ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication L'Age de l'Eglise de Laodicée de William Branham a été prêchée 60-1211E La durée est de: 2 hours and 27 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

L'Age de l'Eglise de Laodicée

1 Oh! il n'a jamais termin√© cela. Je me disais : "J'√©tais en retard √† mon mariage, je suis n√© l√©g√®rement en retard, je suis arriv√© l√©g√®rement en retard √† mon mariage; si seulement je pouvais √™tre en retard √† mon enterrement!" C'est l'occasion o√Ļ j'aimerais bien √™tre en retard, vraiment en retard!

2 Non, c'√©tait √† cause des appels t√©l√©phoniques √† la maison; je n'arrivais gu√®re √† partir apr√®s que ma femme et les autres √©taient partis plus t√īt, j'avais tant de choses √† faire. Et puis, il y avait ces gens venus de diff√©rents endroits, pour la pri√®re; ils venaient juste d'entrer; la r√©v√©lation du Seigneur est venue pour un fr√®re, une soeur l√† au fond, qui √©tait malade. Vous comprenez ce que je veux dire; il faut continuellement faire quelque chose. Et je n'ai m√™me pas pu serrer la main √† certains de mes amis venus de G√©orgie et d'ailleurs, et de l√† au Canada! Je me reproche de n'avoir pu vous serrer la main.

3 Et √† propos, ce soir, o√Ļ est Fred, Fred Sohtmann? Fred, vous souvenez-vous de cette fois o√Ļ vous m'avez t√©l√©phon√© du Canada, pour dire que vous veniez, et o√Ļ je vous ai dit de ne pas venir en voiture, vous √™tes malgr√© tout venu. Il a connu un accident qui a presque compl√®tement d√©moli sa voiture, a failli tuer sa femme, sa famille; et il a eu le nez cass√©, et ils ont tous √©t√© hospitalis√©s!

4 Il y a un moment, comme je m'apprêtais à partir, c'était juste à midi, frère Ben que voici était là dehors, et il s'est approché de moi. Rosella aussi est venue là; elle a dit : "Je rentre à la maison."
J'ai dit : "0Rosella!"
Elle a dit : "Qu'y a-t-il, Frère Branham?"
J'ai dit : "Je me sens tout dr√īle en rapport avec cela!"
Elle a dit : "Va-t-il arriver quelque chose?"
J'ai dit : "Je ne sais pas. Il me semble que Quelque chose m'a mis en garde."

5 Elle m'a t√©l√©phon√© il y a quelques instants : elle a fait un accident. Mais alors personne n'a √©t√© bless√©, et c'√©tait la main du Seigneur. Elle a fait une glissade (c'est tout verglac√© dans le nord), elle a d√©rap√© √† Indianapolis, a commenc√© √† traverser la route √† toute vitesse comme ceci. Elle a alors cri√© : "√Ē Seigneur, aide-moi!" La voiture a de nouveau vir√© comme ceci, est revenue, et s'est remise sur la bonne voie et a continu√© normalement. Elle a poursuivi sa route, et elle s'est dit : "Oh! la la! Oh! la la! combien je suis reconnaissante de m'en √™tre tir√©e, car d'autres voitures arrivaient juste sur la m√™me voie, √† toute vitesse!" Elle a donc travers√© la route, et puis s'est arr√™t√©e l√† √†... je crois quelque part. Elle s'est arr√™t√©e pour prendre une tasse de caf√© ou quelque chose comme √ßa. Et juste avant qu'elle ne sorte de la voiture, une autre voiture l'a heurt√©e en plein √† l'arri√®re, puis une autre derri√®re celle-l√†, et encore une autre derri√®re cette autre-l√†, et voil√† qu'elles s'√©taient toutes rentr√©es dedans. Et elle m'a dit qu'elle re√ßut un petit choc, mais ce n'√©tait pas grave. Et elle voulait remercier le Seigneur, c'est pourquoi elle a t√©l√©phon√© pour dire √† l'√©glise de remercier le Seigneur qu'elle n'ait pas √©t√© bless√©e ni re√ßu quoi que ce soit, et elle demandait √† l'√©glise de continuer √† prier pour qu'elle puisse arriver √† la maison. Vous voyez, il n'y a pas longtemps qu'elle conduit, elle vient √† peine d'obtenir son permis. C'est pourquoi - c'est pourquoi j'en suis tr√®s reconnaissant.

6 Et on a toujours int√©r√™t √† consid√©rer ces avertissements du Seigneur. Elle disait : "Eh bien..." Elle disait : "Je vais manquer une journ√©e de travail!" Que repr√©sente une journ√©e de travail? La r√©paration de l'arri√®re de sa voiture co√Ľte plus que √ßa. Vous voyez? C'est pourquoi il vaut mieux que vous soyez... Restez avec le Seigneur. N'est-ce pas? Quand Il nous dit une chose, nous ferions mieux de nous en tenir √† cela, car Il a toujours raison. N'est-ce pas? Il a toujours raison.

7 Bon, oh, cette semaine est très - a été tellement merveilleuse! Je ne sais vraiment pas comment exprimer mes sentiments à Dieu et à vous, pour cette merveilleuse semaine! Ces huit jours ont été parmi les plus merveilleux de toute ma vie de prédicateur. C'est la vérité. J'ai - j'ai tellement appris du Seigneur et de Sa tendre miséricorde, pour tout ce qu'Il a fait pour nous, et en voyant Son Esprit agir de nouveau dans l'Eglise! Je suis si heureux de voir les dons recommencer à opérer dans l'église! Vous voyez?

8 Maintenant, une fois là-bas, qu'on est absent, on dirait que quelqu'un effectivement entrerait juste - juste avec l'intention de souiller cela, vous savez, que les gens vont simplement se mettre à faire n'importe quoi. Et si vous déshonorez ces dons, Dieu vous déshonorera! Vous voyez? C'est vrai! Vous devez les utiliser correctement. Et tout ce que nous voulons, c'est qu'ils parlent en langues de façon ordonnée, pas simplement citer des passages de l'Ecriture, mais dire quelque chose qui va arriver. Et si - si vous restez vraiment respectueux envers ces choses, cela commencera ce... Si, dans l'église, quelqu'un sort du droit chemin, le Saint-Esprit le dira sans tarder et à haute voix, et dira de qui il s'agit. Et celui-ci - celui-ci se sentira alors corrigé et ira à l'autel. Voilà le but de ces dons.

9 Et √† voir notre pasteur ici pr√©sent, fr√®re Neville, c'est le genre timide et effac√©. Et c'est moi qui vous le dis, il √©tait... on aurait dit qu'il n'accepterait jamais l'exp√©rience de la Pentec√īte. Mais le voir se lever pour interpr√©ter les langues et proph√©tiser, je vous assure, il vient de loin! C'est vrai! Prions pour notre pasteur!

10 Et voyez les dons commencer √† venir dans l'√©glise. Et il y a ici un autre modeste et humble fr√®re, il est l√†, il doit √™tre l√†, quelque part. Je pense qu'il est l√†; il est toujours l√†! C'est un petit homme tr√®s humble. C'√©tait l'un des administrateurs de notre √©glise, fr√®re Higginbotham, un brave homme, un homme pieux. Et de voir qu'il a re√ßu le don de parler en langues, qui aurait jamais pens√© que notre fr√®re Higginbotham recevrait cela? Un petit homme timide et effac√©, qui ne voulait pas du tout √™tre connu, qui restait toujours en arri√®re. Mais vous voyez, Dieu peut prendre un tel homme et l'utiliser, vous voyez, car pour commencer, cet homme ne d√©sire pas faire cela. S'il voulait le faire, il pourrait devenir orgueilleux. Mais tant qu'il est dans une position o√Ļ il ne cherche pas √† faire cela, Dieu peut l'utiliser de cette fa√ßon.

11 Junie est ici, oh, il est derri√®re le pilier, √† c√īt√© de moi.

12 Je voudrais dire ceci : J'ai entendu beaucoup de gens parler en langues. Et je pense que tout cela vient de Dieu, car vous ne pouvez produire un seul son sans qu'il signifie quelque chose pour quelqu'un quelque part. Vous savez, la Bible dit qu'il n'y a aucun son qui n'ait de sens; en d'autres termes il n'y a aucun son qui ne veuille dire quelque chose. Vous ne pouvez √©mettre un son quelconque sans qu'il signifie quelque chose. Je m'√©tais souvent demand√© comment cela √©tait possible, jusqu'au moment o√Ļ je suis all√© en Afrique et que j'ai entendu tous ces sons, et j'ai d√©couvert alors qu'il s'agissait de la langue de quelqu'un. Parfois, c'est la langue des anges, etc.

13 Et Junie Jackson, un petit prédicateur de campagne là, timide, effacé, d'une église méthodiste là-bas - là-bas près d'Elizabeth, dans l'Indiana, là au fin fond de la forêt, un homme calme, qui ne dit rien, un peu effacé et qui semblait... Quelquefois, en le voyant, j'ai l'envie de le prendre, de le secouer en disant : "Dis quelque chose, Junie, ne reste pas là à me regarder comme ça!"

14 Nous nous asseyions sur une souche dans les bois, et il s'asseyait là et disait : "Eh bien,... Je pense que... C'est bien."

15 Je lui disais : "√Ē Junie, je - j'ai envie de... permets-moi de te le dire, tu vois. Tu es - tu es trop lent pour moi! Tu vois?" Mais Dieu lui a donn√© un - un - un don de parler en langues! Jamais de ma vie je n'ai entendu un langage aussi distinct. Vous voyez ?

16 Observez-Le dans l'√©glise! Avez-vous vu ce matin la petite femme qui a parl√© sans conna√ģtre cette autre femme? Et elles ne se connaissaient pas; et cela a √©t√© donn√© avec une certaine tonalit√©, et quand l'interpr√©tation a √©t√© donn√©e, c'√©tait avec la m√™me tonalit√©, les m√™mes voyelles, la m√™me ponctuation, c'est exactement la m√™me chose qui est revenue. Et le message √† l'√©glise √©tait parfait. Comprenez-vous ce que c'est? Nous devrions rendre gr√Ęces √† Dieu! Maintenant, ne bombez pas le torse! Si vous le faites, vous vous enverrez vous-m√™me au tapis; le diable s'emparera de vous. Soyez humble; dites : "√Ē Seigneur, retiens-moi, ne me laisse pas me lever avant le moment!"

17 Il ne vous laissera jamais sortir de l'ordre. Si cela vous arrive parfois, cela ne - cela ne fait rien. Si vous le faites, eh bien, le pasteur ici pr√©sent vous le dira! Vous voyez, les - les dons ne doivent pas se manifester quand vous - quand nous pr√™chons. G√©n√©ralement, quand les dons commenceront √† op√©rer convenablement dans l'√©glise, nous vous demanderons de vous rencontrer longtemps avant le service suivant. Laissez le Seigneur agir par vous √† ce moment-l√†, vous voyez, car alors dans cette partie-ci, il n'y aura aucune interruption du tout. Or, quand vous √™tes dans l'assembl√©e, vous √™tes parfois oblig√© de vous retenir pendant un certain temps. Mais si Dieu a un message √† donner, Il le donnera d'une mani√®re ou d'une autre. Vous voyez? Laissez-Le S'en occuper, mais faites-le selon l'enseignement biblique. Et fr√®re Neville enseignera peut-√™tre sur ces choses, et nous essayerons de nous y conformer. J'essaierai de l'aider autant que possible, nous t√Ęcherons tous les deux d'apporter cela et de vous montrer comment cela doit √™tre utilis√©.

18 Vous sentez-vous mieux, mon frère polonais? C'est parfait. Oh, comme le Seigneur l'a béni! Il y a huit ans, il lui fut dit que quelque chose lui arriverait. Il était complètement désorienté, il était strictement trinitaire. Et un jour, le Seigneur m'a dit : "Un homme va venir, il a les cheveux noirs, les yeux bruns et il est corpulent. Ne le renvoie pas, c'est Moi qui te l'envoie." J'ai choisi un passage de l'Ecriture, qui correspondait exactement au point sur lequel il était embrouillé. Je l'ai noté sur un bout de papier et je l'ai déposé là. Peu après, le voici venir. Ma femme me dit : "Il y a là un homme qui veut te voir!"
- C'est lui, fais-le entrer, répondis-je.

19 Et il - il me raconta ce qui lui avait √©t√© dit dans - sous l'inspiration du Saint-Esprit, qu'il avait toujours cru le message et s'y √©tait accroch√©, et ainsi de suite, parmi les siens; malgr√© les critiques, il s'en √©tait tenu √† cela. Il me dit qu'il y a quelque temps, lors d'une r√©union, je lui ai parl√©, et j'ai cit√© son nom. Comment j'avais cit√© ce nom, je n'en sais rien. Il me dit que j'avais d√Ľ l'√©peler ou quelque chose comme √ßa, c'√©tait pendant une r√©union. Il me dit qu'il portait dans ses bras un b√©b√© qui avait une √©ruption sur le visage, et dit que le petit b√©b√© en a √©t√© compl√®tement d√©barrass√©, compl√®tement. Et comment le Seigneur...

20 Je dis : "Eh bien, ce dont vous avez besoin, maintenant, c'est d'aller à l'église vous faire baptiser au Nom de Jésus-Christ!"

21 Je l'ai rencontré il y a quelque temps au sommet de la montagne; en effet, il est venu et a été baptisé au Nom de Jésus-christ. Maintenant, il est tout à fait satisfait, il se sent bien et va rentrer chez lui. J'espère qu'il sera mon interprète un de ces jours en Pologne, en Allemagne, et dans ces pays là-bas. Que le Seigneur vous bénisse, mon frère!

22 Notre Seigneur accomplit tant de choses, des choses vraiment magnifiques! Voyez simplement Sa - Sa miséricorde, et comment Il fait venir Ses chers enfants de l'est, de l'ouest, du nord et du sud; Il les rassemble, les sépare, les éprouve. Il y a tant à dire!

23 Maintenant, ne l'oubliez pas, le soir du dimanche prochain, si notre Seigneur le permet, le soir du dimanche prochain, nous aurons le... ou plut√īt le matin du dimanche prochain, un service de gu√©rison. La raison pour laquelle je dis dimanche matin, c'est qu'au cas o√Ļ il y aurait alors trop de gens le dimanche matin, je puisse me replier sur le dimanche soir. Vous voyez? Et si j'arrivais √† les prendre tous dimanche matin, eh bien, ce serait tr√®s bien.

24 Mercredi soir, c'est la r√©union de pri√®re du milieu de la semaine. Maintenant, vous qui habitez ici dans les alentours, venez vous r√©unir ici, assistez √† la r√©union de pri√®re! Ne la manquez pas, restez fid√®les, vous voyez, priez, cherchez √† vous rapprocher de Dieu! Ne laissez pas le fanatisme se glisser parmi vous. Gardez... Il y a trop de choses authentiques pour accepter des fausses, vous voyez, ne - n'allez pas du mauvais c√īt√©! Restez-en l√†.

25 J'ai entendu un "amen" qui m'est familier et que je n'ai pas entendu depuis des ann√©es : c'est celui de fr√®re Russel Creech. On m'a dit que c'√©tait Patty qui avait parl√© en langues l'autre soir. Patty, o√Ļ es-tu? Es-tu l√†, ma ch√©rie? Oui, oh! la la! Je ne l'aurais m√™me pas reconnue si je l'avais vue! Et je crois que c'est ici m√™me que j'ai tenu cette enfant dans mes bras pour la consacrer au Seigneur! "Et c'est une jeune femme, m'a dit Meda, une jeune et belle fille, une adolescente", sur qui repose la puissance du Saint-Esprit, elle parle en... Russel, tu es un homme riche! Oui, c'est vrai!

26 O√Ļ est soeur Creech? Je ne l'ai pas vue. Est-elle ici? Au fond. Oh! Soeur Creech, comme je suis reconnaissant que Dieu vous ait donn√© une telle enfant, eh bien, vous ne pouvez pas comprendre √† quel point - √† quel point j'en suis reconnaissant! Elle est √† l'√Ęge o√Ļ les adolescentes ricanent, pouffent de rire, et se m√©conduisent, vous savez, avec un tas d'absurdit√©s devant ces gars, leurs coiffures en "canard" et tout, et des choses de ce genre; mais cette enfant est ici, remplie de la puissance de Dieu, parlant en langues ici! Oh! la la!

27 Hum! Ce soir, combien d'hommes, de pr√©dicateurs pentec√ītistes, donneraient leur vie tout enti√®re pour voir leurs jeunes filles faire cela, au lieu qu'elles aillent √† ces soir√©es de rock'n'roll!

28 Appréciez cela, frère! Je sais ce que vous faites à l' "Interstate", je l'ai fait moi-même. J'ai souvent travaillé très dur, mais, frère, pour élever nos enfants... Mais, souvenez-vous, Dieu est fidèle, il y aura une récompense. Oui, c'est certain! "Je récompenserai."

29 Que Dieu te bénisse, Patty. Ma chérie, je pense que je - je ne t'aurais pas reconnue si je t'avais vue. Mais n'abandonne jamais ce sentier étroit, ma chérie. Ne permets jamais au diable de mettre quelque - quelque chose en toi, qui semblerait être une belle pomme dorée, alors que c'est un citron! Tu vois? Rejette la chose et laisse-la! Garde les yeux fixés juste sur Christ, juste sur la croix, et va de l'avant, car l'heure est proche! Tu vois?

30 Il y a tant de paroles d'exhortations que je pourrais donner, qui sont des bénédictions de Dieu! Je n'ai pas pu visiter beaucoup de gens, et pendant toute cette semaine, je n'ai pas prié pour plus de cinquante personnes, je crois, avec ces allées et venues, les cas urgents et tout ce qui s'est présenté, etc., en plus j'étais occupé à étudier. Mais maintenant, dimanche prochain, nous prierons pour les gens et nous demanderons à Dieu de descendre pour nous donner cette grande puissance et Se manifester à nous, le dimanche matin, si le Seigneur le veut.

31 Oh, je n'aime vraiment pas commencer cet √Ęge de l'√©glise, parce que c'est en fait le dernier. Eh bien, c'est dans ce dernier que se fait le d√©nouement des sept √Ęges de l'√©glise. Avez-vous appr√©ci√© cela? [L'assembl√©e r√©pond : "Amen!" - N.D.E.] Maintenant, souvenez-vous, je le dis √† la fin comme je l'ai d√©j√† dit au commencement : il peut y avoir beaucoup de choses - il peut y avoir beaucoup de choses sur lesquelles vous pouvez √™tre fermement en d√©saccord avec moi, mais ne m'en voulez pas! Vous voyez? Aimez-moi de toute fa√ßon, parce que, quoi que vous fassiez ou que vous disiez, cela ne change rien : je continuerai √† avoir la m√™me opinion de vous; et j'en aurai plut√īt une plus haute, vous voyez, et on... J'aurai une plus haute opinion de vous. Mais je vous aime, Dieu le sait; il n'y a pas un seul homme qui invoque le Nom de J√©sus-Christ et que je n'aime pas!

32 Et je ne voudrais pas qu'il y ait de l'amertume ou de l'indifférence, même si nous sommes fermement en désaccord. Si nous étions assis à une table, l'un mangeant une sorte de tarte et l'autre une tarte d'une autre sorte, ce serait la même chose! Vous voyez? Quand il est question de la communion les uns avec les autres, nous nous aimons les uns les autres. Et si nous ne le faisons pas, alors il nous faut le faire. Et nous n'irons jamais plus loin en Dieu tant que nous ne le ferons pas.

33 N'oubliez pas, n'oubliez pas que le plus grand de tous les dons, c'est l'amour! "Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, quand je livrerais mon corps pour √™tre br√Ľl√© en sacrifice, quand j'aurais toute la connaissance et etc., je ne suis rien. Ainsi... Mais quand ce qui est parfait, c'est-√†-dire l'amour..." Si tous les dons spirituels ne sont pas ciment√©s ensemble par l'amour, cela ne tiendra pas! Tout autre mortier se brisera, s'√©miettera, mais l'amour demeure √† toujours. Vous voyez, c'est dans I Corinthiens 13.

34 Bon, ce soir, nous abordons ce grand √Ęge de l'√©glise. Oh! la la! Eh bien, peut-√™tre que nous terminerons (ce soir) vers neuf heures quart. Et maintenant, je suis certes d√©sol√© que nous n'ayons pas assez de place, mais - pour installer tout le monde - pour faire asseoir tout le monde, plut√īt, et nous n'en avons vraiment pas; mais nous en aurons peut-√™tre un jour.

35 Et maintenant, je d√©sire vous demander de m'accorder une faveur. Vous connaissez ma position et vous savez ce que cela me co√Ľtera un jour, vous voyez, et l'heure est proche. Vous comprenez? Maintenant, je voudrais que vous fassiez ceci : priez toujours pour moi. Et souvenez-vous, j'ai toujours √©t√© honn√™te au mieux de ma connaissance. Vous voyez? Et je me rends compte que je ne suis plus un gamin : j'ai cinquante et un ans! Et quand je - je... quand mon... Je ne peux aller nulle part avant que Dieu ne me l'ordonne. Et je suivrai le chemin qu'Il veut que je suive, et ce sera ainsi. Vous voyez? Mais je dois √™tre honn√™te et dire la V√©rit√©, sans me soucier du reste. Je sais donc que c'est parfois une marche solitaire, mais tant qu'Il est avec vous, qu'est-ce que √ßa change? Vous voyez?

36 Maintenant, avant que nous entrions dans ce grand √Ęge de l'√©glise, peut-√™tre que nous pourrions nous lever pour prier encore un moment. Vous voyez? Cela vous permettra de vous √©tirer un peu et de vous sentir mieux. Comme c'est la r√©union de cl√īture, y a-t-il... Combien voudraient que l'on se souvienne d'eux pendant que nous sommes dans la Pr√©sence de Dieu? Levez les mains vers Dieu pour dire : "Souviens-Toi de moi, √ī Seigneur, √† la fin de cet √Ęge. Quand toute vie sera termin√©e, alors souviens-Toi de moi!"

37 Notre Père céleste, nous n'avons pas assez de mots pour exprimer notre gratitude pour la Présence du Dieu vivant qui a été au milieu de nous cette dernière semaine, pour les choses que nous avons apprises de Toi. Combien Tu T'es révélé à nous pendant tout ce temps! Combien Tu as rendu Ta Parole si claire pour nous! Combien nous avons compté sur Toi, combien nous avons - avons essayé d'exprimer notre amour, et n'avons pas réussi à le faire, Seigneur, car les langues humaines ne le peuvent pas; car Tu nous as même sauvés et Tu... car Tu nous as même donné la faim pour Toi... Car il est écrit dans la Parole : "Heureux ceux qui ont faim (juste avoir faim, c'est une bénédiction!), faim et soif de la justice." Ensuite, Tu as fait cette glorieuse déclaration : "Car ils seront rassasiés!" Eh bien, nous croyons cela, Seigneur! Pardonne-nous nos manquements.

38 Ce soir, nous entrons dans ce dernier √Ęge de l'√©glise, celui de Laodic√©e, apr√®s avoir vu que les Ecritures et l'histoire co√Įncident chaque fois parfaitement. C'est pourquoi, P√®re, nous connaissons le passage de Ta glorieuse proph√©tie ici, concernant ce dernier √Ęge, il sera exactement comme les six autres √Ęges. P√®re, je Te prie de laisser le Saint-Esprit venir √† nous ce soir, et nous b√©nir pendant que nous nous attendons davantage √† Toi. Au Nom de J√©sus. Amen. Merci. Vous pouvez vous asseoir.

39 Si le Seigneur le veut, le livre va... dès que nous le pourrons. Frère Leo est en train de le - est en train de sténographier les enregistrements, après quoi ils seront dactylographiés, puis mis sous forme de livre.

40 A propos, Rosella va bient√īt publier son livre : "Une alcoolique sauv√©e". Vous vous souvenez tous de son histoire, comment le Saint-Esprit l'a appel√©e au cours d'une r√©union. Et elle √©tait - avait √©t√© abandonn√©e par quatre des plus grandes institutions pour alcooliques, et renvoy√©e des h√īpitaux de Chicago. Mais le Seigneur J√©sus, en un seul instant, la d√©barrassa de toute la chose! Elle va dans les prisons et ailleurs, racontant aux gens comment Dieu peut d√©livrer, parlant aux alcooliques et autres. Elle √©tait... Par son t√©moignage, elle a gagn√© beaucoup de personnes √† Christ.

41 Bon, pouvez-vous me dire maintenant quel √©tait le premier √Ęge de l'√©glise? Eph√®se. Le second? Smyrne. Le troisi√®me? Pergame. Le quatri√®me? Thyatire. Le cinqui√®me? Sardes. Le sixi√®me? Philadelphie. Le septi√®me? Laodic√©e.

42 Le premier, celui d'Eph√®se, s'√©tendit de 55 √† 170 ap. J.C.. Smyrne, de 170 √† 312. Pergame, de 312 √† 606. Thyatire, de 606 √† 520. Sardes, de 520 √† 1750. Philadelphie, de 1750 √† 606, alors commence l'√Ęge de Laodic√©e avec lequel ils se chevauchent, et hier soir, nous avons √©tudi√© ce petit chevauchement. Bon, ce soir, nous allons voir la fin de l'√Ęge de Laodic√©e.

43 Nous croyons que l'église de Laodicée a commencé en 1906 ap. J.C.. Je prédis... Maintenant, rappelez-vous bien ceci : "Je prédis", - surtout vous qui écoutez les enregistrements. Je ne dis pas que ce sera ainsi, mais je prédis qu'il se terminera vers 1977, que l'église entrera complètement dans l'apostasie et qu'elle sera rejetée de la bouche de Dieu. Et la seconde venue, ou l'enlèvement de Christ, peut arriver à n'importe quel moment. Maintenant, je peux me tromper d'un an, je peux me tromper de vingt ans, je peux me tromper de cent ans! Je ne sais pas quand ce sera. Mais je prédis cela d'après une vision qu'Il m'a donnée et en considérant les temps et la manière dont les choses évoluent, je dis que cela se passera à un certain moment entre 1933 et 1977. En - en tout cas, cette grande nation se lancera dans une guerre qui la réduira en cendres. Vous voyez? Eh bien, tout cela est très proche, c'est vraiment proche. Mais je puis me tromper; je ne fais que prédire. Que ceux qui comprennent cela disent : "Amen!"[L'assemblée dit : "Amen!" - N.D.E.] Vous voyez?

44 Et en 33, en 1933, le Seigneur m'a montré en vision cette très puissante femme; j'ai noté cela. Et aussi que Roosevelt provoquerait - contribuerait au déclenchement de la guerre mondiale; et que Mussolini entreprendrait sa première invasion de l'Ethiopie et prendrait celle-ci, mais qu'il aurait une fin ignominieuse; et que les trois ismes (nazisme, fascisme et communisme) se fondraient alors tous dans le communisme. Combien ici s'en souviennent, lorsque je vous avais gardés debout et avais répété comme cela : "Observez la Russie! Observez la Russie, le roi du Nord! Observez la Russie, le roi du Nord! Observez la Russie, le roi du Nord"? Combien m'ont entendu dire cela, et le répéter, les vétérans, vous voyez, ceux qui étaient là au début de l'église? Je me suis tenu là, et j'ai continué à répéter : "Observez la Russie, le roi du Nord! Voyez ce qu'elle va faire, car tous ces ismes vont se rassembler en Russie."

45 Puis j'ai dit que cette nation-ci entrerait finalement en guerre avec l'Allemagne. Et que l'Allemagne b√Ętirait un mur de b√©ton. Et ce fut la ligne Maginot; onze ans avant qu'on ne commence √† la construire, onze ans avant! Et je dis : "Les Am√©ricains subiront une terrible d√©faite sur cette ligne!" Certains des fr√®res qui sont ici ont √©t√© sur cette ligne, fr√®re Roy Roberson et les autres. Demandez-leur ce qui s'est pass√©! Ils en subirent certainement une. Bien. "Mais, finalement, ai-je dit, nous l'emporterons, et nous serons vainqueurs de la guerre entre l'Allemagne et nous."

46 Eh bien, j'ai dit : "Ensuite, après cette période, la science fera de grands progrès." C'est arrivé; on a fabriqué la bombe atomique et toutes ces choses. J'ai dit : "Durant leur progrès, ils feront un... Les autos prendraient de plus en plus la forme d'un oeuf." Et vous souvenez-vous du vieux gros capot qui était d'usage en 1933, la grosse partie arrière descendait comme ceci, la roue de secours était fixée derrière? Regardez comment c'est devenu maintenant (vous voyez?), c'est caréné, vous voyez, c'est comme un oeuf. Et j'ai dit : "Finalement, ils inventeront une voiture qui n'aura pas besoin de volant. J'ai vu une famille descendre la route dans une voiture au toit vitré, c'étaient de très grandes et belles routes, et c'était une belle automobile. Et ils étaient assis face à face, et la voiture roulait toute seule, prenant les virages et tout." Ils ont cette voiture à présent; elle a déjà été inventée. Ils ont cette voiture. J'ai alors dit : "Oh, comme la science fera des progrès en ce temps-là!"

47 J'avais ajouté : "Ensuite, j'ai vu un... Ils vont permettre aux femmes (et ils leur permettent déjà) de voter. Et par leur vote, elles vont élire un de ces jours la mauvaise personne." Et vous l'avez fait, lors des dernières élections. Ce sont les bulletins de vote des femmes qui ont élu Kennedy. Nous savons cela (vous voyez?); il y a eu entre autres ces machines truquées et ces choses qui ont été arrangées que le F - F.B.I. a dénoncées. Et comment quelqu'un pourrait-il... Pourquoi ne fait-on rien à ce sujet? Pourquoi ne dit-on rien? Ha! c'est parce qu'on a peur de perdre son emploi! Vous voyez, ce n'est qu'une bande de politiciens pourris jusqu'à la moelle. C'est tout. Certainement.

48 Il n'y a pas - n'y a pas - n'y a pas... Excusez-moi. Il n'y a pas de salut dans cette nation, il n'y a de salut dans aucune nation. Le salut est en Jésus-Christ, et en Lui seul. Vous voyez? C'est vrai. Eh bien, je suis reconnaissant pour l'Amérique. J'aime mieux vivre ici que nulle part ailleurs au monde, parce que - à l'exception du Canada. Le Canada et les Etats-Unis sont jumeaux, nous le savons, ce sont des pays voisins, c'est un endroit merveilleux, mais je - je crois que je préfère vivre ici qu'en aucun autre endroit que je connaisse, parce qu'ici, c'est chez moi. Je suis heureux d'être Américain, et j'en suis reconnaissant. Et, c'est moi qui vous le dis, elle a certainement besoin d'un autre réveil; absolument. Mais elle ne l'aura pas. Non, monsieur. Elle ne se relèvera jamais. Non, monsieur. C'en est fini d'elle. Rappelez-vous ce que j'avais dit il y a environ cinq ans à Chicago, c'est sur bande. Vous l'avez, Gene. J'ai dit : "Soit ils accepteront cela cette année, soit ils continueront à déchoir!" Et 'est ce qu'ils ont fait, vous voyez, et c'est ce qu'ils feront jusqu'à ce qu'elle en vienne à sa fin.

49 Et il y aura une femme puissante! Maintenant, souvenez-vous-en, ceci est aussi enregistr√©! Une femme puissante, une femme influente; elle sera pr√©sidente, ou alors, cette femme repr√©sente l'Eglise catholique (je pense que c'est cela) qui prendra un jour les choses en main et qui gouvernera ce pays. Cette nation est une nation de la femme. Son drapeau a √©t√© con√ßu par une femme, et son nombre est treize. Elle a commenc√© avec treize √©toiles, treize rayures, treize colonies. Tout va par treize, treize, treize d'un bout √† l'autre. Eh bien, il y a treize √©toiles sur les pi√®ces de dollar. Tout va par treize. Son nombre est le nombre treize, et elle appara√ģt au chapitre 13 de l'Apocalypse! Treize d'un bout √† l'autre! Tout est "femme, femme, femme, femme, femme", d'un bout √† l'autre. Elle s'est empar√© de tous les postes. Elle s'est empar√© de Hollywood; elle s'est empar√© de la nation. Elle s'est empar√© de tous les postes. Elle s'est empar√© de tout! Elle a les m√™mes droits que l'homme, comme l'homme, elle vote, elle jure comme un homme, elle boit comme un homme et tout le reste. Et le - elle est un app√Ęt pour l'Eglise catholique, pour l'adoration d'une femme! De toute fa√ßon, ils adorent d√©j√† une femme.

50 Elle est le meilleur... Une femme immorale est le meilleur app√Ęt que le diable ait jamais eu. Elle est pire que tous les cabarets. Elle peut envoyer plus d'√Ęmes en enfer que tous les cabarets du pays. C'est vrai!

51 "Une bonne femme est un joyau sur la couronne de l'homme", a dit l'homme le plus sage de la terre. L'homme doit honorer une bonne femme. Vous voyez? "Mais une femme méchante est de l'eau dans son sang", et son sang, c'est sa vie. Vous les hommes qui avez de bonnes femmes, vous ne savez pas combien vous devez remercier Dieu pour une bonne femme. Car si Dieu pouvait donner à l'homme mieux qu'une compagne, Il l'aurait fait. Mais une femme est la meilleure compagne que Dieu pouvait donner à un homme. Mais quand elles se détournent...

52 C'est elle que Satan avait choisie comme instrument dans le jardin d'Eden. Il ne prit pas l'homme, mais la femme. Pourquoi n'est-il pas allé vers Adam pour mettre la passion en lui? Il est allé vers la femme et a mis cela en elle, vous voyez, parce que c'est elle qu'il avait choisie. Dieu a pris l'homme, et Satan, la femme.

53 Et regardez d'un bout √† l'autre, √† la fin... Au commencement, quand Babylone fut fond√©e (c'est dans Les deux Babylone d'Hislop), une femme... Quand cela arrive dans cet √Ęge, cela termine alors l'√Ęge des nations... Babylone a commenc√© ainsi, et elle se termine avec l'adoration d'une femme (Marie) dans l'√©glise. Dans quels jours vivons-nous!

54 Maintenant, Laodic√©e, le - l'√Ęge de Laodic√©e, ce mot signifie "ti√®de". Elle s'est enrichie et pense qu'elle n'a besoin de rien. Mais la Bible dit qu'elle est pauvre, aveugle, mis√©rable et nue. Quelle condition!

55 La r√©compense de ceux qui vaincront dans cet √Ęge, c'est de s'asseoir sur le tr√īne avec le Seigneur.

56 Maintenant, l'√©toile, ou l'ange, ou le messager de cet √Ęge de l'√©glise, est inconnu.

57 Maintenant, qui √©tait le messager du premier √Ęge de l'√©glise? Paul, pour l'√Ęge d'Eph√®se; de Smyrne? Ir√©n√©e; de Pergame? Saint Martin; de Thyatire? Colomba. De Sardes? Luther; de Philadelphie? Wesley. Mais pour le - pour cet √Ęge de Laodic√©e, nous ne le connaissons pas encore, et probablement qu'on ne le conna√ģtra pas avant que tout soit termin√©.

58 Mais je voudrais seulement dire, à mon avis, ce que cet ange sera, ce à quoi nous pouvons nous attendre. Etes-vous d'accord? [L'assemblée répond: "Oui! Amen!" - N.D.E.] Etant donné que nous avons peu de temps, j'ai simplement écrit une petite note ici sur ce que je pense.

59 L'ange de cette √©glise de Laodic√©e, pour achever celui-ci... Eh bien, il viendra √† la fin de l'√Ęge, comme les autres, selon ce que nous montre la Bible. Il viendra √† la fin de l'√Ęge. Pas au d√©but, mais √† la fin, parce que l'ange vient toujours pour r√©primander les gens √† cause de ce qu'ils ont fait. "Ecris ces choses au - √† l'ange de l'√©glise de Laodic√©e." Vous voyez?

60 "Ecris ces choses √† l'ange de l'√©glise de Smyrne." Vous voyez? Chaque message est adress√© √† l'ange, √† la fin de l'√Ęge. Paul est venu √† la fin de l'√Ęge. Et ainsi de suite, toujours √† la fin de l'√Ęge. Le chevauchement se fait √† la fin de l'√Ęge. La fin de l'√Ęge am√®ne un chevauchement. Vous voyez, "A l'ange..."; il leur dit ce qu'il en √©tait. Celui-ci se chevauche avec celui-l√†. "A l'ange...", √† la fin de cet √Ęge. Vous voyez, il s'ach√®ve ici m√™me, mais le chevauchement fait que ces sept √Ęges de l'√©glise soient comme les marches d'un escalier qui montent.

61 Or, cet ange qui vient en ce jour, je d√©sire... J'ai not√© quelque chose ici, j'aimerais simplement le lire. Mais il sera connu dans la derni√®re partie de l'√Ęge. Et √©tant donn√© que nous en sommes si proches, si pr√®s de cet √Ęge de Lumi√®re, il est probablement sur terre maintenant. On ne le conna√ģt pas. Il sera un - un puissant proph√®te, qui sera rejet√© par le monde eccl√©siastique, car ils continueront carr√©ment √† marcher dans leurs p√©ch√©s et seront finalement vomis de la bouche de Dieu, de la bouche de Dieu, de Sa Pr√©sence.

62 Je crois que ce sera quelqu'un comme Elie. Voici les raisons qui me font dire cela. Eh bien, prenons maintenant le livre de Malachie juste un instant; je vais vous dire pourquoi je pense qu'il s'agit de quelqu'un qui sera oint de l'Esprit d'Elie. Eh bien, je d√©sire maintenant que vous r√©fl√©chissiez. Malachie, chapitre 4; maintenant, √©coutez, pendant que je lis et que vous lisez dans votre Bible. Eh bien, r√©fl√©chissez donc bien maintenant pendant les quelques minutes qui vont suivre, avant que nous entrions dans l'√Ęge de l'√©glise. Car voici, le jour vient, ardent comme une fournaise. Tous les hautains... tous les m√©chants seront comme du chaume, le jour qui vient les embrasera, dit l'Eternel des arm√©es, il ne leur laissera ni racine ni rameau.

63 Que dit-Il? Il parle d'un jour à venir (Etes-vous d'accord sur ce point?), du jour de la Venue du Seigneur. Mais pour vous...

64 Maintenant, observez, maintenant Il parle de nouveau √† Isra√ęl. Eh bien, que dit-Il? Car voici, le jour vient... (bien plus tard) , ardent... Mais pour vous qui craignez mon nom se l√®vera le soleil de la justice, et la gu√©rison sera sous ses ailes; vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d'une √©table. Et vous foulerez les m√©chants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, en ce - au jour que je pr√©pare, dit l'Eternel des arm√©es... (Pas... Le jour o√Ļ Il br√Ľlera la terre, nous marcherons sur leurs cendres. C'est le Mill√©nium, bien s√Ľr. Vous voyez?) . Souvenez... de la loi de Mo√Įse, mon serviteur, auquel j'ai prescrit en Horeb, pour tout Isra√ęl, des pr√©ceptes et des ordonnances. Voici, je vous enverrai Elie, le proph√®te, avant que le jour de l'Eternel arrive, ce jour grand et redoutable. Il ram√®nera les coeurs des p√®res √† leurs enfants, et les coeurs des enfants √† leurs p√®res, de peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit. C'est la fin de l'Ancien Testament.

65 Or, Jésus a dit... Matthieu 17.10 en parle. Tous les Juifs attendent la venue de cet Elie. Maintenant, écoutez ce que Jésus en a dit dans Matthieu 17.10. Nous commencerons au verset 9, Matthieu 17.9 : Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : Ne parlez à personne de... Ne parlez à personne de cette vision... (Vous voyez? N'en parlez pas. Vous en avez connaissance, mais gardez-la pour vous.") ... Ne parlez à personne de cette vision, jusqu'à ce que le Fils de l'homme soit ressuscité des morts. (N'en parlez pas) . Les disciples lui posèrent cette question : Pourquoi donc les scribes disent-ils qu'Elie doit venir premièrement? (Pourquoi Elie doit-il venir premièrement avant que le Christ vienne, le Soleil de la Justice? Pourquoi disent-ils cela? Voici que Tu es déjà là, mais les scribes disent que - qu'Elie doit venir premièrement.) Maintenant, suivez. Il répondit: Il est vrai qu'Elie doit venir - doit venir, et rétablir toutes choses. Mais je vous dis qu'Elie est déjà venu, que vous ne l'avez pas reconnu... (Vous voyez? Il n'a pas dit qui il était. Vous voyez?) ... et que vous l'avez traité comme vous avez voulu. De même, le Fils de l'homme souffrira de leur part. Les disciples comprirent qu'il leur parlait de Jean-Baptiste. (Eh bien, eh bien, Jean-Baptiste était l'Elie qui devait venir) .

66 Maintenant, suivez, je reviens à Malachie, chapitre 4. Maintenant, rappelez-vous qu'Il dit ici qu'avant que le jour de l'Eternel arrive, ce jour grand, fameux et redoutable, "Je vous enverrai Elie le prophète". Le verset 5 : Je vous enverrai..., le prophète... Je vous enverrai Elie, le prophète, avant que le jour de [L'assemblée dit : ...l'Eternel.. -E.D.] l'Eternel arrive, ce jour grand et redoutable.

67 O√Ļ se situe le jour de l'Eternel? A la fin de l'√Ęge! C'est lorsque le monde sera consum√©. Vous vous rappelez que nous avons √©tudi√© qu'Il avait une perruque blanche, vous savez, et - et Sa poitrine, Il √©tait ceint √† la poitrine. Vous en souvenez-vous? Et nous avons prouv√© par la Bible que ce n'√©tait pas un jour de sabbat, ni un dimanche; c'√©tait le jour du Seigneur. N'est-ce pas? Et c'est le jour o√Ļ Il vient en tant que Juge, et Il frappera le pays d'interdit. N'est-ce pas? Je vous enverrai Elie, le proph√®te, avant que le jour de l'Eternel arrive, ce jour grand et redoutable.

68 Maintenant, remarquez qu'Elie vient à plusieurs reprises. Maintenant, si vous remarquez bien, toute Ecriture a un sens multiple. "Mais cela est caché aux yeux des sages et des intelligents, et est révélé aux enfants qui veulent apprendre!" Ne croyez-vous pas cela? Maintenant, retenez cela, Malachie 4.

69 Et maintenant, retournons un instant dans Matthieu 2, c'est juste la page qui suit, Matthieu 2. Je crois que je voulais dire Luc 2 plut√īt que Matthieu 2. J'ai not√© cela ici, et il y a un instant, j'√©tais dans l'empressement et le Saint-Esprit √©tait sur moi dans la pi√®ce et je passais un bon moment. Je voulais donc dire 2, voyons voir si c'est cela. Bon, permettez-moi d'examiner cela juste une minute. Matthieu 2, ce n'est pas √ßa que je cherche, n'est-ce pas? Bon, une minute, je vais trouver cela dans ... Accordez-moi un tout petit instant, maintenant, car je veux que vous soyez convaincus et compreniez que l'Ecriture a une signification multiple. L'adoration d'Anne; le retour √† Nazareth; la P√Ęques; le minist√®re de Jean. Bon, voyons voir si je voulais bien dire Luc. Je lisais quelque part et... Je - je voulais dire Marc plut√īt que Luc, il se pourrait que ce soit Marc. Mais je d√©sire que vous preniez cette Ecriture, afin que - que vous sachiez que c'est l'oeuvre du Seigneur, que c'est Sa mani√®re de travailler.
Bon, je vais vous dire ce que je cherche, c'est le passage o√Ļ il est dit: "J'ai appel√© mon fils hors d'Egypte." Quelqu'un a-t-il des notes de bas de page qui nous permettraient d'avoir ou de retrouver cela rapidement? "J'ai appel√© mon fils hors d'Egypte." Juste un instant.

70 [Un fr√®re dit : "Luc 1.17." - N.D.E.] Luc 1.17. Merci, fr√®re. C'est exact, Luc 1. Marc... Luc 1.17 au lieu de 2. J'aimerais prendre le 14e verset, c'est l√† o√Ļ... C'est cela, fr√®re. C'est exactement cela, Luc 1.17. Bien. Eh bien, vous pouvez donc noter cela. Maintenant, il s'agit des b√©n√©dictions du Seigneur qui √©taient prononc√©es sur lui. Il sera pour toi un sujet de joie et d'all√©gresse et plusieurs se r√©jouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante.

71 Cet homme qui vient sera enseign√© d√®s sa naissance √† ne pas boire et √† ne rien faire avec de tels p√©ch√©s. Vous comprenez? ...et il sera rempli de l'Esprit Saint d√®s le sein de sa m√®re. Il ram√®nera plusieurs des fils d'Isra√ęl au Seigneur, leur Dieu. Il marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Elie, pour ramener les coeurs des p√®res vers les enfants, et les rebelles √† la sagesse des justes, afin de pr√©parer au Seigneur un peuple bien dispos√©.

72 Eh bien, eh bien, nous pouvons comprendre que cette personne avait été annoncée par prophétie, et que c'était Jean. Est-ce vrai? Jean était l'Elie de ce temps-là, cet Elie qui devait venir.

73 Maintenant, nous savons aussi que l'Ecriture signifie parfois deux choses. Elle dit une chose... par exemple l√† dans Matthieu il est dit : "J'ai appel√© mon fils hors d'Egypte!" Bien, je crois que c'est ce que je cherchais: "J'ai appel√© mon fils hors d'Egypte." Si donc vous regardiez l√† la r√©f√©rence de "fils", Il √©tait... Il n'a pas... Cela renvoie √† Os√©e qui ne faisait pas allusion √† J√©sus Son Fils; il s'agissait - s'agissait de Son fils Isra√ęl : "Il a appel√© Isra√ęl hors d'Egypte." Mais cela a un sens multiple et une plus grande signification, car il est question et il est parl√© de - de la Venue de J√©sus, ce qui est plus grand que - qu'Isra√ęl, que quand Il a appel√© Isra√ęl √† sortir. Bien.

74 Maintenant, nous voyons également que - que Sa Première Venue n'a pas eu lieu le jour du Seigneur. N'est-ce pas vrai? Revenons maintenant à Malachie et mettons d'abord cela au point : "Il vient au jour de l'Eternel!" Maintenant, voyez Sa venue multiple, Sa Première Venue et Sa Seconde Venue. Est-ce que votre entendement spirituel est éveillé? Le verset 6, maintenant : Il... Il enverra Elie, avant que le jour de l'Eternel arrive, ce jour grand et redoutable. (Est-ce vrai?)

75 Maintenant, nous comprenons qu'il ne s'agissait pas de Jean, car ce n'√©tait pas le redoutable jour de l'Eternel, n'est-ce pas, et Il ne consuma pas non plus la terre. Cela devait donc se rapporter √† un √©v√©nement futur, ou - ou √† une autre venue de Jean dans le futur, ou plut√īt de - d'Elie. N'est-ce pas? Car Il a dit : "J'enverrai Elie et Je consumerai la terre enti√®re; Je la purifierai tout simplement, et vous foulerez leurs cendres." C'est le Mill√©nium, nous le savons. Apr√®s que la bombe atomique aura tout r√©duit en cendres, alors il y aura - la terre se redressera. Et il y aura un glorieux jour ici sur terre, et l'Eglise r√©gnera avec J√©sus sur la terre pendant mille ans. N'est-ce pas? "Mais avant ce jour de l'Eternel, ce jour grand et redoutable, o√Ļ elle va exploser, je vous enverrai Elie, le proph√®te." N'est-ce pas vrai? Dans cette d√©claration, il ne s'agit donc pas de Jean-Baptiste, car le jour redoutable de l'Eternel n'est pas venu √† ce moment-l√†; c'√©tait deux mille ans plus tard. N'est-ce pas?

76 Consid√©rez maintenant le verset suivant, et si donc vous √™tes vraiment spirituels... Eh bien, c'est une lettre d'amour; et vous devez lire entre les lignes, et alors tout devient clair! Vous comprenez ce que je veux dire! Vous souvenez-vous de cette Ecriture que j'ai cit√©e, o√Ļ J√©sus a remerci√© Dieu de ce qu'Il avait cach√© ces choses aux sages et aux intelligents, et qu'Il les avait r√©v√©l√©es aux enfants? C'est comme j'ai souvent pris l'exemple des lettres que je re√ßois de ma femme; je peux voir ce qu'elle dit dans la lettre, mais pour savoir ce qu'elle veut dire, je lis entre les lignes (vous voyez?), car je l'aime et je - je connais sa nature. Il faut que vous connaissiez la nature de Dieu et que vous L'aimiez, alors l'Ecriture Se d√©voile devant vous. Il La r√©v√®le.

77 Maintenant, prêtez attention au verset suivant : Il ramènera le coeur des pères à leurs enfants (soyez attentifs maintenant!) et le coeur des enfants à leurs pères... (Vous voyez?)

78 Or, lorsque Jean vint en tant qu'Elie, il ramena le coeur des Isra√©lites, le coeur des enfants qui avaient alors accept√© son message, le coeur des p√®res √† leurs enfants. Mais quand il vient cette fois-ci, il ram√®nera le coeur de l'Eglise aux p√®res de la Pentec√īte. Vous voyez, ici c'est vice versa. Comprenez-vous cela? Maintenant, lisez cela!

79 Maintenant, écoutez attentivement maintenant : Il ramènera le coeur des pères à leurs enfants…

80 A ces vieux prêtres orthodoxes, Il leur dira que... "Oh cela..." "Eh bien, de ces pierres-ci, Dieu est capable de susciter des enfants à Abraham. Ne pensez pas que vous pouvez..." Vous voyez? Eh bien, il va prendre le coeur de ces vieux prêtres orthodoxes endurcis et le ramener à la foi que les enfants avaient autrefois. Vous voyez, donc tous ceux-ci qui ont été baptisés et qui attendent la Venue du Messie! "Race de vipère, qui vous a appris à fuir la colère à venir?" Oh! la la! Maintenant, vous voyez! Il ramenait le coeur des pères aux enfants.

81 "Et le coeur des enfants √† leurs p√®res." Maintenant, lorsque ce grand Elie viendra √† la fin de cet √Ęge, il apportera le message de Pentec√īte pour ramener les enfants √† la foi des p√®res, car il les reprendra pour n'avoir pas gard√© cette foi du commencement. Amen! Maintenant, je crois que nous comprenons assez bien ce que sera cet Elie. N'est-ce pas? Maintenant, nous le savons.

82 Nous voyons donc que ce redoutable jour de l'Eternel n'est pas encore venu (vous voyez?). Je me suis souvent demandé : "Cet homme sera-t-il donc juste un prédicateur?" Elie a accompli toutes sortes de miracles, mais il n'a pas prêché. Mais quand son Esprit fut sur Jean, Il a seulement prêché et n'a fait aucun miracle. Pourquoi? Jésus devait le suivre, Lui ferait les miracles, "car, le soleil de la justice, dit-il, se lèvera avec la guérison sous ses ailes". Ainsi, Jean n'avait pas besoin de faire des miracles : il a simplement annoncé la Venue de Christ. Et les gens...

83 Maintenant, rappelez-vous que ce Jean - ou plut√īt cet Elie qui va venir sera mal compris; ce sera un homme tellement puissant devant le Seigneur que les gens le prendront vraiment pour le Messie.

84 En effet, ses meilleurs amis lui dirent : "Tu es le Messie."

85 Lui, il répondit : "Je ne suis pas digne de délier Ses souliers, mais Lui vient après moi!"

86 C'est parce qu'en ce temps-là ils étaient dans l'attente d'un Messie. Ils croyaient que le Messie viendrait. Lorsqu'ils virent cette personne phénoménale s'élever parmi eux, ils dirent : "C'est le Messie!"

87 Jean répondit : "Je ne le suis pas! Mais, Lui vient après moi."

88 Oh! la la! Avez-vous compris? C'est pourquoi ses proches amis penseront qu'il est le Messie.

89 Maintenant, remarquez une autre chose qui arrivera dans cet ordre d'idées : il viendra juste avant le jour du Seigneur. Or, la terre n'a pas été consumée du temps de Jean; cela est donc à venir. Quand il est venu la première fois, il n'a fait que prêcher; la seconde fois, il - il y aura à la fois la prédication et les miracles promis par Jésus-Christ. Bien! Maintenant, examinons le caractère, ce que sera le caractère de ce prophète qui doit venir.

90 Nous sommes convaincus maintenant que l'ange de ce dernier √Ęge de l'√©glise a √©t√© annonc√© d√®s l'Ancien Testament; maintenant, les autres ne l'ont pas √©t√©. Paul et Ir√©n√©e n'ont pas √©t√© annonc√©s. Mais ce dernier √Ęge, celui de la fin, de la consommation, celui de la fin du monde, sera une √©poque tellement extraordinaire (elle est juste devant nous) que l'ange de cet √Ęge a √©t√© annonc√© tout au long de l'Ecriture, de l'Ancien Testament, pour la fin de cet √Ęge. C'est Elie, ce grand oint.

91 Maintenant, soyez attentifs! Quelle nature aura cet Elie? Premi√®rement, ce sera un proph√®te puissant, fid√®le √† la Parole de Dieu, car Elie et Jean √©taient fid√®les. C'est vrai! Le fait qu'il fera des miracles et des prodiges ram√®nera le coeur des enfants √† la foi des p√®res de la Pentec√īte. Comme Elie, il ha√Įra les d√©nominations. C'est vrai, il les ha√Įra. Je crois que la chose vient de commencer, et il est grand temps qu'elle vienne. Il ha√Įra les d√©nominations! Elie les a ha√Įes, et Jean, lui aussi, ha√Įssait les d√©nominations.

92 Jean a dit : "Ne venez pas en vous disant : "Eh bien, nous avons Abraham pour père!" Pharisiens et sadducéens, bande de vipères (en d'autres termes, serpents dans l'herbe), car je vous le dis, de ces pierres-ci, Dieu peut susciter des enfants à Abraham!"

93 Elie a dit : "Ils se sont tous égarés, chacun d'eux! Il ne reste plus que moi seul!" Oh! la la!

94 H√©rodias. Tous deux des proph√®tes, ayant l'Esprit - le m√™me Esprit. Ils ha√Įssaient le monde d√©nominationnel, le monde eccl√©siastique. Ils ha√Įssaient √©galement les femmes l√©g√®res et sans valeur. Ils... Quelque chose dans leur esprit criait contre cette chose. J√©zabel chercha √† avoir la t√™te d'Elie, elle voulait la trancher; et H√©rodias aussi fit d√©capiter Jean. Toutes les deux...

95 Ce prophète aimera les déserts, comme Elie qui vécut seul dans le désert. Jean vécut seul dans le désert. Et nous savons que ce sera Elie. Bien!

96 Et ce prophète sera une personne qui restera fidèle à la vraie Parole de Dieu. Oui, il restera avec Elle, avec toute la Parole. Pour quoi faire? Pour rétablir la foi telle qu'elle était dans l'église d'Ephèse, laquelle foi avait été perdue pendant tout ce temps, pour ramener cette foi dans l'église qui a une "Porte ouverte" devant elle, et qui L'a rejetée!

97 Ce ne sera pas un homme instruit. Elie le Thischbite n'√©tait pas un homme instruit. Jean n'√©tait pas un homme instruit. Dans Luc 1.67, la Bible dit qu'Il √©tait - que cet enfant √©tait dans... D√®s sa naissance, il s'en alla au d√©sert, il demeura dans le d√©sert jusqu'au jour de sa pr√©sentation √† Isra√ęl. C'est exact. Un - Luc 1, du verset 67 au verset 80, si vous voulez noter cela.

98 Ce prophète sera aussi le genre d'homme à l'humeur changeante. Après une grande réunion, personne ne pouvait approcher Elie. Elie avait des crises de nervosité. Après s'être amené là et avoir fait descendre le feu du ciel, qui consuma les autels de Baal, et tout, il s'enfuit dans le désert et dit: "Seigneur, je ne suis pas meilleur que mes pères, que je meure!" N'est-ce pas? Et Jean... Il - il s'assit sous un genêt, et après ce grand réveil, il chercha alors à mourir.

99 Et Jean, quand cette mauvaise femme le fit jeter en prison, il s'assit là et son humeur changea. Je crois que c'est Pember ou un autre qui a dit : "En prison, son oeil d'aigle se voila." Il envoya quelques-uns de ses disciples.

100 Et, eh bien, c'est lui qui avait d√©clar√©, qui avait dit : "Voici l'Agneau de Dieu qui √īte le p√©ch√© du monde!" Jean avait vu la Colonne de feu suspendue au-dessus de Lui comme une colombe, et Elle √©tait descendue et S'√©tait pos√©e sur Lui. Il avait √©t√© t√©moin de tout cela et avait dit : "Voici l'Agneau de Dieu." Et il avait dit : "C'est moi qui ai besoin d'√™tre baptis√© par Toi, mais pourquoi viens-Tu √† moi?"

101 Jésus lui répondit : "Laisse faire maintenant."

102 Mais quand on l'eut mis en prison, il fut vite déprimé (vous voyez?), c'était un peu dur, c'est à peine s'il pouvait se ressaisir. Et alors, il dit : "Allez Lui demander si c'est bien Lui ou si nous devons en attendre un autre." C'est exactement ce qu'Elie avait fait (vous voyez?), la même chose.

103 Vous voyez, c'était le genre de personne à l'humeur changeante. C'est pourquoi nous le plaignons, car nous savons ce que c'est! Bien!

104 Maintenant, maintenant, √†... Lors de sa manifestation, la - l'√©glise... Je ferais mieux de laisser √ßa. Quand il se fera conna√ģtre, ce puissant Elie que Dieu nous enverra, quand il se fera conna√ģtre, comme Elie autrefois, √† ce moment-l√† l'Eglise sera pr√™te √† √™tre d√©livr√©e, elle sera d√©livr√©e des mains du paganisme. N'est-ce pas vrai? C'est quand il est venu et a dit : "Nous allons prouver qui est Dieu!", qu'Elie d√©livra l'Eglise. Et pour Jean, c'√©tait exactement pareil, il dit lorsqu'il vit J√©sus, il dit : "Il faut que Lui croisse et que moi je diminue." Jean commen√ßa √† pr√™cher, et il se fit conna√ģtre juste avant la Venue du Seigneur; cette manifestation se fait juste √† la fin. Bien!

105 Or, nous voyons qu'Elie a d√Ľ repr√©senter l'√Ęge de cette √©glise... Pour prouver que c'√©tait Elie, apr√®s avoir donn√© sa proph√©tie, Elie... Elie n'eut pas √† mourir, il fut enlev√© et transport√© au ciel; c'est un type de l'Eglise de la fin, de cet Elie qui va venir. A la fin de son √Ęge, l'Eglise partira dans l'enl√®vement sans passer par l'ombre de la mort. Ce sera l'enl√®vement! Je crois que le grand Elie, cette grande personne qui va venir sera cet Elie oint qui est annonc√© pour les derniers jours dans la proph√©tie. Amen! Je crois que lorsqu'il viendra, il sera l'ange ou le messager envoy√© √† l'√©glise des derniers jours (un peuple rejet√© et d√©prav√©, c'est ce que cette √©glise sera devenue, et elle l'est d√©j√†!). Je crois qu'Elie nous a √©t√© promis dans la Bible. Je crois que nous comprenons cela, qu'Elie est cette personne promise dans la Bible, qui viendra en ce jour. Le croyez-vous?

106 Maintenant, prenons donc Laodicée, et nous allons voir ce que notre Seigneur a à nous dire sur Laodicée ce soir, Laodicée. Bien! L'adresse à l'église : ...à l'ange de l'Eternel...

107 C'est le verset 14 du chapitre 3 de l'Apocalypse : ...Ecris à l'ange de l'Eternel... qui est à Laodicée : voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu...

108 Oh! la la! Nous avons tout... Si nous pouvions rester toute la nuit sur cela, combien le Seigneur pourrait nous révéler ces choses! Ecoutez!

109 L'Amen, c'est "Le dernier". Il est apparu au fil des √Ęges de diff√©rentes mani√®res; mais ici, c'est le dernier √Ęge de l'√©glise, et il y est dit : "Je suis... C'est la fin, Je suis le Dernier!"

110 Maintenant pour montrer qu'Il était aussi le Premier, car Il l'était en effet, Il est "le commencement de la création de Dieu". Oh, saisissez-vous cela? Vous voyez? Comment Dieu pourrait-Il être créé, Lui qui est Esprit? Comment pourrait-Il l'être? Il - Il est éternel. Il n'a jamais été créé, Il ne sera jamais créé, car au commencement Il était Dieu. Mais Celui qui est "le commencement de la création de Dieu", c'était Jésus-Christ lorsqu'Il fut manifesté, lorsque Dieu vivait en Lui. Il est la création de Dieu! Oh! la la! Vous voyez? "Il est le Premier et le Dernier, l'Amen, le commencement de la création de Dieu." Lorsque Dieu S'est créé un corps, et est descendu pour y vivre, c'était le commencement de la création de Dieu. Vous voyez? Oh! n'est-Il pas merveilleux?

111 Maintenant, au d√©but, nous avons vu qu'Il avait r√©v√©l√© Sa Divinit√© ici m√™me : "Je suis le Tout-Puissant! Je suis Celui qui √©tait, qui est et qui vient, le Tout-Puissant!" Cela a √©t√© dit trois fois √† l'√©glise d'Eph√®se. N'est-ce pas vrai? Il continue jusqu'√† l'√Ęge de Laodic√©e, et dit : "Je suis l'Amen. J'√©tais le Premier l√†, je suis le Dernier ici. Et je suis le commencement de la cr√©ation de Dieu. Tout au long des √Ęges que nous traverserons, vous apprendrez que Je suis Dieu, Dieu cr√©√© sous la forme d'un homme. Je suis le commencement de la cr√©ation de Dieu!" Amen.

112 Voilà qui ferait crier un presbytérien! Pensez-y! "Le commencement de la création de Dieu." Maintenant, je... Oh, comme j'aime cela; la création de Dieu; lorsque Dieu a été créé, lorsque Dieu a été fait chair en Jésus-Christ et a demeuré parmi nous!

113 Maintenant, maintenant le verset suivant, aux autres √©glises, c'√©tait un √©loge, mais Il n'a pas fait d'√©loge √† cette √©glise-ci. Il avait des plaintes contre elle, et non un √©loge. Il n'y a rien pour quoi Il ait pu louer cet √Ęge de Laodic√©e. Avec toute la Lumi√®re qu'ils avaient re√ßue et dont ils s'√©taient √©loign√©s, ils ne m√©ritaient aucun √©loge! Non-non. Ils m√©ritaient un bl√Ęme, et ils l'ont eu. C'est plut√īt une plainte qu'Il avait contre cette √©glise, et pas un √©loge.

114 Eh bien, je vais maintenant lire les versets 15 et 16 : Je connais tes oeuvres... tu n'es ni froid ni bouillant. Je voudrais que tu fusses ou froid ou bouillant!... (en d'autres termes, ne - ne soyez pas simplement tièdes) ... Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je vais te vomir de ma bouche. (Amen!)

115 Et on a enseign√©... Est-ce un √©loge? C'est un bl√Ęme √† cet √Ęge impie de Laodic√©e, le pire de tous. Tous les autres ont √©t√© soumis aux tourments et √† tout ce qu'ils ont endur√©, ils n'avaient rien, ils √©taient mis√©rables, allant √ß√† et l√†, v√™tus de peaux de brebis et de peaux de ch√®vres, d√©nu√©s de tout, sci√©s, morts br√Ľl√©s, jet√©s en p√Ęture aux lions et tout le reste, et ils ont malgr√© tout gard√© la foi. Mais ce groupe-ci est riche et n'a besoin de rien, et tout le reste, c'est une prostitu√©e! C'est vrai!

116 Nous avons maintenant une leçon très importante; j'espère que le Seigneur nous aidera dans celle-ci. Il - il a dit : Parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant...

117 C'est comme le lait. Vous voyez? Un bon verre de lait froid fait du bien. N'est-ce pas? Du lait chaud vous fait du bien. Mais du lait tiède vous fera vomir.

118 Je me souviens d'un soir o√Ļ j'√©tais tomb√© malade, au bord de la rivi√®re (il y a environ vingt-cinq ans de cela). Je vivais l√† dans une petite cabane flottante. J'√©tais tomb√© malade. Et mon beau-fr√®re vint et m'amena chez le docteur Isler. Ce dernier me demanda : "Qu'est-ce qu'il y a?"

119 Je répondis : "J'ai très mal à l'estomac!"

120 Il me dit : "Prends un verre de lait chaud." Oh, frères! Le lait tiède m'a donné des nausées au point que j'ai vomi tout ce que j'avais à l'intérieur.

121 Or, Dieu dit : "Je préférerais que tu sois soit bouillant, chauffé à blanc, soit glacé; que tu sois l'un ou l'autre! Ne sois pas tiède, car tu Me fais vomir!"

122 C'est ce que cet √Ęge de l'√©glise fait √† Dieu; il Le fait vomir! Vous voyez? "sois soit... Ne sois pas - ne sois pas... sois soit tr√®s chaut, mais ne sois pas ti√®de. Bouillant ou chaud... car tu Me fais vomir!"

123 La froideur de l'Eglise anglicane au temps de John Wesley poussa ce dernier à tenir des réunions ailleurs, parce qu'elle était froide, glaciale.

124 La froideur de l'Eglise m√©thodiste amena William Booth √† devenir un salutiste chauff√© √† blanc. Vous voyez? Dieu a dit : "A moins que tu ne te repentes, J'√īterai ta lampe de sa place. Je l'√īterai et la donnerai √† quelqu'un d'autre." C'est pourquoi, lorsque l'Eglise m√©thodiste n'a pas voulu recevoir le message de sanctification de John Wesley, William Booth s'est aussit√īt lev√© avec l'Arm√©e du Salut et a continu√©. C'est vrai. Pourquoi? Ils en avaient fait une organisation (C'est la v√©rit√©!), ils en ont fait une organisation, et Dieu a dit : "Je hais cela!"

125 Voil√† donc William Booth qui vient et qui prend la rel√®ve avec l'Arm√©e du Salut. Eux aussi, qu'ont-ils fait? La m√™me chose! Ils se sont d√©tourn√©s et ont fait de nouveau une organisation! Apr√®s lui sont venus les campbellistes qui ont subsist√© un peu de temps, puis ce fut John Smith avec les baptistes; apr√®s cela sont venus les nazar√©ens, et apr√®s les nazar√©ens est venue la Pentec√īte.

126 Qu'ont fait les nazaréens? Ils ont organisé aussi la leur et en ont fait une dénomination!

127 Qu'est-il arrivé à ce moment-là? Deux petites branches sont sorties de là, l'Eglise de Dieu et le reste. Qu'ont-ils fait? Ils se sont organisés, Dieu les a simplement laissés continuer.

128 Apr√®s cela, les pentec√ītistes sont venus avec la b√©n√©diction de la derni√®re pluie, et qu'ont-ils fait? Ils se sont organis√©s, et Dieu les a simplement laiss√©s continuer. C'est vrai!

129 Eh bien, nous arrivons ici à la fin; vous allez recevoir quelque chose de vraiment fort dans quelques instants. Bien.

130 Bien. Il vous veut chauffés à blanc, ou glacés : soit l'un soit l'autre. Ne soyez pas tièdes! Ne prétendez pas avoir quelque chose que vous n'avez pas; soyez enflammés pour Dieu ou retournez dans - dans - dans l'organisation. Ne - ne soyez pas tièdes!

131 C'est la m√™me chose maintenant! C'est ce qui s'est pass√© dans ces √©glises-ci. Il vous veut bouillant ou froid. Il n'a pas besoin de ti√®des. C'est l√† que la Pentec√īte en est arriv√©e, √† un √©tat de ti√©deur. De temps en temps, ils se mettent au piano, et accompagn√©s de quelques tambours, ils font un petit peu de bruit; quand ils ont fait assez de musique, quelqu'un se l√®ve, vous savez, et dit quelque chose comme : "Dieu soit lou√©! All√©luia!" Oui oui. Puis, la musique baisse : "La, la, la, la..." et c'est tout. Oh! la la! cela fait vomir Dieu! Bien!

132 Il ne se passe donc plus grand chose comme par exemple un - comme par exemple un réveil bouillant tombant sur eux, par contre, les gens ont eu un tas de systèmes mécaniques dans cette église, vous voyez, car ils sont riches, oh! la la! Ils se rassemblaient et tenaient de grandes réunions et tout le reste. Ils ont passé de bons moments dans ces églises; tout cela est vrai. Mais, tout est devenu un système mécanique. Et il n'y a plus la chaleur du Saint-Esprit. Vous voyez?

133 Considérez maintenant ce qu'Il dit ici, vous voyez : Je connais tes oeuvres... tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. (Vous voyez?)

134 Eh bien, il dit : "Puisses-tu être froid ou bouillant. Et comme tu n'es ni l'un ni l'autre, Je - Je dois me débarrasser de toi, c'est tout, te rejeter de Ma bouche."

135 Eh bien, ils sont pleins d'argent, ils ont de grands b√Ętiments, ils ont de grandes entreprises qui tournent, mais ils n'ont pas la chaleur du Saint-Esprit. Oh! Ils ont une machine, un - un syst√®me. Oh! la la! Ils ont une √©glise unifi√©e. Dites donc! Ils ont les plus grands b√Ętiments qu'ils aient jamais eus, et les choses marchent, cependant ils n'ont pas le Saint-Esprit! Vous voyez? Le Saint-Esprit est pourtant ce que Dieu avait envoy√© √† l'Eglise. Maintenant, pendant que nous continuons avec ce verset 16.

136 Ils ont toutes sortes de comit√©s. "Oh, nous avons un syst√®me magnifique en cette mati√®re. L'association d'aide aux femmes √Ęg√©es, la - la soir√©e de "pinachle" [Un jeu de cartes - N.D.T.] pour les jeunes gens, l'arnaque du vendredi soir, le - le basket-ball du dimanche apr√®s-midi, et, oh! le base-ball de tel jour. Et oh! nous avons le - l'association de causerie pour les hommes. Et oh! nous avons toutes sortes de choses!"

137 Je vous assure, elle est surchargée d'associations, de clubs, de réunions et de tout ce que vous voudrez, mais elle n'a aucune chaleur du Saint-Esprit. Vous voyez, vous avez un grand système, mais vous n'avez rien là pour réchauffer. Vous vous réchauffez à la chaleur du monde, mais pas à celle de Dieu, c'est pourquoi ils sont tièdes.

138 Oh! vous avez plus de membres que jamais! "C'est vrai, mon cher! Eh bien, nous avons eu un million de plus en 1944!", ont dit les baptistes. Mais - mais qu'avez-vous? Un grand système!

139 C'est juste dans cette même église que j'ai entendu faire la remarque qu'ils devaient congédier les gens pour quinze minutes pour donner au pasteur, à tous les diacres et à tous, l'occasion de sortir un moment pour fumer, et revenir. Vous voyez?
Voil√† o√Ļ on en est. La Bible condamne clairement cela! "Si vous souillez ce corps..."

140 Les médecins condamnent cela et disent que c'est très cancérigène. Et puis les gens passent à la radio et disent : "Le filtre de l'homme qui réfléchit."

141 Comme le disait Billy Graham : "Pour commencer cet homme doit être fou pour réfléchir de cette manière!" Donc...

142 "Le filtre de l'homme qui réfléchit..." Un homme qui réfléchit ne fumerait pas du tout! C'est exact. Il réfléchit deux fois. Et on dit aux femmes que ça les amincit, vous savez, et qu'ainsi elles pourront porter ce nouveau genre de robes qu'on a. Dites donc! Cela fait vendre des cigarettes! Il y a maintenant plus de femmes que d'hommes qui fument la cigarette, et les femmes en fument trois fois plus que les hommes. C'est l'exacte vérité! Car elles veulent mincir. Elles ne comprennent pas que c'est la tuberculose, le cancer et d'autres histoires, au stade embryonnaire qui les rendent ainsi, et qu'une fois dans leurs corps, ça les ronge comme cela et les tue. Rien ne peut sortir de cela sinon le mal! C'est vrai! Vous voyez? Et cela - cela - c'est le filtre de l'homme qui réfléchit! Oh! la la!

143 "Non non non, direz-vous, mais nous avons... Frère Branham, je m'oppose à cela! Nous tenons de grandes réunions! Regardez ce que Billy Graham a fait dans le pays!" Oh, certes, c'est un grand système, avec des évangélistes engagés et des conducteurs de chants rémunérés!

144 Oui, ils engagent des évangélistes! "Eh bien, combien me donnerez-vous si je viens tenir ce réveil? Eh bien, si vous ne pouvez pas me donner autant de milliers de dollars, je ne viendrai pas du tout (C'est exact)! Et à qui allez-vous laisser la conduite des chants? Eh bien, engagez Untel, c'est un grand soliste! Engagez-le pour... A lui seul il attirera la moitié de l'assistance!"

145 Des solistes r√©mun√©r√©s! Des √©vang√©listes r√©mun√©r√©s! Eh bien, cela en arrive au point o√Ļ gagner les √Ęmes devient un commerce. Gagner les √Ęmes, ce n'est pas l'affaire de l'√©glise, c'est celle de la puissance du Saint-Esprit dans l'√©glise. Gagner les √Ęmes appartient √† Dieu, vous n'achetez pas cela avec de l'argent! Certainement pas! Non! Tout cela, ce sont des oeuvres, des oeuvres, des oeuvres! Des √©vang√©listes r√©mun√©r√©s, des conducteurs de chants r√©mun√©r√©s, des chorales r√©mun√©r√©es et tout le reste! Dieu n'a pas besoin de cela; tout cela, ce sont des oeuvres! Dieu n'a pas besoin d'oeuvres, Il veut que le Saint-Esprit oeuvre en vous. C'est vrai!

146 Le verset 17 dit : Parce que tu dis : je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux,... (oh!) parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu... (Hum, hum!)

147 Ils se croient riches, ces pentec√ītistes de ces √©glises du dernier √Ęge de l'√©glise! Ils pensent... Et apparemment, ils le sont! Oui, monsieur. Ils sont riches! Pensez un peu √† cette √©glise; il y a quelques ann√©es, elle se tenait au coin, errant d'un endroit √† l'autre, elle passait par des temps difficiles. Mais maintenant, ils ont des b√Ętiments des plus grands qui soient.

148 Voyez o√Ļ en sont ces Assembl√©es de Dieu qui tenaient leurs r√©unions dans un b√Ętiment ordinaire de bois, dans quelque chose comme ceci; mais maintenant, ils construisent un b√Ętiment de six millions de dollars, et ils disent que J√©sus vient bient√īt! Vos oeuvres prouvent que vous ne le croyez pas! C'est de l'hypocrisie! Ils b√Ętissent des b√Ętiments qui valent des millions de dollars et font des choses comme cela, tout en disant : "J√©sus vient bient√īt!" Et de pauvres missionnaires, dans les champs de mission, n'ont m√™me pas de chaussures, de vrais missionnaires qui craignent Dieu, sans chaussures et vivant de deux rations de riz par semaine! Ils ne mangent que deux fois la semaine afin de pouvoir apporter l'Evangile √† travers la jungle et √† des endroits du m√™me genre, pour L'apporter √† leurs fr√®res! Et nous, nous construisons des b√Ętiments de six millions de dollars et des √©glises avec de grands vitraux et tout le reste, et nous mettons tout l'argent dans ces choses! Oh, ils ont m√™me tellement d'argent que, parfois, ils ont des associations de cr√©dit au sein m√™me de leurs √©glises. C'est vrai!

149 Ils ont dedans un m√©decin pour examiner leurs √©vang√©listes ou leurs missionnaires. Si quelqu'un veut aller dans les champs de mission, on lui fait passer un examen m√©dical pour voir s'il - ou plut√īt un examen psychiatrique pour voir - s'il est - oh! si du point de vue mental son quotient intellectuel est bon. Vous voyez? C'est le Saint-Esprit qui examine cela, vous n'avez pas besoin du psychiatre!

150 "Et nous sommes riches, nous n'avons besoin de rien!" Oh, assur√©ment. Vous √™tes bourr√©s d'argent! Ext√©rieurement, vous √™tes tr√®s riches. Vous avez de grands b√Ętiments, des vitraux...

151 Et ils ont des prédicateurs éloquents! Oh! la la! Oh! la la! Ça, je vous le dis, ils sont vraiment éloquents! Ils pourraient rester toute une nuit à parler, pour ne rien dire! Vous voyez? Quand ils viennent... Je fais allusion aux choses qu'ils ne devraient pas dire. Vous voyez? Ils se lèvent et c'est ce genre d'histoire; il se met à parler un peu de ceci et de cela. Vous savez comment ça se fait. Des chanteurs rémunérés... C'est vrai. Bien. Ce sont des prédicateurs éloquents, lorsqu'ils montent en chaire. S'ils ne sont pas en smoking avec un col retourné, vêtus d'une sorte de redingote, eh bien, alors leur auditoire se sent tout embarrassé.

152 Et ces chanteurs s'amènent là, ces femmes, avec les cheveux coupés court comme Jézabel et avec sur le visage assez de peinture pour peindre une grange! Dès qu'elles quittent cette robe, elles portent des shorts et des vêtements d'homme, et la Bible dit : "Si une femme porte un vêtement d'homme, c'est une abomination aux yeux de Dieu!" Elles marchent dans la rue avec le nez relevé, et s'il pleuvait, cela les noierait! Des Jézabel gonflées, arrogantes et hautaines! C'est pourquoi nous n'avons pas de réveil, tout cela n'est qu'un grand système.

153 Oh, vous pourriez avoir une voix comme celle d'un archange, mais Dieu vous en redemandera compte! Ces Elvis Presley et autres, Ernie Ford, ou quels que soient leurs noms, qui ont ces belles voix et qui les utilisent pour le diable, Dieu a dit : "Je le redemanderai de leurs mains."

154 La raison pour laquelle je respecte l'aveugle Fanny Crosby, c'est qu'elle n'a jamais vendu son don au monde. Elle l'a gardé pour Dieu.

155 Beaucoup de ces gens, des brillants chanteurs, des hommes éloquents, des grands hommes, etc., au lieu d'utiliser leurs talents pour Dieu, le diable les a pervertis et ils sont là à travailler pour lui. Des vedettes, des vedettes de la radio et de la télévision se vendent au monde au lieu de donner cela à Dieu. Certaines d'entre elles viennent à l'église, vont à l'église vêtues d'une belle robe ample, elles s'amènent là et chantent comme cela, puis le lendemain soir, elles retournent chanter le rock'n'roll. C'est comme ces chanteurs que nous connaissons et qui sont membres de certaines églises; ils vont là et tournent ces films, ces films cinématographiques, ils vont là et chantent le rock'n'roll. Ce sont les rois du rock'n'roll, et ils se prétendent religieux! C'est un piège du diable!

156 Un homme, par ici, qui avait assez - assez de bon-sens et qui disait qu'il allait devenir prédicateur, est allé pour prêcher un dimanche matin, puis il s'est rendu là à la station radio et a chanté du rock'n'roll et des choses de ce genre; pour finir, il a donc pris un pistolet et s'est fait sauter la cervelle. Je respecte cet homme pour avoir fait cela! C'est vrai! C'est vrai! Il - il serait plus... Il avait de toute façon autant de bon sens que ces pourceaux : quand le diable est entré en eux, ils se précipitèrent dans la mer et se noyèrent. Certaines personnes n'en ont même pas autant!

157 Je sais que vous... Je - je n'aime pas être dur comme cela, mais, frères, soeurs, il vous faut - il vous faut enfoncer la chose profondément pour la faire - la faire - la faire tenir! Ce sont ces temps-là que nous vivons! Je pense que si Jésus a traité Hérode de vieux renard, et si Jean les a traités de race de vipère... Bien!

158 Ils ont de grands b√Ętiments, des vitraux, des pr√©dicateurs √©loquents, des chanteurs r√©mun√©r√©s. Oui, monsieur! Mais qu'est-ce qu'il y a dans tout cela? Qu'y a-t-il l√† dedans? Rien du Saint-Esprit! Elles se l√®vent l√† et sortent en shorts, puis reviennent chanter dans le choeur. Esp√®ce des mis√©rables hypocrites! Oui, monsieur! C'est exact.

159 Et vous, pr√©dicateurs qui allez √† telle r√©union plut√īt qu'√† telle autre, parce que l'on vous y donne plus d'argent!Esp√®ce d'escroc! Vous n'√™tes pas dignes de monter en chaire...?... L'argent! "Si vous ne pouvez pas nous donner autant de milliers de dollars, eh bien, nous ne viendrons pas. Nos - nos - nos managers et autres viendront; si vous pouvez rassembler la somme, nous viendrons. Si je ne puis avoir une totale coop√©ration avec tous, je ne viendrai pas. Si tout le monde, toutes les √©glises ne coop√®rent pas compl√®tement afin que j'aie assez d'argent pour payer mes dettes, je ne viendrai pas!"

160 Frères, un véritable homme de Dieu, si le Saint-Esprit le conduit, peu importe ce que le...?... s'il doit manger un biscuit sec et boire de l'eau plate. C'est vrai, c'est un vrai serviteur de Dieu.

161 Mais les gens se sont lancés dans des émissions radiodiffusées, de radio et de télévision et dans toutes sortes de choses du monde, au point qu'ils ont eu tant d'argent. C'est l'exacte vérité! Vous voyez? Cela ne vient pas de Dieu.

162 Il a dit : "Oh, tu es riche, et tu n'as besoin de rien!" Bien s√Ľr! Mais la v√©ritable chose dont vous avez besoin, vous ne l'avez pas. C'est vrai. Mais vous ne le savez pas. Vous voyez! "Je suis riche, je n'ai besoin de rien." Ils sont pay√©s pour faire les choses qu'ils font, ils jouent aux cartes. "Oh, dites-vous, nous avons de grandes assembl√©es!" Oh, certainement. Oui, monsieur. "La plus grande assembl√©e... Eh bien - eh bien, vous savez, le maire de la ville vient dans notre √©glise." Oui oui. C'est vrai. "Eh bien, vous savez, Untel, quand il vient dans la ville, il vient dans notre √©glise (Oui oui). Nous avons toutes les c√©l√©brit√©s dans notre √©glise!"

163 Oui, et que le pauvre saint qui est nécessiteux vienne dans votre église, il est un reproche pour vous. Vous n'en voulez même pas! Vous avez peur que quelqu'un dise "amen!" pendant que vous prêchez.

164 C'est comme cette petite femme dont j'ai lu l'histoire dans un petit livre l√†. Elle s'est rendue √† une √©glise. Elle avait √©lev√© ses enfants dans une √©glise √† l'ancienne mode, au fond des bois, quelque part o√Ļ les gens √©taient tr√®s pieux. Ainsi, le... Un jour, un jeune gars est venu √©pouser sa fille. Il disait appartenir √† une √©glise d'ailleurs, vous savez, √† de grandes √©glises de la m√™me d√©nomination, en ville. Il a donc dit √† la m√®re qu'il √©tait chr√©tien. Il √©pousa la fille et l'emmena.

165 Eh bien, finalement, il la fit partir de la vieille petite église de campagne là dans les montagnes pour l'emmener dans cette très grande et belle église du même nom, pourtant là-bas, ils avaient le Saint-Esprit; ici, ils n'avaient rien. Ainsi, lorsqu'ils sont venus dans cette très grande et belle église...

166 Un jour, la maman se dit qu'elle allait venir voir sa fille. Eh bien, on se demandait ce qu'on pourrait bien faire d'elle. Ainsi, lorsqu'elle arriva, elle avait l'air d'un personnage sorti d'un vieux bouquin! Elle avait une de ces robes montantes, vous savez, et de longues manches; elle avait ramené ses cheveux en arrière et son visage était lisse comme un oignon pelé (ramené en arrière, vous savez). Lorsqu'elle arriva, elle leur dit : "Alléluia, mes chéris! comment allez-vous tous?" Eh bien, elle dit : "Bon, demain matin, c'est dimanche, dit-elle, vous allez tous à la réunion, n'est-ce pas?"

167 Le mari de sa fille se dit : "Qu'allons-nous faire d'elle?" Vous voyez? Il se dit : "Nous ne pouvons pas l'amener là-bas comme cela! se dit-il. Bien, je ne sais vraiment pas quoi faire!" Alors, il dit : "Maman, je vous assure, nous..."

168 Elle lui répondit : "Oh, mais chéri, je ne peux m'empêcher d'aller à l'église! Il y a certainement une église quelconque dans les environs." Oh, elle... Il dit... Elle dit : "J'en ai vu une, là au coin, je vais m'y rendre!"

169 Et il dit : "Oh, eh bien, il va falloir que nous y allions!"

170 Ainsi, lorsqu'ils s'y rendirent, ils la laissèrent partir la première, parce qu'ils avaient honte d'elle. Voici qu'elle traversa la rue vêtue de cette petite jupe, vous savez, avec sa Bible sous le bras. Mais, frères, elle n'avait peut-être pas son nom dans le bottin mondain, mais je crois que son nom était inscrit dans le Livre de Vie de l'Agneau. C'était l'essentiel!

171 Quand elle entra dans l'église, s'installa au fond, vous savez, ouvrit sa Bible et se mit à lire, tout le monde commençait à se retourner en se disant qu'une espèce d'antiquité était tombée de quelque part. Ils se retournaient comme cela, avec des "oh! la la!", dans tous ces beaux vêtements, qu'ils portaient, vous savez, dans leurs belles robes, et tout, ce qui était typiquement laodicéen. Ils se retournèrent pour voir cette petite maman assise là, lisant sa Bible, un sourire rayonnant sur son visage. Oui.

172 Au bout de quelque temps, après tous leurs préliminaires, il ne restait plus au pasteur que quinze minutes pour prêcher. Il se leva donc et dit : "Le Seigneur est bon!"

173 Elle dit : "Dieu soit loué! c'est vrai! Alléluia!" Tout le monde se retourna en allongeant le cou comme des oies, se demandant : "Qui est-ce?"

174 Et un moment après, le pasteur dit : "Hem, hem, hem!" Il dit : "En tout temps, les chrétiens devraient être courageux, de bons et nobles chrétiens!", ou quelque chose de ce genre.

175 Elle dit : "Dieu soit loué! C'est vrai!" Et ils se retournèrent de nouveau.

176 Et il fit de nouveau : "Hem!" et jeta un coup d'oeil vers les diacres.

177 Et, un diacre comprit. Il alla là derrière et prit la petite femme par le bras et la conduisit dehors en disant : "Vous interrompez le pasteur!"

178 Vous √™tes morts, et vous ne le savez pas! Oui! Oh, que valent vos vitraux? Que valent vos si√®ges somptueux? Et que valent toutes vos grandes assembl√©es? Vous vous dirigez tout droit vers l'enfer, comme une hirondelle √† son nid! Car si vous n'avez pas l'Esprit de Dieu, vous √™tes perdus! Vous ne pouvez voir le Royaume de Dieu √† moins de na√ģtre de nouveau.

179 C'est amer! C'est comme quand je prenais de l'huile de ricin. Je disais : "Maman, je ne peux même pas la supporter!"

180 Elle me répondait : "Si cela ne te rend pas malade, alors ça ne te servira à rien." Je crois que c'est également vrai pour ces choses-ci.

181 Oh, si vous voulez leur parler... Ils ont de beaux et grands b√Ętiments, et tout le reste. Oh, ils - ils - oh ils... Si vous allez √† leur √©glise et qu'il vous arrivait de dire... Si vous allez √† leur √©glise et que vous disiez : "Eh bien, tenez, √™tes-vous pentec√ītistes?"
- Oh oui. Oui oui, bien s√Ľr, nous sommes pentec√ītistes!
- Croyez-vous en la nouvelle naissance?
- Bien s√Ľr!
- Eh bien, je voudrais vous montrer quelque chose...

182 - Oh, regardez ce b√Ętiment! Savez-vous combien le b√Ętiment - ce b√Ętiment a co√Ľt√©? Il a fallu le trois quarts d'un million de dollars pour √©riger cela. Vous savez, autrefois, nous n'avions pas cela. Nous - nous allions pr√™cher l√† dans la rue!" Oui oui, et o√Ļ que vous portiez vos regards, vous voyez toutes ces grandes choses dont ils disposent. Oui, monsieur. Et alors, ils disent : "Oh, nous - nous avons toutes ces grandes choses." Mais ils n'ont pas le fardeau pour les √Ęmes perdues! Ils aiment tout le temps vous montrer le nombre de b√Ętiments qu'ils poss√®dent. "Regardez notre registre d'√©cole du dimanche, comme il est volumineux!" Quel bien cela fait-il s'ils n'ont pas le Saint-Esprit?

183 Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien. C'est ce qu'Il a dit : "C'est ce que vous croyez, mais vous ne savez pas que vous êtes pauvres, malheureux, misérables, aveugles et nus. Vous ne le savez pas!" Vous voyez? C'est ainsi!

184 Oh, sans doute qu'ils disent : "Vous savez quoi? Nous √©tions... la petite √©glise que nous utilisions autrefois est l√†-bas derri√®re; voici maintenant la grande √©glise." Mais, je vous assure, ils n'ont pas le fardeau pour les √Ęmes, mais ils doivent veiller √† ce que l'on prenne soin de toutes ces choses! L'entraide f√©minine et tout le reste, on doit bien s'en occuper, mais ils n'ont pas le fardeau pour les √Ęmes perdues! Oh, mes amis, dans quel - quel triste √©tat cette √©glise est tomb√©e!

185 Ils n'avaient pas le fardeau des √Ęmes, mais celui de leur richesse. C'est vrai! Ils portaient le mauvais fardeau. Ils avaient le fardeau de leur richesse, mais pas le fardeau des √Ęmes perdues. L'Ecriture dit : "Ils ne savaient pas qu'ils √©taient malheureux, (oh) mis√©rables, aveugles!"

186 Ils croyaient pouvoir amasser de l'argent et convertir le monde. "Oh, si seulement nous pouvions faire un programme pour recueillir beaucoup d'argent ici, je crois que nous pourrions...?... convertir le monde! Si certains riches de notre église, Frère Branham, si nous pouvions les dénicher, je crois que nous pourrions créer une société qui pourrait - qui pourrait aller partout pour - pour convertir le monde. Nous pourrions prendre des avions, et envoyer de la littérature partout en Afrique et faire des choses comme cela. Si nous avions seulement un peu d'argent..."

187 Fr√®res, ce n'est pas l'argent qui convertira le monde. Le monde sera converti par le Saint-Esprit, par une puissante pr√©dication du Saint-Esprit, et la croix sera la seule chose qui convertira le monde. Le programme de Dieu, ce n'est pas l'argent, c'est le Saint-Esprit! C'est cela le programme de Dieu pour l'√Ęge de l'√©glise de Laodic√©e, et pour tous les autres √Ęges de l'√©glise. Certainement!

188 C'est du Saint-Esprit qu'ils ont besoin! Oh Ils disent : "Nous sommes - nous avons de l'or." Bien s√Ľr que c'est de l'or, mais pas la bonne sorte. Ils avaient de l'or en quantit√©, mais pas la bonne sorte! Eh bien, c'est pourquoi J√©sus leur a donc dit : "Je sais que tu es riche, que tu as de l'or, que tu n'as besoin de rien mais... Je te conseille d'acheter de moi de l'or √©prouv√© par le feu... (une sorte d'or diff√©rente, oui, un or qui a √©t√© √©prouv√© dans une fournaise ardente, qui est pass√© par le feu de la mort, qui est pass√© par le Calvaire et en est sorti)...

189 Une grande partie de cet or que vous avez maintenant est ternie, il va se corrompre et se rouiller. Si vous voulez le noter, cela se trouve dans Jacques... Saint Jacques 5.1 à 4; alors, vous comprendrez ce que cela veut dire, il est dit : "A vous maintenant, riches! (maintenant, à la Venue du Seigneur). Pleurez et gémissez à cause des malheurs qui viendront sur vous. Votre or est corrompu." Vous voyez? C'est une sorte d'or qui se corrompt.

190 Mais l'or que Jésus donne, c'est le Saint-Esprit, l'Huile dorée de l'Esprit, qu'Il déverse dans votre coeur. Et - et, oh! la la! Il nous donne un conseil : "Viens acheter de moi de l'or éprouvé si tu veux devenir riche..." Oh, oui!

191 Ils √©taient aveugles en plus. Eh bien, c'est un triste √©tat. Mais je pense que ces chr√©tiens √©taient plut√īt myopes qu'aveugles. Je crois qu'ils √©taient myopes. La seule chose qu'ils pouvaient voir, c'√©taient leurs grands b√Ętiments. La seule chose qu'ils pouvaient voir, c'√©tait leur grande assembl√©e. La seule chose qu'ils pouvaient voir, c'√©tait leurs belles chorales avec leurs robes amples et toutes ces choses-l√†. Je pense qu'ils √©taient simplement myopes et pouvaient √† peine voir plus loin que le bout de leur nez. Je ne pense pas qu'ils √©taient aveugles, ils √©taient seulement myopes. Tout ce qu'ils pouvaient voir c'√©tait leur... : "Eh bien, vous savez quoi? Nous appartenons √† ceci et √† cela!", leurs grandes d√©nominations, avec leurs grandes assembl√©es, leurs nombreux membres, leur √©cole du dimanche, leurs beaux b√Ętiments...

192 "Mais ce dont ils avaient besoin, c'était du Saint-Esprit", dit Jésus. Ils avaient besoin du Saint-Esprit! C'est pourquoi le Seigneur leur dit : "Les yeux, tu es... Ta vision est si mauvaise, tu es si myope que tu ne peux rien voir d'autre que ta grande église, ta grande et belle assemblée, et ta - le maire de la ville et les autres qui fréquentent ton église, et tu as chez toi des célébrités. Mais Moi, tu M'as oublié!" Mais tu es si aveugle et tes yeux sont en si mauvais état. Je vais te vendre un collyre. Oui."

193 Vous voyez, il est étrange que ces docteurs en théologie n'en aient point, n'est-ce pas? Ils ont beaucoup de parfum, ils ont beaucoup de théologie. Mais ils ont besoin d'un collyre, le Saint-Esprit de Dieu, afin de frotter leurs yeux, en sorte qu'ils puissent attendre la Venue du Seigneur, qu'ils puissent considérer la Bible, qu'ils puissent considérer la Parole. Ils savent très bien dire "aaamen". Ils ont du parfum; ils ont tous les onguents, mais le Seigneur dit qu'ils ont besoin d'un collyre. Il dit : "Tu as besoin d'un petit collyre pour oindre tes yeux, et cela les ouvrira."

194 Autrefois, quand j'√©tais petit gar√ßon. (Je crois l'avoir d√©j√† dit, je l'ai d√©j√† dit dans cette √©glise, mais cela me vient √† l'esprit maintenant)... J'ai √©t√© √©lev√© l√†-bas dans les montagnes du Kentucky, du moins en partie, et nous vivions dans une vieille maison en planche. Maman... Il a entendu... Il y avait une - avait une vieille petite pi√®ce √† l'√©tage dans laquelle nous avions nos paillasses. Et, au-dessus de cette paillasse, il y avait un matelas garni de plumes. Je ne sais pas si vous savez ce que c'est qu'un matelas garni de plumes, ou une paillasse; c'est un vieux lit, nous √©tions trop pauvres. Papa et maman avaient leur lit en bas. Nous grimpions donc par une petite √©chelle pour arriver en haut, et par-... par-... parfois, maman √©tendait un morceau de toile par-dessus les couvertures et tout pour garder le... Vous savez, on pouvait, en √©tant debout - couch√© l√†, gr√Ęce √† la lumi√®re de la lune, compter les √©toiles entre ces vieilles planches qui √©taient au-dessus, vous savez, car il y avait des trous gros comme √ßa dans le toit.

195 Si donc il arrivait qu'il neige ou quelque chose comme cela, qu'il pleuve, nous les petits, nous nous blottissions sous cette - cette toile vous savez, afin de garder ces - afin de ne pas être mouillés. Et parfois, à cause du vent qui soufflait à travers ces trous, nous - nous - nous attrapions des rhumes, et nos yeux restaient collés, vous savez, ils étaient fermés par le froid, le froid dans nos yeux. Et ainsi quand maman nous appelait le matin à redescendre, je disais : "Je ne peux pas venir, maman, parce que mes yeux sont tout collés!" J'avais - j'avais cette chose dans les yeux, vous savez, à cause du froid. Je ne pouvais plus les ouvrir, vous savez. Un des petits était encore couché là, et moi et Humpy et les autres, essayions d'ouvrir les yeux, mais nous n'y arrivions pas. Nous étions aveuglés.

196 Mon grand-père était trappeur, il attrapait des ratons laveurs aux pièges, des ratons laveurs. Chez nous, la graisse de raton laveur était une panacée. On cirait les chaussures avec la graisse de raton laveur. Lorsqu'on avait le croup, ma mère y mêlait de la térébenthine, et nous faisait alors avaler cela, lorsqu'on avait le croup.

197 Et alors quand nos paupières étaient collées, maman prenait cette histoire... "Très bien, chéri, juste une minute." Elle courait à la cuisine prendre son grand bol de graisse de raton laveur qu'elle mettait là jusqu'à ce que la graisse était bien chaude. Alors elle montait et nous massait les yeux, vous voyez, jusqu'à ce que la graisse ait bien pénétré. Au bout d'un moment, je pouvais voir, ouvrir les yeux. Prenez... La graisse de raton laveur les avait ouverts.

198 Nous avons connu de terribles courants d'air. Vous voyez? Il y a un terrible froid qui balaie le pays, un courant d'air qui dit : "Les jours des miracles sont passés. Le Saint-Esprit n'existe pas, le parler en langues non plus. Il n'y a pas de baptême au Nom du Seigneur Jésus!" Et oh, il y a eu toutes sortes de courants d'air, et cela a fermé beaucoup d'yeux par une sorte de froid spirituel. Il faudra plus que de la graisse de raton laveur pour leur ouvrir les yeux, frères! Il faudra un nouveau baptême du Saint-Esprit...?... pour frotter vos yeux afin qu'ils voient, pour la guérison de votre myopie, afin que vous puissiez voir que la Parole de Dieu est la Vérité. C'est vrai! Oh! "Je te conseille d'acheter de Moi un collyre." Quelque chose pour oindre tes yeux. Vous comprenez! Oh!

199 Les docteurs en théologie ont leur propre théologie, leurs parfums et tout, mais il faut plus que cela. Seul le Saint-Esprit peut donner la vision spirituelle qui permet de voir les puissances célestes en action. Le Saint-Esprit, le collyre du Saint-Esprit! Un collyre, c'est une huile figée, nous le savons, et donc le Saint-Esprit est l'Huile de Dieu.

200 Tous ces parfums et ces th√©ologies! "...Oh cher, fr√®re, ce que vous faites est tr√®s bien! Il n'y a rien de mal dans..." Tout est en ordre! "Et nous avons la plus grande √©glise de la ville!" Ce parfum-l√† ne marche pas. Non! Cela entra√ģnera tout de suite votre myopie, et vous direz : "Oui, nous avons la plus grande √©glise!" Mais qu'en sera-t-il au Jugement qui vient, lorsque Dieu vous demandera des comptes √† vous, membres de l'√©glise de Laodic√©e?

201 Ce n'est pas tellement à vous qui êtes ici que je parle, mais ce que je dis est enregistré et va dans le monde entier, vous comprenez, donc en ce moment, je parle à plusieurs millions de personnes. Vous voyez?

202 Alors, c'est bien cela. Laodic√©e! Elle est ti√®de, r√©trograde, myope et je ne sais quoi d'autre! Ce sont des mulets! Un mulet, c'est un hybride, il n'a pas le moindre bon sens pour commencer. Si vous lui parlez, il dresse ses grandes oreilles et fait : "Hi han! hi han!" Il n'y a aucune douceur en lui. C'est un hybride qui est √† mi-chemin entre le cheval et l'√Ęne. C'est cela le probl√®me, aujourd'hui : vous mettez ensemble les nicola√Įtes et les laodic√©ens, et vous obtenez de nouveau un √Ęne. Ce dont nous avons besoin... C'est vrai. Ils ne le savent pas! Vous leur parlez de la gu√©rison divine, du bapt√™me au Nom de J√©sus, et ils disent : "Hi han! mon pasteur ne... Hi han! nous ne croyons pas cela, nous les presbyt√©riens." Ignorants! C'est comme √ßa qu'on devrait les appeler. Mais vous...?...

203 Je déteste les mulets. Mais, je vous le dis, j'aime un bon cheval de race, il est doux! Eh bien, on peut lui apprendre quelque chose. On peut lui apprendre comment s'incliner; et dans les cirques, il agit presque comme un être humain, puisqu'il est... il sait quelque chose. Il a un pedigree. Un mulet ne sait pas qui est son père ou sa mère, et il ne peut se reproduire. C'est le cas de certaines de ces vieilles dénominations froides et formalistes, elles ne peuvent plus jamais se relever. Dès que l'église devient une dénomination, elle meurt! Elle ne se relèvera plus jamais. Qu'est-ce? Elle est une hybride.

204 Martin Luther √©tait tr√®s bien, mais quand les gens s'organis√®rent, que firent-ils? Les m√©thodistes √©taient tr√®s bien, mais quand ils s'organis√®rent, que firent-ils? Le pentec√ītisme √©tait bien en ordre, mais quand vous l'avez organis√©, qu'avez-vous fait? Vous l'avez hybrid√© et crois√© avec l'√©glise catholique nicola√Įte. C'est exactement ce que vous avez fait! Vous avez adopt√© sa forme de bapt√™me, vous avez adopt√© ses mani√®res et ses actions, et la Bible dit : "Tu es la fille d'une femme de mauvaise vie, une prostitu√©e, la fille d'une prostitu√©e!" C'est parfaitement vrai!

205 Un bon cheval de race, oui, il est doux. Oh, c'est un bon cheval; je l'aime. Il pose sa tête sur votre épaule, il est affectueux et aimable. Pourquoi? Il sait qui est son père; il sait qui est son grand-père, il sait qui était le père de son grand-père. Il peut remonter son pedigree, il a un pedigree!

206 Et j'aime voir un v√©ritable chr√©tien pur sang! Non pas ceux qui ont les lettres d'adh√©sion, ils √©taient m√©thodistes la semaine pass√©e, baptistes cette semaine, pentec√ītistes la semaine prochaine, et p√®lerins de la saintet√© la semaine suivante! Ils ne connaissent ni leur p√®re ni leur m√®re. Mais permettez-moi de vous dire qu'un homme n√© de l'Esprit de Dieu peut vous ramener tout droit au jour de Pentec√īte, et je vous le dis, il a une ascendance, celui de Pentec√īte! Amen! Je veux √™tre pentec√ītiste du sommet de la t√™te √† la plante des pieds! Je ne parle pas de la d√©nomination pentec√ītiste, je parle de la v√©ritable puissance du Christ ressuscit√©, la v√©ritable b√©n√©diction de Pentec√īte.

207 Un collyre pour ouvrir vos yeux, afin que vous puissiez regarder en arri√®re et voir d'o√Ļ l'√©glise est venue. Vous vous contentez de regarder ce que l'√©glise est aujourd'hui! Regardez en arri√®re et voyez d'o√Ļ elle vient, puis continuez d'avancer vers Dieu et vous vous √©loignerez d'elle. Certainement!

208 Très bien, j'ai encore vu une autre chose; il est dit : "Ils sont nus - nus, et ils ne le savent pas." Certainement!

209 Oh, √™tre nu et ne pas le savoir? Eh bien, une telle personne est dans une triste condition. Si un homme est malheureux, aveugle, mis√©rable et nu, eh bien, s'il - s'il le sait, il va se tirer d'affaire; mais s'il ne le sait pas, ce pauvre √™tre n'a plus son bon sens. Est-ce vrai? Fiou! C'est un peu dur! Cet homme n'a plus son bon sens, il ne conna√ģt pas assez pour se tirer d'affaire.

210 Si vous voyez dans la rue quelqu'un qui est pauvre, misérable, aveugle, malheureux et nu, et que vous lui disiez : "Frère, tu es nu!", il s'écriera : "Oh, c'est vrai? Oh, oh frère, aidez-moi à me cacher quelque part, aidez-moi à m'habiller!"

211 Mais allez leur demander : "Dites donc, avez-vous reçu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?"

212 "Qui êtes-vous? Un saint exalté? Eh bien, dites donc, que voulez-vous dire? Ne me parlez pas ainsi! Je suis presbytérien; je suis baptiste; je suis ceci ou je suis cela!"

213 Ils sont nus et ne le savent pas. Eh bien, ce n'est pas moi qui ai dit cela, c'est la Bible qui dit cela de cet √Ęge : "Tu es nu et tu ne le sais pas. Viens acheter de Moi des v√™tements..." Il a dit : "des v√™tements blancs." Les v√™tements blancs sont pour les saints; c'est la justice des saints. Vous voyez?

214 Nus? Oh, bien s√Ľr! Certainement! Oh, vous dites : "Fr√®re Branham, il ne s'agit pas de notre √©glise! C'est l'√©glise la mieux habill√©e de toute la ville!" Je n'en doute pas! Vous √™tes √† la pointe de la mode, vos v√™tements sont coup√©s dans les meilleurs tissus, vous √™tes √† la pointe de la mode des stars d'Hollywood, vous √™tes si sexy que vous attirez l'attention de tous les hommes dans la rue! Oui oui. Eh bien, c'est vrai!

215 Une dame me parlait, elle a dit : "Frère Branham, que voulez-vous me dire? Eh bien, nous achetons ces robes dans les magasins et c'est tout ce que nous trouvons."

216 Je lui dis : "On vend encore du tissu et des machines à coudre! Vous n'avez pas d'excuse!"

217 La Bible dit : "Quiconque regarde une femme pour la convoiter a d√©j√† commis adult√®re avec elle." Est-ce vrai? Bien, si donc la femme s'habille de fa√ßon sexy et s'exhibe devant un homme, qui m√©rite le bl√Ęme? C'est la femme. C'est elle qui a provoqu√© cela! C'est l'exacte v√©rit√©!

218 Bien, vous pouvez être aussi pure qu'un lis vis-à-vis de votre mari; vous pouvez être une jeune fille qui n'a jamais rien fait de mal dans sa vie, être vierge le jour de votre mariage, mais si vous vous habillez comme cela et incitez les hommes à vous regarder ainsi, ils ont déjà commis adultère avec vous dans leur coeur. Ce pécheur vous a regardée! En tant que chrétienne, vous pouvez avoir les plus beaux habits de toute la ville et les meilleurs lainages, mais il ne convient pas à une sainte de Dieu de s'habiller ainsi.

219 [Espace non enregistré sur la bande - N.D.E.]... Oh oui! ce n'est pas digne d'une enfant de Dieu!

220 "Oh non", disent-ils. Eh bien, ils disent : "Notre √©glise..." Etes-vous bien habill√©s? Ils disent oui! Ils sont riches. Ils n'ont besoin de rien. Bien s√Ľr! Eh bien, ils disent : "M√™me notre pasteur sort v√™tu d'une robe tr√®s ample. Tous les choristes sortent v√™tus de robes tr√®s amples!" Mais l√†-dessous, c'est le diable qui se cache! Oui oui. Oui oui, c'est vrai! Oh! Hum! Bien, je pr√©f√®re ne pas le dire, ainsi...?... Tr√®s bien.

221 Oh, toutes ces grandes choses! Des choristes v√™tus, des choristes r√©mun√©r√©s; on doit les payer pour qu'ils chantent! Il faut donner tant au pr√©dicateur, sinon il prendra une autre charge qui le r√©mun√©rera un peu mieux. Il rassemblera le conseil des administrateurs pour leur dire : "Eh bien, fr√®res, je - je... Vous avez √©t√© tr√®s bons envers moi ici, vous m'avez donn√© tant de centaines par semaine", ou quelque chose comme cela. "Mais dans l'autre √©glise presbyt√©rienne de... (appelez-la pentec√ītiste ou tout ce que vous voulez)... de l√†-bas, ils m'ont - ils m'ont promis de me donner tant de plus." Oh! la la!

222 Alors, que peut recevoir un pauvre saint? Quelle chance a-t-il? Une pauvre petite église remplie du Saint-Esprit, quelle chance a-t-elle? Elle n'aura jamais les moyens de s'offrir cela! Ainsi, le Seigneur vous suscite alors quelqu'un (amen!) , quelqu'un qu'Il a cueilli de Sa propre main; Il le remplit du Saint-Esprit et l'établit comme surveillant général de l'église. Il l'envoie... Il dit : "Je te conseille de venir acheter de lui des vêtements blancs." La Bible dit : "Les vêtements blancs sont la justice des saints."

223 Maintenant, je crois que nous... Prenons le - le verset 19 maintenant. Je crois que nous sommes au verset 20, √† ce que je voie; oui, oui, et nous terminerons par l√†. Bon, soyez vraiment tranquilles maintenant, √©coutez maintenant, tandis que nous lisons ceci. Ecoutez : Voici, je me tiens √† la porte et je frappe : si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai... je souperai avec lui, et lui avec moi. Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon tr√īne, comme moi j'ai vaincu, et me suis assis avec mon P√®re sur son tr√īne. Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises.

224 Voilà l'une des déclarations les plus frappantes que j'aie jamais lues dans le Nouveau Testament. Je voudrais que vous fassiez attention à ceci : Je me tiens à la porte et je frappe. Ce verset est généralement utilisé comme un appel aux pécheurs. N'est-ce pas? Nous disons aux pécheurs : "Jésus est à la porte, et frappe." Mais ici, Il frappe à la porte de l'église, car autrefois, Il a marché avec elle, mais par son organisation, sa mondanité et sa froideur, elle L'a rejeté. Il est hors de l'église.

225 Maintenant, comme nous terminons, rappelez-vous que dans le premier des √Ęges de l'Eglise, Il marchait au milieu des sept lampes d'or (n'est-ce pas?), des sept √Ęges de l'Eglise. Et ici, √† la fin , nous Le trouvons en dehors de quelle √©glise? De celle de Laodic√©e, en dehors de l'√©glise de Laodic√©e! Ils L'ont excus√© - exclu. Eh bien, Il se tenait dehors, essayant de rentrer! Quel tableau pitoyable! Le Sauveur du monde √©tant en dehors de l'√©glise qu'Il a rachet√©e par Son propre Sang! Honte √† elle!

226 Je me tiens √† la porte et je frappe. Apr√®s avoir √©t√© exclu, ou mis dehors, Il essaie ensuite de rentrer! Il revient en suppliant et frappe √† la porte. C'est le passage le plus frappant du Nouveau Testament. Je pense qu'il n'y a rien de plus triste que ceci : voir le Sauveur du monde rejet√© hors de Sa propre √©glise, dans cet √Ęge de Laodic√©e. Apr√®s qu'Il leur eut montr√© ce qu'ils avaient fait, ce qu'√©tait leur richesse et tout, dans quel √©tat ils √©taient, combien ils √©taient ti√®des, etc., ils - ils avaient - ils... Il n'a pas eu besoin de les vomir, ce sont eux qui L'ont vomi, Lui! Mais malgr√© tout, ici Il continue de frapper √† la porte et essaie de rentrer. Pour quoi faire? Pour leur donner la Vie √©ternelle! Il essaie de sauver l'√Ęme de ceux-l√† m√™mes qui L'ont fait mourir au Calvaire! C'est le tableau le plus path√©tique que j'aie jamais vu de ma vie, que je ne me suis jamais imagin√©.

227 Ils L'ont exclu! D'o√Ļ a-t-Il √©t√© exclu? Ecoutez bien maintenant, mes amis! N'est-ce pas frappant? Repr√©sentez-vous bien ce tableau et laissez cela p√©n√©trer votre coeur. Notre Sauveur, quand Il √©tait sur terre, fut exclu de Sa propre nation. Il fut rejet√©, Il fut exclu. Le monde L'a exclu et crucifi√©. Et maintenant, c'est de Sa propre √©glise qu'Il est exclu. On ne veut de Lui nulle part; on n'a plus besoin de Lui. Ils ont une d√©nomination, ils n'ont pas besoin de Lui. Ils ont un pape, pourquoi auraient-ils donc encore besoin de Lui? Ils ont un archev√™que, un surveillant g√©n√©ral : ils n'ont plus besoin du Saint-Esprit! Ils n'en ont plus besoin. Christ, le Saint-Esprit, ils n'en ont plus besoin. Ainsi leur...

228 Je ne crois pas qu'ils L'avaient rejeté consciemment, car ils n'ont pas remarqué Son absence. Ils n'ont pas remarqué Son absence, parce qu'ils continuaient à Lui chanter des cantiques; le prédicateur parlait toujours de Lui. Ils n'ont donc pas remarqué Son absence. Mais c'est leur mondanité, leurs organisations, le fait qu'ils se sont organisés, disant : "Les jours des miracles sont passés. Ceci et cela, ça n'existe pas!"...

229 J'aimerais vous demander ceci, à vous les historiens : chaque fois qu'il y a eu un réveil... Eh bien, dans ceci, dans ces églises-ci, chaque fois qu'il y a eu un réveil, le - il s'est toujours passé en dehors des organisations. Et quiconque a déjà commencé un réveil était toujours en dehors des organisations. Et chaque fois qu'un - un réveil a commencé, il y avait des signes, des miracles, des parlers en langues, des dons de guérison et tout le reste. Mais dès que le fondateur mourait, alors, ils organisaient cela, ils en faisaient une organisation, et allaient tout droit à la mort; et Dieu ne perdait plus Son temps avec eux. C'est parfaitement vrai!

230 Et voici qu'Il Se tient √† la porte l√†, dans ce dernier √Ęge de l'√©glise, le Dieu Tout-Puissant. Cela - cela me brise le coeur d'y penser! Mon Seigneur Se tenant devant la porte de Sa propre √©glise, apr√®s avoir √©t√© mis dehors par la mondanit√©, la froideur, la d√©nomination et l'indiff√©rence; Se tenant devant la porte, frappant, essayant de rentrer! En y pensant, il y a quelque temps, je me suis pench√© sur ma table et je me suis mis √† pleurer. Et je m'√©tais dit...

231 J'ai souvent pensé à Jésus assis là dans la maison du pharisien; personne ne faisait attention à Lui, alors qu'Il avait les pieds sales. On n'était pas allé L'accueillir à la porte pour Lui laver les pieds et L'oindre, pour enlever le crottin et la saleté qui s'étaient attachés à Ses pieds pendant qu'Il marchait. Ses vêtements, qui avaient balayé le sol, s'étaient imprégnés de l'odeur de la route sur laquelle paissaient les chevaux, etc. Et - et cette puanteur était sur Lui!

232 On lavait toujours les pieds des gens, c'√©tait la coutume. Et un laquais charg√© de laver les pieds se tenait √† la porte. Quand quelqu'un entrait, il lui lavait les pieds puis allait quelque part lui chercher une quelconque paire de sandales √† sa pointure et les lui faisait porter. Puis il lui oignait la t√™te et il... pour le parfumer et pour calmer la br√Ľlure des rayons du soleil sur son cou, et il le coiffait. Alors, la personne entrait.

233 Et on souhaitait la bienvenue à l'invité de la manière suivante; Pat, viens ici un instant, je voudrais vous montrer quelque chose. Voici comment ils s'y prenaient. On l'accueillait comme ceci. Eh bien, je crois... Non, viens ici! Je crois que c'était quelque chose comme ceci; on souhaitait la bienvenue comme ceci, vous voyez, on s'embrassait. Alors, la personne était la bienvenue.

234 Mais quand J√©sus vint √† ce festin (exactement comme lorsqu'Il vint l√† √† la f√™te de Pentec√īte), certains Le manqu√®rent. Ces √©v√™ques et autres qui se trouvaient l√† √©taient tellement occup√©s √† leurs propres affaires! J√©sus avait √©t√© invit√©, mais personne ne Lui lava les pieds. Il √©tait assis dans un coin, √† peine remarqu√© par Ses h√ītes. Il avait les pieds malodorants, Il √©tait tout couvert de salet√© et de poussi√®re.

235 Et alors, voici que vint une pauvre prostituée, descendant la route; elle n'avait qu'un petit peu d'argent dans un sac. Elle regarda autour d'elle, aperçut Jésus, assis là, avec les pieds sales. Cela lui brisa le coeur. Elle se dit: "Voici l'Homme qui a pardonné les péchés de cette autre femme! C'est Celui dont j'ai entendu dire qu'Il guérissait les malades. Pourquoi ne fait-on pas attention à Lui?"

236 Parce que ces évêques et tous les autres qui étaient là L'avaient rejeté. Et là, il... ils L'avaient invité à venir!

237 C'est ainsi que nous faisons! Nous L'invitons à venir à nos réunions, mais alors quand Il vient, nous avons honte de Lui. "Oh, je ne voudrais jamais dire - dire : Louez le Seigneur! Oh, non! soeur Dupont est... Ils penseraient que je suis un saint exalté!" Hypocrites! C'est vrai! "J'ai peur de parler en langues et de me faire traiter de parleur en langues." Vous êtes un pauvre misérable!

238 Maintenant, rappelez-vous, ça continue (vous voyez?) : "Tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle, nu, et tu ne le sais pas."

239 J√©sus est assis l√†, les pieds non lav√©s. Mais une prostitu√©e... je la vois venir... consid√©rons-la un instant. Je la vois entrer dans le magasin puis se dire : "Je..." Et les larmes commencent √† couler sur son visage. Elle se dit : "Je - je ne peux pas faire cela! M√™me si - m√™me si j'am√®ne cette chose l√†-bas, Il saura o√Ļ j'ai eu cet argent. Il sait comment je l'ai gagn√©, mais c'est tout ce que j'ai!"

240 Et c'est tout ce qu'Il veut! C'est tout ce qu'Il veut! Il ne fait pas d'histoires! Venez seulement et dites : "Je n'apporte rien dans mes bras!"

241 Elle acheta donc du parfum et l'apporta. Elle vint là et se dit : "Oh, si seulement je pouvais Le voir!" Puis elle entra discrètement et s'approcha de la porte.

242 Et non, on ne L'avait pas bien accueilli! Elle prit donc le vase d'alb√Ętre, le brisa et en versa le contenu sur sa - sur ses pieds qu'elle se mit √† laver. Elle fondit en larmes en pensant : "Oh, √ßa doit √™tre Lui! J'ai souvent lu √† Son sujet dans la Bible. Je sais qu'Il acceptera." Et ensuite, vous savez... Quelle belle eau pour Ses pieds que ces larmes de repentance qui tombaient sur Ses pieds! Et n'ayant pas de linge pour essuyer Ses pieds, elle se servit donc de ses propres cheveux! Ses belles boucles √©taient toutes d√©faites, et les larmes coulaient sur Ses joues comme cela, et elle Lui lava les pieds, tout en les embrassant [Fr√®re Branham imite le bruit d'un baiser. - N.D.E.] de temps en temps; elle Lui lava les pieds comme cela.

243 Jésus avait les pieds sales, et personne n'y avait prêté la moindre attention. Et aujourd'hui , Il est revêtu du sale nom de saint exalté ou de quelque chose d'autre de ce genre, et personne n'a le courage de prendre parti pour Lui! Je porterai cette croix consacrée
Jusqu'à ce que la mort me libère.
Je marcherai avec le petit groupe des méprisés du Seigneur.
J'ai commencé avec Jésus,
√Ē Seigneur, Conduis-moi jusqu'au bout! (Conduis-moi jusqu'au bout, Seigneur quoi qu'il en co√Ľte) .

244 Comme Jacob, j'ai une pierre pour oreiller. Qu'est-ce que cela change, après ce qu'Il a fait pour moi?

245 Et cette pauvre prostitu√©e √©tait l√†, criant, pleurant! Et aussit√īt, Simon se tint l√†, ce grand personnage qui devait - qui L'avait invit√©, se dit : "Hum hum! hum hum! Voil√† qui prouve qu'Il n'est pas un proph√®te, Il devrait savoir quel genre de femme c'√©tait!" Hypocrite!

246 Ainsi, après qu'elle eut fini... Et Jésus ne bougea pas Ses pieds. Il était simplement assis, Il la regardait et l'observait. Oh, j'aime cela! Ce ne sont pas les grandes choses que nous faisons, ce sont quelquefois les petites choses que nous ne faisons pas. Il l'observait; Il était assis là et l'observait tout simplement. Personne ne faisait attention à Lui; mais en fin de compte, l'attention des gens fut attirée par cette femme en pleurs qui lavait les pieds de Jésus. Et celui-ci n'a dit mot.

247 Et ce vieux Simon se tenant là derrière, disait : "Hum! Voyez s'Il est un prophète ou non, n'est-ce pas? Je vous l'avais bien dit! Je vous l'avais bien dit! Si c'était un prophète, Il aurait bien su quel genre de femme elle était. Vous voyez, c'est nous qui sommes la grande église ici. Vous voyez? Nous connaissons ces choses. Nous savons qu'Il n'est pas un prophète, sinon Il l'aurait su!"

248 Apr√®s, il... apr√®s qu'elle eut fini, que les larmes de la repentance eurent coul√© sur son visage, qu'elle eut lav√© les pieds de J√©sus, Il... Je crois qu'Il S'est senti un peu rafra√ģchi.

249 √Ē Dieu, j'aurais aim√© √™tre l√†. Je les aurais encore lav√©s. Certainement

250 Dites donc, ne serait-ce pas difficile pour une femme d'aujourd'hui d'essuyer les pieds de quelqu'un avec ses cheveux? Il lui faudrait se tenir sur la tête pour trouver assez de cheveux pour le faire! Elles ont tout coupé!

251 Mais là, les pieds de Jésus... Personne ne prêtait... (Critiqueur), Jésus était resté assis là, dans l'ignominie, les pieds puant. Mais cette femme les lava. Après que tout - que tout eut été terminé, Il baissa les yeux vers elle comme pour dire : "Tu as bien fait!"

252 Il Se retourna, et dit : "Simon, J'ai quelque chose √† te dire. Tu M'as invit√© ici, et tu n'es pas venu √† Ma rencontre √† la porte. Tu ne M'as pas donn√© de l'eau pour Me laver les pieds. Tu n'as pas oint Ma t√™te quand Je suis entr√©, pour soulager les br√Ľlures du soleil. Tu ne M'as pas donn√© le baiser de bienvenue quand Je suis entr√©. Mais cette pauvre femme (Oh! la la!), cette femme rejet√©e, cette prostitu√©e n'avait pas d'eau pour laver Mes pieds, elle les a lav√©s avec ses larmes! Elle n'avait rien pour les essuyer, elle a alors pris ses cheveux et les a essuy√©s avec! Et elle n'a cess√© d'embrasser Mes pieds. Maintenant, je veux te dire ceci : Ses nombreux p√©ch√©s lui sont pardonn√©s." C'est vrai! Mais Il ne dit rien de ceux de Simon! "Tes nombreux p√©ch√©s te sont pardonn√©s."

253 Aujourd'hui, alors que J√©sus Se tient √† l'ext√©rieur, √† la porte des organisations pentec√ītistes, des organisations baptistes, des organisations m√©thodistes, essayant de rentrer de nouveau avec la Pentec√īte, les gens passent √† c√īt√© de Lui sans s'arr√™ter! Apr√®s que vous - votre mondanit√© et le reste L'aient rejet√© de l'√©glise, Il Se tient l√†, essayant d'entrer, implorant qu'on Le laisse rentrer. Et oh, c'est la chose la plus path√©tique que j'aie jamais vue de ma vie. Ils n'ont pas besoin de Lui! Il est dehors, frappant, essayant d'entrer. C'est encore ce qu'Il essaie de faire. Pourquoi? Pourquoi? Parce qu'Il est dehors!

254 Ils ne L'ont jamais litt√©ralement mis dehors! Ils continuent de chanter pour Lui et de pr√™cher sur Lui, mais ils ne font pas attention √† Lui Lorsqu'Il est au milieu d'eux. C'est vrai! Ils continuent leurs histoires. Pourquoi? Parce qu'ils sont myopes! Ils regardent √† leurs grands b√Ętiments. Ils sont riches! Ils regardent √† la grande organisation √† laquelle ils appartiennent, essayant de l'agrandir et d'y faire entrer de plus en plus de gens, mais ils ne font pas attention √† Lui. Non, non! Ils n'ont pas besoin du parler en langues. Ils n'ont pas besoin de grands et puissants messages de Dieu qui p√©n√®trent jusqu'au coeur et qui le circoncisent, retranchant les choses du monde et le vannant comme un √©pi de bl√©. Oh! ils...

255 Si vous pr√™chez dans leur √©glise de cette fa√ßon-l√†, ils vous mettent dehors! Mais c'est ainsi que pr√™che le Saint-Esprit! J√©sus a dit : "Race de vip√®res! Serpents dans l'herbe!" Jean aussi a dit cela! C'√©tait un grand homme oint qui ne m√Ęchait pas ses mots. C'est vrai!

256 Mais ils ne font pas attention √† Lui, parce qu'ils n'ont pas Cela. Vous voyez? Avec un peu de paroles fleuries, ils passaient la main dans le dos des gens en leur disant : "Joignez-vous seulement √† nous! Inscrivez votre nom l√†, et - et nous vous accepterons dans notre communaut√©. Amenez votre lettre de l'autre √©glise et nous vous recevrons, etc. Eh bien, combien nous donnerez-vous chaque ann√©e?" Vous voyez, c'est cela : "Riches et n'ayant besoin de rien!" Oh! pourtant, vous avez besoin de la plus grande chose, mais que vous n'avez pas! J√©sus est dehors, essayant de rentrer avec la Pentec√īte.

257 Que pensez-vous qu'il arriverait l√† dans l'Eglise m√©thodiste si le Saint-Esprit descendait sur l'√©glise et que les gens se mettaient √† crier, √† sauter, √† parler en langues et √† agir comme des gens ivres, comme une bande de gens ivres? Eh bien, la - la Conf√©rence exclurait cette √©glise m√©thodiste de la Conf√©rence! Vous le savez. Qu'arriverait-il dans l'Eglise baptiste, si cela se produisait? La m√™me chose! Et chez les pentec√ītistes? Eh bien, il est arriv√© la m√™me chose √† beaucoup d'entre eux! C'est certain! Oui, monsieur! Leur √©glise ne pouvait pas s'accommoder de ces folies! Ils dirent : "Eh bien, ils ont m√™me ab√ģm√© nos nouveaux tapis!" Oui oui, certainement. Oh! la la! Oh! la la! Quels groupes mis√©rables! C'est vrai!

258 Bon, très bien. Autrefois Il était avec eux. Il marchait avec eux au milieu des sept lampes d'or. Et voici la réponse : les dénominations, avec leurs choses mondaines, leurs évêques, leurs cardinaux et toutes leurs mondanités, L'ont mis dehors, et ils n'ont jamais remarqué Son absence. Et l'église...

259 Maintenant, qu'allons-nous faire pour Le faire revenir? S'Il est hors de l'Eglise pentec√ītiste maintenant, qu'allons-nous faire pour L'y faire revenir? Faudra-t-il que les gens votent √† l'unanimit√© pour Le faire revenir? Faudra-t-il √©lire un nouveau pape, un nouveau cardinal? Ou faudra-t-il peut-√™tre un... il... Faudra-t-il commencer une nouvelle d√©nomination? Cela ne servirait √† rien! Cela ne fera rien. Une nouvelle d√©nomination ne fera rien. Un nouveau - un - un nouveau cardinal ne fera rien; un nouveau pasteur ne fera rien, ni un √©vang√©liste bien pay√©. Il n'y a rien au monde qui puisse √™tre fait, si ce n'est par vous personnellement! Comment Le ferons-nous entrer? Pas par un vote! Certainement pas! On ne peut pas faire rentrer J√©sus par un vote, car ce n'est pas ainsi qu'Il reviendra.

260 Ecoutez bien, c'est comme ceci : Si quelqu'un entend Ma voix et ouvre la porte. Bon, nous savons maintenant ce qu'est la porte... "Si quelqu'un ouvre la porte, entend Ma voix..."

261 Non pas - non pas : "Si une église, si une organisation..." Certainement pas! Il ne traite pas avec elles. Elles sont mortes et finies pour commencer! Il déteste cela. Il a toujours détesté cela. Il a dit qu'Il détestait cela. Et ce soir, Il les déteste encore.

262 Mais si quelqu'un (n'importe quel m√©thodiste, n'importe quel baptiste, presbyt√©rien, catholique, membre de l'Eglise de Dieu, nazar√©en, pentec√ītiste), si quelqu'un entend Ma voix et ouvre la porte, J'entrerai chez lui, Je souperai avec lui, et lui avec Moi." C'est cela, le message √† l'Eglise pentec√ītiste! Non pas essayer de raviver l'organisation de Pentec√īte, mais raviver les b√©n√©dictions de Pentec√īte dans le coeur de chacun. C'est la seule mani√®re. "Je souperai avec lui, et lui avec Moi."

263 Qu'est-ce que le messager √† l'√©glise - le message √† l'√©glise nous enseigne ensuite, nous enseigne - enseigne? Pas la croissance de l'Esprit. Certainement pas! Mais plut√īt le d√©clin de l'Esprit, il y a un d√©clin continuel. Le messager... Les - les messagers envoy√©s √† l'√©glise et le message de chaque √Ęge de l'√©glise ont condamn√© le d√©nominationalisme. Dans chaque message √† l'√©glise, nous voyons que l'√©glise √©tait constamment en d√©clin et ne voulait pas √©couter. Le - le message √† l'√©glise ne tient aucun compte des d√©nominations. Celles-ci produisent des chr√©tiens hybrides, des soi-disant chr√©tiens (c'est vrai) qui ne connaissent rien de Dieu ou du Saint-Esprit. Cela est aussi vrai que l'est ma pr√©sence ici ce soir sur cette estrade. De bons membres ti√®des, bons seulement √† √™tre vomis de Sa bouche!

264 Paul nous a pr√©venus que les nations sont une branche. Maintenant, je voudrais que vous lisiez avec moi, si vous voulez bien, les versets 15 √† 27 du chapitre 11 des Romains, afin que vous puissiez tous le noter. Et comme il se fait tard, je voudrais juste vous lire cela maintenant avant de partir parce que c'est un... Bon, Romains, si vous voulez le noter, 11, 15 √† 20 - √† 27. Paul leur dit - leur dit en parlant l√† aux nations, les Romains, il dit : "Si Dieu..." Bon, √©coutez attentivement pendant que nous terminons les √Ęges de l'Eglise. Paul dit : "Si Dieu n'a pas √©pargn√© les branches naturelles de l'olivier, mais les a retranch√©es pour cause d'incr√©dulit√©..."

265 Est-ce vrai? Pourquoi furent-ils retranch√©s? Parce qu'ils rejet√®rent la Pentec√īte. Est-ce vrai? Le jour de la Pentec√īte, ils se moqu√®rent et blasph√©m√®rent contre le Saint-Esprit.

266 Quand Jésus était ici sur terre, Il a dit... On L'appel-... - L'appela "Béelzébul"; on dit qu'Il était un démon, "Il est un diseur de bonne aventure", et que sais-je encore.

267 Il leur dit : "Je vous pardonne cela, mais quand le Saint-Esprit sera venu, ne parlez pas contre Lui! Parce que si vous parlez contre Lui, cela ne vous sera jamais pardonné."

268 Et rappelez-vous, J√©sus donna l'ordre √† Ses disciples de ne pas aller vers les nations (N'est-ce pas?), mais d'aller plut√īt vers les brebis perdues d'Isra√ęl.

269 Comment se sont-ils condamn√©s eux-m√™mes? En blasph√©mant contre le Saint-Esprit, en traitant l'Esprit de Dieu de quelque chose d'impur. Ils se moqu√®rent de Lui quand les autres dansaient dans l'Esprit et ainsi de suite le jour de la Pentec√īte. Dans cette ville m√™me o√Ļ ils se moqu√®rent, Titus les massacra l√† et leur sang coula jusqu'√† la porte. Ils mang√®rent leurs propres enfants et tout, au cours du m√™me si√®cle. C'est vrai! L'une des plus grandes nations du monde devint la plus m√©prisable, et elle fut dispers√©e aux quatre vents de la terre. Quelle en √©tait la cause? L'incr√©dulit√©! Pourtant, ils √©taient le tronc original, l'arbre original, Isra√ęl.

270 Paul ne le dit-il pas ici? Qui a le passage sous les yeux? Tu l'as, Pat? Lève-toi et lis du verset 15 à 27. [Frère Pat lit l'Ecriture suivante - N.D.E.] [Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d'entre les morts? Or, si les prémices sont saintes, la masse l'est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui étais un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier, ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte. Tu diras donc : Les branches ont été retranchées afin que moi, je fusse enté. Cela est vrai : elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité...]

271 Ecoutez bien ceci : "Incr√©dulit√©". Tr√®s bien, continue. [... et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas √† l'orgueil, mais crains; car si Dieu n'a pas √©pargn√© les branches naturelles, il ne t'√©pargnera pas non plus. Consid√®re donc la bont√© et la s√©v√©rit√© de Dieu : s√©v√©rit√© envers eux qui sont tomb√©s, et bont√© de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bont√©; autrement, tu seras aussi retranch√©. Eux de m√™me, s'ils ne persistent pas dans l'incr√©dulit√©, ils seront ent√©s; car Dieu est puissant pour les enter √† nouveau. Si toi, tu as √©t√© coup√© de l'olivier naturellement sauvage, et ent√© contrairement √† ta nature sur l'olivier franc, √† plus forte raison eux seront-ils ent√©s selon leur nature sur leur propre olivier.] Hm! [Car je ne veux pas, fr√®res, que vous ignoriez ce myst√®re, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Isra√ęl est tomb√©e dans l'endurcissement jusqu'√† ce que la totalit√© des pa√Įens soit entr√©e. Et ainsi, tout Isra√ęl sera sauv√©, selon qu'il est √©crit : Le lib√©rateur viendra de Sion, et il d√©tournera de Jacob les impi√©t√©s; et ce sera mon alliance avec eux, lorsque j'√īterai leurs p√©ch√©s.]

272 Saisissez-vous cela? Paul dit : "Si Isra√ęl qui en est arriv√© √† voir les signes du Saint-Esprit fut retranch√©..." Rappelez-vous que c'est parce qu'ils rejet√®rent le message de Paul (le bapt√™me au Nom de J√©sus, la repentance et le bapt√™me au Nom de J√©sus, les signes et les prodiges accompagnant le croyant). Et ils rejet√®rent cela... Et il dit : "Voici, nous allons vers les pa√Įens." Est-ce vrai?

273 Voyons, je crois que c'était au - là qu'on les a appelés "chrétiens" pour la première fois, à Ephèse. Très bien, à Antioche.

274 Eh bien, eh bien, si - si le premier arbre √©tait saint, ses branches √©taient saintes, c'√©tait l'arbre original, mais parce qu'ils ne crurent pas le message de Pentec√īte que Paul pr√™chait (Est-ce cela?), Dieu les retrancha, et prit un olivier sauvage, c'est-√†-dire nous, les nations, et Il nous a greff√©s afin que nous puissions vivre de la bra-... - de la substance de cet arbre... Eh bien, √† combien plus forte raison, en ces temps o√Ļ nous rejetons le message de la Pentec√īte qui nous est parvenu au travers des √Ęges de l'Eglise, √† combien plus forte raison Dieu pourra-t-Il d'une mani√®re ou d'une autre retrancher ce vieux olivier sauvage et ramener l'autre? En effet, Il le rejettera √† cause de l'incr√©dulit√©!

275 Maintenant, faisons concorder cela avec la le√ßon de ce matin. Vous savez o√Ļ nous en sommes, maintenant, n'est-ce pas? Nous sommes au temps de la fin, au temps du d√©part de l'Eglise des nations, de son enl√®vement et de la dispensation du Saint-Esprit qui doit venir sur les Juifs, J√©sus Se faisant conna√ģtre pour sceller les cent quarante-quatre mille. Voil√†! Il ram√®ne l'arbre original dans... Il ram√®ne la b√©n√©diction en Isra√ęl.

276 J√©sus ne va pas continuer √† Se tenir devant votre porte et √† frapper tout le temps. Un moment viendra o√Ļ Il en aura assez et S'en ira; ce sera alors vous qui frapperez, mais vous ne Le trouverez pas! Venez tandis qu'il est temps. Venez pendant qu'Il frappe. Ne faites pas de compromis en prenant quelque chose qui est moins que le bapt√™me du Saint-Esprit, tel qu'on l'avait re√ßu √† la Pentec√īte, avec le m√™me bapt√™me d'eau, et les m√™mes choses qu'ils firent autrefois. Ne laissez rien mettre dans votre coeur quelque chose qui soit moins que cela!

277 Bon, vous, amis catholiques, laissez-moi vous dire quelque chose : vous croyez en la vierge Marie. La vierge Marie, bien qu'√©tant la m√®re de J√©sus-Christ, dut passer par la Pentec√īte et √™tre remplie du Saint-Esprit; et elle se conduisit comme une personne ivre! Elle √©tait parmi les cent vingt, elle re√ßut le bapt√™me du Saint-Esprit, parlant en langues et agissant l√† sous l'Esprit de Dieu, comme une femme ivre. Et si la vierge Marie a d√Ľ faire cela pour entrer dans la Gloire, comment y entrerez-vous en ayant moins que cela? Pensez-y! C'est vrai!

278 Les baptistes... Ce pr√©dicateur baptiste l√†-bas voudrait √™tre s√Ľr que c'est aussi valable pour les baptistes. C'est valable pour n'importe qui, quel qu'il soit!

279 Vous joindre simplement à une église, réciter un credo et aller à l'église tous les dimanches matin, ne vous servira à rien du tout! Vous ne faites que vous moquer de Dieu. Soyez un vrai chrétien ou rien du tout! Soyez bouillant ou froid! Soyez hors... En effet, vous ne pouvez être... Il n'y a pas d'oiseau à la fois tout noir et tout blanc, ni un homme à la fois ivre et sobre; on n'a jamais vu un homme à la fois pécheur et saint. Non. Jamais! Cela n'existe pas. Ou vous êtes rempli du Saint-Esprit, et Dieu vit en vous, ou vous ne l'êtes pas du tout. Ou vous - vous l'êtes, ou vous ne l'êtes pas!

280 Donc, vous devez - vous devez vous rappeler que J√©sus Se tient √† votre porte, et souvenez-vous de cette promesse de Dieu qui dit qu'Il y serait de nos jours. Pourquoi? Parce qu'Il a √©t√© rejet√©. Pourquoi Isra√ęl a-t-il √©t√© retranch√© de l'arbre original? Parce qu'ils ont rejet√© le message de Pentec√īte de Paul! Croyez-vous que cet √Ęge de l'√©glise est le dernier? C'est la Bible qui le dit; et qu'est-ce qu'il... que va-t-il lui arriver? Il va √™tre retranch√© pour avoir rejet√© le message de la Pentec√īte, et alors, Dieu retournera de nouveau vers les Juifs.

281 Alors, tout Isra√ęl sera sauv√©, parce qu'Il les prendra en tant que nation, et non en tant qu'individus. Mais pour vous et moi, c'est quelque chose d'individuel. En effet, Il vient pour les Juifs. Actes, dans le livre des Actes, Il est venu vers les nations pour prendre d'entre les nations un peuple qui porte Son Nom, Son Epouse. Un peuple! Un ici, un l√†, un autre l√†-bas, et Il traite avec nous en tant qu'individus, sans tenir compte de la race, de la croyance ou de la couleur. Il traite avec nous en tant qu'individus, nous sommes Son bouquet qu'Il placera sur Son autel. Mais en ce qui concerne les Juifs, Il a toujours trait√© avec Isra√ęl en tant que nation : une nation compos√©e de personnes, Sa nation.

282 Je suis heureux que nous ayons eu ce message ce soir. Et je suis si heureux que vous y ayez assisté, et j'ai beaucoup apprécié votre présence. Je suis reconnaissant au Dieu Tout-Puissant de m'avoir montré ce que j'ai vu et de pouvoir l'apporter à cette église; à présent, ce message a quitté mon coeur. Depuis quelque temps, le Saint-Esprit travaillait dans mon coeur, je ne pouvais pas m'en débarrasser, il m'a fallu marcher avec ce fardeau.

283 Il y a deux choses que je me suis senti conduit √† faire. Aller √† Shreveport, en Louisiane, pour une r√©union avec fr√®re Moore. Ma femme qui est assise l√† peut vous le confirmer. Pendant des semaines, j'ai presque pleur√©, tant je d√©sirais aller √† Shreveport. Pourquoi? Tous ceux qui √©taient √† Shreveport savent maintenant pourquoi. Ils n'avaient jamais vu ou entendu quelque chose comme cela. Il y avait des pr√©dicateurs venus de partout, des baptistes et autres. Un homme dit qu'il s'appr√™tait √† ouvrir son r√©frig√©rateur quand le Saint-Esprit vint sur lui et lui dit : "Va √† Shreveport, en Louisiane, et on te dira l√†-bas ce que tu dois faire." Il lui dit mon nom et o√Ļ trouver... Il lui dit : "Il te dira ce qu'il faut faire."

284 Je lui ai dit : "Le baptistère qui est en bas est prêt. Vous avez besoin du baptême du Saint-Esprit." Et il y...

285 Il y avait des choses comme cela, des gens qui parlaient, et - et des prophéties et tout, prédisant des choses qui arrivèrent là au milieu de nous.

286 Puis je dis : "Je dois aller à Jeffersonville et écrire ce livre, parce que je ne sais combien de temps encore je resterai ici-bas. Mais si je dis ces choses et qu'elles sont écrites, alors ces paroles subsisteront après mon départ." J'ai noté les références historiques qui seront données dans le livre. Et je suis venu ici l'apporter devant l'église pour trouver l'inspiration du Saint-Esprit, parce que je ne connaissais pas ces choses moi- même. C'est la vérité! Je le dis au Nom du Seigneur. C'est vrai, je ne les connaissais pas!

287 Maintenant, je me sens soulag√©. Je sens que Dieu nous a apport√© le message. Je crois que nous sommes au bout de la route. Je crois que l'heure est venue o√Ļ Dieu doit Se manifester parmi nous. Je ne sais combien de temps il faudra encore, mais l'heure est proche.

288 Nous attendons la venue de ce grand personnage. Il peut venir en mon temps, il peut venir du temps de nos enfants, je ne sais pas. Peut-√™tre qu'il est ici parmi nous maintenant, nous ne pouvons le dire; le Saint-Esprit est ici pour nous conduire jusqu'au temps o√Ļ ce conducteur nous prendra en mains. Il sera encore oint du Saint-Esprit; ce sera, bien s√Ľr, l'Elie qui devait venir. Et il sera un - le conducteur qui ram√®nera le coeur des enfants ou le coeur des enfants au message du P√®re, au message du jour de la Pentec√īte de notre P√®re c√©leste, lorsqu'Il d√©versa Son Esprit.

289 C'est cette petite ligne directrice que j'ai apport√©e le mieux que je pouvais par l'histoire et par la Bible, et j'ai montr√© que cela avait travers√© tous les √Ęges de l'√©glise, et que c'est ainsi aujourd'hui. J'ai montr√© que ces d√©nominations sont une mal√©diction devant Dieu. J'esp√®re que c'est ancr√© dans votre esprit par la Bible, par les actes des ap√ītres, par l'histoire et tout. Ce...

290 A aucune époque, Dieu n'a organisé Son Eglise. La mère des églises organisées, c'est la hiérarchie catholique romaine. L'Eglise catholique romaine est la mère des organisations. Et dès qu'un réveil éclate dans un groupe protestant, celui-ci revient tout de suite en arrière et fait la même chose! Et la Bible dit qu'elle était une prostituée. Et sa... Elle avait des filles qui étaient les églises sorties d'elle. Pour que ce soient des prostituées, il fallait que ce fussent des femmes. La voilà. Nous établissons donc...

291 Mais Il a aussi dit ceci : "Ne crains rien, petit troupeau, car ton Père a trouvé bon de te donner le Royaume." Alors, puissions-nous tous en ce jour-là, méthodistes, baptistes, qui que vous soyez, répondre à cet appel : "Si quelqu'un ouvre la porte, j'entrerai chez lui, et je souperai avec lui."

292 Puissions-nous √™tre compt√©s, fr√®res et soeurs, puissions-nous √™tre compt√©s parmi ce petit troupeau, en ce jour-l√†! Puissions-nous faire partie de ce petit troupeau qui sera rest√© dans l'attente de Sa Venue, lorsqu'Il viendra pour le recueillir de partout dans le monde. Car le - l'enl√®vement sera universel : "De deux qui seront dans un lit, je prendrai un; de deux qui seront dans un champ, je prendrai un." Cela nous montre qu'il fera nuit d'un c√īt√© de la terre, et jour de l'autre c√īt√©. Vous voyez? Donc de deux qui seront dans un lit... de deux qui seront dans un champ... Vous voyez? J'en prendrai un de chaque groupe."

293 Comme je le disais ce matin, vous serez en train de conduire sur la route un de ces jours, parlant √† votre m√®re; et vous vous retournerez et elle sera partie! Vous serez assis √† table, buvant votre - votre caf√© ou prenant votre petit d√©jeuner, ou - ou quelque chose d'autre et ensuite, vous savez, vous regardez autour de vous, et votre p√®re n'est plus l√†. C'est l'exacte v√©rit√©. Cela vient, et nous ne savons pas √† quel moment. Mais une chose est certaine, c'est que lorsque ce sera fini, ce sera fini, et il n'y aura plus rien √† faire. Vous dites : "Il y a longtemps que j'entends cela." Mais un jour, vous l'entendrez pour la derni√®re fois. C'est vrai. Cela arrivera, parce que c'est la Parole du Seigneur. Et rappelez-vous : Cela a-t-il d√©j√† failli durant ces huit soir√©es o√Ļ j'ai pr√™ch√©? Mais ce que - ce que J√©sus a dit ici devait arriver, et c'est arriv√© exactement dans chaque √Ęge de l'Eglise.

294 Et nous voyons cet √Ęge de l'√©glise entrer dans cette chose et √† l'heure m√™me... Ce matin m√™me, en √©tudiant le type de ces vierges, au moment m√™me o√Ļ ces vierges endormies... Bon, la Bible dit, souvenez-vous-en, pour les vierges endormies, quand le cri retentit : "Voici, l'Epoux vient!", c'est la Venue du Seigneur, la pr√©dication de la Parole... Alors, qu'arrive-t-il? Le temps est proche, les bombes atomiques et tout le reste sont pr√™ts! Et les pr√©dicateurs parcourent les rues et commencent √† proclamer le message.

295 Et dès qu'ils le font, alors la grande église (les vierges endormies) dit: "Oh, eh bien, il y a bien longtemps que nous sommes presbytériens, peut-être que nous devrions étudier ces choses et essayer de découvrir cela. Oui, vous savez, je crois que nous avons réellement besoin du Saint-Esprit!" Et elle se met à écrire des brochures et autres à ce sujet. Et elle dit : "Voulez-vous nous En donner un peu?"

296 Mais les autres répondent : "Non, nous En avons juste assez pour nous-mêmes."

297 Alors, elle alla √† la recherche du Saint-Esprit, et se mit √† prier comme le font aujourd'hui les √©glises, ces grandes et belles √©glises, les organisations... Mais pendant qu'elle alla chercher l'Huile, l'Epoux vint. C'est ainsi qu'elles essaient d'En avoir maintenant m√™me, ces grandes √©glises, ces organisations, et elles tiennent de grandes r√©unions internationales pour cela dans les - dans les √©glises organis√©es. Elles disent : "Nous devons revenir √† la b√©n√©diction de la Pentec√īte. Il nous faut des dons de gu√©rison divine dans l'√©glise. Il nous faut des gens qui parlent en langues. Il nous faut des gens qui interpr√®tent les langues. Il nous faut tous ces dons spirituels dans notre √©glise, et nous allons tenir des r√©unions et commencer cela." Ils r√©unissent des conseils et commencent √† faire cela. Quand ils commencent √† le faire, c'est alors que l'Epoux vient prendre ceux qui avaient de l'Huile dans leur lampe, et ils s'en vont.

298 Alors, quand les autres arrivent, que se passe-t-il? Ils sont jet√©s dans les t√©n√®bres du dehors (la p√©riode de la grande tribulation), o√Ļ il y aura des pleurs, des g√©missements et des grincements de dents, tandis que l'Epouse est au ciel! Oh! la la!

299 Puis, √† la fin de ces trois ans et demi, Il viendra comme Joseph et Se fera conna√ģtre √† Ses fr√®res. Ils proclameront un temps de lamentation partout, et ils diront... Leurs familles se s√©pareront et ils pleureront en disant : "D'o√Ļ te viennent ces cicatrices"? Et - et les... perc√©s... Ceux qui L'ont perc√© Le verront, et Il Se fera conna√ģtre √† Ses fr√®res.

300 Maintenant, Il essaie de Se faire conna√ģtre √† Son √©glise, mais elle L'a mis dehors! Mais Il Se tient encore l√†, frappant, et Il dit : "Y en a-t-il encore un ici? Un qui voudrait M'ouvrir, Me laisser entrer et lui parler?"

301 Oh, je suis heureux et si reconnaissant de... Il y a de cela plusieurs ann√©es (vingt-huit ans environ), j'ai senti frapper √† mon coeur; et je... Il est entr√©, je soupe avec Lui, et Lui avec moi depuis lors. Et j'ai re√ßu la b√©n√©diction de Pentec√īte, j'ai re√ßu le Saint-Esprit. J'ai √©t√© baptis√© au Nom de J√©sus-Christ pour la r√©mission des p√©ch√©s; de ma vie, c'est la seule fois o√Ļ j'aie jamais √©t√© baptis√©, la seule. D√©j√† quand je n'√©tais qu'un petit enfant, personne n'aurait pu me faire croire qu'il y avait trois Dieux! Non, personne n'aurait pu me faire avaler cela. Vous ne pouvez pas dire cela √† quelqu'un qui conna√ģt un - qui conna√ģt qui est Dieu. C'est vrai.

302 Donc, quand je fus baptisé... c'est un prédicateur baptiste qui me baptisa. J'avais dit : "Je veux être baptisé au Nom du Seigneur Jésus-Christ!" Le Docteur Roy E. Davis me baptisa au Nom du Seigneur Jésus-Christ, alors que je n'étais qu'un jeune homme. Vous voyez? C'est vrai! Je - je croyais donc cela; je suis resté avec cela, et je sais que c'est la Vérité! C'est la Parole éternelle de Dieu, c'est vrai. C'est vrai.

303 Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux. Je suis l'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux;
Je suis l'un d'eux, je suis l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux.
Bien que ces gens ne soient peut-être pas instruits,
Ou ne se vantent pas d'une quelconque renommée du monde,
Ils ont tous re√ßu la Pentec√īte,
Ils ont été baptisés au Nom de Jésus;
Et ils disent partout maintenant,
Que Sa puissance est toujours la même,
Je suis si heureux de dire...

304 Etes-vous heureux? Si vous l'êtes, levez la main. L'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux;
L'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux.
Viens, mon frère, chercher cette bénédiction
Qui purifiera ton coeur du péché,
Qui fera sonner les cloches de joie
Et qui gardera ton √Ęme en feu;
Oh! cela br√Ľle maintenant dans mon coeur,
Oh! gloire à Son Nom, Et je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux.
Oh! l'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux, (Alléluia!)
L'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux.
Ils s'étaient rassemblés dans la chambre haute,
Ils priaient tous en Son Nom,
Ils furent baptisés du Saint-Esprit,
Et la puissance pour le service vint;
Maintenant, ce qu'Il a fait pour eux en ce jour,
Il va faire de même pour toi,
Je suis si heureux de dire...

305 Bon, serrez-vous la main, devant vous, derrière vous et autour de vous! L'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux;
L'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux.
Oh! l'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux;
Eh bien, l'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux.
L'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux;
L'un d'eux, l'un d'eux,
Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'eux.
N'êtes-vous pas heureux d'être l'un d'eux [L'assemblée répond : "Oui, amen! Alléluia!" - N.D.E.]...?... un groupe bruyant.

306 [Un fr√®re parle en langues; un autre interpr√®te: Oui, Mon peuple, ce soir, Je suis venu vers toi, oui, comme le feu de l'affineur. Oui, ce soir, Je suis venu vers Toi comme la potasse des foulons. Oui, te dis-Je, oui, Je reprends et Je ch√Ętie tous ceux que J'aime. Je te le dis, repens-toi, oui, repens-toi et convertis-toi, oui, afin que tous tes p√©ch√©s soient effac√©s. Le temps de rafra√ģchissement est maintenant venu de la pr√©sence du Seigneur. Oui, te dis-Je, mon peuple, √©coute la voix de Mon proph√®te que Je t'ai envoy√© pour t'annoncer la v√©rit√© pr√©sente. Oui, te dis-Je, sois √©tabli dans la v√©rit√© pr√©sente, oui, cette parole de proph√©tie qui est d'autant plus certaine, oui, qui est venue √† toi de Ma Parole. Je te dis: "Je te confirmerai cette Parole au fur et √† mesure que les jours passent", dit l'Esprit du Seigneur. - N.D.E.]
Combien nous Te remercions, P√®re, pour Ta bont√© et Ta mis√©ricorde envers nous des √™tres indignes! De penser que maintenant, Seigneur, Tu vas confirmer Ton message que Tu as promis aux gens! Je prie, √ī Dieu, que Ta mis√©ricorde repose sur eux!

307 S'il y en a ici qui ne Le connaissent pas comme Sauveur, et qui voudraient Le trouver maintenant dans leur coeur comme Sauveur, voulez-vous vous lever, tandis que nous offrons une prière pour vous. Il a dit là qu'Il donnerait ce message et qu'Il vous confirmerait Sa Parole. S'il y en a ici qui ne Le connaissent pas, et qui n'ont pas reçu Son Esprit, c'est à eux qu'Il parle!

308 Tr√®s bien, il y a quelqu'un l√† au fond. Voulez-vous vous lever fr√®re? [Un fr√®re dans l'auditoire parle. - N.D.E.] Il voudrait √™tre baptis√© du Saint-Esprit, est-ce cela, fr√®re? Dieu vous b√©nisse! Restez l√† o√Ļ vous √™tes. Y en a-t-il un autre qui aimerait se lever et dire : "J'aimerais √™tre baptis√© du Saint-Esprit"? Dieu vous b√©nisse, fr√®re! Dieu vous b√©nisse! Levez-vous. Restez simplement debout. Encore quelqu'un qui aimerait recevoir le Saint-Esprit et √™tre baptis√©, quelqu'un qui aimerait √™tre mentionn√© dans nos pri√®res maintenant, et √™tre baptis√© du Saint-Esprit? Y en a-t-il un autre, avant que je dise ce que je compte dire, qui voudrait se lever et se joindre √† ceux-l√†?
Oh, voudriez-vous être compté comme l'un de Son groupe? Le voulez-vous? Soyez sans tache au-dedans, veillez et attendez-vous à cette vision; Il revient!

309 Il revient. Voulez-vous √™tre Son ennemi ou voulez-vous √™tre Son enfant? En ce matin-l√†, le Dieu irrit√© ne reconna√ģtra que le Sang de J√©sus! Jamais Il ne... Votre appartenance √† une √©glise ne sera rien √† Ses yeux. Rien que le Sang... Oh, pr√©cieux est ce flot
Qui me rend aussi blanc que neige (...?...);
Je ne connais pas d'autre fontaine,
Rien que le Sang de Jésus.
Qu'est-ce qui peut enlever mon péché?
- Rien que le Sang de Jésus;
Qu'est-ce qui peut me rendre pur?
- Rien que le Sang de Jésus.
Oh, précieux est ce flot
Qui me rend aussi blanc que neige;
Je ne connais pas d'autre fontaine,
Rien que le Sang de Jésus.

310 [Frère Branham se met à fredonner le cantique. - N.D.E.] Rien que le Sang de Jésus;
C'est là toute ma justice,
Rien que le Sang de Jésus. (Y a-t-il quelqu'un d'autre?)
Oh, précieux est... (Rien ne peut subsister, frère, soeur; le monde sombre, il est fini.) ... que neige;
Je ne connais pas d'autre fontaine,
Rien que le Sang de Jésus.

311 Lentement, Teddy, s'il te pla√ģt : "Il y a une fontaine remplie de Sang, tir√© des veines d'Emmanuel!"

312 Maintenant, mes amis, vous qui êtes debout, vous essayez d'accepter la douceur du Seigneur Jésus. La même Bible qui nous a dit que ces choses arriveraient les a accomplies exactement comme Il l'avait promis. Pierre a dit : Eh bien, la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.

313 Vous vous √™tes lev√©s parce que vous voulez la b√©n√©diction de Dieu sur vous. Et moi en tant que Son serviteur, je prie pour vous. Je prie que Dieu vous donne le bapt√™me du Saint-Esprit. Et je me demande si vous pourriez faire ceci dans votre coeur, si vous √™tes sinc√®re, si vous pourriez faire cette promesse √† Dieu disant : "√Ē Dieu, √† partir d'aujourd'hui, moi qui suis debout, √† la recherche du bapt√™me du Saint-Esprit, je prierai constamment, et j'attendrai jusqu'√† ce que Tu me remplisses du Saint-Esprit." Voulez-vous faire cette promesse √† Dieu en levant la main? "Je prierai constamment, constamment, jusqu'√† ce que Tu me remplisses de la douceur et de la bont√© de l'Esprit."

314 J'offre maintenant ma prière pour vous, tandis que nous courbons la tête. Notre Père céleste, ils sont les trophées de Ta Présence. Ils savent que ces Paroles sont véritables, parce qu'elles sont Tiennes. Ils savent qu'elles ont été données par le Saint-Esprit, parce que c'est la Parole de Dieu. Et ils sont convaincus qu'ils ont besoin de Toi, qu'ils ont besoin de la douceur du Saint-Esprit dans leur vie pour leur donner la puissance pour vaincre. Et ils recevront la puissance d'En-haut, ils recevront la puissance qui leur permettra de vivre une vie chrétienne, ils recevront la puissance qui leur permettra de vaincre les tentations. Comme dans ce cantique que nous venons de chanter: "Ils s'étaient rassemblés dans la chambre haute et priaient en Son Nom; ils furent baptisés du Saint-Esprit, et la puissance pour servir est venue." C'est ce qu'ils veulent, que la puissance pour servir vienne sur eux.

315 Je Te prie, √ī P√®re, en tant que Ton serviteur, tandis que Tu les as vus lever les mains... Ils T'ont fait le serment et la promesse qu'ils ne cesseront jamais, qu'ils ne n√©gligeront jamais cela, mais qu'ils prieront jusqu'√† ce que Tu les remplisses, Seigneur, jusqu'√† ce qu'ils aient une portion satisfaisante de Ta sainte Pr√©sence dans leur vie! J'offre ma pri√®re en leur faveur, Seigneur, en tant que Ton serviteur, afin qu'ils soient remplis du Saint-Esprit. Seigneur, je prie pour qu'ils ne quittent pas cette √©glise avant que cela n'arrive; qu'ils restent ici jusqu'√† ce que chaque √Ęme soit remplie du Saint-Esprit. Accorde-le, √ī Seigneur!

316 Tu es Dieu, le Tout-puisant; Tu as √©t√© manifest√© dans la chair pour √īter les p√©ch√©s du monde. Tu es ressuscit√© le troisi√®me jour, et Tu es mont√© En-haut. Et Tu es ici ce soir, parmi nous, sous le Nom du Saint-Esprit. Et nous prions, P√®re, que Toi, notre cher Seigneur, Tu remplisses chacun d'eux de Ta Personne. Et puissent-ils √™tre en - en b√©n√©diction pour Ton Royaume et dans le monde √† venir. Et un jour, lorsqu'Ils arriveront finalement au bout de la route (ce qui peut arriver aujourd'hui, nous ne savons pas quand ce sera), que je puisse, √ī Seigneur, √™tre compt√© parmi ceux qui s'en iront dans l'enl√®vement. Puissent ceux-ci √™tre ceux qui partiront dans l'enl√®vement. Puissent tous ceux qui sont dans la Pr√©sence Divine et tous ceux qui sont remplis de l'Esprit, qui appartiennent √† Dieu, partir dans l'enl√®vement.

317 Accepte-les ce soir, √ī P√®re! Ils sont √† Toi maintenant, je Te les confie, au Nom de J√©sus-christ. Amen!

318 Maintenant, je voudrais que les autres qui sont √† c√īt√© d'eux et qui ont le Saint-Esprit se l√®vent et leur imposent les mains. ... une fontaine pleine de sang,
Tiré des veines d'Emmanuel,
Et les pécheurs qui sont plongés dans ce flot,
Perdent toutes les taches de leur culpabilité.
Perdent toutes les taches de leur culpabilité,
Perdent toutes les taches de leur culpabilité;
Et les pécheurs qui sont plongés dans ce flot,
Perdent toutes les taches de leur culpabilité.
Le voleur mourant se réjouit de voir
Cette fontaine en son temps;
Et que là je puisse, bien qu'aussi vil que lui,
Laver tous mes péchés.
Laver tous mes péchés,
Laver tous mes péchés;
Et les pécheurs qui sont plongés dans ce flot,
Que je perde tous mes péchés.

319 Maintenant, levez les mains vers Dieu et louez-Le. Dites : "Merci, Seigneur! Je me l√®ve et je Te loue! Je Te rends gr√Ęces pour Tes b√©n√©dictions, pour Ta bont√©, et pour m'avoir donn√© le bapt√™me du Saint-Esprit." Merci, Seigneur! Merci, Seigneur! Merci, Dieu bien-aim√©, de ce que tu nous donnes... Tu tiens Ta promesse. Tu l'as dit. Nous Te croyons! Merci, J√©sus.

320 N'êtes-vous pas heureux? Dites : "Dieu soit loué!" Teddy, laisse-moi encore chanter ceci : "Il y en a beaucoup qui ne peuvent comprendre que ceci est comme le Ciel pour moi." Il y en a beaucoup qui ne peuvent comprendre
Pourquoi nous sommes si heureux et libres;
Nous avons traversé le Jourdain pour aller dans le beau pays de Canaan,
Et pour moi, c'est comme le Ciel.
Oh, pour moi, c'est comme le Ciel,
Oh, pour moi, c'est comme le Ciel;
Eh bien, nous avons traversé le Jourdain pour aller dans le beau pays de Canaan,
Et pour moi, c'est comme le Ciel,
Oh, quand je suis heureux, je chante et je crie,
Le diable n'y croit pas, je le vois;
Mais je suis rempli de l'Esprit, c'est certain,
Et c'est ce qu'il y a.
Oh, c'est ce qu'il y a (Dieu soit loué!) ,
Oh, pour moi, c'est comme le Ciel;
J'ai traversé le Jourdain pour aller dans le beau pays de Canaan,
Et pour moi, c'est comme le Ciel.

321 Cela ne vous rend-t-il pas heureux? Bien! Serrez la main de quelqu'un en disant : "Dieu soit loué! Pour moi c'est comme le Ciel!" Prends le Nom de Jésus avec toi,
Enfant de tristesse et de chagrin;
Cela te donnera joie et réconfort,
Prends-le partout o√Ļ tu vas.
Précieux Nom, oh Nom si doux!
Espoir de la terre et joie du Ciel;
Précieux Nom, oh Nom si doux!
Espoir de la terre et joie du Ciel.
Nous nous inclinons au Nom de Jésus,
Nous nous prosternons à Ses pieds,
Nous Le couronnerons Roi des rois au Ciel,
Quand notre voyage sera fini.
Précieux Nom, oh Nom si doux!
Espoir de la terre et joie du Ciel;
Précieux Nom, oh Nom si doux!
Espoir de la terre et joie du Ciel.

322 Doucement, maintenant, tandis que nos têtes sont baissées : ...toujours le Nom de Jésus,
Comme bouclier contre tout piège;
Quand les tentations t'environnent,
Murmure simplement ce saint Nom dans la prière.
Précieux Non, oh Nom si doux!
Espoir de la terre et joie du ciel;
Précieux Nom, oh Nom si doux!
Espoir de la terre et joie du ciel.

EN HAUT