ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Hébreux chapitre Un de William Branham a été prêchée 57-0821 La durée est de: 1 hour and 27 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Hébreux chapitre Un

1 Un... pour donner un - un petit... Je pense qu'il n'y a rien, pour moi, qui dépasse la Parole. La Foi vient de ce qu'on entend, et de ce qu'on entend la Parole de Dieu.

2 Et je pensais peut-être que nous pourrions juste prendre un livre de la Bible les mercredis, ensuite, peut-être les dimanches (l'un des services de dimanche), cela donnerait un peu de repos au pasteur, il le mérite vraiment. Nous avions l'habitude de le faire, et quelquefois on passait une année là-dessus.

3 Je me rappelle qu'une fois nous sommes restés toute une année sur le livre de l'Apocalypse. Mais, oh! la la! Que de choses nous avons apprises et combien c'était merveilleux! Puis nous sommes revenus en arrière et nous avons pris le livre de Daniel ou le livre de la Genèse, ou de l'Exode; et nous l'avons vraiment étudié chapitre après chapitre, et cela a relié toute la Bible. Oh! j'aime bien cela!

4 Un peu plus tard, nous devrons prendre le... Si le Seigneur continue à bénir et que nous allons de l'avant, nous entrerons ici dans des choses bien profondes, vraiment profondes. Et avec ce sujet, nous irons d'un passage à un autre à travers les Ecritures.

5 Et j'aime faire correspondre une Ecriture avec une autre Ecriture; il doit en être ainsi. C'est vraiment une grande et belle image. Et dans ce livre que nous sommes en train d'étudier, nous allons entrer dans... Oh! le salut, et la guérison divine, et les miracles, et la miséricorde, et... Oh! tout y est abordé.

6 Et peut-√™tre, quand j'arriverai au moment o√Ļ je serai-je devrai me rendre aux r√©unions... je ne sais jamais quand je vais √™tre √† une r√©union, quand je vais √™tre appel√© pour une r√©union. Car je n'ai rien d'√©tabli avant que je me sente conduit √† faire quelque chose. Et √ßa peut √™tre... T√īt le matin, je peux prendre l'avion pour la Californie, pour le Maine ou ailleurs, juste l√† o√Ļ Il voudra m'appeler. C'est la raison pour laquelle je ne programme pas de grands et longs itin√©raires; c'est parce que je ne peux pas le faire. Ce n'est pas ainsi avec mon minist√®re, c'est tout √† fait diff√©rent.

7 Et maintenant, je suis revenu à la maison juste pour un petit repos. J'ai perdu près de dix kilos lors de cette dernière série de réunions, Frère Mercier et Frère Goad étaient ici, il y a quelque temps, l'un d'eux m'a dit : "Frère Branham, je constate que quand tu fais quelque chose, tu y mets tout ton coeur. "

8 J'ai dit : "L'unique fa√ßon pour vous de faire correctement un travail pour le Seigneur, c'est de mettre tout ce que vous avez en tout premier lieu au service de Christ : toute votre force, toute votre √Ęme, tout votre coeur, tout votre esprit, tout ce que vous poss√©dez. " Quand vous faites quelque chose, faites-le correctement ou ne le faites pas du tout. Voyez? Laissez simplement cela de c√īt√©. Si vous √™tes en voie de devenir un Chr√©tien, confiez tout ce que vous avez √† Christ; c'est-√†-dire votre temps, votre talent; tout ce que vous avez.

9 Oh! je viens juste de voir ce jeune gar√ßon-ci. C'est l√† votre femme, n'est-ce pas, Fr√®re Burns? Ce jeune couple joue et chante ici, et - et ce n'est pas un piano ni un orgue, mais c'est une sorte d'instrument, ils font un - ils le grattent et le pincent, et ils font quelque chose pour le Seigneur. Si vous pouviez faire cela et chanter et c'est... gagner des √Ęmes. Faites quelque chose, peu importe si - si vous pouvez siffler, eh bien, sifflez. Faites juste quelque chose. T√©moignez ou faites quelque chose pour le Royaume de Dieu. Tout ce que vous poss√©dez, utilisez-le pour le service de Dieu.

10 Bien, nous allons essayer de ne pas rester trop longtemps, car je sais que vous travaillez et vous devez vous lever t√īt, et... Je vais chasser l'√©cureuil chaque matin. Je vous dis la v√©rit√©, c'est ce que je fais. C'est pour cela que je suis rentr√© √† la maison, c'est pour me reposer un peu. Et ainsi, je me r√©veille vers quatre heures du matin, et je vais dans les bois, eh bien, je chasse un peu et je m'endors. Et je r√©cup√®re un peu de poids. Ainsi, je me serai compl√®tement repos√© apr√®s un temps, si le Seigneur le veut. Et tout va bien.

11 C'est bien. Maintenant, nous allons prendre nos Bibles... Je voudrais que vous apportiez vos Bibles chaque soir, afin que vous - si vous le pouvez. Et si quelqu'un n'En a pas, quelqu'un qui aimerait suivre pendant les lectures, nous En avons quelques-unes ici, nous pouvons avoir les... quelques huissiers pour Les distribuer. Qui En voudrait Une? Bien. Levez juste la main. Un...

12 Je me demande si fr√®re... Doc, viens ici et prends ces Bibles. Tu te tiens tout pr√®s d'ici, Fr√®re Burns aussi. Est-ce bien Burns? Je l'ai entendu dire... quoi? Conrad. Je l'ai appel√©... Peut-√™tre que je deviens un peu dur d'oreille, Fr√®re Neville. O√Ļ ai-je donc entendu le nom de Burns? Je connais cet homme de visage, mais je ne peux - je ne pouvais m√™me pas me rappeler son nom.

13 Et vous savez, au fur et √† mesure que vous prenez de l'√Ęge, j'ai d√©couvert une chose, il devient plus difficile pour moi de lire cette Bible. Et j'ai horreur √† l'id√©e qu'il me faut porter des lunettes pour lire la Bible.

14 Mais ici, il n'y a pas longtemps de cela, je pensais que je devenais aveugle. Et je suis allé voir Sam. Et Sam m'a dit : "Bill, je ne sais pas. " Il a ajouté : "Je vais juste prendre pour toi un rendez-vous avec un spécialiste. "

15 Et je suis allé à Louisville. Et cela doit avoir été la volonté du Seigneur; un spécialiste célèbre, j'ai oublié son nom maintenant. Mais il avait lu mon livre, et il a dit : "Si jamais vous retournez en Afrique, je voudrais y aller avec vous. " Il m'a dit : "Et si vous... Ces Africains vous aiment. " Et il a dit : "Ils sont très superstitieux, surtout avec un bistouri, quand il s'agit de faire les incisions; ainsi, dit-il, je veux consacrer six mois de ma vie aux opérations de cataractes et autres durant le… en mission." Et il ajouta : "Nous pourrons aller ensemble et vous pourrez gagner ainsi leur faveur. " Il dit : "Alors, s'ils ont des cataractes et des problèmes des yeux, dit-il, j'aimerais faire cela gratuitement pendant six mois." (Et je ne sais combien de temps il faut attendre pour avoir un rendez-vous avec lui.)

16 Et nous étions assis dans une petite pièce, et il y avait une petite - petite lumière rouge qui provenait du fond de cette pièce sombre. Eh bien, j'ai pu lire ces lettres. C'était... vingt - vingt. Je pouvais lire cela dans tous les sens. Il mit sur quinze - quinze, et j'ai pu lire. Il l'a mis sur dix - dix et j'ai pu lire. Il dit : "Bien, vos yeux n'ont pas tellement de problème. "

17 Ainsi, il avait de petites lunettes d'approche. Il plaça un petit gadget, là au bout, une petite chose... Vous connaissez ces vieilles lunettes d'approche? Combien s'en souviennent? Nous avions l'habitude de nous en servir pour voir des images. C'est juste comme cela. Et il a dit : "Pouvez- vous lire ça?"
Et j'ai dit : "Oui, monsieur. "
Il a dit : "Lisez-le-moi. "

18 Et il y avait un... Oh! tout un paragraphe, à peu près comme ça, et j'ai commencé à lire. Et il commençait à rapprocher cela. Je lisais de plus en plus lentement et il plaça cela à peu près à ce niveau et je me suis arrêté.
Il a dit : "Je peux vous dire une chose, vous avez dépassé quarante ans. "
J'ai dit : "Oui! C'est vrai! Il y a longtemps que j'ai dépassé cela. "

19 Il a dit : "Mais comment y êtes-vous parvenu? " Il a dit : "Naturellement, l'oeil humain, quand vous atteignez quarante ans, de même que vos cheveux deviennent gris et ainsi de suite, de même la pupille de votre oeil s'aplatit. " Il a dit : "Maintenant, si vous vivez assez longtemps, cela se remettra. " Il dit : "On appelle cela la seconde vue. " Mais il dit : "L'être humain, autour des quarante ans, en fait, il..." il a dit : "Il n'a pas de problèmes d'yeux."

20 Je pourrais... Je peux voir un cheveu s'il tra√ģne sur le plancher. Mettez-le loin de moi... Mais mettez-le pr√®s de moi.. . Et il a dit : "Maintenant, lorsque vous lisez votre Bible, tenez-La loin de vous." Il dit : "D'ici peu, votre bras ne sera pas assez long! Voyez? Vous n'allez pas - vous ne pourrez plus L'√©loigner et √™tre en mesure de La tenir."

21 Et ainsi, il m'a fait une paire de lunettes, et avec la partie inférieure vous pouvez… ça sert à la lecture. Il a dit : "Maintenant, quand vous serez chez vous en chaire..." Il pensait que j'étais l'un de ces prédicateurs distingués, vous savez. Et ainsi, il m'a dit que - que vous - la partie supérieure était juste du verre à vitre ordinaire, juste du verre ordinaire. Mais la partie inférieure était un peu dépolie, pour que je puisse lire de près, vous savez, comme ça. Ainsi, je n'aime pas les porter; je déteste ça.

22 Et maintenant, dans l'enseignement de la Bible, et... J'ai le Nouveau Testament ce soir. Ainsi, c'est... J'ai un Nouveau Testament Collins, et il est imprim√© en bons caract√®res. Mais maintenant, quand je reprends l'autre Bible, il se peut que je - je sois oblig√© de recourir √† ces vieux compagnons pour lire un peu avec. Mais, quoi qu'il en soit, je - je suis heureux d'avoir quelque chose que je - je suis encore en mesure de lire. Et - et quoi que j'aie, je donnerai √† tous - tout ce que je peux pour la gloire de Dieu, et j'esp√®re qu'Il enl√®vera ce signe de la vieillesse. Je ne peux pas Lui demander d'enlever mon vieil √Ęge, je... Vous savez, c'est justement une chose par laquelle nous devons tous passer, nous devons tous passer par l√†. Et je sais que je ne suis plus un petit gar√ßon comme autrefois, quand je me tenais ici sur l'estrade. J'ai quarante-huit ans. Et pensez-y bien, dans deux ans, j'aurai cinquante ans, Fr√®re Mike! Oh! la la!

23 Je le crois à peine. Simplement je - il y a environ deux ans, je ne m'étais jamais rendu compte que j'avais dépassé mes vingt ans. C'est vrai. C'est vrai. Vraiment je - je n'arrivais pas à le croire. Et pourtant je - je - C'est difficile pour moi de le croire, jusqu'à ce que je me regarde dans le miroir, et alors je - je me rends bien compte que c'est donc cela. Mais - mais apparemment, je me sens aussi bien que je me suis toujours senti dans ma vie, et je suis reconnaissant pour cela aussi. Oh! gloire à Dieu!

24 Maintenant, nous étudions le Livre des Hébreux. Ç'a été... Oh! c'est l'un des plus riches et des plus profonds Livres de la Bible. Je vous assure, c'est un Livre qui va vraiment... Si Dieu le permet, et que nous entrons bien là-dedans, je crois que nous découvrirons des pépites d'or, au point que nous pousserons vraiment des cris de louange à Dieu...?...

25 Et maintenant je... Le Livre des Hébreux, ce qu'il est en réalité. On suppose qu'il a été écrit par saint Paul qui est, je crois, le plus grand interprète de la Bible que le monde ait jamais eu en dehors de notre Seigneur Jésus-Christ. Et Paul a séparé le... Maintenant, Paul était un véritable enseignant de la Bible; c'est-à-dire de l'Ancien Testament. C'était, à l'époque, le seul Livre écrit qu'on appelait la Bible. Et il essayait de montrer aux Hébreux, séparant l'Ancien Testament... Et montrant que l'Ancien Testament était une ombre ou un type du Nouveau.

26 Et ici m√™me, nous pourrions entrer dans le au vif du sujet et passer trois mois juste l√†, sur cette unique pens√©e, simplement l√†. Pour revenir... Si nous pouvions aller dans nos Bibles maintenant... Bien s√Ľr, nous sommes dans le premier chapitre des H√©breux. Mais si nous allions dans l'Apocalypse au chapitre 12, vous verriez encore cela parfaitement, comment les ombres...

27 Si vous voulez noter les Ecritures, vous qui avez pris vos crayons, c'est dans H√©breux... Dans Apocalypse 11, nous d√©couvrons que Jean, sur l'√ģle de Patmos, vit une femme qui se tenait dans les cieux, et elle avait le soleil √† sa t√™te et la lune sous ses pieds. Et la femme √©tait - √©tait en travail (d'enfantement). Elle mit au monde un enfant m√Ęle. Le dragon rouge se tenait l√†, afin de d√©vorer l'enfant aussit√īt qu'il serait n√©, et le - l'enfant fut enlev√© au Ciel et la femme s'enfuit au d√©sert, o√Ļ elle fut nourrie pour un temps, un temps et la moiti√© d'un temps, ou plut√īt une fraction de temps.

28 Maintenant, la femme repr√©sentait l'Eglise, et l'Enfant qu'elle enfantait c'√©tait Christ. La lune sous ses pieds, c'√©tait la loi, le soleil √† sa t√™te, c'√©tait la gr√Ęce. Les douze √©toiles de sa couronne, c'√©taient les douze ap√ītres... et c'est l√† que, au... ce que... les douze ap√ītres √©taient la gloire ou le couronnement du Nouveau Testament. Voyez? "Car aucun autre fondement ne peut √™tre pos√© en dehors de celui qui a d√©j√† √©t√© pos√©." Voyez? Cela... C'est le fondement, le - le Nouveau Testament, les ap√ītres, la doctrine des ap√ītres, et ainsi de suite, c'est la couronne du fondement du Nouveau Testament.

29 Et alors, √† la... la lune est une ombre du soleil, c'est le soleil qui fait refl√©ter juste sa lumi√®re quand il est derri√®re la terre. Et la lune donne la lumi√®re qui nous aide √† marcher durant la nuit. Et quelle belle image nous avons ici, une autre belle image. Le soleil repr√©sente Christ, la - la lune repr√©sente l'Eglise. Ils sont juste comme mari et femme. Et en l'absence de Christ, l'Eglise refl√®te une faible lumi√®re, l'Evangile; et ce - c'est la lumi√®re dans laquelle nous devons marcher jusqu'√† ce que le Fils se l√®ve de nouveau. Alors l'Eglise et le Fils, la lune et le soleil fusionnent ensemble. Voyez? La lune est une partie du soleil, et l'Eglise est une partie de Christ. Et en l'absence de Christ, l'Eglise refl√®te Sa lumi√®re. Et alors, aussi s√Ľr que nous pouvons voir briller la lune, il est certain que le soleil brille quelque part. Et aussi longtemps que l'Eglise refl√®te la lumi√®re de Christ, Christ est vivant quelque part. Amen! Pensez-y.

30 Maintenant, la loi est un type de la gr√Ęce, mais la loi n'avait point en elle la puissance de sauver. La loi √©tait seulement un... la loi √©tait le policier. Le policier vous met en prison. Mais, vous voyez, il fallait la gr√Ęce pour vous faire sortir de la prison. Voyez?

31 Ainsi, le Sang de Christ, l'Evangile, nous délivre du péché. La loi fait seulement de nous des pécheurs. La loi disait seulement: "Tu es un pécheur. Tu ne déroberas pas! Tu ne commettras pas adultère! Tu n'apporteras point de faux témoignage!" Voyez-vous? Ce - c'est un policier qui vous dit que vous agissez mal et que vous êtes coupable. Mais l'Evangile, c'est la Bonne Nouvelle. Christ est mort pour nous sauver de toutes nos offenses, de nos transgressions de la loi. Christ est mort pour nous libérer.

32 Maintenant, Paul, dès qu'il fut converti, il ne consulta aucun séminaire, aucun prédicateur. Mais avez-vous remarqué? Il descendit en Arabie, et il passa trois ans là, en Arabie.

33 Eh bien, à mon avis, ceci est, c'est... Maintenant, nous devons tracer un arrière-plan pour ceci et ainsi nous saurons combien c'est important. Et comme première leçon, ce soir, nous tracerons notre arrière-plan.

34 Maintenant, Paul était un grand enseignant de la Bible parce qu'il avait été enseigné par ce grand enseignant, l'inégalé, le fameux Gamaliel. Et il était l'un des mieux connus de l'époque, ce grand enseignant de la loi et des prophètes. Ainsi, Paul était bien instruit dans ces choses.

35 Et Paul, je l'aime comme cela. Avec cette grande r√©v√©lation, il √©tait honn√™te dans son coeur. Meurtrier, il avait consenti √† la mort d'Etienne et il avait vu Etienne lapid√©, mourir sous les pierres et les mottes de terre. Et je pense que cela a d√Ľ toucher Paul quand il vit Etienne lever les mains au ciel et dire : "Je vois les Cieux ouverts et je vois J√©sus se tenant √† la droite de Dieu." Et il dit : "P√®re, ne leur impute pas ce p√©ch√©." Et il s'est endormi.

36 Avez-vous remarqué qu'il n'était pas mort? Il s'est endormi. De même que... Je ne crois pas qu'il ait encore senti une autre pierre; il s'est endormi. De même qu'un bébé s'endort dans le sein de sa mère, de même Etienne s'endormit dans les bras de Dieu.

37 Voilà quelque chose qui toucha Paul. Alors il... Il essaya de combattre cela comme tout autre homme convaincu. Il alla chez le souverain sacrificateur et reçut quelques lettres. Il dit : "Je vais arrêter tous ces gens qui font tous ces bruits, et ces hérétiques." (Ils étaient considérés comme ce que nous appellerions aujourd'hui des "fanatiques radicaux" ou quelque chose comme cela, faisant trop de bruits et causant des troubles.) "Nous irons simplement là-bas et nous réglerons l'affaire!"

38 Et sur son chemin, une vieille petite... non pas une grande autoroute comme ce que nous empruntons. Mais ces routes en Palestine sont juste de petites pistes, comme un sentier de boeufs √† travers les bois, par o√Ļ le b√©tail, et les brebis, et les chevaux, et les √Ęnes, et les chameaux franchissent les collines.

39 Et un jour, vers midi, pendant que Paul était en route vers Damas, une grande Lumière venant du Ciel resplendit et le jeta à terre. Personne ne la vit, sauf Paul. Je voudrais que vous remarquiez cela. Et ici même, ceci - ce n'est pas personnel maintenant, mais nous entrons dans cet arrière-plan, afin que vous sachiez que ce même Jésus...

40 Maintenant, quand Il était ici sur terre, Il a dit : "Je suis venu de Dieu, et je retourne à Dieu."

41 Maintenant, quand Il conduisait les enfants d'Isra√ęl, Il √©tait une Colonne de Feu, et Il a √©t√© fait chair; ensuite, Il retourna √† cette m√™me Colonne de Feu. Et quand Il rencontra Paul sur la route vers Damas, Il √©tait cette Colonne de Feu, cette Lumi√®re. Voyez? Une grande Lumi√®re. Et Paul dit : "Qui est Celui que je pers√©cute?"

42 Et Il dit : "Je suis Jésus que tu persécutes (La Lumière!)." Oh! n'est-il pas merveilleux?

43 Et Il est ici ce soir, ici même avec nous. On a pris Sa photographie ici même. La même Chose, voyez-vous? La Colonne de Feu! La Lumière! Juste le même qu'Il était; le même hier, aujourd'hui et pour toujours.

44 Maintenant, les hommes qui étaient avec lui ne virent pas cette Lumière. Et pourtant Elle était bien là. Les résultats sont les mêmes.

45 Maintenant, est-il possible que - que quelqu'un voie Christ dans ce b√Ętiment sans que quelqu'un d'autre ne Le voie? Certainement! C'est ce qui arriva l√†-bas.

46 Cela arriva aussi une nuit quand Pierre était en prison. Et cette Lumière entra dans la prison, toucha Pierre, et celui-ci passa droit devant la garde intérieure, la garde extérieure, par le portail, le portail principal, et le portail de la ville. Pierre dit: "Je dois avoir rêvé." Il a regardé partout, mais la Lumière était partie; Christ, cette Eternelle et Perpétuelle Lumière! Il est là! (Voyez?)

47 Maintenant sur le chemin de... Ecoutez alors une autre chose que nous pourrons dire là-dessus, cela m'est venu à l'esprit tout de suite. Mais ces mages ont suivi l'étoile depuis très loin, en Inde, en Orient - pendant des mois - ils ont traversé les vallées et les déserts, et l'étoile passait au-dessus des observatoires. Et ils déterminaient l'heure de la nuit à partir des étoiles. Et aucun historien ni qui que ce soit, en dehors des mages, n'a jamais mentionné avoir vu cette étoile. Ce n'était qu'à eux qu'il a été donné de la voir.

48 Ainsi, vous pouvez voir des choses qu'un autre ne pourrait pas voir. Pour vous, c'est une r√©alit√©. Pour lui, c'est incompr√©hensible. C'est juste comme une conversion; vous pouvez √™tre converti, vous r√©jouir des b√©n√©dictions de Dieu, vous en abreuvant tout simplement - tout simplement (les b√©n√©dictions de Dieu). Et votre voisin assis √† c√īt√© de vous dira : "Mais, je ne vois rien." Voyez? Voyez? C'est √ßa! "Je ne le comprends pas, je ne vois pas du tout de quoi il s'agit." Bien. Il ne comprend tout simplement pas cela, c'est tout; il ne voit pas o√Ļ vous en √™tes.

49 Observez maintenant Paul, sur son chemin, aussit√īt qu'il a eu cette grande exp√©rience... Maintenant, ce n'√©tait pas suffisant pour lui... c'est ce qui fait de Paul un homme excellent.

50 Eh bien, notre le√ßon de ce soir n'est pas profonde. C'est juste une le√ßon superficielle, mais, oh! nous allons bient√īt entrer dans des choses profondes. Mais ceci, c'est vraiment une le√ßon superficielle; mais ce n'est que le d√©but. Et ce dont il s'agit ici, c'est une chose: exalter J√©sus-Christ. Paul, pour commencer...

51 Et avant de vivre par cela, Paul était un érudit de la Bible; et un érudit de la Bible ne fera jamais reposer sa doctrine sur des expériences. Non, monsieur! Ils ne feront jamais reposer leur doctrine sur l'expérience. Vous pouvez avoir n'importe quel genre d'expérience, mais cela doit être AINSI DIT LE SEIGNEUR. C'est vrai!

52 Maintenant, dans l'Ancien Testament, il y avait trois diff√©rents moyens pour reconna√ģtre un message. Premi√®rement, la loi, c'√©tait juste la Loi. Ensuite, ils avaient un - un Proph√®te, un songeur; enfin ils avaient l'Urim Thummim. Maintenant, c'est peut-√™tre un peu profond.

53 L'Urim Thummim, c'√©tait le pectoral qu'Aaron portait sur sa poitrine. Il contenait douze pierres : le jaspe, la sardoine, l'escarboucle et ainsi de suite jusqu'√† la fin. Il y avait toutes les douze grosses pierres dans le pectoral, pour montrer qu'il √©tait le souverain sacrificateur de chaque tribu, des douze tribus d'Isra√ęl. Ce pectoral √©tait suspendu √† un pilier dans le temple, et quand un proph√®te proph√©tisait et qu'on voulait s'assurer que c'√©tait vrai ou non, le proph√®te ou le songeur se tenait devant cet Urim Thummim et racontait son r√™ve ou sa vision, n'importe quoi qu'il avait vu. Et si les Lumi√®res sacr√©es... Oh! voyez-vous cela? Dieu a toujours demeur√© dans le domaine surnaturel. L'ensemble, ces lumi√®res √©taient tout √† fait normales jusqu'√† ce que cette voix retentisse. Et d√®s que la voix frappait ces pierres, si ce n'√©tait pas surnaturel, elles restaient latentes. Mais si c'√©tait surnaturel, ces lumi√®res refl√©taient toutes ensemble la couleur de l'arc-en-ciel. Amen! Alors c'√©tait Dieu Qui parlait :"Celui-ci est Mon proph√®te, ce r√™ve est venu de Moi." C'√©tait selon l'Urim Thummim qu'ils jugeaient.

54 Vous souvenez-vous de Sa√ľl quand il a r√©trograd√©? Il dit qu'il ne pouvait pas avoir un songe. Et le proph√®te Samuel √©tait mort, il n'y avait pas d'issue. Il dit : "M√™me l'Urim ne veut pas me parler." Rien! Sa√ľl se tint devant l'Urim et ses paroles √©taient des coups dans le vide. Voyez? Et Dieu le rejeta tout simplement. Et cet Urim Thummim, c'√©tait la confirmation du sacerdoce d'Aaron. Apr√®s la mort d'Aaron, Mo√Įse... le - le pectoral fut suspendu √† un pilier.

55 Le sacerdoce d'Aaron prit fin quand J√©sus mourut. Et maintenant, m√™me si on s√©pare la loi de la gr√Ęce, nous avons toujours un Urim Thummim aujourd'hui, c'est la Parole Perp√©tuelle, Eternelle, et Immortelle de Dieu. Voyez?

56 Car quiconque retranchera Quelque chose de ce Livre ou Y ajoutera quelque chose... Je ne veux rien en dehors de Cela, mais je veux tout ce qu'Il contient (Il s'agit de l'Eglise). "Nous voulons..." Et tout doit être prouvé par la Parole.

57 C'est la raison pour laquelle j'ai essuy√© un √©chec r√©cemment parmi les pentec√ītistes, pour leur avoir dit : "Je ne comprends pas comment l'huile qui sort de vos mains, ou le sang qui coule sur votre visage est un signe montrant que vous avez re√ßu le Saint-Esprit." Cela n'est pas Scripturaire, et je - je ne pouvais pas l'accepter. Je... Cela doit provenir de la Parole.

58 Et maintenant, Paul, il aimait vraiment la Parole. Ainsi, avant de pouvoir témoigner de cette grande expérience qu'il avait eue, il descendit en Egypte et y resta pendant trois ans; je crois que c'était trois ans, trois ans là-bas en Egypte. Et vous savez ce que je crois qu'il a fait? Je crois qu'il a pris l'Ancien Testament, qu'il a recherché à travers l'Ancien Testament, et a découvert que c'était réellement et absolument le Messie. Il devait prouver son expérience par la Bible. Amen! Oh, la la!

59 Observez-le quand il √©tait en prison. Remarquez, il y a une - une p√©riode, dans la vie de Paul, pendant laquelle il fut longtemps l√†, en prison, o√Ļ il √©crivit le livre des Eph√©siens. Il a √©crit cette √©p√ģtre aux H√©breux. Voyez? Il en avait le temps. Dieu le mit √† l'√©cart, l√†, dans une prison, et il y √©crivit ces Ep√ģtres aux √©glises dont une √† l'√©glise d'Eph√®se. Il a √©crit une autre √† l'√©glise pentec√ītiste (il avait beaucoup d'ennuis avec eux). Il avait plus d'ennuis avec l'√©glise pentec√ītiste qu'avec n'importe quelle autre. On en a encore. Mais il √©tait reconnaissant pour eux. La seule chose qu'il pouvait leur enseigner... Lorsqu'ils arrivaient, l'un avait une langue, l'autre un cantique, un autre avait une sensation, un autre une √©motion. Il ne pouvait pas parler - leur parler de la s√©curit√© √©ternelle. Il ne pouvait pas leur parler de la pr√©destination. Il ne pouvait pas leur en parler, c'√©taient des b√©b√©s. Il fallait - faillait qu'ils ressentent tous quelque chose, ou qu'ils voient quelque chose, ou qu'ils aient des sensations √©tranges, et... ou quelque chose parmi eux, quelques preuves.

60 Mais je crois que, quand il parla aux Ephésiens, il pouvait dire : "Dieu nous a prédestinés à être Ses fils et Ses filles, et nous a adoptés comme Ses enfants en Jésus-Christ avant la fondation du monde." Ecoutez ça! Oh ! la la!

61 Regardez-le quand il en arrive √† l'Ep√ģtre aux Romains, et √† d'autres. C'√©taient des adultes. Oh! ils parlaient en langues! Certainement! Et ils avaient d'autres signes du Saint-Esprit au milieu d'eux. Mais ils ne se fabriquaient pas des doctrines √† partir des sensations, et de petits tremblements et ces sensations √©tranges.

62 Paul dit : "Vous - vous - vous allez √† l'extr√™me avec √ßa. Alors que - alors que vous devriez √™tre des ma√ģtres, vous √™tes encore des b√©b√©s et vous avez encore besoin du lait."

63 Maintenant, c'est pour cela que j'ai toujours essayé de combattre pour que ce Tabernacle soit cela et non une bande de bébés. Soyons des adultes. Soyons des adultes. Tenons-nous sur la route. Oh! la la! C'est cela.

64 Ainsi, Paul descendit là-bas, premièrement pour voir si son expérience s'accordait avec la Bible de Dieu.

65 Oh! Ne serait-ce pas merveilleux aujourd'hui, si seulement les gens faisaient cela de nouveau, si nous faisions en sorte que notre expérience s'accorde avec la Bible de Dieu? Si ce n'est pas le cas, alors notre expérience est fausse; elle ne fait pas briller l'Urim Thummim! Si ça produit de la lumière là-dedans (amen!), nous l'avons. Mais si ça ne le fait pas, quelque... peu m'importe combien cela semble bon, combien cela semblait réellement être vrai, si ces lumières ne brillaient pas sur l'Urim Thummim, c'était faux!

66 Et peu importe combien d'exp√©riences vous avez eues, combien cela a l'air vrai, combien cela est fascinant, combien cela semble instructif, quel grand instrument cela constitue pour gagner des √Ęmes, si cela ne brille pas dans la Parole, c'est faux. C'est vrai. Cela doit s'accorder avec la Parole.

67 Maintenant, je crois dans… il y a un milieu de la route. Le chemin, maintenant souvent... J'avais coutume de me rendre à une église nazaréenne (que le Seigneur bénisse ces chères personnes), des méthodistes sanctifiés, à l'ancienne mode; c'est ce qu'ils sont; l'église de Dieu, les nazaréens, les pèlerins de la sainteté et beaucoup de ces bonnes et vieilles églises de la sainteté. Et ils chantaient ce cantique : Je marche sur la vieille grande route,
Disant partout o√Ļ je vais,
Que je préfère être un chrétien à
L'ancienne mode, Seigneur,
Plut√īt que toute autre chose
Que je connaisse.
(C'est merveilleux!)

68 Et alors, ils parlaient de la grande route de la saintet√©. Maintenant, si vous relisez cela... Ils tirent cela du [livre] d'Esa√Įe, au chapitre 35. Maintenant, si vous faites bien attention, il est dit : "Il y aura l√† une grande route et un chemin."

69 Eh bien, "et" est une conjonction, voyez-vous? Une grande route... Ce n'√©tait pas une grande route de la saintet√©. "Il y aura l√† une grande route et un chemin, et il sera appel√© le chemin de la Saintet√©." Non pas la grande route de la saintet√©; "le chemin de la saintet√©". Et le "chemin de la route" se trouve au milieu de la route. C'est construit comme ceci pour que les eaux √©vacuent les salet√©s vers les deux bas-C√īt√©s, afin de garder la chauss√©e propre. Si vous ne faites pas ainsi, vous aurez toujours des flaques d'eau qui stagnent sur votre route; si ce n'est pas bien construit. Le chemin, c'est le milieu de la route.

70 Maintenant, de ce c√īt√©-ci, quand les gens se convertissent, leurs pens√©es sont fix√©es droit sur Christ. Et s'ils sont juste un petit peu intellectuels et qu'ils ne demeurent pas dans la pri√®re, ils deviennent vraiment froids, guind√©s, empes√©s et indiff√©rents. Et d'autre part, s'ils sont juste un petit peu nerveux, si vous n'y prenez pas garde, ils deviendront radicaux, extr√©mistes, de ce c√īt√©. Voyez? Ils s'adonneront aux sensations et tout.

71 Maintenant... par contre la v√©ritable Eglise, c'est un Evangile v√©ritable et pur, juste au milieu de la route. Elle n'est pas froide et empes√©e; ce n'est pas non plus du fanatisme. C'est vraiment du bon vieil Evangile chaud, de l'amour sinc√®re pour Dieu, marchant exactement au milieu de la route et faisant venir les gens de deux c√īt√©s. C'est vrai. Maintenant, c'est ce que... Et comment allez-vous obtenir cette Eglise? Uniquement √† partir de la Parole, l'Urim Thummim.

72 Maintenant, Paul voulait amener cette √©glise exactement au milieu de la route. Ainsi, il alla √©tudier pendant trois ans les Ecritures qu'il connaissait. C'est pourquoi Paul a √©crit la plus grande partie de ce Nouveau Testament. Dieu S'est servi de lui pour faire cela, parce que l'√Ęge des Gentils √©tait sur le point de commencer. Matthieu, Marc, Luc et Jean (les quatre Evangiles) √©taient des Juifs. Mais Paul a √©crit la plupart des Ep√ģtres.

73 Bon, remarquez, maintenant nous allons commencer √† √©tablir cet arri√®re-plan maintenant, o√Ļ il en √©tait lorsqu'il √©crivait ceci depuis sa prison. Et il avait eu toute cette exp√©rience. Mais premi√®rement, cette exp√©rience a d'abord √©t√© √©prouv√©e et celle-ci est son √©p√ģtre cl√©. Celle-ci est son √©p√ģtre cl√©. Les Romains et les Eph√©siens et les autres avaient leur place, mais celle-ci est l'Ep√ģtre cl√©.

74 Maintenant, le premier chapitre tout entier exalte Jésus et Le différencie d'un prophète. C'est là le thème principal maintenant. Et j'essayerai d'y arriver aussi vite que possible, ainsi nous ne resterons pas trop longtemps. Le thème principal est la séparation du Nouveau - Nouveau Test - ... Le premier chapitre différencie Jésus de tout autre prophète, de toute loi et de tout le reste, et montre Qui est Jésus. Maintenant regardez : DIEU, ... (Nous commençons dès le premier mot : DIEU!)
Dieu, ... à... ayant autrefois... (autrefois [en anglais : "sundry" - N.D.T.] veut dire loin dans le passé, à un temps reculé) à diverses reprises et de plusieurs manières parlé aux pères par les prophètes...

75 Maintenant, voyez-vous, Dieu, à diverses reprises - loin dans le passé - Il a parlé aux pères par les prophètes. C'est de cette façon qu'Il devait donner Son message, par Son prophète.

76 Dieu pouvait envoyer Son proph√®te comme Elie, J√©r√©mie, Esa√Įe. Et si - si vous observez bien, jamais dans toute l'histoire du monde, jamais l'Eglise n'a produit un proph√®te. Cherchez cela dans l'Ancien Testament, dans le Nouveau Testament, ou aujourd'hui - dans ces derniers jours. Montrez-moi un proph√®te qui soit jamais sorti d'une √©glise dans ce dernier jour. Montrez-moi un seul qui en soit jamais sorti. Et montrez-moi une seule fois o√Ļ il y a eu un proph√®te, un vrai serviteur de Dieu, que le syst√®me eccl√©siastique du monde n'a pas condamn√©

77 Pensez-y un peu. J√©r√©mie, Esa√Įe, tout au long de l'Ancien Testament; ils les ont condamn√©s. J√©sus a dit : "Vous ornez les tombeaux des proph√®tes et vous les blanchissez, et c'est vous qui les y avez mis!" C'est vrai!

78 L'√©glise continue √† faire cela. Consid√©rez saint Patrick. Vous, les catholiques, vous d√©clarez qu'il √©tait l'un des v√ītres. Il n'est pas un catholique, pas plus que je le suis, moi. C'est juste. Mais vous dites qu'il √©tait des v√ītres.

79 Consid√©rez Saint-Fran√ßois d'Assise. Vous dites qu'il √©tait l'un des v√ītres. Il n'est pas un catholique, pas plus que je le suis, moi.

80 Consid√©rez Jeanne d'Arc. Vous l'avez br√Ľl√©e sur un b√Ľcher, la taxant de sorci√®re parce qu'elle avait des visions et √©tait spirituelle. Vous l'avez br√Ľl√©e sur un b√Ľcher! Alors que cette femme implorait cl√©mence, ils l'ont br√Ľl√©e sur un b√Ľcher. Environ cent ans plus tard, ils ont d√©couvert qu'elle √©tait une proph√©tesse. Elle √©tait une servante de Dieu. Oh! √©videmment, vous avez appliqu√© une grande peine. Vous avez exhum√© les corps de ces pr√™tres et vous les avez jet√©s dans la rivi√®re!

81 "Vous ornez les tombeaux des prophètes, et c'est vous qui les y avez mis." C'est vrai. Jamais le système ecclésiastique n'a produit un homme de Dieu; jamais il ne l'a fait; il ne le fait pas aujourd'hui et il ne le fera jamais. La religion organisée n'a jamais été une affaire de Dieu.

82 Et la plus vieille √©glise organis√©e dans le monde, c'est l'Eglise catholique; en deuxi√®me lieu, Luther; ensuite vint Zwingli; apr√®s Zwingli vint Calvin; et de Calvin on en vint aux anglicans; les anglo-saxons ont adopt√© cela et puis l'√©glise anglicane; et le roi Henri VIII lorsqu'il protesta et ainsi de suite; on a continu√© jusqu'aux m√©thodistes de Wesley, puis les nazar√©ens, les p√®lerins de la Saintet√© et ainsi de suite jusqu'aux derniers qui sont les pentec√ītistes. Tous organis√©s! Et la Bible enseigne clairement que l'Eglise catholique est une - une femme de mauvaise r√©putation et que les √©glises protestantes et leurs organisations sont ses filles : Apocalypse 17. C'est tout √† fait vrai.

83 Ainsi, ils ont... Maintenant, il ne s'agit pas des gens; il y en a de bons dans toutes ces églises (des gens sauvés et sanctifiés). Mais Dieu n'appelle pas Son peuple par une organisation. Il les appelle en tant qu'individus. Dieu traite avec des individus, que vous soyez méthodiste, baptiste, protestant, catholique, ou quoi que ce soit d'autre. Dieu, avant la fondation du monde, vous connaissait et vous a prédestiné à la Vie Eternelle, autrement vous avez été prédestiné à la perdition éternelle.

84 Pas... Il ne voulait pas que vous p√©rissiez - que vous puissiez p√©rir. Mais Lui, √©tant infini, Il devait conna√ģtre la fin d√®s le commencement, sinon Il n'est pas Dieu. Ainsi, J√©sus n'est jamais venu sur la terre juste pour dire : "Bien, Je verrai s'il y a quelqu'un de mis√©ricor... Si J'agis et si Je meurs d'une fa√ßon terrible, ils penseront probablement... Bien, je vais... cela va - cela persuadera leurs coeurs et ils vont... Dieu ne conduit pas Ses affaires comme cela.

85 Jésus est venu pour un but précis; c'est pour sauver ceux dont Dieu, avant la fondation du monde, savait qu'ils seraient sauvés. C'est ce qu'Il a dit. C'est vrai. Ainsi, vous êtes... "Cela ne dépend pas de celui qui veut ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde." Paul l'a dit. C'est le même homme, ici.

86 Il dit : "C'est la raison pour laquelle Dieu pouvait dire avant m√™me qu'Esa√ľ ou Jacob soient n√©s... Il dit : "J'aime l'un et Je hais l'autre." Avant que l'un ou l'autre gar√ßon soit n√©, Dieu savait qu'Esa√ľ √©tait malhonn√™te, et Il savait que Jacob √©tait un... Il aimait son droit d'a√ģnesse. Ainsi, Il savait cela avant que le monde f√Ľt form√©. Maintenant nous allons d√©couvrir dans une minute Qui √©tait Celui Qui savait cela. Et c'est de cela qu'il s'agit dans ce chapitre. Dieu, ayant √† plusieurs reprises et de plusieurs mani√®res parl√©... √† nos p√®res par les proph√®tes, nous a, dans ces derniers jours, parl√© par Son Fils... (Qu'a-t-Il fait?) Il nous a parl√© dans ces derniers jours par Son Fils.

87 Comment penseriez-vous alors que... Que devrait être un prophète? Devrions-nous donc avoir un prophète dans ce jour? Absolument! Devrait-il parler par lui? Certainement! Mais il... cela... Les prophètes de l'Ancien temps, c'était l'Esprit de Jésus-Christ.

88 Maintenant, allons droit au but parce que je ne pense pas que cela ait bien pénétré. Maintenant, c'est un peu comme une école du dimanche, aussi nous voulons rendre cela clair. Voyez?

89 Remarquez. Prenons l'Esprit de Dieu qui √©tait en Mo√Įse. Exactement la... c'est une pr√©figuration de J√©sus-Christ. Tous les personnages de l'Ancien Testament pr√©figuraient la croix. Mo√Įse : n√© un enfant particulier, cach√© dans les joncs des marais, retir√© √† ses parents, etc. Et il √©tait - il √©tait un roi , ou plut√īt un conducteur, un l√©gislateur, un intercesseur, un sacrificateur. Tout ce qu'il √©tait pr√©figurait Christ.

90 Regardez Joseph : aim√© de son p√®re, ha√Į de ses fr√®res et vendu pour √† peu pr√®s trente pi√®ces d'argent; jet√© dans un puits, passant pour mort, et il fut retir√© de l√†. Lors de sa pers√©cution, l'√©chanson fut sauv√©, le boucher perdu (deux voleurs √† la croix). Et alors, quand il sortit de ce puits, il monta et fut plac√© √† la droite de Pharaon, la plus grande... commerciale, la - la - la nation qui assujettissait tout le reste du monde. Et personne ne pouvait venir √† Pharaon sans passer par Joseph. J√©sus Se tient √† la droite de Dieu, et personne ne peut venir √† Dieu, si ce n'est par Christ. Et quand Joseph quittait son tr√īne et qu'il sortait, les gens le pr√©c√©daient, criant et faisant retentir les trompettes, sonnant les trompettes et disant : "Fl√©chissez les genoux, Joseph vient!"

91 Et quand Jésus viendra, une trompette sonnera, chaque genou fléchira et chaque langue confessera. Oui, monsieur! C'était bien Lui!

92 Et quand Joseph mourut, il laissa un mémorial à ceux qui attendaient la délivrance.

93 J'ai posé ma main sur ce vieux cercueil, là, il n'y a pas longtemps, il était en plomb. Et son corps était supposé rester... ses os... Il dit : "Ne m'ensevelissez pas ici, car l'un de ces jours, Dieu vous visitera." (Il était un prophète.) "Dieu vous visitera." Et il dit : "Quand vous monterez à la terre promise, emportez mes os!"

94 Et tout vieil hébreu, le dos meurtri et sanglant, pouvait regarder ce cercueil et dire : "Un de ces jours, nous nous en irons."

95 Jésus a laissé un mémorial : un tombeau vide. Un de ces jours, quand nous irons à la tombe et que nos bien-aimés... et que nous entendrons les vieilles petites mottes de terre, lorsqu'on dira : "Tu es poussière et tu retourneras à la poussière."... Mais frère, nous pouvons regarder, par-delàla mer, à un tombeau vide. L'un de ces jours, nous partirons d'ici, nous rentrerons à la Maison. Il vient.

96 Tout √©tait un type. Consid√©rez David : rejet√© par son propre peuple, d√©tr√īn√© par son propre peuple. Roi de J√©rusalem, il fut chass√© de J√©rusalem par son propre peuple. Et alors qu'il montait sur le Mont des Oliviers, il regarda en arri√®re et pleura. Il √©tait rejet√©.

97 Huit cents ans plus tard, le Fils de David, le Roi de Jérusalem, était assis sur une colline et pleura parce qu'Il était rejeté.

98 C'était l'Esprit de Christ en David. Tout préfigurait la croix. Les prophètes de ce temps-là parlaient en Son Nom. Ils vivaient en Son Nom. Ils agissaient en Son Nom. Certainement! "Dieu, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parla aux pères par les prophètes, mais dans ce dernier jour, Il nous a parlé par Son Fils."

99 Ainsi, les proph√®tes et les hommes spirituels en ce jour sont seulement le reflet de Christ. L√†, ils se tenaient, regardant par la loi. Et ici, ils se tiennent et ils regardent en arri√®re dans l'autre sens √† travers la gr√Ęce.

100 Et dans H√©breux 11, le dernier chapitre (je me suis souvent pos√© des questions √† ce sujet), au dernier chapitre, la derni√®re partie du 11e chapitre des H√©breux, quand il parle d'Abraham. Le grand chapitre de la foi, et √† la fin il dit : "Ils err√®rent √ß√† et l√†, v√™tus de peaux de brebis et de peaux de ch√®vres, d√©nu√©s et sci√©s." Ils err√®rent √ß√† et l√†, n'ayant pas d'endroit o√Ļ aller, ha√Įs, m√©pris√©s et pers√©cut√©s, eux dont ce monde n'est pas digne.

101 Alors Paul se tint là et dit : "Mais sans nous, ils ne sont pas parfaits." Car eux s'attendaient seulement à la croix, mais nous, nous regardons au travers de la croix. Nous avons l'Esprit de Christ après que Cela fut devenu une chair humaine et eut habité parmi nous. Nous venons ici par le Saint-Esprit, ce qui est une position de loin meilleure.

102 Et quelquefois je me demande ce à quoi le christianisme s'attend aujourd'hui. Un prédicateur se déplaçant avec une tente doit être... ou quelque nouvelle église, ou quelque nouvelle fonction, se disant lui-même prophète, il va là-bas et dit : "Eh bien, s'ils me donnent tel montant d'argent, si je peux avoir la meilleure voiture, si vous voulez... mon salaire augmente tous les six mois..."

103 Nous exigeons les meilleures choses. Nous exigeons les meilleures maisons. Nous exigeons les meilleurs v√™tements. Que ferons-nous quand nous nous tiendrons en pr√©sence de ces hommes qui erraient, v√™tus de peaux de ch√®vres et de peaux de brebis, sans un lieu o√Ļ poser leur t√™te, errant √ß√† et l√† dans les d√©serts? Et nous, quand quelqu'un se moque de nous, nous sommes pr√™ts √† quitter l'√©glise pour ne plus jamais revenir. Avec ce que les chr√©tiens exigent aujourd'hui, nous devrions avoir honte de nous-m√™mes. (√Ē Dieu ! sois mis√©ricordieux envers nous!)

104 En ce temps-là, Il parla par les prophètes, mais en ce dernier jour, Il a parlé par Son Fils. Là, c'était la parole d'un prophète, aujourd'hui ceci est la Parole du Fils. Oh! béni soit le Nom du Seigneur!

105 En d'autres termes, si vous regardez à l'ombre, au négatif, vous pourriez faire une erreur; mais ceci est développé. L'image est claire. Cela était par le prophète; ceci est par Son Fils. Cela était par un négatif; ceci par un positif. Amen. Le voyez-vous? Et il n'y a aucun risque de le manquer. C'est une chose positive, aujourd'hui au travers de Son Fils. Oh! que c'est merveilleux! Il L'a établi héritier... (Oh! la la!) ... héritier de toutes choses...

106 Qu'√©tait-ce? C'√©tait une d√©signation. Oh! √©coutez. Il a √©t√© √©tabli (c'√©tait Christ) h√©ritier de toutes choses. Oh! le diable savait cela depuis le jardin d'Eden. Voyez-vous, quand le diable entendit cette parole-l√†, le jour o√Ļ ces gens furent jug√©s, il fut dit : "Parce que tu viens de la poussi√®re, tu retourneras √† la poussi√®re; et la Semence de la femme √©crasera la t√™te du serpent." Une Semence promise!

107 Satan surveillait constamment cette Semence. Quand Abel fut n√©, il dit : "Voil√†, voil√† la semence." Et il tua Abel. Son Fils, Ca√Įn, tua Abel. Et d√®s qu'Abel mourut, il dit : "J'ai eu la semence!" Il la tua. Il dit : "Je l'ai eue!" Mais la mort d'Abel... La naissance de Seth √©tait la r√©surrection! Regardez comment ils sont venus.

108 Cette lignée de Seth, elle continue avec des hommes humbles et justes, et elle continua ainsi jusqu'à Hénoch, ainsi de suite jusqu'à Noé, jusqu'à la fin, lors de la destruction antédiluvienne.

109 Consid√©rez la lign√©e de Ca√Įn : les gens devinrent intelligents, instruits; la science. La Bible ne dit-elle pas... J√©sus n'a-t-Il pas dit que "les enfants de ce monde sont plus sages que les enfants du Royaume"? Consid√©rez encore le c√īt√© de - de Ca√Įn aujourd'hui: intelligents, instruits, sceptiques, tr√®s religieux, voyez, tr√®s religieux; mais des scientifiques, des constructeurs, de grands hommes.

110 Prenez les grands hommes. Regardez Thomas Edison. Beaucoup de grands hommes - regardez Einstein, les cerveaux du monde, comme on les appelle aujourd'hui, les cerveaux du monde. Mais nous, nous n'essayons pas d'utiliser des cerveaux. Nous laissons la Pensée qui était en Christ être en nous, et nous nous attendons à cette Parole et nous L'appelons telle quelle!

111 Les docteurs en m√©decine, quoique nous les honorions avec tout ce que nous avons, mais la plupart d'entre eux sont des sceptiques, des agnostiques. Regardez les gens malins et intelligents d'aujourd'hui. Ils sont de ce c√īt√©-l√†, du c√īt√© de Ca√Įn.

112 Mais regardez ceux qui sont doux et humbles. Voil√† encore votre r√©surrection. Oh! b√©ni soit le Nom du Seigneur ! Voil√†. Remarquez: "... Il... L'a √©tabli h√©ritier de toutes choses, par Lui Il a aussi cr√©√© les mondes. (Qui a cr√©√© les mondes? Christ. Christ a cr√©√© les mondes? Oui, monsieur! Allons un peu plus loin.) "... Qui, √©tant le rayonnement de sa gloire et l'empreinte de sa pr√©sence..." (Le rayonnement de la gloire de qui? De la Gloire de Dieu. L'empreinte de la pr√©sence de qui? De Dieu! Oh! j'aime ceci)... ou plut√īt "L'empreinte de Sa Personne et soutenant toutes choses par la Parole..."
Voilà! La Parole qui soutient toutes choses. Dans Matthieu 24, Jésus a dit : "Le ciel et la terre passeront, mais Ma Parole ne passera jamais." Il soutient toutes choses.

113 La science essaie de rejeter cela en disant : "C'est un vieux Livre, il a été traduit."

114 Même l'église catholique romaine, l'évêque Sheen a dit : "Cela a été traduit quatre ou cinq fois et on ne - ne peut pas en retirer grand-chose. Vous ne pourriez pas vivre par cela si vous le devriez." Mais Il soutient toutes choses par Sa Parole. Amen! Voilà ce que j'en pense. Je crois la Bible : "... La Parole de Sa puissance,... (Il y a de la Puissance dans la Parole) ... Ayant fait par Lui-même la purification de nos péchés... (Ecoutez ceci) ... S'est assis à la droite de la Majesté Divine dans les lieux très hauts;"

115 Qu'est-ce que Paul essaie de faire? Il essaie de montrer qu'en toutes choses, les desseins de Dieu devaient s'accomplir en Christ, et que Christ était l'empreinte de Dieu. Tout le reste du chapitre montre comment Il était plus élevé que les Anges, plus élevé que toutes les autorités; les Anges L'adoraient. Paul essayait de Le magnifier.

116 Maintenant je veux essayer... Si je ne peux pas aller plus loin que ça, le reste, c'est juste l'exaltation de Christ. Ce que Paul dit ici, par exemple au chapitre 11, et tout ce qu'il dit au sujet du monde, il dit : "Auquel - auquel des Anges a-t-Il dit : 'Tu es Mon Fils, Je T'ai engendré aujourd'hui'." Voyez?

117 La fin du monde... Ils p√©riront, le monde p√©rira, mais le... Et toutes les choses du monde p√©riront. Il les roulera comme un manteau. Ils vieilliront, se d√©t√©rioreront et dispara√ģtront. "Mais Toi, Tu subsistes, Tu subsistes √† jamais. Tu es Mon Fils, Je T'ai engendr√© aujourd'hui et Tu ne p√©riras jamais." S'√©tant assis √† la droite de la Majest√© Divine... Que signifie la main droite? Ce n'est pas que Dieu ait une main droite et que quelqu'un serait assis l√†. La main droite signifie "la puissance et l'autorit√©"; Il a l'autorit√© sur toutes choses dans les cieux et sur la terre. Et tous les cieux et la terre ont √©t√© faits par Lui.

118 Maintenant, qui est ce grand Personnage-là, ce grand Homme, Christ? Ici, c'est Dieu en tant que Père, Fils et Saint-Esprit, ce n'est pas comme la trinité... Mais, ce n'est pas une trinité de personnes, c'est une trinité de fonctions d'un seul Dieu.

119 Il √©tait le P√®re lorsqu'Il conduisait les enfants d'Isra√ęl. C'√©tait Sa fonction, le Grand J√©hovah, le P√®re. Et Il a v√©cu sur la terre et fut appel√© le Fils. Et maintenant Il habite dans Son Eglise et Il est appel√© le Saint-Esprit. Non pas trois Dieux. Un seul Dieu dans trois fonctions: P√®re, Fils et Saint-Esprit! Les gens essaient de faire de Lui trois Dieux diff√©rents! Dieu le P√®re,... C'est la raison pour laquelle les Juifs... Vous ne pourriez jamais, vous ne pourriez jamais apporter cela √† un Juif. Non! Qu'il y ait... Il ne peut pas croire √ßa; lui, il a un commandement qui est : "Je suis un Dieu unique." Il n'y a qu'un seul Dieu.

120 En Afrique, ils baptisent de trois fa√ßons diff√©rentes. Ils baptisent une fois pour le P√®re, une fois pour le Fils et une fois pour le Saint-Esprit. La Mission de la Foi Apostolique baptise trois fois le visage en avant, en Sa mort. Dans ce qu'on appelle le Plein Evangile sur la C√īte Ouest, ou plut√īt la C√īte Est, on baptise trois fois en arri√®re; ils disent qu'Il... "en Son ensevelissement". Et on dit : "Quand Il mourut, Il pencha la t√™te en avant."

121 Un autre dit : "Non, on ensevelit un homme couché sur son dos." Ce ne sont que de vieilles petites pratiques; cependant tous les deux sont dans l'erreur - tous les deux dans l'erreur par rapport aux Ecritures. Ceci est l'Urim Thummim. Ça règle la question.

122 Maintenant ici, illustrons un peu cela par une image et voyons ce à quoi - ce à quoi cela ressemble ce soir. Le voici, si vous voulez le voir. Je suis prédicateur depuis environ vingt-cinq ans. J'ai étudié cela et je me suis souvent demandé si les dons dans l'église... Ces dons sont : la prophétie, le parler en langues, l'interprétation des langues, la révélation Divine, et ainsi de suite. Tout cela vient par Christ.

123 Maintenant écoutez, Christ est la Tête de toutes choses. Et Il est la Tête de l'Eglise. Et avez-vous déjà vu un gros diamant? Un énorme diamant qui est correctement taillé, c'est un diamant dont les petits éclats ont été enlevés à force de recevoir des coups, d'être taillé. Cela en fait un bon diamant. A quoi servent les éclats? Le vrai diamant, lorsqu'il sort, il a été battu. Le vrai diamant, quand on extrait cela...
J'étais à Kimberly. Vous - beaucoup d'entre vous avez entendu dire que l'on peut ramasser les diamants dans la rue, c'est vrai. Billy, Mr Bosworth, moi et le président des mines des diamants du Kimberly avions pris... Il était mon huissier dans la réunion là-bas. Et on nous a emmenés pour une visite et juste à l'extérieur... Ils les extraient à une profondeur d'environ (oh!), d'environ cinq cents mètres sous terre. Quand ça sort, c'est une pierre bleue, une grosse pierre bleue comme cette pierre bleue que l'on trouve par ici. Et ces indigènes, on les a mis à plus de cinq cents mètres sous terre pour les extraire afin d'en maintenir le prix élevé. Si vous allez là sur le fleuve, et ils le gardent sur des centaines de kilomètres. "Prenez deux seaux de quarante litres, dit-il, remplissez-les de - de sable, et si vous pouviez retourner à la maison avec cela, vous seriez un multimillionnaire, car il y aurait tellement de diamants là-dedans!" Mais ils doivent les travailler et les extraire pour pouvoir les maintenir à un prix élevé.

124 Maintenant, quand le diamant est extrait, c'est juste un gros morceau rond et lisse comme un morceau de verre. Il y a le diamant bleu, le diamant noir, l'émeraude, le diamant clair, le diamant blanc. Mais quand il est extrait... Alors quand on le travaille et qu'on l'utilise, il y a une partie que ce diamant doit perdre. Et il doit perdre ces - ces éclats. A force de donner des coups on détache ces petits éclats, parce que quand il vient en pleine lumière, comme cela, il scintille. L'éclat est ce qui produit le scintillement, la façon dont il est taillé : il est coupé, taillé. Après quoi il scintille; et l'un donnera une lumière verte, un autre une lumière bleue et peut-être un autre encore une lumière émeraude, et une lumière rouge, et différentes lumières émaneront de là, comme les couleurs de l'arc-en-ciel. On appelle cela le feu du diamant.

125 Maintenant, chacune de ces lumières représente des dons. Mais c'est seulement... Christ est le Diamant. Et Il était Celui Qui vint et Qui fut meurtri et blessé et taillé, afin qu'Il puisse Se refléter comme une Lumière pour le monde. Il est le Diamant principal.

126 Pourriez-vous vous imaginer, avant même qu'il y ait eu une terre, avant qu'il y ait eu une lumière, avant qu'il y ait eu une étoile et avant qu'il y ait eu quoi que ce soit, pourriez-vous imaginer, il y a eu une grande Fontaine qui sort de l'Esprit, et de cette Fontaine est sorti l'amour le plus pur? En effet, rien d'autre ne pouvait sortir de là, sinon l'amour. Maintenant nous... Ce que nous appelons l'amour aujourd'hui, c'est un amour perverti. Mais juste comme nous obtenons un extrait, ou un petit peu de cet amour en nous, cela change toute notre façon de voir.

127 Puis de là, de cette Fontaine principale, de ce Diamant, est sortie une autre rivière, et elle a été appelée la justice; la justice parfaite. Maintenant, c'est la raison pour laquelle nous devions avoir la loi. C'est la raison pour laquelle la loi doit avoir une sanction. Si une sanction ne suit pas la loi, la loi ne fait aucun bien. Et quand la sanction était prononcée par la loi, ce qui produit la mort... Et il n'y avait personne qui pouvait payer la rançon en dehors de Dieu Lui-même. Et Il a subi la peine de notre mort, et Il a pris nos péchés sur Lui, afin que nous puissions être par Lui la justice de Dieu.

128 Maintenant, quand ces grandes lumières sortirent ou ces grands rayons de l'Esprit : l'amour, la paix... C'est tout ce qu'il y avait. Ce... Il n'y avait aucune souffrance, il n'y avait aucune - aucune haine ni aucune malice. Cela ne pouvait pas sortir de cette Fontaine. C'était Jéhovah! C'était Jéhovah Dieu. Et maintenant, comme les théologiens l'appellent, de Cela sortit une Théophanie, qui était appelée dans les Ecritures le "Logos", le Logos qui est sorti de Dieu. C'est difficile à expliquer, mais c'était une partie de Dieu.

129 Maintenant, voici ce qui arriva. Oh! (Excusez-moi.) je - je - je suis arriv√© juste √† ce... Cela m'am√®ne juste au point o√Ļ j'aime la chose. Voyez? Le Logos, et cette grande Fontaine; cette Grande Fontaine de l'Esprit qui n'avait ni commencement ni fin, ce Grand Esprit, a commenc√© √† prendre forme dans la cr√©ation, et le Logos qui En est sorti, c'√©tait le Fils de Dieu. C'√©tait la seule forme visible que l'Esprit ait eue. Et c'√©tait une Th√©ophanie, ce qui signifie un corps, et ce corps √©tait comme celui d'un homme.

130 Mo√Įse Le vit quand Il passa √† travers le... pr√®s de - pr√®s du rocher. Et il Le regarda et dit : "√áa ressemblait au dos d'un homme."
C'est le même type de corps que nous recevons quand nous mourons ici. "Si ce tabernacle terrestre est dissout, nous en avons déjà un autre qui nous attend." C'était cela. Et c'était la Théophanie qui était le Fils de Dieu. Ce Fils, ce Logos devint chair, parce que nous avons été mis dans la chair. Et la Théophanie, le Logos, est devenu chair ici au milieu de nous, et ce n'était rien d'autre que le lieu d'habitation, car toute cette Fontaine demeurait en Lui. Oh! Voyez-vous cela? Le voilà! C'était Celui qui dans...

131 Ecoutez ceci. Maintenant allons sans tarder dans H√©breux, le chapitre 7, juste pour un - un moment, de - de gr√Ęce, Dieu voulant. Voyons √† quoi cela ressemble, l√†. Abraham... (Combien de temps avons-nous? Nous avons dix minutes.) Tr√®s bien, nous prendrons cela et alors nous terminerons cela le prochain - le prochain... ou bien dimanche, Dieu voulant.

132 Abraham revenait du massacre des rois. "Car ce Melchis√©dec, Roi de Salem... (Combien savent ce que - qui - ce que signifie Salem? J√©rusalem)... Roi de Salem, Sacrificateur du Dieu Tr√®s-Haut, Qui alla au-devant d'Abraham lorsqu'il revenait du massacre des rois et Qui le b√©nit, (Ecoutez) ... et √† Qui Abraham donna la d√ģme de tout; premi√®rement, Roi de Justice d'apr√®s la signification de Son Nom et puis aussi Roi de Salem, c'est-√†-dire Roi de Paix; sans p√®re, sans m√®re, sans g√©n√©alogie, n'ayant ni commencement de jours ni fin de vie..."

133 Un Roi descendit de Salem et rencontra Abraham qui revenait du massacre des rois. Et ce Roi n'avait ni p√®re, ni m√®re, ni commencement des jours, ni fin de Vie. Qui Abraham rencontra-t-il? Maintenant, pensez-y. Il n'avait pas de p√®re, Il n'avait pas de m√®re, Il n'a jamais eu un moment o√Ļ Il commen√ßa, et il n'y aura jamais un moment o√Ļ Il aura une fin. Ainsi ce m√™me Roi de Salem doit √™tre vivant aujourd'hui. Amen! Le voyez-vous? C'√©tait cette Th√©ophanie qui √©tait le Fils de Dieu! Quelle Salem? C'est la J√©rusalem d'en Haut qu'Abraham, √©tant b√©ni, cherchait - trouvait - essayait de trouver une Cit√© dont le Constructeur et l'Architecte √©tait Dieu. Il errait partout, v√™tu de peaux de brebis et de peaux de ch√®vres. D√©nu√© de tout, errant, il cherchait une Cit√© dont le Constructeur et l'Architecte √©tait Dieu. Et il rencontra ce Roi de Salem qui descendait et il Lui paya la d√ģme de tout le butin. Amen! C'est √ßa. Oh! Fr√®re Graham, c'√©tait Lui, c'√©tait Lui! Abraham Le vit √† nouveau. Un jour, il √©tait assis dans la tente.Il leva les yeux, regarda et vit trois hommes qui s'approchaient l√†.

134 Vous savez, il y a quelque chose chez un Chr√©tien qui fait qu'il reconna√ģt l'Esprit quand il Le voit. Quand il... Il Le reconna√ģt tout simplement. Il y a quelque chose de spirituel l√†-dedans. Les choses spirituelles sont √† discerner spirituellement. Vous savez, vous... Oui, il pouvait simplement le dire s'il est vraiment n√©... "Mes brebis connaissent Ma voix."

135 Et il a reconnu qu'il y avait quelque chose. Il est sorti en toute h√Ęte et il a dit : "Entre, mon Seigneur. Assieds-Toi. Arr√™te-Toi un instant. Je prendrai un morceau de pain et je le placerai dans Ta main. Je Te laverai les pieds. Repose-toi, puis Tu continueras Ton voyage, car Tu - Tu es venu pour me visiter." Il √©tait l√†-haut, dans les terres arides, ayant choisi le chemin difficile, le chemin avec les quelques m√©pris√©s du Seigneur, alors que Lot, son neveu qui √©tait l√†, vivait dans l'opulence, mais tout en vivant dans le p√©ch√©. Bien souvent, la richesse engendre le p√©ch√©.

136 Ainsi, Abraham Les fit venir. Eh bien, il a pris un peu d'eau et leur a lav√© les pieds. Il a pourchass√© un veau, il a attrap√© un veau gras dans le troupeau, l'a tu√© et l'a donn√© √† son serviteur pour l'appr√™ter. Et il dit : "Sara, p√©tris la farine." Vous savez ce que c'est p√©trir... C'est, cela signifie... vous savez, maman avait autrefois une sorte de vieille spatule qu'elle gardait dans le - le pot √† farine. En avez-vous d√©j√† vu une munie d'un tamis? Et il y avait l√† une spatule pour ratisser la farine, vous savez; la p√Ęte devenait lourde comme √ßa et on la ratissait comme cela. J'ai vu maman faire cela bien des fois avec une spatule, elle avait une petite chose ronde sur laquelle il y avait un petit treillis m√©tallique. Elle soulevait cette farine, elle la tamisait comme cela, vous savez. Et puis elle la tapotait en arri√®re et en avant, comme cela. Alors elle prenait cette spatule, elle raclait autour comme cela pour la faire toute descendre. C'√©tait au temps o√Ļ nous devrions aller faire moudre notre farine au vieux moulin √† bl√©, et ces grandes vieilles meules (vous savez, elles √©taient lourdes) - cela faisait du vrai pain de ma√Įs. Vous pouviez scier de grosses b√Ľches tout le jour avec √ßa!

137 Ainsi donc, il dit : "P√©tris vite un peu de farine, et appr√™te quelques g√Ęteaux de ma√Įs ici m√™me au foyer, rapidement. Et ils ont trait la vache et ont obtenu du lait. Et ils ont baratt√© et ils ont obtenu du beurre. Alors ils sont all√©s tuer le veau et ils ont eu de la viande et ont fait frire la viande. Ils ont pris le babeurre, le pain de ma√Įs; et ils ont pris du beurre pour √©taler sur les g√Ęteaux de ma√Įs chauds (oh! c'est vraiment bon!) et ils en ont √©tal√© partout sur les g√Ęteaux. Et il est sorti avec et les a plac√©s devant ces trois Hommes.

138 Et pendant qu'Ils mangeaient, Ils regardaient constamment vers Sodome. Et après un petit moment, Ils se sont levés et se sont mis en marche. Et Il dit... Abraham dit : "Vous ne me cacherez pas cela."

139 "Je ne peux te cacher ce que Je vais faire. Je vais l√†-bas. J'ai... Les p√©ch√©s de Sodome sont parvenus jusqu'√† Mes oreilles." Qui √©tait cet Homme? Avec Ses v√™tements tout couverts de poussi√®re, Il √©tait assis l√†, mangeant la chair d'un veau, buvant du lait de vache, mangeant des g√Ęteaux de ma√Įs et du pain de ma√Įs et du beurre. Qui est cet Homme √©trange? Ils √©taient deux - trois, assis l√†. De la poussi√®re partout sur Ses v√™tements. Oh! Oui : "Nous venons d'un pays lointain." Oui, tr√®s √©loign√©. Et ainsi il dit... Bien, qui √©taient-ils?

140 Et Il dit : "Je ne peux cacher cela √† Abraham, vu qu'il est l'h√©ritier de la terre." Amen! "Je r√©v√®le Mes secrets... (En d'autre termes)... √† ceux qui sont h√©ritiers de la terre." C'est l√† que l'Eglise devrait √™tre aujourd'hui. C'est vrai. Recevoir les secrets de Dieu, savoir comment se conduire, comment agir et quoi faire, et comment marcher, et comment vivre. Nous sommes les h√©ritiers de la terre. C'est vrai. Il vous r√©v√®le cela parce qu'Il ne veut rien cacher. C'est pourquoi nous voyons ces choses s'accomplir. Et le monde dit: "Ah! c'est un tas de fanatisme." Laissez-les le dire. L'h√©ritier de la terre conna√ģt ces choses. [Espace vide sur la bande - N.D.E. ] ... Ils seront appel√©s fils de Dieu. Heureux les d√©bonnaires car ils h√©riteront la terre. (Il leur fait conna√ģtre Ses secrets, Il les leur r√©v√®le;leur montrant quoi faire et comment vivre, en abandonnant les choses du monde; en marchant pieusement et en vivant pieusement dans le monde actuel. Marcher avec Lui! Laissez le monde dire ce qu'il veut.)

141 Ainsi Il dit : "Je ne peux pas cacher ce secret à Abraham parce que... vu qu'il est l'héritier de la terre." Mais Il dit : "Je descends pour détruire Sodome. Je descends..."

142 " Qu'allez-vous faire, monsieur? D'o√Ļ √™tes-vous? De quoi s'agit-il?"

143 Finalement on a vu qu'Il a dit : "Et, autre chose, Abraham, tu as attendu pendant vingt-cinq ans cette promesse que je t'ai donnée. Tu t'es procuré toutes les couches, et les - les épingles et tout, pour ce bébé, il y a vingt-cinq ans, et tu t'attends toujours à Moi. Et je vais te visiter, juste vers le temps de la vie, au temps de la vie, le mois prochain, Je serai avec toi."

144 Et Sara, là derrière, dans la tente... Et cet Homme avait le dos tourné à la tente et parlait à Abraham comme cela. Et Sara commença... [Frère Branham illustre cela en riant sous cape. - N.D.E. ]

145 Il dit : "Qu'est-ce qui a fait rire Sara?" Oh! qu'est-ce? C'était tout à fait de la télépathie, n'est-ce pas? "Qu'est-ce qui a fait rire Sara?" Sara dit : "Non! Je n'ai pas ri."

146 Il dit : "Oh! si, tu as ri!" Elle était effrayée. Elle tremblait. Qui était-ce pour qu'Il sache ce qu'elle était en train de faire là derrière, dans la tente? C'est ce même Dieu qui est avec nous aujourd'hui. Le Même! Il sait tout. Voyez? Il le révèle juste quand vous en avez besoin. Voyez?

147 "Qu'est-ce qui te fait rire?" Voyez-vous, avec le dos tourné vers là. La Bible le déclare que Son dos était tourné à la tente. (Mais Il savait cela.) Pourquoi elle, là derrière, fait-elle ce... Voyez? Ainsi, Il dit : "Je vais te visiter."

148 Qui est cet Homme étrange? Vous savez ce qui arriva? Il partit directement là et disparut. Et la Bible dit que c'était le Dieu Tout-Puissant, Jéhovah, cette grande Fontaine, cette Théophanie, ce Logos.

149 Un prédicateur m'a dit, il y a quelque temps, il a dit : "Frère Branham, vous ne pensez pas vraiment que c'était Dieu, n'est-ce pas?"

150 Je dis : "La Bible dit que c'√©tait Dieu, Elohim, Il √©tait le Dieu Tout-Puissant, El-Shadda√Į (c'est vrai), Celui Qui donne la force, Celui qui satisfait. Amen! Oh! je me sens religieux! Pensez-y!

151 Le voici maintenant. Je vais vous montrer qu'Il est ici, et alors vous verrez qui est le Fils. C'était Jésus, avant qu'Il ne porte le Nom humain de "Jésus".

152 Ils se tinrent là, à la Fontaine ce jour-là... Et ils buvaient tous, vous savez, et ils avaient de l'eau là dans le désert et des choses comme cela. (Il dit...) "Ils ont mangé la manne..." Quelqu'un dit : "Nos pères ont mangé la manne dans le désert pendant quarante ans."

153 Il répondit : "Et ils sont tous morts." Il dit : "Je suis le Pain de Vie Qui est descendu du ciel, venant de Dieu. Celui qui mange de ce pain ne mourra jamais."

154 Ils dirent : "Bien, nos pères ont bu à un... spirit... à un Rocher spirituel qui était dans le désert et qui les suivait."

155 Il dit : "Je suis ce Rocher." Gloire! St. Jean, le chapitre 6... Eh bien, ils lui dirent : "Quoi?"
"Oui, c'est vrai."

156 "Eh bien, lui dit-on, Tu as- Tu n'as m√™me pas cinquante ans!" Evidemment, Son travail Le faisait para√ģtre un peu plus vieux, mais Il n'avait que trente ans. Ils ont dit : "Toi, un homme qui n'a pas plus de cinquante ans et Tu dis avoir vu Abraham qui est mort il y a huit ou neuf cents ans. Nous savons maintenant que Tu es un d√©mon."

157 Il dit : "Avant qu'Abraham f√Ľt, JE SUIS." Le voil√†! Qui √©tait le " JE SUIS"? Un nom perp√©tuel pour toutes les g√©n√©rations. C'√©tait le - cette Colonne de Feu dans le buisson ardent. "JE SUIS CELUI QUI SUIS." C'√©tait Lui, cette Th√©ophanie faite ici - appel√©e le Fils de Dieu, le JE SUIS, J√©hovah!

158 Thomas lui dit : "Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit."

159 Il dit : "Il y a si longtemps que Je suis avec vous, et tu ne Me connais pas?" Il dit : "Quand vous Me voyez, vous voyez le Père. Et pourquoi dites-vous : montre-nous le Père? Moi et le Père, nous sommes Un. Mon Père demeure en Moi. Je ne suis qu'un Tabernacle appelé le Fils. Le Père habite en Moi. Ce n'est pas Moi qui fais les oeuvres, c'est Mon Père Qui habite en Moi. C'est Lui Qui fait les oeuvres, pas Moi."

160 Maintenant, se tenant √† nouveau l√†... Mo√Įse Le vit, Son dos, et il dit : "Cela ressemblait au dos d'un homme." Le Logos qui √©tait venu de Dieu.

161 Alors qu'est-il arriv√©? C'√©tait Dieu, et la raison pour laquelle Il a d√Ľ passer du Logos √† la chair... quoi... Comment a-t-Il... Qu'est-il arriv√© √† cette chose? Cinq minutes avant cela, Il √©tait le - Il √©tait le Logos. Mais que fit-il? Il √©tendit simplement la main...

162 Maintenant, nos corps sont constitués de seize différents éléments du monde. Nous savons cela. Il est composé de potasse, et - et - et d'un peu de calcium, et - et de pétrole, et de lumière cosmique, et d'atomes, etc. Tout cela fut rassemblé pour faire ce corps. Il vient de la poussière de la terre. Vous mangez de la nourriture; comme vous mangez la nourriture qui se transforme en - venant de la poussière... et cela vient de la poussière, et tout simplement cela - cela continue tout simplement. Votre chair, en ce qui concerne votre chair, elle n'est pas différente de celle d'un cheval ou d'une vache, ou de quoi que ce soit d'autre. En fait, c'est toujours de la chair.

163 Et, mon gars, tu glorifies la chair! Mais cet esprit a une √Ęme √† l'int√©rieur, mon fr√®re. C'est vrai. Mais votre chair n'est que la poussi√®re de la terre, comme celle de l'animal. Votre chair n'est pas plus que celle d'un animal. Et si vous convoitez la chair et les choses que vous voyez, si vous convoitez les femmes, si vous convoitez toutes ces diff√©rentes choses, c'est toujours la nature animale. C'est vrai. C'est vrai. Vous ne devriez pas le faire. L'Esprit de Dieu vous conduira et vous placera √† un niveau plus √©lev√© que cela. C'est tout √† fait vrai.

164 Maintenant, et ici... Cette grande Théophanie se trouvant là... Quoi... Ce grand Dieu Jéhovah, vous savez ce qu'Il a dit? Il tendit simplement le bras et prit une poignée d'atomes, Il prit un peu de lumière. Il déversa cela là-dedans, comme ceci, et alla... [Frère Branham souffle. -N.D.T.] ... Un corps! Et Il entra directement là-dedans, et c'est tout!

165 Il dit : "Viens ici, Gabriel!" (Ce grand Archange). Il alla... [Frère Branham souffle. - N.D.T .] ... entre là-dedans!"

166 "Viens ici, Michael (L'Ange qui se tient à Sa droite). [Frère Branham souffle. - N.D.T.] ... Pour les Juifs, Toi, Entre là-dedans!"

167 Dieu et deux Anges march√®rent ici-bas dans une chair humaine. Ils ont bu le lait d'une vache, Ils ont mang√© le beurre qui vient du lait, Ils ont mang√© du pain de ma√Įs et Ils ont mang√© de la viande de veau. Deux Anges avec Dieu! C'est ce que dit la Bible. C'est Melchis√©dec qu'Abraham rencontra, alors qu'il revenait du massacre des rois. C'est le Fils de Dieu.

168 Allons plus loin ici, dans H√©breux 7, o√Ļ il est dit : "Mais qui est rendu selon l'ordre de... semblable au Fils de Dieu." Le voil√†. Il cr√©a toutes choses par Lui. Puis Il sortit directement de l√†... Et puis Il transforma directement cette poussi√®re √† nouveau en poussi√®re, et Il est rentr√© directement √† nouveau dans la Gloire.

169 Et les Anges, dès qu'ils eurent délivré Lot et Madame Lot... (et celle-ci continua à regarder en arrière. Il dit... Ils leur avaient dit de ne plus le faire)... et ils retournèrent directement dans - dans la Présence de Dieu.

170 Maintenant, quelle grande espérance nous avons dans cette grande Foi pour laquelle nous sommes à l'oeuvre ce soir. Le Dieu vivant, le Jéhovah, la Colonne de Feu, est avec nous! Il Se manifeste par la puissance, par les actes, et Il glorifie... Il a laissé - laissé qu'on prenne de Lui une photo, le même Jéhovah! Le Fils de Dieu Qui est venu de Dieu, qui est retourné à Dieu, et il habite dans Son Eglise à jamais! Le voilà!

171 Il a mis nos noms dans Son Livre, en jurant par Lui-même, car il n'y a personne de plus grand par lequel Il puisse jurer qu'Il nous ressuscitera au dernier jour. "Celui qui mange Ma chair et boit Mon Sang a la Vie Eternelle, et Je le ressusciterai au dernier jour. Je ne mettrai point dehors celui qui vient à Moi. Celui qui entend Ma Parole et qui croit en Celui Qui M'a envoyé a la Vie Eternelle et il ne viendra jamais en jugement, mais il est passé de la mort à la Vie."

172 C'est Celui-l√† m√™me qui pouvait √©tendre la main pour prendre une poign√©e de calcium et de potasse, aller... [Fr√®re Branham souffle. - N.D.T.] Et vous y √™tes √† nouveau. Et mon nom est dans Son Livre. Oh! peu m'importe combien je suis vo√Ľt√© ou combien je suis vieux. Je ne m'en fais certainement pas! Pas le moindre souci!

173 Frère Mike, un de ces jours... Que ton coeur soit béni, frère; quand cette grande trompette de... viendra, et que ce... un son, et ce Joseph s'avancera. Alléluia! Il dira : "Enfants..." [Frère Branham souffle. - N.D.T.] Nous serons rendus semblable à Lui. Jeunes pour toujours, la vieillesse ne sera plus. La maladie, les troubles et les chagrins auront disparu. Gloire au Dieu vivant!

174 C'est par Lui, Son Fils, qu'Il nous parle aujourd'hui! "Il a autrefois, √† plusieurs reprises et de diverses mani√®res, parl√© par les proph√®tes, mais dans ces derniers jours, Il nous a parl√© par Son Fils J√©sus-Christ." Il parle au coeur de chaque homme qu'Il a appel√©. Si jamais vous avez ressenti Son appel, quand vous L'avez entendu frapper √† votre coeur, ne rejetez pas cela, s'il vous pla√ģt.
Prions.

175 "P√®re C√©leste, ce soir, combien nous sommes heureux d'apprendre, au d√©but de cette √©p√ģtre aux H√©breux, comment Paul est directement retourn√© aux Evangiles. Il ne pouvait tout simplement pas prendre cela sur base des oui-dire ni d'une exp√©rience. Il voulait que nous sachions ce qu'√©tait la V√©rit√©. Et il est retourn√© directement aux Evangiles, et il... en arri√®re, dans l'Ancien Testament, l'Evangile qui leur √©tait pr√™ch√©. Et il a re√ßu l√†, au travers de l'Ancien Testament, toutes les ombres et tous les types. C'est pourquoi nous avons pris ce magnifique livre des H√©breux ce soir. Et nous Le voyons, Seigneur, et nous L'aimons. Et au travers des √Ęges, cela a √©t√© br√Ľl√©, cela a √©t√© √©parpill√©, on a essay√© de La faire dispara√ģtre, mais Elle avance malgr√© tout. Car, comme Tu l'as dit : "Les cieux et la terre passeront, mais Mes paroles ne passeront pas."

176 Alors, le sceptique pouvait dire : "Eh bien, vous dites que Paul a écrit ceci." Ce n'est pas Paul, mais Dieu qui était en Paul; cet Etre Créateur qui était en Paul.

177 Exactement comme Il √©tait en David, quand celui-ci a dit : "Je ne laisserai pas Mon Saint voir la corruption ni ne laisserai Son √Ęme dans le s√©jour des morts." Et le Fils de Dieu a pris ces paroles de ce proph√®te, et Il est all√© tout droit dans les entrailles du s√©jour des morts. Et Il dit : "D√©truisez ce Tabernacle et dans trois jours je Le reb√Ętirai." Et Il l'a fait, parce que la Parole de Dieu ne peut faillir d'un iota. Elle ne peut pas faillir. Comme nous rendons gr√Ęce √† Dieu pour cela, ce grand Urim Thummim! Et de savoir que nos exp√©riences ce soir, Seigneur, √©tincellent directement dans cette Bible ici. Nous sommes n√©s de nouveau, nous avons le Saint-Esprit.

178 Dieu Bien-aimé, s'il y a ici, ce soir, un homme ou une femme, un garçon ou une fille, qui n'a jamais expérimenté ceci... Comment pourraient-ils ressusciter s'il n'y a pas de Vie à l'intérieur? Oh! Ils disent: "J'ai la Vie."

179 Mais la Bible dit : "Celle qui vit dans les plaisirs est morte, quoique vivante." Vous dites que vous avez la Vie, mais vous êtes morts. "Vous prétendez, dit la Bible, avoir la Vie, mais vous êtes morts. Tu dis que tu es riche et que tu n'as besoin de rien, mais tu ne sais pas que tu es misérable, pauvre, nue, aveugle, et tu ne le sais pas." Et c'est ça la condition des églises ce soir, Seigneur. Comme elles manquent ces grandes et précieuses choses !
De savoir que le Grand J√©hovah Dieu, Qui peut reproduire juste √† partir... Il a dit : "Apportez-moi ces petits poissons." Il a d√Ľ prendre les poissons pour - pour faire quelque chose avec cela, montrant que la r√©surrection consistait √† avoir quelque chose avec lequel faire quelque chose. Non seulement Il a fait des poissons, mais Il a fait des poissons cuits; Il a cuit du pain. Et Il a nourri cinq mille personnes avec cinq petits poissons - cinq petits pains et deux poissons. √Ē Seigneur! C'√©tait dans Ses mains, et Il √©tait le Cr√©ateur. Mais Il devait avoir quelque chose dans Ses mains.
√Ē Dieu, puissions-nous, ce soir, nous placer dans Ses mains et dire : "√Ē Dieu, prends-moi tel que je suis. Et quand la fin de ma vie sera l√†, laisse-moi aller avec cette esp√©rance qui est en moi, sachant que je suis n√© de nouveau et que Ton Esprit m'a rendu t√©moignage et a t√©moign√© √† mon esprit que je suis Ton Fils ou Ta Fille." Et l√†, au dernier jour, Tu les ressusciteras. Accorde-le, P√®re.

180 Et pendant que nous avons nos têtes baissées, y a-t-il quelqu'un qui voudrait lever la main et dire : "Souvenez-vous de moi dans la prière, Frère Branham. Je désire être connu de Dieu quand... avant que je quitte cette terre, qu'Il me connaisse tellement qu'Il appellera mon nom. Je répondrai." Que le Seigneur te bénisse, mon fils! Que Dieu vous bénisse, et vous, et vous, madame. Quelqu'un d'autre? Levez juste votre main. Dites : "Priez pour moi, Frère Branham." C'est ce que nous ferons. Que Dieu vous bénisse, jeune dame. C'est bien.

181 Maintenant, pendant que vos têtes sont baissées et que vous priez, je veux chanter un couplet de ce cantique : Ne convoite pas les richesses vaines de ce monde,
Qui se corrompent si rapidement,
B√Ętis tes esp√©rances sur les choses √©ternelles,
Elles ne passeront jamais!
Tiens l'immuable main de Dieu,
Tiens l'immuable main de Dieu!
B√Ętis tes esp√©rances sur les choses √©ternelles,
Tiens l'immuable main de Dieu!

182 Pendant qu'elle joue maintenant, et que votre tête est baissée, voulez-vous juste lever votre main et dire : "Oui, Seigneur, voici ma main"? Qu'est-ce que cela fera? Cela montrera que votre esprit en vous a pris une décision. "Je veux Ta main, Seigneur." Que Dieu te bénisse, petite fille. "Je vais lever la main." Que Dieu te bénisse, petite fille, ici. C'est bien, chérie. Tu sais, Dieu est vraiment heureux de te voir faire cela. N'empêchez point les petits enfants de venir à Moi!"

183 √Ē Dieu, je veux que Tu tiennes ma main. Et en ce jour-l√†, je veux √™tre dans Ta main, afin que je vienne lorsque Tu appelleras, juste comme il en a √©t√© pour Lazare. Que Dieu vous b√©nisse, soeur. Quand s'ach√®vera notre voyage,
Si tu as été fidèle à Dieu,
Ta belle et lumineuse maison dans la gloire
Ton √Ęme enlev√©e verra!
(Que ferez-vous donc maintenant?) Tiens l'immuable main de Dieu,
Tiens l'immuable main de Dieu!
B√Ętis tes esp√©rances sur les choses √©ternelles,
Tiens l'immuable main de Dieu!

184 Père Céleste, plusieurs mains se sont levées dans cette petite réunion, ce soir, montrant qu'elles veulent tenir, ce soir, Ta main immuable et éternelle. Sachant que ce qui T'est confié... Tu as dit : "Je... Tous ceux que le Père M'a donnés viendront à Moi, et aucun d'entre eux ne sera perdu. Et je les ressusciterai au dernier jour." Ils ne peuvent pas périr, ne peuvent pas venir en jugement, mais ils ont la Vie Eternelle - Eternelle. Il n'y a qu'une seule Vie Eternelle, Elle vient de Dieu seul. C'est Dieu! Et nous devenons une partie de Dieu, à tel point que nous sommes des fils et des filles de Dieu. Lorsque nous avons l'Esprit de Dieu en nous, nous pensons comme Dieu. Nous pensons à la justice et à la sainteté et nous essayons de vivre pour Lui plaire.

185 Accorde, Seigneur, que ce genre de Vie entre dans chaque personne qui a lev√© la main. Et pour ceux qui auraient d√Ľ lever la main et qui ne l'ont pas fait, je prie que Tu sois avec eux. Accorde-le, P√®re. Et quand le voyage sera termin√©, que la vie sera finie, puissions-nous en ce jour-l√† entrer dans la paix avec Lui, en ce lieu o√Ļ nous ne serons jamais vieux, o√Ļ nous ne serons jamais malades, et o√Ļ nous n'aurons plus jamais d'ennuis. En attendant, garde-nous pleins de joie et heureux, Le louant; car nous le demandons en Son Nom. Amen.

186 Vous tous qui êtes des croyants maintenant, levons juste les mains et chantons ce choeur. Tiens l'immuable main de Dieu!
Tiens l'immuable main de Dieu!
B√Ętis tes esp√©rances sur les choses √©ternelles,
Tiens l'immuable main de Dieu.
Maintenant fredonnons cela [Frère Branham fredonne.- N.D.E.]

187 Pendant que vous faites cela, votre voisin... Dites : "Que Dieu te b√©nisse, voisin." Serrez la main de la personne assise √† c√īt√© de vous. "Que Dieu te b√©nisse!" De deux c√īt√©s maintenant, serrez la main de deux c√īt√©s. "Que Dieu te b√©nisse, voisin. Que Dieu soit avec toi!" B√Ętis tes esp√©rances sur les choses √©ternelles. (Doc, je sais que √ßa se trouve l√†, fr√®re. Je sais que tu √©tais l√†, il y a longtemps, Fr√®re Neville.) Quand s'ach√®vera ce voyage, (Cela arrivera l'un de ces jours.) Si nous avons √©t√© fid√®les √† Dieu, (Nous verrons Fr√®re Seward l√†-bas.) Ta lumineuse, lumineuse maison dans la gloire,
Ton √Ęme enlev√©e verra.
Tiens l'immuable main de Dieu!
(J'aime cette adoration après le message.) Tiens l'immuable main de Dieu!
B√Ętis tes esp√©rances sur les choses √©ternelles,
Tiens l'immuable main de Dieu.
Le temps est plein de brusques changements;
Rien de cette terre ne restera immuable.
B√Ętis tes esp√©rances sur les choses √©ternelles,
Tiens...
(Ayons un aperçu de Lui, de cet Etre invisible qui est au milieu de nous maintenant, et adorons-le juste maintenant alors que nous chantons.) Tiens l'immuable main de Dieu!
Tiens l'immuable main de Dieu!
B√Ętis tes esp√©rances sur les choses √©ternelles,
Tiens l'immuable main de Dieu!
Paix! paix! merveilleuse paix, (Adorons-le simplement maintenant.) Venant... (Le message est terminé, adorons) Plonge notre esprit pour toujours, je prie,
Dans les insondables vagues de l'amour.
(Baignez-vous simplement en Lui.) Paix! paix! merveilleuse paix;
Venant de...
(cette grande Fontaine est ouverte) ... céleste;
Plonge notre esprit pour toujours, je prie,
Dans les insondables vagues de l'amour.
(Cela ne vous fait-il pas quelque chose?) ... paix! merveilleuse paix,
Venant de notre Père céleste;
Plonge notre esprit pour toujours, je prie,
Dans les insondables vagues de l'amour.
(N'est-ce pas là quelque chose de riche et de doux et...?)

188 Je me demande s'il y a ici une personne malade qui désirerait être ointe et qu'on prie pour elle. S'il y en a une, cherchez une place à... Est-ce là la dame qui est sur un fauteuil roulant? Laissez-la tout simplement là. Je viendrai prier pour elle. Elle n'a pas besoin de quitter sa chaise. Quelqu'un d'autre? Oh! n'aimez-vous pas cette partie du service? Combien ressentent... savent que la Présence de Dieu est ici? C'est de ça que je parle. Ce même... Vous vous sentez comme ce... Combien se sentent comme s'ils pouvaient simplement pousser des cris? Maintenant, voyons, vous sentez juste comme si quelque chose en vous voudrait pousser des cris, voyez-vous? C'est la paix! paix! merveilleuse paix,
Venant du Père céleste;
Inonde notre esprit pour toujours, je prie,
Dans les insondables vagues de l'amour
... sur moi...

189 Pendant que nous sommes dans l'adoration, nous allons oindre les malades maintenant et prier pour eux. Voudriez-vous venir directement par ici, madame?

190 Qu'est-ce que cela signifie? La prière de la foi sauvera le malade. Que chacun fredonne ce cantique...?... guérison des malades...?... Merci. [Frère Branham prie pour les malades. - N.D.E. ]

EN HAUT