ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Les Dix Vierges de William Branham a été prêchée 60-1211M La durée est de: 2 hours and 46 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Les Dix Vierges

1 Bonjour! Je suis si heureux d'√™tre de nouveau ici, ce matin, au service du Seigneur. Dehors, il fait mauvais temps, mais, oh, il fait vraiment bon ici √† l'int√©rieur. Cette fois, nous pouvons dire qu'il est agr√©able d'√™tre √† l'int√©rieur et regarder dehors, n'est-ce pas, plut√īt que d'√™tre dehors et regarder √† l'int√©rieur.

2 Cette nuit, j'ai bien dormi, et je me sens beaucoup mieux ce matin. Et nous avons passé des moments merveilleux hier soir, n'est-ce pas, des moments merveilleux! J'apprécie donc cela. Nous avons passé... La réunion était pareille à celle qui s'est tenue à Shreveport, presque la-la continuation de l'Esprit qui nous accompagne. Aussi sommes-nous très heureux et vraiment reconnaissants à Dieu pour Sa bonté et Sa miséricorde, car vous êtes... vous qui Lui livrez votre esprit, dans la coopération, afin qu'Il puisse nous conduire et nous guider.

3 Vous voyez, si l'auditoire est hostile, le Saint-Esprit ne révélera rien du tout. Il faut que quelque chose coopère. "Ils étaient dans le même lieu et d'un commun accord, et alors, un bruit est venu des Cieux comme un... Vous voyez? Vous voyez? Mais quand vous avez... Qu'importe que je reste jour et nuit étudiant et priant devant le Seigneur, que je vienne ici (ayant peut-être l'onction sur moi), que je vienne ici et que j'éprouve ce ressentiment. Voyez-vous? Il-Il... Simplement... Cela L'attriste immédiatement, Il ne révélera rien. Mais quand on vient ici sous l'onction et que l'on sent que l'auditoire est sous l'onction, c'est alors que le Saint-Esprit commence à agir, qu'Il commence à Se mouvoir, et à faire de grandes choses pour nous. Vous voyez?

4 Je n'ai pas encore parlé au pasteur au sujet de... J'ai entendu chanter "Crois Seulement", et alors je me suis dépêché d'entrer pour voir-voir ce qu'il était-il avait prévu pour ce matin. Eh bien, Frère Neville, je vais vous dire quoi; je vais commencer cette petite étude, et si je termine vers onze heures, eh bien, prenez la relève et commencez à prêcher. Qu'en pensez-vous? [Frère Neville répond : "D'accord, n'interrompez pas l'onction, continuez tout simplement."-N.D.E.] Oh, je crois que l'onction vient, que l'onction est là aussi. Il est un...

5 Oh, Frère Neville a toujours... Pour les étrangers qui sont venus peut-être pour la première fois (je ne le dis pas parce qu'il est là), mais c'est un homme bien, et il a toujours été ainsi. Il lit toujours cette-cette-vit toujours cette Ecriture qui dit : "...usez de prévenances réciproques..." Il est toujours en Christ, et use toujours de prévenances. Et il est ainsi depuis que je le connais; pas seulement depuis qu'il vient ici au Tabernacle, mais depuis que je le connais, et cela fait déjà pas mal d'années.
Je pense que la premi√®re fois que je me rappelle avoir vu fr√®re Neville, pour le conna√ģtre, j'√©tais all√© une fois l'√©couter pr√™cher √† l'Eglise m√©thodiste, il-l√† √† Howard Park, il y a de cela bien-bien des ann√©es. Je pense que cela fait vingt ans, je pense, ou plus, depuis que je le connais. Ainsi, il... Et il √©tait un... Il travaillait aussi; il est... Oh, je crois jusque r√©cemment, il travaillait toujours l√† dans la sylviculture et tout, √† Henryville, ville dont il est originaire. Et il travaillait pour gagner sa vie et pr√™chait aussi. C'est ainsi que j'ai v√©cu, moi aussi, jusqu'il y a peu de temps encore, et ensuite nous en sommes arriv√©s √† ne pouvoir rien faire d'autre que ceci. Et j'en suis heureux. Je suis content de notre nouveau Patron, pas vous, fr√®re Neville? Certainement! Bien s√Ľr que cela me pla√ģt! Oh, oui! Je suis tellement satisfait de Lui!

6 Et maintenant, je crois qu'on va supprimer les classes de l'√©cole du dimanche. Oui. L'√©cole du dimanche pour enfants sera supprim√©e, parce que la pi√®ce est... on a √īt√© les cloisons, ainsi cela permet que l'√©glise s'√©tende jusqu'au fond.

7 Bon, ce soir, nous allons √©tudier ce grand √Ęge de la fin, l'√Ęge de Laodic√©e. Et hier soir, nous avons √©tudi√© l'√Ęge de Philadelphie et nous avons vu le d√©but de l'√Ęge de Laodic√©e et le chevauchement entre les deux. Ensuite nous avons ces grands myst√®res que Dieu a commenc√© √† nous r√©v√©ler entre ces √Ęges, "la Porte ouverte", "peu de puissance", "tu as gard√© Ma Parole", "tu as Mon Nom". Toutes ces petites choses qui s'y trouvent, combien Dieu les a si merveilleusement rendues r√©elles pour nous, et nous en sommes tr√®s, tr√®s reconnaissants.

8 Et ne l'oubliez pas s'il y a des visiteurs parmi nous qui ont des malades, nous prierons pour les malades dimanche prochain, dans une semaine √† compter d'aujourd'hui. Et cela va... Si le Seigneur le veut. Et ce sera... Vous remarquerez toujours que j'aime dire : "Si le Seigneur le veut." La Bible recommande de dire : "Si le Seigneur le veut." Nous ne savons pas encore; Il ne m'avait jamais dit que je serais ici, que l'√©glise serait ici, que nous serions tous ici, que sais-je encore. Si donc, c'est Sa volont√©, nous serons ici. Vous voyez? Si ce n'est pas Sa volont√©, c'est s√Ľr que nous ne serons pas l√†.

9 Fr√®re Neville l'annoncera r√©guli√®rement dans son √©mission radio, comme les autres, je pense, ce fr√®re-ci ainsi que ceux qui font des √©missions. C'est pourquoi, venez le plus t√īt possible dimanche matin, car nous pensons qu'il y aura une grande foule pour laquelle on va prier, et il faut que nous y soyons. Nous allons... Eh bien, voyons, je... s'il y a une grande foule comme celle-ci, il est toujours pr√©f√©rable d'avoir des cartes de pri√®re, parce que les gens sont tellement serr√©s, vous... ils se bousculent et des choses de ce genre. Je pense qu'il faut simplement faire les choses dans l'ordre, afin qu'ils viennent un √† un; cela fait-√©vite la confusion parmi les gens, vous savez.

10 Et alors simplement... Et vous n'avez m√™me pas √† vous lever avant que votre carte soit appel√©e. Restez simplement assis l√† o√Ļ vous √™tes si vous √™tes malade et que vous vous sentiez mal, ainsi vous n'avez pas besoin de rester debout dans une longue file. D√®s que votre carte est appel√©e, vous vous avancez simplement pour que l'on prie pour vous, puis vous vous retirez; ensuite un autre s'avance, comme cela. J'aime bien mieux que cela se passe ainsi. D'habitude, je demande aux fr√®res d'installer quelques chaises pour le cas o√Ļ quelqu'un se sentirait mal pendant qu'il attend. On appelle un petit nombre √† la fois; s'il y en a qui se sentent mal, eh bien, qu'ils-qu'ils attendent l√† dans leurs chaises jusqu'√† ce que-ou qu'ils restent assis sur leurs chaises jusqu'√† ce que leur num√©ro soit appel√©, et que l'on prie pour eux.

11 Et je crois vraiment dans la guérison divine, c'est l'une des grandes doctrines de la Bible. Mais dans la guérison divine, il y a plus qu'une simple guérison divine. La guérison divine nous prouve seulement qu'il y a un Dieu qui va revenir. De quoi parle la guérison divine? Ce sont les arrhes de notre résurrection. S'il n'y a pas de guérison divine, alors il y n'a pas de résurrection. Vous voyez? Et s'il n'y a pas de Saint-Esprit maintenant pour nous baptiser, il n'y a pas de Vie Eternelle dans le monde à venir.
La Bible dit : "Ce sont les arrhes de notre salut." Savez-vous ce que c'est que les arrhes? C'est un acompte. Vous voyez? Si vous allez acheter... Par exemple, vous avez acheté une ferme pour laquelle on vous a demandé dix mille dollars, mais vous payez deux mille, cela constitue vos "arrhes"; on dit que ce sont les arrhes de cela. Alors, si ce baptême du Saint-Esprit n'est que les arrhes de ce qui vient, oh ! qu'est-ce que ce sera quand nous-quand nous recevrons le prix total? Ce sera glorieux!

12 Eh bien, ce matin, si le Seigneur le veut, nous allons essayer de relier certaines de ces choses de-entre les √Ęges de l'√©glise (celles qui sont concern√©es ici), il y a quelque chose qui se passe. Les cent quarante-quatre mille, le reste, la vierge endormie, la vierge sage, le scellement par le Saint-Esprit, la marque de la b√™te, toutes ces choses, juste √† la fin de l'√Ęge, et tout tombe juste ici au m√™me endroit; si bien qu'il nous faudra alors le reste de l'hiver pour en venir √† bout, mais nous-pour √©tudier le Livre de l'Apocalypse, voir comment les choses se lient.

13 Avez-vous d√©j√† remarqu√© que la civilisation a voyag√© en suivant la m√™me direction, M. Wood? C'est un... L'homme a les m√™mes cinq sens, il a six sens, plut√īt cinq sens, il les a depuis qu'il-depuis qu'il est venu sur la terre, il y a six mille ans. Mais juste derni√®rement ici, dans le dernier laps de temps de ces cent derni√®res ann√©es... Et, oh ! la la ! il vient, cette √©poque o√Ļ il se d√©pla√ßait lentement sur un char √† boeufs. Et de ce char √† boeufs, au cours de ce dernier si√®cle, il est pass√© du char √† boeufs √† la-√† la fus√©e qui vole √† pr√®s de deux mille miles √† l'heure. C'est √† cette vitesse qu'il est pass√©, du char √† boeufs √† la fus√©e. Et remarquez que cela ne s'est pass√© qu'au cours de ces quelques derni√®res ann√©es, eh bien, je dirais qu'il y a un peu plus de cinquante ans seulement.

14 Quand j'√©tais gosse, ici √† Utica Pike, il y avait un vieux... Il y avait un homme du nom d'Elmer Frank qui vivait l√†. Il √©tait en quelque sorte avocat g√©n√©ral. Il a √©pous√© une jeune fille qui habitait l√† sur cette route que mon p√®re avait faite pour le-pour le p√®re de cette fille, et elle s'appelait Lusher. Et ils... Et il avait un-une esp√®ce d'automobile √©quip√©e d'une manivelle; on sortait sur le c√īt√© et on tournait la manivelle comme ceci, et elle n'avait qu'une vitesse. Et il y avait un gros truc en caoutchouc servant de klaxon, et on klaxonnait comme cela. Et on disait que cette machine roulait √† la vitesse vertigineuse de 19 miles √† l'heure [30,57 kilom√®tres √† l'heure!-N.D.T.] Eh bien, papa allait chercher du sable qu'il portait dans la charrette vers l√†-haut, il le mettait dans des sacs et le gardait l√†, pour voir si elle ferait effectivement 19 miles √† l'heure [30,57 km √† l'heure-N.D.T.] Vous voyez? Mais vous auriez d√Ľ voir les routes! Elle ne faisait que 10 [16,09 km-N.D.T.] dans un sens e 9 [14,48-N.D.T.] dans l'autre, en montant et descendant comme cela. Ainsi en additionnant le tout, cela faisait 19 miles √† l'heure [30,57 km √† l'heure-N.D.T.]

15 Je me rappelle que tous les enfants, maman nous lavait tous (√† l'√©poque nous √©tions √† peu pr√®s cinq), et nous nous accrochions √† la cl√īture pour entendre cela. On l'entendait venir √† des kilom√®tres, vrombissant sans arr√™t. Tout le monde s'arr√™tait et retenait ses chevaux, sortait de ses bogheis et les retenait comme ceci, vous savez. Ce truc qui avan√ßait sur la route, oh ! la la! c'√©tait quelque chose de terrifiant! Et-et j'y pense maintenant, il y a longtemps de cela, j'avais environ sept ans. Voyez-vous? C'√©tait vers 1914, et pensez simplement combien les choses ont chang√© depuis lors! Et remarquez, cela s'est donc pass√© durant les quarante et quelques derni√®res ann√©es. Et remarquez que jusqu'√† maintenant, il lui a fallu six mille ans pour r√©aliser tout cela, parce que la Bible dit qu'il le ferait ainsi. "Dans les derniers jours, ils iront √ßa et l√†, et la connaissance augmentera."

16 Avez-vous d√©j√† pens√© √† Nahum, lorsqu'il-il vit le boulevard p√©riph√©rique de Chicago, il y a quatre mille ans? Il vit cela. Il dit : "Les chariots se cognent sur les places." Ainsi, le... Je suis all√© dans les vieux pays l√† o√Ļ ils avaient les-leurs rues, comme √† Oslo et √† divers endroits, il n'y a presque pas d'espace pour se promener, c'est juste assez large pour qu'un-un chariot puisse traverser la ville. Elles sont larges √† peu pr√®s comme d'ici jusqu'√† ce mur, c'est l√† la plus grande dimension de leurs rues. C'est juste assez spacieux pour laisser passer un chariot. Eh bien, voyez-vous, Nahum dit : "Elles se pr√©cipitent sur les places..." Il a dit aussi : "Ils courent comme des √©clairs." Ce sont ces voitures. "A les voir, on dirait des flambeaux." Ce sont leurs phares. Il a dit : "Ils chancellent dans leur marche." Ce sont les accidents. Ce proph√®te s'est √©lev√© au-del√† du temps; il a regard√© au loin sur quatre mille ans, et il a vu cela venir. Pensez-y! L'inspiration.

17 Mais nous sommes au temps de la fin, mes amis. C'est juste... Et c'est ce que dit l'Ecriture (puisque toutes ces choses arrivent), toutes les Ecritures sont juste ici, en ce temps m√™me de la fin. Et ce matin, je me disais que si Dieu nous venait en aide, nous relierons ces-certaines de ces choses, autant que nous le pourrions. Et puis ce soir, nous √©tudierons ce dernier √Ęge glorieux, celui de l'√©glise de Laodic√©e, comment il a re√ßu son message, mais continue √† s'√©teindre; ignorant son message, il tombe directement dans la ti√©deur de sorte que Dieu le vomit de Sa bouche. Vous voyez? En d'autres termes, cela Lui donne la naus√©e, rien que d'y penser. "Je te vomirai de ma bouche", dit-Il.

18 J'ai noté ici quelques passages auxquels je voudrais me référer ce matin. Mais je ne sais pas si ce serait trop de nous lever pour un petit mot de prière.

19 Notre Bienveillant P√®re c√©leste, nous sommes revenus ce matin en ce jour de sabbat. Et dehors, les gouttes de pluie commencent √† tomber et un vent glacial souffle; mais nous sommes si heureux d'avoir un toit au-dessus de nos t√™tes aujourd'hui, d'avoir un petit endroit, et m√™me une nation, o√Ļ nous pouvons venir adorer Dieu selon ce que nous dit notre conscience.

20 Nous voyons donc dans Ta Parole que cela ne va pas trop tarder encore, aussi Te demandons-nous, √ī P√®re, de nous oindre de fa√ßon sp√©ciale aujourd'hui pour que nous tirions le meilleur parti de ce qui est pour nous, et que nous soyons pr√©par√©s pour l'heure qui va venir et o√Ļ nous ne pourrons plus faire cela. Nous ne savons pas encore combien de temps il y aura, dans combien de semaines, de mois ou d'ann√©es, nous ne le savons pas, mais un jour nous ne pourrons plus le faire. Aussi, Te prions-nous, P√®re, de nous garder sous Ta conduite divine, que nos pens√©es reposent sur Toi, et que les m√©ditations de nos coeurs soient agr√©ables √† Tes yeux, √ī Seigneur!

21 Pardonne nos p√©ch√©s. Nous le demandons en Te les confessant, car nous avons p√©ch√© et nous nous sommes √©cart√©s de Ta voie. Et nous ne sommes pas dignes d'√™tre appel√©s les Tiens; fais de nous simplement des ouvriers que Tu as engag√©s, √ī Seigneur! Nous serons alors dispos√©s √† faire tout ce que Tu nous diras de faire, toute t√Ęche qui nous sera confi√©e. Nous serons dispos√©s √† l'accomplir, re√ßois-nous seulement dans Ton Royaume, √ī Seigneur, afin que nous puissions y travailler dans ces moments bien terribles auxquels le monde fait face.

22 Bénis-nous maintenant par Ta présence, enseigne-nous par Ton Saint-Esprit, et reçois la gloire par notre rassemblement ici. Car nous Te le demandons au Nom de Jésus. Amen!

23 Maintenant, j'aimerais... J'aimerais premi√®rement exprimer ma consid√©ration √† l'√©gard de chacun de mes amis que j'ai remarqu√©s ici ce matin. C'est si difficile le soir, parce que notre √©clairage vient de derri√®re ces penderies, et cela emp√™che de voir les gens. C'est assez difficile de voir d' ici √† la chaire le soir, et c'est pareil la journ√©e. Je vois beaucoup de nos amis qui viennent de diff√©rents coins du pays, et que je reconna√ģtrai mieux la journ√©e que la nuit. Et il y en a trop pour que j'essaie de les nommer tous, mais je veux que vous sachiez que je vous appr√©cie sinc√®rement. Et malgr√© toutes ces blessures et tout, que j'ai d√Ľ faire selon les Ecritures pour faire-pour apporter la V√©rit√©... Non que √ßa soit ce que je voulais, mais c'est ce que Dieu a √©crit ici qu'on devrait faire. Voyez-vous? Et c'est-c'est √ßa. Et malgr√© cela, je vois beaucoup de mes fr√®res qui font partie de ces organisations, etc., qui sont cependant assis juste ici avec moi; je vous appr√©cie donc vraiment, vraiment. Ma pri√®re est que Dieu vous b√©nisse donc et vous aide!

24 Et maintenant... [Le Fr√®re Stricker dit : "Fr√®re Branham!-N.D.E.] Oui, fr√®re? ["Si l'√©glise me permettait de parler au nom de tous ceux qui sont ici, je dirais que nous voudrions que vous sachiez que nous vous appr√©cions!] Merci, Fr√®re Stricker. [Et nous vous aimons.] Merci, Fr√®re Stricker. [Et nous prions que vous ayez la gr√Ęce de traverser ces choses par lesquelles vous aurez √† passer, et que nous puissions rester √† vos c√īt√©s.] Merci, Fr√®re Stricker! [L'assembl√©e dit : "Amen".-N.D.E.] Je vous remercie, √©glise, c'est si gentil de votre part de dire cela! J'appr√©cie vraiment beaucoup cela.

25 Quelqu'un parlait hier soir de... Je crois que c'est frère Fred qui m'a appelé pour me parler de la-la vision ou du songe qu'un frère avait eu et que j'ai raconté juste avant de m'en aller hier soir; il m'avait vu me tenir à la courbure de la terre, et un nuage noir roulait après moi. Je sais qu'il me suit. Mais cela... Aussi longtemps... Il-il ne pourra rien faire avant que Dieu ait terminé, et alors-alors je-je... il sera temps pour moi de partir. Ainsi...

26 Mais je-je pense à ce... ne pourrait jamais être grand. Non, je ne veux pas l'être. Vous voyez? Mais je pense au "Psaume de la Vie".
La vie des grands hommes nous rappelle à tous (voyez ce qu'ont fait Paul, Irénée, Luther, Wesley ou Martin, ce qu'ils ont fait) La vie des grands hommes nous rappelle à tous que
Nous pouvons rendre nos vies sublimes.
Et, laisser derrière nous, en partant,
Des empreintes de pas sur le sable du temps
Des empreintes de pas que peut-être un autre,
Naviguant sur l'océan de la vie.
(Après que je serai parti, vous voyez, parti)
Un frère abandonné et naufragé
(qui prendrait un de ces livres pour le lire)
En les voyant, puisse reprendre courage. (C'est ça)
Levons-nous donc, et agissons;
Le coeur prêt pour le combat (J'aime cela, pas vous?)
Ne soyez pas un troupeau stupide que l'on conduit,
(qui doit être conduit vers cela)
Mais un héros dans le combat! (Je-j'aime cela!)

27 Eh bien, mon petit frère Georges en avait un qu'il aimait, et je l'ai chanté à ses funérailles. Nous avions l'habitude... Je m'asseyais et je récitais "le Psaume de la Vie," vous savez, et lui s'asseyait et récitait "Franchir la barrière". Vous voyez? Vous avez entendu cela : Le coucher du soleil, et l'étoile du soir.
Et il y a un appel clair pour moi!
Et puisse-t-il n'y avoir aucun gémissement à la barrière
Lorsque j'entrerai en haute mer (Vous avez souvent entendu cela) ,
Car tout dehors se meut avec le temps et l'espace;
Les flots peuvent m'entra√ģner au loin,
Mais j'espère voir mon Pilote face à face,
Lorsque j'aurai franchi la barri√®re (Je suis s√Ľr qu'il L'a vu, quand il a franchi la barri√®re.)

28 Et alors, le mien était : En partant laisser derrière moi
Des empreintes de pas sur le sable du temps,
Afin que d'autres en les voyant puissent les suivre,
Prendre courage et continuer le voyage.

29 Car un jour glorieux, Jésus viendra (c'est ce que nous allons étudier ce matin), et alors, tout sera alors terminé.

30 Eh bien, je me disais ce matin, de peur que nous ne soyons pas en mesure, concernant ces messages des √©glises... Bon, peut-√™tre, si le Seigneur le permet, je pourrai avoir bient√īt une autre petite s√©rie de r√©unions sur : "La vraie et la fausse √©glise", partir de la Gen√®se et parcourir toute la Bible et aller jusqu'√† l'Apocalypse, ce que feront ces deux √©glises. Peut-√™tre aussi qu'un jour, si le Seigneur le permet, nous ferons construire l'√©glise afin que vous puissiez avoir un peu plus de places pour vous asseoir. Vous seriez surpris de savoir combien sont pass√©s et ont dit comme cela... ils passent par ici et voient que c'est vraiment plein, et alors ils s'en vont tout simplement. Vous voyez? Et ainsi, il... Nous n'avons pas de place!

31 Et comme peut-être quelques... Cet été, quand il fera chaud, ou quelque chose de ce genre nous pourrions avoir le gymnase du lycée ou quelque chose de ce genre. Ce sera bien d'étudier alors le livre de l'Apocalypse, ou quelque chose de ce genre, ou le Livre de Daniel, et de l'apocalypse et les relier ensemble pour pouvoir les comprendre.

32 Bon, nous ne devons jamais nous occuper du peuple juif. Les Juifs étaient...

33 Eh bien, comme je l'ai dit, dans le-dans l'√Ęge des t√©n√®bres qui s'est √©tal√© sur 1500 ans, la hi√©rarchie catholique, au moment o√Ļ elle s'√©tablit, unit l'√©glise avec l'√©tat et proclama que c'√©tait le post Mill√©nium. Ils pensaient qu'ils √©taient-qu'ils √©taient r√©ellement entr√©s dans le Mill√©nium, parce que l'√©glise avait re√ßu son vicaire, quelqu'un de comparable √† Christ, pour qu'il s'assoie sur un tr√īne; que l'√©glise et l'√©tat s'√©taient unis, que tout √©tait bien et que "le glorieux Mill√©nium √©tait en cours!" Ils y croient encore! Mais c'est une erreur, parce que le Mill√©nium ne peut venir, ne peut pas commencer sans la Venue de Christ.

34 C'est Christ qui introduit le Mill√©nium, Il est le Fils de la prosp√©rit√©; quand Il viendra, alors d√©buteront les mille ans. Et √† ce moment-l√†, l'Eglise aura d√©j√† √©t√© enlev√©e, et ensuite, Christ sera revenu. Rappelez-vous donc que quand... Quelle est la prochaine chose que nous attendons? L'enl√®vement de l'√Čglise!

35 Or, ne confondez pas l'enl√®vement de l'Eglise avec le jugement du Tr√īne Blanc. Car, lors de l'enl√®vement de l'Eglise, il n'y aura point de jugement. Voyez? Vous √™tes d√©j√† pass√©s en jugement juste ici-bas. C'est vrai, car ceux qui sont en Christ sont libres du jugement. J√©sus a dit : "Celui qui √©coute ma parole, et qui croit √† Celui qui m'a envoy√©, a la Vie √©ternelle et ne vient point en jugement, mais il est pass√© de la mort √† la Vie.

36 Comment parvenons-nous √† cela? Nous entrons en Christ et nous sommes baptis√©s dans un seul Corps (I Corinthiens 12), un seul Corps. Nous sommes baptis√©s dans le Corps de J√©sus-Christ, et Dieu a d√©j√† jug√© ce Corps. Il ne peut nous faire passer en jugement encore une fois, parce qu'Il a d√©j√† jug√© ce Corps. Et par la permission et la gr√Ęce de Christ, Il nous am√®ne en Lui. I Corinthiens 12. "Nous avons tous √©t√© baptis√©s dans un seul Esprit, pour former un seul corps..." Nous sommes libres de tout jugement, parce que Lui est d√©j√† pass√© par le jugement. Oh, n'√™tes-vous pas si reconnaissants pour Lui? Il a port√© notre jugement! Plus de jugement! Mais pour ceux qui refusent de venir en Lui, dans ce Corps, ce Corps mystique... Comment y entre-t-on? Par une poign√©e de main? Non! Par une lettre? Non! Par un quelconque bapt√™me d'eau? Non! "Nous avons tous √©t√© baptis√©s dans un seul Esprit (le Saint-Esprit) pour former ce Corps!"

37 Maintenant, rappelez-vous, ce matin, nous allons traiter cela d'une façon nette et claire. Vous êtes soit dans ce Corps, soit en dehors de ce Corps; il n'y a pas de position intermédiaire. Il n'existe pas de chrétiens assez bons. Alors-alors soit vous êtes chrétien, soit vous n'êtes pas chrétien! Il n'existe pas d'oiseau à la fois noir et blanc, ni d'homme à la fois ivre et sobre. C'est impossible. Soit vous êtes un chrétien, soit vous n'êtes pas un chrétien. Vous êtes soit en Christ, soit en dehors de Christ.

38 Eh bien, cela peut avoir l'air d'un enseignement. Je ne suis pas... Je suis loin d'√™tre un docteur! Mais l'enseignement tranche; c'est un don sp√©cial dans le... dans le Corps de Christ. Premi√®rement, il y a les ap√ītres, puis les proph√®tes, puis les docteurs, les √©vang√©listes et les pasteurs; cinq dons relatifs aux minist√®res dans le Corps. Et l'enseignement est l'un des dons de l'Esprit. Eh bien, je dois continuer p√©niblement mon chemin avec ce que je crois √™tre juste et essayer de l'apporter aux gens, √©tudier les Ecritures et les rassembler. Bon... Mais, seul celui qui est en Christ, dans le Corps de Christ, doit √™tre admis.

39 Maintenant, les trois premiers chapitres de l'Apocalypse traitent de l'Eglise. Les Gentils, les Juifs, les Ethiopiens, les Afrikaans, toute sorte de peuple dans le monde fait partie des Gentils pour former ce Corps : Noirs, Blancs, Bruns, tous. C'est un bouquet de fleurs, c'est vrai, que Dieu met sur Son autel, et il est fait de toutes les nations, races, langues et peuples.

40 Mais maintenant, quand vous quittez le troisi√®me chapitre (ces √Ęges de l'Eglise), Dieu revient et prend les Juifs, l'Eglise n'appara√ģt plus durant cette p√©riode. Il s'agit des Juifs. Et Dieu ne traite pas avec les Juifs en tant qu'individus; Il traite avec Isra√ęl en tant que nation, toujours en tant que nation.

41 Quelqu'un l'avait compris de cette mani√®re l'autre jour. J'ai re√ßu un tas de lettres au sujet de la "Religion hybride"; en effet j'ai fait une remarque l√† dans... La Bible dit qu'un enfant ill√©gitime, appel√© b√Ętard, ne pouvait entrer dans l'assembl√©e de l'Eternel pendant dix g√©n√©rations, ce qui fait que pendant 400 ans, un enfant ill√©gitime ne pouvait pas entrer dans l'assembl√©e de l'Eternel. Cela montre √† quel point cette hybridation √©tait une mauvaise chose. Il s'agissait d'une femme qui laissait un autre homme courir avec elle dans le but d'avoir un enfant; en effet; cet enfant √©tait un hybride, il ne vient pas de son p√®re, mais d'un autre homme. Vous voyez? Et la chose √©tait si mauvaise devant Dieu qu'il fallait dix g√©n√©rations pour effacer cela de nouveau devant Dieu.

42 Mais cela ne s'applique pas √† cet √Ęge-ci. Aujourd'hui, on a la nouvelle naissance. Ils ne... En ce temps-l√†, ils n'avaient qu'une seule naissance, c'√©tait la reproduction m√™me par le sexe. Nous avons maintenant cette nouvelle naissance qui est spirituelle, elle √©limine tous les d√©chets. Nous sommes de nouvelles cr√©atures en Christ J√©sus, n√©es de nouveau de l'Esprit de Dieu : De nouvelles cr√©atures! Le terme "cr√©ature", si quelques braves √©rudits ici pr√©sents le comprennent (sinon, vous pouvez chercher cela), le terme "cr√©ature" vient du mot grec : "nouvelle cr√©ation". Oh, de m√™me que vous √™tes ici une cr√©ature n√©e par le sexe, de m√™me vous √™tes une nouvelle cr√©ation n√©e par une naissance c√©leste, de... un homme nouveau, de la nouvelle cr√©ation de Dieu. La nouvelle cr√©ation, c'est une naissance. Mais il faut qu'il y ait une naissance. Tout comme la naissance naturelle est n√©cessaire, la naissance spirituelle est tout aussi n√©cessaire que l'est la naissance naturelle.

43 Un jeune couple peut se marier et dire : "Notre premier petit gar√ßon, nous l'appellerons John." S'il ne na√ģt pas, il n'y aura jamais de John. C'est tout! De m√™me, vous pouvez... Peu importe combien d'id√©es mythiques vous b√Ętissez sur le Ciel, notamment combien c'est glorieux l√†-bas, si vous n'√™tes pas n√© de nouveau, vous n'y serez pas. C'est tout! Vous voyez? Il doit en √™tre ainsi, parce que √ßa doit √™tre une naissance. Dieu a √©tabli Ses lois, et tout fonctionne selon Ses lois. Vous voyez?

44 Bien, dans le... ces... Il y a un reste des Juifs qui doit être sauvé; nous allons étudier cela premièrement, parce que cela place... Eh bien, il y a toujours trois catégories de personnes, tout le temps. Et gardez-gardez bien cela à l'esprit! Ce sont : les-les croyants, les soi-disant croyants, et les incrédules. Toutes ces trois catégories. Et il y a les Juifs, qui ont été retranchés afin qu'il nous soit donné une opportunité; il y a l'église tiède, et il y a l'Eglise remplie de l'Esprit.

45 Autrefois, Charlie Bohanon √©tait pr√©sident de... ou plut√īt directeur des r√©gions du sud de la "Public Service Company" o√Ļ je travaillais pour eux. Je n'√©tais encore qu'un adolescent, et j'√©tudiais les Saintes Ecritures. Il me dit : "Billy, n'importe qui... Il dit : "Jean devait avoir mang√© du poivre rouge et il doit avoir eu un cauchemar l√† sur le... sur l'√ģle de Patmos."

46 Je répondis : "M. Bohanon, vous ne devriez pas dire cela!" Il était mon patron, le directeur.

47 Il dit : "Eh bien, qui au monde pourrait comprendre cela?"

48 Je répondis : "C'est compris... Ce sera compris quand le Saint-Esprit sera disposé à le révéler!" C'est vrai.

49 Et il dit : "Oh ! la la! dit-il, j'ai essay√© de lire cela, et mon pasteur a essay√© de lire cela, il dit, nous nous sommes mis dans un affreux p√©trin. Il dit: "Nous voyions la-l'Epouse qui se tenait sur le Mont Sina√Į!" Vous voyez? Et il ajouta : "Puis nous voyions l'Epouse avec le dragon qui crachait de l'eau de sa bouche, pour faire la guerre au reste de la post√©rit√© de la femme. Nous voyions l'Epouse l√†-haut dans le Ciel, toutes les trois choses au m√™me moment!" Je r√©pondis : "C'est parce qu'il n'y avait pas d'entendement spirituel." Vous voyez?

50 Il dit : "Eh bien, les voilà, toutes les trois choses au même moment!"

51 Je dis : "Oui, bien s√Ľr, mais les choses ne sont pas pr√©sent√©es comme cela. Vous voyez? Vous appelez "Epouse" les cent quarante-quatre mille, ce qu'ils ne sont pas; ce sont les Juifs. Et celle vers qui le dragon crachait de l'eau de sa bouche pour lui faire la guerre, c'√©tait le reste, le reste de la post√©rit√© de la femme, qui gardait les commandements et qui avait le t√©moignage de J√©sus. Mais l'Epouse √©tait dans la Gloire." Vous voyez?

52 Les cent quarante-quatre mille, au chapitre 14 de l'Apocalypse, se tenaient sur le Mont Sina√Į. C'est tout √† fait vrai. Ils avaient le Nom de leur P√®re √©crit sur leur front. C'est tout √† fait exact! Les Juifs, le reste des Juifs...

53 Et ensuite, voici venir le dragon, la hi√©rarchie romaine. En effet, l'Eglise avait √©t√© enlev√©e et √©tait dans la Gloire, au souper des Noces pour trois ans et demi. Puis le dragon... Vous voyez, le dragon, c'est toujours Rome, le dragon rouge. Maintenant, pour que vous en soyez bien certains, dans-dans Apocalypse 12 : le dragon fut irrit√© contre la femme qui devait donner naissance √† l'Enfant m√Ęle qui doit pa√ģtre toutes les nations avec une verge de fer, et il cracha de l'eau de sa bouche et-ou-ou plut√īt pour faire la guerre au reste de la post√©rit√©. Mais d'abord, le dragon rouge se tenait devant cette femme. D√®s que cette femme mettrait au monde cet enfant, il d√©vorerait cet enfant aussit√īt qu'il viendrait au monde. Il se tenait donc devant l'√©glise isra√©lite (la femme Isra√ęl) pour d√©vorer son Enfant (J√©sus) d√®s qu'Il na√ģtrait? Rome! H√©rode proclama que-que l'on devait tuer tout enfant de deux ans et moins, un massacre au cours duquel tous les enfants h√©breux furent tu√©s √† travers le pays. C'est exactement ce que fit Pharaon pour mettre la main sur Mo√Įse qui √©tait le type de J√©sus : il massacra tous les enfants, mais le manqua! Oh, oh, oh, Dieu sait comment cacher les gens!

54 Oh, n'êtes-vous pas heureux d'être cachés? Oh, un lieu de refuge! La Bible dit : "Car vous devez vous regarder comme morts, et votre vie en Christ, cachée en Christ, et scellée par le Saint-Esprit." Le diable ne peut pas vous trouver, même s'il le devait. Il ne le peut absolument pas, vous voyez? Vous êtes cachés en Christ, considérez-vous comme morts! Et vos vies sont cachées en Christ, cachées en Dieu par Christ et scellées par le Saint-Esprit.

55 Eh bien, maintenant, ce reste, c'étaient les vierges endormies. C'est contre elles qu'il crachait de l'eau de sa bouche pour faire la guerre au reste de la postérité de la femme. Maintenant, qu'est-ce qu'un reste? Eh bien, c'est là que vous-que vous devez donc les unir. Il y a une église qui est l'église naturelle.

56 Je vais... Peut-être que je pourrais faire un dessin ici et rendre cela un peu plus clair. Eh bien, Frère Neville, si je prends un peu de votre temps, pardonnez-moi simplement! [Frère Neville répond : "Amen! Je n'en ai pas."-N.D.E.]

57 Eh bien, il y a le... Maintenant, vous vous rappelez qu'il y a quoi? L'incroyant. Je vais appeler "I-C", l'incroyant, c'est donc le pécheur. Et il y en a un autre qui est le formaliste, je vais l'appeler "F-O", l'église formaliste. Et puis, il y en a un autre qui est l'Eglise sauvée, "S-A", l'Eglise sauvée. Eh bien, gardez-les toujours présents à l'esprit!

58 Or, dans cette Eglise sauvée, il y a deux catégories, dans cette église juste ici et juste ici, qui étaient représentées en type par Christ : l'une c'est la vierge endormie, et l'autre, c'est celle qui avait de l'huile dans la lampe. Maintenant vous tous... Combien se souviennent de l'histoire? Nous allons y arriver dans un instant.

59 Eh bien, d'abord avant de faire cela, nous allons aborder les cent quarante-quatre mille d'Apocalypse 7, afin que ce soit vraiment bien compris. Vous devez donc vous en souvenir! Et vous qui prenez des notes, Apocalypse 7...

60 Prenons un peu notre temps (Et-et vous-vous n'allez pas baptiser avant-avant... Après la réunion de ce matin? D'accord!). Nous allons... Je vais essayer de poser ma montre là pour surveiller l'heure, pour que nous puissions sortir. Eh bien, nous avons-nous avons donc près de deux heures, que le Seigneur nous aide à faire cette étude. ... Après cela...

61 Maintenant, nous... Le chapitre 6 traite de-du cheval blanc qui est le Saint-Esprit qui partit en vainqueur et pour vaincre. Puis, vint le cheval p√Ęle, la mort, et le s√©jour des morts l'accompagnait. Et chacun de ces cavaliers sur les chevaux...

62 Maintenant, "Apr√®s cela," apr√®s cette grande destruction. Premi√®rement, Il y eut, le Saint-Esprit qui parcourait la terre "en vainqueur et pour vaincre", puis vint celui du temps de la grande famine : "une mesure de bl√© pour un denier, et deux mesures d'orge pour un denier, et tout; mais ne fais point de mal √† mon huile et √† mon vin", et ainsi de suite jusqu'√† ce qu'Il ouvrit ces-ces Sceaux. "Apr√®s cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre, ils retenaient les quatre vents, afin qu'il ne souffl√Ęt point de... sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. Et je vis un autre ange qui descendait du c√īt√© du soleil levant et qui tenait le sceau du Dieu vivant; il cria d'une voix forte aux quatre anges √† qui il avait √©t√© entendu-donn√© de faire du mal √† la mer et √† la terre, Et il dit: Ne faites point de mal √† la terre, ni √† la mer, ni √† l'arbre, jusqu'√† ce que nous ayons marqu√© du sceau le front des serviteurs de notre Dieu."

63 Maintenant, rappelez-vous que les serviteurs ont toujours été... les serviteurs de Dieu, ce sont les Juifs. Abraham était Son serviteur. Le Gentil n'est pas un serviteur, c'est une Epouse, il est un fils. Voici le fils, l'Eglise. Les Juifs sont les serviteurs. Oh, si seulement vous pouviez... si seulement nous avions du temps de passer ces mots au peigne fin! Je le fais souvent là dans la pièce, examinant la chose d'un bout à l'autre à l'aide des références, et je saisis la chose. Les Juifs sont des serviteurs. Si je m'arrêtais ici pour prendre tout ce temps à parler sur le "serviteur", je ne saurais pas examiner les autres points. Voyez-vous? Ainsi, rappelez-vous, examinez cela à travers la Bible; et vous verrez que le Juif est le serviteur de Dieu.

64 Quel beau parallèle nous pouvons établir ici, si nous voulons bien revenir à Ezéchiel 4! Nous verrons qu'Il dit : "Quelque chose de semblable est-il déjà arrivé?" Il regardait les hautes murailles, et ce faisant, il vit les abominations commises dans la ville. Et là s'avancèrent-quatre hommes s'avancèrent, leurs instruments de destruction à la main. Ils s'avançaient pour tout détruire dans la ville de Jérusalem.

65 Avant qu'il... qu'ils ne commencent à détruire, ils furent retenus, arrêtés, car Un autre vint, habillé de blanc et portant une écritoire à la ceinture. Combien ont déjà lu cela? Ezéchiel 4. Il portait donc cette écritoire à la ceinture et Il était habillé de blanc; Il dit : "N'entrez pas dans la ville, ne détruisez rien jusqu'à ce que vous ayez premièrement marqué du sceau le front des serviteurs de Dieu." Alors, Il S'avança, et scella (il est même dit) les petits enfants et tout. Il les scella.

66 Et ensuite, ceux qui avaient les instruments de destruction à la main, les quatre s'avancèrent, y entrèrent et détruisirent carrément tout, sans pitié. Ils massacrèrent les hommes, les femmes, les enfants, tout ce qui n'avait pas le sceau apposé par le premier Homme qui avait l'écritoire. Et le grand...

67 Eh bien, cela s'est pass√© quelques jours apr√®s que notre Seigneur les en eut avertis dans Matthieu 24, disant : "Lorsque vous verrez J√©rusalem investie par les arm√©es, ne laissez... ne descendez pas du toit, ou plut√īt que celui qui est dans les champs ne retourne pas chercher son manteau, mais qu'il aille en Jud√©e." Jos√®phe nous d√©crit comment ils s'enfuirent. Et seuls ceux qui avaient √©cout√© les Paroles du Seigneur J√©sus √©chapp√®rent. Et quand, ils ont vu les arm√©es investir... et Titus en 96 ap. J.C., quand ils ont vu Titus assi√©ger les murailles de J√©rusalem et les cerner tous l√†-dedans, ils mang√®rent l'herbe des arbres. Ils mang√®rent l'√©corce-l'√©corce des arbres, ils mang√®rent l'herbe des champs; ils firent certainement bouillir les enfants les uns des autres et les mang√®rent. On les affama, les gardant l√†-dedans, et pour finir, ils se ru√®rent l√† et les massacr√®rent jusqu'√† que le sang s'√©coula par la porte comme une-comme un √©tang qui se vide, des flots de sang coul√®rent par la porte. Ils incendi√®rent e temple, d√©molirent ses murailles, et cela est rest√© ainsi jusqu'√† ce jour.

68 Et le musulman d'Omar a √©t√© √©rig√© √† l'endroit o√Ļ √©tait le temple. J√©sus en a parl√© dans Matthieu 24. Il a dit : "Lorsque vous verrez l'abomination de la d√©solation, dont a parl√© le proph√®te Daniel, dont il a parl√©, √©tablie sur le lieu saint"... Puis entre parenth√®ses il dit : "Que celui qui lit fasse attention!" Voyez? Quand vous verrez l'abomination, la souillure du musulman d'Omar, l√† o√Ļ √©tait autrefois le lieu saint..." Et aujourd'hui, le musulman se tient sur l'emplacement exact du lieu saint, √† l'emplacement m√™me du temple. Le musulman mahom√©tan est l√†, comme J√©sus l'a dit et comme Daniel l'a dit, et J√©sus a confirm√© qu'il en sera ainsi.

69 Voyez comment ces prophètes, ainsi que Dieu, prédisaient là ces choses, frères! Cela devrait nous faire dresser les cheveux de la nuque, de savoir que nous sommes au temps de la fin! Nous sommes à la fin! Il ne reste plus rien. Toutes ces choses qui se passent exactement comme Il l'a dit, eh bien, cela devrait nous encourager et nous préparer. Il a dit, Jésus nous a avertis en disant : "Quand vous verrez ces choses arriver..." Comme nous l'avons déjà dit, Il dit : "Levez la tête, parce que votre rédemption approche!" .

70 Et à quoi nous servirait-il de gagner le monde entier? Nous allons le perdre de toute façon! On ne peut pas gagner de cette façon. Il n'y a qu'une façon de vaincre, c'est par Christ. Prenez Christ, alors vous serez certains de vaincre! Vous devez partir d'ici; peut-être que vous partirez avant la fin de ce service; peut-être que vous partirez avant le coucher du soleil, ce soir, peut-être que vous partirez avant qu'il ne se lève le matin; avant dimanche prochain, il se peut tous on soit parti! On ne sait pas quand on va partir, mais vous savez que vous devez partir. Alors, n'est-ce pas une folie de remettre cela à plus tard? Vous-vous errez, vous-vous "flirtez" avec la mort!

71 C'est comme la glissade sur un vieux toboggan. Quand on montait sur un toboggan, qu'on tournait autour de ce truc, on voyait comment on s'en approchait, et soudain, avant qu'on ne s'en rende compte, c'était la glissade! C'est de cette manière que cela arrive, vous glissez simplement ici et là! Vous ne savez à quel instant quelque chose vous fera basculer, et vous serez parti : un arrêt cardiaque, un accident d'automobile, il survient simplement quelque chose et vous êtes mort. Alors, votre destination éternelle est là, juste devant vous. Pensez-y, mes amis!

72 "Lorsque vous verrez l'abomination de la d√©solation... √©tablie en lieu saint..." Eh bien... Ainsi, √† l'√©poque o√Ļ vint Titus, apr√®s que J√©sus fut parti, le Saint-Esprit √©tait cet Homme portant l'√©critoire √† Son c√īt√©. Il parcourut J√©rusalem et mit une marque sur les gens. Et maintenant, membres d'√©glises, je voudrais vous faire remarquer quelque chose. Et vous pr√©tendez avoir le Saint-Esprit? Lui a dit : "Ne scelle aucun d'eux sauf ceux qui soupirent et g√©missent √† cause des abominations qui se commettent dans la ville!" Or, o√Ļ est cette personne qui porte un tel fardeau pour le monde et sa condition actuelle?

73 Ils disent : "Je suis méthodiste, je suis baptiste, presbytérien." Alors, qu'est-ce que ça change?

74 Oh, ils n'ont pas cette tendresse, ce fardeau constant pour les √Ęmes perdues. Ne laissez jamais rien s'√©lever et susciter de l'amertume dans votre √Ęme! Peu importe si l'on vous traite mal ou quoi que ce soit, ne... jamais! Ne vous rendez pas coupable de laisser cette chose s'ancrer dans votre √Ęme! Cela attristerait le Saint-Esprit et L'√©loignerait de vous. C'est certain!

75 Je me souviens avoir dit ici, il y a deux ou trois ans, quelque chose de faux. Un avocat m'avait appelé et j'y suis allé, et... Ma femme était là. Je... J'avais mal à la tête, il me semblait qu'elle allait éclater, et je-je suis allé derrière. On appela au téléphone, et on dit : "Dites-lui de venir cet après-midi." Meda me dit : "C'est l'avocat!" Je me suis éclipsé par la porte, j'ai dit: "Dis-lui que je ne suis pas ici!"
Elle m'a dit : "Bill!"
J'ai répondu : "Dis-lui que je ne suis pas ici pour le moment." Et je suis sorti.

76 Je suis donc sorti, mais je me sentais réellement mal, puis, je suis rentré. Elle lui avait répondu, mais je voyais bien que cela lui avait fait mal.

77 Je suis sorti pour aller prier pour... Un homme était venu, son enfant était malade. A peine avais-je posé ma main sur ce bébé pour prier pour lui, que Quelque chose me dit : "Tu es un hypocrite." Vous voyez? "Tu sais ce que tu as fait!"

78 Alors j'ai dit : "Monsieur, je ne suis pas digne de prier pour votre bébé. Voyez-vous, le Saint-Esprit est attristé en moi, et il ne me servira à rien d'imposer les mains au bébé. Attendez-moi jusqu'à ce que je sois allé mettre quelque chose en ordre."

79 Je suis allé et j'ai parlé-parlé à mon avocat; j'ai dit : "Je-j'ai mal agi."

80 Il m'a dit : "Je vous croyais parti."

81 J'ai répondu : "Non." J'ai dit : "C'était... J'ai fait dire quelque chose de faux à ma femme, ai-je dit, je suis-je suis désolé, je-je ne-je ne voulais pas faire ça." J'ai dit : "Voulez-vous me le pardonner?"

82 J'ai aussi demandé à ma femme de me pardonner cela.

83 Puis, je suis retourn√© l√†-bas, √† Green's Mill. C'√©tait en juillet. Oh! il faisait tr√®s calme dans les bois, et j'ai pri√© tout l'apr√®s-midi dans la grotte. Puis, je suis sorti et je suis mont√© sur un rocher; je pouvais voir au loin les collines, c'√©tait si beau! Les feuilles et tout √©taient calmes. C'√©tait un apr√®s-midi d'√©t√© aux environs de cinq, six heures. Il ne se passait rien, c'√©tait une journ√©e tr√®s calme et tr√®s chaude. Et j'ai dit : "P√®re c√©leste, une fois, Tu as gard√© Mo√Įse dans le rocher, et Tu es pass√© pr√®s de lui." J'ai dit : "Si Tu me pardonnes le mal que j'ai fait, pourrais-Tu encore passer et me laisser Te voir?" Alors, l√†-bas, vers ma gauche, sur la pente de la colline, un petit tourbillon s'est mis √† souffler tout doucement dans les feuilles; il est descendu tout juste √† c√īt√© de moi, comme √ßa, et il est all√© directement dans la for√™t. J'ai pleur√© comme un petit enfant.

84 Je suis redescendu et j'ai dit : "Je sais maintenant que mon péché est pardonné!" Vous voyez?

85 Vous voyez? Ne laissez jamais venir en vous une racine d'amertume. Vous voyez? Quoi que l'on vous ait fait, laissez-que Dieu reste simplement là à l'intérieur, afin de vous garder de tout mal.

86 Eh bien, ces chrétiens qui avaient reçu l'avertissement de Christ (observez donc, c'est un type de ce dont nous parlons ce matin) ces chrétiens qui avaient reçu cet avertissement sortirent de Jérusalem, car ils savaient que la chose était sur le point d'arriver.

87 Maintenant, voyez les membres d'églises, le type de ceux qui allaient à l'église, qui se contentaient de se joindre à l'église. Tous dirent : "Oh, une armée approche, c'est la guerre! Allons prier dans la maison du Seigneur!" Mais c'était trop tard! Cela ne servit pratiquement à rien! Voyez?

88 Par contre, les disciples tinrent compte de l'avertissement, ils savaient ce que Jésus avait dit, et ils échappèrent. (Un historien rapporte que ceux qu'on appelait des cannibales, dit-il, avaient mangé le corps de-de cet homme appelé Jésus, qui guérissait les gens." Voyez? Ils prenaient la communion, vous voyez. Il ne... Il ne savait pas ce que c'était, voyez-vous, car c'était un homme charnel et non un croyant. Ce n'était qu'un historien.) Et il... Ces gens échappèrent à la colère qui vint sur la terre.

89 Eh bien, vous voyez, et toute J√©rusalem fut alors d√©truite. Eh bien, cela... Ceci fait donc un parfait parall√®le avec Apocalypse 7. Maintenant, √©coutez bien! Depuis l'√©poque du si√®ge de J√©rusalem par Titus, il n'y a pas eu dans l'histoire du monde une p√©riode pendant laquelle le monde entier fut en guerre jusqu'en 1914. Maintenant suivez attentivement. Eh bien... C'est l√† que M. Rutherford est mal parti, j'en suis s√Ľr, juste l√†. Maintenant, observez: "Et apr√®s cela, je vis un autre ange deb... quatre anges debout aux quatre coins de la terre... (ils se tiennent debout comme ceci, aux quatre coins de la terre) ... ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu'aucun vent ne souffl√Ęt sur la terre... (Eh bien, tout le monde sait ce que les vents signifient dans la Bible : ils repr√©sentent la guerre, la lutte. Le diable est la puissance et le prince de l'air) ... et ils retenaient les quatre vents... afin qu'il ne souffl√Ęt point de vent sur la terre, ni... la mer. Et je... un autre ange qui descendait du c√īt√© du soleil levant... (d'o√Ļ J√©sus viendra) ... et qui tenait le sceau du Dieu vivant au front-√† la main; il cria d'une voix forte aux quatre anges (qui allaient d√©truire le monde, disant) ... √† qui il avait √©t√© donn√© de faire du mal √† la terre et √† la mer, Et il dit : Ne faites point de mal √† la terre, ni √† la mer, ni aux arbres, jusqu'√† ce que nous ayons marqu√© du sceau le front des serviteurs de notre Dieu."

90 Eh bien, Dieu n'est pas dans le temps. Il est éternel. Nous mesurons à l'aide du temps; tout ce que nous connaissons, ce sont les pouces, les carrés, les kilomètres, etc. Dieu est éternel. Il n'a ni commencement ni fin. Vous voyez, Il est-Il est éternel.

91 Eh bien, en 1914, le monde entier marcha contre l'Allemagne pour une guerre mondiale; c'est vrai, le monde entier, dans une guerre mondiale. Et l'avez-vous remarqué? C'était étrange.

92 Je voudrais que mon cher ami ici présent, le père de frère Wood, comprenne bien cela. Voyez-vous, il était... Il est un témoin de Jéhovah converti. Voyez?

93 Ainsi donc, ce... Tous se mirent donc en guerre. Vous vous en souvenez bien, c'était en 1914. Bien, (c'est juste dans "The Decline of the World's War" dont je possède la collection; tome II, à peu près à la page 44), n'est-ce pas bizarre qu'on ne sache pas jusqu'aujourd'hui qui a arrêté cette guerre? Kaiser Wilhem dit qu'il n'avait jamais ordonné une chose pareille. Mais, elle s'arrêta tout à coup, sans que personne sache pourquoi. Ils se battaient, et alors arriva le... au front et tout......?..... vint et "Tout est terminé, la guerre était finie!" Et le traité de paix fut signé avant qu'ils aient compris ce qui se passait.

94 Eh bien, il faudrait évidemment un jour ou deux pour bien expliquer tout cela. Ces gens ne comprirent pas, mais contentons-nous de toucher les points principaux. C'est Dieu qui arrêta cela afin d'accomplir Sa Parole! C'est cet ange qui l'arrêta. Ces anges étaient venus avec des instruments de destruction. Pourquoi? Pour détruire le monde entier. Mais un autre Ange dit : "Attendez un instant! Ne faites pas cela, il nous faut d'abord marquer du sceau le front des serviteurs de notre Dieu."

95 C'√©tait juste au d√©but de la Pentec√īte, vers 1906, 1914, √† cette √©poque-l√†. Combien d'entre vous savent... Y a-t-il ici un vieux pentec√ītiste qui se souvienne de ce temps-l√†? Certainement! C'√©tait dans les premiers jours, quand le Saint-Esprit commen√ßait √† peine √† descendre, et que les gens commen√ßaient √† recevoir le Saint-Esprit, √† parler en langues, √† prier pour les malades, etc., cela venait √† peine de commencer, ou plut√īt juste entre ces deux √Ęges-ci, exactement comme cela √©tait annonc√©, c'√©tait la vraie Eglise. Puis les pentec√ītistes accept√®rent les d√©nominations, les Assembl√©es de Dieu, et-et l'Eglise de Dieu, etc. Puis, ils s'engag√®rent dans les "ismes", exactement comme ils le font aujourd'hui. Ainsi, c'est... Nous sommes √† la fin de l'√Ęge, vous voyez? Tout se dirige vers la fin, tout se pr√©cipite droit vers la fin.

96 Bon, en ce qui concerne ces, les quatre... Remarquez qu'elle a pris fin le-le 11 novembre, √† 11 heures du matin; le onzi√®me mois de l'ann√©e, le onzi√®me jour du mois, et √† la onzi√®me heure du jour. Vous souvenez-vous alors de ce que J√©sus a dit √† ce propos? "Les gens sont all√©s travailler dans la vigne √† une certaine heure; l'un a re√ßu un denier, puis un autre est venu." Il y avait ceux de la onzi√®me heure. Etait-ce vrai? Voil√†! Ceux de la onzi√®me heure avaient √©t√© retenus. Maintenant, c'est le temps o√Ļ les Juifs entrent et se rassemblent pour former une nation. Ils ont √©t√© dispers√©s dans le monde entier, jusqu'en Iran et dans diff√©rents lieux o√Ļ l'on n'avait m√™me jamais su que J√©sus √©tait venu sur la terre, l√† o√Ļ on ne sait rien du Nouveau Testament ou de quoi que ce soit.

97 Et maintenant, vous pouvez voir dans le magasine "Look", et dans "Life", dans lesquels on publie les photos de ces gens qui retournent. J√©sus n'a-t-Il pas dit : "D√®s que vous voyez le figuier bourgeonner..." Les Juifs ont toujours √©t√© repr√©sent√©s par le figuier. "Cette g√©n√©ration ne passera point que tout cela n'arrive." Et maintenant, ils sont d√©j√† de retour, ils sont d√©j√† une nation, ils ont leur propre monnaie, leur propre drapeau et tout, et ils sont reconnus aux Nations Unies. Ils sont une nation. Elle est √©tablie! Elle est pr√™te! Eh bien, pr√™te √† quoi? Au scellement des cent quarante-quatre mille d'Isra√ęl (Eh bien, nous y arriverons dans un instant). Ces Juifs-l√†, et non la bande de Wall Street qui a toujours trich√© et vol√© et toute autre chose! Je veux parler ici de v√©ritables Juifs, des Juifs fid√®les et sinc√®res qui sont l√†-bas et qui observent les commandements de Dieu.

98 Maintenant, les vrais Juifs se rassemblent de nouveau en Palestine, exactement comme le proph√®te l'avait dit : De m√™me, Isma√ęl et Isaac qui, n'ayant jamais pu se supporter, se battent toujours; il est dit qu'ils seraient l√† dans les derniers jours, et c'est l√† qu'ils se sont √©tablis. Isma√ęl est ici, et √† environ un p√Ęt√© de maisons plus loin, c'est Isaac; et les deux groupes (les mahom√©tans et les juifs) se battent sur une zone neutre.

99 Pour voir maintenant si oui ou non le message que nous avons est reli√© avec ces choses... A l'heure m√™me o√Ļ, par une signature, Isra√ęl √©tait reconnu comme nation, √† cette heure-l√† m√™me, le m√™me jour, le m√™me mois et tout, j'√©tais √† Green's Mill en Indiana lorsque cet Ange m'apparut et m'envoya dans le champs avec ceci. Apr√®s qu'Il m'eut rencontr√© √† la rivi√®re et qu'Il m'eut dit ce qui arriverait, Il m'envoya onze ans plus tard, √† l'heure m√™me o√Ļ Isra√ęl √©tait reconnu comme nation, je recevais ma commission. Tout cela est reli√©.

100 Vous voyez, l'Ange du Seigneur est sur la terre maintenant. Voyez-vous, Il va ça et là, préparant toutes choses pour la Venue du Seigneur. Ce sont les mêmes anges qui avaient eu vent du péché lorsqu'ils sont descendus à Sodome, et ils ont trouvé... ont dit : "Nous sommes descendus pour voir si ce que nous avons entendu est ainsi."

101 Vous en souvenez-vous? Et un ange descendit à... un autre resta avec Abraham, l'élu. Sodome était en bas, et Lot était dans Sodome; et deux anges y descendirent, prêchèrent les gens, et firent sortir ce petit groupe minuscule, la vierge endormie. Vous voyez? Bien! Mais un Ange resta avec Abraham. Ces anges prêchèrent là (un Billy Graham et les autres) et les firent sortir.

102 Mais l'Ange qui √©tait assis en compagnie d'Abraham avait le dos tourn√© √† la tente, et Il dit : "Abraham, o√Ļ est Sara, ta femme?" Comment savait-Il qu'elle √©tait mari√©e-qu'il √©tait mari√©? Comment savait-Il qu'il avait une femme? Et comment savait-Il qu'il-qu'elle s'appelait Sara? Il r√©pondit : "Elle est dans la tente, derri√®re Toi."

103 Il lui dit : "Eh bien, JE t'ai fait une promesse." "JE"... Vous voyez qui est l'Ange?" "JE t'ai fait une promesse. JE te visiterai, et à cette même époque, Sara aura cet enfant."

104 Sara, dans la tente derrière Lui, rit en elle-même. Et l'Ange, le dos tourné, dit : "Pourquoi Sara a-t-elle ri?" Vous voyez le signe qu'Il donne à L'Eglise élue?

105 Vous voyez le signe qu'ils ont eu à Sodome?

106 Voilà de nouveau nos trois catégories de gens, nous les retrouvons encore.

107 Nous avons un... ces grands minist√®res qui parcourent le monde... Lorsque Billy Graham re√ßut le Saint-Esprit, il ne put monter ici. Son champ de moisson est l√†, et il le reconna√ģt, et Dieu le maintient l√†. Vous voyez? Avec cette pr√©dication intellectuelle et les choses qu'il entend ici, il essaie n√©anmoins de secouer Sodome, de la secouer ou plut√īt d'accorder la gr√Ęce √† cette vierge endormie. Vous voyez?

108 Mais ici, il y avait Abraham et son groupe, et Jésus dit : "Ce qui arriva du temps de Sodome arrivera pareillement à la venue du Fils de l'homme."

109 Voyez-vous, ces anges seront ici sur terre, faisant la même chose. Voyez? C'est pourquoi Billy va chez les baptistes, et tout. C'est ce qu'il doit faire. Voyez-vous, Jack Schuller, et tous ces grands hommes-hommes qui sont des revivalistes, ils doivent l'être, parce qu'ils-qu'ils sont en train de les secouer. Ils ne firent jamais de miracles là-bas; un peu, comme ces gens qui furent frappés d'aveuglement. Mais c'est la prédication de l'Evangile qui rend les gens aveugles. Voyez? C'est la Bible qui le dit.

110 Mais cette Personne-ci avait accompli des signes, des signes surnaturels en présence d'Abraham et de son groupe, qui est l'Eglise élue.

111 Eh bien, en 1914, le monde est entr√© en guerre; il n'a jamais √©t√© en paix depuis lors, mais il est constamment ballott√© et de plus en plus, et c'est encore exactement le cas aujourd'hui. Et que faisaient-ils? Ils retenaient (√Ē Dieu, soit mis√©ricordieux), Ils retenaient cette grande chose que j'ai vue en vision (tout cela va vers la destruction), ils retenaient la puissance atomique, ils retenaient les guerres de peur que les gens ne se d√©truisent eux-m√™mes avant que cette chose vienne, avant qu'Isra√ęl soit retourn√© et se soit rassembl√©. Et alors, le message ira vers Isra√ęl qui sera scell√© de ce Sceau du Saint-Esprit. Vous voyez? Apr√®s que les Gentils seront appel√©s √†... Le peuple sera appel√© √† sortir √† cause de Son Nom, et c'est dans cet √Ęge-ci qu'ils sont appel√©s. Ensuite, Isra√ęl seul recevra un Message de trois ans et six mois.

112 Daniel l'a dit, il a dit qu'il y aura, certainement. "Il y a 70-ou-ou plut√īt sept ann√©es furent proph√©tis√©es pour eux, ce qui restait encore pour le salut des Juifs." Il dit : "Le Messie, le Prince qui est Christ, viendra proph√©tiser au milieu de ces 70 ans, ou plut√īt sept ans, Il sera retranch√©." J√©sus pr√™cha pendant trois ans et demi et fut retranch√©, et le sacrifice quotidien fut supprim√©, selon ce que Daniel avait dit. Bien!

113 Et ensuite, un laps de temps est donn√© aux Gentils, et ils viennent jusque dans cet √Ęge-ci. Apr√®s, il reste encore trois ans et demi pour les Juifs. Maintenant, si nous allons dans Apocalypse 11, nous allons nous retrouver tout √† fait √† la fin (l'Eglise n'appara√ģt plus jusqu'au chapitre 19 de l'Apocalypse). Mais √† la fin de cela, Elie et Mo√Įse reviennent pr√™cher aux Juifs. Ce sont deux hommes oints de cet Esprit, ou peut-√™tre eux-m√™mes en personne; ils ne sont pas morts. Alors, on les tue et on les √©tale dans la rue appel√©e "Sodome", l√† o√Ļ notre Seigneur a √©t√© crucifi√© : "J√©rusalem". Et apr√®s trois jours, eh bien, la vie, l'Esprit de Vie entra en eux, ils se tinrent debout, ils ressuscit√®rent, et furent enlev√©s. Et ensuite, √† ce moment-l√†, un tiers environ de la terre vola en √©clats. Ils accomplirent des miracles et des signes parmi les Juifs.

114 Or, c'est à ces Juifs qu'ils viennent prêcher. Les gens ne peuvent-ne pourraient pas se faire sauter les uns les autres ni s'entre-tuer, la destruction ne pourra pas venir avant que ces Juifs soient revenus en ce lieu; c'est cette Bible qui le dit : il a vu les quatre anges. Et avez-vous vu ce qu'ils doivent recevoir : ils doivent recevoir le Saint-Esprit, exactement comme les autres...!

115 Si cet Homme portant l'écritoire était le Saint-Esprit (Tous ceux qui lisent la Bible savent cela), eh bien, c'est le même Ange qui revient avec le Saint-Esprit, le Sceau du Dieu vivant; Ephésiens 4.30, le Saint-Esprit de Dieu, " scellés pour le jour de la rédemption."

116 Ils ne peuvent rien faire avant que ces Juifs soient revenus. Il y a à peine quelques semaines que tout a été réuni et qu'ils sont entrés aux Nations Unies. C'est prêt! Nous sommes à la fin; tout est scellé maintenant.

117 Maintenant, observez donc; pour prouver que ce sont des Juifs, eh bien, je vais prendre le... "Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu."

118 Ainsi pour prouver que cette r√©v√©lation est correcte, voyons ceci, verset 4 : "Et j'entendis le nombre de ceux... avaient √©t√© marqu√©s du sceau cent quarante-quatre milles de toutes les tribus des fils d'Isra√ęl."

119 "Isra√©lites..." O√Ļ en sont-ils? Ils viennent juste de se rassembler. Ils sont pr√™ts, attendant le moment o√Ļ ils seront scell√©s. "De la tribu de Juda, douze mille scell√©s; de la tribu de Ruben, douze mille; la tribu de Gad, douze mille; Aser, douze mille; Nephtali, douze mille". (et ainsi de suite) Sim√©on... (et ainsi le-jusqu'√†) ... Benjamin... (les douze tribus. Et douze fois douze mille, cela fait cent quarante-quatre mille. Voyez-vous?) Eh bien, c'est celle qui...

120 Maintenant, si vous regardez au chapitre 14, un instant, ici vous voyez...: "Et je regardai, et voici l'Agneau se tenait sur... montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leur front."

121 Le mont Sina√Į... l'Agneau √©tait revenu apr√®s l'enl√®vement, Il est donc revenu. Comme nous l'avons √©tudi√© l'autre soir, Joseph √©carta tous les Gentils, lorsqu'il √©tait √† c√īt√© de ses fr√®res, et il dit : "Je suis Joseph, votre fr√®re!" Alors ceux-ci eurent peur.

122 Vous rappelez-vous cet √Ęge de l'√©glise o√Ļ nous avons vu cela, ce qui se passerait quand Il reviendra? Ceux-l√† m√™me qui Lui avaient perc√© les mains demanderont : "O√Ļ as-Tu re√ßu ces cicatrices?"

123 Il leur r√©pondra : "Des mains de ceux qui m'aimaient." Alors ils se lamenteront. Chaque famille se s√©parera de l'autre et pleurera sans cesse, pour avoir fait ce mal! Leur Messie m√™me, leur Dieu m√™me... Il leur dira exactement comme Il dit √†-√†-Joseph, a dit √† Isra√ęl : "Ne soyez pas f√Ęch√©s contre vous-m√™mes, car c'est pour sauver la vie que Dieu a fait cela."

124 Et Dieu... La Bible dit que Dieu a aveuglé les Juifs pour que les Gentils (c'est-à-dire nous) puissent avoir une occasion, et qu'Il fasse sortir des Nations, Son Epouse pour Son Nom. Oh, c'est beau, n'est-ce pas? Vous y êtes!

125 Voil√† vos cent quarante quatre... Maintenant, si vous voulez voir l'Epouse venir apr√®s cela, pour vous montrer que les cent quarante-quatre mille ne sont pas l'Epouse, continuez √† lire √† partir du chapitre 8 sur-ou plut√īt le, oui, le chapitre 8, ou plut√īt le verset 8, je veux dire au chapitre 7. Commen√ßons au verset 9-9 car le verset 8-8 concerne le scellement de Benjamin, les 12.000 : "Apr√®s-apr√®s cela, je regardai et voici, il y avait une grande foule que personne ne pouvait compter (voici venir l'Epouse) , de toute nation, de tout peuple, de toute langue. Ils se tenaient devant le tr√īne et devant l'Agneau, rev√™tus de robes blanches et des palmes dans leurs mains. Et ils criaient d'une voix forte, en disant : Le salut est √† notre Dieu qui est assis sur le tr√īne et √† l'Agneau... Et tous les anges se tenaient autour du tr√īne, et des vieillards et des quatre √™tres vivants; et ils se prostern√®rent-se prostern√®rent sur leurs faces devant le tr√īne, et ils ador√®rent Dieu, En disant : Amen! La louange, la gloire, la sagesse, les actions de gr√Ęces, l'honneur, la puissance, et la force, soient √† notre Dieu, aux si√®cles des si√®cles! Amen. Et l'un des vieillards prit la parole, me disant : ceux-ci qui sont v√™tus de longues robes blanches, qui sont-ils et d'o√Ļ sont-ils venus? Et je lui dis : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation, et ils ont lav√© leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau. C'est pourquoi ils sont devant le tr√īne de Dieu et le servent jour et nuit dans son temple..." (Vous voyez?)

126 Que fait votre femme? Elle vous sert dans la maison. Vous vous asseyez, elle vous donne votre nourriture, appr√™te les habits. Voyez-vous, elle vous sert jour et nuit dans la maison. Vous voyez? Et celle-ci, qui vient de toutes les nations, les Gentils, et qui est l'Epouse, se tient devant le tr√īne de Dieu avec Lui jour et nuit. Tous... Vous souvenez-vous de ce que nous avons dit √† ce propos hier soir? "... C'est pourquoi ils sont devant le tr√īne de Dieu et Le servent jour et nuit dans Son temple; et Celui qui est assis sur le tr√īne dressera Sa tente sur eux. Ils n'auront plus faim, et ils n'auront plus soif, le soleil ni aucune chaleur ne les frapperont plus, Parce que l'Agneau qui est au milieu du tr√īne les pa√ģtra et les conduira aux fontaines des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux."

127 Maintenant, Voil√† vos cent quarante-quatre mille (Isra√ęl) qui attendent la Venue du Seigneur, et ne peuvent entrer avant qu'on en ait fini avec les Gentils. C'en sera fini.

128 Maintenant, j'aimerais raconter une petite histoire personnelle, je crois que vous comprendrez cela. Lewi Pethrus, de Stockholm, en Suède, surveillant général des églises de Philadelphie, a envoyé un million de Bibles à ces Juifs, de petits Nouveaux Testaments. J'en ai un là que je garde en souvenir de lui. Les Juifs lisent toujours depuis l'arrière vers l'avant, et vous savez donc comment ils-est leur langue. Et s'ils lisaient ces livres, ils diraient: "Eh bien, si ce Jésus est le Messie, s'Il est mort et que Son Esprit soit revenu sous la forme du Saint-Esprit, alors voyons-Le accomplir le signe du prophète, et alors nous croirons en Lui."

129 Quel terrain favorable! Je pensai : "Seigneur, voici le moment! Maintenant, c'est le moment!" Voici l'occasion! Puis, je montai dans l'avion avec Billy et Loyce, et nous part√ģmes.

130 Et j'allais en Inde. Je me disais donc : "Eh bien, sur mon chemin de retour, je ferai un petit crochet par là et j'apporterai le Message aux Juifs, et les ferai sortir de là et dirai : Voilà la Vérité!"

131 Les Juifs croient toujours leurs prophètes. Nous le savons tous... parce que Dieu leur avait dit que le Messie serait un prophète, et ils croient les prophètes. Et Dieu a dit : "S'il y a un homme parmi vous qui est prophète ou voyant, et s'il... Je lui parlerai par des visions, ainsi de suite. Et-et si ce qu'il dit arrive, alors écoutez-le, car Je suis avec lui." Vous voyez? "Mais si cela n'arrive pas, alors, n'ayez aucune relation avec ce prophète, car Je-Je-Je ne suis pas avec lui. Mais si ce qu'il dit arrive effectivement, alors écoutez-le, car Je suis avec lui." Et les Juifs savent cela!

132 Et je pensai : "Oh! la la! ne serait-ce pas merveilleux! Je vais en faire venir environ quatre ou cinq mille, et me tenir l√† et laisser ces-ceux qui lisent la Bible et qui disent : "Si c'est le Messie, voyons-Le accomplir le signe du proph√®te." Je me suis dit : "Quel terrain favorable ce sera!" J'avais mon billet en main, et c'√©tait trente minutes environ, avant l'annonce du d√©part de l'avion de la ligne a√©rienne arabe. Ainsi j'√©tais l√†-bas au Caire, en Egypte. Je me suis dit : "Gloire √† Dieu! Dans deux heures, les Juifs recevront la m√™me chose que les gens ont re√ßue √† la Pentec√īte, c'est absolument certain!" Je pensai : "Si je peux me tenir l√† et leur dire : "Choisissez vous-m√™mes parmi vous un groupe d'hommes, et amenez-les ici pour voir s'Il est encore le Messie!'" Voyez-vous? Et ensuite, je dirai : "Eh bien, sur base des m√™mes signes qui ont pouss√© vos anc√™tres √† rejeter ce Messie, vous, recevez-Le. Levez les mains, et Il va... vous recevrez le Saint-Esprit √† l'instant m√™me." Et alors, ils √©vang√©liseront le monde, cette partie du monde quand ils... quand ils recevront cela. Contacter les chefs. Ne... Ne toucher que les principaux centres nerveux, les chefs, et les laisser commencer cela.

133 Mais quelque chose me frappa et me dit : "N'y va pas maintenant, car l'heure n'est pas encore venue!" Vous voyez, le temps des Gentils n'est pas encore accompli, (vous voyez?) leur jour n'est pas fini. Je pensai : "Oh, cela venait seulement de moi."

134 Je continuais donc, mais cela m'avait tellement dérangé que je ne pouvais plus le supporter. Alors, je suis allé derrière un hangar, j'ai incliné la tête et j'ai dit : "Père, est-ce Toi qui me parles?"

135 Il r√©pondit : "Ne va pas en Isra√ęl maintenant, l'heure n'est pas encore venue." Alors, je suis simplement rentr√© pour changer mon billet. Puis j'ai continu√© ma route et je suis parti dans l'autre direction, voyez-vous, car l'heure n'√©tait pas encore venue.

136 Mais un de ces jours, le message ira en Isra√ęl! Et ce qui commencera pour... Dieu leur enverra Mo√Įse et Elie, selon Apocalypse 11, et ils accompliront des miracles, des prodiges et le signe de J√©hovah. En m√™me temps que la dispensation des Gentils se termine, la gr√Ęce de... le jour de la gr√Ęce quittera l'Eglise des Gentils, l'√Ęge de Pentec√īte sera fini. Les d√©nominations continueront, parce qu'elles viennent jusqu'ici avec les vierges endormies (nous y arriverons dans un moment). Mais elles feront partie de cette cat√©gorie.

137 Mais alors, quand ils feront cela, quand ils feront cela, les Juifs recevront le bapt√™me du Saint-Esprit, et il y aura l√† un r√©veil qui fermera les cieux comme aux jours de... "Qu'il ne pleuve pas!". Ils accompliront toutes sortes de signes et de miracles. Et pour finir, la hi√©rarchie romaine... Les Juifs d√©tiennent les richesses de ce monde, et-et alors, l'Eglise catholique romaine rompra ses accords, le trait√© qu'ils auront sign√© conjointement avec les Juifs apr√®s que cette chose est termin√©e... Et alors on va... Elle ira l√†-bas. Et c'est √† ce moment-l√† que Dieu Se l√®vera comme Il le fit autrefois et combattra pour Isra√ęl. Finalement, ils tueront ces deux proph√®tes et ils les √©tendront sur la rue, et cracheront sur eux, comme ils le firent sur ce ministre pentec√ītiste, sur sa femme et sur ses enfants, il y a quelques semaines l√†-bas.

138 Les petits ventres de ces pauvres enfants avaient gonfl√©, gros comme cela. Lorsque les gens passaient pr√®s d'eux, ils leur crachaient dessus. On les laissa ainsi sous ce soleil br√Ľlant trois ou quatre jours, sans les enterrer!

139 Ils feront la même chose! C'est la Bible qui le dit! Ils feront la même chose là même. Et après avoir fait cela, trois jours après, l'Esprit de Vie entrera dans ces deux prophètes étendus morts, ils ressusciteront et monteront dans la Gloire. Et c'est à peu près à ce moment-là que les feux d'artifice commenceront alors! C'est le temps de la fin. C'est à ce moment-là que ce sera fini pour Elle.

140 Mais avant que cela n'arrive, les Gentils, l'Epouse élue... Il y aura certains d'entre vous qui seront assis à table, un de ces quatre matins; l'un sera pris, l'autre laissé. Et finalement vous vous demanderez : "Qu'est-ce qui se passe?" Pendant que vous roulerez en voiture, parlant à quelqu'un, votre femme, votre mari, assis sur le siège, ils ne répondront pas : ils ne seront plus là!" Vous courrez au cimetière, et il y aura des tombes ouvertes, et d'autres toujours fermées : "Car le reste des morts ne revint point à la vie jusqu'à ce que mille ans fussent accomplis." Rappelez-vous qu'alors ce sera fini!

141 Ce sera une venue secr√®te, personne ne saura quand cela arrivera. Il nous est recommand√© d'√™tre pr√™ts et de veiller. Nous ne connaissons pas l'heure. Mais, quoi qu'il en soit, nous ne devancerons pas ceux d'autrefois; car, d√®s que J√©sus appara√ģt, toute la garde se l√®ve! Mort ou vivant, cela n'a pas d'importance.

142 Ce n'est pas Lui que nous-nous rencontrerons premi√®rement; nous nous rencontrerons d'abord les uns les autres. La Bible dit, Eph√©siens chapitre 5, elle dit : "Car nous les vivants, rest√©s pour l'av√®nement du Seigneur, (maintenant) nous ne devancerons pas ou ne ferons pas obstacle √† ceux qui sont morts." Ces ch√®res personnes qui scell√®rent leur sang... elles scell√®rent leur t√©moignage avec leur sang! Il ne s'agit pas de devancer ou de faire obstacle √† ceux qui sont morts, car la trompette sonnera." Quelque chose se passera, quelque chose en rapport avec l'Evangile sonnera l'annonce de Sa Venue. "Les morts en Christ ressusciteront premi√®rement. Et, nous les vivants qui serons rest√©s, nous serons chang√©s." Nous nous tiendrons l√† et sentirons le changement venir sur nous. Les cheveux gris dispara√ģtront, les rides s'effaceront; nous serons chang√©s en un instant, en un clin d'oeil. Et nous rencontrerons d'abord nos bien-aim√©s : "Voil√† maman, papa, Voil√† mon copain! Oh, all√©luia, nous sommes pr√™ts!" Et ensuite, tous ensemble avec ceux qui sont morts, dit l'Ecriture, "nous serons enlev√©s pour aller √† la rencontre du Seigneur dans les airs". C'est l'ordre de la venue...

143 Oh, voir mon brave père... Oh! la la! voir ces bien-aimés qui sont allés là dans la foi, et les rencontrer! Voir la bonté de Dieu qui sait que si nous Le rencontrions d'abord, nous nous demanderions : "Maman était-elle là? Est-ce-Est-ce que maman y est finalement parvenue? Nous avons prêché très durement; nous-nous avons essayé. Est-elle là? Oncle Joe est-il ici? Est-ce que-est-ce que mon frère est ici? Et Untel? Voyez-vous, Seigneur, nous T'aimons, nous T'aimons, mais..." D'abord, nous nous rencontrerons les uns les autres. Oh, oh, oh! nous n'aurons pas de soucis à ce sujet : nous y serons tous!

144 Il n'est pas étonnant qu'ils se soient levés pour dire : "Amen! gloire, sagesse, honneur, force et puissance..."

145 Les vingt-quatre anciens √īt√®rent leurs couronnes et se prostern√®rent comme cela √† terre. Tous se prostern√®rent et L'ador√®rent.

146 Et un de ces jours, nous nous tiendrons au-delà de la terre, là-bas au-delà de la courbure terrestre, là-bas quelque part dans l'espace. Nous ne serons pas encore au Ciel, nous serons enlevés pour Le rencontrer dans les airs.

147 Quand R√©becca prit la prompte d√©cision de partir avec Eli√©zer sur le chameau afin de rencontrer Jacob-ou plut√īt afin de rencontrer Isaac, son futur mari, elle ne l'avait jamais vu, elle savait que Dieu la guidait... Le fils de Jacob, ou plut√īt... Isaac √©tait sorti dans les champs, dans la fra√ģcheur du soir. Rappelez-vous, c'√©tait au temps du soir. Et R√©becca √©tait sur le chameau... Eli√©zer dit : "Le Voil√† qui arrive maintenant!" Alors R√©becca sauta du chameau et √īta le voile de son visage. Elle ne l'avait jamais vu, elle ne connaissait pas... C'√©tait son mari, mais elle ne l'avait jamais vu. Elle allait √† sa rencontre par la foi (je ne sais pas comment Il est, mais oh! quand je Le verrai!...) Lorsqu'elle le vit l√†-bas, ce fut un coup de foudre! Et lui ne l'avait jamais vue, quand il l'a donc vue, ce fut un coup de foudre. Et l√†, ils sont venus se rencontrer dans les champs. Puis il l'emmena l√† dans le royaume de son p√®re et l'√©pousa.

148 C'est de cette fa√ßon que l'Eglise sera enlev√©e dans les airs, en plein dans les airs, et rencontrera le Seigneur pendant qu'Il descend. Oh, quelle affaire ce sera, ce coup de foudre! Et quand nous nous tiendrons sur l'orbite de cette terre et que nous chanterons ces chants de R√©demption... oh! la la! comme nous Le chanterons et Le louerons pour notre... la gr√Ęce r√©demptrice qu'Il nous a accord√©e. Quand les anges seront rassembl√©s autour de la-la-la courbure de la terre, la t√™te baiss√©e, ne sachant pas de quoi nous parlerons... Ces anges, n'ayant pas √©t√© perdus, ne sauront pas ce que signifie √™tre sauv√©. C'est nous qui √©tions perdus, nous l'√©tions. Nous comprendrons alors quelle chose horrible nous attendait, et qu'Il nous a rachet√©s par Son Sang d'entre toute famille, langue et nation. Quel jour de r√©jouissance ce sera!

149 J'aime ce choeur qui dit : Il y aura une rencontre dans les airs,
Tr√®s, tr√®s bient√īt.
Je vais vous rencontrer et vous saluer là-bas,
Dans cette maison au-delà du ciel;
Des chants que des oreilles mortelles n'ont jamais entendus-jamais entendus.
Ce sera glorieux, je vous l'assure!
Quand le propre Fils de Dieu sera le conducteur
A cette rencontre dans les airs (Oh!) .
Vous avez entendu parler du petit Mo√Įse dans le jonc,
Vous avez entendu parler du courageux David et sa fronde,
Vous avez entendu l'histoire du songe de Joseph,
Et celle de Daniel et les lions que nous chantons souvent.
Oh, mais il y en a tant, tant d'autres dans la Bible,
Et j'ai très envie de les voir tous, je vous assure! (C'est vrai!)
Et quelle joie ce sera quand nous les rencontrerons
A cette rencontre dans les airs. (Nous attendons ce jour!)

150 Voici maintenant venir vos cent quarante-quatre mille, qui recevront l'Evangile apr√®s que nous... Ils ne peuvent Le recevoir pendant que la Lumi√®re est sur les Gentils. Les Juifs La refusent et La dissimulent. Eh bien, lorsque la Lumi√®re... Les Gentils sont enlev√©s, alors l'Esprit descend sur deux hommes pour leur rendre t√©moignage; alors les Juifs re√ßoivent Cela, c'est-√†-dire que les cent quarante-quatre mille des tribus perdues d'Isra√ęl recevront l'Evangile. Mais l'Epouse aura d√©j√† √©t√© enlev√©e.

151 Il y a donc les dix vierges. Voyons cela tout de suite dans Matthieu 21. Vous voyez, il ne nous reste encore qu'un peu de temps. Oh, j'aime la Bible. Quand je prendrai mes vacances au Ciel,
Quel merveilleux voyage ce sera!
J'entendrai les concerts du choeur céleste,
Et les portails de mon... Je verrai la face de mon Sauveur;
Assis aux bords de la rivière,
A l'ombre de l'Arbre toujours vert.
Je veux passer mes vacances au Ciel;
Ne voulez-vous pas prendre les v√ītres avec moi?

152 Maintenant, dans le-le livre de-saint Matthieu, je crois au chapitre 25, je crois... J'ai dit 21, n'est-ce pas? J'ai noté cela ici 21; mais c'est une erreur. C'est 25. Je devais me dépêcher ce matin; j'étais... Je me suis réveillé fatigué et tard, et-et je-j'étais pressé. Je notais quelques Ecritures et j'ai inscrit 21 alors que c'est-c'est 25. "Alors, le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux."

153 Maintenant : "Cinq d'entre elles √©taient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; Mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'√©poux tardait... (c'est tout au long de ces √Ęges) , ... s'assoupirent et s'endormirent."

154 Tout au long des √Ęges, les deux... moururent toutes; elles s'assoupirent et s'en dormirent (vous voyez?) tout au long des √Ęges. Or, elles ne sont pas perdues, mais elles se sont seulement assoupies et endormies. Elles sont dans l'attente, vous voyez? On ne dit pas qu'elles sont mortes, mais qu'elles se sont assoupies et endormies. Vous voyez? Au milieu de la nuit, on cria : voici l'√©poux, allez √† sa rencontre! Et, toutes ces vierges se r√©veill√®rent, et pr√©par√®rent leurs lampes. Les folles dirent-dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'√©teignent. Les sages r√©pondirent : Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plut√īt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. (Excusez-moi.) Pendant qu'elles allaient en acheter, l'√©poux arriva; celles qui √©taient pr√™tes entr√®rent avec Lui dans la salle des noces, et la porte fut ferm√©e. Plus tard, les autres vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. (Maintenant, vous voyez, ce n'√©tait pas des incr√©dules; c'√©tait de braves gens) ... ouvre-nous. Mais la r√©ponse... Mais il r√©pondit : Je vous le dis en v√©rit√©, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure √† laquelle le Fils de l'homme viendra.

155 Maintenant les cinq vierges sages... Eh bien, l'huile, dans la Bible, symbolise le Saint-Esprit. Nous le savons tous. Vous voyez, c'est la raison pour laquelle nous oignons d'huile les malades; et l'huile symbolise le Saint-Esprit. Les vierges sages avaient donc dans leurs lampes de l'huile, le Saint-Esprit; aussi étaient-elles prêtes à entrer au souper des Noces. Et nous pourrions revenir en arrière dans-dans-dans Ezéchiel 9, etc., et prendre quelque chose et faire une démonstration, mais j'ai noté ici près de quinze autres Ecritures. Ainsi, l'huile symb-... Je crois que nous avons déjà vu cela lors de notre étude cette semaine, ce que l'huile symbolise; elle symbolise le Saint-Esprit. Nous le savons tous.

156 Maintenant remarquez que toutes étaient des vierges. Eh bien, laissez-moi considérer ceci. Prenons ces deux choses-ci. Celle-ci est une vierge et celle-ci est une autre vierge; celle-ci était une vierge folle, celle-ci était une vierge sage-mais les deux étaient des vierges.

157 Maintenant si vous prenez ce terme "vierge" et que vous le vérifiiez, il signifie-il signifie : "saint, pur, sanctifié". Le terme "sanctifié" vient du terme "sacré", qui veut dire "purifié". C'est comme le mot hébreu... Bon, c'est le mot grec "sanctifier" qui signifie "purifier". Eh bien, le terme hébreu, c'est "rendre saint". Vous voyez? Et pour nous, c'est "purifier". Eh bien, quand on considère les trois mots, tous les trois ont le même sens, mais c'est dit différemment; c'est comme le-le terme "purifié", "saint", "sanctifié". Tous les trois disent la même chose.

158 C'est comme quand nous employons le terme "chien", par exemple. Si je dis "dog" [chien-N.D.T.], c'est de l'anglais. Si je veux dire chien en allemand, Fred, c'est "Hund", est-ce vrai? Frère Norman, si je dis chien en espagnol, c'est "ajo". Ajo, Hund, dog, tout cela, pour nous c'est dog [chien-N.D.T.]. Vous voyez, vous voyez? C'est-ce n'est donc qu'une expression.
Ainsi, le mot grec pour "purifi√©" c'est "sanctifi√©". Le mot h√©breu, c'est "saint". Saint, purifi√© et sanctifi√©, sont tous un m√™me mot. Donc ce n'√©tait pas une √©glise sale et souill√©e; c'√©tait une √©glise sanctifi√©e et purifi√©e; dix vierges all√®rent √† la rencontre de l'Epoux."" Qu'est-ce que cela signifie? Toutes sont des √©glises. Non pas... Eh bien, pas dans le... romaine; mais dans les d√©nominations, les nicola√Įtes. Les baptistes pr√™chent la Seconde Venue de Christ; les m√©thodistes pr√™chent la Seconde Venue de Christ; les presbyt√©riens pr√™chent la Seconde Venue de Christ, les Nazar√©ens pr√™chent la Seconde Venue de Christ, les p√®lerins de la saintet√© pr√™chent la Seconde Venue de Christ. Est-ce vrai? "Toutes all√®rent √† la rencontre de l'Epoux."

159 Maintenant, vous-vous vous souvenez que chacune d'elles était en route pour aller à la rencontre de le-l'Epoux. Eh bien, si Dieu ne considérait que cela, alors Il devrait les prendre aussi.

160 Mais souvenez-vous de la m√™me chose, la parabole de l'autre soir, quand Dieu nous a parl√© de cet √Ęge de l'√©glise et a dit que Balaam, la doctrine Balaam... Eh bien, il y avait l√† Balaam, qui √©tait une belle et une tr√®s grande nation organis√©e. Ces gens croyaient en Dieu, car regardez ce que fit Balak lorsqu'il vint l√†, plut√īt Balaam. Il offrit exactement le m√™me sacrifice qu'Isra√ęl, exactement au m√™me Dieu, le Dieu d'Isra√ęl, J√©hovah. Et Il b√Ętit sept autels. Sept est le chiffre de l'ach√®vement de Dieu.

161 "Dieu a travaillé six jours et S'est reposé le septième"; c'est l'achèvement (vous voyez?), sept. Il travailla six jours dans le monde. Après le premier bimillénaire, cela fut détruit par les eaux. Après le second bimillénaire, Christ vient; et nous sommes maintenant dans le troisième bimillénaire. A la fin de chaque bimillénaire, quelque chose s'est passé, le monde est de nouveau secoué. En six mille ans, Il a construit le monde; depuis six mille ans, l'Eglise travaille contre le monde! Et le septième millénaire est ce règne de mille ans du Millénium. Comprenez-vous cela maintenant?

162 Eh bien, l'Eglise aussi a sept √Ęges de l'Eglise. Dieu... Et c'est le chiffre de l'ach√®vement des √Ęges de l'Eglise, sept, c'est tout. Sept est le chiffre de l'ach√®vement de Dieu. Sept √Ęges de l'Eglise, sept mille ans de cr√©ation, tout marche par sept.

163 Eh bien, ces vierges sont all√©es √† Sa rencontre. Et les vierges folles n'avaient donc pas d'huile dans leurs lampes, mais elles avaient tout le reste : elles √©taient pures, elles croyaient en Christ; elles pr√™chaient la Parole qu'elles croyaient; leurs d√©nominations leur autorisaient de pr√™cher; elles pr√™chaient cela, la Seconde Venue, le sacrifice, l'expiation. Elles croyaient. Si jamais vous vous associez une fois avec un bon √©rudit baptiste, hum ! vous feriez mieux de savoir de quoi vous parlez! C'est s√Ľr!

164 Mais vous voyez : "Si proches..." dit Matthieu 24; Matthieu 24.24; lisez-le tout de suite et vous verrez! J√©sus dit que dans les derniers jours, les deux esprits seraient si proches l'un de l'autre, au point de s√©duire, s'il √©tait possible, m√™me les √©lus. Ils seront si proches que cela secouera les pentec√ītistes comme si de rien n'√©tait! Certainement! Maintenant, Matthieu 24.24 : Est-ce que tout le monde a trouv√© cela? Je n'ai pas trouv√© cela juste l√†. Avez-vous trouv√© cela, l√†-dedans, soeur, quelques-uns d'entre vous? Matthieu 24... Avez-vous trouv√© cela, Ben? Tr√®s bien. Lisez-cela. [Une soeur lit l'Ecriture suivante : Car il s'√©l√®vera de faux chr√©tiens, de faux-de faux christs - N.D.E] faux christs [et de faux proph√®tes] faux proph√®tes [et ils accompliront de grands miracles et prodiges, au point de s√©duire, s'il √©tait possible, m√™me les √©lus.-N.D.E.]

165 Nous y Voilà! Qu'est-ce qui s'élèvera donc? Il s'élèvera de faux christs, de fausses gens disant : "Je suis du Christ!" De faux prophètes disant : "Je suis ceci et cela." Et ils séduiraient presque les élus si c'était possible. Il n'y a qu'une seule façon pour que vous puissiez être sauvé, c'est si vous avez été choisi avant la fondation du monde; c'est cela l'élu par la prescience, votre nom a été inscrit dans le Livre à ce moment-là. "De grands miracles..."

166 Consid√©rons maintenant ces deux √©glises. Si je pouvais... S'il y avait un moyen de montrer cela aux gens! Cela br√Ľle dans mon √Ęme! Cette... Ces √©glises-l√† sont tout aussi pures et saintes que celle-ci; si elles sont toutes des vierges, elles sont toutes des vierges tout aussi pures. L'unique diff√©rence, c'√©tait l'huile dans la lampe, le Saint-Esprit. Et le Saint-Esprit, s'Il est l√†-dedans, Il produit la m√™me sorte de feu qu'au jour de la Pentec√īte. Mais elles n'ont pas de feu, pas d'huile dans leurs lampes! Elles ont un rituel d'√©glise, l'√©glise est aussi ritualiste que possible, elles ont de belles c√©r√©monies (je n'ai rien contre cela), des credo √† vous secouer la conscience, des choeurs comme des chants d'anges. Et ils sont... Vous ne pourriez rien si vous mettez votre doigt sur votre-leur vie, vous ne le pourriez pas! Mais cela est malgr√© tout faux. Ce n'est pas... C'est-c'est UNE PARTIE de la chose, mais ce n'est pas TOUTE la chose. C'est ce genre-l√† qui manque l'enl√®vement. Vous voyez? Seulement ils sont...

167 Maintenant, √©coutez. Voici Moab qui descend. Je vais aborder cela ici m√™me, afin que vous puissiez comprendre cela. Voici Moab, une grande organisation; j'inscrirai ici "pour l'organisation" et voici Isra√ęl, qui n'avait pas d'organisation. Voici Moab qui a dress√© un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept autels; Isra√ęl avait, un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept autels. Tr√®s bien. Ici, Moab offrit un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept taureaux. Isra√ęl, un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept taureaux. Bien. Moab dit : "Un temps viendra o√Ļ un Homme (Christ) descendra sur la terre, pour √™tre l'Agneau de Dieu qui √ītera le p√©ch√© du monde; nous allons mettre sept quoi? Sept agneaux sur cet autel. " Isra√ęl dit : "C'est tout √† fait juste : sept agneaux sur l'autel." Vous voyez?

168 Eh bien, tout au commencement, Ca√Įn √©leva un autel; il offrit un sacrifice, adora et fit tout ce qu'Abel avait fait, sans (oh, recevez bien ceci!), sans la r√©v√©lation de Dieu, alors que l'Eglise tout enti√®re est fond√©e sur cette r√©v√©lation. J√©sus l'a dit : "Sur cette pierre, Je b√Ętirai Mon Eglise." Sur la V√©rit√© spirituelle r√©v√©l√©e de la Divinit√© supr√™me de J√©sus-Christ. "Sur cette pierre, Je b√Ętirai Mon Eglise."

169 Or, si Dieu honore vos rituels, vos rites m√©thodistes, baptistes pentec√ītistes et tout... Si c'est tout ce qu'Il attend de vous, que vous pr√™chiez la Seconde Venue et toutes ces autres choses (qui sont parfaitement scripturaires), comme le font les baptistes, les presbyt√©riens et autres, alors Dieu est oblig√© d'accepter toutes les deux, parce que ce serait tout ce qu'Il exige. Mais, vous voyez, il y a la vierge endormie; sans la r√©v√©lation, il y a ici la vierge sage. Ils √©taient une organisation, une grande nation.

170 Nous l'avons lu l'autre soir, l√† o√Ļ il est dit : "Ces gens ne seront pas une organisation, ils seront errants dans le pays, habitant sous des tentes, pauvres et humbles." Il dit cependant : "N'essayez pas de les maudire, parce que Je suis avec eux." Ecoutez maintenant! Ces gens croyaient dans les m√™mes rites que ceux-l√† croyaient, et ils adoraient le m√™me Dieu. Vous voyez? Mais ils n'√©taient pas accompagn√©s des miracles et des prodiges! Isra√ęl avait un Serpent d'airain, un Rocher frapp√©, la joie du Roi, la gu√©rison divine, les proph√®tes, toutes ces choses. Mais les autres n'avaient pas cela, ils avaient le rituel sans la b√©n√©diction, sans l'Huile.

171 Il en est de m√™me pour les vierges endormies et les vierges sages : toutes √©taient des personnes sanctifi√©es. Mais celles-ci avaient de l'huile, et celles-l√† n'avaient pas d'huile, aussi dirent-elles : "Nous sommes aussi bonnes que vous." C'est... Nul de vous n'est bon, en ce qui nous concerne. "Eh bien, vous √™tes une bande de saints exalt√©s!" Bien, d'accord! C'est tr√®s bien. Nul de nous n'est bon, nous avons tous p√©ch√© et sommes tous priv√©s de la gloire de Dieu. Mais la seule fa√ßon pour vous de le savoir, ce n'est pas de vous joindre √† une √©glise, ni d'essayer de bien vivre, mais c'est de recevoir Christ. Ce qui compte, ce n'est pas comment je vis, c'est ce que Lui a fait. Ce qui compte, ce n'est pas ce que je suis, c'est ce que Lui est. Il est devenu moi, afin que je puisse, par Sa gr√Ęce, devenir Lui, le Fils de Dieu. Comprenez-vous cela?

172 Eh bien, il y a les vierges endormies, et les vierges sages qui ont de l'huile dans leurs lampes. Eh bien, soudain, un cri retentit : "Voici l'Epoux, allez à Sa rencontre!" Elles se réveillèrent donc toutes. Mais alors, seules celles-ci purent entrer parce qu'elles avaient de l'huile dans leurs lampes. C'était ça la différence.

173 Les autres ne purent pas entrer, car elles n'avaient pas d'huile dans leurs lampes! Elles retourn√®rent prier afin de recevoir le Saint-Esprit. Mais apr√®s leur d√©part, tout √©tait termin√©. Les d√©nominations se disent : "Eh bien, nous avons peut-√™tre tort. Il vaudrait peut-√™tre mieux que nous retournions chercher le bapt√™me du Saint-Esprit!" C'est ce qu'ils essaient de faire maintenant. L'avez-vous remarqu√©? Les presbyt√©riens... Arr√™tez l'enregistrement un instant, je ne veux pas mentionner son nom [partie non enregistr√©e-N.D.E.]... L'Epoux vient. Et combien donc Sa Venue est proche, alors elles vont bient√īt essayer d'aller en acheter. Tr√®s bien. Reprenez l'enregistrement, Gene. Bon, comprenez-vous cela? "Tandis qu'elles allaient en acheter..."; elles essaient d'en acheter maintenant, toutes les √©glises cherchent √† avoir un r√©veil, un r√©veil; on essaie de revenir.

174 Eh bien, Dr Billy Graham lui-m√™me a √©crit dans le "H√©raut de la Foi" (vous avez vu cela) de Chicago, et il a dit : "Nous ne pouvons pas d√©consid√©rer le mouvement pentec√ītiste (Vous voyez?). Nous ne pouvons pas... consid√©rer cela, car ils ont fait plus de convertis en un an que toutes les autres √©glises r√©unies."

175 C'est exactement ce feu qui br√Ľle, qui secoue cela, qui √©prouve, qui jette le filet et le retire. Quand vous jetez un filet... J√©sus a dit : "Le Royaume de Dieu est semblable √† un homme qui est all√© jeter un filet √† la mer; quand il l'a retir√©, il a attrap√© des tortues, des serpents, des grenouilles, des serpents de mer et tout, mais il a aussi pris des poissons." C'est ce que fait le message de Pentec√īte : il balaie la terre; quand nous le jetons et le retirons, nous attrapons des tortues, des langoustes, des araign√©es de mer, des t√™tards, des loutres, des gr√®bes au bec bariol√© et tout l√†-dedans. Mais ce qui compte, c'est qu'on y trouve aussi des poissons. Ce sont eux qui appartiennent au Ma√ģtre.

176 Bon, √† vous fr√®res croyants l√©galistes qui √©coutez cette bande et qui aimeriez la br√Ľler, quand sont-ils devenus des poissons? Lorsque le filet a √©t√© jet√© pour les prendre? Non, Ils √©taient des poissons d√®s le commencement! (C'est vrai!) Ils furent √©lus d√®s la fondation du monde! Ils ne le sont pas devenus en entrant au service du Ma√ģtre!

177 Voici la grenouille. Prenez une vieille grenouille et jetez-la sur le rivage: "Flop, flop"; elle retourne directement dans l'eau!

178 Il y a aussi, là, cette vieille langouste qui dit : "Ah, c'est une bande de saints exaltés!" Et la Voilà qui recule : "Ah, ah, ah! Oh, non!" Et elle retourne à toute vitesse dans la boue, aussi vite que possible. C'est vrai.

179 Il y a ce pauvre serpent de mer qui siffle un peu tout du long : "Je crois que les jours des miracles sont pass√©s, c'est les docteurs Untel et Untel qui me l'ont dit. Il dit : "Oh, oh, oh! vous ne m'aurez pas!" Et le Voil√† qui s'en retourne aussit√īt. Vous voyez?

180 C'√©tait un serpent de mer d√®s le commencement! C'√©tait une grenouille d√®s le commencement! Paul l'a dit dans la Bible, parlant d'eux : "Ils nous ont quitt√©s parce qu'ils n'√©taient pas des n√ītres." Vous voyez? Hum ! Bien, les vierges folles...

181 Les vierges sages avaient de l'huile dans leurs lampes, elles s'étaient préparées.

182 Or, pendant que les autres allaient acheter de l'huile... (C'est ce qu'elles essaient de faire maintenant m√™me. Ces grandes √©glises √©vang√©liques qui essaient d'obtenir ces choses glorieuses, vous savez, faire... revenir √† la Bible,...l√† : "Nous avons besoin de la b√©n√©diction de la Pentec√īte." Eh bien, vous pouvez imaginer quel genre de r√©union ils vont avoir! Vous voyez? Ils ne vont pas s'humilier l√† et g√Ęcher toute cette manucure et tout ce maquillage qu'ils ont sur eux! Oh, non! Ils ne vont pas abandonner leurs clubs f√©minins, leurs hautes soci√©t√©s et les choses semblables. Comme Esa√ľ, ils se cramponnent au monde d'une main et essaient d'attraper Dieu de l'autre. Vous ne pouvez faire cela. Vous ne pouvez √™tre un chr√©tien qui louche, vous comprenez, regardant √† la fois vers Dieu et vers le monde. Vous devez vous concentrer sur le Calvaire et rester l√† m√™me avec cela.

183 Maintenant les voici donc, essayant de revenir en arri√®re. Et souvenez-vous que la chose est tr√®s proche! Au moment m√™me o√Ļ elles partaient en acheter, c'est alors que l'Epoux arriva!

184 Oh, Frère Stricker, nous en sommes si près! Nous sommes tout près de la Maison. Oh, un de ces jours... La trompette du Seigneur sonnera,
Et il n'y aura plus de temps,
Et le matin appara√ģtra, √©ternel, clair et radieux;
Quand Ses rachetés de la terre se rassembleront
Pour aller chez eux au-delà des cieux. (Quel moment glorieux ce sera!)

185 Oui, les vierges endormies... Est-ce les… vont... ? Les vierges endormies maintenant, voulez-vous savoir ce qui va leur arriver? Est-ce juste? Il y a une chose que je veux expliquer. Que va-t-il arriver à ces églises? Que va-t-il arriver à ces gens qui ont fait une partie du chemin avec Christ, mais qui ne sont pas arrivés, ou qui ne sont pas allés jusqu'au bout avec Lui?

186 Eh bien, dans Romains 2:22, je crois, la Bible dit, Paul dit : "Si l'Esprit de Dieu n'est pas en vous, vous n'êtes pas de Dieu." Vous appartenez à l'organisation, mais pas à Dieu. Si l'Esprit de Dieu n'est pas en vous, vous n'êtes pas de Dieu. Vous devez avoir l'Esprit de Dieu pour être de Dieu. Certainement!

187 C'est √ßa, monsieur; la grande tribulation... Bon, bon, si vous... Ils doivent passer par... Maintenant, rappelez-vous qu'il a dit... Permettez donc que j'aborde le reste de cela. "Ils furent jet√©s dans les t√©n√®bres du dehors, o√Ļ il y aura des pleurs, des g√©missements, et des grincements de dents." Tr√®s bien, c'est cela la grande tribulation, n'est-ce pas? La grande tribulation! Or, apr√®s cette tribulation, ces gens...

188 Laissez-moi donc reprendre cela. Il s'agit du reste. Maintenant, observez attentivement! Voici une pièce de tissu. Bon, la femme l'étend comme ceci. Elle veut donc se confectionner quelque chose, vous savez, un certain vêtement. Or, tout ceci, c'est le tissu dont elle dispose. Chacune de ses parties, c'est la même qualité de tissu. D'accord?

189 Toutes les deux √©taient des vierges. Vous voyez? Bien! Elles avaient foi en Christ, une forme de pi√©t√©, elles allaient √† l'√©glise, faisaient de bonnes choses, la charit√© : on ne pouvait rien trouver √† redire √† leurs oeuvres et √† toutes ces choses. "Je connais tes oeuvres"; Il l'a dit dans chaque √Ęge : "Je connais tes oeuvres,... mais pourtant, il te manque quelque chose." Vous voyez?

190 Maintenant, la femme, quand elle décide du genre de modèle qu'elle désire obtenir, elle décide de la façon dont elle le coupera et dans quoi elle va le tailler. Est-ce juste? Bien, elle prend ce qu'elle estime suffisant et la meilleure partie pour le-pour le modèle. Est-ce juste? Parce que le tout, c'est le même tissu, mais elle étale cela peut-être comme cela ou comme ceci, elle l'étale. Puis elle prend les ciseaux et coupe. Bien, ce qui est laissé est appelé "le reste". Bien! Or, qu'est-ce que c'est, ce patron? Comment a-t-il été connu? Par celle-l'endroit que la femme a choisi pour le couper.

191 Dieu, avant la fondation du monde, connaissait la fin d√®s le commencement, par Sa prescience, Il a choisi o√Ļ Il couperait, Il connaissait la diff√©rence entre Esa√ľ et Jacob. Il connaissait la diff√©rence entre le p√©cheur et le saint. Il connaissait la diff√©rence. Il conna√ģt les motivations de chaque coeur, c'est pourquoi Il nous a √©lus avant la fondation du monde et a inscrit nos noms dans le Livre de Vie de l'Agneau; de m√™me, l'Agneau devait √™tre immol√© (Il a inscrit nos noms avant qu'Il soit immol√©); et la Bible dit que Christ √©tait l'Agneau immol√© avant la fondation du monde. Et nos noms ont √©t√© inscrits dans le Livre quand Il...quand Il fut √©lu autrefois pour √™tre l'Agneau qui serait immol√©; nous avons √©t√© √©lus afin d'√™tre ceux pour qui Il serait immol√©. Comprenez-vous cela?

192 Elles sont donc toutes des vierges. Maintenant ceci, c'est le petit reste, et ce n'est pas à gaspiller. Oh, non! Elle le conserve, le range, elle pourra l'utiliser pour autre chose. Vous voyez? Mais ça ne sera pas utilisé à ce moment-là, c'est ça l'Eglise qui a été retranchée. Or elles devront passer par le jugement, parce qu'elles passent par la tribulation. C'est ça le reste. Comprenez-vous maintenant?

193 Ceci, c'est l'Eglise qui va à la Maison; Elle va à la Maison, et ceci, c'est le reste qui est laissé. Et ceci, ce sont les cent quarante-quatre mille sur la montagne de Sion, les Juifs. Il n'y a pas trois épouses différentes. Il y a l'Epouse, il y a le reste, et il y a les cent quarante-quatre mille. C'est exact! Jean ne se nourrissait là que de la nourriture du Saint-Esprit je suppose, c'est pourquoi il avait tout son bon sens, et il n'y avait rien en lui qui clochait! Voyez-vous? Et Voilà-Voilà.

194 Maintenant √† la fin des temps, combien savent que la Bible dit que les saints jugeront la terre? Paul l'a dit. Ouvrons maintenant dans-dans le Livre de Daniel, et allons jusqu'au tr√īne blanc. Nous pourrions l'√©tudier dans Apocalypse, mais j'aimerais prendre cela dans Daniel. C'est la m√™me chose. Daniel 7, et nous saisirons ici le-le jugement du grand tr√īne blanc. Commen√ßons au verset 8 du chapitre 7 de Daniel : "Je consid√©rais les cornes, et voici, une petite corne sortit du milieu d'elles, et trois des premi√®res cornes furent arrach√©es devant cette corne... (Eh bien, nous savons qu'il s'agit l√† de Rome, maintenant. Vous voyez?)... et voici, elle avait des yeux... d'homme... (Rappelez-vous donc que cette petite corne n'a pas re√ßu de couronne, mais c'√©tait quelque chose de rus√©. Les autres cornes se sont transform√©es en b√™tes. Celle-ci √©tait rus√©e, c'√©tait un homme, un pape au lieu d'un pa√Įen, vous voyez?)... et une bouche qui parlait avec arrogance."

195 Maintenant, observez. Verset 9 : "Je regardais pendant que l'on pla√ßait des tr√īnes... (C'est la fin de tous les royaumes des Gentils. C'est le proph√®te qui parle. Maintenant, rappelez-vous que chacune des choses qu'il a annonc√©es est arriv√©e, jusqu'√† la derni√®re : nous le savons par l'histoire que nous √©tudions) ... dont... √©tait-√©tait plac√©... Et l'Ancien des jours s'assit. Son v√™tement √©tait blanc comme la neige... (vous savez qui c'√©tait, d'apr√®s la vision de l'autre soir? C'√©tait J√©sus.) ... et les cheveux de sa t√™te √©taient comme... laine pure; son tr√īne √©tait comme des flammes de feu, et les roues comme un feu ardent. Et un fleuve de feu coulait et sortait devant lui. Mille milliers le servaient... (L√†, l'Eglise revient avec Lui, vous voyez?) ... et dix mille millions se tenaient en sa pr√©sence... (C'est l'Epouse qui appara√ģt ainsi que le reste du monde) ... Et les juges s'assirent, et les livres furent ouverts... Les juges s'assirent et les livres furent ouverts. Je les regardais, √† cause des paroles arrogantes que pronon√ßait la corne; et tandis que je le regardais, l'animal fut tu√©, et son corps fut an√©anti, livr√© au feu pour √™tre br√Ľl√©. Les autres morts qui avaient √©t√© d√©pouill√©s de leur puissance‚Ķ ?‚Ķ (je veux dire) les autres animaux‚Ķ furent d√©pouill√©s de leur puissance, mais une prolongation de vie leur fut accord√©e jusqu'√† un certain temps."

196 Eh bien, les juges s'assirent, et les livres furent ouverts. C'est quand l'Epouse revient et s'assied pour le jugement, et l'Eglise élue... l'Eglise qui a été enlevée reviendra après ces trois ans et demi, et après le temps... Et là dans l'Apocalypse, il est donné, il est dit que les-que les-les autres morts ne revinrent point à la vie pendant mille ans. Combien parmi vous l'ont lu? Maintes et maintes fois!... ne revinrent point à la vie pendant mille ans. Jésus revient avec l'Epouse, avec l'Epouse.

197 Maintenant, rappelez-vous, comme je l'ai déjà dit, tout va par trois. Sa Venue va par trois. La première fois, Il vint racheter Son Epouse; la deuxième fois, Il vient enlever Son Epouse. Comme dans une aventure d'amour, Il vient un soir, l'enlève et l'emporte loin du monde, et "elle va à Sa rencontre dans les airs". C'est la Venue secrète du Seigneur, vous voyez? Quand Il vient la deuxième fois, c'est pour prendre Son Epouse. La première fois, Il vient pour la racheter; la deuxième fois, pour la prendre; et la troisième fois, avec elle : le Roi et la Reine.

198 Et ici, Il revient pour le jugement des nations. Paul dit : "Quelqu'un de vous tous lorsqu'il a un diff√©rend avec un autre, ose-t-il aller au tribunal? Ne pouvez-vous pas vous occuper de ces petites choses, et ne savez-vous pas que les saints jugeront la terre?" Voici le jugement qui a √©t√© donn√© √† Christ et √† Ses saints? Ils sont les avocats √† la barre, et Lui est assis l√† sur le Tr√īne. Voici l'Epouse, l'avocat.

199 Et voici que les autres arrivent. Les livres sont ouverts, et un autre Livre, qui est le Livre de Vie.

200 Bon, le premier Livre était le Livre des pécheurs, de ceux qui ont été rejetés. Bien. Tous sont condamnés dès le départ. Ce sont les-ce sont les boucs. Ils n'ont pas la moindre chance, vous comprenez; ce sont des pécheurs pour commencer. Bien, ils sont donc rejetés.

201 Pour ce qui est des brebis, elles sont pass√©es par le jugement. Elles devaient √™tre jug√©es, et les saints devaient les juger. Dieu n'est pas injuste. S'il y a des pa√Įens dans le pays, et que nous construisions des sanctuaires dor√©s de 8 √† 10 millions de dollars ici en Am√©rique au lieu de leur apporter le message l√†-bas, Dieu nous tiendra pour responsables, mais Il les √©pargnera. C'est certain! Dieu n'est pas injuste.

202 Vous-vous qui êtes ici, si vous n'avez jamais vu ceci auparavant, il se pourrait que vous-vous ne soyez tenus pour responsables, mais maintenant, vous êtes responsables! Vous voyez! Vous n'êtes responsables que... Et nous sommes responsables d'apporter ce message; vous, votre responsabilité, c'est de l'écouter ou de ne pas l'écouter!

203 En ce temps-l√†, les pa√Įens se l√®veront, ces gens qui adorent l√† un tombeau! Ils ne savent pas ce qu'ils font. Ils ne savent rien. Dieu n'est pas injuste, Il ne les condamnera pas √† moins qu'ils aient eu une occasion, et une place leur sera r√©serv√©e.

204 Et c'est ainsi que dans l'√©glise, dans chaque √Ęge jusqu'√† cet √Ęge-ci, depuis-depuis Eph√®se jusqu'aujourd'hui, il y a eu le message, le vrai message de Christ, tel qu'il √©tait au commencement (le bapt√™me du Saint-Esprit, la puissance, la r√©surrection, le parler en langues, l'interpr√©tation des langues, les dons de gu√©rison, le bapt√™me au Nom du Seigneur J√©sus, toutes ces choses qu'Il a enseign√©es), et tous ceux qui font partie de cette Epouse se tiendront l√† en tant qu'avocats.

205 Voici un cas : "Vous aviez une réunion à tel endroit, le lui avez-vous dit?"

206 Eh bien, l'avocat répondra : "Oui, je le lui avais dit!" C'est écrit là dans le Livre, et vous ne pouvez pas le nier, même vos pensées s'Y trouvent! Vous voyez? Vous ne pouvez pas le nier. "Oui, je lui avais dit qu'il devait être baptisé."
- A Jeffersonville, là au Tabernacle!
- Oui, monsieur, je-je... vous...

207 - Oui, c'est ici dans le Livre : vous lui avez dit qu'il devait le faire. Ils-il a même sondé les Ecritures et trouvé que c'était vrai, mais il ne l'a pas fait!

208 - Retire-toi de moi, toi ouvrier d'iniquité, Je ne t'ai jamais connu! Vous voyez?

209 C'est là qu'Il sépare les boucs des brebis. Vous voyez? Il met les uns à droite, les autres à gauche. Voilà qui nous ramène aux trois groupes.

210 Mais ce groupe-ci ne sera jamais avec ce groupe-là : c'est l'Epouse. Et vous remarquerez que l'Epouse est avec Lui dans le temple. Les autres travaillent et apportent leur gloire au Royaume, mais l'Epouse est continuellement avec l'Epoux. Les autres ne recevront jamais de part comme ceux-ci; ils serviront, ils ne seront pas rejetés (parce qu'Il les a séparés en tant que brebis des boucs). Mais il...

211 Mais le bouc ne comprenait pas cela, il n'a pas pris garde. Il était un bouc, et il était satisfait d'être un bouc; et alors il est simplement mort comme un bouc et c'était sa fin. C'était tout. Vous voyez?

212 Mais la brebis, si elle a... Si Dieu la tient... Il y avait des pa√Įens qui n'avaient jamais rien entendu. C'est pourquoi, si vous pr√™chez cet Evangile aux gens...

213 Je dois me tenir là-dessus. Ne vous rappelez-vous pas récemment, lorsqu'Il me fit voir cette glorieuse translation dans laquelle je devrai me tenir là avec ces gens et-et dont je serai responsable? J'en vis des millions se tenant là et je demandai : "Est-ce que ce sont tous des Branham? La réponse fut : "Non, dit-on, ce sont tes convertis!" Je dis ensuite... je-je dis: "Je voudrais voir Jésus."

214 On me répondit : "Pas maintenant. Il se passera encore un certain temps avant qu'Il vienne. Mais Il viendra à toi d'abord et tu seras jugé par la Parole que tu as prêchée, et eux se reposent sur Elle!"

215 Je demandai : "Est-ce que ce sera ainsi pour tous? Paul devra-t-il aussi se présenter?"

216 - Oui, Paul se présentera aussi avec le groupe auquel il a prêché.

217 Je dis : "J'ai prêché le même message que lui."

218 Alors, ces millions de gens lev√®rent les mains et dirent : "C'est l√†-dessus que nous nous reposons!" Voil√†! Vous voyez, l√†-m√™me! Oui! il m'a √©t√© dit : "Apr√®s, nous retournerons ensemble sur la terre dans un corps qui pourra manger et boire, et nous vivrons ensemble dans tous ces √Ęges √©ternels!" C'est la Venue du Seigneur!

219 Bien, maintenant, juste un instant. Eh bien, √† la... On s'approche un peu plus maintenant, puisque c'est presque le-le moment o√Ļ notre fr√®re a pr√©vu pour le service de bapt√™me, ou ce qu'il voulait faire.

220 Bien, maintenant, pendant cet √Ęge de l'Eglise... Oh, voici quelque chose de vraiment beau! J'aime tellement cela! Durant ces √Ęges de l'Eglise, il y a deux esprits qui agissent de mani√®re presque identique jusqu'ici : l'un, c'est la d√©nomination, l'autre, c'est le Saint-Esprit. Et J√©sus dit : "Ils sont si proches que cela s√©duirait m√™me les √©lus s'il √©tait possible." Ces deux esprits sont en train de marquer les leurs pour le jugement futur. Satan a promis que son-qu'il en aurait plus que Christ, et il en a eu. Ainsi, consid√©rez tr√®s-tr√®s attentivement ceci maintenant tandis que nous y arrivons : plus que cela, en marquant les gens.

221 Beaucoup sont comme Eve. Eve s'est arr√™t√©e juste assez longtemps pour √™tre s√©duite. Si elle ne s'√©tait pas arr√™t√©e, il n'y aurait jamais eu de s√©duction. Mais Eve s'est arr√™t√©e, et quand elle s'est arr√™t√©e, c'est √† ce moment-l√† qu'elle fut s√©duite. Au lieu de continuer. Est-ce que vous... Est-ce que vous me suivez-suivez attentivement? Maintenant. Ecoutez! La raison pour laquelle Eve fut s√©duite... disons-le tous ensemble, ainsi je serai s√Ľr que vous l'avez bien compris : [Fr√®re Branham et l'assembl√©e parlent √† l'unisson.-N.D.E.] "La raison pour laquelle Eve fut s√©duite, est qu'elle n'avait jamais gard√© toute la Parole de Dieu." Satan lui cita la Parole, mais il ne lui dit jamais TOUTE la v√©rit√©. Sa d√©nomination non plus. Vous voyez? Et pourtant, elle est rest√©e assez longtemps pour recevoir une partie de la Parole, mais elle n'a pas pris TOUTE la Parole.

222 Et c'est le problème aujourd'hui. Les vierges endormies sont restées assez longtemps pour recevoir une partie de la Parole, mais pas toute la Parole. L'église séduite reste assez longtemps pour recevoir une partie de la Parole, mais pas toute la-toute la Parole; pourtant, ils sont sincères et honnêtes à ce sujet! Eve fut séduite! La Bible dit qu'elle fut séduite!"

223 Adam ne fut pas séduit. Adam savait parfaitement qu'il agissait mal; mais sa femme, en faisant les choses qu'elle faisait, le persuada de-de partager avec elle ce qui était interdit. Et bien! C'était un homme, voyez-vous! Et ce-c'était correct pour lui de... Voyez-vous? Vous comprenez? Il savait qu'il agissait mal, mais Eve pensait qu'elle agissait correctement.

224 Oh! Ne voyez-vous pas que c'est pourquoi Paul a dit qu'une femme ne doit jamais prêcher l'Evangile? Elle était-elle était dans-dans la... C'est elle qui fut séduite. "Je ne permets pas à la femme d'enseigner ni de prendre de l'autorité; mais elle doit demeurer dans le silence... Voyez-vous! Car-car Adam a été formé le premier et Eve ensuite. Et Adam ne fut pas séduit, mais c'est la femme qui fut séduite et s'est rendue coupable de transgression. Il est dit : "Néanmoins, maintenant, elle n'est pas perdue. Elle sera sauvée en devenant mère (si elle a un mari), et ainsi de suite, elle sera sauvée si elle persévère dans la foi, dans la modestie et dans toute la sainteté avec les choses de ce genre." Mais ne permettez jamais à aucune d'enseigner ni de prendre de l'autorité! Voyez-vous? Paul a dit : "Ne le faites pas!" "Et bien! Je pense que j'ai la pensée du Seigneur," a-t-il dit.

225 Les gens disaient : "Et bien les... les prophètes d'autrefois ont prophétisé, et ils nous ont dit que nous prêcherions!"

226 Il dit : "Est-ce de chez vous que la Parole de Dieu est sortie? Et est-ce à vous seuls qu'Elle est parvenue? Si quelqu'un croit être inspiré ou prophète, qu'il reconnaisse que ce que je dis ce sont les commandements du Seigneur." Vous voyez, c'est vrai! Il savait de quoi il parlait.

227 Mais il dit : "S'il l'ignore, qu'il l'ignore simplement." Voyez-vous? C'est tout. S'il refuse de l'écouter, eh bien, laissez-le aller : il se dirige tout droit dans un fossé! Vous voyez? "Qu'il continue!" Mais là, ces deux esprits...

228 La raison... C'est comme ces femmes que l'on engage dans la police et qui sont dans les rues. C'est une honte pour le drapeau américain que de mettre ces mères de famille dans les rues, pendant que des dizaines de milliers d'hommes sont sans emploi! Et bien, c'est le pays de la femme, le siège de la femme, et une femme prendra le pouvoir! C'est l'adoration de la femme. C'est l'esprit dogmatique catholique d'adorer une femme comme un dieu. Cela est en train de s'établir, voici ce que... ne voyez-vous pas la situation?

229 Il n'y a rien que Dieu ait pu donner à l'homme qui soit plus doux que la femme, une vraie femme. Mais dès qu'elle va au-delà de cela, elle est-elle est en dehors. C'est exact! Dieu n'a jamais destiné les femmes à travailler à aucun de ces postes ni à faire ce genre de choses. Ces femmes, vous êtes... Elles doivent avoir des enfants et élever leurs enfants. Elles sont toutes de petits prédicateurs, chacune d'elles, mais elles exercent leur ministère pastoral à la maison, avec leurs enfants, en élevant leurs enfants. Bien.

230 Il y a donc deux esprits qui se ressemblent le plus! C'est comme pour Eve, presque à... Eh bien, Satan dit : "Dieu a dit..."
- Oui, oui!
- Dieu a dit...
- Oui, oui! C'est juste!
- Dieu a dit...
- Oui, oui!

231 "Dieu l'a dit, mais, oh certainement qu'Il ne nous condamnera pas si nous sommes baptisés au nom du Père, Fils et Saint-Esprit! Cela ne serait-il pas tout aussi bien?" Espèce d'hypocrite servile! Dieu n'a jamais dit cela! De toute façon, cela n'existe pas. C'est quelque chose de mort. Cela n'existe pas!

232 Dites-moi o√Ļ se trouve le nom du "P√®re, Fils et Saint-Esprit"? Un tel nom n'existe pas, alors c'est quelque chose de mort. O√Ļ cela a-t-il √©t√© d√©clar√©? A Sardes, l'√©glise morte! Il n'y a rien de tel!" Tu passes pour √™tre vivant et tu dis que tu es une √©glise chr√©tienne, mais tu es mort! C'est vrai!

233 Le nom du Père, Fils et Saint-Esprit, cela n'existe pas.
- Oh, eh bien, cela ne sera-t-il pas tout aussi bien?
- Non! Paul dit que non. Il dit : "Avez-vous reçu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?"
- Nous ne savons pas qu'il y ait...

234 Il leur demanda : "Comment avez-vous été baptisés? Il dit, venez, et soyez rebaptisés au Nom de Jésus-Christ! Il dit : "Si un ange du Ciel venait vous enseigner autre chose, qu'il soit anathème!"

235 C'est la v√©rit√©! Je ne suis responsable que de l'annoncer. Vous comprenez, ce n'est pas tellement pour vous; c'est √† cause de ces bandes que je crie aussi fort, vous voyez, parce que je sais l√† o√Ļ elles vont (partout), et c'est ce qu'il en est. Tr√®s bien. Ce n'est pas...

236 Eve fut séduite : elle......?..... une partie de la Parole. Moab fut séduit. La vierge endormie fut séduite. L'église est séduite. Les dénominations sont séduites. Vous voyez?

237 Tenez-vous-en à la Parole! C'est le seul moyen. Tenez-vous-en à Elle, ne vous En éloignez pas du tout. Tenez-vous-en à Elle. Continuez simplement de faire comme Dieu l'a dit. Peu importe ce que quelqu'un d'autre dit, suivez la voie de Dieu.

238 Donc les vierges endormies ont perdu leur position, nous le savons. Elles passeront par le jugement. Et si elles ont d√©j√† entendu la V√©rit√©, elles seront condamn√©es. C'est vrai. Vous ne trouverez jamais J√©sus ailleurs que l√† o√Ļ vous L'avez quitt√©.

239 Judas pouvait s'approcher... Rappelez-vous bien. Vous direz : "Les vierges endormies pourraient être inspirées par le diable?"
- Absolument!
- "Tout en continuant à mener une vie pure?"
- Certainement! Judas l'a fait; il a sauv√©, il a sanctifi√©, il a pr√™ch√© la gu√©rison divine et il a chass√© les d√©mons. Eh bien, il √©tait tout √† fait en ordre, il en √©tait presque au m√™me point que les autres. Mais quand on en est arriv√© √† la Pentec√īte, c'est l√† qu'il montra ses couleurs. Il ne re√ßut pas le Saint-Esprit; il tourna les talons et renia le Seigneur J√©sus. C'est exactement ce que les √©glises ont fait. Quand on en est arriv√© √† la b√©n√©diction de la Pentec√īte, elles s'en sont √©cart√©es. Oh, ne voyez-vous pas cela, ma classe?

240 Oh, ce soir, c'est donc la glorieuse Pierre de Fa√ģte. Mais un instant, je crois qu'il nous reste encore un peu de temps; j'aimerais aborder quelque chose d'autre. Je veux vous......?..... la-la marque de la b√™te. La marque de la b√™te, prenons Apocalypse 13, juste un instant. Apocalypse 13:15, et lisons simplement ce que le-ce qu'elle va faire. Apocalypse 13:15 : "Et il lui fut donn√© d'animer l'image... (Il s'agit donc des √©glises protestantes, des √©glises protestantes.)

241 Il avait ce pouvoir parce qu'elles avaient fait une image. Les √©glises protestantes au travers du Conseil des Eglises, pr√©parent un endroit o√Ļ toutes les communaut√©s protestantes devront se r√©unir. Combien connaissent ou ont d√©j√† lu quelque chose au sujet du grand b√Ętiment qui a √©t√© construit pour l'ensemble des √©glises du monde? Bien s√Ľr! Vous voyez? L√† √†-l√†-bas donc, juste comme les Nations-Nations Unies... Et toutes sont l√†, chacune d'elles, m√™me les Assembl√©es de Dieu. Elles y sont! Elles y sont! Voyez-vous? Des loups qui se mangent entre eux! "Comme un porc qui retourne √† son bourbier et un chien √† ce qu'il a vomi", ils reviennent tout droit √† la m√™me chose (Absolument!), reniant presque leur position √©vang√©lique. Et Voil√†! On veut √™tre grand, on veut agir comme les autres, comme Isra√ęl l'a fait apr√®s avoir vu des rois, il a dit : "Etablis sur nous un roi!" Vous voyez?

242 "Et il... fit l'image √† la b√™te et l'image de la b√™te parl√Ęt, et qu'elle f√ģt... tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la b√™te..."
L'image de la b√™te, c'est la d√©nomination protestante, et non la d√©nomination catholique. C'est de l'Am√©rique qu'Il parle ici, vous voyez, parce que ce chapitre 13 parle de la... am√©ricaine, la b√™te qui monte de la... Vous voyez, toutes les autres b√™tes montent de l'eau, ce qui veut dire "une foule et une multitude de gens". Mais la b√™te, ici, monte comme un agneau; elle monte d'une terre, o√Ļ il n'y avait personne; elle avait deux cornes et parlait donc comme un dragon. Et on fit une image de la b√™te qui √©tait en Europe, elle en fit une image ici. Un consol... unissant les √©glises pour en faire cette communaut√© protestante, et ensuite, ils feront pression sur toutes les autres √©glises au point qu'elles ne pourront m√™me pas acheter ni vendre ni faire quoi que ce soit, si elles n'ont pas l'image de la b√™te.

243 Observez maintenant ce qui se passe ici : "Et elle fit que tous,... grands, riches... pauvres, libres... esclaves, re√ßussent une marque sur leur main droite ou sur leur front; Et que personne ne p√Ľt acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la b√™te, ou le nombre de son nom. C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la b√™te. Car c'est... nombre d'homme, et son nombre est 666. " Nous savons ce que c'est : c'est la hi√©rarchie de Rome, le pape.

244 J'√©tais pr√©cis√©ment l√† et j'ai vu cela moi-m√™me, je voulais conna√ģtre o√Ļ se trouve sa demeure (son tr√īne comme autrefois), semblable √† celui qu'on √©leva pour le premier pape, Boniface III, tout au d√©but de l'√Ęge catholique, ici. Et au-dessus, il y a l'inscription "VICARIVS FILLII DEI", ce qui signifie : "Vicaire du Fils de Dieu". "Dei" Dei, la Divinit√©, vous voyez, vous voyez? "Le Vicaire du Fils de Dieu". En d'autres termes : "C'est comme le Fils de Dieu √©tabli ici sur terre." Vous voyez? "Il a toute autorit√© pour changer la Bible, il peut modifier tout ce qu'il veut. C'est pourquoi on cite : "Je vous salue Marie!" Que dit le pape? Nous aurons "Je vous salue Marie." C'est r√©gl√©. Oui, oui. Eh bien, nous ferons ceci ou cela." Ce que le pape dit, c'est cela; c'est cela! "Un vicaire √† la place du Fils de Dieu!"

245 Tout r√©cemment, ils ont cr√©√© ce dogme-ci : "Marie n'a pas √©t√© enterr√©e." (Pourtant, on conna√ģt sa tombe, et le lieu de sa s√©pulture est indiqu√© clairement). Ils disent : "Non, elle est r√©apparue, elle est ressuscit√©e!" Le pape a dit : "C'est ainsi!", et c'est donc ainsi! Il est infaillible, vous voyez? C'est le pape qui l'a dit. Vous voyez? Le "Vicaire du Fils de Dieu".

246 Et il est dit : "Eh bien, quiconque veut conna√ģtre qui est la b√™te et d'o√Ļ vient sa puissance, est-il dit, qu'il calcule le nombre et que celui qui a de la sagesse..." Voil√† l'un des dons du Saint-Esprit, la sagesse. Voyez-vous? "Que celui qui a de la sagesse calcule le nombre de l'homme, car ce... calcule le nombre de la b√™te. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six!" Eh bien, si vous prenez le... et √©pelez ce titre : V-I-C... Oh et-et selon les mots, si vous tracez une ligne ici en bas et... plut√īt vous additionnez les chiffres romains, vous trouverez ici que vous aurez six cent soixante-six. Vous voyez? C'est vrai!

247 "Et maintenant faisons donc une image √† la b√™te!" Et partout dans ce pays, ils firent une image : la conf√©d√©ration de toutes les d√©nominations, les nicola√Įtes en se r√©unissant form√®rent des d√©nominations, et finalement, ils s'uniront en fraternit√©; ils ne deviendront pas comme les catholiques, mais ils s'uniront comme une fraternit√© pour essayer de d√©truire le communisme.

248 Et la Bible dit que Dieu a suscité le communisme pour Se venger des nations pour ce qu'elles ont fait aux enfants de Dieu. C'est tout à fait exact. Il a dit : "Et elles-elles donnent leur pouvoir et tout à la bête pendant une heure, pour venger le peuple, le... du sang qu'ils ont versé." Et quand la bombe atomique, ou quoi que ce soit, frappera cette cité du Vatican et que la hiérarchie romaine ne sera plus, il est dit : "Et en elle a été trouvé le sang de chaque martyr qui ait jamais été tué sur la terre." La Voilà! Et voici son image : une confédération d'églises.

249 Bient√īt, nous allons devoir fermer ces portes-ci, c'est vrai, ou alors prendre une marque d√©nominationnelle. Alors, nous fermerons les portes. C'est vrai. Nous allons... Nous sommes avis√©s √† ce sujet.

250 Eh bien, je voudrais maintenant condenser cette partie avant de nous en aller dans quelques minutes. Eh bien, le sceau de Dieu, c'est le Saint-Esprit. Tout le monde sait cela, n'est-ce pas? Bien! Nous le savons tous que le sceau de Dieu, c'est le Saint-Esprit. Eh bien, on trouve... Prenez Apocalypse 9-9:1 à 4; vous verrez qu'ils avaient tous le sceau sur le front. Dans I Corinthiens 1.22, Paul dit : "Par lequel Il nous a scellés du Saint-Esprit pour le jour..." Ephésiens 4.30 dit : "N'attristez pas le Saint-Esprit." C'est cet ange qui vient apposer un sceau sur votre front. Cela ne veut donc pas dire que vous... qu'il prend quelque chose et appose une marque là-dessus. Votre front, c'est votre révélation, voyez-vous? Et votre main, c'est ce que vous faites en conséquence. Vous voyez, c'est une marque spirituelle. Vous voyez? Il ne prend pas un gros cachet pour vous marquer comme cela. Oh, non!

251 Comme on le disait ici il y a quelques années quand le "N.R.A." est apparu : " C'était ceci, et cela. " N'attendez pas cela, c'est déjà fait! La Bible dit que cela a commencé là dans le passé, et c'est presque terminé maintenant! Vous voyez? C'est vrai!

252 Mais Il a marqué ceux qui sont scellés! Vous voyez? Bien! Comment était le-comment était le premier sceau, à quoi ressemblait-il? Ils furent remplis du Saint-Esprit (c'est vrai), et leurs oeuvres étaient les oeuvres de Christ. Ils imposaient les mains aux malades et les malades étaient guéris; ils firent toutes sortes de signes, de miracles et de prodiges. Et sur leur front était scellée la révélation qu'Il était le Fils de Dieu, et ils-ils collaboraient avec Lui (la-la Divinité de Christ) : c'est cela, la marque.

253 Vous dites : "Eh bien, Il est donc la troisi√®me personne, ou plut√īt la seconde pers-..." Vous n'avez pas encore √©t√© scell√©. Ainsi, laissez simplement-simplement cela de c√īt√©! Vous voyez? Vous √™tes √† c√īt√©, en dehors du mod√®le l√†. Il n'y a donc rien de tel dans la Bible! Nous b√©nissons... "Nous croyons en la sainte trinit√©." Vous √™tes loin de... Vous n'√™tes m√™me pas pos√© sur le mod√®le maintenant, voyez-vous, car il n'est jamais fait mention de la trinit√© dans la Bible. Trouvez le mot trinit√© dans la Bible, et venez...

254 [Partie non enregistrée-N.D.E.]... dans le Fils, appelé la filiation; maintenant, Il est en vous, le baptême du Saint-Esprit, le même Dieu. Le Saint-Esprit était le Père de Jésus-Christ. "Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus", a dit Jésus." Je viens de Dieu, et Je retourne à Dieu (de nouveau le Saint-Esprit). Et Je serai avec vous, et même en vous jusqu'à la fin (à la consommation). Je serai bien en vous jusqu'à la fin comme cela. Et les oeuvres mêmes que Je fais, vous les ferez aussi. Les choses que J'ai faites se poursuivront; ce sera toujours le signe du croyant. Allez et prêchez, et baptisez-les au Nom du Seigneur Jésus, et ils seront remplis de Mon Esprit. Et s'ils le sont, ces miracles accompagneront jusqu'à la fin du monde ceux qui auront cru! Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde." Il fut reçu dans la Gloire. Voilà, et nous attendons qu'Il revienne un jour.

255 C'est cela donc le Sceau de Dieu, nous le savons. Et maintenant, rappelez-vous qu'il n'y a que cent quarante-quatre mille Juifs scell√©s, qui √©taient le reste des Juifs. Mais dans ceci, dans l'Epouse des Gentils-dans l'Epouse des Gentils, il y avait des myriades de myriades de ceux qui ont √©t√© scell√©s l√†-dedans; car il s'agit de ces martyrs et de tout le reste qui viennent au travers de ces √Ęges l√†; ils se l√®veront au jour du jugement.

256 Que pensez-vous qu'il adviendra lorsque ces pieds du jugement semblables √† de l'airain se tiendront l√† en ce jour, et que les martyrs seront l√†, debout devant ces Romains (peut-√™tre ces nicola√Įtes d'autrefois qui les firent br√Ľler sur des b√Ľchers et les jet√®rent dans les fosses aux lions, et des choses de ce genre) et lorsqu'ils se tiendront l√† comme leurs avocats au jug-... au banc des jur√©s? Le Juge assis l√† dans le si√®ge demandera : "Leur avez-vous pr√™ch√© l'Evangile?"

257 - J'ai autrefois scellé ma vie pour eux dans la gueule d'un lion.

258 Oooh, frères! Vous parlez de : "Eloignez-vous de Moi...", l'enfer sera trop bon pour eux! C'est parfaitement vrai!

259 "Tenez ferme! Je connais ceux qui se disent... nicola√Įtes et qui se disent remplis de l'Esprit et qui ne le sont pas." Voyez-vous? Voil√†! Oh, quelle heure s'approche, quelle heure terrible! Dieu va Se venger! "A Moi la vengeance", dit le Seigneur, "√† Moi la r√©tribution!" Et toute mauvaise oeuvre verra un juste... Tout ce que vous avez fait ou pens√© dans votre vie, toute pens√©e mauvaise qui a travers√© votre esprit, cela sera retenu contre vous l√†-bas sur ce puissant enregistreur. Repentez-vous, mes enfants!

260 Il n'y a qu'une seule fa√ßon d'√©viter cela, c'est de venir en Christ, et quand vous entrez l√† dans Son merveilleux c√īt√© √† cinq blessures, les cinq pr√©cieuses blessures de Son corps, quand vous voyez l√† cet √©coulement de sang, et que vous vous y r√©fugiez, vous dites : "Rocher des Ages, je ne vaux rien. Cache-moi, √ī Rocher des Ages!" Sentez le pr√©cieux Saint-Esprit, mourez tout simplement et lancez-vous dans le Corps de Christ; ressuscitez pour vous r√©veiller aux nouvelles choses, et c'est un monde nouveau qui vous entoure. Le p√©ch√© que vous aviez aim√© jadis est rest√© en arri√®re. Oh, rien dans le futur, rien dans le pr√©sent, ni la mort, rien d'autre ne vous s√©parera de Cela. Vous √™tes scell√© par le Saint-Esprit pour le jour de votre r√©demption. Vous avez re√ßu la r√©v√©lation de Qui Il est. Vous savez dans votre coeur que vous √™tes pass√© de la mort √† la Vie.

261 Ensuite, consid√©rez les oeuvres de vos mains. Vous voyez? Vous ne d√©robez plus, vous ne faites plus le mal. Vos mains sont pures de tout sang. Et vous vous levez, vous pr√™chez l'Evangile, vous dites ce qui est juste, et vivez ce qui est juste et faites ce qui est juste. Tous les jours le Saint-Esprit manifeste par vous des miracles et des prodiges! Dieu vous fait savoir maintenant : "Tu es Mon enfant b√©ni et Je suis avec toi, Je-Je suis vraiment avec toi. Peu importe o√Ļ tu en es, Je suis avec toi. J'irai avec toi au travers des heures de t√©n√®bres, et partout!" Oh, quelle-quelle Ancre! J'ai ancr√© mon √Ęme dans le havre de Repos,
Afin de ne plus avoir à affronter les mers en furie;
Oh, la tempête peut balayer l'océan en furie et houleux,
Mais en Jésus, je suis en sécurité pour toujours.

262 M√™me quand la mort viendra bourdonner un de ces jours, voltigeant comme une abeille autour de votre t√™te comme cela, vous pourrez dire : "√Ē mort, o√Ļ est ton aiguillon?"

263 C'est comme ce que ma petite Sarah a écrit l'autre jour, ma fillette qui est assise là au fond. Elle prenait des notes, elle ainsi que la fillette de frère Collins, je crois, sur ce que j'étais en train de dire. J'étais donc en train de lire le papier (sa mère et moi) et elle avait écrit : " Le livre des révolutions" C'est......?..... Elle avait dit... Et vous connaissez la petite histoire que j'avais racontée à la fin au sujet de la mort, vous savez, vous avez entendu cela : " N'ayant plus d'aiguillon. " Etiez-vous ici quand cela a été raconté? Vous voyez, autrefois, la mort avait un aiguillon, mais lorsque...

264 Satan n'√©tait pas tout √† fait s√Ľr de ce que cet Homme √©tait oui ou non le Fils de Dieu. On l'a vu se tenir l√† lorsque... Satan vint vers Lui et dit : "Eh bien, si Tu peux accomplir des miracles, si Tu es un faiseur de miracles, Tu es ce Fils de Dieu. Je T'assure que c'est √©crit dans la Bible! Voyez-vous? Ce... Et-et si Tu l'es, accomplis un miracle devant moi. Tu as maintenant faim, Tu n'as pas mang√© depuis quarante jours; pourquoi ne prendrais-Tu pas cette pierre pour en faire du pain, T'asseoir et le manger? Laisse-moi Te voir le faire, je croirai alors que Tu es le Fils de Dieu."

265 Il r√©pondit : "L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole..." Oh! la la! Il comprit que ce n'√©tait pas Mo√Įse qu'il avait rencontr√© l√†, n'est-ce pas? Mo√Įse avait jet√© √† terre les tables de la loi et les avait bris√©es, mais il comprit qu'il avait rencontr√© plus grand que Mo√Įse.

266 Ensuite, il Le transporta là-haut et Lui dit : "Tu vois tous ces royaumes du monde? Là, les Etats-Unis, là la Grande-Bretagne, là tous ceux qui vont s'élever ici dans les années à venir. Il dit : "Chacun m'appartiendra, Tu le sais." (C'est lui qui les gouverne.) Il dit : "Ils sont à moi, et j'en fais ce que je veux. Je les envoie en guerre. Je fais d'eux tout ce que je veux; ils sont à moi. Il dit : "Je Te les donnerai, si seulement Tu m'adores."

267 Il répondit : "Arrière de Moi, Satan!" Il savait qu'à la fin, Il en deviendrait de toute façon l'héritier. Ainsi Il dit : "Arrière de Moi, Satan!"

268 Finalement, un jour, lorsque les gens se saisirent de Lui, l√†-bas, ils prirent un bout de chiffon et ils le Lui mirent sur la figure comme cela (j'imagine que c'√©tait un vieux foulard sale), ils prirent... ils l'enroul√®rent autour de Sa t√™te. Et Il √©tait assis l√†, bless√© et saignant. Le matin, le vent froid soufflait. Ils L'avaient d√©j√† flagell√©, et le sang Lui coulait sur les √©paules; ils jet√®rent sur Lui quelque chose comme cela et ce sang collait sur Son dos, et Il √©tait assis l√†, une couronne d'√©pines enfonc√©es sur Son visage comme cela. Il √©tait assis l√†, Son visage √©tait couvert de sang et de crachats des soldats. N'√©tait-ce pas un spectacle horrible? (√Ē mon Dieu!)

269 Vous diriez : "Eh bien, si j'avais été là, j'aurais fait quelque chose à ce sujet!" Eh bien, pourquoi ne faites-vous rien à ce sujet maintenant? Car si vous... Vous auriez fait la même chose que vous faites maintenant.

270 Il était là, assis là, on se moquait de Lui et on Lui crachait dessus. Les disciples se tenaient en arrière, disant : "Oh! la la! comment est-ce possible? Cet Homme qui a pu appeler un mort hors de la tombe, et Le Voilà, là!" Mais ils ne connaissaient pas les Ecritures. C'est ce qu'il en est. Voyez-vous?

271 Et ainsi donc, Son visage était couvert de sang et de crachats! Ils Lui mirent un bout de chiffon sur les yeux, et ils disaient : "Vous savez, on m'a dit qu'Il discernait les esprits, vous savez, qu'Il est prophète, qu'Il peut dire des choses aux gens. Il a dévoilé les péchés de la femme au puits. Il a dit à Simon que le nom de son père était Jonas et tout à ce sujet. Voyons s'Il est capable... de quoi Il est capable maintenant!"

272 Ils dirent : "Nous allons Le mettre un peu √† l'√©preuve!" C'√©tait le diable qui agissait dans ces gens! Ils mirent un chiffon sur Ses yeux comme cela, puis ils prirent un b√Ęton et Le frapp√®rent avec sur la t√™te, disant : "Si Tu es proph√®te, dis-nous qui T'a frapp√©!" Il n'a m√™me pas ouvert la bouche. Il √©tait simplement l√†.

273 Satan disait : "Vous savez, ça ne peut pas être le... Ça-ça ne peut pas être Dieu."

274 Aujourd'hui, ces vieilles dénominations disent la même chose : "Cette bande de saints exaltés, cela ne peut pas être Dieu!" Mais ils ne savent pas! Ils ne savent pas! Vous voyez? "Dieu ne peut pas faire ces choses, c'est de la télépathie! Ce sont-ce sont des diseurs de bonne aventure!" Ils n'ont pas du tout compris cela, c'est tout.

275 Puis ils commenc√®rent-commenc√®rent √† gravir la colline. Ils Lui mirent cette tunique. Je crois que c'√©tait le seul v√™tement qu'Il ait jamais eu en tant qu'humain. Marthe et Marie Lui avaient fait une petite tunique sans couture. On la Lui fit porter. Il y avait de petites taches sur Son v√™tement, tandis qu'Il gravissait la colline, tra√ģnant et heurtant cette vieille croix. Et son petit corps fr√™le continuait √† avancer, tandis qu'on Le fouettait et tout, pour L'obliger ainsi √† avancer. La vieille croix rebondissait sur le sol, Lui raclant les √©paules. Il titubait et continuait √† marcher.

276 Et ces petites t√Ęches devenaient de plus en plus grosses, jusqu'√† ne devenir qu'une seule grande t√Ęche au bout de quelque temps. Ce pauvre Satan s'est approch√©, vous savez, sous forme d'abeille, c'est-√†-dire la mort, vous comprenez, et il a dit : "Ah, ah, ah! √áa? Dieu ne ferait pas cela!" Il a dit: "Ce n'est qu'un homme. Il jouait la com√©die!" C'est ce qu'il pense encore. Vous voyez? "Il joue simplement la com√©die, je vais donc Le piquer. S'Il est Dieu, Il ne pourra mourir. Alors je-je vais Le piquer pour voir donc ce qui va se passer. Je vais-je vais L'√©prouver!"

277 Ainsi, lorsqu'il L'attrapa à la croix, il Lui enfonça son aiguillon; mais en le faisant, il perdit l'aiguillon! Il y avait là plus qu'un homme : cette fois-là, c'était Dieu qu'il avait piqué!

278 Et c'est pour cela qu'il dit : "√Ē mort..." Quand Paul... Vous-vous savez, lorsqu'une abeille a piqu√© profond√©ment une fois, elle ne peut plus piquer. C'en est alors fini de l'abeille. Elle peut bourdonner et faire du bruit, mais elle-elle-elle ne peut plus piquer, parce qu'elle n'a plus d'aiguillon. Donc, la mort n'a plus d'aiguillon. Tandis qu'on pr√©parait un endroit pour d√©capiter Paul, la mort le piquait, bourdonnant autour de lui. Mais il dit : "√Ē mort, o√Ļ est ton aiguillon?"

279 Le tombeau disait : "Je t'aurai, Paul! Je vais t'engloutir!" (Je suis all√© l√† o√Ļ on l'a d√©capit√©, et o√Ļ on l'a jet√© l√† dans l'√©gout). Le tombeau disait : "Je-je-je vais ronger ton corps, je vais te faire tomber en pourriture."

280 Lui dit : "√Ē-√ī mort, o√Ļ est ta victoire? Mais gr√Ęces soient rendues √† Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur J√©sus-Christ!" Pour lui, la mort avait perdu son aiguillon! Il dit : "J'ai combattu le bon combat, j'ai achev√© la course, j'ai gard√© la foi. Et d√©sormais la couronne de justice m'est r√©serv√©e; le Seigneur, le juste Juge, me la donnera en ce jour-l√†, et non seulement √† moi, mais √† tous ceux qui auront aim√© Son av√®nement!" Amen! "D√©capitez-moi donc si vous le voulez!" Heu! Oh, c'est-c'est cela! C'est ainsi, fr√®re! C'est-c'est cela le v√©ritable Esprit chr√©tien.

281 Ainsi-ainsi, si vous saisissez cette occasion, comment pouvez-vous recevoir la marque de la bête? J'aimerais seulement dire ceci, car je pense devoir terminer par là. Comment reçoit-on la marque de la bête? Aimeriez-vous le savoir? Quelles en sont les conséquences? Qu'est-ce que la marque de la bête?

282 Nous savons ce qu'est le Sceau de Dieu. Qu'est-ce que le Sceau de Dieu? Eh bien, prenons simplement Eph√©siens 4.30, et alors-alors vous verrez; lisez-le donc l√† vous-m√™mes! Ou-ou encore, que l'un de vous lise Apocalypse-Apocalypse 9.1-4; et un autre, II Corinthiens 1.22. Il y a de nombreux passages! J'en ai not√© l√† quelques-uns. Mais prenons Eph√©siens 4.30 et alors vous pourrez voir ce qu'est le Sceau de Dieu, dans les autres passages aussi, ou ailleurs. Prenez simplement le mot sceau dans votre concordance et suivez-le o√Ļ vous voulez. Bien. Eph√©siens 4.30. Ecoutez ceci : "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez √©t√© scell√©s pour le jour de la r√©demption."

283 Qu'est-ce que le Sceau de Dieu? Le Saint-Esprit. C'est vrai. Maintenant : "Celui qui n'a pas l'Esprit de Dieu n'est pas de Moi." Si vous avez le Saint-Esprit, vous êtes une partie de Dieu, parce que vous Lui appartenez. Il-Il vous a scellé, Il est en vous, et Il agit en vous, et les prodiges qu'Il fait, vous les ferez aussi. Maintenant, vous tous comprenez-vous cela, ma classe? Il faut le Saint-Esprit pour être de Dieu, le Saint-Esprit. Et si vous êtes du Saint-Esprit, vous ferez les oeuvres que Jésus a faites. Voyez-vous? Votre amour...

284 Quand ils Te crachèrent au visage et Te fouettèrent ainsi, il n'y eut en Toi aucune racine d'amertume. Il baissa les yeux vers eux et dit : "Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font!" Vous voyez, ils ne le savaient pas.

285 Pouvez-vous imaginer cela? Ses propres enfants réclamant Son Sang à grands cris. Le Créateur des cieux et de la terre, pendu sur une croix qu'Il avait Lui-même créée et fait pousser du sol! Et Ses propres enfants (Figurez-vous, pères, vos enfants, vos propres enfants!), ils criaient contre Lui : "Qu'il s'en aille! Donnez-nous Barabbas, le voleur qui est là!"

286 Oh, j'√©tais ce Barabbas, j'√©tais celui qui m√©ritait la mort, et dont Il a pris la place. Comment a d√Ľ se sentir Barabbas ce matin-l√†, en entendant approcher le pas lourd du centurion qui venait par l√† lui ouvrir la porte? Ce pauvre Barabbas se disait : "Oh! la la! encore quelques instants, et je ne serai plus! Je suis un meurtrier, je suis-je suis un voleur. Ils vont me tuer aujourd'hui; je le sais. Aujourd'hui, c'est la P√Ęques, ainsi je... vraiment je... Je sais que je vais mourir aujourd'hui!" Toute la nuit, il avait √©t√© nerveux, marchant de long en large comme n'importe quel p√©cheur. La premi√®re chose, vous savez, voici venir le gardien. Il se dit : "Oh, oh, √ßa y est! Je dois y passer, je dois y passer." Puis, la clef fut introduite et fit un d√©clic!"

287 Le gardien se tint là, attentif. Il dit : "Sors, Barabbas!"
- Oui oui ! Oui, je sais que je vais y passer, je vais y passer!
- Non, va-t'en faire ce que tu veux!
- Quoi?
- Va faire ce que tu veux! Sors, tu es libre!

288 " Je suis libre? Voyons, vous m'aviez condamné à mort! " C'est vrai, Dieu condamne à mort tous les pécheurs. "Vous m'aviez condamné à mort, comment puis-je partir libre?"

289 "Viens ici, Barabbas. Regarde cet Homme qui monte la Colline, là-bas; entends-tu cette croix qui cogne sur le sol? Entends-tu le bruit des clous qu'on est en train d'enfoncer dans Ses mains? Regarde-Le pleurer là; des larmes salées et du sang se mêlent sur Son visage. Il a pris ta place, Barabbas! Il est mort pour toi!"
- Vous voulez dire qu'Il est mort pour que je sois libre?
- Oui!
- Oh, eh bien, alors, je m'en vais recommencer à commettre des meurtres!
- Oh, quel ingrat! Tu mérites la mort!

290 Quand-quand je contemple la Croix merveilleuse
O√Ļ mourut le Prince de Gloire,
Toute ma renommée n'est qu'une perte vaine...
Oh! la la! Il n'est pas étonnant que le poète ait dit : Vivant, Il m'a aimé. Mourant, Il m'a sauvé.
Enseveli, Il a emporté au loin mes péchés.
Ressuscitant, Il m'a justifié gratuitement pour toujours;
Un jour, Il reviendra, oh quel jour glorieux!

291 Comment pourrais-je Le rejeter, quand je vois ce qu'Il a fait pour moi? Comment le pourrais-je? J'accepte de perdre tous les amis que j'ai ici sur la terre. Comment, alors que je... Je suis dispos√© que l'on me mette √† la porte des organisations et que l'on me chasse des autres endroits. Quand je regarde l√†-bas, je vois qu'alors que j'√©tais condamn√© √† mort, et Il a pris ma place... C'est vrai, √ī Seigneur! Tout, je consid√®re tout le reste comme perte vaine. Oh, laisse-moi √©treindre la croix, √ī Seigneur! Au milieu des rochers qui se fendent et des cieux assombris,
Mon Sauveur baissa la tête et expira,
Le voile déchiré a montré le chemin
Des joies célestes et du jour sans fin.

292 Oh, laisse-moi-laisse-moi me tenir pr√®s de Toi, J√©sus. Ne m'√©loigne pas de Ton pr√©cieux c√īt√© o√Ļ je vois Tes cinq blessures sanglantes. √Ē Prince des Cieux qui est mort, mort pour moi, Il est mort afin que je puisse, moi un condamn√©... dans les cha√ģnes du p√©ch√©, dans la prison de l'enfer, condamn√©, coupable, allant pour √™tre an√©anti pour toujours, mais quelqu'un a pris ma place. Et puis ils......?..... l√† alors que j'avais-j'avais dix-huit ou vingt ans. Un jour, le Saint-Esprit... je dis : "Eh bien, qui suis-je? D'o√Ļ suis-je venu? O√Ļ est-ce que je vais?"

293 Il me dit : "Il a pris ta place, c'est vers là que tu te dirigeais. Il a pris ta place. Le voici!"

294 Je r√©pondis : "√Ē Agneau de Dieu! √Ē Agneau de Dieu, je viens! je viens! Je n'apporte rien dans mes bras, je n'ai rien √† T'offrir, Seigneur; je m'accroche simplement √† Ta croix; c'est tout ce que j'ai!" Alors, Il m'a fait entrer. Il m'a rev√™tu comme le P√®re a rev√™tu le fils prodigue. Il m'a mis un v√™tement neuf, un v√™tement qui n'√©tait pas √† moi, le v√™tement de Sa justice, Il me l'a mis; et ce jour-l√†, Il a pass√© une alliance √† mon doigt pour que je fasse partie de l'Epouse. Maintenant, le veau gras a √©t√© tu√© et nous nous r√©jouissons parce qu'autrefois j'√©tais mort, et que maintenant je suis vivant! Autrefois, j'√©tais perdu, et maintenant je suis retrouv√©! Gr√Ęce √©tonnante! Oh, quel doux son,
Qui sauva un misérable comme moi! (pire que Barabbas)
Autrefois, perdu, mais maintenant je suis retrouvé;
J'étais aveugle, mais maintenant je vois.
C'est la gr√Ęce qui apprit √† mon coeur √† craindre C'est la gr√Ęce qui me d√©livra de mes craintes;
Combien pr√©cieuse me parut cette gr√Ęce,
Lorsque je venais de croire!
Quand nous aurons été là pendant dix mille ans,
Brillant comme le soleil (Il n'y aura plus d'étoiles, mais le Fils) ,
Nous aurons plus de jours pour chanter Ses louanges
Que lorsque nous avons commencé (Nous serons alors dans l'éternité) .

295 Oh, comme j'aime Jésus, car Il m'aima le premier! Oh, que c'est merveilleux!

296 Maintenant, ouvrez avec moi, s'il vous pla√ģt, dans l'Exode, au chapitre 21.
Les exhortations de Son Esprit... Maintenant, nous allons donc parler sur la fa√ßon dont on re√ßoit... je vous ai montr√© et fait conna√ģtre les cons√©quences; Voil√†!

297 Eh bien, comment reçoit-on la marque de la bête? Je vais vous montrer là ce qu'est votre sort. Eh bien, la marque de la bête, Exode chapitre 21. Commençons dans l'Ancien Testament, pour que vous le voyiez. J'ai aussi beaucoup de passages ici dans le Nouveau Testament que nous connaissons tous.

298 Lisons maintenant : "Voici les lois que tu leur pr√©senteras. Si tu ach√®tes un esclave h√©breu... (Eh bien, rappelez-vous donc que c'est un h√©breu, c'est-√†-dire un croyant, vous voyez?)... il servira six ann√©es; mais la septi√®me, il sortira libre, sans rien payer. S'il est entr√© seul, il sortira seul; s'il avait une femme, sa femme sortira avec lui. Si c'est son ma√ģtre qui lui a donn√© une femme et qu'il en ait eu des fils et des filles, la femme et ses enfants seront √† son ma√ģtre, et il sortira seul."

299 Je ne vais pas... Je-je-je sais que mon temps est terminé. Excusez-moi, Frère Neville, mais il faut que je-je fasse bien entrer cela, frère.

300 Tenez! Il ne s'agit pas de ce qu'est votre m√®re, de ce qu'est votre p√®re, il s'agit de vous, pas de votre femme; voyez-vous, sa femme ne comptait pas, ni ses enfants. Il s'agissait de lui! Peu importe... Votre m√®re peut avoir √©t√© une sainte, votre p√®re peut avoir √©t√© un saint; le p√®re et la m√®re d'Esa√ľ l'√©taient, mais lui √©tait un homme √† tout faire. Vous comprenez? Mais... Vous voyez? Mais c'est une affaire individuelle, qui vous concerne.

301 Vous direz : "Mon père est prédicateur!" Cela n'a aucun rapport avec vous!" "Ma mère est une sainte! Oh, elle est au Ciel." Cela peut être vrai, mais qu'en est-il de vous? C'est de vous qu'il s'agit!

302 Et si l'esclave... Eh bien, c'est là qu'il... Maintenant, observez donc cette marque de la bête. Maintenant, je-je n'ai pas le temps de revenir en arrière, parce que j'ai déjà dépassé l'heure de vingt minutes. Mais je veux vous dire...

303 Eh bien, il y avait une période qui était annoncée tous les sept ans! On comptait six années; la septième année... Ceux qui étudient la Bible, les prédicateurs, et ceux qui sont assis ici autour, vous savez que c'est vrai, que c'était appelé... La septième année était appelée l'année du jubilé; tout se reposait. On ne semait pas la septième année; la terre, et tout le reste, se reposait. On ne faisait que glaner. Vous voyez? Tout se reposait la septième année. Et cette année-là, un-un sacrificateur sonnait de la trompette. Et si un homme avait été esclave, peu importe ce qu'étaient ses dettes, il était libre.

304 C'est donc un type de la Trompette de l'Evangile. Vous pouvez avoir servi le diable durant toutes ces ann√©es dans les cha√ģnes de la boisson, de la cigarette, des jeux d'argent, du p√©ch√©, des choses sales; qu'importe ce que vous avez fait, quand vous entendez sonner la Trompette de l'Evangile, c'est le signe que vous pouvez partir libre. Vous pouvez partir! "La foi vient de ce qu'on entend de la Parole de Dieu." Maintenant que vous avez entendu tout l'Evangile, vous n'avez pas besoin de rester li√© plus longtemps!

305 Si donc vous restez là et que vous disiez : "Oh, je L'ai écouté, mais je ne L'ai pas entendu!" Vous voyez, alors, la chose n'est pas pour vous. Non-non! Elle est pour ceux qui L'entendent. Bien, si vous entendez...

306 Maintenant, consid√©rez ce qu'Il dit ici. Or, pour prouver ceci... Ecoutez tr√®s attentivement maintenant et fixez votre pens√©e l√†-dessus maintenant pendant encore deux ou trois minutes : "Si l'esclave dit... (celui qui devait √™tre lib√©r√©) :... j'aime mon ma√ģtre..."

307 Autrement dit : "J'aime aller danser. Pour rien au monde, je n'abandonnerai mes danses. Pour rien au monde, je n'abandonnerai ceci, cela ou le reste, ma femme, mes enfants, les choses de cette terre que j'aime". Maintenant, écoutez donc, Frère Branham, je vais vous dire, voulez-vous dire que je dois..." Vous ne devez rien arrêter. Entrez tout simplement, et cela s'arrêtera tout seul! Mais-mais vous dites : "Eh bien, je ne ferai pas cela. Je ne dois pas faire cela! Je suis membre d'une église, et je suis aussi bon que vous, ou que n'importe qui d'autre!" Très bien, frère! C'est très bien. Vous avez entendu la vérité. "Eh bien, écoutez donc maintenant. Ce n'est pas Père, Fils et Saint-Esprit...?" Bon, si vous voulez en rester là, continuez simplement!

308 Vous avez entendu sonner la Trompette, et vous avez entendu le son qu'Elle a donn√©. Et la Bible dit... (√Ē mon Dieu! pensez √† cela! Cela ne pourrait-il pas me donner sur le champs un texte pour la prochaine heure?) "Si la Trompette rend un son confus..." Si votre d√©nomination dit : "P√®re, Fils et Saint-Esprit, cela ne sonne pas comme la Trompette. "Si la trompette rend un son confus, qui se pr√©parera au combat?"

309 ...l'esclave dit : J'aime mon ma√ģtre... "Je-j'aime le diable qui-qui me fait faire ces choses. C'est tr√®s bien. Et je ne pense pas... Je pense que vous √™tes simplement trop √©troit d'esprit l√†-dessus... que... Je pense simplement que vous √™tes trop √©troit d'esprit." Bien. J'aime ces choses. Je-je pense qu'il nous faut de grandes choses comme ceci et faire ceci... du monde. Dans notre √©glise, nous avons des danses, nous jouons √† l'arnaque et des choses de ce genre; nous nous amusons tous bien, nous sommes certainement aussi bons que n'importe quel groupe que vous avez l√†!" D'accord! C'est tr√®s bien. Tr√®s bien. "... et je ne veux pas sortir libre... (dans cette libert√© de l'Esprit dont vous parlez) ... alors son ma√ģtre (le diable) le conduira devant Dieu et le fera approcher de la porte"... (Hein ? De quoi? Qui est la porte? [L'assembl√©e r√©pond : "J√©sus-Christ."-N.D.E.] "Je mets devant toi une Porte." Quand cette marque de la b√™te est-elle venue? Dans l'√Ęge o√Ļ la Porte a √©t√© mise. Cette marque finale de la b√™te) ... le fera approcher de la porte ou du poteau (c'est le Calvaire) et son ma√ģtre lui percera l'oreille avec un poin√ßon, et l'esclave sera pour toujours √† son service."

310 "Que voulez-vous dire, Frère Branham?"
Si vous entendez la V√©rit√© de l'Evangile et que vous refusiez de vous y conformer, alors Dieu marque votre oreille de sorte que vous ne L'entendrez plus jamais! Vous avez franchi la limite entre la Vie et la mort. Alors vous continuerez avec votre organisation, votre d√©nomination, pour le reste de vos jours, pour toujours (Marchez dans la Lumi√®re, mes enfants, c'est ce qui est juste!), et vous servirez ce ma√ģtre pour toujours.

311 Que cela... Il ne faut pas que vous... Vous voyez, la Trompette a sonn√©, il peut donc partir libre, c'est la gr√Ęce de Dieu. C'est l'ann√©e du jubil√©, l'ach√®vement. Le jour du p√©ch√© est termin√©, fr√®re. Je d√©clare √† tous ceux qui sont au service du p√©ch√© (√† ceux qui √©coutent les bandes ou qui sont ici dans cette salle), vous qui √™tes... A tous ceux qui sont au service du p√©ch√© : le jour du p√©ch√© est termin√©! J√©sus est mort, vous n'avez plus √† servir le p√©ch√©-vous n'avez plus besoin de vous plier √† des credo et d√©nominations. "Celui que le Fils affranchit est r√©ellement libre." Si vous voulez partir libre et √™tre libre dans le Fils, d√©tachez-vous de toutes ces choses et servez-Le. Allez-y! Amen!

312 Mais si vous ne voulez pas, alors votre organisation, votre ma√ģtre, ou qui que ce soit que vous servez, mettra une marque √† votre oreille, et vous ne pourrez plus L'entendre. Si Dieu a d√©j√† parl√© √† votre coeur, disant : "Viens, c'est le moment!" et que vous refusiez cela, alors vous recevez la marque, et vous √™tes endurci contre la V√©rit√©. C'est l√† le sceau du diable, la marque de la b√™te. Comprenez-vous cela? Que fait la marque de la b√™te? Elle vous ram√®ne directement au romanisme, au syst√®me d√©nominationnel, et vous n'entrerez plus jamais pour √™tre libre; vous serez au service de cela pour toujours : c'est cela la marque de la b√™te.

313 Mes amis, c'est dur et tranchant, mais c'est ce que la... je ne suis pas responsable de... c'est juste ce que dit la Bible!

314 Cela était donc un type donné dans l'Ancien Testament, préfigurant l'écoute de l'Evangile, annonçant cette bonne nouvelle que "Vous êtes libre!" Vous n'avez plus à être lié, vous êtes complètement libre en Jésus-Christ. Plus de péché, et tout! Vous ne...

315 Vous qui aimez le monde, la Bible dit : "Si vous aimez le monde ou les choses du monde, l'amour de Dieu n'est même pas en vous." Est-ce vrai? Si vous aimez le monde ou les choses du monde, l'amour de Dieu n'est point en vous. Alors, qu'en est-il de toutes ces grandes choses qui se font dans le monde d'aujourd'hui au nom de la religion? Ces choses du monde! Et les gens avalent simplement cela tel un cochon dans une porcherie, vous voyez : "Oh, c'est magnifique. Il n'y a rien à redire!" Vous voyez, ils sont scellés et marqués. Vous comprenez?

316 Comprenez-vous maintenant ce qu'est le reste de Juifs, les cent quarante-quatre mille, o√Ļ ils se tiennent dans l'attente, √† cette heure m√™me? Pouvez-vous voir maintenant que les vierges folles qui ne veulent pas prendre de la-prendre de l'Huile devront ressusciter et √™tre s√©par√©es, les justes d'avec les injustes, au jour du jugement? Comprenez-vous que lorsque les-les vierges folles commencent √† admettre, comme maintenant, qu'elles ont besoin d'Huile et qu'elles vont En chercher, que c'est √† cet instant m√™me que l'Epoux vient?

317 Alors, combien sommes-nous proches de cela? Juste maintenant. Il ne nous reste plus qu'un peu de temps! Je ne sais pas combien de temps encore. Je ne saurais dire quand, je-je ne sais pas. Cela peut être dans un an, dix ans, quarante ans; ça peut être dans quarante minutes. Je-je ne sais pas, je ne peux pas le dire. Mais je sais que c'est proche, vraiment proche. Et l'Esprit du Seigneur...

318 Eh bien, il viendra un temps o√Ļ, la premi√®re chose, vous savez, l'√©glise commencera simplement √† se refroidir. Combien parmi vous ont donc remarqu√© ce refroidissement de l'√©glise ces quelques derni√®res ann√©es? C'est s√Ľr! O√Ļ va-t-elle? Dans Laodic√©e! Nous reprendrons cela ce soir et nous pr√©senterons l'ange de l'√©glise de Laodic√©e; nous montrerons ces choses afin que vous les compreniez et que vous voyiez son message et ce qu'il sera, et la fin de l'√Ęge de l'√©glise de Laodic√©e chevauche avec l'√©ternit√© sur laquelle elle d√©bouche enfin.

319 Oh, je L'aime vraiment. Pas vous? Certainement! Oh, le... Qu'est-ce que le... Qu'est-ce que le Sceau de Dieu? Le Saint-Esprit. Qu'est-ce que la marque de la bête? C'est Le rejeter. Voilà les deux. L'un, c'est voir, et...

320 Eh bien, on est... Combien y en eut-il sur la terre qui ne la reçurent pas? Tous ceux qui ne furent pas scellés reçurent la marque de la bête. Tous ceux qui n'avaient pas l'Esprit de Dieu reçurent la marque de la bête. Le Sceau de Dieu, c'est le Saint-Esprit. C'est la Bible qui le dit. Chaque passage de l'Ecriture en parle et dit que c'est la marque de Dieu, le Sceau de Dieu. Et tous ceux qui ne L'avaient pas, ce sont ceux qui L'avaient rejeté. Et comment L'avaient-ils rejeté? En refusant de L'entendre! Est-ce vrai?

321 Maintenant, rappelez-vous, comment obtient-on la foi? En entendant. O√Ļ se trouvait cette marque? A la main? Non! A la t√™te? Non! A l'oreille! Vous voyez? A l'oreille, par o√Ļ on entend. Qu'est-ce que cela produit? Une cicatrice sur l'entendement. Vous dites : "Jamais, jamais je n'en voudrais! Je ne veux rien avoir √† faire avec Cela! Je ne veux rien avoir √† faire avec cela." C'est juste comme ces...

322 Frère Neville, je-je-je vais-je vais simplement laisser cela aller jusqu'à ce que quelques...

323 Je voulais vous dire qu'il "est impossible que ceux qui ont √©t√© une fois √©clair√©s, vous voyez, d'entrer dans le Royaume", vous voyez. C'est comme ces croyants frontaliers. Suivez : "Car il est impossible que ceux qui ont √©t√© une fois √©clair√©s, qui ont eu part au Saint-Esprit, qui ont go√Ľt√© les puissances du si√®cle-si√®cle √† venir... Et qui sont tomb√©s, soient encore renouvel√©s et amen√©s √† la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l'exposent √† l'ignominie... Qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a √©t√© sanctifi√©, et qui aura outrag√©‚Ķ"

324 Vous voyez, il est absolument et totalement impossible à un élu d'agir ainsi. Il ne le peut pas. Vous voyez? Car que ferait-il? Vous voyez, "tenant pour profane le sang de l'alliance.." Vous voyez donc, s'il est élu et qu'il soit dans le groupe, il ne peut le faire. Il lui est impossible de le faire.

325 Eh bien, nous avons relevé cela, et nous en avons fait juste l'introduction. Car la pluie qui tombe souvent sur elle... pour la cultiver... mais si elle produit des épines et des ronces... elle est près d'être réprouvée, et on finit par y mettre le feu (le blé devra être ramené à la maison, dans le grenier) ."

326 Mais cette pluie vivifiante tombe sur les mauvaises herbes et sur le bl√©. Tous se r√©jouissent et ressentent la m√™me chose au sujet de la pluie, quand la... heureux de voir venir la pluie. Mais c'est √† leurs fruits que vous les reconna√ģtrez. Soit ils porteront les fruits de la mauvaise herbe, soit ils porteront alors les fruits du grain, ou plut√īt du bl√©.

327 Maintenant, voici comment y parvenir. Maintenant, pour montrer o√Ļ cette fronti√®re, o√Ļ cette... J'essaie de vous expliquer cette vierge, vous voyez, afin que vous-vous compreniez. Observez donc ce qui se passa lorsque ces croyants frontaliers, ces enfants d'Isra√ęl, arriv√®rent √† Kad√®s-Barn√©a. J'ai √©tudi√© cela d'un bout √† l'autre de la Gen√®se, et d'un bout √† l'autre de l'Exode et ailleurs, pour essayer de vous en montrer les types, vous voyez, afin que la classe ne manque pas cela.

328 Maintenant, lorsque ces gens, √†-√† ce propos, au cours de cet exode, arriv√®rent √† Kad√®s-Barn√©a... Kad√®s-Barn√©a √©tait le tr√īne de jugement du monde en ce temps-l√†. C'est l√† qu'Isra√ęl rencontra son tr√īne de jugement, qu'ils avaient juste... Cela ne prenait que onze jours depuis la montagne o√Ļ ils avaient re√ßu les commandements jusqu'√† leur jugement. "Un voyage de onze jours par la c√īte de la mer", dit la Bible. Apr√®s un voyage de onze jours, ils arriv√®rent √† Kad√®s, et l√† ils furent jug√©s. Alors que Dieu pouvait les faire entrer au bout de quatre jours environ, ils retourn√®rent directement l√† dans le d√©sert o√Ļ ils err√®rent; et ils re√ßurent les-les commandements et tout ainsi, et ils retourn√®rent, et comment! C'est ce qui arriva. Puis ils arriv√®rent l√†... Onze jours plus tard, ils arriv√®rent au lieu de leur jugement, √† Kad√®s-Barn√©a.

329 Que se passa-t-il? Il choisit un homme de chaque tribu et dit : "Allez espionner le pays et voyez de quel genre de pays il s'agit." Eh bien, ils y allèrent tous et firent une prospection.

330 Deux d'entre eux entrèrent et prirent une énorme grappe de raisins. Oh, c'était une énorme grappe qui nécessitait deux hommes pour être portée.

331 Eh bien, que firent-ils √† leur retour, apr√®s avoir vu quel genre de pays c'√©tait? Ils y avaient vu les-les-les Amor√©ens et les-et les autres, et ils ont dit : "Eh bien, ce sont des g√©ants!" (Evidemment, c'√©taient des fils de Ca√Įn qui s'√©taient finalement √©tablis dans ce-ce pays). Ils ont dit : "Ce sont-ce sont-ce sont des g√©ants!" Ils ont dit : "Nous sommes-nous sommes-nous ne sommes pas en mesure de-de nous en emparer. Leurs-leurs-leurs-leurs terres sont toutes cl√ītur√©es, il y a de tr√®s grandes murailles. Et, eh bien, √† c√īt√© d'eux nous sommes comme des sauterelles."

332 Qu'avaient-ils fait? Eh bien, ils avaient-ils avaient certainement vu le pays. Ils en avaient go√Ľt√© les fruits. Voyez-vous? Caleb et Josu√© y √©taient all√©s et en avaient pris la-avaient pris l'√©vidence et l'avaient ramen√©e, la portant sur leurs √©paules. Ils avaient go√Ľt√© les fruits! C'est vrai! Le peuple n'y avait jamais √©t√©, mais Josu√© et Caleb y √©taient all√©s et en avaient ramen√© l'√©vidence. Josu√© et Caleb dirent : "Nous sommes en mesure de nous en emparer!" Vous voyez! Pourquoi? Parce que Josu√© et Caleb regardaient √† la Parole!

333 Dieu avait dit : "Ce pays est à vous! Il y a plein d'Amoréens et de Héviens et toutes sortes de "iens" là-bas, mais avait-Il dit, Il est à vous. Et tout lieu que foulera la plante de votre pied, Je vous le donne." C'est vrai! Continuez simplement à marcher, voyez-vous, il est à vous!"

334 Mais les gens répondirent : "Oh, non! Nous ne pourrons simplement pas tenir ce genre de réveil. Oh! Oh! Eh bien, vous savez quoi? L'archevêque, ou l'évêque ou le prêtre ou quelqu'un d'autre, viendrait nous mettre tous à la porte!" Hum! Allez de l'avant. C'est vrai. Nous tiendrons cela!

335 Bien, puis ces deux hommes étaient revenus là en disant : "Nous sommes plus que capables de nous en emparer, car Dieu l'a dit! Allons nous en emparer!"

336 Mais vous voyez, ces croyants frontaliers √©taient all√©s jusqu'assez loin pour-pour go√Ľter cela. "Cela a bon go√Ľt, oui. Mais, oh, nous n'y parviendrons pas".

337 Eh bien, qu'est-ce? C'est √ßa le croyant d'aujourd'hui! Consid√©rez maintenant cet individu-ci. Dieu lui lance un appel. Oui oui. Tr√®s bien. Eh bien, il est sauv√©. Sa m√®re fait la lessive sur une planche pour l'envoyer faire les √©tudes dans une universit√© afin qu'il apprenne √† pr√™cher. Eh bien, quand il sort de l√†, il pense toujours qu'il... Chaque fois qu'il voit des femmes habill√©es de fa√ßon immorale, cela le met simplement dans tous ses √©tats; chaque fois qu'il-qu'il sent une odeur de cigarette, il ne peut s'emp√™cher d'en fumer une. Il sait que c'est mal. Il ne veut pas faire cela. Aussi demande-t-il : "Seigneur, sanctifie-moi, √īte cette chose de moi!"

338 Dieu r√©pond : "Bien, Mon fils, Je vais le faire pour toi, Je vais √īter tout cela de toi!"

339 Un soir, il entre en titubant dans une petite mission quelque part o√Ļ il entend parler du bapt√™me du Saint-Esprit. "Tiens!", s'exclama-t-il.

340 Il a gravi la première marche : la justification. Il a gravi la deuxième marche : la sanctification. Maintenant, il est prêt pour le baptême. Vous voyez? Un, deux, trois. Il est prêt pour le baptême. Arrivé là, il lit dans la Bible et se dit : "C'est exactement ce qu'ils ont fait. Oui, c'est exact. Ce baptême au Nom de Jésus, c'est ce qu'ils ont pratiqué, c'est vrai! Cet homme a dit de relire cela. J'ai lu tout cela dans la Bible, et il a tout à fait raison là-dessus."
- Monsieur l'évêque, qu'est-ce que vous...
- Je ne veux pas de ces absurdités!
- Oh, je comprends maintenant!

341 Ils avaient le Saint-Esprit, ils parlaient en langues, ils accomplissaient ces choses, ils guérissaient les malades. Oh oui, c'est exact! Ils regardaient au-delà. Vous voyez? Lui regardait le pays limitrophe.

342 Oh, si j'enseignais cela à mon église... Oh, je suis presbytérien, méthodiste, baptiste. Oh, l'évêque me mettrait dehors! Eh bien, nous ne pouvons simplement pas faire cela. Nous ne pouvons pas tenir ce genre de réunion dans notre église : tout le monde se lèverait et s'en irait!

343 "Celui qui a √©t√© une fois √©clair√© sur ceci et qui a go√Ľt√© le don c√©leste, et s'il est tomb√© hors du trottoir qu'il avait pris, il retourne pour √™tre encore renouvel√© et amen√© √† la repentance, car il a p√©ch√© contre Dieu..." Qu'est-ce que-qu'est-ce que le p√©ch√©? L'incr√©dulit√©! Il a p√©ch√© contre Dieu! Et qu'a-t-il fait? Il a tenu pour profane l'Alliance par laquelle il a √©t√© sanctifi√©, et il a diffam√© les oeuvres de la gr√Ęce qui l'avaient amen√© l√†. Il ne reste plus de sacrifice pour lui, mais une attente terrible du jugement de feu et de l'ardeur qui d√©vorera le rebelle. "A Moi la vengeance," a dit le Seigneur.

344 "Car la Parole de Dieu est plus tranchante, plus efficace qu'une √©p√©e √† deux tranchants, √©miettant jusqu'√† l'os; elle juge les sentiments et les pens√©es de l'esprit." Voil√†! Voil√†! Quand vous voyez la Lumi√®re, marchez-Y! Marchez-Y! Vous ne savez pas o√Ļ vous allez, mais continuez √† marcher, marchant vers le Calvaire, gardant le regard bien fix√© sur le Calvaire, en marchant, en marchant.

345 √Ē Dieu, puisse, un jour, l'Eglise qui est le type d'Enoch... Il marcha cinq cents ans dans la Pr√©sence de Dieu. Marchant, marchant dans la Lumi√®re avec le t√©moignage selon lequel : "tout ce que Dieu disait, lui le faisait!" Il ne d√©plut pas √† Dieu. Ce que le Seigneur disait de faire, Enoch le faisait.
Maintenant, rappelez-vous qu'il était un type. L'arche est un type des Juifs, les cent quarante-quatre mille, qui sont transportés, qui représentent Noé et sa famille; mais Enoch, lui, est allé à la Maison juste un petit peu avant le déluge. Vous savez cela. Ainsi, Enoch a continué à marcher dans la Lumière jusqu'à ce qu'un jour il sentit ses pieds quitter le sol, il a simplement continué à marcher, et il est entré dans la Gloire sans même mourir! C'est vrai! Dieu l'enleva parce qu'il marchait dans la Lumière, ayant le témoignage qu'il avait marché dans la Lumière de Dieu. Il continua à marcher et à marcher.

346 Eglise, mettons nos chaussures de marche : Continuez à marcher dans la Lumière, la belle Lumière,
Qui vient l√† o√Ļ brille la ros√©e de la mis√©ricorde;
Brille autour de nous jour et nuit,
Jésus, la Lumière du monde!

347 Chantons-le maintenant : Nous marcherons dans la Lumière, la belle Lumière,
Oh, viens l√† o√Ļ brille la ros√©e de la mis√©ricorde;
Brille autour de nous jour et nuit,
√Ē J√©sus, la Lumi√®re du monde!
Vous tous, les saints de la Lumière, proclamez
Jésus, la Lumière du monde;
Alors, les cloches du Ciel sonneront,
Jésus, la Lumière du monde!
Nous marcherons dans la Lumière, une si belle Lumière,
√Ē viens l√† o√Ļ brille la ros√©e de la mis√©ricorde;
Brille autour de nous jour et nuit,
√Ē J√©sus, la Lumi√®re du monde!

348 Inclinons la t√™te. Et juste-juste un instant maintenant. Je me demande s'il y en a ici qui aimeraient faire l'exp√©rience d'√™tre remplis du Saint-Esprit? Dites : "Souvenez-vous de moi, Fr√®re Branham. Souvenez-vous de moi, √ī Eglise! Je veux marcher dans la Lumi√®re. Je veux de cette douceur, sans aucune racine d'amertume en moi, je veux simplement √™tre un serviteur de Dieu." Levez la main en disant : "Souviens-Toi de moi, √ī Seigneur!" Oui. Il y a plus d'une vingtaine de mains lev√©es ou plus.

349 Maintenant, gardez simplement la tête inclinée, pendant que nous chantons doucement ensemble :
"√Ē, J√©sus, la Lumi√®re du monde!" Nous marcherons dans cette Lumi√®re; c'est une si belle Lumi√®re,
Elle vient l√† o√Ļ brille la ros√©e de la mis√©ricorde;
Brille autour de nous jour et nuit,
Jésus, la Lumière du monde!
Venez, vous tous, les saints de la Lumière et proclamez
√Ē J√©sus, Il est la Lumi√®re du monde;
Alors, les cloches du Ciel sonneront,
√Ē J√©sus, Il est la Lumi√®re du monde!
Nous marcherons dans cette Lumière; c'est une si belle Lumière.
Elle vient l√† o√Ļ brille la ros√©e de la mis√©ricorde;
Brille autour de nous jour et nuit,
√Ē J√©sus, la Lumi√®re du monde!

350 [Fr√®re Branham fredonne ce cantique.-N.D.E.] Seigneur J√©sus, pendant qu'ils fredonnent ce cantique, d√©sireux de marcher dans la Lumi√®re de l'Evangile, prends ces chers coeurs, √ī Seigneur! Ils sont √† Toi, purifie-les, √īte tout mal et toute incr√©dulit√©, que J√©sus, la Lumi√®re du monde, y p√©n√®tre. Des mouchoirs pour les malades et les afflig√©s sont pos√©s ici, Seigneur. Va vers eux, √ī Seigneur J√©sus, et gu√©ris-les afin qu'ils puissent marcher dans la Lumi√®re. Accorde-le, √ī Seigneur!

351 Nous Te remercions pour notre √©tude, pour la Pr√©sence du Saint-Esprit qui a √©t√© ici avec nous et qui nous a gard√©s des heures durant pendant que nous √©tions assis. Les gens sont assis dans cette salle o√Ļ il fait chaud, attendant... Ils esp√®rent, ils attendent et se posent des questions, Seigneur! Car ils r√©alisent, en entendant lire la Parole, que nous sommes au temps de la fin. Il ne reste plus rien si ce n'est les gambades du monde. Et un de ces jours, les imitations devront cesser.

352 Et je Te prie, √ī Dieu, de sauver toutes les personnes qui sont dans la Pr√©sence divine, de les sauver par Ton Esprit. Et que le Saint-Esprit descende sur chacun d'eux et remplisse leur coeur de bont√© et de paix pour qu'ils portent les fruits de l'Esprit qui sont : la longanimit√©, la douceur, la paix, la patience, l'humilit√©, la foi, par le Saint-Esprit. Accorde-le, √ī Seigneur! Je Te les abandonne maintenant pour Ton service, au Nom de J√©sus-Christ, Ton Fils. Amen! Nous marcherons dans la Lumi√®re (Levons les mains pendant que nous chantons.) ... belle Lumi√®re.
Viens l√† o√Ļ brille la ros√©e de la mis√©ricorde;
Brille autour de nous jour et nuit,
√Ē J√©sus, la Lumi√®re du monde!
Je L'aime, je L'aime
Parce qu'Il m'aima le premier.
Et acquit mon salut
Sur le bois du Calvaire.

353 Oh, n'est-Il pas merveilleux! Nous allons avoir un service de bapt√™me dans dix √† quinze minutes, ou √† peu pr√®s cela. Je crois qu'il y a ici une jeune dame qui doit √™tre baptis√©e. Est-ce juste? [Fr√®re Neville r√©pond : "Il y en a plusieurs"-N.D.E.] Bien. Combien doivent √™tre baptis√©s ce matin, ceux qui ne pourront revenir ce soir pour le service de bapt√™me de ce soir? Un, deux, trois; ils ne peuvent venir cet apr√®s-midi ou plut√īt avant le service du soir pour √™tre baptis√©s au Nom de J√©sus-Christ. Dieu vous b√©nisse, mes enfants! Je suis heureux que Dieu ait plac√© devant vous la Porte ouverte. Et vous √™tes pr√™ts √† y entrer maintenant, vous allez entrer dans la tombe, car toutes les choses anciennes sont mortes et sont enterr√©es. Rappelez-vous maintenant que votre bapt√™me n'est que l'expression ext√©rieure de quelque chose qui s'est pass√© l√† √† l'int√©rieur. Et alors, nous marcherons dans cette Lumi√®re (nous pr√©parant) , une belle Lumi√®re,
Viens l√† o√Ļ brille la ros√©e de la mis√©ricorde;
√Ē brille autour de nous jour et nuit,
√Ē J√©sus, la Lumi√®re du monde!

354 Oh, quelle glorieuse communion fraternelle! Ne vous sentez-vous pas bien? Oh, je me sens si bien! Il me semble avoir été quelque peu dans... avoir été nettoyé avec l'une de ces brosses à récurer à l'ancienne mode et avoir récuré avec du savon de lessive!

355 Il semble que mon frère a dit que tous ceux qui veulent être baptisés ce matin se préparent. Les tenues et tout seront mouillés ce soir, mais cela ne fait rien, si vous voulez le faire. Mais si vous êtes prêt à être baptisé ce matin, c'est très bien!

356 Je crois qu'il va falloir que nous d√©placions ceci, n'est-ce pas, Fr√®re Neville? Tr√®s bien, monsieur! Eh bien, combien veulent rester pour assister au bapt√™me? Cela ne prendra que quelques minutes, et, oh! la la! peut-√™tre que vous n'avez jamais assist√© au d√©roulement d'un bapt√™me. Si vous ne pouvez pas rester, eh bien, ne manquez pas alors de revenir ce soir. Mais j'aimerais que vous le fassiez et que vous restiez quelques minutes pour assister au service de bapt√™me. Nous allons d√©placer ceci, et il y a un grand miroir l√† derri√®re qui permet de voir tous ceux qui entrent. Cela vous frappera, j'en suis s√Ľr! Nous sommes ensevelis avec le Seigneur dans le bapt√™me. Amen! De m√™me qu'Il est mort, nous sommes ensevelis en Sa mort; et nous sommes ressuscit√©s en Sa r√©surrection pour marcher en nouveaut√© de vie. Que le Seigneur vous b√©nisse!

357 Combien savent ce que sera la le√ßon de ce soir? Laodic√©e, le dernier √Ęge, et le point culminant des √Ęges de l'Eglise.
Bien, nous allons tenir le service de baptême, Teddy, si tu veux...

359 Si vous voulez être bap-......?..... [Espace non enregistré-N.D.E.] déjà été baptisé. Il y en a qui doivent repartir tout de suite pour Chicago. Voyez-vous?

360 Prions. Seigneur J√©sus, ils sont rest√©s pour suivre ces r√©unions jusqu'au bout. Nous Te les remettons maintenant, Seigneur, comme ils rentrent √† Chicago. Veuille les accompagner, √ī Seigneur, et que chacun d'eux prenne cette merveilleuse Lumi√®re et La r√©pande, Seigneur, dans toute la ville de Chicago, o√Ļ qu'ils aillent. Sois avec eux! Jusqu'√† ce que nous nous revoyions, que leurs esprits soient ancr√©s en Toi. Au Nom de J√©sus. Amen.

361 [Fr√®re Neville proph√©tise : "Oui, √† toi Mon peuple, de nouveau ce matin, oui, ce matin, Je te dis, √† toi Mon serviteur, que Je t'ai permis de proclamer Ma Parole; Je serai derri√®re toi et te parlerai en secret. Oui, Je te montrerai l'itin√©raire. Oui, Je serai avec toi, et Je te b√©nirai. Oui, Mon peuple, Je te dis ce matin, que Je suis le Dieu Tout-Puissant. J'utilise ce vase ce matin pour venir √† toi. Je te dis de ne pas te d√©tourner de Mon Esprit. N'abandonne pas la Voix qui te parle. Je suis avec toi tant que tu seras avec Moi. D√©tourne-toi de tes voies, d√©tourne-toi de tes pens√©es, et crois en Moi, car Je suis avec toi. Si tu viens √† Moi et que Tu Me suives dans le bapt√™me, Je te b√©nirai et te garderai. Je te conduirai dans la pl√©nitude de la perfection. Oui, J'ai parl√©. Ne vais-Je pas accomplir cela? Oui, dit le Seigneur."-N.D.E.] Levons la main et disons : "Merci, Seigneur J√©sus, louange √† Ton nom!" Merci, Seigneur! Nous reconnaissons que, Seigneur, que Tu... Un jour, l'Esprit tomba sur un homme, dans la Bible, lui r√©v√©lant tout le secret de Dieu, ce qui devait arriver. P√®re, nous savons que Tu es toujours le m√™me Dieu. Et ce matin, Seigneur, voici que Tu es tomb√© sur cet humble petit pasteur, qui √©tait autrefois dans le nicola√Įsme, mais Tu l'as secou√©, il a vu la Lumi√®re et il est sorti. Et ici, son coeur s'est tellement ouvert que Tu parles √† travers lui, de sorte qu'il ne sait m√™me pas ce qu'il va dire! Il se l√®ve et laisse le Saint-Esprit Se mouvoir au travers de lui par une parole de proph√©tie pour nous. Merci, P√®re! Et je vais-je vais regarder √† Toi pour mon itin√©raire. Amen.

362 [Une soeur parle en langues. Une autre soeur en donne l'interprétation: "C'est moi qui … ?… Ne crains point, car voici Je t'annonce que Je viens promptement. Oui, Je le dis. Mon Esprit est sur Mon peuple-que voici, en Sion. Oui, Je marche au milieu. Voici, croyez et recevez. Je te le dis comme Je te l'avais dit, oui, voici, au jour des prophètes. J'envoie l'Alpha et l'Oméga, le Commencement et la Fin, le Commencement et la Fin. Voici, Je Me tiens ici. Je place une porte ouverte devant toi. Oui, voici, si tu entres par là, tu recevras. Oui, Je te le dis, reçois-Moi, car, voici, Je suis l'Alpha et l'Oméga, le Commencement et la Fin."-N.D.E.] Amen! Vous avez compris cela, n'est-ce pas? Vous avez vu ce que c'était? Considérez le ton de la voix de la femme qui a parlé; puis considérez que l'interprétation est venue avec le même ton! Vous voyez? Voici deux femmes différentes, je pense qu'elles ne se connaissent même pas. Non, elles ne se connaissent pas. C'est le Saint-Esprit; remarquez l'intonation de cette voix, comme cela. Ne comprenez-vous pas que c'est Christ au milieu de ces gens-ci? C'est vrai!

363 Vous avez quelque chose que vous aimeriez lire, Frère Pat? Allez-y. Voyez? [Frère Pat dit : "Apocalypse 22:16. Je lis au Nom du Seigneur Jésus. "Moi, Jésus, J'ai envoyé Mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises."-N.D.E.]

364 Amen! Eh bien, la conduite divine est spirituelle. Vous voyez, le Saint-Esprit se meut parmi les la√Įcs, Se manifeste l√† et parle! Oh, n'est-Il pas merveilleux? Et dire, mes amis, que c'est la m√™me chose dont a parl√© la Bible! Et la voici aujourd'hui! Nous n'avons plus besoin de nous poser des questions l√†-dessus! Oh, venez Le recevoir, mon cher peuple! Venez, recevez-Le!

365 Teddy, pendant que nous nous pr√©parons pour le bapt√™me (Je prie Dieu de pr√©parer vos coeurs), "Je Le suivrai o√Ļ Il me conduira". Puis-je vous aider ici mes fr√®res......?..... il me faut couper ces micros......?..... [Espace non enregistr√©.-N.D.E.]

366 Je vous adjure par le Dieu vivant et par l'exhortation de Sa Parole de venir pour être baptisé au Nom de Jésus-Christ. Rappelez-vous que je fais cela parce que la Bible nous oblige de le faire. Et-et Paul a dit de le faire, et si un ange enseignait autre chose, qu'il soit anathème. Et je-je veux déclarer à-à la fin de ma route comme lui : "Je vous ai annoncé tout le conseil de Dieu, sans en rien cacher, selon tout ce que je sais. Il n'y aura le sang de personne sur Cela.

367 Oh ! ne L'aimez-vous pas? Oh la la! Je L'aime. Bien, levons-nous pendant que nous chantons notre cantique de cong√©diement......?..... jusqu'au moment o√Ļ nous allons... Prends le Nom de J√©sus avec toi,
Enfant de tristesse et de peines;
Cela te donnera joie et réconfort,
Prends-Le partout o√Ļ tu vas.
Précieux Nom (Précieux Nom)
Oh ! si d-... (Oh! si doux!)
Espoir de la terre et joie du Ciel
Précieux Nom (Précieux Nom).
Oh si doux (Oh! si doux!)
Espoir de la terre et joie du...
Pendant que nous avons la tête inclinée, chantons : Au Nom de Jésus nous nous inclinons
Nous nous prosternons à Ses pieds
Roi des rois, nous Le couronnerons au Ciel
Quand notre voyage sera fini.

EN HAUT