ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS



Prédication Jésus-Christ Est Le Même Hier, Aujourd'hui Et Eternellement / 55-0806 / Campbellsville, Kentucky, USA // shp 1 heure et 54 minutes PDF

Jésus-Christ Est Le Même Hier, Aujourd'hui Et Eternellement

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Merci, Frère Neville. Bonsoir, mes amis, et vous pouvez vous asseoir, je vous en prie. Nous sommes contents d'être ici ce soir au service du Seigneur. Je suis très heureux d'être de nouveau ici dans ce bel Etat du Kentucky, mon Etat d'origine. Peu importe où vous allez, il y a quelque chose en rapport avec votre lieu de naissance et le lieu où vous avez grandi qui vous fait toujours désirer y revenir. Je n'ai pas eu beaucoup de réunions dans le Kentucky, surtout ce genre de réunions où l'on prie pour les malades et tout le reste. Mais j'ai un peu prêché dans le Kentucky, un peu plus près de Glasgow ou plutôt de Burkesville, où je suis né. Je ne sais pas s'il y en a parmi vous qui connaissent la vieille église méthodiste juste au nord de Renox, la rivière Renox là, juste à côté de Glasgow, appelé Whitehill, c'est là que toute ma famille a été ensevelie. Pratiquement tous ceux qui étaient ici, qui sont morts ici dans cet Etat. Et nous avons passé beaucoup de bons moments là à l'église. Généralement, on était à - c'était le Jour de célébration en mémoire des morts au champ d'honneur, je me rendais là pour tenir des réunions. Et j'ai certainement eu beaucoup de grandes bénédictions de la part de notre Seigneur.
E-2 Eh bien, juste dans... mes chers amis, les Woods, qui viennent de tout près ici, ils me disaient qu'ils viendraient ici à ce terrain de camping pour tenir des réunions un soir ou deux. Nous aimons beaucoup le Seigneur Jésus... à notre façon. Nous avons appris à L'aimer de tout notre coeur. Et nous savons que vous aussi vous L'aimez ici. Et nous nous sommes dit que, peut-être en venant ici, cela pourrait... en communiant ensemble, nous allons vraiment L'aimer un moment ensemble. C'est la raison de notre présence ici. Et nous ne sommes pas venus comme une dénomination, mais comme un groupe interdénominationnel; c'est de cette façon que nous tenons nos services. Et nous aimons vraiment le Seigneur Jésus, et nous aimerions avoir communion avec vous autour de Ses bénédictions.
E-3 Et évidemment, le fait de prier pour les malades et le grand succès que le Seigneur a accordé, cela s'est répandu dans le monde entier. Nous sommes toujours contents d'avoir communion et de prier pour les malades. Vous avez entendu beaucoup de gens dire dans des magazines et album: " Frère Branham, le guérisseur divin." Eh bien, ce c'est une erreur. Vous savez, parfois les journaux et les magazines confondent un peu les choses. Je ne suis pas un guérisseur divin, je ne suis qu'un... votre frère. C'est Christ qui est votre Guérisseur. Voyez? Et cette guérison, Il l'a déjà accomplie pour vous au Calvaire.
Et je - je crois fermement à la prière pour les malades. Je ne crois pas que les gens puissent se guérir les uns les autres. Ce n'est pas scripturaire. Et je crois que Christ est mort afin que nous puissions être guéris; Il l'a fait au Calvaire lorsqu'Il a payé le prix de nos péchés. Car "Il a été blessé pour nos péchés; c'est par Ses meurtrissures que nous avons été guéris." Et c'est la foi personnelle de l'individu dans l'oeuvre achevée du Calvaire qui le sauve de ses péchés ou le guérit de ses maladies. Il ne s'agit pas de l'individu qui prie; cela aidera. Mais ce n'est pas la personne qui... le ministre ne peut pas sauver, pas plus qu'il ne peut guérir. Il prêche tout simplement et présente ce que Christ a déjà accompli pour vous au Calvaire. Et je suis sûr que vous tous, les frères ministres, vous croyez cela, ainsi que vos assemblées.
E-4 J'aimerais dire à l'Eglise méthodiste et à la communauté qui nous ont gracieusement accordé ce privilège pendant ces deux soirées et un service de l'après-midi ici sur votre terrain de camping, j'espère que cela vous reviendra sous forme de beaucoup de grandes bénédictions, que notre Bienveillant Père céleste fera cela. Je viens pratiquement comme un étranger pour vous, n'étant connu que par courrier ou par un autre moyen, ou par des écrits. Et vous avez simplement cédé votre terrain, sans même me poser des questions, vous me l'avez tout simplement accordé. Et je ne chercherai qu'à vous faire du bien pendant que je suis ici. Et j'espère que notre Seigneur Jésus sauvera tous les pécheurs qui sont dans la communauté, et qu'Il va... et que vos églises déborderont de nouveaux membres après ces réunions. Et tous ceux qui ne Le connaissent pas au travers du pardon, et qui ne Le connaissent pas comme leur Sauveur personnel, j'espère qu'ils seront pardonnés et sauvés avant la fin de réunions.
E-5 Maintenant ce soir, c'était plutôt quelque peu brusque pour moi... de venir ici et de consacrer une soirée à prier pour les malades, pratiquement avant de me familiariser à vous. Et je - j'ai fait cela à cause de... juste de... à cause de la contrainte du temps. Et beaucoup de gens, lorsque vous venez...
Eh bien, nous ne sommes que des êtres humains, nous tous. Et vous remarquerez que les hommes restent - restent tout simplement des hommes partout au monde. Les quelques premiers jours, on est là à se poser des questions, surtout pour quelque chose que vous n'avez jamais vu auparavant. Vous observez cela et vous dites: " Comment est-ce possible?" Et vous tirez des conclusions. Et parfois, elles sont fausses. Et juste... ce n'est pas bénéfique pour la cause de ne rester que deux... quelques soirées comme ceci, mais j'ai confiance en Dieu, qu'Il s'emparera du coeur de chacun de telle sorte... puisse-t-Il m'aider à expliquer cela par les Ecritures de telle sorte qu'il y aura - qu'il n'y aura pas de doutes dans votre esprit. Et si vous êtes bien portant, puissiez-vous L'aimer de tout votre coeur. Si vous êtes un pécheur, puissiez-vous L'accepter de tout votre coeur. Et qu'il, à la fin des réunions, qu'il n'y ait pas une seule personne faible par ici, c'est ma prière.
Maintenant, ceci n'est possible que quand vous, en tant que peuple de Dieu, vous collaborez avec nous, et que vous placez votre foi au Seigneur Jésus-Christ, que vous croyez en Lui de tout votre coeur et de toute votre âme, que vous chassez tout doute, et que vous croyez tout simplement la Parole de Dieu de tout votre coeur.
E-6 Eh bien, nous sommes très fondamentalistes. Nous croyons que - que tout ce qui est contraire à la Parole de Dieu n'est pas de Dieu. Nous croyons que cela doit provenir de la Bible, que la Bible est la base de toute vérité. Ceci est le Livre de Dieu, ceci est Son fondement, ceci est Son plan. Et nous ne pouvons en aucun cas passer outre cela. Nous devons suivre la voie qu'Il nous demande de suivre. Et je vous assure, jusqu'ici, je vais - je vais rester exactement dans les pages des Ecritures. Et vous qui avez des crayons et du papier et qui aimeriez noter les Ecritures, vous êtes les bienvenus, ou des bandes afin que vous puissiez vous souvenir de votre cas.
E-7 Maintenant, en prenant une soirée, il n'y a qu'une façon correcte que nous avons trouvée pour faire cela. Comme c'est arrivé plusieurs fois outremer; il y a quelques semaines, je suis revenu de Zurich, en Suisse, où le Seigneur, au bout de 5 soirées, nous a donné 50 mille convertis. Et récemment en Afrique, nous en avons eu 30 mille un après-midi. Eh bien, aussitôt que je quitte cette série de réunions, je rentre à la maison pour aller à Francfort, en Allemagne, au stade que Hitler avait construit là pour les jeux de cricket, mais je vais tenir des réunions évangéliques là-bas, et je crois que Dieu sauvera beaucoup de gens en Allemagne.
Ensuite je vais à Berlin pour deux soirées, là avec Hal Herman, ce très célèbre réalisateur de cinéma qui a été converti dans les réunions, dans mes réunions en Californie, et il prêche l'Evangile aux Allemands. Et puis, de là en Alsace-Lorraine, en France. Et ensuite chez le célèbre frère Jack Schuller. J'aimerais m'arrêter pour le voir, un frère méthodiste, le fils du brave Bob Schuller, qui est là, un ami personnel à moi qui est outremer, en Irlande maintenant. Et nous nous attendons à avoir un temps glorieux, un temps de communion.
Nous étions ensemble il y a à peine quelques semaines, juste avant qu'il prêche pour frère Fuller dans The Old Fashioned Revival [ L'heure du réveil à l'ancienne mode - N.D.T.] quand il était là juste au sud... juste à côté de Pasadena là, dans une réunion sous tente. Eh bien ensuite, je reviendrai et je tiendrai quelques réunions en Californie... et puis, le Seigneur voulant, je me rendrai à Sydney, en Australie, et je reviendrai. Nous aimerions longer le fleuve Amazone, nous savons qu'il y a là beaucoup de gens qui n'ont jamais entendu l'Evangile. Et ainsi, ça sera pour faire un travail de pionnier, être un fer de lance... c'est quelque chose qui ne consiste pas à apporter tout simplement la théologie de la Bible, mais le Christ vivant parmi les gens, qui Se manifeste devant eux. Et cela marche de loin mieux dans des pays étrangers qu'en Amérique, parce que nous avons été tellement endoctrinés avec différents enseignements et autres que, très souvent, nous - nous manquons de recevoir la véritable puissance de l'Evangile, parce que nous essayons de rendre cela très compliqué; et voyant combien c'est simple, nous manquons cela de cette manière.
E-8 Et là-bas, les natifs de l'Afrique, les natifs de ces pays, vous pouvez aller et leur parler de la Bible, ils vous riront au nez. Mais qu'un homme qui est totalement estropié ou aveugle se lève par la puissance du Seigneur, que le Saint-Esprit, après l'enseignement de la Bible, se tienne et fasse quelque chose qui les émerveille, tout le monde sur place tombera sur ses genoux et rendra gloire à Dieu. Là où nous les Américains, nous nous posons des questions et nous sommes pleins de questions et tout le reste. Je ne parle pas des gens du Kentucky, ici. Je ne crois pas que vous soyez comme cela. Voyez? Et j'ai - j'ai - je crois que c'est dans les grandes villes que nous voyons bien des choses; par contre, dans ces petites villes, vous trouvez généralement un groupe de gens humbles. Et si je sais quelque chose sur les esprits, je me tiens au milieu de ce genre de personnes ce soir. Je ne dis pas cela tout simplement pour le plaisir de le dire, car j'ai - je ne crois pas en ce genre de choses. Je crois qu'il faut dire la vérité. Il vous le faut si vous allez rencontrer Dieu et affronter l'ennemi; vous devez être sincère.
E-9 Eh bien, beaucoup de gens peuvent ouvrir cette Parole comme ceci, mais il faut le Saint-Esprit pour interpréter la Parole. Ne le pensez-vous pas? Voyez? Nous pouvons tourner les pages, mais il faut Dieu, le Saint-Esprit, pour révéler Cela. La Bible est un Livre mystérieux et voilé. Et ça ne sert à rien de chercher à l'apprendre par l'instruction, cela ne vient pas de cette manière-là. La Bible dit clair - clairement... Dieu a dit: " J'ai caché cela aux yeux des sages et des intelligents et Je le révélerai aux enfants qui veulent apprendre. " La Bible n'est pas un Livre de l'occident, c'est un Livre de l'orient. Et quelques voyages outremer vous permettront de connaître davantage les coutumes, sur ce que la Bible et tout... Elle devient un nouveau Livre pour vous une fois que vous avez vécu avec les Juifs et que vous avez vécu là où la Bible a été écrite, et selon le mode de vie des Orientaux.
E-10 Eh bien, demain après-midi, à 14 h, ou à 14 h 30', je dois être sur l'estrade, je pense, pour commencer la prédication. Le service des cantiques commence vers 14 h, est-ce cela, Frère Neville? Et après tout, pour certains d'entre vous ici, frère Neville est un prédicateur méthodiste sorti de, je pense, d'Asbury, n'est-ce pas vrai, frère? Il sort de l'université d'Asbury. Combien ici ont déjà entendu parler de l'université d'Asbury? Oh! la la! C'est un merveilleux endroit. C'est juste en face, près de chez-moi. C'est donc un endroit merveilleux. J'aurai souhaité vivre non loin de là pour y envoyer mes enfants alors qu'ils grandissent. Mar... et j'ai rencontré vos missionnaires en Afrique et partout. J'ai rencontré un jeune - des jeunes garçons et des jeunes filles un jour là, qui étaient des missionnaires. Ils ont dit: " Oh! Vous parlez anglais?"
J'ai dit: " Oui."
Ils ont dit: " Etes-vous Américain?"
J'ai dit: " Assurément. " J'ai dit: " D'où venez-vous?"
Ils ont dit: "Du Kentucky."
J'ai dit: " Eh bien, frère, enchanté! " Cela avait l'air vraiment très bien.
J'ai dit: " Si vous aviez simplement dit: 'It - it aint nothing to...'" [Langage propre aux gens du Kentucky qui veut dire: " Ce n'est rien. " - N.D.T.]
J'ai dit: " J'aurais sans doute su que vous venez de Kentucky. C'est vrai, si vous le dites tout simplement comme cela. " Mais c'était de très bons enfants. Et ils venaient de l'université d'Asbury.
E-11 Maintenant, demain après-midi, c'est le message d'évangélisation. Amenez les vôtres qui ne sont pas sauvés (s'il vous plaît) et venez, et prions simplement que Dieu nous accorde une grande effusion de Ses bénédictions. Demain à quatorze heures trente, je serai sur l'estrade afin que vous puissiez partir tôt. Et demain soir, ça sera un autre message de la Bible, et un service de prière et ce sera la fin de la petite campagne. Maintenant, inclinons la tête juste un instant, et demandons-Lui de venir ouvrir la Parole pour nous. Voulez-vous le faire avec moi pendant que nous nous inclinons.
E-12 Notre Bienveillant Père céleste, nous nous approchons de Toi dans le Nom tout-suffisant du Seigneur Jésus, sachant que nous avons cette assurance que nous aurons audience auprès de Toi en demandant en Son Nom. Car Il a dit Lui-même lorsqu'Il était ici: " Tout ce que vous demanderez au Père en Mon Nom, Je le ferai. " Ainsi nous venons en croyant que nous recevrons ce que nous demandons. Maintenant, Père céleste, nous Te sommes reconnaissants ce soir d'avoir ce groupe de gens loyaux qui se sont assemblés ici par cette soirée chaude. Cela prouve qu'ils ne sont pas ici pour voir le genre de vêtement qu'ils portent les uns les autres. Ils sont ici parce que leurs coeurs ont faim. Ils T'aiment. Et chaque homme, Père, cherche à regarder de l'autre côté du voile, pour voir juste ce qu'il y a de l'autre côté. Et je prie, Père, que ce soir, si c'est agréable à Tes yeux, et si Tes serviteurs ont trouvé grâce auprès de Toi, que Tu veuilles juste nous accorder de regarder au-delà du rideau ce soir. Puisse le Saint-Esprit prendre la Parole et La rendre si réelle à chaque coeur. Et puissions-nous alors, avec les yeux de vision, puisions-nous voir au-delà du voile, voir que Dieu n'est pas très loin, qu'Il est près, même si près que chaque croyant peut le sentir dans son coeur. Prends la Parole maintenant, Père, et parle. Et puisions-nous avoir communion autour de la Parole maintenant même. Car nous le demandons au Nom de Jésus, Ton Fils bien-aimé. Amen.
E-13 Quand je venais cet après-midi à bord de la voiture, je pensais... maintenant, peut-être que beaucoup de Branham sont assis ici et des Harvey, du côté de ma mère. Et mon oncle Jim est ici. Je - j'espère que j'arriverai à voir l'oncle Jim avant de vous quitter. Eh bien, je pensais à ce que je dois dire aux gens ce soir. Mon... je ne suis pas un enseignant fameux, et mes paroles ne sont jamais préméditées. Tout simplement, je - tout ce qu'Il me dit de dire, je le dis. Et dans le Livre de Jude, j'ai pu choisir un petit passage habituel que j'ai utilisé, et peut-être je l'aborderai sous un angle différent de celui des autres fois. Et c'est - c'est le Livre de Jude, et il n'y a qu'un seul chapitre, comme vous, lecteurs de la Bible, le savez. Et j'aimerais lire ce soir le verset 3 comme texte, comme nous l'appelons, ou plutôt un passage de l'Ecriture.
Bien-aimés...(la lecture des Ecritures) Bien-aimés... je désire vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire, afin de vous exhorter à combattre ardemment pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
C'est Jude qui écrit à l'Eglise, trente-trois ans après la Pentecôte. Maintenant, pour texte, comme on l'appellerait, je vais lire... Nous allons utiliser ce premier passage des Ecritures, et comme sujet j'aimerais utiliser Hébreux 13.8, cela est très familier à vous tous: Jésus-Christ, le même hier, aujourd'hui et éternellement.
E-14 Maintenant, avant que nous ne formions la ligne de prière, après l'enseignement, nous voudrions tous regarder droit à la Parole maintenant, droit à la Bible. Il se peut que cela soit un peu contraire à ce que peut-être des fois vous avez entendu être prêché, mais voyons tout simplement comment les Ecritures se présentent et comment elles apparaissent à vos yeux. Eh bien, ici Jude qui écrit, 33 ans après l'inauguration de l'Eglise, le jour de la Pentecôte, il dit: " Je désirais vivement vous écrire et vous exhorter. " Maintenant observez ce qu'il leur a dit de faire, de combattre ardemment pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. Maintenant " combattre " signifie... de - de - ce n'est pas exactement se disputer, mais en d'autres termes, " tenir ferme " ou " conserver ", et comme le dirait l'homme de la rue: "Accrochez-vous ". " Et j'aimerais que vous combattiez ardemment... " pas sans conviction, mais de toute votre âme et de toute votre force, " pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. "
E-15 Eh bien, parfois aujourd'hui beaucoup de croyants disent, parlant de certaines choses: " Oh! C'est contraire à ma foi. Notre foi n'enseigne pas cela. " Il n'y a en réalité qu'une seule foi; c'est ce que dit la Bible. Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu, il n'y a qu'une seule foi et c'est la foi du Seigneur Jésus-Christ. Voyez? Eh bien nous les méthodistes, nous aimons croire qu'il s'agit de notre foi. Et je crois cela. Et nous les baptistes nous aimons croire qu'il s'agit de notre foi. Et nous les presbytériens, les pentecôtistes et les nazaréens, et les pèlerins de la sainteté, nous aimons tous dire: " C'est celle que nous avons. " Eh bien, je le crois. Je crois vraiment cela.
Eh bien alors, ce qui est anormal, ce qu'ils sont tellement en désaccord les uns avec les autres. Maintenant, si vous pouvez croire ce que vous croyez et terminez votre foi avec une virgule au lieu d'un point, en disant: " Je crois ceci et rien d'autre ", si vous mettez une virgule... si vous terminez cela avec un point: " Je crois ceci plus tout ce que Dieu me montrera. " Maintenant, c'est - c'est de cette façon qu'il faut y aller. " Je crois que ce que j'ai, c'est la foi. J'en détient cette partie, et je suis prêt à apprendre autre chose que Dieu me dira et m'enseignera. " Alors, vous avez un coeur ouvert. Et la Bible dit: " Si nous marchons dans la lumière comme Il est Lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus-Christ, le fils de Dieu, nous purifie de toute iniquité." Quelle belle Ecriture! Et ce sont les enseignements éternels de Dieu.
E-16 Eh bien, la foi, c'est le sujet que nous examinons maintenant même. Qu'est-ce que la foi? Beaucoup de gens mettent l'espérance à la place de la foi. Mais les deux sont aussi différentes que le jour et la nuit. Car la Bible dit dans Hébreux chapitre 13: " Car la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas. " Voyez, ce n'est pas juste une espérance mythique, c'est absolument une ferme assurance. Oh! J'espère que vous voyez ceci. Et alors vous verrez des choses se produire.
Voyez, beaucoup de gens peuvent avoir l'espérance dans leurs facultés mentales. Je suis désolé de le dire, mais c'est la condition de beaucoup de chrétiens de nom aujourd'hui, c'est une conception mentale. Ils ont une conception. Mais ils n'ont pas encore expérimenté ce dont Jésus parlait lorsqu'Il disait: " Si un homme ne naît de nouveau, il ne verra pas le Royaume ", ou la bonne traduction du mot c'est comprendre le Royaume de Dieu. Vous regardez quelque chose, vous dites: " Je - je ne vois pas cela du tout." Vous ne voulez pas dire que vous ne voyez pas cela avec vos yeux; vous ne voyez pas cela avec votre coeur; vous ne comprenez pas cela.
E-17 Maintenant, il y a deux éléments, juste pour quelques instants sur ce sujet. Il y a deux éléments qui constituent l'être humain. L'un, c'est votre esprit; et l'autre, c'est votre âme. Et l'esprit, c'est votre faculté mentale, votre intellect. Et votre âme est une partie de Dieu qui est en vous. Eh bien, eh bien, un homme peut... quand vous naissez dans ce monde, vous êtes... en tant qu'enfant, vous grandissez pour devenir une âme vivante et à l'âge de la raison, vous entendez l'Evangile par un certain moyen, et quelque chose au fin fond de vous-même vous dit de recevoir Christ. Cela... vous direz: " Eh bien, je suis encore trop jeune. Je vais encore attendre. " Eh bien, c'est là même que vous commettez votre première erreur, car vous avez attristé l'homme intérieur. Dieu ne va pas vous juger par cet homme-ci, votre intellect. Il va vous juger par votre âme.
E-18 Beaucoup de gens ont la foi dans leur intellect, d'autres ont la foi dans leur âme. Eh bien, l'intellect, ici en haut, raisonnera sur la Parole de Dieu: " Ce n'est pas raisonnable. " Mais l'âme ne raisonne pas du tout, elle dit: " C'est la vérité. " Et cela règle la question. C'est... Voyez, l'âme croit cela. L'intellect dira: " J'ai - je me demande, il se peut que ce soit pour une époque révolue. J'ai... C'était peut-être pour les disciples, ou - ou c'était peut-être quelque chose... pas pour nous maintenant parce que nous vivons à une autre époque. " Mais l'âme dit: " Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement. " Pas de raisonnement, elle ne raisonne pas du tout. Elle croit.
Maintenant, la plupart d'entre nous, mes amis, comptent sur la raison plutôt que sur l'âme, c'est pourquoi nous manquons de recevoir de merveilleuses bénédictions de la part de Dieu. Eh bien, ceci n'est vraiment pas une chose mythique. Ce n'est pas quelque chose comme une baguette magique. C'est la vérité du Dieu vivant. Maintenant, je - je crois ceci, que vous ne pouvez pas être à la fois ivre et sobre. Vous n'avez jamais vu de votre vie un homme à la fois ivre et sobre, vous ne le verrez jamais. Voyez? Vous n'avez jamais vu un oiseau à la fois noir et blanc. C'est l'un ou l'autre.
Maintenant, si Dieu est Dieu, Il est encore vivant aujourd'hui. Si la Bible dit que Christ est ressuscité des morts et qu'Il est vivant aux siècles des siècles, c'est soit la vérité, soit une erreur. Et si c'est une erreur, je ne voudrais rien avoir affaire avec cela. Mais si c'est la vérité, je suis prêt à mourir pour cette vérité. C'est vrai. Eh bien, cela devra être raisonnable pour tout le monde.
E-19 Eh bien, voici ce qui arrive. Lorsqu'un homme vient de commencer, il se mettra à raisonner. Il fréquentera les écoles de théologie. Il ira d'une église à une autre et se demandera si c'est telle église qui a la vérité ou telle autre. Ou il se fera membre de telle église puis de telle autre. Vous ne devriez jamais faire cela, vous devriez vous inscrire dans le Livre de Vie comme membre du Ciel. Et là, ça sera aux siècles des siècles. Maintenant, toutes les églises, les églises chrétiennes, ont de bonnes intentions, chacune d'elles, et je crois que chacune d'elles a la vérité. Et maintenant, je ne veux pas dire que toutes n'ont pas la vérité. Assurément, je crois... si elle croit que Jésus-Christ est le fils de Dieu, c'est cela. Amen.
Maintenant - maintenant, qu'est-ce qu'un homme fera? Il écoutera un petit quelque chose et continuera à changer ses - ses papiers; eh bien alors, vous ne trouverez jamais Christ en changeant des papiers. Vous devez changer vos pensées. Vous devez changer votre façon de voir, vous éloigner du raisonnement et changer vos pensées en quittant votre façon pour prendre la façon de penser de Dieu. "Ayez en vous la pensée qui était en Jésus-Christ." Et alors, quand vous commencez à avoir Ses pensées à Lui, vous commencerez à vivre Sa vie et à faire les choses qu'Il faisait. Voyez ce que je veux dire, eh bien, en effet, ce n'est pas vous, c'est Christ.
E-20 Eh bien, l'homme, en faisant cela, il - il dira: " Eh bien alors... ", il se mettra d'abord à raisonner. " Eh bien, mon cas est désespéré ", en parlant de la maladie. " Les médecins ont dit que je ne peux pas vivre. " Les médecins avec toute la connaissance qu'un homme peut avoir... et nous remercions Dieu pour nos médecins, pour les hôpitaux et la science. Nous remercions Dieu pour chacun d'eux. Et en aucun cas vous ne devriez vous abstenir de voir votre médecin ni être contre votre médecin, ou contre l'hôpital, ou contre les soins médicaux. Ils sont tous envoyés de Dieu. Et tout ce qui est utile vient de Dieu. Voyez?
Mais il est un fait que nous vivons à une époque où nous avons les meilleurs médecins qu'on ait jamais eus, les meilleurs hôpitaux qu'on ait jamais eus, les meilleurs médicaments qu'on ait jamais utilisés, et nous avons plus de maladies que le monde n'en a jamais connues. C'est parce que nous avons plus de péchés et d'incrédulité que le monde n'en a jamais connus. Nous avons beaucoup de choses qui tiraillent l'esprit de gens: " Est-ce que telle chose est vraie, est-ce que telle chose est vraie? " Et les pauvres gens ne savent quoi faire. Et c'est la raison pour laquelle - pour laquelle le péché et la violence se sont installés. Et c'est vraiment dommage que l 'église du Dieu vivant commence à s'émietter en organisations et à se démembrer. C'est vraiment dommage que nous ne puissions pas être d'une même foi, d'un commun accord. Et le Saint-Esprit aurait continué à se déverser si nous étions restés tels qu'ils étaient le jour de la Pentecôte, en un endroit, d'un commun accord. Mais lorsque nous nous mettons à rompre la communion avec les autres, c'est alors qu'on s'établit et Dieu nous quitte.
E-21 Maintenant, pour nous dépêcher, allons droit au but. Eh bien, si cet homme, par son intellect, finit par attrister ce... le Saint-Esprit continue à dire: " Tu dois. " Et tu dis: " Eh bien, je suis encore trop jeune. Eh bien, si je... eh bien, je - je suis membre d'église. " Mais tu dois naître de nouveau. Eh bien, si je reçois ce genre d'expérience, je ne saurai plus faire ceci ou faire cela, ou je ne saurai me rendre à tel endroit et faire telle chose.
Eh bien, vous voyez, le diable vous dira que vous allez rater le bon moment. Que vous allez perdre certains privilèges. Mais il vous ment, surtout vous les jeunes gens. Oh! la la! Vous ne devez pas boire. Vous ne devez pas fumer. Vous ne devez pas courir çà et là à ces lieux de loisirs. Eh bien, le Saint-Esprit est des millions de fois mieux que tout ce que le diable peut même vous offrir. Eh bien, vous n'avez pas besoin de vous enivrer des boissons fortes pour avoir un bon moment. Ce sont les pécheurs qui font cela, mais vous, vous ne devez pas faire cela. En effet, je prêche depuis 23 ans, et durant 23 ans j'ai été ivre du Saint-Esprit. Il est en soi une stimulation. Et cela n'arrête jamais. J'ai toujours la joie, j'ai toujours la paix, je me sens toujours bien. Le Seigneur est ici. Si je suis malade dans le corps, Il me rend heureux dans mon âme. Si les choses tournent bien, si tout va bien dans l'âme et que tout va mal dans le corps, ou vice versa, cela ne change rien, Dieu est toujours là, et je suis toujours stimulé par le plaisir, c'est-à-dire une joie ineffable et pleine de gloire. C'est ce qu'Il fait pour les croyants. Oh! la la! Si je peux atteindre la guérison divine, c'est comme une vieille réunion sous tente. Ainsi donc, penser combien Il est glorieux, et la joie et les choses qu'Il donne à ses enfants qui croient!
E-22 Maintenant, si nous continuons à attrister ce petit ami appelé âme, après quelque temps, cela va finalement nous quitter. La Bible dit: " L'âme qui pèche, c'est celle qui mourra, certainement. " Maintenant, la mort ne signifie pas ce que nous appelons mort. La mort signifie la séparation. Si je meurs ici dans la chaire maintenant, je ne serai pas mort. Si vous mouriez là, vous ne seriez pas mort. Vous seriez mort - nous serions morts l'un par rapport à l'autre. L'un ici est vivant, et l'autre s'en est allé. Cela signifie séparer... mais si nous sommes chrétiens, nous serons vivants dans la Présence de Dieu. Si nous ne le sommes pas, nous serons perpétuellement torturés dans la présence de l'ennemi, le diable. Eh bien, l'âme qui pèche, c'est celle qui se sépare. Et quelque temps après, vous ne sentirez plus cette chose qui vous condamnait lorsque vous faisiez le mal. Une fois, lorsque j'étais un technicien de lignes, il y a plusieurs années, j'étais - je venais juste de commencer à prêcher. Et je - je venais d'être ordonné dans l'Eglise baptiste. Et j'étais donc là au coin, en train de prêcher l'Evangile. Et - et il y a un vieux... parlant de votre âme. Et un vieux nègre est venu, il a dit: " Pasteur, a-t-il dit, savez-vous ce qu'est votre âme?"
J'ai dit: " Eh bien, je crois le savoir, oncle."
Et il a dit: " C'est une petite chose qui a quatre points. C'est pointu. Ça se trouve juste dans votre coeur. Et lorsque vous faites quelque chose de mal, ça se met à tourner. " Il a dit: " Si vous laissez cela tourner continuellement, cela va perdre un côté et vous ne pourrez plus du tout sentir cela. " Ainsi, je me suis dit que c'était une assez bonne façon de le dire. Continuer à faire la même chose. L'âme qui pèche, c'est celle qui mourra.
E-23 Mais maintenant écoutez, mes amis, il n'y a qu'une seule traduction; il n'y a qu'un seul mot pour le péché, et c'est l'incrédulité. " Celui qui ne croit pas est déjà condamné. " Boire du Whisky, ce n'est pas un péché. Commettre adultère, ce n'est pas un péché. Jouer à l'argent, ce n'est pas un péché. Ce sont les attributs de l'incrédulité. Si vous croyez en Christ et L'acceptez comme votre Sauveur, vous ne ferez pas cela. Ce sont tout simplement les fruits de votre arbre. Ainsi, si vous... eh bien, ne pas boire, ne pas fumer, ne pas jouer à l'argent, ne pas commettre adultère, et ces choses viles, ce n'est pas parce que je ne le fais pas que je suis chrétien. Ces choses sont les attributs du fait que j'ai accepté Christ, et que je crois en Lui. Donc, c'est soit l'incrédulité soit la foi. Cela ramène encore les choses à la foi.
E-24 Maintenant, cet homme peut continuer; il peut aller à l'église et croire qu'il est un bon membre; il peut l'être, soutenir son église, être un bon voisin - être en bons termes avec ses voisins, être un - un membre du Kiwanis, ou tout ce qu'il désire être parmi les couches sociales, il continue à être un homme bon, faire des dons aux pauvres, et tout ce qu'on peut faire...
Mais à la fin de la route, lorsque cette petite âme qu'il a attristée, pensant être en ordre, et lorsqu'il sera à l'article de la mort, et qu'Il arrive à la fin de la route, la chose suivante, vous savez, il criera: " Mon Dieu, je suis perdu." Et le médecin va lui donner une piqûre d'hyposulfite au bras, disant: "Tiens, tiens, tiens, tiens, tu délires. " Et la piqûre d'hyposulfite a arrêté plusieurs confessions à l'ancienne mode faites à l'article de la mort. Ecoutez, une piqûre d'hyposulfite peut fermer la bouche. Mais, cette âme qui a été emportée là et que vous avez attristée, vous hantera tant qu'il y aura une éternité. Voyez? Ainsi n'oubliez pas, croyez en Dieu, acceptez Sa Parole. N'en doutez pas, dites que c'est la vérité. Et ne raisonnez pas là-dessus, dites simplement que c'est la vérité de toute façon, parce que Dieu l'a dit. Et chaque homme ou chaque femme qui ait jamais abouti quelque part avec Dieu, c'étaient des hommes et des femmes qui ont fait cela.
E-25 Maintenant, maintenant Jude a dit: "Je voudrais que vous combattiez ardemment pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes." Maintenant, s'il nous faut retourner... [Frère Branham tousse. - N.D.E.] pardonnez-moi. Si nous pouvons trouver... Maintenant, je voudrais vous montrer ceci maintenant même avant que nous allions plus loin. Si nous pouvons découvrir le genre de foi pour lequel l'église primitive avait combattu, je crois que nous devrions combattre pour le même genre de foi aujourd'hui. Ne le pensez-vous pas? Le temps change, les gens changent, mais Dieu est immuable. Il ne change jamais. Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement. Il ne change jamais. Il a écrit Sa Parole; c'est le plan. Le constructeur doit construire selon le plan, et rien d'autre.
E-26 Et maintenant, revenons dans le Livre pour voir quelle était la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes, celle que le saint nous a vivement recommandé de - d'avoir et pour laquelle combattre. "La foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes." Eh bien, pour faire cela, il nous faudra prendre le Nouveau Testament, parce que l'Ancien Testament... Les gens ont été appelés saints après avoir été sanctifiés. Cela ne devrait pas du tout blesser les méthodistes. Les sanctifiés, ou les saints, ceux qui sont séparés, purifiés par le lavage du Sang du Seigneur Jésus, purifiés et mis à l'écart. Que Dieu bénisse John Wesley qui a été l'initiateur de cela.
E-27 Il n'y a pas longtemps, lorsque j'étais en Angleterre, pour... priais pour la célèbre Florence Nightingale, dont la photo est dans le livre que vous avez reçu ce soir. Elle se mourait du cancer, et elle pesait 27 livres [environ 12 kg - N.D.T.], je pense, lorsqu'elle a été guérie... Et sa - Sa Majesté le roi, qui était atteint de la sclérose en plaques, a été aussi guéri. Et on m'a conduit là à la tombe de John Wesley. On m'a amené à l'endroit où il prêchait ses sermons à mille cinq cents personnes, chaque matin à cinq heures. J'ai eu le privilège de toucher ses souliers, de m'asseoir sur la selle sur laquelle il chevauchait ici en Amérique, lorsqu'il s'asseyait dans le sens inverse, et avait sa petite chaire. Je me suis assis sur sa chaise, là avec mes bras tout autour, qu'il avait reçue pour son bureau de la part d'un organisateur de combats de coqs, après que celui-ci avait été gagné à Christ. Et, nous avons fait la prière dans la chambre où les anges étaient venus l'emporter.
Lorsque Calvin est allé en Angleterre et que la grande Eglise anglicane en était arrivée à un état tel que... ils croyaient à la prédestination, ou tout ce qui est censé arriver, arrivera, et que ça ne servait à rien d'avoir le réveil. Et Dieu a envoyé John Wesley avec la - la puissance du Saint-Esprit, et John Wesley croyait dans la guérison divine et au surnaturel. J'ai son livre à la maison.
E-28 Remarquez. Il croyait le Message tel que la Bible le présente. Et c'est vraiment dommage que nous nous en soyons éloignés. C'est vrai. Mais cela... John Wesley croyait la Bible. Je me suis tenu près de la chapelle, là où quelqu'un avait lâché une meute de chiens courants, quelqu'un de l'église anglicane avait lâché sur lui des chiens et tout le reste comme cela. Il a pointé son doigt en face de cet homme et il a dit: " Le soleil ne se couchera pas sur toi trois fois que tu ne me réclames pour prier pour toi. " Et cet homme est mort ce soir-là de crampe, en réclamant John.
Une fois, John était à cheval et, il en est tombé, le cheval est tombé et s'est cassé la patte. Il s'est relevé, a pris l'huile d'onction de sa poche, il a oint le cheval avec, et il est remonté dessus, s'en est allé en chevauchant. Eh bien, vous les méthodistes, vous devriez certainement croire dans la guérison divine, dans la puissance de Dieu.
Assurément, c'est vraiment dommage que nous nous éloignions de cela. Vous les baptistes aussi, les presbytériens, les pèlerins de la sainteté, et tout ce que nous avons, les pentecôtistes et tout... Remarquez. Dieu ne considère pas les dénominations; Dieu considère les individus. C'est vrai.
E-29 Remarquez. Eh bien, il a dit de combattre ardemment pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. Eh bien, s'il faut prendre le Nouveau Testament, il nous faudra commencer tout au début du Nouveau Testament. Le premier, celui qui a servi de pont entre l'Ancien et le Nouveau, c'était Jean-Baptiste. Et il a eu une courte vie, qui n'a duré que le temps de la voix de celui qui criait dans le désert pour préparer la voie du Seigneur, six mois de prédication.
Et quand Jésus est arrivé, Il était considéré comme le... Jean était le plus grand de tous les prophètes, parce que les autres ont parlé de Jésus, mais Jean a dit: " Voici l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. " Il a présenté au monde le Messie qui avait été annoncé depuis l'Eden. Il n'a accompli aucun miracle. Mais il était le précurseur du Seigneur Jésus.
E-30 Quand Jésus est entré en scène et qu'Il a commencé à - à parler aux gens...J'aime cette partie, Dieu confirme toujours. Oh! Maintenant, tenez-vous tranquilles, une minute. Ecoutez. Dieu confirme toujours la vérité. Peu importe ce que l'homme - l'homme... C'est la raison pour laquelle aujourd'hui nous ne pouvons pas avoir la foi. Voyez? La foi n'est pas basée sur le sable mouvant de la théologie humaine. La foi ne peut être basée que sur le - le roc solide de la Parole éternelle de Dieu. C'est le seul endroit où la foi peut reposer. C'est le seul endroit de repos de la foi. En effet, c'est ce que la Bible dit. Pas ce que le prédicateur dit, pas ce que papa a dit, mais ce que Dieu a dit. Et c'est là que la foi tient ferme. Pour les croyants, si Dieu a dit cela, cela règle la question. Voyez? Voilà votre lieu de repos.
Et dans cet état d'instabilité où nous sommes aujourd'hui, comment la foi peut-elle trouver un lieu de repos? Vous devez retourner à la Bible, retourner à la vérité. Et lorsque Jésus, le fils d'un charpentier, du point de vue naturel, lorsqu'Il est venu ici sur la terre, c'est tout ce qu'on savait qu'Il était, et le jour où Jean L'a baptisé, Dieu L'a confirmé. Dieu a parlé du haut des cieux. Jean L'a vu venir sous la forme d'une colombe, et dire: " Celui-ci est Mon Fils bien-aimé en qui Je prends plaisir de demeurer. " La traduction correcte là c'est: " En qui Je prends plaisir de demeurer. " Aussitôt que Jésus était oint de Dieu... Il était juste un Homme jusqu'à ce moment-là, mais dès lors, Il est devenu l'Homme Dieu. Quelqu'un me disait, il n'y pas longtemps (comme je m'y réfère bien des fois dans ce jour d'indolence), qu'Il n'était qu'un prophète, un homme de bien. Il était plus que cela. Il était le Dieu Oint. La Bible dit: " Dieu était en Christ réconciliant le monde avec Lui-même. " Dieu en Christ. Amen.
E-31 Remarquez cela. Comme c'est beau! Le Père, parlant du haut des Cieux, après que le Fils s'était montré obéissant pour le baptême, Il a dit: " Celui-ci est Mon Fils bien-aimé en qui Je prends plaisir de demeurer. " Il n'est pas étonnant que Jésus ait pu dire: " Tout pouvoir M'a été donné au ciel et sur la terre. " Le voilà partir. Maintenant, suivons Sa vie. Je pense, c'est beau, la première chose que nous Le voyons faire, Il commence à prier pour les malades. Considérons-Le dans l'une de Ses premières réunions, dans Luc, chapitre 1. Maintenant, référons-nous au passé et voyons ce que Jésus était en Son jour.
E-32 Et écoutez. M'entendez-vous? Suivez attentivement. Ce que Jésus était à l'époque, Il l'est aujourd'hui, sinon la Bible est fausse. Est-ce vrai? Ce que la foi était à l'époque, celle pour laquelle ils ont combattu jadis, elle l'est aujourd'hui, sinon nous sommes de faux témoins, sinon la Bible est fausse. Maintenant, cela n'est pas possible, et les Ecritures disent: " Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement. " S'Il est mort et qu'Il est allé dans la tombe, et que tout est fini, Il est juste comme un homme quelconque, comme Bouddha, Mahomet, ou tous les autres hommes. Mais s'Il est ressuscité des morts, alors Il est le même, s'Il est ressuscité. S'Il n'est pas ressuscité, alors Il est juste l'un des philosophes. Il n'était qu'un prophète. Mais s'Il est ressuscité des morts, Il est Dieu. Il est immortel. Il est avec nous maintenant.
Et si Dieu ne prouve pas cela ici sur ce terrain de camping, alors je suis un faux témoin et un faux prophète. Jésus-Christ est vivant ce soir, et Il peut prouver qu'Il est ici sur terre, ici même à Campbellsville, dans le Kentucky ce soir, juste le même qu'Il était en Galilée. Amen. Quelle déclaration! Mais Sa Parole est soit vraie soit fausse. Et je sais qu'Elle est vraie. Car, devant un demi million de païens à la fois, j'ai vu Sa grande majesté Se lever dans la puissance, et faire taire chaque sorcier et tirer la gloire pour Lui-même. Oh! la la! comme c'est merveilleux de placer votre simple confiance dans le Seigneur Jésus-Christ ressuscité et vivant.
E-33 Certainement que cela nous émeut un peu. Vous ne pouvez pas vous en empêcher. Pensez à ce jour où la bombe atomique est suspendue dans le hangar là, ça peut détruire les nations, la bombe à cobalt et tout, alors que trois bombes pourront mettre le monde entier en moule, une destruction totale. Qu'est-ce qui restera pour la race humaine? Mais il y a un Seigneur Jésus, et un ciel, et une éternité. Et les bénédictions de Dieu attendent ceux qui L'attendent et qui croient en Lui. Comme c'est merveilleux! Il n'est pas étonnant que ce soit émouvant. Il n'est pas étonnant que cela nous amène à - à nous sentir comme nous nous sentons. Il est glorieux.
E-34 Maintenant, j'aimerais vous poser une question. Observez-Le, quand Il est venu sur la terre et qu'Il a commencé, dans Luc 2, Il tenait une réunion, peut-être qu'Il priait pour les malades. Et il y avait un homme du nom de Philippe. Et Philippe s'était converti. Et aussitôt qu'il était converti au Seigneur Jésus, il est allé vite trouver son ami. C'est un bon signe de la conversion, quand vous voulez en parler à quelqu'un d'autre. Il a vite couru. Ainsi il a laissé la réunion de prière, il a contourné la colline sur plusieurs kilomètres, il a trouvé son ami du nom de Nathanaël. Et il a dit: " Viens voir qui nous avons trouvé: Jésus de Nazareth, le Fils de Joseph. " Et lorsqu'il a dit cela, Nathanaël, un homme juste, s'est levé et a dit: " Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon? Jésus de Nazareth, une ville méchante comme celle-là, quelque chose de bon venir de là? " Généralement, Dieu prend les choses mauvaises pour en tirer des bonnes. C'est vrai. La vie doit venir de la mort. Le savez-vous? Il prend les choses mauvaises pour en tirer des bonnes. " Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon? " Et je pense que Philippe lui a fait la meilleure déclaration que j'aie jamais entendue, il a dit: " Viens et vois. " Ça, c'est une bonne chose. " Y a-t-il quelque - quelque chose qui se passe?"
" Eh bien, si vous ne croyez pas cela, venez, voyez par vous-même. " C'est ainsi qu'il faut y aller. Eh bien, il a dit: " Viens découvrir. "
E-35 Ainsi, ils sont partis, tous les deux ensemble, ça leur a pris du temps. Ils ont longé le - le rivage, la chose suivante, Jésus... C'est une petite scène ici, peut-être qu'Il se tenait là, en train de prier pour les malades, au fur et à mesure qu'ils venaient. Et Philippe et Nathanaël sont entrés là dans la foule; Il ne l'avait jamais vu auparavant. Jésus a senti quelque chose bouger dans Son coeur, Il a regardé partout, Il a vu Nathanaël venir, et Il a dit: " Voici. " " Voici " signifie " Levez les yeux ". Voyez? "Voici un Israélite dans lequel il n'y a point de fraude. " S'il faut que je le dise de façon que vous compreniez cela ici chez nous, nous devrions dire: " Voici venir un chrétien. C'est un homme honnête. " Voici un Israélite dans lequel il n'y a point de fraude. Et je peux voir Nathanaël dire: " Moi?"
" Oui, toi ", a dit Jésus.
Et il a dit: " Rabbi, comment me connais-Tu? Eh bien, a-t-il dit, Tu ne me connais pas. C'est la première fois que Tu viens dans cette ville. Je suis un étranger, et Tu ne m'as jamais vu. Ainsi, comment as-Tu su que j'étais un croyant et que je n'avais pas de fraude? Comment peux-Tu savoir quelque chose à mon sujet? " Jésus S'est retourné, Il a regardé et Il a dit: " Avant que Philippe t'appelât, lorsque tu étais sous l'arbre, Je t'avais vu. " Oh! la la! " Avant que Philippe t'appelât. A quatre ou cinq kilomètres du virage, avant que tu ne viennes à la réunion, Je t'ai vu sous l'arbre, en train de prier quand Philippe s'est approché. " Oh! la la! Qu'a-t-il fait? Il est tombé à Ses pieds et il a dit: " Rabbi (Maître), Tu es le Fils de Dieu. Eh bien, Tu es le Roi d'Israël. "
E-36 Et remarquez. Mais les Pharisiens de ce jour-là, le monde religieux, eh bien, c'était contraire à leur enseignement. C'était contraire à leur théologie. " Eh bien, ont-ils dit, cet homme est un démon. Il est Béelzébul. Un diseur de bonne aventure, de la télépathie mentale, et c'est ce que cet homme est. " Maintenant, le monde religieux Le classait au rang de démons. Mais Nathanaël, sur qui ce miracle a été accompli, a dit: " Tu es le Fils de Dieu. " Et le démon s'est retourné, le ministre a dit: " Tu es du diable. Tu es un diseur de bonne aventure. Ces choses, c'est l'oeuvre de Béelzébul. " Mais le démon s'est retourné et a dit: " Tu es le Fils de Dieu, le Saint de Dieu. " Le démon avait raison dans ce cas-là, il en savait plus que le ministre. Il a dit: " Eh bien, Tu es le Fils de Dieu. " Croyez-vous cela? Assurément, le... Assurément, croyez cela. Si vous ne le croyez pas, vous êtes perdu.
E-37 Remarquez maintenant. Ensuite, un peu plus tard, nous Le voyons en route. Prenons-Le ici comme dans, prenons le - le... Je pense que Nicodème l'a bien dit pour les gens, lorsque Nicodème a dit là, lorsqu'il est venu auprès de Jésus de nuit. Beaucoup parmi vous le critiquent parce qu'il était venu de nuit, mais il y est allé, il est arrivé. La chose suivante, l'avez-vous faite? Ainsi, si vous n'êtes pas encore ar-... arrivé aux pieds de Jésus, eh bien, ne critiquez pas Nicodème.
Ainsi, il est allé de nuit, il est arrivé auprès de Jésus. Et remarquez, un rabbi, un maître, se rendant auprès d'un Homme dont on n'a aucune trace montrant qu'Il ait jamais été à l'école un jour dans Sa vie. Et pourtant, nous accordons aujourd'hui une importance particulière à l'école. Il est venu, lui un homme ayant une grande dignité, avec toutes sortes de diplômes et des doctorats, il s'est rendu auprès d'un Homme qui n'avait aucun diplôme. Regardez cela. Un millionnaire s'est rendu auprès d'un pauvre qui n'avait pas de place où reposer sa tête, alors que les renards avaient des tanières, et que les oiseaux avaient des nids. Lorsqu'un multimillionnaire s'est rendu de nuit auprès d'un pauvre, lorsqu'un vieux sage, un docteur en " D.L.D. ", vint auprès d'un jeune Homme pour apprendre la sagesse... Amen.
E-38 Maintenant, remarquez pourquoi il a fait cela. Ecoutez. Pourquoi a-t-il fait cela? Ecoutez-le alors qu'il s'adresse à Jésus: " Rabbi (Maître. Voyez?), Rabbi, nous savons... " Nous qui? Les pharisiens, le monde religieux. " Nous savons que Tu es un docteur venu de Dieu. " Pourquoi? Parce que Tu as un diplôme? Non. Parce que Tu es très éloquent? Non. Parce que Tu es un homme instruit? Non. Parce que Tu es membre d'une certaine déno-...? Non. " Nous savons que Tu es un docteur venu de Dieu (pourquoi?), car personne ne peut faire les choses que Tu fais si Dieu n'est avec lui. " Vous y êtes! Non pas: " Personne ne peut enseigner les choses que Tu enseignes. " Non. Non pas: " Personne ne peut enseigner la théologie que Tu enseignes. " Non pas: " Personne ne peut faire ces choses, ou enseigner la Bible comme Toi ", mais: " Personne ne peut faire les oeuvres que Tu fais. " Enseigner quelque chose, c'est une chose, et que Dieu confirme cela et dise que c'est la vérité, c'en est une autre. Dire quelque chose, c'est une chose, faire quelque chose, c'en est une autre. Il ne s'agit pas des auditeurs, il s'agit de ceux qui mettent en pratique. Montrez-moi votre foi sans les oeuvres, et je vous montrerai ma foi, a dit Paul, par mes oeuvres. Si vous croyez quelque chose, vous agirez sur base de cela. C'est ça. Et alors, votre foi se transforme en oeuvres et Dieu peut alors marcher avec vous.
" Nous savons que Tu es un docteur venu de Dieu ", nous les pharisiens. " Eh bien, pourquoi ne viens-tu donc pas te joindre à moi. Pourquoi ne crois-tu pas en Moi?"
" Eh bien, évidemment, nous avons nos règlements. Et nos règlements, c'est une tradition des anciens qui dit que si on n'est pas membre du Sanhédrin ou de la dénomination ici à Jérusalem, eh bien, on va être tous excommuniés. Et c'est pourquoi nous ne pouvons pas l'accepter. " Et pourtant, ils étaient disposés à reconnaître que personne ne pouvait faire les choses qu'Il faisait si Dieu n'était avec lui. Pourquoi? Dieu confirme Son Evangile. Dieu l'a toujours fait.
E-39 Maintenant, mes frères membres du clergé et vous les enseignants de l'école du dimanche, réfléchissons pendant une minute. Savez-vous que la religion est une chose et que le salut en est une autre? Savez-vous que cela a commencé depuis la Genèse? Savez-vous que Caïn était un homme religieux, tout aussi religieux qu'Abel? Il s'est présenté à - devant le Seigneur. Il savait qu'il était mortel, qu'il devait mourir. Et il a bâti un autel pour le Seigneur, une église. Il a apporté un sacrifice et il l'a offert au Seigneur. Il a payé ses dîmes et ses offrandes, pour ainsi dire, au Seigneur. Et à part cela, il s'est agenouillé et a adoré le Seigneur. Ainsi, si le fait d'être membre de l'église, de soutenir l'église, de payer vos dîmes et d'apporter vos offrandes, de s'agenouiller et adorer, c'est tout ce que Dieu exige d'un homme, Il serait alors injuste d'avoir condamné Caïn, parce que Caïn avait appliqué la religion d'Abel dans les moindres détails. Mais le seul moyen par lequel Abel a été juste, c'était par une révélation spirituelle que ce n'était pas par les oeuvres, que c'était par la foi. " Ce n'est pas celui qui travaille, mais celui qui croit. " Et ce n'est pas à cause des pommes, ni des pêches, ni des poires, ni des fruits du pays que nous avons été chassés du jardin d'Eden, mais c'était le sang.
E-40 Et Jésus a confirmé la même chose lorsqu'Il a dit: " Ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé ceci, Simon Pierre ", lorsqu'il a confessé qu'Il était le Seigneur. " La chair... Tu n'as jamais appris ceci dans un séminaire. Tu n'as jamais appris ceci dans une quelconque église, mais c'est Mon Père qui est dans les cieux qui t'a révélé ceci. Et sur cette pierre, je bâtirai Mon église; et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. " La vérité spirituelle révélée du Dieu vivant. Lorsque Dieu vous a révélé par le Saint-Esprit, pas par la théologie, pas par la faculté mentale, mais par la véritable naissance du Saint-Esprit que Jésus-Christ est ressuscité des morts, vous avez la Vie Eternelle. C'est cela la révélation. Je souhaiterais que nous ayons le temps de voir cela dans la Bible.
E-41 Regardez Koré, Moab dans la Bible, lorsqu'Israël est venu. Il y avait Ko-...- Moab, qui était issu des fils de Lot, qu'il avait eus avec sa fille. Et ils avaient un grand bâtiment, une grande église. Et lorsqu'ils sont allés là pour maudire Israël, eh bien, ils ont dressé le même genre d'autel, ils ont prié le même Dieu, ils ont offert les mêmes sacrifices, le taureau. Et ils ont offert une brebis, ce qui représentait la Venue de Christ. Et fondamentalement parlant, tout ce que Moïse offrait là en bas, Balaam l'offrait ici en haut. Ainsi, si tout ce que Dieu exige c'est un enseignement fondamentaliste et intellectuel, Dieu ne pouvait pas refuser l'offrande de Balaam.
Mais la raison, eh bien, qui montre qu'Il avait rejeté Balaam et avait accepté Moïse, c'est parce qu'il y avait des signes et des prodiges. Dieu confirmait cela. Ils avaient la guérison divine, un serpent d'airain. Ils avaient un rocher frappé. Ils avaient la joie. Ils avaient la conduite de l'Esprit. Ils avaient la Colonne de Feu. Ils avaient tout au milieu d'eux, des signes et des prodiges, Dieu confirmant qu'Il les avait agréés.
E-42 Il en est ainsi aujourd'hui. Il en était ainsi lorsque Jésus et Nicodème se tenaient ensemble. Nicodème qui était dans une belle église, orthodoxe au possible, enseignait toute la parole, et Jésus aussi. Mais Dieu était avec Jésus. " Rabbi, nous savons que Tu es un docteur venu de Dieu, car personne ne peut faire les miracles que Tu fais si Dieu n'est avec lui."
Philippe, je veux plutôt dire Pierre, a dit la même chose dans Actes 2. Il a dit: " Hommes Israélites, Jésus de Nazareth, écoutez, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par des signes, et des prodiges, et des miracles qu'Il a accomplis au milieu de vous tous, vous en êtes tous témoins..."
E-43 Suivons-Le quand Il est monté là un jour, alors qu'Il devait descendre. Et nous allons terminer juste dans un instant pour la ligne de prière. Suivons-Le. Il devait descendre là à Jéricho. Mais chose étrange, Il est monté par le chemin qui mène à Samarie. Et en route vers là, Il a renvoyé Ses disciples, et c'était vers midi, je pense. Et il avait dit à Nathanaël où ce dernier se trouvait lorsque Philippe l'avait amené. Et ici, Il renvoie Ses disciples et S'assied près de la porte du jardin. Et si jamais vous avez déjà été en Orient, vous avez vu combien c'est beau, tout autour de ces puits.
Il était assis le dos contre le mur. Et une femme est sortie. Nous la connaissons ici comme une prostituée. Je ne pense pas qu'elle l'était, en effet, à voir ce qu'elle faisait d'habitude, elle ne pouvait l'être. Mais nous dirons, pour - pour le besoin de la compréhension, qu'elle était une femme de mauvaise réputation. Elle est venue au puits pour puiser de l'eau. Jésus l'a fixée du regard, Il l'observait pendant qu'elle puisait l'eau du puits. Et Il a dit: " Donne-moi à boire. " Et elle a dit: " Eh bien, il n'est pas de coutume que vous, les Juifs, vous demandiez pareille chose aux Samaritains. " Elle a dit: " Nous n'avons pas de relations."
Il a dit: " Si tu connaissais Celui à qui tu parlais, tu me demanderais à boire et Je te donnerais de l'eau que tu ne viendras pas puiser ici."
" Eh bien, a-t-elle dit, eh bien, le puits est profond et Tu n'as rien avec quoi puiser. "
E-44 Et la causerie s'est poursuivie, comme ils continuaient. Et finalement... Eh bien, j'ai ma propre façon de le faire, que je vais vous faire comprendre dans quelques instants, et vous montrer ce que Jésus faisait. Il essayait de contacter l'esprit de cette femme. Le Père lui avait dit d'aller là. Ainsi, il tenait cette - cette causerie avec elle pour découvrir quel était son esprit.
Et aussitôt qu'Il avait saisi son esprit, après lui avoir parlé, Il a dit: " Va chercher ton mari. " Voilà ce qu'était son problème. Il a su quel était son problème. Il a dit: " Va chercher ton mari."
Elle a dit: " Je n'en ai point."
Il a dit: " C'est vrai, tu en as eu cinq, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. " Eh bien, elle s'est retournée et a dit: " Eh bien, je vois, Seigneur, que Tu es prophète. " Maintenant, écoutez attentivement, vous les enseignants. Elle a dit: " Nous, les Samaritains, nous savons que lorsque le Messie viendra, Il nous dira ces choses. " Le signe même du Messie, que les Juifs traitaient de Béelzébul, les Samaritains ont dit: " Lorsque... Nous savons que lorsque le Messie viendra, Il nous dira ces choses. Il saura que j'avais eu cinq maris. Nous savons qu'Il fera cela, le signe du Messie. "
E-45 C'est vraiment dommage que cet esprit ne soit pas mort en ce jour-là, mais il n'était pas mort. Remarquez, les gens sur qui cet esprit était sont morts, mais l'esprit vit toujours. C'est juste comme le Saint-Esprit. Dieu retire Son homme, mais jamais Son Esprit. Le diable retire son homme, mais jamais son esprit. L'esprit de ces docteurs vit encore aujourd'hui. Les docteurs sont morts, mais les démons continuent à vivre, possédant tout ce qu'ils peuvent posséder, les gens très érudits et tout, " mais reniant... ayant l'apparence de la piété, dit la Bible, mais reniant ce qui en fait la force, éloigne-toi de ces hommes-là ". Remarquez. Maintenant, dans cet enseignement-ci, elle a dit: " Je sais que lorsque le Messie viendra, Il nous dira ces choses."
Il a dit: " Je le suis, Moi qui te parle. " Quel choc cela a dû être pour cette femme! " Je le suis, Moi qui te parle. " Cela l'a intriguée. " Eh bien, je suis une étrangère, comment se peut-il que Tu saches quelque chose à mon sujet? Eh bien, Tu dois être prophète. Eh bien, quel prophète es-Tu? Nous savons que quand le Messie viendra, Il fera ces choses. " Quand Jésus viendra, Il fera cela. Maintenant, Jésus, si Jésus était venu et qu'Il avait fait cela, si Jésus est donc ressuscité des morts, qu'Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement, Il continuera à faire cela, sinon Il n'est pas Jésus. C'est vrai.
Nous savons que lorsque le Messie viendra, Il fera ces choses. Mais Toi, qui es-Tu? Es-Tu prophète?
Il a dit: " Je suis le Messie. " Elle a abandonné la cruche d'eau et elle s'en est allée dans la ville, tout excitée, et disant: "Venez voir un Homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait." Eh bien, Il n'avait pas fait cela; Il ne lui a dit que cette chose-là. Il le lui aurait dit si le Père le Lui avait montré. Mais elle a dit: "Venez voir un Homme. N'est-ce pas le Messie Lui-même?"
E-46 Maintenant, allons un peu plus loin, peut-être qu'ils le savaient. Simon est venu une fois, Jésus l'a regardé et a dit: " Eh bien, tu t'appelles Simon, mais désormais ton nom sera Pierre ", une petite pierre. Il lui a dit son nom quand il est venu. C'était étrange, n'est-ce pas? Il a dit: " Tu es Simon." Il a fait cela plusieurs fois. Il savait là où se trouvait le poisson qui avait des pièces d'argent dans la bouche pour payer la dîme. J'aurais voulu avoir du temps pour vous raconter une petite histoire comme... Quelque chose de semblable est arrivé l'autre jour. Je le ferai peut-être plus tard.
E-47 Remarquez, et puis quand ce - ce Jésus se tenait une fois au milieu de gens, et qu'une petite femme s'est frayé une voie au milieu de la foule; elle était transportée de joie parce qu'elle avait entendu parler de Jésus. Eh bien, elle s'est frayé une voie en jouant des coudes. Elle ne se souciait pas de ce que les gens disaient; elle voulait arriver là où Il était. Et quand elle est arrivée là, elle a touché Son vêtement, elle est rentrée, en effet, elle était probablement de petite taille... elle avait eu une perte de sang pendant plusieurs années. Probablement qu'elle avait perdu beaucoup de sang et elle était devenue faible; et ainsi, elle a rampé à travers la foule; elle a tout simplement touché Son vêtement, elle est rentrée et s'est rassise dans l'auditoire.
Jésus S'est arrêté, Il s'est retourné, Il a dit: "Qui M'a touché?" Eh bien, tout le monde a nié: " Je ne T'ai point touché." Pierre s'est retourné, il a dit: "Seigneur, Tu poses une telle question? Eh bien, c'est tout le monde qui Te touche. Alors pourquoi dire: 'Qui M'a touché?'"
" Eh bien, a-t-Il dit, Je sens que Je suis devenu faible. " La vertu, la faiblesse... " Je sens que la vertu est sortie de moi. Je Me sens faible. Quelqu'un M'a touché. Sa foi M'a touché. " Et Il a regardé partout dans l'auditoire. Ses yeux se sont finalement posés sur la petite femme. Elle avait une perte de sang. Il a dit: " Ta foi t'a guérie. "
E-48 Eh bien, là, c'était Jésus d'il y a deux mille ans. S'Il est ressuscité des morts, ça doit être le même Jésus ce soir. Croyez-vous cela? C'est vrai. Il est ressuscité des morts. Quelque chose de plus, et puis, nous allons terminer. Observez-Le. Le voici... Allons dans Saint Jean 5. Nous pouvons prendre toute la Bible, exposer cela de la Genèse à l'Apocalypse. Il est tout simplement Jésus tout le temps.
Remarquez dans Saint Jean 5. Il est allé à la piscine de Béthesda, où il y avait les portiques, cinq portiques étaient placés là, il y avait là un marché des brebis, il y avait une - une piscine d'eau. Et une grande foule, c'est-à-dire beaucoup de centaines de gens, étaient couchés là, attendant le mouvement de l'eau, car un Ange descendait de temps à autre et agitait l'eau. Vous qui habitez près des rivières ici, vous savez ce que c'est que l'eau agitée. Il y a un courant qui va dans un sens et le vent le repousse dans un autre sens et cela va dans le sens opposé, et ce sont des eaux très dangereuses. Et il a dit... Quand cette eau était agitée comme cela, quiconque avait la foi et y entrait le premier était guéri de n'importe quelle maladie qu'il avait. Maintenant remarquez. Maintenant, observez quel genre de personnes, maintenant, pour terminer, observez quel genre de personnes étaient couchées là: les estropiés, les aveugles, les boiteux, ceux qui avaient des membres atrophiés. Quelle foule: les estropiés, les aveugles, les boiteux, ceux qui avaient des membres atrophiés étaient couchés, attendant le mouvement de l'eau.
E-49 Le voici venir, le vêtement plein de vertu. La femme avait touché Son vêtement et avait été guérie. Le voici venir, allant droit vers la piscine. Il est passé à côté de la maman qui avait un enfant hydrocéphale, Il est passé à côté de ce pauvre vieux papa aveugle qui se tenait là, souffrant de l'arthrite et aveugle, Il est passé à côté des autres qui étaient couchés là, eh bien, et tout en étant un Dieu miséricordieux, plein de compassions! Mais, mes amis, un peu plus tard, quand nous serons un peu familiers, vous ne savez pas ce que c'est que la compassion. La compassion, d'après les hommes, est une chose, la compassion, d'après Dieu, en est une autre. C'est comme les deux amours. Vous avez un amour qui est l'amour humain, philéo, c'est ainsi qu'on l'appelle en grec. Puis, vous avez l'amour Agapao qui est l'amour divin. Ils sont différents l'un de l'autre. L'amour philéo vous ferait fusiller votre frère parce qu'il a aimé votre femme. Mais l'amour Agapao vous amènerait à passer le bras autour de lui et à prier pour lui. C'est vrai. Voyez? C'est totalement différent.
E-50 Et maintenant, il en est de même de la compassion. Il est passé au milieu de cette grande foule, de plusieurs centaines de gens qui étaient couchés là. Pouvez-vous vous représenter Jésus plein d'amour passer au milieu des brancards et des fauteuils roulants, des civières, vers un homme couché sur un petit, ce que nous appelons dans le Kentucky, un grabat. Combien savent ce que c'est qu'un grabat? J'ai dormi la moitié de ma vie sur cela. Suivez. Un grabat... Et ici sur le flanc de la colline, vous n'êtes pas encore allés assez loin pour être de véritables Kentuckyiens, attendez que vous soyez ici en bas pour visiter les vignes, c'est alors que vous serez vraiment dans le Kentucky. Ainsi, vous serez dans cette vieille maison en rondin, ayant un petit plancher nu, et la nuit, les petits enfants se couchent près de la porte sur un grabat, pour se rafraîchir. Et la journée, la maman chasse des mouches loin d'eux avec un grand et vieux chasse-mouche. Oh! Oui, je sais ce qu'il en est. Oui. J'en suis heureux. Amen. Remarquez, Dieu est venu à l'un de ces endroits et Il m'a sauvé du péché. Je pense que c'est bien. Très bien. Il m'a permis de prêcher l'Evangile dans le monde entier. J'ai pu gagner pour Lui presque un million d'âmes maintenant, par Sa grâce. Et pensez-y.
E-51 Eh bien, et lorsqu'Il est allé là, auprès de ce petit vieil homme couché sur un grabat, Il a dit: " Veux-tu être guéri? " Pourquoi? Observez ce que les Ecritures disent: " Car Jésus savait qu'il était là depuis long... " 38 ans... Cet homme était malade pendant autant d'années que j'en ai, depuis que j'étais un petit enfant là sur le flanc de la colline, à quelques kilomètres plus en bas. Il avait eu cette infirmité depuis 38 ans. Peut-être que c'était la glande de la prostate - la prostate ou la tuberculose. C'était chronique; cela n'allait pas le tuer. Pourquoi Jésus a-t-Il passé outre les estropiés, les infirmes, les boiteux, les aveugles, ceux qui avaient des membres atrophiés, pour aller là? Remarquez, Il a dit: " Veux-tu être guéri?"
Et il a répondu: " Seigneur, je n'ai personne pour me jeter dans l'eau. Je peux marcher et tout, mais pendant que je m'avance, quelqu'un d'autre me dépasse et se jette là avant moi."
Il a dit: " Prends ton lit et rentre à la maison. "
E-52 Et quand les Juifs l'ont rencontré... Lisez tout le chapitre, le chapitre 5. Prenons le verset 19; écoutez ce qu'Il a dit, au verset 19. Les Juifs Lui ont posé une question. Si Jésus venait à Campbellsville ce soir, on Lui poserait aussi des questions, s'Il passait. Et avec une telle scène, Il passa là et laissa ces gens couchés là. Suivez ce qu'Il a dit. Ils ont dit: " Rabbi, concernant cet homme. " Et Il a dit, suivez maintenant, verset 19: " En vérité, en vérité..." Ça, c'est une expression hébraïque, elle n'est pas utilisée ici, elle signifie: " Absolument, absolument. " " En vérité, en vérité, Je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-même, mais Il ne fait que ce qu'Il voit faire au Père, le Fils le fait pareillement."
Maintenant suivez attentivement. Jésus n'a jamais prétendu être un guérisseur. Jésus a dit: " Ce n'est pas Moi qui fais les oeuvres, c'est Mon Père qui habite en Moi, qui fait les oeuvres. Il Me montre quoi faire par une vision, et Je vais le faire. "
E-53 Maintenant pour gagner du temps... nous pouvons continuer dans la Bible. Jésus, quand Il allait quitter la terre, Il a dit ceci: " Encore un peu de temps, et le monde ne Me verra plus. " Est-ce vrai? Tous ceux qui lisent les Ecritures savent cela, les lecteurs de la Bible. " Encore un peu de temps et le monde ne Me verra plus. " Il s'agit là des gens du monde, la foule du monde, les incroyants, Il était un fanatique pour eux à l'époque; Il est un fanatique pour eux aujourd'hui. " Encore un peu de temps, et le monde ne Me verra plus; mais vous, vous Me verrez. " Il y aura quelques-uns parmi vous. "Mais vous, vous Me verrez, car Je (pronom personnel) Je serai avec vous, jusqu'à la fin du monde." Est-ce juste? Est-ce l'Ecriture?
Jésus a dit dans Saint Jean 14.7: " Les oeuvres que Je fais, vous les ferez aussi. Le même genre de ministère que j'exerce, c'est la foi que je vous présente, à vous les saints. Les oeuvres que Je fais, vous les ferez aussi; vous en ferez de plus grandes. " La traduction correcte, n'importe qui d'entre vous, traducteurs de la Bible qui êtes ici, la traduction correcte, ce n'est pas de plus grandes en quantité, parce que vous ne pouvez pas en faire de plus grandes en... Il a arrêté le cours de la nature, Il a ressuscité les morts, Il a guéri les malades, Il a tout fait. Mais Il a dit: " Vous en ferez davantage, car Je M'en vais au Père ", Jésus le même hier, aujourd'hui et éternellement.
E-54 Eh bien, ce soir vous êtes soit d'un côté soit de l'autre. Vous êtes soit du côté du monde qui ne croit pas cela, si vous avez vu cela, soit du côté de ceux qui voient cela et s'en réjouissent, car Dieu a ressuscité Jésus d'entre les morts. Est-ce que les disciples avaient fait cela? Pierre était sur le toit, il a vu en vision qu'il devait aller chez Corneille. Actes 10.49. Est-ce vrai? Très bien. Voyons si... Il y avait un homme du nom de Paul. C'était un grand homme (auparavant, il s'appelait Saul), et il persécutait les saints qui combattaient pour la foi. Alors, le Seigneur l'a frappé de cécité. Et il était couché dans un petit hôtel sur une rue appelée la Droite. Et il y avait là un homme du nom d'Ananias qui avait des visions. Un jour, il était en prière, et le Seigneur lui a donné une vision et lui a dit: "Va sur une rue appelée la Droite et tu trouveras un homme du nom de Saul; impose-lui les mains, afin qu'il puisse recouvrer la vue et qu'il soit rempli du Saint-Esprit."
" Eh bien, a-t-il dit, Seigneur, cet homme est un persécuteur. Il - il ne nous aime pas. Je sais que c'est un homme religieux, mais il nous déteste. Et j'ai appris des choses redoutables qu'il a faites."
Il a dit: " Voici, il prie."
Et il est venu par une vision, il a repéré la maison, il a dépassé la place publique, traversant le - il est passé près d'une fontaine, et il a trouvé la maison qu'il avait vue en vision, il est entré, il lui a imposé les mains et a dit: " Frère Saul, le Seigneur qui t'est apparu..." Ce n'est pas Saul qui lui en a parlé, mais c'est lui qui parlait à Saul... Voilà, la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. " Le Seigneur qui t'a rencontré en chemin, a - m'a envoyé pour que je t'impose les mains afin que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit. " Paul...
E-55 Ne doutez jamais de Sa Parole. Dans Actes, quand il est parti de Crète en bateau et qu'il a fait sur la mer 14 jours et 14 nuits, tout espoir d'être sauvé était perdu. Il y avait là 180 hommes, et lui il avait les mains et les pieds enchaînés, il allait à Rome pour être livré, et il allait être décapité... Et là, tout espoir d'être sauvé était perdu, on avait offert des prières et tout. Mais rien n'allait se passer. Paul était un saint. Jésus était vivant et ressuscité des morts. Et Paul est descendu dans la cale pour prier. Et après un instant, ce petit Juif est réapparu, il a étendu ses mains et a dit: " Ayez bon courage, chacun de vous ", et la mer mugissait toujours. Il a dit: " Car l'Ange de Dieu dont je suis le serviteur, s'est tenu à côté de moi dans une vision et a dit: 'Paul, n'aie pas peur; tu dois comparaître devant César; et voici, Dieu t'a donné tous ceux qui naviguent avec toi. Cependant le navire va échouer sur une certaine île.' C'est pourquoi, ayez bon courage. " Amen.
E-56 Quoi? Une vision. L'Esprit du Seigneur dans Son Eglise. Maintenant, écoutez, mes amis, c'était... Nous pourrions passer des heures là-dessus. Mais quel genre de foi a été présenté aux saints par Jésus-Christ? Jésus-Christ a dit: " Les mêmes oeuvres que Je fais, vous les ferez aussi. " Les apôtres sont venus et ils ont fait la même chose. Qu'est-il arrivé? Qu'est-ce qui a accompagné cela? Qu'a-t-Il fait? Quelle était la dernière commission de Jésus? " Allez par tout le monde et prêchez la Bonne Nouvelle. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru; ils imposent les mains aux malades, les malades seront guéris. " Et de grands signes et prodiges devaient se produire.
Qu'est-il arrivé? Nos écoles ont enseigné le contraire. Nous avons mis cela de côté. Nous avons adopté autre chose, l'instruction. L'instruction, c'est une chose merveilleuse, mais Jésus n'a jamais demandé d'être instruit. Les séminaires sont merveilleux, mais Jésus n'a jamais ordonné à l'église de fonder un séminaire. Construire les églises, c'est merveilleux, mais Jésus n'a jamais dit aux gens de construire des églises. Mais Il a dit: " Prêchez l'Evangile par tout le monde. " Et nous avons manqué de faire cela. Qu'est-ce que l'Evangile? Eh bien, vous dites: " Ça se trouve ici dans la Bible. " Non non. Ça, c'en est une partie. Ça, c'est la semence. Mais Paul a dit: " L'Evangile ne nous est pas parvenu en parole seulement, mais avec la puissance et la démonstration du Saint-Esprit. " La Parole, c'est très bien...
E-57 Quand je suis arrivé en Inde, ce grand évêque est venu à ma rencontre là et a dit: " Frère Branham, nous avons beaucoup entendu parler de vos oeuvres. " Il a dit: " Eh bien, ne venez pas ici pour essayer d'être un missionnaire. " Il a dit: " Ne venez pas ici pour essayer de nous enseigner la Parole, parce que nous La connaissons mieux. Nous avons reçu la Parole quand Thomas était venu ici, il y a deux mille ans. " Et j'ai prêché à l'église de saint Thomas. Il a dit: " Je... " Il a dit: " Thomas était venu ici, et il nous avait apporté l'Evangile, il y a deux mille ans, a-t-il dit, nous avions cela huit cents ans avant que vous ne deveniez une nation. Ainsi, n'essayez pas de venir ici pour nous parler de la Parole. Nous en savons mieux sur la Parole. Mais voici ce que nous aimerions savoir: Dieu vous a-t-il béni avec le retour du Saint-Esprit pour vivifier de nouveau la Parole?"
J'ai dit: " Monsieur, Jésus est ressuscité d'entre les morts. "
E-58 Les enseignants se tenaient là, 17 religions différentes m'avaient reçu; et toutes les 17 étaient contre Christ. Là se tenaient ceux qui adorent une puce, et d'autres adorent une vache, d'autres adorent le soleil, d'autres adorent Mahomet, d'autres Bouddha, et toutes sortes de dieux et ils se moquaient du christianisme. Ils ont pris la Bible, ils nous L'ont donnée et ont dit: " Vous les enseignants qui dites que Jésus est ressuscité des morts... " Le docteur Reedhead se tenait là, le président de la Mission Soudanaise, la plus grande du monde. Il a dit: " Si vous qui enseignez le christianisme vous pouvez faire - prouver que Jésus est ressuscité des morts, nous accepterons cela."
Il a dit: " Eh bien, qu'est-ce que vous voulez dire par prouver?"
Il a dit: "Faites des choses que Jésus a dit que vous devriez faire et nous vous croirons. Faites cela, et nous vous croirons. " J'étais assis là en train de serrer les dents. Il a dit: " Que je vous voie, vous les enseignants, le faire. " Il a dit: " Mahomet a écrit une bible. " Cela est appelé le Coran, vous le savez. Ainsi, l'un des - l'un des évêques a dit: " A quoi vous référez-vous, monsieur? Peut-être à Marc 16? " Il a dit: " C'est l'un des passages, oui."
" Eh bien, a-t-il dit, monsieur, ça, c'était une erreur dans notre Bible. Marc 16 à partir du verset 9 jusqu'à la fin n'est pas inspiré."
Il a dit: "Quel genre de livre lisez-vous? Une partie de cela est inspirée et l'autre ne l'est pas?" Il a dit: " Laissez-moi vous dire, gentil monsieur, que tout le Coran est inspiré. "
E-59 Oh! quel pique! Quel reproche pour le christianisme! Je me tenais là, je me suis dit: " Ô Dieu! Vous les athées, attendez que l'heure arrive. Dieu est tenu à Sa Parole. Jésus vit et règne. " Alors l'évêque leur a parlé, il a dit: " Que je vous voie, vous les docteurs, faire cela. " Il a dit: " Mahomet a enseigné la vie après la mort; nous croyons cela. Votre Jésus a enseigné la vie après la mort, et vous croyez cela. " Il a dit: " En d'autres termes, toute cette résurrection, et toutes ces choses, a-t-il dit, prouvez cela. " Il a dit: "Vous avez eu deux mille ans pour faire cela. Et vous les chrétiens, vous occupez la cinquième place. " Et c'est vrai... Pourquoi? Parce que les enseignants ont failli, ils ont enseigné la théologie plutôt que la résurrection, la puissance et la vie. Oui, pour une déclaration, c'en est une, mais c'es la vérité.
Il a dit: " Vous avez eu deux mille ans pour faire cela. " Et il a dit: " Les deux tiers du monde n'ont jamais entendu parler du Seigneur Jésus-Christ. " Et c'est la vérité. Pourquoi? C'est parce que nous construisons des églises, parce que nous avons des organisations sans importance. Nous avons oeuvré pour cela plutôt que de nous agenouiller et parler à Christ jusqu'à ce que le Saint-Esprit devienne une manifestation de la vérité vivante pour nous. Amen.
E-60 Docteur Reedhead a bougé son pied sur le sol comme cela, il a fait demi-tour et s'en est allé. Alors cette nuit-là, dans la réunion, où cinq cent mille personnes s'étaient assemblées, le Premier ministre était là ainsi que le maire de la ville, eux tous étaient assis là dans cet amphithéâtre. J'ai dit: " Maintenant, vous hommes de toutes les religions du monde, aujourd'hui c'était votre jour. Mais c'est maintenant le temps de Dieu. Amen. Vous avez dit: 'Laissez-moi voir Jésus revenir et faire ces choses qu'Il a dit qu'Il ferait, et nous croirons qu'Il est ressuscité des morts.' Croyez-vous toujours cela? " J'ai dit: " Je vais lancer un défi. S'Il ne fait pas la même chose, par la puissance de Sa résurrection ce soir, alors je suis un faux témoin. Mais s'Il fait cela, allez-vous abandonner votre religion pour devenir chrétien? " Ils ont tous levé la main. Cette nuit-là, quand les gens sont venus à l'estrade, je ne pouvais même pas parler leurs langues, et Dieu révélait qui ils étaient et ce qui n'allait pas en eux, et des choses semblables; et ils se sont prosternés. Et un homme qui avait été aveugle pendant vingt ans a recouvré la vue, il a quitté l'estrade, et a embrassé le maire de la ville.
Oh! la la! Pourquoi? C'est parce que Jésus-Christ vit et règne aujourd'hui. Et nous devons combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. " Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement. " Et Il vit ce soir. Et Il est omniprésent. Il est omniscient. Il est omnipotent. Il est le même Seigneur Jésus ressuscité et le même quant à la puissance, le même quant au principe, le même quant à la vie, le même quant à l'amour. Tel qu'Il était hier, tel Il est aujourd'hui, vivant aux siècles des siècles dans Son Eglise.
Prions.
E-61 Père céleste, nous Te remercions pour Ta glorieuse Parole, Seigneur. Ta Parole est une lampe à nos pieds. Nous Te remercions pour cela. Nous Te remercions pour nous L'avoir donnée. Et maintenant, ô Dieu bien-aimé! quoi que l'on soit peu nombreux ce soir, une petite poignée de gens venant d'ici, de la ferme et des alentours, se sont rassemblés ici sur ce terrain de camping, où juste avant cette réunion-ci s'est tenue une autre à l'ancienne mode, où le Royaume de Dieu a été prêché, et les pécheurs se sont dirigés vers le Calvaire en pleurant.
Ô Dieu! stabilise la foi dans ces enfants qui croient; qu'ils sachent que Tu es ici, que Tu es vivant ce soir, que Tu es vivant aux siècles des siècles. Et qu'ils sachent que Tu es Christ ce soir, ressuscité des morts. Père, je sais quelle déclaration cela doit être de la part d'un mortel, mais je crois en Toi, ô Dieu!. Je crois chaque Parole. Et je Te prie de prendre ce petit corps indigne, et que par le sang de Jésus et par la grâce omnipotente de Dieu, Tu puisses y envoyer Ton Esprit ce soir, Seigneur, et que Tu confirmes que ce que j'ai enseigné est la vérité. J'ai rendu témoignage de Toi, ô Père!. Témoigne de moi, que j'ai dit la vérité. Et les gens recevront cela, la gloire Te reviendra. Car nous le demandons au Nom de Jésus. Amen.
E-62 Excusez-moi d'avoir été long ce soir. Ce soir, c'est samedi soir, demain vous pouvez peut-être dormir un peu plus longtemps. Je suis désolé d'avoir pris beaucoup de temps. Chaud - mais rappelez-vous, il fait très chaud ici. Mais je L'aime, pas vous? De tout mon coeur je L'aime. Maintenant, si notre pianiste, quelque part, quelle que soit la femme qui joue le piano ici, ou le gentleman, qui qu'il soit, s'il veut bien venir au piano juste un instant. Je voudrais que vous jouiez doucement, s'il vous plaît, Crois seulement, ou Reste avec moi, ou quelque chose d'autre.
E-63 Et maintenant, au début de ce service, je me demande maintenant s'il y a un critiqueur ou un incroyant à l'intérieur ou à l'extérieur, qui ne croit pas et qui est venu pour critiquer, rappelez-vous simplement, mes amis, que je ne suis pas responsable de ce qui arrive aux incroyants ou aux critiqueurs. Et je ne suis pas responsable. En effet, sachez-le, si Jésus est ressuscité des morts... Rappelez-vous, une fois, dans la Bible, un homme allait çà et là, le démon est sorti d'un homme et il voulait entrer dans des cochons, à Gadara. Voyez, les démons, quand ils ne sont pas dans des corps, ils semblent être impuissants. Il leur faut avoir un corps, et le vôtre fera l'affaire; et c'est un - cela est certainement un terrain où il y a le mélange avec l'incrédulité. Ainsi donc, ne restez pas pour la suite du service, si vous êtes un incroyant. Si vous êtes un croyant, je crois que je peux faire que tout ce qui vous est arrivé, avec l'aide de Dieu et selon Sa Parole, vous quitte. Ainsi donc, puisse le Seigneur vous bénir. Et, s'il vous plaît, ne vous agitez pas pendant que nous sommes en prière. Combien voudraient tout simplement dire: " Frère Branham, je resterai assis avec respect. Je considérerai la Parole que vous avez prêchée ce soir et La comparerai à ce que Dieu fait. Et alors, s'il semble que Dieu vient là... Maintenant, je vous ai écouté, vous êtes un homme. J'ai le droit de douter de vous. Mais je sais que vous avez cité cela à partir de la Bible; j'ai lu cela. Et alors, si Dieu vient et prouve que cela est la vérité, je vais alors accepter cela. " Combien lèveront la main pour montrer qu'ils vont faire cela? Dites: " Je... (à l'intérieur ou à l'extérieur) J'accepterai cela. " Si Dieu vient ce soir et prouve que je vous ai dit la vérité... J'ai parlé de Lui, qu'Il parle pour moi.
E-64 Maintenant, dans ce bâtiment ce soir, je crois qu'on a distribué des cartes de prière, les garçons l'ont fait il y a quelques instants. Et combien ont des cartes de prière? Levez la main pour qu'on voie. Les cartes de prière? Bien. Eh bien, nous ne saurons les prendre tous à la fois. Et, mon ministère n'est pas basé sur un contact avec l'individu. Il est basé sur la Présence, pour que les gens croient. Je ne vaux ri - rien; je ne suis qu'un homme. Mais ce dont je parle, c'est de Celui que je représente, Jésus. Maintenant, vous les mamans, gardez vos enfants tout près de vous, parce qu'il y a l'épilepsie par ici ce soir; et c'est - c'est vraiment difficile étant donné que je commence à sentir l'Esprit se mouvoir.
E-65 Combien ont déjà lu L'histoire de ma vie? Faites voir la main. Partout dans le bâtiment. Beaucoup d'entre vous, certains ne l'ont pas lue. Vous savez, la visitation de l'Ange du Seigneur, et tout le reste, Celui qui est à Washington D.C., dont la photo a été attestée comme étant authentique, nous ne L'avons pas avec nous ce soir, mais elle - elle a été tirée par l'association des photographes américains. Cette même Colonne de Feu se trouvait là, quand George J. Lacy, le chef du F.B.I a eu cela. On en a fait un compte rendu et tout. Et le compte rendu est dans ce petit livre-ci. Nous ne sommes donc pas ici pour vendre les livres. Non non. Nous ne sommes pas ici pour... pas pour l'argent, il n'y a rien en rapport avec cela. Nous désirons tout simplement que votre attention soit portée sur Jésus-Christ, c'est la seule chose. Non, non. Nous ne sommes pas ici pour quelque chose. Pas pour vous faire quitter une dénomination, pas pour vous faire quitter une église, nous devons vous laisser rentrer dans votre église; c'est pour cela que nous sommes ici. Et aimez le Seigneur de tout votre coeur. Et votre pasteur vous appréciera davantage. Et Dieu vous bénira.
E-66 Maintenant qui a la carte de prière... Voyons. Combien - combien en a-t-il distribué? Regardez, ça pouvait faire environ 40 ou 50, ou quelque chose comme cela. Très bien, qui a la carte de prière no 1? Y a-t-il quelqu'un ici qui a et...? Regardez dessus, c'est juste un petit papier portant des numéros. La raison pour laquelle nous distribuons ces cartes de prière, c'est pour - c'est afin que nous puissions aligner les gens, garder les gens en ligne, les mettre en ligne, ainsi il n'y aura pas d'irrévérence, et tout le monde peut être en ligne. Mais observez tout simplement, il y aura plus de gens guéris dans l'auditoire, ceux qui n'ont pas de cartes de prière, qu'il y en aura qui ont des cartes de prière. Maintenant, faites attention. Qui a la carte de prière no 1? Voudriez-vous immédiatement lever la main? Regardez au dos de votre carte de prière, que tout le monde regarde. Eh bien, il se peut que ça soit quelqu'un qui ne peut pas se lever. Il se peut que ça soit quelqu'un qui est sourd et qui n'entend pas. Où sont les jeunes gens? Billy Paul, peut-il être ici, ou un huissier ou quelqu'un qui pourrait nous aider?
E-67 La carte de prière no 1, levez immédiatement la main, s'il vous plaît. Voulez-vous me dire que vous n'avez pas distribu... La carte de prière no 2? Quelqu'un a-t-il la carte de prière no 2? No... Qui a... Vous avez le no 1 ou 2, soeur? Deux, no 2. Pouvez-vous venir juste ici? Qui... La carte de prière no 1, eh bien, répondez si on vous appelle, sinon vous allez - sinon vous allez manquer votre place dans la ligne. La carte de prière no 2? Juste ici. Très bien, la carte de prière no 3. Quelqu'un a-t-il la carte de prière no 3? Voudriez-vous juste lever la main, où que vous soyez? Cette dame a le no 3. Très bien. La carte de prière... par ici, madame. La carte de prière no 4. Quelqu'un a-t-il la carte de prière no 4? Cet homme-ci. Très bien. La carte de prière no 5? Voudriez-vous lever immédiatement la main afin que nous ne prenions pas trop de temps? No 5? Très bien. No 6. No 7. Levez la main immédiatement dès que votre numéro est appelé. No 6. Très bien. No 7. No 8. Voyez, il ne faut pas que vous soyez tous mis ensemble, nous en appelons une à la fois.
E-68 No 8. Très bien. No 9. Qui a la carte de prière no 9? La carte de prière no 9, voudriez-vous lever la main? Pas ici? La carte de prière no 10, voudriez-vous lever la main? Très bien, madame, la carte de prière no 10. La carte de prière 11, voudriez-vous lever la main? Carte de prière 11? Douze? La carte de prière 12? Très bien. Maintenant, laquelle - laquelle avez-vous, madame? Douze? Laquelle avez-vous, soeur? Eh bien, on ne peut pas avoir deux 12. Eh bien, il doit y avoir quelque chose qui cloche que... 11. Très bien. C'est 11 et 12. Très bien. La carte de prière 13? La carte de prière 13? Non. La carte de prière 14? Non. La carte de prière 15? Oui. Très bien, monsieur, 15. Très bien, c'est bien. Qui a la carte de prière, la... Tous ceux qui ont de 1 à 15. Etes-vous - a - êtes-vous déjà venus? Quelle carte de prière aviez-vous? Vous êtes - vous avez le no 1, je suis désolé, je ne vous ai pas aperçu il y a un instant. Les cartes de prière 2, 3,4,5, alignez-les, un des huissiers ou quelqu'un qui voudra - qui voudra prendre la place des huissiers, et... s'il vous plaît. 15,16,17,18.
Que quelqu'un voie chez cet homme-ci, peut-être, celui qui est paralysé sur la civière à côté des autres, ou voyez... Je vois qu'il a une carte en main. Il y a une dame là qui a une carte. Voyez... Très bien. 18,19,20. Je crains que beaucoup ne soient dehors. Commençons à prier pour ceux-ci maintenant même.
E-69 Très bien, combien ici n'ont pas de cartes de prière, à l'intérieur ou l'extérieur? Merci, gentil monsieur, pour l'aide que vous m'apportez là. A l'intérieur ou à l'extérieur, ceux qui n'ont pas de cartes de prière, mais qui cependant voudraient que Jésus les rétablisse ce soir, et qui croient qu'Il le fera, levez la main, où que vous soyez. Ceux donc qui n'ont pas de carte de prière. Voyez? Vous n'aurez pas l'opportunité de venir dans la ligne de prière pour que L'on prie pour vous. Très bien, je voudrais que vous croyiez. Je voudrais que vous croyiez de tout votre coeur et de toute votre âme, de toute votre pensée, que Jésus vous rétablira, et Il le fera.
E-70 Maintenant - maintenant, le long de cette ligne, autant que je le sache, il n'y a personne que je connaisse personnellement. Il n'y a personne dans ce bâtiment que je connaisse, à part ces hommes qui sont assis juste par ici, ce sont eux qui font des enregistrements dans mes campagnes ordinaires. Ils les enregistrent là où... Tout ce que le Saint-Esprit dit, vous pouvez rejouer et retrouver exactement ce qu'Il a dit. Alors, je - je crois reconnaître frère Funk assis là derrière, et un autre - sa femme et - et un autre frère là, de Jeffersonville, qui est assis là derrière, par ici, frère Ben, comme nous l'appelons. Et je crois que c'est soeur Beeler, ...?... c'est à peu près les... et madame Spencer assise juste ici. Je pense que ce sont là les seules personnes que je reconnaisse dans ce bâtiment ce soir, à ce que je sache.
Vous m'êtes tous étrangers. Cependant, même si ce sont des gens à qui j'ai parlé, je ne les connais pas. S'il y a quelque chose qui cloche dans leur vie, je ne sais pas cela. Mais maintenant suivez, et si Jésus était ici, portant ce vêtement qu'Il m'a donné, Il connaîtrait chacun de vous, n'est-ce pas? Comment? Selon que le Père le Lui révélerait. " Je ne peux rien faire, à moins que le Père ne me montre premièrement quoi faire." Est-ce vrai? " Et ce qu'Il me montre, Il le fera."
E-71 Eh bien, le même Jésus qui était ressuscité des morts, s'Il Se tenait ici et que vous vous teniez là, eh bien, sans carte de prière, que vous ne pouviez pas venir ici à l'estrade, que vous saviez que vous n'alliez pas venir ici... Et ne pensez-vous pas que si vous croyez en Lui de tout votre coeur, comme l'avait fait cette pauvre petite femme qui avait touché le bord de Son vêtement, Il pourrait se retourner et vous dire la même chose qu'Il lui avait dite? Ne le pensez-vous pas? S'Il est ressuscité des morts, voici des gens alignés, il y a des gens là, qui... S'il m'arrive d'appeler quelqu'un, ou de dire quelque chose à quelqu'un qui me connaît, eh bien, levez tout simplement la main, dites: " Je vous connais, Frère Branham. " Je veux quelqu'un que je ne connais pas. Voyez? Ainsi, vous pouvez voir que Dieu est ressuscité des morts...
E-72 Eh bien, ceci est un don divin, le Seigneur Jésus ressuscité. Maintenant, je vais demander une fois de plus... Maintenant comprenez que ceci, ça doit être l'onction d'un Etre surnaturel qui est le Seigneur Jésus, qui a promis que nous ferions les mêmes choses qu'Il a faites quand Il était ici sur terre. "Les oeuvres que Je fais, vous les ferez aussi, vous en ferez de plus grandes, car Je M'en vais à Mon Père. Encore un peu de temps le monde ne Me verra plus, mais vous, vous Me verrez, car Je serai avec vous jusqu'à la fin du monde ", Jésus-Christ, le même hier, aujourd'hui et éternellement, faisant les mêmes choses, rien que ce que le Père Lui montrait.
J'ai essayé très rapidement de prendre des multitudes pour vous montrer qu'Il ne guérissait pas tout celui qui venait à Lui. Non, non. Il ne faisait que ce que le Père Lui montrait. Est-ce vrai? Eh bien, discutez-en avec Lui. Saint Jean 5.19, lisez et voyez si c'est la vérité. " Je ne fais rien de moi-même, Je ne fais que ce que le Père me montre; ce que Je vois, c'est ce que Je fais. " Maintenant, considérez - considérez Philippe quand il est arrivé avec Nathanaël. Il a dit: " Tu es un Israélite dans lequel il n'y a point de fraude."
Il a dit: " Quand m'as-Tu connu?"
Il a dit: "Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous l'arbre, Je (quoi?) t'ai vu ", à plusieurs kilomètres. Il est Jésus ce soir, n'est-ce pas? Amen. Très bien.
E-73 Maintenant, la chose semble être en cours, si l'Esprit du Seigneur vient parmi nous, je sais que c'est le cas, et qu'Il m'utilise comme Son instrument, juste comme... Voici le micro. Voici la chaire. La chai-... La Bible n'est pas sur le micro, elle est sur la chaire. Chaque chose a sa place. Voici le doigt, voici la bouche, voici l'oreille, et voici l'oeil. Nous sommes tous les membres du corps.
Maintenant, si Dieu vient au milieu de nous ce soir et qu'Il fasse usage de Son don divin, Son don prophétique qui a été souverainement donné à votre humble frère et serviteur du Seigneur, alors, allez-vous tous L'accepter comme Sauveur, et croire en Lui? Levez encore la main pour qu'on voie. Ainsi, c'est... Je sais que le Saint-Esprit aime que vous le fassiez. Voyons, je voudrais voir cent pour cent de gens dire qu'ils le feront. Tous mes remerciements. C'est gentil de votre part. Eh bien, que le Seigneur vous bénisse. Maintenant, Teddy mon fils, s'il te plaît, joue Reste avec moi doucement, soit - soit Crois seulement soit quelque chose comme cela. Chantons Crois seulement, vraiment doucement. Tous ensemble maintenant, vraiment très doucement maintenant.
Crois seulement, crois seulement. (le Saint-Esprit, tous ceux en qui Il entrait croyaient. Ils chantaient des cantiques.)
Crois seulement,
Crois seulement, crois seulement,
Tout (surveillez-moi afin que je ne reste pas trop longtemps. Peut-être l'un de vous, jeunes gens, s'il vous plaît?)
Crois seulement.
Maintenant, si vous les frères, s'il vous plaît, je ne vois pas Billy Paul ici. Mais ne me laissez pas... Ne le laissez pas... Ne me laissez pas rester trop longtemps, car j'ai un autre service et je dois aller en Allemagne...?... pour vous. Très bien. Très bien.
E-74 Maintenant, Père céleste, je me remets maintenant entre Tes mains, pas pour être vu, Seigneur, ni pour être honoré, mais c'est parce que je T'aime, et c'est parce que sans que je l'aie mérité, Tu as envoyé Ton don. Accorde que Tes enfants qui croient ici dans le Kentucky voient que Tu es ressuscité des morts, que Tu es ici pour faire aujourd'hui la même chose que Tu faisais quand Tu étais ici sur terre. Et ils iront dire aux autres et ils croiront, et ils T'aimeront, Père. Et un glorieux jour, quand la vie sera terminée, nous aimerions venir à Ta maison. Quand nous frapperons à Ta porte, nous croyons que Tu nous laisseras entrer, Père.
Maintenant, Ta Parole dit: " Les oeuvres que Je fais, vous les ferez aussi. " La Parole dit que Tu es le même hier, aujourd'hui et éternellement. Tu l'as Toi-même dit: " Les oeuvres que Je fais, vous les ferez aussi. " Je Te crois, Seigneur. Et maintenant, au Nom de Jésus-Christ, puisse-t-il en être ainsi ce soir pour Ta gloire. Amen.
E-75 Maintenant, cette dame-ci, si elle peut venir. Venez juste ici, s'il vous plaît. Eh bien, quel que soit l'ingénieur qui s'occupe de ce micro, je... S'il vous plaît maintenant, laissez-moi vous poser encore une question, c'est certainement le subconscient, sachez-le. Et cela vous affaiblit. Si cela - si une seule vision a affaibli le prophète Daniel au point qu'Il était presque hors de lui, étant troublé pendant plusieurs jours, qu'est-ce que cela ferait à une personne comme moi? Si une seule vision de la part de Dieu a amené Jésus à sentir que la vertu était sortie de Lui, eh bien, qu'est-ce que cela ferait à un homme comme moi? Comprenez donc.
E-76 Cette dame-ci, je pense, vous êtes - nous sommes étrangers l'un à l'autre, n'est-ce pas, madame? Nous ne nous connaissons pas. C'est la première fois que nous nous rencontrons dans la vie, n'est-ce pas? Maintenant, cette femme m'est étrangère, je ne l'ai jamais vue de ma vie, c'est la première fois que je la vois. Dieu sait que c'est la vérité. Probablement, que nous - peut-être que nous sommes nés à des kilomètres de distance, peut-être que nous avons un décalage d'années, mais Dieu connaît cette femme. Il me connaît. Il sait pourquoi nous sommes ici. Il sait tout à notre sujet. Et si Jésus de Nazareth se tenait ici maintenant... Et peut-être que la femme est malade, je ne le sais pas. Dieu le sait. Je ne saurais pas vous le dire, je ne l'ai jamais vue.
Si nous sommes étrangers et que ceci soit notre première rencontre, afin que ces gens-ci, peut-être ici même, vos associés ici à Campbellsville puissent... Levez la main, si nous sommes - si nous sommes de parfaits étrangers. Nous ne nous sommes jamais vus. Mais cette dame maintenant même est consciente que quelque chose est ici; quelque chose est en cours.
Combien ont déjà vu la photo de l'Ange du Seigneur, faites voir la main dans le bâtiment. Bon, c'est exactement ce qu'elle est en train de ressentir maintenant. Elle est consciente d'être près de quelque chose, pas de son frère, c'est le Saint-Esprit. Il est - Il se tient ici maintenant. L'auditoire commence en quelque sorte à... Eh bien, je ne peux l'expliquer, mais Il est ici.
E-77 Maintenant, si le Saint-Esprit m'accorde de lui parler, alors qu'elle m'est parfaitement étrangère, et qu'Il fasse pour elle la même chose que ce que Jésus avait fait quand Il était ici sur terre, croirez-vous que c'est Jésus-Christ? Si je vous disais que j'avais l'esprit d'un peintre, vous vous attendriez à ce que je peigne un tableau. Si je vous disais que j'avais l'esprit d'un hors-la-loi, vous vous attendriez à ce que j'aie des fusils de gros calibre et que ma présence soit un danger. Et si je vous dis que j'ai l'Esprit de Christ, vous vous attendrez à ce que je fasse les oeuvres que Christ faisait, car Il l'a dit. Eh bien, madame, si vous s'il s'agit d'un problème dans le foyer, s'il s'agit d'un problème d'argent, s'il s'agit... Je - je ne sais pas pourquoi vous êtes ici. Vous le savez, n'est-ce pas? Je ne sais rien à votre sujet. Mais si le Saint-Esprit révèle cela, ce pour quoi vous êtes ici, tout comme Il l'a fait pour la femme au puits, allez-vous accepter et croire que cela vient de Dieu? Vous êtes consciente que quelque chose... Vous - vous éprouvez une très tendre et très douce sensation. N'est-ce pas vrai? Si c'est vrai, levez la main. Voyez? C'est Son Esprit. Peut-être que maintenant, ceci est une autre dimension. Je vois entre cette femme et moi une Lumière qui tournoie sans cesse. C'est le Saint-Esprit, la même Colonne de Feu qui avait conduit les enfants d'Israël.
Maintenant, le seul moyen par lequel je puisse jamais le savoir, soeur, qu'Il vous a parlé, Il devra me le dire comme Il l'avait fait à la femme au puits. C'est étrange que ça soit vous, une femme et moi, un homme ce soir, nous nous rencontrons juste comme il en était de Jésus et de la femme au puits. Il savait tout à son sujet. Ou plutôt, Il le savait selon que le Père l'avait révélé. Eh bien, Il peut faire la même chose ce soir, n'est-ce pas?
E-78 Premièrement, madame, comme vous regardez, évidemment elle ne me regarde pas, elle regarde de côté. Mais je vois cette dame être vraiment bouleversée chez elle. Elle souffre de la nervosité. C'est vrai. Croyez-vous maintenant? Je vous assure, vous devenez vraiment fatiguée. Et, parfois au travail, vous devez vous asseoir quelque fois pour vous reposer parce que vous vous sentez très nerveuse. Et vous faites tomber aussi des choses. C'est juste. C'est juste. C'est vrai. Autre chose, vous avez subi récemment une opération, c'est ce qui a causé cette nervosité. C'est vrai. Je vous vois entrer dans un l'hôpital pour une opération. Et vous avez été opérée, c'est ce qui vous rend très nerveuse. C'est vrai. Il est merveilleux, n'est-ce pas?
Vous n'êtes pas de cette ville-ci. Vous venez d'un endroit appelé Elkhorn, dans le Kentucky. Votre nom, c'est madame Campbell aussi, n'est-ce pas? Est-ce vrai? Vous êtes guérie, madame, Jésus-Christ vous guérit. Vous êtes guérie. Venez ici juste une minute. Quelque chose vous est donc arrivé là, n'est-ce pas vrai? Quelque chose est arrivé. Vos nerfs se sont calmés, n'est-ce pas vrai? Vous êtes guérie. Voyez? Vous êtes dans Sa Présence. Disons: " Grâces soient rendues à Dieu. " Croyez-vous de tout votre coeur? Amenez-la. Dieu seul... Voyez, ce n'est pas moi; c'est Lui. " Si tu crois, tout est possible. " N'est-ce pas vrai? Si tu crois. Ayez simplement foi, ne doutez pas.
E-79 La petite dame assise là derrière, environ un, deux, trois dans la deuxième rangée à partir du bout, vous avez mal au flanc, n'est-ce pas, madame? Vous avez mal au flanc? Au flanc. Croyez-vous de tout votre coeur? Vous qui êtes assise là à me regarder, portant comme un petit châle blanc, croyez-vous que Dieu vous guérira de ce mal au flanc? Hein? Si vous croyez... Que Dieu vous bénisse donc, vous pouvez avoir cela. Amen.
Disons: " Grâces soient rendues à Dieu. " Vous devez simplement avoir foi. Si Dieu - si vous croyez... Maintenant, croyez-vous de tout votre coeur, madame? Avec... Vous... Je vous suis étranger... Je - je ne vous connais pas, n'est-ce pas? Dieu vous connaît, n'est-ce pas? Mais si le Seigneur Jésus m'accorde de vous parler comme Il l'avait fait pour la femme au puits... Pourquoi est-ce que je vous parle? C'est pour avoir un contact personnel avec votre esprit. Maintenant, vous êtes ici pour quelque chose. Vous pouvez être ici juste pour tromper. Si c'est le cas, que cela soit connu. Il vous connaît, et Il peut me le dire, si vous croyez. Mais vous n'êtes pas ici comme une trompeuse, vous êtes une chrétienne, vous êtes une croyante. Ça devient blanc autour de vous. Et votre problème, c'est que vous êtes sur le point de subir une opération. Et l'opération se fera à la gorge. C'est un esprit qui étouffe. Et vous vous demandez si c'est le goitre ou une tumeur dans votre gorge. C'est un démon sous forme de grosseur. Mais Jésus est ici pour vous guérir. Croyez-vous cela?
Alors au Nom de Jésus-Christ, le Fils de Dieu, je condamne ce mauvais esprit qui étouffe. Satan, tu es vaincu par le Sang du Seigneur Jésus. Sors de cette femme, et que tu ne la déranges plus, au Nom de Jésus-Christ. Amen.
Que Dieu vous bénisse, ma soeur. Croyez-vous de tout votre coeur maintenant? Allez et vous n'aurez plus à subir votre opération. Croyez de tout votre coeur.
Grâces soient rendues à Dieu qui nous donne... Croyez-vous, partout? Ayez foi en Dieu. Regardez tout simplement et vivez, regardez et croyez. C'est tout ce que je vous demande de faire. Ayez foi. Dieu prendra soin.
E-80 Venez, madame, je... On dirait que je vous ai vue quelque part. Je vous ai vue quelque part, je ne sais pas où. Evidemment, c'est sous l'onction maintenant, je pense que la... Mais je... On dirait que j'ai vu votre visage, mais vous êtes consciente, madame, que je ne sais pas pourquoi vous êtes ici. Je ne sais rien concernant votre présence ici. Je peux vous avoir vue quelque part, mais je - je ne sais pas. Mais Dieu le sait, n'est-ce pas?
Vous n'êtes pas ici pour vous-même. Vous êtes ici pour quelqu'un d'autre, et c'est une femme. Et c'est une femme âgée. Il s'agit de votre mère. Elle a quelque chose à la hanche qui lui fait mal. Et dites donc, vous avez un petit enfant, une fillette pour laquelle vous priez. Et une charmante fillette aux cheveux noirs, aux yeux noirs, mais elle a une paralysie cérébrale, et elle est dans un état critique. C'est vrai, madame. N'est-ce pas vrai? Croyez-vous cela maintenant? Allez donc et recevez ce que vous avez demandé. Et que le Dieu du ciel accorde la guérison et le rétablissement au Nom de Jésus, je le demande. Amen. Que Dieu vous bénisse. Croyez-vous? Tout est possible.
E-81 A quoi pensez-vous, madame? Vous avez une affection des intestins, n'est-ce pas? Oui. Vous êtes assise là, en train de me regarder, oui, la dame assise à côté de cet homme-là ...?...une affection des intestins. Vous étiez assise là en train de penser... " Et s'il se retournait pour me dire quelque chose?" Je ne lis pas vos pensées; vous le savez. Mais c'est la vérité, n'est-ce pas? Si c'est vrai, levez la main. Je ne vous ai jamais vue de la vie, vous êtes une étrangère. Mais vous avez... Votre foi vous a guérie.
Pourquoi cette affection des intestins? Pourquoi l'ai-je dit? Hein? C'est parce que cet homme qui se tient ici a la même chose. Ce sont des démons qui s'appellent au secours. C'est vrai. Vous avez la colite aux colons. C'est vrai. Vous êtes aussi très nerveux, n'est-ce pas? Très nerveux, de ce fait, vous êtes toujours inquiet, très pensif. Laissez-moi vous dire quelque chose. Il y a une chose noble que vous recherchez. Par-dessus tout au monde, vous voulez naître de nouveau et recevoir le Saint-Esprit. C'est vrai. Vous pouvez Le recevoir. Allez et que la paix de Dieu soit sur vous. Je vous bénis au Nom de Jésus, mon frère, à cause du désir du coeur. Amen. Allez, et que Dieu vous bénisse, ayez foi.
E-82 La petite dame assise là, quand l'autre dame a été guérie de l'affection des intestins, celle qui est assise juste là derrière, la deuxième dans la rangée-là, elle avait la même chose, elle a été aussi guérie. C'est vrai, la petite dame en robe violette, est-ce vrai? Levez la main. C'est vrai, oui, madame. C'est vrai. Très bien, imposez la main à cet homme qui est à côté de vous, car il a un mal de dos. Il est assis là, désirant être guéri. Il a un mal de dos. C'est vrai, monsieur, n'est-ce pas? Levez la main si c'est vrai.
Alléluia! Jésus-Christ vit et règne. Il ne faillit jamais. Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement. Son amour omnipotent, Ses bénédictions... Croyez-vous?
E-83 La petite dame là derrière, là avec un - assise là en train de pleurer, elle a un durcissement des artères. C'est vrai, soeur. Le sang cherche à forcer un passage, le médecin a mis une chose autour de votre bras tout récemment, et il a pompé cela, et il vous en a parlé. Voyez, concernant un durcissement des artères. Les médicaments, c'est très bien, mais Jésus peut purifier ces artères pour vous. Votre foi... Croyez-vous? Allez-vous accepter cela? Levez-vous, s'il vous plaît, et acceptez votre guérison. Que le Seigneur vous bénisse, ma soeur. Amen. Si ce soir vous ne croyez pas, vous êtes une incroyante. Jésus-Christ est ici manifestant les mêmes choses qu'Il avait faites dans les jours passés.
E-84 Voulez-vous être bien portant, monsieur? Maintenant, je ne lis pas l'homme... Maintenant vous êtes ven-... N'ayez pas cette pensée-là, vous là-bas près de la porte; ne le faites pas. Voyez? Ne pensez pas que vous pouvez vous cacher maintenant. Vous ne le pouvez pas. Vous êtes - vous êtes - vous ne pouvez pas vous cacher maintenant. Je ne lis pas les pensées de cet homme. Non, non. Mettez votre main sur mon épaule, monsieur. Voulez-vous rentrer à la maison et prendre votre souper et vaincre cette gastrite? Allez donc prendre votre souper; Jésus vous rétablit. Amen. Venez. Croyez de tout votre coeur. Ne doutez pas, ayez foi en Dieu. Très bien.
E-85 Venez, madame. Amen. Cette vieille arthrite, c'est une mauvaise chose, mais Jésus-Christ peut guérir cela, n'est-ce pas? Croyez-vous que vous allez guérir de cela? Croyez-vous que vous vous tenez dans Sa Présence, pas dans celle de votre frère? Si moi et cette église, nous prions pour vous maintenant, croyez-vous que vous allez être rétablie?
Notre Père céleste, pendant que cette petite mère aux mains ridées se tient ici, sans doute qu'elle a essuyé les larmes des yeux de plusieurs enfants qui pleuraient; il y a des années peut-être qu'elle s'est fait mal, et une vieille mère qui probablement est passée de l'autre côté du rideau, l'avait prise dans ses bras et l'avait embrassée. Et tout cela était terminé en quelques minutes; elle avait été bercée jusqu'à s'endormir et en se réveillant, elle avait oublié cela. O Dieu, le baiser d'une mère ne peut pas ôter cela, mais Seigneur, Ton Sang le peut. Je le demande au Nom de Jésus, pour ma soeur, puisse-t-elle être rétablie. Amen. Que Dieu vous bénisse, mère. Allez, ne doutez de rien et croyez de tout votre coeur et vous serez rétablie.
E-86 Croyez-vous? C'est peu de chose pour Dieu que de guérir un trouble cardiaque, n'est-ce pas? Il peut tout simplement les guérir. Croyez-vous cela? De tout votre coeur? Au Nom du Seigneur Jésus, je bénis ma soeur que voici, afin qu'elle soit rétablie, au Nom de Jésus-Christ. Amen. Maintenant, allez donc en croyant de tout votre coeur. Croyez cela. Très bien.
Croyez-vous? Je ne vous connais pas. Mais si Dieu me fait savoir pourquoi vous êtes ici, allez-vous accepter cela? C'est dans votre dos, n'est-ce pas? Est-ce vrai? C'était là, c'est parti maintenant. S'Il sait ce que vous êtes, Il sait ce que vous serez, n'est-ce pas? S'Il sait ce qui est arrivé dans votre vie, Il peut vous dire ce que sera le futur. Si vous savez que l'un est vrai, l'autre est aussi vrai, n'est-ce pas? Vous êtes guéri. Allez votre chemin en vous réjouissant, disant: " Merci, Seigneur Jésus. "
E-87 Croyez-vous que vous avez été guéri pendant que vous étiez assis sur le fauteuil! Voulez-vous croire cela de tout votre coeur, que Dieu vous a rétabli? Alors vous pouvez retourner chez vous et être bien portant.
Disons: " Gloire à Dieu ", tout le monde. Ayez foi en Dieu. Pouvez-vous croire? Si tu crois... Regardez par ici et croyez. Ayez simplement foi. C'est tout ce que je vous demande de faire. Combien croient maintenant qu'Il est ressuscité des morts et qu'Il est ici? Levez la main. Croyez cela de tout votre coeur. Puisse Sa grâce abonder sur vous.
Mes chers amis chrétiens, je ne fais que vous dire, selon l'Evangile, que Jésus est le même hier, aujourd'hui et éternellement, et qu'Il est ressuscité des morts. Et que ce n'est pas moi, c'est Lui qui guérit ces gens. Je ne vous connais pas. Dieu vous connaît. Il s'agit de votre foi. Mais si vous commencez les réunions comme ceci, qu'en sera-t-il dans environ deux semaines quand vous commencerez à faire disparaître les différences qu'il y a dans vos réunions, quand vous commencerez à ôter du chemin vos petites bagarres et tout?. Beaucoup d'entre vous se posent des questions, beaucoup d'entre vous sont - sont stupéfiés; ne me dites pas le contraire. Je connais vos coeurs. Pas moi, Lui. Je sens l'attraction de l'Esprit. Vous dites: " Comment faites-vous cela, Frère Branham?" Je ne peux pas l'expliquer. Jésus l'a fait. Les apôtres l'ont fait. Et Jésus le fait ce soir, à travers vous. Ayez foi en Dieu. Ne doutez pas, mais croyez de tout votre coeur.
E-88 Voudriez-vous venir, madame? Ayez foi. Vous croyez que - que Dieu vous rétablira? Eh bien, écoutez, madame. J'aurais bien voulu vous guérir si je le pouvais. Je ne le peux pas, vous le savez. Je suis un homme, je ne peux pas vous guérir. Mais je - je peux prier pour vous. Mais, écoutez, si Jésus, comme je l'ai prêché à Son sujet ce soir, est ressuscité des morts et se tient ici et que vous êtes dans Sa Présence, pas dans celle de votre frère, ne croyez-vous pas que vous pouvez être guérie? Vous êtes très malade; vous le savez. C'est votre estomac qui vous dérange. Et... Mais Jésus-Chri... Vous avez aussi une maladie de femme. Mais Jésus est ici pour vous rétablir. Croyez-vous cela de tout votre coeur? Croyez-vous qu'Il vous guérira? Si vous le croyez, vous pouvez être guérie. Si vous ne le croyez pas, évidemment, c'est votre problème. Voyez? Vous vous posez des questions dans votre esprit, madame. On a prié pour vous auparavant. Vous avez été dans la ligne. Voyez? Et c'est ce qui vous a rendue tout... Je ne lis pas vos pensées, mais c'est la vérité. Est-ce vrai? Pourquoi ne croyez-vous pas maintenant pendant que vous êtes dans Sa Présence? Le croyez-vous?
Notre Père céleste, alors que mon corps est affaibli, j'impose mes mains à cette femme voyant qu'elle doit croire en Toi, sans quoi quelque chose doit vite arriver. Je demande qu'elle soit rétablie et je la bénis au Nom de Jésus-Christ. Amen. Que Dieu vous bénisse, madame. Allez maintenant, qu'il vous soit fait selon votre foi. Que le Seigneur vous bénisse. Que le Seigneur vous accorde Sa grâce.
E-89 Vous êtes maigre, madame, et fatiguée; vous transpirez la nuit et personne ne doit vous dire ce que c'est. Vous savez que le médecin ne peut pas le faire, mais c'est la première maladie que Jésus avait guérie. Vous croyez cela, n'est-ce pas? Eh bien, la tuberculose n'existe plus pour Lui, Il peut tout simplement vous rétablir en un instant. Croyez-vous cela? Approchez.
Dieu Tout-Puissant, le Dieu omnipotent, omniscient, le Seigneur Jésus ressuscité, cette pauvre petite femme qui se tient ici est mourante, Seigneur. Satan a causé ce mal, et elle fait un effort. Je domine sur lui par l'autorité de la Bible, et par la Parole éternelle de Dieu, je condamne Satan. Au Nom de Jésus-Christ, lâche cette femme et qu'elle puisse s'en aller rétablie. Amen. Que Dieu vous bénisse, soeur, et je vais vous dire quoi faire afin que vous sachiez que je vous ai dit la vérité. Allez lundi et faites-vous peser, ensuite faites-vous peser le lundi prochain, une fois de plus, et voyez ce que je vous ai dit. Amen. Venez et croyez. Avez-vous foi?
E-90 Maintenant, on dirait que tout le monde peut voir cette Lumière qui se tient juste au-dessus de cette femme en robe verte qui est assise là, l'Ange de Dieu. Elle pense à quelqu'un d'autre. Elle prie pour quelqu'un. C'est vrai. C'est une soeur, et cette soeur n'est pas ici. Et, elle a un cancer très avancé, n'est-ce pas, madame? Prenez le mouchoir qui est dans votre sac à main maintenant, posez-le sur elle. Demandez à Dieu, elle sera rétablie. Croyez-vous? Amen.
E-91 Monsieur, voulez-vous guérir de cette arthrite? C'est une vieille chose horrible, n'est-ce pas? Allez-vous m'accepter comme prophète de Dieu? Vous savez que je ne vous connais pas, je ne vous ai jamais vu. Mais je vous vois essayer de sortir du lit le matin, vous poussant de côté, essayant de sortir. C'est vrai. N'est-ce pas vrai? Très bien, marchez jusqu'au bout de l'allée ici et levez la main et dites: " Merci Seigneur, je vais être rétabli. " Amen. Disons: " Gloire au Seigneur! " Très bien. Croyez-vous, monsieur? Croyez-vous que Dieu peut vous débarrasser de cette chose maintenant même et vous rétablir? Au Nom du Seigneur Jésus-Christ, je condamne l'ennemi, et je demande que mon frère soit rétabli au Nom de Jésus. Amen. Que Dieu vous bénisse, mon frère, allez en priant. Allez en croyant de tout votre coeur et Dieu vous rétablira.
E-92 Oh! la la! Vous êtes nerveuse, bouleversée. Vous avez eu beaucoup de hauts et de bas dans la vie. Cela... Je ne lis pas votre pensée, non. Vous avez aussi peur. Vous avez toujours été une personne peureuse; vous aviez peur lorsque vous étiez jeune fille. Lorsque vous étiez jeune fille, vous aviez beaucoup de scrupule au sujet des objets dans la maison. Je vous vois tomber après avoir glissé sur une petite chose, un petit tableau, ou quelque chose d'autre, c'est ce qui en est la cause. Vous avez toujours eu un point qui fait mal dans votre dos. C'est vrai. Et vous avez la gastrite qui a été causée par cela. C'est vrai. C'est l'ulcère de l'estomac, c'est ce qui rend votre nourriture aigre et qui rend vos dents sensibles. C'est vrai, madame. C'est vrai. Croyez-vous maintenant de tout votre coeur? Allez donc et soyez rétablie. Prenez votre souper et ne doutez plus. Au Nom de Jésus-Christ. Amen. Maintenant, c'était étrange lorsque je disais cela à cette femme, quelque chose vous est arrivé, à vous qui êtes assis là, n'est-ce pas? Vous avez eu une sensation étrange qui vous a frappé, parce que vous aviez exactement la même chose: un ulcère à l'estomac. Allez prendre votre souper. Ayez foi. Combien d'entre vous croient de tout leur coeur? Croyez-vous? Si vous croyez, vous pouvez recevoir.
E-93 C'est peu de chose pour Dieu que de guérir la nervosité, madame. Croyez qu'Il va guérir cette nervosité. Il y a un groupe de gens qui souffrent de la même chose. Combien là souffrent de la nervosité? Levez la main. Voyez-vous ce que je veux dire? Il y en a tellement à appeler. Mais ces démons sont en train de s'appeler les uns les autres, et des raies noires sillonnent partout. Le diable sait qu'il est vaincu. Il sait que si seulement il peut amener ces gens... Si seulement ces gens croient simplement en Dieu, cela les quittera immédiatement, chacun d'eux. Ils seront tous rétablis. Voyez, c'est la vérité. Ce n'est pas quelque chose au sujet duquel vous devez vous poser des questions. Il est ici. Il est ressuscité des morts. Pouvez-vous voir cela? Si vous le pouvez, dites " amen " à Lui, " amen " de tout votre coeur. Dieu vit et règne. Et c'est pour vous un péché que de ne pas croire. Vous doutez de Dieu. Ce n'est pas de moi. C'est de Lui. Il sait tout à votre sujet. Je ne peux pas guérir. Si je pouvais guérir, je guérirais certains de ceux qui sont ici dans ces brancards et dans ces fauteuils roulants.
E-94 Que pensez-vous, mon ami qui est couché là en train de me regarder? Croyez-vous que je suis un serviteur de Dieu? Je ne vous ai jamais vu de ma vie. Vous m'êtes étranger. Je ne peux pas vous guérir, mais vous ne pouvez pas cacher votre vie s'il vous le fallait. Le Saint-Esprit est ici. Dites, à propos, vous êtes sorti de l'hôpital aujourd'hui. C'est un grand hôpital, il est situé ici sur une grande colline, qui est environnée de beaucoup de bois. Vous êtes un vétéran. Vous êtes venu de l'hôpital des vétérans de Louisville, dans le Kentucky. Vous êtes venu ici pour être guéri. Vous avez été opéré du cancer, d'une tumeur cancéreuse. Ça a traversé, et ça a atteint l'autre côté; et vous faites des études de pasteur pour devenir un ministre. N'est-ce pas vrai? Vous êtes sur le point de vous marier. Ce mois-ci, vous étiez censé vous marier. Oh! mon frère, croyez au Seigneur Jésus, et vous pouvez être guéri. Croyez-vous? Est-ce que le reste d'entre vous croit? Combien d'entre vous croient? Tous ceux qui veulent croire, qu'ils se tiennent debout et qu'ils croient au Seigneur Jésus. L'homme se lève de... Vous êtes... Vous pouvez être rétabli au Nom du Seigneur Jésus.

En haut