ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS



Prédication Ligne De PriÚre / 53-1127 / West Palm Beach, Florida, USA // SHP 30 minutes PDF

Ligne De PriĂšre

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Merci. Bonsoir, mes amis, et vous pouvez vous asseoir, s’il vous plaüt. [Espace vide sur la bande–N.D.E.]
Il y a environ sept ans, le 7 mai 1946, Ă  Green’s Mill, dans l’Indiana, un Ange est entrĂ© dans la piĂšce oĂč j’étais, un Homme marchant. Il n’avait pas d’ailes; c’était juste un Homme grand, vĂȘtu d’un vĂȘtement blanc qui Lui descendait jusqu’aux pieds. Il a dit que j’étais nĂ© pour prier pour les malades. Et je Lui ai dit que j’étais sans instruction, illettrĂ©, et que je n’étais pas capable d’aller. Il a dit que je prierais pour des rois et des monarques, et le Message Ă  travers le monde, un Message qui annoncerait que la Seconde Venue de Christ Ă©tait proche. Et je Lui ai dit que je ne pourrais pas le faire. Il m’a alors dit que je mettrais les mains sur les gens et qu’il leur serait dit ce qui n’allait pas. Il a dit: «Ensuite, si tu es sincĂšre, il arrivera que tu connaĂźtras mĂȘme les secrets de votre... de leur coeur, a-t-Il dit; par cela, ils croiront.»
J’ai dit: «Eh bien, c’est pour cela que je priais. Je ne comprenais pas cela.» Alors, Il s’est rĂ©fĂ©rĂ© aux Ecritures concernant JĂ©sus qui avait connu Philippe, ce qu’il faisait avant qu’il arrivĂąt et qu’il se mĂźt dans la ligne de priĂšre. JĂ©sus lui avait parlĂ©, disant: «Tu es un chrĂ©tien, ou–ou un croyant.»
Il a dit: «Comment as-Tu su que je suis un croyant, un homme dans lequel il n’y a point de fraude?»
Il a dit: «Avant que Philippe t’appelĂąt, quand tu Ă©tais sous l’arbre, Je t’ai vu.»
Il a dit: «Tu es le Fils de Dieu.»
Croyez-vous qu’Il m’a envoyĂ© faire cela? Croyez-vous? Croyez-vous de tout votre coeur? Alors, je pourrais vous aider, car... vous aider en quoi? Vous aider Ă  croire JĂ©sus, car Il m’a dit: «Si tu amĂšnes les gens Ă  te croire et qu’ensuite tu es sincĂšre quand tu pries, rien ne rĂ©sistera Ă  ta priĂšre.» Croyez-vous cela de tout votre coeur? Maintenant, regardez dans cette direction-ci. Ça y est.
Maintenant, auditoire, Il est ici. Vous qui avez vu la photo, quand nous nous rencontrerons au jour du Jugement, cet Ange n’est pas Ă  deux pieds [60 cm] de lĂ  oĂč je me tiens maintenant mĂȘme. C’est vrai.
Maintenant, au Nom de JĂ©sus-Christ, je prends le contrĂŽle de chaque esprit dans cette salle. Et que le Dieu Tout-Puissant, qui a ressuscitĂ© Son Fils, renvoie Son Esprit dans Son prophĂšte pour Le reprĂ©senter, qu’Il veille Ă  cela afin que ça se manifeste ce soir.
E-2 La femme semble s’éloigner de moi. Elle a... Non, elle est–elle est dans un–un–un hĂŽpital, ou un cabinet–cabinet mĂ©dical, ou une salle d’hĂŽpital, ou quelque chose comme cela, et elle se fait examiner, et–et on lui presse le flanc. C’est–c’est... Ce–ce–c’est sur son flanc gauche. Il y a lĂ  un homme d’ñge moyen, et ce–c’est–c’est une tumeur, elle se trouve dans le–le flanc gauche de la femme. Il y a deux mĂ©decins, ils sont–ils sont Ă ... L’un dit qu’elle doit ĂȘtre opĂ©rĂ©e et l’autre dit qu’elle ne peut pas ĂȘtre opĂ©rĂ©e. Est-ce la vĂ©ritĂ©? Est-ce que cette description est exacte? Je vois bien quelque chose qui bouge. Elle... On a priĂ© pour vous auparavant dans une–dans une–dans une rĂ©union, une rĂ©union d’évangĂ©lisation. Il y a un homme aux cheveux un peu noirs, chev-... mince... Eh bien, c’était moi. Je–j’ai priĂ© pour vous. Vous souffriez d’une tumeur de cerveau, et vous avez Ă©tĂ© guĂ©rie. Je vois une lumiĂšre briller autour de vous. Vous avez Ă©tĂ© guĂ©rie d’une tumeur de cerveau. Et vous n’ĂȘtes pas de cette ville; vous venez d’Illinois. Est-ce vrai? Et lĂ  oĂč on avait priĂ© pour vous, c’était quelque part oĂč il y avait des palmiers, ou un–un immense, un ocĂ©an, un lac Ă  cĂŽtĂ©, ou l’une ou l’autre chose comme cela, des palmiers lĂ  oĂč vous avez Ă©tĂ© guĂ©rie. Est-ce la vĂ©ritĂ©? Venez ici.
JĂ©hovah, le Grand JĂ©hovah Rapha, qui est apparu sur le serpent d’airain, et qui est apparu sur la croix, et maintenant, dans ces derniers jours, Tu es apparu dans un homme pour ĂŽter la maladie et le pĂ©chĂ©... Dieu Tout-Puissant, au Nom de Ton Fils JĂ©sus, je rĂ©primande le dĂ©mon qui a liĂ© cette femme. Qu’il sorte d’elle, et qu’elle parte normale et bien portante. Je le demande pour la gloire de Dieu, au Nom de Son Fils JĂ©sus-Christ. Amen.
Croyez-vous que vous allez vous rĂ©tablir? Regardez. J’aimerais que vous marchiez plus prĂšs de Lui maintenant. Vous avez essayĂ© de faire cela derniĂšrement de toute façon. Vous avez eu des hauts et des bas tout au long de votre vie; j’ai vu un trait noir derriĂšre vous. Vous avez eu des hauts et des bas, vous avez essayĂ© et cherchĂ©, essayĂ© et priĂ©, cherchĂ© et essayĂ©. Maintenant, allez de l’avant; vous allez ĂȘtre remplie maintenant de la bontĂ© et de la puissance de Dieu. Que Dieu vous bĂ©nisse.
E-3 Bonsoir. Croyez-vous de tout votre coeur? Croyez-vous que je suis Son serviteur? Croyez-vous? Maintenant, cela se dĂ©place rapidement de vous vers cet enfant. Il y a quelque chose avec une her-... Cet enfant souffre d’une l’hernie. Il y a aussi quelque chose Ă  votre sujet. Vous avez besoin de JĂ©sus-Christ comme votre Sauveur. Le pĂšre de cet enfant a le mĂȘme besoin. Est-ce vrai? Vous deux, vous avez besoin de devenir chrĂ©tiens. Promettez-vous de servir Dieu si Dieu laisse cet enfant se rĂ©tablir? De tout votre coeur? Croyez-vous cela... qu’Il va–qu’Il va se rĂ©tablir? Gardez votre main sur l’enfant. Inclinez la tĂȘte partout. Seigneur JĂ©sus, je bĂ©nis cet enfant au Nom de JĂ©sus-Christ. Que ce petit corps soit guĂ©ri. Qu’il soit rĂ©tabli et que les bien-aimĂ©s deviennent chrĂ©tiens ce soir. Et qu’ils Te servent de tout leur coeur. Je demande cette bĂ©nĂ©diction au Nom de JĂ©sus-Christ. Amen. Que Dieu vous bĂ©nisse. Maintenant, partez; l’enfant se rĂ©tablira.
E-4 Venez, faites venir la dame. Maintenant, ne soyez pas pressĂ©s; que tout le monde reste tranquille et respectueux juste une minute. Ne regardez pas Ă  l’horloge; restons simplement assis tranquillement juste une minute. D’accord, madame, j’aimerais vous parler juste une minute. Croyez-vous que je suis le... un serviteur de Dieu? Je crois que cela vient d’un coeur sincĂšre. Exact. Je peux alors vous aider Ă  voir... Ă  recevoir JĂ©sus. D’accord. Vous souffrez des nerfs. Et vous ĂȘtes tourmentĂ© par un mauvais esprit: il se suspend lĂ  mĂȘme. Il–il est noir; il est, on dirait, ondulĂ©. Mais il sait que son temps est arrivĂ©. Huh... Eh bien, vous souffrez aussi de quelque chose. Non, je vois quelque chose s’ouvrir devant moi. Juste un instant. C’est un–c’est un... Je vois un–un hĂŽpital, ou une espĂšce d’intervention chirurgicale. Et c’est un... On a ĂŽtĂ© sa vĂ©sicule biliaire. Ça doit faire longtemps, vous paraissez de loin plus jeune, et cela vous dĂ©range toujours malgrĂ© tout. Est-ce que ces choses sont vraies? C’est vrai aussi. Regardez-moi. Cela vous a quittĂ©e. Quittez l’estrade en vous rĂ©jouissant et Ă©tant heureuse. Ce mauvais esprit vous a quittĂ©e pendant que vous vous teniez lĂ  mĂȘme. Dieu, au Nom de JĂ©sus-Christ...?...
E-5 Ayez foi. Maintenant, juste un instant. Cela la suit. Que Dieu vous bĂ©nisse, soeur. C’est ainsi qu’il faut se rĂ©jouir.
Cela se tient au-dessus d’une femme grisonnante qui me regarde maintenant mĂȘme, qui souffre du coeur et d’une maladie de femme; elle est assise juste lĂ  derriĂšre, la rangĂ©e de devant. Croyez-vous que JĂ©sus-Christ vous rĂ©tablit? Il y a quelqu’un assis lĂ  Ă  cĂŽtĂ© de vous qui souffre du colon. Que Dieu vous bĂ©nisse. Acceptez votre guĂ©rison; soyez rĂ©tablie. JĂ©sus-Christ, le Fils de Dieu vous rĂ©tablit, si seulement vous–vous croyez. Juste un instant. Par un enfant...Ayez simplement foi. Vous assis lĂ  derriĂšre, aimeriez-vous guĂ©rir de cette hernie, monsieur? La deuxiĂšme personne assise dans... Croyez-vous que Dieu vous rĂ©tablira? D’accord. Si vous croyez, levez-vous et acceptez votre guĂ©rison. Que Dieu vous bĂ©nisse, l’homme debout lĂ . C’est ainsi qu’il faut s’y prendre. Soyez guĂ©ri.
E-6 Il y a quelque chose qui a brillĂ©... Une femme s’est levĂ©e, ou quelque part. Juste un instant. L’Ange du Seigneur est dans ce coin-lĂ . Ne Le voyez-vous pas? Regardez ici, amis, chacun de vous. Regardez, Il se tient juste ici de ce cĂŽtĂ©-ci. Ne croyez-vous pas cette raie jaune qui tourbillonne lĂ ? Eh bien, attendez, Cela s’éloigne. Je vois quelque chose... C’est un prĂ©dicateur qui se tient Ă  la chaire. Il souffre du coeur, de l’hypertension. Juste un instant. Le voilĂ , il a sa main levĂ©e. Que Dieu vous bĂ©nisse, monsieur. Vous ĂȘtes un prĂ©dicateur de l’Evangile, n’est-ce pas? Souffrez-vous de l’hypertension et du coeur? JĂ©sus-Christ est ici pour vous guĂ©rir. Acceptez-vous cela?
Juste un instant. Ce petit garçon assis Ă  cĂŽtĂ© de vous est votre parentĂ©, n’est-ce pas? Croyez-vous que je suis prophĂšte de Dieu, rĂ©vĂ©rend, monsieur? Croyez-vous que je suis Son prophĂšte? Ce petit garçon souffre de la gorge, n’est-ce pas? Est-ce vrai? Imposez-lui la min.
Ô Dieu, au Nom de JĂ©sus, je bĂ©nis le petit garçon pour sa guĂ©rison. Que Dieu te bĂ©nisse.
Cette femme assise Ă  cĂŽtĂ© de vous, c’est votre femme. Je vous vois dans une mĂȘme maison. Dites au petit garçon: «Ne pleure pas», il est guĂ©ri. Il sera Ă©tabli.
Cette dame a quelque chose sur son... ici derriĂšre sa tĂȘte; c’est sur sa tĂȘte et sur son membre. C’est un cancer. C’est votre femme. Imposez-lui les mains. Ô Dieu, au Nom de JĂ©sus, guĂ©ris-la.
E-7 Cela va lĂ  vers une dame assise Ă  cĂŽtĂ© d’elle: elle souffre d’une maladie gynĂ©cologique et du coeur. Est-ce vrai, soeur? Mais vous n’avez pas de liens avec ces autres personnes. Ces gens viennent de loin. Ils viennent d’Illinois, je pense; ils viennent de loin. Votre maladie du coeur et votre maladie de femme... Il y a une dame assise Ă  cĂŽtĂ© de vous, qui souffre de rein. Est-ce vrai, madame? Imposez-vous les mains l’une Ă  l’autre.
Vous tous lĂ  dans ce coin-lĂ , imposez-vous les mains les uns aux autres.
Ô JĂ©sus, Fils de Dieu, pendant que Ton glorieux Esprit est en train de se mouvoir dans ce coin-lĂ , guĂ©ris chacun d’eux. Accorde-le, PĂšre, au Nom de JĂ©sus-Christ, le Fils de Dieu, je le demande. Que la gloire de Dieu soit manifestĂ©e. Amen.
E-8 Ayez foi en Dieu. Ne doutez pas. Croyez de tout votre coeur que Dieu fera s’accomplir cela. Rappelez-vous, Sa PrĂ©sence est proche et Il peut bĂ©nir.
Bonsoir, soeur. Juste maintenant j’aimerais vous parler juste un instant. Croyez-vous de tout votre coeur? Ne voudriez-vous pas regarder dans cette direction-ci, vers moi une minute? Quelque chose cloche chez vous. Vous n’ĂȘtes pas en contact avec Dieu. Vous ĂȘtes en dehors de la volontĂ© de Dieu. C’est exact. Autrefois, vous Ă©tiez prĂ©dicateur, ou quelque chose comme cela, n’est-ce pas? Vous avez rĂ©trogradĂ©. Vous vous ĂȘtes mise Ă  fumer la cigarette et tout le reste, vous avez tournĂ© le dos Ă  Dieu. Est-ce vrai? Mais vous ĂȘtes venue ici ce soir pour vous mettre en ordre avec Dieu. Eh bien, Il vous aime. Il vous pardonnera chaque pĂ©chĂ© et vous ramĂšnera Ă  Son oeuvre une fois de plus. Croyez-vous cela? Voulez-vous recevoir cela? Levez la main.
Dieu Tout-Puissant, maudit soit ce dĂ©mon qui a liĂ© la vie de cette femme. Sors de cette femme, toi dĂ©mon. Serviteur de Dieu... quitte-la. Au Nom de JĂ©sus-Christ, sors d’elle. Ça va, madame, poursuivez votre chemin; vos pĂ©chĂ©s vous sont pardonnĂ©s maintenant. Rentrez et servez Dieu de tout votre coeur. Que Dieu vous bĂ©nisse.
E-9 Disons: «Amen. Dieu soit louĂ©.» Pourquoi certains parmi vous lĂ  dans l’assistance ne croient-ils pas? Ayez foi en Dieu. LĂ  tout au fond, n’importe oĂč, je vous demande, au Nom de JĂ©sus-Christ, de regarder dans cette direction-ci, de croire et d’avoir foi, et Dieu vous rĂ©tablira.
Venez, madame. Bonsoir. Croyez-vous de tout votre coeur? Croyez-vous que Dieu a envoyĂ© Son Fils JĂ©sus-Christ racheter les pĂ©cheurs du pĂ©chĂ© et guĂ©rir les malades de leur maladie? Votre maladie, c’est Ă  la tĂȘte. C’est le cataracte, et cela a recouvert... Vous n’avez pas le sens de l’odorat. Croyez-vous qu’Il vous a guĂ©rie? Il l’a fait. Que Dieu vous bĂ©nisse. Allez de l’avant. Vous pouvez sentir maintenant, vous pouvez aussi aller et ĂȘtre bien portante. Les maux de tĂȘte et autres quitteront. Ayez foi en Dieu. Amen. Ne vous dĂ©placez pas. Le voilĂ  partir. La dame assise lĂ  au fond, Cela est suspendu au-dessus d’une dame portant un chapeau pourpre, assise au bout de la rangĂ©e, celle qui vient de s’essuyer les yeux. Oui. Vous avez mal Ă  la gorge. Ça fait tousser, ou quelque chose comme cela. C’est l’affection des bronches, la bronchite. Acceptez-vous votre guĂ©rison? Si vous l’acceptez, levez la main; faites signe de la main comme cela vers Dieu, que vous acceptez votre guĂ©rison. Que Dieu vous bĂ©nisse, rentrez chez vous bien portante.
E-10 Qu’en est-il de vous, madame? Croyez-vous de tout votre coeur? Je crois que vous ĂȘtes une bonne personne sincĂšre. Je le crois de tout mon coeur. Et je sais qu’il y a toute une suite d’évĂ©nements tristes derriĂšre vous. Vous ĂȘtes pourtant une jeune femme, mais beaucoup de choses sont arrivĂ©es. Vous avez Ă©tĂ© trĂšs... Je vois une traĂźnĂ©e d’obscuritĂ© et de tĂ©nĂšbres. Vous ĂȘtes ici ce soir; vous apportez cet enfant. Et cet enfant souffre d’une hernie. Et vous aimeriez que cet enfant soit consacrĂ© Ă  Dieu. C’est vrai, n’est-ce pas? Dites donc, je vois quelque chose qui cloche. Il y a un... C’est un–c’est un homme, et c’est... Il est gravement malade, mentalement malade. C’est votre mari. Et il... je vois une explosion, ou une guerre, ou quelque chose qui se passe. Ce–ce–c’est le syndrome commotionnel, n’est-ce pas? Eh bien, que Dieu vous bĂ©nisse, vous allez vous rĂ©tablir, tous les deux. Ô Dieu, au Nom du Seigneur JĂ©sus-Christ, que cette soeur...?... pour sa guĂ©rison, PĂšre, accorde-le, Seigneur. Que Ton Esprit soit ici pour rĂ©tablir par le Nom de JĂ©sus-Christ. Continuez, soeur...?...
E-11 Quelque chose vient juste d’arriver. J’ai vu quelque chose Ă©clater ou exploser. Croyez-vous? De tout votre coeur? Cette petite dame assise, la troisiĂšme personne derriĂšre, dans cette rangĂ©e, lĂ , souffrant de la sinusite, vous venez de tourner la tĂȘte, lĂ , soeur. Voulez-vous ĂȘtre guĂ©rie de la sinusite? Croyez-vous que Dieu vous guĂ©rira? D’accord, levez-vous et acceptez votre guĂ©rison de la sinusite. Dieu vous rĂ©tablit maintenant. Que Dieu vous bĂ©nisse. Ayez foi en Dieu. Ne doutez pas. Croyez simplement de tout votre coeur.
Faites venir la dame. Regardez dans cette direction, soeur. Croyez-vous que je suis Son prophĂšte? Allez et mangez tout ce que vous voulez, votre maladie d’estomac vous a quittĂ©e.
Venez. Venez, madame. L’onction du Saint-Esprit est lĂ . Voulez-vous guĂ©rir de cette affection rĂ©nale, madame? Vous souffrez de rein. Quittez l’estrade; Il vous guĂ©rit. Allez en croyant de (Oui, oui.) de tout votre coeur. Louez simplement Dieu.
E-12 Venez. Vous assis lĂ  au fond, au bout de la rangĂ©e, quelque chose cloche Ă  votre jambe, n’est-ce pas, monsieur? Croyez-vous que Dieu vous rĂ©tablira? Croyez-vous? D’accord, levez-vous et acceptez votre guĂ©rison. Vous Ă©tiez assis lĂ  en train de prier. Que Dieu soit avec vous, qu’Il vous bĂ©nisse, qu’Il vous accorde infiniment et abondamment au-delĂ  de tout ce qui peut ĂȘtre fait ou pensĂ©. Cela continue Ă  se mouvoir de ce cĂŽtĂ©-lĂ . Ayez foi en Dieu. J’ai vu frĂšre Bosworth apparaĂźtre juste ici. Il Ă©tait en train de prier pour un petit garçon ou un jeune homme qui... Le jeune homme est borgne. Et il a priĂ© pour un petit garçon borgne, aveugle. Eh bien... Oui, ça y est, le petit garçon a levĂ© la main. C’est le pĂšre qui est assis Ă  cĂŽtĂ© du petit garçon. Il y a quelque chose qui cloche chez le... soit un fils, ou un petit-fils. C’est une fillette ou quelque chose comme cela; elle est–elle est nĂ©e estropiĂ©e ou quelque chose comme cela. Le pĂšre cherche le baptĂȘme du Saint-Esprit. Il a du mal Ă  renoncer Ă  certaines mauvaises habitudes. Si vous faites cela, frĂšre, Dieu vous accordera le Saint-Esprit et guĂ©rira ces enfants. Ayez foi en Dieu.
E-13 Je suis un peu perdu... juste une minute. Vous... Je pensais que je parlais Ă  frĂšre Bosworth. Croyez-vous que je suis Son prophĂšte? Vous croyez, de tout votre coeur? Vous ne croyez pas que je suis un liseur de pensĂ©e, n’est-ce pas? Croyez-vous que je suis serviteur de Dieu? Vous souffrez d’une espĂšce d’hypertension et de l’affection rĂ©nale. Vous ĂȘtes un prĂ©dicateur. Vous ĂȘtes un prĂ©dicateur pentecĂŽtiste, vous avez eu une attaque ou quelque chose comme cela; vous prĂȘchez depuis des annĂ©es et des annĂ©es, depuis que vous Ă©tiez un jeune homme. Je vous vois Ă  la chaire il y a des annĂ©es, tout excitĂ©, en train de prĂȘcher. Vous avez eu une attaque et cela vous a affectĂ©. Venez ici, mon frĂšre, JĂ©sus-Christ, le Fils de Dieu vous rĂ©tablira.
Toi dĂ©mon, qui as liĂ© mon frĂšre, sors de lui. Au Nom de JĂ©sus-Christ, quitte cet homme. Sors de lui maintenant, dĂ©mon. Je t’adjure par JĂ©sus, le Fils de Dieu, de le quitter. Que Dieu vous bĂ©nisse, frĂšre. Retournez Ă  votre chaire prĂȘcher. Que Dieu vous bĂ©nisse.
E-14 Venez, madame. Voulez-vous guĂ©rir de ce mal de dos? Acceptez votre guĂ©rison; quittez l’estrade en criant de tout votre coeur et en louant Dieu. Cela vous a quittĂ©e. TrĂšs bien. Venez, madame. Alors que vous venez, croyez-vous? De tout votre coeur? Venez ici juste une minute. Maintenant, le dĂ©mon qui s’était emparĂ© de vous s’empare de plusieurs ici. Il tire de tout cĂŽtĂ© et de partout. Et vous savez que vous ne pouvez vivre que peu de temps si Dieu ne vous vient pas en aide. Mais de partout, chaque personne ici qui souffre du coeur, levez-vous maintenant mĂȘme. C’est ce qui dĂ©range cette femme. Allons, tenez-vous debout. Dieu va guĂ©rir chacun de vous au mĂȘme moment. S’il peut guĂ©rir cette femme, Il peut vous guĂ©rir. Venez ici.
Dieu Tout-Puissant, Toi qui as ressuscitĂ© JĂ©sus d’entre les morts, ces dĂ©mons essaient de retenir ces gens, ils ne peuvent pas le faire. Au Nom de JĂ©sus-Christ, je vous adjure de sortir de ces gens. Ils sont debout confessant leur foi; quitte tout ce groupe de gens. Que le Dieu du Ciel te maudisse, si tu le retiens davantage. Que chacun soit guĂ©ri au Nom de JĂ©sus-Christ. Amen.
Allez vivre, soeur; chacun de vous, allez faire de mĂȘme. Allez vivre au Nom du Seigneur JĂ©sus, soyez bien portants. TrĂšs bien. Venez, madame. Acceptez-vous la vĂŽtre au mĂȘme moment? D’accord. Si seulement vous accepter, continuez d’avancer. Vous avez Ă©tĂ© guĂ©rie de mĂȘme quand cela quittait...?... C’est quoi, soeur, c’est... Vous pensiez que c’était la maladie du coeur. Cela–cela a amenĂ© votre coeur Ă  rĂ©agir, mais c’est simplement une maladie des nerfs, un coeur agitĂ©. Tout cela vous a quittĂ©e. Quittez l’estrade, en disant: «Merci, Seigneur JĂ©sus.» Soyez rĂ©tablie.
Venez, madame; croyez-vous que je suis Son prophĂšte? Croyez-vous que Dieu me rĂ©vĂ©lera ce qui cloche chez vous? Chaque dĂ©mon dans cette salle crie au secours. Que tout celui qui souffre du cancer se lĂšve. Voici le moment d’ĂȘtre guĂ©ri. Cette femme souffre du cancer, Ă  un stade avancĂ©. Que tout celui qui souffre de cancer se lĂšve et soit guĂ©ri en ce moment-ci.
Dieu Tout-Puissant, Toi qui as crĂ©Ă© les cieux et la terre, je Te prie au Nom de JĂ©sus-Christ de rĂ©primander ces dĂ©mons. Qu’ils sortent des gens. Tu sais, Satan, que quand l’Ange de Dieu m’a rencontrĂ© lĂ , il a spĂ©cifiĂ© le cancer, tu ne peux pas retenir davantage ces gens. Sors d’eux, au Nom de JĂ©sus-Christ. Allez, soeur, vivre au Nom de JĂ©sus-Christ, soyez bien portante. De mĂȘme que vous autres, allez en croyant, soyez bien portants.
Venez, madame. Alors que vous venez, croyez. Croyez-vous que je suis Son serviteur? Pauvre petite femme, des filets de sang se suspendent entre vous et moi. Vous souffrez de l’anĂ©mie, n’est-ce pas vrai? Que tout celui qui souffre de l’anĂ©mie se lĂšve. Acceptez votre guĂ©rison maintenant mĂȘme. Satan, tu ne peux pas... Tu es exposĂ©. Tu ne peux pas rester ici davantage. Bien, la foi agit partout. Sors d’eux au Nom de JĂ©sus-Christ, quitte ces gens. Ils viennent au Calvaire par la foi pour une transfusion sanguine. Sors, au Nom de JĂ©sus-Christ. Je les dĂ©clare guĂ©ris. Amen. Que Dieu vous bĂ©nisse, petite soeur. Allez en vous rĂ©jouissant. Que chacun de vous, de la ligne, rĂ©clame sa guĂ©rison. Dieu vous guĂ©rit. Croyez-vous cela de tout votre coeur? Combien parmi vous ont acceptĂ© leur guĂ©rison? Dites amen.

En haut