ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

PrĂ©dication Les Cinq identifications prĂ©cises de la vraie Eglise du Dieu vivant de William Branham a Ă©tĂ© prĂȘchĂ©e 60-0911E La durĂ©e est de: 1 hour and 57 minutes .pdf La traduction Shp
TĂ©lĂ©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Les Cinq identifications précises de la vraie Eglise du Dieu vivant

1 Merci, frĂšre Neville, que le Seigneur vous bĂ©nisse. C'est certainement un privilĂšge d'ĂȘtre ici ce soir. Je suis si heureux que Dieu l'ait permis pour nous. Ça me gĂȘne un peu d'ĂȘtre pris en photos. J'aime... Allez-y, prenez-en; c'est trĂšs bien. Je les observe tout simplement, j'en suis conscient. Et ça va, c'est trĂšs bien. Maintenant, il fait un peu chaud. Nous avons eu deux merveilleux messages de la part du Seigneur. Et maintenant, ce soir, je pensais, considĂ©rant que...

2 Et maintenant, ce soir je me disais, vu que beaucoup de mes amis qui sont ici doivent conduire sur de longues distances, certains d'entre eux viennent du Kentucky... Je vois ici FrĂšre Welch Evans de Tifton, en Georgie, ainsi que sa famille. J'ai rencontrĂ© ici dehors des gens venus de la Californie. Il y en a ici qui sont venus de l'Allemagne et des diffĂ©rents endroits, ils sont venus Ă  ce petit endroit pour servir le Seigneur. Et je vois soeur Nellie Cox; je crois que sa belle-mĂšre ainsi que les autres sont ici; mes amis ici prĂ©sents vont peut-ĂȘtre retourner ce soir au Kentucky, en Georgie, au sud dans le Tennessee, au nord dans l'Ohio, parcourant beaucoup de kilomĂštres.
Il y a un ami ici, FrĂšre Ted Dudley, qui vient de Phoenix, dans l'Arizona. Ils sont nombreux ici. Si seulement je pouvais les appeler par leurs noms; d'autres sont venus ici aujourd'hui pour nous rendre visite. Je n'ai mĂȘme pas pu serrer la main Ă  quatre-vingt-dix pour cent d'entre eux. Je vois mes amis de Chicago, et de partout. Combien de gens ici prĂ©sents ne sont pas de cette ville? Levez la main. Quatre-vingt-dix pour cent de l'auditoire. Eh bien, il est constituĂ© des diffĂ©rents amis venus des diffĂ©rentes Ă©glises Ă  travers le pays.

3 Et ce matin, j'ai longuement prĂȘchĂ©, j'ai priĂ© pour les malades jusqu'Ă  1h30'. Ainsi, je suis un tout petit peu enrouĂ©. Et je dois prĂȘcher un petit moment pour passer en quelque sorte Ă  ce qu'on appelle la «deuxiĂšme vitesse», avant que je...

4 Il y a là FrÚre Lee Vayle, un de mes associés, je ne lui ai pas non plus serré la main; il est de l'église baptiste dans l'Ohio.

5 Est-ce bien toi, Ben? [FrĂšre Ben dit : «Amen.» - Ed.] Je ne t'avais pas encore entendu dire «amen», sinon je t'aurais reconnu. Tout le monde connaĂźt FrĂšre Ben. Et Ă  ce que je sache, il n'est pas de cette ville; ainsi je ne sais simplement pas... D'oĂč venez-vous maintenant, FrĂšre Ben? [«Eh bien, nous sommes Ă  North Borden, dans l'Indiana, frĂšre. - Ed.] Borden, dans l'Indiana.

6 Nous sommes trĂšs heureux de vous avoir tous ici. Et maintenant je ne vais pas vous retenir trĂšs longtemps, Ă  cause de nombreux kilomĂštres que vous devez parcourir en voiture. J'aurais aimĂ© amener chacun de vous Ă  la maison ce soir. Je le dis sincĂšrement. Je dois partir vers 3h, entre 3h et 4h du matin, et je - j'aurais souhaitĂ© vous prendre avec moi. Je vois ici mon ami de l'Arkansas, sa femme. N'ĂȘtes-vous pas l'homme dont nous... Ă  qui le Seigneur a parlĂ© et dit ces choses, ici l'autre soir? Je pensais que c'Ă©tait vous. Comme je regarde tout autour, je vois de nouveaux et de vieux amis... Ainsi, Dieu connaĂźt les intentions de mon coeur, Ă  savoir que j'aimerais bien vous voir et vous amener avec moi Ă  la maison, et avoir une bonne causerie; mais un jour, nous le ferons, lorsque nous n'aurons plus Ă  dire : «Nous devons nous dĂ©pĂȘcher. On doit aller prendre les enfants. Quelqu'un est malade.» En ce moment-lĂ , tout cela sera terminĂ©, en ce glorieux jour. J'espĂšre que nous aurons plusieurs occasions de nous revoir

7 Maintenant, pendant que je m'attends au Seigneur, mon intention est de trouver ma voie, ... Bien, mardi, j'aurai plus besoin de priĂšres que jamais auparavant dans toute ma vie. Je m'en vais vous demander si vous prierez pour moi. Je - J'aurai besoin de vos priĂšres. Ne manquez pas de prier pour moi. La tournure que vont prendre les choses mardi pourrait signifier beaucoup, et pour moi, et pour l'Eglise, et pour la cause de Christ. Ainsi, ne manquez pas de prier pour moi.

8 Bien, alors je m'attends au Seigneur jusqu'Ă  ce que je sache exactement dans quelle direction aller et que faire. Durant ce temps, je serai ici, dans les alentours du Tabernacle, sortant et revenant, prĂȘchant, priant pour les malades, faisant tout ce que je peux. Nous voulons, un jour, si le gouvernement ne nous en empĂȘche pas, construire une Ă©glise ici, une belle Ă©glise oĂč nous pourrons avoir beaucoup de places assises, un auditoire principal ainsi qu'un balcon, et ainsi de suite; ce sera ainsi une trĂšs belle Ă©glise, climatisĂ©e. Ainsi, les gens pourront s'asseoir confortablement, suivre les services, si on nous laisse le faire. Nous l'espĂ©rons. Maintenant, priez pour nous.

9 Et maintenant, ce soir, nous allons aborder le sujet que je vous ai promis le matin d'apporter ce soir, Dieu voulant. Et ce sera en quelque sorte un enseignement, à cause de ma voix. Je désire parler ce soir sur les «Cinq Identifications Précises de la Vraie Eglise du Dieu Vivant», cinq confirmations précises de la vraie Eglise, ou mieux, identifications de la vraie Eglise.

10 Maintenant, avant d'aborder ce grand et glorieux sujet, je vais demander un mot de priùre. Je vais demander à notre pasteur, Frùre Neville, de bien vouloir s'approcher pour offrir une priùre pour la Parole de Dieu, pendant que, pour commencer, nous allons tous dans Saint Matthieu, chapitre 16, verset 18. Saint Matthieu 16:18, alors que Frùre Neville s'amùne pour une priùre de consolation. [Frùre Neville prie. - Ed.] Vraiment, Seigneur. Oui, Seigneur. Oui, Seigneur. Accorde-le, Seigneur. Fais-le, Seigneur. Accorde-le, Seigneur. Oui, Seigneur. Oui, oui, Seigneur. Oui, Seigneur. Ô Dieu. Oui, Seigneur. Amen.

11 Est-ce lĂ  tout ce qu'on peut avoir comme volume? Tout est en marche? Est-ce le micro, le bon micro? Tous les deux. M'entendez-vous trĂšs bien? LĂ -derriĂšre, vous m'entendez? TrĂšs bien. C'est parfait.

12 Je désire maintenant lire dans le Livre de Matthieu, au chapitre 16, verset 18, je commence au verset 17 : Et Jésus reprenant la parole lui dit : Tu es béni, Simon, Fils de Jonas... car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon PÚre qui est au ciel. Je... te dis que tu es Pierre, et sur ce roc je bùtirai mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Que le Seigneur ajoute Ses bénédictions à Sa Parole.

13 Le mot «Eglise», dans chacun de ces sujets que j'ai choisis ce soir pour essayer de vous en parler... quelques-uns d'entre eux sont: Qu'est-ce que l'Eglise? Qui L'a fondĂ©e? Quel est Son Message? Comment En devenons-nous membres? Et pouvons-nous aller au Ciel sans En ĂȘtre membres? Bien, chacun de ces sujets prendrait des heures, s'il fallait les Ă©tudier profondĂ©ment; mais je dĂ©sire toucher quelques points fondamentaux pour montrer ce qu'est la vraie Eglise.
Et maintenant, je désire que vous preniez vos Bibles.

14 Maintenant, pour commencer, le mot «Eglise» lui-mĂȘme signifie «les appelĂ©s Ă  sortir». Maintenant, aussi longtemps qu'ils Ă©taient en Egypte, IsraĂ«l n'Ă©tait pas l'Eglise de Dieu, ils Ă©taient le peuple de Dieu. Et alors, quand Dieu les fit sortir de l'Egypte, ils devinrent l'Eglise de Dieu, car ils Ă©taient «les appelĂ©s Ă  sortir». Maintenant, c'est encore pareil aujourd'hui. Le mot «Eglise» signifie «les appelĂ©s Ă  sortir», ceux qui ont Ă©tĂ© appelĂ©s Ă  sortir, qui ont Ă©tĂ© sĂ©parĂ©s, rendus diffĂ©rents.

15 Maintenant, dans l'Ancien Testament, ce qui était connu comme étant l'Eglise était appelée le Royaume de Dieu, le Royaume de Dieu. Bien, je tire ceci de la chronologie de la Bible. Dans l'Ancien Testament, l'Eglise était appelée le Royaume de Dieu. En d'autres termes, Dieu est le Roi, et l'Eglise est Son domaine : Le Royaume de Dieu, dans l'Ancien Testament.

16 Dans le Nouveau Testament, Elle est appelĂ©e l'Empire Messianique. Oh! j'aime cela! Messianique! En d'autres termes, l'Empire du Messie, lĂ  oĂč le Messie gouverne et rĂšgne. Il n'y a pas de barriĂšres dĂ©nominationnelles ni rien d'autre; c'est le Messie qui gouverne dans Son Empire! N'est-ce pas merveilleux d'y penser? L'Empire Messianique! C'est pourquoi l'Eglise n'est pas une organisation, l'Eglise n'est pas un rassemblement de gens. L'Ă©glise, c'est le peuple de Dieu qui a Ă©tĂ© appelĂ© Ă  sortir du monde, pour servir dans un autre Royaume.

17 Ceci mĂ©rite d'ĂȘtre mentionnĂ©. Il y a quelques mois, ma femme et moi, nous Ă©tions allĂ©s au centre commercial et avons vu une chose Ă©trange : il y avait dans la rue une femme en jupe. Bien, vous ne le croiriez pas, mais nous en avons rĂ©ellement trouvĂ© une. Et ma femme m'a dit : «Eh bien, regarde ça.»

18 J'ai dit : «Elle doit ĂȘtre une chrĂ©tienne, elle est si diffĂ©rente.» C'est une honte.

19 Alors une question surgit : «Comment se fait-il, Bill, que nous, en tant que chrĂ©tiens, et de cette foi que nous confessons, comment se fait-il que nous contraignons nos femmes Ă  porter des robes et Ă  agir de cette maniĂšre-lĂ ? Pourquoi les gens d'autres Ă©glises ne le font-ils pas? Ils portent des vĂȘtements comme cela, un habillement immoral, et pourquoi en est-il ainsi? Tu ne diras pas qu'ils sont immoraux.»

20 J'ai répondu : «C'est vrai, je ne puis juger personne. Pourtant, à les voir, on les reconnaßt à leurs fruits. Il se peut qu'ils ne commettent effectivement pas de crime; mais il y a sur eux un esprit qui les pousse à l'immoralité.»

21 Maintenant, JĂ©sus a dit : «Quiconque regarde une femme pour la convoiter a dĂ©jĂ  commis adultĂšre avec elle dans son coeur.» Maintenant, quand ce pĂ©cheur devra rĂ©pondre pour avoir commis adultĂšre, qui en sera coupable? La femme qui s'est ainsi exposĂ©e. Vous pourriez ĂȘtre aussi pure que le lys, quant Ă  la vertu, mais si vous vous ĂȘtes prĂ©sentĂ©e en tenue immorale devant les gens, mĂȘme si vous n'avez pas posĂ© l'acte, vous avez amenĂ© un homme Ă  penser le mal sur vous, c'est de votre faute. JĂ©sus a dit que vous serez coupable d'adultĂšre, et un adultĂšre n'entrera jamais au Ciel.

22 Mais, comme je voyage Ă  travers le monde, je dĂ©couvre que chaque nation a son esprit Ă  elle. Et toutes les nations sont contrĂŽlĂ©es par le Diable. Tous les gouvernements sont dirigĂ©s par le Diable. La Bible le dit. Ils se combattent, se font la guerre, et ils continueront ainsi jusqu'Ă  ce que JĂ©sus vienne, et Il Ă©tablira alors un Royaume oĂč il n'y aura plus de guerre. Et Satan avait dit Ă  JĂ©sus-Christ, droit en face, que tous les royaumes du monde lui appartenaient et qu'il en faisait ce qu'il voulait. Et ils sont tous des instruments de Satan, des royaumes de Satan. Satan a dit Ă  JĂ©sus : «Je Te les donnerai si Tu te prosternes devant moi et m'adores.»

23 Jésus savait qu'Il les hériterait dans le Millénium, c'est pourquoi Il a dit : «ArriÚre de Moi, Satan.» Il savait que Dieu Lui donnerait tous les royaumes et qu'ils seraient à Lui, et que tous deviendraient un seul Royaume.

24 Quand vous allez en Allemagne, vous trouvez un esprit allemand. Vous allez en Angleterre, vous trouvez un esprit anglais. Vous allez en SuÚde, vous trouvez un esprit suédois. Et vous allez en France, vous trouvez un esprit français. Vous venez en Amérique, vous trouvez un esprit américain.

25 Il y a quelques temps, je me suis arrĂȘtĂ© Ă  San Angelo, Ă  Rome, et je dĂ©sirais voir les catacombes. Et Ă  ma surprise, en tant que citoyen amĂ©ricain, Ă  la porte d'entrĂ©e oĂč je me tenais, figurait une rĂ©primande qui disait : «A l'intention des femmes amĂ©ricaines : avant d'entrer ici, priĂšre de vous habiller pour honorer les morts.» Quand une nation tombe aussi bas, c'est terrible, quand nous en arrivons jusque lĂ . Donc vous voyez, car...
Une fois, j'ai demandé à une femme : «Etes-vous chrétienne?»

26 Elle a rĂ©pondu: «Je suis amĂ©ricaine, certainement que je le suis.» Ça n'a rien Ă  faire avec cela.

27 Une nuit, FrÚre Bosworth en a interrogé une, il a dit: «Etes-vous chrétienne, soeur?»

28 Elle a répondu: «Je veux que vous sachiez que je brûle un cierge chaque nuit.» Comme si cela avait quelque chose à faire avec la chrétienté, de brûler un cierge! La chrétienté ne consiste pas en de telles choses. Et l'Eglise de Dieu ne consiste pas en de tels artifices.

29 Maintenant, ce qui fait que les femmes... Nous ne contraignons jamais les femmes Ă  le faire. Nous ne contraignons jamais nos hommes Ă  ne pas boire, Ă  ne pas jurer. Nous prĂȘchons tout simplement l'Evangile et prescrivons le modĂšle de la Bible. Beaucoup d'hommes qui viennent Ă  la foi pentecĂŽtiste et Ă  la foi de la saintetĂ© entrent et professent l'ĂȘtre, alors qu'ils ne le sont pas dans leur coeur; beaucoup de femmes font de mĂȘme. Nous ne leur disons pas qu'ils doivent le faire, nous leur donnons simplement le modĂšle et leur disons ce que dit la Bible. Et s'ils sont nĂ©s de l'Esprit CĂ©leste, alors leur esprit n'est plus amĂ©ricanisĂ©, il n'est plus germanisĂ©, il est rendu cĂ©leste pour le Royaume de Dieu, car nous sommes dans un autre Royaume, le Royaume de Dieu, oĂč existent la dĂ©cence, la saintetĂ© et la puissance.

30 Nous avons accĂšs auprĂšs de notre Roi. Nous avons une entrevue avec Lui chaque fois que nous dĂ©sirons L'invoquer. Nous n'avons point d'autres intercesseurs ni un autre mĂ©diateur entre le Roi et nous en dehors de ce seul Homme, Christ JĂ©sus. Nous vivons donc dans un Royaume. Et dans la chronologie de la Bible, il est appelĂ© «le Messianique, le Royaume Messianique». En d'autres termes, lĂ  oĂč le Messie domine dans chaque vie qui se trouve dans Son empire, dirige les vies de Son peuple, un peuple qui a Ă©tĂ© appelĂ© Ă  sortir de tous les modes de vie, les rassemblant dans un groupe pour les appeler «Son Eglise», ou bien «Ses appelĂ©s Ă  sortir». N'est-ce pas lĂ  une chose merveilleuse?

31 Maintenant, IsraĂ«l Ă©tait le peuple de Dieu jusqu'au moment oĂč (on trouve cela dans Actes 7:38, si vous prenez notes) ils ont Ă©tĂ© alors appelĂ©s «l'Ă©glise de Dieu», parce qu'ils furent appelĂ©s par Dieu Ă  sortir de l'Egypte, du monde, des autres Ă©glises, des autres religions, pour marcher avec Dieu seul.

32 Et il en est de mĂȘme aujourd'hui de l'Ă©glise de Dieu : elle a Ă©tĂ© appelĂ©e Ă  sortir de tout ce qui est du monde, appelĂ©e Ă  sortir de chaque culte religieux, appelĂ©e Ă  sortir de toutes les dĂ©nominations religieuses, appelĂ©e Ă  sortir de toutes les organisations religieuses, pour marcher avec Dieu, n'Ă©tant point gouvernĂ©e par un Ă©vĂȘque, mais plutĂŽt par Christ dans ce Royaume Messianique dans lequel nous vivons. Christ est le Roi. Christ L'est.

33 Maintenant, Christ est la TĂȘte de ceci - Christ est la TĂȘte de ce Royaume Messianique. Et vous ne pouvez pas organiser un Royaume dont Christ est la TĂȘte. Vous ne pouvez pas faire du Royaume dont Christ est la TĂȘte une dĂ©nomination, parce que Christ est le Roi. Et vous ne pouvez pas vous servir de l'intelligence humaine et faire une organisation dans laquelle Christ gouverne. Par consĂ©quent, tout groupement, tout peuple, tout groupe d'hommes, qui essaie d'organiser le Royaume de Dieu, va Ă  l'encontre du Roi. Et s'ils vont Ă  l'encontre du Roi, ça sera contre le Roi. Or, si c'est contre le Roi, c'est antichrist. C'est trĂšs dur. Si j'avais un peu plus de voix, nous rendrions cela clair. C'est antichrist. Et si vous pouvez me supporter pendant quelques minutes, je vous prouverai cela. Un esprit antichrist tente de prendre des - des gens et de les appeler d'une organisation Ă  une organisation, les rassemblant dans une organisation, ce qui n'a jamais Ă©tĂ© la volontĂ© de Dieu. Les gens m'ont toujours fait des problĂšme parce que je cogne si fort contre les organisations. Ce n'est pas contre les gens qui y sont que je cogne, mais c'est contre cet esprit de la dĂ©nomination qui fait que les gens pensent : «C'est nous.»

34 Le peuple de Dieu, c'est celui qui a Ă©tĂ© appelĂ© Ă  sortir. Je crois qu'ils sont dans chaque dĂ©nomination; ils peuvent ĂȘtre des catholiques, ils peuvent ĂȘtre des protestants, ils peuvent ĂȘtre des Juifs, ils peuvent appartenir Ă  n'importe quelle sorte d'Ă©glise. Mais, la vraie Eglise est le Corps mystique de JĂ©sus-Christ.

35 Bien, vous ne pouvez pas faire du Corps mystique de Christ une organisation. Maintenant, toute personne qui vient Ă  Christ, qui sort du monde, entre en Christ, entre dans Son Corps mystique. Et vous ĂȘtes un membre de ce Corps lorsqu'on vous amĂšne dans cette Eglise, lorsque vous ĂȘtes appelĂ©s Ă  sortir et ĂȘtes baptisĂ©s dans ce Corps mystique. Comprenez-vous cela? Il ne s'agit ni des mĂ©thodistes, ni des baptistes, ni des pentecĂŽtistes, ni des nazarĂ©ens, ni des pĂšlerins de la saintetĂ©, ni des catholiques; mais plutĂŽt du Corps de JĂ©sus-Christ. Dans quelques minutes, nous allons en parler un peu plus en profondeur, quand nous aborderons d'autres points, au fur et Ă  mesure que nous en abordons les points les plus profonds. Mais le Corps de Christ, c'est l'Eglise.

36 Maintenant, dans beaucoup de paraboles, Il L'a comparé à un mari avec sa femme. Il appelle l'Eglise «l'Epouse». Et l'épouse et l'époux ne sont plus deux; ils sont un. Elle est chair de sa chair et os de ses os. Et alors, quand un homme ou une femme est appelé à faire partie du Corps mystique de Christ par le Saint-Esprit, il devient membre à part entiÚre de Son Corps lorsqu'il est rempli du Saint-Esprit. Car Dieu a retiré de Christ l'Esprit, Il a ressuscité Son Corps et l'a placé sur Son TrÎne, a ensuite envoyé le Saint-Esprit pour constituer le Corps mystique de Christ, lequel sera uni lors du Souper des Noces, à la Venue du Seigneur. Vous ne pouvez en faire une organisation. C'est un mystÚre.

37 JĂ©sus a dit Ă  NicodĂšme : «Le vent souffle oĂč il veut, on ne sait pas d'oĂč il vient ni oĂč il va. Il en est ainsi de quiconque est nĂ© de l'Esprit.» Vous ne pouvez pas comprendre cela. Ça vient de quelque part. Et il ne s'agit pas des mĂ©thodistes, ni des baptistes, ni des pentecĂŽtistes, ni d'une quelconque organisation. Il s'agit d'une naissance, de naĂźtre dans le Royaume de Dieu.

38 Maintenant, essayer d'en faire une organisation revient Ă  rendre cela antichrist, car tout ce qui est contre l'enseignement de Christ est antichrist.

39 Maintenant, oĂč donc a commencĂ© cette organisation? JĂ©sus, lorsqu'Il Ă©tait sur terre, n'a jamais organisĂ© une Ă©glise. Il a parlĂ© d'une Ă©glise Ă  venir, mais Il n'a jamais organisĂ© une Ă©glise. Pendant des centaines d'annĂ©es aprĂšs la mort du dernier apĂŽtre, il n'y eut point d'Ă©glise organisĂ©e. Et la premiĂšre Ă©glise organisĂ©e qui ait toujours existĂ© sur terre fut l'Ă©glise catholique romaine. Maintenant, j'ai les «PĂšres PrĂ©nicĂ©ens», le «Livre des Martyrs» de Foxe, les Ă©crits de Josephus, «les Ages primitifs» de Pember, ainsi que beaucoup d'autres ouvrages d'anciens auteurs; et nulle part, il n'est mentionnĂ© nulle part, sur aucune page d'histoire, qu'il a existĂ© une Ă©glise organisĂ©e avant que l'Ă©glise catholique romaine ne soit organisĂ©e. Et elle est devenue une organisation, ce qui est contraire Ă  Dieu. Maintenant, si pareille chose arrivait... Oh! j'aurais souhaitĂ© pouvoir vous faire comprendre ceci. Si pareille chose arrivait, une chose qui serait si antichrist, Dieu ne devrait-Il pas connaĂźtre cela d'avance, puisqu'il est le Dieu infini? Il est infini. Ne devrait-Il pas savoir que ces choses Ă©taient en route? Et si c'est une chose si horrible, n'avertirait-Il pas Son Eglise d'avance? Maintenant, j'espĂšre que vous comprenez mieux la raison pour laquelle je cogne; non pas contre les gens qui sont dans les organisations, mais plutĂŽt contre les organisations et leur tendance. Ça ne peut ĂȘtre rien d'autre que l'antichrist, dans chacune d'elles.

40 Maintenant vous dites : «Attendez une minute, je pensais que vous ne prĂȘchiez que la Bible.»

41 Laissons alors la Bible le dire. Prenons maintenant et lisons un instant; ouvrez avec moi Apocalypse chapitre 17. C'est la révélation de Jésus-Christ à Son Eglise, Eglise qui a été appelée à sortir. Apocalypse 17, et nous allons essayer de le faire aussi vite que possible. Mais maintenant soyez attentifs pendant que nous lisons : ... un des sept anges qui avaient les sept coupes vint et m'adressa la parole, en disant...: Viens ici; je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.

42 Bien, tout ceci est un symbole, car c'est la rĂ©vĂ©lation de JĂ©sus-Christ, qui est scellĂ©e. Saviez-vous cela? C'est une chose cachĂ©e et qui peut ĂȘtre rĂ©vĂ©lĂ©e non pas par la pensĂ©e intellectuelle, mais uniquement par le Saint-Esprit, au moyen des dons de l'Esprit. «Celui qui a de la sagesse, qu'il compte le nombre de la bĂȘte.» Celui qui a de la sagesse, le don de sagesse, qu'il fasse ceci et fasse cela. Et voici la rĂ©vĂ©lation.

43 Maintenant, tout le monde sait que dans la Bible, lorsqu'une femme est prise comme symbole, elle représente une église. L'Eglise de Christ est appelée «l'Epouse». Paul a dit : «Je vous ai fiancés à Christ comme une vierge pure.»

44 Eh bien, ici nous sommes en train de parler d'une grande femme qui est d'une mauvaise rĂ©putation. «Viens ici; je te montrerai», a dit l'Ange Ă  Jean, «le jugement de la grande prostituĂ©e qui est assise sur les grandes eaux.» Maintenant, «la femme assise sur les grandes eaux», cela a l'air trĂšs mystĂ©rieux, pourtant tout est ici. La Bible l'explique. Prenons maintenant le chapitre 15 ou plutĂŽt le verset 15 du mĂȘme chapitre, vous pouvez ainsi voir ce que reprĂ©sentent les - les - les - les «eaux». Et il me dit : les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituĂ©e est assise, ce sont des peuples,... des foules,... des nations et des langues.

45 Ainsi donc, les eaux sur lesquelles Ă©tait assise la femme - lĂ -dessus - elle avait le contrĂŽle des nations, des peuples, des foules et des langues. Elle contrĂŽlait tout cela, une femme, une femme de mauvaise rĂ©putation. Maintenant, quand une femme a une mauvaise rĂ©putation, dans le naturel nous savons que quand cela est dit d'une femme, pour une - une femme, nous comprenons qu'elle est infidĂšle Ă  son mari. C'est de cela qu'elle sera taxĂ©e. Alors elle pourrait prĂ©tendre ĂȘtre fidĂšle Ă  un homme alors qu'elle lui est infidĂšle. Est-ce vrai? Bien, c'est donc une Eglise qui prĂ©tend que Christ est son Mari, alors que sa doctrine est contraire Ă  Son enseignement. Elle est une prostituĂ©e. En plus, elle a le contrĂŽle des peuples, des foules et des nations. «Viens ici, je te montrerai son jugement.» Nous avons maintenant l'image.

46 ... laquelle les rois de la terre ont commis fornication, et ceux qui habitent la terre ont Ă©tĂ© enivrĂ©s du vin de sa fornication. Qu'est-ce que la fornication? C'est l'impuretĂ©, c'est ĂȘtre impur. Elle est une prostituĂ©e. Elle a de l'impuretĂ© en elle, et tous les riches du monde, les rois, les grands hommes, des nations et des foules ont commis fornication avec elle, ont pris part Ă  ses mauvaises actions. Vous voyez oĂč cela aboutit, n'est-ce pas? Vous voyez?

47 Bien, je ne suis pas responsable d'avoir Ă©crit Ceci, cependant je suis responsable si je n'enseigne pas Cela. Nous sommes prĂ©sentement en train de parler de l'Ă©glise. Maintenant, si vous remarquez bien au fur et Ă  mesure que nous avançons... Et il me transporta en esprit dans un dĂ©sert, et je vis une femme assise sur une bĂȘte Ă©carlate,...

48 Permettez-moi de prendre ces symboles au fur et à mesure que nous avançons. Maintenant, l'écarlate c'est le rouge. Dans un sens, le rouge est une bonne couleur. Dans un autre sens, le rouge est une couleur de mauvaise réputation, la lumiÚre rouge, la couleur du danger, l'écarlate... Elle s'était parée d'écarlate, le rouge; elle était une prostituée.

49 Et elle Ă©tait assise sur une bĂȘte. Dans la Bible, une bĂȘte reprĂ©sente «une puissance». Si vous le remarquez, beaucoup de ministres, je les vois approuver d'un signe de la tĂȘte, c'est vrai, car ils sont des enseignants de la Bible. Une bĂȘte reprĂ©sente «une puissance». Nous voyons ces bĂȘtes dans - dans la Bible, dans l'Apocalypse 13 et dans Daniel, sortir de la mer : des bĂȘtes, des puissances, sortir du milieu des peuples.

50 Mais, avez-vous remarquĂ© que, dans Apocalypse 13, quand les Etats-Unis montent, c'est la seule bĂȘte dans la Bible qui monte sans sortir des eaux? La Bible dit qu'elle sort de la terre, de lĂ  oĂč il n'y a pas de gens. C'Ă©tait ce nouveau royaume. Et elle avait l'aspect d'un agneau, mais aprĂšs un moment, elle parlait comme un dragon. C'est ce pays. Ça doit arriver! Un jour, ils commettront une erreur en Ă©lisant la personne qu'il ne faudrait pas. Ils Ă©lĂšveront un Joseph - ou plutĂŽt un Pharaon qui ne connaĂźt pas Joseph. Ils l'ont essayĂ© avant et ils essayeront encore de le faire, s'ils Ă©chouent cette fois-ci. Cela viendra finalement, la Bible l'a dit. Je ne suis pas un politicien, les deux partis sont corrompus. Je vote pour JĂ©sus-Christ, c'est la seule Personne Ă  Laquelle je m'intĂ©resse. Mais je vous dis que vous feriez mieux de nettoyer maintenant vos lunettes, si vous vous attendez Ă  ce que vos enfants soient libres. Je ne sais pas Ă  quel point c'est proche. Priez! TrĂšs bien.

51 Ayant quoi? Ainsi, il me transporta en esprit dans un dĂ©sert, et je vis une femme (l'Ă©glise) assise sur une bĂȘte Ă©carlate - bĂȘte Ă©carlate, pleine de noms de blasphĂšmes, ayant sept tĂȘtes et dix cornes.
«Sept tĂȘtes.» Et, ici, plus bas il est dit : «Les sept tĂȘtes qu'avait la bĂȘte sont sept collines sur lesquelles est assise la - la ville.» Maintenant, quelle est la ville qui est bĂątie sur sept collines? Rome (c'est exact). Une ville assise sur sept collines, une Ă©glise, une femme, une prostituĂ©e qui, par sa puissance, contrĂŽlera le monde. Eh bien, c'est aussi clair que la lecture d'un journal. Voyez? AssurĂ©ment.

52 Maintenant : «Et cette femme Ă©tait vĂȘtue de pourpre et d'Ă©carlate, (la femme, l'Ă©glise, riche) , et parĂ©e d'or, de pierres prĂ©cieuses et de perles,... Dites-moi Ă  quel moment une seule d'entre elles n'a jamais payĂ© l'impĂŽt. Dites-moi quand on leur a jamais imposĂ© les taxes pour quoi que ce soit. Elles font ce qui leur plaĂźt! Et pourtant Dieu a des enfants lĂ -dedans. Il en a certainement.

53 De mĂȘme, la cocotte ne peut dire de la marmite qu'elle est noire, bien des fois les protestants disent : «Eh bien, les catholiques ont assassinĂ© un tel, un tel et un tel autre.» Qui a assassinĂ© Joseph Smith? Je ne suis pas d'accord avec lui, cependant il avait, autant que moi, le droit de donner son enseignement ici en AmĂ©rique. Et l'Ă©glise mĂ©thodiste a assassinĂ© Joseph Smith. Quand vous entrez Ă  - Ă  Salt Lake City, il y a une Ă©norme enseigne : «Vous, mĂ©thodistes, faites attention aux grillons mormons.» C'est vrai. C'est l'Ă©glise mĂ©thodiste qui a abattu Joseph Smith : des protestants. Donc, ne vous acharnez pas contre les catholiques. Observez juste quelques minutes, la Bible le dira aussi. ... de pierres prĂ©cieuses... de perles, elle tenait dans sa main une coupe d'or remplie d'abominations et des impuretĂ©s de sa fornication (ses doctrines, ce qu'elle distribuait) ... les rois de la terre s'en abreuvent.

54 Quiconque croirait cela croirait en ces pilules de vitamines du FrĂšre Jagger, avec lesquelles vous pouvez asperger d'eau une femme mariĂ©e depuis 30 ans Ă  un homme et qui a eu plusieurs enfants, et la faire redevenir vierge pour l'envoyer cette nuit-lĂ  au lit nuptial avec son mari. Quiconque pourrait croire que cette eau bĂ©nite le fera peut croire Ă  n'importe quoi. C'est vrai. Pourtant les rois de la terre commettent de tels actes. C'est de cette façon qu'ils parviennent Ă  vivre et Ă  avoir un sentiment de paix. Au fond de votre coeur, vous savez que vous ĂȘtes pourri. Prenez le Sang de JĂ©sus-Christ pour vous nettoyer! Mais, remarquez maintenant, elle Ă©tait la premiĂšre Ă©glise organisĂ©e, la Bible en parle ici. Et sur son front Ă©tait Ă©crit un nom, un MYSTERE, BABYLONE LA GRANDE, LA MERE DES IMPUDIQUES ET DES ABOMINATIONS DE LA TERRE.

55 Maintenant, observez. Nous sommes tous d'accord, et mĂȘme les livres des romains, les livres mĂȘmes des catholiques reconnaissent que c'est l'Ă©glise romaine. Donc, leurs propres livres ont pu reconnaĂźtre cela. J'ai ici ce qu'on appelle «Les Actes de notre foi», que seul un prĂȘtre peut avoir; une catholique fut convertie Ă  la mienne, son garçon Ă©tait un prĂȘtre et elle m'a donnĂ© ce livre. Il lui dit alors de rentrer Ă  l'Ă©glise; elle est venue pour le reprendre et je le lui ai refusĂ©. Je l'ai gardĂ© comme Ă©vidence; je dĂ©sirais connaĂźtre ce dont je parlais. Quand je dis une chose, il faut que j'en sois sĂ»r, Dieu m'en tiendra responsable.

56 Et rappelez-vous, elle est appelĂ©e «MystĂšre, Babylone»; nous savons que c'est l'Ă©glise catholique, cependant remarquez, elle est «la mĂšre des impudiques». Qu'est-ce qu'une impudique? Elle est pareille Ă  la prostituĂ©e. Maintenant, d'oĂč sont venues ces organisations? Il y a leur mĂšre, c'est ce qu'elles sont, au dĂ©part. Vous dites alors : «C'est l'antichrist.» C'est vrai. Et, si c'est l'antichrist, qu'en est-il alors de nos organisations? Tout comme une impudique et une prostituĂ©e sont la mĂȘme chose, commettre adultĂšre, commettre des fornications, accepter de fausses choses Ă  cause de la conception intellectuelle de l'homme... Comme le dit la Bible : «...enseignant pour doctrine des commandements d'hommes.» C'est ce qu'on appelle aujourd'hui Ă©glise, une chose qui est opposĂ©e au Royaume de Dieu.

57 C'est comme dans l'Ancien Testament. Dieu aimait ĂȘtre Roi sur IsraĂ«l avant que celui-ci ne devienne une Ă©glise, et Il Ă©tait Roi. Et bien qu'ayant un prophĂšte, Samuel, un homme bon, quand il leur avait dit que s'ils dĂ©siraient un roi... Mais, ils voulaient ĂȘtre comme les autres peuples, ils voulaient ĂȘtre comme les Philistins.

58 C'est ce qui ne va pas chez les protestants, ils n'étaient tout simplement pas satisfaits de ce qu'ils étaient. Simplement ils... Quand le Saint-Esprit tomba sur eux, il y a 40 ans, là-bas, et que la puissance commença à se déverser, et qu'ils commencÚrent à danser, à crier et à parler en langues, ils n'en étaient pas satisfaits; il fallait qu'ils en fassent une organisation. Il en vint ensuite une qu'on appela «le Conseil Général». Il en vint une autre ayant un peu de lumiÚre sur le Nom Jésus-Christ, et on les appela «New Issues» [«Les Nouveaux Rejetons» - Ed.] et on les rejeta. Ensuite, ils se firent une organisation appelée A.P.J.C., les Assemblées PentecÎtistes de Jésus-Christ. Il y eut une petite friction entre eux sur la question de savoir s'Il viendra sur un cheval blanc, sur la maniÚre dont Il viendra, et ils formÚrent une organisation qu'on appelle A.P.M. : les Assemblées PentecÎtistes du Monde. Oh! la la! Puis est venue l'église de Dieu. Ils se sont par aprÚs séparés à la suite d'une prophétie, et s sont à nouveau organisés. Et chaque fois que vous le faites, vous sortez de la volonté de Dieu! L'esprit antichrist...

59 L'Eglise de Dieu est libre. L'Eglise de Dieu ne connaĂźt pas de limites, car d'un bout Ă  l'autre des ocĂ©ans, tout appartient Ă  Dieu. Tout ĂȘtre humain sur terre Lui appartient. Que l'on soit catholique, protestant, ou quoi que ce soit, Dieu cherche ceux qui sont sincĂšres. Et nous sommes sauvĂ©s par la foi, en croyant en Lui. C'est ça l'Eglise. Maintenant, vous voyez que l'Eglise n'est pas une organisation.

60 Et chaque fois que vous voyez une organisation, souvenez-vous en, il est Ă©crit dessus «antichrist». C'est ici dans la Bible. C'est tout aussi Ă©vident que je sais La lire. Je - J'ai beaucoup de prĂ©cieux amis assis ici, qui sont membres des organisations, je ne dis pas que vous ĂȘtes antichrists, je ne vous traite pas de cela, mais aprĂšs tout, il semble que le diable a perverti cela Ă  tel point que vous devez avoir quelque chose de ce genre, sinon ils ne vous laisseront mĂȘme pas prĂȘcher. C'est pareil avec les nations. Vous ne pouvez pas ĂȘtre un homme sans nation, vous devez avoir une nation quelque part. Vous devez ĂȘtre soit AmĂ©ricain, soit Allemand, ou quelque chose d'autre. Voyez-vous, c'est complĂštement perverti.

61 Donc, en réalité, un vrai chrétien né de nouveau est presque un vagabond aux yeux du monde, c'est un renégat. Par contre aux yeux de Dieu, il est précieux. J'aurais souhaité que nous ayons le temps de prendre Hébreux 11, pour voir comment ces combattants de la foi - comment Abraham était sorti et s'était dit pÚlerin et étranger, et avait dit que ce monde était sa demeure; pourtant il était errant, à la recherche d'une cité dont le Bùtisseur et l'Architecte était Dieu. Et si nous sommes morts en Christ, nous devenons la Semence d'Abraham et nous sommes héritiers avec lui par la promesse. Qu'est-ce que cela fait alors de nous? Des pÚlerins et des vagabonds.

62 Quand IsraĂ«l sortit de l'Egypte, il y avait Moab, une grande nation organisĂ©e; il y avait aussi EsaĂŒ, une grande nation organisĂ©e. Et voici que s'amena IsraĂ«l, un interdĂ©nominationnel. Fondamentalement, tous deux Ă©taient dans la Parole. Rappelez-vous, Balaam offrit le mĂȘme sacrifice qu'IsraĂ«l, sur sept autels. C'est ce que Dieu exigeait : sept sacrifices purs, sept bĂ©liers, ce qui parlait de la venue du Juste. Fondamentalement, tous deux avaient fait la chose juste, fondamentalement parlant. Mais, ce que Balaam manqua de voir - il manqua de voir le surnaturel au milieu d'IsraĂ«l, ce groupe interdĂ©nominationnel. N'ayant point d'endroit oĂč aller, ils erraient, cependant, ils Ă©taient en route vers un endroit.

63 Il en est de mĂȘme aujourd'hui de l'Eglise du Dieu Vivant. Au regard du monde, elle n'est pas organisĂ©e. Elle n'est liĂ©e par aucun lien de l'organisation, mais plutĂŽt par la puissance et l'Esprit de JĂ©sus-Christ, par les liens de l'amour.

64 Il faudra que les méthodistes et les baptistes se donnent une tape dans le dos et disent : «Mon précieux frÚre», bien qu'ayant compris qu'ils ne peuvent pas marcher ensemble s'ils ne sont mis d'accord.
Les gens demandent : «Etes-vous chrétien?»

65 «Je suis baptiste.» Ce n'est pas du tout la réponse à la question. «Suis-je chrétien? Je suis pentecÎtiste.» Ce n'est pas la réponse à la question.

66 Si vous ĂȘtes chrĂ©tien, vous ĂȘtes une crĂ©ature nĂ©e de nouveau. Vous ĂȘtes dans le Royaume mystique de Dieu. Vos yeux ne sont pas fixĂ©s sur les choses de ce monde, mais plutĂŽt sur les choses d'en haut. Et c'est Ă  ce moment-lĂ  que vous ĂȘtes dans l'Eglise. C'est ça l'Eglise. Ce n'est pas une organisation, ça ne peut jamais ĂȘtre une organisation. Notez ce que je vous dis! L'Eglise du Dieu Vivant ne peut jamais ĂȘtre un quelconque groupe. Elle ne peut pas ĂȘtre une organisation. Elle doit ĂȘtre un Corps mystique, le Saint-Esprit. Si nous en avons le temps, nous aborderons cela un peu plus loin.

67 Eh bien, voyez-vous maintenant ce que signifie l'»Eglise»? Eglise signifie un groupe appelé à sortir, un peuple appelé à sortir et qui est gouverné uniquement par le Roi de ce Royaume Messianique. Oh! n'est-ce pas merveilleux? J'aime cela. Quand je lis cela dans le... aujourd'hui. Et quand il est dit là «le Royaume, l'Empire Messianique»... L'écrivain a mis «Empire Messianique». L'écrivain a aussi dit: «L'Eglise du Dieu Vivant qui ait été organisée, pareille chose n'existe pas! L'organisation, c'est quelque chose qui a été adapté - adopté dans, pour prendre la place de....»

68 C'est exactement de cette maniĂšre que toutes ces fausses doctrines ont Ă©tĂ© introduites pour remplacer les vraies. C'est la raison pour laquelle la femme avait en main une coupe de l'impuretĂ© de son abomination. Maintenant, vous voyez, je ne dis pas... Les pentecĂŽtistes sont aussi coupables que les catholiques, les pĂšlerins de la saintetĂ©, les nazarĂ©ens, les baptistes ou les mĂ©thodistes. Toutefois, Dieu a des enfants dans toutes ces Ă©glises dĂ©nominationnelles. Ils appartiennent Ă  ce Royaume mystique. La seule chose qu'ils attendent, c'est de voir se produire quelque chose qui attirera leurs coeurs. Je suis si heureux, ce soir, de savoir qu'ils viennent de l'est et de l'ouest, du nord et du sud, venant d'eux-mĂȘme, adorant, attendant la venue du Seigneur. La Bible dit qu'ils feront cela dans les derniers jours. C'est exactement cela. Elle dit qu'ils courront de l'est Ă  l'ouest, du nord au sud, Ă  la cherche de la vraie Parole de Dieu, et qu'il y aurait une famine, non pas de pain et d'eau, mais plutĂŽt d'entendre a Parole de Dieu.

69 Ils vous disent : «Venez vous joindre à ceci, venez vous joindre à cela.» Il n'y a rien à quoi vous joindre dans le Royaume de Dieu, il n'y a pas une seule chose à laquelle vous puissiez vous joindre. Il s'agit de l'expérience de la naissance dans l'Eglise, et non pas de s'y joindre. Maintenant, je pourrai dans une minute m'étendre un peu plus là-dessus. J'ai quelques Ecritures de plus écrites là.

70 Mais maintenant, prenons la deuxiĂšme pensĂ©e, ainsi nous pourrons essayer de tout terminer. Qui L'a fondĂ©? Il s'agit de ce Corps mystique. Qui L'a commencĂ©? JĂ©sus-Christ. Et c'est le... Il est la TĂȘte de ce Corps mystique. Il est le Roi qui rĂšgne sur Celui-ci, accomplissant Sa propre volontĂ© dans Son Empire. Il ne s'agit pas du contrĂŽle d'un Ă©vĂȘque ou du contrĂŽle d'un conseil d'Ă©glise, mais plutĂŽt du Roi qui est le Messie Lui-MĂȘme, agissant dans Son propre Domaine. Quand cela a-t-il commencĂ©? A la PentecĂŽte. Non pas l'organisation pentecĂŽtiste, mais l'expĂ©rience de la PentecĂŽte. C'est Ă  ce moment-lĂ  que cela commence en vous. Il a dit que Cela viendrait. Il a dit ce qui arriverait. Il a dit que cela venait.

71 Maintenant, si nous le voulons bien, prenons Luc chapitre 24, le verset 49, et nous pouvons voir ici - commençons Ă  lire quelques Ecritures, afin que ces gens qui prennent notes puissent inscrire cela. Luc 24:49, nous allons voir ce qu'Il a dit. Et voici, j'enverrai sur vous ce que mon PĂšre a promis; mais vous, restez dans la ville de JĂ©rusalem jusqu'Ă  ce que vous soyez revĂȘtus de la puissance d'en haut.

72 Maintenant, Il a promis la venue d'une Eglise, la venue d'un Royaume. Maintenant, prenez Actes 1:8. Maintenant, souvenez-vous qu'Il a dit aussi, dans Matthieu 16:18, qu'Il bùtirait Son Eglise sur ce roc et que les portes du séjour des morts ne prévaudraient point contre Elle; comme nous continuons avec cet autre sujet, nous y arriverons juste dans quelques minutes. Actes 1:8. Mais vous recevrez une puissance, aprÚs... le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem... Judée,... Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.

73 La venue d'un Royaume de tĂ©moins, tĂ©moins de Sa rĂ©surrection, tĂ©moins de Sa puissance, tĂ©moins de Son... qu'Il est vivant. «Vous ĂȘtes Mes tĂ©moins.» Bien, Actes 1:8.

74 Ensuite, pour vous qui notez cela, nous le trouvons aussi dans EphĂ©siens 1:22. Il y en a vraiment beaucoup Ă  noter, cependant, juste pour bien enfoncer cela et qu'on soit sĂ»r que vous ĂȘtes - vous comprenez cela. TrĂšs bien, EphĂ©siens 1, verset 22. Et Il a tout mis sous Ses pieds (il s'agit de Christ) , et lui a donnĂ© pour chef suprĂȘme Ă  l'Eglise, Qui est son Corps, et la plĂ©nitude de celui qui remplit tout en tous.

75 Qui a fondĂ© cette Eglise? JĂ©sus-Christ. Pas un Ă©vĂȘque, pas un groupe d'hommes, pas un pape, pas du tout une puissance humaine. Mais JĂ©sus-Christ en a parlĂ© comme Ă©tant Son Royaume qui venait avec puissance. «Quelques-uns de ceux qui sont ici...», Matthieu 16, «En vĂ©ritĂ©, je vous le dis, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point qu'ils n'aient vu le Royaume de Dieu venir avec puissance». Juste quelques jours aprĂšs cela, Il fut crucifiĂ©, et le Saint-Esprit descendit. «Quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point qu'ils n'aient vu le Royaume de Dieu.»

76 «Est-ce en ce temps que Tu rétabliras le royaume?», Lui demandÚrent les Juifs.

77 Il rĂ©pondit : «Ce n'est pas Ă  vous de connaĂźtre le temps ou le moment que le PĂšre a gardĂ© dans Sa propre pensĂ©e, mais vous recevrez une puissance...», Actes 1, «... vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous.» Vous recevrez une puissance une fois devenu Ă©vĂȘque, une fois devenu prĂ©dicateur, une fois devenu pape, une fois devenu prĂȘtre? «Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous.» C'est le tĂ©moignage que Dieu cherche; un tĂ©moignage aprĂšs que le Saint-Esprit soit venu. Pas le tĂ©moignage que je suis Ă©vĂȘque, pas le tĂ©moignage que je suis pasteur, mais quel tĂ©moignage? Du Roi ressuscitĂ©! C'est ça la vraie Eglise du Dieu Vivant. TrĂšs bien.

78 Et aussi, dans Colossiens 1:17 et 18, nous pouvons lire ceci pendant que nous sommes lĂ -dessus. Colossiens 1, versets 17 et 18. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui; Il est la TĂȘte du corps de l'Eglise; (c'est ce qu'Il est) qui est le commencement, le premier-nĂ© d'entre les morts, afin qu'en toutes choses Il puisse avoir prĂ©Ă©minence.

79 Qui est la TĂȘte de l'Eglise? JĂ©sus-Christ. De quel Royaume s'agit-il? Du Royaume Messianique, l'Eglise, pas une organisation, l'Eglise, le Corps mystique dont Christ est la TĂȘte. Oh! j'aime cela, marcher selon l'Esprit, obĂ©ir au Roi; c'est insensĂ© pour le monde, mais prĂ©cieux aux yeux de Dieu. Marchant selon l'Esprit, incompris, ridiculisĂ©s, objet de moqueries... «Tous ceux qui vivent pieusement en JĂ©sus-Christ seront persĂ©cutĂ©s.» «S'ils ont persĂ©cutĂ© les prophĂštes qui Ă©taient avant vous, s'ils ont appelĂ© le MaĂźtre de la - MaĂźtre de la Maison, BelzĂ©bub, Ă  combien plus forte raison le feront-ils pour Ses disciples!» Mais, vous marchez selon l'Esprit, vous abandonnez les choses du monde, n'Ă©tant liĂ©s par aucune chaĂźne. «Celui que le Fils a affranchi est rĂ©ellement libre.» Amen! C'est ça l'Eglise du Dieu vivant. C'est Lui qui L'a fondĂ©e.

80 Maintenant, nous voyons dans les témoignages, dans Actes 1:8, qu'Il dit : «Vous serez Mes témoins aprÚs que le Saint-Esprit sera venu sur vous.»

81 Qu'est-ce que l'Eglise? Le Corps mystique de Christ. Qui L'a fondĂ©e? Le Seigneur JĂ©sus Lui-mĂȘme. Elle ne fut point fondĂ©e Ă  Rome, elle ne fut pas non plus fondĂ©e en Angleterre par John Wesley, elle ne fut pas non plus fondĂ©e par Calvin ni en AmĂ©rique (avec les baptistes) par John Smith, elle ne fut pas non plus fondĂ©e en Californie par les pentecĂŽtistes. Elle a Ă©tĂ© fondĂ©e par JĂ©sus-Christ, le Roi du Royaume Messianique! C'est Lui qui L'a fondĂ©e. Il est le Roi. Il dĂ©sire ĂȘtre Roi. Il dĂ©sire dominer sur nous. Il dĂ©sire ĂȘtre Seigneur.

82 Les gens Le laissent entrer et disent : «Je Le laisserai ĂȘtre Sauveur», cependant ils ne Le laisseront pas ĂȘtre Seigneur. «Seigneur» signifie «propriĂ©taire, souverain». «Entre dans mon coeur, Seigneur, sauve-moi de l'enfer, mais ne me dicte pas ce que je dois faire.» VoilĂ  l'attitude des gens. C'est pourquoi il n'est point Ă©tonnant que la Bible ait dit : «Toutes les tables sont pleines de vomissures.» Vous savez ce que signifient les vomissures. «Comme un chien retourne Ă  ses vomissures...» Si la premiĂšre fois ces organisations n'ont pas marchĂ© et que Dieu a dĂ» les vomir, retourner Ă  elles, cela ferait que vous soyez aussi vomis. Il dit : Puisses-tu ĂȘtre ou froid ou bouillant; comme tu es tiĂšde, Je te vomirai de Ma bouche. Vous causez Ă  Dieu des maux d'estomac, et Il nous vomit.

83 Citez-moi une organisation qui est tombĂ©e et qui ne se soit jamais relevĂ©e. Montrez-moi dans l'histoire une seule qui n'ait jamais fait cela. Un homme va se lever, ayant un ministĂšre, Dieu va bĂ©nir cet homme. La premiĂšre chose, vous savez, il fera volte-face et s'en ira parmi les gens et en fera une organisation, et cela ruinera la chose lĂ  mĂȘme. Sondez l'histoire et trouvez-en une seule qui se soit jamais relevĂ©e. Pas une seule, parce que c'est absolument l'esprit antichrist parmi les gens.

84 C'est comme MoĂŻse et les autres, ils voulaient quelque chose qu'ils pouvaient faire d'eux-mĂȘmes. «Seigneur, cette annĂ©e-ci nous avons tant de membres.» Quelle diffĂ©rence cela fait, le nombre de membres que vous avez? Nous ne cherchons pas des membres d'Ă©glise, nous cherchons des membres du Corps de Christ, nĂ©s dans le Royaume de Dieu, «non pas par la volontĂ© de l'homme, mais par la volontĂ© de Dieu. Non pas par l'esprit de l'homme ni par l'intelligence de l'homme.

85 Paul dit : «Je ne suis pas venu vers vous avec la connaissance des hommes. Je suis venu vers vous avec l'Esprit de Dieu et la puissance de Sa rĂ©surrection, afin que votre foi ne repose pas sur la sagesse ou sur les discours persuasifs des hommes, mais plutĂŽt sur la puissance de la rĂ©surrection de JĂ©sus-Christ.» C'est pour ça qu'Il est entrĂ©. Que Dieu nous aide Ă  faire la mĂȘme chose.

86 Maintenant, nous ne voulons pas passer trop de temps sur chacune de ces choses. Je dĂ©sire maintenant dĂ©couvrir quel est le Message de cette Eglise? Que doit enseigner cette Eglise? Quel est Son Message? Le premier Message que je crois que cette Eglise (le Corps mystique) enseignera sera la repentance. Prenons encore Luc 24 pour juste un instant. La premiĂšre chose que doit faire l'Eglise, c'est se repentir, et elle enseignera la repentance. Maintenant, JĂ©sus est sur le point de partir; voici le dernier chapitre, lĂ  oĂč Il est sur le point de quitter la terre. Luc 24:26, commençons avec le verset 46. Et Il leur dit : Ainsi il est Ă©crit que le Christ souffrirait et qu'Il ressusciterait des morts le troisiĂšme jour, Et que la repentance et la rĂ©mission des pĂ©chĂ©s... (oh! je dĂ©sire que ça pĂ©nĂštre bien, car dans une minute j'en arriverai Ă  quelque chose sur cela: la rĂ©mission des pĂ©chĂ©s.) ... la repentance auprĂšs de Dieu, et la rĂ©mission des pĂ©chĂ©s seraient prĂȘchĂ©es en Son Nom Ă  toutes les nations, Ă  commencer par JĂ©rusalem. Et vous ĂȘtes tĂ©moins de ces choses...

87 [Espace vide sur la bande - Ed.] «Il souffrit,» disent les Ecritures. C'est de Lui que les prophĂštes avaient parlĂ©. Il est Celui dont la Bible entiĂšre parle, c'est de Lui qu'il est question. Certainement qu'Il savait ce qui devait ĂȘtre enseignĂ©, Il savait ce qui devait ĂȘtre fait. Et Il dit que la repentance et la rĂ©mission des pĂ©chĂ©s devaient ĂȘtre prĂȘchĂ©es Ă  toutes les nations en guise de tĂ©moignage, Ă  commencer par JĂ©rusalem. Maintenant, l'organisation a commencĂ© Ă  Rome; l'Ă©glise organisĂ©e a commencĂ© Ă  Rome, est venue en Allemagne par Martin Luther, a avancĂ© jusqu'en Angleterre par Wesley, jusqu'aux Etats-Unis par John Smith, en Californie par la PentecĂŽte. Par contre, l'Eglise a commencĂ© Ă  JĂ©rusalem! La repentance devant Dieu et le baptĂȘme au Nom de JĂ©sus-Christ pour la rĂ©mission des pĂ©chĂ©s ont commencĂ© Ă  JĂ©rusalem, et devaient... «Devaient», a-t-il dit. Il n'a pas dit que cela les atteindrait tous.
Cela devait commencer, cela devait aller partout dans le monde, cela devait ĂȘtre prĂȘchĂ©, mais il y en a trĂšs peu. Mais c'est ce qu'il a dit, Son Message. C'est le Message de l'Eglise. Montrez-moi l'Ă©glise qui enseigne Cela. Dites-moi oĂč elle est. Vous n'en trouverez pas.

88 Bien, JĂ©sus est Roi (c'est le second Message), JĂ©sus est Roi et Vivant pour toujours. Matthieu 28:20 : JĂ©sus est Roi et Vivant pour toujours, c'est ce que doit prĂȘcher l'Eglise. Matthieu 28:20. Enseignez-leur Ă  observer tout ce que Je vous ai prescrit; et voici Je suis avec vous pour toujours, jusqu'Ă  la fin du monde. (Est-ce vrai?)

89 HĂ©breux 13:8 : «JĂ©sus-Christ est le mĂȘme hier, aujourd'hui et pour toujours.» C'est le Message de l'Eglise : faire Son oeuvre, confirmer Sa rĂ©surrection et rendre tĂ©moignage. Maintenant, Actes 5:32, lĂ  oĂč nous voyons s'ils avaient cela ou pas, pendant que nous prenons Actes chapitre 5, verset 32: Et nous sommes tĂ©moins de ces choses, de mĂȘme que le Saint-Esprit que Dieu a donnĂ© Ă  ceux qui lui obĂ©issent. (On doit rendre tĂ©moignage de Lui!)

90 Dans Jean 14:12, Il enseigne sur ce que devrait faire l'Eglise. Dans Jean chapitre 14, le - au verset 12, nous verrons ce qui est dit. Jean 14:12, ainsi nous le lisons, pour rendre cela officiel. TrÚs bien, Jean 14, verset 12. En vérité, en vérité, Je vous le dis, celui qui croit en Moi, les oeuvres que Je fais, il les fera aussi, et il en fait - fera de plus grandes, car Je m'en vais au PÚre.

91 C'est ça le Message de l'Eglise. JĂ©sus-Christ le mĂȘme hier, aujourd'hui et pour toujours, vivant dans l'Eglise, Roi de l'Eglise, ressuscitĂ© des morts, Le mĂȘme hier, aujourd'hui et pour toujours. Accomplir les mĂȘmes oeuvres, faire les mĂȘmes choses que fit JĂ©sus. C'est ça le Message de l'Eglise. Si l'Eglise n'enseigne pas cela, alors elle enseigne une fausse thĂ©ologie. C'est ce que JĂ©sus leur a ordonnĂ© de prĂȘcher.

92 Qu'y aura-t-il d'autre? Comment saurons-nous si ces gens... Ils disent : «Eh bien, je suis un croyant.» Voyons quelle a été Sa derniÚre commission à Son Eglise, pour les croyants, Marc 16. Prenez Marc, chapitre 11, et nous allons découvrir ce qu'était Son dernier Message à l'Eglise, et nous verrons alors si nous suivons Sa commission. Marc 16, commençons au verset 14. Enfin Il apparut aux onze (c'est aprÚs Sa résurrection) pendant qu'ils étaient à table,...

93 Voici la commission à l'Eglise (suivez maintenant), la derniÚre commission. Nous allons nous éprouver pour voir si nous sommes des croyants, ou si nous sommes oui ou non dans cette Eglise. Enfin, Il apparut aux onze pendant qu'ils étaient à table, et Il leur reprocha leur dureté de coeur, leur - leur incrédulité et leur dureté de coeur, parce qu'ils n'avaient pas cru ceux qui L'avaient vu aprÚs Sa résurrection..., aprÚs qu'Il fut ressuscité.

94 Quelqu'un L'avait vu. Quelqu'un essayait de leur en parler, mais ils ne le crurent pas. N'est-ce pas la mĂȘme chose aujourd'hui? Nous savons qu'Il est vivant, nous avons le tĂ©moignage de Son Esprit Qui est en nous. Nous voyons Sa puissance se mouvoir dans les auditoires composĂ©s des dizaines de milliers de personnes, et discerner leurs pensĂ©es - pensĂ©es de leurs coeurs, exactement comme Il le faisait quand Il Ă©tait ici. Comme le dit la Bible : «La Parole de Dieu...» Il est la Parole de Dieu. «Au commencement Ă©tait la Parole, et la Parole Ă©tait avec Dieu, et la Parole fut faite chair et habita parmi nous.» «La Parole de Dieu est plus tranchante, plus efficace qu'une Ă©pĂ©e Ă  double tranchant, Elle coupe mĂȘme jusqu'Ă  la moelle des os, et discerne les pensĂ©es et les intentions du coeur.» Christ... «Les oeuvres que Je fais, vous les ferez aussi.» Voyez-Le faire cela! Combien L'ont vu faire cela? AssurĂ©ment, nous savons qu'Il fait cela. Il vit ici. Il est dans nos coeurs.

95 Ils ne croient pas Cela. Ils ne L'ont pas cru en ce temps-là, ils ne Le croient pas maintenant. Ils croient qu'Il mourut et cela régla la question, et nous avons quelque chose d'historique qu'un homme a inventé, il y a quelques années, pour ensuite établir une église et rédiger un catéchisme, et c'est à cela que nous nous accrochons. C'est païen! C'est vrai. Il n'y a aucune vérité en cela. Oh! je ne dis pas «vérité», l'homme pourrait avoir fait cela, l'homme pourrait avoir été trÚs sincÚre. Mais ce n'est pas comme cela que Dieu contrÎle Son Eglise. Il n'a jamais voulu cela.

96 Lorsqu'ils rĂ©clamĂšrent un roi, Samuel les appela et dit ceci, il dit: «Je dĂ©sire vous demander quelque chose. Vous ai-je jamais déçus? Vous ai-je dĂ©jĂ  demandĂ© de votre argent? Vous ai-je dĂ©jĂ  dit quoi que ce soit au Nom du Seigneur qui ne fĂ»t pas la vĂ©ritĂ©? Dieu ne veut pas que vous ayez un roi, Il dĂ©sire ĂȘtre votre Roi.»

97 Il dit : «Ô Samuel, assurĂ©ment, tu as raison. Tu es un bon prophĂšte. Tu ne nous as dit que la VĂ©ritĂ©. Tu n'as jamais mendiĂ© de l'argent auprĂšs de nous. Ces choses sont vraies, nous voulons cependant ĂȘtre comme les autres. Nous voulons de toute façon un roi.»

98 Samuel répondit : «Cela vous causera de la peine et des difficultés. Cela va... Il prendra vos fils et vos filles. Il les corrompra par les choses qu'il fera. Il le fera.» Et il le fit! Mais ils voulurent toujours un roi.

99 C'est comme cela qu'ils agissent aujourd'hui. Oh! nous devons avoir un certain nom d'appartenance. Nous devons dire aux gens, quand ils nous le demandent : «Nous sommes mĂ©thodistes, baptistes.» Dites simplement que vous ĂȘtes chrĂ©tiens, c'est juste, comme Christ. AprĂšs qu'Il fut ressuscitĂ© des morts, ils ne le crurent pas. Et il leur dit (Ă©coutez la grande commission) : Allez dans... (Quelle partie du monde? [La congrĂ©gation dit : «Partout.» - Ed.] «Oh! je pensais que c'Ă©tait seulement JĂ©rusalem»; quelqu'un disait: «Ces signes Ă©taient pour JĂ©rusalem.») ... par tout le monde, et prĂȘchez l'Ă©vangile...

100 Combien savent ce qu'est l'Evangile? Non pas la Parole. Paul dit : «L'Evangile est venue Ă  nous non seulement en parole, mais dans la puissance et la manifestation du Saint-Esprit.» L'Evangile, c'est la puissance de Dieu pour faire que la Parole accomplisse ce qu'Elle dit qu'Elle fera. PrĂȘchez l'Evangile au monde entier! PrĂȘchez l'Evangile uniquement Ă  la race blanche, ou uniquement Ă  la race brune, jaune, noire? «A toute crĂ©ature.» Amen!

101 Chaque crĂ©ature... croyez-vous que ça signifie cela? Un jour, j'ai vu Dieu confondre un taureau. Je L'ai vu empĂȘcher des frelons de piquer. Je L'ai vu relever un opossum qui Ă©tait Ă©tendu mort toute la nuit. Toute crĂ©ature! L'Evangile produira des effets sur n'importe quoi que vous voulez. Vous dites : «C'est faux, frĂšre Branham.» Ce n'est pas faux.

102 JĂ©sus a dit Ă  cet arbre : «Maudit sois-tu, dĂ©sormais, personne ne mangera de ton fruit.» Et l'Evangile fut prĂȘchĂ© Ă  cet arbre. Amen. Je me sens religieux en ce moment mĂȘme. A toute crĂ©ature. Amen. PrĂȘchez Cela Ă  quoi? A toute crĂ©ature. Oh! si seulement nous pouvions avoir le temps pour ces choses. Celui qui croira et qui sera baptisĂ© sera sauvĂ©; ... («Oh! je crois au baptĂȘme.» C'est bien, c'est bon, c'est trĂšs bien.) ... Celui qui croira et sera baptisĂ© sera sauvĂ©; ... celui qui ne croira pas sera condamnĂ©.

103 «Oh! je suis heureux d'ĂȘtre un croyant.» Attendez une minute! «Et», et c'est une conjonction qui relie des phrases. Et ces signes... (Oh! je pensais que vous ne croyiez pas aux signes. Ce sont les propres Paroles de JĂ©sus, discutez-En avec Lui.) ... ces signes... (non pas «peut-ĂȘtre ils - parfois ils font») ... ils accompagneront ceux qui auront cru...

104 Nous allons maintenant voir si vous croyez ou pas, nous allons voir si votre organisation croit ou pas. Ils pourraient dire qu'ils croient. Jésus a dit : «Ces signes accompagneront ceux qui auront cru.» Eh bien, ils renient ces signes. ... ces signes accompagneront ceux qui auront cru; (Combien?) ... En mon nom, ils chasseront les démons...

105 Et vous qui ne croyez pas à la guérison divine, vous églises, (ceci est enregistré, vous comprenez; je ne m'adresse pas seulement à vous, quelqu'un d'autre écoutera cela), qui prétendez croire en Dieu et dans la commission, que votre église a reçu la commission d'apporter l'Evangile, et pourtant la guérison divine en est la toute premiÚre chose. Que fut la premiÚre chose que Jésus ordonna à Ses disciples lorsqu'Il les envoya? Matthieu 10:1 : «Guérissez les malades, chassez les démons.» Que fut la derniÚre chose qu'Il ordonna à Son Eglise? «Guérissez les malades, chassez les démons.» L'Alpha et l'Oméga, Benjamin et Ruben, le Premier et le Dernier, Celui qui était, Qui est et Qui vient, l'Etoile du matin, la Racine et le Rejeton de David... Alléluia! C'est Lui. Oui, monsieur. «Ces signes accompagneront ceux qui auront cru. En Mon Nom, ils chasseront les démons.» Seulement à Jérusalem? «Au monde entier et à toute créature.» Est-ce la Bible? C'est ce qu'Elle dit. C'est ça le Message de l'Eglise. Au monde entier, toute créature, l'Evangile! Ces signes accompagneront quiconque aura cru. ... En Mon Nom ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;

106 Et vous, pauvres nazarĂ©ens, qui les traitez d'une «bande de gens parlant en langues», vous ne voulez mĂȘme pas vous asseoir avec eux dans l'Ă©glise. N'est-ce pas horrible? Que ferez-vous quand vous arriverez au Ciel? JĂ©sus mourut parlant en langues. On dit qu'Il parla, et Il parla dans une autre langue. AssurĂ©ment, Il le fit. «Il parla en HĂ©breux.» Ce n'Ă©tait pas cela. Ce n'est pas l'Ă©criture hĂ©braĂŻque. Il parla dans une langue cĂ©leste.

107 Quand - quand Abel offrit son agneau sur le roc, quand le petit agneau agonisait, qu'il l'Ă©gorgeait, un type de Christ, lĂ  dans le jardin d'Eden... Tandis qu'il mourait, le petit agneau bĂȘlait dans une autre langue. Cela Ă©tait le type... Alors que sa laine ensanglantĂ©e Ă©tait trempĂ©e de son propre sang, cela Ă©tait le type du Fils de Dieu suspendu lĂ  au Calvaire, taillĂ© en piĂšces, portant nos pĂ©chĂ©s, qui, Ă  l'agonie, parlait une autre langue : «Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi M'as-Tu abandonnĂ©?»

108 Voilà le Message de l'Eglise. «En mon Nom ils chasseront les démons, ils parleront de nouvelles langues.» C'est ce qu'Il a dit. C'est ça le Message de l'Eglise. C'est ce qu'Il a ordonné à l'Eglise de faire: de chasser les démons. Ils parleront de nouvelles langues. Ils saisiront des serpents, et s'ils boivent quelque breuvage mortel, cela ne leur fera point de mal; ils... imposeront les mains aux malades, ... les malades seront guéris.

109 C'est ça la commission de l'Eglise. C'est ça la vraie Eglise qui croit. Ce n'est pas enseignĂ© chez les mĂ©thodistes, les baptistes, les presbytĂ©riens, les catholiques, les luthĂ©riens, les nazarĂ©ens, les pĂšlerins de la saintetĂ©. Non, monsieur, ils renient cela! Gloire! Pourquoi? Ils se sont organisĂ©s, et ils ne peuvent pas le faire. Il y a lĂ -dedans beaucoup de membres qui croient Cela, mais ils ne peuvent rien dire lĂ -dessus de peur d'ĂȘtre excommuniĂ©s. C'est l'esprit antichrist qui les a amenĂ©s Ă  s'organiser. L'Eglise du Dieu vivant est nĂ©e libre, Elle n'a pas besoin d'une dĂ©nomination, ils suivent le Roi du Royaume Messianique. Ils n'ont pas besoin de prendre les histoires des gens. Ils sont nĂ©s libres, ils sont affranchis par le Fils Qui les a effectivement libĂ©rĂ©s. Ces miracles les accompagneront.

110 Cet Evangile sera prĂȘchĂ©. Qui va Le prĂȘcher? Dieu est capable de prendre des ignorants. Dieu est capable de susciter de ces pierres des enfants Ă  Abraham. Dieu peut faire tout ce qu'Il veut, Il est Dieu. Et c'est de cette maniĂšre qu'Il agit. Quand Il vint, Il n'appela jamais CaĂŻphe. Il n'appela jamais un seul sacrificateur. Il n'appela jamais un seul thĂ©ologien. Il prit des pĂ©cheurs, des bergers ainsi que des ignorants et des illettrĂ©s. La Bible dit que Pierre et Jean Ă©taient tous deux ignorants et sans instruction, cependant Il pouvait leur donner et Ă©difier Ă  travers eux le Royaume de Dieu et confondre les regards et les pensĂ©es des sages et des puissants. Ils dirent : «On a remarquĂ© qu'ils Ă©taient des hommes ignorants et sans instruction, cependant on a pu remarquer qu'ils avaient Ă©tĂ© avec JĂ©sus.» Pourquoi? Son Esprit Ă©tait sur eux. Ils agissaient comme Lui. Ils faisaient les choses qu'Il avait faites. C'est exactement ce qu'Il avait dit devoir arriver, le Royaume Messianique. Oh! combien je suis heureux de ces choses! «Ces miracles accompagneront ceux qui auront cru.» Certainement, les miracles les accompagneront.

111 Maintenant, une autre chose qu'enseignera cette Eglise sera la guérison divine, le Message de l'Eglise. Je venais de lire cela, Matthieu 10, lorsqu'Il envoya Son Eglise. Allons dans Matthieu 10:1, et voyons juste une minute. Ecoutez ce que Jésus dit lorsqu'Il ordonna Son Eglise au commencement : Et puis Il... appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir de chasser les esprits impurs, de chasser - les chasser et de guérir toute maladie et toute infirmité (La premiÚre commission à Son Eglise)

112 La derniĂšre commission : «Allez par tout le monde, prĂȘchez l'Evangile. Celui qui croira et qui sera baptisĂ©...» Laissez-moi lire cela comme il faut, intĂ©gralement : «Allez par tout le monde et dans toutes les nations, et dĂ©montrez la puissance du Saint-Esprit. Celui qui croira en Ceci et qui sera baptisĂ© sera sauvĂ©; celui qui reniera Cela, sera condamnĂ©. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: ils imposeront les mains aux malades et les malades seront guĂ©ris; ils chasseront les dĂ©mons; ils parleront de nouvelles langues. Ce sont lĂ  les miracles qui suivront.» Le dernier verset dit : «Et ils s'en retournĂšrent. Le Seigneur oeuvrait Ă  travers eux et confirmait Sa Parole par les miracles qui les suivaient.» VoilĂ  comment Ă©tait la premiĂšre Eglise.

113 Et, Ă©coutez, JĂ©sus a dit : «Je suis le Cep, vous ĂȘtes les sarments.» Et si un sarment produit un cep, et que ce cep porte des fruits, le sarment suivant qui sortira produira exactement la mĂȘme chose que le premier.

114 Oh! vous dites : «FrĂšre Branham, mais regardez toutes ces Ă©glises.» Ce sont des sarments greffĂ©s. Maintenant, vous pouvez greffer des agrumes. Vous pouvez prendre un oranger, y greffer un citronnier, et ça poussera. C'est ce que vous les hommes avez greffĂ©. Et ces organisations, c'est ce que l'homme a greffĂ©. C'est toujours un citronnier. Ça poussera parce que c'est sorti au nom de l'Ă©glise. Mais laissez-moi vous dire que, si jamais cet arbre produisait lui-mĂȘme un autre sarment, ça produira une orange. Et si jamais la puissance de Dieu produisait une autre Eglise, ça sera une autre PentecĂŽte; et un autre Livre des Actes sera Ă©crit Ă  la suite de Cela, car c'est l'Eglise de Dieu.

115 JĂ©sus a dit : «Je suis le Cep, vous ĂȘtes les sarments. Vous ne pouvez pas porter de fruit par vous-mĂȘmes, cependant Je Me dĂ©verse Moi-mĂȘme dans le sarment.» Et quel genre de fruit Cela a-t-il produit? «Ces miracles accompagneront ceux qui auront cru.»

116 La seconde Eglise se lĂšve; le Corps mystique de Christ aura les mĂȘmes signes. «Encore un peu de temps et le monde ne Me verra plus. Mais vous, vous Me verrez, car Je serai avec vous, mĂȘme en vous, dans chaque sarment, jusqu'Ă  la fin du monde.» JĂ©sus-Christ, le mĂȘme hier, aujourd'hui et pour toujours. C'est ça l'Eglise du Dieu vivant. C'est d'Elle qu'il s'agit. C'est le genre de tĂ©moins qu'Il a.

117 Maintenant, l'Eglise doit aussi enseigner le baptĂȘme. Elle doit ĂȘtre baptisĂ©e. C'Ă©tait ça la commission. JĂ©sus a dit ici, dans Marc 16, nous allons simplement utiliser cela : «Celui qui croira et qui sera baptisĂ©.» Croyez premiĂšrement, et ensuite soyez baptisĂ© pour la rĂ©mission de vos pĂ©chĂ©s, et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

118 «Et le Saint-Esprit viendra aussi sur...» Ce sera un enseignement de l'Eglise. Car, JĂ©sus a dit dans Luc 24:29... Nous en sommes trĂšs proches, prenons donc cela juste une seconde, le verset 49 ici. Nous lisons les versets 46 et 47. Regardez le verset 49. Et voici J'enverrai sur vous ce que mon PĂšre a promis; mais vous, restez... (ou attendez, «rester» veut dire «attendre») , dans la ville de JĂ©rusalem jusqu'Ă  ce que vous soyez revĂȘtus de la puissance d'en haut.

119 Si Christ n'a pas permis au groupe d'hommes qui ont marchĂ© avec Lui pendant trois ans et demi d'aller prĂȘcher l'Evangile ou s'ils ne pouvaient pas prĂȘcher l'Evangile avant la venue du Saint-Esprit, aujourd'hui, l'Eglise doit faire la mĂȘme chose : attendre le Saint-Esprit.

120 Je parlais, il n'y a pas longtemps ici, Ă  une dame catholique dans l'Oregon, et elle a dit : «Bien, vous voulez me dire que cette bande d'idiots lĂ -bas Ă  qui vous prĂȘchiez, qui poussaient des cris et qui pleuraient, qui se comportaient comme cela, vous voulez me dire qu'ils seront au Ciel et qu'ils Y rĂšgneront?»
J'ai dit : «Oui, madame.»
Elle a dit : «Eh bien, nous ne croyons pas de telles histoires.»
J'ai dit : «Parce que vous ne croyez pas la Parole de Dieu.
Et, elle a dit : «Nous croyons que Marie intercÚde pour nous.»
J'ai dit : «C'est absolument païen.»

121 Elle n'Ă©tait pas une dĂ©esse, elle Ă©tait une femme. «MĂšre de Dieu!» Comment Dieu pourrait-Il avoir une mĂšre? «Je vous salue, Marie, mĂšre de Dieu...» Comment Dieu pourrait-Il avoir une mĂšre? Elle a portĂ© le Fils de Dieu, JĂ©sus-Christ. Aucune femme n'est un crĂ©ateur, elle garde la semence d'un homme. L'homme n'est pas un crĂ©ateur. C'est Dieu qui crĂ©e la vie. C'est un ordinaire - un moyen ordinaire que Dieu a Ă©tabli pour amener des enfants au monde. Elle n'est pas la mĂšre de Dieu. Dieu ne peut pas avoir de mĂšre, car Il n'a ni commencement de jours, ni fin de vie. Il est Eternel. Elle ne peut pas ĂȘtre la mĂšre de Dieu.

122 Et j'ai dit : «Et si je vous disais que votre vierge bénie que vous considérez comme une déesse - et si je vous disais que Dieu ne l'aurait pas laissée aller au Ciel tant qu'elle ne s'était pas comportée comme ces gens-là la nuit derniÚre?»
Elle a dit : «Ce n'est pas vrai.»

123 J'ai dit : «Ne m'avez-vous pas dit que c'était l'église catholique qui a écrit la Bible, et que les apÎtres étaient des catholiques?» Je m'oppose à cela. L'église catholique n'existait pas encore 30 ans aprÚs la mort du dernier apÎtre, avant le Concile de Nicée. Montrez-moi les écrits historiques, tout ce que vous voulez; pas votre catéchisme, car ce n'est pas conforme à l'histoire. Pareille chose n'a jamais existé. J'ai dit cependant que Marie... La Bible dit que Marie, la mÚre de Jésus, et les autres femmes, avec les 120, tous durent gravir les marches qui menaient à la chambre haute et furent remplis du Saint-Esprit au point qu'ils titubÚrent comme des personnes ivres, parlant en langues et agissant comme une bande d'ivrognes. C'est ce que dit la Bible. J'ai mis le doigt sur le verset, et j'ai dit : «Lisez-le.»
Elle a dit : «Je ne veux pas le lire. Je ne suis pas censée le lire.»

124 J'ai dit : «Vous n'ĂȘtes pas honnĂȘte. C'est ici oĂč la vierge Marie reçut le Saint-Esprit, parla en langues et tituba comme une femme ivre. Bien, si vous allez au Ciel, vous ne pouvez pas y aller avec elle, car elle dut recevoir le Saint-Esprit. Et si, tout en Ă©tant la mĂšre de JĂ©sus-Christ, elle dut faire cela, Ă  combien plus forte raison, il vous le faut!»

125 Elle a dit : «Si je devais aller au ciel avec quelque chose de ce genre, je ne voudrais pas ĂȘtre au Ciel.»

126 J'ai dit : «Vous ne devez pas tellement vous en faire. De toute maniÚre, je ne pense pas que vous irez. Je vais vous dire...?... Je ne pense pas que vous devriez tellement vous en faire à ce sujet.» C'est exactement l'Esprit de Dieu.

127 «Maintenant, vous ĂȘtes Mon tĂ©moin aprĂšs que le Saint-Esprit sera sur vous.» Eh bien, qu'est-ce? Que sommes-nous en train de dire? Qu'est-ce? Qui L'a fondĂ©e? Et quel est son Message? Maintenant, dĂ©pĂȘchons-nous pour aller juste un peu plus loin.

128 La quatriÚme chose. Comment en devenons-nous membres? «Comment nous y joignons-nous? Nous voyons ce que c'est, maintenant que - Comment se joindre à cette Eglise?» On ne s'y joint pas. Vous ne pouvez pas vous y joindre. Il n'y a pas moyen de s'y joindre. Vous y naissez. Voici 51 ans que je suis dans la famille Branham, et jamais je me suis joint à cette famille. Je suis né un Branham. Et vous naissez un fils de Dieu ou une fille de Dieu.

129 Prenons juste un instant Jean, chapitre 3, et voyons ce que Dieu a dit là, à ce sujet. Comment entre-t-on dans cette Eglise? Quelle proposition Dieu vous offre-t-il? Jean chapitre 3, de 1 à 8. Il y eut un homme d'entre les pharisiens, nommé NicodÚme, un chef des Juifs, Qui vint de nuit auprÚs de Jésus, et lui dit : Rabbi, nous savons... Tu es un docteur venu de Dieu,... Personne ne peut faire ces miracles que Tu fais, si Dieu n'est avec lui. Jésus lui répondit et dit :... En vérité, Je te le dis, si un homme ne naßt de nouveau, il ne peut voir le Royaume de Dieu.

130 Comment y entrez-vous? On y naĂźt. Continuons Ă  lire la question. NicodĂšme lui dit : Comment un homme peut-il naĂźtre quand il est vieux?... (Voyez comme c'est charnel? Un enseignant, un grand homme, un sacrificateur ĂągĂ©, qui avait lu la Bible toute sa vie) ... peut-il rentrer dans le sein de sa mĂšre, et naĂźtre? (Maintenant, n'est-ce pas la mĂȘme chose ces enseignants intellectuels que vous entendez aujourd'hui?) JĂ©sus lui rĂ©pondit et dit :... En vĂ©ritĂ©, Je te le dis, si un homme ne naĂźt d'eau... (Comment y entre-t-on?) ... d'eau et... d'Esprit, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.

131 «S'il ne s'y joint pas?» On ne s'y joint pas. Vous devez y naĂźtre. Non pas «venez vous joindre» plutĂŽt «venez naĂźtre». Ce qui est nĂ© de la chair est chair, et ce qui est nĂ© de l'Esprit est esprit. Ne t'Ă©tonne pas que Je t'aie dit : Vous devez naĂźtre de nouveau. Le vent souffle oĂč il veut,... tu n'entends pas le bruit; mais tu ne sais d'oĂč il vient, oĂč il va : ainsi en est-il de tout homme qui est nĂ© de l'Esprit.

132 Vous voyez, on ne s'y joint pas. C'est une chose mystérieuse. Vous naissez dans le Corps mystique de Christ. C'est comme cela qu'on y entre. 1 Corinthiens chapitre 12. Allons juste un peu plus loin, nous en avons encore un peu plus. Autant que possible, je désire essayer de le rendre clair, simplement vous... Je sais qu'il fait chaud, mais commençons par ici, juste une minute! I Corinthiens chapitre 12, verset 13 : «Car par une poignée de main, par un voeu, je jure de croire en la grande sainte église romaine... Venez me serrer la main, mettez votre nom dans le registre, par une recommandation. Venez par une recommandation.» Vous pouvez lire cela dans l'Almanach d'Anniversaire des vieilles Dames, mais vous ne lirez pas cela dans la Bible de Dieu. Oui, monsieur! Oui. Car par un Seul Esprit, nous sommes tous... (joints, enregistrés?) baptisés dans... (une organisation?) un seul Corps, lequel est le Corps de Christ, soit Juifs, soit Gentils, soit esclaves, soit libres, et avons été... tous avons été abreuvés d'un Seul Esprit.

133 Pas l'esprit méthodiste, pas l'esprit baptiste, pas l'esprit pentecÎtiste, plutÎt par un seul Esprit, nous avons tous été baptisés dans cette
Fontaine remplie de sang,
Tiré des veines d'Emmanuel,
OĂč les pĂ©cheurs plongĂ©s dans ce flot,
Perdent toutes leurs tùches de culpabilité.
Le voleur mourant s'est réjoui de voir
Cette Fontaine en son jour;
Là, puissé-je, bien que vil comme lui,
Laver mes péchés.

134 Un seul Corps. Comment entre-t-on dans ce Corps, comment y entre-t-on? Par un seul Esprit, nous sommes baptisĂ©s pour former un seul Corps. Et une fois dans ce Corps, nous sommes libres, nous avons l'assurance de la rĂ©surrection. «Dieu a mis sur Lui l'iniquitĂ© de nous tous.» Non par une poignĂ©e de main, non par la recommandation d'une Ă©glise, mais plutĂŽt par un seul Saint-Esprit : Juifs, Gentils, Jaunes, Noirs, Blancs, tous, nous avons Ă©tĂ© baptisĂ©s par un seul Esprit pour former ce seul Corps Ă  travers le Sang de Sa propre alliance. «Et quand je verrai le Sang, je passerai par-dessus vous.» Et nous sommes libĂ©rĂ©s de la mort, libĂ©rĂ©s des peines, libĂ©rĂ©s du pĂ©chĂ©! «Celui qui est nĂ© de Dieu, ne commet pas de pĂ©chĂ©, car la semence de Dieu demeure en lui et il ne peut pas pĂ©cher.» Point de pĂ©chĂ©... «Soyez donc parfaits comme votre PĂšre cĂ©leste est parfait», a dit JĂ©sus. Comment pouvez-vous ĂȘtre parfaits? Vous ne le pouvez pas. Vous Ă©tiez nĂ© dans le pĂ©chĂ©, conçu dans l'iniquitĂ©, venu au monde profĂ©rant des mensonges Cependant, quand vous acceptez Christ comme Celui Qui a portĂ© vos pĂ©chĂ©s, quand vous L'acceptez par la foi, vous croyez Qu'Il vous a sauvĂ© et Qu'Il est mort Ă  votre place et Qu'Il a pris vos pĂ©chĂ©s, alors Dieu vous accepte, vous baptise dans le Corps et ne peut plus voir votre pĂ©chĂ©. Comment puis-je ĂȘtre un pĂ©cheur alors qu'il y a une expiation pour moi sur l'autel?

135 Comment un policier peut-il m'arrĂȘter dans une ville quand les rĂšglements de cette ville me donnent le droit de rouler Ă  n'importe quelle vitesse que je dĂ©sire? Vous ne pouvez pas m'arrĂȘter. Si le maire dit : «RĂ©vĂ©rend Branham, quand vous allez pour rĂ©pondre aux appels des malades, roulez Ă  la vitesse que vous dĂ©sirez dans n'importe quelle zone», et qu'il me donne une lettre de recommandation Ă  ce sujet, aucun policier ne peut m'arrĂȘter, car le maire a confiance en moi, que je ne le ferai qu'en cas d'extrĂȘme urgence.

136 Et lorsque Dieu m'a acceptĂ© et m'a baptisĂ© du Saint-Esprit, Il avait confiance en moi que je ne pĂ©cherais pas volontairement. Amen. Je ne pĂ©cherais pas volontairement. Son Fils a donc fait l'expiation pour moi et je ne peux plus ĂȘtre pĂ©cheur tant que je suis justifiĂ© et qu'Il m'a fait entrer dans Son corps. Je suis rachetĂ© par Lui. Il ne s'agit pas de ce que je fais, mais plutĂŽt de ce qu'Il a fait pour moi. C'est ça l'Evangile.

137 Ephésiens 4:30 dit : «N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu par Lequel vous avez été scellés pour le jour de votre rédemption.»

138 Il n'y a pas longtemps, un fameux prédicateur baptiste m'a dit: «FrÚre Branham, Abraham crut en Dieu, et cela lui fut imputé à justice. Que pouvait-il faire de plus que croire en Dieu?» Il a dit: «Nous croyons qu'on reçoit le Saint-Esprit quand on croit.»

139 J'ai dit : «Mais vous ĂȘtes dans l'erreur, vous ĂȘtes sincĂšrement dans l'erreur. Dans Actes 19, Paul dit Ă  ces Baptistes qui avaient lĂ -bas un bon pasteur, un avocat qui s'Ă©tait converti : 'Avez-vous reçu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?'»
Il a dit : «Le texte original ne dit pas cela.»

140 J'ai dit : «Il dit bien cela. J'ai l'Emphatique Diaglott, et dans chaque version, c'est ce qui est dit, aussi bien en grec qu'en hébreux. Il a dit : «'Avez-vous reçu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?'»J'ai dit : «Abraham crut, c'est vrai. Mais Dieu lui donna un signe qu'Il avait accepté sa foi, en lui donnant le sceau de la circoncision.» C'est vrai. Il l'avait accepté, car Il lui donna un signe montrant qu'Il l'avait accepté.

141 Si vous dites que vous croyez et que vous n'avez pas encore reçu le Saint-Esprit, Dieu ne vous a pas encore scellé, Il n'a pas encore eu suffisamment confiance en vous. Quand vous venez à Dieu, Dieu vous scelle du Saint-Esprit pour le jour de votre rédemption. Et c'est ça le Message de l'Eglise. Amen. Allons un peu plus loin. TrÚs bien. Maintenant, dans 1 Corinthiens 12 et 13 : «Par un seul Esprit, nous sommes baptisés dans un seul Corps.»

142 Les Actes, voici comment nous y entrons : C'est le commencement de l'Eglise. Actes chapitre 2. Quand le Premier message fut prĂȘchĂ© Ă  l'Eglise, aux jours de la PentecĂŽte, ils furent tous remplis du Saint-Esprit : Marie, tous les apĂŽtres, ils furent tous remplis du Saint-Esprit, parlant en langues et se comportant simplement comme une bande des gens ivres. Et lorsqu'ils passaient un bon moment en train de crier et de louer Dieu, de tituber sous l'effet du Saint-Esprit, peu leur importait quel jour c'Ă©tait, que cela ait Ă©tĂ© dimanche ou lundi. Ils passaient un bon moment juste Ă  crier et Ă  se comporter ainsi. C'est pourquoi le - le grand monde intellectuel a dit : «Ces gens sont ivres de vin doux.»

143 Maintenant, voici Pierre se tenant là avec les clés du Royaume sur son cÎté, les clés du Saint-Esprit. Jésus dit : «Je dis que tu es Pierre. Sur ce roc, je bùtirai Mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre Elle.» Qu'est-ce? Une vérité spirituelle révélée. «Ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé ceci. Tu ne l'as pas appris dans un séminaire. Personne ne te l'a enseigné par des livres, c'est plutÎt une révélation.» Une révélation... «Je dis que tu es Pierre. Je te donne les clés du Royaume. Tout ce que tu lieras sur la terre, Je le lierai au Ciel. Tout ce que tu délieras sur la terre, Je le délierai au Ciel.» Il doit tenir Sa Parole. Qui était l'orateur, le jour de la PentecÎte? Pierre, puisqu'il avait les clés.

144 Et ils se moquaient d'eux, disant : «Ces hommes sont pleins de vin doux.»

145 Pierre dit : «Ceci est la troisiÚme heure du jour, ces gens ne sont pas pleins de vin doux; mais c'est ici ce qui avait été annoncé par le prophÚte Joël : «Il arrivera que dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair. Vos fils et vos filles prophétiseront. Je répandrai de mon Esprit sur mes serviteurs et mes servantes. Vos jeunes gens auront des visions, vos vieillards auront des songes. Et je montrerai des signes en haut au Ciel et en bas sur la terre. Il arrivera que quiconque invoquera le Nom du Seigneur sera sauvé.»

146 «Lorsqu'ils entendirent ceci, ils eurent le coeur vivement touchĂ©, et dirent Ă  Pierre et aux autres apĂŽtres : Hommes frĂšres, que ferons-nous pour ĂȘtre sauvĂ©s?» VoilĂ  la condition de l'Eglise. Eh bien, ils veulent dĂ©couvrir comment entrer dans ce Corps mystique. TrĂšs bien.

147 Dans Actes chapitre 2, le sermon d'inauguration commence au verset 37. Vous ne pouvez pas changer cela. Vous ne le pouvez pas. Suivez.

148 Si votre mĂ©decin vous fait une prescription, et que vous l'amenez Ă  la pharmacie oĂč un charlatan... vous savez, il peut vous tuer avec cette prescription. Vous voyez, ce mĂ©decin y prescrit une certaine dose, car il a Ă©tĂ© formĂ© pour cela. Et il prescrit... Il y a telle quantitĂ© de poison, et il y met un antidote pour dĂ©truire cette quantitĂ© de poison. Il doit mettre quelque chose pour neutraliser l'autre drogue. Et si cette prescription n'est pas suivie exactement, telle que le mĂ©decin l'avait Ă©tablie, cela vous tuera.

149 Et il est un fait que Dieu est le MĂ©decin. Il est le MĂ©decin de l'Ăąme. Il est le MĂ©decin du Salut. Et Il instruisit dans Sa propre ThĂ©ologie un homme, Pierre, un illettrĂ©. Il ne pouvait mĂȘme pas lire son nom quand c'Ă©tait Ă©crit devant lui. Il lui donna le Saint-Esprit et lui donna un crayon pour Ă©crire au sujet de la doctrine. Ainsi, le jour de la PentecĂŽte, il fit la prescription. Voyons ce qu'il prescrivit. Docteur Simon Pierre, voyons quelle est votre prescription pour le salut. Voyons pour quelle raison elle fut faite. AprĂšs avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touchĂ©, et ils dirent Ă  Pierre et... aux autres apĂŽtres: Hommes frĂšres, que ferons-nous? (Observez, vous avez les clĂ©s) Pierre leur dit alors: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisĂ© au Nom de JĂ©sus-Christ pour la rĂ©mission de vos pĂȘchĂ©s, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.

150 C'est ça la prescription! Ne la falsifiez pas, vous tuerez votre patient. C'est ce qui ne va pas chez un bon nombre de ces gens qui parlent de ce «PĂšre, Fils et Saint-Esprit»; ils tuent beaucoup de gens spirituels en soignant avec ce qui est faux. Pareille chose n'existe pas! Dans la Bible, personne n'a jamais Ă©tĂ© baptisĂ© au nom du «PĂšre, Fils, Saint-Esprit». Pareille cĂ©rĂ©monie n'a jamais eu lieu avant que l'Ă©glise catholique ne commence; l'Ă©glise catholique en est la mĂšre. Sondez les Ecritures, sondez l'histoire et vous dĂ©couvrirez que la premiĂšre fois que cet ordre du «PĂšre, Fils et Saint-Esprit» fut appliquĂ©, c'Ă©tait par un prĂȘtre catholique. On les asperge. L'aspersion fut ordonnĂ©e par l'Ă©glise catholique, la mĂšre des impudiques.

151 Vous retournez carrément à une impudique. Il est dit dans le catéchisme : «Est-il possible qu'un protestant soit jamais sauvé?»

152 Il y est dit : «Bien sûr, parfois, car ils reconnaissent la - la doctrine catholique.» Ils ne prendront pas leur Bible. Ils baptisent au nom «du PÚre, du Fils, et du Saint-Esprit», et ils n'ont aucune Ecriture pour cela. Il a dit : «Pourtant, c'est l'église catholique qui commença cela», et ils reconnaissent cela. Par les ordres catholiques, il peut y avoir quelques-uns qui soient sauvés. Pareille chose n'existe pas! Personne n'a jamais baptisé de cette maniÚre. Dans la Bible, on n'a jamais aspergé quelqu'un, ni versé de l'eau sur quelqu'un, ni baptisé d'une autre maniÚre que par l'immersion dans l'eau au Nom de Jésus-Christ pour la rémission des péchés.

153 Qu'avons-nous lu, il y a un instant? Et je vous ai dit qu'on y arriverait plus tard. Cette repentance et cette rĂ©mission des pĂ©chĂ©s devraient ĂȘtre prĂȘchĂ©es en Son Nom. OĂč? Uniquement Ă  JĂ©rusalem, aux Juifs? A toutes les nations dans le monde entier, Ă  commencer par JĂ©rusalem. Maintenant, docteur Simon Pierre a fait la prescription.

154 Qu'en est-il de vous, docteurs? Pourquoi essayez-vous d'y ajouter quelque chose? N'y ajoutez rien. Prenez Cela tel quel. C'est ça la commission de l'Eglise. C'est comme ça que vous y entrez, en vous repentant et en étant baptisé au Nom de Jésus-Christ pour la rémission de vos péchés, avec la promesse que vous recevrez le Saint-Esprit. Maintenant, c'est ce que dit la Bible : Baptisé dans l'Eglise, baptisé dans l'Eglise...

155 Lisons Galates 3:26 juste un instant. Nous n'avons ici qu'une ou deux, trois choses de plus, et nous - nous devons ensuite terminer. Lisons maintenant ici dans Galates chapitre 3. Si quelqu'un trouve cela avant moi, qu'il le lise, qu'il aille de l'avant. [Une soeur lit Galates 3 :26 - Ed.] Car vous ĂȘtes tous enfants de Dieu par la foi en Christ-JĂ©sus. Galates 3:26? Peut-ĂȘtre que je l'ai lu et que je l'ai mal notĂ© ici. Lisons Colossiens. Je - je ne sais pas oĂč je voulais en venir. Bien, il se peut que ça soit Colossiens, voyons si c'est Colossiens 3:26. Non, il n'y a pas de 3:26. Qu'est-ce alors, Galates 3:26? VoilĂ , j'ai trouvĂ© cela ici. C'est juste. Continuez Ă  lire, soeur, Galates 3:26, Ă  partir de lĂ  oĂč vous l'aviez commencĂ©. C'est ça : 26, 27 et 28. Maintenant Ă©coutez attentivement. [La soeur lit Galates 3:26 Ă  28 - Ed.] Car vous ĂȘtes tous fils de Dieu par la foi en Christ JĂ©sus. Car vous tous qui avez Ă©tĂ© baptisĂ©s en Christ, vous avez revĂȘtu Christ. Il n'y a plus ni Juif, ni Grec, il n'y a plus ni esclave, ni homme libre; il n'y a plus ni homme, ni femme, car vous tous, vous ĂȘtes un en Christ JĂ©sus.

156 Comment entrons-nous dans ce Corps, de quelle maniÚre l'avons-nous fait? Nous avons été baptisés par le Saint-Esprit dans le Corps de Christ Jésus.

157 Bien, autre chose qu'est le Message de l'Eglise, la maniÚre dont nous entrons dans l'église, c'est par la sanctification. Et la sanctification... Hébreux 13:12 et 13 : «Jésus a souffert hors de la porte afin de sanctifier le peuple par Son propre sang.»

158 Maintenant, EphĂ©siens, voyons-le; nous devons le lire. EphĂ©siens 5:25, vite maintenant. EphĂ©siens 5:25. TrĂšs bien, nous y sommes, 5:25. Non, j'ai encore manquĂ© la chose. Je ne l'ai pas correctement notĂ© ici. Oh! voyons. Par consĂ©quent les prĂ©dicateurs et les prĂȘtres... Oh! oui. Il y a un moment, je notais cela trĂšs rapidement; je dois donc avoir notĂ© une autre... Oh! je suis sur une autre page. Amen. Oui. TrĂšs bien.

159 Hébreux 12:13 : «Jésus a souffert hors de la porte afin de sanctifier le peuple par Son propre sang.»

160 Donc, les amis, voici la maniĂšre dont nous entrons dans l'Eglise : par la repentance, en Ă©tant baptisĂ©s au Nom de JĂ©sus-Christ pour la rĂ©mission de nos pĂ©chĂ©s, avec la promesse que nous recevrons le baptĂȘme du Saint-Esprit. Par consĂ©quent, il n'y a point de prĂ©dicateur qui peut nous y faire entrer par une poignĂ©e de main, il n'y a point de prĂȘtre qui peut nous y faire entrer par un voeu. Nous y naissons plutĂŽt par le Roi du Royaume Messianique. Amen.

161 Juste ceci, maintenant; puis-je dire une chose de plus et continuer ensuite? Combien resteront juste quelques minutes de plus avec moi? [La congrégation dit: «Amen!» - Ed.] juste pour... Il est 9 h 30', et le temps est passé.

162 Maintenant, pouvons-nous aller au Ciel sans l'Eglise? Faisons juste quelques commentaires sur ceci, car, comme vous le voyez, j'en ai environ une douzaine Ă©crite ici. Cependant je - je... Encore une chose que nous devons savoir. Non, monsieur, vous ne pouvez pas allĂ© au Ciel sans ĂȘtre membre de cette Eglise.

163 Maintenant, premiĂšrement, dans Jean 3:5, JĂ©sus dit : «A moins qu'un homme ne soit nĂ© d'eau et d'Esprit...» «Repentez-vous et soyez baptisĂ©s au Nom de JĂ©sus-Christ pour la rĂ©mission des pĂ©chĂ©s, et alors vous naĂźtrez d'Esprit, naĂźtrez d'eau, et d'Esprit. A moins qu'un homme n'obtienne Ceci, il ne peut mĂȘme pas entrer dans le Royaume des Cieux, il ne peut mĂȘme pas voir le Royaume des Cieux.» Alors, si vous ĂȘtes nĂ©s d'eau et d'Esprit, vous ĂȘtes dans l'Eglise. Si vous n'ĂȘtes pas nĂ©s d'eau et d'Esprit, vous ne faites pas partie de l'Eglise. Et vous ne pouvez pas voir le Royaume des Cieux. Cela signifie-t-il quelque chose pour vous? C'est simplement l'exacte vĂ©ritĂ©.

164 Maintenant, saviez-vous que... Vous dites : «Bien, FrÚre Branham, je crois», c'est bien; écoutez: «et je n'ai jamais reçu le Saint-Esprit.» Non, vous ne croyez pas encore. Vous croyez simplement en une croyance. Vous avez l'espérance, car, dans I Corinthiens chapitre 12, verset 3... voyons cela trÚs rapidement pendant que nous nous en approchons, si vous le voulez. I Corinthiens 12, chapitre 12, verset 3, et nous verrons cela juste trÚs rapidement, et - et nous lisons ceci ici, et voyons ce que le Seigneur a pour nous dans ceci. I Corinthiens 12, trÚs bien, le verset 3. C'est pourquoi, je vous fais savoir que personne, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit : Jésus est anathÚme! et... personne ne peut dire : Jésus est le Seigneur, si ce n'est par le Saint-Esprit.

165 Tant que vous n'aviez pas reçu le Saint-Esprit, vous n'En savez rien. Vous dites: «J'accepte JĂ©sus-Christ comme mon Sauveur personnel.» Avez-vous reçu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru? Si ce n'est pas le cas, vous ne pouvez mĂȘme pas L'appeler Seigneur, car Il n'est pas Seigneur; C'est un Etre historique que vous avez acceptĂ© par la foi. Par contre, quand Il entre en vous par le Saint-Esprit, Il est votre Seigneur. Personne ne peut appeler JĂ©sus Seigneur si ce n'est par le Saint-Esprit, tant que vous n'ĂȘtes pas nĂ© de l'Esprit de Dieu et que le Saint-Esprit n'est pas en vous... Donc, si vous ĂȘtes- si vous ĂȘtes nĂ©s dans ce Royaume, vous faites partie de l'Eglise et vous ĂȘtes alors de ceux qui ont Ă©tĂ© appelĂ©s Ă  sortir. Voyez-vous cela? TrĂšs bien, maintenant.

166 La vie peut-elle sortir d'un grain de maïs sans que ce grain ait de vie en lui? Si un grain de maïs est mis en terre, l'un germe, et l'autre ne germe pas. Celui qui ne germe pas, peut-il revivre? Non, en aucune façon. Il n'y a rien à l'intérieur, bien que matériellement, il donnera des flocons de maïs aussi bons - aussi bons que l'autre, il donnera un pain de maïs aussi bon que l'autre. Il aura sur la planche une apparence aussi belle que celle de l'autre. Cependant, s'il n'a pas de vie à l'intérieur, il ne peut pas ressusciter.

167 Un homme bon peut ĂȘtre un bon membre d'Ă©glise autant qu'un chrĂ©tien. Un homme bon peut ĂȘtre un citoyen autant qu'un chrĂ©tien, un homme bon, un homme ayant de la moralitĂ©. Mais quand il meurt, c'est fini, Ă  moins qu'il n'ait Ă©tĂ© nĂ© de nouveau de l'Esprit de Dieu... Car, tout ce qui a eu un commencement aura une fin.

168 Dieu est la seule Chose qui soit Eternelle. Donc, nous sommes une partie de Dieu en recevant Sa Vie. JĂ©sus a dit : «Je leur ai donnĂ© la Vie Eternelle.» Le mot grec qui est lĂ , c'est «Zoé», ce qui signifie «la Vie mĂȘme de Dieu.» Et la seule maniĂšre pour que vous puissiez revivre, c'est d'avoir la Vie Eternelle, laquelle est la Vie de Dieu, car votre vie pĂ©rira. Par contre, Sa Vie Ă  Lui ressuscitera, car Dieu est Eternel. Et vous avez la Vie Eternelle, et vous ne pouvez pas mourir, pas plus que Dieu ne peut mourir. Oh! «Celui qui croit en Moi a la Vie Eternelle, et Je le ressusciterai au dernier jour - le ressusciterai.» La Vie Eternelle qui est en lui le ressuscitera.

169 Maintenant, peut-on entrer au Ciel sans ĂȘtre dans l'Eglise? Tant que vous n'ĂȘtes pas nĂ© de nouveau, vous ne pouvez pas ĂȘtre dans l'Eglise. Vous ne pouvez pas aller au Ciel, Ă  moins que vous naissiez de nouveau. Si vous ĂȘtes nĂ© de nouveau, vous ĂȘtes dans l'Eglise. Donc, tant que vous n'ĂȘtes pas membre de cette Eglise, vous ne pouvez pas aller au Ciel. Et vous ne pouvez pas ĂȘtre membre tant que vous n'y ĂȘtes pas nĂ©.

170 Et maintenant, laissez-moi vous couper un peu le souffle. Et vous ne pouvez pas ĂȘtre membre Ă  moins que Dieu vous ait appelĂ© Ă  ĂȘtre membre. Maintenant, combien vous devriez ĂȘtre heureux pour cela, car vous avez Ă©tĂ© prĂ©destinĂ© avant la fondation du monde. Et votre nom - vos noms ont Ă©tĂ© Ă©crits dans le Livre de Vie de l'Agneau, le Livre de l'Eglise, avant la fondation du monde. C'est la Bible. La Bible dit que l'antichrist, les organisations, l'Ă©glise catholique ainsi que les autres organisations - organisations sĂ©duiront tous ceux, sur la face de la terre, dont les noms n'ont pas Ă©tĂ© Ă©crits dans le Livre de Vie de l'Agneau avant la fondation du monde. JĂ©sus a dit : «Tous ceux que le PĂšre m'a donnĂ©s viendront Ă  Moi.» Ce sont Ses propres Paroles. Il ne s'agit pas de ce que vous avez fait, mais de ce que Lui a fait.

171 Voyons cela une minute, prenons rapidement EphĂ©siens chapitre 1. Ecoutez ceci, c'est Paul. Maintenant, il devait continuer avec cette Eglise jusqu'Ă  la perfection. Paul adresse ceci aux chrĂ©tiens. Combien de chrĂ©tiens y a-t-il ici? Faites voir votre main. TrĂšs bien. Ceci n'est pas pour les bĂ©bĂ©s, maintenant, c'est - c'est pour ceux qui peuvent manger la viande. Maintenant, le chapitre 1, Ă©coutez Ă  qui il adresse cela. Paul, apĂŽtre de JĂ©sus-Christ par la volontĂ© de Dieu... (pas par l'ordination de l'Ă©vĂȘque, pas par l'organisation) ... apĂŽtre... (une personne qui est envoyĂ©e par la volontĂ© de Dieu) ... aux saints... (ce sont les sanctifiĂ©s, ou les saints) qui sont Ă  EphĂšse et... fidĂšles en Christ JĂ©sus.

172 A qui adresse-t-il cela? A ceux qui sont dĂ©jĂ  dans l'Eglise. Quand vous ĂȘtes en Christ , vous ĂȘtes dans Son Corps. Est-ce vrai? Vous ĂȘtes alors membres de l'Eglise. Que la grĂące et la paix vous soient donnĂ©es de la part de Dieu notre PĂšre et... Seigneur JĂ©sus-Christ. BĂ©ni soit le Dieu et PĂšre de notre Seigneur JĂ©sus-Christ, qui nous a bĂ©nis de toutes bĂ©nĂ©dictions spirituelles dans les lieux cĂ©lestes en Christ JĂ©sus.

173 Comment a-t-Il fait cela? Pourquoi a-t-Il fait cela? Ils Ă©taient arrivĂ©s au Jourdain, ils avaient traversĂ© pour entrer dans la terre promise, et ils Ă©taient assis dans les lieux cĂ©lestes en Christ JĂ©sus. La voici : «...nous a bĂ©nis de toutes sortes des bĂ©nĂ©dictions cĂ©lestes», l'enseignement de la Parole, en tant qu'Eglise, les appelĂ©s Ă  sortir qui sont en Christ JĂ©sus, comme nous sommes assis ensemble dans les lieux cĂ©lestes, comme Eglise, lorsque nous sommes nĂ©s en Christ JĂ©sus. Les saints, les appelĂ©s Ă  sortir. Oh! la la!, quelqu'un Ă  qui vous pouvez enseigner quelque chose. Il eut beaucoup d'ennuis avec les Corinthiens, mais pas avec cette Eglise-ci; il pouvait leur prĂȘcher de grandes choses. TrĂšs bien. BĂ©ni soit le Dieu et PĂšre de notre Seigneur JĂ©sus-Christ, qui nous a bĂ©nis de toute... (Vous vous rappelez mes deux derniers messages?) ... toute bĂ©nĂ©diction spirituelle dans les lieux cĂ©lestes en Christ. Selon.. .(Suivez, que ceci puisse maintenant vous secouer) ... Selon qu'il nous a (au passĂ©) choisis en Lui... (Lors du dernier rĂ©veil? Ai-je correctement lu cela?) du monde, avant le monde, (Regardez ici) , avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrĂ©prochables. Ayant...[p-r-Ă©-d-e-s-t-i-n-Ă©-s...]

174 Qu'avons-nous fait? Rien. Ce qu'Il a fait est ce Ă  quoi je regarde. Quand l'a-t-Il fait? Il nous a choisis, Il a mis nos noms dans Son Livre, dans Son Livre de l'Eglise, pour que nous soyons membres de ce Corps mystique. Avant que le monde n'ait commencĂ©. Et nous a prĂ©destinĂ©s Ă  ĂȘtre Ses enfants d'adoption par JĂ©sus-Christ, selon le bon plaisir de Sa volontĂ©.

175 Ouf! Vous devez ĂȘtre dans cette Eglise, frĂšre, si vous le pouvez, car Il vient pour une Eglise. Bien, quel genre d'Ă©glise? Une Eglise qui est sans tĂąche ni ride. Comment pouvons-nous ĂȘtre cela? En Ă©tant morts en Christ, baptisĂ©s par le Saint-Esprit dans Son Corps mystique, et l'expiation du Sang du Fils de Dieu se tient lĂ  pour nous Ă  chaque heure de la journĂ©e. C'est cette Eglise qui est trouvĂ©e irrĂ©prochable, sans tĂąche, ni ride! Il nous a choisis en Lui et a mis nos noms dans Son Livre. La Bible dit que JĂ©sus-Christ Ă©tait l'Agneau immolĂ©..., il y a 1900 ans? Depuis quand? «L'Agneau a Ă©tĂ© immolĂ© avant la fondation du monde.»

176 Quand Dieu, dans la Bible - la Parole dans GenĂšse, GenĂšse1 dit: «Au commencement Dieu...» Prenez ce nom «Dieu» en HĂ©breux et voyez ce qu'il signifie, ça s'Ă©crit E-l, E-l-a-h, E-l-o-h-i-m, ce qui signifie «le Tout - Celui qui existe par Lui-MĂȘme, le Tout - Suffisant, le Puissant». Il n'y avait rien avant Cela. Il n'y avait point d'air, il n'y avait point d'Ă©toiles, point d'humiditĂ©, point de... il n'y avait point d'atmosphĂšre, point d'atomes, point de molĂ©cules, il n'y avait rien avant cela. C'Ă©tait Dieu, l'Eternel. Et, il y avait en Lui des attributs de Sauveur, de PĂšre, de Dieu. LĂ ... Il n'Ă©tait pas Dieu en ce moment-lĂ . Il Ă©tait - Il Ă©tait Dieu, mais il n'y avait rien d'autre, point d'adoration. Donc, «dieu» signifie «objet d'adoration», et il n'y avait rien pour L'adorer. Donc, il y avait en Lui des attributs pour ĂȘtre cela, pour ĂȘtre Sauveur, pour ĂȘtre GuĂ©risseur, pour ĂȘtre tout ce qu'Il est.

177 Donc, la premiĂšre chose qu'Il crĂ©a... Bien, certains d'entre vous dĂ©sirent connaĂźtre ma version sur la GenĂšse. Dieu dit : «Faisons l'homme.» La premiĂšre chose qu'Il crĂ©a, c'Ă©tait des anges pour L'adorer; Il devint alors Dieu. Ensuite, quand Il dit : «Faisons l'homme Ă  notre image», quel genre d'homme fit-Il? Un homme esprit; ensuite Il lui donna le contrĂŽle, ensuite Il forma cet homme de la poussiĂšre de la terre; et celui-ci tomba. Il devint alors un Sauveur; un Dieu, puis un Sauveur. Le pĂ©chĂ© a causĂ© la maladie; Il devint alors un GuĂ©risseur. AllĂ©luia! Tout allait bien. Il connaissait tout Ă  ce sujet avant que le monde ne soit formĂ©. Il savait que nous tiendrons cette rĂ©union ce soir. Il connaissait chaque moucheron qu'il y aurait sur terre, la quantitĂ© de suif qu'il produirait, et combien de fois il clignerait les yeux. Il est le Dieu infini. Il connaĂźt toute chose. Amen! N'ĂȘtes-vous pas heureux ce soir, que votre nom soit dans le Livre?

178 Quelle merveilleuse pensĂ©e ai-je concernant un grand oiseau tachetĂ©, et on dit que son nom est enregistrĂ© sur les pages de la Sainte Parole de Dieu. Tous les autres oiseaux volent autour de lui. Il est mĂ©prisĂ© d'eux tous. Qu'Ă©tait cet oiseau tachetĂ©? Je ne suis pas d'accord avec ce gars qui a dit que c'Ă©tait faux. Qu'Ă©tait cet oiseau tachetĂ© de la Bible? Ce n'est pas IsraĂ«l, comme on le dit. C'est l'Eglise de JĂ©sus-Christ. Que faisait-on pour l'offrande pour le pĂ©chĂ©? On prenait une tourterelle, on coupait la tĂȘte de l'une et on la renversait pour rĂ©pandre le sang sur sa compagne vivante, ensuite on lĂąchait celle-ci. Et la compagne tachetĂ©e du sang de celle qui Ă©tait morte s'en allait parcourant la terre, l'aspergeant pendant qu'elle battait les ailes. Et le sang aspergĂ© sur la terre criait : «Saint, saint, saint Ă  l'Eternel. Saint, saint, saint Ă  l'Eternel.»

179 C'était un type de Christ. Et le grand oiseau tacheté, c'est l'Eglise qui a été tachetée du Sang de Son Compagnon mort, le Sauveur Jésus-Christ. Et Elle est aujourd'hui en train de parcourir le monde en battant les ailes, criant : «Saint, saint, saint à l'Eternel!» Amen! Je suis si heureux de la connaßtre. Je suis si heureux que mon nom soit dans Son livre, inscrit là, pas à cause de ma bonté. Non, monsieur! Je n'aurai jamais été là, ni à cause de votre bonté, mais plutÎt Il mit nos noms dans Son Livre à cause de la bonté et de la miséricorde de Dieu avant la fondation du monde.

180 Quelle est l'identification de l'Eglise? Que doit-Elle ĂȘtre? Qu'Ă©tait-Elle? Qu'est-Ce? Le groupe appelĂ© Ă  sortir. Qui L'a fondĂ©e? JĂ©sus-Christ; pas un Ă©vĂȘque, ni l'Ă©glise catholique, ni les mĂ©thodistes, ni Luther, ni Wesley. Non, monsieur. Qui L'a fondĂ©e? JĂ©sus-Christ. Quel est son Message? La repentance, le baptĂȘme d'eau, le baptĂȘme du Saint-Esprit, la guĂ©rison divine, le salut. Comment En devenons-nous membres? En Y naissant. Peut-on arriver au Ciel sans Elle? Non, monsieur! Car Dieu ramĂšnera avec Lui ceux qui sont morts en Christ, et non pas - non pas quelqu'un d'autre, mais ceux qui sont morts en Christ. JĂ©sus vient pour ceux qui sont morts en Christ. EphĂ©siens chapitre 4 dit que le... Non, Galates, je pense que c'est au chapitre 4 oĂč il est dit que Dieu ramĂšnera avec Lui ceux qui sont morts en Christ. Dieu ramĂšnera avec Lui ceux qui sont morts en Christ.

181 Maintenant donc, Elle est un groupe appelé à sortir, un Corps mystique. Christ L'a mise en ordre. Avant de mourir, Il parla de la venue de Celui-ci, Il dit : «Je viendrai et Je serai Roi sur ce domaine. Encore un peu de temps, et le monde ne Me verra plus, mais vous, vous Me verrez. Vous n'avez rien à faire avec le royaume du monde.»

182 C'est la raison pour laquelle ils sont dans une telle confusion appelée «Babylone». L'un avec : «Dieu soit béni, je suis presbytérien. Dieu soit béni, je suis méthodiste. Dieu soit béni, je suis...» Dieu soit béni, je suis chrétien! Amen! C'est cela. Comment savoir que je le suis? Ces signes accompagnent le croyant. Vous voyez, voilà votre carte d'identité. Ne dites pas : «Attendez une minute, je crois que j'ai ma carte d'association.» Non. Moi, je n'en ai pas. La mienne est là-haut. Je peux perdre celle-ci, ici-bas, mais Il m'a dit qu'avant que le monde n'ait commencé, Il m'a donné ma carte d'identité et à quiconque est entré dans le Royaume. Elle est gardée au Ciel afin que les registres soient en ordre. Je suis si heureux. Je...

183 Quelqu'un disait : «J'ai cherchĂ© Dieu, j'ai cherchĂ© Dieu.» C'est contraire Ă  la Bible. C'est Dieu qui vous cherche, ce n'est pas vous qui cherchez Dieu. Dieu parcourut le jardin d'Eden en criant : «Adam, oĂč es-tu?» Ce n'Ă©tait pas Adam qui criait : «Dieu, oĂč es-Tu?» C'Ă©tait Dieu qui criait : «Adam, oĂč es-tu?»

184 Oh! je suis si heureux d'En ĂȘtre membre. Pas vous? Je suis si heureux dans cette grande Eglise... Je suis dĂ©solĂ© de vous avoir gardĂ© si longtemps. Toutefois, croyez-vous en cette grande Eglise? Croyez-vous en Elle? Croyez-vous que c'est un Corps mystique?

185 Maintenant, vous, catholiques, la seule chose que vous devez faire pour En ĂȘtre membres, c'est d'accepter JĂ©sus-Christ et de naĂźtre de l'Esprit. Vous, baptistes, vous, mĂ©thodistes, presbytĂ©riens et luthĂ©riens, quoi que vous soyez, Ă©coutez ceci. Ne pensez pas que je prenne parti pour les pentecĂŽtistes. Il y a chez les pentecĂŽtistes autant de renĂ©gats que dans n'importe quelle autre Ă©glise. C'est l'exacte vĂ©ritĂ©. Ils entrent simplement par le nom et la profession, c'est tout. Cependant, ils ne possĂšdent pas la chose. C'est vrai. Car, lorsque vous ĂȘtes nĂ©s de l'Esprit, vous devenez une nouvelle crĂ©ature, et Dieu commence alors Ă  traiter avec vous en tant que fils, et vous ĂȘtes conduit par l'Esprit de Dieu. Peu importe Ă  quelle organisation vous appartenez, ça ne - c'est juste un vieux petit ordre mondain et Ă©phĂ©mĂšre. Mais ĂȘtes-vous membre de ce grand Corps mystique de Christ? Si ce n'est pas le cas, puissiez-vous Le recevoir ce soir, tandis que nous inclinons la tĂȘte juste un instant pour la priĂšre.

186 Pendant que nous y pensons maintenant, y a-t-il quelqu'un ici qui voudrait lever la main et dire : «Dieu, je lĂšve ma main vers Toi, fais de moi ce soir un membre de cette Eglise. Donne-moi la naissance afin qu'elle m'appartienne. M'as-Tu appelĂ©, Seigneur? Je dĂ©sire alors ĂȘtre membre de cette Eglise. J'appartiens Ă  l'une de ces organisations terrestres, pourtant je n'ai pas l'expĂ©rience. Je n'ai pas le pouvoir de chasser les dĂ©mons et d'accomplir ces choses, comme Tu l'as dit, qu'elles accompagneraient les croyants. Je n'ai pas encore reçu cela, Seigneur. Et Tu as dit que ces miracles devront, "devront" signifie que Tu me donneras le pouvoir, Seigneur.»

187 Que Dieu vous bĂ©nisse. Que Dieu vous bĂ©nisse, vous de mĂȘme, vous de mĂȘme, vous tous qui avez levĂ© la main. Que Dieu vous bĂ©nisse et vous donne ce pouvoir pour ĂȘtre membres de cette grande Eglise, l'Eglise de JĂ©sus-Christ. Avant d'offrir une priĂšre, y a-t-il quelqu'un d'autre? Que Dieu vous bĂ©nisse, jeune dame. Que Dieu vous bĂ©nisse, Soeur. Que Dieu vous bĂ©nisse. Oui, je vois vos mains, lĂ  au fond. Que Dieu vous bĂ©nisse, vous ici; je vois votre main, fils. Je vois vos mains, vous, frĂšre ici. Oui. Que Dieu vous bĂ©nisse ainsi que votre enfant, la jeune fille lĂ -bas. Que Dieu vous bĂ©nisse. Y a-t-il quelqu'un d'autre? Levez la main. Que Dieu bĂ©nisse, cette soeur assise ici. « Je dĂ©sire ĂȘtre membre. Je dĂ©sire avoir Son Sang sur moi tandis que je sors de ce bĂątiment ce soir, afin que je puisse sortir et que ma vie crie : «Saint Ă  l'Eternel» Que Dieu vous bĂ©nisse, mon fils, lĂ  derriĂšre. Que Dieu vous accorde des bĂ©nĂ©dictions. Y a-t-il quelqu'un d'autre maintenant? Levez la main, quelqu'un d'autre qui dira : «Dieu, sois misĂ©ricordieux envers moi»?
Si vous voulez bien vous approcher de l'autel pour un mot de priĂšre, pendant que nous chantons ce cantique:
Viens Ă  la maison, viens Ă  la maison,
Toi qui es fatigué, viens à la maison.
Si vous n'ĂȘtes pas sĂ»r de votre condition, je vous invite Ă  venir...

EN HAUT