ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Hébreux chapitre Trois de William Branham a été prêchée 57-0901M La durée est de: 1 hour and 24 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Hébreux chapitre Trois

1 Nous...?... Bonjour, mes amis! C'est un privilège d'être ici ce matin au service du Seigneur. Et nous espérons, et comptons fermement avoir de grands moments.

2 Je me trouvais juste au fond dans le - ce que nous avions l'habitude d'appeler le bureau des diacres, l√† o√Ļ se trouvent maintenant les enregistreurs; et l√†, j'√©tais justement en train de parler avec une jeune dame et sa m√®re qui viennent de bien loin, de Joliet, en Illinois. Et en fait, je pensais combien cette fille est un fruit de la gr√Ęce Divine. La plupart d'entre nous ici la connaissent. C'√©tait une- une alcoolique et une de la pire esp√®ce! Et je n'avais jamais eu une vue bien claire de son histoire jusqu'√† ce matin, comment lorsqu'elle quitta l'estrade... Le Seigneur lui avait r√©v√©l√© tout ce qui n'allait pas et ce qui allait arriver. Et elle quitta l'estrade en pleurant et en se r√©jouissant, car Dieu l'avait √©pargn√©e d'aller √† la tombe comme alcoolique. Et elle... Une dame s'est avanc√©e vers elle et a commenc√© √† pleurer, parce que sa fille, je crois que c'√©tait bien sa fille, √©tait toxicomane. Et vous savez, par la gr√Ęce de Dieu, cette fille a √©t√© appel√©e (je crois que c'√©tait le soir qui a suivi le jour o√Ļ Rosella a √©t√© appel√©e). Et la fille a √©t√© d√©livr√©e de la drogue. Et elle et son mari pr√™chent l'Evangile. Et- et- et quand on voit une charmante petite dame comme Rosella, charmante et bien aguerrie... Et maintenant elle, ce qui est tr√®s honorable, elle a un... elle ressent un appel dans son coeur; mais sachant ce que dit la Bible au sujet des femmes pr√©dicateurs, voyez, elle reconna√ģt qu'il s'agit de quelque chose d'autre. Elle sait que c'est quelque chose d'autre, et Dieu la conduit dans des prisons et ailleurs pour rendre t√©moignage.

3 C'est vraiment merveilleux de- de- de savoir... de rechercher la volonté de Dieu. Parfois nous avons un sentiment, mais nous voulons aller avec ce sentiment ça et là. Si vous ne faites pas attention, le diable prendra ce sentiment et le pervertira en autre chose. Mais aussi longtemps que nous demeurons dans la Bible, alors nous sommes sur le bon chemin, voyez-vous; nous marchons en parfaite harmonie avec la volonté du Seigneur.

4 Et ainsi, je crois que- que Rosella se tournera finalement vers les champs missionnaires, quelque part, étant donné que l'Amérique ne veut pas de l'Evangile (cela, vous le savez); en fait, nous ferions mieux de l'admettre. Ce peuple anglo-saxon, il est fichu, c'est tout. L'Amérique ne recevra plus l'Evangile. Oh, on aura de temps en temps quelques cas éparpillés; mais pour ce qui est de l'Evangile, c'est terminé. Et vous ne pouvez même pas leur prêcher, vous ne pouvez pas leur parler. Ils ne croiront rien. Voyez? Ils sont obstinés dans leurs propres idées et ils s'en tiennent à cela, et la prochaine chose pour cette nation c'est le jugement. Elle y passera aussi. Cela peut venir par une crise économique, cela peut venir par une bombe atomique, cela peut venir par un grand fléau, une maladie ou quelque chose de ce genre; mais elle est prête. C'est en route; des milliers et des milliers tomberont.

5 Hier, fr√®re Zabel et moi passions pour nous rendre √† un... et Fr√®re Wood, alors que nous rentrions du Kentucky o√Ļ nous avions pass√© trois jours, et nous passions pr√®s d'une cit√©, et fr√®re Zabel a dit: "Il n'y a pas..." (J'oublie) "Il n'y a pratiquement personne dans cette cit√© qui fr√©quente m√™me une √©glise quelconque."

6 Si vous leur posiez une question là-dessus : "Eh bien, nous avons notre télévision, c'est en cela que nous trouvons notre satisfaction." Voyez? Voilà l'attitude américaine. Voyez-vous? "Nous avons la télévision. Nous avons beaucoup d'argent. Nous avons de belles voitures, nous avons de belles maisons. En quoi aurions-nous besoin du Seigneur? Nous n'en avons pas besoin!" Et c'est ça leur attitude!

7 Pratiquement la seule religion et le seul salut et l'amour que nous avons encore, se trouvent parmi les vrais saints. Savez-vous que la Bible a annoncé que cela arriverait? Eh, oui. Vous, les lecteurs de la Bible, je vous ai entendus crier : "Amen!", ainsi que vous, les prédicateurs qui êtes là-bas. Ce - c'est bien vrai. L'amour aura tant disparu dans les derniers jours que le seul amour qui subsistera sera parmi le peuple élu de Dieu. Le père sera contre la mère, et la mère contre le père, et les enfants contre les parents, et plusieurs personnes les unes contre les autres. Et le seul Amour qui subsistera sera uniquement parmi ces élus; rien que chez les élus. Le nom "Elu" [En anglais "elected" - N.D.T.], là, vient du participe passé "élu" [En anglais "elected" - N.D.T], "le peuple élu de Dieu".

8 Et pendant que Rosella me racontait son histoire au bureau, il y a quelques instants, je pensais juste que cette nuit-là, comme elle le disait, quelque chose s'était passé. Et comment... elle disait que tout au long de sa vie, quand elle était une... simplement une alcoolique aux yeux vitreux. On ne pouvait pas... pas "les Alcooliques Anonymes"; quatre médecins l'avaient abandonnée, plus rien ne pouvait être fait. Comment à partir de ce moment-là quelque chose s'était produit...

9 Maintenant, elle n'est pas ce genre de personnes aux yeux bizarres... C'est une charmante et belle jeune femme, √Ęg√©e de trente-trois ans, mais elle passerait pour une femme d'environ vingt-deux ans. Oh, comme Dieu a fait pour elle ce qu'Il a fait, et combien elle para√ģt diff√©rente! Et... mais, j'ai dit : "Rosella, avant la fondation du monde, Dieu avait pr√©vu ce moment." Oui, monsieur! Voyez? C'est exact... Et lorsque le pauvre petit Billy, l√†-bas au fond o√Ļ il se trouve, s'effor√ßait √† distribuer des cartes de pri√®re aux gens ce soir-l√†, combien il ne savait gu√®re √† qui il donnait une carte de pri√®re. N'est-ce pas merveilleux, Rosella? [Rosella parle √† partir de l'auditoire. - N.D.E. ] Amen! Que le Seigneur vous b√©nisse, Rosella! Je suis certain que nous ferons cela. Elle veut que l'√©glise prie pour que Dieu la guide. C'est-√†-dire le... suivre Sa main immuable. Oh, c'est vraiment bien!

10 Une terrible proposition m'a √©t√© faite ce matin par un... qui est multi-multi-multimillionnaire et qui veut monter quelque chose ici √† Louisville, dans le Kentucky, et me construire un tabernacle de cinq millions de dollars. Mais quelque chose au fond de mon coeur a dit : "Un instant, tu n'es pas pasteur." Voyez? Ainsi donc, cinq millions de dollars, c'est l'argent qui allait y √™tre affect√©. Maintenant cela... devoir aller au gouvernement pour payer du whisky et autres choses semblables, mais il veut l'investir dans un tabernacle pour le Seigneur. Mais j'esp√®re que cela ira vers un serviteur de Dieu qui va... et pour un service √† Dieu. Mais il y a l√† cinq millions de dollars disponibles maintenant. Pensez-y. Quel tabernacle ce serait! Voyez-vous combien cela para√ģt magnifique, Rosella? Mais il y a quelque chose ici au fond, qui dit le contraire. Voyez? Voyez, quelque chose ici au fond.

11 Nous venons dans ce tabernacle petit et v√©tuste √† vos yeux, vous les √©trangers... Eh bien, ceci aurait pu √™tre un endroit fascinant √† l'angle de la rue. Vous ne pouvez pas vous rendre compte que - que les gens avaient souhait√© construire ce b√Ętiment et r√©aliser cela. Mais c'est ainsi que comment nous le voulons. Voyez, c'est de cette mani√®re que nous le voulons. Les vieux si√®ges sur lesquels nous nous asseyions, l√†, c'√©taient les- les vieux si√®ges du d√©but de ce m√™me tabernacle, ils ont connu l'inondation et ont flott√©.

12 Et ma Bible √©tait rest√©e ouverte sur la chaire comme cela. Elle avait heurt√© le plafond et √©tait redescendue, tout en √©tant sur la chaire, avec une Parole : "Moi, le Seigneur, Je l'ai plant√©; Je l'arroserai jour et nuit de peur que quelqu'un ne l'arrache de Ma main." Et, oh, je suis pass√© par-dessus cela, √† bord d'un canot par ici, et elle est directement redescendue. Les si√®ges sont juste revenus √† leur place; tout ce que j'avais √† faire, c'√©tait de les frotter et continuer. Voyez, voyez? C'est donc justement ainsi que nous l'aimons, un endroit o√Ļ il y a des gens ordinaires, un endroit ordinaire, mais avec un Seigneur merveilleux! Amen!

13 Maintenant, aujourd'hui, nous avons quelques... nous commençons justement à passer à la crème, vous savez, après que le - tout le lait a été recueilli, il ne reste plus que la crème! Et rappelez-vous, il faut le lait pour produire la crème, vous savez! La- la crème est contenue dans le lait.

14 Nous avons donc vu le premier, le deuxi√®me et nous terminons le troisi√®me et commen√ßons le quatri√®me chapitre du glorieux Livre des H√©breux. Et, oh, quels enseignements sont contenus dans ce Livre! Nous pourrions rester l√†-dessus pendant... sur un verset pendant trois mois, et montrer vraiment que la Bible enti√®re concorde avec chaque verset de la Bible. Avez-vous jamais song√© √† cela? Il n'existe pas un seul verset sur lequel on puisse mettre le doigt, et que nous ne pourrons pas, par la gr√Ęce et avec l'aide du Saint-Esprit, faire concorder exactement avec l'ensemble, de la Gen√®se √† l'Apocalypse.

15 Il n'existe nulle part ailleurs une autre oeuvre litt√©raire √©crite pour laquelle on puisse faire cela. Et math√©matiquement, et g√©ographiquement, ou de n'importe quelle mani√®re, il n'y a pas un seul livre dans la Bible qui soit √©crit comme la Bible. Je veux dire qu'il n'y a pas au monde un seul livre √©crit comme la Bible; il n'y en a pas. La pneumatique de la Bible est parfaitement en harmonie; m√™me dans ses chapitres et sa ponctuation et tout le reste, Elle est parfaite! Il n'y a pas d'autre livre... on ne pourrait pas en lire un chapitre sans qu'il ne se contredise. Mais il n'existe pas une seule contradiction dans la Bible toute enti√®re. Et Elle a √©t√© √©crite par de nombreuses et de nombreuses personnes; et √† des centaines et des centaines d'ann√©es d'intervalle; on ne conna√ģt aucun passage...
L'un a écrit cette partie-ci, l'autre a écrit cette autre partie, et puis un autre a écrit cette partie-là; lorsque le tout fut mis ensemble, cela a constitué la Bible de Dieu. Et pas une partie n'en contredit une autre. Et pas... ni les mathématiques, ni la géographie, ni rien d'autre dans la Bible... tout, la pneumatique, chaque chose marche parfaitement ensemble. Si cela n'est pas inspiré, je ne sais pas ce qu'on appellerait inspiration. Je suis tellement heureux pour la vieille Bible sacrée!

16 Certains ont demandé : "Etes-vous catholique ou protestant?"
J'ai répondu : "Ni l'un, ni l'autre; je crois à la Bible!" C'est vrai. Je crois à la Bible, et je suis heureux que nous ayons encore la liberté de La prêcher dans ce pays. Oh, c'est merveilleux!

17 Maintenant, nous allons En faire la base de notre étude. Et maintenant, allons dans le Livre des Hébreux et commençons par le troisième chapitre; nous nous étions arrêtés au verset 15.

18 Et maintenant, vous tous... J'ai vu que quelqu'un a réagi, il y a un instant, quand je prenais mes lunettes pour la lecture. Ce n'est pas que mes yeux soient en mauvais état, mais j'ai dépassé la quarantaine. Je puis lire cela ici bien normalement, mais je peux mieux le lire avec des lunettes. Et on m'a fait une paire de lunettes de lecture que je désire utiliser, parce que je peux lire mieux et plus vite et je... c'est pour cela que je les ai.

19 Maintenant, dans le... Nous voulons d'abord avoir un petit arrière-plan, car il pourrait y avoir quelques étrangers parmi nous qui n'ont pas suivi la première partie du Livre des Hébreux.

20 Etes- √™tes-vous Madame Cox, vous qui √™tes assise juste ici au bout? Eh bien, je suis vraiment heureux de la voir! Juste avant de commencer, comme t√©moignage de la gr√Ęce de Dieu, voici une femme √† qui le cancer avait rong√© le visage. C'est la m√®re de soeur Wood. Et je me trouvais dans le Michigan avec Gene et Leo et les autres qui faisaient les enregistrements; et sur mon chemin de retour √† la maison, ma femme m'a t√©l√©phon√©, ou plut√īt, je lui ai t√©l√©phon√©, et elle a dit : "Mets-toi √† prier imm√©diatement pour madame Cox, la m√®re de Madame Wood, car un cancer ronge son visage." Il avait d√©j√† atteint le coin de l'oeil et il √©tait descendu malignement jusqu'√† l'os, sur le c√īt√© du visage, et ne faisait que se r√©pandre. Un m√©decin avait tent√© l√† l'une ou l'autre chose contre cela, mais il n'avait fait qu'aggraver la situation, et l'avait r√©pandu davantage; il y avait appliqu√© un certain m√©dicament.

21 Et on l'amena de Campbellsville, dans le Kentucky, à... c'est Acton, je crois, dans le Kentucky, à- à Louisville pour des soins.

22 Et ainsi Madame Wood, c'√©tait la premi√®re fois que je la voyais d√©chir√©e, parce que cela... c'√©tait bien s√Ľr sa- sa- sa maman, et elle √©tait effectivement dans tous ses √©tats. Je suis all√© dans la chambre et j'ai pri√© pour elle, ayant confiance que Dieu a dit qu'Il r√©pondrait aux pri√®res. Et apr√®s quelques jours, elle √©tait gu√©rie et la voil√† assise maintenant, juste avec un... Gr√Ęce √©tonnante, de voir ce qu'Il a fait pour elle!

23 Voulez-vous vous lever? Je ne voudrais pas faire de vous une- une- une... publique... O√Ļ- o√Ļ √©tait localis√© le cancer? Sur- sur le c√īt√© du visage. Voyez-vous, l√† sur l'autre c√īt√© de son visage, ici tout autour de la pommette, l√† autour de son oeil; et Dieu l'a gu√©rie. N'est-il pas merveilleux?...

24 Combien étaient ici dimanche dernier pour voir ce que le Seigneur a fait par une vision? Un homme à la fois estropié et aveugle était assis ici même dans un fauteuil roulant. Et quelque chose m'a touché lorsque ce vieil homme assis ici a dit : "Frère Branham,..." (Je crois que c'était ce frère-ci.) Il a dit : "Faites aussi cela pour ma femme." Il a sa femme ici, qui est estropiée. Mon coeur fondit littéralement. Je souhaite... Je donnerais n'importe quoi au monde, si je le pouvais, mais ce n'est pas... ne relève pas de mon pouvoir. Mais ce qui relève de mon pouvoir et de votre pouvoir, c'est de prier que Dieu le fasse. Il a une femme estropiée avec une main paralysée et un pied paralysé, semble-t-il. Et cet homme était en bien plus mauvais état qu'elle, car elle peut se tenir debout et marcher un peu, mais cet homme ne pouvait même pas faire cela. Et il... le cerveau, le nerf principal d'équilibre était foutu. Les gens de la clinique Mayo et beaucoup d'autres l'avaient abandonné. Et un catholique l'a envoyé ici, un médecin catholique; son fils est prêtre à Saint-Meinrad, à Jasper, dans l'Indiana; mais cela jette des pierres de fondation pour ce réveil qui aura lieu là.

25 Et lorsqu'il s'est lev√©, il a dit : "Mais je ne puis..." Il a regard√© et a dit : "Si, je peux!" Il pensait qu'il ne pouvait pas voir, vous savez! Et il regardait en haut; il avait juste lev√© la t√™te, et voil√† qu'il pouvait marcher et voir! Il est sorti par l'all√©e centrale, tout seul. Et c'√©taient des presbyt√©riens, lui √©tait orthodoxe. Et parler... Vous pensez que seuls les pentec√ītistes ou les gens de la Saintet√© peuvent crier; d√©trompez-vous! Certainement qu'ils peuvent pousser des cris quand ils voient se produire quelque chose de pareil, s'√©treindre l'un l'autre, et crier. Il est sorti tout de suite en marchant, il est descendu par les escaliers en poussant son fauteuil roulant; il marchait, lui qui avait les nerfs d'√©quilibre d√©r√©gl√©s au niveau de la t√™te! Pensez-y! Il marchait comme vous et moi. Oh, Il est merveilleux!

26 Bon, Paul écrivit le Livre des Hébreux, et dans ces écrits sur les Hébreux... C'est lui qui a écrit cela. Et avant qu'il n'écrive ces Livres... Nous découvrons maintenant que nous allons... Ceci est une leçon d'école du dimanche, et j'essaierai de veiller à ne pas prendre trop de temps. Et ensuite nous aurons des réunions pour continuer à voir cela ce soir, le Seigneur voulant.

27 Maintenant, dans le Livre des H√©breux et dans les autres des Ep√ģtres de Paul... Qui √©tait Paul? C'√©tait un vrai H√©breux, un √©rudit et un grand enseignant de l'Ancien Testament. Et il avait re√ßu l'enseignement de l'une des meilleures personnalit√©s de son temps. Quelqu'un peut-il me dire quel √©tait son nom? Gamaliel, un des plus grands enseignants de son temps. Et Paul avait √©t√© instruit aux pieds de Gamaliel.

28 Il y a quelque chose d'important concernant le... l'endroit o√Ļ vous allez, l'√©glise que vous fr√©quentez, l'enseignant qui vous enseigne. Savez-vous cela? Il - il y a quelque chose √† ce sujet. C'est pourquoi nous devons rechercher le meilleur que nous puissions trouver, afin d'en retirer ce qu'il y a de mieux; non pas parce qu'on y est sociable ou ainsi de suite... mais [parce qu'il y a] le v√©ritable enseignement Biblique.

29 Regardez, autrefois, lorsqu'Isra√ęl √©tait sorti dans le d√©sert avec ses arm√©es, ils avaient effectu√© une marche de sept jours et ils √©taient √† court d'eau. Et ils √©taient sur le point de p√©rir, ils ont dit : "Oh, s'il y avait un proph√®te dans les environs!"

30 Et l'un d'eux a dit : "Nous avons Elis√©e ici. Il versait l'eau sur les mains d'Elie." Voyez-vous, son associ√©. En d'autres termes : "Voici Elis√©e qui avait des relations avec Elie; la Parole du Seigneur est avec lui!" Comprenez-vous cela? Il avait re√ßu un bon enseignement. Et il a dit : "Le voici. Allons donc le consulter, car son ma√ģtre √©tait Elie et il a l'enseignement d'Elie en lui." Voyez-vous quelle diff√©rence cela fait? Certainement, nous avons besoin de recevoir un enseignement.

31 Ainsi, Paul avait été enseigné par Gamaliel. Et Gamaliel était ce grand homme qui avait pris position, étant lui-même un érudit, en disant, lorsqu'on commençait à faire des problèmes à l'église primitive : "Ne touchons pas à cela, frères; si cela ne vient pas de Dieu, cela se détruira de toute manière. Mais si cela vient de Dieu et que nous le combattons, nous aurons couru le risque d'avoir combattu contre Dieu." Voyez, il avait reçu un bon enseignement.

32 Paul avait grandi aux pieds de cet homme, et il savait que Paul était un grand enseignant. Ainsi, un jour, avec sincérité du coeur, alors qu'il persécutait l'Eglise et qu'il était sur son chemin pour les arrêter...

33 Maintenant prenons donc de Paul un autre petit aspect, comme nous établissons notre arrière-plan.

34 Lorsque Judas tomba dans la transgression (par amour de l'argent et par orgueil de la vie), il fut d√©chu de la gr√Ęce et s'en alla en son lieu. Et les disciples dirent : "Il faut qu'il y en ait douze!" Et l'√©glise, avec toute sa dignit√© (pour vous montrer ce qu'est l'√©glise), avec toute sa dignit√© et toute sa puissance, elle est n√©anmoins √† des milliers de kilom√®tres de la chose, tout en √©tant dans sa meilleure forme. Ils dirent: "Nous devons en chercher un parmi nous qui prendra cette place." Et ils choisirent, en tirant au sort, Matthias (Matth√©as, je crois, ou Matthias). Je crois que c'est Matthias. Et quand ils l'ont choisi et qu'ils l'ont ajout√© aux douze (aux onze, ce qui faisait douze), il ne fit pas une seule chose! C'est l'unique fois que son nom est mentionn√© dans les Ecritures. √áa, c'√©tait l'√©glise qui faisait son choix!

35 Maintenant ils se disaient : "C'est un brave homme." Sans aucun doute. "C'est un homme merveilleux. C'est un √©rudit. Il est intelligent. Il est instruit. C'est un brave homme. Il pourra prendre la place de Judas et √™tre un des n√ītres." Mais, savez-vous, Dieu fait parfois des- des choix qui, √† nos yeux, sont des plus stupides.

36 Maintenant, Dieu avait vu un petit Juif au nez crochu, nerveux comme tout, avec une bouche de travers [qui disait :] "J'irai là pour les arrêter tous. Je vais - Je vais les jeter en prison! Je vais le faire!" C'était là le choix de Dieu! Les autres avaient pris un érudit et un diplomate. C'est là le choix de l'église.

37 Voyez, vous ne savez pas qui se trouve là à l'autel. Vous ne savez pas qui est la personne à qui vous témoignez en prison, ou ailleurs. Il peut avoir l'air d'un boxeur, avec des oreilles détachées, les yeux écarquillés et... Mais vous ne savez pas qui c'est! Vous, tentez simplement votre chance, c'est tout; donnez-lui la Parole. C'est Dieu qui fait le choix.

38 Et Dieu a choisi ce petit Juif col√©rique... ou plut√īt, Il l'a choisi alors qu'il allait son chemin [disant] : "Je vais y aller et je les aurai! Je vais-je vais leur montrer de quoi je suis capable!" Comme cela, et Dieu le jeta simplement par terre. Dieu dit : "Voil√† mon choix", l√† m√™me!

39 Cela ne serait-il pas stupide aux yeux de l'Eglise? "Eh oui, il persécute l'Eglise. C'est un homme charnel!" Mais Dieu savait ce qu'il y avait à l'intérieur de cet homme. Voyez-vous ce que je veux dire?

40 Ainsi Paul a eu une exp√©rience. Combien croient que l'exp√©rience vient par la conversion? Certainement! Si cela n'est pas le cas, je mettrai la conversion en doute. Une conversion produit une exp√©rience! Et vous ne pouvez l'identifier maintenant √† quoi que ce soit. Parfois cela pourrait consister √† crier; cela pourrait consister √† parler en langues. Parfois, il pourrait s'agir de pleurer. Parfois, il pourrait s'agir de g√©mir. Vous ne savez pas ce que c'est, aussi n'essayez pas de l'identifier √† quelque chose, car il est prouv√© que chacun de vous est dans l'erreur l√†-dessus, vous, les m√©thodistes, vous, les baptistes, vous, les nazar√©ens, comme vous, les pentec√ītistes.

41 J'ai vu des gens crier aussi fort qu'ils le pouvaient, et qui voleraient, s'ils le pouvaient, l'or de vos dents! Oui, c'est vrai! J'ai vu des gens parler en langues comme si on d√©versait des petits pois sur une peau de vache dess√©ch√©e; et- et sinc√®rement, alors qu'ils m√Ęchent du tabac de l'autre c√īt√© de la bouche, ils vous couperaient la gorge apr√®s, s'ils le pouvaient! C'est vrai! Ainsi ces choses ont... il n'y a aucune √©vidence par laquelle vous puissiez le prouver; sinon par la seule vie que la personne m√®ne. "Vous les reconna√ģtrez √† leurs fruits."

42 Ainsi tout d√©pend de Dieu; c'est Lui qui choisit. Il rassemble les choses, c'est bien ainsi qu'il en est. Aussi, si votre vie est conforme aux fruits de la Bible, vous en avez une tr√®s bonne repr√©sentation. Si votre esprit rend t√©moignage √† Son Esprit que vous √™tes des fils et des filles de Dieu, vous √™tes... Tous les vieux d√©fauts ont disparu, tout est devenu nouveau, vous vivez dans l'amour et vous avez la paix et la gr√Ęce et ainsi de suite. ... alors vous vous rapprochez davantage du Royaume, parce que la Vie qui est en vous produit ce genre de vie. Voyez?

43 Si vous dites : "Oh, alléluia, j'ai parlé en langues! Alléluia!" Cela ne signifie rien du tout. Cela ne signifie pas la moindre chose de plus que si vous alliez là pour jouer une mélodie sur une guitare, ou quelque chose comme cela. Ça ne signifie rien du tout. Même si vous parlez en langues, même si vous criez et que vous couriez d'un bout à l'autre des allées et que vous pleuriez à chaudes larmes, au point qu'on dirait que vous pelez des oignons, cela ne signifie pas la moindre chose, rien du tout, à moins que la vie de chaque jour le confirme exactement et aille avec cela.

44 Bien, si vous faites ces choses et qu'en plus vous meniez cette vie : "Amen!" Ça, c'est très bien! C'est bien! Mais vous pouvez faire ces choses sans avoir cette Vie.

45 Ainsi donc, ni le fait de crier, ni rien de ce genre n'en est l'√©vidence. J√©sus dit : "Vous les reconna√ģtrez √† leurs fruits." Et le fruit de l'Esprit n'est pas le parler en langues. Ce n'est pas le fruit de l'Esprit. Crier n'est pas le fruit de l'Esprit. Pleurer n'est pas ce fruit de l'Esprit. Mais l'amour, la joie, la paix, la patience, la bont√©, la b√©nignit√©, la foi, la douceur, la temp√©rance, voil√† les fruits de l'Esprit. Ce sont l√† les fruits de l'Esprit. Tr√®s bien!

46 Maintenant, la raison pour laquelle nous avons ces choses, c'est parce que les gens aiment former des organisations, voyez-vous. "Eh bien, nous aurons cette chose. Dieu soit béni, tous ceux qui croient de la même manière que nous, nous prendrons ce chemin-ci! Et tous ceux qui croient comme nous, nous prendrons ce chemin-là!" Mais Dieu veut que tous prennent ce chemin-ci. (Voyez, voyez?) Tout droit en haut!

47 Maintenant Paul, après avoir eu cette expérience, pensait alors que c'était une expérience merveilleuse. Alors comment... relatons un peu cette expérience. Paul était en route vers Damas pour y arrêter certaines personnes, car l'Evangile avait été répandu par là. L'Evangile signifie "La Bonne Nouvelle". Et ainsi, ils avaient été éparpillés là et beaucoup de gens se manifestaient, pleins d'amour et de joie, aimant le Seigneur Jésus. Et l'Evangile s'était ainsi répandu là, et donc Paul reçut quelques lettres du souverain sacrificateur. Il dit : "Je vais y aller et je vais les arrêter tous."

48 Ainsi, il s'entoura d'une petite √©quipe de gardes (des gardes du temple, des soldats), et se mit en route. Pendant qu'ils marchaient sur le chemin, et que lui savait bien ce qu'il allait faire, tout √† coup, quelque chose arriva. Tout √† coup, il y eut une grande Lumi√®re devant lui; une grande Lumi√®re. Eh bien, Elle brillait donc comme le soleil. C'√©tait l√† une chose √©trange qui s'√©tait produite. La Lumi√®re brillait tellement qu'en fait il - sa vue fut presque ab√ģm√©e; et il tomba par terre. Et le- le voil√† √©tendu par terre, les yeux tourn√©s vers le haut.

49 Il y avait probablement dix ou quinze hommes avec lui. Quelqu'un parmi ces hommes avait-il vu cette Lumi√®re? Non, monsieur! C'est Paul qui La vit. Elle n'√©tait pas destin√©e √† √™tre vue par les autres. Ainsi, certaines personnes peuvent voir des choses l√† o√Ļ d'autres ne voient rien. Voyez? Ainsi, Paul vit cette Lumi√®re qui avait une telle intensit√© qu'il en fut m√™me aveugle. Il n'a pu voir pendant plusieurs jours, tellement c'√©tait une r√©alit√© pour lui. Et il n'a pu voir pendant plusieurs... Plus tard, lorsqu'il √©crivait des √©p√ģtres, ses yeux lui faisaient tellement mal √† cause de cela qu'il √©crivit en tr√®s grands caract√®res; il disait : "Voyez avec quelles grandes lettres je vous ai √©crit." Il pouvait √† peine voir.

50 Il se trouvait en prison et il avait demand√© au Seigneur de l'en gu√©rir. Et il L'a consult√© trois fois. Mais qu'a dit le Seigneur? "Ma gr√Ęce te suffit, Paul."

51 Et Paul dit : "Je me glorifierai donc de mes infirmités", car dit-il, "de peur que je ne m'enorgueillisse à cause de l'excellence de la révélation, il m'a été donné un ange du diable, une écharde dans la chair, qui me soufflette." Il allait mieux pendant un moment, et puis ça reprenait. "Souffleter" signifie frapper "coup sur coup" Comme un navire sur la mer, vous savez; il est souffleté par les vagues; voyez-vous, c'est coup sur coup. Et il pouvait-Pouvait être en bonne santé, mais ensuite faire des rechutes; ensuite il allait mieux, et il rechutait encore. Il disait : "Seigneur, que se passe-t-il? Tu ne m'enlèves donc pas cela?"

52 Il lui r√©pondit : "Ma gr√Ęce te suffit, Paul; continue tout simplement." Cela continuait...

53 Il a dit : "Maintenant, si cela... si j'étais vraiment parfait et que tout était parfait, dit-il, alors pendant que je serais en train de prospérer, oh, je deviendrais enflé d'orgueil et je dirais : Voyez-vous, je n'ai aucun problème! Le Seigneur prend soin de moi, frère, alléluia!" Alors, vous deviendrez juste à vos propres yeux. Voyez?

54 Dieu doit vous donner un petit quelque chose de temps en temps, pour vous humilier un peu pendant un temps, vous savez. C'est vrai, comme pour vous amener un peu à comprendre que c'est Lui le Patron! Oh, n'est-il pas merveilleux? Oui, monsieur, c'est vraiment glorieux!

55 Ainsi donc, il... Paul, ensuite, immédiatement après avoir eu cette grande expérience...

56 Si donc c'était quelqu'un de nos jours, il aurait dit : "Oh ! Dieu soit béni, alléluia! Mon vieux, le Seigneur a fait quelque chose pour moi! Gloire à Dieu!" Mais ce n'était pas le cas pour Paul qui était un érudit de la Bible.

57 Il faut que cette exp√©rience s'accorde avec la Parole de Dieu. Oui, monsieur! Si ce n'est pas enti√®rement rattach√© √† la Bible... Il ne suffit pas de regarder juste √† un endroit et dire : "Oh, oui, voici - voici o√Ļ √ßa se trouve exactement. Dieu soit b√©ni, je l'ai!" (Eh oui.) Ce n'est pas de cette mani√®re que Dieu le donne.

58 Il faut que ce soit la Bible tout entière, l'ensemble. Car vous pouvez... des incroyants utilisent cette Bible comme argument dans leurs discussions. Mais ils prendront un petit passage de l'Ecriture par ici, puis iront ailleurs pour en prendre un autre petit par là, et ils essaieront de les relier alors qu'il s'agit de deux sujets tout à fait différents. Ainsi vous devez faire en sorte que chaque Ecriture s'accorde avec une autre Ecriture.

59 C'est comme disait Esa√Įe, au chapitre 28 : "√áa doit √™tre ligne sur ligne, ligne sur ligne, un peu ici, un peu l√†. Retenez fermement ce qui est bon!" Voyez-vous, voil√† comment Cela vient : ligne sur ligne sur ligne, Parole sur Parole, Ecriture sur Ecriture. Le tout doit pouvoir √™tre mis ensemble. Voil√† pourquoi je pense que dans ces le√ßons, telles que nous les avons maintenant, c'est une grande chose pour l'√©glise, parce que cela les am√®ne au point o√Ļ tous les passages de l'Ecriture s'accordent ensemble. Et notre exp√©rience doit s'accorder avec ces Ecritures. Oh, √©coutez ceci! Si ce n'est pas le cas, alors c'est faux!

60 Et comment des années durant j'ai évolué, sans savoir ce qu'était cette Lumière qui jeta Paul à terre. Alors que les gens de l'extérieur, avec les Ecritures... les gens, les prédicateurs ont essayé de me dire : "C'est du diable! Eh bien, tu seras un diseur de bonne aventure! Tu seras un spirite! Ne joue pas avec cela, Billy! Il y a quelque chose de faux là-dedans. Ne fais pas cela, mon gars! C'est faux! C'est le diable. Eh bien, mon gars, tu seras un vrai médium! Tu seras un spirite si tu fais cela! Oh, tout cela est du diable! C'est - c'est gauche!"

61 Mais lorsque... Je ne voulais pas prêcher ça. Mais c'était de même sur le chemin de Damas; Paul ne voulait pas prêcher cela. Ainsi a-t-il recherché si c'était juste ou pas. Il est donc allé en Arabie pour trois ans et a étudié les Ecritures. Ah! quand il en est revenu, il disait : "Maintenant, essayez de me l'enlever!"

62 Il savait qu'il devait faire face aux Pharisiens. Il devait faire face aux Sadducéens. Il devait affronter le monde, et le monde des Gentils. Et ainsi Paul... Cette Bible a été écrite... Ce Livre des Hébreux a été écrit dans ce but. Il secoue ces Hébreux et il prend l'Ancien Testament et montre Cela ici dans le Nouveau Testament. "Voici Dieu, dit-il, on Le voit chez- chez tous les prophètes et tout." Il commence là au commencement, au premier chapitre que nous avions : "Car Dieu, autrefois (jadis) a, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes." Voilà comment Dieu apportait Son Message; confirmé par l'Urim Thummim. "Mais en ce jour, Il nous a parlé par Son Fils, Jésus-Christ." Confirmé par Sa Bible. Voilà.

63 Ainsi ces expériences au sujet desquelles le monde dit : "Oh, c'est quelque chose de mental. Certainement que personne..." Lorsque cet Ange est apparu, cette Lumière, là, à la rivière, quand je prêchais ma première série de réunions de réveil, ici au coin de la rue et que nous étions en train de baptiser tous ces gens... Je crois, Frère Fleeman, peut-être que vous étiez là ainsi que les... Je ne sais pas si vous étiez ici à ce moment-là ou pas. Combien ici étaient présents, lorsque la - lorsque la Lumière est apparue au-dessus de la rivière? Y a-t-il des anciens ici? Oui, quelques-uns, quand la Lumière était là-bas, au-dessus de la rivière.

64 Et les gens disaient : "Ce n'était qu'une illusion d'optique." Beaucoup d'entre nous étaient là, observant la Chose, et Elle descendit là. Et ensuite, des années plus tard, Dieu L'a confirmée par l'oeil mécanique d'un appareil photographique. C'est vrai!

65 Eh bien, est-ce - est-ce de la fiction? Est-ce quelque chose qui- qui...? Non, monsieur! Nous tirons cela d'ici même, de la Bible pour vous montrer que C'est le même Seigneur Jésus. Il fait la même chose. Ses oeuvres sont les mêmes. Sa puissance est la même.

66 Regardez, dimanche pass√©, j'√©tais l√† dans mon lit, je n'avais jamais vu cet homme de ma vie; je suis sorti et j'ai dit : "Il y a un homme au Tabernacle, avec des cheveux gris ou plut√īt noirs, grisonnants. Il est aveugle et ne sait pas marcher, il est dans un fauteuil roulant. Un homme aux cheveux noirs, l'a envoy√©, c'est un m√©decin, le docteur Ackermann, un homme catholique aux cheveux noirs. J'ai vu cet homme assis juste l√†, puis AINSI DIT LE SEIGNEUR, il s'est lev√© et est sorti en marchant, ayant recouvr√© la vue et tout le reste!" Qu'est-ce qui a fait cela? C'est le m√™me Ange qui est ici! Le m√™me Qui jeta Paul √† terre sur le chemin de Damas, vit dans Son Eglise et dans Son peuple aujourd'hui. C'est l'Ecriture qui s'accorde avec l'Ecriture. Voil√† comment cela doit √™tre.

67 Oh, nous avons des ti√®des! Nous aborderons cela dans un instant. Oh, nous avons quelque chose de profond devant nous, si seulement nous pouvons y p√©n√©trer, aujourd'hui et ce soir! Maintenant on ne fait que commencer √† p√©n√©trer dans les eaux profondes, o√Ļ on...

68 Vous savez, lorsque j'√©tais un petit gar√ßon, il y avait un petit √©tang derri√®re la maison, o√Ļ j'avais l'habitude d'aller. Et nous tous, les petits enfants, nous nous y rendions nus; nous √©tions petits, √Ęg√©s d'environ six ou sept ans. Et nous... L'eau √©tait √† peu pr√®s profonde comme ceci. Ce n'√©tait pas plus qu'un bourbier de pourceaux. Et j'avais l√† une caisse √† savon. Et je montrais que je savais plonger; je pin√ßai mon nez et plouf! Je me jetai comme cela. Et mon petit ventre frappa la boue, vous savez, et celle-ci vola dans tous les sens. Je disais √† mon papa que je savais nager.

69 Un jour, il m'a amené là-derrière et a dit : "Je veux te voir nager." Et j'ai sauté de là; vous savez, j'ai enlevé mes vêtements dans un petit fourré de caroubier et suis descendu en courant et je me suis jeté dans l'eau. Et je me suis mis à barboter dans la boue, qui volait dans tous les sens; papa, lui, était assis sur un ponceau. Il était assis là et m'a regardé pendant quelques minutes; il dit : "Sors de cet étang, lave-toi et rentre à la maison!" Voyez?

70 Eh bien, voil√† √† peu pr√®s ce qu'il en est de certains d'entre nous qui nous disons chr√©tiens : nous faisons le crawl dans la boue, c'est vrai. Aussi longtemps que vous √™tes ancr√©s : "Je suis m√©thodiste. Je suis pentec√ītiste. Je suis presbyt√©rien. J'ai une √©vidence. Je L'ai." Vous faites du crawl dans la boue!

71 Un jour, j'étais avec mon oncle, et je continuais à dire... Il avait à peu près quinze ou seize ans. Nous nous trouvions à la rivière. Je disais: "Oncle Art, je sais nager." J'étais assis à l'arrière de la barque, vous savez, je me sentais bien et en sécurité. Il prit simplement la rame et me poussa hors de la barque, dans une eau d'environ trois mètres de profondeur, alors, c'était différent! Vous n'avez jamais entendu de votre vie tous ces bruits des éclaboussures et des cris.

72 Un jour, on vous jettera au large; et alors il vaudra mieux savoir o√Ļ vous vous tenez. Oui, c'est vrai. Si vous Le connaissez, vous vous sentirez... Vous ferez vraiment mieux de Le conna√ģtre! C'est vrai. Mais maintenant, nous p√©n√©trons dans des eaux profondes. Des eaux profondes o√Ļ vous vous noierez si vous - si vous n'√™tes pas un bon Chr√©tien bien engraiss√©!

73 Observez la Parole! Paul trouva d'abord que... Il est retourné dans l'Ancien Testament et il a trouvé ceci. Il a vécu son expérience de façon nette... "Maintenant, qu'était-ce donc ce qui m'a jeté à terre?"

74 C'était une Lumière, une grande Lumière qui se tenait là, resplendissant comme le soleil; Elle se tenait devant lui et Il disait : "Saul, Saul, pourquoi Me persécutes-tu?"

75 Il dit : "Seigneur, qui es-tu, Toi que je persécute?"

76 Et Il lui dit : "Je suis Jésus!"

77 "Je pensais qu'Il √©tait un- un homme aux mains couvertes de cicatrices; dont on dit qu'Il appara√ģt maintenant dans des r√©unions, avec des marques de clous dans les mains et sur la t√™te." Non, non, pas ce corps-l√†, pas dans ce corps-l√†! Voyez?

78 Maintenant, Il est une Lumière. Saul... Lorsqu'Il était ici sur terre, Il disait : "Je viens de Dieu. Je retourne à Dieu."

79 Il √©tait cet Ange Qui dans cette Lumi√®re conduisait les enfants d'Isra√ęl √† travers le d√©sert. Il √©tait retourn√© √† cette m√™me Lumi√®re, et Paul a vu Cela dans le Nouveau Testament. Il a dit : "Je suis J√©sus, l'Ange de l'Alliance."

80 Et Il est devenu chair pour nous racheter. Il a pris, non pas la forme des Anges, nous L'avons vu dans les chapitres pr√©c√©dents, nous - notre √©tude. Il n'a jamais pris la nature des anges, mais Il √©tait la Semence d'Abraham, afin qu'Il puisse Se faire conna√ģtre; et que l'homme puisse voir Dieu. Amen! Maintenant, Il dit : "Je retournerai √† Cela."

81 Et lorsque Paul a vu Cela, il a dit : "Certainement que c'était Lui. C'était Lui!"

82 Pierre a eu une exp√©rience, un soir, pendant qu'il √©tait en train de prier. Cette m√™me Lumi√®re entra dans le b√Ętiment, ouvrit les portes devant lui; celui-ci sortit dans la rue. Et Pierre s'imaginait qu'il r√™vait, il √©tait tellement oint. Il ignorait ce qui s'√©tait pass√©. Il a dit : "Est-ce que je viens de me r√©veiller? Mais voil√† que je me retrouve ici dans la rue!"

83 Et il s'est rendu chez Jean-Marc. Et une jeune fille, une petite demoiselle qui √©tait l√† a ouvert la porte... Il y avait l√† une r√©union de pri√®re. Quelqu'un frappait √† la porte! Elle ouvrit la porte et "oh, dit-elle, Pierre est ici au moment o√Ļ nous parlons! Vous √™tes en train de prier pour qu'il sorte de la prison; le Seigneur l'a d√©livr√©!"

84 "Oh! dirent-ils, allons donc! oh, Seigneur, délivre-le!"

85 "Eh bien, dit-elle, il est là à la porte, en train de frapper!" Pierre continuait simplement de frapper à coups redoublés : "Faites-moi entrer!"

86 "Oh, dit-elle, c'est Pierre!" En ce temps-l√†, il y avait... (et on a encore cela) une petite barre qu'on tire, un petit clapet qu'on soul√®ve pour regarder dehors, voyez-vous. Avant de laisser entrer son h√īte, il vous faut savoir qui frappe √† votre porte; car il y avait des voleurs, et si vous ouvriez la porte, ils pourraient vous tuer.

87 Elle ouvrit donc la porte. Elle dit : "C'est Pierre!"

88 Ils dirent : "Oh ! oh ! la la! il est mort! C'est son ange qui se tient là! Voyez? Il est entré dans son corps glorifié", vous savez, cette théophanie.

89 Vous souvenez-vous comment nous l'avons abordé, ce gros diamant, et comment il reflétait la lumière et comment elle se reflétait là-dedans. "Le... Si ce tabernacle terrestre est détruit, nous en avons un qui nous attend déjà!" Et ils pensaient que Pierre était déjà mort, que ce vieux corps était tombé et qu'ils l'enterreraient dans quelques jours, qu'il était entré dans son ange ou dans son... glori - non pas son corps glorifié, mais dans sa théophanie, le corps qui est déjà préparé, qui ne pourrait vous serrer la main. Il n'a point de mains que l'on peut serrer comme ceci. Mais il est à l'image de l'homme.

90 Il s'était rendu là et il frappait à la porte. Elle a dit : "Non, c'est Pierre! Il se tient là!" Il a ouvert la porte et est entré, et il était là! Eh bien, Pierre avait été délivré par cette Lumière.

91 Maintenant, de la même manière que cette... primitive... que Paul dans l'église primitive a vu la Lumière de Dieu qui brilla sur lui, de même, la même Chose est descendue! Or les gens peuvent déclarer n'importe quoi, cela ne rend pas la chose vraie pour autant. Mais lorsque Dieu confirme quelque chose, ce sont les résultats qui confirment Cela. Ensuite, l'appareil photographique Le confirme. Et tout ce que nous... ce que le Seigneur a fait, il a été prouvé absolument et de manière infaillible que c'était Dieu : par les Ecritures, par Ses oeuvres, par l'expérience; mais les gens ne veulent pas écouter.

92 Regardez ici dans ce tabernacle! Maintenant, souvenez-vous, vous le savez bien, nous ne recherchons pas les foules. De toute mani√®re, nous n'avons pas de place o√Ļ les mettre. Mais voyez, une r√©union de ce genre, o√Ļ nous nous sommes r√©unis pour cette Chose, devrait attirer les Falls cities. Mais ils sont morts! Ils sont absolument morts! Ils ont des yeux mais ils ne voient pas. Vous dites : "Vous... Eh bien, Fr√®re Branham, pourquoi ne vont-ils pas chez un m√©decin pour se faire soigner les yeux?" Il ne peut pas soigner ce genre de vue l√†!

93 Jésus disait : "Si vous M'aviez connu, vous auriez connu Mon jour!" Il disait : "Vous, pharisiens aveugles, vous savez discerner les signes du temps, l'aspect des cieux, mais vous ne pouvez discerner les signes du temps."

94 Cela vous passe-t-il par-dessus la t√™te? Ecoutez! Regardez les signes au milieu desquels nous vivons! Maintenant, ceci n'est pas juste un... Moi-m√™me je ne suis qu'un homme, quant √† √™tre pr√©dicateur, n'en parlons m√™me pas. Je n'ai pas eu d'instruction, celle que le monde consid√®re comme digne d'un pr√©dicateur. Et nous sommes simplement des gens pauvres; voyez le b√Ętiment dans lequel nous nous trouvons. Consid√©rez les cath√©drales ce matin. Mais regardez o√Ļ Dieu se trouve! C'est ce qui importe!

95 Ainsi Moab se trouvait l√† dans toute sa splendeur et toute sa beaut√©. Isra√ęl par contre √©tait dans des tentes. Mais o√Ļ se trouvait Dieu? Il y avait l√† une bande de petits saints exalt√©s faisant tout ce qu'il y avait de faux. Mais Balaam, leur - leur √©v√™que manqua de voir ce Rocher frapp√© et ce Serpent d'Airain, cette Colonne de Feu. Il √©tait aveugle, il ne pouvait voir Cela. Il disait : "Ils ne font qu'imaginer Cela." Mais Il √©tait l√†!

96 Dieu soit b√©ni, oh, Il est ici! Dieu est ici! Et Il fait la m√™me chose qu'Il a d√©j√† faite! Et Il est... Nous allons... Nous faisons concorder les Ecritures les unes avec les autres. Dieu ne S'est jamais repr√©sent√© par une chose grandiose sur terre, mais Il a toujours habit√© parmi les gens ordinaires et humbles. Et Le voici ce matin, faisant la m√™me chose. L'Ecriture le prouve. L'appareil photographique le prouve. Maintenant, cela... la raison pour laquelle je me suis r√©f√©r√© √† cette photo, ce n'est pas parce que j'y figure personnellement. Je ne suis pas - je ne suis qu'un p√©cheur sauv√© par gr√Ęce, tout comme vous. Mais ce que j'essaie de dire est que Sa Pr√©sence est au milieu de nous. Voil√† la chose principale! Eh bien, supposons qu'Il ait fait de moi un- un Elis√©e incarn√© et que vous n'ayez pas eu la foi pour croire cela, cela ne vous ferait jamais du bien : "Il est venu chez les Siens, et les Siens ne L'ont pas re√ßu."

97 Voil√† pourquoi aujourd'hui, ici dans cette ville... Eh bien, je peux commencer un r√©veil ici, dans un grand b√Ętiment ou quelque chose de semblable, vous n'aurez jamais beaucoup de gens qui y croient. Ils n'y croiront tout simplement pas. Ils ne le peuvent pas. Leur jour est pass√©.

98 La m√™me le√ßon de ce matin gagnerait en Afrique probablement dix mille, au moins dix mille √Ęmes √† Christ; par contre, il peut y avoir un p√©cheur assis ici ce matin ou quelqu'un d'autre, un r√©trograde... Presque tous ont simplement √©t√© pris, d'un bout √† l'autre, au point qu'il n'en reste plus. C'est tout. Mais ce que nous essayons de dire est que chaque Ecriture doit s'accorder avec les autres passages de l'Ecriture.

99 Maintenant, peu importe combien l'expérience est grande, si elle ne peut s'accorder avec les Ecritures, elle est fausse; l'Urim Thummim. Peu importe combien le prophète était bon, s'il parlait et que les Lumières ne brillaient sur l'Urim Thummim, c'était faux. Peu importe combien le songe paraissait bon, s'il ne brillait pas sur l'Urim Thummim, il était faux. Lorsque ce sacerdoce-là a pris fin, Dieu a établi Sa Bible. Paul disait : "Si un ange du Ciel venait (Galates 1.8) annoncer un autre Evangile que celui qui vous a déjà été prêché, qu'il soit anathème!"

100 L'Ange céleste, Lequel était Dieu Lui-même, a dit à Jean le Révélateur : "Moi Jésus, J'ai envoyé Mon ange pour attester, ou pour montrer ces choses." Il dit : "Si quelqu'un Y ajoute une parole ou En retranche une Parole, il sera aussi retranché du Livre de Vie." Elle est là, la Bible!

101 Voilà pourquoi ces expériences et ces choses qui sont en train de se produire ici parmi nous seraient fausses, si elles n'étaient pas confirmées par la Parole de Dieu; peu importe ce qui aurait lieu, ce serait faux. Ainsi, du point des Ecritures, c'est absolument la Vérité. Oh, je suis tellement heureux d'être membre du grand Corps de Christ!

102 Maintenant, allons-y, maintenant nous en arrivons √† la le√ßon. Nous nous √©tions donc arr√™t√©s l√† o√Ļ Paul disait : "Puisque nous sommes environn√©s maintenant..." Maintenant, excusez-moi. C'est... Je citais le chapitre 12. Je l'ai lu, mais je ne l'ai pas √©tudi√©. J'ai...

103 Le Fr√®re Norman qui s√©journe l√† chez moi, il sait que ce n'est qu'hier que je suis rentr√©, et les fr√®res l√†-bas savent que je viens de rentrer. La seule occasion o√Ļ j'ai pu lire le passage de l'Ecriture en question, c'est quand j'√©tais assis ici, il y a quelques minutes. C'est vrai; je ne l'ai pas √©tudi√©. J'attends simplement que le Saint-Esprit r√©v√®le cela exactement comme Il le veut. Il sait o√Ļ en- en est la personne qui doit recevoir Cela. Si donc j'ai arr√™t√© quelque chose dans ma t√™te, que je vais dire, alors c'est faux. Mais si je Le laisse simplement faire cela, Il am√®nera la Chose directement l√† o√Ļ √áa doit aller. Voyez? "Ne vous inqui√©tez pas de ce que vous direz, car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est votre P√®re qui demeure en vous. C'est Lui Qui parle!"

104 Maintenant, au dernier chapitre, au chapitre précédent, nous avons entendu : "Comment échapperons-nous si nous négligeons ce grand salut, qui nous a d'abord été prêché par le Seigneur Jésus, par Lui et par ceux qui L'ont entendu." Les mêmes choses que Jésus faisait pour montrer... Ces mêmes choses, pareillement arrivent ici; le même Ange de Dieu, les mêmes oeuvres, la même évidence, la même chose en tout, les mêmes choses sur toute la ligne : le même Evangile, conforme à la Parole. Si cela a été enseigné par le Seigneur, confirmé ensuite par Ses disciples, ce que nous avons entendu, Paul faisant de même, comment échapperons-nous, si nous négligeons un si grand salut?...

105 Eh bien, Paul disait cela √† son auditoire h√©breu. Et ils n'avaient pas d'enregistreurs comme nous en avons ici aujourd'hui, mais ils avaient des scribes qui √©taient assis l√†, transcrivant cela exactement au moment m√™me o√Ļ Paul pr√™chait cela. Et voil√† ce que nous avons ici m√™me. Nous enregistrons Cela avec des enregistreurs, et ces bandes parcourent le monde entier, voyez-vous, pour montrer que c'est la V√©rit√©. Notre religion n'est pas vaine, c'est r√©ellement J√©sus-Christ ressuscit√©; c'est la m√™me chose. Nous ne devons donc pas n√©gliger Cela!

106 Bon, ne sortez pas de l'√©glise aujourd'hui en disant : "Eh bien, √ßa me fait plut√īt plaisir d'aller l√†-bas. J'aime les chants, et les gens sont aimables dans cette vieille petite √©glise!" Ne faites pas cela!

107 Mon frère, que votre coeur s'enflamme, et dites : "Voilà, je dois faire quelque chose à ce sujet, il faut que je sorte pour voir si je puis conduire quelqu'un au salut!"

108 Et n'allez pas dire : "Dieu soit béni, si vous ne vous repentez pas, vous périrez!" Non, allez-y doucement. Soyez aussi prudent qu'un serpent, aussi simple qu'une colombe. Voyez-vous, c'est comme cela qu'il faut procéder. Aborder la personne; s'il fait l'élevage de poulets, parlez-lui des poulets pendant un moment. Voyez? Et alors, la chose suivante, vous savez, vous parlerez du Seigneur. Si c'est un fermier, parlez-lui de sa ferme.

109 S'il vend des automobiles, parlez-lui un instant de ses automobiles. "Quelles belles voitures vous avez!", et ainsi de suite. Voyez?

110 Jusqu'√† ce que vous captiez l'Esprit, au moment o√Ļ le P√®re dira : "Maintenant le moment est venu de l'aborder au sujet de son √Ęme."

111 Vous pouvez déballer cela, voyez-vous. "Voilà une belle auto! Vous savez, aujourd'hui le transport s'est beaucoup développé. Oh, comme les nations se sont rapprochées! Et les villes de nos nations sont plus proches. Les amis et les mères peuvent se rendre visite. Vous savez, c'est une chose merveilleuse d'avoir des automobiles comme vous en vendez!"

112 "Ah! oui, c'est certainement merveilleux, oui, oui!" (Vous savez, en tirant sur son cigare ou n'importe quoi d'autre...) "Oui, ce- ce sont de bonnes voitures."

113 "Avez-vous jamais songé à ce que les gens des temps anciens auraient pensé s'ils avaient vu quelque chose de pareil?" Continuez simplement comme cela, vous savez.

114 Après un moment, dites : Ah, ouais, ouais, c'est bien vrai! Vous savez, encore une chose que cela permet, ça permet le déplacement comme nous en avons lors... comme lors des réunions de réveil. Les gens peuvent traverser rapidement le pays pour aller à un réveil!" Voyez-vous, ainsi vous ouvrez continuellement le chemin, vous savez.

115 Maintenant, si vous sentez que quelque chose bloque le chemin, arr√™tez-vous aussit√īt et allez dans l'autre sens. Comme disait un m√©decin l√†-bas √† Phoenix, il disait : "Seigneur, remplis ma bouche de bonnes paroles et ensuite, pousse-moi du coude quand j'en ai dit assez." Voyez? "Pousse-moi du coude quand j'en ai dit assez."

116 Bien, maintenant remarquez, nous allons commencer au chapitre quinze... ou plut√īt au verset quinze du chapitre 3, attentivement maintenant : Pendant qu'il est dit : Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme lors de la r√©volte.

117 Maintenant écoutez Paul parler ici. Il est donc dit : "Aujourd'hui... si longtemps après..." Nous allons y entrer dans un instant, ce "aujourd'hui, si longtemps..." Cela vient dans le prochain chapitre : "Si longtemps après." ... Il est dit : Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs, comme au jour de la révolte (Lorsqu'ils irritèrent Dieu.)

118 Maintenant lisons le verset suivant : Car quelques-uns apr√®s L'avoir entendu se r√©volt√®rent... (De quoi parle-t-il donc? de l'Evangile) ... Mais pas tous ceux qui sont sortis d'Egypte par Mo√Įse. Et contre qui Dieu fut-il irrit√© pendant quarante ans, sinon contre ceux qui p√©chaient, et dont les cadavres tomb√®rent dans le d√©sert? (Arr√™tons-nous ici une minute.)

119 La r√©volte - lorsqu'ils se r√©volt√®rent. Que fit donc Dieu? Maintenant, Paul essaie de parler. Qu'est-ce qui les a conduits hors d'Egypte? Etait-ce Mo√Įse? - Non! Mo√Įse √©tait un instrument de chair.

120 Ici maintenant, nous avons un arrière-plan. Or, nous devons nous mettre en ordre. Lorsque nous atteindrons ce point-ci dans quelques minutes, vous- vous le verrez!

121 Bien, Dieu avait donn√© √† Son peuple un repos pr√©caire. Ils se trouvaient l√†-bas, en Egypte. Ils n'√©taient pas dans la position qui √©tait la leur. Ils √©taient hors de leur patrie. Ils √©taient √©trangers et p√®lerins, et Dieu allait les conduire de cet endroit o√Ļ ils vivaient en - en Egypte, vers la patrie.

122 C'est un type d'aujourd'hui; nous sommes instables. Le séjour ici n'est pas long; de petits garçons aux mains potelées jouent aux billes, des petites filles jouent à la poupée, et ensuite, vous savez, on a des cheveux gris et on est tout ridé. Ici, il y a quelque chose qui ne va pas, ici ce n'est pas notre demeure. Nous nous trouvons à l'endroit qu'il ne fallait pas. C'est pourquoi nous disons que nous sommes pèlerins et étrangers. Quelque chose s'est passé.

123 Ce matin au bureau, une petite dame racontait comment les gens se moquaient parfois d'elle. Je lui ai dit : "Mais, ma chère soeur, vous ne faites pas partie de ces gens-là." Nous sommes un peuple différent.

124 Ma fillette disait : "Papa, telles et telles filles ont fait telle et telle chose... qu'elles ont faites."

125 Je dis : "Mais, regarde, ma chérie..." Elles avaient de ces disques d'Elvis Presley. Je dis : "Je n'en voudrais pas dans ma maison."

126 Elle disait : "Mais, papa, ce sont de gentilles petites filles."

127 Je dis : "Il se peut qu'elles le soient; je n'ai là rien contre; mais il y a un fait : nous sommes différents! Nous sommes différents. Non pas que nous voulions être différents, mais l'Esprit qui est en nous est sorti de cela. Tu appartiens à un autre monde."

128 Quand je vais en Afrique, je- je- je ne peux pas m'adapter à leur- leur- leur mode de vie. Ils ne portent pas de vêtements, ils sont nus. Et ils ramassent quelque chose de pourri, contenant des asticots, ils le mangent quand même; cela leur est égal. Voyez-vous, je- je... ce- ce..., c'est autre chose.

129 Vous savez, autrefois, nous étions tous ainsi. Mais la civilisation nous a élevés et nous a rendus différents. Et la conversion a multiplié cela des millions de fois. Nous ne voulons plus des choses pourries du monde. Christ a fait de nous des Chrétiens; tout comme la civilisation nous a rendus propres. Et remarquez, ce n'est pas seulement cela, mais nous confessons que nous sommes pèlerins et étrangers. Nous ne sommes pas du monde. Alors, on ne veut rien avoir à faire avec le monde. Et ces choses sont passées.

130 Bien, Isra√ęl se trouvait l√†-bas, en Egypte; ils n'√©taient pas des Egyptiens. Egyptiens... c'√©tait un d√©shonneur pour un Egyptien de toucher une brebis de ses mains, et Isra√ęl √©tait constitu√© de bergers de brebis. Comme cela a d√Ľ toucher Mo√Įse, malgr√© toute la honte pour un Egyptien d'√™tre √©leveur de troupeaux! Avez-vous remarqu√© ce que le Pharaon avait dit √† Joseph et aux autres? "C'est une abomination!" Il disait : "Ton peuple, ce sont des bergers de brebis." Et m√™me, un Egyptien ne pouvait m√™me pas toucher de la main un berger de brebis. C'√©tait des gens diff√©rents.

131 Ainsi en est-il aujourd'hui du Chr√©tien. Quand il est n√© de nouveau, ce n'est pas... c'est pour lui une souillure que de fr√©quenter les lieux o√Ļ les gens boivent et racontent des plaisanteries malsaines, et o√Ļ il y a des femmes nues et toute... Ce- ce, c'est de la souillure. Mais, oh! b√©ni soit le Seigneur! Nous sommes des p√®lerins ici! Nous sommes √©trangers ici! L'esprit a √©t√© converti, et nous attendons une Cit√© o√Ļ les femmes ne portent pas des shorts. Nous attendons une Cit√© o√Ļ il n'y a pas de cabarets o√Ļ l'on prend de la bi√®re. Nous attendons une Cit√© o√Ļ demeure la justice. Nous sommes donc des p√®lerins.

132 Ainsi, Dieu est descendu dans un grand faisceau de feu, comme un halo; Il est descendu majestueusement dans un buisson et a commenc√© √† Se r√©v√©ler √† Mo√Įse, premi√®rement. Mo√Įse disait... vous savez la le√ßon que nous avons eue l'autre soir; comment lorsque J√©sus √©tait ici sur terre, Il a dit : "Eh bien, avant que Mo√Įse f√Ľt, JE SUIS." C'√©tait J√©sus dans le buisson ardent, dans la Colonne de Feu. C'est J√©sus aujourd'hui, le m√™me! Et Il S'est r√©v√©l√© dans une Colonne de Feu, et Mo√Įse eut une exp√©rience. Il descend en Egypte, il pr√™che l'Evangile (la Bonne Nouvelle), et les signes et les prodiges l'accompagnent. Comprenez-vous cela? C'est la m√™me chose aujourd'hui!

133 Pas seulement cela, mais lorsque les Hébreux sortirent, ils marchaient dans la Lumière, ils étaient conduits par la même Colonne de Feu. Et la Bible dit : "Ne tentez point Dieu!"

134 Ecoutez ceci, laissez-moi le lire : Pendant qu'il est dit : Aujourd'hui, si vous entendez Sa Voix, n'endurcissez pas votre coeur... (Sa Voix qui parle à votre coeur) ... comme lors de la révolte. Lorsqu'ils se révoltèrent contre Lui. Ecoutez : Car quelques-uns après L'avoir entendu se révoltèrent...

135 Combien savent que les Isra√©lites se r√©volt√®rent contre Dieu par leur incr√©dulit√©? Ils murmuraient. Ils... compl√®tement... Dieu marchait r√©ellement au milieu d'eux et... Quand ils sont sortis... aussit√īt, ils eurent des ennuis. Voil√† que cette Colonne de Feu √©tait au-dessus d'eux. Je ne sais pas si eux tous La voyaient. Mo√Įse du moins La voyait; Elle √©tait au-dessus d'eux et ils La voyaient. Lorsqu'ils sont descendus... Supposons qu'ils ne L'eussent pas vue. Je ne sais pas s'ils La voyaient, Elle allait au-devant d'eux; la Bible dit qu'Elle √©tait l√†.

136 Il est dit : "L'étoile allait devant les mages." Personne ne L'a vue, excepté les mages. Elle est passée au-dessus de chaque observatoire. On déterminait le temps à partir des étoiles. Personne ne l'a vue, excepté les mages. Il leur était donné de la voir et les mages étaient ceux pour qui l'Etoile était envoyée.

137 Et la Colonne de Feu a √©t√© envoy√©e √† Mo√Įse, et Mo√Įse √©tait envoy√© aux enfants d'Isra√ęl. Et ils √©taient cens√©s suivre Mo√Įse. Ils pouvaient voir Mo√Įse, et Mo√Įse voyait la Lumi√®re. Les voil√† qui partaient, ceux qui croyaient. Et apr√®s √™tre sortis, ils arriv√®rent √† la Mer Rouge. Et tout ce qu'ils... ils n'avaient jamais vu s'accomplir des signes miraculeux ni d'autres choses tant qu'ils √©taient encore l√†-bas dans le - dans le vieux pays d'Egypte. Mais lorsqu'ils en sont sortis, lors de leur voyage (ils venaient d'√™tre convertis et conduits hors du pays), alors la chose suivante qui arriva, vous savez c'est qu'ils ont eu des ennuis.

138 Dieu aime vous amener dans les difficultés. Il aime envoyer des difficultés, pour voir ce que vous ferez à ce sujet. Ainsi, il ferma tout simplement la Mer Rouge, et la chose suivante qu'Il a faite, vous savez, Il les a conduits tout droit vers cet endroit, puis Il envoya Pharaon à leurs trousses! Voyez-vous comment Dieu aime faire les choses. Il aime manifester Sa puissance et Son amour. Il est Dieu, et Il aime bien vous montrer qui Il est. Amen! Et la difficulté est qu'aujourd'hui, les gens disent : "Oh, ces jours-là sont passés!" Non! Comment Dieu peut-il Se manifester, lorsqu'on vous enseigne de telles histoires? Mais Dieu aime Se manifester.

139 Voici venir les enfants d'Isra√ęl, marchant dans la Lumi√®re, Mo√Įse allant devant eux. Voil√† o√Ļ ils en √©taient. "Allons-y! Voici le chemin. Dieu appelle; nous sortons; nous allons √† la Terre Promise! Oh, all√©luia!" Les voil√† donc tous, criant et sautant, et passant un bon moment, vous savez? Et la chose suivante, vous savez, ils ont regard√© en arri√®re et ont demand√© : "Oh, c'est quoi, cette poussi√®re-l√†?"

140 L'un d'eux a gravi une colline et a dit : "Oh! oh, hélas! hélas! C'est l'armée de Pharaon!"

141 Dieu dit : "De quoi avez-vous si peur? N'avez-vous pas cru ce que J'ai fait là-bas? De quoi vous inquiétez-vous tant? Pourquoi Me mettez-vous en colère?"

142 Lorsqu'ils sont arriv√©s l√†, Mo√Įse est parti et a interc√©d√© aupr√®s de Dieu. Dieu ouvrit simplement la Mer Rouge et ils La travers√®rent; l'ennemi y fut englouti. Voil√† comment Dieu fait les choses. N'ayez pas peur! Ne soyez pas tout excit√©s! Ne vous agitez pas! Vous irritez Dieu.

143 Que fit-il ensuite? C'√©tait un peu comme ceci : "Eh bien, nous avons eu une grande √©preuve; Dieu soit b√©ni, nous l'avons surmont√©e! On n'en aura plus. Nous sommes en route vers la Terre Promise!" Et Il les a conduits directement dans le d√©sert o√Ļ il n'y a pas d'eau. Voyez? Pouvez-vous vous imaginer cela? Dieu avec Son- avec son peuple sanctifi√© et saint, les a conduits directement dans ce pi√®ge, puis les a tir√©s de ce pi√®ge et les a conduits carr√©ment l√† o√Ļ il n'y a pas d'eau; alors qu'Il aurait pu les conduire par un chemin o√Ļ il y avait de l'eau. Eh bien, Il aurait pu cr√©er une rivi√®re tout le long du chemin, s'Il l'avait voulu. Il aurait pu faire en sorte que chaque montagne √©clate de joie, faisant jaillir de l'eau √† quinze m√®tres de hauteur, s'Il l'avait voulu. Certainement qu'Il pouvait le faire. Mais s'Il avait fait cela, √ß'aurait √©t√© trop facile. Oh, la, la! B√©ni soit le Nom du Seigneur!

144 "Pourquoi Dieu a-t-Il permis que ceci arrive, Frère Branham? Pourquoi Dieu a-t-Il...? Dieu fait ces choses. Laissez-le tranquille, et vous, continuez simplement à marcher! Cela regarde Dieu. Les pas des justes sont dirigés par l'Eternel. "Oui, monsieur! Quelle différence cela fait-il?"

145 "J'ai perdu tout mon argent, Frère Branham!" Eh bien, louez Dieu de toute manière!

146 "Oh, j'ai fait ceci, et telle autre chose est arrivée, une tempête a détruit ma maison."

147 Bénissez Dieu de toute manière! "L'Eternel a donné, l'Eternel a repris, que le Nom de l'Eternel soit béni!" Continuez simplement à marcher, tout est pour la gloire de Dieu! Dieu sait ce qu'Il fait. Certains par les eaux, et par l'inondation,
D'autres par de rudes épreuves, mais tous par le sang.
(C'est - c'est ainsi qu'Il nous conduit.)

148 C'est vrai! Oh! la, la! J'ai envie de m'arr√™ter simplement et de crier! Voil√† comment Il conduit Ses chers enfants. Oh, pouvez-vous simplement ressentir...? Certes, je ne suis pas psychologue, mais pouvez-vous donc ressentir cet Esprit aimable qui inonde tout le b√Ętiment? Et que se passerait-il si nos yeux s'ouvraient √† l'instant m√™me et qu'ils voyaient ce qu'il y a le long de ces murs, et dans ces all√©es?

149 Oh ! Elisée, un certain matin... quand ce garçon aussi aveugle que possible lui a dit : "Regarde les Syriens là-bas!" Il a dit : "Mais ceux qui sont avec nous sont plus nombreux!"
L'autre dit : "Je ne vois personne!"
Et il dit : "Eternel, ouvre les yeux de ce garçon!"

150 Il regarda tout autour de ce vieux prophète et tout autour, ... les montagnes étaient en feu, et il y avait des chevaux de feu et des chars de feu. Alors, il fut convaincu.

151 Il dit : "Nous allons simplement sortir et les frapper d'aveuglement." Quant à leur vue, ils voyaient aussi parfaitement que jamais auparavant, mais ils ne voyaient pas. Il demanda : "Vous cherchez tous Elie?"
Et ils répondirent : "Oui, monsieur."

152 "Venez, je vais vous montrer o√Ļ il se trouve." Et c'√©tait lui-m√™me qui les conduisait. Eux ne le savaient pas.

153 Et il en est de même aujourd'hui. Christ est ici; le Saint-Esprit est ici et fait les mêmes choses qu'Il a toujours faites, et le monde ne voit pas cela. Ils ne le savent pas! "Oh! je- je ne suis pas au courant de cela. Mon pasteur..." Oh, pauvres gens décrépits! Voyez-vous ce que je veux dire? Ils ne voient pas cela. Ils ne le savent pas. C'est Dieu qui conduit.

154 Voil√† qu'ils atteignent le d√©sert de Sin. Il n'y avait point d'eau l√†. En fait, Dieu y avait bien pourvu. Et ils trouv√®rent une flaque d'eau et dirent : "√áa y est!" Mais ils ne purent m√™me pas en boire! Oh! c'√©tait affreux! Oh! c'est - c'est pire que 100% de soufre. Voyez-vous, c'√©tait tout √† fait comme des oeufs pourris, vous savez. "Oh! la la! c'est affreux!" C'√©tait du poison. L'endroit s'appelait donc le d√©sert de Sin. Plusieurs palmiers poussaient l√†, et la fontaine se trouvait l√† o√Ļ poussaient ces palmiers... Alors Mo√Įse a dit : "Ne..."

155 Mais Dieu dit : "Pourquoi vous... Pourquoi ils... Pourquoi M'irritent-ils? Eh bien si J'ai fait ces choses là-bas, ne puis-Je pas faire quelque chose face à cette situation-ci?"

156 S'Il vous a délivré de l'attaque d'une maladie, ne peut-il pas vous délivrer d'une autre? Il vous a tiré d'une difficulté, ne peut-il pas vous tirer d'une autre? Dieu soit béni, s'Il m'a tiré du péché, Il peut me tirer du tombeau. Il est Dieu! Qu'est-ce que ça change? Continuez tout simplement, gardez vos yeux fixés sur Lui!

157 Il dit : "Si J'ai refermé la Mer Rouge derrière vous, en noyant les Egyptiens, ne suis-Je pas capable de faire quelque chose concernant cette eau? Pourquoi Me mettez-vous en colère? Oh, votre incrédulité! Vous enflammez Ma colère par votre incrédulité."

158 Maintenant, le mot utilisé ici, c'est "le péché", ils ont irrité; ils faisaient... la raison pour laquelle ils faisaient cela, c'est qu'ils ne croyaient pas! Maintenant ils n'étaient jamais sortis pour jouer aux dés, en fait, ni pour d'autres choses semblables. Ils n'avaient jamais couru l'un avec la femme de l'autre, et n'étaient jamais allés raconter des mensonges. Ce n'est pas cela qu'ils faisaient. Et cela, pour commencer, n'est pas le péché.

159 Vivre en adultère, ce n'est pas cela le péché. Fumer, chiquer, boire, jouer à l'argent, maudire, jurer et tout cela, ce n'est pas ça le péché. Ce sont les attributs de l'incrédulité. Vous faites cela parce que vous êtes un incroyant. Si vous êtes croyant, vous ne faites pas cela. Voilà pourquoi Jésus disait : "Celui qui écoute Mes Paroles, et qui croit à Celui Qui M'a envoyé, a la Vie éternelle." Non pas celui qui "dit" qu'il croit mais qui "croit vraiment". Voilà, cela rend nul votre signe initial. Voyez? Voilà donc! Non pas "celui qui écoute Mes paroles et qui crie", non pas "celui qui écoute Mes paroles et qui parle en langues", non pas "celui qui écoute Mes paroles, et qui a du sang dans les mains ou sur le visage", ou quoi que ce soit d'autre. Ce n'est pas cela! Mais "Celui qui écoute Mes Paroles et qui croit à Celui Qui M'a envoyé a la vie éternelle et ne viendra jamais en jugement, mais il est passé de la mort à la vie."

160 Qu'est-ce que le péché? L'incrédulité. Un petit quelque chose peut se lever; au lieu d'aller droit vers les Ecritures et de voir si c'est vrai ou pas, vous dites : "Ah... je... hmmm. Je..." Voyez? Et vous continuez votre propre chemin; "Je resterai simplement presbytérien comme je le suis. Voyez, je..." Allez de l'avant. Aveugles! Vous irritez Dieu!

161 Quand Dieu fait quelque chose, Il exige que la nation le saisisse. Mais au lieu de cela : "Vous savez, oh, eh bien, moi je ne connais pas cela." Voyez? Il s'attend à ce que les gens le comprennent. Si vous êtes suffisamment préoccupé par la chose, prenez les Ecritures en main, parcourez-les et sondez-les de long en large, et voyez si la Chose s'est produite; s'il est prédit que la Chose s'accomplirait et ainsi de suite. Alors, vous saisirez cela. Amen!

162 Maintenant, remarquez : Pendant qu'il est... Aujourd'hui, si vous entendez Sa Voix, n'endurcissez pas votre coeur, comme lors de la révolte.
(Quand Dieu √©tait irrit√© contre eux, voyez-vous.) Car quelques-uns, apr√®s L'avoir entendu (ils ont entendu l'Evangile que Mo√Įse pr√™chait) se r√©volt√®rent contre lui : mais pas tous ceux qui sont sortis d'Egypte par Mo√Įse.

163 Combien savent le nombre de gens qui ont été sauvés de tout ce groupe initial qui était sorti? Combien? [Quelqu'un répond : "Deux!" - N.D.E. ] Deux, c'est exact! Combien connaissent leurs noms? [Quelqu'un répond : "Caleb et Josué." - N.D.E. ] C'est exact. Caleb et Josué, deux personnes seulement sur deux millions et quelques.

164 Ecoutez ceci : ... Mais... Dieu... (le verset 17 maintenant) Mais contre qui fut-il irrité pendant quarante ans... (à cause de l'incrédulité) ... sinon contre ceux qui péchèrent (ceux qui n'ont pas cru) ...

165 Prenez le dictionnaire et recherchez-y ce que signifie le péché; prenez le dictionnaire biblique; c'est l'incrédulité. L'incrédulité, c'est le péché. "Celui qui ne croit pas est déjà condamné, Saint Jean 4. Voyez? déjà condamné... et dont les cadavres tombèrent dans le désert? Et à qui jura-t-Il qu'ils n'entreraient pas dans son repos..."

166 Votre incrédulité... Oh! je n'arriverai jamais au bout de mon chapitre. Mais, regardez, c'est cela le problème avec cette nation aujourd'hui. Les miracles et prodiges ont traversé cette nation. Et que font-ils? Ils tournent continuellement le dos à cela. Mais Lui dit : "Je jurerai que Je ne leur permettrai pas d'entrer dans le Pays pour lequel ils se sont mis en route."

167 Qu'est-ce qui ne va pas dans ces grandes √©glises aujourd'hui? Leur incr√©dulit√© a irrit√© Dieu. All√©luia! De ces pierres-Ci Il peut susciter des enfants √† Abraham. Il a essay√© de leur donner l'Evangile, mais ils ont endurci leurs coeurs. Ils font leur propre culte et ont √©tabli de petites d√©nominations, disant: "Nous croyons ceci et rien d'autre!" Et Dieu n'a pas pu y entrer. O√Ļ en sont-ils aujourd'hui? Ils sont sur la touche.

168 Le petit groupe fidèle de Dieu continue à avancer, avec des miracles et des prodiges. Il les met à l'épreuve. Chaque fils qui vient à Dieu doit d'abord être éprouvé et testé; formé en tant qu'enfant.

169 A la première petite chose qui vous arrive : "Oh, eh bien, de toute façon ça ne vaut peut-être rien." Vous êtes un enfant illégitime et pas un enfant de Dieu!

170 Car un enfant de Dieu est la Semence d'Abraham qui appelle les choses qui ne sont pas comme si elles étaient : "Dieu l'a dit!"; et il continue simplement à avancer. Amen! Peu importe ce qu'on dit ou toute autre chose contraire, il continue quand même à avancer : "Dieu l'a dit!"

171 Pendant vingt-cinq ans, il a attendu ce bébé; peu importe combien cela semblait paradoxal. Et il s'est séparé de ces incrédules (amen), afin de pouvoir croire. Oh! la la! je me sens religieux! Songez-y : Vous devez vous séparer de ce dogme du monde : "Ah! les jours des miracles sont passés. Ça n'existe pas. C'est du fanatisme." Séparez-vous!

172 La Bible dit : "Sortez du milieu d'eux, et séparez-vous, dit le Seigneur; et Je vous accueillerai." Comme c'est merveilleux! "Je vous accueillerai, après que vous vous serez séparés. Vous serez pour Moi des enfants, et Je serai votre Dieu. Séparez-vous! Ne vous mettez pas sous un joug avec les incrédules." C'est vrai!

173 Un jeune homme qui se marie et √©pouse une fille qui ne croit pas; ou une jeune fille qui √©pouse un gar√ßon qui ne croit pas... vous ne devrez pas faire cela! Peu m'importe combien il est mignon et- et ou combien elle est mignonne, et combien elle a de grands yeux; ils finiront tous par se faner, un de ces jours. Mais, mon fr√®re, votre √Ęme vivra √©ternellement! Prenez garde √† ce que vous faites. Si elle n'est pas une vraie croyante ou s'il n'est pas un vrai croyant, ne vous mettez pas sous un tel joug. Eloignez-vous de pareilles choses. Cela vous causera des ennuis le long du chemin.

174 Maintenant, écoutez le verset 17 : Et contre qui Dieu fut-il irrité pendant quarante ans, sinon contre ceux qui péchaient et dont les cadavres tombèrent dans le désert? ... à qui Il jura qu'ils n'entreraient pas dans le repos...

175 Ils se sont mis en route, mais... ils ont vu les miracles, mais ils ne sont jamais parvenus dans la terre promise. Seul un nombre sélectionné de deux personnes est entré dans la terre promise.

176 Maintenant, qu'est-ce que Paul est en train de faire? Il parle des Chrétiens, maintenant. Ne permettez pas que ce même Evangile qui avait été prêché autrefois avec des signes et prodiges, avec la Colonne de Feu les conduisant... Et lorsque ces choses vont de nouveau avoir lieu, ne tombez pas le long de la route par incrédulité, ne doutez pas, car leurs cadavres tombèrent dans le désert.

177 Maintenant, nous entrons rapidement dans le sujet. Suivez bien : ... Sinon à ceux qui ne croient pas? Aussi voyons-nous qu'ils ne pouvaient y entrer à cause de leur incrédulité. (Une fois il appelle cela "péché", la fois suivante, il l'appelle "incrédulité"; l'incrédulité, c'est le péché.) ... ils n'entrèrent pas à cause de leur incrédulité.

178 Ils ont vu ce proph√®te Mo√Įse, ils avaient vu ce qu'il avait fait; ils avaient vu que ce qu'il disait √©tait chaque fois la V√©rit√©. Ils ont bien progress√©, ils ont avanc√© avec la V√©rit√©. La Colonne de Feu apparaissait devant lui. Ils L'observaient; ils La voyaient.

179 Paul essayait de faire... Peu de temps après, il en est arrivé à l'expérience qu'il avait eue. Voyez? En essayant de raconter son expérience, il en prit le type dans l'Ancien Testament. Il disait : "Maintenant, nous sommes entrés dans une nouvelle chose, dans cette nouvelle dispensation par Jésus-Christ." Dans les temps anciens, le Seigneur leur apparaissait par les prophètes, mais maintenant Il le fait par Son Fils, Jésus... Voyez? Et il pénètre dans - pour donner les types de ses expériences et leur montrer ce qui se passait; comment les miracles et les prodiges, et tout... et ce qui est écrit.

180 Maintenant, il dit : ... ils n'entrèrent pas à cause de leur incrédulité.(Ils - ne - croyaient - pas!)

181 Mais maintenant, nous qui devons entrer dans une dispensation... Et n'endurcissez pas votre coeur. N'agissez pas comme ils l'ont fait aux jours de la révolte, lorsqu'ils irritèrent Dieu. Comment l'ont-ils fait? Pas en vivant de manière immorale. Permettez que je vous dissèque la chose.

182 Vous dites : "Frère Branham, je vais à l'église." C'est très bien! "Je n'ai jamais menti de ma vie." C'est très bien!

183 "Je n'ai jamais volé, je n'ai jamais fait ceci ou cela." C'est très bien! C'est bien tout cela, mais ce n'est pas encore ça le péché. Le péché, c'est quand Dieu Se manifeste et que vous n'Y croyez pas; vous ne voulez pas écouter Cela!

184 "Oh! dites-vous, mon église n'enseigne pas cela." Aussi longtemps que la Bible l'enseigne et que Dieu le confirme, voilà l'important! Bien, suivez attentivement pendant un instant, maintenant. Maintenant nous allons aborder à l'instant quelque chose de très très profond. Mettez donc votre conscience dans la poche de votre veston jusqu'à ce que vous quittiez ce lieu!

185 Maintenant suivez avec beaucoup d'attention... Craignons donc, tandis que la promesse subsiste encore d'entrer dans son (Son (à lui) , Son (à elle), ce sont des pronoms personnels. Quoi?) qu'aucun de vous ne paraisse être venu trop tard.

186 Eh bien, Paul essayait de leur raconter toutes ces choses dans le chapitre précédent, mais maintenant il essaie de leur dire ce que c'est. Oh! avons-nous le temps? Je... peut-être que nous ferons mieux d'attendre jusqu'à ce soir. Il se fait tard, et nous allons avoir une réunion de prière. Peut-être que c'est mieux d'aborder cela ce soir, car ceci est vraiment rempli de vitamines (de vitamines spirituelles)! J'ai beaucoup de choses à faire, et je serai occupé cet après-midi. Craignons donc, tandis que la promesse...

187 Avaient-ils donc une promesse pour la Terre Promise, là-bas en Egypte? Et lorsque Dieu est descendu pour faire de cette promesse une réalité... Eh bien, Dieu avait dit à Abraham, des centaines et des centaines d'années auparavant, qu'Il le ferait. C'était Scripturaire.

188 Joseph dit : "Ne d√©placez pas mes os d'ici jusqu'au moment o√Ļ vous partirez vers cette Terre Promise, et enterrez-moi l√†-bas, avec le reste de mes p√®res." En effet, il savait que la r√©surrection viendrait, quand J√©sus ressusciterait d'entre les morts, car il connaissait ce que Job avait dit.

189 Voyez-vous, chacun de ces prophètes savait exactement ce que l'autre prophète avait dit et savait que leur Esprit était le Même; et ils veillaient. Oh, mon frère! Oh, j'aime cela! Cela devrait nous secouer et mettre fin à notre inquiétude. Leurs yeux étaient fixés non pas sur ce que les gens disaient, mais sur ce que les prophètes avaient dit; chacun d'eux veillait.

190 Abraham dit : "Enterrez-moi juste ici o√Ļ Job fut enterr√©." Il dit : "Sarah, je vais acheter un lopin de terre et nous serons enterr√©s juste ici."

191 Isaac était prophète, après son papa. Il dit : "Ecoutez! Ne m'enterrez pas ailleurs, pas ici en Egypte, mais vous me ramènerez directement à la Terre Promise. Vous m'enterrerez juste là."

192 Jacob est mort l√† dans la Terre Promise, mais il avait dit √† son fils qui √©tait proph√®te... il dit : "Tu sais, une nuit, l'Ange m'a frapp√© √† la hanche et depuis lors, j'ai toujours boit√©. Viens, mets ta main..." (Oh! mis√©ricorde!) "Mon fils proph√®te, je suis vieux et aveugle; mais place ta main sainte, comme tu es toi-m√™me proph√®te, pose-la √† l'endroit o√Ļ l'Ange avait mis Sa main, et jure au Dieu du Ciel que Tu ne m'enterreras pas ici!"

193 B√©ni soit... Pouvez-vous voir la r√©v√©lation spirituelle de la Parole? Eh bien, la moiti√© d'entre eux ne... Quatre-vingt-dix pour cent ne savaient pas de quoi il parlait, mais lui savait de quoi il parlait. "Place tes mains de Proph√®te √† cet endroit o√Ļ l'Ange avait mis Sa main. J'√©tais autrefois un homme grand et costaud, un robuste poltron. Mais Il m'a frapp√©, et depuis lors, je boite, mais je suis un prince depuis l'instant o√Ļ je boite. Depuis le moment o√Ļ j'ai chang√© ma fa√ßon de marcher, je suis devenu un prince." ... Oui! "Place ta main ici et jure par le Dieu du Ciel que tu ne m'enterreras pas ici!" Pourquoi? Personne ne savait de quoi il parlait. (Joseph le savait!) Il dit : "Emmenez-moi l√†-bas et enterrez-moi dans cette Terre promise!" Voila o√Ļ cela devait avoir lieu; certainement!

194 Des années plus tard, à sa mort, Joseph dit : "Ne m'enterrez pas ici, mais vous veillerez à mes os quand vous vous en irez, car un jour vous sortirez d'ici; et lorsque vous partirez, emmenez mes os avec vous."

195 Voilà! Que le monde dise ce qu'il veut et fasse ce qu'il veut faire. Béni soit le Nom du Seigneur! Garde-moi en Christ, si je suis appelé de tous les noms... fanatique, ou saint exalté. Un jour, Il viendra et ceux qui sont en Christ, Dieu les amènera avec Lui, quand Il viendra. Tout cela, c'est une vérité spirituelle révélée qui se trouve juste là, et il faut un esprit spirituel pour le saisir. Restez-y toute la journée; pensez-y, même si vous devez vous passer du déjeuner, pensez-y.

196 Et ce soir, nous entrerons dans Son repos qu'on a pas vu, et nous verrons ce que cette promesse signifie aujourd'hui. Qu'est-ce que ça signifie aujourd'hui? Si Dieu ne l'a pas placée ici dans la Bible (et qu'Il ne prouve pas que cela se trouve ici à l'instant même), alors je suis un faux prophète. C'est tout à fait vrai! Mais c'est ici! Qu'est-ce que ce Repos?

197 Il a dit : Craignons donc, tandis que la promesse d'entrer subsiste encore... comme eux...

198 Et il faut que ce soit la même promesse. Il faut que ce soit le même repos. Il faut que ce soit le même Dieu. IL faut que ce soient les mêmes signes. Il faut que ce soit la même chose. Mais reposons-nous. Et qu'est-ce que C'est? Puisse le Seigneur nous l'accorder ce soir, tandis que nous courbons la tête.

199 Seigneur b√©ni, seule l'Eternit√© r√©v√©lera les glorieuses choses que nous partageons ensemble maintenant. Nombreux sont ceux qui sont destin√©s √† la condamnation. Comme Tu as dit dans le Livre de Jude que "des hommes de jadis, dont la condamnation est √©crite depuis longtemps, prendraient la gr√Ęce de notre Dieu et la changeraient en dissolution". Et beaucoup en ce jour pr√™chent l'Evangile (la gr√Ęce de Dieu), Le changent en une combine pour gagner de l'argent, et ont d'immenses √©glises et le plus grand nombre √† l'√©cole du dimanche; ils prennent la gr√Ęce de Dieu et la changent en dissolution. Et le monde est aveugle, et ils marchent comme des porcs aveugles; ils ne comprennent pas.

200 √Ē Dieu, ouvre notre entendement! Que notre entendement ne soit pas comme celui des enfants de ce monde. Car Tu as dit dans Ta Parole que "les enfants de ce monde sont plus prudents que les enfants de la lumi√®re." Au commencement, il en √©tait ainsi, les enfants de Ca√Įn sont devenus des g√©nies de la science. Ils sont devenus d'√©minents professeurs. Ils sont devenus des travailleurs de mat√©riaux. Ils sont all√©s en progressant, tr√®s religieux, mais ils furent condamn√©s et noy√©s lors du jugement. Et leurs cadavres flott√®rent sur l'eau. Et leurs √Ęmes sont all√©es en enfer.

201 Et J√©sus, lorsqu'Il mourut, est all√© leur parler : "Et Il est all√© en enfer et a pr√™ch√© aux √Ęmes qui √©taient en prison, celles qui ne se repentirent point lors de la patience aux jours de No√©", dit l'Ecriture. Et Dieu pendant qu'il √©tait sur la terre, a dit : "Comme il en √©tait aux jours de No√©, ainsi en sera-t-il √† la venue du Fils de l'Homme."

202 Mais nous remarquons alors la lign√©e de Seth : des hommes humbles, de v√©ritables hommes de Dieu, ne connaissant pas trop de choses du monde; ils ne se souciaient en rien des choses du monde, mais avaient rejet√© tout fardeau et avaient cru Dieu, et sont devenus des proph√®tes et de grands hommes dans le royaume, alors que les autres, l'autre monde religieux, se riaient d'eux, se moquaient d'eux. Mais vint l'heure o√Ļ le d√©luge et le jugement eurent lieu.

203 Il en √©tait ainsi lors de la venue de J√©sus-Christ. Comme ils ont ri et se sont moqu√©s de Lui, pendant qu'ils avaient leurs propres religions et leurs grandes √©glises! Mais ils se moquaient de l'Etoile du Matin et se moquaient de Lui. Toutefois, ils sont tomb√©s sous le jugement; et lorsqu'ils se sont enfuis et qu'ils sont entr√©s dans J√©rusalem, ils y ont mang√© leurs propres enfants √† force d'avoir crev√© de faim, et leur sang a coul√© jusqu'au dehors des portes donnant sur la chauss√©e, lorsqu'on incendia la ville et le temple. Et leurs √Ęmes all√®rent en enfer.

204 Seigneur, nous voici de nouveau, √† la troisi√®me fois. Ceci est le temps de la vie. Trois est le chiffre de la vie, et nous sommes pr√™ts ici pour l'enl√®vement. L'√©glise continua d'avancer, le grand monde de la science,... Les √©glises aujourd'hui sont remplies de croyants sceptiques, des dizaines de milliers, avec leurs noms sur des registres (oui, des millions) et ils se moquent de l'Evangile en disant : "Ce sont des ignorants, ils ne savent rien." Peut-√™tre en est-il ainsi, Seigneur, mais ce qui nous manque par l'instruction, Tu le compenses par la gr√Ęce, en envoyant Ton Ange de Lumi√®re manifester Sa puissance, confirmer les Paroles √† ceux qui sont pauvres et illettr√©s comme nous. Mais nous T'aimons √† cause de cela, car c'est la gr√Ęce de Dieu qui l'a fait, et nous savons que nous y sommes n√©s. Et nous ne sommes pas du tout attrayants; nous sommes tr√®s m√©prisables. Mais Toi, par gr√Ęce, Tu as tendu Ta main mis√©ricordieuse et Tu as ouvert nos yeux, comme J√©sus l'a demand√© en priant pour nous; comme Elie l'a fait pour G√©hazi, tandis qu'il regardait pour voir ce qu'il y avait autour de lui. Et aujourd'hui, nos yeux sont ouverts et nous voyons les choses de Dieu, et nous savons que nous approchons du temps de la fin, o√Ļ les jours des gentils sont presque termin√©s, et o√Ļ Il prendra un peuple pour Son Nom. Accorde-nous d'en faire partie, Seigneur, nous Te le demandons humblement! Nous prions que Tu l'accordes!

205 B√©nis-nous. B√©nis ce petit auditoire ce matin. Il est constitu√© de diff√©rents types de religions et de croyances, mais ils les abandonnent aujourd'hui, √ī Dieu! Et puissent-ils jeter leurs regards droit vers le Calvaire, et dire : "√Ē Dieu, fa√ßonne-moi et mod√®le-moi! je suis comme le..." Le proph√®te a dit qu'il est descendu dans la maison du potier afin qu'il puisse √™tre bris√© et remodel√©. Fa√ßonne-nous et mod√®le-nous selon le mod√®le que Dieu d√©sire pour nous. - Peu importe si nous devons √™tre des paillassons √† l'entr√©e de la Maison de l'Eternel. Je pr√©f√®re √™tre un paillasson plut√īt que d'habiter sous des tentes avec les m√©chants. Et accorde-le, Seigneur! B√©nis-nous simplement maintenant et garde-nous humbles! Fais que nos coeurs soient ouverts et nos esprits illumin√©s aux choses Divines, car nous le demandons au Nom de Christ.

206 Pendant que nos t√™tes sont courb√©es je me demande si quelqu'un aimerait qu'on se souvienne de lui dans ce mot de pri√®re, pour le salut de son √Ęme. Voudriez-vous lever la main? Est-ce l√† un p√©cheur? Que Dieu vous b√©nisse, jeune homme! Quelqu'un d'autre? Que Dieu vous b√©nisse, monsieur l√† au fond! Dieu vous b√©nisse, madame! Quelqu'un d'autre d√©sire-t-il qu'on se souvienne de lui dans la pri√®re √† l'instant m√™me, pour son √Ęme? Que Dieu vous b√©nisse, monsieur, vous qui avez lev√© la main. Dieu vous b√©nisse, vous; et vous par ici! C'est merveilleux! Y aurait-il encore quelqu'un d'autre, juste avant que nous terminions? Je sens qu'il doit y en avoir. Que Dieu vous b√©nisse, monsieur l√† au fond!

207 Eh bien, √©coutez maintenant, je veux vous demander quelque chose. Je ne veux en aucune mani√®re que vous pensiez que c'est... √† cause de ce petit tabernacle. Je ne veux pas que vous pensiez que c'est √† cause de ces gens-Ci. Et Dieu mis√©ricordieux - ne pensez pas que c'est parce que l'Ange du Seigneur s'est laiss√© photographier avec moi et que je... et- et quelque chose comme cela... faire cela √Ē Dieu! si j'avais de telles pens√©es, alors, mon fr√®re, j'aurais besoin d'aller √† l'autel au lieu de vous le demander √† vous. Mais je dis seulement ceci , je le dis uniquement sur base des Ecritures, afin que vous voyiez que c'est la V√©rit√©. Si je le disais et que √ßa ne se limitait qu'√† √ßa, que je continuais comme n'importe quel autre pr√©dicateur ou je ne sais quoi, ou n'importe qui d'autre, eh bien, alors ce serait diff√©rent! Mais vous voyez ce que c'est. Dieu vient parmi nous et confirme que c'est la v√©rit√©. Voyez? C'est qui rend la chose vraie : c'est le fait que Dieu la confirme. Et ensuite, il n'y a pas qu √ßa, mais Sa Parole dit qu'Il fera cela. Voici qu'Il le fait!

208 Maintenant, si vous n'√™tes pas en ordre, si votre coeur n'est pas droit devant Dieu, voudriez-vous simplement lever la main et dire : "Priez pour moi!" Tr√®s bien, juste l√† o√Ļ vous √™tes. A peu pr√®s huit √† dix mains se sont lev√©es, des personnes qui d√©sirent la mis√©ricorde pour leurs √Ęmes. Pendant que vous avez les t√™tes courb√©es, priez maintenant. Souvenez-vous que c'est vous qui devez vous repentir. Je ne fais qu'interc√©der pour vous, que Dieu soit mis√©ricordieux. Mais voil√† l'autel; Dieu vous a amen√© √† un certain niveau dans votre esprit. Voil√† l'autel. Nous croyons dans le fait de venir √† l'autel, assur√©ment, mais cela ne- cela ne... C'est bien. Mais votre v√©ritable autel se trouve l√† o√Ļ Dieu vous a rencontr√©; et Il vous a rencontr√© √† l'endroit m√™me o√Ļ vous √™tes assis. C'est l√† votre autel!

209 Maintenant, dites : "O Dieu, aie piti√© de moi, p√©cheur. Et √† partir de ce jour, si Tu m'aides, je vivrai pour toi. Je- je Te servirai. Peu m'importe ce que dit n'importe qui, moi je m'avance ce matin. Je prie ici m√™me, et Toi, √©loigne de moi ce vieil esprit effront√©. Ote de moi ce caract√®re col√©rique. Je sais que je ne puis agir comme cela et √™tre en ordre avec Dieu. Et j'ai de la haine dans mon coeur. Je suis jaloux. J'ai de la malice. J'ai ceci et cela, √īte-le, √ī Dieu! Je ne veux pas √™tre ainsi. Rends-moi tendre, humble et doux. Rends-moi gentil. Fais de moi une personne telle que je gagnerai d'autres pour Toi. Accorde-moi de faire quelque chose dans ma vie pour Te t√©moigner de la gratitude." Voil√† la pri√®re que vous devez faire maintenant, pendant que nous prions ensemble.

210 Père Céleste, ils T'appartiennent. Ils sont les fruits du Message de ce matin. Ils ont levé la main. Quelque chose leur a fait faire cela. Ils - ils ont défié les lois de la pesanteur quand ils ont levé la main. Il y a un esprit en eux qui a pris une décision. Ils ont levé la main comme signe qu'ils ont accepté le Créateur qui les a faits.

211 Maintenant, P√®re c√©leste, je prie que Tu les b√©nisses et leur donnes la Vie Eternelle maintenant m√™me. Je ne peux rien faire (les appeler autour de l'autel, ou en les pla√ßant dans une salle √† part et faire tout le travail); ce - c'est √† Toi de le faire, Seigneur. Nous ne pouvons rien faire de plus que pr√™cher la Parole. Tu as dit : "la foi vient de ce qu'on entend, et de ce qu'on entend de la Parole; la Parole de Dieu." Maintenant, nous avons pr√™ch√© la Parole, et ils ont lev√© la main, comme signe qu'ils L'ont crue. Maintenant, donne-leur la Vie √©ternelle, car Tu as promis que Tu le ferais. Et s'ils ont √©t√© sinc√®res en levant la main, ils sortiront de ce b√Ętiment, ce matin, des Chr√©tiens tendres, doux et humbles. Car Tu l'as promis et Tes Paroles ne peuvent faillir. Je le demande au Nom de J√©sus-Christ! Amen! Maintenant, je veille, j'attends et je soupire apr√®s Cette Cit√© brillante que Jean vit descendre.
Dans cette Cité brillante (adorez maintenant)
Cité blanche et cité de perles, j'ai une harpe, une couronne, et un palais.
Et maintenant je veille, j'attends et je soupire après
Cette Cité brillante que Jean vit descendre!

212 Ne L'aimez-vous pas? Le message est termin√©. Ceci est l'adoration. Nous ne venons pas √† l'√©glise juste pour entendre un message. Nous venons pour adorer. Oubliez simplement la personne qui se trouve √† c√īt√© de vous! Adorez-le tout simplement. Oh! comme c'est beau, comme c'est merveilleux! Dites-Lui simplement dans votre... Vous n'avez pas √† le Lui dire √† haute voix. Dites-le-Lui simplement dans votre coeur : "Je T'aime, Seigneur! Pardonne-moi mes p√©ch√©s!" Oh! la, la! ... Cit√© blanche et de perles
J'ai une harpe, une couronne et un palais
Et maintenant je veille, attends et soupire après
Cette Cité blanche que Jean vit descendre.

213 Maintenant, Dieu, notre P√®re, re√ßois-nous. Nous attendons pendant que nous √©coutons la Parole. Nous soupirons, nos coeurs ont soif de Toi, comme une biche soupire apr√®s le courant d'eau. Notre √Ęme a soif de Toi, √ī Dieu, soupirant et dans l'attente. Nous attendons donc cette heure o√Ļ J√©sus viendra. Nous attendons jusqu'au moment o√Ļ nous serons appel√©s au ciel. Non pas pour compara√ģtre devant le juge en jugement; cela, c'est bien du pass√©. Nous sommes morts aux choses du monde et nous sommes entr√©s en Christ, et Il a pris notre jugement. Il est maintenant notre Avocat au Tribunal. Notre Avocat b√©ni, parce qu'√† la suite de notre confession, Il plaide notre cas jusqu'√† ce que nous reconnaissons que nous sommes indignes. Comme une ch√®re soeur √Ęg√©e a dit ce matin dans son t√©moignage, en faisant don de ses pi√®ces de monnaie : "Depuis que je viens ici, j'ai appris que ce n'est pas ma saintet√© qui importe, c'est la saintet√© de Dieu."

214 En v√©rit√©, Seigneur, nous enseignons aux hommes qu'il n'y a rien de bon dans l'homme, pas une seule chose! "Qu'est-ce que l'homme, pour que Tu Te souviennes de Lui?" Mais c'est la gr√Ęce de Dieu qui nous est apparue. Et nous comptons uniquement sur Ses m√©rites, pas sur les n√ītres. Et nous T'adorons Dieu tr√®s Saint pour Ta bont√© de nous inclure dans Ton glorieux Royaume et dans Tes plans glorieux! Nous Te recevons dans nos coeurs par la foi! Et par la gr√Ęce, nous croyons que Tu nous as donn√© cela pour la gloire de Dieu, pour le service de Dieu.

215 Maintenant, Seigneur, guéris les malades pendant qu'ils s'avancent pour qu'on prie pour eux, ce matin. Donne-leur cette joie, car ils désirent ardemment être en bonne santé. Fais-leur savoir que cette légère petite affliction qui leur est infligée n'est qu'un petit temps d'épreuve. Dieu sait tout à ce sujet. Il l'a fait pour voir ce que nous ferions à ce sujet. Comme Dieu nous fait avancer directement avec foi pour revendiquer cette oeuvre achevée! Puisses-tu... Puissent-ils ne pas T'irriter en... en courant ça et là, en entrant et en sortant : "Eh bien, je ne connais pas ceci, cela."

216 √Ē Seigneur, puissent-ils prendre franchement position et dire : "Seigneur, c'est Toi qui m'as sauv√©. C'est Toi qui as fait ces choses pour moi. Je Te crois et je place ma confiance en Toi aujourd'hui!" Et je prie que Tu accordes ceci aux gens, au Nom de Christ! Amen.

EN HAUT