ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Questions et réponses sur la Genèse de William Branham a été prêchée 53-0729 La durée est de: 1 heure 54 minutes .pdf La traduction MS
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Questions et réponses sur la Genèse

01    Maintenant, si quelqu'un a des questions qu'il veut me remettre, qu'il les mette l√†, qu'un enfant les apporte, ou comme vous voulez. Ou peut-√™tre, si nous arrivons au bout de... J'en ai environ six l√†, sur une page, et puis ici, puis nous en avons deux l√†-bas.

02    Maintenant, nous voulons nous renseigner. La raison pour laquelle nous faisons ceci, est que nous voulons nous renseigner sur ce qu'il y a dans la pens√©e des gens, sur ce qu'ils pensent. Voyez-vous? Et c'est ce qui produit une bonne √©glise forte. Vous devez avoir de ces moments, comme lorsque vous arrachez les chardons, vous savez, et que vous enlevez toutes les choses du chemin jusqu'√† ce que vous puissiez avancer fermement. Ainsi, c'est la raison pour laquelle nous avons une soir√©e de questions une fois de temps en temps, c'est pour nous renseigner.

03    Maintenant, s'il y a des questions qui... cette fois, j'ai laiss√© le champ libre. Et je dis... j'avais l'habitude de dire, ¬ęMaintenant, si quelqu'un... juste quelque chose ayant rapport avec l'√Čcriture; une r√©ponse. Demandez-le.¬Ľ (Merci Fr√®re.) Et je disais: ¬ęSimplement quelque chose ayant rapport avec l'√Čcriture, une r√©ponse.¬Ľ Voyez-vous, et nous y r√©pondrons. Mais ce soir, j'ai dit...

04    Vous savez, ils viennent me dire, ¬ęFr√®re Bill¬Ľ, ils me posent une question: ¬ęPensez-vous que si Untel faisait une telle chose, ce serait chr√©tien?¬Ľ

05    Eh bien! c'est une fa√ßon de critiquer quelqu'un. Mais je dis: ¬ęQu'ils nous posent ces questions ce soir.¬Ľ Voyez-vous? C'est tr√®s bien. Ainsi nous pouvons voir s'il y a une critique de faite.

06    Oh! je me sens vraiment bien ce soir. J'ai tondu le gazon tout l'apr√®s-midi, dehors sous le chaud soleil, aussi je me sens vraiment bien.

07    Nous avons une s√©rie de r√©unions qui va bient√īt avoir lieu, ne l'oubliez pas. Au Stadium de Chicago, du 23 ao√Ľt au 5 septembre [1953]. Nous nous attendons √† un grand moment dans le Seigneur, l√†-bas. Et cela a √©t√© annonc√© partout maintenant, tous les diff√©rents journaux en parlent. Et nous nous attendons √† un grand moment.

08    J'en ai maintenant une, deux, trois, quatre, cinq, six, je pense, sur une page ici. Et elles se rapportent √† la m√™me chose, l√†-bas dans le livre de la Gen√®se.

09    Premi√®rement c'est Gen√®se 1:26 ou 1:26 √† 28, c'est l√† o√Ļ la--la personne avec le... ils demandaient ce que cela serait. Ce que--ce que cette question... Je veux dire qu'ils ont pos√© la question... pardon. Et nous voulons lire ceci premi√®rement. Ils l'ont √©crite ici. Si vous voulez suivre dans la Bible, c'est bien. Il est dit:
    Dieu cr√©a l'homme, Il les cr√©a m√Ęle et femelle.
    Vous voyez? Et puis, ensuite, il a pris Gen√®se--ou, il ou elle, l'un ou l'autre a pris Gen√®se 2:7:
    Il forma l'homme de la poussi√®re de la terre.
    C'est un autre passage. Je vais les lire tous, ainsi nous pouvons les mettre ensemble et vous pouvez voir. Maintenant, voil√† la premi√®re partie de cette question, il est dit...

10    Question n¬į01: ¬ęDieu cr√©a l'homme m√Ęle et femelle, Il cr√©a l'homme m√Ęle et femelle. Bon, c'est je crois le premier point. Maintenant, dans Gen√®se 2:7 il est dit, ¬ęIl forma¬Ľ (c'est soulign√©) ¬ęmais d'abord, Il cr√©a.¬Ľ Il a soulign√© cela. ¬ęEt Il forma¬Ľ (soulign√©) ¬ęl'homme de la poussi√®re, et souffla dans ses narines¬Ľ, et ainsi de suite. Quelle est la diff√©rence ou quelle est la relation avec l'√Čcriture ci-dessus?¬Ľ
       C'est... Si vous l'avez inscrit, Gen√®se 1:26 √† 28 et Gen√®se 2:7. Maintenant, c'est une chose tr√®s √©pineuse, et il se peut que je ne... J'ai seulement ma propre id√©e l√†-dessus, aussi je vous la donnerai de la fa√ßon dont je la ressens. Et si vous √™tes d'un avis diff√©rent, eh bien! c'est bon.

11    Je tiens √† complimenter le Fr√®re Neville pour les bonnes r√©ponses qu'il a faites √† ces questions, l√†. Elles sont excellentes.

12    Maintenant, dans ceci, Gen√®se 1:26, Dieu fit l'homme √† Sa Propre Image. Et si vous avez remarqu√©, nous allons le reprendre, ainsi vous pourrez lire, et le verset 26... Si vous vouliez lire avec nous, nous en serions contents, contr√īlez-moi.
    Et Dieu dit: Faisons l'homme √† Notre Image, selon Notre Ressemblance, et qu'ils dominent sur les poissons de la mer... et sur les oiseaux des cieux... et sur le b√©tail de la terre... et sur tout animal rampant qui rampe sur la terre. Et Dieu cr√©a l'homme √† Son Image; Il le cr√©a √† l'image de Dieu; Il les cr√©a m√Ęle et femelle.

13    Maintenant c'est... J'ai entendu plusieurs fois ceci √™tre discut√©, partout dans le monde, des discussions ont √©t√© soulev√©es √† ce sujet. Maintenant dans Gen√®se 2:7, voyons ce qu'Il fit l√†. Bien, ici c'est:
    Et l'√Čternel Dieu forma l'homme de la poussi√®re du sol, et souffla dans ses narines une respiration de vie, et l'homme devint une √Ęme vivante.

14    Maintenant, quelle sorte de formation... Celui qui pose la question veut demander: ¬ęQuelle relation y-a-t-il entre Gen√®se 1:26 et Gen√®se 2:7, Dieu cr√©a deux hommes. Et qui √©tait l'homme et qui √©tait... Quelle relation cela a-t-il? Quelle... Comment cela se relie-t-il dans L'√Čcriture?¬Ľ

15    Eh bien! maintenant, si vous regardez attentivement en Gen√®se 1:26, commen√ßons par la premi√®re partie. Dieu dit: ¬ęFaisons... faisons...¬Ľ, c'est ¬ęFaisons l'homme √† Notre image.¬Ľ Notre, bien s√Ľr, nous r√©alisons qu'Il parle √† quelqu'un, Il parlait √† un autre √™tre. ¬ęFaisons l'homme √† Notre image, selon Notre ressemblance, et qu'il domine sur le b√©tail de la terre.¬Ľ

16    Si vous remarquez, la premi√®re chose qui fut cr√©√©e, dans la cr√©ation, ce fut bien s√Ľr la Lumi√®re. Vous continuez dans la cr√©ation, et la derni√®re chose cr√©√©e fut quoi? Un homme. Et la femme fut faite apr√®s l'homme. Tr√®s bien, la premi√®re... La derni√®re chose qui fut cr√©√©e, dans la cr√©ation de Dieu, ce fut le genre humain.

17    Mais lorsque Dieu fit son premier homme, si vous avez remarqu√©, Il le fit √† Sa ressemblance, il fut fait √† l'image de Dieu. Et qu'est Dieu? Maintenant, si nous pouvons d√©couvrir ce qu'est Dieu, nous pourrons trouver quelle sorte d'homme Il fit.

18    Maintenant, dans Saint-Jean, le quatri√®me chapitre, je vais... nous allons lire ceci, J√©sus parlant √† la femme au... Si vous voulez vous y r√©f√©rer. Je n'ai pas eu beaucoup de temps, je ne les ai m√™me pas not√©s, je les cite seulement de m√©moire. Et vous pouvez maintenant les consulter, si je peux les trouver tr√®s rapidement. Maintenant, commen√ßons par le quatri√®me chapitre, le quatorzi√®me verset:
    Mais quiconque boira de l'eau que Je lui donnerai, n'aura jamais soif;... Ce sera en lui une fontaine d'eau qui jaillira en vie √©ternelle.
    La femme lui dit: ¬ęSeigneur, donne-moi cette eau, afin que... Je ne vienne pas ici pour puiser.¬Ľ
    J√©sus lui dit: ¬ęVa, appelle ton mari...¬Ľ
    La femme r√©pondit...

19    Je crois que nous devons commencer un peu plus haut pour d√©couvrir ce que je veux que vous voyez ici. Peut-√™tre que non, peut-√™tre puis-je trouver plus bas ce que je veux voir. Comment? vingt-troisi√®me et vingt-quatri√®me versets. Tr√®s bien:
    Vous, vous adorez... (c'est cela)... Vous, vous adorez, vous ne savez pas quoi; nous, nous savons ce que nous adorons; car le Salut vient des juifs. (Et c'est vrai, voyez-vous.) Mais l'heure vient, et elle est d√©j√† venue maintenant, que les vrais adorateurs (Juifs ou Nations), adoreront le P√®re en esprit et en v√©rit√©; car aussi le P√®re en cherche de tels qui L'adorent.

20    Ce que je veux est au verset suivant:
    Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui L'adorent, L'adorent en esprit et en v√©rit√©.

21    Maintenant, si Dieu cr√©a l'homme √† Propre image, et √† Sa Propre ressemblance, quel genre d'homme cr√©a-t-Il? Un homme-esprit. Maintenant, si vous remarquez, apr√®s qu'Il eut fait toute la cr√©ation et cr√©√© un homme-esprit, (pour celui qui a pos√© la question), la lecture soigneuse de cela maintenant, r√©v√®lera ceci, que Dieu donna √† l'homme la domination sur le b√©tail, sur les poissons, sur toute chose. Mais dans Son oeuvre, l√†, Il fit l'homme √† Sa Propre image pour diriger le b√©tail, diriger les b√™tes de la terre, exactement comme le Saint-Esprit dirige le croyant aujourd'hui. Voyez-vous?

22    En d'autres termes, Adam fut le premier homme dans les cr√©ations terrestres de Dieu. La premi√®re cr√©ation fut Dieu Lui-m√™me; Puis de Dieu sortit le Logos, Qui √©tait La Parole (¬ęAu commencement √©tait La Parole, et La Parole √©tait avec Dieu et La Parole √©tait Dieu. La Parole a √©t√© faite chair et elle a habit√© parmi nous.¬Ľ), du Logos sortit l'homme.

23    Oh! j'ai une belle image dans la pens√©e maintenant, si vous pouviez faire un petit voyage avec moi. Je crois que j'en ai d√©j√† parl√© avant, mais c'est pour mettre ceci √† la place o√Ļ vous serez s√Ľr de le voir. Maintenant, faisons un petit voyage et revenons en arri√®re pendant un petit moment. Ne pensez pas √† la chaleur qu'il fait, ayons nos pens√©es dirig√©es sur ce que nous allons dire et penser maintenant.

24    Revenons √† il y a cent millions d'ann√©es, avant m√™me qu'il y ait une √©toile, la lune ou quoi que ce soit dans le monde. Il y eut un temps pendant lequel il n'y avait rien ici, c'√©tait seulement un grand toujours et l'√Čternit√©. Et le toujours et toute l'√Čternit√© √©tait Dieu, Il √©tait l√† au commencement.

25    Sortons maintenant sur le bord de cette rampe, regardons par-dessus et voyons ces choses arriver.

26    ¬ęPersonne n'a jamais vu le P√®re.¬Ľ Personne ne peut voir Dieu dans une forme corporelle, parce que Dieu n'a pas de forme corporelle, Dieu est un Esprit, voyez-vous. Tr√®s bien. ¬ęPersonne n'a jamais vu le P√®re, mais le Fils unique du P√®re est Celui Qui L'a fait conna√ģtre!¬Ľ 1... Jean, voyez-vous.

27    Mais remarquez maintenant. Il n'y a rien, il y a juste l'espace. Il n'y a pas de lumi√®re, il n'y a pas de t√©n√®bres, il n'y a rien, il semble qu'il n'y a rien. Mais l√†-dedans il y a un Grand √ätre surnaturel, J√©hovah Dieu, Qui couvrait tout l'espace, en tout lieu et en tout temps. Il √©tait d'√©ternit√© en √©ternit√©. Il est le commencement de la cr√©ation. C'est Dieu. On ne peut rien voir, on ne peut rien entendre, pas le mouvement d'un atome dans l'air, rien, pas d'air, rien, mais cependant, Dieu √©tait l√†. C'√©tait Dieu. (Maintenant remarquez pendant quelques minutes, et ensuite...) personne n'a jamais vu Cela, C'est le P√®re. C'est Dieu, le P√®re.

28    Remarquez maintenant. Apr√®s un moment, je commence √† voir une petite Lumi√®re Sacr√©e qui prend forme, comme un petit halo, ou quelque chose comme cela, vous pourriez La voir seulement avec des yeux spirituels.

29    Mais regardez maintenant, alors que nous regardons, toute l'√©glise, maintenant. Nous sommes sur une grande rampe observant ce que Dieu fait. Et nous allons revenir directement √† cette question-ci et vous verrez comment Il l'introduit.

30    Personne n'a vu Dieu. Et maintenant, la chose suivante que nous commen√ßons √† voir avec les yeux du regard surnaturel, nous voyons une petite Lumi√®re blanche qui Se forme l√†-bas. Qu'est-ce que Cela? C'est ce que les lecteurs de la Bible appellent le ¬ęLogos¬Ľ ou ¬ęL'Oint ¬ę, ou ¬ęL'Onction ¬ę, ou... comme j'allais le dire, cette partie de Dieu commen√ßa √† Se manifester dans quelque chose, ainsi les √™tres humains pourraient avoir une id√©e de ce que C'√©tait. C'√©tait une petite... ou une petite Lumi√®re mouvante. Il... C'√©tait la Parole de Dieu.

31    Dieu donna Lui-m√™me naissance √† Ce fils Qui √©tait avant qu'il y ait m√™me un atome dans... ou de l'air pour faire un atome. C'√©tait... Voyez, J√©sus dit: ¬ęGlorifie-Moi, P√®re, de la gloire que Nous avions avant la fondation du monde.¬Ľ Vous voyez, revenant l√† en arri√®re.

32    Dans Saint Jean 1, Il dit: ¬ęAu commencement √©tait la Parole.¬Ľ Et le premier... ¬ęEt la Parole √©tait Dieu. Et la Parole fut faite chair et Elle a habit√© parmi nous.¬Ľ Dieu se d√©voilant Lui-m√™me jusqu'√† devenir un √™tre humain. Regardez bien maintenant comment Il l'a fait.

33    Alors, revenons maintenant au moment o√Ļ ce petit halo vient. Maintenant, nous ne pouvions encore rien voir, mais simplement avec les yeux surnaturels, nous voyons un halo qui Se tient l√†. C'est le Fils de Dieu, le Logos. Je peux Le voir jouant l√† comme un petit enfant devant la porte du P√®re, avec toute l'√©ternit√©. Voyez-vous? Et alors, dans la conception de Son plan, Il commence √† penser quelles choses seraient, et je peux l'entendre dire: ¬ęQue la lumi√®re soit.¬Ľ

34    Et quand Il le dit, un atome √©clot et le soleil vint √† l'existence. Il tourne pendant des centaines de millions d'ann√©es, formant des scories, br√Ľlant et se fa√ßonnant tel qu'il est aujourd'hui, br√Ľlant encore, brisant encore des atomes. Si la bombe atomique venait √† √™tre largu√©e, la cha√ģne atomique prendrait... cette terre serait comme le soleil, l√†-bas, explosant et soufflant. Si vous pouviez vous trouver sur une autre plan√®te et que vous regardiez ceci, cela ressemblerait √† un autre soleil o√Ļ les atomes br√Ľleraient cette terre, si la cha√ģne venait √† se d√©tacher, et elle se mettrait √† tourner, tourbillonnant comme cela. Ces grandes flammes dont la chaleur atteint des milliards de degr√©s sortent de ce soleil jusqu'√† des millions et des millions de kilom√®tres.

35    Maintenant, faites bien attention. Que c'est beau! Et Il fit le soleil. Et alors, la premi√®re chose, vous savez, un gros morceau sortit de lui, pesant environ... ressemblant simplement √† cette terre, il faisait ¬ęCrac!¬Ľ Alors ce Logos, ici, le Fils de Dieu, l'observe. Il le laisse tomber pendant une centaine d'ann√©es, et Il l'arr√™te. Alors, un autre morceau s'envole, et Il le laisse voler pendant des millions d'ann√©es, et puis, Il l'arr√™te. Nous sommes l√† maintenant, en train de l'observer venant √† l'existence.

36    Il a quelque chose dans Sa pens√©e, que fait-Il? Il √©crit Sa premi√®re Bible. La premi√®re Bible que l'homme ait jamais eue, c'√©tait les √©toiles, le zodiaque. Et c'est un parfait... juste... il se raccorde avec cette Bible-ci. Il commence, le premier signe du zodiaque c'est la Vierge. Est-ce juste? Le dernier signe du zodiaque, c'est quoi, L√©o, le Lion. C'est la premi√®re venue de J√©sus. Il vint par une vierge; la seconde fois, Il vient comme le Lion de la tribu de Juda. Voyez-vous? Il a dessin√© tout cela, l'√Ęge du Cancer, et ainsi de suite. Maintenant, Il a plac√© tout cela dans le ciel et l'a mis en place, tous ces m√©t√©ores, ces morceaux de terre, ou de soleil, suspendus ici.

37    Maintenant, quand la science va rechercher ces projectiles qui tombent, cela ne r√©fute pas Dieu, cela ne fait que Le prouver. Voyez-vous, cela ne Le rend que plus r√©el. Maintenant, remarquez, tous ces projectiles qui se d√©tachent de ce chaud soleil et viennent traverser l'espace, bien s√Ľr ils se sont regroup√©s et la premi√®re chose que vous connaissez, cela commence √† devenir une montagne de glace.

38    Maintenant, c'√©tait cette terre venant √† l'existence, simplement un gros morceau de cendre qui s'envole de l√†-bas. En dedans, sous cette cendre, il n'y a rien qu'un feu volcanique tournant et br√Ľlant, compl√®tement, ils surgissent. Et certains d'entre eux sont en activit√©. Et la science affirme que ce monde, la cro√Ľte qui en est la surface, sur laquelle nous vivons, est juste semblable √† la peau d'une pomme et tout le... Il y a quarante mille kilom√®tres de circonf√©rence, c'est probablement douze mille huit-cent kilom√®tres (ce serait √† peu pr√®s douze mille huit-cent kilom√®tres) d'√©paisseur. Et pensez-y, l√†-dedans, c'est un volcan en activit√©.

39    Et deux tiers du globe, plus des deux tiers sont de l'eau; et un tiers est de la terre; √† peu pr√®s un tiers. Et regardez seulement cette cro√Ľte sur laquelle nous vivons, elle est remplie de dangereux explosifs, de gaz, d'essence, de p√©trole, et autres. Est-ce juste? Et les deux tiers, plus des deux tiers sont de l'eau. Quelle est la formule de l'eau? Deux parts d'hydrog√®ne, des explosifs.

40    Il y a assez d'√©lectricit√© dans chaque salle, pour s√©parer la chaleur du froid, et cela fait assez d'√©lectricit√© pour faire exploser une salle. Vous pouvez mettre assez d'atomes dans une balle de golf pour balayer New-York de la surface de la terre. Et puis l'homme assis sur une marmite d'enfer, se frappe la poitrine et d√©fie la Parole de Dieu, disant: ¬ęL'enfer n'existe pas.¬Ľ (J'ai not√© cela un peu plus loin, nous y arrivons voyez-vous.) Vous √™tes assis chaque jour sur une grande marmite d'enfer. Et pendant que vous √™tes ici, vous √™tes assis exactement dessus, et l'enfer est juste en dessous de vous.

41    Et remarquez, mais maintenant, quand ceci fut √©tabli premi√®rement, quand J√©sus... Regardez maintenant le petit halo l√†-bas. Maintenant je peux Le voir sortir vers cette terre, aller au-dessus d'elle et commencer √† la faire avancer ici, pr√®s du soleil. Ce n'est rien qu'une grosse bulle de glace. Et quand elle commence √† fondre, alors les grands glaciers commencent √† traverser les pays nordiques, et √† descendre. Et lorsque cela se produisit, cela forma le Kansas et le Texas et tous les autres endroits l√†-bas, et cela continua dans le Golf du Mexique. Et la premi√®re chose que vous connaissez, c'est que tout √©tait recouvert d'eau.

42    Alors nous sommes en Gen√®se 1, nous revenons √† la Bible maintenant, et de notre image √† La Bible. Gen√®se 1, ¬ęLa terre √©tait informe et vide; et les eaux couvraient la surface de l'ab√ģme.¬Ľ Est-ce vrai? ¬ęEt l'Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.¬Ľ Alors, Il s√©para les eaux, fit les collines, et les terres et ainsi de suite, Il les ass√©cha. Il fit la v√©g√©tation et toutes choses. Et Il fit la lumi√®re. Et Il posa des limites √† la mer, qu'elle ne pouvait pas d√©passer.

43    Il fit toutes ces choses ensemble, Il fit...?...Il fit toutes les autres choses, toute la vie animale, les oiseaux, les abeilles, les singes, et tout ce qui √©tait, Il pla√ßa tout ici sur Terre. Et puis Il posa alors cette question: ¬ęFaisons... (Qui? Le P√®re et Le Fils!) Faisons l'homme √† Notre Propre image.¬Ľ

44    Maintenant, si un homme √©tait fait de quelque chose ressemblant √† cette petite Lumi√®re Sacr√©e l√†-bas, ou quelque chose comme cela, il ne pouvait pas √™tre vu. (C'est spirituel.) Il Se manifesta ou Se d√©voila Lui-m√™me un peu plus, pour faire une trinit√© de Lui-m√™me par Le P√®re, Le Fils, le Saint-Esprit. Et Dieu √©tait ici, Se d√©voilant Lui-m√™me maintenant, descendant dans le ¬ęFaisons l'homme¬Ľ, qui √©tait Son Fils, une descendance de Lui, ¬ęL'homme √† Notre image¬Ľ, il √©tait un √™tre surnaturel, ¬ęEt qu'il ait la domination sur le b√©tail de la terre et ainsi de suite.¬Ľ

45    L'homme dirigea l'homme... dirigea le--le b√©tail, et le reste tout comme le Saint-Esprit, aujourd'hui dirige un r√©el, un vrai croyant. La voix de Dieu l√†-bas, la voix de l'homme plut√īt pouvait parler et dire... appeler le b√©tail dans cette voie, appeler les moutons dans ce p√Ęturage, appeler les poissons dans cette eau. Vous voyez, il avait la domination, tout lui ob√©issait.

46    Mais alors, il n'y avait pas d'homme pour labourer la terre, Gen√®se 2, pas d'homme pour labourer la terre. ¬ęEt alors, Dieu forma l'homme¬Ľ (Gen√®se 2:7) ¬ęde la poussi√®re de la terre.¬Ľ Nous suivons, Il forma l'homme de la poussi√®re de la terre, et mit cet Esprit surnaturel...

47    Maintenant, il √©tait √©tendu-l√†. Je peux avoir beaucoup d'images l√†-dessus. Je peux voir Adam debout... prenons-le comme cela, voyons-le debout comme un arbre. Dieu l'avait fait. Il √©tait aussi mort qu'on peut l'√™tre; ses orteils comme des racines, s'enfon√ßant dans le sol; Et Dieu dit: ¬ęQu'il soit ¬ę; ou souffla le souffle de vie en lui, et Adam sauta et vint √† lui-m√™me. Il fut un... Dieu souffla un souffle de vie en lui, et Adam devint une √Ęme vivante. Il commen√ßa alors √† avancer, √† avancer.

48    Et puis Dieu prit de son c√īt√© une partie de lui, une c√īte, et fit une femme. O√Ļ prit-Il l'esprit de la femme? Voyez-vous? Quand Il... Gen√®se 1:26: Il dit: ¬ęFaisons l'homme √† Notre Propre image, selon Notre Propre ressemblance... Il les cr√©a (l'homme m√Ęle et femelle.)¬Ľ Il fit pour l'homme l'esprit solidement b√Ęti; Il fit l'esprit f√©minin, tendre, humble, d√©licat pour la femme.

49    Et quand vous voyez une femme agir comme un homme, elle est sortie de sa position du commencement. Voyez-vous? Tr√®s bien. Elle est cens√©e... je pense qu'il est honteux que les femmes aient perdu leur d√©licatesse, leur position f√©minine. C'est un d√©shonneur. Je vous le dis. C'est... Vous savez, je vais dire ceci. Je ne parle pas de vous, les femmes qui sont ici. Mais si cela blesse, cela blesse, c'est tout. Mais laissez-moi vous demander quelque chose. Il √©tait courant de voir les femmes si f√©minines que lorsqu'un homme voulait leur parler, elles rougissaient. Eh bien! qu'est-ce que rougir? Je n'ai pas vu cela depuis si longtemps, que je ne saurais m√™me pas ce qu'est une femme qui rougit. Elles n'ont plus rien de cette dignit√©, tous ces esprits fins et f√©minins. Elles sont juste... Elles peuvent... Elles portent des v√™tements comme ceux des hommes, coupent leurs cheveux comme les hommes, fument comme les hommes, boivent comme les hommes, jurent comme les hommes, votent comme les hommes, travaillent comme les hommes, elles deviennent rudes, viriles. Oh! la la! cela montre o√Ļ vous en √™tes arriv√©s. C'est exact.

50    Cette petite dame-comme-il faut, vous n'en voyez pas beaucoup, ce n'est pas une personne facile √† trouver. N'est-ce pas vrai? Oui, c'est la v√©rit√©. Une femme n'est pas cens√©e se tenir et agir comme un homme, grand et solidement b√Ęti, parce qu'elle est d√©licate. Dieu la fit de cette fa√ßon. Je peux le prouver par les √Čcritures. Oui, monsieur. C'est vrai. Et...

51    Mais, bien s√Ľr, nous nous √©cartons de cette question, je ne veux pas m'√©carter trop de cette question. Vous voyez, c'est l√† qu'Il fit Son premier homme, √† Sa Propre image.

52    Et alors, Dieu, avant m√™me qu'il y ait eut une √©toile, savait ce que ce monde serait. Il savait que je serais William Branham, pr√™chant l'√Čvangile depuis la chaire et que vous seriez monsieur Dupont, assis l√† et l'√©coutant, avant m√™me que le monde commence. All√©luia!

53    Maintenant, c'est l√† que les gens quelquefois, parmi les Calvinistes l√©galistes, m√©langent tout. Voyez-vous. Ils disent: ¬ęPourquoi certains furent destin√©s pour √™tre perdus? Dieu ne veut pas qu'un seul p√©risse. Il ne veut pas qu'un seul p√©risse, mais cependant, √©tant Dieu, Il sait que certains ne l'accepteront pas. Voyez-vous? Il doit conna√ģtre la fin depuis le commencement afin d'√™tre Dieu. N'est-ce pas?

54    Il savait aussi qu'il y allait avoir des femmes, alors, Il fit simplement leur esprit juste-l√†. La Bible dit qu'Il le fit, dans Gen√®se 1:26. ¬ęIl cr√©a l'homme¬Ľ, en pr√©figuration ¬ęm√Ęle et femelle.¬Ľ Amen. Voyez-vous, En pr√©figuration. Il fit la femme et l'homme avant m√™me qu'ils ne soient form√©s de la poussi√®re de la terre.

55    Et puis, Dieu fit l'homme, pas √† Sa Propre image. Ce corps n'est pas √† l'image de Dieu, ce corps est √† l'image des b√™tes.

56    Puis-je enlever ma veste? Il commence √† faire chaud ici. J'ai mis une chemise d√©chir√©e, mais vous ne regarderez pas √† cela. Eh bien! c'est seulement... Jesse n'est pas venu et n'est pas all√© √† la blanchisserie, ainsi... Mais remarquez, nous sommes dans un sujet ici, qui est plus important qu'une chemise d√©chir√©e √† la chaire. N'est-ce pas? C'est la Vie √©ternelle.

57    Remarquez l'homme, maintenant. Dieu savait au commencement, qu'Il aurait l'homme et la femme, et Il savait que Le Sauveur serait ici, qu'Il devrait faire venir J√©sus, et qu'Il serait crucifi√©. Et J√©sus dit aux disciples lorsqu'Il √©tait ici sur Terre, qu'Il les connaissait m√™me avant la fondation du monde, avant m√™me que le monde vienne √† l'existence.

58    Et Dieu dit aussi, ou Paul parlant aux Galates, dit:
    Il nous a destin√© et appel√©s en Lui avant m√™me que le monde fut cr√©√©.
    Pensez √† cela! Que Dieu... Ceux qui aimeraient entendre ce que l'√Čcriture dit de cela, levez votre main. Cela va dans le m√™me sens que la question. Prenez avec moi dans Galates, le premier chapitre. √Čcoutez, je ne voulais pas dire Galates, je voulais dire √Čph√©siens. √Čcoutez bien maintenant ce que Dieu dit: √Čph√©siens 1:
    Paul, ap√ītre de J√©sus-Christ par la volont√© de Dieu, aux saints qui sont √† √Čph√®se, et aux fid√®les en J√©sus-Christ.
    Que la gr√Ęce et la paix vous soient donn√©es de la part de Dieu et du Seigneur J√©sus-Christ.
    B√©ni soit Dieu, le P√®re de notre Seigneur J√©sus-Christ, qui nous a b√©nis de toutes sortes de b√©n√©dictions spirituelles dans les lieux c√©lestes en Christ!

59    C'est ici, maintenant, remarquez:
    En Lui, Dieu nous a √©lu avant la fondation du monde... (oh!)

60    C'est bien bon, n'est-ce pas? Ce n'est pas seulement bien bon, c'est r√©ellement bon. Avant la fondation du monde, Dieu connaissait Orman Neville et Il savait qu'il pr√™cherait l'√Čvangile. N'est-ce pas merveilleux? Il a choisi... pourquoi, il est un membre de L'√Čglise, et Dieu savait qu'il aurait cette √©glise. Et il dit, Paul, parlant √† l'√©glise d'√Čph√®se dit: ¬ęIl nous a √©lus en Lui.¬Ľ Maintenant, nous sommes tous les membres du Corps de Christ. N'est-ce pas? Et Dieu, avant m√™me que le monde fut form√©, nous a choisis, vous et moi, en Lui, avant m√™me que le monde fut form√©. Oh! la la! N'est-ce pas merveilleux?

61    Le premier homme, maintenant, Il fit le premier homme √† Son image, et nous sommes en train de retourner √† notre premi√®re image cr√©√©e.

62    Quand Dieu me cr√©a, William Branham, j'√©tais avant la fondation du monde, Il fit mon √™tre, mon esprit. Je n'√©tais conscient de rien, autant que je sache, mais le... j'√©tais l√†! Oh! je--je ne crois pas que vous saisissiez ceci! Mais juste un moment, J√©sus dit √† Ses disciples que ¬ęIl les connaissait avant la fondation du monde¬Ľ! Et Paul dit ici que ¬ęIl nous a √©lus en Lui avant que le monde commence.¬Ľ Bien, il y avait une partie de moi, d'Orman Neville, et le reste de vous tous ici, qui √©taient en J√©sus-Christ, avant que le monde ne commence.
    Et voici mon analyse de cela. Je pense que les gens d'aujourd'hui, sont poss√©d√©s de cet Esprit, ou de l'esprit, d'une partie de ces √™tres ang√©liques, des esprits qui sont sortis de Dieu, qui se sont d√©tach√©s en tournoyant, qui ne sont pas tomb√©s au commencement et qui ont r√©sist√© au mensonge du diable dans les Cieux.

63    Et deux tiers de la terre sont dans le p√©ch√©, et plus que cela, puisque deux tiers des anges furent chass√©s. Et ces esprits de d√©mons entrent dans les gens et habitent dans leur corps. Voyez-vous ce que je veux dire? Ce sont des d√©mons, qui une fois... Ils ont exist√© un jour et ils entrent dans les gens, et ils leur donnent une nature. J√©sus chassa sept d'entre eux de Marie de Magdala. Orgueil, vantardise, (personne importante, voyez-vous) impuret√©, ordure, vulgarit√©, rivalit√©, querelles. Toutes ces choses, voyez-vous?

64    C'√©taient les esprits qui ont √©t√© cr√©√©s l√†-bas, lorsque Dieu commen√ßa √† faire l'homme √† Sa Propre image. Il cr√©a ces √™tres surnaturels, ces esprits.

65    Et alors, Il pla√ßa l'homme dans la poussi√®re de la terre, ce fut le premier homme, Adam. Et cet homme √©tait fait d'apr√®s l'image, cet homme-l√† est fait d'apr√®s l'image de l'animal. Ces corps humains sont faits √† l'image de l'animal.

66    Nous avons les mains comme celles des singes, et nous avons les pieds comme ceux des ours. Prenez un jeune ourson, d√©pouillez-le, enlevez-lui la peau, placez-le √† c√īt√© d'une petite fille, et regardez la diff√©rence. Oh! fr√®res, vous devez y regarder de pr√®s. L'allure enti√®re, la configuration est pratiquement la m√™me, la fa√ßon dont c'est fait, la forme que cela a, et tout le reste, pareillement. C'est dans l'image de la vie animale, parce qu'il a √©t√© fait en quelque sorte dans la lign√©e des animaux, car c'√©tait son devoir de diriger les animaux.

67    Et si vous enlevez le Saint-Esprit d'un homme, il est plus bas qu'un animal. C'est difficile √† dire. Mais si vous prenez un homme non r√©g√©n√©r√© dans son esprit, sans le Saint-Esprit pour diriger ses pens√©es, et les choses comme cela, il arracherait un b√©b√© des bras de sa m√®re et la violerait par un d√©sir bestial. C'est exact.

68    Et une femme qui n'a rien de bon, vous prenez une vieille truie ou une vieille chienne, nous leur avons donn√© toutes sortes de noms pour... Mais ses moeurs, c'est simplement ses chiots, et pour la truie ses porcelets, mais une femme de la rue de mauvaise r√©putation est juste comme... simplement immonde tout le temps. C'est vrai. Ainsi souvenez-vous que sans Christ, vos moeurs sont... peuvent vous jeter plus bas qu'un chien. C'est vrai.

69    Le chien n'a pas besoin de porter des v√™tements pour se couvrir, ni aucun autre animal. C'est l'homme qui est tomb√©, pas le genre animal. Mais le genre animal √©tant plac√© sous l'homme (le genre humain) il lui fut assujetti parce que l'homme √©tait son guide et son chef supr√™me. Et chaque b√™te des champs craint l'homme.

70    Quelqu'un me demanda une fois, √† propos de la chasse: ¬ęN'avez-vous pas peur des animaux?¬Ľ
    Eh bien! chaque animal qui a √©t√© cr√©√©, craint l'homme parce que cela a √©t√© ainsi depuis le commencement l√†-bas. Voyez-vous, bien s√Ľr, vous courez et il courra apr√®s vous, c'est vrai, le chien ou quel qu'animal que ce soit. C'est vrai.

71    Mais remarquez maintenant, cet homme quand il vient ici... regardez bien ceci. Vous dites: ¬ęQu'en est-il maintenant, Fr√®re Branham?¬Ľ

72    Ici, vous prenez maintenant Dieu simplement entre l'unitarisme et la trinit√©, vous allez prendre la chose juste exactement. Regardez maintenant! Quand Dieu S'abaissa, Il Se d√©voila Lui-m√™me, Il Se d√©voila jusqu'√† arriver √† √™tre cet homme. L'homme ne p√©cha pas dans son esprit, mais dans son corps, par d√©sir, par passion. Alors, quand il p√©cha, il se s√©para de son Cr√©ateur. Et alors, Dieu, le Logos, son Cr√©ateur-M√™me descendit et fut fait √† l'image de l'homme. L'homme fut fait √† l'image de Dieu, puis il fut fait √† l'image des b√™tes, et il tomba. Et Dieu descendit dans l'image de l'homme, dans l'homme J√©sus-Christ, pour souffrir la douleur. Dieu ne pouvait pas endurer la souffrance dans l'Esprit. Comment aurait-Il pu endurer une souffrance physique dans l'Esprit? Il ne pouvait pas. Alors, Dieu S'est d√©voil√© et fut fait √† l'image de l'homme pour racheter l'homme qui √©tait perdu. Voyez-vous?

73    Et alors Dieu souffrit dans la chair. 1 Timoth√©e 3:6. ¬ęEt sans contredit¬Ľ, c'est un argument, ¬ęle myst√®re de la pi√©t√© est grand: car Dieu a √©t√© manifest√© en chair, vu des anges, pr√™ch√©, crucifi√©, cru, √©lev√© dans la gloire √† la droite du P√®re.¬Ľ Est-ce vrai? Dieu Lui-m√™me descendit, v√©cut dans un corps humain et souffrit la tentation. ¬ęDieu √©tait en Christ, r√©conciliant le monde avec Lui-m√™me.¬Ľ Vous voyez ce qu'est l'amour? L'Amour de Dieu.

74    Je pense maintenant que √ßa y r√©pond, l'homme et la femme. Une femme est... Laissez-moi dire ceci correctement, ainsi vous pourrez le saisir. La Femme est soumise √† son mari. Et la Bible dit que ¬ęUn homme doit r√©gner sur sa femme.¬Ľ Mais combien ils ont chang√© cela! La femme r√®gne sur l'homme, ¬ęMaintenant, Jean, tu restes √† la maison! Tu ne partiras pas!¬Ľ
    Et la question est r√©gl√©e. ¬ęOui, ma ch√©rie.¬Ľ Voyez-vous?

75    Mais laissez-moi vous dire quelque chose, monsieur. Vous allez devoir r√©pondre pour votre femme, mais votre femme ne r√©pondra jamais pour vous. Vous √™tes le chef de la femme, et Dieu est le chef de l'homme. Par cons√©quent, Il dit: ¬ęQue l'homme coupe ses cheveux √† cause de Christ. Et que la femme les laisse pousser, car si elle se coupe les cheveux, elle d√©shonore son mari.¬Ľ
    Voyez-vous? Voyez-vous ce que je veux dire d'apr√®s ce que l'√Čcriture dit?

76    √Ä ce sujet j'ai eu une vive discussion l'autre jour √† Shreveport. Ils parlaient des femmes, et si les femmes doivent porter de longs cheveux. Et je dis: ¬ęUne femme qui se fait couper les cheveux √† la gar√ßonne, son mari a le droit, le droit Biblique de divorcer d'avec elle.¬Ľ C'est vrai, c'est ce que La Bible dit. C'est l'exacte v√©rit√©. Oh! la la! Des femmes avec le Saint-Esprit, assises l√†, mais c'est la fa√ßon dont elles ont √©t√© enseign√©es, c'est tout. Voyez-vous? Oui, cela s'est rel√Ęch√©. Et si...

77    Il dit: ¬ęSi elles veulent se couper les cheveux, s'il y a quelque chose de faux, elles doivent couper leurs cheveux.¬Ľ Il dit: ¬ęQu'elles prennent un rasoir, qu'elles se rasent tout et qu'elles aient la t√™te lisse.¬Ľ vous feriez mieux de faire cela. C'est vrai. C'est ce que l'√Čcriture dit. Et La Bible dit: ¬ęSi elle se coupe les cheveux, elle d√©shonore son mari.¬Ľ Et une femme qui est indigne, il a le droit l√©gal de la chasser et de divorcer d'avec elle. Mais il ne peut plus se remarier alors. Mais il peut la chasser et divorcer. C'est vrai. C'est l'√Čcriture. Oh! Fr√®re, ce dont nous avons besoin, c'est de soir√©es de questions! c'est vrai. C'est dans 1 Corinthiens, le quatorzi√®me chapitre, si vous voulez le lire. D'accord. Maintenant, c'est... Maintenant, cette femme...

78    Dieu cr√©a l'homme m√Ęle et femelle. Voyez-vous ce qu'Il fit? Il fit l'homme. Il fit... maintenant, c'est la premi√®re question, voyez-vous, ¬ęIl les cr√©a¬Ľ, etc., Gen√®se 1:26; Gen√®se 2:7, ¬ęIl les forma de la poussi√®re de la terre, et souffla dans ses narines.¬Ľ
    Question n¬į02: ¬ęQuelle est la diff√©rence, ou quelle est la relation dans les passages ci-dessus de l'√Čcriture? Quelle relation y a-t-il entre le premier et le second homme?¬Ľ

79    Le premier homme est le second homme manifest√© en cinq sens. Voyez-vous? En ce moment vous ne pouvez pas toucher Dieu avec vos mains, comme cela, vous ne pouvez pas voir Dieu avec vos yeux. Il ne vous a pas donn√© de pouvoir faire cela. Vous √™tes...

80    Avez-vous d√©j√† entendu un vieux saint mourir, lorsqu'il dit: ¬ęVoil√† Maman, je ne l'ai pas revue depuis des ann√©es.¬Ľ? Avez-vous d√©j√† entendu cela, quand les gens... Voyez-vous ce que c'est, ces yeux s'√©teignent et les yeux surnaturels prennent leur place. Voyez-vous? Et puis quelquefois comme nous... Si Dieu le fait ainsi... Nous avons des visions lorsque nos yeux naturels s'√©teignent. Exactement devant nous, nous regardons tout droit, et juste devant nous il y a une vision montrant les choses surnaturelles de Dieu. Voyez-vous ce que je veux dire?

81    Ainsi, regardez, ¬ęQuand ce tabernacle terrestre ici...¬Ľ Quelques-uns d'entre vous ici, hommes ou femmes, vous devenez vieux. Regardez, ¬ęQuand ce tabernacle terrestre...¬Ľ Je pense √† un vieux grand-p√®re, l√†, il a quatre-vingt-douze ans. ¬ęQuand ce tabernacle terrestre est dissous, il y a un homme spirituel, un corps spirituel qui nous attend, et qui ne peut p√©rir. ¬ęJe vous verrai l√†-bas. Je marcherai...

82    Je ne pourrai pas toucher Fr√®re Neville, l√†-haut, parce que Jean les vit, et c'√©tait des √Ęmes sous l'Autel, qui criaient, ¬ęJusques √† quand Seigneur, jusques √† quand?¬Ľ Vous savez pourquoi, nous sommes all√©s √† travers l'Apocalypse. Et combien ceux qui √©taient l√† d√©siraient retourner et √™tre v√™tus de corps mortels. Ils criaient, ¬ęJusques √† quand, Seigneur?¬Ľ

83    Ils se connaissaient mutuellement mais ils ne pouvaient pas parler ni se serrer la main, ou je vous demande... Ils pouvaient parler, mais ils ne pouvaient se serrer la main, et ainsi de suite. Voici l'image qui prouve cela. Quand la sorci√®re d'En Dor appela l'esprit de Samuel et que Sa√ľl le regarda, il le reconnut comme √©tant Samuel. Et Samuel reconnut Sa√ľl et dit: ¬ęPourquoi m'as-tu appel√© dans mon repos alors que je vois que tu es devenu l'ennemi de Dieu et que Dieu s'est retir√© de toi?¬Ľ Est-ce vrai? Et le vieux Samuel se tenait l√†, avec son manteau de proph√®te, et il le regardait. Il √©tait en esprit.

84    La sorci√®re en le voyant tomba par terre et dit: ¬ęJe vois des dieux qui montent de la terre.¬Ľ
    Samuel dit: ¬ęPourquoi m'as-tu d√©rang√©?¬Ľ
    Sa√ľl r√©pondit: ¬ęEh bien! je voulais savoir comment la bataille se d√©roulerait.¬Ľ

85    Samuel lui dit: ¬ęDemain, tu mourras au cours de la bataille, et tes fils aussi, et √† cette heure demain soir, vous serez avec moi.¬Ľ Voyez-vous? Il √©tait conscient et il ressemblait √† ce qu'il √©tait lorsqu'il √©tait sur terre, pour cette sorci√®re qui √©tait l√†, le regardant √† lui et √† Sa√ľl.

86    Remarquez. Souvent... Au sujet du p√®re ou de la m√®re quand ils √©taient mourants et voyaient leurs bien-aim√©s se tenant l√†-bas? Ils les reconnaissaient. Mais c'√©tait dans leur corps surnaturel.

87    Mais maintenant voici la part glorieuse. Au retour de J√©sus, √† la r√©surrection, ce ne sera pas ce corps-ci. Ce corps alors, cet √™tre surnaturel que Dieu cr√©a au commencement, retournera sur Terre pour devenir un autre corps, non pas n√© d'une femme, mais cr√©√© par Dieu, all√©luia! Pour ne devenir jamais vieux, ni avoir une ride et ne jamais avoir un cheveu gris sur la t√™te. √ätre parfait pour toujours! All√©luia! Oh! Fr√®re, cela me ferait crier par une nuit bien chaude! C'est vrai! Oh! ce v√™tement de chair, je le laisserai tomber, je me l√®verai et je m'emparerai du prix √©ternel! Qu'est-ce qui pourrait nous inqui√©ter dans le monde?

88    Voil√† tout le plan expos√© l√†, comment Dieu m'a cr√©√© au commencement? Je descendis ici sur Terre, prenant ma place de pr√©dicateur de l'√Čvangile ou vous en tant qu'homme ou femme pour le Salut, alors vous vivez la vie par la gr√Ęce de Dieu. All√©luia! Et cet esprit qui vit ici est le m√™me qui √©tait l√†-bas au commencement. Je redeviendrai conscient de ce que j'y √©tais et alors j'attendrai l√† sous l'autel, b√©ni pour toujours, dans le repos. Et ensuite lorsque je reviendrai, je rev√™tirai mon corps au mieux de sa forme, tel qu'il √©tait avant que la mort commence √† le frapper.

89    La mort vous frappe vers vingt-deux ou vingt-trois ans, vous commencez √† d√©cliner. Vous n'√™tes plus l'homme que vous √©tiez, vous n'√™tes plus la femme que vous √©tiez, apr√®s que vous ayez eu vingt-cinq ans, quelque chose s'installe. Les rides commencent √† venir sous vos yeux. Vous ne pouvez plus vous laver comme vous en aviez l'habitude. √Ä trente ans vous pouvez bien remarquer cela. Attendez d'avoir quarante quatre ans comme moi et alors vous le remarquerez vraiment. Mais, oh! Fr√®re, attendez que j'aie quatre-vingts ans, quatre-vingt-dix ans, et me tenant l√†-bas sur cette canne. Qu'est-ce que c'est? Dieu l'a simplement mis l√† pour accomplir une course. Mais un jour glorieux... c'est la mort qui se tient l√†.

90    Autrefois, j'avais de solides √©paules, j'avais des cheveux noirs (et ma t√™te en √©tait couverte), aucune ride sous mes yeux, et regardez-moi maintenant, me rapetissant, mes √©paules se courbant, prenant de l'embonpoint, avec des rides sous les yeux et chauve. Eh bien! regardez ce que la mort m'a fait au cours de ces vingt derni√®res ann√©es. La mort est en train de faire cela. Attendez que j'aie quatre-vingts ans, si Dieu me laisse vivre, et regardez √† quoi je ressemblerai, debout comme ceci, appuy√© sur une vieille canne, tremblant comme cela, quelque part.
    Mais all√©luia! Un certain jour glorieux, la mort aura fini son travail en moi. Alors quand je me l√®verai dans la r√©surrection, je serai ce que j'√©tais, ce que Dieu me fit sur terre au mieux de mon √©tat, dans un corps non con√ßu par Madame et Monsieur Branham, mais cr√©√© par Dieu Lui-m√™me; libre de la tentation, libre du p√©ch√©, libre de tout, sans plus jamais de maladie, ni de maux de coeur. Oh! la la!

91    Alors, je prendrai la main de ma petite femme et je marcherai de nouveau dans le paradis de Dieu, comme cela. Vous ferez la m√™me chose. Non plus la vieille femme aux cheveux gris que vous avez ce soir avec vous, votre √©pouse, mais elle sera aussi jolie qu'√† l'autel le jour o√Ļ vous vous √™tes mari√©s. All√©luia! Oh! C'est suffisant pour que quelqu'un se mette √† crier. N'est-ce pas? Voyez-vous?

92    Tr√®s bien, c'est la relation. Dieu est d√©termin√©. Quand Dieu d√©cide dans Sa pens√©e de faire quelque chose, cela doit √™tre. Satan a g√Ęch√© cette image par le d√©sir sexuel, par la femme, pour mettre au monde des enfants. Il a g√Ęch√© ceci. Mais continuez avec cela, c'est en ordre. La seule chose que vous faites dans cette vie, c'est de prendre votre forme et votre image, ce que vous √™tes; Cette habitation est faite pour les produire. Si vous √™tes roux maintenant, vous serez roux alors. Si vous √™tes brun maintenant, vous serez brun alors. Vous voyez, comme vous √©tiez dans votre plus bel √Ęge. Et si vous... Satan a interrompu l'image, vous n'avez jamais... Ce que Dieu a pr√©vu pour vous, vous le serez. Oh! combien c'est glorieux! Voil√† votre homme!

93    Maintenant Gen√®se 2... Dites, je dois me d√©p√™cher, je les aurai. (Vous avez quelque chose? Vous avez donn√©... auxquelles je dois r√©pondre.) Tr√®s bien, Gen√®se 2:18 √† 21:
    Question n¬į02: ¬ęDieu fit √ąve d'une c√īte d'Adam, Gen√®se 2:18 √† 21. Dieu a -t-Il cr√©√© les hommes et les femmes puis fait Adam et √ąve--√ąve...?...¬Ľ
    Question n¬į03: ¬ęEt Ca√Įn alla-t-il vers la premi√®re cr√©ation des hommes et des femmes pour chercher son √©pouse?¬Ľ

94    Maintenant... je ne... la personne qui a √©crit ceci est certainement ici. Lorsque Dieu... dans la premi√®re question ici:
    Question n¬į02: ¬ęDieu a-t-Il fait l'homme et la femme de Gen√®se 2:18 √† 21?¬Ľ

95    Non. Je--je... comme--comme vous allez le voir ici, 2:18 √† 21, remarquez, maintenant:
    Et l'√Čternel Dieu dit: ¬ęIl n'est pas bon que l'homme soit seul; Je lui ferai une aide semblable √† lui.¬Ľ Et l'√Čternel Dieu forma de la terre tous les animaux... (Et ainsi de suite.)

96    Dieu fit √ąve de la c√īte d'Adam. Aujourd'hui, la femme a une c√īte de plus que l'homme dans son anatomie, sa composition, parce qu'une c√īte a √©t√© prise du corps d'Adam. Adam avait d√©j√† √©t√© cr√©√© et vivait, il √©tait seul, et alors Dieu dit: ¬ęIl n'est pas bon que l'homme soit seul.¬Ľ

97    Ainsi ces pr√™tres et ainsi de suite √† qui il est d√©fendu d'avoir une femme. L'√©glise romaine peut faire ce qui lui pla√ģt... ce sont eux qui auront √† r√©pondre de cela, pas moi.

98    Eh bien! j'ai √©t√© r√©cemment interrog√© par un homme qui me dit: ¬ęQue pensez-vous des pr√™tres? Que pensez-vous de ce jeune pr√™tre ici dans cette ville qui prit cette femme, cette jeune fille, une fille de Jeffersonville ici et se maria avec elle?¬Ľ Vous vous souvenez, c'√©tait dans l'√©glise Irlandaise. J'ai oubli√© son nom.

99    Je r√©pondis: ¬ęIl avait autant que moi le droit de se marier. C'est exactement ce que je pense de cela. La seule chose que je retienne... je pense qu'il a mal agi, il devait aller √† son √©glise, d√©missionner de son office, et aller se marier avec la jeune fille au lieu de s'enfuir comme cela.¬Ľ

100    Vous vous souvenez quand ceci est arriv√©, il y a quelques semaines ici √† Jeffersonville, le pr√™tre de l'√©glise catholique Irlandaise, ici. C'√©tait un jeune homme et il allait... avait une jeune fianc√©e ici. Et lorsqu'il... Ils lui ont donn√© une grosse offrande d'amour, il allait changer de paroisse, ils allaient l'envoyer quelque part √† Indianapolis. Et il a simplement pris l'offrande d'amour, la fille et tout, ils sont partis se marier et on n'a plus entendu parler de lui. Bien, il avait le droit de faire cela. Il n'aurait pas d√Ľ le faire. Il aurait d√Ľ se pr√©senter √† l'√©glise et dire: ¬ęVoici, je d√©missionne de cet office de pr√™tre. Je vais me marier, cela r√®gle la question.¬Ľ

101    Mais maintenant, Dieu fit √ąve et--et Adam et √ąve en m√™me temps, la seule chose qu'Il fit fut le surnaturel, l'Adam-esprit, l'√ąve-esprit, l'homme et la femme. Puis Il fit... Il pla√ßa Adam ici. Il n'√©tait pas bon pour... Vous voyez, c'est l'image de Dieu qui se d√©voile tout le temps. Toutes ces choses semblables, cela descend directement, se d√©roule simplement, allant √† travers le Mill√©nium l√†-bas, et jusqu'√† l'√Čternit√©. C'est simplement l'image de Dieu qui se d√©voile, Dieu S'exposant Lui-m√™me.

102    Ici, Dieu Se manifeste en J√©sus-Christ. Il montra Qui Il √©tait. Qu'√©tait J√©sus? Un homme de chagrin connaissant la peine, plein d'amour. Il dit √† une prostitu√©e: ¬ęO√Ļ sont tes accusateurs?¬Ľ
    - Je n'en ai pas, Seigneur.
    - Je ne t'accuse pas non plus. Va et ne p√®che plus.

103    Il √©tait fatigu√© et las d'avoir march√© cinquante kilom√®tres ce jour-l√†, par les sables du d√©sert et autres. Voil√† une femme de Na√Įn qui arriva, et son unique gar√ßon √©tait mort, √©tendu l√†. Il stoppa la procession fun√®bre, posa Ses mains sur lui, disant: ¬ęL√®ve-toi.¬Ľ Et le gar√ßon qui √©tait mort se releva. C'est notre Seigneur J√©sus. (Merci Teddy, mon fils.) Et l√†, c'√©tait notre Seigneur J√©sus, Qui n'√©tait jamais trop fatigu√©, jamais trop las pour faire quelque chose de bon. D'accord.

104    Maintenant, voici une autre chose:
    Question n¬į03: ¬ęCa√Įn alla-t-il vers la--la premi√®re cr√©ation de l'homme et de la femme pour avoir son √©pouse?¬Ľ C'est un--une redoutable et d√©licate question, √©coutez tr√®s attentivement maintenant.
    Oh! vous avez vu ce que les gens ont √©crit dans le journal?: ¬ęO√Ļ Ca√Įn trouva-t-il son √©pouse?¬Ľ Oh! j'avais l'habitude de le dire.

105    Je n'ai jamais enseign√© qu'il y a un enfer br√Ľlant pendant quatre ans environ apr√®s ma conversion. Il fallait que je le voie dans L'√Čcriture. Si je ne sais pas, je ne dis rien √† ce sujet. Voyez-vous?

106    Mais maintenant, ¬ęO√Ļ Ca√Įn trouva-t-il son √©pouse?¬Ľ C'est l'analyse de cette question, maintenant. ¬ęEt Ca√Įn alla-t-il chercher son √©pouse dans la cr√©ation de l'homme et de la femme pour avoir son √©pouse?¬Ľ Voyez-vous? Maintenant une des premi√®res...

107    Cette Madame DeArk, vous avez tous entendu parler de sa gu√©rison, l'autre soir, comment Dieu l'a b√©nie et tout. Elle √©tait √©tendue, mourante, ils sont venus √† deux heures du matin.

108    Et ainsi, c'est comme j'arrivais... Son gar√ßon, George, le gar√ßon √©tait m√©dium, Ed aussi. (ils furent renouvel√©s). Et j'entendis une discussion l√†-bas, o√Ļ la premi√®re... O√Ļ Ca√Įn trouva son √©pouse. Eh bien! celui qui prenait le plus la parole semblait avoir les meilleurs arguments et disait: ¬ęJe vais vous dire o√Ļ Ca√Įn alla chercher son √©pouse¬Ľ, il dit: ¬ęCa√Įn s'en alla et se maria avec un grand singe femelle.¬Ľ Et il dit encore, ¬ęDu singe femelle sortit la race des hommes de Couleur; vous remarquerez que la t√™te des hommes de Couleur est pointue comme cela, comme celle du singe.¬Ľ

109    Bien, je me tenais l√†, j'avais seulement deux mois de conversion. Je dis: ¬ęJe ne voudrais pas vous contredire, monsieur, car je ne suis pas un √©rudit, je viens juste d'√™tre sauv√©, mais s'il en avait √©t√© ainsi, alors la race de gens de Couleur aurait cess√© d'exister au moment de la destruction diluvienne, lorsque le monde fut d√©truit par l'eau, car No√© et sa famille furent les seuls √† entrer dans l'arche. La race des gens de Couleur aurait cess√© d'exister s'il en avait √©t√© ainsi. Non, monsieur!¬Ľ Je dis encore: ¬ęLa race des gens de Couleur n'est jamais venue de l√†. Non monsieur! La race des gens de Couleur provient du m√™me arbre que le n√ītre, et tout √™tre humain provient du m√™me arbre.¬Ľ
    Il n'y a pas de diff√©rence. Exactement. Nous sommes tous... simplement... l'un peut-√™tre jaune et un autre brun, un autre noir, un autre blanc, un autre p√Ęle, un autre rouge, comme cela, mais vous provenez de ce m√™me arbre. C'est simplement la partie physique l√†-bas. C'est vrai. Ce sont les m√™mes √™tres humains cr√©√©s ici par Dieu.

110    Eh bien!remarquez, ici il n'y a pas longtemps, je me trouvais parmi quelques docteurs √† Louisville, je disais comment en Afrique, ces pauvres gens, surtout cannibales, comment une femme l√†-bas prit un petit b√©b√©... ils trouv√®rent un petit b√©b√© qu'elle avait battu comme cela, et attach√© √† un buisson et laiss√© pourrir pendant quelques jours, vous savez jusqu'√† ce qu'il fut contamin√©, avant de le manger, vous savez. Quelque chose comme cela, ils le laissent pourrir un peu, pour qu'il devienne tendre.

111    Ne pensez pas que ceci est invraisemblable √† propos des cannibales. En Angleterre, ils font la m√™me chose, ils tuent les faisans, les accrochent dans des arbres et une fois que les plumes tombent, alors ils le mangent. Cette tribu est la race-m√®re des Anglo-saxons, en Angleterre. Ne pensez pas... Vous n'avez pas besoin d'aller en Angleterre, allez seulement dans les √©tats du Sud, vous trouverez la m√™me chose. Certainement. Un homme qui pourrait manger un escargot ou un serpent √† sonnette, serait capable de manger n'importe quoi d'autre. Alors... Oui.

112    Remarquez, maintenant, laissez-moi vous le dire. Voici ce qui se passa. La race des hommes de Couleur... La race des gens de Couleur n'a rien √† voir avec ceci. Ca√Įn...

113    Maintenant, remarquez bien. Ils ont dit que ¬ęil alla au pays de Nod.¬Ľ Ca√Įn √©tait en √Čden. Le jardin se trouvait √† l'est d'√Čden. Est-ce vrai? Le jardin d'√Čden √©tait √† l'est d'√Čden. Et les Ch√©rubins √©taient plac√©s et l'Arbre de Vie √©tait √† la porte Est du Jardin, et c'est l√†, je pense, que Ca√Įn et Abel firent leur sacrifice. Et c'est l√† que les Ch√©rubins avec leur √©p√©e flamboyante ne laiss√®rent plus entrer personne, √† l'est de la porte.

114    Avez-vous remarqu√©, J√©sus viendra de l'Est. La lumi√®re se l√®ve de l'Est. Tout vient... La civilisation est partie de l'Est et se d√©place √† l'Ouest, jusqu'√† ce qu'elle tourne et se rejoigne de nouveau. Nous sommes l'h√©misph√®re Ouest. L'autre est l'Orient, le plus vieille civilisation vient d'Orient. La Chine est la plus vieille civilisation connue dans le monde aujourd'hui, d'apr√®s les historiens. L'Orient!

115    Oh! combien pourrions-nous rester pendant des heures sur ces questions, sur une de ces questions, mais je ne prendrais pas les autres. Mais remarquez, ici... Combien aimeraient savoir ce que nous croyons de Ca√Įn, d'o√Ļ venait et qui √©tait la femme de Ca√Įn? Voyons, tr√®s bien. Je vais vous dire ce que fit Ca√Įn, et c'est la seule r√©ponse sens√©e que vous puissiez imaginer. Ca√Įn se maria avec sa propre soeur. Il devait le faire car il n'y avait qu'une femme sur Terre √† ce moment-l√†; La Bible mentionne seulement trois naissances humaines, Cham, Sem... Non... Je vous demande pardon, c'√©tait bien Ca√Įn, Abel et Seth. Mais s'il n'y avait... La Bible ne parle que rarement de la naissance d'une fille. Vous savez cela.

116    Je mets certainement les femmes en cause ce soir. Mais regardez, le monde adore la femme, mais la femme fut l'instrument du diable, au commencement. Et aujourd'hui, le meilleur instrument qu'il puisse avoir, c'est une femme injuste. Elle enverra plus de pr√©dicateurs en enfer que toutes les associations de trafic d'alcool qu'il y a dans le monde. Laissez une petite gamine avec une cigarette au coin de la bouche, ses cheveux laqu√©s comme cela, des cils immenses qui battent lentement, Fr√®re, une petite... si elle est physiquement assez belle √† regarder, observez ce qu'elle va faire.

117    Pr√©dicateur, vous feriez mieux de vous couvrir du Sang de J√©sus-Christ. C'est vrai. Maintenant ne me dites pas le contraire, vous √™tes un homme! J'en ai trop vu. Observez, maintenant, ici. La meilleure chose √† faire, est de garder votre pens√©e centr√©e sur J√©sus-Christ, et que vos pens√©es soient pures.

118    Comme Paul disait l√†-bas: ¬ęC'est... Et vous savez que nous avons le pouvoir de conduire une soeur. J'ai le pouvoir de le faire dit-il, mais je ne le ferai pas.¬Ľ Voyez-vous, il ne l'aurait pas fait. Il dit: ¬ęJe sais que le ministre devrait vivre par... Tu n'emmuselleras point le boeuf quand il foule le grain.¬Ľ

119    Vous savez, nous pensons quelquefois, parce que nous sommes pr√©dicateurs... (pas vous et moi, je ne dis pas cela, Fr√®re.) Mais des pr√©dicateurs pensent que parce qu'ils sont pr√©dicateurs, ils sont plus grands que l'un des membres la√Įques de l'√©glise. Vous n'√™tes pas plus grands et vous n'√™tes pas plus aux yeux de Dieu que cet ivrogne qui s'est converti il y a une heure.

120    Cette chose-l√†, c'est une chose que la R√©formation n'a jamais √©pur√©e. Je sais que je me nomme ¬ęR√©v√©rend.¬Ľ C'est exact, c'est simplement une chose courante aujourd'hui, mais cela ne devrait pas √™tre fait. ¬ęR√©v√©rend¬Ľ, ¬ę√Čv√™que¬Ľ et ¬ęDocteur¬Ľ et toutes ces choses, sont des titres donn√©s par l'homme, et c'est un non-sens! Dans La Bible, c'√©tait ¬ęPierre¬Ľ, ¬ęJacques¬Ľ, ¬ęPaul¬Ľ, ¬ęJean¬Ľ, et tous les autres.

121    Paul dit: ¬ęBien, voil√†, je sais que je pr√™che l'√Čvangile, c'est mon devoir.¬Ľ Je suis pr√©dicateur, et il est pr√©dicateur, Fr√®re Neville est pr√©dicateur, mais... c'est notre devoir d'√™tre pr√©dicateur. Bon, c'est simplement ce que nous devons faire.
    ¬ęMais, laissez-moi faire quelque chose qui est au-del√† de cela¬Ľ, a dit Paul. ¬ęMaintenant, j'ai le droit de pr√©lever de l'argent, dit Paul, mais je vais fabriquer des tentes simplement pour vous montrer que je peux faire ce sacrifice.¬Ľ Il dit: ¬ęLe mariage est honorable parmi tous, le lit est sans souillure. Il est bon pour l'homme de se marier.¬Ľ Il dit: ¬ęJ'ai le droit de me marier, j'ai le droit l√©gal de me marier. Mais je ne le ferai pas, je veux donner un autre sacrifice au Seigneur.¬Ľ Voyez-vous? Puis il dit: ¬ęChaque homme conna√ģt son appel. Qu'il fasse comme... Quelqu'un qui est eunuque par amour pour la Parole de Dieu, etc.¬Ľ

122    Nous voulons faire quelque chose au-del√† de notre devoir. Et si vous √™tes r√©ellement n√© de nouveau par l'Esprit de Dieu, et que vous dites, ¬ęC'est mon devoir d'aller √† l'√©glise, je suppose que je dois y aller.¬Ľ Oh! la la! Bien, je veux faire plus que cela, je veux gagner quelques √Ęmes pour Christ. Je veux faire quelque chose! Je veux visiter les malades ou faire quelque chose pour Lui. C'est mon devoir de pr√™cher aux services fun√©raires, c'est mon devoir de pr√™cher l'√Čvangile, c'est mon devoir de prier pour les malades. Laissez-moi faire quelque chose d'autre. Laissez-moi sortir et faire quelque chose o√Ļ Dieu m'honorera en cela.

123    Revenons maintenant √† Ca√Įn. [Passage blanc sur la bande. Ndt.] Car √ąve √©tait la seule femme qui fut cr√©√©e par Dieu, et si elle n'avait pas eu de fille, lorsque cette femme (la seule femme) mourut, la race humaine aurait cess√© d'exister. Est-ce vrai? Il n'y avait pas eu d'autres femmes. Ainsi elle devait avoir des filles. Et Ca√Įn se maria avec sa propre soeur, car il devait le faire, il n'y avait pas d'autre voie d'o√Ļ la femme pouvait venir.

124    Et c'√©tait l√©gal et permis en ces jours-l√†, m√™me pour Abraham, et m√™me jusqu'√† Isaac. Isaac se maria avec sa cousine germaine. Et Abraham se maria avec sa soeur, sa soeur de sang. Son p√®re √©tait... C'√©tait des m√®res diff√©rentes, mais le m√™me p√®re. Et le germe vient du sexe m√Ęle. Sara, qui donna naissance au merveilleux Isaac. Est-ce vrai? Il n'y avait personne sur Terre en ce temps-l√†.

125    Tout √©tait en type, montrant que le... voil√†, Fr√®re! Isaac... R√©becca est un type de l'√Čglise, et Isaac est un type de l'√Čpoux, Christ. Est-ce vrai? Et ils doivent avoir une relation de Sang! All√©luia! Amen! Une relation de Sang!

126    Ainsi, Ca√Įn se maria avec sa soeur, et c'est... Alors, ils s'en all√®rent l√†-bas au pays de Nod. Si nous allons un peu plus loin, nous allons entrer dans un sujet profond, et je suis content que vous n'ayez pas demand√© plus que cela, (comme ¬ęO√Ļ √©taient ces g√©ants qui √©taient dans ce pays en ces jours-l√†?¬Ľ Jos√®phe et d'autres, ont beaucoup d'arguments √† ce sujet.) Amen! Si je n'ai pas r√©pondu comme il faut, Fr√®re, pr√©sentez-la, √† nouveau Dimanche matin. Tr√®s bien.
    Question n¬į04: ¬ęPourriez-vous expliquer que Dimanche est le premier jour de la semaine et samedi le septi√®me jour? Les Chr√©tiens vont √† l'√©glise le Dimanche, le premier jour de la semaine, ne devraient-ils pas y aller le samedi, le septi√®me jour de la semaine?¬Ľ

127    Bon, cher ami, qui avez demand√© ceci, c'est une tr√®s bonne question, c'est une vieille question, qui, √† ce jour, a √©t√© discut√©e par des milliers d'√©rudits, mais laissez-moi vous donner ma version, ce soir. Vous voyez, c'est tout ce que je peux faire. Si ce n'est pas juste, eh bien! soyez indulgent avec moi; et Dieu me pardonnera, si je me trompe, voyez-vous?

128    Bien, aussi loin qu'une loi... C'est probablement une personne Adventiste du Septi√®me jour qui est assise ici. Ce fut ma premi√®re √©tude, les Adventistes du Septi√®me jour. C'est vrai. Ce fut les Adventistes du Septi√®me jour que j'ai √©tudi√©s en premier. Et lorsqu'ils sont venus me dire que ¬ęle samedi est le septi√®me jour¬Ľ, Fr√®re, c'est selon le calendrier juif. Et le calendrier romain ne l'a pas pr√©cis√©, ainsi le samedi devait en r√©alit√© √™tre le Dimanche. Eh bien! ils m'ont attrap√© sur quelque chose que je croyais juste. Et aussi longtemps que je lisais leur litt√©rature, j'√©tais d'accord avec cela, √† 100%, mais un jour, je me suis saisi d'une Bible et je vis alors que c'√©tait diff√©rent. Voyez-vous?

129    Alors, samedi est le jour du sabbat selon le cycle de la semaine. Maintenant, nous ne savons plus. Cela a chang√©, et nous avons eu tellement de changement que vous ne sauriez jamais ce que c'√©tait exactement. Voyez-vous? Parce que nous... Maintenant, les Juifs disent que nous sommes autour, en ce moment, c'est environ 1970, selon leur cycle, leur calendrier. [En juillet 1953 le calendrier juif en √©tait √† l'ann√©e 5713. Ndt.] Le calendrier Romain dit 1953. Et ils ont un autre calendrier. Le calendrier qui donne une autre date. Mais ceci est une preuve de la Chr√©tient√©, et tout est bas√© l√†-bas sur la naissance de Christ. Voyez-vous, c'est l√† que nous partons.

130    Mais alors, en ce qui concerne le septi√®me jour, il y a beaucoup de Pentec√ītistes qui sont observateurs du sabbat, qui respectent le samedi. Ainsi, ils disent: ¬ęIl n'y a aucune Parole dans la Bible qui vous disent de respecter le Dimanche comme un jour.¬Ľ
    Or, je dirai la m√™me chose au sujet du sabbat dans le Nouveau Testament. Voyez-vous? Le samedi √©tait le jour du sabbat qui fut donn√© aux Juifs. Il fut donn√© seulement pour un temps.

131    Maintenant, ceci peut soulever une autre question en r√©ponse √† celle-l√†. Mais remarquez. Lorsque Dieu se reposa le septi√®me jour, alors le septi√®me jour n'√©tait pas observ√© en ce temps-l√† aussi loin que nous allions dans l'√Čcriture, pendant pr√®s de mille cinq cents ans. Et Dieu donna √† Isra√ęl, dans le d√©sert, le septi√®me jour comme signe entre... Dieu.

132    Et Dieu Se reposa le septi√®me jour, Son jour comm√©moratif de repos. Je dis ceci comme cela pour le bienfait de ce Fr√®re ou de cette soeur, qui pourrait bien √™tre Adventiste du Septi√®me jour; Voyez-vous, ils ont une √©glise charmante. Et remarquez maintenant, il y a quand m√™me une l√©g√®re diff√©rence avec eux sur cette question.

133    Dieu sanctifia le septi√®me jour. Six jours furent pour l'homme. Le septi√®me fut le jour de repos de Dieu, ce qui est un type du Mill√©nium. Remarquez maintenant combien ceci s'assemble. Lorsque J√©sus vint sur terre, s'ils crucifi√®rent J√©sus, ce fut parce qu'Il ne respectait pas le jour du sabbat, les deux seules accusations qu'ils eurent contre Lui furent, ¬ęIl a bris√© le jour du sabbat et S'est fait Lui-m√™me Dieu.¬Ľ Et Il dit qu'Il √©tait le Seigneur du sabbat. Il avait... Il √©tait aussi le sabbat de Dieu et Il √©tait Dieu. Ainsi, ils n'avaient aucun motif de L'accuser.

134    Laissez-moi √©tablir ceci pour vous maintenant, et vous montrer quel jour nous devons respecter. Y a-t-il un passage de l'√Čcriture? Je vais poser la question pour vous r√©pondre: [Question n¬į04. Ndt.]
    ¬ęY a-t-il un passage de l'√Čcriture, Fr√®re Branham, qui nous dise et nous autorise √† respecter le Dimanche comme les Juifs le faisaient pour le samedi?¬Ľ

135    Non, monsieur, il n'y en a pas. Pas une seule √Čcriture dans La Bible, dans le Nouveau Testament, qui nous dise de respecter le samedi ou le Dimanche. Mais la raison pour laquelle nous respectons le Dimanche, c'est en m√©moire de la r√©surrection. Rien...

136    Vous allez dire: ¬ęLes catholiques romains faisaient cela.¬Ľ
    Ils disent qu'ils le faisaient mais s'ils le faisaient, saint Paul √©tait un catholique romain, comme Pierre, Jean, Jacques et tous les autres, puisqu'ils se r√©unissaient pour adorer le premier jour de la semaine. Et selon les historiens, la seule fa√ßon qu'ils avaient de reconna√ģtre le Juif Chr√©tien et le Juif Orthodoxe, (ils allaient tous deux √† la synagogue), c'est que l'un y allait le samedi et l'autre y allait le Dimanche (celui qui croyait que J√©sus √©tait ressuscit√© des morts). Et c'√©tait une marque. Et ce sera, c'est toujours une marque, et cela pourrait appara√ģtre comme √©tant la marque de la b√™te.

137    Je sais que... J'ai entendu dire que les fr√®res Adventistes du Septi√®me jour pensent que c'est le Sceau de Dieu. Ils disent: ¬ęVous √™tes scell√©s en respectant le Sabbat.¬Ľ
    Il n'y a pas une √Čcriture de la Bible qui dise cela.

138    Et voici une √Čcriture de la Bible qui dit que--que vous √™tes scell√©, √Čph√©siens 4:30 dit: ¬ęN'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu par Lequel vous avez √©t√© scell√© pour le jour de votre r√©demption¬Ľ le bapt√™me du Saint-Esprit.

139    Je vais vous prouver maintenant que le Sceau de Dieu est le bapt√™me du Saint-Esprit. Voyez-vous, c'est le bapt√™me de l'Esprit qui est Le Sceau de Dieu. Maintenant, √Čsa√Įe 28 dit: ¬ęC'est pr√©cepte sur pr√©cepte, r√®gle sur r√®gle, un peu ici et un peu l√†.¬Ľ

140    Observez maintenant, cher ami. Les gens qui cessent de travailler... Voyez-vous, les hommes essaient de trouver quelque chose pour se sauver eux-m√™mes. Il n'y a rien que vous puissiez faire pour cela. Vous √™tes sauv√© par Gr√Ęce. Dieu fait l'appel, Dieu donne le Salut. Vous suivez simplement les traces de pas de Dieu, c'est tout. Vous ne pouvez pas dire. C'est ainsi qu'est la nature de l'homme. Ils essaient d'arr√™ter de manger de la viande, essaient de respecter le jour du sabbat, essaient de... ¬ęSi vous cessez de faire ceci.¬Ľ Vous n'√™tes pas sauv√© par le fait de ne pas manger de viande. Vous n'√™tes pas sauv√© par ceci, cela ou autre chose. Vous √™tes sauv√© par gr√Ęce! Et Dieu, par gr√Ęce vous donne la viande, la Vie √©ternelle. Vous voyez ce que je veux dire? Et la Vie √©ternelle, c'est le bapt√™me du Saint-Esprit.

141    Laissez-moi vous montrer, maintenant. Que signifie le mot 'sabbat'? Celui qui le sait, qu'il l√®ve simplement la main. Le sabbat? [Une Soeur dit: ¬ęrepos¬Ľ Ndt.] Repos. Exactement. S-a-b-b-a-t, le jour du sabbat signifie 'repos', le jour du repos. Lisez ce qui est √©crit dans la marge de la Bible, et regardez, le jour du 'Repos'. Allons maintenant dans H√©breux, le quatri√®me chapitre, rapidement. Et nous allons...

142    C'est ma derni√®re question ici. Et Fr√®re, voyez si Fr√®re Neville les a apport√©es l√†. Je sais que deux d'entre elles sont courtes, aussi nous ne voulons pas vous garder trop longtemps encore. Excusez-moi pendant que je cherche...

143    Maintenant, quand vous voyez le mot 'repos', alors vous savez qu'il signifie 'sabbat'.

144    Voici maintenant le Nouveau Testament. J√©sus, dans Saint-Matthieu commence au cinqui√®me chapitre de Saint-Matthieu, et Il commence ainsi: ¬ęVous avez appris dans l'ancien temps, Tu ne commettras point d'adult√®re¬Ľ, c'√©tait quoi? La Loi, les commandements. ¬ęMais Moi Je vous dis que celui qui regarde une femme pour la convoiter.¬Ľ Il l'a chang√©e, n'est-ce pas? ¬ęVous avez appris dans l'ancien temps, tu ne tueras pas. Mais je vous dis!¬Ľ Il l'a chang√©e, n'est-ce pas? (Vous pensiez qu'Il n'avait pas chang√© la Loi?) Tr√®s bien. Il dit: ¬ęMais Je vous dis que quiconque est en col√®re sans raison contre son fr√®re, l'a d√©j√† tu√©.¬Ľ Cela n'a jamais √©t√© dans L'Ancien Testament, c'est le Nouveau Testament. Il est juste pass√© rapidement de l√†-bas, au-del√† de cela. Voyez-vous? Il alla de l'avant et donna ces commandements, mais omit, Il sauta le quatri√®me, qui est le septi√®me, qui est le septi√®me jour. Maintenant, dans le septi√®me chapitre ici...

145    Dans les B√©atitudes, voici ce qu'Il dit: ¬ęVous avez appris, dans l'ancien temps, tu feras et tu ne feras pas, et Je vous dis diff√©remment. Vous les avez entendus dire, dent pour dent, oeil pour oeil, mais Je vous dis! Vous avez appris quelque chose de diff√©rent, mais Je vous dis!¬Ľ

146    Alors finalement, Il laissa le quatri√®me commandement. C'√©tait, ¬ęSouviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier.¬Ľ Maintenant, Il dit: ¬ęVenez √† Moi, vous tous qui travaillez et √™tes charg√©s, et Je vous donnerai du repos pour votre √Ęme.¬Ľ

147    Observez, maintenant, ¬ęCelui qui commet adult√®re doit √™tre lapid√©¬Ľ, ils devaient √™tre exactement en √©tat d'adult√®re. Est-ce vrai? Et ce devait √™tre un adult√®re physique. ¬ęQuiconque tue¬Ľ, ce devait √™tre un meurtrier.

148    Mais J√©sus dit: ¬ęCelui qui regarde une femme¬Ľ, c'est son √Ęme, son esprit mais rien dans son corps, maintenant. Son √Ęme √©tait rachet√©e, il n'en √©tait pas ainsi avant, la Loi √©tait un p√©dagogue voyez-vous, la Loi. Ainsi, Il dit: ¬ęCelui qui regarde une femme pour la convoiter a d√©j√† commis adult√®re avec elle dans son coeur.¬Ľ Il dit: ¬ęVous avez appris, Tu ne tueras pas, mais Je vous dis que quiconque est en col√®re sans cause contre son fr√®re l'a d√©j√† tu√©.¬Ľ

149    Maintenant, au sujet du sabbat, il dit en d'autres termes: ¬ęVenez √† Moi vous tous qui travaillez et √™tes charg√©s, et Je vous donnerai du repos pour votre √Ęme, le sabbat pour votre √Ęme. (Pas pour le corps physique, pour votre √Ęme.)

150    √Čcoutez, maintenant, √©coutez Paul. Si vous pouviez simplement... Regardez, il fait chaud et tout, il fait chaud aussi ici. Mais maintenant, faisons bien attention √† ceci, nous serons alors certains de l'√©tablir. Paul est en train d'√©crire aux H√©breux. Qui √©taient les H√©breux? Dites-le. Les Juifs. Est-ce juste? Ils √©taient les gardiens de la Loi, les gardiens du sabbat. est-ce juste? Est-ce juste, Fr√®re pr√©dicateur? Ils √©taient les gardiens du sabbat, les gardiens de la Loi. D'accord.

151    Paul apporte aux Juifs, par ombres et par types, montrant que la Loi typifie, ¬ęla Loi √©tant une ombre des bonnes choses qui doivent arriver¬Ľ, et il continue aussi et √† un endroit, il donne le type de la lune et du soleil. Comme la lune est juste une ombre du soleil brillant sur un autre pays ou un autre monde, elle le refl√®te ici. Mais elle ne pourrait pas... Mais H√©breux 9.

152    Remarquez maintenant, dans H√©breux 4, il en vient √† l'affaire du sabbat. Regardez:
    Craignons donc, que la promesse nous ayant √©t√© laiss√©e d'entrer dans Son repos...
    Paul parle aux gens du sabbat, maintenant, aux gens qui respectent le jour du sabbat.
    Craignons donc, qu'une promesse nous ayant √©t√© laiss√©e concernant le jour du sabbat... (En d'autres termes.)
    Ou si vous remarquez, dans le texte figurant en marge, ou bien ¬ęle respect du sabbat.¬Ľ Il y a un ¬ęJ¬Ľ, dans ma Bible, ma Bible Scofield, ou bien ¬ęle respect du sabbat.¬Ľ Voyez-vous? tr√®s bien.
    Craignons donc, qu'une promesse nous ayant √©t√© laiss√©e d'entrer dans Son repos, quelqu'un d'entre vous paraisse ne pas L'atteindre. Car, nous aussi, nous avons √©t√© √©vang√©lis√©s de m√™me que ceux-l√† (qui sont rest√©s sous la Loi) mais La Parole qu'ils entendirent ne leur servit de rien n'√©tant pas m√™l√©e avec la foi chez ceux qui l'entendirent.

154    Ainsi, ce sont ceux qui sont rest√©s sous la Loi. Ils n'avaient pas la foi, parce qu'ils n'avaient rien sur quoi s'appuyer. Voyez-vous? tr√®s bien.
    Car nous qui avons cru, nous entrons dans Le repos, comme Il a dit... [Anglais: dans Son repos. Ndt.]

155    ¬ęSon¬Ľ repos. ¬ęSon¬Ľ, c'est le Repos de Christ. Tr√®s bien, Son Repos, Son ¬ęSabbat.¬Ľ Et chaque fois que j'utiliserai le mot ¬ęrepos¬Ľ, il est √©crit l√†-bas, je vais utiliser le mot ¬ęsabbat¬Ľ, vous comprendrez ainsi ce qui concerne le respect d'un jour? Voyez-vous? ¬ęCar, nous qui avons cru, nous entrons dans Son sabbat, son repos, comme Il la dit, Je jurais dans ma col√®re, ils n'entreront pas dans Mon repos: bien que... (Maintenant, observez le message de Paul sur le jour sanctifi√©)... bien que les oeuvres aient √©t√© achev√©es d√®s la fondation du monde. Car il a parl√© quelque part ainsi du septi√®me jour, pour un repos ou un sabbat¬Ľ (est-ce vrai? Je vais m'√©tendre l√†-dessus l√†-bas, voyez-vous?) ¬ęCar Il a parl√© quelque part ainsi (dans la Loi) du septi√®me jour: de cette fa√ßon et Dieu se reposa de toutes Ses oeuvres le septi√®me jour.¬Ľ

156    Ce fut Son septi√®me jour. Maintenant Paul admit ce que Dieu leur donna, c'√©tait le septi√®me jour. et Dieu Se reposa le septi√®me jour, Il b√©nit le jour du sabbat, Il le consacra et le sanctifia, Il en fit un jour de repos. Dieu Se reposa de toutes Ses oeuvres: ¬ęEt ici encore: S'ils entrent dans Mon repos! (C'est J√©sus qui parle).

157    Maintenant, il y a un autre sabbat quelque part. O√Ļ est-il? Souvenez-vous de ceci: ¬ęLe repos de Dieu¬Ľ, ce septi√®me jour. Paul dit: ¬ęIls avaient ce repos √† un certain endroit.¬Ľ Mais il dit √† nouveau maintenant, ¬ęS'ils entrent dans Mon repos¬Ľ, Parlant de J√©sus dans Matthieu. ¬ęPuis donc qu'il reste que quelques-uns entrent, et que ceux qui auparavant avaient √©t√© √©vang√©lis√©s ne sont pas entr√©s, √† cause de leur d√©sob√©issance. [Anglais: leur incr√©dulit√©. Ndt.] Encore une fois...

158    √Čcoutez attentivement! Que celui qui √©coute dise ¬ęAmen!¬Ľ [L'Assembl√©e dit: ¬ęAmen.¬Ľ Ndt.] √Čcoutez: ¬ęEncore une fois, Dieu d√©termine un certain jour...¬Ľ

159    Il d√©termine un jour, ici. Qu'√©tait-ce? Tout le monde le dit en m√™me temps. Le sabbat! Est-ce vrai? Il fixa le septi√®me jour de la semaine pour √™tre un sabbat, √† cet endroit. ¬ęEncore une fois, Dieu d√©termine un certain jour, disant en David, (dans les Psaumes) si longtemps apr√®s, Aujourd'hui (jusqu'√† ce que J√©sus vienne, vous voyez, la premi√®re fois), comme il avait √©t√© dit auparavant: Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs (c'est un nouveau repos qui arrive, pas physique, un repos spirituel.)

160    Bien, observez. Vous dites, ¬ęAlors nous avons le septi√®me jour aussi.¬Ľ
    Attendez une minute. Lisons le verset suivant, vous voyez, n'allons pas trop vite. D'accord. ¬ęCar si Josu√© leur avait donn√© le repos, il n'aurait pas parl√© apr√®s cela d'un autre jour.¬Ľ [Dans La Bible Scofield, 'Josu√©' est traduit par 'J√©sus'. Les deux noms signifiant 'Dieu Sauveur'. Ndt.]

161    Lorsqu'Il changea la Loi, de la Loi √† la Gr√Ęce, n'aurait-Il pas pu leur donner un jour de repos, un jour de repos, un certain jour? Mais Il n'a jamais rien dit concernant le sabbat. Il n'a jamais rien dit au sujet du Dimanche, Il n'a jamais rien dit au sujet du samedi. Mais voici ce qu'Il dit, ce que Paul dit. Observez maintenant ¬ęIl...¬Ľ Le dix-neuvi√®me verset... ou le neuvi√®me verset: ¬ęIl reste donc un repos sabbatique pour le peuple de Dieu. (c'est aujourd'hui!)... Il reste... un repos sabbatique pour le peuple de Dieu. Car celui (vous et moi) qui est entr√© dans Son repos (le repos de J√©sus, ¬ęVenez √† Moi, vous qui travaillez et √™tes fatigu√©s, Je vous donnerai le repos¬Ľ), celui (vous et moi) s'est repos√© de ses oeuvres, comme Dieu S'est repos√© des Siennes au commencement.¬Ľ

162    Amen! Voil√† votre sabbat. Est-ce vrai? ¬ęAppliquons-nous donc (dit Paul) d'entrer dans Ce repos-l√†, afin que personne ne tombe en imitant une semblable d√©sob√©issance. [Anglais: incr√©dulit√©. Ndt.] (Des jours, etc., voyez-vous?) Car La Parole de Dieu est vivante et op√©rante, et plus p√©n√©trante qu'aucune √©p√©e √† deux tranchants, et atteignant jusqu'√† la division de l'√Ęme et de l'esprit, des jointures et des moelles; et Elle discerne les pens√©es et les intentions du coeur. Et il n'y a aucune cr√©ature qui soit cach√©e devant Lui, mais toutes choses sont nues et d√©couvertes aux yeux de Celui √† Qui nous avons affaire.¬Ľ

163    Regardez maintenant, Dieu Se reposa le septi√®me jour, Il cr√©a le septi√®me jour, et le donna aux Juifs comme un m√©morial. Je parle de saint Paul, maintenant, voyez-vous? √Čcoutez-le. Vous pensez qu'il L'apportait? Pensez-vous qu'il en avait le droit? Que dit-il dans Galates 1:8? ¬ęSi un ange des cieux venait et vous enseignait un autre √Čvangile que celui que je vous ai enseign√©, qu'il soit anath√®me.¬Ľ Voyez-vous, les √Čvangiles sont clairs. Observez maintenant.

164    ¬ęBien, Fr√®re Branham, que vais-je faire maintenant, simplement croire en J√©sus-Christ?¬Ľ
    Non, ce n'est pas le Repos.

165    Si vous voulez savoir ce que... Combien voudraient savoir ce qu'est le Repos Chr√©tien, qu'ils disent ¬ęAmen.¬Ľ [L'assembl√©e dit: ¬ęAmen.¬Ľ Ndt.] Vous pouvez le noter si vous voulez √Čsa√Įe 28. Il dit: ¬ęC'est pr√©cepte sur pr√©cepte, ligne sur ligne, un peu ici, un peu l√†, et retenez fermement ce qui est bon.¬Ľ Le proph√®te parle du temps qui vient sur le Repos, le sabbat. Lisez le chapitre entier, voyez-vous, il dit: ¬ęIl y aura un temps o√Ļ le jour du sabbat passera, et ils vendront des chaussures le samedi de la m√™me fa√ßon qu'ils le faisaient le lundi, ou quelque autre jour.¬Ľ Voyez-vous?
    Ils disaient: ¬ęQuand sera-ce le signe?¬Ľ
    √Čsa√Įe dit: ¬ęC'est pr√©cepte sur pr√©cepte... R√®gle sur r√®gle, un peu ici, un peu l√†: Retenez ferme ce qui est bon. Car par des l√®vres b√©gayantes et par une langue √©trang√®re, Je parlerai √† ce peuple. Et c'est ici le sabbat, le repos dans lequel J'ai dit qu'ils entreraient.¬Ľ Et pour tout Ceci, ils ont endurci leur coeur, hoch√© la t√™te et L'ont rejet√© (la m√™me chose qu'ils ont fait √† la Pentec√īte, lorsque le Saint-Esprit descendit sur les gens et que le Saint-Esprit fut donn√© la premi√®re fois aux gens l√†-bas, le jour de la Pentec√īte, C'est le Repos, le sabbat du peuple de Dieu.)

166    Ainsi, la seule raison pour laquelle nous respectons le Dimanche, c'est parti des anciens p√®res de la Bible, saint Paul, Jean, Matthieu, Marc, Luc et tous les autres, ils allaient de maison en maison, ils prenaient la Sainte-C√®ne le premier jour de la semaine quand les disciples s'assemblaient, et ce n'√©tait pas appel√© un sabbat, mais le jour du Seigneur.

167    Jean dit, sur l'√ģle de Patmos, qu'il y avait d√©j√† eu une f√™te de sabbat dans l'√©glise, ¬ęJe fus en esprit au jour du Seigneur.¬Ľ C'est vrai. Voyez-vous? Et puis il vit...

168    Et maintenant, le jour du Seigneur est le jour o√Ļ le Seigneur ressuscita. Maintenant, vous pouvez savoir ce que disent les historiens Jos√®phe, Actibus, [prononciation incertaine, Ndt.] et beaucoup d'autres. Ou pas Actibus, oh! je ne peux... N'importe lequel des √©crivains orientaux, et vous trouverez l√† en arri√®re, les historiens de l'√©glise, le ¬ęLivre des Martyrs¬Ľ de Foxe, et beaucoup d'autres, et vous d√©couvrirez l√† que la seule diff√©rence... C'est un groupe de Juifs. L'un d'entre eux fut appel√© 'cannibales', c'√©taient des Chr√©tiens. Ils disaient: ¬ęIl y avait un homme que Ponce Pilate tua, et les disciples sont venus et d√©rob√®rent son corps. Et ils le cach√®rent, et chaque Dimanche, ils vont en manger une partie.¬Ľ
    Ils prenaient la Sainte-C√®ne, voyez-vous. Ils prenaient le Corps du Seigneur, la Sainte-C√®ne. Et les autres ne savaient pas ce que c'√©tait, et ils dirent ce sont des cannibales, ils se rencontrent le premier jour de la semaine, et mangent ce corps humain.

169    Et la seule fa√ßon que vous aviez de savoir s'ils √©taient des gardiens de la Loi, reniant absolument la r√©surrection ou s'ils √©taient des chr√©tiens et croyaient en la r√©surrection, c'√©tait que les uns allaient √† l'√©glise le samedi et les autres y allaient le Dimanche, ce qui √©tait une marque entre eux.

170    C'est assez fort n'est-ce pas? Tr√®s bien. J'esp√®re que cela r√©pond √† la question. Le Saint-Esprit est...

171    Vous avez quelque chose l√†-bas, fr√®re? Voulez-vous monter et y r√©pondre? Voyons, juste ici. Oh! oui.

172    Question n¬į05: ¬ęEst-ce que les Juifs auront encore une occasion d'√™tre sauv√© apr√®s que la dispensation des Nations soit arriv√©e √† sa fin?¬Ľ
    Oh! la la! SI ce n'est pas √©patant! Hein hein, nous n'avons pas le temps de bien entrer dans ce sujet, mais laissez-moi vous dire ceci. Et vous me croirez, je vais vous le montrer. Par... si vous me croyez, comme je l'ai dit √† Dieu, alors vous chercherez et vous d√©couvrirez (voyez?). Parce que je pense... Je ne peux voir l'horloge, mais je pense qu'il est... Quelle heure est-il? Quoi? Neuf heures et demie. Je dois encore passer √† l'h√īpital, puis aller √† New Albany, devant partir de Jeffersonville √† trois heures vingt-cinq du matin. Aussi... Et cette semaine, je n'ai pas √©t√© au lit avant deux ou trois heures chaque nuit.

173    Remarquez ici, vite maintenant, pour comprendre ceci. Oui mon cher ami Chr√©tien, le temps des Nations est termin√©, Il se termine maintenant m√™me. Et Dieu retournera aux Juifs. Et laissez-moi dire √† cette petite √©glise que je prie constamment. Et les proph√©ties donn√©es dans les diff√©rents endroits du pays concernant ceci, arrivent abondamment. Je crois que les Juifs... Attention, soyez bien attentifs maintenant.

174    Les Juifs n'ont jamais √©t√© en mesure de concevoir cette chose de l'√Čglise Chr√©tienne. Les Juifs m'ont souvent dit: ¬ęFr√®re, vous ne pouvez pas couper Dieu en trois parties et me l'apporter.¬Ľ Le Juif a un seul Dieu et c'est J√©hovah.

175    Et les Nations ont mal expliqu√© cela; √† tel point qu'il l'a compris d'une certaine fa√ßon, mais intellectuellement. Je crois qu'il a une bonne conception de ceci, qu'il n'y a pas trois Dieux. Il a un Dieu, trois manifestations. Trois personnalit√©s en une Personne. Et lorsque vous saisissez le Message, je disais √† Hyman Appleman... Beaucoup d'entre vous le connaissent. Il disait: ¬ęFr√®re Branham, si vous apportez ce message en Palestine, avec les signes et les prodiges, il y aura un million de Juifs qui recevront J√©sus-Christ comme leur Sauveur personnel.¬Ľ
    Voyez-vous, c'est vrai. Je r√©pondis...

176    Voici le Message que nous avons ici. J√©sus √©tait J√©hovah voil√© dans la chair, J√©hovah Qui est descendu voil√©. Or Dieu (P√®re, Fils et Saint-Esprit) n'est pas un, comme votre doigt, comme les gens l'imaginent. La chose enti√®re est comme... Non, Dieu est... Je viens de vous l'expliquer il y a peu de temps, qu'il y a une trinit√© en Un.

177    Je suis une trinit√© en une personne. Je suis √Ęme, corps et esprit, en une personne. Est-ce vrai? S√Ľrement. Je suis fait de cellules, de sang et de nerfs, et cependant, je suis un seul √™tre. Voyez-vous? Tout ce que vous voyez est en une trinit√©, et une trinit√© en un.

178    Il y avait une trinit√© dans l'arche. L'√©tage inf√©rieur pour les choses qui rampent, le second √©tage pour les oiseaux, ceux qui volent; et le troisi√®me √©tage pour No√© et sa famille. Tous!

179    Dans le Tabernacle, il y avait une assembl√©e, le lieu Saint et le Saint des Saints. Voyez-vous?

180    Et il y a eu trois dispensations. La Paternit√©, la Filiation, et la dispensation du Saint-Esprit. Voyez-vous ce que je veux dire? Mais tous les trois... Nous ne disons pas ¬ęnos dieux.¬Ľ Ce sont les pa√Įens, et les Juifs le savent. Mais quand vous pouvez leur montrer que ce J√©sus est Dieu, J√©hovah Dieu, pas une seconde personne, pas une troisi√®me personne, c'est tout le temps la m√™me Personne Qui se manifeste. Voyez-vous? Et puis avec les signes et les prodiges pour prouver que J√©sus est ressuscit√© des morts.

181    Et ce docteur Reedhead...

182    Le fr√®re l√†-bas, l'enseignant √† l'√©glise... un enseignant scolaire, ici, dans l'√©glise. Je lui ai demand√©... Et j'ai serr√© la main de sa femme et de son enfant l√†-bas. Il √©tait venu m'√©couter pr√™cher l'autre soir. Je pense qu'ils sont ici, s'ils ne sont pas partis, je pense que c'est un professeur de Louisville. De toute fa√ßon, il √©tait l√† pour m'√©couter.

183    Ceci est remarquable. Cet homme vint chez moi, lui et un autre (un Juif) il y a quelques mois. Et il a dit: ¬ęFr√®re Branham, j'ai obtenu tant de dipl√īmes √† Bob Jones... Je suis sorti de Weaton.¬Ľ Toute l'instruction qui pouvait √™tre amass√©e en lui! Il dit: ¬ęJe crois en Dieu depuis que je suis un petit gar√ßon. N√©anmoins, ma vie est vide! Est-ce que les enseignants avaient tort?¬Ľ

184    Et voici la conception. Si quelques... Si quelques-uns d'entre vous sont all√©s √† la Porte-Ouverte l'autre soir, quand ils pr√™chaient ensemble. Il dit: ¬ęLorsque j'eus un moment pour dire un mot...¬Ľ √Čcoutez maintenant, petit tabernacle, pour vos pri√®res et les choses qui ont √©t√© une aide, √©coutez ceci. Il me dit ceci avant, ici √† la maison.

185    Il vint chez moi et dit: ¬ęFr√®re Branham, je n'en suis pas revenu, y a-t-il quelque chose de plus que ce que j'ai cru et accept√©, Christ comme mon Sauveur personnel? Et je crois que je suis n√© de nouveau par l'Esprit, mais je n'en ai aucun t√©moignage.¬Ľ

186    Je r√©pondis: ¬ęFr√®re, autant que je d√©teste dire ceci, vos enseignements vous ont s√©duit, vos √©coles.¬Ľ

187    Voyez, autant que je puis le dire, je ne crois pas que vous puissiez trouver le chemin du ciel en faisant du stop, ¬ęCroyez-vous ceci dans votre √©glise?¬Ľ Je n'ai jamais connu quelque chose se passer ici, sans qu'on ne... ¬ęLa Bible dit ceci, le croyez-vous?¬Ľ Le diable croit et il tremble! Ce n'est pas ce que vous croyez. Votre esprit doit √™tre en accord avec Son Esprit, que vous √™tes des fils et des filles de Dieu, √©tant n√© de nouveau et ayant re√ßu le bapt√™me du Saint-Esprit.

188    Il dit: ¬ęFr√®re Branham, que pensez-vous des Pentec√ītistes?¬Ľ

189    Je lui r√©pondis: ¬ęC'est la raison pour laquelle j'ai affaire avec eux. C'est la raison pour laquelle je joue avec eux, ils ont quelque chose que vous n'avez pas, je dis. Avec leur fanatisme et tout, ils ont une v√©rit√© au sujet de laquelle vous ne savez rien.¬Ľ Et je parlais alors √† l'un des plus grands hommes d'Am√©rique. Oui, monsieur. C'est le pr√©sident des Missions Soudanaises le plus important du monde, fondamental jusqu'au fond. Il connaissait les √Čcritures, la mort, l'ensevelissement et la r√©surrection, pr√™chant ceci, comme une maison qui s'embrase. Mais ce n'est pas Cela. Le diable peut le faire aussi. Le diable est aussi fondamental qu'il peut l'√™tre.

190    Mais, fr√®re, J√©sus-Christ dit: ¬ę√Ä moins qu'un homme ne naisse de l'Esprit de Dieu, il ne verra pas le royaume de Dieu.¬Ľ

191    Ce n'est pas simplement parce que vous dites, ¬ęOui, je crois ceci. Oui, je crois que c'est comme √ßa. Je crois cela. Oui.¬Ľ Cela ne fait rien. Ce doit √™tre une v√©ritable exp√©rience de la nouvelle naissance. Il doit y avoir quelque chose entre vous et Dieu, qui vous fait savoir que vous √™tes pass√© de la mort √† la vie.

192    Il dit: ¬ęFr√®re Branham, pourrais-je recevoir le Saint-Esprit?¬Ľ

193    Je lui r√©pondis: ¬ęJe viens de poser mes mains sur Hyman Appleman, l√†-bas, et il re√ßut le bapt√™me du Saint-Esprit.¬Ľ

194    Cet autre Juif commen√ßa √† pleurer et cassa son verre sur la petite table de salon l√†, et ses pleurs firent une grande flaque. Ils dirent tous deux: ¬ęFr√®re Branham, comment recevons-nous le Saint-Esprit?¬Ľ
    Des √©rudits! Tr√®s fins, spirituels! les meilleurs qu'il y ait dans le pays!

195    Et je dis: ¬ęLa mani√®re apostolique de recevoir le Saint-Esprit √©tait l'imposition des mains.¬Ľ C'est juste.

196    L'imposition des mains. ¬ęAnanias vint pour imposer les mains √† Paul pour qu'il recouvre la vue et qu'il soit rempli du Saint-Esprit.¬Ľ

197    Philippe descendit et pr√™cha l√†-bas, et baptisa un groupe entier dans le Nom de J√©sus-Christ. Le Saint-Esprit ne vint sur aucun, parce que Pierre avait les cl√©s. Et il descendit, leur imposa les mains et ils re√ßurent le Saint-Esprit. Est-ce vrai?

198    Paul dans Actes 19, apr√®s qu'il fut pass√©. Apollos fut un type de Billy Graham, il avait eu un grand r√©veil et un bon moment. Il dit √† ce groupe de Baptistes: ¬ęAvez-vous re√ßu le Saint-Esprit, depuis que vous avez cru?¬Ľ

199    Ils dirent: ¬ęNous sommes disciples de Jean. Nous savons! Apollos est notre pr√©dicateur. C'est un homme de loi converti, c'est l'homme le plus habile dans le pays.¬Ľ

200    Il dit: ¬ęMais avez-vous re√ßu le Saint-Esprit, depuis que vous avez cru?¬Ľ
    Ils r√©pondirent: ¬ęNous ne savions m√™me pas qu'il y eut un Saint-Esprit.¬Ľ
    Il dit: ¬ęAlors, comment avez-vous √©t√© baptis√©s?¬Ľ
    Ils r√©pondirent: ¬ęNous avons √©t√© baptis√©s en Jean.¬Ľ

201    Paul dit: ¬ęIl baptisa pour la repentance vous disant de croire √† Celui qui venait, J√©sus-Christ.¬Ľ Et lorsqu'ils entendirent ceci, ils furent baptis√©s dans le Nom de J√©sus-Christ. Et Paul leur imposa les mains et ils re√ßurent le Saint-Esprit, commen√ßant √† parler en langue et glorifiant Dieu. Je ne connais pas de passage de l'√Čcriture aussi clair.

202    Regardez maintenant, mon ami! Il pourrait y avoir une petite diff√©rence avec votre opinion, parce que vous avez tout m√©lang√©. Mais laissons cela de c√īt√©, n'essayez pas d'y mettre votre interpr√©tation. Dites ce que la Bible dit, laissez-La simplement de cette fa√ßon.

203    Et je dis: ¬ęLa seule chose que je sais, fr√®re, c'est d'imposer les mains √† ceux qui recherchent le Saint-Esprit.¬Ľ

204    Il me dit encore: ¬ęVoudriez-vous nous imposer les mains et demander √† Dieu de nous b√©nir et de nous donner le Saint-Esprit?¬Ľ

205    Je r√©pondis: ¬ęJe veux.¬Ľ Et nous nous sommes agenouill√©s sur le sol et je priai et leur imposai les mains. Et quelques semaines apr√®s, ils re√ßurent tous les deux le bapt√™me du Saint-Esprit. Et lorsque le Docteur Reedhead re√ßut le bapt√™me du Saint-Esprit, il parla en d'autres langues. Oui, monsieur.

206    Et vos missions soudanaises ont dit: ¬ęNous n'avons pas de place pour un homme qui parlerait en langues.¬Ľ

207    Alors il revint vers moi et dit: ¬ęQuelqu'un qui parle en langues?¬Ľ

208    Je lui r√©pondis: ¬ęEh bien! eh bien! ils n'ont pas de place pour J√©sus-Christ, car J√©sus-Christ parlait en langues inconnues.¬Ľ

209    Ils ne pourraient accepter l'enseignement de Paul, Paul parlait en langues plus qu'eux tous.

210    Hier, quelqu'un me dit: ¬ęJe pr√©f√©rerais dire cinq paroles avec mon intelligence.¬Ľ

211    Mais l'enseignement de Paul dit: ¬ęAspirez √† la proph√©tie et n'emp√™chez pas de parler en langues.¬Ľ Et on leur interdit de parler en langues!

212    Parler en langues est un don Divin de Dieu, qui appartient √† l'√Čglise, le m√™me aujourd'hui qu'il √©tait l√†-bas au commencement. C'est exactement la v√©rit√©. Oui, bien s√Ľr! C'est l'enseignement de la Bible. C'est un don Divin, et vous le niez de la m√™me fa√ßon que vous niez la nouvelle naissance, vous niez tout ce que J√©sus a enseign√©, lorsque vous essayez de retrancher cela.

213    Maintenant, vous pouvez vous exciter l√†-dessus, beaucoup d'entre eux l'ont fait. Mais je dis: ¬ęCela a sa place.¬Ľ C'est juste comme une paire de chaussures; lorsque vous achetez une paire de chaussures, elles ont des languettes [Anglais: langues. Ndt.]. Et c'est juste. Lorsque vous √™tes dans le Corps de Christ, Dieu a une table enti√®rement pr√©par√©e. Fr√®re, Il a l'Amour, Il a la joie.

214    Si je vais √† votre table, que je m'installe l√†, et que vous disiez: ¬ęPr√©dicateur, venez manger avec moi¬Ľ, Je croirai que vous m'aimez. Et vous auriez des haricots, des pommes de terre, des carottes, un poulet r√īti, de la tarte au potiron et de la cr√®me glac√©e, tout √©tant bien pr√©sent√© l√†. Eh bien! je crois que je serais aussi libre de prendre des pommes de terre que des haricots. Je crois que je serais aussi libre de prendre du poulet r√īti que de la tarte. Tout est sur la table. Et la seule chose que j'aurais √† faire, serait de dire: ¬ęVoudriez-vous me passer un peu de tarte, s'il vous pla√ģt?¬Ľ
    Et je crois qu'avec un coeur bon et libre et avec votre amour pour moi, vous diriez: ¬ęMais certainement, mon fr√®re, prenez-en un bon morceau.¬Ľ
    Est-ce vrai? Si je disais: ¬ęVoudriez-vous me donner des pommes de terre?¬Ľ
    ¬ęEh bien! certainement, mon fr√®re, voici.¬Ľ

215    Et chaque b√©n√©diction r√©demptrice pour laquelle J√©sus-Christ est mort, et qu'Il a acquise par Son expiation au Calvaire, est plac√©e sur la table, et chaque croyant est assis devant. All√©luia! Si j'ai besoin de gu√©rison, je dis: ¬ęP√®re, passe-moi un peu de gu√©rison.¬Ľ Et j'en remplis mon assiette et mange un bon... Maintenant, si vous voulez mourir de faim, allez-y. Oui monsieur. Et la proph√©tie, le parler en langues...

216    Et alors, l'homme qui √©crivit l√†, il ne savait pas que je parlais moi-m√™me en langues. Et il √©crivit son livre, vous verrez que ce livre dispersera les nations. Et en plus de cela, cet homme a vingt-cinq √©minents pr√©dicateurs de l'Institut Biblique Moody qui recherche le don du parler en langues. Les fondamentalistes sont tout boulevers√©s. ¬ęLa vie Chr√©tienne¬Ľ de ce mois, lisez le magazine de ¬ęLa vie Chr√©tienne¬Ľ de ce mois-ci, √† la page 19 et voyez ce que ce grand docteur de la divinit√© dit: ¬ęAccepterions-nous ceci? Avons-nous perdu quelque chose?¬Ľ

217    J'entends la pluie venir avec abondance! Vous avez les gens qui L'ont perverti, mais il vient un moment o√Ļ Dieu secouera le monde des Nations avec le bapt√™me du Saint-Esprit, Le d√©versant dans Sa pl√©nitude et Sa puissance avec des signes et des prodiges. La raison pour laquelle je consid√®re que... La Pentec√īte a √©t√© mise de c√īt√© et a connu le d√©r√®glement avec diff√©rente chose comme √ßa, c'√©tait parce que le temps n'√©tait pas encore venu. C'est pour cette raison qu'ils ont eu tout ce fanatisme. Mais c'est la Divine promesse de Dieu, et La Parole Divine de Dieu et elle doit s'accomplir car Dieu l'a dit. Et je crois qu'avant la dispensation des Nations, Dieu remplira les fondamentalistes.

218    Vous pouvez lire dans le ¬ęReader's Digest¬Ľ de ce mois-ci, l'√©dition de ce mois d'Ao√Ľt. Vous verrez comment ce pr√©dicateur M√©thodiste, √† la chaire l√†-bas, pria pour cet homme mourant, √©tendu sur un lit d'h√īpital, et le t√©moignage du Saint-Esprit qui vint et gu√©rit le malade instantan√©ment. All√©luia! Certainement. Dieu a fait que la gu√©rison Divine soit mise sur la table, ici! Il a plac√© la proph√©tie ici sur la table! Il a plac√© le parler en langues ici sur la table! Il a plac√© neuf dons spirituels dans le corps et libre √† vous de les prendre tous! All√©luia! Oui monsieur, les voici.
    ¬ę√Ä la fin des Nations, les Juifs reviendront-ils?¬Ľ

219    Oui, monsieur. Plusieurs passages de l'√Čcriture le disent, soeur, fr√®re, qui que ce soit. L'un d'entre eux, Jo√ęl, dit: ¬ęCe qu'a laiss√© la chenille, la sauterelle l'a mang√©¬Ľ, et ainsi de suite sur cet arbre. Et J√©sus dit Lui-m√™me comment ils seraient renvoy√©s. Oh! l'√Čcriture enti√®re le dit. Daniel parle de cela. Oui, J√©sus dit: ¬ęLorsque vous verrez le figuier bourgeonner, sachez que le temps est proche.¬Ľ Je crois que cette autre question a quelque chose √† voir avec ceci.

220    Question n¬į06: ¬ęCroyez-vous que les Juifs--le retour de Juifs en Palestine est un accomplissement de la proph√©tie Biblique? Nous avons entendu dire que vous alliez partir en Palestine. Est-ce vrai?¬Ľ
    Oui. Oui, monsieur. Laissez-moi vous dire quelque chose, une des plus grandes... Si vous regardez le calendrier. Si vous voulez savoir √† quel moment de la nuit vous √™tes, regardez l'horloge, si vous voulez voir en quel jour vous vivez, regardez o√Ļ sont les Juifs. C'est l'horloge du Seigneur.

221    Et regardez! La nuit m√™me, le jour m√™me o√Ļ l'Ange du Seigneur me rencontra, le 7 mai 1946, √† Green's Mill, Indiana, ce m√™me jour, le trait√© de paix fut sign√© pour les Juifs et ils furent alors une nation √©tablie pour la premi√®re fois depuis deux mille cinq cents ans.

222    Et ce soir, le plus vieux drapeau du monde, l'√©toile √† six branches de David flotte au-dessus de J√©rusalem pour la premi√®re fois depuis deux mille cinq cents ans, depuis la d√©portation de Babylone. J√©sus dit: ¬ęLorsque vous verrez le figuier bourgeonner.¬Ľ Le voil√†! Il est l√†, ¬ęApprenez une parabole. Vous dites: l'√©t√© est proche, lorsque vous verrez ceci, vous saurez que le temps est proche.¬Ľ Nous sommes tout √† fait √† la fin des temps.

223    Regardez comment ¬ęl'abomination¬Ľ de Daniel, etc., vous savez, lorsque J√©sus dit: ¬ęLorsque le grand Prince viendra, Il proph√©tisera pendant mille deux cent soixante jours¬Ľ, qui font trois ans et six mois. Et c'est exactement le temps que J√©sus pr√™cha. Il vint aux Juifs seuls, puis Il sera retranch√© pour le sacrifice, pour le peuple. ¬ęEt cette abomination fera une d√©solation¬Ľ, les Musulmans ont construit l√†, une Mosqu√©e d'Omar. ¬ęEt ils fouleront aux pieds la Cit√© de J√©rusalem jusqu'√† (oh! jusqu'√† quoi?) Jusqu'√† ce que la dispensation des Nations soit accomplie.¬Ľ Et ensuite, Il retournera de nouveau vers les Juifs et ce sera quand la Bataille d'Harmagu√©don aura lieu... L√†, Il appellera les Nations pour faire un peuple pour Son Nom, Son √Čpouse. Remarquez. Oui, monsieur. Les cent quarante-quatre mille sont tous des Juifs rachet√©s qui devront encore se tenir l√†. Tous ces...

224    Puis, quand l'√Čglise est enlev√©e, Mo√Įse et √Člie apparaissent en Apocalypse 11, et leur pr√™chent J√©sus-Christ. Et le Saint-Esprit est enlev√© parmi les Nations et l'Enl√®vement vient pour l'√Čglise. Et les Juifs qui sont rest√©s l√†, seront enseign√©s pendant trois ans et demi, parce qu'il est dit: ¬ęSoixante-dix semaines sont encore d√©termin√©es pour Ton peuple, et le Messie sera retranch√© au milieu d'elles.¬Ľ Lorsqu'Il fut retranch√©, les Nations eurent leur place, et les Juifs auront encore trois ans et demi pour que J√©sus-Christ leur soit pr√™ch√©.

225    Assur√©ment les Juifs reviennent. Et je crois, fr√®re, que lorsque nous allons en Palestine, maintenant... Oh! priez! Ils lisent cette Bible.

226    Encore un argument, puis je prendrai une petite, une courte question ici, et ce sera tout. Je pense que celle-ci est une pri√®re.

227    Regardez ceci! Le docteur Reedhead dit, en parlant d'un brillant Musulman,

228    Et, ouvrez bien vos oreilles. Un Musulman, j'en ai eu vingt mille qui sont venus au Seigneur J√©sus lorsqu'ils ont vu les signes et les prodiges en Afrique. Il y en avait vingt mille, trente mille en tout; Je suppose qu'il y en eut dix mille qui sont venus, la grande majorit√© √©tait musulmane. Et quand ils se tinrent l√†, je dis: ¬ęLequel de vos proph√®tes du temple peut rendre la sant√© √† cet homme?¬Ľ Je dis encore: ¬ęLaquelle de vos idoles, indig√®nes, peut-elle rendre la sant√© √† cet homme?¬Ľ Je dis: ¬ęAucun d'entre eux! Aucun proph√®te au temple... et aucun pr√™tre, plut√īt. Et je dis: ¬ęAucune idole... Aucune idole ne pourrait le faire. Et moi non plus. Mais le Dieu du Ciel a ressuscit√© Son Fils J√©sus-Christ, qui vit aujourd'hui parmi les hommes et Qui a rendu cet homme parfaitement bien portant comme vous pouvez le voir.¬Ľ Un homme avec une cha√ģne autour du cou, on devait le conduire comme un chien. En une minute, il fut sur ses pieds, normal, et se portant bien.

229    Et le docteur Reedhead me dit l'autre soir lorsque nous √©tions assis dans la voiture, il dit: ¬ęOh! la la!¬Ľ en pensant √† cela. Il dit que le Musulman vint √† lui et qu'il parla √† ce Musulman, un homme tr√®s instruit. Il dit: ¬ęEh bien! monsieur, pourquoi ne renoncez-vous pas √† votre vieux proph√®te mort, Mahomet?¬Ľ

230    Souvenez-vous que les Musulmans croient en Dieu. L√†-bas en Afrique, un grand ¬ęgong¬Ľ, un gong est accroch√© comme cela. Ils prennent un grand marteau de caoutchouc, le frappant comme cela, et il r√©sonne dans tout le pays. Et tout Musulman s'arr√™te, le pr√™tre sort pour parler aux gens et il dit: ¬ęIl y a un vrai Dieu vivant et Mahomet est son proph√®te.¬Ľ

231    Ce sont les enfants d'Isma√ęl. Voyez, Agar, ils sont les fils d'Abraham par Agar. Vous voyez? Ils croient en un vrai J√©hovah Dieu, mais ils pensent que J√©sus... C'√©tait... Il est notre R√©dempteur, envoy√© aux Nations issus de la femme libre; Isaac, voyez-vous, par Sara. Et eux, ils sont venus d'Agar, d'Isma√ęl et sont devenus les Musulmans.

232    Et le tombeau de Mahomet, vous devriez aller le voir, il est remarquable, ce grand tombeau-l√†. Et depuis deux mille ans, il y a un cheval blanc sell√© qui se tient l√†. Mahomet a promis qu'il ressusciterait un jour des morts et sauterait sur ce cheval pour conqu√©rir le monde. Et √† tout instant on change le cheval pour un autre; attendant l√† avec un garde fid√®le, attendant que Mahomet se rel√®ve de la mort. Deux mille ans ont pass√© depuis.

233    Ils croient en J√©sus, ils disent qu'Il √©tait un proph√®te. Sur les murs de la vieille J√©rusalem, il y a une chapelle qui a √©t√© construite, c'est pour que Mahomet s'y rende. Et plus bas, il y a une toute petite chapelle, c'est pour J√©sus. Voyez-vous, ils disent: ¬ęJ√©sus n'a pas √©t√© crucifi√©, ils ont tout m√©lang√©.¬Ľ Ils disent: ¬ęIl est mont√© √† cheval et S'en est all√©.¬Ľ Voyez-vous? Ainsi, ils croient cela.

234    Ils ont un point rouge entre les yeux. Les gens l√† qui partiront en Inde, vous le remarquerez. Ils seront l√† par milliers.

235    Et alors, le docteur Reedhead dit qu'il se tenait l√†, et il dit: ¬ęPourquoi n'abandonnez-vous pas ce vieux proph√®te mort et ne recevez-vous pas Celui qui est ressuscit√© des morts, un Christ vivant?¬ĽC'est un √©rudit et il savait comment placer ses mots.

236    Il dit que le Musulman le regarda, (un homme brillant et instruit, il avait √©t√© √©duqu√© ici m√™me en Am√©rique), et il lui r√©pondit: ¬ęMonsieur, cher monsieur, qu'est-ce que votre J√©sus ressuscit√© peut faire de plus pour moi que mon proph√®te mort a fait? Mon proph√®te mort m'a promis la vie apr√®s la mort. C'est ce que votre J√©sus a fait.¬Ľ
    Ainsi, il avait quelque chose. Il dit: ¬ęOr, tous les deux ont √©crit un livre. Vous croyez celui que J√©sus a √©crit, je crois celui que Mahomet a √©crit. Ils ont tous les deux promis la Vie. Alors qu'est-ce que votre J√©sus peut faire de plus pour moi que Mahomet?¬Ľ Eh bien! l'homme a simplement dit la v√©rit√©.
    Il dit encore: ¬ęJuste un moment, cher monsieur. Mon Mahomet n'a jamais promis des choses comme votre J√©sus l'a fait. Votre J√©sus a promis... Ils disent qu'Il ressuscita et qu'Il marche avec vous tout le temps, jusqu'√† la fin du monde; et que les m√™mes signes et miracles qu'Il fit, vous les feriez aussi, jusqu'√† la fin du monde. Vous gu√©ririez les malades, ressusciteriez les morts, purifieriez les l√©preux et chasseriez les d√©mons.¬Ľ Il dit: ¬ęJ'ai √©tudi√© enti√®rement le Christianisme, alors laissez-moi vous voir, vous enseignant, pr√©senter J√©sus-Christ, et je croirai qu'Il est ressuscit√© des morts. Mais hors de cela... Mahomet ne nous a jamais promis de telles choses, il nous a juste promis la Vie apr√®s la mort. Et vous enseignez exactement la m√™me chose, et vous √©vitez le reste.¬Ľ
    Cet homme avait raison. Le Musulman avait parfaitement raison.

237    Le docteur Reedhead dit qu'il se tint l√† et pleura. Il dit: ¬ęFr√®re Branham, j'ai pens√© √† vous.¬Ľ
    Il se pr√©cipita de l√† et vint ici, et je lui imposai les mains, alors le bapt√™me du Saint-Esprit vint sur lui. Et maintenant, il a m√™me des visions et toutes ces choses. Que le Musulman le rencontre maintenant! C'est un homme diff√©rent.

238    Et je dis que notre J√©sus ressuscita des morts, Il est vivant aujourd'hui. Et Il fait les m√™mes choses aujourd'hui qu'Il fit en ce temps l√†, toutes sortes de signes et de prodiges. Et vous les fondamentalistes qui √™tes assis l√†, essayant de donner une explication satisfaisante √† ces choses, vous manquez ce qui est la partie fondamentale de la Bible. C'est parfait. J√©sus-Christ, le Fils de Dieu ressuscit√© peut parler par d'autres langues √† travers vous, Il peut proph√©tiser √† travers vous, Il peut montrer des visions √† travers vous, Il peut interpr√©ter des langues inconnues √† travers vous. Et tout cela fait partie de Lui.

239    Et prendre cette partie de Lui et laisser cette autre partie de Lui, reviendrait √† me couper en deux et prendre mes hanches et mes jambes et dire que vous me poss√©dez, alors que vous n'auriez pas voulu l'autre partie.

240    Ou vous devez me recevoir enti√®rement... c'est la raison pour laquelle je suis pr√©dicateur du Plein-√Čvangile qui croit que tout ce que dit Dieu est la V√©rit√©. Amen! Gloire! Je me sens comme un saint-com√©dien, maintenant. Oui, monsieur. Je le crois.

241    Question n¬į07: ¬ęMatthieu 24:29 dit que le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumi√®re, et les √©toiles tomberont des cieux. Ceci arrivera-t-il avant ou apr√®s l'Enl√®vement, ou bien juste avant que J√©sus vienne pour r√©gner sur Terre?¬Ľ
    √Ä mon humble conviction, je ne voudrais pas... je ne sais pas. Je pense qu'il parle de Matthieu 24, l√†. Ainsi J√©sus parle des √©toiles et des choses qui tombent, je crois que c'est juste avant que la Tribulation vienne sur Terre.

242    J'ai eu une pens√©e curieuse sur laquelle beaucoup d'entre vous ne vont pas √™tre d'accord avec moi, car j'imagine que plusieurs des anciens ont √©t√© enseign√©s que nous passerons √† travers la Tribulation. Vous voyez, je ne crois pas que l'√Čglise passera par la Tribulation. Je crois que l'√Čglise... Regardez, je. La seule fa√ßon dont j'enseigne le Nouveau Testament, c'est par l'ombre de l'Ancien Testament, juste comme le Saint-Esprit ici est le jour de sabbat, etc. Chaque chose √©tait une ombre auparavant.

243    Regardez maintenant, dans l'Ancien Testament. Lorsque vous voyez les plaies tomber, ils √©taient en √Čgypte. N'est-ce pas? Et Dieu √©tait en train de mener Son peuple vers la terre promise. Est-ce vrai? Et Isra√ęl n'a jamais re√ßu de plaie. Juste comme les plaies... Avant qu'elles arrivent, ils √©taient en Gosen. Est-ce vrai? Et le soleil ne s'obscurcit jamais, ni les moustiques ne sont venus, les grenouilles ne furent pas l√†-bas, les poux ne sont pas venus, aucun orage ne vint, aucun √©clair n'eut lieu, le b√©tail ne fut pas d√©truit, et toutes leurs possessions furent pr√©serv√©es en Gosen. Est-ce vrai? C'est un type de l'√Čglise qui s'en va juste avant la p√©riode de Tribulation. J√©sus dit: ¬ęQuand ces choses commenceront √† appara√ģtre, levez la t√™te car votre r√©demption est proche.¬Ľ Voyez-vous?

244    Je crois que la lune, le soleil et les √©toiles... Alors ils disent que... J'irai de l'avant, je lirai la Bible, qui dit: ¬ęEt les hommes coururent et se cach√®rent. Et les... et leur tomb√®rent sur... essay√®rent de se donner la mort, et ne pouvant pas le faire. Je crois que cela se passera juste avant la Tribulation.

245    Observez maintenant, la Tribulation arrive. Lorsque la Tribulation frappera, l'√Čglise sera enlev√©e. Souvenez-vous, une simple √©glise sans le Saint-Esprit passera par la Tribulation. C'est seulement les √©lus qui passeront √† travers.

246    Oui, je pourrais brosser quelque chose ici, juste pendant une minute. Voulez-vous m'accorder trois minutes de plus? Comment s'appelle le peuple enlev√©, c'est le reste? Est-ce vrai? Tr√®s bien... Je veux dire que c'est l'√Čpouse. Ainsi, le reste est laiss√©.

247    Ainsi, lorsqu'une femme va couper une jupe avec un patron, vous appelez cela le reste. Elle √©tale le tissu (est-ce vrai?), la pi√®ce de tissu. et elle pose son patron dessus. Elle d√©cide de l'endroit o√Ļ le patron sera plac√©, pour couper. D'accord?

248    Oh! fr√®re, cela vous fait vraiment du bien. Qui fait l'√©lection? Dieu fait l'√©lection! Est-ce vrai? Ce n'est pas √† moi de le dire, c'est √† Lui de le dire. Et Il place le patron au-dessus de qui Il veut. Est-ce vrai?

249    Ainsi, il y avait dix vierges qui sortirent pour rencontrer l'√Čpoux. Est-ce vrai?

250    Qu'est-ce qu'une 'vierge'? Vierge veut dire 'pur', 'saint'. Est-ce vrai? Qu'est-ce qu'une jeune fille vierge? C'est une jeune fille qui n'a jamais √©t√© touch√©e, elle est vierge. Que signifie tout ce qui est pur, comme par exemple l'huile d'olive vierge? Cela signifie qu'elle a √©t√© raffin√©e jusqu'√† sa virginit√©, elle est pure. Qu'est-ce que l'or vierge? C'est quand toutes les scories... Il est pass√© par la chaleur et tout et la fusion pour chasser toutes ses scories. Est-ce vrai? Quand tout le fer et l'or des fous et tout le reste, a √©t√© chass√©, il est simplement dans sa virginit√©.

251    Ainsi, il y en eut dix qui all√®rent pour rencontrer l'√Čpoux. J√©sus le dit ainsi. C'est vrai? Combien sont d'accord avec cela, qu'ils disent ¬ęAmen.¬Ľ [L'Assembl√©e dit: ¬ęAmen.¬Ľ Ndt.] Dix all√®rent Le rencontrer. Faites attention, maintenant, toutes √©taient saintes. Et pour √™tre saintes, elles devaient √™tre ¬ęsanctifi√©es¬Ľ parce que le seul et saint moyen de nettoyage que Dieu ait, c'est la sanctification. Est-ce vrai?

252    Observez, maintenant. Les dix vierges √©taient sanctifi√©es, mais cinq n'avaient pas d'Huile dans leur Lampe, et cinq avaient de l'Huile dans leur Lampes. Est-ce vrai? Qu'est-ce que l'Huile repr√©sente? Pas la puret√©, la virginit√©, l'Huile repr√©sente le 'Saint-Esprit'.

253    Maintenant, si je dis ceci... Et que je vous choque un petit peu, je ne veux pas le faire dans cette intention. Excusez-moi et ne restez pas en marge de l'√©glise. Je viens seulement au pupitre pour essayer de vous aider. Voyez-vous? Maintenant, regardez, laissez-moi vous montrer.

254    Il n'y a pas d'√©glise sur Terre qui pourrait vivre plus purement que les Nazar√©ens et les P√®lerins de la Saintet√©, par leurs enseignements. Est-ce vrai? Ils croient absolument dans la puret√© de la sanctification, pas... M√™me pour leurs femmes de porter des anneaux, etc., puret√© et sanctification, ils y croient de toutes fa√ßons. Les organisations de Saintet√©, tous les l√©galistes, c'est leur enseignement, ils y croient. Saints! Les femmes portent des cheveux longs et de longues jupes. Les hommes ne doivent m√™me pas retrousser leurs manches, la plupart d'entre eux. Tout, ils ne touchent m√™me pas... fumer, ou boire, quelque... Rien de cela, voyez-vous. Saints! Vous ne pourriez pas vivre plus proprement.

255    Mais dans cette m√™me √©glise Nazar√©enne, si un homme voulait parler en langues dans l'√©glise, il serait jet√© dehors. Et ils disent qu'ils ne voudraient m√™me pas s'asseoir avec l'un d'eux. C'est vrai. Si vous ne le croyez pas, essayez une fois, et vous verrez. Essayez une fois. Ils ha√Įssent l'id√©e m√™me. Ils disent: ¬ęC'est du diable!¬Ľ

256    Cinq d'entre elles... Les dix vierges. Cinq √©taient sages et avaient de l'Huile dans leur Lampe, et les cinq autres √©taient aussi justes et pures, mais elles n'avaient pas d'Huile. (Elles √©taient sanctifi√©es sans le Saint-Esprit.)

257    ¬ęIl y en a trois qui rendent t√©moignage sur Terre: l'eau, le sang, l'Esprit.¬Ľ Saint Jean 5:7 ou 1 Jean 5:7 plut√īt dit: ¬ęIl y en a trois qui rendent t√©moignage dans le Ciel: Le P√®re, le Fils et le Saint-Esprit et ces trois sont Un. Mais il y en a trois qui rendent t√©moignage sur Terre; l'eau, le sang et l'esprit, ils ne sont pas un mais s'accordent en un.¬Ľ [Version Anglaise. Ndt.]

258    Ainsi vous ne pouvez avoir le P√®re, sans avoir le Fils. Vous ne pouvez avoir le Saint-Esprit sans avoir le P√®re, le Fils et le Saint-Esprit. Ils sont Un. Vous... Ils sont ins√©parables.

259    Mais vous pouvez √™tre justifi√©s sans √™tre sanctifi√©s. Et vous pouvez √™tre sanctifi√©s sans avoir le Saint-Esprit; √™tre purs, vivre une vie pur, avoir une forme de pi√©t√©, et renier la puissance de gu√©rison, le parler en langues et les grands dons de Dieu (et chacun qui est l√†-dedans.)

260    Voil√† vos cinq vierges sages qui avaient de l'Huile dans leur Lampe, la Foi pour l'Enl√®vement, croyant √† tous les signes, prodiges et proph√©ties, etc. Et ces cinq vierges, coup√©es du reste, furent enlev√©es.

261    Et les autres √©taient quand m√™me vierges et ne seront pas perdues, mais elles passeront par la p√©riode de tribulation. J√©sus dit: ¬ęIl y aura... ¬ę

262    Et elles dirent: ¬ęDonnez-nous un peu de votre Huile, nous voulons le Saint-Esprit, maintenant.¬Ľ

263    Chacun sait que le Saint-Esprit, Zacharie 4 et, oh! Jacques 5:14, tous savent que l'Huile repr√©sente le Saint-Esprit. Ils disent... C'est la raison pour laquelle nous oignons d'huile, laquelle repr√©sente le Saint-Esprit; La Bible dit: ¬ęL'Huile de l'Esprit.¬Ľ

264    Or, celles-ci avaient le Saint-Esprit, et celles-l√† √©taient sanctifi√©es. Celles-ci √©taient sanctifi√©es avec en plus le Saint-Esprit, croyant en tous les prodiges et toutes les choses venant de la Puissance de Dieu. Tout ce dont Dieu parla, elles l'avaient, croyant en cela. Celles-ci furent enlev√©es.

265    Et celles-l√† dirent: ¬ęDonnez-nous en, maintenant.¬Ľ

266    Celles-ci r√©pondirent: ¬ęNous en avons juste assez pour entrer.¬Ľ Et elles partirent dans l'Enl√®vement.

267    Et J√©sus dit: ¬ęAllez en acheter aupr√®s de ceux qui en vendent.¬Ľ Et elles all√®rent alors essayer de prier pour recevoir le Saint-Esprit, mais la dispensation des Nations √©tait termin√©e et la pers√©cution commen√ßait. Et Il dit: ¬ęIls furent chass√©s dans les t√©n√®bres o√Ļ il y aura des pleurs, des g√©missements et des grincements de dents.¬Ľ Mais lors de la seconde r√©surrection, elles seront les brebis qui seront s√©par√©es d'avec les boucs, mais elles ne seront jamais ni l'√Čpouse, ni l'√Člue. C'est le reste de la semence de la femme.

268    Qu'est-ce qu'un reste? C'est la pi√®ce coup√©e qui a √©t√© laiss√©e. La m√™me sorte de tissu. Est-ce vrai? Vous voulez couper une robe dans du calicot, alors vous √©tendez une grande pi√®ce de calicot et vous la coupez! L'endroit o√Ļ vous posez le patron, c'est votre affaire. L'endroit o√Ļ Dieu pose le patron, c'est Son affaire, Il coupe net. Est-ce vrai? Et alors, le reste de ce calicot qui est laiss√© l√†, c'est un aussi bon calicot que celui de la robe. Est-ce vrai? Mais c'est l'√©lection de Dieu. Dieu √©lit Son √Čglise: Dieu a pr√©destin√© Son √Čglise, et Il enl√®ve l'√Čglise! Et le reste est laiss√© pour passer par la p√©riode de Tribulation.

269    Et c'est l√† que beaucoup d'√©rudits de la Bible m√©langent tout aujourd'hui, en pensant que l'√Čpouse est l√†-bas dans la Tribulation. Quelqu'un m'a dit: ¬ęJe ne saurais vous dire, Fr√®re Branham, j'ai vu l'√Čpouse dans les Cieux. Et le dragon cracha de l'eau de sa bouche pour faire la guerre √† l'√Čpouse. Et les cent quarante-quatre mille qui sont de l'√Čpouse, se tenaient sur le Mont-Sina√Į.¬Ľ

270    Je dis: ¬ęOh! non. Non, non, non. Vous avez tout m√©lang√©. l'√Čpouse √©tait dans les Cieux.¬Ľ Et le reste de la semence de la femme, pas elle... ce n'est pas le patron, c'est le reste qui √©tait l√†, avec la pers√©cution (l'Empire romain), lorsque le catholicisme sera consolid√© et qu'ils uniront leur puissance avec la grande √©glise.

271    Eh bien! ils avaient cela juste... C'√©tait √† la t√©l√©vision l'autre soir. L'√©glise M√©thodiste essaie d'unir les M√©thodistes et les Baptistes et toutes les √©glises de Christ essaient de s'unir au catholicisme et de se tenir devant un simple autel. Que dit l'√©v√™que lorsqu'il passa en jugement l'autre soir parce qu'il √©tait communiste? Je regardais moi-m√™me la t√©l√©vision. Tout ce groupe de gens! Et quand ce temps viendra, une pers√©cution s'√©l√®vera et le Saint-Esprit descendra sur les M√©thodistes et les Baptistes. Et tous parleront en langues, louant Dieu, gu√©rissant les malades et proph√©tisant, et tous les signes et les prodiges viendront. L'√Člue sera enlev√©e, et le reste sera laiss√© pour passer par la p√©riode de Tribulation. Et √† la fin des temps, lorsqu'ils verront ce qui sera arriv√©, ils devront mourir en martyrs.

272    Regardez maintenant, vous dites: ¬ęEh bien! Fr√®re Branham, voulez-vous maintenant me dire qu'il va y avoir... que ces gens qui seront l√† devant le Tr√īne Blanc du Jugement?¬Ľ
    Ils... l'√Čpouse ne sera jamais jug√©e. Non, monsieur. Elle est en Christ. Comment vous trouvez-vous en Christ?¬Ľ Par un Esprit, nous sommes tous baptis√©s dans un seul Corps.¬Ľ Est-ce vrai?

273    Maintenant regardez. Regardez ici. La Bible dit: ¬ęCe fut le Jugement, et les livres furent ouverts.¬Ľ Est-ce vrai? Les livres de p√©cheurs. ¬ęEt un autre Livre fut ouvert¬Ľ, qui est le Livre de Vie, et chaque homme fut jug√© ainsi. Est-ce vrai? Et qui pronon√ßa le Jugement? J√©sus et les Saints. Il dit: ¬ęIl vint et servit l'Ancien des jours dont les cheveux sont comme la laine. Dix mille milliers sont venus avec Lui et Le servirent dans le Jugement.¬Ľ J√©sus revient ici en tant que Roi et Reine, la Noce est termin√©e, Il est mari√©. Voici le Roi et la Reine qui se tiennent ici. Et l√† se tient ce groupe sanctifi√©, Dieu dit: ¬ęVenez √† ma droite.¬Ľ Voil√† le Livre ouvert, voil√† les p√©cheurs. ¬ęPlacez-vous √† ma gauche.¬Ľ Voici ceux qui avaient leur nom √©crit dans le Livre de Vie de L'Agneau.

274    Vous direz: ¬ęFr√®re Branham, mon nom a √©t√© √©crit l√†, je vais partir!¬Ľ
    Attendez une minute! Judas Iscariot fut sanctifi√©. Oh! la la! R√©veillez-vous, maintenant, fr√®re, s'il vous pla√ģt, pour que vous puissiez comprendre Ceci, vous voyez.

275    Judas Iscariot, son esprit, c'est l'anti-Christ aujourd'hui. Vous le savez. J√©sus √©tait le Fils de Dieu, Il vint de Dieu et retourna √† Dieu; Judas √©tait le fils de la perdition, il vint de l'enfer et retourna en enfer. J√©sus prit avec Lui le p√©cheur repentant, Judas prit avec lui celui qui ne se repentait pas, ¬ęSi tu es! Si! Si! Si tu es un gu√©risseur Divin, fais ceci. Si tu es Ceci, fais ceci.¬Ľ
    Voyez, cette fa√ßon de questionner la Parole de Dieu! ¬ęLe jour des miracles est pass√©. Si c'est ceci, montre-moi ceci. Si! Si! Si!¬Ľ
    Voyez-vous? Dieu dit: ¬ęTout est vrai.¬Ľ

276    Observez maintenant. Judas Iscariot fut justifi√© par la foi, il crut au Seigneur J√©sus et fut baptis√©. La Bible dit: ¬ęJ√©sus baptise ses disciples.¬Ľ Tr√®s bien.

277    Avant de les envoyer, Il dit dans Saint Jean 17:17: ¬ęP√®re, sanctifie-les par la V√©rit√©. Ta Parole est la V√©rit√©.¬Ľ Et Il √©tait La Parole, avant m√™me que l'expiation fut faite. En d'autre terme, ¬ęP√®re, en pr√©vision de Mon Sang vers√©, Je sanctifie ceux-ci.¬Ľ

278    Il leur donna la puissance contre les esprits impurs et ils s'en all√®rent et chass√®rent les d√©mons. Est-ce vrai? Et ils gu√©rirent les malades. Est-ce vrai? Et ils sont revenus sanctifi√©s, se r√©jouissant, sautant, criant et louant Dieu. Est-ce vrai? Et ils dirent: ¬ęM√™me les d√©mons nous sont soumis.¬Ľ

279    Et J√©sus r√©pondit: ¬ęNe vous r√©jouissez pas de ce que les d√©mons vous sont soumis, mais r√©jouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans le Livre des Cieux.¬Ľ Est-ce vrai? Et Judas Iscariot √©tait avec eux, l'un d'entre eux, appel√© hors de, sanctifi√©, son nom √©tait √©crit dans le Livre de vie de L'Agneau. Lisez Matthieu 10 et voyez si ce n'est pas vrai. Il appela chacun d'entre eux, et Judas et chacun d'entre eux l√†-bas m√™me. Il les envoya et leur donna la puissance contre les esprit impurs.

280    Faites bien attention maintenant. Tenez-vous bien maintenant. Mais lorsque Judas s'avan√ßa dans cette √©glise-l√† en tant que tr√©sorier de l'√©glise, travaillant avec le pasteur, le... J√©sus. Mais lorsque vint le temps de la Pentec√īte, il d√©voila son jeu. Il montra ce qu'il √©tait. Et avec assez d'honn√™tet√© en lui-m√™me, il se d√©truisit en se pendant √† un sycomore, pour accomplir la proph√©tie. Et cet esprit de Judas viendra et croira au Seigneur J√©sus-Christ. Ainsi que J√©sus disait: ¬ęLes d√©mons croient et ils tremblent.¬Ľ Il viendra jusqu'√† enseigner la sanctification, une vie sainte aussi pure que possible; mais quand il viendra au bapt√™me du Saint-Esprit et aux dons de l'Esprit, il les niera! Il d√©voile √† chaque fois son jeu, voil√† cet esprit.

281    Regardez! J√©sus dit; ¬ęPrenez garde!¬Ľ Matthieu 24 de nouveau. ¬ęLes deux esprits seraient si proches l'un de l'autre qu'il s√©duirait m√™me les √Člus...¬Ľ Est-ce vrai? L'endroit o√Ļ le patron est √©tendu... Fr√®res, vous feriez mieux de croire les pr√©dicateurs du Saint-Esprit √† l'ancienne mode, et de vous r√©concilier avec Dieu. C'est vrai. N'ayez pas une forme de pi√©t√© reniant la Puissance. Amen! Tout le monde se sent bien? [L'Assembl√©e dit: ¬ęAmen.¬Ľ Ndt.]
Lorsque nous irons tous au Ciel,
Quel jour de réjouissance ce sera!
Lorsque nous verrons tous Jésus,
Nous chanterons et crierons la victoire.
Lorsque nous irons tous au Ciel,
Quel jour de réjouissance ce sera!
Lorsque nous verrons tous Jésus,
Nous chanterons et crierons la victoire.

282    All√©luia! Levons-nous un moment. Combien L'aiment de tout leur coeur? Levez vos mains, dites: ¬ęLou√© soit le Seigneur!¬Ľ [L'assembl√©e dit: ¬ęLou√© soit le Seigneur!¬Ľ Ndt.] Seigneur je crois au plein √Čvangile; [L'assembl√©e dit: ¬ęSeigneur, je crois au plein √Čvangile.¬Ľ] Aide-moi √† √™tre Ton serviteur. [L'assembl√©e dit: ¬ęAide-moi √† √™tre Ton serviteur.¬Ľ] All√©luia! All√©luia! L'aimez-vous? [L'Assembl√©e dit: ¬ęAmen.¬Ľ] Dans la Bible ils...

283    Une femme me dit un... Un jeune homme, il √©coute ce soir, il habite de l'autre c√īt√© de la rue. Il vint ici. Et soeur Lula qui avait l'habitude de venir ici √† l'√©glise, elle √©tait l√†-bas, criant. Je pr√™chais, Fr√®re Neville. Et le gar√ßon me dit... Il √©tait un enseignant √† l'√©cole du Dimanche ici √† la Premi√®re √©glise Baptiste. Il dit: ¬ęBilly, je me suis r√©jouis de votre sermon jusqu'au moment o√Ļ cette femme a commenc√© √† crier et √† brailler: Merci J√©sus! Lou√© soit le Seigneur! Et une fois de temps en temps un homme disait (Fr√®re Seward) et braillait: Lou√© soit Le Seigneur! Amen!¬Ľ
    Et je pr√™chais sur ¬ęPerdant votre droit d'a√ģnesse¬Ľ, √Čsa√ľ vendit son droit d'a√ģnesse. Et je pr√™chais, et eux commenc√®rent √† crier. Il me dit: ¬ęOoh! cela m'a fait froid dans le dos, je ne pouvais plus me tenir comme cela!¬Ľ

284    Je r√©pondis: ¬ęFr√®re, si vous deviez aller au Ciel, vous g√®leriez √† mort, certainement, ils crient, au Ciel, jour et nuit.¬Ľ Et c'est vrai, Fr√®re. Oh! oui, monsieur.
Je désire Le voir, Le voir face à face,
Et chanter pour toujours, Sa divine Gr√Ęce,
Dans les rues pavées d'or, élever ma voix,
Les soucis sont finis, je suis à l'abri.
Je désire Le voir, Le voir face à face,
Et chanter pour toujours, Sa Divine Gr√Ęce,
Dans les rues pavées d'or, élever ma voix,
Les soucis sont finis, je suis à l'abri.

285    Amen! Tr√®s bien, Fr√®re Neville. Dieu vous b√©nisse. Venez l√† et terminez.
EN HAUT