ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication La Dernière Visite A L'Afrique Du Sud de William Branham a été prêchée 65-0527 La durée est de: .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

La Dernière Visite A L'Afrique Du Sud

1 Ceci est l'un des plus grands moments de ma vie. J'ai attendu ce moment-ci depuis quinze années. Mon coeur a ardemment désiré vous voir de nouveau, depuis que je vous avais quittés. J'ai beaucoup prié pour pouvoir revenir.
Et il y a quelques semaines, j'√©tais dans une grande attente, croyant que je pouvais venir tenir une s√©rie de r√©unions. Mais quand j'ai eu le visa, 'limit√©', j'ai failli avoir une crise cardiaque. Ah! Je tenais vraiment √† venir. Mais je crois que gr√Ęce √† Dieu je pr√™cherai de nouveau au Nom du Seigneur J√©sus parmi les Africains [Fr√®re Branham ravale un sanglot - N.D.E.] Dieu a promis de nous donner le d√©sir de notre coeur. Et c'est √ßa l'un des d√©sirs de mon coeur.
Je peux me rappeler les grandes réunions ici à Johannesburg. Je me rappelle le garçon à la jambe courte qui était redevenue longue, normale ; et la dame que… la petite fille qui avait été guérie d'un mal de dos et sa mère s'était évanouie et était tombée à la renverse sur la - la civière. [L'interprète dit : " C'est une cousine à mon épouse. " - N.D.E.] Une cou… à votre épouse? Oh! la la.

2 Il y a beaucoup de grandes choses. Sans doute que beaucoup de ceux qui avaient assisté à ces réunions sont avec le Seigneur maintenant. Moi aussi, j'ai vieilli depuis lors. Dans très peu de temps, ce sera aussi mon tour d'aller là-haut. Alors nous serons ensemble pour toujours. Plus besoin de visas. Ha ha ha!
Je - j'ai envie d'apporter le Message. Ha ha ha! Mais il est √©crit dans les √Čcritures : "Rendez √† C√©sar ce qui est √† C√©sar, et √† Dieu, ce qui est √† Dieu." Je m'attends √† vous rencontrer ici, dans quelques instants, vous serrer la main, et communier encore avec vous. J'appr√©cie tous ces braves hommes. J'aurais souhait√© avoir tous mes fr√®res d'Afrique ici aujourd'hui, de toutes les d√©nominations, afin que nous puissions nous rassembler et parler toute la soir√©e. Et j'aimerais entendre ce que le Seigneur fait par ici pour vous. Et j'aimerais vous dire ce qu'il fait pour nous de l'autre c√īt√© de la mer. Peut-√™tre qu'Il permettra cela un jour. En attendant, je prierai pour vous. Allez-vous prier pour moi? Dieu vous b√©nisse.

EN HAUT