ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication La parole parlée est la semence originelle (partie I) de William Branham a été prêchée 62-0318M La durée est de: 2 heures 48 minutes .pdf La traduction MS
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3

La parole parlée est la semence originelle (partie I)

1    Merci, Fr√®re Neville. Tu auras un service de bapt√™me entre les deux? Bonjour, mes amis. Je suis si heureux d'√™tre ici. Ce matin, nous commen√ßons un peu plus t√īt. Je regrette toujours qu'il n'y ait pas assez de place pour asseoir les gens, et je sais que c'est p√©nible pour vous de rester debout. J'ai annonc√©, ce matin, que cette fois je d√©sirais avoir beaucoup de temps √† consacrer √† la pr√©dication. Et, je pense, que ce serait vraiment bien si, pendant le service, certains s'asseyaient et d'autres se levaient, afin de pouvoir tous vous reposer √† votre tour. Et si vous d√©sirez sortir et faire quelques pas pendant un moment, √©tant donn√© que c'est un long service, cela sera parfaitement en ordre. Ensuite, vous pouvez refaire l'√©change.

2    Et maintenant ils sont... nous savons qu'ils ont un programme de construction, ici, au tabernacle, afin de construire une plus grande √©glise qui aura suffisamment de places assises. Je pense que dans l'√©glise, ici, on peut asseoir environ 250 √† 300 personnes, et, il y en a probablement 100 de plus en ce moment. Et quand j'arrive, je vois les gens qui font la navette ne trouvant pas de place pour parquer et, bien s√Ľr, lorsqu'ils arrivent √† la porte et qu'ils voient que les halls sont bond√©s et qu'ils y a encore des gens debout le long des parois et sur l'estrade, alors, ils s'en vont. Nous d√©sirons que chacun puisse √©couter le message du Seigneur, alors que nous essayons de l'apporter.

3    Bien je d√©sire annoncer imm√©diatement que j'essayerai de parler jusqu'√† midi et, ensuite, je vous renverrai. Cela donnera le temps √† chacun de manger quelque chose. Pendant ce temps, le pasteur, Fr√®re Neville, aura un service de bapt√™me. Et, pour vous qui sortez et allez manger, nous reviendrons ici et j'essayerai alors d'√™tre √† 14 heures pr√©cises pour reprendre ce message.

4    J'ai souvent √©t√© en pri√®re cette semaine et je--je n'aurais m√™me pas termin√©, si je n'avais coup√© un quart ou, peut-√™tre, un tiers de ce que je voulais dire aux gens. Nous vous remercions de votre aimable participation √† ces services, pour ce que vous avez fait pour nous, de votre aide et de vos pri√®res.

5    Et j'ai eu le privil√®ge, il y a quelques instants, de parler √† un monsieur et √† une dame √Ęg√©s, que nous connaissons comme √©tant Fr√®re et Soeur Kidd, et qui sont rest√©s merveilleusement fid√®les au Seigneur tout au long des ann√©es. Ils se sont arr√™t√©s quelques instants. Et quel privil√®ge ce fut pour moi de parler √† ces personnes √Ęg√©es, qui pr√™chaient l'√Čvangile, alors que je n'√©tais qu'un b√©b√©. Ce vieil √Čvangile glorieux devient toujours plus pr√©cieux √† nos coeurs, alors que nous approchons de la fin de la route.

6    Et maintenant, il y a quelques tissus de pri√®re pos√©s ici, sur lesquels je d√©sire prier dans un moment. Et, maintenant, courbons nos t√™tes un instant pour la pri√®re.

7    Notre P√®re c√©leste, Tu as dit dans Ta Parole: ¬ęQuand j'aurai √©t√© √©lev√© de la terre, j'attirerai tous les hommes √† Moi.¬Ľ Et, c'est notre but dans la vie, d'√©lever devant une g√©n√©ration de gens qui se perdent, J√©sus-Christ, le fils de Dieu, le sauveur du monde. Et je suis si heureux de savoir que je vis au milieu de gens qui croient en Lui et L'ont accept√© comme leur Sauveur.
    Nous savons, en effet, qu'apr√®s cette vie, il y en a une autre de l'autre c√īt√©, qui sera si glorieuse que ces peines et ces heures sombres que nous traversons ici, sur cette terre d'√©preuves... Nous entrons simplement dans l'orbite, maintenant, et attendons le compte √† rebours, car, bient√īt, il viendra un temps nouveau, quand le temps de Dieu sera accompli. Le grand bras qui a retenu le temps aussi longtemps, le laissera finalement aller et Son √Čglise quittera cette terre, s'√©l√®vera dans l'espace pour entrer dans un pays o√Ļ il n'y aura plus ni maladie, ni tristesse, ni vieillesse, ni mort. C'est pour cela que nous sommes rassembl√©s aujourd'hui, Seigneur, pour T'exprimer notre reconnaissance √† ce sujet.

8    Nous sommes si contents de savoir que ce n'est pas pour des choses vaines que nous nous rassemblons. Car, cela a √©t√© prouv√© que la plus grande r√©alit√© que le monde ait jamais connue, c'est que le Fils de Dieu, qui a fait les promesses, n'est pas mort, mais qu'il est vivant au milieu de nous pour toujours. Nous sommes si heureux ce matin, Seigneur, par-dessus tout, parce que nous savons que, m√™me si nous pouvions rester jeunes des centaines d'ann√©es pour jouir de ce monde, ce ne serait rien, en comparaison du temps glorieux qui est r√©serv√© √† ceux qui T'aiment. Ainsi, nous essayons de diriger notre fr√®re et notre soeur vers cette grande heure qui s'approche de nous. Et, comme nous voyons ce temps arriver, Seigneur, nos coeurs br√Ľlent pour Toi, et notre d√©sir est de nous pr√©parer.

9    L'un apr√®s l'autre, nous nous acheminons vers la tombe. Nous venons d'ensevelir une soeur qui √©tait au milieu de nous. C'est soeur Bell, qui s'en est all√©e rapidement (selon son d√©sir), si rapidement, que nous n'avons pu arriver √† temps pour prier avec elle, mais c'√©tait son d√©sir de partir. Nous voyons combien Tu es bon de pourvoir √† toutes les choses que nous d√©sirons dans nos coeurs. Tu n'en oublies aucune. Tu l'as promis.
    Nous Te prions de faire que les coeurs de ceux qui ne comprennent pas, Te comprennent aujourd'hui. Conduis les p√©cheurs √† la repentance; conduis les malades √† la connaissance de la gu√©rison divine. √Ē Dieu, b√©nis Tes saints et lie leurs coeurs ensemble. Alors que ces bandes s'en vont dans les villes et dans les √©glises, dans les nations autour du monde, puissent les fr√®res qui sont dans le minist√®re, et ont une fois mal compris, comprendre maintenant, afin que Ton √Čglise puisse √™tre pr√©par√©e.

10    Et, maintenant √ī Seigneur, Toi qui m'as s√©par√© de ma m√®re... Toi qui m'as nourri tous les jours de ma vie, qui m'as conduit par Ta gr√Ęce jusqu'√† cette heure, je sais que c'√©tait dans Ta volont√© que j'explique aux gens pourquoi j'ai agi et fait les choses de cette fa√ßon. Puisse cela les frapper de telle fa√ßon que les gens aient une meilleure compr√©hension, Seigneur, de la singularit√© de Tes serviteurs.
    Accorde-nous ces choses, P√®re, et que ces passages de l'√Čcriture, ce texte et ces notes que nous avons relev√©s pendant la semaine en priant et en √©tudiant, puissent tomber dans un bon terrain partout o√Ļ ils ont √©t√© entendue, un terrain qui peut les retenir et les nourrir, alors, toute la louange Te sera donn√©e, car, nous Te le demandons au Nom de J√©sus. Amen.

11    Pour ceux qui sont au dehors dans les voitures et qui ne peuvent entrer, je suis en train de fixer un petit appareil ici, et r√©glez votre radio sur 1150--1150 et vous recevrez le message sur la radio de votre voiture.
    Bien, est-ce que... Le branchement ici sert pour les--les bandes?

12    Et, √† tous mes amis qui sont ici et l√† o√Ļ ces bandes iront, je sens que je dois leur expliquer beaucoup de choses que j'ai dites et faites, Si souvent, les gens sont venus vers moi et m'ont dit: ¬ęNotre pasteur dit:
    - Pourquoi Fr√®re Branham fait-il cela? Pourquoi a-t-il dit ceci? Et, qu'est-ce qui lui fait faire cela de cette fa√ßon?¬Ľ
    De tout mon coeur, je puis dire que tout ce que j'ai fait, je l'ai fait avec la meilleure intention. Et, tout ce que j'ai dit, je l'ai dit comme venant de mon coeur. je l'ai fait dans un but, et j'essayerai ce matin, avec l'aide de Dieu, de vous expliquer ce but par la Bible et pourquoi j'ai fait cela.

13    Dans un groupe de cette importance, il y a probablement beaucoup qui entendront ce message. Aussi, je souhaiterais que nous ayons assez de temps pour apporter tout ce que j'ai pr√©par√© √† leur intention, ainsi que les passages de l'√Čcriture. Mais, pour vous, mes fr√®res, qui n'√™tes peut-√™tre pas d'accord avec moi, vous qui √™tes ici ou √©coutez les bandes, quand bien m√™me vous ne seriez pas d'accord avec moi sur beaucoup de choses, √† cause de ma position envers ce que je crois √™tre juste... Et vous avez le droit de ne pas √™tre d'accord avec moi, √©tant donn√© que vous pouvez voir cela diff√©remment. Mais j'esp√®re que, ce matin, avec l'aide de Dieu, je pourrai vous montrer la raison pour laquelle j'ai pris cette position.

15    Souvent, j'ai r√©primand√© des √©glises, des d√©nominations, des femmes pour leur actions. Je pense que j'ai soutenu cela enti√®rement par l'√Čcriture. Pas une seule fois, et Dieu conna√ģt mon coeur, je n'ai eu un mauvais sentiment envers quiconque. Peu importe s'ils n'√©taient pas d'accord avec moi, que nous soyons √©loign√©s comme l'Est de l'Ouest, je les aimais toujours. Et, aussi longtemps que j'aurai l'Esprit de Dieu en moi, je continuerai d'aimer Son √Čglise et Son Peuple. Peu importe ce qu'ils font ou comment ils me traitent, cela n'aura rien √† voir avec cela; je les aime toujours.

16    Je me souviens qu'il y avait une fois un homme appel√© Mo√Įse. Ces gens (comme nous dirions dans le Sud) ils l'aga√ßaient constamment. Pour tout, ils murmuraient ou se plaignaient. Mais, quand arriva le moment d'√©taler son jeu et que Dieu dit √† Mo√Įse: ¬ęS√©pare-toi du milieu d'eux, car je vais te prendre et faire de toi une nation...¬Ľ
    Mo√Įse se jeta en travers du chemin de la col√®re de Dieu et dit: ¬ęPrends plut√īt ma vie, mais ne touche pas √† ce peuple, bien qu'il soit rebelle.¬Ľ (Car, il se rebellait contre Dieu et contre lui.) Cependant, il les aimait tellement qu'il dit: ¬ęPrends-moi et sauve-les.¬Ľ C'√©tait Christ en Mo√Įse.

17    Si un homme, alors que d'autres sont en d√©saccord avec lui, n'√©prouve pas de tels sentiments, alors il y a l√†, je crois, un manque de Christ. Si de son coeur, non de ses l√®vres, mais de son coeur, il n'√©prouve pas cela envers l'humanit√©...

18    Je fus abasourdi une fois (pas pour plaisanter ici), mais il y avait une r√©union √† Chicago, et un homme de Couleur √©tait l√†, et il n'arr√™tait pas de dire: ¬ęJe veux voir le Docteur Branham.¬Ľ
    Il avait un √©norme chapeau et de grandes croix, d'environ vingt centim√®tres de longueur et de largeur, accroch√©es sur sa poitrine, et des robes et habill√© tr√®s bizarrement avec des bagues amusantes et des perles et ainsi de suite. Et j'ai dit √† Fr√®re Baxter, qui √©tait mon associ√©, je lui ai dit: ¬ęAmenez-le dans la pi√®ce; je--je veux--je le verrai.¬Ľ
    Et il s'assit en face de moi et dit: ¬ęVous consid√©rerai-je comme 'P√®re' ou 'R√©v√©rend' ou 'Ancien' ou comment dois-je vous appeler?¬Ľ

19    Je lui dis: ¬ęSi vous m'aimez, appelez-moi 'fr√®re'.¬Ľ
    Et lui, par √©gard pour moi, fit ainsi. Ensuite, il me d√©cline ses titres. Oh! cela prendrait bien quelques lignes pour √©crire sur le papier les titres de son √©glise et sa fonction dans celle-ci.

20    Mais, il m'a dit une chose qui m'est toujours rest√©e. Il dit: ¬ęJe suis int√©ress√© en ceci, Fr√®re Branham... Je m'int√©resse √† une race, et c'est la race humaine.¬Ľ
    Je dis: ¬ęAlors, serrons-nous la main.¬Ľ La race humaine, c'est-√†-dire chaque individu sur Terre, sans distinction de couleur et de credo, pour lequel Christ est mort, c'est ce qui m'int√©resse ce matin. Et, j'ai toujours essay√© d'en faire mon objectif--objectif.

21    Maintenant, je d√©sire lire, et ensuite, simplement... Je n'ai pas l'intention de pr√™cher, parce que ce que j'ai √† dire ici me prendra 4 √† 5 heures. Ainsi, apr√®s environ 2 heures, nous arr√™terons et nous irons d√ģner. Ensuite, nous reviendrons ici √† 14 heures. Mais, soyez ici avant 14 heures, car je d√©sire commencer √† 14 heures pr√©cises. Soyez ici √† environ 13 heures 30 si possible, alors, nous sortirons √† temps.

22    Je dois partir cet apr√®s-midi encore pour Tifton en Georgie, o√Ļ je dois pr√™cher demain soir √† l'auditorium de l'√Čcole secondaire. Ensuite, √† partir de l√†... je ne sais pas. Simplement, j'irai o√Ļ il me conduira. Fr√®re Arganbright et d'autres m'ont appel√© d'outre-mer pour commencer une tourn√©e l√†-bas, et aussi dans l'Ouest, au Canada, et autour du monde. Je crois que d'ici la fin de cette r√©union, vous aurez davantage de pr√©cisions, si Dieu veut bien me parler √† nouveau de la fa√ßon que cela me fut donn√©. Alors, vous comprendrez mieux, je l'esp√®re...

23    Ensuite, si vous avez des questions √† poser, et que sur certains points vous ne soyez pas au clair, je vous demande alors d'apporter vos Bibles. Quant √† ceux qui ont les enregistreurs, vous pouvez obtenir les bandes, les prendre chez vous et l√† vous asseoir avec un coeur ouvert--simplement un coeur ouvert. Dites: ¬ęSeigneur, je me suis d√©tendu maintenant, je vais √©couter.¬Ľ Alors, quand quelque chose vous choque, arr√™tez l'enregistreur et allez consulter les Saintes √Čcritures. J√©sus a dit: ¬ęCe sont Elles qui t√©moignent de Moi.¬Ľ Voyez-vous? Regardez dans les √Čcritures et voyez si cela est vraiment juste.

24    Maintenant, je d√©sire ouvrir... Retournons aux Saintes √Čcritures. Je vais commencer dans la Gen√®se et terminer, ce soir, dans l'Apocalypse. je crois la Parole. Gen√®se... commen√ßons au chapitre premier; je d√©sire lire une partie de cette Parole. Ayez vos crayons et vos papiers pr√™ts, car, j'ai beaucoup d'√Čcritures √† vous apporter. Je d√©sire revenir souvent aux Saintes √Čcritures.

25    Au commencement, Dieu cr√©a les cieux et la terre.
    La terre √©tait informe et vide: il y avait des t√©n√®bres √† la surface de l'ab√ģme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
    Dieu dit: Que la lumi√®re soit! Et la lumi√®re fut.
    Dieu vit que la lumi√®re √©tait bonne; et Dieu s√©para la lumi√®re d'avec les t√©n√®bres.
    Dieu appela la lumi√®re jour, et il appela les t√©n√®bres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.
    Dieu dit: Qu'il y ait une √©tendue entre les eaux, et qu'elle s√©pare les eaux d'avec les eaux.
    Et Dieu fit l'√©tendue, et il s√©para les eaux qui sont au-dessous de l'√©tendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'√©tendue. Et cela fut ainsi.
    Dieu appela l'√©tendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le second jour.
    Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.
    Dieu appela le sec terre, et il appela l'amas des eaux mers. Dieu vit que cela √©tait bon.
    Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur esp√®ce et ayant en eux leur semence sur Terre. Et cela fut ainsi.
    La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence selon son esp√®ce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur esp√®ce. Dieu vit que cela √©tait bon.
    Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisi√®me jour.

26    Je d√©sire pr√™cher ce matin sur: ¬ęLA PAROLE PARL√ČE EST LA SEMENCE ORIGINELLE.¬Ľ C'est sur cela que je d√©sire √©tablir mon texte: ¬ęLa Parole parl√©e est la Semence originelle.¬Ľ Vous remarquerez que Dieu a dit: ¬ęQue cela produise selon son esp√®ce.¬Ľ Quelle que soit la semence, celle-ci doit se reproduire selon son esp√®ce.

27    Cette Parole de Dieu est √©ternelle. Dieu, √©tant infini, ne peut pas dire une chose et, plus tard, la changer en quelque chose d'autre, en une meilleure d√©cision, parce que chaque d√©cision de Dieu est parfaite. Une fois que Sa Parole est prononc√©e, Elle ne peut plus jamais mourir. Elle continue √† vivre et ne peut jamais mourir, parce qu'Elle est Dieu. Sa Parole ne peut pas plus mourir que lui ne peut mourir. C'est la raison pour laquelle nous lisons dans le premier chapitre de Jean que ¬ęAu commencement √©tait la Parole, et la Parole √©tait avec Dieu, et la Parole √©tait Dieu. Et, la Parole fut faite chair...¬Ľ La m√™me Parole qui fut prononc√©e au commencement avec Son dessein √©ternel, vint et fut faite et habita parmi nous, la Parole de Dieu.

28    Il y a quelques ann√©es, j'ai entendu dire qu'une femme... (cela n'est peut-√™tre pas authentique)... re√ßut du radium sur la langue, alors qu'elle le m√©langeait pour le mettre sur des aiguilles d'horloge et de montre, et que cela la fit mourir. Et des ann√©es plus tard, ayant examin√© son squelette lors d'une autopsie, ils dirent qu'en le touchant au moyen d'instruments sp√©ciaux, vous pouviez entendre un grondement venant de ce radium qui continuait √† agir dans ce squelette, alors que la mort de cette femme remontait √† plusieurs ann√©es. Le radium continue √† agir. Vous voyez?

29    La Parole de Dieu est toujours vivante, agissante. On m'a dit que si l'on pouvait trouver un instrument assez sensible pour capter la voix d'un homme, que ma voix, par exemple, qui r√©sonne aujourd'hui, pourrait encore √™tre capt√©e dans dix mille ans. C'est comme si vous laissiez tomber un caillou au milieu d'un √©tang. Les toutes petites vagues, alors m√™me qu'elles ne sont plus visibles √† l'oeil nu, continuent √† avancer jusqu'√† ce qu'elles frappent la rive. De m√™me, les ondes a√©riennes de nos voix, ce que nous disons, sera notre jugement. Notre t√©moignage s'√©l√®vera contre nous. Nous entendrons l'√©cho de notre propre voix, de nos propres oreilles, √† la barre du jugement de Dieu, lorsque Son grand instrument captera chaque voix qui s'est fait entendre, chaque mot qui a √©t√© prononc√© √† voix basse.

30    Il n'y a qu'une seule fa√ßon d'arr√™ter cette Voix qui nous accuse: c'est de nous repentir. Dieu seul peut l'arr√™ter. Si elle ne s'arr√™te pas, elle continue √† avancer et vous rencontrera dans l'√©ternit√©. C'est pourquoi, Dieu √©tant parfait et Sa Voix √©ternelle, Sa propre Voix devra la rejoindre. C'est pourquoi, il doit √™tre parfait dans chaque d√©cision, car, lorsqu'il prononce une Parole, Celle-ci doit aller tout le chemin et revenir au Jugement.

31    Si vous √©tiez vraiment compr√©hensifs ou si vous essayiez de l'√™tre, vous verriez pourquoi j'ai toujours gard√© la position que j'ai envers la Parole de Dieu. Car, toutes les autres choses doivent p√©rir, mais Dieu est √©ternel et Sa Parole est √©ternelle. Maintenant, alors que vous √©tudiez, j'essayerai de parler aussi lentement que possible, afin que vous en compreniez les mots, et je fais cela pour les bandes aussi. Ceci, afin que vous puissiez savoir que cette Bible est la Parole de Dieu!

32    Nous savons que nous approchons du jugement et que la Voix de Dieu va nous rejoindre quelque part, car il a √©t√© donn√© √† chaque mortel de L'entendre. Les pr√©dicateurs sont responsables de la faire conna√ģtre, et si la Voix de Dieu doit rencontrer chaque personne, alors, vous devez l'entendre soit ici ou, alors, √† la barre du jugement. Donc, si l'√©glise a la Voix de Dieu, alors, vous devez √©couter la voix de l'√©glise... comme nous disent les Catholiques romains! Mais, quand en eux-m√™mes, ils sont si troubl√©s par les diff√©rences doctrinales qui les divisent, (la doctrine romaine, la grecque et leurs diff√©rents types,) alors, il ne peut y avoir aucun endroit o√Ļ placer sa foi, car, laquelle est l'√©glise?

33    L'√Čglise romaine est-elle dans la v√©rit√©, ou est-ce l'√©glise grecque, ou l'une des autres √©glises? Les Luth√©riens sont-ils dans la v√©rit√©? Les Baptistes... les M√©thodistes... les Presbyt√©riens...? Laquelle est dans la V√©rit√©, quand on voit autant de diff√©rence entre elles? Les uns sont aussi √©loign√©s des autres que l'est l'Est de l'Ouest. Mais, mon opinion, c'est que la Voix de Dieu est juge en tout cela. Ainsi, la Voix de Dieu est si parfaite qu'Elle doit venir n√©cessairement d'une Source de perfection. Si les hommes l'apportent les uns d'une fa√ßon, et les autres d'une autre, selon leur doctrine d√©nominationnelle, alors, il n'y a aucune possibilit√© d'√©tablir s√Ľrement notre foi sur leurs d√©clarations.

34    J'esp√®re que c'est clair, voyez-vous. Car, si un dit que c'est de cette fa√ßon... S'il dit que vous devez joindre cette √©glise: ¬ęSeule cette √©glise a le Salut.¬Ľ
    ...C'est la version catholique. Les Luth√©riens arrivent et disent qu'ils sont le chemin. Voici les M√©thodistes qui arrivent avec quelque chose d'autre, les Baptistes avec quelque chose d'autre, les Pentec√ītistes avec quelque chose d'autre. Il semble qu'il y ait l√† une telle accumulation de confusion. Alors, quand vous apportez cette Parole √©crite √† nos Fr√®res, beaucoup d'entre eux disent: ¬ęEh bien! ces choses-l√† ne sont plus pour nous.¬Ľ
    Un autre dit: ¬ęC'est seulement de l'histoire.¬Ľ
    L'autre dit: ¬ęC'est un livre de po√®mes.¬Ľ
    Un autre: ¬ęL'√©glise a le droit de changer cela.¬Ľ
    Alors, o√Ļ en sommes-nous? O√Ļ y a-t-il un endroit o√Ļ faire reposer notre foi?

35    Dieu √©tant √©ternel... Je crois que si nous devons √™tre jug√©s (et j'ai toujours cru)... que si nous devons √™tre jug√©s par quelque chose, ce sera par la Parole de ce Dieu qui a donn√© le commandement. Alors, si nous devons √™tre jug√©s par cette Parole, Dieu serait un Dieu injuste en mettant une telle confusion sur Terre et, qu'ainsi, la pauvre intelligence humaine soit si d√©rout√©e qu'elle ne sache pas que faire, et que l'un joigne celle-ci et, ensuite, celle-l√†. Le pauvre homme, qui pense trouver un endroit o√Ļ la V√©rit√© est proclam√©e, √©coutera cette d√©nomination, et, ensuite une autre d√©nomination qui lui semblera meilleure et, ainsi de suite. Finalement, il reviendra √† la premi√®re. Pourquoi? Parce qu'il ne sait simplement pas que faire. Mais, si Dieu va juger le monde par quelque chose, ce sera par Sa Parole, je crois cela.

36    Et, maintenant, mes Fr√®res, quand je dis cela, ce n'est pas seulement pour ce petit groupe qui est ici, ce matin, mais, pour tous ceux qui, dans le monde entier, recevront ces bandes. Je souhaiterais que vous me supportiez un moment et que vous compreniez bien que nous allons au devant du Jugement. Alors, certains d'entre eux font allusion √† la ¬ęversion du Roi Jacques¬Ľ ou √† une certaine autre version. Maintenant, ils font une version standard ou quelque chose comme cela.

37    Je crois que si Dieu est le Dieu souverain (et Il l'est), Celui qui est √©ternel, Il doit veiller sur tout. Cela d√©pend de Lui. Si je veux aller au ciel o√Ļ Il est, c'est √† Lui de me fournir une place o√Ļ je saurai que faire, un endroit o√Ļ vous puissiez poser votre main et dire: ¬ęC'est cela.¬Ľ √ätes-vous d'accord avec cela? Il doit... Cela d√©pend de Lui. Il serait injuste si...

38    Si je disais: ¬ęSeigneur, j'√©tais un Luth√©rien¬Ľ, et que l'autre dise: ¬ęEh bien! j'√©tais un Catholique.¬Ľ Il y en aurait deux qui protesteraient l'un contre l'autre. Maintenant, que va faire le pauvre homme? Ou, que se passe-t-il si l'√©glise catholique est dans la v√©rit√©? Alors, tous les Luth√©riens sont perdus. Que se passe-t-il si les Luth√©riens sont dans la v√©rit√©? Tous les Catholiques sont perdus.

39    Vous voyez! Vous devez avoir quelque part un endroit o√Ļ la foi peut se reposer. Je ne sais pas ce que vous √©prouvez √† ce sujet, mais, pour moi, la Bible est l'infaillible Parole de Dieu. Et, je crois que Dieu a veill√© sur Sa Parole, et qu'il n'y a pas une ponctuation qui ne soit √† sa place.

40    Ma fille Rebekah qui est l√† en arri√®re, me disait: ¬ęPapa, √† l'√©cole, nous avons prouv√© que le monde est vieux de millions et de millions d'ann√©es. Cela n'est-il pas contradictoire √† l'enseignement de la Bible?¬Ľ
    ¬ęNon¬Ľ, lui dis-je, ¬ęcela ne l'est pas.¬Ľ

41    ¬ęBien dit-elle, mais, si l'√©tude des diff√©rentes formations de rocs, de stalactites et de stalagmites prouve que l'eau est tomb√©e goutte √† goutte pendant des millions d'ann√©es, alors que Dieu a dit qu'il avait fait la terre en un jour, cela ne d√©montrerait-il pas la fausset√© de la Bible?¬Ľ
    Je lui dis: ¬ęNon.¬Ľ

42    Remarquez ce que Dieu dit √† Mo√Įse concernant la Bible: ¬ęAu commencement, Dieu cr√©a les cieux et la terre.¬Ľ POINT! Combien de temps cela a-t-il pris, ce n'est pas notre affaire. Ensuite, Il continue et commence √† placer en Son temps la semence dans la terre, mais, au commencement, des centaines de billions de trillions d'ann√©es ont pu avoir lieu, des √©ons de temps, mais, Dieu cr√©a les cieux et la terre, POINT! Cela est r√©gl√©. C'est la premi√®re chose. Vous voyez, Il ne fait pas de fautes.

43     Paul, le grand pr√©dicateur, dit √† Timoth√©e: ¬ęEfforce-toi de te pr√©senter approuv√© de Dieu, exposant justement la Parole de Dieu.¬Ľ L'√©tudier avec un coeur ouvert, c'est ce que j'essaie de faire.

44    Ma foi ayant sa source dans la Parole, alors, je ne peux recevoir une interpr√©tation particuli√®re, car la Bible d√©clare qu'Elle ne peut √™tre l'objet d'une interpr√©tation particuli√®re. L'Esprit a simplement r√©v√©l√© cela. Je connais le passage de l'√Čcriture, mais, en ce moment, je ne sais pas exactement o√Ļ cela se trouve dans les √Čcritures. Mais, vous qui inscrivez cela, vous le trouverez; je crois que c'est dans Pierre, qu'il est dit que la Bible ne peut √™tre l'objet d'une interpr√©tation particuli√®re.

45    C'est pourquoi, si un √©crivain inspir√© a dit... Et si c'est faux, alors combien y a-t-il d'autres parties de la Parole qui sont fausses? C'est soit tout juste, ou, soit tout faux, Vous ne pouvez rien faire d'autre. Ainsi, vous dites: ¬ęEh bien! au sujet de l'√©glise...¬Ľ
    Si vous regardez √† l'√©glise, alors, quelle √©glise est dans la V√©rit√©? Quelle √©glise est juste? Vous voyez, vous devez revenir de nouveau √† quelque chose sur quoi votre foi peut se reposer. Et pour moi, c'est sur la Parole de Dieu, croyant que cette Bible est le programme de Dieu pour l'humanit√© et qu'Elle l'a toujours √©t√©.

46    J√©sus a dit que les √Čcritures doivent s'accomplir, c'est-√†-dire que tout ce qui est √©crit dans les √Čcritures... (Maintenant, gardez cela √† l'esprit, parce que, vous qui recevez la bande, vous verrez qu'√† la fin de ces bandes, j'y reviendrai.) C'est que tout ce qui est dans les √Čcritures doit s'accomplir. Laissons cela reposer pendant une minute. Voyez-vous, tout ce qui se trouve dans les √Čcritures doit s'accomplir. Alors, si Dieu a dit quelque chose... vous y √™tes! Cela doit s'accomplir, Mais, si cela ne s'accomplit pas, ce n'est pas la Parole de Dieu. Alors, s'il se trouve que c'est pas la Parole de Dieu, alors, o√Ļ en sommes-nous? Prenons quelque chose qui ressemble √† Dieu ou faisons autre chose. Comme la Bible le dit: ¬ęMangeons, buvons et soyons joyeux, car, demain, nous mourrons.¬Ľ Voyez-vous?

47    Si cela n'est pas la Parole de Dieu, alors, nous sommes tous perdus. Et si c'est la Parole de Dieu, Dieu est absolument li√© √† Elle par l'honneur! Le Dieu qui est la Fontaine de tout honneur, le Commencement de tout honneur, qui est la Source de tout honneur, qui est la Source de toute v√©rit√©, doit tenir Sa Parole! Et si ceci n'est pas la Parole de Dieu, alors, qui est Dieu? O√Ļ est Dieu? Ou, y a-t-il un Dieu?

48    ¬ęOh, vous dites, Fr√®re Branham, je le sens.¬Ľ
    Oh! les pa√Įens peuvent vous dire la m√™me chose de leurs idoles... Les voyages vous parlent, quand vous voyez ces choses de vos yeux! ¬ęAinsi, je crois que je pourrais regarder et voir ceci.¬Ľ
    Oui. ¬ęJe fais aussi cela¬Ľ, mais, souvenez-vous que les pa√Įens font la m√™me chose. La moralit√© en Afrique, de certaines de ces tribus, ferait que les Am√©ricains, qui s'appellent chr√©tiens, se sentent honteux d'eux-m√™mes devant la moralit√© et la propret√© de gens qui adorent des idoles pa√Įennes. Ainsi, c'est peut-√™tre Dieu. Vous voyez, ce que je veux dire? Voyez-vous, quand vous regardez les choses en face, c'est un grand cercle que vous devez couvrir. Ainsi, vous devez avoir quelque part un endroit o√Ļ revenir et placer vos mains.

49    Maintenant, prenons les pr√©tentions des Luth√©riens: ELLES FAILLISSENT! Prenons les pr√©tentions des Catholiques: ELLES FAILLISSENT! Prenons les pr√©tentions des Baptistes, des Pentec√ītistes: ELLES FAILLISSENT! Ainsi, vous ne pouvez mettre votre confiance en elles. Mais, il n'y a pas une seule chose √©crite dans cette Bible que Dieu n'ait pas prouv√©e, au travers de quelqu'un, que c'est la V√©rit√©. C'est la V√©rit√©.

50    Comme je l'ai souvent dit: ¬ęPeut-√™tre que ma foi ne montera pas jusqu'o√Ļ celle d'√Čnoch est mont√©e, mais, assur√©ment, je ne me mettrais pas sur le chemin de celui qui pourrait y monter.¬Ľ Quelle grande foi! Ces donn√©es de base sont la raison pour laquelle je crois la Bible, et c'est l√† que je prends mon texte.

51    Maintenant, voici la chose que je puis affirmer: c'est que je ne crois pas que la Bible se contredise; aussi, je jette un d√©fi au monde, √† n'importe qui, qui pr√©tendrait le contraire; et je l'invite √† venir vers moi et √† me le prouver. Venez, prouvez-le. La Bible ne se contredit pas; c'est vous qui contredisez la Bible. Dieu ne peut pas se contredire. S'Il le fait, alors, Il n'est pas Dieu. Et, si cette Parole est Dieu, et qu'Elle se contredit, alors, vous faites Dieu se contredire. Alors, o√Ļ est votre Dieu? Cela devient quelque peu confus, compliqu√©, n'est-ce pas?

52    Si Dieu se contredit, Il n'est pas plus que moi, ou pas plus que vous, car, Il peut se contredire. La Parole est l√†, mais, Elle est cach√©e aux yeux des sages et des intelligents.

54    Chacun qui est baptis√© doit l'√™tre dans le Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit. Et si vous n'√™tes pas baptis√©s en utilisant le Nom de J√©sus-Christ, vous n'√™tes PAS baptis√©s dans le Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit! Vous √™tes baptis√©s dans des titres qui appartiennent √† un Nom. Si cela n'est pas la r√©v√©lation correcte, alors la Bible ne serait pas la V√©rit√©, quand Elle d√©clare que chacun baptisa dans le Nom de J√©sus-Christ. Mais, si la Bible... Si tous les Ap√ītres, au travers des √Ęges, baptis√®rent au Nom de J√©sus-Christ, apr√®s que J√©sus leur ait donn√© la commission de baptiser dans le Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit, alors, la Bible se contredit absolument. Mais, si vous regardez bien, ce n'est pas le cas. Ils ont fait simplement ce qu'Il a dit. Pas des titres, mais un Nom. Ainsi, il n'y a aucune contradiction.

55    Combien pourrais-je encore citer de passages que j'ai m√™me inscrits, o√Ļ les gens pr√©tendent qu'Elle se contredit. J'ai demand√© pendant 25 ans (presque 30, maintenant), que quelqu'un me le montre. Cela n'y est pas. Non, monsieur! C'est l√† la V√©rit√©, toute la V√©rit√© et rien que la V√©rit√©, et notre foi se repose l√†-dessus, sur ce que Dieu a dit. N'essayez pas de l'interpr√©ter. Dites-le simplement de la fa√ßon qu'Elle le dit. N'y mettez aucune interpr√©tation particuli√®re, et, je crois, qu'il n'y a rien d'autre...

56    Maintenant, j'esp√®re que si cela fait mal, ce n'est pas moi. J'essaie de dire pourquoi je crois ce que je crois, et pourquoi j'ai agi de la mani√®re dont j'ai agi et fait les choses que j'ai faites. J'essaie de montrer au monde que j'ai fait ceci, parce que c'est ma conviction. Je crois que quiconque, qui se rend coupable d'ajouter un mot √† cette Bible, sa part sera retranch√©e du Livre de Vie. Apocalypse 22: ¬ęQuiconque ajoutera √† Ceci ou retranchera Cela...¬Ľ Je ne crois pas qu'un credo, qu'un dogme, que n'importe quoi d'autre, except√© la Parole de Dieu litt√©rale, soit le plan de Dieu.

57    Toute autre chose est p√©ch√© et vou√© √† la perdition, ceci pour chaque homme, chaque credo, chaque d√©nomination et pour tous ceux qui ajouteront ou retrancheront une lettre de cette Parole. Dieu n'est pas un Dieu du pass√© qui aurait √©crit un Livre et L'aurait mis dans les mains d'un groupe d'hommes, pour le laisser ensuite subir toutes sortes de changements, et finalement l'utiliser pour juger le monde! Dieu, qui l'a √©crit, vit √©ternellement! Il est vivant et confirme Sa Parole. (En √©tudiant les bandes, je d√©sire que vous approfondissez cette remarque, voyez-vous?)

58    J'ai commenc√© avec la Gen√®se et je suis maintenant dans l'Apocalypse, d√©montrant que ceci est la Parole de Dieu. L'Apocalypse dit que quiconque retranchera ou ajoutera un seul mot √† cette Parole verra sa part retranch√©e du livre de Vie. Je regarderai dans l'√Čcriture dans un moment et je la citerai: Apocalypse, le dernier chapitre.

59    Maintenant, que nous enseigne le chapitre premier? Que dit-on de la Parole? Elle est √©ternelle. Elle ne doit pas √™tre alt√©r√©e, en ajoutant ou en retranchant quoi que ce soit. Voyez-vous? Elle ne doit pas √™tre alt√©r√©e. Dieu veille √† cela. Rien ne doit √™tre ajout√©, rien ne peut en √™tre retranch√©, car, Elle est √©ternelle, voyez-vous? Le fondement que j'essaie de vous apporter maintenant se trouve entre la Gen√®se et l'Apocalypse. Elle ne se m√©langera √† rien d'autre.

60    Voici sur quoi nous allons diff√©rer d√®s maintenant jusqu'√† 5 heures, cet apr√®s-midi, voyez-vous. Voici o√Ļ nous ne serons plus du m√™me avis. Combien sont d'accord que c'est l√† le Livre du jugement de Dieu, et que nous serons jug√©s selon la Parole de Dieu? On n'y ajoutera ni n'en retranchera rien. Alors, pourquoi cela a-t-il √©t√© fait? Nous y arrivons maintenant. Pourquoi cela a-t-il √©t√© fait de cette fa√ßon, sans discernement? Nous allons trouver cela entre la Gen√®se et l'Apocalypse, nous conduisant jusqu'√† notre temps en passant par d'autres √Ęges.

61    Maintenant, laissez-moi, rendre cela vraiment clair pour les bandes. Apr√®s que je vous aie dit pourquoi je crois la Parole et ce que Dieu a dit √† son sujet, et qu'il ne fallait rien y ajouter et rien en retrancher, je d√©sire parcourir la Parole avec vous pour le contexte de ce long Message, et vous expliquer ce qui c'est pass√©. Alors, vous pourrez mieux voir la raison pour laquelle je crois ce que je crois, voyez-vous?

62    Cela ne peut √™tre m√©lang√© et cela ne s'hybridera avec rien d'autre. Cela ne s'hybridera pas. Aujourd'hui, l'hybridation des animaux, du ma√Įs, du bl√©, pour en faire un produit de meilleure apparence, est chose courante, mais, ce n'est pas bon du tout. C'est pourri; il n'y a aucune vie en eux. Ils meurent, ils ne peuvent se reproduire. C'est mort. Car, tout ce que nous avons aujourd'hui sur Terre, dans sa forme originelle, est le produit de la Parole prononc√©e par Dieu au commencement!

63    C'est pourquoi un mulet, un animal qui est n√© b√Ętard par un croisement de races, ne peut se reproduire de nouveau. Dieu fit un cheval et Il fit une mule, ou plut√īt Il fit un √Ęne. Vous croisez ces deux ensemble et vous obtenez un mulet. C'est un hybride: C'est pourquoi il ne peut pas se reproduire (nous allons toucher la semence du serpent dans un moment). Il ne peut se reproduire.

64    Maintenant, quel est mon texte? ¬ęLa Parole parl√©e est la Semence originelle.¬Ľ Je d√©sire prouver cela maintenant. Lisons dans Matthieu 24:35. Alors que nous sondons ces √Čcritures pendant quelques instants (je verrai combien de temps nous avons); je d√©sire lire, ici, une parole que J√©sus a prononc√©e. Matthieu 24 et le 35e verset. Chapitre 24, verset 35, cela montre que cette Parole est √©ternelle (c'est ce dont nous avons parl√©).
    En v√©rit√©... (verset 34)... En v√©rit√©, Je vous le dis, cette g√©n√©ration ne passera point que toutes ces choses ne soient arriv√©es. Le ciel et la terre passeront, mais, Mes Paroles ne passeront point.

65    Pourriez-vous, alors, m√©langer quelque chose √† cela? Non! Dans le livre de l'Apocalypse, au chapitre 22 et au verset 19, j'aimerais lire ceci. Apocalypse, chapitre 22 et verset 19, voyons ce qui y est √©crit. Commen√ßons avec le verset 18:
    Je d√©clare √† quiconque... (souvenez-vous maintenant: depuis la Gen√®se o√Ļ Il pronon√ßa la Parole... Voyez-vous?) Je d√©clare √† quiconque... (C'est-√†-dire: pr√™tre, pape, √©v√™que, Presbyt√©rien, √† qui que ce soit)... entend les Paroles de la proph√©tie de ce livre, si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fl√©aux d√©crits dans ce livre.

66    Qu'en est-il de vos dogmes? Qu'en est-il de vos credo non scripturaires que vous √©coutez? De toutes les d√©nominations, il n'y en a pas UNE qui soit excusable. ¬ęEt, si quelqu'un retranche quelque chose des Paroles... (disant que ce n'est pas la m√™me chose, vous savez. Voyez-vous?)... quelque chose des Paroles du livre de cette proph√©tie, Dieu retranchera sa part de l'Arbre de Vie et de la Ville sainte d√©crits dans ce livre.¬Ľ

67    Bien qu'il soit un pr√©dicateur, bien qu'il ait √©t√© un membre d'√©glise pendant toute sa vie, bien qu'il soit un √©v√™que ou un pape, QUICONQUE retranchera UN MOT... simplement un Mot: R√©alisez-vous que c'est un Mot, dont √ąve douta, qui causa tous les maux? Une Parole prononc√©e par Dieu dont √ąve douta √™tre la v√©rit√©, et cela fut la cause de chaque maladie, de chaque affection, de chaque b√©b√© qui souffre, de la construction de chaque h√īpital, de chaque op√©ration qui ait jamais √©t√© effectu√©e, de chaque mort qu'il y ait jamais eu... Tout cela, √† cause d'une personne qui n'a pas cru un Mot! Vous y √™tes.

68    Qu'a essay√© de faire √ąve? De L'hybrider, de Le m√©langer avec quelque chose. Vous devez le prendre de la fa√ßon dont Dieu l'a prononc√©! Cela ne se m√©langera avec rien. Non, monsieur! J√©sus a dit une fois: ¬ęSi vous aviez de la foi comme un grain de moutarde...¬Ľ On m'a dit qu'on ne peut hybrider cette graine de moutarde. Vous ne pouvez la m√©langer avec quoi que ce soit. Vous pouvez m√©langer d'autres graines, mais, vous ne pouvez pas m√©langer cette semence de moutarde, vous voyez, car, elle ne s'hybride pas. Et si vous avez ce genre de foi, prenant une Parole de Dieu... C'est l√† o√Ļ beaucoup d'√©vang√©listes flanchent (nous y reviendrons plus tard), quand ils disent: ¬ęOh! nous croyons ceci¬Ľ, et ils prennent cette Parole et ils peuvent la faire marcher, mais, qu'en est-il de L'autre qui se trouve √† c√īt√©?
    ¬ęHeureux est celui qui observe tous ses commandements; (voyez-vous?) il aura le droit d'entrer dans l'Arbre de Vie, car, dehors les magiciens, les chiens et les fornicateurs...¬Ľ

69    Maintenant, j'ai un auditoire mixte. Mais, j'ai beaucoup de contextes, ici, vraiment directs, c'est pourquoi je d√©sire que vous, soeurs, compreniez. Voyez-vous, soyez s√Ľres de comprendre.

70    C'est pourquoi, nous croyons que c'est la Parole de Dieu; par cons√©quent, la Parole parl√©e de Dieu est originelle. Et tout ce que Dieu a cr√©√© par Sa Parole est originel. Et vous ne pouvez pas hybrider, apr√®s coup, quelque chose qu'il a cr√©√©. la raison pour laquelle √ąve put faire ce qu'elle a fait de sa propre semence, c'est qu'elle n'√©tait pas dans la cr√©ation originelle. Elle est un sous-produit de l'Homme, mais elle n'est pas dans la cr√©ation de Dieu. Dieu cr√©a tout et, ensuite, Il prit une partie de Sa cr√©ation et Il en fit une aide.

71    C'est la raison pour laquelle vous pouvez hybrider un √Ęne et un cheval, mais, cela ne durera pas! C'est la mort! Mais, la Semence originelle a la Vie. Elle revient de nouveau! J'esp√®re que vous pouvez le voir maintenant. La Semence originelle a la Vie. C'est la raison pour laquelle je pense que les cultes, les d√©nominations et les organisations meurent! L'histoire prouve qu'elles sont toutes mortes. Elles ne se sont pas relev√©es; elles ne se rel√®veront jamais. Elles ne peuvent se reproduire. Elles n'ont rien avec qui se reproduire, elles sont st√©riles. C'est pourquoi les enfants d'√ąve meurent.

72    Je prends mon temps, ainsi les bandes... pour donner aux gens du temps pour √©tudier. Je ne veux pas √™tre press√©. Je veux prendre mon temps. Je ne sais pas ce qui arrivera √† partir de l√†, mais je d√©sire dire aux gens que, m√™me si Dieu me retire un jour de ce monde et que je ne vive pas pour voir Sa venue, le Message continuera √† vivre toujours. C'est vrai. Restez avec la Parole.

73    Maintenant, souvenez-vous que, chaque Parole parl√©e de Dieu, est la Semence originelle. Dieu planta chaque chose dans la terre, par Sa Parole; et, aussi longtemps que vous restez avec la Semence originelle, Elle se multipliera et se reproduira. Hybridez-La: Elle mourra! Et, √ąve, la femme, fut la premi√®re chose hybride qu'il y ait jamais eu.

74    J'esp√®re que vous n'arr√™tez pas vos bandes, avant que nous soyons arriv√©s et que nous ayons prouv√© cela, vous voyez, pour simplement vous montrer pourquoi...

75    Elle √©tait une ¬ęhybridatrice¬Ľ, une √©pouse. Remarquez, cela apporta la mort, pour avoir essay√© de prendre la Parole de Dieu et d'y m√©langer un peu de sagesse. Voyez-vous? Vous avez de la sagesse pour l'expliquer, dites simplement: ¬ęDieu l'a dit. Et, cela est r√©gl√©.¬Ľ Dieu l'a dit ainsi et tout est l√†! Si vous ne pouvez l'expliquer, laissez-le, mais dites simplement qu'il en est ainsi, parce que Dieu l'a dit. Vous voyez, c'est cela: Dieu l'a dit!

76    Maintenant, notez bien. Cela ne se m√©langera pas. Cela ne doit pas √™tre alt√©r√©. Dieu punira celui qui le fait. Cela ne s'hybridera √† rien d'autre: C'est la Parole de Dieu seule. Dieu n'a pas besoin de votre parole avec la Sienne. Nous sommes cens√©s ne pas prononcer nos propres paroles; nous sommes cens√©s pr√™cher Sa Parole, la Parole de Dieu.

77    En cons√©quence, la vraie vie peut seulement venir ou se reproduire selon son esp√®ce originelle. Maintenant, quand vous √©tudiez la bande, √©tudiez cela. La vie V-I-E peut seulement se reproduire selon son esp√®ce originelle, de la fa√ßon que cela d√©buta au commencement; alors, cela se reproduit. Si ce n'est pas le cas, c'est un hybride et il expire. Certains d'entre eux s'√©teignent √† la premi√®re g√©n√©ration, vous voyez, c'est alors fini. Il ne peut produire une vie correcte, parce que c'est hybrid√©.

78    Dans Gen√®se 1:11, la Bible dit (Dieu dit): ¬ęQue chaque semence produise selon son esp√®ce.¬Ľ Quand Dieu eut dit cela, ce fut r√©gl√©. C'est toujours r√©gl√©. ¬ęQue chaque semence produise selon son esp√®ce.¬Ľ La m√©langer produit une super-r√©colte. C'est une super-r√©colte de quoi? √Čcoutez, maintenant; d√©brayons! La m√©langer... (j'essaie de les retenir... quel texte je pourrais pr√™cher l√†-dessus... Mais, je me retiens de le faire). La m√©langer produira une super-r√©colte, comme il a √©t√© prouv√©. Mais, quelle sorte de r√©colte? Une r√©colte de mensonge, de mort!

79    Hybridez votre ma√Įs: cela donnera une grosse r√©colte, une meilleure r√©colte ayant une meilleure apparence, mais, c'est mort! Replantez-le, il ne peut se reproduire. C'est termin√©, c'est fini. C'est comme √ąve, vous voyez? Elle produisit une r√©colte hybride. Vous pouvez regarder autour de vous aujourd'hui et voir que c'est vrai. Certainement. Ce n'est pas le dessein de Dieu, non monsieur! Je dois retenir quelque chose √† quoi je pense en ce moment.

80    La m√©langer produit une r√©colte hybride. Et une r√©colte hybride est une r√©colte morte, pour ce qui est de la reproduction. Elle ne se reproduira pas; elle ne le peut pas, car, Dieu l'a dit. Elle doit produire selon son esp√®ce, alors que vous l'avez hybrid√©e.

81    Maintenant, vous pouvez voir l√†, l'√©glise, o√Ļ elle va finir. Elle meurt l√†, car, elle ne peut produire selon son esp√®ce. Pourquoi? Elle est m√©lang√©e! Vous ne pouvez rien en faire. Elle est morte, elle est finie. Bon! C'est pourquoi, chaque g√©n√©ration a son propre r√©veil; une chance lui est donn√©e de retourner √† la Parole. Oh! le Dieu souverain, au jugement...
    Le groupe de John Wesley se l√®vera, et ces M√©thodistes empes√©s d'aujourd'hui r√©pondront de cela! Luther se l√®vera. Les Catholiques se l√®veront. Et ceux qui sont venus apr√®s Ir√©n√©e, Martin, Polycarpe et les autres, devront subir le jugement, pour avoir hybrid√© la Parole de Dieu en faveur de dogmes. Ce groupe de Luth√©riens, qui vint apr√®s le r√©veil de Luther, devra r√©pondre aussi de cela. Le groupe de Baptistes, qui vint apr√®s le r√©veil de Smith, devra faire la m√™me chose. Celui d'Alexandre Campbell devra faire de m√™me. Et les Pentec√ītistes aussi. Lors de ce r√©veil originel, quand le Saint-Esprit tomba et appela un peuple √† sortir, et que Dieu essaya de lui faire parvenir Sa Parole, ils s'organis√®rent, s'√©tablirent et form√®rent une d√©nomination. Et, √† ce moment-l√†, ils moururent; vous dites: ¬ęMais, regardez ce qu'ils font.¬Ľ

82    Nous y reviendrons un petit peu plus tard, aujourd'hui. Nous sommes en train d'arriver √† tous les... Je plante simplement la semence, maintenant. Dans un moment, nous allons vous montrer ce qui arriva.

83    C'est pourquoi... chaque g√©n√©ration a son r√©veil et Dieu suscite un homme √† qui il confie Sa Parole et le fait partir avec le Message pour cet √Ęge. Et, aussit√īt que cet homme est retir√© de la sc√®ne, quelqu'un d'autre s'en empare et l'hybride, et tout cela retombe...

84    Je pourrais m'arr√™ter ici une minute, nous ne sommes pas press√©s. Revenez en arri√®re, et vous verrez que c'est exactement ainsi que cela d√©buta tout au commencement dans la Gen√®se. Lors de la cr√©ation, Dieu pr√©vit en l'Homme Sa propre r√©colte, mais, √ąve l'hybrida. Vous voyez ce qui arriva? Ce fut le jugement pour √ąve.

85    Luther et tous les autres produisirent. Christ produisit. Les ap√ītres et les proph√®tes produisirent. J√©sus n'a-t-Il pas dit: ¬ęLequel des proph√®tes envoy√©s par Dieu, vos p√®res n'ont-ils pas pers√©cut√©s?¬Ľ

86    N'a-t-Il pas enseign√©, une fois, qu'un Roi envoya Son serviteur, et, ensuite, qu'Il envoya un autre serviteur, et encore un autre serviteur, et, ainsi de suite, et que, finalement, Il envoya Son propre Fils? Voyez-vous? Chaque g√©n√©ration re√ßut... parce que cela est la r√©p√©tition de ce qui s'est pass√© avec Adam et √ąve, la premi√®re r√©colte dans le jardin d'√Čden. La moiti√© fut perdue, les vierges sages, les vierges endormies. La moiti√©... L'une garda la Parole, l'autre l'hybrida. Il en a toujours √©t√© ainsi au travers des √Ęges. Nous prouverons cela par la Parole de Dieu et par l'histoire. C'est vrai--l'hybridation.

87    L'hybridation d√©buta, premi√®rement, dans l'√Čden, dans la Gen√®se. Ce fut le commencement. Et cela se termine ici dans l'Apocalypse, √† la seconde venue de Christ. Maintenant, souvenez-vous que c'est la raison pour laquelle chaque g√©n√©ration a son propre r√©veil et re√ßoit une chance de retourner √† la Parole. Ensuite, ils l'hybrident, et, au lieu de la prendre et de continuer, ils vont ailleurs.

88    Ma mission est, je crois, que Dieu m'a appel√© √† cela... je dois dire des choses personnelles, aujourd'hui, car, c'est ce que je vous ai dit que je ferais, voyez-vous? Et, ensuite, parler au monde. Quelle est ma mission sur Terre? C'est d'annoncer et de pr√©parer la venue de la Parole (voyez-vous?)... la venue de la Parole qui est Christ. Et Christ a, en Lui, le Mill√©nium et toutes ces choses, car, Il est la Parole. Voyez-vous?

89    Tr√®s bien. J√©sus dit, dans Jean 3:5 (si vous voulez l'inscrire)... C'est Jean 3:5. Nous savons tous cela. Je vais le lire, car, quelqu'un sur les bandes n'aura peut-√™tre pas la possibilit√© de le faire √† ce moment-l√†. Je lirai dans Jean au chapitre 3 et au verset 5, et nous verrons ce que J√©sus a dit. Nous pourrions commencer un peu avant, au verset 3:
    J√©sus lui r√©pondit: ¬ęEn v√©rit√©, en v√©rit√© Je te le dis, si un homme ne na√ģt de nouveau, il ne peut voir le Royaume de Dieu.¬Ľ
    Nicod√®me lui dit: ¬ęComment un homme peut-il na√ģtre quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa m√®re et na√ģtre?¬Ľ
    J√©sus r√©pondit: ¬ęEn v√©rit√©, en v√©rit√©, Je te le dis, si un homme ne na√ģt d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.¬Ľ

90    Cela est-il une Semence? Chaque Parole parl√©e de Dieu est une Semence, c'est vrai. Je vais vous prouver cela dans une minute, o√Ļ J√©sus l'a dit. Chaque Parole parl√©e de Dieu est une Semence. Alors, si un homme ne na√ģt de nouveau... Pourquoi doit-il na√ģtre de nouveau? Il est mort dans la chair dans laquelle il est. Il est un hybride. Il doit na√ģtre de nouveau. Pourquoi? Il fut con√ßu dans le p√©ch√©, depuis le p√©ch√© d'√ąve, enfant√© dans l'iniquit√©, et vint au monde disant des mensonges. Il est un menteur pour commencer. Peu importe combien il est adroit, √©duqu√© etc. Il est un menteur, la Bible dit qu'il l'est. Peu importe combien ses parents sont sanctifi√©s ou n'importe quoi d'autre, il est un menteur d√®s le commencement.
    Et, la seule fa√ßon qu'il puisse dire la v√©rit√© est de prononcer les Paroles m√™mes de Dieu. C'est la seule mani√®re par laquelle la V√©rit√© peut venir. Il est encore un menteur, s'il dit quelque chose qui soit contraire √† cette Parole.

91    C'est tr√®s cat√©gorique, mais, c'est ce que Dieu a dit: ¬ęQue Dieu soit reconnu pour vrai et tout homme pour menteur.¬Ľ Voyez-vous? N'importe quelle parole qui sort de sa bouche, qui est contraire ou nie la Parole de Dieu, qui la limite √† une race ou √† une g√©n√©ration ou quoi que ce soit d'autre, fait de lui un menteur. Exactement. Il doit na√ģtre de nouveau, alors il voit chaque Parole. La seule mani√®re par laquelle il puisse na√ģtre de nouveau, c'est que la Vie de Dieu produise en lui cette Vie.

92    Une semence doit avoir de l'eau pour cro√ģtre. Maintenant, si vous mettez une semence dans la terre et qu'il n'y ait pas d'humidit√© dans le sol, c'est l√† simplement de la poussi√®re... Elle ne cro√ģtra pas dans la poussi√®re. Elle ne le peut pas. Elle doit avoir un certain pourcentage d'humidit√©, sinon, elle ne cro√ģtra pas. N'est-ce pas vrai? La lettre tue, mais l'Esprit nous donne la Vie, vous voyez? Elle doit avoir de l'humidit√© pour cro√ģtre.

93    Sa Parole est la Semence. Pour prouver cela, lisons dans Luc Chapitre 8, verset 11, et voyons si cela est vrai ou pas... si la Bible dit que Sa Parole est la Semence. Luc Chapitre 11... ou, plut√īt, chapitre 8 et verset 11, et nous verrons que ce Dieu dit √† ce sujet. Chapitre 8, verset 11. Il commence √† leur parler... Il y a beaucoup de choses √† dire √† ce sujet. Commen√ßons au verset 4 et lisons.
    Une grande foule s'√©tant assembl√©e, et des gens √©tant venus de diverses villes aupr√®s de lui, il dit cette parabole:
    Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin: elle fut foul√©e aux pieds, et les oiseaux du ciel la mang√®rent.
    Une autre partie tomba sur le roc: quand elle fut lev√©e, elle s√©cha, parce qu'elle n'avait point d'humidit√©.

94    L'humidit√©! Les Baptistes, Presbyt√©riens, Luth√©riens sont sans eau! Quand l'un d'eux vient de se convertir, il regarde directement √† Christ et il croit. Mais, la premi√®re chose qui arrive, cette d√©nomination le lie √† un endroit, et l'humidit√© de l'Esprit le quitte. Il devient un d√©nomination et il meurt. Pas seulement les Baptistes, mais aussi les Pentec√ītistes! Vous ne croyez pas cela, je sais que beaucoup d'entre vous ne le croient pas, mais, attendez un petit peu. Nous verrons si la Bible d√©clare cela ou pas. Bon, un manque d'humidit√©; le dernier mot du sixi√®me verset du chapitre 8: le manque d'humidit√©.
    Une autre partie tomba sur le roc: quand elle fut lev√©e, elle s√©cha, parce qu'elle n'avait point d'humidit√©.

95    Vous voyez, qu'est-ce que c'est? Il continue et dit que certains, aussit√īt qu'ils deviennent... (je ne vais pas porter de coup aujourd'hui). Je pense simplement que chez les hommes d'affaires chr√©tiens, chez le reste de ces organisations pentec√ītistes et chez ces gens qui construisent toutes ces choses qui valent des millions de dollars, les richesses du monde ont √©touff√© en eux la gloire et l'Esprit de Dieu. Ils sont en train de mourir, parce qu'Elle est √©touff√©e. Le monde, l'int√©r√™t pour le monde a √©touff√© la Parole en eux.

96    La femme d√©sire √™tre active, couper ses cheveux, avoir une coiffure gonfl√©e comme un hydroc√©phale, porter des shorts et ressembler au reste du monde. Le pr√©dicateur, lui, est debout √† la chaire, alors qu'eux pratiquent leurs ¬ęamen¬Ľ. Il a peur de pr√™cher la v√©ritable Parole de Dieu, par crainte qu'on lui coupe les vivres. S'ils ne peuvent rouler en Cadillac, ils ne sont m√™me plus consid√©r√©s comme des √™tres spirituels. C'est vrai. S'ils ne peuvent se v√™tir d'habits √©l√©gants et tout cela, on dit alors d'eux qu'ils sont r√©trogrades. Ils ont perdu leur estime.

97    Un vieillard qui est l√† au fond, Fr√®re Kidd, m'a dit, ce matin, qu'ils ne le veulent plus, parce qu'il est vieux et qu'il reste tout √† fait avec la Parole. Qu'est-ce qui se passe? Ils manquent d'humidit√©. C'est vrai.
    Une autre partie tomba dans la bonne terre: quand elle fut lev√©e, elle donna du fruit... Apr√®s avoir ainsi parl√©, J√©sus dit √† haute voix: Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

98    Oh! quelle parabole! Combien j'aimerais pourvoi pr√™cher l√†-dessus, ¬ęApr√®s avoir ainsi parl√©...¬Ľ le verset 8 du chapitre 8:
    Une autre partie tomba dans la bonne terre: quand elle fut lev√©e, elle donna du fruit au centuple. Apr√®s avoir ainsi parl√©, Il dit √† haute voix... (Il cria peut-√™tre comme ceci, quand Il dit:) Elle donna du fruit au centuple. Que celui qui a des oreilles entende...

99    En d'autres termes, si votre oreille est accord√©e avec Dieu, qu'elle entende, vous voyez?
    Ses disciples lui demand√®rent ce que signifiait cette parabole. Il r√©pondit: Il vous a √©t√© donn√© de conna√ģtre les myst√®res du Royaume... (les myst√®res... voyez-vous de quoi il parle, ici? Maintenant, observez. Quels sont les myst√®res du Royaume? Observez une minute.) ...Les myst√®res du Royaume de Dieu. Mais, aux autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu'en voyant ils ne voient point, et, qu'en entendant, ils ne comprennent point.

100    (Vous voyez? Mais, la Parole de Dieu retombe sur eux pour les juger, car, ils l'ont effectivement entendue! C'√©tait l√†!)
    Voici ce que signifie cette parabole: la semence, c'est la Parole de Dieu.

101    Quelle est la Semence de la Vie? La Parole de Dieu! En cons√©quence, pour avoir la vie, vous ne pouvez pas passer un credo, vous ne pouvez pas passer par une d√©nomination, vous devez revenir √† la Parole! La Semence de la Vie.

102    Bien. La Parole est Sa Semence et Son Esprit est l'eau. Maintenant, retournons √† Jean 3:14, et l√†, vous l'avez de nouveau, voyez-vous? l'Esprit est l'eau.

103    Maintenant, regardez Jean 3:14; nous comprenons ce que cela veut dire, Si vous voulez le lire:
    Et comme Mo√Įse √©leva le serpent d'airain dans le d√©sert, il faut de m√™me que le Fils de l'Homme soit √©lev√©.

104    Voyez-vous? Si Mo√Įse √©leva le serpent d'airain, ce fut pour la m√™me cause que Christ fut √©lev√©. Qu'est-ce? Mo√Įse √©leva le serpent d'airain, afin que le peuple qui p√©rissait puisse avoir l'eau pour la Vie. Et regardez, J√©sus... (√Ē Dieu!) J√©sus est la Parole de Dieu. Nous allons faire entrer cela cet apr√®s-midi, vous voyez; prouver cela.

105    J√©sus est la Parole de Dieu, et Il la fait √©clater pour que la Vie... (la Vie qui est √† l'int√©rieur de la Semence) cette Vie qui est Esprit, l'eau coulant sur... que l'Esprit sur la Semence de Dieu produise la Vie de la Semence. Et si cela produit quelque chose d'autre, il y a l√†, alors, une autre sorte de semence! Amen. Comprenez-vous?

106    Si l'Esprit de Dieu vient pour arroser la Semence, si la Semence est arros√©e, cela produira la Vie de la Semence. Est-ce clair? Il a √©t√© donn√© pour produire la Vie de la Semence.

107    Je crois que la Bible est la Parole, l'enti√®re V√©rit√©, et J√©sus est la Parole rendue manifeste. Lui et Sa Parole sont une et m√™me chose. Qu'√©tait-Il? Regardez maintenant. Il √©tait cette Semence. (Je dois garder quelque chose pour le donner ici, ce soir, vous voyez. Mais, c'est difficile.)

108    Il √©tait cette Semence qu'√ąve aurait d√Ľ produire. Le comprenez-vous? Il √©tait la Semence qu'√ąve devait produire, mais elle l'hybrida en ne croyant pas la Parole de Dieu. Ainsi, Il √©tait cette Semence, et la seule mani√®re qu'il pouvait y avoir la Vie dans la reproduction, c'est que la Vie devait venir au travers de cette Semence, et cette Semence devait mourir, afin de propager la Vie! Ne--ne pouvez-vous pas le voir? C'est pourquoi l'Eau fut donn√©e, pour arroser la Semence!

109    Le Saint-Esprit qui √©tait dans le jardin d'√Čden devait arroser la Semence. L'Homme n'√©tait pas fait pour mourir, il fut cr√©√© pour vivre, mais l'hybridation apporte la mort. Elle hybrida. Maintenant, vous niez la semence du serpent, alors je vous demanderai: ¬ęPourquoi y a-t-il ces services fun√®bres?¬Ľ
    Elle √©tait hybride. Chacun de nous est hybride depuis le commencement. C'est la raison pour laquelle vous √™tes constamment en train de mourir. Mais (√Ē Dieu!) il y a un germe de Vie qui vient de la vraie Semence, Celle que Dieu prouva √™tre Sa Semence. Il le ressuscita! Voyez-vous? Afin que cette Vie, qui traversa la Semence originelle, comme celle qui fut donn√©e √† √ąve, aille sur Sa v√©ritable √Čglise et que cela produise de nouveau la Vie au travers de la naissance, au travers du Sein de Son √Čpouse. Voyez-vous?
    Oh! c'est si riche et si glorieux. Je r√©serverai un petit moment √† cette √©tude et, ainsi, cela entrera mieux.

110    Il est cette Semence. Il est cette Semence qui fut produite par la Parole de Dieu: ¬ęQu'il me soit fait selon Ta Parole.¬Ľ Voil√† la Semence. Voyez-vous? Recevoir la Parole, voyez-vous? J√©sus est la Parole rendue manifeste. Lui et la Parole sont une et m√™me chose, c'est pourquoi cela fut rendu manifeste en Lui si parfaitement. La raison pour laquelle Dieu se manifesta Lui-m√™me si parfaitement en J√©sus, c'est qu'Il √©tait la Semence-Parole, le germe de la Parole. Le germe qui est √† l'int√©rieur de la Semence, c'est la Vie dans la Semence. Vous saisissez? Vous voyez, c'√©tait le... Il √©tait le Germe de la Parole de Dieu.
    Le germe est l'Esprit. Le germe est l'Eau, et J√©sus devait √™tre bris√© l√†, afin que cette Semence puisse r√©pandre Sa Vie sur d'autres semences, Voyez-vous? Il a m√™me dit: ¬ęJ'ai d'autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie. Elles vont voir cela. Elles vont recevoir cette parole et rester exactement avec Elle. Et, j'envoie l'Esprit pour L'arroser, et, Elle produira la puissance de Dieu.¬Ľ Cela produira... Et, Elle ne peut dire: ¬ęMonsieur Ivraie, venez vivre avec moi.¬Ľ
    Non, non monsieur! Non, non! Elle ne le fera pas. Non vraiment pas. Elle ne se m√©lange pas. Vous ne pouvez m√©langer la mort et la vie. Vous ne pouvez √™tre mort et vivant, en m√™me temps.

111    Ainsi, voyez-vous ce que je veux dire? c'est le Germe qui vient de la Semence, Il l'est. Il est la Parole de Dieu parfaitement manifest√©e. C'est la raison pour laquelle, en lui, se trouvait la chose parfaitement correcte. Le fils du premier Adam √©tait le fils promis au travers d'Adam, lequel par Adam continua la race humaine. Mais, √ąve L'hybrida au travers du serpent et cela produisit une g√©n√©ration d'enfants b√Ętards, n√©s pour la mort et sans Vie. Et J√©sus vint, √©tant cette Semence. Il l'a prouv√©. Tout ce qu'Adam avait perdu, J√©sus le poss√©dait. Vous voyez cela? il est le v√©ritable... √ąve aurait finalement mit au monde cet enfant-Semence, mais elle l'hybrida, fit entrer le serpent, √©coutant la sagesse, la compr√©hension, la connaissance.

112    Maintenant, attendez jusqu'√† ce que nous parlions de l'√Čpouse. C'est la raison pour laquelle je crois ce que je crois. Cela doit revenir √† cette Parole. C'est la raison pour laquelle je dis que, si quelqu'un d√©sire discuter avec moi, me parler au sujet de cette Parole, qu'il vienne! C'est vrai. J'ai propos√© cela tout le temps. Si vous pensez que le fait de baptiser dans le Nom de J√©sus-Christ n'est pas la mani√®re correcte, venez m'en parler. Si vous ne croyez pas qu'il y a une chose telle que la semence du serpent, venez me voir. Prenons simplement la Parole. Si vous ne croyez pas que les femmes devraient avoir une longue chevelure et que c'est l√† leur voile, venez m'en parler avec la Parole √† l'appui. Si vous ne croyez pas que la fin des temps est proche, et que ces choses dont je parle sont... Venez m'en parler, vous voyez.

113    Vous ne pouvez √™tre une Semence et √™tre en d√©saccord avec la Parole, car, la Parole est la Semence. Et si vous √™tes la Parole, comment pouvez-vous √™tre en d√©saccord avec Elle? Vous seriez en d√©saccord avec vous-m√™me. Vous annuleriez votre propre dessein. Par exemple, on m'a dit: ¬ęPourquoi sortez-vous avec des gens comme cela?¬Ľ
    Eh bien! si je ne le faisais pas, j'annulerais le dessein-m√™me pour lequel j'ai √©t√© envoy√© ici. Il doit y avoir une Lumi√®re.

114    Maintenant, alors que nous continuons, nous allons prendre ces choses et vous montrer comment elles sont exactement et parfaitement en accord avec la Parole.

115    Maintenant... Oui, monsieur! Il est... C'est pourquoi Dieu pouvait oeuvrer au travers de Lui. Et, qu'a-t-Il dit lorsqu'Il √©tait ici sur Terre? ¬ęJe ne fais rien que le P√®re ne m'ait montr√© d'abord.¬Ľ Parfaitement! Et, quoi qu'Il ait fait, c'√©tait toujours confirm√© par les √Čcritures. Il dit: ¬ęSondez les √Čcritures, car, ce sont Elles qui t√©moignent de Moi, et si Je ne fais pas les choses qu'Elles ont dit que Je ferai, alors, Je ne suis pas cette Semence originelle. Mais, si Je fais effectivement ces choses, alors, pourquoi ne Me croyez-vous pas? (C'est vrai). Si vous ne pouvez m√™me pas croire ce que Je suis, alors, croyez la Parole que Je prononce: croyez les oeuvres que Je fais, parce que Ma Semence ne peut produire que ce que Je suis.¬Ľ

116    L'ivraie ne peut √™tre que de l'ivraie. Vous pouvez l'hybrider avec n'importe quoi d'autre, mais elle restera toujours de l'ivraie. C'est vrai. Elle acceptera cela.

117    C'est la raison pour laquelle quelqu'un qui est double est un hypocrite. C'est un hybride. Un homme qui pr√©tend √™tre un homme de Dieu et qui nie la Parole, est un hypocrite. Un mulet qui pr√©tend √™tre un cheval, alors qu'il n'en est pas un... Il dit: ¬ęJe suis un √Ęne.¬Ľ Il n'est ni l'un, ni l'autre. Vous √™tes un hypocrite, n√© b√Ętard, exactement. C'est cat√©gorique, mais c'est ainsi. Il ne cherchait pas √† faire cela. L'homme l'a fait avec sa sagesse. C'est l√† o√Ļ il est arriv√©. C'est l√† o√Ļ toute la sagesse de l'homme aboutit, √† un √™tre b√Ętard. Bien.

118    C'est pourquoi J√©sus √©tait si parfaitement manifest√©. Dieu √©tait si parfaitement manifest√© en J√©sus, car, Il √©tait la Parole de Dieu. Il √©tait la Parole de Dieu. C'est la raison pour laquelle Il ne pouvait rien produire, si ce n'est exactement Dieu. Et, si Dieu est en vous, que pouvez-vous √™tre de plus?

119    J√©sus n'a-t-Il pas dit des proph√®tes, √† qui la Parole de Dieu venait... √Ä qui venait la Parole de Dieu? Aux proph√®tes! J√©sus ne les a-t-Il pas appel√©s des dieux? Pourquoi? Dieu √©tait manifest√© en eux. Qu'est-ce que c'√©tait? La Parole parl√©e manifest√©e. Voyez-vous? C'est cela. Il dit: ¬ęComment pouvez-vous nier, dire... Si vous aviez de la sagesse, vous comprendriez.¬Ľ Il dit: ¬ęJe... Comment pouvez-vous dire que vous... Dieu, Lui-m√™me, les a appel√©s des dieux.¬Ľ Et, Il dit: ¬ęComment pouvez-vous dire que vous croyez en eux, alors que vous Me reniez, quand Je dis que Je suis le Fils de Dieu?¬Ľ

120    Pourquoi n'ont-ils pas vu cela? C'est la m√™me chose aujourd'hui: ¬ęJe suis cette Semence qui devait venir (la semence de la femme).¬Ľ
    Au serpent: ¬ęJe te donnerai une Semence.¬Ľ Le serpent l'avait d√©j√† souill√©e.
    Il dit: ¬ęMais, la Semence que Je te donne lui √©crasera la t√™te.¬Ľ Il reprendra cette chose de nouveau! Amen! Je souhaiterais que chacun puisse voir cela. ¬ęJE SUIS VENU POUR CONQU√ČRIR ET POUR CORRIGER CE QU'Il A FAIT.¬Ľ Et la seule fa√ßon que Je puisse le faire est d'utiliser √† nouveau une femme, qui croit enti√®rement en la Semence, l√† o√Ļ une autre a dout√©. Une femme croyait la Parole, alors qu'une autre ne la croyait pas. ¬ęJe suis ce Vainqueur. Je suis celui qui vient pour donner la Vie au travers de Ma mort, afin de payer la ran√ßon de son p√©ch√©. Et ma Vie vous sera donn√©e et Elle coulera sur vous et vous serez des fils et des filles de Dieu.¬Ľ (Voyez-vous?) Tant que la Semence s'y trouve.

121    Si vous l'hybridez, vous n'avez rien, si ce n'est un enfant b√Ętard d√©nominationnel. C'est tout. Tout ce qui nie la Parole. Excusez-moi, soeurs, je d√©sire que vous... Je dois le dire de la fa√ßon exacte comme c'est dit ici, vous voyez. Et, c'est ainsi.

122    Tous les fils de Dieu doivent √™tre identiques. Oui, monsieur! √ätre n√©s de la Parole et de l'Esprit nous ram√®ne de nouveau √† la Parole parl√©e, comme dans Jean 3. Voyez-vous? √ätre n√©s d'eau et d'Esprit, qu'est-ce que cela fait? Cela vous ram√®ne de nouveau √† la place o√Ļ vous auriez d√Ľ √™tre au commencement. Voyez-vous? C'est la raison de la mort de Christ: Nous ramener de nouveau √† quoi? √Ä √™tre des fils de Dieu.

123    Si √ąve avait donn√© la Vie √† cet enfant... Elle l'aurait fait finalement. Dieu ne lui a-t-Il pas dit: ¬ęMultipliez et remplissez la Terre.¬Ľ Mais, elle devait marcher de ce c√īt√©-l√† et jouer le r√īle d'une prostitu√©e.

124    Vous dites: ¬ęC'est cat√©gorique, Fr√®re Branham.¬Ľ
    Mais, attendez un petit peu; nous y reviendrons plus tard. Voyez-vous? Vous dites: ¬ęCela ne se peut pas.¬Ľ
    Eh bien! nous verrons si la Parole le dit ou pas. Voyez-vous? Alors, la question sera tranch√©e. Ceci n'est pas cach√©. Si cela l'est, c'est cach√© √† ceux qui sont perdus. Vous voyez, c'est ainsi.

125    Maintenant, cela vous ram√®ne directement √† la Parole parl√©e. Alors, nous sommes la Parole de Dieu rendue manifeste. Voyez-vous? J√©sus a dit la m√™me chose: ¬ęCelui qui croit en Moi (qui sait qui je suis, pourquoi je viens et le dessein que j'ai de ramener un homme √† croire la Parole de Dieu, en ne prenant rien d'autre avec Elle)... les oeuvres que je fais, il les fera aussi.¬Ľ
    Vous y √™tes.

126    Pourquoi ne voyons-nous pas cela, aujourd'hui? Parce que c'est hybride; ce sont des enfants b√Ętards, m√©lang√©s. C'est un mulet, il ne sait pas √† quoi se rattacher. Il ignore tout de son p√®re et de sa m√®re. Il n'a pas de pedigree. Il n'a rien pour lui: c'est une cr√©ature ill√©gitime.

127    Il en est ainsi avec chaque personne qui pr√©tend croire Dieu, sans croire Sa Parole, et qui prend un credo d√©nominationnel pour le croiser avec la Parole. Vous voyez, vous n'√™tes pas de Dieu: vous √™tes mort. Vous ne pouvez √™tre mort et vivant en m√™me temps. Ainsi, m√™me la Parole de Dieu ne grandit pas en vous. Vous jouez simplement le r√īle d'un hypocrite, qu'il s'agisse d'un √©v√™que, d'un pr√™tre, d'un cardinal, de qui que ce soit. C'est vrai. Cela doit √™tre la Parole de Dieu ou vous √™tes mort, simplement un enfant ill√©gitime. Et la Parole de Dieu... Dieu en partie ne cro√ģtra point en vous. Vous pouvez cro√ģtre dans le m√™me champ (nous allons y arriver bient√īt), mais vous--vous n'√™tes certainement pas dans la bergerie. Cela ne cro√ģtra pas.

128    Bon. Tr√®s bien. Consid√©rons alors la Parole parl√©e. Nous sommes la Parole de Dieu rendue manifeste. C'est ainsi que Dieu veut Son √Čglise, afin de se manifester Lui-m√™me. Comment peut-Il se manifester, √† moins que Sa propre Semence soit dans cette personne? Comment pouvez-vous utiliser vos propres pens√©es et Dieu se manifester au travers de vous? Comment pouvez-vous prendre votre propre croyance et dire: ¬ęEh bien! mon pasteur enseigne... mon credo dit que le jour des miracles...¬Ľ
    Comment allez-vous faire cela et √™tre ensuite un fils de Dieu manifest√©? Comment allez-vous le faire? La mort de J√©sus ne repr√©sente rien pour vous. ¬ęOh! je l'accepte comme mon Sauveur.¬Ľ
    Vous ne le faites pas! Vous dites que vous le faites, mais, vous ne le faites pas! Vos oeuvres prouvent ce que vous √™tes. J√©sus a dit la m√™me chose. ¬ęSi vous pensez que Je suis n√© d'une fa√ßon ill√©gitime...¬Ľ
    Ils dirent: ¬ęNous, nous sommes les fils d'Abraham et nous n'avons besoin de personne pour nous enseigner.¬Ľ

129    Il dit: ¬ęSi vous √©tiez les enfants d'Abraham, vous M'auriez connu.¬Ľ Voyez-vous? Il dit: ¬ęLequel d'entre vous Me condamne de p√©ch√© (d'incr√©dulit√©)? Montrez-moi une seule chose que Dieu ait promise √† Mon sujet et qui ne se soit pas accomplie. Montrez-moi une seule chose que le P√®re ait promise et que Je n'aie pas accomplie. Le p√©ch√©, c'est l'incr√©dulit√©. Alors, voyons comment vous produisez cela.¬Ľ Cela les d√©concerta. Voyez-vous? Certainement. Il dit: ¬ęQui M'accuse? Qui Me condamne de p√©ch√© et d'incr√©dulit√©?¬Ľ Voyez-vous? ¬ęSi je ne crois pas, alors, pourquoi le P√®re accomplit-Il Sa volont√© au travers de Moi, comme Il le fait, chaque Parole qu'Il a promise? Maintenant, faites-Moi voir o√Ļ vous en √™tes dans tout cela.¬Ľ

130    Alors, qui est n√© d'une fa√ßon ill√©gitime? Eux! Des ill√©gitimes professant √™tre des enfants de Dieu. J√©sus a d√©clar√©: ¬ęVous avez pour p√®re le diable et vous faites ses oeuvres.¬Ľ Quel genre d'oeuvres le diable a-t-il faites? Celles d'essayer d'hybrider la Parole de Dieu au travers d'√ąve! C'est exactement ce que font ces grandes d√©nominations, aujourd'hui. Elles font les oeuvres du diable, leur p√®re. Elles essaient de prendre un credo et de le croiser avec la Parole de Dieu! C'est ce que Satan a fait au commencement, leur p√®re, le diable.

131    Que Dieu vous b√©nisse, fr√®res! SORTEZ DE CELA! J√©sus l'a dit. Si vous avez un petit quelque chose de Dieu en vous, vous devriez regarder et voir cela. hybrides! Oh! par exemple!

132    Les oeuvres que J√©sus a faites, si un homme a la Semence de Dieu en lui, avec l'Esprit de Dieu arrosant cette Semence, les m√™mes oeuvres que J√©sus fit... Elles √©taient manifest√©es en J√©sus, Lui √©tant la Semence originelle de Dieu. Sa mort vous ram√®ne √† la Semence originelle de Dieu, et, si le m√™me Esprit qui √©tait en Lui est en vous, alors les m√™mes oeuvres seront manifest√©es. Ne croyez-vous pas cela? Bon. Lisons dans Jean 14:12.

133    Vous dites: ¬ęJe suis un croyant, Fr√®re Branham. Je suis s√Ľr que je suis un croyant.¬Ľ
    Tr√®s bien. Je vais voir si J√©sus vous en appellerait un; si la Parole de Dieu vous nomme ainsi.
134    ¬ęEn v√©rit√©, en v√©rit√©... (absolument, absolument), Je vous dis: Celui qui croit en Moi, fera lui aussi les oeuvres que Je fais, et il en fera m√™me de plus grandes que celles-ci, parce que Moi, Je m'en vais au P√®re.¬Ľ

135    Qu'est-ce? La m√™me Semence. Comment pouvez-vous planter du bl√©, ici, et du bl√©, l√†, et dire: ¬ęJe vais avoir des concombres, ici, et du bl√©, l√†.¬Ľ
    Vous ne pouvez le faire. La seule fa√ßon pour que vous avez des concombres, c'est de planter des concombres. Si vous l'hybridez, alors, ce ne sera pas un concombre. Ce sera un hypocrite. Est-ce vrai? Il sera un hypocrite, mes amis! Vous devez le dire. Ce n'est ni l'un, ni l'autre: ce n'est pas un concombre, et ce n'est pas non plus la chose avec laquelle vous l'avez crois√©. C'est un produit de croisement et c'est un mauvais produit. Il est mort en lui-m√™me et il ne peut plus se reproduire. Il est mort o√Ļ il est, il n'ira pas plus loin. Il est fini, c'est tout. Mais, si vous voulez un concombre, commencez avec un concombre. Si vous voulez une √©glise, commencez avec la Parole de Dieu. Si vous voulez une vie selon Dieu, commencez avec la Parole de Dieu. Acceptez la Parole de Dieu dans Sa pl√©nitude, dans toute Sa mesure. Et, s'il y a la pl√©nitude de Dieu en vous, alors la pluie qui tombe produira exactement ce qu'il y a dans votre jardin.
    Alors, maintenant, o√Ļ appara√ģt votre pluie de l'arri√®re-saison? Vous voyez o√Ļ cela va ensuite, n'est-ce pas? Allant vers ces concombres sauvages qu'√Člis√©e prit, et pensant que c'√©taient des concombres de cette--leur √©cole de proph√®tes l√†-bas, cette d√©nomination dont ils faisaient partie: Ils ont ramass√© quelques concombres sauvages pensant que c'√©tait--c'√©tait des pois. Bon.

136    Alors les oeuvres qui seront manifest√©es en lui seront les m√™mes... car, c'est la m√™me Semence, la Parole de Dieu. Le Fils de Dieu est Son type de Semence. Et ce que Sa Vie √©tait, quand l'Esprit fut r√©pandu sur Lui apr√®s Son bapt√™me, la Vie-m√™me qu'Il produisit produira la m√™me sorte de Vie et fera les m√™mes choses qu'Il fit, si c'est la m√™me Semence. La Semence Fils de Dieu produira la Semence Fils de Dieu. Maintenant, honte √† vous, femmes aux cheveux courts, honte √† vous, pr√©dicateurs qui niez cette V√©rit√©. Vous dites: ¬ęC'est en ordre; les cheveux n'ont rien √† faire avec cela.¬Ľ
    Mais, Dieu a dit que cela avait de l'importance.

137    Vous voyez o√Ļ cela en est? Voyez-vous? C'est pourquoi, je crois la Parole. C'est la Semence. Et, si la pluie tombe sur la Semence, elle produira selon Son esp√®ce. Maintenant, qu'en est-il de ces r√©veils? Que voulez-vous faire? 'Un million de plus en 44' [slogan baptiste ‚Äď N.D.T.]: Baptistes, Presbyt√©riens et lesquels encore... Pentec√ītistes. Mais, o√Ļ est cette manifestation des oeuvres de J√©sus-Christ? ¬ęJe ne fais rien que Mon P√®re M'ait montr√©, premi√®rement.¬Ľ D'o√Ļ vient cette sorte de Semence?

138    Le Saint-Esprit arrosera et produira cette Semence. C'est l'eau pour la Semence. Si la Semence a √©t√© plant√©e, c'est exactement le r√īle que joue l'Eau √† son √©gard. Et, si l'Eau tombe sur vous, vous dites: ¬ęQue Dieu soit b√©ni! Laissez-moi vous dire quelque chose, pr√©dicateur. Je suis un tel et je ne crois pas dans ces b√™tises.¬Ľ
    Vous √™tes, alors, simplement d√©nominationnel. Vous n'√™tes qu'un vieil hypocrite d√®s le commencement. C'est la sorte de semence qui fut plant√©e.

139    Ne me comprenez pas mal. Je vous aime, chers amis; j'essaie seulement de vous faire comprendre cela, vous voyez! J'y reviendrai en fin de journ√©e. Je vous laisserai bient√īt aller, mais, je veux une fois que vous voyez au clair sur ce qui est juste, et la raison pour laquelle je crois ce que je crois. Je crois que la diable vous a tromp√©s. Franchement, je sais qu'il l'a fait. Selon la Parole de Dieu qui ne peut faillir, il vous a tromp√©s. Oui, monsieur! C'est pourquoi, je pr√™che ces choses de cette fa√ßon, car la Parole de Dieu l'a d√©clar√© ainsi.

140    ¬ęOh¬Ľ, vous dites, ¬ę... mais, Fr√®re Branham, c'√©tait un jour diff√©rent de celui-ci.¬Ľ
    C'est pourtant la m√™me Parole! Ils ont sorti du bl√© d'un grenier, l√†-bas, qui √©tait du temps de Joseph, et ils l'on plant√© ici il y a deux ans (avez-vous vu cela dans le magazine?) et il a produit une r√©colte de bl√©. C'√©tait toujours du bl√©, c'est pourquoi il s'est reproduit. La seule chose dont il avait besoin, c'√©tait d'un peu d'eau.

141    La Parole de Dieu est la m√™me que lorsqu'Il la pronon√ßa il y a des milliers d'ann√©es. La seule chose dont Elle a besoin, c'est d'eau! Pourquoi n'obtenons-nous pas une r√©colte? Parce que nous avons la mauvaise sorte de semence.

142    ¬ęCombien parmi vous aimeraient changer leur fa√ßon de voir?¬Ľ
    Un fils de la g√©henne deux fois plus que vous lorsque vous avez commenc√©!
    ¬ęCombien parmi vous, M√©thodistes, aimeraient devenir Baptistes? Et vous, Baptistes, qui aimeriez devenir Pentec√ītistes? Apportez simplement votre adh√©sion ici.¬Ľ
    Oh! pour l'Amour de Dieu! Quelle b√™tise! Quelle sottise! Quelle sottise satanique. Il n'y a point de vie du tout dans cela. C'est hybride, hypocrite, mort deux fois, mort et arrach√© avec les racines, J√©sus n'a-t-Il pas dit: ¬ęChaque plante que Mon P√®re c√©leste n'a pas plant√©e sera arrach√©e¬Ľ? Une d√©nomination ou quoi que ce soit d'autre sera arrach√©e! La Parole de Dieu seule demeurera! C'est vrai. C'est ce qu'Il a dit. ¬ęChaque parole des hommes est un mensonge, mais la Mienne est la V√©rit√©.¬Ľ

143    Alors, o√Ļ allons-nous aller? Vous feriez mieux de reprendre vos sens. Mais, vous ne pouvez l'entendre ainsi, √† moins que vous ne soyez pr√©destin√©s √† l'entendre. Nous arrivons √† cela. Ce n'est pas √©tonnant que cela glisse comme l'eau sur le dos d'un canard. Il est fait pour se d√©faire de l'eau, pas pour l'absorber.

144    L'arche √©tait faite avec du bois de gopher et du bois de Sittim. Ils ne sont rien d'autre que des bois creux. Il n'y a rien en eux, si ce n'est du vide. Tout en est retir√©. Il pousse ainsi. C'est le bois le plus l√©ger qui existe, il est plus l√©ger que le balsa. Pourquoi l'ont-ils utilis√©? Pour qu'ils puissent l'impr√©gner de poix. Si cela avait √©t√© du ch√™ne...
    Vous dites: ¬ęLe ch√™ne, n'aurait-il pas √©t√© aussi bien?¬Ľ
    Non, monsieur! Il n'absorbe rien; il le repousse. Il est imperm√©able, tandis que celui-ci absorbe. Et une vraie Semence de Dieu absorbe l'Esprit! Tout d√©nominationnalisme est √īt√©. Toute incr√©dulit√© est √īt√©e. Et, lorsque le Saint-Esprit entre dans ce germe de Vie qui repose l√†, cela produit un autre fils, exactement. Un autre fils de Dieu est n√©. Amen. Un autre dieu amateur, un autre fils de Dieu.

145    Je suis un Branham, parce que je suis n√© de Charlie et d'Ella Branham. Cela fait de moi un Branham, parce que je suis leur semence. L'union de leurs deux spermes fit une semence et cela me forma.

146    Quand Dieu et Sa Parole deviennent Un, all√©luia!... quand l'Esprit de Dieu arrose la Semence de Dieu, la Parole de Dieu, Il produit Dieu. Ce n'est pas l'individu: c'est Dieu! Pourquoi? Vous √™tes mort, ce n'est plus vous. Vous vous consid√©rez comme mort, rendu creux, attendant le Germe de la Semence. Alors, qu'est-ce que cela? Ce n'est plus vous, ce n'est plus l'Homme, c'est Dieu dans l'Homme. C'est le Germe de la Semence, comme au commencement, la Parole parl√©e. La Parole de Dieu rendue manifeste dans l'Homme; alors, ce n'est pas l'Homme, car l'Homme est mort. Il ne peut √™tre un hybride et un fils en m√™me temps. Il est soit un fils de la mort, ou un fils de la vie. Ainsi, s'il est un fils de la mort, abandonnez le au diable et laissez-le le tuer.
    Quant √† vous, abandonnez-vous √† Dieu une minute, et laissez-le le tuer le diable qui est en vous et le jeter dehors. Laissez-le vous creuser, et, ensuite, laissez Dieu planter Sa propre Vie en vous. Alors, ce n'est plus vous, c'est la Vie de Dieu, parce que c'est la Parole de Dieu qui, une fois arros√©e par le Saint-Esprit, produira la m√™me chose. Le voyez-vous? j'aimerais vraiment pr√™cher sur cela pendant quelques minutes, mais, avec les 30 ou 40 pages de r√©f√©rences Bibliques que j'ai ici... Et, je n'en ai utilis√© que trois jusqu'√† maintenant.

147    Bon, manifest√©... les oeuvres manifest√©es de la m√™me fa√ßon pour nous, car, c'est la m√™me Parole. Maintenant, si vous voulez faire les oeuvres de Christ, faites la m√™me chose qu'Il a faite. ¬ęCelui qui croira en Moi fera mes oeuvres.¬Ľ Qu'est-ce? Celui qui croit quoi? Qu'Il est le Germe de la Semence originelle qui est venu. O√Ļ est la Semence? (Tenez, laissez-moi prendre ces mouchoirs.)

148    Ici, se trouve l'Homme qui √©tait cens√© exister. Voici l'Homme qui √©tait cens√© exister. Que se passa-t-il? √ąve l'hybrida, le croisa. Alors, quelles en furent les cons√©quences? Cela se change en mort et continua √† mourir et √† mourir.

149    Maintenant, Celui-ci vient... Ici, la Parole demeure la m√™me. Voici la Parole qui est l√†, toujours la m√™me. Maintenant, que se passa-t-il? Voici... La Parole, la Parole que Dieu pronon√ßa disant de multiplier et de remplir la terre, ne put trouver un endroit o√Ļ se r√©aliser. Finalement, cette Parole s'accrocha dans le sein d'une vierge (nous en parlerons cet apr√®s-midi). Et, que se passa-t-il? De Lui vint le Germe de Vie, la chose qui produit... l'eau qui donne au grain la chance de se reproduire. L'Esprit sortit de lui et monta.

150    Nous y voil√†. Nous avan√ßons. Que se passe-t-il? Nous croyons en cela. Maintenant, que dit J√©sus? ¬ęCelui qui croit en Moi (vous voyez)... Celui qui croit en Moi, les oeuvres que je fais... qui croit que le Saint-Esprit est venu sur Moi sous la forme d'une colombe et a fait ceci, non par une hybridation, mais, par une naissance virginale... Pas selon le cours de la vie, comme un homme et une femme qui mettent au monde un enfant. Non, pas cela, pas un hybride, mais un enfant n√© d'une vierge. Maintenant, au travers de ceci, Je donne cette Vie, afin que, si vous acceptez par la foi ce que le P√®re, ce que tous les proph√®tes, et ce que toute la Parole de Dieu dit, Je r√©pandrai cette Vie sur vous, et vous ne pourrez rien faire d'autre que produire la m√™me chose que Moi.¬Ľ Vous y √™tes.

151    ¬ęLes oeuvres que je fais, vous les ferez aussi.¬Ľ Et qu'a-t-Il fait? Tout ce que le P√®re Lui montrait. Jean 5:19: ¬ęJe ne fais rien, avant que le P√®re ne Me le montre.¬Ľ Qu'en est-il? Il se fit lui-m√™me homme. Dieu fut fait chair et habita parmi nous. La Parole fut faite chair et habita parmi nous. La Parole parl√©e de Dieu, au travers d'une vierge, produisit un corps, et dans ce corps vint l'eau, l'Esprit (lav√© par l'eau de la Parole). Il habita en Lui, et, de l√†, vint la Vie de Dieu se manifestant au travers de Christ. Dieu √©tait en Christ, le Oint.

152    Christ signifie ¬ęle Oint¬Ľ, un homme qui √©tait oint, et Dieu habitant en Lui. Qu'√©tait-ce? Le Germe avec la Chair. Le Oint... la chair √©tant ointe par l'Esprit de Dieu, produisit la Parole de Dieu rendue manifeste. ¬ę... pleine de gr√Ęce... nous l'avons contempl√©... le Fils unique venu du P√®re. ¬ęVoyez-vous? c'√©tait l√† qu'Il √©tait, vous voyez. Il √©tait la Parole de Dieu rendue manifeste, et Il mourut pour payer la dette de votre hybridation. Maintenant... oh! la la! Le voici.

153    Qu'est-ce? Que vous puissiez mourir √† vous-m√™mes, jusqu'√† ce que vous n'existiez plus, et qu'ainsi vous puissiez √™tre remplis de Sa Parole, croyant Sa Parole. Alors, le Saint-Esprit qui √©tait en Lui descend pour arroser cette Parole, pour la faire cro√ģtre.

154    Vous voyez? Qu'est-ce? Dieu manifestant, continuant l'oeuvre de Son premier Fils, Son Fils unique qu'Il a engendr√©, vous voyez, et qui mourut pour notre vie hybrid√©e, afin qu'√©tant r√©concili√©s, nous devenions √† nouveau des fils et des filles de Dieu. Afin aussi, qu'au travers de l'√Čglise, il puisse y avoir cette m√™me Vie par la Parole continuant √† se manifester, comme Elle √©tait en Christ. Christ √©tait la Parole de Dieu rendue manifeste. Il mourut et donna Sa vie, afin qu'Il p√Ľt envoyer l'Esprit. Il fit monter Son corps, puis, Il r√©pandit Son Esprit pour arroser, pour payer le rachat de ceux qui croiraient. C'est vrai! Encore, faut-il le croire. ¬ęCelui qui croit en Moi, les oeuvres que Je fais... ¬ęAlors, le Saint-Esprit vient sur la m√™me Parole de Dieu...

155    La Parole de Dieu doit √™tre en vous. La Parole est une Semence, et aussi longtemps qu'Elle se trouve ici, Elle ne porte pas de fruit. Mais, lorsqu'Elle vient l√†-dedans, lorsqu'Elle vient dans le coeur, alors, Elle commence √† manifester par le Saint-Esprit les oeuvres de Dieu. Alors, les visions viennent, la puissance vient, l'humilit√© vient. Tout votre ¬ęmoi, je sais tout¬Ľ a disparu. Vous n'√™tes plus rien, alors, Christ devient vivant. Vous mourez, mais Lui vit en vous. C'est cela. Parce qu'Il mourut, je vis. Quand je meurs, Il vit de nouveau au moi. Et quand je consens √† perdre ma propre vie, Il me donne la Sienne. Je meurs √† moi-m√™me, afin que je puisse avoir Sa Vie. Et, comment l'ai-je fait? En prenant Sa Parole, Sa Semence, et en mettant Sa Semence ici dedans, par la foi, et en la croyant. Alors, Elle produit exactement ce que la Bible a dit.

156    Maintenant, mes fr√®res, examinez un peu ce qui se passe √† travers le pays. Nous y trouvons beaucoup d'imitations. (Continuons, pendant encore quelques instants.)

157    Bien. Les m√™mes oeuvres qui √©taient manifest√©es en Christ, seront manifest√©es dans Son √Čglise. Il l'a dit. Jean 14:12: ¬ęLes cieux et la terre passeront, mais, Ma Parole ne passera pas.¬Ľ Est-ce vrai? Bon. Il √©tait pr√©destin√© et fit ¬ęChair¬Ľ Sa Semence-Parole. je ferais mieux de m'arr√™ter l√†, maintenant. Peut-√™tre que vous ne le feriez pas, mais, il y a peut-√™tre quelqu'un l√†-bas qui √©coute les bandes et qui ne comprend pas.

158    ¬ęPr√©destin√©s¬Ľ: Tous les fils et toutes les filles de Dieu sont pr√©destin√©s. Nous verrons les √Čcritures dans un moment; je vous cite simplement: √Čph√©siens, chapitre premier, verset 5. Bien. Nous sommes pr√©destin√©s. Pourquoi? Christ est la Semence originelle et cette Semence originelle √©tait pr√©destin√©e par la pr√©connaissance de Dieu, √† prendre notre place, Celui-ci sachant que la chute viendrait. Vous saisissez cela? Tous les fils et toutes les filles de Dieu sont pr√©destin√©s. Mais vous dites alors: ¬ęCondamnerait-Il quelque chose?¬Ľ
    Non, monsieur. Vous √™tes ici un agent moral libre, mais la raison pour laquelle Il sait... √Čtant Dieu, Celui qui est infini (comme je vous en ai parl√©), Il connaissait tout ce qui viendrait √† l'existence. Il savait ce qui allait arriver. Il savait qui ils √©taient.

159    Dieu n'a pas fait en sorte qu'√ąve fasse cela. Il ne lui a pas fait faire cela, mais, Il savait qu'elle le ferait.

160    Ce n'est pas √©tonnant que je crois dans le douzi√®me chapitre de Luc (je crois que c'est cela... Ne le marquez pas, je l'ai inscrit l√† un peu plus loin) Il dit: ¬ęIls ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n'entendent pas. √Čsa√Įe a bien parl√© de vous. √Čsa√Įe vous a vus d'avance.¬Ľ Et ils sont assis l√†, avec des yeux, des oreilles et tout le reste, mais, malgr√© cela, ils ne peuvent voir. Pourquoi? Ils sont r√©fractaires √† la Parole de Dieu. J√©sus, s'adressant √† eux, leur dit: ¬ęOh! vous, hypocrites, vous √™tes les enfants du diable et vous faites ses oeuvres. C'est pourquoi vous Me condamnez et rejetez Mon minist√®re.¬Ľ Montrez-moi o√Ļ votre minist√®re produit la pleine Parole de Dieu, comme le Sien le faisait. Voyez-vous?

161    Il √©tait, pr√©destin√©. Maintenant, vous dites: ¬ęComment cette pr√©destination vient-elle?¬Ľ
    Maintenant, je d√©sire que tous ceux qui ne comprennent pas ceci, l√®vent la main quand j'aurai fini, vous voyez.

162    Dieu, au commencement, commissionna Adam et √ąve √† multiplier et remplir la terre. C'est comme √ßa que le sexe fut donn√©, c'est pour cela. Mais, qu'a provoqu√© l'hybridation? Elle apporte la mort. Bien, nous verrons cela cet apr√®s-midi avec les deux matrices. Voyez-vous?

163    Maintenant, remarquez: Dieu vit d'avance tout cela et pr√©destina un monde de fils et de filles. Il les pr√©destina √† √™tre l√†. Et, √† cause de l'hybridation... Le fait de ne pas avoir cru la Parole de Dieu produisit une hybridation. Mais, Dieu le rectifia de nouveau, afin que vous ne soyez plus oblig√©s d'√™tre un hybride. Vous pouvez revenir √† la Parole originelle et √™tre un fils de Dieu, exactement comme vous √©tiez cens√©s l'√™tre au commencement. Voyez-vous?

164    Christ n'y pouvait rien d'√™tre ce qu'Il √©tait. Il √©tait le Fils de Dieu. C'est tout. Voyez-vous, maintenant, ce que je veux dire? Si vous √™tes pr√©destin√©s, vous recevez la Parole de Dieu et vous croyez en Elle. Pourquoi cela? (voil√† quelque chose de nouveau.) Pourquoi?
    N'avez-vous jamais entendu parler de qualit√©s h√©rit√©es dans une famille? Un fils refl√©tera quelque peu son p√®re, ou sa m√®re, ou le grand-p√®re, ou la grand-m√®re. C'est une qualit√© h√©rit√©e dans une famille. Vous en avez entendu parler, n'est-ce pas? Eh bien! c'est la m√™me chose pour la pr√©destination. Vous √©tiez cens√©s, au commencement, √™tre ici dans la bonne voie, mais, √©tant donn√© que vous √™tes venus de cette fa√ßon-l√†, vous √™tes sujets √† la chute. C'est aussi pourquoi, √©tant pr√©destin√©s, vous entendez la Parole et Elle vous ram√®ne directement l√† o√Ļ vous aviez √©t√© pr√©destin√©s! Amen! Je n'ai jamais vu cela auparavant. Elle vous ram√®ne...
    Qu'est-ce qui vous fait croire la Parole de Dieu et repousser ces autres choses? C'est parce que vous √©tiez... Il y a quelque chose en vous... Tout l√†-bas, en arri√®re, vous √©tiez cens√©s... Vous √™tes faits pour vivre ici pour toujours.

165    ¬ęBon, une √Čcriture pour confirmer cela, pr√©dicateur.¬Ľ
    Voil√†, Elle vient: ¬ęCeux qu'Il a connus d'avance, Il les a aussi appel√©s; et ceux qu'il a appel√©s, Il les a aussi justifi√©s; et ceux qu'Il a justifi√©s, Il les a aussi glorifi√©s!¬Ľ

166    ¬ęQuelle est l'utilit√© de pr√™cher, Fr√®re Branham?¬Ľ
    Il y a une r√©colte l√†-bas. La seule chose que je fais, c'est de p√™cher √† la seine. Je jette simplement mon filet et je surveille o√Ļ il va. S'ils le rejettent, si la graisse de la salet√© du monde, si les d√©nominations le rejettent, je n'y peux rien. Mais, s'il y en a un l√†-bas qui peut l'absorber, il se transformera en un fils ou une fille de Dieu (aussi s√Ľrement que le monde existe). Amen! Parce que c'est pr√©destin√©.

167    C'est la raison pour laquelle Dieu pouvait oeuvrer lui-m√™me au travers de J√©sus: Il √©tait le Fils pr√©destin√©. Il √©tait l'Agneau immol√© avant la fondation du monde! Il y a plus de cent milliards de trillions de millions d'ann√©es, nous en parlions au sujet de Gen√®se 1:1, il y a un moment, qu'Il fut alors pr√©destin√© √† prendre Sa place. Amen! C'est la raison pour laquelle Il a fait la volont√© du P√®re. Il √©tait la Parole rendue manifeste. Et, chacun des autres fils aura la m√™me manifestation, et ceci, pour ceux qui ont √©t√© pr√©destin√©s.

168    Ce petit groupe de chaque g√©n√©ration appara√ģtra dans la r√©surrection, tous depuis le commencement du monde. Et la raison pour laquelle ils s'y cramponnent... M√™me Paul en parla dans l'Apocalypse, ou dans--dans H√©breux, chapitre 11. Il dit qu'ils err√®rent √ß√† et l√†, v√™tus de peaux de brebis et de peaux de ch√®vres, dans le besoin, afflig√©s, maltrait√©s, eux dont le monde n'√©tait pas digne! Amen! N'ayant rien √† manger, errant √ß√† et l√†, pourchass√©s, pers√©cut√©s et sci√©s, comme √Čsa√Įe le fut, et beaucoup d'autres aussi. C'est ainsi que Paul parlait de ces hommes. De qui parlait-il, lorsqu'il disait qu'ils avaient √©t√© sci√©s? D'√Čsa√Įe, le proph√®te, pr√©destin√© avant la fondation du monde. Il aurait d√Ľ venir au travers du sein d'√ąve. Mais, alors, il vint au travers du sein d'une femme: son esprit devait venir ici pour √™tre un t√©moin.

169    J√©sus vint aussi comme un t√©moin de la mort, de l'ensevelissement et de la r√©surrection, montrant que l'homme mourra, mais qu'il vivra de nouveau au travers de Lui! Car, Il est la Semence qui doit pousser. Amen! J'esp√®re que vous voyez cela.

170    Bon, √©tant pr√©destin√©s, Il fit chair en vous, Son √Čglise, la Semence Parole. La Parole de Dieu... Vous dites: ¬ęBien s√Ľr, Fr√®re Branham, chaque Parole, je la crois.¬Ľ Alors, ne reculez pas en reprenant vos traditions, voyez-vous? Restez exactement avec cette Parole, restez avec Elle et observez ce qui arrive. Dites: ¬ę√Ē Seigneur, je la crois. Envoie le Saint-Esprit.¬Ľ Ensuite, observez, si ensuite Il en rend t√©moignage, alors vous savez que vous L'avez, non pas par une sensation quelconque, le diable fait cela; non par quelque miracle, le diable fait aussi cela; mais, par le fait que vous croyez constamment dans la Parole de Dieu et par la fa√ßon que vous vivez, ne reniant jamais rien. Tr√®s bien. Cela fait que la Parole devient chair, vous voyez; chair et la m√™me eau: l'Esprit.

171    Maintenant, attendez une minute. Je ne peux pas laisser ceci de c√īt√©, vous voyez: J√©sus √©tait la semence d'Abraham, au point du vue de la chair. N'est-ce pas vrai? Une semence pr√©destin√©e d'Abraham. Et, lorsque l'Esprit tomba sur Lui, quelle sorte de vie a-t-il re√ßue? Il eut une vie de foi. Quelle sorte de vie? ¬ęVous voulez dire qu'Il allait s√©journer comme Abraham...?"
    C'est l√† o√Ļ les gens s'embrouillent aujourd'hui. Ils pensent qu'un homme de Dieu doit faire ceci et suivre cela. Oh! mis√©ricorde, non! Comment Christ √©tait-Il la Semence d'Abraham? Pas tellement dans Son corps, car Isaac, la semence d'Isaac, tomba finalement et mourut. Elle recula et s'hybrida aussi. Nous arrivons tout de suite √† cela. Voyez-vous? Mais, la Semence-foi d'Abraham... lui, qui croyait la Parole de Dieu, sans se pr√©occuper des circonstances... Vous y √™tes! fiou! vous savez, j'ai envie de pousser des cris! Regardez, regardez!
    La Semence-foi d'Abraham, qu'est-ce que c'√©tait? Pas le corps d'Abraham, mais la foi d'Abraham. La foi d'Abraham en quoi? La Parole de Dieu. Peu importe ce qui pouvait arriver, il consid√©rait tout ce qui √©tait contraire √† la Parole, comme si cela n'existait pas. Oh! cela ne mettrait-il pas ces d√©nominations en pi√®ces? Hum!... Hum! Cela le ferait certainement.

172    Si seulement la v√©rit√© sur ¬ęMariage et divorce¬Ľ √©tait apport√©e dans la lumi√®re de la Parole, cela d√©molirait chaque √©glise dans cette ville ou dans n'importe quelle autre cit√© qui essayerait de revenir l√†-dessus. Ils sont faux des deux c√īt√©s. Je peux prouver cela par la Bible. Les deux sont faux. Bon. Si, oui ou non, un homme doit faire ceci ou cela, ou une femme, faire ceci ou cela, je ne vais pas le dire, car, j'ai maintenant caus√© assez de confusion parmi eux. Voyez-vous? J√©sus a dit: ¬ęLaissez-les. Si un aveugle conduit un aveugle...¬Ľ Pourquoi cela? Ils feraient simplement des histoires √† ce sujet; ils ne le croiraient pas. S'ils √©taient n√©s pour la Vie √©ternelle, ils croiraient la Parole. C'est vrai. S'ils ne le font pas, Dieu se manifestera Lui-m√™me √† eux. S'ils ne le croient pas, eh bien! ils ne le croiront pas, c'est tout.

173    Venons √† ceci premi√®rement. Il se peut que nous revenions l√†-dessus plus tard, une fois, mais, pr√©occupons-nous de ceci premi√®rement et voyons pourquoi nous devons croire ces choses et comment nous devons les croire. Vous DEVEZ les croire. Si vous ne le faites pas, vous √™tes perdus. Vous l'√™tes.
    - Croire quoi, Fr√®re Branham?... Vous?

174    Non, monsieur. Pas moi. Vous me croyez... Je prononce la Parole, je n'y mets rien. Je vous dis simplement ce que la Bible dit, concernant le fait de croire cette Parole. Et ce que j'ai fait, c'est d'essayer de croire cette Parole de la mani√®re qu'Elle est √©crite. Je n'ajoute rien, je n'√īte rien. Je la lis simplement comme Elle est, et je la crois comme cela. Et, par la gr√Ęce et l'aide du Dieu Tout-Puissant, Il l'a confirm√©e. Et je demande √† quiconque de le r√©futer. Maintenant, vous, qui √©coutez les bandes, venez le faire. Dites-moi o√Ļ, une seule fois, je vous ai dit quelque chose de faux, ou quelque chose qui ne soit pas arriv√©. Faites-moi conna√ģtre une chose que Dieu n'aurait jamais confirm√©e et ex√©cut√©e exactement comme cela avait √©t√© annonc√©.

175    Bon. Il √©tait pr√©destin√© et la Semence-Parole... √Ä qui cette m√™me Eau √©tait-Elle destin√©e? L'√©glise d'aujourd'hui est-elle une √Čpouse pr√©destin√©e? Dieu n'a-t-il pas dit qu'Il aurait une √Čpouse sans tache ni ride? Alors, c'est pr√©destin√©, n'est-ce pas. Voyez-vous? Bien. Christ √©tait pr√©destin√©. Il √©tait la Semence Royale d'Abraham et qu'a-t-Il fait? Quand l'Esprit vint sur Christ, Il rendit t√©moignage √† la Parole de Dieu. De m√™me, lorsque l'eau, l'Esprit, tombe sur la Semence-Parole, la Semence Royale de la foi d'Abraham dans la Parole de Dieu, Celle-ci produira la m√™me sorte de r√©colte.

176    Vous dites: ¬ęJe ne crois pas cela.¬Ľ
    Tr√®s bien. Voyons ce qui en est. Maintenant, consultons la Parole et voyons. Sommes-nous la semence d'Abraham? Gen√®se 17. Retournez √† Gen√®se et cherchez le chapitre 17. J'en laisse ici beaucoup de c√īt√©, mais je dois en toucher quelques-unes, car, un critique pourrait venir et dire: ¬ęJe ne crois pas cela.¬Ľ Ainsi nous allons simplement nous r√©f√©rer √† quelques passages, afin que le Saint-Esprit le fasse taire, vous voyez. Bon: 17:7. Commen√ßons au verset 6:
    Et Je te ferai fructifier extr√™mement (la semence d'Abraham)... et Je le ferai devenir des nations (les Nations et les autres)... et des rois sortiront de toi. Et J'√©tablirai Mon alliance (maintenant, observez...)... entre Moi et toi et ta semence apr√®s-toi, en leurs g√©n√©rations, pour √™tre une alliance perp√©tuelle, afin que Je sois ton Dieu, √† toi et √† ta semence apr√®s toi.

177    Maintenant, quelle est la semence d'Abraham? Ce n'est pas sa chair. Paul a dit qu'un Juif qui l'est ext√©rieurement n'est pas un Juif, mais c'est celui qui l'est int√©rieurement. Voyez-vous? Quelle est la semence d'Abraham? Ceux qui croient l'enti√®re Parole de Dieu, sans se pr√©occuper de ce qu'une d√©nomination, ce que papa ou maman ou n'importe qui d'autre dit. Ils croient l'enti√®re Parole de Dieu. Dieu dit: ¬ęJ'√©tablirai maintenant Mon alliance (pr√©destin√©s)... cette alliance avec toi et avec la semence qui, dans chaque g√©n√©ration apr√®s toi, La croira.¬Ľ Vous y √™tes, Semence d'Abraham. Maintenant, observez. Dieu dit: ¬ęJ'√©tablirai Mon alliance avec la Semence.¬Ľ

178    ¬ęEh bien!¬Ľ, vous dites... ¬ęFr√®re Branham, cela donne √† chacun...¬Ľ
    Maintenant, attendez une minute. Allons √† √Čph√©siens maintenant, dans le livre des √Čph√©siens, et nous allons commencer au premier chapitre des √Čph√©siens. Ensuite, nous lirons ici un passage et nous verrons ce que Dieu nous dit √† ce sujet. Maintenant, √©coutez. Paul... observez de quelle fa√ßon il exprime cela. Maintenant minutes... environ 45 minutes, ensuite, nous vous renverrons pour d√ģner. Maintenant, regardez:
    Paul, ap√ītre... (qu'est-ce qu'un ap√ītre? un homme qui est envoy√©) Paul, un envoy√© de J√©sus-Christ...¬Ľ (Est-ce vrai?) ¬ę... par la volont√© du Sanh√©drin...¬Ľ J'ai mal lu cela, n'est-ce pas? ¬ęPar la volont√© des Luth√©riens... ¬ęBien, de toute fa√ßon... ¬ęPaul, un envoy√© de J√©sus-Christ par la volont√© de Dieu, aux saints... (qui est-ce?... √† tout le monde? Non, monsieur. Tout le monde ne peut pas recevoir cela. C'est vrai.) ... aux saints qui sont √† √Čph√®se et aux fid√®les en J√©sus-Christ.

179    Ceux qui sont d√©j√† l√† en Lui. C'est √† ceux-l√† que je souhaiterais parler, ce matin, dans cette congr√©gation, √† ceux qui sont d√©j√† en J√©sus-Christ. Vous voyez, vous ne pouvez pas en parler √† ces b√©b√©s qui sont l√†-bas. Ils ne peuvent pas manger de la viande, ils doivent boire du lait. Ils sont rabougris, vous voyez. Ainsi, souvenez-vous, qu'ils ne peuvent pas supporter de la viande solide. Maintenant:

180    ¬ę...aux fid√®les en J√©sus-Christ: Que la gr√Ęce et la paix vous soient donn√©es de la part de Dieu, notre P√®re, et du Seigneur J√©sus-Christ. (Bon!) B√©ni soit Dieu, le P√®re de notre Seigneur J√©sus-Christ, qui nous a b√©nis... (il parle √† l'√Čglise, maintenant; ce n'est pas √† ceux du dehors, seulement √† l'√Čglise)... de toutes sortes de b√©n√©dictions spirituelles dans les lieux c√©lestes (comme ce matin, ceux qui aiment cela, le mangent jusqu'√† la derni√®re miette)... dans les lieux c√©lestes en Christ.

181    ¬ę... En Lui, Dieu nous a √©lus...¬Ľ (est-ce nous qui L'avons choisi? Hum!)
    - Oh! Fr√®re Branham, je vous demande pardon, je l'ai fait.
    Non, vous... Selon la Parole vous ne l'avez pas fait. J√©sus a dit: ¬ęCe n'est pas vous qui M'avez choisi, mais, Moi, Je vous ai choisis.¬Ľ Eh oui! Quand l'a-t-Il choisie? Quand J√©sus a-t-Il dit qu'Il avait choisi Son √Čglise? Avant la fondation du monde.

182    ¬ę... En Lui, Dieu nous a √©lus (au dernier r√©veil que le docteur un tel a eu? Non, non! Il se peut que vous lisiez cela dans un credo, dans un manuel, mais, pas dans Celui-ci)... En Lui, Dieu nous a √©lus avant la fondation du monde.¬Ľ (Quand avons-nous √©t√© √©lus? Au dernier r√©veil? Le soir o√Ļ nous avons √©t√© sauv√©s? Eh bien! c'est quand il n'y avait pas de monde, pas d'√©toiles, pas d'atomes, pas de mol√©cules. C'est l√† que nous avons √©t√© choisis. Amen! Oh! ne me laissez pas commencer √† pr√™cher sur cela. J'essaie simplement d'expliquer quelque chose, ici. Tr√®s bien.

183    ¬ę...avant la fondation du monde, pour que nous soyons (quoi? Des membres? Non!... qu'une fois sauv√©s, nous agissions comme nous voulons... Non!)... pour que nous soyons saints et irr√©pr√©hensibles devant Lui en... (qualit√© de membre? Oh! non!) En amour, n'est-ce pas? C'est vrai. Tr√®s bien. En amour! Excusez-moi, je crois que je fais un peu le pitre, maintenant. Je ne devrais pas faire cela. Bon. ¬ę... en amour, nous ayant (quoi p-r-√©-d-e-s-t-i-n-√©-s)... pr√©destin√©s √† √™tre Ses enfants d'adoption (la Semence d√®s le commencement, vous voyez... par J√©sus-Christ, selon le bon plaisir de Sa volont√©.¬Ľ

184    Qui a fait cela? Dieu! Quand l'a-t-Il fait? Avant la fondation du monde. Alors, si nous venons par une naissance ill√©gitime √† travers la corruption d'√ąve, nous sommes tous ses enfants et sujets √† la mort. Ainsi, la souverainet√© de Dieu doit pr√©parer un moyen pour racheter Ses enfants: ¬ęTout ce que le P√®re Me donne viendra √† Moi. Et nul ne peut venir √† Moi, si le P√®re ne l'attire.¬Ľ Oh! l√†! Maintenant, o√Ļ se trouve la grande chose que vous avez faite? Vous n'avez jamais rien fait! Vous devriez √™tre honteux. C'est Dieu qui a fait toutes choses... La roue tourne tout √† fait bien.

185    L'autre jour, on est venu me rapporter les paroles calomnieuses d'une certaine personne √† mon sujet. J'ajoutai simplement: ¬ęOh! oubliez cela.¬Ľ
    Il dit: ¬ęComment pouvez-vous le prendre ainsi. Cela implique votre famille.¬Ľ
    Je lui dis: ¬ęOh! c'√©tait pr√©destin√© avant la fondation du monde de me donner cette √©preuve. Oh! la la! C'est s√Ľr! Ainsi, c'est en ordre.¬Ľ
    Il dit: ¬ęComment faites-vous cela?¬Ľ
    Je lui dis: ¬ęSi je prenais les choses de cette fa√ßon, je serais tout le temps en train de tomber.¬Ľ

186    C'est ainsi avec les gens aujourd'hui: ¬ęSi j'accepte la V√©rit√© de la Parole de Dieu, Fr√®re Branham, ils me mettent dehors.¬Ľ
    Eh bien! que recherchez-vous ici-bas? Regardez √† la fin de la route! Voyez-vous, un homme qui regarde comme ceci, ne sait pas o√Ļ il va, s'il regarde dans cette direction. Mais, si vous regardez l√†-bas, peu vous importe ce qui se passe maintenant, vous savez o√Ļ vous allez. Voyez-vous? C'est cela. Regardez o√Ļ vous allez: Restez align√©s avec la Parole.

187    Tr√®s bien. "Nous ayant pr√©destin√©s √† l'adoption..." Maintenant, croyez-vous que nous √©tions pr√©destin√©s? Bien, J√©sus, √©tait-Il pr√©destin√©? Il √©tait l'Agneau de Dieu d√©j√† immol√© avant que la lumi√®re f√Ľt, avant qu'existe un seul m√©t√©ore, avant que soient cr√©√©s la mol√©cule, l'atome, ou n'importe quoi... Il √©tait le Fils de Dieu immol√©. Oh! la grandeur de Dieu. Alors, ces petites cervelles de cacahu√®tes, sorties de quelques petites couveuses d√©nominationnelles de par ici, essaient de d√©battre cela et de dire que ce n'est pas juste. C'est une honte!

188    Qui √™tes-vous? Certains m√™me disent qu'il n'y a pas d'enfer, alors que vous √™tes assis chaque jour dessus, douze mille huit cents kilom√®tres d'√©paisseur, juste en dessous de vous, de mati√®res volcaniques. Et vous regardez en haut et vous d√©fiez Dieu et Sa Parole. Quand vous d√©fiez la Parole, vous d√©fiez Dieu. C'est vrai. Oh! l√†, combien Tu es grand, Seigneur! Combien nous devrions √™tre fid√®les.

189    Bien... Ainsi, les croyants de la Parole et l'Esprit doivent √™tre Un. Saisissez-vous cela? Les croyants, la Parole et l'Esprit sont absolument UN. Vous ne pensez pas pour vous-m√™me, vous n'utilisez pas votre propre intelligence. N'est-ce pas merveilleux? La pens√©e qui √©tait en Christ est en vous, vous voyez. La pens√©e est en Christ et vous prenez la Parole, exactement comme Il l'a fait. Car, Il √©tait la Parole. Et, si la pens√©e de Christ est en vous, vous √™tes la Parole. Vous √™tes la Parole de Dieu vivante, et vous √™tes Son repr√©sentant, ici, sur Terre, c'est vrai, continuant Son oeuvre. L'√Čglise devrait √™tre ainsi.

190    Et, quand c'est ainsi, la Bible est manifest√©e de nouveau comme au temps des disciples, exactement comme Elle le fut pour eux. La Bible vit de nouveau en vous.

191    Maintenant, voyons. Je dois essayer d'arriver √† au moins quinze pages ici, rapidement, et je d√©teste agir ainsi. Mais, je vais devoir passer par-dessus... parce que si je ne le fais pas, j'en serai toujours l√† cet apr√®s-midi. Et, j'ai une autre r√©union demain, c'est pourquoi je dois me d√©p√™cher maintenant. Bon. Nous essayerons de faire cela juste un peu plus vite, si nous le pouvons. Nous allons commencer imm√©diatement. Croyez-vous?

192    Tr√®s bien... et quand c'est ainsi, la Bible est manifest√©e de nouveau comme aux premiers jours de Christ. Vous voyez? Car, vous √™tes une Semence pr√©destin√©e, comme Christ l'√©tait. Et quand la pluie tombe sur cette Semence, la Vie se manifeste. Quand le Saint-Esprit tombe... quand Il tomba sur ces semences que J√©sus dit avoir choisies... quand? Avant la fondation du monde. Alors, elles √©taient une Semence pr√©destin√©e, n'est-il pas vrai? Ensuite, elles se retir√®rent dans la chambre haute, ces semences, la Parole... et la Parole se trouvait l√† sans vie, en Elle-m√™me. Tout √† coup, il y eut un bruit venant du ciel, tandis que les eaux commen√ßaient √† se d√©verser. Et cela remplit v√©ritablement toute la maison dans laquelle ils √©taient assis. Et les Semences commenc√®rent √† cro√ģtre. Elles commenc√®rent √† se manifester, la Parole de Dieu √©tant manifest√©e.

193    Bon, alors pourquoi les feux du r√©veil ont-ils diminu√©? Maintenant, j'ai ici environ dix √Čcritures (si vous pouviez juste remarquer cela ici...) que je devrais lire, mais je dois en sauter beaucoup, et juste en donner quelques-unes pour que vous en connaissiez les grandes lignes.

194    Bon, alors pourquoi les feux du r√©veil ont-ils diminu√©? Maintenant, je dois mentionner des noms. Je ne le ferai plus apr√®s ceci, √† moins que Dieu ne me le dise. Mais, je dois mentionner des noms. Je dois dire des choses que je pr√©f√©rerais ne pas dire, mais, afin de rendre ceci clair... Vous pouvez voir maintenant o√Ļ j'en arrive, la raison pour laquelle j'ai fait ce que j'ai fait. Je crois que ceci est la Parole et je crois que Christ a une √Čglise, et que l'√Čglise est le champ. (Nous y viendrons dans un moment.) Et vous devez placer la Parole dans le champ, avant que l'Esprit puisse faire quelque chose. Voyez-vous?

195    Alors, pourquoi les feux du r√©veil ont-ils diminu√©? Vous n'entendez plus beaucoup parler de Billy Graham, comme des grands √©vang√©listes, d'ailleurs. Oral Roberts n'enflamme plus le pays, comme il en avait l'habitude. On n'entend m√™me plus parler de mes r√©unions. En voil√† trois. Qu'est-ce qui se passe? Maintenant, nous allons arriver √† un enseignement vraiment profond. Je vais devoir l'utiliser maintenant. Et si cette bande devait tomber entre les mains de Billy Graham, ou d'Oral Roberts, je d√©sire que vous sachiez, mes fr√®res, que je ne manque pas d'√©gards envers vous. Si vous remarquez, je suis inclus aussi dans cela, en tant que votre fr√®re, une meilleure compr√©hension de la raison pourquoi j'ai fait ce que j'ai fait. Et j'esp√®re que je trouverai gr√Ęce √† la vue de Dieu et devant vous, en √©tant honn√™te et sinc√®re et en vous en donnant la raison.

196    Billy Graham: Le monde br√Ľlait, il n'y a pas longtemps, avec Billy Graham. Maintenant, vous entendez tr√®s rarement parler. Il va toujours... mais, que se passe-t-il? Oral Roberts: Il consumait la terre; cela baisse. Tommy Osborn. Ils sont tous des hommes bons, pieux. Que s'est-il pass√©? Croyant que Dieu m'a appel√© √† un minist√®re, qu'est-il arriv√© au mien? Ceci va, maintenant, r√©pondre √† quelques questions. Qu'est-il arriv√©?

197    Vous dites: ¬ęFr√®re Branham, le v√ītre est le plus mort de tous.¬Ľ
    C'est vrai. C'est juste. On entend plus parler de Billy Graham que de moi, et on entend plus parler de Billy que de Oral. On entend plus parler de Oral, en un jour, que de moi, en six mois. Tommy Osborn, Tommy Hicks, n'importe lequel de ces hommes pieux, on en entend parler davantage. Mais, en ce qui concerne le mien, il est encore moins en vue que tous les autres. Que s'est-il pass√©?
    ¬ęFr√®re Branham, vous disiez que... Vous nous disiez que vous croyiez r√©ellement la Parole et tout... eh bien! que vous est-il, alors, arriv√©? Qu'est-ce qui s'est pass√©?¬Ľ
    C'est ce que nous d√©sirons savoir. C'est ce que nous d√©sirons savoir.

198    Maintenant, mettez ceci dans votre esprit. Rabattez le parapluie et secouez-en la pluie, et ouvrez votre coeur juste une minute et √©coutez. Souvenez-vous que la Bible dit, dans Gen√®se au premier chapitre, le passage que nous avons lu comme base √† notre m√©ditation de ce jour, que chaque semence produira selon son esp√®ce. Elle devra produire selon son esp√®ce. C'est juste. Chaque semence devra produire... Souvenez-vous que la terre est pleine de semences et que la pluie les fait produire selon leur esp√®ce.

199    Je crois que nous sommes pr√®s du temps de la moisson. Ne le croyez-vous pas? Vous √™tes tous d'accord avec cela. Nous sommes pr√®s du temps de la moisson. Les semences ont √©t√© plant√©es. C'est l√† o√Ļ nous en sommes. Les semences ont √©t√© plant√©es. √Ē Dieu! Je souhaiterais que vous puissiez voir ce qui passa, alors, devant moi. Les semences ont √©t√© plant√©es. Souvenez-vous qu'il y a un temps pour planter, et, ensuite, un temps pour moissonner. Ils savent qu'il en est ainsi.

200    Tr√®s bien. Il y a eu trois diff√©rentes sortes de semences qui ont √©t√© plant√©s. L'une, d√©nominationnelle: Billy Graham. Il √©tait le planteur de t√™te. Et Oral Roberts, pour les Pentec√ītistes. La semence pentec√ītiste a √©t√© plant√©e. (Je parle des organisations en ce moment). Et, ensuite, la Parole a √©t√© plant√©e. Maintenant, vous devriez comprendre, mes amis. Je ne vais plus en parler, √† moins que Dieu ne me le dise. Je d√©sire que vous compreniez bien et clairement ceci: Trois semences ont √©t√© plant√©es, c'est la raison pour laquelle la plantation est presque termin√©e. Voyez-vous? Partout, les semences doivent √™tre plant√©es avant que la pluie ne tombe (est-ce vrai?) ou, sous d'autres aspects, l'Esprit. Maintenant, vous n'allez pas √™tre d'accord, mais, attendez juste une minute. Les semences doivent √™tre plant√©es et, ensuite, la pluie tombe pour arroser la Semence. N'est-ce pas vrai? Maintenant, je d√©sire... Y a-t-il, ici, quelqu'un qui comprenne l'h√©breu? Qui connaisse des mots d'h√©breu? Tr√®s bien, vous chercherez cela si vous le voulez.

201    Maintenant, nous entendons tellement de choses et tellement d'organisations dire que nous sommes dans la ¬ęderni√®re pluie.¬Ľ Non-sens! Ce n'est pas le cas. Maintenant, oh! je... Quelque chose est en train d'arriver. Je peux le voir qui passe devant moi. J'ai capt√© l'Esprit, vous voyez. Amen! Je sais que ceci est la V√©rit√©: C'est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Une vision, vous voyez, qui se d√©place et qui vient. Je peux difficilement regarder ici, en bas. Chaque fois que je regarde, je la vois qui se d√©place vers le haut, devant moi, comme cela et s'immobilise; et, ensuite, se d√©place dans cette direction comme je regarde dans cette direction. J'essaie d'observer des personnes qui sont assises en rond, ici, en bas. Je regarde ailleurs et, partout o√Ļ je regarde, la voil√†, vous voyez.

202    Bon. Retournons et voyons cela de nouveau pour √™tre s√Ľr que je l'ai comme il faut. Je ne sais pas exactement ce qui s'est pass√© sur cette ligne-l√†...

203    Je crois que c'est pr√®s du temps de la moisson. Les semences ont √©t√© plant√©es. Les semences d√©nominationnelles des √©glises √©vang√©liques, des Baptistes, des Presbyt√©riens et des Luth√©riens et les semences pentec√ītistes ont √©t√© plant√©es dans l'organisation pentec√ītistes, par de grands hommes comme Oral Roberts, Tommy Hicks et Tommy Osborn. De grands hommes de Dieu, vous voyez. Et, ensuite, je crois que la Parole de Dieu a √©t√© plant√©e non frelat√©e, en-dehors de ces organisations. Voil√† ce qui en est, vous voyez!

204    La plante-Semence doit avoir de l'eau-Semence, avant qu'Elle puisse cro√ģtre. Il doit tomber de l'eau, avant que la Semence qui a √©t√© plant√©e, puisse cro√ģtre.

205    Maintenant, vous dites: ¬ęEh bien! Fr√®re Branham, il y a eu notre...¬Ľ
    Je sais, c'est vrai. Je saisis votre pens√©e maintenant, vous voyez. Vous ne pouvez pas le cacher. Bon. Ainsi, faites attention √† ce que vous pensez.

206    La Semence doit √™tre plant√©e et, ensuite, elle doit avoir de l'eau pour cro√ģtre. Maintenant, vous dites: ¬ęEh bien! Fr√®re Branham... (je vais exprimer vos pens√©es √† ce sujet)... nous avons eu l'eau!¬Ľ
    Qu'il en soit ainsi. C'est correct. Vous avez eu l'eau. Avez-vous d√©j√† plant√© des choux, des semences ou quelque chose d'autre? D'habitude, vous... Ils n'ont pas d'eau; ils en versent juste un peu sur eux.

207    Bon. Mais, attendez maintenant; qu'avons-nous eu dans ce temps de plantation? La 'premi√®re pluie'. ¬ęOh¬Ľ, vous dites, ¬ęFr√®re Branham... non-sens!¬Ľ
    Maintenant, attendez une minute. Vous prenez le mot 'premi√®re' dans Jo√ęl 2. Regardez et voyez si le mot h√©breu... allez √† l'h√©breu et voyez s'il ne... Si vous voulez l'inscrire ¬ęm o u r e h¬Ľ moureh. Et prenez le mot h√©breu et voyez ce que moureh signifie: l'enseignement d√©nominationnel s'est d√©vers√©: 'Un million de plus en 1944' Baptistes. Untel et untel, nouveaux membres de l'√©glise. Oral Roberts et les autres fr√®res avec le mouvement pentec√ītiste... Le grand mouvement pentec√ītiste a augment√© jusqu'√† des millions, vous voyez, c'est vrai. De m√™me, la Semence a √©t√© r√©pandue, la Parole, pour la minorit√©, le petit troupeau.

208    Maintenant, observez. Souvenez-vous que le mot 'm o u r e h' moureh, signifie: ¬ęenseignement¬Ľ (la premi√®re pluie). Cela veut dire: la pluie moureh, la pluie de l'enseignement. La pluie de l'enseignement s'est d√©vers√©e.

210    Alors, la sorte de semence que vous avez plant√©e dans votre champ, sera la sorte de r√©colte que vous moissonnerez. Si les d√©nominations veulent plus de membres, c'est ce qu'elles vont obtenir, c'est ce qu'elles ont obtenu. Les Pentec√ītistes veulent plus de Pentec√ītistes, c'est ce qu'ils vont obtenir. Mais, la Parole va produire des fils et des filles de Dieu. Cela vient aussi. Observez: Regardez √† cette grande et derni√®re pluie qui est cens√©e avoir lieu, comme ils courraient et sauteraient par-dessus les murs... il y aurait comme une arm√©e qui viendrait. Attendez juste une minute: La sorte de r√©colte que vous obtenez est la sorte de semence que vous mettez dans votre champ.

211    Bon, les deux esp√®ces d√©nominationnelles... vous comprenez? Les deux esp√®ces d√©nominationnelles vont s'unir pour aller √† Sodome. Mais, la Parole restera avec les √Člus, la Semence Royale. J√©sus a dit: ¬ęComme il arriva aux jours de Sodome, il en sera de m√™me √† l'av√®nement du Fils de l'Homme.¬Ľ Deux anges s'en all√®rent. Deux pr√©dicateurs oints s'en all√®rent √† Sodome pour essayer de faire sortir un homme qui avait recul√© (et qui avait en lui un petit rien de Dieu). Et, √† sa femme, son √©pouse, vous savez ce qui lui arriva, elle fut disgraci√©e. Et, regardez ses filles, voyez ce qu'elles sont devenues, apr√®s qu'elles soient sorties... Il y a toujours un 'cheveu dans la soupe'. Vous savez que c'est juste. Excusez cette expression, mais, vous savez, un peu d'humour... Ainsi, cela l'a toujours √©t√©, nous savons cela. Maintenant, vous ne pouvez nier la Parole de Dieu!

212    Mais, il y en eut un qui resta avec Abraham et qui lui donna un signe. N'est-ce pas vrai? Bon, bon! L'un resta en arri√®re... Comment fut appel√© Abraham et son groupe? La Semence √©lue qui n'√©tait jamais descendue. Ils √©taient des p√®lerins. Ils voyageaient ici, ils voyageaient l√†. Ils voyageaient ici, ils voyageaient l√†... inter-d√©nominationnels. Mais la d√©nomination descendit et lui construisit une cit√©; et Lot devint le pr√™tre, ou l'√©v√™que, ou le--vous savez, c'√©tait l√† l'homme important de la cit√©, qui fonctionnait comme juge, et qui pouvait dire comme √©v√™que presbyterien: ¬ęNon, nous n'aurons pas ce gars au milieu de nous; non, monsieur! Il n'est pas d'accord avec notre th√©ologie. Nous ne pouvons pas l'avoir.¬Ľ Voil√† le vieux Lot. Il √©tait assis l√† et d√©clarait: ¬ęS'il ne porte pas sur lui de lettre de recommandation de notre √©glise, nous ne le recevrons pas.¬Ľ Qui a fait de vous un juge sur la Maison de Dieu, vous, hybrides? Hein-hein. La Parole de Dieu sera pr√™ch√©e de toute fa√ßon.

213    Saint Martin alla vers un groupe comme celui-ci et le responsable ne voulait m√™me pas se lever pour l'honorer, apr√®s qu'il e√Ľt bris√© la porte... Dieu alla jusqu'√† lui br√Ľler le dos de sa robe, ce qui l'obligea √† se lever et saluer ce proph√®te de Dieu, qui entrait dans la cit√©. C'est vrai. Le si√®ge sur lequel il √©tait assis, son tr√īne, prit feu. C'est vrai. Vous avez lu l'histoire de l'√©glise. Oui, monsieur. Il y descendit avec la vraie Parole, accomplit des signes et des miracles, et prouva, par la Parole, ce qu'il √©tait. Ils avaient leur propre √©v√™ch√©. Ils avaient ce qu'ils voulaient et c'est tout ce qu'ils d√©siraient. Mais, Dieu allait voir s'il y avait l√† peut-√™tre quelques enfants √©lus, et Il devait aller les chercher. C'est vrai.

214    Ainsi, souvenez-vous, qu'√©tait-ce? Maintenant, arr√™tons-nous ici juste une minute. Lot eut le choix, une fois, d'√™tre lui-m√™me inter-d√©nominationnel. N'est-il pas vrai? Il eut, une fois, le choix de voyager avec Abraham, mais, l'amour du monde l'en dissuada. C'est ce qui arrive aujourd'hui. Et, souvenez-vous, que ceux qui √©taient en bas √† Sodome ne virent jamais un seul de ces miracles surnaturels. Ils √©taient aveugl√©s, car, la pr√©dication de la Parole aveugle les yeux des incroyants. C'est ce que Billy Graham et les autres ont fait, ils ont aveugl√© les yeux de ces incroyants l√†-bas. C'est vrai. Maintenant, vous ne pouvez nier que J√©sus a dit: ¬ęComme il arriva aux jours de Sodome, il en sera de m√™me √† l'av√®nement...¬Ľ Cela se trouve ici dans la Bible. Ce sera la m√™me chose √† l'av√®nement du Fils de l'Homme.

215    Maintenant, observez... mais, il y en eut Un qui √©tait la Parole. Il √©tait la Parole et o√Ļ √©tait-il rest√©? Avec ceux qui √©taient pr√©destin√©s, avec les √©lus. La Parole resta avec les √©lus. Et, la Parole de Dieu, aujourd'hui, restera avec les √©lus! C'est la Semence Royale d'Abraham selon la promesse.

216    Quelles sortes d'oeuvres cela fit-il? Lorsque cela fut manifest√©, environ huit cents ans plus tard, en la personne de J√©sus-Christ, ce furent les m√™mes oeuvres que Celui-l√† fit l√†-bas, que la Parole fit, √† la porte de la tente d'Abraham. Il √©tait assis, le dos tourn√© √† la tente, et Il dit √† Abraham que son nom √©tait Abraham et non plus Abram, ce qui avait toujours √©t√© son nom, parce que Dieu l'avait rencontr√© quelques jours auparavant et le lui avait d√©clar√©. Il dit: ¬ęO√Ļ est Sara?¬Ľ... comme s'Il ne le savait pas. Il dit: ¬ęElle est dans la tente derri√®re Toi.¬Ľ

217    Il dit: ¬ęJe vais te visiter... ¬ęJE, le pronom personnel. ¬ęJe vais te visiter √† cette m√™me √©poque (oh!) et tu auras ce b√©b√© que tu as tant attendu. La derni√®re pluie est sur le point de tomber. Tu as gard√© cette Semence assez longtemps, prouvant que tu attendais le fils promis, aussi il vient!¬Ľ C'est la vraie √Čglise aujourd'hui; vous voyez, cette Semence √©lue. ¬ęVous l'avez attendu et je vais vous l'envoyer.¬Ľ Qui dit cela? La Parole.

218    ¬ęOh¬Ľ, vous dites... ¬ęCela n'√©tait pas la Parole.¬Ľ
    Je vous demande pardon. Abraham L'appela Elohim, ce qui signifie Celui qui est Tout-Puissant et qui existe par Lui-m√™me. Il √©tait la Parole, Elohim. Vers qui est-Il venu? Vers la Semence d'Abraham.

220    Or, Sara rit en elle-m√™me (observez cette incr√©dulit√©), vous voyez. Le fait de ne pas croire cela, Dieu l'aurait tu√©e sur le champ. Saviez-vous cela? Et elle sortit et nia son acte. Elle rit sous cape, en d'autres termes, elle rit en elle-m√™me. Peut-√™tre qu'elle n'a m√™me jamais esquiss√© un sourire, mais, au fond de son coeur, elle rit un petit peu: ¬ęMoi, une vieille femme, √Ęg√©e de cent ans, cinquante ans apr√®s la m√©nopause, ne vivant plus comme mari et femme depuis pr√®s de vingt-cinq ans, peut-√™tre trente... vous voyez. Et, Il dit que j'aurai du plaisir avec mon seigneur!¬Ľ
    Abraham, son mari. C'est le genre de femmes que vous devriez √™tre toutes. Paul a dit la m√™me chose. Aimez votre mari, autant qu'elle. N'hybridez pas quelque chose, vous voyez. Veillez √† vos pens√©es. Nous verrons cela cet apr√®s-midi dans la m√©ditation.

221    Ainsi, elle aimait Abraham √† tel point qu'elle l'appela son seigneur. ¬ęMon seigneur aussi est √Ęg√©, et moi, je suis vieille. Pourrais-je avoir de nouveau du plaisir avec lui?¬Ľ Et elle rit.
    Alors, l'ange montra √† Abraham qui Il √©tait et qu'Il √©tait la Parole! Il dit: ¬ęPourquoi Sara a-t-elle ri?¬Ľ
    Alors, il l'appela et elle dit: ¬ęJe n'ai jamais ri.¬Ľ

222    Il dit: ¬ęSi, tu as ri.¬Ľ Qu'est cela? C'est la gr√Ęce: Vous voyez, √† cet endroit m√™me, Dieu l'aurait tu√©e sur le champ, mais Il ne le pouvait pas: Voyez-vous notre stupidit√©? Il tuerait chacun d'entre nous, mais Il ne le peut pas. Pour tuer Sara, Il devait prendre Abraham, parce qu'elle est une partie de lui-m√™me: Christ... une partie de lui-m√™me, la Parole faite chair. ¬ęOh! gr√Ęce stup√©fiante...¬Ľ Il ne pouvait le faire. Vous saisissez cela? Il ne pouvait la tuer. Il ne pouvait reprendre sa vie, parce qu'elle √©tait une partie d'Abraham. Vous voyez, elle fut faite chair de sa chair et os de ses os.

223    Dans nos fautes... Ne dites pas: ¬ęEh bien! j'ai eu un manquement.¬Ľ Non, cela ne fait pas de... Abraham eut aussi des manquements, vous voyez. Dieu ne peut rejeter Son √Čglise. Il ne peut pas tuer les √Člus. Il ne peut reprendre votre vie, parce que vous √™tes une partie de lui-m√™me. Vous √™tes la Parole. La Parole est en vous. Elle s'est manifest√©e et affirm√©e: amour, joie, paix, longanimit√©. Au travers de chaque Parole de Dieu que vous recevez, Dieu oeuvre en vous. Vous voyez, vous √™tes une partie de la Parole, qui est Christ. Et nous sommes enseign√©s qu'Il est la Parole, et que nous sommes chair de Sa chair et os de Ses os. Vous y √™tes. Nous arrivons maintenant √† quelque chose:

224    'Moureh', 'moureh', la pluie, la premi√®re pluie, s'est d√©vers√©e. Maintenant, qu'est-il arriv√©? La premi√®re pluie √©tait plant√©e, puis, la derni√®re pluie tomba. Qu'arriva-t-il? Sodome avec ses Sodomites br√Ľla!... et Abraham re√ßut le fils promis.

225    J√©sus a dit: ¬ęLaissez-les cro√ģtre ensemble. L'ivraie sera li√©e, mise en gerbes et br√Ľl√©e... et le bl√© ira dans le grenier.¬Ľ Vous voyez. La derni√®re pluie est proche. Nous allons avoir... Je ne veux pas m'attarder sur cette question, parce que j'ai ici quelque chose de vraiment bon sur cela, vous voyez.

226    Les deux d√©nominations s'uniront. Les Pentec√ītistes et les autres s'uniront, mais, la Parole restera la Semence promise d'Abraham, comme Elle le fit alors. J√©sus a dit: ¬ęCe qui arriva alors...¬Ľ Avez-vous des oreilles pour entendre? Des yeux pour voir? Une intelligence pour comprendre? J√©sus a dit: ¬ęCe qui arriva... Cela n'est-il pas √©crit...?¬Ľ dirait J√©sus, s'Il √©tait debout, ici, ce matin? Ne dirait-il pas: ¬ęIl est √©crit: Comme il arriva aux jours de Sodome, il en sera de m√™me √† l'av√®nement du Fils de l'Homme.¬Ľ Ne voyez-vous pas les deux moissons qui apparaissent ici? Recevant leur derni√®re averse? Elles sont arriv√©es jusqu'√† cette derni√®re averse. Voyez-vous? Ensuite, que se passe-t-il? Les anges et le Seigneur disparurent. Alors, la pluie arriva.

227    Bon, maintenant, observez tr√®s attentivement. Je crois que j'en √©tais √† ce point l√†, oui, sur la pluie... sur la derni√®re pluie. Tous les signes pointent vers la fin, maintenant. Tous ceux qui croient la Parole de Dieu savent cela. M√™me...

228    Laissez-moi m'arr√™ter ici sur un autre point. Je vais devoir mentionner des noms. Je n'ai pas l'intention d'√™tre fruste, mais, je dois... J'ai promis √† Dieu que je ne porterais de coup √† personne. Je suis ici, simplement pour exprimer avec exactitude ce que j'ai toujours su et cela, aussi loin qu'Il me permettra de le faire; car, j'ai ici, √† la fin, des choses que je vais devoir retenir. Premi√®rement, je... Madame Wood sait, qu'apr√®s que j'aie re√ßu ceci et beaucoup d'autres pages, le Saint-Esprit me dit: ¬ęNe fais pas cela.¬Ľ
    N'est-ce pas, Madame Wood, que c'est l√† ce que je vous ai dit? Ainsi, je m'en retournais, et, alors que je priais cette nuit-l√†, Il vint vers moi dans une vision et me dit: ¬ęPrends ceci et mets-le, l√†, de c√īt√©, car, ils ne comprendront pas. Le temps n'est pas encore arriv√©. Place-le ici.¬Ľ Et je le fis. C'est vrai: ¬ęL'ob√©issance vaut mieux que le sacrifice¬Ľ, vous voyez.

229    Bon: l'ob√©issance. Maintenant, regardez, je vais vous montrer que nous sommes dans les temps de la fin. M√™me la parabole des vierges sages et des vierges folles est pour nous. Regardez: la vierge folle va √™tre l'hybride. Vous voyez, elle avait la semence sans l'huile. Il lui manquait l'humidit√© pour la faire cro√ģtre. Et, maintenant, que fait-elle? Les deux groupes, le groupe pentec√ītiste et le groupe d√©nominationnel du monde, les groupes √©vang√©liques s'unissent. Voyez-vous? Pour quelle raison? Pour aller √† Sodome (maintenant, notez bien)... r√©colter cette moisson.

230    Notez: la vierge folle, la vierge. Avez-vous remarqu√© ceci... m√™me un de mes grands amis, un v√©ritable √©rudit, un homme cultiv√©, intelligent, un brillant Pentec√ītiste... Et, j'ai observ√© mes fr√®res, chez les hommes d'affaires chr√©tiens, qui poussaient des cris pour louer Dieu, parce qu'ils avaient l√† des pr√©dicateurs √©piscopaux et des pr√™tres catholiques. Je me demande si ces hommes ne sont pas profond√©ment endormis. R√©alisez-vous... Ils disent: ¬ęOh! c'est la plus grande chose dont on ait jamais entendu parler, Fr√®re Branham. Oh! ces √Čpiscopaux viennent l√† et ils disent qu'ils ont re√ßu le Saint-Esprit! Ils ont parl√© en langues, ils ont fait ces choses. Gloire √† Dieu! je vous le dis, ils sont... oh! leur √©glise a √©t√© r√©volutionn√©e.¬Ľ
    Oh! par exemple, fr√®res, ne savez-vous pas ce que c'est? C'est le signe.

231    Quand les vierges folles veulent de l'huile, et pendant qu'elles en ach√®tent, c'est le moment o√Ļ l'√Čpoux vient! Oh! vous, Pentec√ītistes, qu'y a-t-il? Enfin, vous ne pouvez pas le voir, √† moins que Dieu ne vous le montre; c'est une chose s√Ľre. Si vous n'√™tes pas n√©s l√†-bas, pr√©destin√©s √† cela, vous allez le manquer. B√©nies sont les oreilles qui peuvent entendre. B√©nis sont les coeurs qui peuvent comprendre, car, le temps est proche. Chaque signe est dirig√© vers cela, vous voyez.

232    Regardez quel genre de r√©veils ils ont, les grands r√©veils qu'ils ont eus. Cela para√ģt bien, n'est-ce pas? Vous dites: ¬ęEh bien! Fr√®re Branham, maintenant, vous nous avez mis sur la corde raide.¬Ľ
    C'est l√† o√Ļ je voulais que vous soyez. Comment allez-vous savoir ce qui est juste et ce qui est faux? Donnez-leur le test de la Parole. C'est le seul moyen de savoir, si c'est juste ou faux. C'est cela. Soumettez-les simplement au test de la Parole. Voyez ce qu'ils disent de la Parole. Quel que soit l'esprit, voyez ce qu'il dit de la Parole. S'ils nient la Parole, ce n'est pas de Dieu. Voyez-vous? Peu importe ce que c'est, s'ils nient la Parole, ce n'est pas de Dieu. Regardez, faites-leur subir le test de la Parole et voyez ce qui arrive. J√©sus nous a pr√©venus de ces choses, Matthieu au chapitre 24, verset 35. Je veux simplement m'y r√©f√©rer √† cause des bandes.

233    Juste un moment. Maintenant, nous n'en avons pas pour plus de vingt minutes environ, avant que nous nous s√©parions. Et, je ne suis pas s√Ľr que nous arriverons au tiers du chemin, mais je dois lire ceci de toute fa√ßon, vous voyez. Matthieu 24:35:

234    Maintenant, √©coutez vraiment attentivement ce que J√©sus a annonc√©. Il nous dit que les deux esprits seraient si proches l'un de l'autre, que les √©lus, eux-m√™mes, pourraient √™tre s√©duits, si cela √©tait possible. Cela ne va-t-il pas arriver? Oui, monsieur. Matthieu 24:35 dit:
    ¬ęLes cieux et la terre passeront, mais Mes paroles ne passeront point.¬Ľ

235    Il dit que les deux esprits seraient si pr√®s l'un de l'autre... Il doit en √™tre ainsi. Il doit en √™tre ainsi. La d√©nomination pentec√ītiste doit se comporter d'une fa√ßon si proche du r√©el que J√©sus a dit que seuls les √©lus ne seraient pas s√©duits. Cela me tue presque. Mais, mes fr√®res des d√©nominations, ne pouvez-vous pas voir pourquoi j'ai fait ce que j'ai fait?... ¬ęsi proche, que cela s√©duirait m√™me les √©lus, si c'√©tait possible.¬Ľ Mais, les √©lus qui sont pr√©destin√©s √† la Vie √©ternelle... Nous allons approfondir cela dans un moment, vous voyez. Souvenez-vous que les √©lus sont la seule esp√®ce de semence qui saisisse cela.

236    ¬ęBien¬Ľ, vous dites... ¬ęComment savez-vous que vous n'√™tes pas dans l'erreur?¬Ľ
    Alors, testez-moi par la Parole. Venez et testons votre d√©nomination par cette Parole. Voyons qui est dans la V√©rit√©: ¬ę√Čprouvez toutes choses‚ÄĚ, dit la Bible. Vous dites: ¬ęCela ne fait aucune diff√©rence d'√™tre baptis√© de cette fa√ßon que...¬Ľ
    Si, cela fait une diff√©rence! C'est ce que Satan dit √† √ąve.

237    Dans Actes 19, nous voyons que plusieurs avaient √©t√© baptis√©s par un bon Chr√©tien du nom de Jean-Baptiste. Paul dit: ¬ęAvez-vous re√ßu le Saint-Esprit, apr√®s avoir cru?¬Ľ
    Ils r√©pondirent: ¬ęNous n'avons pas m√™me entendu dire qu'il y e√Ľt un Saint-Esprit.¬Ľ
    Il dit: ¬ęAlors, comment avez-vous √©t√© baptis√©s?¬Ľ
    Ils r√©pondirent: Du bapt√™me de Jean, le grand homme qui baptisa J√©sus.¬Ľ
    Paul dit: ¬ęCela ne marche pas, maintenant. Car, Jean a seulement baptis√© pour la repentance, mais pas pour la r√©mission des p√©ch√©s, parce que le Sacrifice n'avait pas encore √©t√© offert.¬Ľ Et, lorsqu'ils entendirent ceci, ils furent rebaptis√©s dans le Nom de J√©sus-Christ.

238    Qu'est-ce que cela aurait fait si Mo√Įse avait dit... Dieu lui dit: ¬ę√Ēte tes souliers, Mo√Įse.¬Ľ
    Et qu'il ait r√©pondu: ¬ęTu sais, Seigneur, je les ai attach√©s un petit peu fort, ce matin, je montrerai plus de respect, j'enl√®verai mon chapeau.¬Ľ Cela n'aurait pas march√©. Il n'a jamais dit 'chapeau'. Il dit 'souliers'! C'est le diable qui essaie de voiler cela comme il l'a fait avec m√®re-√ąve. Chaque Parole est la v√©rit√©. Comme Dieu L'a √©crite, ici, c'est ainsi que je crois.

239    Maintenant, vous pouvez aller de l'avant... Vous dites: ¬ęEh bien! nous avons la v√©rit√©.¬Ľ Bon, alors, allez de l'avant. C'est en ordre. Si vous √™tes aveugles √† ce point, continuez comme √ßa et chancelez dans les t√©n√®bres. Voici la Parole qui va vous juger, fr√®re, et non votre credo. Oh! √ßa semble bon, oui monsieur, oh! √ßa semble bon.

240    Et vous dites: ¬ęFr√®re Branham, attendez une minute. Que Dieu soit b√©ni, je les ai vus aller l√†-bas et gu√©rir les malades.¬Ľ
    Oh! bien s√Ľr, moi aussi.
    - Oh! je les ai vus parler en langues.
    Oui, monsieur, moi aussi. Mais, je n'ai jamais cru, et, il n'y a personne qui puisse prouver cela par la Parole de Dieu, que l'√©vidence du bapt√™me du Saint-Esprit est le parler en langues. Je d√©sire que cette personne vienne me le prouver par les Saintes √Čcritures. J'ai lanc√© un d√©fi, tout au long de mon minist√®re. Je crois au parler en langues. Oui, monsieur. Mais, j'ai vu des d√©mons parler en langues, des sorci√®res et des sorciers parler en langues et interpr√©ter, et qui niaient l'existence de J√©sus-Christ. J'ai vu un homme qui parlait en langues et qui vivait avec la femme d'un autre homme. Il se tenait l√† et me regardait en face; et une vision vint devant moi. Je l'appelai √† l'√©cart et il reconnut les faits. Et, vous appelez cela le Saint-Esprit?

241    Oh! oui. Vous dites: ¬ęEh, bien, Fr√®re Branham, ne croyez-vous pas que le Saint-Esprit parle en langues?¬Ľ
    Oui, monsieur, mais, donnez-lui le test de la Parole! Voyez, Jann√®s et Jambr√®s accomplirent des miracles. C'est vrai, n'est-ce pas? Oui, monsieur. Jann√®s et Jambr√®s... Lorsque Mo√Įse descendit en √Čgypte, tout ce que Mo√Įse fit au point de vue signe, Jann√®s et Jambr√®s, ces deux sorciers, purent produire la m√™me chose, deux d√©mons. Quand Mo√Įse disait: ¬ęDes mouches.¬Ľ
    Ils disaient: ¬ęDes mouches.¬Ľ
    Mo√Įse disait: ¬ęUn b√Ęton sur le sol!¬Ľ
    Ils disaient: ¬ęUn b√Ęton sur le sol!¬Ľ
    - Un serpent!
    - Un serpent!
    C'est vrai! Ils pouvaient accomplir des miracles. La Bible dit que, dans les derniers jours, des d√©mons se l√®veraient accomplissant des miracles et qu'ils s√©duiraient les gens. C'est terriblement dur, fr√®re, mais, vous devez conna√ģtre la V√©rit√©.

242    J√©sus a dit: ¬ęBeaucoup viendront √† Moi, en ce jour, et diront: - Seigneur, Seigneur, n'ai-je pas fait ceci et n'ai-je pas fait cela et encore cela, et ainsi de suite, en Ton Nom?¬Ľ
    Il leur dira: ¬ęRetirez-vous de Moi, vous qui commettez l'iniquit√©.¬Ľ Qu'est-ce que l'iniquit√©? Quelque chose que vous savez √™tre faux et que vous faites quand m√™me. Et vous savez que la Parole de Dieu est la V√©rit√©! Pourquoi jouez-vous √† l'hypocrite? √Ä cause de votre organisation, vous prenez un petit peu ici et vous rejetez le reste. ¬ęVous qui commettez l'iniquit√©.¬Ľ Il dit: ¬ęRetirez-vous de Moi, Je ne vous ai jamais connus.¬Ľ Maintenant, c'est... soit vous pataugez √† travers l'enfer ici ou plus tard. Ainsi...

243    Maintenant, souvenez-vous que c'est vrai. C'est ce que J√©sus a dit. Jann√®s et Jambr√®s r√©sist√®rent √† Mo√Įse, souvenez-vous en. Et la Bible dit: ¬ęDe m√™me qu'ils r√©sist√®rent √† Mo√Įse, dans les derniers jours, ils r√©appara√ģtraient, ces esprits-l√†, de nouveau.¬Ľ Quand? Juste avant la lib√©ration des gens. All√©luia! C'est maintenant le temps de la lib√©ration! J√©sus a dit, dans Matthieu 24, ¬ęqu'ils s√©duiraient m√™me les √©lus, si c'√©tait possible.¬Ľ Seuls les √©lus saisiront cela, juste un ici, et l√†... ¬ęm√™me les √©lus, si c'√©tait possible.¬Ľ
    ¬ęDe la m√™me mani√®re dont Jann√®s et Jambr√®s r√©sist√®rent √† Mo√Įse, ainsi le feront ces hommes corrompus dans leur entendement, quant √† la Parole¬Ľ, quant √† la V√©rit√©, et la Parole est la V√©rit√©. N'est-ce pas vrai? En ce moment, ce n'est pas du lait √©cr√©m√©, mes amis!

244    Regardez, ils... La Bible dit... J√©sus a dit qu'ils seraient si proches qu'ils s√©duiraient m√™me les √©lus, si c'√©tait possible, mais, ce n'est pas possible. Cette Semence va tomber l√†, parce qu'elle est pr√©destin√©e √† tomber l√†. Les semences ont √©t√© sem√©es: les d√©nominations et les autres. Et la Parole aussi a √©t√© sem√©e, vous voyez. Et Jann√®s et Jambr√®s. La Bible dit que ces d√©mons appara√ģtraient dans les derniers jours et qu'ils s√©duiraient les gens par des signes et des miracles qu'ils accompliraient. Comment allez-vous discerner le faux du vrai? Par la Parole!

245    M√™me l'Ancien Testament dit: ¬ęS'ils ne parlent pas selon la loi et les proph√®tes, il n'y a point de vie en eux.¬Ľ M√™me s'ils ne devaient nier qu'une seule chose. Alors, montrez-moi un seul cas dans la Bible o√Ļ quelqu'un aurait √©t√© baptis√© dans les titres de P√®re, Fils et Saint-Esprit. Alors, pourquoi le faites-vous? Un credo: hybrides, enfants morts, enfants b√Ętards, deux fois morts, d√©racin√©s. ¬ęEt chaque racine, chaque plante que Mon P√®re c√©leste n'a pas plant√©e sera arrach√©e. Les cieux et la terre passeront, mais, Ma Parole ne passera pas¬Ľ, dit J√©sus. Vous voyez, maintenant, pourquoi j'ai pris position de cette fa√ßon.

246    Montrez-moi un endroit d√©clarant que ce n'est pas une mal√©diction pour une femme de couper ses cheveux. Vous y voil√†. Ensuite, vous me faites des histoires! Les gens disent: ¬ęFr√®re Branham est un proph√®te. Oh! croyez-le aussi longtemps qu'il parle aux gens, leur r√©v√©lant leurs p√©ch√©s et des choses comme cela, mais, quand il commence √† enseigner, ne le croyez surtout pas.¬Ľ
    Eh bien! vous, pauvres hypocrites, vous √™tes ignorants! La Bible ne dit-Elle pas que la Parole du Seigneur vient aux proph√®tes? Je ne m'appelle pas moi-m√™me un proph√®te, je ne suis pas un proph√®te. C'est vous qui le dites; je ne fais que r√©p√©ter ce que vous avez dit. Apr√®s cela, vous vous en retournez pour r√©pandre une chose pareille. Ne dites pas que vous ne l'avez pas fait. Vos paroles m√™mes ont √©t√© enregistr√©es sur bande magn√©tique. Vous ne le saviez pas, n'est-ce pas? J'attends simplement que vous disiez que vous ne l'avez pas dit. C'est tout ce que j'attends. Alors, je vous ferai r√©-entendre votre propre voix.

247    De la m√™me mani√®re que Jann√®s et Jambr√®s, faiseurs de miracles, r√©sist√®rent √† Mo√Įse... Mais, o√Ļ √©tait la Parole, la vraie Parole? Ces hommes accomplissaient des miracles. Ils pouvaient tout faire au point de vue des miracles... Mais, il y avait l√† deux proph√®te oints, ou plut√īt, un proph√®te et son aide. C'√©tait Mo√Įse qui avait le 'AINSI DIT LE SEIGNEUR'. Et, √† la fin, tout cela fut manifest√©, avant la d√©livrance. N'est-ce pas vrai? Les soi-disant faiseurs de miracles moururent.

248    Maintenant, ce qu'ils essaient de faire, c'est de produire une derni√®re pluie. Non-sens! Car, cette derni√®re pluie balayera le monde, fr√®res. Il y a eu une premi√®re pluie semant la Parole. C'est vrai. Maintenant, vous verrez ce que la derni√®re pluie produira. Vous d√©couvrirez qu'il y aura une affiliation. Les Pentec√ītistes et tous les groupes se mettront ensemble et ils fermeront leurs portes √† tous ceux qui ne les √©couteront pas, et vous n'aurez m√™me pas la permission d'ouvrir la bouche. C'est vrai! C'est quand Il viendra. C'est quand Il se montrera. C'est quand vous verrez une pluie... Oh! mis√©ricorde, restez tranquilles, ne vous occupez pas de cela.

249    Oh! mais la Parole √©tait avec ce proph√®te oint, parce que la Parole du Seigneur vient au proph√®te. Dieu ne change pas sa fa√ßon d'agir. Non, non! Il ne change jamais Son syst√®me. Maintenant, que s'est-il pass√©? Ils √©taient trois de nouveau: Jann√®s et Jambr√®s s'en all√®rent accomplissant des miracles (comme allant √† Sodome) y faisant un petit miracle pour aveugler les gens, vous voyez. Il y avait avec Dieu, Abraham, le oint, et son aide, Sara. N'est-ce pas vrai? Ici, se trouvaient Jann√®s et Jambr√®s accomplissant des miracles, tout ce que Mo√Įse pouvait faire au point de vue signes et miracles. Et l√†, se trouvaient la Parole ointe, le proph√®te avec son aide, son assistant. Oh! je souhaiterais pouvoir pr√™cher l√†-dessus deux bonnes heures, pour le moins.

250    Tr√®s bien. Dans Gen√®se 1, Souvenez-vous, ¬ęQue chaque semence produise selon son esp√®ce.¬Ľ Cela doit √™tre ainsi pour toujours. Il y a tous ces types. Quand un homme dit et croit que l'√Čglise passera par une p√©riode de tribulations, je me demande o√Ļ vous obtiendrez une semence pour soutenir cela? M√™me si... Vous dites: ¬ęBien, je crois que cela veut dire ceci et qu'ils feront...¬Ľ
    C'est tr√®s bien. Avez-vous remarqu√© tout l√†-bas, quand les pluies se sont abattues? O√Ļ est-ce tomb√©? No√© √©tait dans l'arche avant que le jugement frappe. Sodome: Lot √©tait hors de Sodome, avant que cela n'arrive. Voyez? C'est--c'est s√Ľr; nous sommes--nous n'allons pas passer par une p√©riode de tribulations. Nous allons √™tre enlev√©s un de ces jours. Certainement. Pourquoi devrions-nous... pourquoi devrez-vous √™tre jug√©s? Il passa par la tribulation √† ma place, J√©sus-Christ. C'est l√† que ma tribulation a eu lieu. Eh oui! Je L'ai accept√©, et je suis libre... ¬ęQuand Je verrai le sang, Je passerai au-dessus de vous.¬Ľ C'est vrai. Mo√Įse √©tait en s√Ľret√©--en s√Ľret√©, prot√©g√© avec Isra√ęl, pendant que la tribulation tombait. C'est vrai.

251    Bon, chaque semence doit produire selon son esp√®ce. Dieu fit l'Homme √† Son image et selon Son esp√®ce, pour √™tre Sa Parole sur Terre. Il exprima cela en J√©sus-Christ. Qu'est-ce que c'√©tait? Dieu en Christ. C'√©tait un homme selon Son esp√®ce, voyez-vous? Lorsque Dieu, qui est la Parole... Combien savent qu'Il est la Parole? Quand la Parole √©tait un Christ, un homme, un √™tre humain, s'exprimant √† travers Lui, c'√©tait Dieu: La Parole, en Christ, s'exprimant Lui-m√™me. Dieu, au commencement fit l'Homme √† Sa propre image, et c'est l'esp√®ce d'homme que Dieu forme aujourd'hui. Le s√©minaire est l'incubateur, la machine √† couver produisant un tas d'hybrides. Vous voyez, les √©coles... Mais, lorsque Dieu appelle un homme, il est √† Son image, la Parole √©tant rendue vivante en lui. C'est vrai. Le voil√†: c'est l'Homme de Dieu. Un homme √† Son image, √† Son enti√®re ressemblance. Et J√©sus a dit, qu'il ferait les m√™mes oeuvres que lui. Ainsi, Dieu fit l'Homme √† Son image, selon Son esp√®ce.

252    Son esp√®ce, quelle est Son esp√®ce? La Parole. Il est la Parole. Alors, si un homme renie la Parole de Dieu, comment peut-il √™tre √† l'image de Dieu? Je pose simplement la question. Posez-vous la question. Comment pouvez-vous √™tre √† l'image de Dieu et renier Sa Parole, alors qu'Elle est l'expression de Lui-m√™me?
    ¬ęOh! dit-il, cela ne veut pas dire cela.¬Ľ L'image exprim√©e de Dieu disant, ¬ęOh! j'ai dit cela, mais je ne voulais pas dire cela. Je--j'√©tais dans l'erreur. Je--je me r√©tracte. C'√©tait seulement pour un autre temps. Ce n'est pas ce que je voulais dire.¬Ľ
    Oh! mis√©ricorde, du d√©chet, la vase du diable qu'il donna √† manger √† √ąve. En tous cas, ne le laissez pas fourrer cela sur le cou des √©lus. Non, monsieur! Ils ne croiront pas cela: ¬ęViens seulement et joins-toi √† notre √©quipe!¬Ľ
    Ne vous joignez √† rien, vous devez na√ģtre, pas vous joindre, mais devenir une nouvelle cr√©ature!

253    Oui, vous devez √™tre √† Son image, selon Son esp√®ce, afin d'√™tre Sa Parole exprim√©e sur Terre. J√©sus √©tait la Parole de Dieu exprim√©e. Croyez-vous cela? Alors, que devons-nous √™tre? Des fils de Dieu aussi, avec la Parole exprim√©e dans l'√Čglise, continuant... (c'est le Corps mystique de Christ) continuant la m√™me oeuvre que J√©sus, lorsqu'Il √©tait sur Terre. Voyez-vous? C'est cela l'esp√®ce selon Son esp√®ce.

254    Maintenant, vous pouvez avoir l'esp√®ce luth√©rienne, selon la Luth√©rienne; l'esp√®ce m√©thodiste, selon la M√©thodiste; l'esp√®ce catholique, selon la Catholique; l'esp√®ce pentec√ītiste, selon son esp√®ce; l'unitaire et la trinitaire, selon la leur. Mais, si vous √™tes l'esp√®ce de Dieu, c'est diff√©rent. Vous voyez, vous √™tes l'image exprim√©e de la Parole se rendant manifeste. Oh! par exemple! Mais, cela doit √™tre ainsi. Si l'eau tombe sur cette esp√®ce-l√†, c'est ce qu'elle produira.

255    Alors... Dieu fit l'Homme √† Sa propre image. Je ne pense pas que j'aie le temps de d√©velopper ce point si captivant, mais... Toutes les Paroles de Dieu sont merveilleuses, vous voyez. Oh! regardez ici, vous voyez, environ un sixi√®me. Hum! Bon... Laissons cela un moment. Qu'en dites-vous?... Maintenant, combien peuvent revenir cet apr√®s-midi? Levez la main. Bon. Je ne veux pas vous garder trop longtemps, pour ne pas vous √©puiser. Maintenant, vous, les jeunes, qui enregistrez, laissez tourner les bandes juste une minute, et je les arr√™terai moi-m√™me ensuite. Bien, monsieur...

256    Maintenant, notre derni√®re pens√©e, ici, est que Dieu fit l'Homme √† Son image et selon Son esp√®ce. Dieu fit un homme selon Son esp√®ce. Saisissez-vous cela? Un homme, selon Son esp√®ce. Eh bien! quelle esp√®ce d'homme √©tait-Il? Si vous regardez en arri√®re et voyez ce qu'Il √©tait, quand Il fut fait chair, c'est l√† l'esp√®ce d'homme qu'Il fit. N'est-ce pas vrai? Un homme selon Son esp√®ce. Amen! C'est vrai, n'est-ce pas? C'est Son esp√®ce d'homme.

257    Il dit une fois √† un homme: ¬ęTu es selon Mon coeur.¬Ľ Un homme selon Son coeur: David. Vous souvenez-vous de cela? L'Esprit de Dieu en David. David, un roi rejet√©. Le oint est toujours rejet√©. David, le roi rejet√©, monta sur la colline, lorsque son propre peuple... Je pr√™cherai l√†-dessus ces trois prochaines minutes.

258    Quand le propre peuple de David devait √™tre... Sa propre esp√®ce le d√©tr√īna, son propre fils, et le chassa du tr√īne. David s'en alla l√†-bas, et m√™me l'un deux sortit et cracha sur lui, sur ce roi oint. Ce vieil homme s'√©tant avanc√©, tout estropi√© dans sa doctrine (la Bible dit qu'il √©tait estropi√©, vous le savez)... Il s'avan√ßa en crachant sur le roi. Observez Christ. On cracha sur Lui! Ce messager √† son c√īt√©, un ange le repr√©sentant, sortit son √©p√©e et dit: ¬ęLa t√™te de ce chien doit-elle rester sur lui, de cracher ainsi sur son roi?¬Ľ Cet ange dit: ¬ęJe vais le frapper √† mort!¬Ľ

259    David dit: ¬ęRengaine ton √©p√©e. Je dois accepter cela.¬Ľ Il alla sur le sommet de la colline de J√©rusalem, regarda en bas (un roi rejet√©), et il pleura. Huit cents ans plus tard, le Fils de David, l'Esprit qui √©tait en partie sur David, se tint debout sur la m√™me colline: un Roi rejet√© sur lequel on avait crach√© et dont on s'√©tait moqu√©. N'est-ce pas vrai? √Ä cet ange qui marchait √† c√īt√© de lui, lorsqu'Il monta au Calvaire, et lui dit: ¬ęLa t√™te de ce chien restera-t-elle sur lui?¬Ľ
    Je peux m'imaginer Dieu lui dire: ¬ęLaisse-le tranquille.¬Ľ Oh! l√†, il y a un autre temps qui arrive.

260    Mais, qu'en fut-il de David quand il revint? L'histoire changea: David revint port√© en triomphe. Cet homme courut, criant mis√©ricorde. Bien s√Ľr, laissez-le tranquille; il reviendra un jour en puissance, alors, le rire changera de c√īt√©. C'est vrai, laissez-les tranquilles.

261    Mais, Dieu dit: ¬ęDavid, tu es un homme selon Mon coeur.¬Ľ Lorsque Dieu cr√©e un homme, il est de Son esp√®ce. David a dit: ¬ęJ'ai cach√© Ta Parole dans mon coeur, afin que je ne p√®che pas contre Toi.¬Ľ La seule chose dont il avait besoin, c'√©tait la pluie. David aurait √©t√© en ordre, s'il avait eu simplement cette pluie. Mais, le Saint-Esprit n'avait pas encore √©t√© donn√©. Il avait la Parole et la Parole √©tait en lui, mais il ne pouvait la conna√ģtre. Il dit: ¬ęJe L'ai cach√©e dans mon coeur, Seigneur. Elle ne peut s'√©panouir et agir comme Elle devrait, mais, je L'ai cach√©e l√†, Seigneur. Je L'ai cach√©e. ¬ęMais, quand J√©sus vint, Lui qui √©tait la Parole rendue manifeste, Il en fit sortir le germe de Vie et le ramena √† la Parole. Oh! si la coupe de David d√©borda, que devrait faire la n√ītre, apr√®s avoir re√ßu l'Esprit? Amen! N'est-Il pas merveilleux? L'aimez-vous?
N'est-Il pas merveilleux, merveilleux, merveilleux?
Jésus, Mon Seigneur, n'est-Il pas merveilleux?
Mes yeux ont vu, mes oreilles ont entendu,
Ce qui est enregistré dans la Parole de Dieu.
Jésus, mon Seigneur, n'est-Il pas merveilleux?

262    Ne l'est-Il pas? Combien L'aiment? Combien L'aiment? Oh! Il est merveilleux. Maintenant, c'est fruste, mes amis. C'est tr√®s fruste. Ce n'est pas mon intention d'√™tre ainsi. Oui, j'esp√®re que vous comprenez, vous voyez. Mais, aujourd'hui, j'exprime la raison pour laquelle j'ai fait les choses que j'ai faites.

263    Maintenant, voici juste une petite explication, avant que nous nous s√©parions pour aller d√ģner. Je veux que vous sachiez que mon motif et mon objectif ont toujours √©t√© la Parole de Dieu. Mon motif est de Lui plaire. Ainsi, je ne peux pas √©couter tout ce qui se dit autour de moi et croire la Parole de Dieu. Je ne peux pas non plus tout √©couter et plaire √† Dieu. Mon motif est de conna√ģtre Sa Parole et de plaire √† Dieu en Le servant par Sa Parole. Ce n'est pas que j'aie quelque chose contre... Maintenant, chaque personne, ici, qui est n√©e de l'Esprit de Dieu et qui fait partie des √©lus, √©tait peut-√™tre, dans le pass√©, soit m√©thodiste, baptiste, presbyt√©rienne, pentec√ītiste, ou quelque chose d'autre. Vous savez cela. Ainsi, vous voyez, quand vous dites:

264    ¬ęAllez vers eux.¬Ľ C'est ce que vous devez faire. Il n'y aura une r√©colte que si vous semez la semence. Elle tombera... Certains retourneront d'o√Ļ ils viennent et diront: ¬ęAh, il n'est rien d'autre qu'un... C'est un s√©ducteur!¬Ľ
    N'ont-ils pas dit la m√™me chose au sujet de notre Seigneur?
    - C'est sans int√©r√™t!
    Bien, alors, pourquoi ne le v√©rifiez-vous pas avec moi?
    - Il n'est rien d'autre qu'un s√©ducteur!
    Alors, v√©rifiez cela avec la Parole! Vous voyez, si ce n'est pas la Parole, alors c'est trompeur, vous voyez. Maintenant, si votre th√©ologie est diff√©rente de la Parole, alors ce n'est pas juste.

265    Maintenant, d'autres passeront et diront: ¬ęEh bien! vous savez quoi, je crois que j'essayerai cela pour un temps.¬Ľ
    Vous √©toufferez. C'est vrai! Voyez? Mais, quand vous vous videz r√©ellement, dites: ¬ęSeigneur J√©sus, que ce ne soit plus moi, mais que ce soit Toi qui r√®gne sur moi d√®s maintenant,¬Ľ (voyez?), alors, cela va produire cent fois plus. Vous croyez cela? Je le crois aussi. Bien, c'est avec libert√© et justice pour toutes choses. C'est vrai. Oui, monsieur. Je fais all√©geance √† mon Seigneur, (voyez?), pour pr√™cher Sa Parole et pour rester avec Sa V√©rit√©, m√™me si cela me co√Ľte la vie. Je continuerai de la m√™me fa√ßon.

266    Ce serait une grande chose pour moi, cela n'est pas mon d√©sir, mais, si je devais le faire:
De mêler mon sang à cette terre, comme ceux qui y ont mêlé le leur pour la même cause,
Comme ceux qui moururent dans la fosse aux lions;
Ceux qui moururent sur des Croix;
Comme ceux qui furent sciés;
Ceux qui furent mis à la porte de leurs organisations et qui errèrent çà et là
Vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres et dans le besoin.

267    Ce serait un grand privil√®ge pour moi d'√™tre comme les disciples de Christ, qui retourn√®rent et compt√®rent cela comme une joie, parce qu'ils avaient pu supporter l'opprobre qui √©tait attir√© sur Son Nom. Ils pouvaient endurer ces petites souffrances pour Lui. Je ne veux pas souffrir. Personne ne veut souffrir. J'aimerais joindre mes mains avec toutes les d√©nominations et dire: ¬ęFr√®res, allons-y!¬Ľ J'aimerais faire cela. Mais, si je le fais, j'√īte ma main de la Sienne. Loin de moi l'id√©e de le faire. Si je reste seul, je resterai avec Lui et Sa Parole.

268    Comme Eddie Perronett le disait: ¬ęSur Christ, le solide Roc, je me tiens. Tout autre terrain est du sable mouvant.¬Ľ Et Christ est la Parole. ¬ęAu commencement...¬Ľ Et qu'est-ce? Chaque parole produit... Chaque semence produit selon son esp√®ce. La semence d√©nominationnelle produira selon son esp√®ce. L'organisation pentec√ītiste produira selon son esp√®ce. Les Baptistes produiront selon leur esp√®ce. Qu'est-ce? L'organisation, toujours et encore!

269    Nous allons montrer cet apr√®s-midi, Dieu voulant, comment ils commenc√®rent et ce qui en fut la cause; et o√Ļ la Bible dit qu'ils le feraient et comment ils finiraient exactement, ce que sera leur fin.

270    Que Dieu vous b√©nisse, vous tous dans les voitures. il y en a beaucoup dans les voitures qui n'ont pu entrer, et qui √©coutent √† travers ce micro. Que Dieu vous b√©nisse, vous qui √™tes debout le long des murs ou assis ici, ce matin. J'esp√®re que, par la gr√Ęce de Dieu, je n'ai offens√© personne, mais je me rends clair. Maintenant, si vous croyez dans la Parole que j'ai pr√™ch√©e ce matin, ne voudriez-vous pas avoir la m√™me position? Bien s√Ľr, vous le voudriez. Courbons nos t√™tes juste un moment.

271    P√®re c√©leste, nous n'essayons pas de terminer cette r√©union, mais de faire simplement une halte pour nous reposer quelques instants. Et, maintenant, puissent ces semences qui ont √©t√© r√©pandues, ce matin, √™tre tomb√©es dans un bon terrain fertile. Puissent-elles produire en abondance, Seigneur, une abondance de Vie √©ternelle. Maintenant, nous prions, P√®re que ces semences qui ont √©t√© jet√©es, restent et attendent que la derni√®re pluie tombe. Ceux qui s'attendent √† l'√Čternel renouvelleront leur force. √Ē Dieu, puissions-nous ne pas devancer la Parole, mais rester avec Elle. Accorde-le nous, Seigneur!

272    Maintenant, b√©nis-nous; et que ceux qui s'en vont manger... Je Te prie de leur donner la nourriture n√©cessaire et de la b√©nir... Donne-leur de nouvelles forces et ram√®ne-les tr√®s t√īt cet apr√®s-midi. Seigneur, puissent-ils √™tre assis, ici dans le temple, dans l'attente... Et puisses-Tu m'aider, alors que je vais prier et que je reviens. Je Te prie de me oindre tout √† nouveau cet apr√®s-midi. Accorde-le-moi, Seigneur, pour que je puisse apporter ce que je crois √™tre Ta Parole pour les gens. Accorde-le, P√®re.

273    Je Te prie de b√©nir notre cher pasteur bien-aim√©, Fr√®re Neville, notre pr√©cieux Fr√®re, qui va dans quelques minutes entrer dans l'eau, ici, avec un groupe de personnes pour les baptiser. Et, P√®re, s'il y en a ici qui ont √©t√© baptis√©s autrement que par le bapt√™me Chr√©tien pratiqu√© par Ton grand serviteur Paul... Et il t√©moignait qu'il avait la Parole de Dieu en lui, par ces mots: ¬ęSi un homme ou un ange (m√™me un ange venant du ciel, comme Satan, qui √©tait en forme d'ange) vient et vous dit quelque chose de diff√©rent que ce qu'Il a dit, qu'il soit anath√®me.¬Ľ
    P√®re, nous savons que cela est √©crit dans les √Čcritures, et je Te prie, P√®re, que cela descende dans les coeurs de ceux qui m'√©coutent et qu'ils comprennent que Paul est celui qui conduisit et ordonna aux gens, qui n'√©taient pas baptis√©s dans le Nom de J√©sus-Christ pour la r√©mission de leurs p√©ch√©s, de l'√™tre √† nouveau. Puisse cela trouver un √©cho dans leurs coeurs, P√®re.
    Puissent-ils r√©aliser que ce service de bapt√™me qui se pr√©pare, puissent-ils r√©aliser que c'est la v√©rit√©, sachant qu'ils ne peuvent produire une seule Parole de l'√Čcriture pour soutenir leur id√©e trinitaire de trois dieux... P√®re, bien s√Ľr nous croyons que Tu es une trinit√© d'offices, de P√®re, Fils et Saint-Esprit. Assur√©ment, nous croyons cela, Seigneur, mais sans faire de Toi trois dieux. Nous reconnaissons en Toi un seul Dieu qui remplit trois offices, celui de P√®re, de Fils et de Saint-Esprit et que le Nom de ce Dieu fut appel√© J√©sus-Christ. Maintenant, c'est le Nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit.

274    P√®re, puissent les gens voir cela et √™tre ob√©issants au bapt√™me d'eau pour la r√©mission de leurs p√©ch√©s. Et, puissent ces quelques mots sur le bapt√™me tomber profond√©ment dans le coeur de chacun, car, nous ne savons pas pour combien de temps nous en avons, P√®re. Cela devient tr√®s proche. L'ennemi, sur lequel nous d√©sirons parler cet apr√®s-midi, devient plus malin et plus audacieux que jamais. Depuis qu'ils ont pris le tr√īne, ils se mettent dessus. Seigneur, nous le voyons de tous c√īt√©s. Pas le communisme, Seigneur! Puissent les gens √™tre capables de comprendre que c'est le romanisme, la vieille m√®re des impudiques et ses prostitu√©es. Nous les voyons, Seigneur, formant une image de la b√™te et nous en sommes l√†!

275    P√®re c√©leste, sois mis√©ricordieux maintenant, et laisse-nous tous entrer dans un lieu s√Ľr, dans l'arche, et √™tre pr√™ts pour la derni√®re pluie. Nous Te le demandons au Nom de J√©sus. Amen!

276    Maintenant, pour vous qui √™tes ici dans le b√Ętiment, si vous d√©sirez sortir et aller manger quelque chose, c'est en ordre. Et si vous le d√©sirez, et que vous puissiez revenir, rentrez ici aussi vite que possible apr√®s le service. Maintenant, levons-nous juste un moment. Levons-nous ensemble. Combien croient la Parole du Seigneur? Levez la main. Amen! Oh! remerciez le Seigneur! Oh! combien j'aime J√©sus. Oh! comme j'aime J√©sus!
Oh! comme j'aime Jésus!
Oh! combien j'aime Jésus,
Parce qu'Il m'aima le premier!
EN HAUT