ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Etre conduit de William Branham a été prêchée 65-1207 La durée est de: 1 hour 59 minutes .pdf La traduction SHP
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Etre conduit

1 Merci, Frère Williams. Je salue frère Slyle et sa femme, et tous les délégués ici à ce banquet ce soir. C'est certainement un grand privilège d'être ici. J'attendais ce moment avec impatience depuis même que nous avons entrepris ce trajet.

2 Et je - je voudrais remercier cette dame. Je n'arrive pas √† me rappeler son nom, Billy vient de me dire qu'ils m'ont donn√© une bo√ģte de bonbons pour No√ęl, et l'ont apport√©e √† la voiture il y a quelques instants. La soeur, je ne me rappelle pas son nom, est d'ici en Californie. C'√©tait mon premier cadeau de No√ęl. Et je - je vous en remercie.

3 Maintenant, ce soir il est... Maintenant à Tucson, il est neuf heures dix, mais je crois qu'il est huit heures dix ici. Aussi nous... Je ressens une certaine impression parmi les gens, quand je prêche, je suis quelque peu bavard, aussi je - j'espère... [L'assemblée applaudit. - N.D.E.] Merci! Quel... il y a de gentilles personnes par ici. Merci.

4 Mais je suis... je suis un tout petit peu dans l'impossibilit√© de pr√™cher, pratiquement, ce soir, j'ai effectu√© un tr√®s long trajet depuis - depuis Shreveport et √† travers le pays en venant nuit apr√®s nuit, et on est quelque peu, quelque peu secou√©, vous savez, et on est enrhum√©, et on est enrou√©. J'ai commenc√© √† Shreveport. J'ai perdu mes cheveux quand j'avais... il y a quelques ann√©es. Et j'avais un petit postiche que je portais quand je pr√™chais dans le Nord du pays, pour m'√©viter d'√™tre enrhum√©. Je suis all√© √† Shreveport et je l'ai oubli√©, et j'ai vraiment attrap√© un rhume. Il y a tant de courants d'air qui passent comme √ßa, on ne se rend vraiment pas compte. Je les ai perdus accidentellement, et la peau est rest√©e fragile, et juste avec un peu de transpiration, j'ai vraiment eu mal √† la gorge; J'ai d√Ľ arr√™ter beaucoup de r√©unions. Et je suis un petit peu enrou√© ce soir.

5 Nous voulons vous dire que cela a été merveilleux, de traverser ces collines pour venir jusqu'ici, et d'avoir ces réunions. Hier soir, nous avons passé un très bon moment à... avec les frères de l'autre chapitre. Il y avait une grande foule, une assistance remarquable, des gens si respectueux et si gentils. Aussi, cela me donne une grande joie de faire partie des Hommes d'Affaires du Plein Evangile. C'était...

6 J'ai un Message, je crois, de la part de Dieu. Cela para√ģt un peu √©trange √† certaines personnes que... je ne peux pas m'emp√™cher d'√™tre plus... je dois √™tre ce que je suis. Et nous... je ne d√©sire pas √™tre diff√©rent, c'est simplement que je - je vis dans une p√©riode de changements. Nous sommes...

7 Tant que vous construisez le mur en ligne droite, c'est facile, le ma√ßon peut aller jusqu'au bout de la ligne. Mais quand il vous faut faire le coin, c'est le moment o√Ļ... Et nous ne construisons pas un mur; nous construisons une maison, voyez-vous, alors ces angles, il faut bien qu'ils arrivent. Ils sont arriv√©s √† l'√Ęge de Martin Luther, de John Wesley, et √† l'√Ęge de la Pentec√īte; et c'est encore l√† maintenant. Alors nous... c'est dur de tourner le coin. Mais je suis tr√®s reconnaissant pour‚Ķ √† Dieu, aussi difficile que cela ait pu √™tre, les gens ont r√©pondu √† cent pour cent. Aussi nous sommes tr√®s reconnaissants, merci √† chacun de vous. Et maintenant, avant d'ouvrir le Livre, parlons √† Son Auteur, si vous voulez, juste un instant pendant que nous inclinons la t√™te.

8 Dieu Bien-Aim√©, nous Te sommes reconnaissants ce soir du privil√®ge que nous avons de conna√ģtre J√©sus-Christ (notre Sauveur) Ton Fils et le pardon gratuit de nos p√©ch√©s, et de savoir que Son Sang est suffisant et a couvert tous nos p√©ch√©s et toutes nos iniquit√©s. Ils sont vraiment effac√©s et jet√©s dans la mer de l'oubli de Dieu, et Son Epouse se tiendra pure et sans m√©lange aux Noces de l'Agneau, pour √©pouser le Fils de Dieu. Combien nous Te remercions pour cette toute suffisance et la foi de savoir que nous ne mettons pas notre confiance dans nos propres m√©rites mais dans Ses m√©rites seuls, √† cause de ce qu'Il fit pour nous. Nous sommes Si reconnaissants.

9 Merci pour le - le succ√®s qu'ont r√©colt√© ces fr√®res outre-mer dans les pays l√†-bas o√Ļ les gens ont faim et soif de Dieu. Je Te prie, Seigneur, que s ils retournent l√†-bas, que ces enfants qu'ils ont fait entrer dans le Royaume soient des arri√®re-grands-m√®res et arri√®re-grands-p√®res des enfants qu'ils Y ont aussi fait entrer √† leur tour. Accorde-le P√®re.

10 Bénis-nous ensemble, ce soir, et que le Saint-Esprit nous donne ce dont nous avons besoin. Ferme nos lèvres aux choses que nous ne devons pas dire, et ouvre nos coeurs pour que nous recevions ce que Tu veux nous dire. Accorde-le, Père. Nous T'en prions au Nom de Jésus, Amen.

11 Maintenant, prenons dans la Bible le petit passage sur lequel je voudrais parler un moment ce soir, il est dans Saint Marc, chapitre 10.

12 Et j'avais... Il y a quelques années quand je parlais, j'avais… je n'avais même pas besoin de mettre des choses par écrit, j'étais capable de m'en souvenir. Je n'avais pas besoin de prendre des lunettes pour lire cela. Mais maintenant, j'ai passé vingt-cinq ans maintenant, deux fois, il m'est un peu difficile de - de faire comme je faisais. Et - Et c'est comme une voiture usée, mais je roule encore... hum, hum... J'aimerais continuer à cheminer en haletant comme ça jusqu'à ce que j'aille à la ferraille pour être modelé à nouveau. C'est cela, la promesse.

13 Saint Luc, chapitre 10, et je commence au... Je crois que j'ai dit verset 21, si je peux le trouver quelque part ici. Je me suis trompé, c'est Saint Marc. Excusez-moi.

14 Saint Marc, chapitre 10, et le - le vingt-‚Ķ je veux lire √† partir du verset 21. Prenons plut√īt le verset 17: Comme J√©sus se mettait en chemin, un homme accourut et se jetant √† genoux devant Lui: "Bon Ma√ģtre, Lui demanda-t-il, que dois-je faire pour h√©riter la Vie √©ternelle?" J√©sus lui dit: "Pourquoi M'appelles-tu Bon? Il n'y a de Bon que Dieu seul. Tu connais les commandements: tu ne commettras point d'adult√®re, tu ne tueras point, tu ne d√©roberas point, tu ne diras point de faux t√©moignage, tu ne feras tort √† personne, honore ton p√®re et ta m√®re. " Il Lui r√©pondit: "Ma√ģtre, j'ai observ√© toutes ces choses d√®s ma jeunesse." Puis il a dit‚Ķ J√©sus l'ayant regard√©, l'aima et lui dit: "Il te manque une chose: Va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un Tr√©sor dans le Ciel; puis viens, prends ta croix et suis-Moi!" Mais, afflig√© de cette Parole, cet homme s'en alla tout triste car il avait de grands biens. Que le Seigneur b√©nisse la lecture de Sa Parole.

15 Maintenant, ce soir, nous allons parler sur un sujet. Je veux que mon thème soit Suis-Moi, et mon sujet: Etre conduit.

16 Maintenant c'est étrange, mais j'ai pensé peut-être, aujourd'hui dans la prière... Et j'ai été si long, et chaque soir, j'ai prêché sur le Message que j'ai, que le Seigneur m'a donné pour annoncer. J'ai pensé que ce soir, dans ce nouveau chapitre, je l'aborderais d'un point de vue différent. Nous avons souvent parlé sur ce sujet, nous l'avons appelé, "Le Jeune homme riche." Et - et beaucoup de prédicateurs ici, mes frères, l'ont sans doute abordé de plusieurs manières différentes. Et je voudrais essayer de l'aborder ce soir sous un - un angle différent de ceux sous lesquels je l'ai déjà abordé, celui d'Etre conduit.

17 Ceci, rappelez-vous ceci, que chacun de nous, jeune ou vieux, lorsqu'il fit son premier pas dans la vie, a eu besoin de quelqu'un pour le conduire. C'est bien cela. Et lorsque vous ferez votre dernier pas, quelqu'un vous conduira. Il faut quelqu'un pour conduire.

18 Dieu nous compare à des brebis. Et Si vous connaissez quelque chose sur l'élevage des brebis et eh bien, sur leur nature, vous savez qu'une brebis ne peut pas trouver son chemin. Il faut qu'on la conduise. Même dans les abattoirs, nous voyons qu'on y emmène la brebis, elle entre dans l'abattoir étant conduite par une chèvre. La chèvre la guide, et quand elle arrive à la fin de la piste, la chèvre s'échappe et la brebis va tout droit à la mort. Ainsi ils... Nous voyons qu'une brebis ne sait pas trouver son chemin.

19 Je me rappelle l'expérience que j'ai eue avec une- une fois. J'étais garde-chasse en Indiana, et j'étais dans les champs; et j'entendis quelque chose, le cri le plus pitoyable. Et c'était un - un petit agneau, qui avait - avait perdu sa mère. Et il ne pouvait pas la retrouver, et sa mère ne pouvait pas le retrouver non plus. J'ai pris le petit animal, comme il était tranquille contre moi. J'avançais, tenant le petit animal dans mes mains. Et il bêlait, et - et je l'entendais, comment il blottissait sa petite tête contre moi, et il avait l'air de comprendre que je - je - j'allais l'aider.

20 Je pensais, "O Rocher des Ages, fendu pour moi, prends-moi dans les bras du Seigneur J√©sus, et que je sois simplement satisfait de savoir que je - je vais rentrer √† la Maison pour √™tre avec mes bien-aim√©s." Et je pensais, "A la fin de mon voyage, porte-moi seulement dans Tes bras, Seigneur, comme cela. Que je sache qu'on me portera alors jusque de l'autre c√īt√© de la rivi√®re, l√† de l'autre c√īt√© o√Ļ il n'y aura ni chagrin, ni maladie, ni rien de tout cela, et que je serai avec les bien-aim√©s que j'ai aim√©s.

21 Si vous étudiez la nature, il y a une grande chose dans la nature. Tout ce que je - je regarde, et que Dieu a fait, Il est l'Auteur de la nature. La nature a une continuité. Toute la nature tourne pratiquement de la même façon. Vous remarquez, chaque chose... Comme je l'ai dit hier soir, je crois, "la nature rend témoignage de Dieu. " Même Si jamais vous n'avez eu de Bible, vous pouvez toujours observer la nature et savoir que cette Bible est la Vérité.

22 Je - j'ai eu le privil√®ge de parcourir le monde. J'ai lu sur diff√©rents √©v√©nements, et j'ai vu diff√©rentes religions; les Mahom√©tans, et j'ai lu le Koran, et - et j'ai vu les Shiites, les Jains, les Mahom√©tans, et les Bouddhistes, et je ne sais quoi encore. Mais pourtant, chacun a une philosophie et un - un - un - un livre de credo et un code des lois, etc. Mais notre Bible est la V√©rit√©, et notre Dieu est le seul vrai; parce que tous sont oblig√©s de nous montrer une tombe quelque part o√Ļ leurs fondateurs reposent encore, mais le Christianisme d√©signe une tombe ouverte et les gens peuvent vivre dans la Pr√©sence de Celui qui y avait √©t√© mis. Il est vivant! Ce n'est pas un Dieu qui √©tait, c'est un Dieu qui EST. Pas un "J'√©tais" ou "Je serai," mais "JE SUIS."

23 Toute la nature a une continuit√©, comme je l'ai dit, quand je parlais sur nos Ages de l'Eglise (En fait, nous avons maintenant des livres qui vont sortir). Le... Pourquoi ai-je... au sujet de ce que j'ai √©crit sur les Ages de l'Eglise. Et comment nous voyons l'Eglise, comment Elle est m√Ľrie, et comment Elle pousse exactement comme toute la nature.

24 Et nous parlions l'autre jour du soleil, quand il se l√®ve le matin, c'est un petit b√©b√©, vraiment faible, sans du tout beaucoup de force. Et au fur et √† mesure que le jour s'√©coule, il devient de plus en plus fort. Vers huit heures il entre √† l'√©cole, comme un petit gar√ßon ou une petite fille. Ensuite vers onze heures, il sort de l'√©cole, et il est pr√™t pour le travail. Ensuite jusqu'√† trois heures environ, il change, il passe de l'√Ęge m√Ľr √† la vieillesse. Et en fin, il meurt l'apr√®s-midi. Est-ce la fin du soleil? Non. Il revient le matin suivant, pour t√©moigner qu'il y a la vie, la mort, l'ensevelissement, la r√©surrection. Voyez-vous? Voyez-vous?

25 Nous observons les arbres, comme ils bougent et ce qu'ils font. Il y a quelques temps, j'étais dans le Kentucky, je... j'aime la chasse aux écureuils, et j'y suis descendu en automne pour chasser les écureuils avec un de mes amis. Et il faisait très sec.

26 Et celui qui a d√©j√† chass√© l'√©cureuil gris, sait comment il est difficile de s'approcher d'eux quand les - les feuilles crissent. Et, oh, Houdini n'est qu'un amateur dans l'art de dispara√ģtre par rapport √† ces animaux-l√†, comme ils arrivent √† s'√©chapper! Et ensuite, essayez donc de tirer √† port√©e de la vue √† cinquante m√®tres, il faut bien chasser pour arriver √† atteindre un maximum dans la journ√©e.

27 Donc, Mr. Wood, un de mes amis, un - un T√©moin de J√©hovah converti, √©tait avec moi. Et nous... Il dit: "Je connais une ferme par ici o√Ļ il y a un homme qui a beaucoup de‚Ķ On les appelle l√†, des "hollows".

28 Combien savent ce qu'est un holow? Bon, de quel coin du Kentucky êtes-vous donc? Voyez? C'est de là que je suis aussi.

29 C'est comme dans l'un des chapitres, il n'y a pas longtemps;... J'ai raconté ça au frère Williams et aux autres. Ils avaient dit: "Maintenant, nous allons nous lever pour chanter l'hymne - l'hymne national."

30 Et j'ai dit: "For my old Kentucky home" ("Pour ma vieille demeure du Kentucky"). Si bien que personne n'a chanté avec moi. Ainsi… C'était le seul hymne que je connaissais. Et ainsi, nous étions... nous étions maintenant...

31 Très bien, monsieur. [On tend une note à frère Branham - N.D.E.]: "Voudriez-vous prier pour une dame qui saigne du nez ici maintenant. "
Prions!

32 Dieu bien-aim√©, je Te demande, Seigneur, Tu es le - le grand Gu√©risseur et je demande que Ta gr√Ęce et Ta mis√©ricorde touchent cette ch√®re femme maintenant m√™me et arr√™tent ce sang. Comme des croyants assembl√©s, cette femme est venue ici pour se r√©jouir de la Parole du Seigneur et de la communion fraternelle, et je Te demande, Seigneur, maintenant m√™me, de r√©primer l'ennemi et d'arr√™ter ce sang. Au Nom de J√©sus-Christ. Amen. (Et nous le croyons. Nous le croyons.)

33 Continuons ma petite histoire juste pour nous mettre dans l'ambiance avant de passer aux quelques notes que j'ai ici par écrit, et à quelques passages des Ecritures.

34 Alors il dit: "Eh bien, ce vieil homme, allons le voir. Il y a beaucoup de hollows chez lui, a-t-il dit, mais c'est un incroyant." Il dit: "Si... Il pourrait nous chasser en nous injuriant si nous y allions."

35 Je dis: "Mais nous ne trouvons pas d'écureuils ici, ça fait deux semaines qu'on campe ici." Et nous étions sales, avec une barbe qui envahissait tout le visage, et tout cela.

36 Il dit: "Eh bien, allons-y."

37 Nous parcour√Ľmes donc quelques milles, vingt environ. J'avais auparavant fait dans cette contr√©e l√†, trois soirs, dans un rassemblement M√©thodiste o√Ļ le Seigneur avait accompli de grandes choses, et il y avait eu un grand service de gu√©rison parmi les M√©thodistes. Puis nous sommes all√©s loin sur des collines, des hollows, des sommets. Et il faut conna√ģtre le Kentucky pour savoir cela, le genre de coin qu'il faut traverser. Et alors que nous allions l√†, nous sommes arriv√©s √† une maison, et un vieil homme √©tait assis l√†, deux vieillards √©taient l√†, avec leurs vieux chapeaux rabattus sur le visage et - et il me dit: "Le voici." Il dit: "Il n'est pas commode. " Il dit: " Il d√©teste le mot m√™me de 'pr√©dicateur'." Et il dit...

38 Alors je lui dis: "Bon, il vaut mieux que je reste dans la voiture, sinon nous n'irons pas chasser du tout." Je dis: "Toi, vas-y, demande-lui si nous pouvons chasser."

38 Alors il sortit, s'avança et leur parla. Et vous savez, au Kentucky, c'est toujours, "Entrez," etc. Et - et il s'est donc approché là et a dit: "Je me demandais si nous pourrions un peu chasser chez vous."

40 Le vieil homme assis là, qui pouvait avoir soixante-quinze ans, le tabac lui coulant de la bouche, dit... Il cracha, et il dit: "Comment vous appelez-vous?"
Il répondit: "Je m'appelle Wood."
Il dit: "Etes-vous un parent de ce vieux Jim qui vivait..."
Il dit: "Oui, je suis son fils. " Il dit: "Je suis Bank. Oui."

41 "Bien," dit-il: "Le vieux Jim était un brave homme." Il dit: "Certainement, faites comme chez vous." Il dit- il dit: "Etes-vous seul?"
Il dit: "Non, mon pasteur est dehors."
Il dit: "Quoi?"
Il dit: "Mon pasteur est dehors dans la voiture. Il dit: "Il chasse avec moi."

42 Il dit: "Wood, tu ne vas pas me dire que tu es tomb√© si bas pour trimbaler un pasteur avec toi partout o√Ļ tu vas?"

43 C'était bien un vieil homme au caractère difficile, aussi je pensais qu'il valait mieux que je descende de la voiture, vous savez. Aussi je sortis et m'avançai, et il dit: "Alors, vous êtes prédicateur, hein?"

44 Je dis: "Oui, monsieur. " Il me regarda des pieds à la tête (j'avais du sang d'écureuil et de la crasse sur moi), et je dis: "Je n'en ai pas tellement l'air."

45 Il dit: "Eh bien, j'aime en quelque sorte cela." Et il dit: "Vous savez, je voudrais vous dire quelque chose." Il dit: "Je suis sensé être un incrédule!"

46 Je dis: "Oui, monsieur, j'ai compris cela." Je dis: "Je ne pense pourtant pas qu'il y ait tellement à s'en vanter. N'est-ce pas?"

47 Et il dit: "Bien, dit-il, je ne sais pas." Et il dit: "Je vais vous dire ce que je pense des types comme vous."
Je dis: "D'accord."

48 Il dit: "Vous flairez une fausse piste." Et combien savent ce que cela veut dire? Voyez-vous? Cela veut dire que le chien trompe, il n'y a pas du tout de raton laveur là, voyez-vous. Il dit: "Vous flairez une fausse piste."
Je dis: "C'est votre avis."

49 Et il dit: "Bien. Regardez, vous voyez cette vieille cheminée là-bas?"
"Oui."

50 "Je suis n√© l√†, il y a soixante-quinze ans." Et il dit: "J'ai v√©cu ici m√™me dans ces collines pendant toutes ces ann√©es." Il dit: "J'ai regard√© vers les cieux, j'ai regard√© ici et l√†, et s√Ľrement, pendant tout ces soixante-quinze ans, j'aurais d√Ľ voir quelque chose qui ressemble √† Dieu. Ne le pensez-vous pas?"

51 Je dis: "Eh bien, cela dépend de ce que vous regardez. Vous voyez, de ce que vous cherchez."

52 Et il dit: "Eh bien, dit-il, je - je ne crois certainement pas qu'il y ait un tel être. Et je crois que vous et les autres, vous arrivez là et vous soutirez de l'argent aux gens et tout cela. Et c'est comme cela que ça se passe."

53 Je dis: "Eh bien, vous êtes citoyen américain, vous avez le droit de penser ce que vous voulez."

54 Il dit: "Il y a un type dont j'ai entendu parler, une fois, dit-il, que je voudrais certainement s'il... Si un jour, j'ai l'occasion de lui parler, dit-il, j'aimerais lui poser quelques questions."
Je dis: "Oui, monsieur."

55 Il dit: "C'était un prédicateur, vous le connaissez peut-être, dit-il, il tenait une réunion par ici à Campbellsville, il n'y a pas longtemps, dans l'enclos d'église, dans un campement." Et il dit : "J'ai oublié son nom, dit-il, il est de l'Indiana."
Et - et je dis, "Ah? Oui, monsieur."

56 Et frère Wood commençait à dire, "Eh bien, je..." ("Ne dites rien.") Et alors il dit...
Je dis: "Qu'est-ce qu'il avait?"

57 J'ai dit: "Qu'est-ce qu'il avait?"
Il dit: "Eh bien, a-t-il dit, une vieille madame (quelqu'un) là-haut sur la colline..." Il a dit: "Vous savez, elle se mourait d'un cancer." Et il a dit: "Ma femme et moi nous y montions le matin pour - pour refaire son lit." Il a dit: "On ne pouvait même pas la soulever suffisamment pour la mettre sur le bassin hygiénique, a-t-il dit, on mettait juste une alaise." Et il a dit: "Elle était mourante. Elle avait été à Louisville, et, a-t-il dit, et les médecins l'avaient abandonnée et avaient déclaré qu'elle allait mourir."

58 "Et sa soeur est allée à cette réunion, a-t-il dit, et ce prédicateur était là sur l'estrade, il a regardé l'assistance, et a appelé cette femme par son nom, il lui a dit qu'en partant, elle avait pris un mouchoir et l'avait mis dans son - son sac à main. Et il a cité le nom de cette femme qui est ici, à vingt milles [32 km - N.D.T.], au sud et il a dit qu'elle souffrait du cancer, quel était son nom et tout ce qu'elle avait enduré; il a dit: 'Prenez ce mouchoir et allez le poser sur cette femme ', et il a dit que cette femme serait guérie du cancer."

59 Et il a dit: "Ils sont venus ici cette nuit-l√†." Et il a dit: "Sinc√®rement, j'ai entendu le cri le plus √©pouvantable l√†-haut. J'ai cru qu'on avait l√Ęch√© l'Arm√©e du Salut au sommet de la colline l√†-haut. J'ai dit: 'Eh bien, ai-je dit, je pense que cette vieille soeur est morte.' J'ai dit: 'Nous allons... Demain nous irons chercher le chariot, nous l'am√®nerons jusqu'√† la grand-route et, ai-je dit, comme √ßa on pourra l'amener jusqu'aux pompes fun√®bres.' Et j'ai dit que le... Nous avons attendu. Ce n'√©tait pas n√©cessaire de monter √† cette heure-l√† de la nuit, a-t-il dit, et c'est sur cette colline, √† environ 1 mille." [1,6 km - N.D.T.] Il a dit: "Nous y sommes all√©s le lendemain matin, et savez-vous ce qui est arriv√©? "
J'ai dit: "Non, monsieur."

60 Il a dit: "Elle était assise là en train de manger des tartes aux pommes frites, et de boire du café, avec son mari."
Et j'ai dit: "Vous parlez sérieusement?"
Il a dit: "Oui, monsieur."
"Oh! ai-je dit, eh bien, monsieur, vous ne voulez pas vraiment dire cela."

61 Il a dit: "Ce qui me dérange, c'est ce que... Comment cet homme, qui n'est jamais venu dans cette contrée-ci, a su cela." Voyez-vous?
Et j'ai dit: "Oh, vous ne croyez pas cela!"
Il a dit: "C'est la vérité."
J'ai dit: "Croyez-vous cela?" Vous voyez?

62 Il - il a dit: "Eh bien, montez là-haut sur la colline; je peux vous le prouver." C'est lui qui me prêchait en revanche là. Voyez-vous?

63 Alors je - j'ai dit: "Hum, hum." J'ai cueilli une pomme, et - et j 'ai demandé: "Puis-je prendre une de ces pommes?" Et je l'ai frottée contre mes vêtements.

64 Il a dit: "Eh bien, les guêpes les mangent, je pense que vous pouvez en prendre une." Et alors... Et alors j'ai dit: "Eh bien - eh bien..." Je - je mords - mordis dans la pomme, et j'ai dit: "C'est une pomme délicieuse."

65 Il a dit: "Oh, oui." Il a dit: "Savez-vous quoi? J'ai planté cet arbre-là, oh, il y a quarante ans, ou quelque chose comme ça."
J'ai dit: "Oh, c'est vrai?"
"Oui, monsieur."

66 Et j'ai dit: "Eh bien, et chaque ann√©e..." J'ai dit: "Je remarque que nous n'avons pas encore eu de gel√©e; c'est le d√©but d'ao√Ľt." Et j'ai dit: "Les feuilles tombent des arbres. "

67 "Oui, monsieur. C'est juste; on arrive à l'automne. Je crois qu'il sera en avance cette année."

68 J'ai dit: "Oui, monsieur." J'ai changé de sujet. Vous voyez? Et il a dit... J'ai dit: "Eh bien, vous savez, c'est étrange, ai-je dit, que la sève quitte cet arbre." J'ai dit: "Et les feuilles tombent, et pourtant il n'y a pas… il - il n'y a pas eu de gelée pour tuer les feuilles."

69 Et il a dit: "Eh bien, a-t-il dit, quel rapport cela a-t-il avec ce dont nous parlons?"

70 Et j'ai dit: "Eh bien, je - je me pose simplement des questions." (Vous savez, maman disait toujours: "Donnez à une vache assez de cordes et elle s'étranglera, vous savez." Je lui donnais donc beaucoup de cordes.)

71 Il a donc poursuivi en disant: "Bien, oui, mais quel rapport y a-t-il?"

72 J'ai dit: "Vous savez, Dieu fait pousser ces pommes, et vous bénéficiez des pommes et des feuilles, et vous vous reposez à son ombre et tout. Cela descend en automne, ai-je dit, et remonte de nouveau avec les pommes et les feuilles."

73 Et il a dit: "Oh, ça, c'est seulement la nature. Vous voyez? C'est seulement la nature."

74 Et j'ai dit: "Eh bien, assur√©ment, c'est la nature." J'ai dit: "C'est la nature, mais Quelqu'un doit contr√īler la nature." Voyez? Je... Il a dit: "Expliquez-moi alors ce qui fait cela?"

75 Et il a dit: "Eh bien, c'est juste - juste la nature, bien s√Ľr."

76 J'ai dit: "Qui est-ce qui parle donc à cette petite feuille, et la...?" J'ai dit: "Eh bien, la raison pour laquelle cette feuille tombe, c'est parce que la sève descend dans la racine. Et si cette sève restait dans l'arbre tout l'hiver? Qu'est-ce qui arriverait?"

77 Il a dit: "Cela tuerait l'arbre."

78 "Eh bien, ai-je dit, maintenant, quelle est cette Intelligence qui fait descendre la sève dans les racines, et dit: 'Sors d'ici maintenant; l'automne arrive, descends te cacher dans les racines'? Et elle reste dans les racines comme dans une tombe; et ensuite au printemps suivant, elle remonte de nouveau, produit davantage de pommes et de feuilles et tout."

79 Il a dit: "C'est simplement la nature qui fait cela." Il a dit: "Le climat! Le changement, vous savez, l'approche de l'automne."

80 J'ai dit: "Mettez un seau d'eau sur le poteau là-bas, et voyez si la nature la fait descendre au fond du poteau et la fait remonter." Voyez, voyez?
"Eh bien, a-t-il dit, il pourrait y avoir quelque chose de vrai là."
Je lui ai dit: "Réfléchissez-y pendant que nous allons à la chasse."
Et il a dit: "Eh bien, a-t-il dit, chassez o√Ļ vous voulez."

81 Et j'ai dit: "Quand je reviendrai, si vous me dites quelle est cette Intelligence qui fait que cette sève quitte l'arbre et descende dans les racines, la fait rester là tout l'hiver et revenir l'hiver suivant, je vous dirai que c'est la même Intelligence qui m'a dit ce qu'il en était de cette femme là-bas."
Il a dit: "Vous a dit?"
J'ai dit: "Oui, monsieur."
Il a dit: "Vous n'êtes pas ce prédicateur-là!"
J'ai dit: "Reconna√ģtriez-vous son nom?"
Il a dit: "Oui."
J'ai dit: "Branham?"
Il a dit: "C'est lui."
J'ai dit: "Ce - c'est juste." Vous voyez?

82 Et savez-vous quoi? J'ai conduit ce vieil homme à Christ, là-même sur base de son propre témoignage.

83 Et un an plus tard, j'√©tais l√†-bas et je garais une voiture (qui avait une plaque d'immatriculation de l'Indiana) dans la cour. Ils avaient d√©m√©nag√©; lui √©tait mort. Et quand je suis donc revenu, sa femme se tenait l√† et elle m'a s√©rieusement bl√Ęm√©. Et je pensais avoir l'autorisation de chasser. Et elle est sortie l√†; elle a dit: "Vous ne savez pas lire?"

84 J'ai dit: "Si, madame." Elle a dit: "Avez-vous vu ces écriteaux 'Interdit de chasser'?"

85 J'ai dit: "Oui, madame, mais, ai-je dit, je - j' ai l'autorisation."

86 "Vous n'avez pas d'autorisation!" a-t-elle dit. Et elle a dit: "Ça fait des années que nous avons mis des écriteaux à cet endroit - à cet endroit."

87 J'ai dit: "Eh bien, soeur, je - je me suis trompé alors; excusez-moi."

88 Elle a dit: "Il n'y a pas d'excusez-moi! Ces gens qui ont des plaques d'immatriculation de l'Indiana s'arrêtent ici; vous êtes les gens les plus audacieux."
J'ai dit: "Puis-je juste donner des explications là-dessus?" J'ai dit…
Elle… "Qui vous a donné l'autorisation?"

89 J'ai dit: "Je ne sais pas exactement‚Ķ" J'ai dit: "C'√©tait un homme √Ęg√© assis l√† sous le porche, quand j'√©tais ici l'ann√©e derni√®re, et nous parlions de Dieu." Vous voyez?
Et elle m'a regardé; elle a dit: "Etes-vous frère Branham?"
Et j'ai dit: "Oui, madame."

90 Elle a dit: "Pardonnez-moi. Je ne savais pas qui vous étiez." Elle a dit: "Je veux vous donner son témoignage. Dans ses dernières heures, il a levé les mains et a donné louanges à Dieu." Elle a dit: "Il est mort dans la foi chrétienne et fut emporté vers Dieu." Voyez-vous?

91 "S'ils se taisent, les pierres crieront aussit√īt!" Il y a quelque chose dans la nature.

92 Observez les oiseaux, observez les animaux, observez tout, et observez la nature.

93 Observez la petite colombe comment elle vole. C'est un oiseau particulier. Voyez-vous? Elle - elle n'a pas de bile; elle ne peut pas manger comme le corbeau. Voyez-vous? Elle n'a pas de bile. Et elle n'a pas besoin de se baigner dans la - dans la - dans l'eau, parce qu'elle a quelque chose à l'intérieur; cela la nettoie depuis l'intérieur. Vous voyez?

94 Et c'est ainsi qu'est le chr√©tien. C'est comme cela que Dieu S'est repr√©sent√©: par une - par une - par une colombe. Voyez? Parce que dans la... J√©sus √©tait repr√©sent√© par un Agneau. Vous trouverez toujours Dieu dans la nature. Et Dieu nous compare √† une brebis qui doit √™tre conduite. Avez-vous d√©j√† remarqu√© l√† ( j'ai pr√™ch√© l√†-dessus il n'y a pas longtemps) la Colombe est descendue sur l'Agneau pour le conduire, et Elle L'a conduit √† la mort, cette - cette Colombe? Maintenant, si cet Agneau... Cette Colombe ne pouvait pas descendre sur un animal d'une autre esp√®ce, parce qu'il fallait qu'ils aient tous les deux la m√™me nature. Vous voyez? Si la Colombe √©tait descendue sur un loup, et que celui-ci ren√Ęclait ou grognait, la Colombe s'envolerait.

95 Eh bien, c'est la même chose aujourd'hui. Et [à cause de] nos mauvaises voies, le Saint-Esprit prend simplement Son envol et S'en va. Il faut que ce soit de la même nature. L'oiseau du ciel, la colombe; l'animal le plus doux de la terre, l'agneau, ils peuvent s'entendre. Et quand le Saint-Esprit vient sur nous et fait de nous de nouvelles créatures, alors Il peut nous conduire. Mais si nous essayons de mener la même ancienne vie, cela ne marchera pas! Cela ne marchera simplement pas.

96 Maintenant, le premier pas que vous n'ayez probablement jamais fait dans la vie, comme nous parlons de la conduite, il a probablement été dirigé par la main d'une brave vieille mère. Ces mains sont peut-être immobiles ce soir, quelque part dans un cimetière, mais c'était la main qui vous a soutenu pour faire votre premier pas.

97 Ensuite, après que la maman vous a appris à marcher, que vous avez fait quelques pas, que vous êtes tombé et vous vous êtes relevé, vous avez pensé que vous faisiez des choses extraordinaires, ensuite elle vous a confié à l'institutrice. Et alors elle a commencé à vous instruire; sur ce que vous deviez faire, comment vous deviez apprendre, et - et ainsi de suite.

98 Ensuite quand l'instituteur en a fini avec vous, vous êtes alors rentré; votre père vous a pris en main. Alors quand votre père vous a pris en main, il vous a peut-être initié dans vos affaires: comment réussir dans les affaires, comment bien faire les choses. Votre mère vous a appris à être une - une ménagère, comment faire la cuisine et ainsi de suite.

99 Puis quand ils en ont fini avec vous, alors votre pasteur ou le prêtre vous a pris en main.

100 Mais maintenant qui vous conduit? C'est la question qui se pose maintenant. Maintenant, ce soir, nous sommes tous conduits par quelque chose. Nous le sommes forcément. Nous sommes conduits. Remarquez bien.

101 Maintenant, voyons-le… de ce jeune homme; quelles influences avait-il subies. Regardons le - ce jeune homme d'affaires, c'est comme cela que nous l'appellerons, car il était un homme d'affaires. C'était un homme très prospère. Voyons qui étaient ses conducteurs.

102 Peut-être que dans un premier temps sa mère lui avait appris ce qu'il fallait faire pendant qu'il était un petit garçon. Son père avait fait de lui un homme prospère et lui avait peut-être laissé un - laissé un héritage, ayant été lui-même un chef; peut-être que son père était mort, il était donc un - un homme d'affaires. C'était un... il serait ce que nous appellerions aujourd'hui un homme d'affaires chrétien; ou bien un homme d'affaires croyant, je pense que ce serait là la meilleure qualification.

103 Cet homme était religieux, ce n'était en aucune façon un incrédule. Et sa mère lui avait enseigné à faire ce qui est juste, à marcher, à s'habiller. Son père lui avait appris à faire tourner de grosses affaires et comment devenir un homme prospère dans la vie; et ses affaires prospéraient. Et son père et sa mère l' avaient élevé dans l'église, et l'avaient confié à un sacrificateur. Et le sacrificateur en avait fait un homme vraiment pieux. Par conséquent, il était un homme très cultivé; il était un brave garçon d'un bon caractère.

104 Si Jésus-Christ l'a regardé et l'a aimé, c'est qu'il y avait dans ce garçon quelque chose d'authentique. C'est juste. Car la Bible dit ici ( nous le trouvons dans Marc ): "Et Jésus l'ayant regardé, l'aima." Oui, "Jésus l'ayant regardé, l'aima." Ainsi donc, il devait y avoir quelque chose de très remarquable dans ce jeune homme. Il était un... il avait un bon caractère et son caractère était appréciable. C'était un homme qui avait été bien élevé; intelligent, brillant, intellectuel, prospère dans les affaires, et un homme pieux. Il avait de bons et nombreux traits de caractère remarquables, au point que cela a attiré l'attention de Jésus-Christ, le Sauveur. Mais quand il fut confronté…, étant prospère dans toutes ces autres choses...

105 Il n'y avait rien qui clochait; il avait vraiment le profil qu'il fallait, il était vraiment à la hauteur, intelligent, d'une bonne éducation, prospère; il était brillant, un excellent homme d'affaires, il faisait sans doute partie d'un groupe d'hommes d'affaires quelque part en Palestine. Peut-être qu'il faisait partie d'une association d'hommes d'affaires comme nous en avons ici ce soir, c'était certainement le cas, car les hommes d'affaires ont toujours des rencontres entre eux, l'un avec l'autre.

106 En effet, exactement comme "des oiseaux d'un même plumage", ils ont des choses en commun. Et si ce... Les hommes pieux n'ont pas envie de parler de l'homme qui tient un bar et le... tous ensemble, parce qu'ils n'ont rien en commun. Il nous faut avoir des choses en commun. De même les chrétiens ont des choses en commun avec les chrétiens; les pécheurs ont des choses en commun avec - avec les pécheurs; et - et les associations, et quoi que ce soit, ont des choses en commun. Et ce jeune homme faisait certainement partie d'une - une association d'hommes d'affaires.

107 Et il était aussi pieux que possible, en effet, lorsque Jésus lui a posé des questions ici, il dit: "J'ai gardé ces commandements, je les ai tous observés depuis ma jeunesse." C'est juste.

108 Vous voyez, il avait été bien élevé, bien instruit et tout. Mais quand il se trouva en face de la - la question de la Vie Eternelle... Maintenant, je veux que vous remarquiez, avec tout ce caractère qu'il avait, il savait pourtant qu'il n'avait pas la Vie Eternelle.

109 Maintenant, toutes nos associations, notre église, notre affiliation et les choses qui nous tiennent tant à coeur, nos associations américaines et tout, c'est très bien; il n'y a rien à dire contre cela. Et notre association des Hommes d'Affaires Chrétiens ici, c'est une grande chose, elle est pour moi une porte ouverte pour... au sujet de ma vision interdénominationnelle comme quoi nous sommes chrétiens.

110 Personne (aucune dénomination) ne peut revendiquer des droits sur nous, les vrais chrétiens, parce que nous appartenons à Dieu. Les dénominations sont faites de main d'homme, et le christianisme vient du Ciel. Mais avec toutes ces choses que nous avons, aussi bonnes soient-elles, aussi bon que soit le fait de nous rassembler, quelque agréables que soient nos réunions, et l'entente mutuelle que nous avons, nous sommes tous cependant confrontés à la Vie Eternelle. Et peu importe combien nous avons prospéré dans les affaires, quelque prospère que nous soyons, et quelque membre important de l'église que nous soyons, et combien nous travaillons, et combien nous nous efforçons de bien faire les choses, pourtant si ce n'est pas fait selon la voie correcte, c'est adorer Dieu en vain.

111 J√©sus a qualifi√© cela dans les m√™mes termes, je m'arr√™te ici un moment. Il a dit: "C'est en vain que vous m'adorez, en enseignant des pr√©ceptes qui sont des commandements d'hommes." Eh bien, pensez-y! Une adoration sinc√®re, franche vis-√†-vis de Dieu avec sinc√©rit√© de coeur, et pourtant vaine! C'est comme cela que cela a commenc√© avec Ca√Įn, au Jardin d'Eden: il adorait sinc√®rement, mais il fut rejet√©, il √©tait tr√®s pieux, et pourtant rejet√©!

112 A Shreveport la semaine derni√®re, l'avant derni√®re semaine, √† une r√©union des Hommes d'Affaires, √† un petit d√©jeuner o√Ļ il y avait plusieurs centaines de personnes r√©unies, j'ai parl√© pendant deux heures et demie sur Rendre un service √† Dieu en dehors de Sa Volont√©. Eh bien, cela para√ģt bizarre, mais nous devons suivre le canal auquel Dieu a pourvu et la voie de Dieu pour le faire. Peu importe √† quel point nous pensons que c'est ce qu'il faut; il faut que ce soit selon la Parole du Seigneur, sinon c'est en vain. Ca√Įn a ador√©, mais ce n'√©tait pas selon la Parole du Seigneur. Les Pharisiens adoraient, mais pas selon la Parole du Seigneur. Et c'est ce que j'ai enseign√© dans ce message particulier, aux Hommes d'Affaires.

113 David désirait faire un service pour le Seigneur et il avait raison dans ce qu'il disait. Il a dit: "Est-ce bien que l'arche du Seigneur soit là-bas? Faisons-la monter ici", au temps du roi, l'autre roi à qui il a succédé. Il a dit: "Ce n'est pas bien. On n'a plus consulté le Seigneur par l'arche, mais nous devons le faire." Eh bien, c'était correct, c'était ce qu'il devait faire. Il a dit: "Nous devrions aller chercher l'arche, et nous pourrons consulter l'Eternel." Et c'était bien; elle était là-bas dans un autre pays. Il a dit: "Il nous faut la faire monter ici. Faisons-la monter ici, plaçons-là dans notre maison ici, et adorons le Seigneur."

114 Maintenant, remarquez. Il a utilisé le mauvais canal pour le faire. Il consulta les chefs de cinquante, de cent, de mille. Ils furent tous consultés, chacun. Comme c'était la volonté du Seigneur, cela semblait être la - la Parole du Seigneur.

115 La Parole du Seigneur, quelquefois vous devez la mettre à Sa place exacte, sinon ce n'est pas la volonté du Seigneur. Voyez, voyez? Maintenant, laissez cela entrer profondément et vous aurez une - une idée d'ensemble de ce que je cherche à dire.

116 Je ne veux pas que l'√©glise suive les m√™mes traces que l'on voit; voyez l√†-bas en Angleterre: cheveux longs, hommes fard√©s, et perversion. Nous ne voulons pas de cela! Peu importe combien cela a l'air pieux, et combien Elvis Presley peut chanter des chants religieux, il est n√©anmoins un d√©mon. Et je ne suis pas juge, mais c'est √† leurs fruits que vous les reconnaissez. Voyez? Il est pentec√ītiste, mais cela ne change rien du tout. Vous voyez? Vos fruits t√©moignent de ce que vous √™tes.

117 Peu importe que l'Esprit vienne sur lui, qu'il parle en langues, qu'il crie, qu'il guérisse les malades, Jésus a néanmoins dit: "Beaucoup d'entre eux viendront à moi en ce jour-là, et diront: 'Seigneur, n'ai-je pas fait telle et telle chose?' Et Je dirai: 'Retirez-vous de Moi, vous qui commettez l'iniquité, Je ne vous ai même jamais connus.'" Voyez?

118 Nous devons être de véritables chrétiens authentiques, et le seul moyen pour nous de l'être, c'est d'affronter cette question de la Vie Eternelle.

119 Il n'y a qu'une forme de Vie éternelle, et Elle vient de Dieu. Et Il a prédestiné chaque créature qui L'aurait. Tout comme vous étiez un gène dans votre père, vous étiez un gène en Dieu, un de Ses attributs dès le commencement (au départ), sinon vous ne serez jamais Là. Vous avez poussé dans le terrain fertile (d'ensemencement) de votre mère; votre père ne vous connaissait pas, vous étiez dans ses reins. Et quand vous avez poussé dans le terrain fertile (d'ensemencement) de votre mère, c'est alors que vous êtes devenu un être humain et vous êtes fait à l'image de votre père, et vous pouvez alors communier avec lui. Et c'est la même chose avec Dieu, si vous avez la Vie Eternelle.

120 La vie que vous aviez en venant, la vie naturelle, la vie physique, c'est par votre p√®re que vous l'avez eue. Et le seul moyen pour vous de na√ģtre de nouveau, c'est qu'il vous faut sortir de votre P√®re c√©leste, de devoir l'√™tre, √™tre Ses attributs. "Tout ce que le P√®re M'a donn√© viendra √† Moi." Vous voyez?

121 Vous êtes ici parce que votre nom était inscrit dans le Livre de Vie de l'Agneau avant même la fondation du monde. C'est tout à fait vrai. Vous êtes un gène, un gène spirituel sorti de votre Père céleste, une partie de la Parole de Dieu. C'est ainsi, comme je l'ai dit, alors vous étiez avec Jésus quand Il était ici parce qu'Il était la Parole: vous avez souffert avec Lui, vous êtes mort avec Lui, vous avez été enseveli avec Lui, vous êtes ressuscité avec Lui, et maintenant vous êtes assis dans les lieux Célestes en Lui.

122 Remarquez, David pensait que tout allait bien, et il consulta tous ces gens, et ils se mirent tous √† danser, √† crier et √† hurler. Ils avaient toutes sortes d'agitation religieuse qu'il y avait, mais pourtant ce n'√©tait pas la volont√© de Dieu d'aller ramener la Parole de Dieu √† la maison de Dieu. Mais, voyez-vous, Dieu agit toujours de la m√™me mani√®re dans tous les √Ęges. Sa premi√®re d√©cision est Sa seule d√©cision, parce qu'Il est parfait dans Sa d√©cision. Il ne fait jamais rien sans d'abord le r√©v√©ler √† Ses serviteurs, les proph√®tes. C'est exact.

123 C'est pourquoi il y a ceci: dans l'√Ęge de l'√©glise dans lequel nous vivons, il n'y a aucune √©glise, ni M√©thodiste, ni Baptiste, ni Pentec√ītiste, ni aucune autre, qui puisse faire entrer cette √©glise dans l'Epouse. Il faudra l'accomplissement de Malachie 4 pour que Dieu envoie un proph√®te qui aura la r√©v√©lation, en effet, c'est cela le seul moyen. Nos √©glises sont devenues des d√©nominations, et elles plongent cela dans une confusion et feront un petit comit√©, exactement comme elles ont toujours fait, et Dieu envoie toujours un proph√®te.

124 Et il y avait dans le pays Nathan, un prophète confirmé devant Dieu, et on ne le consulta même pas.

125 Et ils descendirent l√† et caus√®rent la mort d'un homme honn√™te, etc., et ils prirent l'arche. Au lieu de la mettre sur les √©paules des L√©vites pour la transporter, ils la mirent sur un char pour la transporter. Et ils ont g√Ęch√© compl√®tement‚Ķ

126 Vous voyez, si vous ne vous conformez pas √† la - la volont√© de Dieu, et √† la voie que Dieu nous a ordonn√© de suivre, on en fait toujours un g√Ęchis et on en fait une organisation, une d√©nomination, un message, et vous y √™tes. Voyez? Cela a toujours √©t√© comme cela.

127 Ce garçon était confronté à la même chose. Il est entré; il était peut-être un - un - un Pharisien ou un Sadducéen ou membre d'un ordre important de cette époque-là. Il était pieux au possible. Il dit: "J'ai observé ces commandements qu'on m'a appris depuis ma jeunesse." Voyez? Et Jésus l'aima à cause de cela. Mais il refusa d'être guidé, il ne voulut pas accepter la véritable conduite de Jésus-Christ pour lui donner la Vie Eternelle.

128 Remarquez, il croyait qu'il existait autre chose que ce qu'il avait, sinon il n'aurait jamais dit: "Bon Ma√ģtre, que dois-je alors faire?"

129 Voyez, il voulait faire quelque chose par lui-même. C'est ainsi que nous agissons, nous voulons faire quelque chose de nous-mêmes. Le Don de Dieu est un don gratuit. Dieu vous Le donne, vous ne faites rien pour Cela. Il vous l'a destiné, et vous allez L'avoir. Voyez?

130 Remarquez, il savait que la chose était là. Il y croyait et il le voulait. Mais quand il fut confronté à la question de comment s'y prendre, c'était différent de ses rites. C'était différent. Il pouvait garder son argent et être membre d'église dont il faisait partie et ainsi de suite. Mais Jésus le savait, il savait aussi qu'il avait amassé cet argent, et Il dit: "Va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres. Puis viens prendre ta croix et suis-Moi, et tu auras des trésors dans le Ciel." Mais il ne put pas le faire.

131 Les autres conducteurs qu'il avait eus dans Sa jeunesse exerçaient une telle influence sur lui qu'il refusa d'accepter la Voie pourvue par Dieu, qui est Jésus-Christ, le Seul qui détient la Vie éternelle, le Seul qui puisse vous La donner. Pas… L'église ne peut pas vous donner la Vie Eternelle, ni votre voisin, ni votre pasteur, ni votre prêtre, ni votre credo; seul Jésus-Christ Lui-même peut vous donner la Vie Eternelle. Voyez?

132 Peu - peu importe combien vous √™tes bon, ce que vous arr√™tez de faire, ce que vous vous mettez √† faire, vous devez accepter la Personne du Seigneur J√©sus-Christ. Et alors quand vous faites cela, Il est la Parole, votre vie s'ajuste alors exactement √† la Parole et elle se manifeste dans l'√Ęge o√Ļ vous vivez.

133 No√© devait faire cela pour que la Parole soit manifest√©e dans son √Ęge. Maintenant, que serait-il arriv√© si Mo√Įse √©tait venu, disant: "Nous savons ce que No√© a fait, nous suivrons la Parole de No√©. Nous nous y prendrons exactement comme No√©. Nous allons construire une - une arche, descendre le Nil pour sortir de l'Egypte"? Eh bien, cela n'aurait pas march√©. Voyez-vous, c'√©tait un autre √Ęge.

134 J√©sus ne pouvait venir avec le message de Mo√Įse; Luther ne pouvait pas venir avec le message Catholique; Wesley ne pouvait pas venir avec le message de Luther; la Pentec√īte ne pouvait pas venir avec le message de l'√Ęge de Wesley. Et l'Epouse ne peut √™tre form√©e dans la d√©nomination pentec√ītiste, c'est absolument impossible. Et c'est tout √† fait vrai. Elle s'est d√©j√† organis√©e, s'est √©loign√©e, et elle est l√†, exactement comme les autres. C'est la balle, tout comme la vie passe par le... Voyez?

135 Cet √©crivain, comme je l'ai dit l'autre soir, cet √©crivain qui a √©crit ce livre... Et ce n'est pas parce qu'il me critiquait tellement, disant que j'√©tais "un d√©mon, si cela existait." Il a donc dit qu'il ne croyait pas en Dieu. Il a dit: "Un Dieu qui peut croiser les bras et rester l√† √† regarder ces martyrs dans les premiers √Ęges, et pr√©tendre avoir le pouvoir d'ouvrir la mer Rouge, et laisser les femmes et les enfants √™tre d√©chir√©s par des lions et ainsi de suite, et dire ensuite qu'Il √©tait un Dieu d'amour‚Ķ" Il a dit: "Une telle cr√©ature n'existe pas." Voyez, cet homme, sans l'inspiration de la Parole, manque de voir cela.

136 Le premier grain de bl√©, l'Epoux, dut tomber en terre pour ressusciter. De m√™me la premi√®re Epouse qui √©tait n√©e √† la Pentec√īte a d√Ľ traverser les Ages des t√©n√®bres comme tout autre grain, et a d√Ľ √™tre enterr√©e. Il fallait qu'ils meurent. C'est imp√©ratif. Mais cela a commenc√© √† germer de nouveau avec Luther, lors de la premi√®re r√©forme. Cela ne ressemblait pas √† la semence qui avait √©t√© sem√©e, mais c'√©tait la Lumi√®re de ce jour-l√†. La...?... tige, ensuite donna l'√©pi, Wesley. Et de l'√©pi, cela entra dans la Pentec√īte, la balle.

137 Quand vous observez le bl√©, quand il pousse, le grain de bl√©, celui qui cultive le bl√©, vous allez l√† et vous qui voyez la forme du bl√©, celui-ci ressemble exactement au grain. Mais si vous prenez une pince et que vous essayiez et que vous preniez ce bl√© pour l'ouvrir, il n'y a pas du tout de grain. Ce n'est que la balle. Et alors quoi? C'est - c'est form√© l√† pour contenir le grain. Voyez? Et alors, la premi√®re chose, vous savez, la vie a quitt√© la - la - la tige pour entrer dans l'aigrette, puis elle a quitt√© l'aigrette pour entrer dans la balle; et elle quitte la balle pour entrer dans le bl√©. Trois √©tapes de cela, voyez? . Et ensuite le Bl√© se forme en dehors de ces trois √©tapes: Luther, Wesley, la Pentec√īte. Exactement. Voyez, sans doute‚Ķ On ne peut pas interrompre la nature.

138 Eh bien, regardez, tous les trois ans, apr√®s que Dieu a envoy√© un message, les gens forment des organisations. Et Celui-ci a fait vingt ans, et il n'y a pas eu d'organisation. Il n'y en aura pas. Voyez? Maintenant, la balle doit se retirer pour donner au Bl√© l'occasion de se placer devant le Fils, de m√Ľrir gr√Ęce au Message, retournant directement √† l'Eglise, formant le Corps de J√©sus-Christ exactement comme le premier grain original qui avait √©t√© mis en terre. Maintenant, de voir la - la Vie √©ternelle.

139 La Vie, assur√©ment, autrefois l√†, la - la tige portait la Vie, bien s√Ľr. Certainement! Mais, voyez-vous, quand elle devint la tige, c'√©tait fini, l'organisation, la Vie a continu√© et est entr√©e chez Wesley; puis elle l'a quitt√©e et est entr√©e... Observez donc chacune d'elles. Eh bien, une grande pousse ne ressemble pas au grain. Mais quand les petits grains de pollen apparaissent, comme le... sur la - la balle ou plut√īt sur la tige, le pollen de l'aigrette, cela ressemble beaucoup au grain. Mais quand on arrive √† la balle, c'est presque cela.

140 J√©sus n'a-t-Il pas dit que dans les derniers jours (Matthieu 24.24), les deux seront si proches que cela pourrait s√©duire m√™me les g√®nes, les pr√©destin√©s, les √©lus, si c'√©tait possible? Presque comme la chose r√©elle, voyez, ainsi dans les derniers jours‚Ķ Or, voyez, c'est maintenant le temps du bl√©. On approche du temps de la moisson. Ceci n'est pas l'√Ęge de Luther, ni celui de la Pentec√īte, c'est l'√Ęge de l'Epouse.

141 De m√™me que Mo√Įse a fait sortir une nation d'une autre nation, Christ aujourd'hui fait sortir une Eglise d'une √©glise, voyez; la m√™me chose en type, les amenant √† la glorieuse et √©ternelle Terre promise.

142 Maintenant, rejeter cette Personne qui vous appelle, Christ, que vous soyez pentec√ītiste, m√©thodiste, luth√©rien, quoi que ce soit, vous devez... Cet √Ęge‚Ķ Je n'ai rien contre eux, pas du tout, mais dans cet √Ęge-ci, vous devez comme les autres, dans cet √Ęge-ici, accepter la Personne de Christ qui est la Parole. Au commencement √©tait la Parole, et la Parole √©tait avec Dieu, et la Parole √©tait Dieu. Et la Parole a √©t√© faite chair, et Elle a habit√© parmi nous, le m√™me hier, aujourd'hui, et √©ternellement. (H√©breux 13: 8)Voyez? Vous devez accepter la Personne de la Vie Eternelle!

143 Maintenant, la Vie qu'avait Luther, √©tait la justification. Wesley a re√ßu la sanctification ajout√©e √† cela. La Pentec√īte a re√ßu le retour de la restauration des dons, ajout√©e √† cela. Mais maintenant le corps est au complet, voyez-vous, ses trois stades, et en dehors de cela... Ainsi, quand viendra la r√©surrection, la Vie qui √©tait dans les Luth√©riens et qui est sortie, la Vie qui √©tait dans les M√©thodistes et qui est sortie, la Vie qui entra dans les Pentec√ītistes, tout sera enlev√© de la terre dans le Corps de l'Epouse pour √™tre pr√©sent√© devant J√©sus-Christ. Gloire √† Dieu! Oh, c'est passionnant! C'est la V√©rit√©!

144 Nous avons fait un coin. Nous regardons vers le Ciel, attendant la venue du Capuchon de la Pyramide, comme nous le dirions, Son retour. L'Eglise devra √™tre ressuscit√©e bient√īt, et il nous faut nous pr√©parer.

145 Et le seul moyen pour y arriver n'est pas de dire: "Eh bien, je suis membre des Assembl√©es. Je suis membre des Unitaires, des Binitaires" ou quoi que ce soit, toutes ces histoires, "je suis membre de l'Eglise de Dieu," cela ne veut rien dire. "Nos p√®res ont cri√© et dans√©." C'√©tait tr√®s bien; c'√©tait leur √Ęge. Mais aujourd'hui, vous n'√™tes pas confront√©s √† l'organisation qu'ils ont form√©e, mais √† la Vie qui continue, laquelle Vie est J√©sus-Christ.

146 Ce jeune homme avait fait la m√™me chose. Mo√Įse avait √©crit ces commandements. Mais, voyez-vous, le m√™me Dieu qui avait √©crit ces commandements au travers de Son proph√®te, √©tait le m√™me qui avait proph√©tis√© que le jour viendrait o√Ļ "Je susciterai un Proph√®te comme moi. Et il arrivera que tous ceux qui ne L'√©couteront pas seront retranch√©s"; de nouveau dans les balles et les aigrettes d√©nominationnelles. Il faut qu'elles continuent jusqu'√† la Vie. Et aujourd'hui, ne dites pas: "Je suis pentec√ītistes. Je suis membre de ceci, je suis membre de cela." Cela ne veut rien dire. Vous devez accepter la Personne de Christ, la Vie Eternelle. Chacun de vous est confront√© √† cela. Ne l'oubliez pas.

147 Les chefs religieux, voyez-vous, avaient une telle emprise sur lui, ces gens qui disaient: "Eh bien, nous sommes membres de ceci, nous sommes membres de cela." et ils avaient une telle emprise sur lui. Mais quelle erreur fatale que de rejeter la conduite de la Vie Eternelle!

148 Maintenant, cette Vie est ici ce soir. C'est vrai. Le Saint-Esprit est ici, lequel est Christ sous la forme de l'Esprit; Son Esprit, l'onction est ici. "Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car Je serai avec vous et même en vous jusqu'à la consommation, jusqu'à la fin du monde. "

149 Seul Jésus peut vous conduire à cette Vie Eternelle. Il n'y a ni église, ni dénomination, ni prédicateur, ni prêtre, rien d'autre qui puisse vous Y conduire, vous devez être conduit par Lui, le Seul qui puisse vous conduire.

150 Pouvez-vous L'imaginer vous conduisant hors de Sa Parole, qui est Lui-m√™me? Et s'Il est la Parole, et que vous √™tes une partie de Lui, ne serez-vous pas une partie de la Parole? La Parole sur laquelle Dieu d√©sire d√©verser les Eaux du salut, pour L'identifier aujourd'hui; comme les ap√ītres L'identifi√®rent, comme Luther, comme Wesley, comme les gens dans leurs temps L'identifi√®rent‚Ķ Ceci est un autre √Ęge. C'est la Parole. La Parole dit que ces choses que nous voyons arriver aujourd'hui, ont √©t√© pr√©dites pour cette heure. Alors acceptez J√©sus-Christ et laissez-Le vous conduire √† la Vie Eternelle.

151 Bien que ce jeune homme ait accompli… Il avait accompli toutes sortes de bonnes choses. A l'école, il avait bien travaillé. Comme un brave garçon, il était sans doute un brave garçon. Comme un vrai père... En écoutant son père dans les affaires, il était un bon - un bon garçon, un bon garçon envers ses parents. Il était fidèle envers son sacrificateur. Il était fidèle à son église. Il était fidèle aux commandements de Dieu. Mais il avait perdu la chose la plus importante, et le reste ne signifiait plus grand-chose pour lui lorsqu'il rejeta la conduite de la Vie Eternelle, Jésus-Christ.

152 Remarquez! Chacun d'entre nous est confront√© √† cette conduite aujourd'hui, la m√™me chose qui est arriv√©e √† ce jeune homme, nous... peu importe combien nous sommes pieux. Vous pouvez √™tre catholique, vous pouvez √™tre baptiste, m√©thodiste, ou vous pouvez √™tre pentec√ītiste ou quoique que vous soyez, vous √™tes confront√© √† cette m√™me chose ce soir: la Vie Eternelle, c'est-√†-dire accepter J√©sus-Christ. Cette occasion nous est offerte.

153 Quelquefois dans la vie, nous devons faire face à cela exactement comme ce jeune homme, parce que vous êtes un mortel et on vous donne la… on vous donne l'occasion de choisir. Vous avez le choix. Dieu a fait cela pour que vous puissiez choisir. S'Il donna à Adam et Eve le libre arbitre afin qu'ils puissent choisir, et après ils ont fait un mauvais choix… Et, voyez, Il ne peut rien faire de plus pour vous qu'Il ne fit pour eux, Il doit vous mettre aussi devant la même chose afin que vous puissiez l'accepter ou la rejeter. Vous avez à choisir. Voyons-en quelques-uns.

154 Vous avez un choix à faire, en tant que jeune homme, si vous allez avoir une éducation ou pas. Vous avez un choix à faire. Vous pouvez ne pas désirer en avoir; vous pouvez la refuser.

155 Vous avez un choix à faire quant à votre conduite. Je vais vous blesser un petit peu ici. Voyez. Vous pouvez sortir et laisser pousser vos cheveux et être un beatle ou un de ces ignares.

156 Ou bien, vous femmes, vous pouvez vous donner une apparence de - de quelqu'une de décente ou alors être une de ces créatures bizarres que nous ayons par ici, avec des yeux bleuis, et les cheveux coiffés à l'hydrocéphale et tout, elles sont complètement contre la Parole de Dieu, ce qui est tout à fait contraire; ne même pas offrir... elles ne pourraient pas offrir une prière qui soit acceptée. C'est la Vérité. C'est tout à fait vrai. C'est ce que la Bible dit.

157 Mais que vous est-il arriv√©, √©glise? Vous avez tellement regard√© la t√©l√©vision, tellement les choses du monde, qu'il est tr√®s facile pour votre vieille nature adamique de se laisser entra√ģner l√†-dedans pour agir comme les autres.

158 Que je le r√©p√®te encore! Dans le casher, dans l'offrande de - de - d'expiation au temps de Mo√Įse, quand Mo√Įse fit sortir les enfants, il ne devait pas se trouver de levain parmi le peuple pendant sept jours. Tout le monde le sait. Dans Exode: "Il ne se trouvera pas du tout de levain dans votre camp pendant sept jours." Ces sept jours repr√©sentaient tous les sept √Ęges de l'√©glise. Voyez?

159 "Pas de levain." Eh bien, qu'est-ce? Pas de credo, pas de mondanité. Jésus a dit: "Si vous aimez le monde ou les choses du monde, l'amour de Dieu n'est même pas en vous." Voyez? Et nous essayons de mélanger tout cela; nous ne devons pas le faire. Il nous faut en arriver à croire à une seule chose: ou nous allons croire en Dieu, ou nous allons croire à l'église, ou nous allons croire au monde, vous… Vous ne devez pas tout mélanger. Et vous ne devez pas vous attacher à ces vieilles choses que l'autre église faisait avant vous. Vous devez accepter le Message de l'heure.

160 Il a dit: "Ce qui est rest√©, ne le gardez pas jusqu'au matin pour que cela entre dans cet autre √Ęge; br√Ľlez-le au feu; que cela soit d√©truit." C'est l'√Ęge dans lequel vous vivez, le Message de cet √Ęge, Il doit venir des √Čcritures, √™tre confirm√©, et √™tre d√©montr√© par Dieu comme quoi c'est Dieu qui agit ainsi. Soit vous recevez Cela soit vous rejetez Cela. C'est la Vie Eternelle, la conduite du Saint-Esprit, conduisant Son Eglise.

161 Nous pourrions rester là-dessus pendant longtemps, mais avançons, continuons à avancer.

162 Le choix de votre conduite. Vous pourriez... Vous ne devez donc pas mélanger cela maintenant. Ou vous êtes pour Dieu ou contre Lui, et votre expression extérieure manifeste exactement ce qu'il y a à l'intérieur. Voyez, une herbe sauvage, beaucoup d'entre vous se disent simplement: "Je suis baptisé du Saint-Esprit, j 'irai au Ciel." Cela ne veut absolument pas dire que vous allez au Ciel. Non, non. Vous pouvez avoir le baptême du Saint-Esprit à chaque heure de votre vie, et pourtant être perdu et aller en enfer. La Bible le dit. Hum - hum. C'est tout à fait vrai.

163 Ecoutez, vous √™tes une personne en contact avec l'ext√©rieur. Vous avez cinq sens qui permettent le contact, √† ce corps ext√©rieur. Dieu vous a donn√© cinq sens; non pas pour entrer en contact avec Lui, mais avec votre demeure terrestre: la vue, le go√Ľt, le toucher, l'odorat et l'ou√Įe.

164 Puis à l'intérieur de cela, vous avez un esprit, et il a cinq issues: la conscience, l'amour etc... Cinq issues par lesquelles vous êtes en contact avec le monde de l'esprit, mais avec votre esprit.

165 Votre √™tre physique entre en contact avec le monde physique. Votre √™tre spirituel entre en contact avec le monde spirituel. Mais √† l'int√©rieur de cela vous avez une √Ęme, et cette √Ęme est ce g√®ne qui vient de Dieu.

166 C'est comme un bébé se forme dans le sein de sa mère; quand le bébé se forme dans le - dans le sein de sa mère, le petit germe se glisse dans l'oeuf. Il n'est pas formé d'une cellule humaine, puis d'une cellule d'un chien, puis d'un chat, puis d'un cheval. Ce sont toutes des cellules humaines parce que le bébé se forme à partir d'une cellule humaine originelle.

167 Et quand un homme est n√© de nouveau par la Parole de Dieu, pr√©destin√© √† la Vie Eternelle, appel√© "Elu," ce sera la Parole de Dieu sur la Parole de Dieu, Parole sur Parole! Pas un credo de d√©nomination et ensuite une Parole, puis un credo; cela ne marchera pas. Vous ne pouvez pas avoir du levain dedans! Il n'y a qu'une seule Vie √Čternelle, J√©sus-Christ la Parole. "Au commencement √©tait la Parole, et la Parole √©tait avec Dieu, et la Parole √©tait Dieu. Et la Parole a √©t√© fa√ģte chair, et Elle a habit√© parmi nous,... "

168 Mes amis, vous nourrissez mes enfants. Vous m'envoyez dans les champs de mission dans le monde, pour apporter le Message. Je dois être sincère avec vous. Ce que je regarde, vous ne le voyez peut-être pas. C'est pourquoi je suis ici, pour essayer de vous l'expliquer. Ce n'est pas que je n'aime pas les gens, c'est parce que je les aime vraiment. C'est pour corriger… Quand je vois comment l'église va à la dérive, et s'en va, disant: "Eh bien, nous avons fait ceci et cela," et quand j'observe ces églises et que je vois leur... Cela ne marchera tout simplement pas.

169 Ainsi, je regarde dans la Bible et je vois qu'il doit en √™tre ainsi √† la fin, cet √Ęge de l'√©glise de Laodic√©e ti√®de, mettant J√©sus (la Parole) √† la porte. Il n'a jamais appel√©... Il n'appellera pas une √©glise. Il a dit: "Moi, Je reprends et Je ch√Ętie tous ceux que J'aime." Je prends la Parole, je La pr√™che avec force, et vous dis: "Vous n'√™tes pas en accord avec elle!" Voici ce qui montre que je vous aime. "Si vous M'ouvrez la porte et sue vous Me permettez d'entrer, J'entrerai et Je souperai avec vous." Pas une √©glise, Il a √©t√© mis √† la porte de l'√©glise.

170 Elle s'est dirig√©e vers le Conseil OEcum√©nique. C'est l√† qu'elle est all√©e, elle retourne droit √† Rome d'o√Ļ elle vient. Et c'est exact. Il y a vingt-cinq ou trente-trois ans que j'ai √©crit cela sur papier, et maintenant, c'est arriv√©. Pas seulement cela, mais c'est √©crit dans la Bible √† partir d'une vision. Elle est retourn√©e. Il n'y a pas moyen de la sauver, elle est partie! Cela sera comme cela.

171 Dieu appelle des individus. "Je Me tiens à la porte et Je frappe. Si quelqu'un, quiconque..." Un individu sur mille, peut-être un sur un million.

172 Comme je l'ai dit, il y a quelques soirs. Quand Isra√ęl est sorti de l'Egypte, ils √©taient √† deux millions, juste deux millions; seulement un... seulement deux personnes sont entr√©es. Un sur un million. Le saviez-vous? Caleb et Josu√©.

173 Et quand J√©sus √©tait sur la terre, les gens ont dit: "Nos p√®res mang√®rent la manne dans le d√©sert. Nous gardons les traditions. Et nous faisons ceci. Nous savons o√Ļ nous nous tenons!"

174 Il leur dit: "Je sais que vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont tous éternellement séparés [de Dieu]. Ils sont morts!"

175 Quand le sperme vient du m√Ęle ou de la femelle, il vient un million d'ovules, il vient un million de germes. Et de tous ces petits germes de cette esp√®ce‚Ķ que √ßa - √ßa provienne du taureau, ou de l'homme, ou de n'importe quelle autre esp√®ce, il y a des millions de germes, un million de germes se d√©placent. L√†-dedans, il n'y a qu'un seul de ces germes qui est destin√© √† la vie, car il y a l√† un ovule fertile qui doit rencontrer cela. C'est bien cela. Il ne rencontrera qu'un ovule. Exactement comme ce corps qui est ici, et dont le germe vient de Dieu. Voyez-vous? Et observez que ce petit germe surgit parmi tous les autres germes, se pr√©cipite, les d√©passe, arrive et trouve cet ovule fertile et-et se faufile dedans; et tous les autres meurent.

176 Et si c'√©tait comme cela avec l'√©glise aujourd'hui, un sur un million ? Voyez ce qu'il en serait. "Etroite est la porte, resserr√© est le chemin, et il y en aura peu qui le trouverons; car large est le chemin qui m√®ne √† la perdition, et il y en a beaucoup qui entreront par-l√†. " Est- ce la v√©rit√©, Fr√®re Branham? Je ne sais pas, mais je ne fais que citer les √Čcritures. Voyez-vous?

177 Maintenant, vous √™tes destin√©s √† la Vie. Vous voyez Cela si vous √™tes destin√©s √† La voir. Si vous n'√™tes pas destin√©s √† La voir, vous ne La verrez pas. Il est dit: "Ils ont des yeux mais ils ne voient pas, ils ont des oreilles et ils n'entendent pas." Comme vous devriez √™tre reconnaissante, √©glise! Combien vous devriez mettre tout en ordre quant √† ces choses! Combien vous devriez √™tre enflamm√©s pour Dieu! Du fait que vos yeux contemplent ce que vous voyez, que vos oreilles entendent les choses que vous voyez. Etre conduit! Comment se fait-il que vous soyez venus ici ce soir pour entendre un message comme Celui-ci? Les √©glises, √† travers le monde, me traitent de fanatique. Comment se fait-il que vous soyez venus? Le Saint-Esprit vous a conduit ici, voyez, voyez, pour √©couter. Faites-vous circoncire, retranchez les choses du monde, acceptez la conduite de J√©sus-Christ, sinon vous p√©rirez aussi s√Ľrement que deux et deux font quatre.

178 Vous avez un choix à faire quant à votre conduite. Quelle conduite afficher ? Ça, ça dépend de vous.

179 Vous avez un choix √† faire quant √† la femme √† √©pouser. Vous allez vous choisir une femme. Vous voulez avoir une femme, vous en voulez une qui soit votre compl√©ment pour votre... pour ce que vous d√©sirez, pour le futur foyer que vous envisagez. Pourriez-vous imaginer un homme, un chr√©tien, allant choisir une de ces modernes Rickettas comme femme? Vous voyez? Pouvez-vous vous l'imaginer? A quoi pense cet homme? Quel foyer va-t-il avoir s'il choisit une strip-teaseuse, ou une de ces coureuses de la rue ici, ou une prostitu√©e de la rue? Oh! direz-vous, eh bien, attendez un instant." Mais comment s'habille-t-elle? Voyez? Voyez? Elle porte des shorts et d'autres bons v√™tements de ce genre, elle est une prostitu√©e de la rue. "Oh! direz-vous, fr√®re Branham‚Ķ" Oh! ces dr√īles de petites jupes serr√©es, on dirait que vous √™tes moul√©es dedans; prostitu√©e de la rue!

180 Jésus a dit: "Et celui qui regarde une femme pour la convoiter, a déjà commis adultère avec elle dans son coeur." Il devra donc répondre de cela. Et elle, qu'a-t-elle fait? Elle s'est exposée. Qui est coupable? Pensez-y!

181 Vous dites: "On ne fabrique pas d'autres vêtements." Il y a du tissu et des machines à coudre. Voyez, il n'y a pas d'excuses. Oui oui. C'est exact.

182 Maintenant, je ne veux pas vous blesser. Et ce n'est pas une plaisanterie, c'est AINSI DIT LE SEIGNEUR venant des Ecritures. C'est la pure vérité, mon ami. Je suis un vieil homme, je ne ferai pas longtemps ici, mais je dois vous dire la Vérité. Si celui-ci est mon dernier message, c'est la Vérité. Vous voyez? Ne faites pas cela, ma soeur. Ne le faites pas, mon frère.

183 Et vous hommes qui vous cramponnez à un - un credo, alors que vous savez que la Parole de Dieu est confirmée devant vous. Le baptême du Saint-Esprit et ces réalités que nous avons aujourd'hui, et ensuite, à cause de votre credo, vous vous En détournez? Comment pouvez-vous être un fils de Dieu et nier la Parole de Dieu qui a été prédite pour ces derniers jours dans lesquels nous vivons? Comment pouvez-vous faire cela? Comment la Bible peut-Elle appeler ce...?

184 Comme je l'ai dit hier soir au sujet d'un - d'un roi, une fois dans le sud quand on avait… Les hommes de couleur étaient vendus là comme esclaves. Eh bien, c'était juste comme un - un marché de voitures d'occasion, ils faisaient même l'objet d'un acte de vente. Et j'étais bouleversé, à un petit endroit… J'avais lu un jour qu'un - un négociant était arrivé pour en acheter, et il a dit: "Eh bien, maintenant, je voudrais..." Ils étaient tristes, il fallait les fouetter pour les faire travailler parce qu'ils étaient loin de chez eux. Ils étaient vendus, comme esclaves. Et ils étaient dans un pays étranger dont ils ne connaissaient rien, et ils n'allaient plus jamais rentrer chez eux, alors ils étaient tristes. Il fallait les fouetter pour les faire travailler. Mais ce négociant est arrivé dans une certaine plantation.

185 Il y avait là un jeune homme, la poitrine bombée, le front relevé, on n'avait pas besoin de le fouetter. Il se tenait tout droit, et il soutenait le moral des autres.
Le négociant a dit: "Je vais l'acheter."

186 On lui a dit: "Il n'est pas à vendre. Vous n'allez pas l'acheter. Vous n'allez pas l'acheter, car il n'est pas à vendre."

187 Il a demandé: "Qu'est-ce qui le rend si différent?" Il a demandé: "Est-ce lui le chef de tous les autres? "
- Non, lui répondit-on.
- Le nourrissez-vous différemment? A-t-il demandé.

188 - On a répondu: "Non, c'est un esclave, il mange ici dans la cuisine avec les autres.
Il a demandé: "Qu'est-ce qui le rend si différent?"

189 L'homme lui a r√©pondu: "Je me le suis demand√© moi-m√™me, jusqu'√† ce que je l'ai d√©couvert. L√†-bas en Afrique (d'o√Ļ ils viennent, o√Ļ les Boers les ont achet√©s, et d'o√Ļ ils les ont emmen√©s ici et les ont vendus comme esclaves), l√†-bas son p√®re est le chef de la tribu. Et bien qu'il soit √©tranger, loin de chez lui, il sait qu'il est le fils d'un chef. C'est pourquoi il se comporte de cette mani√®re."

190 Quel reproche pour les chr√©tiens! Nous sommes cens√©s repr√©senter Dieu et la Vie Eternelle. Il n'y a qu'une seule forme de Vie Eternelle, et c'est Dieu. Lui Seul a la Vie √Čternelle. Et nous venons de Lui, parce que nous sommes des g√®nes de Son Esprit. Alors nous devons nous conduire tous, hommes et femmes, comme la Bible nous le recommande. Pas de "J√©zabels" de la rue, ni des Rickies qui sont dans les organisations; mais des chr√©tiens distingu√©s, des fils et des filles de Dieu, n√©s de l'Esprit de Dieu, manifestant la Lumi√®re dans notre temps et La r√©pandant. C'est tout √† fait exact.

191 Mais comme nous nous En sommes √©loign√©s! Pourquoi? C'est exactement comme ce qu'a fait ce gar√ßon ici, il a rejet√© et a refus√© la Vie Eternelle, parce qu'Elle lui aurait co√Ľt√© son rang social, Elle lui aurait co√Ľt√© le - le - le luxe qu'il avait de par son argent, Elle lui aurait co√Ľt√© sa qualit√© de membre de son √©glise, Elle lui aurait co√Ľt√© beaucoup de choses. Il savait ce que Cela allait lui co√Ľter, c'√©tait un gar√ßon qui saisissait les choses, et il a senti qu'il ne pouvait pas payer le prix. Pourtant il s'est dit: "Je vais faire confiance √† ma religion et continuer." Mais tout au fond de son coeur, il savait que J√©sus-Christ avait quelque chose de diff√©rent de ce qu'avaient les sacrificateurs de ce temps-l√†.

192 Et tout Message qui vient, un Message authentique venant de Dieu, est différent de la vieille tendance. Quand la guérison Divine est apparue, il n'y a pas longtemps, avez-vous vu comment les imitateurs ont suivi? Voyez-vous? Et tous sont allés directement dans ces organisations, et y sont restés. Quelqu'un sait-il qu'il devait y avoir un Message après cela? Eh bien, Dieu ne nous divertit pas. Il attire notre attention avec quelque chose, et après avoir attiré notre attention, Il a ensuite un Message.

193 Regardez, quand Il est venu sur terre la premi√®re fois, et qu'Il a commenc√© Son minist√®re‚Ķ "Oh, jeune Ma√ģtre, nous voulons que Tu viennes ici dans notre √©glise! Nous pouvons... Vien par ici." Le jeune proph√®te. "Oh, nous voulons que tu viennes ici! Viens ici."

194 Mais un jour, Il S'est levé et a dit: "Moi et Mon Père, Nous sommes un."

195 "Oh! la la! Il se fait Dieu!"

196 "Si vous ne mangez la Chair du Fils de l'homme et buvez Son Sang, vous n'avez pas de Vie en vous-mêmes."

197 "C'est un vampire! Eh bien, nous n'avons rien à faire avec cela. "

198 Les ap√ītres sont rest√©s l√†; des milliers L'ont quitt√©, mais ces ap√ītres √©taient destin√©s √† la Vie. Il l'a dit. Ils ne pouvaient pas expliquer Cela; ils ont cru Cela. Ils s'Y sont accroch√©s, parce qu'il est dit: "Aucun homme ne peut accomplir ces oeuvres."

199 Même les sacrificateurs savaient cela. Nicodème a dit: "Nous(le Sanhédrin) savons qu'aucun homme ne peut faire ces choses à moins que ça vienne de Dieu." Voyez?

200 Pierre, le jour de la Pentec√īte, a dit: "J√©sus de Nazareth, cet homme √† qui Dieu a rendu t√©moignage devant vous. Dieu √©tait avec Lui."

201 Regardez dans les Ecritures; ce que ces Ecritures disent de faire . J√©sus a dit: "Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la Vie √Čternelle. Ce sont elles qui rendent t√©moignage de Moi. Si vous connaissiez Mo√Įse, vous Me conna√ģtriez, car Mo√Įse a √©crit que Je viendrais, sous la forme o√Ļ Je suis venu." Il √©tait venu comme Fils de l'homme.

202 Il vient sous trois noms, comme Dieu, trois (comme Père, Fils et Saint-Esprit), le même Dieu, ce sont trois attributs.

203 Alors maintenant, aussi, la justification, la sanctification, Luther, Martin, et - et la - et la Pentec√īte, la m√™me chose, trois attributs, trois √©tapes, trois √Ęges de l'√©glise.

204 La m√™me chose: l'eau, le sang, l'esprit; vous aurez toujours cela sur votre parcours, ces trois √©l√©ments qui vous ram√®nent jusque dans le corps. Ce qui se passe √† votre naissance naturelle, est un type de votre naissance spirituelle. A la naissance du b√©b√©, la premi√®re chose, c'est l'eau; la suivante, c'est le sang, puis la vie. C'est de cette fa√ßon que vous entrez dans le Royaume de Dieu, de la m√™me fa√ßon. Vous voyez? C'est ainsi que l'√Čglise entre, la m√™me mani√®re, la m√™me chose. Maintenant, remarquez qu'au travers de ces trois choses, Dieu a form√© Son... Il forme Son corps.

205 Maintenant, nous voyons ici, que vous avez le droit de choisir. Vous choisissez la fille que vous voulez épouser; elle vous accepte, c'est très bien.

206 Ensuite autre chose, vous avez le droit de choisir si vous voulez vivre ou si vous ne le voulez pas. Vous choisissez alors entre la Vie et la mort. Vous pouvez vivre.

207 Ce garçon-là avait ce choix à faire. Il était prospère dans toutes les autres choses, c'était un homme pieux, mais il savait que lorsque ce... Il l'a dit lui-même, "J'ai observé tous ces commandements depuis ma jeunesse," mais il savait qu'il n'avait pas la Vie éternelle. Vous voyez? Et il avait le choix entre L'accepter et La refuser, et il L'a rejetée. C'était la faute la plus grave qu'il ait jamais pu commettre. Le reste de cela ne servirait à rien. Non, cela ne sert à rien si vous ne faites pas ce choix.

208 Maintenant suivons-le dans son choix, et voyons o√Ļ cela l'a conduit. Maintenant, voyez ce qu'il a choisi. Maintenant, regardez, il √©tait un - il √©tait un homme riche; c'√©tait un homme d'affaires, un chef, et c'√©tait un homme pieux. Tout cela!

209 Aujourd'hui, nous dirions: "Mon vieux, c'est un m√©thodiste convaincu, ou un baptiste, ou un pentec√ītiste. Ce - c'est un gars bien, un gar√ßon vraiment gentil. Il est bien!" Vous ne pourriez rien dire contre lui; il est amical, gentil, sociable, et que sais-je encore. Et absolument rien d'immoral en lui. Il ne fumait certainement pas, ni ne buvait, ni ne se rendaient aux spectacles ni aux bals, comme nous les appelons aujourd'hui, quelqu'un que nous consid√®rerions comme chr√©tien. Mais ce n'est pourtant pas la Vie Eternelle! Ce n'est pas ce dont nous parlons. Il pouvait √™tre fid√®le √† son √©glise, ce qu'il √©tait certainement. Mais, vous voyez, et √† quoi cela l'a-t-il men√©? A une grande popularit√©. Disons que, s'il √©tait pr√©dicateur, il aurait pu √™tre... avoir une meilleure √©glise. Il aurait pu √™tre un surveillant g√©n√©ral ou un √©v√™que. Voyez? Cela vous conduit √† la popularit√©, et cela le conduisit aux richesses et √† la renomm√©e.

210 Cela pourrait conduire √† la m√™me chose aujourd'hui, si vous avez un grand talent de chanteur. Je pensais √† ce jeune homme qui a chant√© un cantique ici il y a quelque temps; comment il a donn√© ce talent au diable, et comment il le reprend maintenant...Et quelle diff√©rence entre lui et Elvis Presley et certains d'entre eux, Pat Boone, et un groupe de ce genre, Ernie Ford, ces gar√ßons, de grands chanteurs; ils se servent de leur talent, ce talent qui est un don de Dieu, ils s'en servent pour inspirer les - les actes diaboliques. C'est vrai. De grands chanteurs vendant leur talent, qui est un don de Dieu, en √©change de la renomm√©e de ce monde, pour devenir quelqu'un. Comment pourriez-vous devenir davantage un "quelqu'un" que ce que vous pouvez √™tre, √™tre quelqu'un, plut√īt qu'√™tre un Fils de Dieu?

211 Peu m'importe si vous possédez toute la ville, le monde entier, si vous n'avez pas accepté d'être conduit à la Vie Eternelle par le Saint-Esprit (Christ), comment allez-vous... Qui êtes-vous, de toute façon? Vous êtes un mortel, vous êtes mort, mort dans le péché et les transgressions! Pieux à volonté, aussi fidèle à l'église que vous voulez; prédicateur, si vous voulez monter en chaire; mais parce que vous avez refusé, vous mourrez!

212 Il √©tait tr√®s prosp√®re. Il √©tait tr√®s prosp√®re ici dans cette vie. Certainement. Nous le voyons l√† o√Ļ nous remarquons... Ensuite, nous voyons que ce gar√ßon alla... Nous le suivons un petit moment, et nous voyons qu'il √©tait devenu tr√®s prosp√®re. Et nous le suivons √† travers la Bible. Nous remarquons qu'il - il... Nous voyons qu'il est devenu un homme riche. Il a acquis de tr√®s grandes maisons, il organisait des r√©ceptions pour le juge et le maire de la ville, ou d'autres encore. Et sur les terrasses de sa maison, il organisait de grands banquets, avec beaucoup de servantes, de femmes, de jeunes filles, et tout, autour de lui. Et voil√† qu'un mendiant, appel√© Lazare, √©tait couch√© √† sa porte. Il lui jetait des miettes. Nous connaissons l'histoire. Puis, il a continu√© √† prosp√©rer, exactement comme le font les √©glises aujourd'hui.

213 Un homme d'affaires qui est assis ici m'a dit "qu'ici même en Californie, l'église devait dire au syndicat quoi faire." Voyez, on en arrive de nouveau à l'union entre l'église et l'état. C'est sur vous. Vous voyez, vous êtes en plein dedans, et vous recevez la marque de la bête sans même le savoir.

214 S'il vous est d√©j√† arriv√© d'acheter l'une de mes bandes, achetez celle-ci quand je l'aurai, quand je serai arriv√© chez moi : La trace du serpent; et vous verrez o√Ļ on en est, o√Ļ cela aboutit. Je rentre chez moi maintenant pour pr√™cher cela, Dieu voulant. √áa sera une bande d'√† peu pr√®s quatre heures, aussi je ne peux donc pas le faire √† l'une des r√©unions comme celle-ci. Il faut que j'aille l√†-bas o√Ļ l'√©glise me supporte pendant longtemps, avec patience. Remarquez, mais maintenant... Vous pouvez √©couter √† un moment donn√© cette bande chez vous.

215 Remarquez ceci, eh bien, nous voyons qu'il √©tait devenu tr√®s prosp√®re. Puis plus tard, nous voyons qu'il √©tait devenu davantage plus prosp√®re au point qu'il disait: "J'en ai tellement!" Ma foi, il aurait √©t√© un vrai gars d'aujourd'hui. N'est-ce pas? "M√™me mes granges sont pleines, elles d√©bordent. Et je poss√®de tant de richesses que je peux dire: 'Repose-toi, mon √Ęme.'"

216 Mais au commencement qu'avait-il fait? Il avait rejet√© la conduite de J√©sus-Christ. Son √©glise, son intelligence, son √©ducation, et tout, l'avaient conduit au succ√®s. Tous les Juifs l'aimaient. Il leur faisait des dons, il les aidait, il avait sans doute fait telle et telle chose. Mais, voyez-vous, il rejeta la - la - la conduite de J√©sus-Christ, la Vie Eternelle. Et ce‚Ķ La Bible dit‚Ķ Il lui a √©t√© dit: "Insens√©, cette nuit-m√™me, ton √Ęme te sera redemand√©e."

217 Et ensuite, nous le trouvons(c'est la place suivante) en enfer; levant les yeux et voyant ce mendiant, qu'il avait jeté à la rue, dans le sein d'Abraham. Quelle erreur fatale! Voilà comment les églises s'étaient - ont - ont - ont - ont dans la voie qu'elles ont suivie, mais elles n'ont toujours pas la Vie Eternelle.

218 Ceci me rappelle un sermon que j'ai pr√™ch√© ici, il n'y a pas longtemps, Le filtre d'un Homme qui R√©fl√©chit. Peut-√™tre que vous l'avez re√ßu. J'allais, je marchais dans les bois, je chassais l'√©cureuil (cet automne) et je regardais par terre. Et, bien s√Ľr, je ne peux pas donner le nom de la compagnie qui fabrique cette cigarette. Vous la connaissez. Et il y avait l√† un - un paquet de cigarettes. Et je suis juste pass√© √† c√īt√©, cherchant‚Ķ dans les bois. Et j'avais vu ce paquet-l√†, et je me suis retourn√©, il √©tait √©crit: "Le filtre d'un homme qui r√©fl√©chit, le go√Ľt d'un homme qui fume." Je repris simplement ma marche √† travers les bois.

219 Et le Saint-Esprit me dit: "Retourne-toi et ramasse-le."

220 Et je me suis baiss√© et je l'ai ramass√©, "Le filtre d'un homme qui r√©fl√©chit le go√Ľt d'un homme qui fume." Je pensai: "Une firme am√©ricaine, qui vend la mort sous un d√©guisement, √† leurs propres compatriotes." Le filtre d'un homme qui r√©fl√©chit? Vous‚Ķ Et le go√Ľt d'un homme qui fume?

221 J'étais à la Foire Internationale avec Yul Bryan - Brynner, et les autres là-bas, quand il a fait passer tout ce test. Et comment il a pris une cigarette, a tiré ce… un morceau de marbre et a pris… Il a prélevé la nicotine, l'a mise sur le dos d'un rat, un rat blanc, et sept jours après, il était tellement couvert de cancer qu'il ne pouvait pas marcher. Et ils dirent: "Vous savez, on parle de 'filtre', a-t-il dit, mais c'est un attrape-nigaud, cela fait vendre plus de cigarettes."

222 Il faut tant de nicotine pour satisfaire ce d√©mon. C'est vrai. Et quand vous prenez des cigarettes √† filtre, il faut environ quatre cigarettes pour en remplacer une. C'est un attrape-nigaud pour vous vendre plus de cigarettes. Vous ne pouvez pas fumer sans consommer le goudron; et avec le goudron, vous attrapez le cancer. Voyez-vous ce que c'est? Et ces Am√©ricains aveugles qui s'attendent √† ce qu'un lapin d'un chapeau sorte de quelque part, tombent dans le pi√®ge. Vous ne pouvez pas en faire sortir; c'est la mort, quelque chemin que vous preniez, c'est la mort o√Ļ que vous alliez. "Le filtre d'un homme qui r√©fl√©chit," un homme qui r√©fl√©chit ne fumerait pas du tout (c'est vrai), si r√©ellement il r√©fl√©chit.

223 Eh bien, je me disais que ceci pouvait s'appliquer aux églises. Voyez? Je pensais, Dieu a-t-il un filtre? Oui.

224 Et chaque église a un filtre. C'est vrai. Ils filtrent ce qui passe par-là et ils laissent aussi passer la mort.

225 Comment pourriez-vous donc faire passer une d√©nomination par le Filtre de Dieu? Comment pouvez-vous le faire? Comment pourriez-vous faire passer une femme aux cheveux coup√©s par ce Filtre-l√†? Dites-le-moi. Comment pourriez-vous Y faire passer une femme qui porte des pantalons alors que c'est "une abomination pour elle de porter des v√™tements d'hommes"? Voyez, le Filtre de Dieu la retiendrait l√†, Il ne la laisserait pas passer. (Mais les √©glises ont leurs propres filtres.) Aussi je dis qu'il existe le Filtre d'un homme qui r√©fl√©chit, et c'est la Parole de Dieu. Elle pla√ģt au go√Ľt d'un homme saint, pas un homme d'√©glise. Mais le go√Ľt d'un homme saint convient. C'est bien cela, un homme saint. Parce que c'est la Parole de Dieu pure, sainte et sans m√©lange! C'est cela le Filtre d'un homme qui r√©fl√©chit. Et vous, membres d'√©glises, je vous conseille d'utiliser Celui-l√†.

226 En effet, cela introduit le monde, et un seul morceau de cela c'est la mort. Un morceau de levain, ou plut√īt un peu de levain fait lever toute la p√Ęte. "Quiconque retranchera une parole de Ceci, ou Y ajoutera une parole, sa part sera retranch√©e du Livre de Vie."

227 Dans le jardin d'Eden, qu'est ce qui a amen√© la mort, toute cette peine, tous les chagrins, la mort de chaque enfant, chaque r√Ęle dans la gorge, chaque sir√®ne d'ambulance, chaque h√īpital, et chaque cimeti√®re? C'est le fait qu‚ÄôEve a dout√© d'une seule Parole, pas toute la Parole, cela a simplement √©t√© perverti. Maintenant, Dieu a dit: "L'homme‚Ķ" l√†, "il devait garder chaque Parole de Dieu." Eh bien, √ßa c'est au d√©but de la Bible.

228 Au milieu de la Bible, Jésus vint et dit: "L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu," pas seulement une partie de Cela, chaque Parole.

229 A la fin de la Bible, Apocalypse 22, Jésus donne Son propre témoignage. La révélation de Son - de la Bible, c'est Jésus-Christ. Et Il a dit: "Quiconque En retranchera une Parole, ou Y ajoutera une Parole, sa part sera retranchée du Livre de Vie."

230 Maintenant, si vous passez par ce Filtre d'un homme qui r√©fl√©chit, vous aurez le go√Ľt d'un homme saint apr√®s que vous serez pass√© par l√†. C'est vrai. Vous aurez un go√Ľt saint.

231 Soeur, vous qui portez ces vêtements, pensez-y. Vous allez… Vous dites: "Je suis vertueuse envers mon mari." "Je suis vertueuse envers mon petit ami." "Je suis une fille vertueuse." Mais qu'en est-il du pécheur qui vous a regardé? Quand il répondra pour cet adultère, qui l'aura causé? Voyez? Vous en serez coupable. Voyez, c'est écrit dans la Parole, ainsi c'est le… Voyez? Oh! Soyez une femme qui réfléchit. Soyez un… qui réfléchit.

232 Vous dites: "Cela peut…" Bien, et si cela se passait de cette manière-là? Il l'a dit, et pas une seule Parole ne peut faillir. Voyez?

233 Un grand homme m'a parlé il n'y a pas longtemps, il m'a appelé dans sa chambre, il a dit: "Je vais vous imposer les mains, frère Branham. Vous ruinez votre ministère en prêchant de telles choses."

234 J'ai dit: "Tout ministère que la Parole de Dieu ruine devra être ruiné." Voyez?
Il a dit: "Je vais vous imposer les mains." Il a dit: "Vous avez été envoyé pour prier pour les malades."

235 J'ai dit: "Croyez-vous ces choses, frère?"
Il a dit: "Non. Mais ce n'est pas notre affaire."

236 J'ai dit: "C'est l'affaire de qui, alors?" Voyez?
"Oh! a-t-il dit, c'est l'affaire du pasteur."

237 J'ai dit: "Regardez l'assemblée." Oui oui. Voyez? C'est vrai. Voyez?

238 Chaque année, je passe, prêchant ces choses, et je me suis dit: "Certainement, ils comprennent Cela," l'année suivante, je reviens, et c'est pire que jamais. Voyez? C'est vrai. Cela montre que beaucoup sont appelés mais peu sont élus.

239 La conduite, c'est le Saint-Esprit, mon ami. Il vous conduira et vous guidera dans toute la Vérité, quand le Saint-Esprit viendra. Maintenant, pensez-y. Prenez le Filtre d'un homme qui réfléchit, c'est la Bible, pas votre credo, pas votre église; vous serez perdu. Prenez le Filtre d'un homme qui réfléchit.

240 C'est sur ce point que ce jeune homme n'a pas réfléchi. Il a pris le filtre de l'église. Il est devenu populaire, un grand homme, mais en enfer, il a levé les yeux, étant dans les tourments.

241 Maintenant, prenez le Filtre d'un homme qui r√©fl√©chit, J√©sus-Christ, la Parole, et vous aurez le go√Ľt d'une personne sainte, car Il satisfera cette chose. Si vous avez le Saint-Esprit en vous, ceci le satisfait.

242 Si le Saint-Esprit n'est pas là, vous direz: "Oh oui! Je ne pense pas que cela change quelque chose." Regardez ce que vous avez fait là même, c'est la même chose qu’Eve a faite. Vous êtes retournés juste au même point.

243 Maintenant, avançons un peu plus. Eh bien, prenons - laissons cet homme là, celui qui n'a pas utilisé le Filtre d'un homme qui réfléchit. Il a refusé d'accepter la conduite de Jésus-Christ et la Vie Eternelle.

244 Maintenant, prenons un autre jeune homme riche, un homme d'affaires, un chef qui avait eu la même opportunité que cet homme-là. Et lui a accepté cela, il a accepté la conduite de Christ. Maintenant, il y a deux personnes dans la Bible, dont nous allons parler. Cet autre que nous avons vu a refusé cela; maintenant, prenons cet homme-ci: Un autre jeune homme riche, un homme d'affaires, un chef. Et lui a accepté cette conduite.

245 Les Ecritures nous parlent de cet homme; si vous voulez le noter, c'est dans Hébreux 11: 23 à 29:
C'est par la foi que Mo√Įse refusa d'√™tre appel√© fils de la fille de Pharaon;
Choisissant plut√īt d'√™tre dans l'affliction‚Ķ de Dieu...
Regardant l'opprobre de Christ comme une richesse plus grande que tous les tr√©sors de l'√Čgypte:...

246 Voyez, il accepta la Vie Eternelle. Mo√Įse regarda le - le - l'opprobre de Christ comme une richesse plus grande que tous les tr√©sors qu'avait le monde. Mo√Įse consid√©ra cela comme ce qu'il y avait de plus grand. Eh bien, ce n'est pas ce que fit ce jeune homme riche.

247 Et Mo√Įse √©tait un jeune homme riche, il devait devenir Pharaon. Il √©tait le fils de Pharaon, et l'h√©ritier du tr√īne. Et il regardait √† l'impossible, une bande de tripoteurs de boue, une bande d'esclaves. Mais par la foi, il vit la promesse de Dieu √† travers la Parole, que "son peuple habiterait quatre cents ans dans un pays √©tranger, mais qu'il sortirait par une main puissante." Et il regarda Cela, (All√©luia) comme une richesse plus grande que tous les tr√©sors d'Egypte, et il abandonna l'Egypte sans savoir m√™me par o√Ļ il allait. Il √©tait conduit par Christ. Il renon√ßa.

248 Et il avait un pied sur le tr√īne, et il aurait pu √™tre - √™tre le prochain Pharaon d'Egypte. Mais il regarda l'opprobre de Christ, l'opprobre d'√™tre tax√© d'"excentrique," d'√™tre tax√© de "fanatique," d'√™tre parmi les tripoteurs de boue et parmi les fanatiques; parce qu'il avait vu que l'heure o√Ļ les Ecritures devraient √™tre accomplies √©tait alors arriv√©e.

249 Et oh! église, réveillez-vous! Ne pouvez-vous voir la même chose ce soir? L'heure qui a été promise est sur nous. Regardez l'opprobre de Jésus-Christ comme une richesse plus grande que les associations de toutes sortes; que ce soit un père, une mère, une église, n'importe quoi d'autre, suivez la conduite de l'Esprit.

250 Suivons ce Christ pendant quelques - ou plut√īt ce Mo√Įse pendant quelques instants. L√†, j'ai fait ceci. Consid√©rons sa vie. La premi√®re chose, quand il eut accept√© de prendre l'opprobre de Christ et d'oublier son instruction, d'oublier toute sa sagesse... Il avait √©t√© instruit dans toute la sagesse des Egyptiens. Et toute sa popularit√©, son tr√īne, son sceptre, sa royaut√©, sa couronne, tout ce qu'il avait, il le rejeta.

251 Mais cet autre gar√ßon avait d√©sir√© cela et avait rejet√© Christ; tandis que celui-ci les rejeta, et accepta Christ. Et qu'arriva-t-il aussit√īt? Il dut se mettre √† part.

252 "Alléluia!" Ce mot veut dire "Gloire à notre Dieu!" C'est bien dommage que nous oubliions cela.

253 Il rejeta le tr√īne et la popularit√©. Il aurait pu avoir des jeunes filles par - des √©pouses par centaines, et il aurait pu avoir la domination sur... L'Egypte gouvernait le monde! Le monde √©tait l√† √† ses pieds, et il en √©tait totalement h√©ritier. Mais en lisant les Ecritures et en voyant le jour dans lequel il vivait, et sachant qu'il y avait Quelque Chose en lui, cette Semence pr√©destin√©e de Dieu se mit au travail.

254 Peu m'importe combien vous êtes populaires, et combien vous pouvez être untel, vous pouvez être un ancien, vous pouvez être un pasteur, ou vous pouvez être ceci ou cela, mais si cette Parole de Vie Eternelle par la Parole de Dieu a été préordonnée en vous, et que vous voyez que cette chose est proche, elle commence à agir, avançons comme cela. [Frère Branham fait claquer ses doigts. - N.D.E.] Elle commence à sortir. Elle commence à comprendre.

255 Et il refusa d'être appelé le fils de la fille de Pharaon, car il regarda l'opprobre de Christ comme une richesse plus grande que tous les trésors de l'Egypte ou du monde. Il regarda cette Chose-là. Observez ce qu'il fit, il suivit Cela. Il fut très vite chassé par son peuple, ce peuple qui l'avait autrefois aimé.

256 Cela peut vous co√Ľter tout ce que vous avez. Cela peut vous co√Ľter votre foyer, cela peut vous co√Ľter vos amiti√©s, cela peut vous co√Ľter vos r√©unions de couture et de tricotage, cela peut vous co√Ľter votre place chez les Kiwanis. Cela peut... Je ne sais pas ce que Cela vous co√Ľtera, mais cela vous co√Ľtera tout ce qui est mondain ou tout ce qui appartient au monde. Vous devriez vous s√©parer de tout ce qui est mondain. Il vous faudra le faire.

257 Mo√Įse laissa tout de c√īt√© et partit au d√©sert avec un b√Ęton √† la main. Amen! Des jours et des jours pass√®rent. Et je me demande s'il pensait s'√™tre tromp√©. Non.

258 Très souvent les gens commencent quelque chose, et disent: "Oh! je le ferai. Gloire à Dieu, je vois Cela!" Et si quelqu'un rie de vous et se moque de vous, alors vous pensez: "Certainement, je me suis trompé."

259 Il est dit: "Ceux qui ne peuvent supporter le ch√Ętiment sont des b√Ętards et non pas des enfants de Dieu." Voyez, ils sont emport√©s par l'√©motion. Voyez, la semence dont j'ai parl√©, il y a un moment, l'√Ęme n'y √©tait pas pour commencer. Elle √©tait ointe de l'Esprit, et avait fait toutes sortes de choses. Oh! vous‚Ķ ils... Et quand votre esprit est oint, vous pouvez‚Ķ C'est le v√©ritable, l'authentique Saint-Esprit, et vous pouvez pourtant √™tre un d√©mon.

260 "Oh, dites-vous, frère Branham!"

261 De faux prophètes! La Bible dit: "Dans les derniers jours, il y aura de faux prophètes." Jésus a dit: "Il s'élèvera de faux prophètes." Pas de "faux Jésus" maintenant, personne ne soutient cela; mais de "Il s'élèvera des faux christs." "Christ" veut dire "ceux qui sont oints." Faussement oints; ils sont oints, mais ils sont faux au fond, et ils accomplissent de grands signes et des miracles, parlent en langues, dansent dans l'Esprit, prêchent l'Evangile.

262 Judas Iscariote l'a fait. Sim√©on... ou non, je me‚Ķ Ca√Įphe proph√©tisa. Balaam, l'hypocrite‚Ķ Assur√©ment, il avait accompli tous les signes, tout, tous les actes religieux.

263 Mais, vous voyez, mettez un grain d'ivraie et un grain de bl√© dans la m√™me terre et arrosez-les, oignez-les, tous les deux se r√©jouiront. Ils pousseront tous les deux gr√Ęce √† cela, √† la m√™me eau. "Le soleil brille sur les justes et sur les injustes, et la pluie tombe sur les justes et sur les injustes, mais c'est √† leurs fruits que vous les reconna√ģtrez." Comment ne pouvez-vous pas vous aligner avec la Parole? Amen. Voyez-vous ce que je veux dire? "L'eau tombe sur les justes et sur les injustes." Elle les oint.

264 Jésus a dit: "En ce jour-là, ils viendront à Moi, disant: 'Seigneur! Seigneur! N'ai-je pas chassé les démons? N'ai-je pas prophétisé? N'ai-je pas accompli de grandes choses en Ton Nom?'" Il dira: "Retirez-vous de Moi, vous ouvriers d'iniquité, Je ne vous connais même pas. Allez dans l'enfer éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges." Voyez-vous? Quelle Parole! Des faux, vous adorez en vain, vous combattez en vain. Pourquoi faites-vous cela alors que vous n'avez pas à le faire? Pourquoi prendre un substitut alors que les Cieux sont pleins de choses véritables? Voyez? Vous ne devez pas faire cela.

265 Eh bien, nous voyons que Mo√Įse √©tait oint, rien ne pouvait le faire reculer. Ses propres fr√®res le rejet√®rent; cela ne l'arr√™ta pas. Il continua carr√©ment jusqu'au d√©sert. Et un jour l√†-bas, il rencontra Dieu face √† face, avec une Colonne de Feu suspendue dans un buisson. Elle a dit: "Mo√Įse, √īte tes souliers, le lieu sur lequel tu te tiens est saint. Car J'ai entendu les cris de Mon peuple, J'ai entendu leurs g√©missements, et Je Me souviens de Ma promesse dans la Parole. Et Je suis descendu, Je vais t'envoyer l√†, pour les faire sortir." Certainement, Il rencontra Dieu face √† face, il Lui parla. Dieu lui donna une commission.

266 Dieu revint, cette m√™me Colonne de Feu, et confirma ce proph√®te qui se tenait l√† sur la montagne; pour prouver ce qu'il en √©tait, de ses mains il a accompli toutes sortes de miracles et de choses. Oh! Il y avait des imitateurs. Oh! Assur√©ment. Jann√®s et Jambr√®s se tenaient juste l√† et faisaient les m√™mes choses que lui. Mais qui √©tait l'original? Voyez? O√Ļ cela avait-il commenc√©? Venait-il de la Parole? √Čtait-ce l'heure?

267 Et savez-vous que cette m√™me chose est promise encore pour les derniers jours? "De m√™me que Jann√®s et Jambr√®s s'oppos√®rent √† Mo√Įse, de m√™me ces hommes s'opposent, √©tant r√©prouv√©s quant √† la v√©rit√©." Voyez, dans les derniers jours‚Ķ Et faire la m√™me chose, imiter chaque chose, droit dans le m√™me trou, le cochon retourne √† son bourbier, et le chien √† sa vomissure.

268 Et vous Pentec√ītistes qui √™tes sortis de ces organisations il y a des ann√©es, et qui les aviez maudites, c'√©taient vos p√®res et vos m√®res, vous √™tes rentr√© droit l√† et avez fait la m√™me chose qu'eux, et maintenant, c'est exactement le m√™me bourbier, la m√™me vomissure. Voyez? Si ces choses ont √©t√© vomies par l'Eglise au d√©but de l'√Ęge de la Pentec√īte, cette Eglise-ci les vomira de la m√™me mani√®re aujourd'hui. Voyez, il faut qu'il en soit ainsi; cependant c'est‚Ķ La balle doit venir. L'aigrette ne peut √™tre seule; la balle doit venir, voyez-vous, la porteuse. Aujourd'hui, nous vivons dans les derniers jours, regardez les choses promises pour cette heure.

269 Regardez ce Mo√Įse qui a √©t√© confirm√©. Savez-vous‚Ķ Quand il sortit l√†-bas, certains de ses propres fr√®res se retourn√®rent contre lui, il voulait faire une organisation. Ils dirent: "Tu agis comme si tu √©tais le seul homme saint parmi nous." "Mais toute l'assembl√©e est sainte," dirent Kor√© et Dathan. "Choisissons- nous un homme et faisons quelque chose."

270 Mo√Įse, il... j'avais de la peine pour lui. Il se prosterna et dit: "Seigneur..." Il tomba devant l'autel et dit: "Seigneur.. "

271 Dieu dit: "S√©pare-toi d'eux. J'en ai assez." Il ouvrit simplement la terre et les englout√ģt‚Ķ?‚Ķ Voyez, il connaissait sa commission.

272 Dieu ne traite pas avec les organisations, Il ne traite pas avec les groupes. Il traite avec les individus. (C'est exact.), toujours, pas avec le groupe; les individus, une seule personne. Dans les derniers jours, a-t-Il dit, "Je Me tiens à la porte et Je frappe, et si quelqu'un..." (pas un groupe) - quelqu'un entend Ma voix, Je... et M'entend, J'entrerai chez lui et Je souperai.) Voyez, si quelqu'un entend.

273 Comment peut - comment ce microphone peut - comment ce microphone peut-il donc reproduire ma voix là si cela n'a pas été conçu pour ça? Je peux crier contre cette planche, de toute ma force, et cela ne ferait rien. Parce que cela est ordonné, a été fabriqué, créé, un microphone. Et si la Parole de Dieu est en vous par la prédestination de Dieu, en vous... "Mes brebis entendent Ma voix. Elles connaissent Mon cri. Elles ne suivront pas un étranger." Voyez? Cela doit premièrement être là. "Tous ceux que le Père M'a donnés, viendront, chacun d'entre eux, voyez.

274 Eh bien, Il continue, à la fin de la vie ici. Il passait seulement... Remarquez lorsqu'Il est arrivé au bout du chemin.

275 Et nous allons terminer maintenant parce qu' il se fait tard, il est vingt-deux heures vingt cinq. Remarquez. Eh bien, √† la maison, on est t√īt. Ce matin vers deux ou trois heures, nous commen√ßons √† dire: "Dites donc, il se fait un peu tard." Voyez, voyez? Mais maintenant, j'ai beaucoup pr√™ch√© la nuit, toute la nuit.

276 Paul a prêché ce même Evangile à son époque, un jeune homme tomba d'un - d'un mur et se tua. Et Paul, avec cette même onction et ce même Evangile, étendit son corps sur lui; ce dernier revint à la vie. Ils étaient intéressés. L'église était en train d'être formée. Quelque chose se passait. Remarquez ce qui est arrivé ici.

277 Mo√Įse, lorsqu'il descendit...

278 Cet homme riche, lorsqu'il descendit, ce jeune chef dont nous avons parl√©, si pieux, c'√©tait un membre d'√©glise et tout, bon, instruit, un homme d'affaires excellent et tout, lorsqu'il est arriv√© au bout du chemin, il s'est mis √† crier: "I n'y a pas d'endroit o√Ļ poser les pieds." O√Ļ est son guide? Il avait √©t√© conduit par son √©glise, qui √©tait morte. Il avait √©t√© conduit par le monde mort, et il n'y avait pas d'endroit o√Ļ entrer √† part ce que le monde avait pr√©par√© pour lui: l'enfer.

279 Mais voici venir Mo√Įse, un serviteur fid√®le qui avait consid√©r√© l'opprobre de Christ comme un tr√©sor plus grand que toutes les richesses de l'√Čgypte. Il est arriv√© au bout du chemin, un vieil homme, de cent vingt ans, il a gravi la montagne, et il savait que la mort l'attendait, et il a regard√© dans la terre promise. Et il a regard√©, l√† √† c√īt√© de lui, se trouvait son Conducteur, le Rocher. Il est mont√© sur le Rocher, et les Anges de Dieu l'ont amen√© dans la Gloire de... la Gloire de Dieu, le sein de Dieu. Pourquoi? Huit cents ans plus tard, il √©tait toujours conduit par son Conducteur.

280 Nous le voyons sur la Montagne de la Transfiguration, se tenant l√† avec Elie, en train de parler √† J√©sus avant que ce Dernier aille √† la Croix. Huit cents ans apr√®s la mort, qu'il... Celui, il a consid√©r√© l'opprobre de son minist√®re comme un tr√©sor plus grand que toute la popularit√© du monde et tout l'argent du monde, son Conducteur √©tait toujours en train de le conduire. Oh, la la! Il √©tait conduit. Son Conducteur, Il l'a conduit √† la mort, les ombres de la mort. Il l'a conduit √† la tombe. Des centaines d'ann√©es plus tard, il se tenait de nouveau l√† parce que lorsqu'il √©tait jeune, il avait choisi la conduite du Saint-Esprit. Son nom sera grand lorsqu'il n'y aura plus d'Egypte, ni de tr√©sors. Lorsque les pyramides seront r√©duites en poussi√®re, lorsque l'Egypte ne sera plus Egypte, Moise sera immortel parmi les hommes parce qu'il avait accept√© la conduite de Christ plut√īt que de suivre la voie que suivait son √©glise.

281 Il y en a eu d'autres qui ont fait la même chose. Considérez Enoch. Il a marché avec Dieu pendant cinq cents ans, et puis il a eu le témoignage qu'il était agréable à Dieu. Dieu a confirmé cela, et Il a dit: "Il n'est pas nécessaire pour toi de mourir, monte simplement à la Maison cet après-midi." Et il est monté.

282 Et Elie. Apr√®s qu'il avait engueul√© ces femmes aux cheveux coup√©s et tout, comme il l'a fait √† son √©poque, des J√©zabel avec des maquillages, apr√®s qu'il en avait eu assez, et... et qu'il avait fait tout son possible, et que tous ces sacrificateurs s'√©taient moqu√©s de lui, et tout le reste, il est descendu un jour √† la rivi√®re. Et juste de l'autre c√īt√© de la rivi√®re, il y avait des chevaux attach√©s √† un buisson, l√†, un char de feu avec des chevaux de feu. Il est directement mont√© √† bord, il a jet√© sa rob√© au proph√®te qui allait lui succ√©der, et il est mont√© au Ciel. Il avait accept√© la conduite de la Vie Eternelle, parce que c'√©tait Christ qui √©tait en Elie. Oh Oui, monsieur!

284 Qu'√©tait-ce? "Suis-Moi!" Eh bien, vous devez choisir votre conducteur. Vous devez le choisir, un ami. Regardez dans le miroir de Dieu, la Bible, et voyez o√Ļ vous en √™tes ce soir.

284 Une petite histoire. Une fois, un petit garçon habitait à la campagne. Il n'avait jamais vu un miroir, et il est allé en ville pour voir la soeur de sa mère. Elle avait une maison... et les maisons à l'ancienne mode avaient un miroir à la porte; je ne sais pas si vous vous rappelez cela ou pas. Mais ce petit garçon, il n'avait jamais vu un miroir. Il jouait donc à la maison, et il a regardé au... "Hein?" Il a regardé ce petit garçon. Et il a fait signe de la main, et le petit garçon a fait signe de las main. Il a tiré son oreille, cet autre petit garçon a tiré son oreille, et ainsi de suite. Il a continué à s'approcher, il s'est retourné et a dit: "Maman! C'est moi!" C'est moi.

285 A quoi ressemblez-vous? Qu'est-ce que vous suivez? Qu'avons-nous fait? Vous devez choisir votre conducteur. Choisissez aujourd'hui. Choisissez la vie ou la mort. Votre choix déterminera votre destinée Eternelle, ce que vous choisissez. Rappelez-vous Jésus a dit, "Suis-Moi." Et vous êtes invités ce soir à faire cela. Et pour Le suivre, pour la Vie éternelle, vous devez remplir Ses conditions, (C'est vrai.), la Parole, non pas le credo, l'opinion publique, non pas ce que quelqu'un d'autre en pense, ce que Dieu dit de cela.

286 Vous dites: "Eh bien, frère Branham, je connais une femme qui est brave au possible, elle fait telle chose. Je connais un homme qui a fait telle chose. "

287 Ce n'est pas ma faute, qu'ils aient fait cela. La Parole de Dieu, et Il a dit: "Que toute parole d'homme soit considérée comme un mensonge, et la Mienne pour Vérité." Et vous devez remplir Ses conditions, suivre Ses conditions, la Parole. Vous ne devez pas passer par les crédos, vous ne devez pas passer par une dénomination, vous ne devez embrouiller Cela comme ça. Il n'y a qu'une seule chose à faire: accepter Cela sur base de Ses conditions, que vous voulez mourir à vous-même, et à toutes vos pensées, et Le suivre. "Débarrassez-vous de toutes les choses du monde, et suivez-Moi. "

288 Je sais que c'est dur, un message tranchant, fr√®re. Mais je ne suis pas venu ici pour choisir un... un message pour les gens, juste pour les amener √† chanter, crier, pousser des cris. J'ai √©t√© dans des r√©unions de pa√Įens o√Ļ ils faisaient la m√™me chose. Je m'int√©resse √† votre vie. Je suis un serviteur de Dieu, qui va r√©pondre devant Dieu un jour, et le minist√®re que le Seigneur m'a donn√© s'est confirm√© des milliers de fois devant vous.

289 Rappelez-vous, Jésus a dit: "Suis-Moi. Suis-Moi. Débarrasse-toi de ce que tu as, et suis-Moi." C'est le seul moyen d'avoir la Vie Eternelle. C'est le seul remède qu'Il a donné à cet homme, c'était le seul remède qu'Il avait donné à cet homme d'affaires, c'est le seul remède qu'Il donne à n'importe qui. Son choix, Il prend Sa décision; c'est parfait chaque fois. Et nous devons Le suivre, c'est le seul moyen d'avoir la Vie Eternelle. Ainsi la conduite de Dieu, c'est de suivre la Parole confirmée de l'heure par le Saint-Esprit.
Inclinons la tête!

290 Je vais vous poser une question, et j'aimerais que vous soyez vraiment sincères. J'aimerais que la soeur joue pour moi ceci, J'entends Mon Sauveur appeler. J'aimerais faire un appel à l'autel à l'ancienne mode. Et, frère et soeur, comme nous voyons, regardez simplement ce qui se passe aujourd'hui. Maintenant, avec vos têtes inclinées, pensez-y juste un instant; regardez ce qui se passe.

291 Avez-vous lu le journal la semaine passée, ce que cet homme a dit en Angleterre, que la crucifixion de Jésus-Christ n'était qu'une mise en scène, que cela était une chose montée par Pilate et Lui.

292 Avez-vous vu ce que ce théologien américain a dit? Il a dit que Jésus s'est endormi sous l'effet d'une herbe qu'on appelle le mandragore. Beaucoup d'entre vous, théologiens, vous savez cela, là dans la Genèse il est fait mention de cette herbe, le mandragore. Cela peut vous faire endormir comme si vous étiez mort, votre coeur va battre à peine pendant deux ou trois jours entiers. "Et quand on Lui a donné le vinaigre et le fiel," dit-on, c'était le mandragore. Et on L'a enseveli dans une tombes, Il s'est endormit là pendant trois jours. Et, évidemment, quand on est allé là, on L'a trouvé en train de marcher." Pouvez-vous vous représenter cela! Les théologiens, les séminaristes, voyez les soi-disant croyants.... comment donc au monde Pour commencer la Bible dit qu'Il avait refusé cela, lorsqu'on Lui avait apporté le vinaigre ou le fiel, on Lui a mis cela dans Sa bouche.

293 Et autre chose, si c'était cela, alors pourquoi Ses disciples qui étaient venus Le voler, pourquoi ont-ils donné leur vie comme martyrs pour Lui? Et ils sont tombés, ils n'ont pas voulu être considérés dignes de mourir comme Lui était mort: on les a retournés la tête en bas les pieds en haut sur le bois et des choses comme cela? Et s'ils étaient... s'ils savaient qu'Il était un hypocrite et qu'eux même étaient des hypocrites, comment ont-ils pu donner leur vie pour Lui comme cela?

294 Oh, vous voyez, c'est cette époque d'intellectuels dans laquelle nous vivons. L'instruction, la civilisation, et le train moderne de la vie, tout cela c'est du diable. "La civilisation du diable?" Oui, monsieur. C'est la Bible qui le dit. Cette civilisation a la mort. "Allons-nous avoir une civilisation comme celle-ci dans l'autre monde?" Non, monsieur. Nous aurons une sorte différente de civilisation. L'instruction, et toutes ces choses, elles sont du diable; la science pervertit les choses naturelles, en fait quelque chose d'autre.

295 Regardez ce qu'on vous a fait aujourd'hui. Lorsque les jeunes femmes... Le Readers's digest dit, la semaine apr√®s... l'avant dernier mois, je pense. Le Reader's digest dit que les jeunes hommes et les jeunes dames atteignent l'√Ęge moyen, les femmes connaissent leur m√©nopause entre vingt et vingt-cinq ans." Encore une g√©n√©ration de plus, il n'y aura que... ce sera un spectacle horrible. Voyez? Quelles cr√©atures ce sera, ramollies et un tas de boue. Consid√©rez l'√Ęme - consid√©rez l'esprit; consid√©rez l'esprit dans l'√©glise, hybride, le mariage avec le monde. Oh, quelle heure! Fuyez, enfants, fuyez. Fuyez √† la Croix! Venez √† Christ, laissez-Le vous conduire.

296 Pendant que nous avons la t√™te inclin√©e, les yeux ferm√©s, et s'il vous pla√ģt, inclinez le coeur au m√™me moment, s'il vous pla√ģt. J'aimerais vous poser une question. Vous regardez-vous vous-m√™me r√©ellement devant Dieu? Et sentez-vous que vous n'√™tes pas l√† o√Ļ vous - l√† o√Ļ vous devriez √™tre en cette heure? En effet l'Enl√®vement pourra avoir lieu n'importe quand. Voyez, cela arrivera.

297 Il n'y aura que, si - si cette déclaration que j'ai faite il y a quelques instants est vraie, il n'y aura qu'environ cinq cents personnes dans l'enlèvement, c'est-à-dire les vivants qui seront changés. Eh bien, si l'on compte tous les chrétiens, les catholiques et tous, il n'y aura que cinq cents millions de gens (Voyez?) qui se disent Chrétiens. Et si on prend un sur un million, ça donnera cinq cents personnes. Et il y a beaucoup de gens qui disparaissent chaque jour dans le monde, et on ne peut même pas s'en rendre compte. Voyez, cela arrivera, et vous ne saurez même pas. Les gens continueront à prêcher, et à dire... Voyez, et cela sera passé.

298 Comme Jésus a dit, ils ont dit, les disciples ont dit: "Pourquoi les scribes disent, disent... Elie doit premièrement venir'?"

299 Il a dit: "Il est déjà venu et vous ne l'avez pas reconnu, mais on lui a fait ce qui était dit qu'on lui fera."

300 Vous savez que vous n'êtes pas en ordre avec Dieu, et vous aimeriez qu'on se souvienne de vous dans… qu'auprès de Dieu, que Dieu puisse mettre votre coeur en ordre vis-à-vis de Lui. En toute humilité maintenant, à ce moment solennel, voudriez-vous lever la main? Peu m'importe qui vous êtes, voudriez-vous faire cela? Dites: "Je veux lever mes mains vers Dieu." Que Dieu vous bénisse. Que Dieu vous bénisse.

301 Regardez-vous dans le Miroir? Je vous pose une question au Nom de Christ, êtes-vous en train de vous regarder dans le Miroir de Dieu? [Un frère parle en langue et un autre donne l'interprétation - N.D.E.] Amen.

302 J'aimerais vous poser une question. Combien sont Pentec√ītistes ici? Levez la main, les Pentec√ītistes? C'est pratiquement chacun de vous. Maintenant, combien ici se disent Chr√©tiens? Levez la main, o√Ļ que vous soyez, ceux qui se disent chr√©tiens. Savez-vous que la Bible parle de cela, que cela arriverait?

303 Cela est m√™me arriv√© dans l'Ancien Testament lorsqu'ils se demandaient quoi faire, comment se d√©barrasser du si√®ge √† venir. L'Esprit tomba sur un homme et il a proph√©tis√©, il leur a dit o√Ļ affronter l'ennemi, et comment vaincre l'ennemi. C'√©tait l'Ancien Testament, c'est la m√™me chose dans le Nouveau.

304 Or, quelqu'un peut dire: "Cet homme, oh, ce n'était pas vrai." Mais qu'en est-il si c'est cela? Vous dites: "Oh, j'ai entendu cela avant." Mais qu'en est-il si c'est vrai? Vous voyez, cela prouve donc qu'il y a beaucoup ici qui ont besoin d'un changement de coeur, si c'est le Saint-Esprit qui parle. Il y a des choses qui doivent être faites, ainsi donc, c'est entre vos mains. Tel que je suis sans rien à moi,
Sinon Ton Sang qui a été versé pour moi,
Et Tu m'invites... (C'est pour cela qu'Il vous a donc appelé)...
A Toi,
Agneau de Dieu‚Ķ (J'√īterai ce coeur endurci, et placerai un coeur de chair qui s'abandonnera √† Moi.) ‚Ķ
Je viens.
Tel que je suis, Tu me recevras,
Oh veux-Tu... (Voulez-vous faire votre choix ce soir? Vous pouvez faire celui que vous voulez) ... purifier
(Vous dites: "J'ai entendu cela avant." Mais ça pourrait être la dernière fois pour vous d'entendre cela.) Car je...
Car je crois Sa Promesse,
(L'appel à l'autel à l'ancienne mode, cela est dépassé aujourd'hui, mais Dieu continue à agir là. Ne pouvez-vous pas sentir cela sur vous, église?)... Je viens!

305 [Frère Branham se met à fredonner "Tel que je suis" - N.D.E.] Oh, pensez-y; aujourd'hui, les coeurs deviennent de pierre, remplis du monde, indifférents, des membres d'église, tièdes, comme le jeune homme riche; et ils ne savent pas que le glorieux Saint-Esprit est là frappant à la porte de cet Age de Laodicée. "Celui qui entend Ma Voix (la Parole), qui ouvre son coeur, J'entrerai chez lui et Je souperai avec lui."

306 Et l'Esprit a parl√© par ce fr√®re il y a quelques instants, disant, "J'√īterai ce coeur de pierre de vous, et Je vous donnerai un coeur de chair, tendre envers Dieu." Regardez comment cela est devenu aujourd'hui, juste une - une √©motion intellectuelle. Voyez? Pas un coeur tendre, plein d'amour et de douceur pour Christ.

307 [Frère Branham continue à fredonner le choeur - N.D.E.] Ne voulez-vous pas ce genre de coeur? Comment allez-vous rencontrer Christ en ayant de Lui une conception intellectuelle? Vous devez accepter la Vie Eternelle. ... a été versé... (La préparation a été faite au travers du Sang) Et Tu invites... (Qu'a-t-Il fait? Il a versé Son Sang; et maintenant Il vous invite à venir.) … à Toi,
Oh Agneau de Dieu, je viens, je viens!

308 Nous tous chrétiens, levons doucement maintenant les mains et prions:

309 √Ē Dieu, je T'en supplie, Seigneur, saisis ce jour dans lequel nous vivons. Oh, c'est tr√®s difficile, P√®re. Satan a fait beaucoup de choses aux gens. Leurs coeurs sont devenus de pierre. Ton Esprit parle directement; Ta Parole est proclam√©e. Elle se confirme; mais l'exp√©rience de la nouvelle naissance √† l'ancienne mode, ils sont.... Cela est devenu une conception d√©nominationnelle, intellectuelle, beaucoup de musique, beaucoup de cris, beaucoup de sc√®nes. Mais, en r√©alit√©, ce coeur de chair, cet Esprit, cette Vie Eternelle, c'est devenu vraiment inconnu de l'√©glise.

310 √Ē Dieu, cela brise mon propre mon coeur, de moi un - un p√©cheur sauv√© par Ta Gr√Ęce. Cela me fait tr√®s mal me sentir, P√®re, de voir l'√©glise pour laquelle Tu es mort, l'√©glise que Tu cherches √† racheter; je pense √† la vision que Tu m'as donn√©e il n'y a pas longtemps au sujet l'√©glise des Etats-Unis d'Am√©rique et des autres pays. Quel spectacle horrible, de strip-tease et de rock'n roll. Mais quelque part l√† j'ai vu venir une autre, b√©nie.

311 Je prie, P√®re, que s'il y en a ici ce soir qui sont destin√©s √† la Vie, ou qui aimeraient accepter Cela, que √ßa soit l'heure o√Ļ ils feront cela. Accorde-le, Seigneur. Brise le coeur de pierre maintenant, le vieux coeur de monde. Et s'ils veulent avoir la paix, ils veulent quelque chose de satisfaction, quelque chose qui donne de l'assurance, puissent-ils accepter la conduite de Christ ce soir pour qu'Il les conduise √† une - une paix qui d√©passe tout entendement, une joie ineffable et pleine de gloire, ou m√™me quelque chose que la mort elle-m√™me ne peut pas nuire. Accorde-cela, P√®re.

312 Maintenant, avec nos mains lev√©es, je me demande si‚Ķ Combien dans ce b√Ętiment maintenant aimeraient bien dire: "Je vais me lever." Maintenant, peu m'importe qui est assis √† c√īt√© de vous; c'est Dieu qui vous parle. Et vous aimeriez r√©ellement √™tre un v√©ritable chr√©tien. Voyez? Tout autre chose va... moins que cela n'est qu'une imitation, oh, je pr√©f√©rerais aller dans le monde. Je crois que vous aussi.

313 Maintenant, examinez-vous tout simplement par la Parole, par le Message. Examinez ce qu'un vrai chrétien devrait être rugueux, plein d'amour, pas un de ces chrétiens modernes. Eh bien, ils sont mous, flexibles, à moitie morts, pourris, hybrides. Voyez? Ce n'est pas cela le vrai christianisme; ils vivent de n'importe quelle manière, ils sont membres d'église. Ne voudrez-vous pas cette douce communion avec Christ, le Saint-Esprit, qui montre que vous êtes - votre coeur s'accordent avec la Parole? Entrez directement en Christ. Si vous voulez cela, et que vous désirez que Dieu vous voit vous levez ce soir devant ce groupe de gens, veuillez simplement faire cela...

314 Vous dites: "Est-ce que cela signifie quelque chose, Frère Branham?"

315 Oh, oui. Certainement cela signifie quelque chose. "Si vous avez honte de Moi devant les hommes, J'aurai honte de vous devant Mon Père et les saints Anges. Mais celui qui Me confesse et qui prendra position pour Moi sur cette terre, Je prendrai position pour lui dans ce pays-là. Je le confesserai devant Mon Père."

316 Eh bien, peu importe qui vous √™tes, femme, homme, jeune gar√ßon, jeune fille, qui que vous soyez, chr√©tien ou pas chr√©tien, pr√©dicateur, diacre, quoi que vous soyez, si seulement vous croyez de tout votre coeur, juste un instant, faites cela ce soir et laissez Dieu savoir que vous √™tes sinc√®res: "√Ē Dieu..."

317 "Eh bien, regardez, je suis Pentec√ītiste," direz-vous, "je suis ceci," ou n'importe quoi que vous √™tes. "Je confesse avoir dans√© dans l'Esprit. Mais, Fr√®re Branham, je pensais que tant que nous avions cela, que nous avions la Chose." Vous n'En aviez pas.

318 Si vous croyez que je suis le proph√®te de Dieu, √©coutez mes Paroles. Voyez? C'est une s√©duction dans ces jours-ci. La Bible ne dit-Elle pas que cela serait si proche que √ßa s√©duirait m√™me les √Člus si c'√©tait possible? Les Elus, jusque dans l'√Ęme."

319 Mais si vous avez dans√© dans l'Esprit, et que vous avez toujours les choses du monde, il y a quelque chose qui cloche. Si vous avez parl√© en langues; Paul a dit: "Je peux parler en langues des hommes et des anges, et n'√™tre m√™me pas sauv√©." Oui oui, les deux sortes. Voyez? "Je peux avoir toutes les √©motions; je peux avoir la foi; je peux pr√™cher l'Evangile; je peux donner tous mes biens pour nourrir les pauvres, je peux apporter la Parole dans les champs missionnaires √† travers le monde, et n'√™tre toujours rien." Voyez? Il s'agit de l'int√©rieur de l'int√©rieur, fr√®re. Cela... Votre esprit se d√©tache √† votre mort; il prend l'envol, mais votre √Ęme vit. Voyez?

320 Eh bien, examinez-vous. Vraiment, √™tes-vous un authentique chr√©tien biblique, plein d'amour de Dieu? Rappelez-vous, la Bible dit, dans les derniers jours lorsque ce temps arrivera, Il a dit: "Un ange qui apposait la marque a parcouru les √©glises, il a parcouru les villes, il a scell√© seulement ceux qui soupiraient et g√©missaient √† cause des abominations qui se commettaient dans la ville." Est-ce exact? √Čz√©chiel 9, nous savons que c'est vrai. Un ange qui apposait la marque s'est avanc√© et a plac√© la marque sur leurs t√™tes, leurs fronts, il les a scell√©s: "Ceux qui soupiraient et g√©missaient."

321 Apr√®s cela pass√®rent les anges destructeurs venant des quatre coins de la terre, ce qui va se passer tr√®s bient√īt, nous voyons cela venir, des guerres surgissant qui extermineront toute la terre. Et il n'y aura rien qu'ils √©pargneront √† part ceux qui ont la marque.

322 Eh bien, prenez... Votre coeur est-il tellement préoccupé au sujet des pécheurs, au sujet de l'église et les gens se comportent, au point que vous pouvez soupirer et gémir jour et nuit? Si ce n'est pas le cas, je me pose bien des questions. Ça, c'est l'Ecriture.

323 Voudriez-vous simplement vous tenir debout et dire: "Dieu bien-aimé, je ne me tiens pas debout parce que frère Branham l'a dit, mais j'ai entendu Ta Parole dire cela, et je vais faire cela. C'est pour Toi, Seigneur, que je me tiens debout. Je suis dans le besoin, Seigneur. Voudras-Tu satisfaire mon besoin ce soir ici à cet endroit? Je me tiens debout?" Que Dieu vous bénisse. Que Dieu vous bénisse. "Je suis dans le besoin; j'aimerais que Tu aies pitié de moi." Que Dieu vous bénisse. "J'aimerais être ce genre de chrétien qui..."

324 Eh bien, rappelez-vous, la personne qui se tient √† c√īt√© de vous, c'est dans la m√™me situation que vous. J'aimerais que vous puissiez tendre la main, dire: "Fr√®re, soeur, priez pour moi maintenant. J'aimerais que vous priiez pour moi. Je - je..." Dites simplement cela avec toute la sinc√©rit√© chr√©tienne: "Priez pour moi. Je veux... Je... Je... J'aimerais √™tre en ordre avec Dieu. Priez pour moi: je vais prier afin que Dieu vous accorde l'occasion."

325 Je... Je sais que nous sommes... Nous ne pouvons pas rester ici pendant plus longtemps; vous voyez cela. Nous sommes - nous sommes au temps de la fin. Que tous ceux qui croient cela disent: "Amen." [L'assemblée dit: "Amen." - N.D.E.] Nous sommes... Il n'y a rien qui reste. Tout est fini. Les églises se dirigent vers le Conseil oecuménique. Le monde, cela...

326 Regardez ça! Savez-vous ce que le Seigneur a dit de Los Angeles et de ces endroits-ci? "Ç'en est fini d'elle!" Vous rappelez-vous ce que je vous ai parlé il y a deux ans environ, comment ce tremblement de terre aura lieu au Canada, ici en Alaska? Je vous avais aussi dit que Hollywood et Los Angeles tomberont dans l'océan. Californie, tu es condamnée, non seulement la Californie, mais vous, le monde, vous êtes condamné! Eglise, si vous ne vous mettez pas en ordre avec Dieu, vous êtes condamnée!" C'est AINSI DIT LE SAINT-ESPRIT!

327 M'avez-vous déjà entendu employer ce Nom sans que la chose arrive? Je vous pose la question. Vous me connaissez il y a vingt ans. Vous ai-je déjà dit quelque au Nom du Seigneur sans que cela s'accomplisse? Si tout ce que je vous ai déjà dit est arrivé, dites, "Amen." [L'assemblée dit: "Amen!" - N.D.E.] Voyez? Je vous assure, l'heure est maintenant arrivée, vous feriez mieux de vous mettre en ordre, nous tous

328 Maintenant, prions tous les uns pour les autres. Dieu bien-aim√©, alors que nous nous tenons ici ce soir comme des mortels, avec des visages tourn√©s vers la terre, la poussi√®re, nous... Tu nous as accord√© ce sermon tranchant, Seigneur. Nous voyons l'exemple de deux hommes. L'un d'eux, un homme pieux, fr√©quentant l'√©glise, mais il a rejet√© la conduite pour la Vie Eternelle. Et l'autre a rejet√© la renomm√©e du monde et s'est retourn√© vers la Vie Eternelle. Et nous voyons la condition de tous les deux ce soir selon la Bible: l'homme riche est dans les tourments, et Mo√Įse est dans la Gloire.

329 P√®re, nous aimerions √™tre comme Mo√Įse. Nous aimerions √™tre conduits par Ton Saint Fils J√©sus-Christ vers la Vie √©ternelle. Accorde cela √† nos coeurs ce soir, Seigneur. √Ēte ce vieux coeur de pierre; place en nous le nouveau coeur, le coeur de chair, le coeur auquel Tu peux parler et avec lequel Tu peux traiter, et nous ne serons plus hautains ou indiff√©rents. Puisse le Saint-Esprit ne jamais quitter, Seigneur. Puisse-t-Il venir et ordonner ce peuple. Parle-leur, brise leur volont√© de pierre, et place-y la volont√© de Dieu. Sauve tout le monde, P√®re. Accorde-nous Ton Amour. Am√®ne-nous Seigneur, au point o√Ļ nous nous √©loignerons de toute - de toute l'√©motion, pour aller √† ce qui est r√©el et solide, √† ce qui peut √™tre ressenti par nos coeurs, √† la profondeur de l'Esprit, aux richesses de Dieu, au Royaume de l'Esprit dans nos coeurs. Accorde-le, √ī Grand Conducteur, glorieux Saint-Esprit, avant que Tu prennes Ton envol vers les Cieux avec Ton Eglise.

330 √Ē Dieu, laisse-moi aller, Seigneur. Ne me laisse pas, J√©sus. Laisse-moi aller avec Toi, P√®re. Je n'aimerais pas rester ici sur cette terre pour voir arriver ces tribulations. Je n'aimerais pas rester ici dans cette folie. Je n'aimerais pas rester ici quand il y aura des spectacles hideux, des gens qui vont perdre la t√™te. Nous voyons des hommes qui cherchent √† agir comme des b√™tes, ressembler aux b√™tes; et des femmes qui cherchent √† ressembler aux animaux, avec des fards sur les visages. Nous savons que ces choses ont √©t√© pr√©d√ģtes, que cela aura lieu, et que les gens seront tellement comme des fous au point que des sauterelles s'envoleront avec des cheveux comme ceux des femmes pour hanter des femmes; et avec des dents comme des lions, et des choses que Tu as annonc√©es; la condition mentale des gens sera totalement ruin√©e. Nous voyons cela arriver maintenant m√™me, Seigneur. Aide-nous. Donne-nous le bon sens de J√©sus-Christ, notre Seigneur.

331 √Ē Grand Conducteur de la Vie √©ternelle, nous acceptons Ta Promesse ce soir, P√®re. Je plaide pour ces gens. Je plaide pour chacun d'eux, au Nom de J√©sus-Christ, le Seigneur. Je prie que Christ, le Fils de Dieu, entre dans le coeur de chacun de nous, Seigneur, qu'Il nous mod√®le et qu'Il fasse de nous de nouvelles cr√©atures en J√©sus-Christ. Accorde-le, Seigneur Dieu.

332 Nous T'aimons. Et nous aimerions que nos dispositions - qu'il y ait un changement en nous, afin que nous puissions devenir Tes enfants, que ressentions Ton Esprit se mouvoir dans nos coeurs, Seigneur, nous attendrir et nous amener √† nous rendre compte de cet √Ęge des fous dans lequel nous vivons. Accorde-le, √ī Dieu. Et quand nous voyons des jeunes dames tellement prises dans le filet du Diable, des jeunes hommes √† la pens√©e pervertie, des enfants mordus des stup√©fiants, des fumeurs des cigarettes, ils boivent, immoraux, l'√©den de Satan.

333 √Ē Dieu, il T'a fallu six mille ans, d'apr√®s la Bible, pour b√Ętir un Eden. Et Tu as plac√© Ton fils et sa femme l√† (son √©pouse), pour r√©gner l√†. Et Satan est venu pervertir cela; il a eu six mille ans, et il a b√Ęti son propre √©den intellectuel par la science, l'instruction, et la soi-disant intelligence, et il a fait de cela un g√Ęchis de mort.

334 √Ē Dieu, ram√®ne-nous √† l'Eden une fois de plus, Seigneur, l√† o√Ļ il n'y a de mort, l√† o√Ļ il n'y a pas de tristesse. Accorde-le, Seigneur. Nous nous tenons humblement, attendant que le deuxi√®me Adam vienne pour Son Epouse. Fais de nous une partie de Lui, P√®re. Nous prions au Nom de J√©sus. Amen.

335 Aimez-vous Dieu? Pouvez-vous sentir... R√©alisez-vous donc ce que j'essaie de vous dire? Si vous pouvez comprendre cela, levez tout simplement la main, dites: "Je comprends ce que vous essayez de dire." Pouvez-vous voir la folie de cet √Ęge? Regardez comment c'en est fini de lui; il n'y a m√™me plus de moralit√© parmi les gens. C'en est fini de lui! O√Ļ est notre... M√™me les conducteurs...

336 Consid√©rez notre Pr√©sident: "Si les gens veulent le Communisme, laissez-les avoir cela. Tout ce que le peuple veut, laissez-le avoir cela." O√Ļ sont nos Patrick Henry, nos Georges Washington? O√Ļ sont nos conducteurs qui pouvaient prendre position pour un principe? Nous n'en avons plus.

337 O√Ļ sont nos √©glises, nos pr√©dicateurs? Allez-vous amener les gens dans la prohibition, ou allez-vous les amener √† adh√©rer √† l'√©glise ou √† faire telle chose, ou √† avoir une petite sensation ou quelque chose comme cela? O√Ļ sont ces hommes de Dieu, ces proph√®tes qui pouvaient se tenir l√† et os√®rent s'opposer - s'opposer √† toutes les choses du monde?

338 O√Ļ sont ces hommes int√®gres? O√Ļ sont-ils? Ils sont si mous, et √† cause des conceptions intellectuelles et autres, qu'ils ne sont plus ici. √Ē Dieu, aie piti√© de nous.

339 Ces spectacles hideux qui viennent sur la terre. Vous pouvez voir comment les gens sont en train d'entrer dans cela. C'est de la folie. Mais lorsque cette chose frappera, l'Eglise sera partie.

340 √Ē Dieu, accorde-nous d'√™tre l√†. C'est ma pri√®re √† ce Glorieux et Surnaturel Etre qui est dans ce b√Ętiment ce soir, le Glorieux Christ qui a toujours la Vie Eternelle. Je Te prie, √ī Christ, comme je suis ici avec mes yeux ouverts, regardant l'√©glise que Tu as rachet√©e avec Ton Sang. √Ē Dieu, ne laisse personne parmi nous √™tre perdue. Nous aimerions √™tre en ordre avec Toi. Ainsi, purifie-nous, √ī Seigneur, de toutes nos iniquit√©s. √Ēte nos p√©ch√©s et tout.

341 Nous T'avons vu guérir nos malades, même ressusciter nos morts (ils sont revenus à la vie par la prière), et nous avons vu toutes ces choses arriver, Père. Maintenant ramène-nous à la Vie Spirituelle; amène-nous à être conscients de la Vie Eternelle par Jésus-Christ. Accorde-le , Père. Je Te confie tout cela. Au Nom de Jésus-Christ. Jusqu'à ce nous nous rencontrions!
Jusqu'à ce nous nous rencontrions!
Jusqu'à ce nous nous rencontrions aux pieds de Jésus;
Jusqu'à ce nous nous rencontrions!
(Regardez à Lui; laissez-Le vous attendrir.) Nous rencontrions! Que Dieu soit avec vous jusqu'à ce que nous nous rencontrions!

342 Levons les mains maintenant: Jusqu'à ce que nous nous rencontrions!
Jusqu'à ce que nous nous rencontrions!
Frère Slyle...?...

EN HAUT