

234    J√©sus a dit: ¬ęJe vous connais. Vous croyez conna√ģtre Mo√Įse... vous connaissez peut-√™tre l'histoire de Mo√Įse, mais, vous ne connaissez pas Son Dieu, car J'√©tais avant Mo√Įse. J'√©tais Celui qui parla √† Mo√Įse. Je suis le JE SUIS! Je suis la PAROLE.¬Ľ Ils ne pouvaient pas voir cela, parce qu'ils √©taient de leur p√®re, le diable. Leur d√©nomination ne voulait pas les laisser voir cela. Mais, √ßa n'a pas emp√™ch√© la Parole d'avancer comme avant. Elle tomba sur certains et de l√† sortit une √Čpouse dans cette g√©n√©ration.

235    Bon, quelle diff√©rence la repr√©sentation d'un feu... J√©sus avait l'habitude de dire: ¬ęLe P√®re qui M'a envoy√© est avec Moi et les oeuvres que Je fais en t√©moignent, car j'accomplis les m√™mes oeuvres que les √Čcritures ont annonc√© que je ferais.¬Ľ Les Juifs connaissaient un Dieu historique, c'est la m√™me chose maintenant, oui! Pourquoi connaissaient-ils un Dieu historique? C'est parce qu'ils avaient la semence historique! Pourquoi ne le re√ßurent-ils pas? Parce qu'ils √©taient hybrid√©s avec des d√©nominations. J√©sus savait qui l'avait envoy√©, car Celui qui l'avait envoy√© √©tait en Lui et il n'y avait aucune d√©nomination attach√©e √† Lui. Amen! ¬ęDites-moi de quelle √©cole Il vient?¬Ľ dirent-ils. ¬ęO√Ļ a-t-il re√ßu cette sagesse? D'o√Ļ vient cette connaissance?¬Ľ
    Ils ne pouvaient pas trouver d'√©cole o√Ļ Il soit all√© et pourtant, √† douze ans, Il confondit les scribes et les pharisiens. Oh! la la! Il en est parl√©...

236    Pourquoi ne purent-ils le reprendre quand Il √©tait un jeune gar√ßon? C'√©tait la Parole de Dieu. Ils ne pouvaient pas Lui r√©sister. Ce n'est pas √©tonnant que les gens aient √©t√© si √©tonn√©s de Sa doctrine. L'avez-vous d√©j√† lu? Marc 1:22, si vous voulez l'inscrire. Les gens √©taient √©tonn√©s de Sa doctrine, parce qu'il parlait comme quelqu'un ayant autorit√©. Il savait de quoi Il parlait, voyez-vous? L'√Čglise, maintenant, devrait avoir une double portion de l'Esprit. C'est vrai. De m√™me qu'√Člis√©e re√ßut une double portion de l'Esprit qui √©tait sur √Člie, lorsque son v√™tement tomba sur lui, la m√™me chose doit venir de J√©sus-Christ.

237    Maintenant, vous dites: ¬ęOh! Fr√®re Branham, vous parlez de Son √Čglise.¬Ľ
    C'est vrai, c'est Son Corps. Ma femme n'est-elle pas une partie de mon corps? Votre femme n'est-elle pas une partie de votre corps? Chair de votre chair et os de vos os, la sainte union, est-ce vrai? C'est la raison pour laquelle un chr√©tien ne devrait pas √©pouser une prostitu√©e, voyez-vous? Ce n'est pas juste. Non, monsieur, parce que cela trouble toutes les choses de Dieu.

238    Vous dites: ¬ęOh! maintenant, Fr√®re Branham, attendez une minute: Vous parlez de l'Esprit de Christ √©tant sur...¬Ľ
    La Bible dit qu'Il y serait. Est-ce vrai? √Čsa√Įe 9:6 dit:
    Car un enfant nous est n√©, un Fils nous est donn√©; on l'appellera Conseiller, Prince de la Paix, Dieu Puissant, P√®re √Čternel.
    Il n'y aura pas de fin √† Son Royaume et le Gouvernement sera sur Son... Quoi?... C'est une partie de Son Corps. C'est Son Corps, n'est-ce pas? Ses √©paules font partie de Son Corps. O√Ļ se trouve le Gouvernement de la terre? Dans Son Corps. Les Saints jugeront la terre. Est-ce vrai?

239    Paul dit: ¬ęJe vous d√©fie d'aller en tribunal l'un et l'autre, sans que cela doit amen√© devant l'√Čglise.¬Ľ C'est vrai: les Saints jugeront la terre. Sur quoi se trouvera le Gouvernement? Sur les √©paules... Son Corps. Le Gouvernement sur Ses √©paules. C'est une partie du Corps.

240    Qu'est-ce? Sa force terrestre. La force terrestre de Dieu est dans Sa Parole faite chair, dans Son Corps ici sur Terre, La faisant s'accomplir, Mo√Įse...

241    √Čcoutez, laissons-en de c√īt√© une partie... Les messagers de Dieu ont toujours √©t√© rejet√©s. Le croyez-vous? Mo√Įse fut rejet√©. Est-ce vrai? J√©sus fut rejet√©. Et Luc dit, dans Luc 10:16 (si vous voulez l'inscrire, bon). ¬ęRejet√©¬Ľ: 1 Samuel 8:7: Le Message de Dieu fut rejet√©. Dieu avait un messager, un proph√®te appel√© Samuel. Le croyez-vous? Ils le rejet√®rent, lui et son Message. Ils prirent le monde. Ceci est la Loi de Dieu. Ceci va... Je ne sais pas s'il faut dire ceci ou pas. C'est la loi de Dieu. La loi de Dieu est de recevoir un serviteur confirm√©. Prenons une minute pour le prouver. Je veux prendre un passage des √Čcritures ici: Jean 13:20; voyons, j'ai quelque chose d'√©crit ici. Je l'avais √† l'esprit et... Oh! oui, voil√†:
    En v√©rit√©, en v√©rit√©, je vous le dis, celui qui re√ßoit celui que j'aurai envoy√© Me re√ßoit; et celui qui Me re√ßoit, re√ßoit Celui qui M'a envoy√©.

242    Un serviteur confirm√©. Oh! fr√®res, il y a l√† un millier de sermons. Voyez-vous? C'est vrai. Oh! la la! c'est la Loi de Dieu: RECEVEZ-LA!
    Samuel descendit vers eux et leur dit: ¬ęJe veux vous demander quelque chose: Vous ai-je d√©j√† dit quelque chose, au Nom du Seigneur, qui ne soit pas arriv√©?¬Ľ
    - Non.
    - Ai-je d√©j√† pr√©lev√© des offrandes pour construire de grands b√Ętiments et faire de grandes choses et me glorifier?
    - Aucune!
    - Dieu a-t-Il confirm√© en retour la Parole que j'ai prononc√©e?
    - Oui.
    - Eh bien! pourquoi ne m'√©coutez-vous pas?

243    J√©sus dit aux pharisiens... Ils dirent: ¬ęNous savons que Tu es n√© dans la fornication.¬Ľ
    Il dit: ¬ęLequel parmi vous peut Me condamner de p√©ch√©? Laissez-moi vous apporter la Parole de Dieu et voir si vous la croyez, si Dieu la confirme en vous. Laissez-moi parler de Moi-m√™me. Si je parle de Mon propre chef, Je suis un menteur; mais si Je parle de Dieu et que Dieu parle au travers de Moi par Sa Parole, alors c'est la V√©rit√©. Alors, qui croit la Parole de Dieu: Moi ou vous?¬Ľ Ah, ah! Ils ne purent r√©pliquer!

244    Vous pouvez seulement servir Dieu... Vous pouvez seulement servir Dieu comme vous le faites et croire les serviteurs que Dieu envoie. Vous ne pouvez servir Dieu, voyez-vous, que d√®s le moment o√Ļ les serviteurs de Dieu, qui sont envoy√©s, interpr√®tent pour vous la Parole par une inspiration divine.

245    Croyez-vous cela? Voulez-vous inscrire quelques passages de l'√Čcriture relatifs √† cela? 1 Corinthiens 4:16. Paul a dit: ¬ęSoyez mes imitateurs comme je le suis moi-m√™me de Christ.¬Ľ Aussi 11:11; Luc 10:16. Je crois que nous sommes tout pr√®s... Voyons une fois ce qu'il est dit ici. Luc 10:16, pendant qu'ils inscrivent les autres. Il y a Corinthiens 4:16 et 11:1 et aussi Luc 10:16. Maintenant, lisons. Je cherche Luc 10:16, pour le lire pendant que vous cherchez l'autre r√©f√©rence, juste un moment. Tr√®s bien, nous y sommes. ¬ęCelui qui vous √©coute M'√©coute, et celui qui vous rejette Me rejette, et celui qui Me rejette, rejette celui qui M'a envoy√©.¬Ľ

246    Cela prouve que Dieu prononce Son Message au travers de Ses serviteurs. Il l'a toujours fait ainsi. C'est vrai. Maintenant, la puissance de l'√Čglise qui croit... Christ d√©tient toute la puissance dans le Ciel et sur Terre; le croyez-vous? Alors qu'en est-il s'il est en vous? Christ a-t-il toute la puissance? Matthieu 28:18. Bien.

247    Il est la Parole-Semence dans Son Corps et Lui en nous devient la Parole-Semence en nous. Tout ce que Dieu √©tait, Il l'a d√©vers√© en Christ et tout ce que Christ √©tait, a √©t√© d√©vers√© dans l'√Čglise: C'est la puissance.

248    Maintenant, observez: Souvenez-vous de la loi de Dieu concernant la reproduction. Maintenant, souvenez-vous en... C'est ¬ęselon son esp√®ce.¬Ľ Est-ce vrai? La Semence de Christ, la Parole, doit venir au travers de Son Corps. (Oh! commencez-vous √† √™tre fatigu√©s? Bon, une minute, maintenant. Restons tranquilles et prions). Je veux faire entrer ceci profond√©ment; je veux que ceci p√©n√®tre. La Semence de Christ DOIT, d-o-i-t, doit venir au travers de Son Corps, pas au travers d'une d√©nomination, mais au travers d'une Semence de la Parole n√©e de nouveau.

249    Maintenant, souvenez-vous-en, qu'est-ce? La Semence de Christ. Comment vient la semence? Au travers du corps. Comment vient la semence d'un pommier? Au travers du corps. La semence vient au travers du corps et l'√Čglise est le Corps de Christ. Est-ce vrai? L'√Čglise biblique. Cette naissance Le produit, Lui, c'est la nouvelle naissance, dans un corps. Son √Čglise est Sa Parole, afin que les gens puissent voir la confirmation d'H√©breux 13:8: ¬ęJ√©sus-Christ est le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement.¬Ľ Croyez-vous cela? Ceux-ci ne sont pas des hybrides d√©nominationnels. Ce sont ceux qui sont dans l'orbite, attendant le compte √† rebours (vous savez ce que je veux dire). Ils sont sur le point de partir sur une fus√©e. Gloire! Ce ne sont pas des hybrides d√©nominationnels qui se tiennent ici. Ils n'en sont pas. Non, monsieur. C'est la Semence.

250    Paul avait peur que les gens regardent aux grands mots qu'il pourrait bien dire (une partie de son √©ducation). 1 Corinthiens 2:1-8, si vous voulez l'inscrire. 1 Corinthiens 2:1-8, Paul dit:
    Je ne suis pas all√© chez vous avec une sup√©riorit√© de langage (en intellectuel, vous savez) pour que votre foi soit dans une chose de s√©minaire, mais je suis all√© vers vous dans la simplicit√©, avec une d√©monstration du Saint-Esprit et de puissance, afin que votre foi f√Ľt fond√©e sur la Parole de Dieu. Oui, monsieur!

251    Bien que les √©glises d√©nominationnelles surpassent l'√Čglise en nombre √† mille contre un... Croyez-vous cela? Croyez-vous que la Bible l'enseigne? √Čsa√Įe 54:1, Il l'a promis. Car, le... Voulez-vous que je le lise? Tr√®s bien, cherchons-le. Si vous voulez voir √† quel endroit Il a promis qu'ils surpasseraient en nombre, allons dans √Čsa√Įe 54... 54:1:
    Exulte, st√©rile, toi qui n'enfantais pas. √Čclate en chants de triomphe et pousse des cris de joie, toi qui n'a pas √©t√© en travail! Car les fils de la d√©sol√©e sont plus nombreux que les fils de la femme mari√©e, dit l'√Čternel.

252    Est-ce vrai? ¬ęLes fils de la prostitu√©e sont plus nombreux que ceux de la femme mari√©e.¬Ľ Assur√©ment, ils les surpassent en nombre de beaucoup. Bien qu'ils soient plus nombreux, ils n'ont pas de v√©ritable p√®re!

253    Maintenant, les esp√®ces d√©nominationnelles sont repr√©sent√©es dans Jude 8:13. C'est l'√©glise s√©culaire: ¬ę... des nu√©es sans eau rejetant l'√©cume de leurs infamies...¬Ľ L'√©glise pentec√ītiste de ce groupe d√©nominationnel est repr√©sent√©e dans 2 Timoth√©e 3:1-8: ¬ę... ayant l'apparence de la pi√©t√©.¬Ľ, leur semence produit leur esp√®ce.

254    Remarquez, l'eunuque... Oh! ici, nous allons entrer dans quelque chose de profond. Maintenant, observez cette √Čglise-Semence, cette v√©ritable √Čglise avec le v√©ritable Sperme. Remarquez: L'eunuque s'√©tait trouv√© avec tous les docteurs en th√©ologie. Maintenant, souvenez-vous que Dieu n'a jamais confi√©... Dieu n'a jamais confi√© Sa pr√©dication et Son √Čvangile √† un ange. Combien savent cela? Combien savent que Galates 1:8 dit: ¬ęSi un ange vient du Ciel et pr√™che quelque chose d'autre que ce qu'ils avaient pr√™ch√©, qu'il soit anath√®me.¬Ľ Ainsi, l'ange est dans l'erreur s'il diff√®re de la Parole. Dieu est descendu en dessous des anges et Il a confi√© cela aux hommes qui √©taient des fils. Croyez-vous cela? Maintenant, observez bien! Il n'a jamais confi√© cela aux anges. Notez bien qu'Il ne l'a pas fait.

255    Philippe √©tait all√© √† J√©rusalem √† l'occasion de la Pentec√īte pour adorer. Combien disent: ¬ęAmen¬Ľ √† cela? L'eunuque, lui, s'√©tait trouv√© avec les docteurs en th√©ologie, les docteurs en droit et tout le reste, mais pourquoi n'a-t-il rien re√ßu l√†?... Il revient en √©tudiant la proph√©tie d'√Čsa√Įe.

256    Bien que ce soit un ange qui ait dirig√© Philippe vers lui, le germe de Vie devait venir au travers du Corps-Philippe. Oh! fr√®res, maintenant, nous sommes dans la ligne! D'o√Ļ venait le germe? Au travers de l'ange? L'ange lui montra o√Ļ aller. Un ANGE est un messager; ici, c'est un fils. Philippe avait le Germe, le Message, la Parole. C'est ainsi qu'un enfant peut na√ģtre. Philippe lui imposa les mains. Philippe le baptisa au Nom de J√©sus-Christ, et l'Esprit de Dieu vint. Assur√©ment.

257    Maintenant, le germe devait venir du Corps. Quel corps? du Corps de Christ. C'est correct. Et Philippe √©tait un membre du Corps.

258    Maintenant, √©coutez: la m√™me chose arriva dans Actes 10:48. Pierre √©tait sur le toit de la maison. Un ange le dirigea vers la maison de Corneille, mais d'o√Ļ vint la Parole? du Corps. Je me sens assez bien; j'ai envie de continuer le voyage. Un ange vint et lui dit: ¬ęNe t'inqui√®te pas; ne regarde pas cela comme impur, va de l'avant; ne r√©fl√©chis pas; ne regarde pas cela comme impur, va de l'avant; ne r√©fl√©chis pas.¬Ľ Et comme Pierre pronon√ßait encore ces mots, pas l'ange, pas le cardinal, comme Pierre pronon√ßait encore ces paroles... alors, quoi? Il √©tait le Corps. Il √©tait la Parole. La Parole se saisit de cela. Oh! fr√®res! fiou! Hum! Oh! la la! L'ange le dirigea mais, la Vie vint au travers du Corps de Christ.

259    C'est une vision qui dirigea Paul sur le chemin de Damas, mais Ananias (voil√† le germe) avait la Parole. Amen! Ce proph√®te Ananias eut une vision, une voix lui dit: ¬ęVa l√†-bas et impose-lui les mains.¬Ľ

260    Il dit: ¬ęFr√®re Saul, le Seigneur t'est apparu sur la route en venant ici.¬Ľ Comment le savait-il? Il avait la Parole. La Parole du Seigneur vient au proph√®te. Il proph√©tisa, alla l√†-bas et dit: ¬ęIl m'a envoy√© ici afin que je puisse t'imposer les mains pour ta gu√©rison et que tu re√ßoives le Saint-Esprit... Re√ßois la vue!¬Ľ Et les √©cailles tomb√®rent de ses yeux. Il se leva et fut baptis√© au Nom de J√©sus et il partit √©tudier. Un ange dirigea cela, c'est vrai, mais, Paul avait le germe-Semence.

261    Il faut qu'il y ait l'Esprit de Dieu, la Semence, pour donner la Vie √©ternelle. Fiou! Oh! la la!

262    Est-ce d√©j√† deux heures? Je sais bien! Alors, je vais en lire une partie. Laissez-moi lire pendant une dizaine de minutes, √™tes-vous d'accord? J'ai une bonne id√©e... Je pourrais continuer √† parler l√†-dessus, mais je ferais mieux d'aller de l'avant et, ainsi, nous sortirons √† l'heure. C'est seulement cinq heures moins vingt-cinq. Je ne sais pas √† quelle heure nous arriverons en Georgie! J'aimerais pouvoir m'arr√™ter et d√©velopper un peu ceci, mais je vais simplement le lire tr√®s lentement.

263    Maintenant, √©coutez attentivement. Voil√† pourquoi j'ai pris la plume... C'est l√† une partie seulement. Voyez-vous, mes amis, pourquoi j'ai pris position comme je l'ai fait? Voyez-vous, maintenant, pourquoi j'ai lutt√©... Pourquoi je me suis √©loign√© de ces d√©nominations pour obtenir une v√©ritable √Čglise de Dieu? Voyez-vous pourquoi cela doit venir de la Parole? Cela ne peut pas venir de la sagesse des hommes; cela doit venir de la Parole de Dieu. C'est la raison pour laquelle je crois la Parole comme Elle est √©crite. Je n'ajouterai ni ne retrancherai rien; je la pr√™cherai ainsi et j'irai de l'avant.

264    Maintenant, fr√®res (vous tous sur la bande), si vous n'√™tes pas d'accord avec moi, je prierai pour vous. Si je suis dans l'erreur, priez pour moi. Je vais en lire une partie maintenant; je veux que vous √©coutiez ceci tr√®s attentivement. Voil√† o√Ļ l'Esprit a dit: ¬ęPrends la plume.¬Ľ Je dois en retenir une partie.

265    Bien. Maintenant, voici ce que j'essaie de vous faire comprendre: La loi de reproduction produit selon son esp√®ce (Gen√®se 1:11). En ces derniers jours, la v√©ritable √Čpouse-√Čglise arrive vers la Pierre de fa√ģte [Headstone ‚Äď N.D.T.]. Ce sera la Super-√Čglise, une Super-Race, √† mesure qu'ils s'approchent de la grande Pierre de fa√ģte. Ils seront tellement comme Lui qu'ils seront √† Son image-m√™me, afin d'√™tre unis √† Lui. Ils seront un. Ils seront la manifestation m√™me de la Parole du Dieu vivant. Les d√©nominations ne peuvent jamais produire ceci. Elles produiront leurs credo et dogmes m√©lang√©s avec la Parole et cela fera un produit hybride.

266    Le premier fils √©tait une Parole-Semence prononc√©e par Dieu. On lui donne une √©pouse. (Je passe en revue l'Esprit... voyez-vous.)... une √©pouse pour le produire, elle tomba. (Voyez-vous, c'est pour cela que l'√©pouse fut donn√©e, c'est pour produire √† nouveau un autre fils de Dieu, mais elle tomba en hybridant)... Le produire, mais elle tomba; cela provoqua la mort.

267    Le second fils, une Parole-Semence prononc√©e par Dieu, re√ßut une √©pouse comme Adam, mais avant qu'il p√Ľt l'√©pouser, elle √©tait tomb√©e aussi. Elle fut, comme la femme d'Adam, un √™tre moralement libre de croire la Parole de Dieu et vivre ou en douter et mourir. Et c'est ce qu'elle fit.

268    Alors, de ce petit groupe de la v√©ritable Semence de la Parole, Dieu pr√©sentera √† Christ une √Čpouse bien-aim√©e, une vierge, une vierge de Sa Parole et au travers d'eux et par eux s'accomplira tout ce qui a √©t√© promis, eux qui ne connaissent pas de credo humains ou de dogmes. La Parole de la promesse, qui √©tait en Lui, √©tait aussi en Marie, Dieu Lui-m√™me rendu manifeste. Lui-m√™me agira par Sa propre Parole, afin d'accomplir tout ce qui a √©t√© √©crit √† Son sujet. Pareillement √† ce qu'Il fit lorsqu'Il sortit d'un sein vierge, (un type du sein de l'esprit, maintenant), la vierge le fera maintenant en acceptant Sa Parole: ¬ęQu'il me soit fait selon ce que Tu as dit.¬Ľ Bien que cette parole vint d'un ange, c'√©tait pourtant la Parole √©crite (√Čsa√Įe 9:6): Ils l'aimeront et auront Sa puissance, car Il est leur t√™te et ils sont Ses sujets, sujets de Sa T√™te. La direction de Christ Lui appartient.

269    Remarquez cette harmonie. J√©sus ne faisait jamais rien avant d'avoir vu le P√®re... ou avant que le P√®re le Lui ait montr√©. (Harmonie entre Dieu et Christ, voyez-vous: Jean 5:19): C'est ainsi que fera l'√Čpouse: Il lui montre Sa Parole de Vie (Il lui montre)... et Elle le re√ßoit; Elle ne doute jamais d'Elle.

270    Rien ne peut lui faire de mal, m√™me pas la mort; car, si la Semence est plant√©e, l'Eau la fera lever. Amen! (Maintenant, j'ai eu un grand all√©luia!) Voici le secret: la Parole est dans l'√Čpouse, ainsi que la Pens√©e de Christ, pour savoir ce qu'il veut que l'on fasse avec Sa Parole et Elle le fait en Son Nom. Elle a le AINSI DIT LE SEIGNEUR.

271    Alors, Elle est f√©cond√©e. Ainsi, le Saint-Esprit l'arrose jusqu'√† ce qu'Elle ait cr√Ľ et soit pr√™te. Ils font seulement Sa Volont√©. (Amen! Je crois cela.) Personne ne peut les persuader du contraire. Ils ont le AINSI DIT LE SEIGNEUR, sinon ils restent tranquilles. Alors, ils feront les oeuvres de Christ; car, c'est Lui qui est en eux, continuant √† accomplir Sa Parole, comme Il l'accomplit en Son temps. Lorsqu'Il √©tait ici, Il n'a pas tout accompli, car, ce n'√©tait pas encore le moment.

272    Maintenant, soyons comme Josu√© et Caleb. (Maintenant, observez attentivement: cela aura un fondement spirituel). Maintenant, soyons comme Josu√© et Caleb, alors que la Terre promise commence √† √™tre en vue. Le temps est proche pour recevoir... Josu√©, en h√©breu, signifie SAUVEUR, et il repr√©sente le conducteur promis des derniers temps pour emmener l'√Čglise de l'autre c√īt√©. Caleb repr√©sente le croyant v√©ritable qui resta avec Josu√©. Dieu commen√ßa avec Isra√ęl comme avec une vierge, avec Sa Parole, mais ils voulurent quelque chose de diff√©rent. C'est ce qu'a fait l'√©glise du dernier jour.

273    Remarquez que Dieu ne d√©pla√ßa pas Isra√ęl avant que ce soit le temps choisi par Lui. (Maintenant, √©coutez: cela aura une signification). Josu√© attendit ce moment-l√†, peu importait ce que les gens pouvaient dire: ¬ęDieu nous a donn√© le pays, la promesse; partons maintenant et prenons-le.¬Ľ Ils ont peut-√™tre dit: ¬ęJosu√©, tu as manqu√© ta mission; tu es mis au rancard. Pourquoi ne fais-tu pas quelque chose?

274    ¬ęTu avais coutume de conna√ģtre le AINSI DIT LE SEIGNEUR √† l'instant m√™me, ce qu'√©tait la Volont√© de Dieu.¬Ľ Mais, ce proph√®te de Dieu, dans sa sagesse, connaissait la promesse de Dieu, mais il savait aussi attendre l'accomplissement de cette promesse, des directives pr√©cises venant de Dieu pour son temps.

275    (Voyez-vous ces paraboles? Maintenant, observez): Et quand le moment arriva, Dieu les lui donna, √† Josu√© qui √©tait rest√© avec Lui, avec la Parole, car, Il ne pouvait pas faire confiance aux autres. Il avait confiance en lui. Cela se r√©p√©tera ainsi!

276    Par exemple, le puissant proph√®te oint, Mo√Įse, savait que Dieu l'utiliserait, car, Il avait prouv√© √† Mo√Įse qu'il √©tait Son serviteur par sa naissance particuli√®re. Au bon moment, Il... la d√©livrance pour la Semence d'Abraham arriva. (Comprenez-vous cela?) Mo√Įse ne resta pas en √Čgypte pour discuter de points scripturaires avec eux. Il n'eut jamais d'histoire avec les pr√™tres, mais il alla dans le d√©sert et s'attendit au Seigneur jusqu'√† ce que le peuple soit pr√™t √† le recevoir, Il √©tait venu leur t√©moigner, mais ils ne l'avaient pas re√ßu. Dieu appela Son proph√®te dans le d√©sert. Dieu avait t√©moign√©, Il l'avait choisi, mais l'attente ne venait pas de Mo√Įse, mais plut√īt du peuple pour qu'il puisse se pr√©parer √† recevoir Mo√Įse. Mo√Įse pensait que les enfants d'Isra√ęl comprendraient qu'il √©tait envoy√©. (Je n'ai jamais √©crit cela, c'est lui qui l'a fait; et c'est ainsi maintenant.)

277    √Člie aussi, apr√®s que ce puissant proph√®te confirm√© auquel venait la Parole de Dieu e√Ľt termin√© de pr√™cher son Message au groupe am√©ricain moderne, pareil √† la premi√®re dame du pays, aux cheveux coup√©s, au visage fard√© telle une J√©zabel... Dieu confirma Son proph√®te. Chaque fois qu'il proph√©tisait, c'√©tait la V√©rit√©. Mais Dieu dut l'appeler hors de son champ d'activit√©, afin de tourmenter cette g√©n√©ration par de puissants fl√©aux, pour avoir rejet√© le Message de Son proph√®te et la Parole de Dieu qu'Il leur avait envoy√©s.

278    Dieu l'envoya dans le d√©sert pour s'y cacher. M√™me pas un roi ne put l'en faire sortir. Et ceux qui essay√®rent de le persuader de se d√©tourner de la volont√© de Dieu moururent pour l'avoir fait: √Ē Dieu, fiou! mais lorsque Dieu parla √† son fid√®le proph√®te par une vision, il sortit du d√©sert avec le AINSI DIT LE SEIGNEUR. Que fit-il? Il retourna directement √† la Parole. Il apporta les douze pierres et les mit ensemble.

279    Jean-Baptiste, le fid√®le pr√©curseur de Christ, le proph√®te oint... Aucune √©cole de son p√®re, aucune √©cole de pharisien, aucune d√©nomination ne put l'appeler hors du d√©sert o√Ļ Dieu l'avait envoy√©, avant qu'il ait entendu la Voix de Dieu, l'Agneau du Messie!

280    √Čcoutez-vous toujours, vous qui √™tes spirituels? Que pourrais-je dire de plus ici! Je vais maintenant sauter quelque chose.

281    Comme c'est diff√©rent aujourd'hui! Beaucoup de soi-disant √©vang√©listes pr√©tendent qu'ils ont la r√©ponse de Dieu pour les gens, comme le fit Kor√© qui nia et mit en doute l'autorit√© du proph√®te de Dieu oint et confirm√©, Mo√Įse, pr√©tendant qu'il avait la r√©ponse. C'√©tait un plan pour se faire de l'argent, un veau d'or, comme beaucoup font aujourd'hui, de grands b√Ętiments, de grandes √©coles, incubateurs de leur propre semence. Et comme maintenant, les gens gob√®rent cela, apr√®s avoir entendu la v√©ritable Parole de Dieu au travers d'un proph√®te oint et confirm√©.

282    Ils adopt√®rent le mensonge de Kor√©. Le proph√®te confirm√© par Dieu... et Dieu savait... Il savait que Dieu avait dit... Isra√ęl savait que Dieu leur avait dit clairement qu'il confirmerait Ses proph√®tes par Sa Parole. Kor√© n'√©tait pas un proph√®te scripturaire, mais il avait terriblement bonne fa√ßon devant le peuple. C'est la m√™me chose aujourd'hui; c'est du sang sur vos mains, des boules de feu sur l'estrade, de l'huile dans vos doigts. Et la m√™me chose produit des femmes pr√©dicateurs, des cheveux courts, du maquillage... Qu'avez-vous? Vous ne penseriez pas que les gens adopteraient cela, mais ils l'ont fait pour Kor√©, et ils font la m√™me chose maintenant et s'√©loignent de la v√©ritable Parole pour choisir les d√©nominations. Les shorts? Cela montre quelle esp√®ce de semence il y a en eux.

283    Mais, Dieu soit lou√©, tout Isra√ęl ne s'√©prit pas de Kor√©. Certains rest√®rent avec Mo√Įse, le proph√®te oint, qui avait la Parole de Dieu. C'est pareil aujourd'hui avec beaucoup des √©lus de Dieu; ils restent avec Sa Parole et Son Esprit.

284    Souvenez-vous que l'ivraie, la mauvaise herbe, doit √™tre rassembl√©e et li√©e en gerbes. Est-ce vrai? Cette chose est arriv√©e. L'organisation des √©glises apost√Ętes est li√©e plus fortement qu'elle ne l'a jamais √©t√©. Ils sont li√©s ensemble dans la F√©d√©ration des √©glises, pr√™ts pour le feu du jugement de Dieu. (Je n'ai jamais √©crit ceci, j'ai l'impression que c'est Lui qui l'a fait.) Les Pentec√ītistes, de m√™me qu'eux tous, sont pleins de soi-disant... pareil que leurs... Le bl√©-Parole sera rassembl√© un de ces jours, apr√®s ils partent pour... du Ma√ģtre.

285    Dieu a promis (faites attention!)... Dieu a promis Malachie 4 pour ces derniers jours. Malachie 4 ne s'est pas encore accompli, mais il doit s'accomplir, car c'est une Parole de Dieu f√©cond√©e qui a √©t√© prononc√©e par Malachie, le proph√®te. J√©sus s'y r√©f√©ra. Cela doit arriver, juste avant la seconde venue de Christ.

286    (√Čcoutez attentivement, maintenant): Toutes les √Čcritures qui ne se sont pas accomplies doivent l'√™tre avant ce moment-l√†. La Bible doit √™tre achev√©e, la dispensation des Nations doit se finir avec l'√Ęge de l'√©glise. Lorsque ce messager oint arrivera, il plantera, bien s√Ľr, la Semence de la Bible enti√®re, depuis le serpent jusqu'au messager dans la premi√®re pluie. Il sera alors rejet√© par les gens des d√©nominations, comme le furent ses anc√™tres (Jean et √Člie, selon la Parole de notre Seigneur et √Člie du temps d'Achab). Cela arrivera ici, dans notre pays, √©tant donn√© que ce pays est un type d'Isra√ęl.

287    Lisez ou √©coutez: ¬ęLa religion de J√©zabel.¬Ľ Comme ce pays, de m√™me que nos p√®res adoraient comme ils l'entendaient et qu'ils sont venus dans ce pays, en expuls√®rent les indig√®nes et le prirent, ainsi fit Isra√ęl apr√®s √™tre sorti d'√Čgypte. Nous avons eu des hommes pieux comme Washington, Lincoln. Ils eurent de grands hommes pieux comme David etc. Ensuite, ils eurent un Achab sur le tr√īne, avec une J√©zabel derri√®re lui pour le diriger; nous avons la m√™me chose! Ainsi, c'est √† ce moment-l√†, dans notre pays, que cette personne appara√ģtra, car c'est dans l'√Čcriture et c'est AINSI DIT LE SEIGNEUR.

288    Ensuite, dans la derni√®re pluie, il y aura une d√©monstration finale, comme au Mont Carmel, la Bible s'accomplit √† la lettre. Jean-Baptiste, le messager devant Sa face, dans Malachie 3, planta une premi√®re pluie et fut rejet√© par les √©glises (les d√©nominations... les pharisiens et les sadduc√©ens) de son temps. J√©sus vint, alors apparut l'√©talement de Son jeu au Mont de la Transfiguration. Ce pr√©curseur des derniers jours s√®mera pour la premi√®re pluie et J√©sus mettra en lumi√®re le jeu des d√©nominations, les credo et Sa Parole. Quand il viendra, ce sera l'√©talement de Son jeu, l'Enl√®vement de Son √Čpouse! Le premier fut le Mont Carmel, le second, le Mont de la Transfiguration, le troisi√®me, sera le Mont Sion! Gloire!

289    La conduite d'√Člie, la conduite de Mo√Įse, la conduite de Jean, qui quitt√®rent leur champ d'activit√©... Beaucoup de personnes ne les ont pas compris, c'est alors qu'eux et leur message furent rejet√©s. La semence avait √©t√© sem√©e; le jugement vint ensuite et ils furent pour les gens un signe venant de Dieu, montrant que le jugement √©tait proche. Le plantage √©tait termin√©.

290    Je crois qu'un jour la v√©ritable √Čpouse de Christ sera oblig√©e d'arr√™ter de pr√™cher la Parole de Dieu. La Bible proph√©tise cela dans Apocalypse 13:16 (si vous voulez l'inscrire). Les d√©nominations la forceront √† arr√™ter ou √† prendre sa ¬ęmarque¬Ľ; c'est l√† que l'Agneau prendra Son √Čpouse et jugera la prostitu√©e pour ceci.

291    Souvenez-vous que Mo√Įse, qui naquit en vue de cette mission, dut s'attendre √† Dieu pour recevoir un don extraordinaire lui permettant de l'accomplir. (Il dut retourner l√†-bas et attendre.) Au temps choisi par Dieu, un certain Pharaon devait √™tre sur le tr√īne, et les gens devaient d√©sirer le Pain de vie, avant que Dieu le leur envoie. Maintenant, l'existence, en ces derniers jours, de milliers de faiseurs de signes, a cr√©√© une g√©n√©ration de chercheurs de signes qui ne connaissent rien au v√©ritable mouvement de l'Esprit de Dieu dans Sa Parole.

292    Comme je l'ai d√©j√† dit: ¬ęDonnez-leur du sang, de l'huile et des d√©monstrations charnelles sur l'estrade et ils l'appuieront, que ce soit la Parole de Dieu ou pas, que ce soit scripturaire ou pas.¬Ľ J√©sus nous a averti que de telles choses arriveraient au temps de la fin. Comme je l'ai dit dans Matthieu 24, les deux esprits, qui se ressemblent beaucoup, s√©duiront m√™me les √©lus, si c'√©tait possible. Comment pouvez-vous les reconna√ģtre? Faites-leur subir le test de la Parole. Comment pouvez-vous savoir cela? Prononcez la Parole et voyez ce qu'ils disent √† ce sujet. S'ils ne croient pas la Parole, ils n'ont pas le germe de la Semence en eux. Ils sont du malin et vous s√©duisent. De m√™me que la premi√®re √©pouse fut s√©duite et que la deuxi√®me √©pouse le fut aussi, ainsi ils s√©duisent la troisi√®me √©pouse en hybridant la Parole, ou en essayant de le faire.

293    Dieu n'a jamais plac√© les signes avant Sa Parole. (Amen! C'est une riposte cinglante). Dieu n'a jamais plac√© les signes avant Sa Parole. Ils ont √©t√© ajout√©s pour servir de preuve √† la Parole; mais la Parole vient en premier. Pour prouver cela, √Člie dit √† la femme: ¬ęPr√©pare-moi un petit g√Ęteau, premi√®rement.¬Ľ Ensuite, regardez le miracle qui se produisit! Venez premi√®rement √† la Parole et ensuite, observez le miracle. La Semence-Parole est ce qui re√ßoit de l'√©nergie du Saint-Esprit. Maintenant, un messager envoy√© de Dieu peut-il croire seulement une partie des √Čcritures et pas toute la Parole?...en nier une partie?

294    Le v√©ritable proph√®te de Dieu proclamera en ces derniers jours la Parole. Les d√©nominations le ha√Įront. Il ne cherchera pas √† leur donner des coups. Il sera comme √† la premi√®re venue de Christ: ¬ęVous, g√©n√©ration de vip√®res...!¬Ľ Mais, les pr√©destin√©s entendront et se pr√©pareront pour le compte √† rebours. La Semence royale de la foi d'Abraham se cramponnera comme lui √† la Parole de Dieu, quoi qu'il arrive, car Elle est pr√©destin√©e. Le messager de Malachie 4 appara√ģtra au moment choisi par Dieu. Nous L'attendons tous. Nous croyons qu'il viendra, cela est en accord avec Sa Parole. Ce sera dans les derniers jours... il est temps, maintenant, de le voir!

295    Il sera vraiment consacr√© √† la Parole, comme ils l'ont toujours √©t√©. Il sera signal√© par la Parole de Dieu et confirm√©. Dieu confirmera que ce qu'il pr√™che est la V√©rit√©, comme il le fit pour √Člie, car c'est l'√Člie qui vient pour pr√©parer l'Enl√®vement du Mont Sion. J√©sus a dit que, dans les derniers jours, ce serait comme au temps de Lot. Sa pr√©dication sera donn√©e par l'Esprit et dans la ligne parfaite de la Parole de Dieu. Parce que tant de choses ont √©t√© d√©clar√©es √™tre la V√©rit√©, beaucoup comprendront mal ce v√©ritable messager. (J'ai inscrit ici p-r-o-p-h-√©-t-i-e ¬ęPROPH√ČTIE¬Ľ) Parce que tant de choses ont √©t√© appel√©es la V√©rit√© par des falsificateurs, beaucoup de v√©ritables pr√©dicateurs comprendront mal ce messager.

296    Comme les proph√©ties des derniers temps se r√©p√©teront, je crois que, de m√™me que le premier pr√©curseur sortit du d√©sert et cria: ¬ęVoici l'Agneau de Dieu!¬Ľ... ainsi le deuxi√®me pr√©curseur fera probablement la m√™me chose en dirigeant les regards des gens vers une √Čpouse n√©e de la Parole. L'√Čpouse de Christ sera dirig√©e vers les Cieux √† l'apparition de J√©sus; le cri ¬ęVoici l'Agneau de Dieu!¬Ľ viendra sur Ses l√®vres. √Ē Dieu, aide-nous √† √™tre pr√™ts pour ce proche √©v√©nement. Maintenant, je ferais mieux d'en rester l√†.

297    Croyez-vous? Pourquoi cela est-il arriv√©? Maintenant, comprenez-vous mieux? C'est la Parole, mes amis. Cela a dur√© pr√®s de six heures... (pas loin) cinq heures et demie ou six heures. Il y a encore beaucoup √† dire, mais assur√©ment le Saint-Esprit, jusqu'√† maintenant, a fait p√©n√©trer cela si profond√©ment en vous que vous savez de quoi je parle. Nous sommes √† la fin des temps. Les semences sont maintenant sem√©es, la derni√®re pluie est sur le point de venir.

298    Souvenez-vous qu'il y aura bient√īt un tel rassemblement d√©nominationnel que cela sera terrible. Ils s'uniront dans cette F√©d√©ration des √©glises et alors, cette sorte d'√Čglise sera emp√™ch√©e d'agir (selon eux). C'est √† ce moment-l√† que J√©sus appara√ģtra et qu'il montrera qui est ¬ęl'√Čpouse¬Ľ et qui ne l'est pas.

299    Et souvenez-vous, amis chr√©tiens, que je suis un homme; je peux faire des fautes, mais Dieu √©tant Dieu ne peut pas faire de faute. Toutes les Paroles qui ont √©t√© √©crites DOIVENT s'accomplir, J√©sus l'a dit. Ainsi, il y a des choses ici dans les √Čcritures, qui doivent s'accomplir et ce boycottage √† venir est l'une d'elles. Mais, avant que ce boycottage vienne (de la marque de la B√™te), une Semence doit √™tre sem√©e pour Dieu, afin d'en faire sortir une √Čglise. Comprenez-vous, maintenant? Une Semence doit √™tre sem√©e. Une semence d√©nominationnelle √©galement et ils... pour faire une forme ou une image √† la B√™te (l'√©glise de Rome), et il doit y avoir une v√©ritable √Čpouse.

300    Et nous comprenons que la soi-disant √©pouse est rejet√©e; l'√©pouse d'Adam a refus√© de produire la Vie. Elle a produit la mort; nous sommes son produit (notre corps); nous mourons tous. Regardez-nous... vous pouvez le voir.

301    L'√©pouse de J√©hovah mourut. Il la r√©pudia et prit parmi les nations un peuple qui porte Son Nom. Est-ce vrai? Son Nom... comme une femme prend le nom d'un homme, l'√Čpouse. Maintenant, qu'a-t-elle fait? Les m√™mes choses qu'elles firent les autres fois; elles se donn√®rent un nom, se pollu√®rent. Comme dans chaque g√©n√©ration, chaque r√©veil am√®ne un proph√®te de Dieu (un proph√®te est un pr√©dicateur, chaque r√©veil am√®ne un proph√®te de Dieu (un proph√®te est un pr√©dicateur, un v√©ritable pr√©dicateur qui reste avec la Parole), et ils produisent un r√©veil qui rassemble l'√Člue de cette g√©n√©ration. Ensuite, elle devient une semence... Dieu ne l'utilisera plus jamais.
    Je demande √† n'importe quel th√©ologien ou historien de me dire si une d√©nomination s'est d√©j√† relev√©e? Elle ne l'a jamais fait. Elle mourut, lorsqu'elle devint une d√©nomination et c'est l√† qu'elle se trouve.

302    Je pense √† Dwight Moody, la Bible de Moody... Je pense aux M√©thodistes, Pentec√ītistes, Presbyt√©riens, Luth√©riens, Nazar√©ens, P√®lerins de la Saintet√©. Des hommes pieux apparurent, Buddy Robinson et George Whitefield et tous ces grands hommes pieux qui pr√™ch√®rent l'√Čvangile. Cette g√©n√©ration re√ßut la semence qui lui √©tait destin√©e. Pour le bl√©, c'√©tait soit la tige, la feuille, l'aigrette, ou le grain; quoi que cela f√Ľt, ce pr√©dicateur apporta la Parole de ce jour-l√†. L'Appel retentit aux quatre coins de la terre et fit sortir les √Člus de cette g√©n√©ration. C'est avec les √Člus qu'a √©t√© √©difi√©e la Maison du Dieu vivant.

303    Maintenant, ce minist√®re ici doit √™tre affin√© pour entrer en place jusqu'√† ce que les oeuvres m√™mes que fit J√©sus... parce que lorsqu'il viendra, la Pierre de fa√ģte [Headstone ‚Äď N.D.T.] saisira directement cela, parce qu'ils ne vont pas... Il y aura un Enl√®vement et ils seront pris et le reste du Corps viendra avec eux, et elle partira au Ciel. Pas une d√©nomination, mes amis, une √Čglise de la Parole de Dieu. Le croyez-vous? (voici quelques mouchoirs).

304    Maintenant, je pars sans savoir o√Ļ je vais. Je cherche comme vous la volont√© de Dieu. Je souhaiterais pouvoir rester dans ce Tabernacle, mais je ne peux pas le faire. Il y en a des milliers... J'entends le cri... Un esprit impur les d√©chire, je ne peux presque pas dormir. J'entends des petits enfants pleurer et je vois des m√®res qui poussent leurs enfants au travers de la ligne de pri√®re. Je vois une m√®re qui √©vente un b√©b√© et tient un drap sur lui pour le prot√©ger de la pluie, dans la cour. Mon coeur saigne pour eux.

305    Lorsque j'ai construit ce Tabernacle, le jour o√Ļ j'ai pos√© l√†-bas la pierre angulaire, je me souviens de la vision que j'ai eu ce matin-l√†. Je l'ai √©crite et plac√©e dans la pierre angulaire. La voici: ¬ęCeci n'est pas ton Tabernacle. Fais l'oeuvre d'un √©vang√©liste; remplis bien ton minist√®re.¬Ľ
    J'aime cela. J'aime les enfants de Dieu qui sont partout. Je ne sais pas o√Ļ Il va me guider. Je ne sais pas; j'attends. J'ai attendu une ann√©e. Il se peut que j'attende deux ans. Il se peut que j'attende trois ans, je ne sais pas. Je ne sais pas quel sera le prochain d√©placement. J'attends cela. Mais je pense, en accord avec l'√Čcriture, que la Parole a √©t√© sem√©e. La chose suivante est la venue de l'Esprit.

306    Billy Graham pr√™chera peut-√™tre partout. Oral Roberts, ces hommes pieux pr√™cheront peut-√™tre partout. Le Seigneur m'enverra peut-√™tre semer des semences √† un autre endroit. Mais, je crois que notre nation est enti√®rement ensemenc√©e et je crois qu'elle est maintenant pr√™te pour la moisson.

307    Lorsque l'Esprit tombera et que quelque chose commencera √† bouger parmi les gens, ces d√©nominations se mettront ensemble aussi certainement que je suis maintenant en chaire. L'√Čglise de Dieu sera d√©log√©e et ils s'uniront pour boycotter tous ceux qui ne leur appartiennent pas. Rome dirigera le monde juste une heure. Elle dirigera peu de temps. Pas le Communisme. Le Romanisme dirigera le monde AVEC la coop√©ration du protestantisme dans une √©glise √† forme d√©nominationnelle, chose que Dieu a rejet√©e. C'est, autant que je sache, la Parole de Dieu.

308    Je vous aime. Je vous appr√©cie. Peut-√™tre serai-je de retour Dimanche, dans une semaine. Je descends maintenant en Floride, Dieu voulant, et je serai en Georgie demain soir. J'ai quelques petites r√©unions dispers√©es √† plusieurs endroits. Si le Seigneur me conduit ainsi, j'en ai un agenda plein que Fr√®re Roberson... ou Borders m'a envoy√© l'autre jour. Je crois qu'il y a des endroits o√Ļ trente √† quarante √©glises d√©sirent coop√©rer, mais l'Esprit semble me retenir, je ne sais pas pourquoi. Je ne sais pas pourquoi. Ainsi, priez pour moi; je prierai pour vous. Puissions-nous tenir ensemble. Puisse Dieu nous aider. Puisse-t-il n'y avoir personne parmi vous, ici, pour faillir et manquer ce temps glorieux qui va venir.

309    J'ai √©t√© accus√© de beaucoup de choses, mes amis, et j'en suis responsable pour la plupart. Je suis n√©gligeant, c'est vrai. Je ne sais pas pourquoi c'est ainsi. Quelqu'un doit m'acculer et m'obliger √† me battre; je ne sais pas... c'est ma nature. J'ai fait des choses que je n'aurais pas d√Ľ faire; cela, pas volontairement, mais j'ai √©t√© pris l√†-dedans. Et c'est ce qui me fait si peur en voyant ce jour (le jour dans lequel nous vivons)... et vous voyez, maintenant, ce que je crois. Je veux recevoir quelque chose de Dieu, si possible avant de bouger, voyez-vous, parce que je ne veux pas Lui faire d√©faut. Je veux √™tre partout avec Lui. Et je d√©sire que vous priiez pour moi.

310    Souvenez-vous que je vous ai dit la V√©rit√©. Maintenant, je vous remercie d'√™tre rest√©s assis ici durant toute cette journ√©e, depuis t√īt ce matin; beaucoup d'entre vous √©tiez debout le long des parois et dans les halls avec des crampes dans les pieds et dans les jambes, ou bien vous √©tiez assis dans vos voitures; vos batteries sont presque √† plat √† force d'√©couter et voil√†: tout est sur bande. Les Fr√®res l'ont enregistr√© et vous pourrez l'obtenir.

311    Et si vous vous la procurez, prenez-la √† la maison et √©tudiez-la tr√®s attentivement et sagement et voyez ce que le Seigneur vous r√©v√©lera. L'aimez-vous? (O√Ļ est Teddy?) Juste avant que nous priions sur ces mouchoirs et pour les gens, je d√©sire chanter ce chant et ensuite, Fr√®re Neville fera les annonces pour la prochaine r√©union.
Je L'aime, je L'aime (aimez-vous Sa Parole? Alors vous L'aimez)
Parce qu'Il m'aima le premier
Et acheta mon Salut sur le bois du Calvaire.

312    ...je crois que Dieu, Lui-m√™me, en a donn√© l'inspiration divine. Et je suis s√Ľr, Seigneur, que si j'ai apport√© la Parole, Elle tombera sur ceux sur lesquels Elle a √©t√© pr√©destin√©e √† tomber. Ta Parole est la V√©rit√©. P√®re, je regrette d'avoir failli tant de fois; je Te prie de me pardonner. Je Te prie de pardonner mon auditoire visible et invisible de tous leurs p√©ch√©s, car, Seigneur Dieu, nous r√©alisons que nous sommes √† la fin de la route. Chaque signe est ici devant nous. Je suis s√Ľr que celui qui est spirituel, Seigneur, a saisi ce que j'ai dit il y a quelques minutes. Je Te prie afin qu'ils comprennent, Seigneur, o√Ļ nous en sommes... Nous sommes proches de quelque chose. Nous pouvons entendre les grandes vagues; nous sommes proches.
Je L'aime, je L'aime,
Parce qu'Il m'aima le premier,
Et acquis mon Salut,
Sur le bois du Calvaire.
    Tous ensemble maintenant avec nos mains lev√©es.
Je L'aime, je L'aime,
Parce qu'Il m'aima le premier,
Et acquis mon Salut,
Sur le bois du Calvaire.
    Bien, apr√®s avoir pr√™ch√© la Parole six heures durant, mais avec une addition. Je vous commande de faire le premier pas. Repent...?... le Dieu et soyez baptis√©s dans quelques minutes dans le Nom de J√©sus Christ pour la r√©mission de vos p√©ch√©s, et Dieu a promis de vous donner le Saint-Esprit, car la promesse est pour vous et pour tous ceux qui sont au loin. C'est pour les Baptistes, les Catholiques, les Presbyt√©riens, et pour quiconque recevra la Parole, qu'il vienne. Vous croyez cela?
    Je vois que vous avez un pasteur...?... en service. Si vous voulez vous pr√©parer maintenant parce que nous nous appr√™tons √† demander √† Fr√®re Neville. Bien, asseyez-vous un moment. Notre Fr√®re Neville, maintenant, notre pasteur, vous donnera le d√©roulement de la r√©union maintenant m√™me, juste une minute. Dieu vous b√©nisse jusqu'√† ce que nous nous revoyons de nouveau.
EN HAUT