ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

PrĂ©dication Aujourd'hui cette Ă©criture est accomplie2 de William Branham a Ă©tĂ© prĂȘchĂ©e 65-0219 La durĂ©e est de: 1 heure 17 minutes .pdf La traduction MS
TĂ©lĂ©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Aujourd'hui cette Ă©criture est accomplie2

1    Restez simplement debout, si vous le voulez, pendant que nous inclinons nos tĂȘtes pour un mot de priĂšre.

2    Bien-aimĂ© PĂšre CĂ©leste, nous sommes reconnaissants, ce soir, pour cette autre occasion que nous avons de venir prĂ©senter ce glorieux et merveilleux Évangile de JĂ©sus-Christ. Nous Te remercions car Il demeure toujours Le mĂȘme hier, aujourd’hui et pour toujours. Nous Te remercions pour ces gens qui se sont assemblĂ©s ici, en cette pĂ©riode de temps froid, et qui sont toujours dans de grandes attentes – attendant, croyant que quelque chose d’extraordinaire va nous ĂȘtre accordĂ© de la part de Dieu. Nous venons avec cette espĂ©rance, Seigneur, Ă  chaque rĂ©union. Nous Te remercions pour les services d’avant-hier soir au Tabernacle. Nous Te remercions pour le service tenu ici hier soir et pour le service d’aujourd’hui au Tabernacle. Nous nous attendons avec impatience maintenant Ă  ce que Tu as, ce soir, pour nous.

3    PĂšre, nous savons que n’importe quelle personne qui est capable de bouger ses mains peut tourner les pages de la Bible, mais il n’y en a qu’Un seul qui puisse La vivifier et La rendre rĂ©elle, et c’est Toi. Et PĂšre, nous nous attendons Ă  ce que Tu fasses cela ce soir. BĂ©nis-nous en tout. Nos coeurs dĂ©bordent de joie comme nous voyons approcher le temps oĂč nous allons Le rencontrer face Ă  face, Lui que nous avons aimĂ© et pour qui nous avons vĂ©cu pendant toutes ces annĂ©es.

4    Seigneur, on a eu plusieurs nouveaux convertis – j’ai Ă©tĂ© informĂ© qu’un grand groupe de quarante Ă  cinquante personnes sera baptisĂ© en Ton Nom le matin, Ă  la suite du service d’hier soir. Ô Dieu, continue, s’il Te plaĂźt, nous Te prions, jusqu’à ce que chaque Semence prĂ©destinĂ©e de Dieu ait vu la LumiĂšre de l’Évangile et soit entrĂ©e dans la Bergerie.

5    Nous Te demandons de nous cacher ce soir derriĂšre la Parole; rends-nous aveugles aux choses du monde et laisse-nous voir JĂ©sus. Puisse-t-il y avoir, parmi nous ce soir, une expĂ©rience de la Montagne de transfiguration de sorte que nous ne voyions personne d’autre sinon JĂ©sus seul. Nous le demandons dans Son Nom et pour Sa gloire et pour la confirmation de Son Évangile. Amen.
    Vous pouvez vous asseoir.

6    Je vais juste tourner ce micro ou cette chaire de cĂŽtĂ©, juste lĂ©gĂšrement, si c’est en ordre, afin que je puisse voir les deux cĂŽtĂ©s de l’assistance. Je pense que je peux fixer convenablement ces microphones ici. TrĂšs bien, juste un moment.

7    Nous saluons ce soir par tĂ©lĂ©phone, Ă  partir de cet auditorium principal ici, nos amis en Arizona, en Californie, au Texas et Ă  travers les Etats-Unis. Ce – ce – ce service de ce soir va Ă  travers tout le pays par tĂ©lĂ©phone, ainsi nous avons confiance que Dieu nous bĂ©nira.

8    Pouvez-vous entendre lĂ  au fond vers – Ă  gauche – dans l’auditorium? TrĂšs bien, on va maintenant vĂ©rifier le systĂšme tĂ©lĂ©phonique pour voir s’il fonctionne trĂšs bien.

9    Tout le monde est-il heureux ce soir? [L’assemblĂ©e: “Amen.”– N.D.É.] Bien, c’est bien. De ce cĂŽtĂ©-ci? [“Amen.”] Amen. Je suis trĂšs content de voir que vous ĂȘtes tous assis confortablement.

10    Et maintenant, demain soir, si les – si les foules continuent Ă  s’accroĂźtre, il y aura aussi un tĂ©lĂ©phone direct. Il y en a ce soir. Je pense que certain d’entre eux sont lĂ  au Tabernacle.

11    Et demain matin, les services ne pourront pas se tenir au Tabernacle parce que le–le fleuriste sera lĂ  en train de dĂ©corer l’église en vue du mariage de demain aprĂšs-midi. Et on a transfĂ©rĂ© les – les services du matin Ă  l’église de FrĂšre Ruddell, un de nos associĂ©s et c’est ici sur la – la route principale au numĂ©ro 62. Cela a-t-il Ă©tĂ© annoncĂ©? [FrĂšre Neville dit: “Oui.”– N.D.É.] Ç’a Ă©tĂ© annoncĂ©. Et si elle est dĂ©bordĂ©e lĂ , nous prendrons le reste et enverrons un autre ministre chez FrĂšre Junior Jackson Ă  Clarksville. La raison pour laquelle nous tenons cela chez FrĂšre Ruddell, c’est parce que c’est prĂšs d’ici et nous pouvons – et nous avons pensĂ© que vous pourriez trouver cela plus facile. Et alors, nous nous en occuperons d’une certaine façon. Et soyez sĂ»rs de faire entrer tous ces gens Ă  baptiser, pour demain, et j’espĂšre qu’il y aura encore cent ou deux cents qui s’ajouteront Ă  ceux-lĂ  demain pour le baptĂȘme. Et maintenant, demain soir...

12    Je n’aime jamais annoncer en avance quelque chose dont on va parler mais, un soir ou un jour lors d’un service, j’aimerais parler du sujet “Qui est ce MelchisĂ©dek?” Parce que c’est un – un sujet dont – je pense que nous vivons au temps oĂč ces rĂ©vĂ©lations qui ont fait l’objet de contestation au cours des Ăąges au sujet de “Qui est cet Homme?”... Et je crois que Dieu a la rĂ©ponse Ă  la question de savoir Qui Il Ă©tait. Les uns ont dit: “Une prĂȘtrise.” Les autres ont dit: “Un roi.” Les autres... mais il doit y avoir...

13    Aussi longtemps qu’il y a une question, il doit y avoir une rĂ©ponse Ă  cette question qui soit correcte. Il ne peut pas y avoir une question sans qu’il y ait au prĂ©alable une rĂ©ponse.

14    Maintenant, nous avons confiance que Dieu nous accordera une bĂ©nĂ©diction, ce soir, dans Sa Parole pendant que nous La lisons.

15    Et vous avez eu... Billy m’a demandĂ© de vous dire que vous avez assurĂ©ment eu une bonne coopĂ©ration ici avec les gens, qui Ă©taient affectĂ©s Ă  l’organisation du parking, la police et tout. Continuez ainsi, c’est trĂšs–trĂšs bien.

16    Nous espĂ©rons voir le moment – peut-ĂȘtre dans un proche avenir – oĂč nous pourrons peut-ĂȘtre apporter la tente ici dans la ville et la dresser ici sur le terrain de base-ball, lĂ  oĂč nous pourrons rester pendant un certain temps, peut-ĂȘtre pour un rĂ©veil de trois ou quatre semaines, sans interruption. Et ici, Ă  peine faisons-nous connaissance les uns des autres que nous devons aussitĂŽt nous dire au revoir et repartir. Mais j’aimerais venir rester, lors d’un voyage de long sĂ©jour, un temps oĂč l’on pourra rester de sorte qu’on n’ait pas Ă  terminer en une ou deux soirĂ©es, mais oĂč l’on reste tout simplement et on enseigne jour et nuit, jour et nuit, continuellement. Peut-ĂȘtre que quelqu’un rentrera Ă  la maison pour nourrir les poulets, traire les vaches et revenir la semaine suivante pour continuer avec le service. Je – j’aime cela. Ainsi, que le Seigneur soit avec vous.

17    Maintenant, avant que je ne parte, peut-ĂȘtre dimanche matin ou dimanche soir – ou quelque chose comme ça – un de ces services, je sais que vous attendez tous d’écouter le Message sur la VĂ©ritĂ© concernant “Mariage et Divorce” qui est l’un des grands problĂšmes du jour. Et tout aussi sĂ»r que je me tiens ici, je crois que la rĂ©ponse correcte se trouve dans la Parole de Dieu et je crois que c’est pour cela que j’ai promis de revenir.

18    Et je suppose – sciemment – autant que je sache, j’aimerais tenir un autre service ici Ă  Jeffersonville, le dimanche de PĂąques et nous allons... pour le service du Lever du soleil et ensuite... pour le dimanche de PĂąques. Ainsi nous annoncerons cela d’avance et nous essayerons peut-ĂȘtre d’obtenir l’auditorium, si possible, ou un certain endroit pour dimanche, peut-ĂȘtre que nous viendrons samedi et dimanche. Je dois prendre l’avion pour aller et rentrer parce que le temps approche... Je dois d’abord confronter cela avec le programme que j’ai et avec un de mes – mes – mes itinĂ©raires en Californie. Et puis, immĂ©diatement aprĂšs cela, je devrai aller en – en Afrique. Ainsi, restez en contact et priez pour nous.

19    Maintenant, ce soir, j’aimerais attirer votre attention sur une portion de la Parole de Dieu qui se trouve dans le chapitre 4 de Saint Luc. Le chapitre 4 et le verset 16; ça va commencer, c’est JĂ©sus qui parle:
    ...Aujourd’hui cette Parole que vous venez d’entendre est accomplie.

20    Maintenant, nous aimerions tirer, Ă  partir de cela, une conclusion sur la maniĂšre dont la Parole de Dieu est dynamique! Maintenant, nous pouvons tous nous reprĂ©senter la mĂ©canique, mais il faut la Dynamique pour La faire fonctionner.

21    Nous pouvons nous reprĂ©senter la mĂ©canique d’une machine, d’un automobile, mais ensuite il faudra la dynamique pour rendre les roues opĂ©rationnelles et les faire tourner.

22    Maintenant, JĂ©sus Ă©tait rentrĂ© Ă  – Ă  Nazareth, lĂ  oĂč Il avait Ă©tĂ© Ă©levĂ©. Plus loin, ici dans les Écritures, nous trouvons qu’on disait: Nous avons appris que Tu as fait telle et telle chose lĂ  Ă  CapernaĂŒm, maintenant fais-nous voir cela ici dans Ton propre pays.

23    JĂ©sus a dit: “Un – un prophĂšte ne manque pas d’honneur, exceptĂ© dans son propre pays.” Et naturellement, il s’agit de l’endroit oĂč vous avez Ă©tĂ© Ă©levĂ© et oĂč les gens vous connaissent. Et lĂ , pour commencer, Il avait une – une – une mauvaise rĂ©putation du fait qu’Il Ă©tait nĂ© sans un pĂšre terrestre. On Le traitait “d’ enfant illĂ©gitime”parce que Marie avait effectivement Ă©tĂ© enceinte avant d’ĂȘtre officiellement mariĂ©e Ă  Joseph. Mais il n’en est pas ainsi, nous savons que ce n’est pas ainsi.

24    Et quant Ă  cette Écriture-ci, ce qui m’a poussĂ© Ă  y jeter un regard, c’était un incident qui s’est passĂ© trĂšs rĂ©cemment Ă  Phoenix, en Arizona. C’était le dernier jour du service oĂč je devais parler Ă  la Convention Internationale des Hommes d’Affaires du Plein Évangile.

25    Et Ă  cette convention, il y avait, avec nous, un invitĂ© qui Ă©tait un Ă©vĂȘque Catholique, qui est... qui appartient Ă  l’Église Catholique Apostolique pratiquant les Rites ChaldĂ©ens; le TrĂšs RĂ©vĂ©rend John S. Stanley, Ô.S.D. Il est l’archevĂȘque mĂ©tropolitain de l’Église Catholique des Etats-Unis. C’est ce qui Ă©tait sur sa carte de visite, avec son – avec son adresse.

26    Et il Ă©tait un invitĂ© des Hommes d’Affaires ChrĂ©tiens et je l’avais vu lĂ  la veille. Et pendant que je parlais, samedi soir, je crois que c’était cela, ou samedi matin au dĂ©jeuner et je... Pendant que je parlais, il continuait Ă  me regarder. Je me suis dit: “Cet homme-lĂ  est certainement en train de dĂ©sapprouver tout ce que je dis.” Et vous savez, vous pouviez – vous pouviez simplement le voir; il continuait Ă  hocher sa tĂȘte de haut en bas, mais je ne savais pas ce qui se passait exactement en lui.

27    Ainsi, dimanche aprĂšs-midi, lorsque je m’étais levĂ© pour parler, j’allais prendre mon texte sur “Les douleurs de l’enfantement” – lĂ  oĂč JĂ©sus a dit que comme une femme enceinte, en travail, elle est en travail pour accoucher. Et ainsi, j’allais parler de “Douleurs de l’enfantement·, comme sujet et partir de lĂ  , en disant que le monde est maintenant dans les douleurs de l’enfantement. L’ancien doit passer afin que le nouveau naisse; juste comme une – une semence doit pourrir en vue de donner naissance Ă  une nouvelle vie.

28    Ă” que de douleurs, de douleurs de l’enfantement ont frappĂ© le monde! Lors de la premiĂšre guerre mondiale, le monde a eu une douleur terrible parce qu’on avait des gaz toxiques et autres qui pouvaient presque le dĂ©truire. Et lors de la deuxiĂšme guerre mondiale, il a subi une autre douleur plus pĂ©nible; on avait des bombes de trĂšs gros calibre et la bombe atomique aussi. Il ne peut plus supporter une autre douleur de l’enfantement. Avec ces missiles et autres choses, aujourd’hui, une guerre de plus va le propulser dans l’espace, car il va ĂȘtre dĂ©livrĂ© maintenant et il y aura une Nouvelle Terre. La Bible a dit qu’il y en aura une.

29    Sous le Message de chaque prophĂšte, IsraĂ«l Ă©prouvait une douleur de l’enfantement parce que ces prophĂštes entraient en scĂšne aprĂšs que les thĂ©ologiens et les ecclĂ©siastiques eussent complĂštement entraĂźnĂ© l’église dans une forme d’organisation. Et lorsque ces prophĂštes entraient en scĂšne avec le “AINSI DIT LE SEIGNEUR”, ils secouaient ces Ă©glises et ces derniĂšres Ă©prouvaient une douleur de l’enfantement. Finalement, elle Ă©prouvait des douleurs de l’enfantement continues et de plus en plus aiguĂ«s jusqu’à ce qu’elle enfantĂąt un Fils de l’Évangile qui Ă©tait la Parole Elle-mĂȘme faite chair.

30    Ainsi, de nouveau, l’église est rĂ©ellement dans les douleurs de l’enfantement, ce soir, pour enfanter le Fils – Fils de Dieu qui revient. Tous nos thĂ©ologiens, tous nos systĂšmes, toutes nos dĂ©nominations sont pourris sous nos pieds. Ainsi, nous sommes dans les douleurs de l’enfantement. Et un Message de la part de Dieu jette toujours l’église dans des douleurs plus aiguĂ«s; mais dans peu de temps, elle va enfanter une Epouse. Cela fera que l’Épouse enfante JĂ©sus-Christ.

31    Et alors, je pensais que cet homme Ă©tait totalement en dĂ©saccord avec moi. Lorsque je me suis levĂ© pour proclamer ce Message, j’ai ouvert ma Bible pour trouver la page.

32    Et ma femme venait de m’offrir une nouvelle Bible pour NoĂ«l. Ma vieille Bible a environ quinze ans et Elle est simplement presque dĂ©chiquetĂ©e. Les pages s’envolaient d’Elle chaque fois que je L’ouvrais. Et, sauf que je savais exactement oĂč trouver chaque passage de l’Écriture, tellement j’étudie minutieusement dans cette Bible-lĂ . Aussi avais-je simplement pris la Nouvelle comme L’autre avait l’air trop dĂ©chiquetĂ©e pour ĂȘtre apportĂ©e Ă  l’église.

33    Et lorsque je me suis mis Ă  chercher dans Saint Jean, lĂ  oĂč se trouvait le passage de l’Écriture, je me suis mis Ă  lire le 16e chapitre et le verset que je cherchais n’était pas lĂ . Ainsi, je me suis dit: “C’est Ă©trange!” Je L’ai tournĂ©e une fois de plus, cela n’était toujours pas lĂ .

34    Et FrĂšre Jack Moore de Shreveport, en Louisiane, qui est mon ami intime, Ă©tait assis lĂ . J’ai demandĂ©: “FrĂšre Jack, cela ne se trouve-t-il pas dans Saint Jean 16?”
    Il a dit: “Si.”

35    Et ce prĂȘtre catholique s’est levĂ© de son siĂšge, du milieu d’une centaine de ministres assis Ă  l’estrade, il s’est approchĂ© de moi, vĂȘtu de ses robes, toges, croix et autres, et il s’est tenu debout prĂšs de moi.
    Et il a dit: “Mon fils, sois calme. Dieu s’apprĂȘte Ă  entrer en action.” J’ai pensĂ©: “Un prĂȘtre catholique me dire ça!” Il a dit: “Lis cela dans mon Livre.”

36    Et j’ai lu le passage de l’Écriture dans son Livre, et j’ai tirĂ© mon texte et je suis allĂ© de l’avant; j’ai prĂȘchĂ© mon sermon.

37    Plus tard, aprĂšs que j’eus terminĂ©, il s’est mis debout, aprĂšs que je fus parti et il a dit: “Il y a une seule chose qui doit arriver aprĂšs cela: ou bien l’église doit sortir du gĂąchis oĂč elle se trouve, ou bien nous devons sortir du gĂąchis dans lequel se trouve l’église.” Ainsi, c’est l’un ou l’autre.

38    Et, j’étais en route vers chez moi, retournant Ă  Tucson, ce soir-lĂ . Les enfants rĂ©clamaient un sandwich et je me suis arrĂȘtĂ© pour acheter un sandwich Ă  un petit point de vente. Et ma femme a dit: “Bill, jamais de toute ma vie je n’ai Ă©tĂ© aussi nerveuse que lorsque je t’ai vu lĂ  debout en train de tĂątonner Ă  travers cette Bible-lĂ .” Elle dit: “Cela ne t’a-t-il pas rendu nerveux?”

39    J’ai dit: “Non!” J’ai dit: “Je savais que c’était quelque part lĂ -dedans. On n’a tout simplement pas insĂ©rĂ© la page. Il s’agit d’une erreur d’impression.”

40    Et elle reprit: “Dire que c’est moi qui t’ai procurĂ© cette Bible-lĂ ! Il me semblait que chaque regard lĂ  Ă  l’intĂ©rieur Ă©tait fixĂ© sur moi.”

41    Et j’ai dit: “Bien, tu n’y es pour rien. C’était une erreur d’impression dans la Bible.” J’ai dit: “Cette page n’était tout simplement pas insĂ©rĂ©e.”

42    Bien! Je me suis mis Ă  L’examiner de nouveau, Elle Ă©tait tout aussi parfaite que possible sauf que le 16e chapitre se termine – une partie – une partie de ce chapitre – juste Ă  peu prĂšs huit centimĂštres Ă  partir du bout, ça va jusqu’au 17e chapitre, de l’autre cĂŽtĂ©, mĂȘme chose. Et comme c’était une nouvelle Bible, ces deux pages Ă©taient parfaitement collĂ©es ensemble et je lisais le 17e chapitre au lieu du 16e. “Eh bien, ai-je dit, c’est trĂšs bien. C’était pour une raison quelconque.”

43    Et tout aussi clairement que vous pouvez entendre n’importe quelle voix, une Voix vint Ă  moi et dit: “Il entra Ă  Nazareth, lĂ  oĂč il avait Ă©tĂ© Ă©levĂ© et Il entra dans la synagogue selon Sa coutume. Et le sacrificateur Lui remit les Écritures pour lire et Il lut ÉsaĂŻe 61. Et aprĂšs qu’Il eut lu les Écritures, Il s’est assis, a remis la Bible – le Livre au sacrificateur et S’est assis. Et tous les regards de l’assemblĂ©e Ă©taient fixĂ©s sur Lui, et des Paroles prĂ©cieuses sortaient de Sa bouche et Il dit:“Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”
    Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.

44    Comme l’Écriture est prĂ©cise! Si vous remarquez ceci dans ÉsaĂŻe 61: 1-2, c’est lĂ  que notre Seigneur avait lu Ă  partir de – ÉsaĂŻe 61:1-2. Mais au milieu du deuxiĂšme verset d’ÉsaĂŻe 61, Il s’est arrĂȘtĂ© lĂ  oĂč il est dit: “L’Esprit du Seigneur est sur Moi pour prĂȘcher l’annĂ©e de grĂące”, alors Il s’est arrĂȘtĂ©. Pourquoi? L’autre partie, “apporter le jugement”, ne se rapportait pas Ă  Sa premiĂšre Venue, mais Ă  Sa seconde Venue! Voyez, ça ne s’y rapportait pas. Oh! Comme les Écritures ne commettent jamais d’erreur! Elles sont toujours parfaites. JĂ©sus s’était arrĂȘtĂ© juste lĂ  oĂč l’Écriture s’arrĂȘtait parce que cela Ă©tait exactement ce qui devait ĂȘtre confirmĂ© en Son jour, en fait, lors de cette premiĂšre Venue. À la seconde Venue, Il apportera le jugement sur la terre; mais pas en ce temps-lĂ . Il devait “prĂȘcher l’annĂ©e de grĂące”.

45    Observez le Messie se tenir sur l’estrade pour S’identifier Ă  la Parole de la promesse de cet Ăąge-lĂ . Comme c’est Ă©trange! le Messie debout devant l’église! Et considĂ©rez ces prĂ©cieuses Paroles, lorsqu’Il dit ici: “Pour prĂȘcher l’annĂ©e de grĂące”.

46    L’annĂ©e de grĂące, comme nous le savons tous, en tant que lecteurs de la Bible, c’était l’annĂ©e du JubilĂ©. C’était Ă  l’époque oĂč tous les esclaves et les prisonniers, comme ils Ă©taient ... avaient Ă©tĂ© faits prisonniers; et ils devaient donner un fils pour payer une dette ou une fille pour payer une dette, [Espace vide sur la bande magnĂ©tique. – N.D.É.] et ils Ă©taient dans l’esclavage. Peu importe combien de temps ils ont Ă©tĂ© dans l’esclavage ou combien de temps ils Ă©taient censĂ©s y rester, lorsque l’annĂ©e du JubilĂ© arrivait, lorsque la trompette sonnait, tout homme pouvait devenir libre s’il le voulait. [Espace vide sur la bande] Tu es libre. Tu n’es plus esclave.

47    Mais si tu dĂ©sirais rester un esclave, alors on devait t’emmener au temple, tu te tenais prĂšs du poteau du temple et on prenait un poinçon et on te perçait l’oreille, et alors tu devais servir ce maĂźtre d’esclave pour le reste de ta vie.

48    Quel parfait exemple est-ce de l’Évangile de JĂ©sus-Christ! Lorsqu’Il est prĂȘchĂ©, c’est un temps de grĂące et un temps de JubilĂ© pour tout le monde, peu importe qui tu es, peu importe ta couleur, peu importe la dĂ©nomination Ă  laquelle tu appartiens, peu importe combien tu es tombĂ© dans le pĂ©chĂ© ou ce qui ne va pas avec toi, tu peux devenir libre lorsque tu entends sonner la trompette de l’Évangile. Tu es libre!

49    Mais si tu tournes le dos au Message et que tu refuses de L’écouter, remarquez, on te perçait l’oreille avec un poinçon. Cela veut dire que tu as traversĂ© la ligne de dĂ©marcation entre la grĂące et le jugement et que tu n’écouteras plus jamais l’Évangile! Tu ne progresseras jamais. Tu dois demeurer un esclave du systĂšme dans lequel tu te trouves, pour le reste de ta vie, si tu refuses d’écouter l’annĂ©e de grĂące.

50    Maintenant, l’autre partie de cela, comme je l’ai dit, ce n’était pas nĂ©cessaire de l’utiliser parce que ce Messie qui vient – c’est en ce temps-ci qu’Il apportera le jugement.

51    Maintenant, comment est-il arrivĂ© Ă  ces gens de manquer de voir Qui Il Ă©tait? Comment ont-ils manquĂ© cela? Comment cela se pouvait-il, alors que c’était manifestĂ© et dĂ©montrĂ© trĂšs clairement? Comment est-ce qu’il leur est arrivĂ© de manquer de voir? Lorsqu’Il ...

52    Quelle Parole! Pensez-y! “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant vos yeux!” Qui a dit ça? Dieu Lui-mĂȘme, Lui qui est l’interprĂšte de Sa propre Parole. “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.” Le Messie Lui-mĂȘme, debout en prĂ©sence de l’assemblĂ©e et lisant une Parole de la Bible Le concernant, et puis, Il a dit: “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.” Et ils manquent toujours de reconnaĂźtre cela.

53    Quelle tragĂ©die Ă©tait-ce! Et pourtant, c’est arrivĂ©. C’est arrivĂ© plusieurs fois. Comment cela est-il arrivĂ©? Bien sĂ»r, comme c’était arrivĂ© les autres fois, en croyant l’interprĂ©tation humaine de la Parole de Dieu. C’est ce qui a causĂ© cela. Ces croyants de ces jours-lĂ , ces soi-disant croyants acceptaient l’interprĂ©tation que le prĂȘtre avait donnĂ©e de l’Écriture. Par consĂ©quent, comme JĂ©sus n’appartenait Ă  aucun de leurs ordres, ni de leurs sociĂ©tĂ©s, Il fut excommuniĂ© de leur compagnie.

54    Et par consĂ©quent, il ne pouvaient pas L’identifier Ă  eux parce qu’Il Ă©tait diffĂ©rent d’eux. La Personne de JĂ©sus-Christ Ă©tait tellement Unique que personne n’aurait dĂ» manquer de voir qu’Il Ă©tait le Fils de Dieu, car Il Ă©tait la parfaite identification de l’Écriture qui Ă©tait Ă©crite Ă  Son sujet.

55    C’est Ă  cela que l’on reconnaĂźt tout ChrĂ©tien, lorsque sa vie s’identifie aux choses mĂȘmes que le ChrĂ©tien est censĂ© faire.

56    Comme Il pouvait se tenir lĂ  et dire: “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie juste devant vos yeux!” Combien cela Ă©tait remarquable! Combien c’était (si) Ă©vident! et pourtant ces gens-lĂ  comprenaient mal. Pourquoi? C’est parce qu’ils avaient acceptĂ© l’interprĂ©tation d’un certain ordre de sacrificateurs qu’ils Ă©coutaient.

57    Et l’histoire se rĂ©pĂšte toujours. Et une Écriture a un multiple sens et une multiple rĂ©vĂ©lation!

58    Comme, par exemple, il est dit dans la Bible que “J’ai appelĂ© Mon Fils hors d’Egypte”, en se rĂ©fĂ©rant Ă  JĂ©sus. Consultez la marge, en rapport avec cela, et vous dĂ©couvrirez que le mĂȘme passage de l’Écriture se rĂ©fĂ©rait aussi Ă  Jacob. JĂ©sus Ă©tait Son Fils le plus grand.
    Jacob Ă©tait Son fils qu’Il avait appelĂ© hors d’Egypte, ce Ă  quoi se rapportent la rĂ©fĂ©rence de Scofield et toutes les autres rĂ©fĂ©rences parce que c’est le passage de l’Écriture auquel cela se rapportait. Ainsi cela avait une – une double application: elle se rapportait Ă  Jacob appelĂ© Ă  “sortir de” et Ă  JĂ©sus appelĂ© Ă  “sortir de”.

59    Et il en est de mĂȘme aujourd’hui! C’est parce que nous sommes dans une confusion comme celle dans laquelle nous sommes et c’est parce qu’il y a plusieurs interprĂ©tations humaines de la Parole de Dieu que les gens manquent de voir la VĂ©ritĂ© de Dieu. Dieu n’a besoin de personne pour interprĂ©ter Sa Parole! Il est Son propre interprĂšte.

60    Au commencement Dieu a dit: “Que la lumiĂšre soit”, et la lumiĂšre fut. Cela n’a pas besoin d’une interprĂ©tation.

61    Il a dit: “Une vierge concevra”, et elle conçut. Cela n’a besoin d’aucune interprĂ©tation.

62    Lorsque... L’interprĂ©tation que Dieu donne de Sa Parole, c’est lorsqu’Il confirme et prouve qu’Elle est ainsi! C’est cela son interprĂ©tation, c’est faire que la chose s’accomplisse! Ce en quoi consiste l’interprĂ©tation de Dieu, c’est lorsqu’Il fait que Sa Parole s’accomplisse; Il L’interprĂšte pour vous.

63    C’est comme s’il n’y avait jamais eu de lumiĂšre et qu’Il ait dit: “Que la lumiĂšre soit”, et qu’elle fĂ»t lĂ ; il n’est pas nĂ©cessaire que quelqu’un L’interprĂšte.

64    Mais nous Y avons mĂ©langĂ© des systĂšmes humains, et lorsque vous faites cela, vous – vous faites sortir la Chose de la ligne. Il en a toujours Ă©tĂ© ainsi.

65    Mais je pense toujours Ă  la maniĂšre dont cela a dĂ» ĂȘtre frappant. Pensez-y: le Messie! Pourquoi ont-ils manquĂ© de Le reconnaĂźtre? C’est parce que leurs conducteurs mĂȘmes qui devraient Le connaĂźtre, qui devraient ĂȘtre versĂ©s dans les Écritures, qui devraient avoir la comprĂ©hension des Écritures minimisaient Cet Homme et disaient: “Il est un enfant illĂ©gitime pour – pour commencer.” Nous ne croirons pas cela.

66    Des annĂ©es plus tard... nous ne croyons pas cela – nous pourrions mourir pour le fait de dire qu’Il Ă©tait le Fils nĂ© d’une vierge!

67    Et il arrivera qu’un jour, les choses mĂȘmes que nous voyons JĂ©hovah faire aujourd’hui, des hommes dans les Ăąges Ă  venir, s’il y en a, mourront Ă  cause de la chose dont nous parlons aujourd’hui! Vous serez obligĂ©s de le faire lorsque la marque de la bĂȘte viendra et que vous ne serez plus autorisĂ©s Ă  prĂȘcher l’Évangile de cette façon-ci. Lorsque la grande union des Ă©glises se rassemblera, ce qui est en voie de rĂ©alisation maintenant mĂȘme pour l’église du monde, vous aurez Ă  sceller votre tĂ©moignage de votre propre vie Ă  cause de Ceci.

68    Vous devez Le croire maintenant. Si ces sacrificateurs-lĂ  pouvaient ressusciter, ceux qui L’avaient condamnĂ©, ils ne Le condamneraient plus. “Mais, dites-vous, si j’avais vĂ©cu en ce temps-lĂ , j’aurais fait ceci et cela.” Eh bien! cela n’était pas votre Ăąge, mais c’est maintenant votre Ăąge! C’est maintenant le temps! Vous dites: “Eh bien, s’Il Ă©tait ici!”

69    La Bible dit: “Il est Le mĂȘme hier, aujourd’hui et pour toujours”; Le mĂȘme, ainsi Il est ici. Mais – Il est ici! De mĂȘme que le monde s’est civilisĂ©, qu’il est devenu plus grand et plus instruit, Il est ici sous forme de l’Esprit qu’ils ne peuvent tuer ni mettre Ă  mort. Il est mort une fois; Il ne peut plus mourir de nouveau. Il a dĂ» ĂȘtre fait chair pour que Dieu soit mis Ă  mort dans la chair Ă  cause du pĂ©chĂ©. Mais cette fois-ci, Il ne peut plus jamais mourir, Il est le Saint-Esprit.

70    Maintenant, comment penser qu’ils aient eu ces griefs contre Lui! Autre chose, c’est qu’Il ne se joignait Ă  aucun de leurs ordres. Alors, vous voyez que cela Le faisait toujours passer pour une mauvaise personne. Il ne se joignait pas Ă  leurs – leurs organisations, Il ne se joignait pas Ă  leur prĂȘtrise et Il n’avait rien Ă  faire avec cela. Et puis, en plus de tout cela, Il essayait de dĂ©truire ce qu’ils avaient construit.

71    Il est entrĂ© au temple. Nous disons qu’Il est un Homme doux; Il L’était, mais souvent nous comprenons mal ce que signifie la douceur.

72    Il Ă©tait un Homme de compassion, et pourtant nous manquons parfois de comprendre ce que signifie la “compassion”. La sympathie humaine n’est pas la compassion, mais la compassion c’est faire la VolontĂ© de Dieu.

73    Il passa par la piscine de BĂ©thesda – par la porte; les gens Ă©taient couchĂ©s lĂ , des multitudes d’entre eux. “Multitudes” n’est pas un nombre dĂ©terminĂ©. Mais des multitudes Ă©taient couchĂ©es lĂ  - boiteux, aveugles, estropiĂ©s, handicapĂ©s. Et Lui avait toujours la compassion pour les gens. Et Il alla vers une seule personne qui n’était ni boiteux, ni aveugle, ni estropiĂ©, ni infirme. Peut-ĂȘtre n’avait-il qu’un mal de prostate; peut-ĂȘtre n’avait-il qu’une certaine petite infirmitĂ© qui avait perdurĂ©. Il avait eu cela pendant trente huit ans. Cela n’allait pas le tourmenter, ça n’allait pas le tuer. Il Ă©tait couchĂ© sur une civiĂšre. Et Il a demandĂ©: “Veux-tu ĂȘtre guĂ©ri?”

74    Et l’homme a rĂ©pondu: “Je n’ai personne pour me jeter dans l’eau, mais pendant que je m’avance, eh bien, quelqu’un y descend avant moi.” Voyez-vous, il pouvait marcher, il pouvait voir, il pouvait se dĂ©placer, mais il Ă©tait tout simplement faible.

75    Et JĂ©sus lui a dit: “LĂšve-toi! Prends ton lit et rentre chez toi!” Et on avait interrogĂ© JĂ©sus Ă  ce sujet, car, vous vous rappelez, l’Écriture dit cela.

76    Pas Ă©tonnant! S’Il venait Ă  Jeffersonville ce soir et qu’Il accomplissait un acte comme celui-lĂ  on continuerait Ă  parler de Lui.

77    Mais, rappelez-vous, Il Ă©tait venu accomplir une chose, c’était la VolontĂ© de Dieu. Maintenant, cela se trouve dans Saint Jean 5:19, vous aurez la rĂ©ponse. Il a dit: “En vĂ©ritĂ©, en vĂ©ritĂ©, Je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-mĂȘme, mais ce qu’Il voit le PĂšre faire, c’est ce que fait le Fils.”

78    Maintenant, ils auraient dĂ» savoir que cela Ă©tait la confirmation mĂȘme de la prophĂ©tie de MoĂŻse: “Car le Seigneur, votre Dieu, vous suscitera un ProphĂšte comme Moi.”

79    Avez-vous remarquĂ© que lorsqu’Il a vu l’homme, Il a dit... JĂ©sus savait qu’il avait Ă©tĂ© dans cet Ă©tat pendant plusieurs annĂ©es. Voyez-vous, Lui, Ă©tant un ProphĂšte, avait vu cet homme-lĂ  dans cet Ă©tat et Il est allĂ© lĂ  et s’est frayĂ© – Il s’est frayĂ© un chemin au milieu de gens, se faufilant Ă  travers la foule jusqu’à ce qu’Il trouvĂąt la personne concernĂ©e.

80    Il passa outre les boiteux, les estropiĂ©s, les aveugles et les infirmes, pourtant Il Ă©tait un Homme plein de “compassion”, mais la compassion c’est faire la VolontĂ© de Dieu.

81    Maintenant, nous Le trouvons – comme Il ne se joignait pas Ă  eux, Il n’avait rien Ă  faire dans leurs ordres, alors Il Ă©tait un paria. Il n’avait aucun...

82    En plus de cela, Il se rendit un jour au temple. Un Homme y entra et trouva la maison de Dieu presque aussi souillĂ©e qu’elle l’est aujourd’hui. Ils achetaient, vendaient, changeaient la monnaie; et Il renversa les tables des changeurs de monnaie, prit des cordes, et les entrelaça, et chassa hors du temple les changeurs de monnaie en les frappant, et les regardant avec colĂšre et dit: “Il est Ă©crit (AllĂ©luia), la Maison de Mon PĂšre est une Maison de priĂšre et vous En avez fait une caverne de voleurs! Et vous, par vos traditions, vous avez rendu les commandements de Dieu sans effet.”

83    Oh! Est-ce qu’un groupe comme celui-lĂ  pouvait jamais croire en Lui? Non, Monsieur! Ils s’étaient tellement vautrĂ©s, comme des cochons, dans la boue des sociĂ©tĂ©s et dans la souillure du temps, qu’ils Ă©taient devenus si ecclĂ©siastiquement refroidis qu’ils ne pouvaient pas ressentir les vibrations de la puissance du Dieu Tout-Puissant! Il n’est pas Ă©tonnant que la petite femme ait pu toucher Son vĂȘtement et guĂ©rir grĂące Ă  cela et qu’un soldat ivre ait pu cracher sur Son visage sans ressentir aucune vertu! Ça dĂ©pend de la façon dont vous approchez Cela. Ça dĂ©pend de ce que vous cherchez. Lorsque vous allez Ă  l’église, ça dĂ©pend de ce que vous cherchez.

84    Maintenant, nous Le voyons lĂ  debout. Sans doute que les gens Ă©taient dĂ©jĂ  mis en garde Ă  son sujet – mis en garde – le sacrificateur avait mis les gens en garde disant: “Maintenant, Il viendra ici le sabbat prochain et quand Il viendra, ne L’écoutez pas. Maintenant, vous pourrez aller vous asseoir lĂ , mais ne prĂȘtez aucune attention Ă  ce qu’Il dit parce qu’Il n’appartient pas Ă  notre groupe. Il est un paria. Il n’a pas de carte de membre. Il n’a mĂȘme pas le papier d’une organ... – d’une organisation. Il n’a rien de pareil.”
    â€œQui est-Il?”

85    â€œUn quelconque garçon renĂ©gat nĂ© ici d’une naissance illĂ©gitime dans la maison d’un charpentier – que Sa mĂšre a conçu avant qu’ils ne soient mariĂ©s et ils essaient de camoufler cela derriĂšre quelque chose de surnaturel.”

86    â€œNous savons que lorsque le Messie viendra, Il descendra les corridors du Ciel et ira chez notre souverain sacrificateur et dira: “Me voici, CaĂŻphe.” Mais nous dĂ©couvrons qu’Il n’a pas fait cela de cette façon-lĂ  parce que ce n’était pas Ă©crit ainsi dans la Parole. C’était a tradition humaine qui les avait poussĂ©s Ă  croire cela.

87    La Parole avait dit qu’Il allait venir exactement de la façon dont Il Ă©tait venu! Et Il s’est tenu lĂ , lisant la Parole et leur disant: “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie sous vos yeux.” Et ils manquent toujours de Le voir ou de Le reconnaĂźtre, comme ils l’avaient fait dans tous les autres Ăąges.

88    NoĂ© pouvait avoir dit la mĂȘme chose le jour oĂč il est entrĂ© dans l’arche et que la porte Ă©tait fermĂ©e. MoĂŻse pouvait avoir soulevĂ© cette fenĂȘtre au sommet de l’arche, et jetĂ© un regard dehors sur l’assemblĂ©e ... Souvenez-vous-en, c’était Dieu qui avait fermĂ© la porte. Et il pouvait avoir dit: “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie sous vos yeux!” Mais il Ă©tait alors trop tard pour eux. Il avait prĂȘchĂ© pendant 120 ans pour essayer de les faire entrer dans ce bateau qu’il avait construit, leur disant que l’Écriture a dit: “AINSI DIT LE SEIGNEUR, il va pleuvoir”, mais ils avaient attendu trop longtemps. Mais NoĂ© pouvait facilement dire: “Aujourd’hui, en ce jour, l’Écriture est accomplie.”

89    MoĂŻse, le mĂȘme jour oĂč la Colonne de Feu Ă©tait descendue sur le Mont SinaĂŻ et avait confirmĂ© son tĂ©moignage, MoĂŻse pouvait avoir dit: “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”

90    MoĂŻse, vous savez, Ă©tait un homme appelĂ© de Dieu, un prophĂšte. Et Ă©tant appelĂ© – Ă©tant un prophĂšte, il devait avoir une expĂ©rience surnaturelle. Pour ĂȘtre un prophĂšte, il devait rencontrer Dieu face Ă  face et parler avec Lui. Et autre chose, ce qu’il disait devait s’accomplir sinon personne ne l’aurait cru.

91    Ainsi, personne n’a le droit de s’appeler ainsi, jusqu’à ce qu’il ait parlĂ© face Ă  face avec Dieu, Ă  la partie arriĂšre du dĂ©sert, quelque part, lĂ  oĂč il a rencontrĂ© Dieu Lui-mĂȘme! Et tous les athĂ©es du monde ne pouvaient pas l’en dissuader; il Ă©tait lĂ  et il savait que c’était arrivĂ©. Chaque ChrĂ©tien devrait avoir cette expĂ©rience avant de dire n’importe quoi sur le fait d’ĂȘtre ChrĂ©tien – votre propre expĂ©rience!

92    Il y a un instant, je parlais Ă  mon neveu, un jeune homme catholique, qui disait: “Oncle Bill, j’ai couru ici et lĂ , allant partout pour essayer de trouver quelque chose!” Nuit aprĂšs nuit, avant que cette rĂ©union n’ait commencĂ©, il pleurait. Et durant la nuit, il a rĂȘvĂ© qu’il entrait, courait Ă  l’autel oĂč l’on prĂȘchait et confessait avoir tort.

93    J’ai dit: “Melvin, peu importe oĂč tu essaies d’aller, Ă  combien d’églises tu te joins, combien de “Je vous salue Marie” tu rĂ©cites ou combien de bĂ©nĂ©dictions tu reçois d’un homme, tu dois naĂźtre de nouveau de l’Esprit de Dieu! C’est l’unique chose qui satisfera le coeur humain.”

94    C’est – Je sais qu’aujourd’hui on a un substitut de la nouvelle naissance, on serre juste la main au prĂ©dicateur et on inscrit votre nom dans le registre. Mais, mes amis, cela est un dogme. Ce n’est pas une VĂ©ritĂ© Biblique. Si c’en Ă©tait Une, les Actes des ApĂŽtres, au 2e chapitre, se liraient comme suit: “Lorsque le jour de la PentecĂŽte Ă©tait arrivĂ©, le pasteur s’est avancĂ© et a serrĂ© la main aux gens.”

95    Mais il est dit: “Lorsque le jour de la PentecĂŽte Ă©tait arrivĂ©â€, Ă  l’inauguration de l’Église, “il vint du Ciel un brui comme un puissant vent impĂ©tueux et il remplit toute la maison oĂč ils Ă©taient assis”. C’est ainsi que le Saint-Esprit Ă©tait venu la premiĂšre fois. Depuis lors, c’est de cette façon que le Saint-Esprit est venu chaque fois! Il est Dieu et ne change pas. Maintenant, cela achoppe les gens. Ils disent: “Cela Ă©tait pour un autre Ăąge.”

96    Eh bien! Il est Le mĂȘme hier, aujourd’hui et pour toujours. Chaque fois que l’Église a jamais reçu le Saint-Esprit, Il est toujours venu comme Il Ă©tait venu la premiĂšre fois, sous la mĂȘme prescription: Actes 2:38; Il n’a jamais changĂ© et Il ne changera jamais.

97    C’est comme une ordonnance d’un mĂ©decin contre une maladie; il fera une ordonnance contre une maladie, le mĂ©decin fera cela. Et amenez-la chez un pharmacien charlatan, et s’il y met trop d’antidote, cela devient si faible que ça ne vous fera aucun bien. S’il y met trop de poison, cela vous tuera. Ça doit ĂȘtre Ă©crit prĂ©cisĂ©ment selon le mĂ©decin.

98    Et l’Ordonnance du MĂ©decin sur la façon de recevoir le Saint-Esprit nous a Ă©tĂ© donnĂ©e par le Dr Simon Pierre, le jour de la PentecĂŽte. Je vais vous donner l’Ordonnance: “Repentez-vous, chacun de vous, et soyez baptisĂ©s au Nom de JĂ©sus-Christ pour la rĂ©mission des pĂ©chĂ©s et vous recevrez le Don du Saint-Esprit. Car l’Ordonnance est pour ceux qui sont au loin, et en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu en appellera!” L’Ordonnance Éternelle.

99    MoĂŻse avait eu cette expĂ©rience. Il descendit, entra dans le pays et se mit Ă  dire aux gens: “J’ai rencontrĂ© une Colonne de Feu. Elle Ă©tait dans un buisson ardent et Il m’a dit de vous dire: “JE SUIS CELUI QUI SUIS. Descends, Je serai avec toi. Prends cette verge dans ta main et Ă©tends-la sur l’Egypte; tout ce que tu demanderas s’accomplira!” Eh bien! probablement qu’un prĂȘtre a dit: “Non-sens!”

100    Mais lorsqu’ils en ont vu les faits rĂ©els avoir – avoir lieu, ils n’ont plus rĂ©sistĂ© Ă  cela plus longtemps. Ils ont su qu’il Ă©tait envoyĂ© de Dieu.

101    Alors, si MoĂŻse avait dit qu’il avait vu cela, et s’il avait tĂ©moignĂ© que cela Ă©tait la VĂ©ritĂ©, alors Dieu Ă©tait obligĂ©, si cela est la VĂ©ritĂ© – de L’identifier et de confirmer la Parole de cet homme-lĂ  comme Ă©tant la VĂ©ritĂ©. C’est vrai.

102    En ce jour-lĂ , si JĂ©sus-Christ s’est tenu lĂ  et a lu: “Aujourd’hui cette Parole est accomplie devant vous”, Dieu a Ă©tĂ© obligĂ© de faire s’accomplir cette Parole.

103    Ce soir, nous nous tenons ici et nous disons que “JĂ©sus Christ est le mĂȘme hier, aujourd’hui et pour toujours”. Dieu est obligĂ© de prouver que cela est ainsi parce que c’est Sa Parole. Maintenant, qu’est-ce que cela fait? On a besoin de foi pour croire cela. On a besoin de foi pour croire Sa Parole, croire qu’Elle est la VĂ©ritĂ©.

104    Remarquez ce qui arriva lorsque MoĂŻse fit sortir les enfants et tous ceux qui le suivaient – ceux qui ne l’avaient pas suivi restĂšrent en Egypte. Mais ceux qui avaient suivi MoĂŻse – lorsqu’ils traversĂšrent la Mer Rouge et entrĂšrent dans le dĂ©sert – Dieu descendit sur le Mont SinaĂŻ. Cette Colonne de Feu embrasa toute la montagne et une Voix sortit de lĂ , et Dieu donna les dix commandements.

105    MoĂŻse pouvait s’ĂȘtre avancĂ© lĂ  devant les gens pour dire: “Aujourd’hui l’Écriture dont je vous avais parlĂ©, en tant que Son prophĂšte, s’est accomplie aujourd’hui. Je vous avais dit que Dieu m’avait rencontrĂ© lĂ , dans un buisson ardent, sous la forme d’une Colonne de Feu et qu’Il avait dit: “Je vais ... ceci sera un signe. Tu ramĂšneras de nouveau le peuple juste Ă  cet endroit-ci.” Et lĂ  se trouve Dieu sous la mĂȘme forme de la Colonne de Feu dans laquelle je vous avais dit qu’Il se trouvait, suspendue juste lĂ  sur la montagne. Aujourd’hui cette prophĂ©tie est accomplie. Il est ici pour confirmer que les choses dont j’avais parlĂ© sont la VĂ©ritĂ©.

106    Dieu, donne-nous davantage des hommes, comme celui-lĂ , qui sont honnĂȘtes, sincĂšres et qui disent la VĂ©ritĂ©, de sorte que le Dieu Tout-Puissant puisse confirmer que Sa Parole est toujours la VĂ©ritĂ©! Il demeure le mĂȘme hier, et pour toujours. Pourquoi ne le ferait-il pas? Il a promis de le faire.

107    JosuĂ© pouvait avoir dit la mĂȘme chose, le jour oĂč il est revenu Ă  KadĂšs Barnea, lĂ  oĂč ils Ă©taient si loin arrivĂ©s dans leur voyage au dĂ©sert. Ils doutaient que le pays fĂ»t le genre de pays que Dieu avait dit qu’il serait. Mais Dieu leur avait dit que c’était un bon pays oĂč coulaient le lait et le miel. Et, JosuĂ© et Caleb, eux deux, Ă©taient les seuls Ă  croire cela, contrairement aux dix autres qui Ă©taient restĂ©s. Lorsqu’ils sont revenus, ils avaient l’évidence; ils avaient une grappe de raisins qui ne pouvait ĂȘtre transportĂ©e que par deux hommes forts.

108    JosuĂ© et Caleb pouvaient se tenir lĂ  mĂȘme et dire: “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie! Voici l’évidence que c’est un bon pays.” AssurĂ©ment. Pourquoi? Il y a lĂ  l’évidence que c’est un bon pays. OĂč auriez-vous jamais trouvĂ© pareilles choses en Egypte? Il n’y avait pas de pareils endroits. “Mais aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”

109    Il pouvait avoir dit la mĂȘme chose lorsqu’il avait prophĂ©tisĂ© et dit que les murs de JĂ©richo tomberaient aprĂšs qu’ils en auraient fait le tour sept fois, sept jours, sept fois en un jour. Et lorsqu’ils en ont fait le tour cette derniĂšre fois, les murs tombĂšrent! JosuĂ© pouvait se tenir debout et dire: “Aujourd’hui, c’est le Capitaine en Chef de l’ArmĂ©e de l’Éternel qui m’avait dit, il y a des semaines, que cela allait avoir lieu de cette façon-ci, aujourd’hui cette Écriture est accomplie!” LĂ  s’étalaient par terre des murs Ă©pais. Venez. Allons nous en emparer. Cela nous appartient. “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”

110    Comme c’est merveilleux! Les hommes de Dieu ont pris position pour les choses qui sont justes.

111    IsraĂ«l, au fleuve... ils devaient traverser pour possĂ©der le pays. Comment allaient-ils faire cela? C’était au mois d’avril, les flots descendent parce que la neige dĂ©gĂšle lĂ  en JudĂ©e. Oh! quel piĂštre gĂ©nĂ©ral Dieu semblait ĂȘtre pour faire descendre Son peuple au mois d’avril alors que le Jourdain regorgeait plus que jamais. Parfois...

112    Je pourrais m’arrĂȘter ici, si j’avais du temps, pour vous donner juste un petit aperçu. Parfois, vous pouvez ĂȘtre assis lĂ  avec le cancer ou vous pourrez ĂȘtre assis avec une maladie. Vous vous demandez: “Pourquoi moi, un ChrĂ©tien, je suis dans cet Ă©tat? Pourquoi je demeure dans cet Ă©tat, si je suis un ChrĂ©tien?” Parfois Dieu laisse les choses devenir tellement sombres que vous ne pouvez pas voir en haut ni autour ni nulle part ailleurs, et puis, Il vient frayer pour vous un chemin au travers de cela afin que vous puissiez dire: “Aujourd’hui cette Écriture-ci qu’Il avait promis d’accomplir est en train de s’accomplir.”

113    Il a laissĂ© les enfants HĂ©breux aller droit dans la fournaise ardente. Ils disaient: “Notre Dieu est capable de nous dĂ©livrer de ce feu-ci, de la fournaise. Mas, nĂ©anmoins, nous ne nous inclinerons pas devant votre image.” Ils en sortirent, avec l’odeur de la fournaise sur eux – plutĂŽt, sans l’odeur de la fournaise sur eux, ils pouvaient dire: “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”

114    Lorsque Daniel revint de la fosse aux lions, il pouvait dire la mĂȘme chose.

115    Jean-Baptiste! AprĂšs 400 ans d’enseignement ecclĂ©siastique, il n’est pas Ă©tonnant que l’église ait Ă©tĂ© dans le gĂąchis en ce temps-lĂ ! Lorsqu’il apparut dans le dĂ©sert, au Jourdain, il pouvait se tenir lĂ  mĂȘme sur le rivage comme il l’avait fait et dire: “Aujourd’hui cette Écriture-ci, ÉsaĂŻe 40, est accomplie!”

116    Comme je pourrais m’arrĂȘter ici pour vous dire ce que ce vieux prĂȘtre m’avait dit!
    Il dit: “Mon fils, tu n’as pas du tout terminĂ© ce Message-lĂ .”
    Je dis: “Reste tranquille.”
    Il dit: “Tu veux dire que ces PentecĂŽtistes ne voient pas cela?”
    Je dis: “Non.”

117    Il dit: “Moi, je vois cela.”
    Et un prĂȘtre Catholique en plus! Heuh! Heuh! Il dit: “Pourquoi n’as-tu pas continuĂ©?” Je dis: “Reste tranquille.” Il dit: “Gloire Ă  Dieu, je vois cela.”

118    Et presque Ă  ce moment-lĂ , le Saint-Esprit descendit sur sa soeur assise lĂ  dans la rĂ©union et elle se leva, parla en langues inconnues et donna l’interprĂ©tation de la chose mĂȘme dont le prĂȘtre et moi parlions Ă  l’estrade. Toute l’église, toute la salle fit entendre un brouhaha. Cela a continuĂ© Ă  la convention d’Oral Roberts, la semaine derniĂšre ou une semaine avant la semaine derniĂšre, et c’était le sujet de conversation Ă  la convention. Comment se fait-il que ce prĂȘtre ... Assis sous ... le Saint-Esprit a rĂ©vĂ©lĂ© lĂ , par une femme, je crois que c’était sa soeur, ce qui se passait lĂ  sur l’estrade et Il rĂ©vĂ©la cette chose que nous cachions!

119    Ă€ l’heure oĂč nous vivons, aujourd’hui cette Écriture est accomplie! Aujourd’hui les lumiĂšres du soir sont venues et nous manquons de voir cela. Remarquez.

120    Jean a dit: “Aujourd’hui je suis la Voix de celui qui crie dans le dĂ©sert, comme l’avait dit le prophĂšte ÉsaĂŻe. PrĂ©parez le chemin pour le Seigneur!”

121    Ils ne comprirent pas cela, ils dirent: “Oh! tu es JĂ©sus” ... plutĂŽt “tu es – tu es le Christ.”

122    Il a dit: “Je ne suis pas le Christ.” Il a dit: “Je ne suis pas digne de dĂ©lier Ses souliers, mais, dit-il, Il se tient quelque part parmi vous!” Car il Ă©tait sĂ»r qu’Il allait ĂȘtre lĂ , Il allait ĂȘtre lĂ , en son jour, car Dieu lui avait dit qu’il devait prĂ©senter le Messie.

123    Un jour, un jeune Homme passait par lĂ  et il a vu un – comme une LumiĂšre au-dessus de Lui, un Signe. Et il s’est Ă©criĂ©: “Voici l’Agneau de Dieu! Aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant vous!” AssurĂ©ment.

124    Au jour de la PentecĂŽte, Pierre se tint debout et leur cita l’Écriture de JoĂ«l 2:38 alors qu’ils Ă©taient tous en train de se moquer de ces gens-lĂ  qui ne pouvaient pas parler dans leur propre langue, qui balbutiaient quelque chose d’autre. La Bible dit: “Langues sĂ©parĂ©es.” “SĂ©parĂ©e” veut dire divisĂ©e, une langue divisĂ©e, qui ne dit rien, tout simplement un balbutiement. Ils couraient ça et lĂ  comme une bande de gens ivres.

125    Tous disaient: “Eh bien, ces gens sont ivres. Regardez-les, regardez comment ils agissent, comment ces femmes et ces hommes font du tapage.” C’est ce que disait le groupe religieux de ce jour-lĂ .

126    Pierre s’est tenu debout au milieu d’eux, il a dit: “Hommes frĂšres, vous qui habitez Ă  JĂ©rusalem et vous qui habitez en JudĂ©e, sachez que ces gens ne sont pas ivres comme vous le supposez, car c’est la troisiĂšme heure du jour. Mais ceci est ce qui a Ă©tĂ© dit par le prophĂšte JoĂ«l: “Il arrivera dans les derniers jours que Je rĂ©pandrai Mon Esprit sur toute chair.” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.” Certainement.

127    Luther Ă©tait juste Ă  l’heure. Wesley Ă©tait juste Ă  l’heure. La PentecĂŽte Ă©tait juste Ă  l’heure. Rien en dĂ©sordre.

128    Maintenant, je vous demande de considĂ©rer l’ñge et le temps dans lesquels nous vivons maintenant au regard de la Parole promise pour aujourd’hui. Si jadis, dans les autres Ăąges, les hommes ont pu dire: “Aujourd’hui cette Écriture”, “Aujourd’hui cette Écriture”. Qu’en est-il alors de l’Écriture pour aujourd’hui? Qu’est-ce qui est promis pour ce jour-ci? OĂč en sommes-nous? À quelle heure vivons-nous, alors que l’horloge, l’horloge scientifique indique minuit moins trois minutes? Le monde a Ă©prouvĂ© des crises de nervositĂ©. L’église est dans le lit de la corruption au point que personne ne sait oĂč ils en sont. Quelle heure du jour est-il? Qu’en est-il de l’Écriture pour aujourd’hui? Les conditions de l’église ou les conditions de l’église aujourd’hui!

129    Dans le monde, la politique, notre systĂšme du monde est tout aussi pourri que possible. Je ne suis pas un politicien. Je suis un ChrĂ©tien. Et ce n’est pas mon affaire de parler de la politique, mais j’aimerais tout simplement dire qu’ils sont pourris de deux cĂŽtĂ©s.

130    J’ai votĂ© une seule fois, c’était pour Christ; je dois gagner. Le diable a votĂ© contre moi et Christ a votĂ© pour moi; ça dĂ©pend de celui pour qui j’ai votĂ©. Je suis content d’avoir votĂ© pour Lui. Laissez le monde dire ce qu’il veut, moi, je crois toujours qu’Il est le mĂȘme hier, aujourd’hui et pour toujours. Il le confirmera. Il le fera certainement. Certainement. La recrudescence de la criminalitĂ©, de la dĂ©linquance juvĂ©nile.

131    Observez notre nation, autrefois la fleur de la terre. Notre grande dĂ©mocratie naquit jadis dans – dans la... lors de la DĂ©claration de l’IndĂ©pendance. Et la DĂ©claration de l’IndĂ©pendance fut signĂ©e, et nous avions eu une dĂ©mocratie. Avec nos arriĂšres-grands-pĂšres et les choses qu’ils avaient faites; nous avons eu une grande nation.

132    Mais elle est maintenant en pourrissement, en dislocation, tremblement et Ă©croulement. Et ils essaient d’imposer des taxes aux gens pour recouvrer de l’argent Ă  envoyer lĂ -bas pour acheter l’amitiĂ© de leurs ennemis; ceux-ci nous le renvoient en pleine figure. Une premiĂšre guerre mondiale, une deuxiĂšme guerre mondiale, et on se dirige encore vers une troisiĂšme. Certainement. La politique est pourrie, corrompue, pourrie jusqu’à la moelle. C’est exactement ce que Matthieu 24 avait dit qu’il arriverait, qu’“une nation s’élĂšvera contre une autre, un royaume contre un autre”. Toutes ces choses auront lieu. ConsidĂ©rons ceci maintenant. TrĂšs bien.

133    Observez une autre chose: le progrĂšs de la recherche scientifique. Maintenant, autrefois, juste un... Mon grand-pĂšre allait voir ma grand-mĂšre Ă  bord d’un char attelĂ© au boeuf. Maintenant c’est un avion Ă  rĂ©action ou mĂȘme un vaisseau spatial dans l’air – au-delĂ  de l’atmosphĂšre. Son grand... Eh bien! – qui a dit cela? Daniel 12:4 a dit: “Dans les derniers jours, la connaissance augmentera.” Nous voyons l’heure dans laquelle nous vivons. Observez maintenant le – l’état du monde, l’état de la science.

134    Et observez encore, aujourd’hui, notre systĂšme Ă©ducatif. Maintenant, n’essayez pas de nier ceci. J’ai des coupures du journal – on enseigne la sexualitĂ© dans nos Ă©gli –... dans nos Ă©coles, aux jeunes Ă©tudiants afin qu’ ils aient des relations sexuelles entre eux pour voir s’ils pourront se marier dans le monde! Oui, monsieur.

135    Que se passe-t-il dans notre clergĂ©? Ce soir, j’ai une coupure du journal. LĂ , Ă  Los Angeles, en Californie, un groupe d’ecclĂ©siastiques, ministres baptistes et presbytĂ©riens ont fait venir un groupe d’homosexuels et ont pratiquĂ© l’homosexualitĂ© sous prĂ©texte qu’ils essayaient de les gagner Ă  Dieu. Alors qu’un sodomite, c’est l’une des malĂ©dictions de l’heure. Et mĂȘme la loi les a arrĂȘtĂ©s.

136    OĂč en sommes-nous alors? Tout notre systĂšme est complĂštement pourri sous nos pieds. J’ai vu que la recrudescence de l’homosexualitĂ© Ă  travers les Etats-Unis a augmentĂ© de 20 ou 30 %, l’annĂ©e passĂ©e. Pensez-y! Des hommes qui vivent avec des hommes, juste exactement comme on le faisait Ă  Sodome.

137    La recrudescence de la criminalitĂ©, de la dĂ©linquance juvĂ©nile! Quelle heure vivons-nous? Aujourd’hui cette Parole de la prophĂ©tie est accomplie.

138    Le monde religieux, l’église elle-mĂȘme, l’église – l’église appelĂ©e Ă  sortir, celle que nous appelons l’église appelĂ©e Ă  sortir, le dernier Ăąge de l’église, l’ñge de l’église pentecĂŽtiste, oĂč est-il? Il est dans LaodicĂ©e comme l’Écriture l’a dit.

139    Aujourd’hui, ils ont laissĂ© tomber les barriĂšres. Leurs femmes sont Ă  moitiĂ© vĂȘtues. Leurs hommes sont... C’est une chose horrible. Certains d’entre eux, mariĂ©s trois ou quatre fois, sont dans les conseils de diacres et ainsi de suite. Ils se sont relĂąchĂ©s et ont introduit la corruption parce qu’ils ont siĂ©gĂ© aux conseils et ils ont pris place avec le monde.

140    Et aujourd’hui, ils ont les meilleurs bĂątiments qu’ils aient jamais eus. À un endroit, l’un d’eux construit un auditorium de cinquante millions de dollars – cinquante millions de dollars. Les PentecĂŽtistes! Il y a 25 ans, on se tenait d’habitude au coin en train de battre un tambourin. On disait: “Nous...”

141    Car, l’Écriture a dit dans Apocalypse 3 que tu es riche. Tu as dit: “Je suis riche, je suis assise comme une reine”. “Je n’ai besoin de rien. Et tu ne sais pas que tu es malheureux, misĂ©rable, pauvre, nu, aveugle et tu ne le sais pas.”

142    Aujourd’hui cette Écriture est accomplie sous vos yeux. Amen! “Amen” signifie: Ainsi soit-il. Je ne suis pas en train de “m’amenuiser” [Dire amen Ă  moi-mĂȘme – N.D.T.], mais je veux dire que je crois que C’est la VĂ©ritĂ©. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.

143    L’église pentecĂŽtiste est dans une condition laodicĂ©enne. Oh! Ils sautent toujours, crient et se mĂ©conduisent pendant que la musique joue. DĂšs que la musique s’arrĂȘte – ou la musique des hippies que certains d’entre eux jouent et qu’ils appellent Christianisme – et Ă  n’importe quel moment que cela s’arrĂȘte, toute la gloire s’en va. Voyez-vous?

144    Si c’est une vĂ©ritable louange Dieu, il n’y a pas assez de sifflets ni assez – assez de puissance dans le monde pour l’arrĂȘter. Quand cela provient rĂ©ellement de Dieu, il n’est pas nĂ©cessaire que la musique joue fort. Il faut que l’Esprit de Dieu descende lĂ -dessus. C’est Ce qui fait cela.

145    Et c’est depuis longtemps qu’ils ont oubliĂ© Cela parce qu’ils ont considĂ©rĂ© le parler en langues comme l’évidence initiale du don du Saint-Esprit. Et j’ai entendu des dĂ©mons et des sorciers parler en langues.

146    Le Saint-Esprit est la Parole de Dieu en vous, Qui S’identifie Lui-mĂȘme en acceptant cette Parole. En dehors de Cela, ça ne peut pas ĂȘtre le Saint-Esprit. Si on dit que c’est le Saint-Esprit et qu’on renie une seule Parole de cette Bible, cela ne peut pas ĂȘtre le Saint-Esprit. C’est cela l’évidence pour savoir si vous croyez ou pas.

147    Observez un autre grand signe. Les Juifs sont dans leur patrie, leur propre nation. Ils ont leur propre monnaie, ils sont membre des Nations Unies, ils ont leur propre armĂ©e, ils ont tout. Ils sont dans leur patrie au sujet de laquelle JĂ©sus a dit: “ Apprenez une parabole tirĂ©e du figuier.” Ils y sont, bien de retour dans leur nation. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie: les Juifs dans leur patrie.

148    Aujourd’hui cette Écriture est accomplie: l’ñge de l’Église de LaodicĂ©e.

149    Aujourd’hui cette Écriture, Matthieu 24, est accomplie: le monde est dans une corruption, la chose entiĂšre, nations contre nations, tremblements de terre en divers endroits, grands tourbillons descendant en secouant les nations et ainsi de suite, grands dĂ©sastres partout. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.

150    Maintenant, nous avons dĂ©couvert la condition du monde. Nous voyons oĂč l’église traditionnelle – traditionnelle – l’organisation, la dĂ©nomination, nous voyons oĂč elles en sont. Nous voyons oĂč en sont les nations. Et nous voyons qu’aujourd’hui ces promesses sont accomplies.

151    Bien! Mais en ce jour-ci, il doit venir une super Semence Royale d’Abraham. C’est exactement ce qu’il en sera, ce sera une Epouse Royale pour le Fils Royal promis. Comme je l’ai dit hier soir, ce ne sera pas une semence naturelle, ce sera une Semence spirituelle. Il doit y avoir une Epouse Spirituelle qui s’élĂšvera et sera la Semence royale de la Foi royale du Fils Royal d’Abraham. Elle doit entrer en scĂšne dans les derniers jours, et le temps et la place sont une promesse qui Lui est donnĂ©e, Ă  Elle.

152    Selon Malachie 4, une Écriture, il doit s’élever un Message qui secouera les coeurs des gens, les ramenant directement aux pĂšres apostoliques. Quelqu’un paraĂźtra sur la scĂšne avec la puissance d’Elie, quelqu’un qui paraĂźtra sur scĂšne, un homme du dĂ©sert qui sortira et aura un Message qui retournera de nouveau tout droit Ă  la Parole. C’est l’heure dans laquelle nous vivons.

153    Alors, considĂ©rez maintenant, je vous demande, en cette heure-ci, vous gens de Jeffersonville. En 1933, la LumiĂšre surnaturelle descendit lĂ  au fleuve, en ce jour-lĂ , lorsque je baptisais 500 personnes au Nom de JĂ©sus-Christ, j’étais un jeune homme d’environ 20 ans. Qu’est-ce qu’Elle avait dit, Jeffersonville? Qu’était-ce lĂ  au bout de la rue Spring lorsque le Journal Courrier, je pense que c’était le Louisville Herald, a publiĂ© un article sur cela? Ça s’est rĂ©pandu directement jusqu’au Canada par le canal de l’Associated Press. Le Docteur Lee Vayle a dĂ©coupĂ© cela du journal, lĂ  au Canada, en 1933.

154    Lorsque je baptisais ma dix-septiĂšme personne, selon ce TĂ©moignage, et vous savez le reste de l’histoire. Et lorsque je me tenais lĂ , baptisant cette dix-septiĂšme personne, une LumiĂšre descendit du Ciel, brillant lĂ  au-dessus, comme une Etoile descendue du Ciel. Une Voix dit: “Comme Jean-Baptiste Ă©tait envoyĂ© pour ĂȘtre le prĂ©curseur de la premiĂšre Venue de Christ, ton Message sera le prĂ©curseur de Sa seconde Venue dans le monde entier.” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.
    [L’assemblĂ©e se rĂ©jouit. – N.D.É.]

155    Aujourd’hui! [L’assemblĂ©e se rĂ©jouit et loue Dieu davantage. – N.D.É.] Dieu l’avait promis. Qu’est-il arrivĂ©? Aujourd’hui Cela a parcouru le monde.

156    Et lorsque Dieu descendit lĂ  et dit cela, alors que j’étais un petit garçon, dans un buisson ardent ou un buisson lĂ , enflammĂ© par la Colonne de Feu lĂ , Ă  la place Wathen Ă  Utica Pike, je ramenais de l’eau de cette grange Ă  la distillerie illicite de l’alcool. Vous savez la vĂ©ritĂ© lĂ -dessus. Il a dit: “Ne fume jamais, ne bois jamais, ne souille jamais ton corps, car il y a pour toi une oeuvre Ă  accomplir lorsque tu seras plus ĂągĂ©.” Je tĂ©moigne que cela est la VĂ©ritĂ©, que j’ai vu Cela. Et Dieu, comme il avait fait avec MoĂŻse, a parlĂ© devant l’assemblĂ©e lĂ -bas et Il a dit: “Ceci est la VĂ©ritĂ©.” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie au milieu de nous.

157    Observez ce qu’Il avait dit concernant le discernement et comment cela irait de l’imposition des mains sur les gens jusqu’à la connaissance des secrets du coeur. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant nos propres yeux.

158    Ces promesses qui ont Ă©tĂ© faites, remarquez, toutes ces promesses ont Ă©tĂ© confirmĂ©es et accomplies par le Dieu de la promesse. Observez, la photo de l’Ange du Seigneur accrochĂ©e Ă  Washington D.C., ce soir!

159    De mĂȘme, George J. Lacy, chef du FBI, chargĂ© des empreintes digitales et document pour le compte du gouvernement des Etats-Unis, a examinĂ© Cela Ă  Houston, Texas, et il a dit: “Ceci est l’Unique Etre Surnaturel Qui ait jamais Ă©tĂ© photographiĂ© dans le monde entier.” Il Ă©tait mieux placĂ© pour le savoir, lui qui est le meilleur dans le monde en la matiĂšre.

160    Remarquez, Cela est accrochĂ© lĂ  en guise de tĂ©moignage Ă  la VĂ©ritĂ©, la mĂȘme Colonne de Feu qui avait conduit IsraĂ«l, lĂ  dans le dĂ©sert. Elle est en train de conduire aujourd’hui le mĂȘme genre de Message: “Sortez de l’Egypte!” ...?... Aujourd’hui cette Écriture est accomplie. Vous connaissez le Message qu’Il a proclamĂ©.

161    ConsidĂ©rez la vision de Tucson d’il y a trois ans, lorsque je me tenais debout ici dans la ruelle. Alors que cinq ans avant cela Il avait dit: “Le jour oĂč la ville enfoncera un poteau lĂ , en face de la porte, dirige-toi vers l’Ouest.” Les gens de mon tabernacle qui sont ici savent cela, depuis ce – ce temps-lĂ . C’est juste.

162    Et le jour oĂč Mr Goyne et les autres Ă©taient lĂ  et avaient enfoncĂ© ce poteau lĂ , j’ai dit Ă  ma femme: “Il y a quelque chose Ă  ce sujet.”
    Elle a dit: “Qu’est-ce?”
    Et je suis entrĂ© et j’ai regardĂ© dans mon petit livre. C’était lĂ .

163    Et le lendemain matin, Ă  10 heures, assis lĂ , dans ma chambre, vers 10 heures, l’Ange du Seigneur descendit. Il dit: “Va Ă  Tucson. Tu seras au Nord-est de Tucson et Sept Anges viendront lĂ  dans une constellation qui secouera toute la contrĂ©e autour de toi.” Et Il a dit: “C’est lĂ  que tu seras instruit.”

164    Combien ici se souviennent de cela, bien avant que cela n’ait eu lieu? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” – N.D.É.] Il y a un homme assis ici dans ce bĂątiment, ce soir, qui se tenait lĂ  mĂȘme lorsque cela a eu lieu.

165    Et Il a dit: “Les Sept Seaux des mystĂšres cachĂ©s de la Bible entiĂšre seront ouverts et ils accompliront Apocalypse 10, selon lequel lors du Message du septiĂšme Ange, ces choses devront avoir lieu.” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie sous nos yeux. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.

166    L’annĂ©e derniĂšre, me tenant au mĂȘme endroit, Mr Woods ici et moi, nous escaladions la colline, lui se lamentait, en quelque sorte, au sujet de sa femme malade. Le Saint Esprit dit: “Ramasse une pierre lĂ . Jette-la en l’air. Lorsqu’elle descendra, dis: “AINSI DIT LE SEIGNEUR, il y aura un jugement qui frappera la terre. Dis-lui qu’il verra la Main de Dieu dans les quelques prochaines heures.”

167    J’en ai parlĂ© Ă  Mr Woods qui est prĂ©sent ici ce soir. Et je pense qu’il y avait lĂ  huit ou dix hommes ou quinze, en ce temps lĂ , lorsque cela eut lieu; le lendemain matin, le
    Seigneur descendit lĂ  dans un tourbillon et tailla la montagne en piĂšces, autour de nous, et coupa les sommets des arbres, et fit trois dĂ©tonations, disant: “Le jugement se dirige vers la CĂŽte Ouest.”

168    Deux jours aprĂšs cela, l’Alaska Ă©tait presque englouti sous la terre. Et depuis lors, il y a le long de la CĂŽte des vomissements du jugement de Dieu contre ce rideau spirituel. Il y a un rideau de fer, il y a un rideau de bambou et il y a un rideau de pĂ©chĂ©.

169    La civilisation s’est dĂ©placĂ©e dans le mĂȘme sens que le soleil; l’Évangile aussi. Ils se sont dĂ©placĂ©s de l’Est Ă  l’Ouest comme le soleil. Et maintenant Il est sur la CĂŽte Ouest. Il ne peut pas aller plus loin. S’Il va plus loin, Il rentrera de nouveau Ă  l’Est.

170    Le prophĂšte a dit: “Il y aura un jour qui ne pourra ĂȘtre appelĂ© ni jour ni nuit”, un jour sombre, beaucoup de pluie et de brouillard, juste assez pour savoir comment se joindre Ă  une Ă©glise ou inscrire son nom dans un registre. “Mais, au temps du soir, il y aura la LumiĂšre.” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.

171    Le mĂȘme – le mĂȘme s-o-l-e-i-l [FrĂšre Branham utilise deux homonymes sun (soleil) et Son (Fils) – N.D.T.] qui se lĂšve Ă  l’Est est le mĂȘme s-o-l-e-i-l qui se couche Ă  l’Ouest. Et le mĂȘme F-I-L-S de Dieu qui est venu Ă  l’Est et S’est confirmĂ© comme Ă©tant Dieu manifestĂ© dans la chair est le mĂȘme F-I-L-S de Dieu ici dans l’hĂ©misphĂšre Ouest, qui S’identifie au milieu de l’Église ce soir, le mĂȘme hier, aujourd’hui et pour toujours. La LumiĂšre du soir du Fils est venue. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant nous.

172    OĂč en sommes-nous dans cet Ăąge Abrahamique? OĂč en sommes-nous dans ce grand temps oĂč nous nous trouvons, dans cette heure glorieuse oĂč nous vivons? Toutes les visions ont Ă©tĂ© accomplies.

173    De quoi s’agissait-il lorsqu’un petit ministre, notre ami ici, un associĂ© d’une Ă©glise soeur, Junior Jackson, accourut vers nous, un soir, j’étais lĂ ? Il dit: “J’ai eu un – un songe, FrĂšre Branham, qui m’intrigue. J’ai vu tous les frĂšres rassemblĂ©s sur une colline.” Et il ajouta: “Sur cette colline, vous Ă©tiez lĂ  en train de nous enseigner Ă  partir des lettres qui Ă©taient Ă©crites, c’étaient comme des Ă©crits gravĂ©s sur le roc par le temps. Lorsque vous aviez terminĂ© cela, lorsque tout cela Ă©tait terminĂ©, dit-il, vous nous avez dit, ‘approchez.’ Et nous nous sommes tous assemblĂ©s.”

174    Il dit: “Vous avez pris de quelque part, et il semblait que vous avez attrapĂ© quelque chose comme un levier et vous avez ouvert le sommet de cette petite pyramide. Et lorsque cela s’est ouvert, dit-il, il y avait du granit sur lequel rien n’était Ă©crit. Et vous nous avez demandĂ© de regarder lĂ -dessus. Et vous tous... “nous nous sommes tous mis Ă  regarde.” Il ajouta: “J’ai tournĂ© la tĂȘte et j’ai remarquĂ© que vous vous dirigiez vers l’Ouest, de toutes vos forces; vers le coucher du soleil.” Combien s’en souviennent? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.”–N.D.É.]

175    Et je me suis tenu lĂ  un tout petit peu jusqu’à ce que le Saint-Esprit rĂ©vĂ©lĂąt cela. J’ai dit: “La Bible entiĂšre, autant qu’Elle a Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©e aux hommes, Elle l’a Ă©tĂ© au travers de la justification, la sanctification, le baptĂȘme du Saint-Esprit, le baptĂȘme au Nom de JĂ©sus et toutes ces choses, mais il y a des secrets qui sont cachĂ©s Ă  l’intĂ©rieur parce que la Bible est scellĂ©e de Sept Sceaux. Je dois aller lĂ -bas pour le dĂ©couvrir.”

176    Ce matin-lĂ , lorsque ces Sept Anges sont descendus et ont fait Ă©branler la terre et que les rocs se sont envolĂ©s dans toutes les directions, Sept Anges se sont tenus lĂ  et ont dit: “Rentre Ă  Jeffersonville d’oĂč tu viens, car les Sept Sceaux des Sept mystĂšres seront ouverts.”

177    Nous y sommes aujourd’hui. Nous comprenons “la semence du Serpent”. Dans quelques jours, Dieu voulant, nous comprendrons la vĂ©ritĂ© sur “Mariage et Divorce” et toutes ces autres choses que Dieu a ouvertes, chaque Sceau, les mystĂšres de depuis la fondation du monde, et nous nous rĂ©jouissons de la PrĂ©sence de Ses bĂ©nĂ©dictions. C’est vrai. Aujourd’hui, cette Écriture...

178    Le magazine “Life” a publiĂ© un article Ă  ce sujet: “Un cercle mystique de LumiĂšre s’élĂšve dans l’air au-dessus de Tucson et de Phoenix”– de la maniĂšre mĂȘme que je vous l’avais dit, il y a presque une annĂ©e avant que cela n’arrive; comment cela serait dans un – semblable Ă  un triangle. La photo est suspendue lĂ -bas dans l’église. Vous qui aviez reçu cette revue, vous l’avez. Cela s’y trouve juste exactement. Ils disaient que cela avait environ vingt-sept miles [43 km. –N.D.T.]de haut et trente miles [48 km.]de large. Ils ne comprennent toujours pas ce qui s’est passĂ©. Cela Ă©tait apparu mystĂ©rieusement et s’était Ă©loignĂ© mystĂ©rieusement.

179    FrĂšre Fred Sothmann, FrĂšre Gene Norman et moi, nous nous tenions lĂ . Trois pour rendre tĂ©moignage, de mĂȘme qu’Il avait emmenĂ© au sommet de la montagne Pierre, Jacques et Jean pour rendre tĂ©moignage. Nous nous tenions lĂ  et nous observions cela, quand cela a eu lieu et nous l’avons vu s’accomplir.

180    Le voilĂ , suspendu au Ciel, si loin, lĂ  oĂč il n’y a ni humiditĂ© ni vapeur, ni rien qui puisse former du – du brouillard. Comment ont-ils pu arriver lĂ ? C’étaient les Anges de Dieu rentrant aprĂšs leur Message. Aujourd’hui cette prophĂ©tie s’est accomplie au milieu de nous. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.

181    Observez. Sept Sceaux ont Ă©tĂ© ouverts. Le tourbillon s’abat sur la CĂŽte Ouest. Maintenant, ne manquez pas ceci comme ils le manquĂšrent jadis.

182    Maintenant, concentrons notre attention un peu plus profondĂ©ment sur notre jour. Que dit l’Écriture au sujet d’aujourd’hui et au sujet du temps dans lequel nous vivons? JĂ©sus parlant... Je n’aurai pas le temps d’aborder tout cela, mais j’aimerais prendre ceci avant que nous terminions.

183    JĂ©sus a dit dans Saint Luc au chapitre 17, verset 30... JĂ©sus-Christ, la Parole mĂȘme! (Croyez-vous cela?). [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” – N.D.É.] JĂ©sus-Christ, la Parole mĂȘme faite chair, a parlĂ© et a dit ce que la Parole serait au temps de la fin, ce que sera le signe de la fin du monde. Il leur a dit qu’une nation s’éleverait contre une nation, mais Il dit: “Comme il en Ă©tait aux jours de Sodome, ainsi en sera-t-il au jour oĂč le Fils de l’homme sera rĂ©vĂ©lĂ©.”

184    Maintenant, lorsque JĂ©sus est venu sur la terre, Il est venu dans le nom de trois Fils: Fils de l’homme qui est un prophĂšte, Fils de Dieu et Fils de David.

185    Maintenant, Il a vĂ©cu ici sur terre. Il n’a jamais dit qu’Il Ă©tait le Fils de Dieu. Il disait: “Je suis le Fils de l’Homme.” (JĂ©hovah Lui-mĂȘme a appelĂ© ÉzĂ©chiel et les prophĂštes “Fils de l’homme”.) C’est parce qu’Il devait venir accomplir l’Écriture en tant que ProphĂšte.
    MoĂŻse avait dit: “Le Seigneur votre Dieu suscitera un ProphĂšte comme moi.” La raison pour laquelle Il ne pouvait pas ĂȘtre le Fils de Dieu, en ce temps-lĂ , c’est parce qu’Il Ă©tait le Fils de l’Homme. Il... “La Parole venait aux prophĂštes.” Et Il Ă©tait la Parole dans Sa plĂ©nitude. Fils de l’Homme, le–le ProphĂšte majeur... Pas le ProphĂšte majeur, mais le Dieu-ProphĂšte, “la PlĂ©nitude de la DivinitĂ© Ă©tait corporellement en Lui”. Par consĂ©quent, Il Ă©tait le Fils de l’Homme.

186    Maintenant, nous L’avons connu, pendant deux mille ans, en tant que Fils de Dieu, l’Esprit.

187    Et dans le MillĂ©nium, Il sera Fils de David, sur le TrĂŽne. Nous le savons tous, nous qui croyons les Écritures.

188    Maintenant, JĂ©sus a dit que, juste Ă  la fin de cet Ăąge de l’église dans lequel nous vivons, “Le Fils de l’Homme sera de nouveau rĂ©vĂ©lĂ© de la mĂȘme façon que c’était – comme il en Ă©tait Ă  Sodome”.

189    Observez comment Il a prĂ©sentĂ© cela du point de vue historique. PremiĂšrement Il a dit: “Comme il en Ă©tait aux jours de NoĂ©, comment ils mangeaient, buvaient, se mariaient et donnaient en mariage...” Ensuite, Il s’est rĂ©fĂ©rĂ©, immĂ©diatement aprĂšs, au Fils de l’homme Ă  Sodome. C’est parce que lĂ , Il avait traitĂ© avec les Juifs; ici, Ă  Sodome, Il traite avec les Gentils. LĂ , Il les avait tous noyĂ©s dans l’eau lors du jugement. Ici chez les Gentils, Il les a tous brĂ»lĂ©s au jour de Sodome. C’est vrai. Le monde des Gentils avait alors brĂ»lĂ©: “Et il en sera de mĂȘme quand le Fils de l’homme se rĂ©vĂ©lera.” Ce ne sera plus de l’eau, mais cette fois-ci, ce sera du feu. JĂ©sus lisait le mĂȘme GenĂšse 23 que nous lisons lorsqu’Il lisait au sujet de Sodome.

190    Maintenant, nous admettons que les conditions dont il est parlĂ© concernent – concernent l’état mondain de Sodome, les Sodomites, la condition sodomite. Nous dirons tous amen Ă  cela. Nous croyons cela. TrĂšs bien.

191    Et concernant la condition spirituelle de LaodicĂ©e, l’église naturelle, nous dirons amen Ă  cela et nous accepterons leurs signes. Nous savons que chaque signe est lĂ . L’église est dans LaodicĂ©e. Nous savons cela. [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” – N.D.É.]

192    Nous savons que le monde est dans une condition sodomite. Est-ce vrai? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” – N.D.É.] Nous accepterons cela.

193    Mais qu’en est-il du signe d’Abraham, celui qui attendait le fils promis? C’en Ă©tait un autre.

194    Souvenez-vous-en, autrefois, ils avaient une Sodome; ils avaient leur messager. Et Abraham avait un Messager Ă  lui.

195    Abraham attendait jour aprĂšs jour l’accomplissement d’une chose presque impossible. “Sarah avait 90 ans et lui, 100.” Il attendait toujours, selon la promesse de Dieu. Au milieu de toutes ces critiques, il attendait ce fils-lĂ .

196    Il en est de mĂȘme du vĂ©ritable Croyant qui attend toujours que le Fils promis retourne! Remarquez, juste avant que le fils n’arrive, un signe lui a Ă©tĂ© donnĂ©. Le signe du Fils qui vient, ne doit-il pas ĂȘtre rĂ©vĂ©lĂ© Ă  la Semence Royale d’Abraham qui attend le Fils Royal, de mĂȘme qu’il en Ă©tai pour notre pĂšre Abraham qui attendait le fils naturel? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” –N.D.É.] Est-ce vrai? [“Amen.”] JĂ©sus l’a dit dans Saint Luc 17:30: “Avant que ce temps n’arrive, le Fils de l’homme sera rĂ©vĂ©lĂ© comme il en Ă©tait aux jours de Sodome, avant la destruction de Sodome.” Maintenant, nous attendons un signe.

197    Maintenant, considĂ©rons les conditions de temps comme il en Ă©tait Ă  Sodome. Remarquez, ils s’étaient tous introduits dans la sodomie – le monde.

198    Je pense que l’un des rĂ©alisateurs du cinĂ©ma avait montĂ© un film il n’y a pas longtemps et il m’est arrivĂ© de le voir, il Ă©tait intitulĂ© “Sodome”. Si jamais vous l’avez vu – et il n’y a lĂ , rien d’autre que cela. Jetez-y un coup d’oeil. C’est certainement une bonne image des Etats-Unis aujourd’hui – de Hollywood, tout Ă  fait, le mĂȘme genre d’habillement et toute autre chose qu’ils faisaient en ce temps-lĂ , de grandes orgies et toute autre chose – un culte religieux de gens, des soi-disant religieux.

199    Remarquez, Sodome avait un tĂ©moin, et c’était un homme du nom de Lot, il Ă©tait en fait un neveu de – d’Abraham.

200    Maintenant Abraham, son groupe et lui n’étaient pas descendus Ă  Sodome. Il avait avec lui un groupe assez grand pour repousser environ une douzaine de rois et leurs armĂ©es. Donc, il avait un grand groupe avec lui. Et il Ă©tait assis lĂ  sous un chĂȘne, un jour, alors que tout allait mal pour lui; personne n’avait rien Ă  faire avec lui, mais il tenait toujours Ă  cette promesse.
    Observez maintenant attentivement avant que nous ne terminions.

201    Pendant qu’il Ă©tait assis lĂ , trois hommes vinrent, se dirigeant vers lui. Deux d’entre eux descendirent Ă  Sodome et leur prĂȘchĂšrent l’Évangile, Ă  Lot et aux autres pour sortir. Est-ce vrai? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” – N.D.É.]. Mais l’Autre resta avec Abraham. Remarquez, Celui qui resta avec Abraham Ă©tait Dieu Lui-mĂȘme. Les deux autres Ă©taient des Anges messagers.

202    Maintenant, lĂ  Ă  Sodome, ils ne firent point de miracles, ils les ont seulement frappĂ©s d’aveuglement. Et la prĂ©dication de l’Évangile les frappe toujours d’aveuglement.

203    Maintenant, considĂ©rez le contexte de ce jour-lĂ . Il y a une Ă©glise naturelle. Dieu est toujours reprĂ©sentĂ© en trois comme je l’ai dit hier soir. Il y avait les Sodomites, les Lotistes et les Abrahamistes. Cela est dans la mĂȘme positon ce soir, le monde est disposĂ© exactement de la mĂȘme maniĂšre.

204    Permettez-moi de vous demander quelque chose. ConsidĂ©rez ce contexte maintenant. Abraham appela cet Homme qui lui parlait “Élohim”. Le mot hĂ©breu “Élohim” signifie “le Tout Suffisant, Celui qui est Eternel”, – Élohim, Dieu Lui-mĂȘme!

205    â€œAu commencement, dit GenĂšse 1, Au commencement Dieu...” ConsidĂ©rez le mot hĂ©breu, lĂ , ou plutĂŽt le mot grec: “Au commencement “Élohim” crĂ©a les cieux et la terre.”

206    Ici, Il – dans GenĂšse vers le 22e... ici. Il dit encore, ou plutĂŽt – ou plutĂŽt vers le 20e... Il dit – et Il appela cet Homme du nom d’“Élohim”. Pourquoi a-t-il fait cela? Dieu, reprĂ©sentĂ© dans une chair humaine, s’est assis auprĂšs d’Abraham, a mangĂ© un sandwich au veau, a bu du lait et a mangĂ© du pain. Dieu Lui-mĂȘme, et Il a disparu juste devant Abraham.

207    Mais Il lui donna un signe. Remarquez. Et ce signe Ă©tait qu’Il avait Son dos tournĂ© Ă  la tente.

208    Et souvenez-vous, Abraham, son nom Ă©tait Abram quelques jours avant cela, et Sarah Ă©tait SaraĂŻ avant cela; S-a-r-a-i, puis S-a-r-a-h ,et de A-b-r-a-m en A-b-r-a-h-a-m. Abraham signifie “pĂšre des nations”.

209    Maintenant, faites trĂšs attention ici, et nous verrons la condition du tems dans lequel nous vivons maintenant; car JĂ©sus nous a dit de veiller Ă  cette condition. Nous avons vu tout le reste de cela en place. Voyons maintenant, en ce qui concerne la Semence Royale, le contexte qu’ils sont censĂ©s voir.

210    Maintenant cet Homme dit: “Abraham, oĂč est ta femme, Sarah?” Et Abraham dit: “Elle est dans la tente, derriĂšre Toi.”

211    Maintenant, Il ne l’avait jamais vue. Comment a-t-Il su que son nom Ă©tait Abraham? Comment a-t-Il su que son nom Ă©tait S-a-r-a-h? “Abraham, oĂč est ta femme, Sarah?”
    Il dit: “Elle est dans la tente, derriĂšre Toi.”

212    Il dit: “Je – Je (un pronom personnel.) Je vais te visiter selon la promesse. Ta femme aura ce bĂ©bĂ©. Tu M’as fait confiance, maintenant Je vais accomplir cela.”

213    Et Sarah, dans la tente derriĂšre, avec une oreille indiscrĂšte ou une oreille tendue, peu importe comment vous appelez cela, Ă©coutait au travers de la tente, elle rit sous cape et dit: “Maintenant, moi, une vieille femme comme moi, avoir du plaisir avec mon seigneur qui, lui aussi, est ĂągĂ© d’une centaine d’annĂ©es? Eh bien, ceci ne s’est plus fait depuis bien – bien des annĂ©es.”

214    Et l’Homme, H-o-m-m-e, assis lĂ , dans la chair humaine, mangeait, buvait et mangeait comme un homme ordinaire, avec de la poussiĂšre sur Ses habits, et Il avait de la poussiĂšre sur Ses pieds et Abraham avait lavĂ© cela. Dieu, Lui-mĂȘme, regarda tout autour et Il dit: “Pourquoi Sarah a-t-elle ri derriĂšre dans la tente, en disant cela?” Il le savait, Il pouvait discerner les pensĂ©es de Sarah dans la tente, derriĂšre Lui. Est-ce juste? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” – N.D.É.]

215    Maintenant, lorsque la Semence Royale d’Abraham Ă©tait venue sur la terre, quel signe avait-Il montrĂ©? Le Fils de l’homme. Un jour, Simon alla auprĂšs de Lui; c’était AndrĂ© qui l’avait amenĂ©. Il lui dit – Il dit: “Tu t’appelles Simon, tu es le fils de Jonas.” Voyez, cela fit de lui un croyant.

216    Philippe alla prendre NathanaĂ«l lĂ ; il revint et dit: “Viens voir un Homme que nous avons – nous avons trouvĂ©, JĂ©sus de Nazareth, fils de Joseph.”

217    Il dit: “Maintenant, attends une minute. Peut-il venir de ce fanatisme quelque chose de bien?”
    Il dit: “Viens voir.”

218    Ainsi lorsque Philippe s’approcha, avec NathanaĂ«l, dans la PrĂ©sence de JĂ©sus, JĂ©sus le regarda de la tĂȘte aux pieds et dit: “Voici un IsraĂ©lite dans lequel il n’y a point de fraude.”
    â€” Il dit: “Rabbi, quand m’as-Tu connu?”

219    Il dit: “Avant que Philippe ne t’appelĂąt, lorsque tu Ă©tais sous l’arbre, Je t’avais vu.” 220..Il dit: “Rabbi, Tu es le Fils de Dieu. Tu es le Roi d’IsraĂ«l.”

221    Lorsque la petite femme au puits, dans sa condition immorale, Ă©tait montĂ©e puiser de l’eau – une petite scĂšne courante comme ceci – JĂ©sus avait envoyĂ© Ses disciples acheter les provisions. Lorsqu’elle s’approcha pour puiser de l’eau, Il dit: “Femme, apporte-moi Ă  boire.”

222    Elle dit: “Il n’est pas de coutume, pour vous, de dire cela. Ici, nous avons la sĂ©grĂ©gation. Eh bien, vous Juifs, vous n’avez rien Ă  faire avec nous Samaritains; nous n’avons rien Ă  faire avec vous.”

223    Il dit: “Mais femme, si tu connaissais Celui Ă  qui tu parles, tu M’aurais demandĂ© Ă  boire. Je t’aurais donnĂ© des Eaux que tu n’auras pas Ă  venir puiser ici.”

224    Il dĂ©couvrit lĂ  quelle Ă©tait sa condition, ce que c’était. Il dit: “Va prendre ton mari et viens ici.”
    Elle dit: “Je n’ai point de mari.”

225    Il dit: “Tu as dit la vĂ©ritĂ©. Tu en as eu cinq et celui avec qui tu vis maintenant n’est pas tien.”

226    Elle dit: “Monsieur, je perçois que Tu es un prophĂšte. Nous savons que lorsque le Messie viendra Il nous montrera ces choses.” [FrĂšre Branham frappe sur la chaire quatre fois. – N.D.É.]
    JĂ©sus dit: “Je Le suis.”

227    Sur ce, elle entra dans la ville en courant et dit: “Venez voir un Homme qui m’a dit les choses que j’ai faites. N’est-ce pas le Messie Lui-mĂȘme?”

228    Observez, Il a fait cela devant les Juifs et les Samaritains, mais jamais devant les Gentils. Nous, les Gentils, nous Ă©tions des paĂŻens en ces jours-lĂ  – les autres nations, portant une massue sur les dos, adorant les idoles. Nous n’attendions pas de Messie.

229    Il n’apparaĂźt qu’à ceux qui L’attendent, et nous sommes censĂ©s L’attendre.

230    Mais ceux qui prĂ©tendaient L’attendre, l’église elle-mĂȘme, lorsqu’ils virent cela s’accomplir, ils dirent: “Il est un dĂ©mon. Il est un diseur de bonne aventure, un BĂ©elzĂ©bul!”

231    Et JĂ©sus a dit que ce pĂ©chĂ© leur serait pardonnĂ© parce qu’Il n’était pas encore mort. “Mais, dit-Il, un jour le Saint-Esprit viendra faire la mĂȘme chose, et prononcer un seul mot contre Cela ne sera jamais pardonnĂ©.” Il s’agit de ce jour-ci oĂč toutes les Paroles doivent former un tout cohĂ©rent. Prononcer un mot contre Cela, ça ne sera jamais pardonnĂ© dans ce monde-ci ni dans le monde Ă  venir.

232    C’était la Semence Royale d’Abraham. Et ici, cette Semence Royale d’Abraham, qui est venue Ă  cause de l’identification de cet Homme assis lĂ  avec Abraham, vient confirmer que c’était le mĂȘme Dieu qui a promis pour ce jour-ci: “Comme il en Ă©tait aux jours de Sodome, ainsi en sera-t-il Ă  la Venue du Fils de l’homme, lorsqu’Il se rĂ©vĂ©lera comme Fils de l’homme.” Amen. Voici le jour oĂč cette Écriture doit s’accomplir.

233    ConsidĂ©rez les conditions dans lesquelles nous sommes aujourd’hui. ConsidĂ©rez l’église oĂč le Fils de Dieu... ConsidĂ©rez le jour morne. ConsidĂ©rez toutes les prophĂ©ties. Maintenant, chose Ă©trange, nos visit... doivent alors ĂȘtre lĂ  si les conditions sont les mĂȘmes qu’à Sodome.

234    Il y en a eu trois–trois hommes remarquables envoyĂ©s du Ciel. Nous admettrons cela. Trois d’entre eux; Un resta avec Abraham. Ils Ă©taient tous allĂ©s lĂ , mais Un seul resta avec Abraham. Le reste d’entre eux descendirent Ă  Sodome. Est-ce vrai? [L’assemblĂ©e dit: “Amen”. –N.D.É.] Et le nom d’Abraham fut changĂ© d’Abram en Abraham. Vrai? [“Amen.”]

235    Jamais dans l’histoire, l’église du monde n’a eu, avant ce jour-ci, un Ă©vangĂ©liste qui va vers elle, et dont le nom se termine par h-a-m, Billy G-r-a-h-a-m. Est-ce vrai? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.”] G-r-a-h-a-m, six lettres; A-b-r-a-h-a-m c’est sept lettres. Mais G-r-a-h-a-m c’est six lettres, ce qui est le monde, l’homme. Voyez-vous?

236    ConsidĂ©rez ceux qui sont allĂ©s lĂ -bas, aujourd’hui, ce sont ces messagers venus du Ciel.

237    Y a-t-il un homme sur terre, qui ait tant prĂȘchĂ© la repentance aussi clairement que Billy Graham? Y a-t-il un homme qui ait exercĂ© de l’influence sur les gens comme Billy Graham? Il n’y a jamais eu un homme au niveau international. Oh! Billy Sunday et les autres Ă©taient ici aux Etats-Unis, mais Billy Graham est connu dans le monde entier. Voyez-vous d’oĂč il appelle? De Sodome.

238    Et il est accompagnĂ© lĂ  d’un Oral Roberts, avec l’église pentecĂŽtiste.

239    Mais qu’en est-il du groupe Ă©lu? Quel genre de signe sont-ils censĂ©s voir? Qu’est-ce qu’ils sont censĂ©s voir? AllĂ©luia! “Il y aura la LumiĂšre au temps du soir!” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie
    [L’assemblĂ©e se rĂ©jouit. – N.D.É.] Aujourd’hui la promesse de Dieu est accomplie. Nous savons que cela est la VĂ©ritĂ©. Il est ici ce soir comme Il Ă©tait en ce temps-lĂ .

240    Maintenant quant Ă  prĂȘcher cela, comme je l’ai dit il y a un instant, si vous prĂȘchez quelque chose et si cela est la VĂ©ritĂ© de l’Évangile, alors Dieu est obligĂ© de le confirmer. Est-ce vrai? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” – N.D.É.] Maintenant s’il en est ainsi, que le Dieu qui a Ă©crit la Parole, que le Dieu qui a donnĂ© la prophĂ©tie, que le Dieu qui est le Dieu de la Parole, S’avance et prouve qu’Il est toujours Dieu.

241    De mĂȘme qu’Elie escalada la montagne en surveillant – ÉlisĂ©e alla tout en surveillant Élie, il dit: “Je dĂ©sire une double portion.” Et le manteau qui Ă©tait sur Élie tomba sur ÉlisĂ©e. Il descendit, et plia le manteau en deux et frappa la riviĂšre, disant: “OĂč est le Dieu d’Élie?” Et la mĂȘme chose qui Ă©tait arrivĂ©e pour Élie arriva pour ÉlisĂ©e.

242    Et le mĂȘme Évangile, la mĂȘme Puissance, le mĂȘme Fils de l’homme qui Ă©tait hier, est aujourd’hui et Il sera pour toujours! HĂ©breux 13:8. Croyez-vous cela? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” – N.D.É.] Je vous pose alors une question. Je ne peux pas ĂȘtre Lui, mais Il est ici. [“Amen.”] Nous ne sommes qu’un porteur.

243    Certains d’entre vous lĂ -bas, qui ĂȘtes malades et affligĂ©s, qui – vous savez que je ne vous connais pas, que Dieu maintenant... Si je peux m’humilier assez. Priez et demandez Ă  Dieu.

244    Je ne pense pas que... Il n’ y a pas de carte de priĂšre dans le bĂątiment, n’est-ce pas? Non, je ne... nous distribuons jamais de cartes de priĂšre... Nous allons tenir une rĂ©union de priĂšre... ou de guĂ©rison des malades Ă  l’église. Mais priez.

245    Et vous savez que je vous suis complĂštement Ă©tranger. Voyez. Vous me connaissez, Jeffersonville! Je ne veux pas que les gens de Jeffersonville fassent cela. Je veux les gens d’ailleurs, de quelque part de loin. Voyez si Dieu rĂ©vĂšle toujours. Voyez s’Il est toujours le mĂȘme hier, aujourd’hui et pour toujours.

246    Faites comme la petite femme l’avait fait. Il passait et elle a dit: “Je crois cet Homme.” Elle avait des pertes de sang et elle a dit: “Si je pouvais toucher le bord de Son vĂȘtement, je crois que je serais guĂ©rie.” Est-ce vrai?

247    Ă€ cause de sa foi, l’Écriture Ă©tait accomplie en ce jour-lĂ . Il a rĂ©confortĂ© le coeur des affligĂ©s, Il a guĂ©ri les malades et les boiteux.

248    Lorsqu’elle toucha Son habit, elle s’éloigna et s’assit, Il se retourna et demanda: “Qui M’a touchĂ©?” Comment a-t-Il jamais su, dans cette grande foule de gens – probablement trente fois plus que ce qui est ici ce soir, des milliers, comment a-t-Il su cela? Il dit: “Qui M’a touchĂ©?” Il n’avait pas dit cela simplement pour le plaisir de le dire, Il l’avait dit parce que c’était vrai. Et Il dit: “Qui M’a touchĂ©?” Directement, Il a regardĂ© tout autour et Il a vu la petite femme, lĂ  oĂč elle Ă©tait assise ou debout, quelle que soit la position oĂč elle Ă©tait – Il lui a dit qu’elle Ă©tait guĂ©rie de ses pertes de sang.

249    C’était JĂ©sus hier. C’est Lui aujourd’hui. Croyez-vous cela? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” – N.D.É.]

250    Je ne vous connais pas. Dieu vous connaĂźt. Mais vous avez des douleurs, qui vous dĂ©rangent, dans votre flanc. C’est vrai. Vous ĂȘtes assis lĂ , priant Ă  ce sujet. Suis-je un Ă©tranger pour vous? Et sommes-nous Ă©trangers, l’un Ă  l’autre? Mettez-vous debout, si c’est cela.
    Je ne vous connais pas. Il s’agit de cet homme-ci, juste ici au coin, ce jeune homme-ci. Vous aussi, vous avez mal Ă  la gorge. C’est vrai. Vous priez pour cela. Vous ĂȘtes tout nerveux au sujet de quelque chose. Vous allez devoir quitter la rĂ©union parce que vous ĂȘtes un prĂ©dicateur. Vous avez contractĂ© certains engagements dont vous devez vous occuper. C’est vrai. Oui, oui. Croyez-vous que Dieu sait qui vous ĂȘtes? Rev. Mr Smith, maintenant vous pouvez aller et ĂȘtre guĂ©ri. JĂ©sus-Christ vous a guĂ©ri. Allez Ă  votre rĂ©union; votre gorge ne vous dĂ©rangera plus.
    Qui a-t-il touchĂ©?

251    Il y a un homme assis juste ici derriĂšre; il souffre. Il a une tumeur dans son poumon gauche. Il ne – Il n’est pas d’ici. Vous avez Ă©tĂ© un mineur. C’est vrai. Je vous suis complĂštement Ă©tranger. Si c’est vrai, agitez votre main. La tumeur se trouve dans votre poumon gauche, et vous ĂȘtes prĂȘt Ă  subir une opĂ©ration, trĂšs bientĂŽt. Est-ce vrai? Vous n’ĂȘtes pas d’ici. Vous venez de l’extĂ©rieur de la ville. Vous venez de Virginie. C’est vrai. Croyez-vous que Dieu sait qui vous ĂȘtes? Mr Mitchell, c’est vrai, rentrez Ă  la maison et soyez guĂ©ri. JĂ©sus-Christ vous guĂ©rit. Demandez Ă  cet homme! Je ne l’ai jamais vu de ma vie. Il Ă©tait assis lĂ , en train de prier.
    Aujourd’hui cette Écriture!
    [FrĂšre Branham tourne le dos Ă  l’assemblĂ©e. – N.D.É.]

252    Voici une dame assise juste ici derriĂšre moi, comme Sarah l’était dans la tente. Elle prie pour une fille. Tenez-vous debout. La fille n’est pas ici, elle est ailleurs, la fille. Vous ĂȘtes dans le mĂȘme cas qu’une femme qui Ă©tait venue auprĂšs de JĂ©sus, elle avait une femme qui Ă©tait violemment tourmentĂ©e par un dĂ©mon. La femme est ... la fille est possĂ©dĂ©e des dĂ©mons. Elle n’est pas ici. Elle vient de... Vous venez de la Caroline du Nord. Croyez-vous cela? Et c’est la vĂ©ritĂ©, n’est-ce pas? Mme Orders, vous pouvez rentrer chez vous. Si vous croyez de tout votre coeur, vous trouverez votre fille comme on avait trouvĂ© l’autre, autrefois, lorsque JĂ©sus Christ avait dit qu’elle Ă©tait guĂ©rie.

253    Aujourd’hui cette Écriture: le signe de Sodome, le signe de la Super Semence, le signe de l’église naturelle! Aujourd’hui cette Écriture est accomplie au milieu de vous. Croyez-vous cela? [L’assemblĂ©e dit: “Amen.” – N.D.É.]

254    Voulez-vous L’accepter Ă  l’instant mĂȘme comme votre Sauveur, comme votre GuĂ©risseur?Tenez-vous debout, chacun de vous et dites: “J’accepte ma guĂ©rison. Je L’accepte comme mon Sauveur. Je L’accepte comme mon Roi.” Que chacun se tienne debout.
    Aujourd’hui! Écoutez, mes amis.

255    Il lut le passage des Écritures, Il remit la Bible au sacrificateur et il est dit: “Tous les regards des gens Ă©taient fixĂ©s sur Lui. Et Il les regarda et dit: “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”

256    J’ai lu l’Écriture, avec une douzaine d’évidences ou plus, montrant que nous vivons dans le dernier jour, la gĂ©nĂ©ration qui verra JĂ©sus-Christ retourner sur la terre. Et je vous dis encore ce soir: Aujourd’hui cette Écriture est accomplie sous vos yeux.

257    Vous qui ĂȘtes Ă  Tucson, vous qui ĂȘtes en Californie, vous qui ĂȘtes Ă  New York, vous qui ĂȘtes reliĂ©s par tĂ©lĂ©phone: Aujourd’hui cette Écriture est accomplie sous vos yeux.

258    RĂ©jouissons-nous et soyons dans l’allĂ©gresse, car le Mariage de l’Agneau est proche, et Son Épouse (Ă  elle), Son Épouse Ă  Lui, s’est Elle-mĂȘme prĂ©parĂ©e.

259    Levons nos mains et donnons-Lui gloire, vous tous. Que Dieu vous bĂ©nisse. [L’assemblĂ©e continue Ă  se rĂ©jouir et Ă  glorifier Dieu. – N.D.É.]
EN HAUT