Si Dieu Est Avec Nous, Où Sont Alors Tous Les Prodiges? (Message De Nouvel An)

Date: 61-1231E | La durée est de: 1 heure et 59 minutes | La traduction: Shp
doc pdf mp3
Voir le textes français et anglais simultanement Voir le texte anglais seulement

1          Merci, Frère Neville. Bonsoir, mes amis. De nouveau de retour... Je n'ai eu que quatre heures ce matin. C'est honteux. Après que j'ai parlé pendant quatre heures, vous devriez en avoir vraiment marre de moi, vous devriez me chasser de l'estrade.

2          [L'assemblée dit: "Non." Doc, le frère de frère Branham dit  "Bill, cela me rappelle quelque chose. Quelqu'un a dit aujourd'hui que tu as toujours un tas de choses en réserves que tu n'abordes jamais." - N.D.E.] Oui, monsieur. ["Mais ce soir, mon cher, tu peux prendre tout le temps que tu veux." L'assemblée dit: "Amen." Doc dit: "Ainsi, tu ne dois rien laisser de côté." - N.D.E.] J'ai presque la moitié de la Bible par écrit ici. [Quelqu'un dit: "Vous avez toute la nuit pour prêcher. - N.D.E."] Nous avons plusieurs précieux frères ici; nous voulons les entendre.

3          Combien ont apprécié le service de ce matin, sur le... [L'assemblée dit: "Amen." - N.D.E.] Effectivement, quatre heures. Je ne sais pas à qui était destinée cette bande.

4          Ma soeur m'a téléphoné après le service et m'a dit: "Cela ne devait être destiné à personne d'autre." Elle a dit: "Cela devait m'être destiné." Elle a dit: "J'ai demandé à Junior (son mari), a-t-elle dit: 'Qu'en penses-tu?'" "'Oh, a-t-il répondu, j'ai entendu frère Branham faire mieux que ça.'" Elle a dit: "J'étais donc sûre que tout cela m'était destiné", a-t-elle dit.

5          Je pense qu'elle est là derrière, sinon je le dirais à son sujet, mais je vais simplement laisser cela. Deloris, où es-tu? Elle n'est pas là. Eh bien, je vais alors en parler. Elle a dit: "J'étais coupable d'utiliser juste un peu, tu sais, de maquillage, coupant un tout petit peu." Elle a dit: "C'est - c'est fini." Elle s'est rendu compte qu'elle n'était pas encore morte. Vous voyez? Il vous faut mourir, c'est donc le titre du message du - du Nouvel an. Que le Seigneur accorde Ses bénédictions.

6          Ça fait vraiment plaisir ce soir de voir beaucoup de gens à l'intérieur. Le frère Graham Snelling, je suis juste entré à temps pour l'entendre terminer ce vieux cantique Et nous irons habiter sur le mont Sion.

7          Je pense qu'il n'y a personne ici qui se souvienne du petit Rabbin Lawson. Quelqu'un se souvient-il de lui? Oui, deux ou trois d'entre vous, frère Graham qui... frère Slaughter, cela m'a fait penser au frère Lawson. Vous rappelez-vous comment il chantait? Un tout petit homme; je l'appelais "Rabbin" parce qu'il portait un petit chapeau plat noir. C'était un prédicateur pentecôtiste. Et il avait d'énormes lunettes à monture d'écaille, je disais: "Vous avez vraiment l'air d'un rabbin." C'est pourquoi nous l'appelions toujours Rabbin Lawson, un merveilleux frère de petite taille. Et il - il était si âgé qu'il venait dos voûté; il avait été renversé par une voiture, et ses genoux étaient devenus raides. Il suspendait sa béquille ou sa canne de ce côté-ci. Je m'asseyais sur une chaise. Et quand il arrivait à cette partie: "Les roues de la vie mortelle s'arrêteront toutes", il soulevait cette vieille canne au niveau de son épaule, l'accrochait à mon cou et me tirait comme ceci; il mettait son bras autour de moi et chantait "Alors nous irons habiter sur le mont Sion".

8          Y a-t-il ici quelqu'un - quelqu'un d'autre qui connaissait Rabbin Lawson? Juste quelques-uns d'entre vous. Alors, j'aimerais dire ceci. Il lui est arrivé quelque chose d'étrange. C'était un vrai prédicateur, un brave frère. Et il - il n'avait pas de grandes responsabilités, ce n'était pas là sa mission. Mais je crois qu'il a vécu fidèlement vis-à-vis de la responsabilité qui lui a été confiée; c'est ça l'essentiel.

9          Et sa femme trouvait qu'il ne gagnait pas assez d'argent en prêchant; ainsi il - elle voulait qu'il ait un emploi. Il étudiait la Bible tout le temps. Ainsi, un jour, elle s'était tellement fâchée contre lui qu'elle lui a arraché la Bible qui était sur ses genoux, s'En est emparé, elle a soulevé le couvercle du fourneau et L'a mise dans le fourneau et L'a brûlée. Quelques mois plus tard, elle installait des lampes de Noël, le feu de l'arbre de Noël l'a prise et l'a brûlée, juste au même endroit. Voyez, vous récoltez ce que vous semez. "Ne touchez pas à Mes oints; ne faites pas du mal à Mes prophètes." Voyez?

10        Quelque chose au sujet de la Parole de Dieu, ces gens qui ont fait l'accident là-bas, et alors Satan a essayé de détruire leur... Je les vois se lever là derrière juste alors pour laisser entrer quelqu'un. Leur caravane, pratiquement tout dans cette pièce-là a été carbonisé. J'étais là-bas. L'unique chose qui était restée, je pense, c'était une vieille Sainte Bible et mon livre, je pense; et celui de frère Osborn. Tout était carbonisé dans leur caravane. J'ai ramassé la Bible; Elle a simplement noirci un peu au dehors. J'ai dit à la soeur et au frère qu'un jour, le Seigneur voulant, j'aimerais prendre cela du haut de cette chaire, et prêcher sur le thème : "Le ciel et la terre passeront, mais Ma Parole ne passera point." Quand tout sera passé, la Parole sera toujours là. N'est-ce pas merveilleux, la façon dont Dieu prend soin de Sa Parole! Et alors, que cette Parole soit en vous et Il prendra soin de vous. C'est vrai.

11        Pendant la période de l'inondation, un soir j'étais en train de prêcher ici et j'ai laissé ma Bible. L'inondation de 1937 a duré presque toute la nuit, quand elle est passée par le tabernacle, elle a pris cette chaire même et l'a soulevée du coup; il n'y avait pas ce plafond ici à l'époque; et elle l'a plaquée contre le plafond. La Parole étant en dessous de la chaire, au lieu de couler, Celle-ci a flotté, et a été soulevée directement jusqu'au plafond. Et j'ai parcouru tout cet endroit-ci en canot. Et alors quand les eaux eurent baissé, Elle est descendue et s'est retrouvée juste ici au même chapitre que je lisais, après l'inondation. "Le ciel et la terre passeront, mais Ma Parole ne passera point." C'est vrai. Il est merveilleux. N'est-ce pas?

12        Franchement, je - j'aimerais partir d'ici très vite, parce qu'on a beaucoup de bons ministres. J'avais l'intention de les appeler tous à l'estrade, mais nous n'avons pas de sièges pour eux. En effet, j'en ai vu plusieurs depuis que je suis arrivé ici, dans l'auditoire, qui ont peut-être un message pour ce soir. Nous voulons entendre de notre pasteur, de différents ministres le - le message qu'ils ont sur le coeur pour ce soir. Et je serai vraiment très bref, et j'essayerai de dire un petit quelque chose.

13        Et alors ce soir, nous commençons quelque chose, ou plutôt quelque chose se produit ce soir, Dieu voulant, que nous n'avons jamais fait depuis que j'ai - dans ma vie. J'y ai juste pensé l'autre jour, et j'ai appelé frère Neville et il a pensé que c'était une idée magnifique. Plutôt que tout ce vacarme de coups de sifflets, des cris, des histoires, la boisson, le festoiement du Nouvel an et tout, comme cela, nous allons venir à l'autel et prendre la communion à minuit, avec... Et chacun de nous, pendant que nous serons en train d'écouter les paroles de ces différents ministres ce soir, soyons très respectueux.

14        Eh bien, le dimanche dernier au soir, j'ai apporté un message de Noël. Et puis, j'ai dit à l'église, aux gens de la Georgie et de différents endroits : "Ne venez pas", parce que cela priverait leurs enfants de la Noël. Ils sont... Ils s'y attendent; ils ne sont que des enfants. Et je prendrai les bandes pour vous. Maintenant, vous qui n'avez pas pu venir, la - la bande est à mes frais. Informez tout simplement frère Wood et les autres, et je vais - je vais m'en charger pour vous, et je prendrai la bande.

15        Et maintenant, ce soir, j'aimerais dire premièrement juste une seule chose avant de lire mon texte.

16        Et probablement, en prêchant, nous irons jusqu'à minuit, presque. Et puis, nous allons vers minuit moins le quart, moins vingt, nous amènerons le kasher, le - le souper du Seigneur, l'agneau pascal, et nous placerons cela ici, le kasher, et alors nous rendrons grâce à Dieu, et nous nous tiendrons à l'autel avec des têtes et des coeurs inclinés, et nous prendrons la communion du Seigneur. Et je pense que la salle est pleine d'enregistreurs là à l'intérieur et tout.  Je ne sais pas si nous sommes... Que dites-vous? Ils seront dehors vers ce temps-là; ainsi, nous n'aurons pas non plus à omettre le lavage de pieds. Et demain, c'est lundi, et certaines personnes qui ne sont pas de la ville auront assez de temps pour rentrer chez elles. Et nous espérons que Dieu vous bénira donc.

17        Et ceci sera probablement la dernière fois que je serai avec vous, jusqu'à ce que je revienne de l'Ouest. Je vais en Arizona, peut-être que j'irai d'abord en Louisiane, puis je continuerai jusqu'en Arizona et en Californie. Et puis, dès mon retour, j'espère être encore avec vous. En attendant, priez.

18        Je n'ai point tracé d'itinéraire. Je crois voir frère Borders ce soir dans la réunion. J'ai attiré son attention ce matin. Et il garde des documents, et il m'a présenté l'autre jour un registre de toutes sortes d'invitations. Mais d'une manière ou d'une autre, pendant cette période-ci, le Saint-Esprit m'a dit : "Va à un endroit. Et quand tu auras terminé là, Je te dirai où aller à partir de là." Vous voyez, Il continue à conduire tout simplement comme cela, ce qu'il faut faire ensuite. Nous devons donc être assez près de la ligne, quand Il commence à faire cela, vous voyez, pour savoir partout où quelqu'un appelle et attend.

19        Ce n'est pas pour les résolutions du nouvel an, car nous ne les prenons pas. Cela ne fait aucun bien, vous les brisez. J'ai vu mon papa jeter à terre cette chique de tabac chaque nuit de nouvel an en regardant là où il l'a jetée pour qu'il puisse la ramasser le lendemain. Vous voyez? Et c'est presque ainsi que cela se passe. Ne prenons pas de résolutions. Demandons la miséricorde et la grâce, implorons la miséricorde de Dieu.

20        Et si je n'ai plus l'occasion de servir la communion, probablement que je serai pressé en ce temps-là. Je... Voici une chose que je désire faire, un de mes désirs, c'est de voir une Eglise sans tache ni ride, que le Saint-Esprit... Frère Graham, ceci est l'ardent désir de mon coeur, voir une Eglise qui est tellement remplie de Dieu que le péché n'y demeure nulle part, l'Esprit de Dieu dénonçant cela, où que ça soit. J'aimerais voir cela.

21        Et une chose que je désire, la grande vision de la part du Seigneur que j'ai toujours désiré avoir de la part du Seigneur, Il me l'a donnée l'autre matin vers dix heures, le matin. Et cela a satisfait mon désir. Depuis des années et des années, depuis que je suis ministre, j'ai ardemment désiré voir cela, et cela est finalement arrivé. Maintenant, je suis très reconnaissant à Dieu. Je n'ai rien dit à ce sujet, je l'ai tout simplement écrite. Et je sais que c'est exactement ce que j'ai toujours demandé.

22        Et maintenant, je prie et je me confie en Dieu... Et ce soir, je Lui consacre de nouveau ma vie du haut de Sa chaire. Ce seul grand désir de ma vie, c'est d'être plus humble devant Dieu et devant Son peuple. Je sais que c'est là une de mes erreurs principales, que de devoir traiter avec le public de telle sorte que ç'a ôté de moi beaucoup de ce qui était là. J'espère que Dieu me rendra cette joie que j'avais autrefois. Ce n'est pas que j'aie perdu ma joie, non; mais je veux dire que j'en veux davantage, plus, plus d'humilité pour servir le Seigneur. Cette année qui vient, j'ai promis à Dieu, s'Il me laisse vivre et qu'Il me donne une bonne santé et de la force, j'essaierai de  tout mon coeur d'être un serviteur de Dieu, et un frère pour les hommes.

23        Que Dieu vous bénisse maintenant. Inclinons la tête juste un instant. Père, comme la terre tourne autour de l'équateur, comme on nous l'a appris, maintenant elle va recommencer, maintenant, à se déplacer vers... à passer du jour le plus court de l'année au jour le plus long. Juste dans peu de temps, et les sifflets retentiront, les gens crieront, les cloches sonneront et l'ancienne année sera passée, et ce sera une nouvelle année. Et, ô Père, nous Te remercions de nous avoir permis de voir cette année 1961. Et nous Te prions de nous pardonner tous les péchés que nous avons commis au cours de cette année. Et s'il y a une chose que nous avons faite qui a été bonne, que Ton Nom soit loué. Car ce n'était pas nous, les indignes, mais c'était Toi, le Saint-Esprit qui s'est finalement frayé une voie dans notre vie, au-delà de notre condition de rebelle, et qui a fait quelque chose qui a glorifié Dieu. Nous sommes reconnaissants qu'Il l'ait fait. Et, Père, nous avons prié ce soir qu'Il nous mette chaque fois de côté et qu'Il laisse la volonté de Dieu se faire dans nos vies.

24        Et ce soir, comme nos églises soeurs, leurs pasteurs sont assis ici, notre frère Graham, et les frères venant de différentes parties du pays : de Utica, de Sellersburg et de Georgetown, où que ce soit... De précieuses âmes se sont rassemblées venant de plusieurs endroits, et voire des Etats, ce soir, pour nous aider dans ce grand jubilé-ci que nous célébrons, et on a consacré le temps à chanter des cantiques, à offrir des prières et à écouter  la Parole de Dieu. Remplis chaque coeur. Repousse chaque doute. Ôte toute peur. Ôte toute lassitude. Et que le Saint-Esprit entre dans nos coeurs et plante la Parole. Que nous soyons le champ dans lequel la Parole tombera et qui produira des fruits l'année prochaine. Accorde-le Seigneur.

25        Aide-moi maintenant, comme c'est mon tour, le sort étant tombé sur moi cette fois-ci, pour parler. Je Te prie d'oindre les paroles qui seront prononcées. Et puissent-elles sortir sous l'onction du Saint-Esprit, alors qu'on s'attend, Seigneur, à amener vers Toi les gens qui ne Te connaissent pas; et ceux qui sont ici, puissent-ils avoir plus de foi pour Te servir. Accorde-le, Seigneur. Et viens au secours de ma voix, comme j'ai un gros rhume, et que je suis fatigué suite au message de quatre heures de ce matin, je Te prie de me venir en aide. Aide-nous tous, et prépare-nous maintenant pour le service qui suivra ainsi que pour la communion.

26        Bénis cette église ainsi que son pasteur, notre frère Neville, ses administrateurs et ses diacres, et cette année, puissent-ils être plus vaillants dans le service que jamais auparavant. Je Te remercie pour leur service et leur bravoure; combien ils se sont tenus à mes côtés quand j'avais besoin de quelqu'un pour se tenir à mes côtés!

            Frère Neville et frère Roy Roberson, ainsi que tous les précieux frères qui se sont tenus à nos côtés en temps de détresse, et sous la conduite du Saint-Esprit, ont pris des décisions au mieux de leur connaissance. Et les décisions qu'ils ont prises se sont avérées être dans Ta volonté, car Tu as béni leurs décisions. Ô Dieu, continue à être avec eux. Aide-nous tous ensemble maintenant. Nous le demandons au Nom de Jésus. Amen.

27        Maintenant, à vous qui notez les passages, je crois aussi que vous serez en train de prier pour moi... Et pendant quelques moments, j'aimerais attirer votre attention sur une portion de l'Ecriture qui se trouve dans le livre des Juges au chapitre 6, à partir du verset 7. J'aimerais que vous suiviez en silence, et que vous suiviez la Parole.

28        M'entendez-vous bien là au fond? Levez la main si vous m'entendez. Bien. Et s'il suit, que celui qui contrôle le fonctionnement de ce microphone veille à ce qu'il continue à fonctionner. Est-ce qu'on fait les bandes?

29        Juges, chapitre 6, verset 7. Maintenant, suivez attentivement parce que je vais me référer à ceci dans quelques instants.

          Lorsque les enfants d'Israël crièrent à l'Eternel au sujet de Madian, L'Eternel envoya un prophète aux enfants d'Israël. Il leur dit : Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël : Je vous ai fait monter d'Egypte, ... Je vous ai fait sortir de la maison de servitude.

          Je vous ai délivrés de la main des Egyptiens, et de la main de tous ceux qui vous opprimaient; Je les ai chassés devant vous, et je vous ai donné leur pays.

          Je vous ai dit : Je suis l'Eternel, votre Dieu; vous ne craindrez point les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez. Mais vous n'avez point écouté ma voix.     

          Puis vint l'Ange de l'Eternel, et il s'assit sous le térébinthe d'Ophra, ...appartenait à Joas, de la famille d'Abiézer. Gédéon, son fils, battait du froment au pressoir, pour le mettre à l'abri de Madian.

          L'Ange de l'Eternel lui apparut, et lui dit : L'Eternel est avec toi, vaillant héros!

          Gédéon lui dit : Ah! mon Seigneur, si l'Eternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent : L'Eternel ne nous a-t-Il pas fait monter hors d'Egypte? Maintenant l'Eternel nous abandonne, et il nous livre entre les mains de Madian!

          L'Eternel se tourna vers lui, et dit : Va avec cette force que tu as, et délivre Israël de la main de Madian; n'est-ce pas moi qui t'envoie?

30        Si cela plaît à Dieu, j'aimerais prendre un sujet là sur, je crois le... vers le verset 14, où il est dit: Si Dieu est avec nous, où sont alors tous les prodiges?

31        Maintenant, nous connaissons tous les Juges d'Israël. Et comment Israël avait été traité; les Philistins, les Madianites, les Amoréens et tous les différents peuples les envahissaient comme des sauterelles et dévoraient ce qu'ils avaient, les emportaient et continuaient. Mais avez-vous remarqué? Ils ne pouvaient pas faire cela avant qu'Israël se soit premièrement éloigné de Dieu.

32        Le diable ne peut pas mettre la main sur vous pour vous nuire avant que vous vous éloigniez premièrement de Dieu. Vous devez d'abord vous rappeler cela. Vérifiez quand n'importe quoi arrive, voyez si vous êtes dans la foi ou pas, voyez si vous êtes parfaitement en ordre avec Dieu; à ce moment-là, souvenez-vous-en, le diable ne peut vous faire aucun mal, vous êtes en Christ.

33        Et à cet endroit-ci, nous avons juste laissé le... Quelques années avant ceci, il y avait la prophétesse Débora et Barak. Et elle avait prophétisé et leur avait dit ce qu'ils devaient faire, et cela était tout à fait exact. Barak, le vaillant guerrier... Et on avait composé un chant de triomphe sur l'ennemi. Mais dès qu'ils n'avaient plus de pépins, ils retombaient directement dans l'ornière.

34        C'est bien là l'image de l'église d'aujourd'hui, dès qu'elle sort d'un problème, elle s'enfonce directement dans un autre. Mais le temps de passer à l'action était venu. Et c'est la même chose maintenant; le temps de passer à l'action est venu. Pour Dieu, le temps était venu où on devait mettre fin à faire la religion. Fini de faire la religion. Nous devons passer à l'action. Et j'espère que ce même Dieu mettra cela sur le coeur du peuple ce soir, comme quoi il est temps d'arrêter de faire la religion, de faire le religieux, de faire le juste, et que c'est maintenant le temps de passer à l'action.

35        Comme je le disais ce matin sur ce sujet de la nouvelle naissance, et la manière dont nous y parvenons, certainement que cela vous pénètre encore dans le coeur. Maintenant, c'est le temps d'agir sur base de ce que vous connaissez être la vérité. Vous ne pouvez pas agir avec foi avant que vous sachiez premièrement ce que vous faites. Vous devez premièrement savoir ce que vous faites avant que vous puissiez avoir la foi de le faire.

36        Une fois, quelqu'un m'a dit, un éminent médecin était en train de parler d'un miracle qui s'était produit parmi... une personne malade. Et il m'a dit: "Pasteur, ne croyez-vous pas que si vous disiez à ces gens d'aller toucher un arbre ou un poteau, la même chose arriverait?"

37        J'ai dit: "Non, monsieur." J'ai dit: "Parce que vous ne pouvez pas avoir la foi en touchant un arbre ou un poteau." 

38        La foi n'est pas aussi vague. Il faut qu'elle soit basée sur un fait reconnu. Vous devez savoir en quoi vous avez foi, avant d'avoir foi en cela. Nous devons donc savoir premièrement le comment et l'objet : ce qu'est le désir de Dieu, ce qu'est le plan de Dieu, et comment s'approcher de Dieu suivant ce plan. Et alors nous pouvons courageusement nous avancer vers le trône de grâce et réclamer ce qui nous est promis dans le plan.

39        Eh bien, ils faisaient la religion. Juste aussitôt qu'ils sortaient d'un problème... Dieu les délivrait. Alors, au lieu d'aller réellement de l'avant et de servir Dieu, en voyant Sa main puissante, ils sont directement retournés dans les choses du monde. Et le temps était donc venu où Dieu ordonna un arrêt de la chose. Et il faut qu'il en soit ainsi.

40        Et je pense qu'il est temps d'ordonner l'arrêt de ces choses maintenant. Nous avons tordu la Parole de Dieu pour L'accommoder à chaque organisation qui existe au monde, à chaque plan que chaque homme a élaboré. On a tordu la Parole pour La rendre comme ceci, et tordu la Parole pour La rendre comme cela, et on L'a tordue d'une autre manière pour L'accommoder à un plan. Mais il est temps d'arrêter ces choses; arrêtez de faire la religion. C'est le temps où les gens disent: "Si vous pouvez juste recevoir assez d'Esprit pour danser dans l'Esprit, si vous pouvez recevoir assez pour voir des lumières devant vos yeux, ou pour qu'une sensation vous passe dans le dos, ou un frisson, un tremblement, une émotion; vous L'avez reçu." Vous avez reçu quelque chose; mais je ne saurais dire exactement ce que vous avez reçu avant de voir quel genre de fruit cela a produit.

41        Comme nous l'avons étudié ce matin, vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu'un bébé naisse en étant un homme mûr. Il doit grandir pour y arriver. Et nous grandissons en Christ jusqu'à la pleine stature. Quelque chose... Pas quelqu'un qui, ce soir, il est converti et demain, il se met à prêcher l'Evangile. Nous grandissons jusqu'à atteindre l'état d'un homme mûr, jusqu'à la stature de Christ.

42        Eh bien, nous voyons que quand le peuple de Dieu a des ennuis, Dieu leur envoie toujours un prophète avec la vraie Parole pour les faire sortir de cela. Il n'y a jamais eu d'époque où le peuple de Dieu ait eu des ennuis sans que Dieu leur envoie Sa Parole. Et Sa Parole, comme nous l'avons vu ce matin, vient aux prophètes.  Et pour tester cela, voyez si cela concorde avec la Parole. Si c'est en accord avec la Parole, alors la Parole de Dieu devient vivante.

43        Maintenant, plusieurs pourraient dire: "Celui-ci est le prophète de notre église." "Celui-ci est le prophète de notre église." Et les deux ne s'accordent pas, il doit y avoir quelque chose qui cloche.

44        Nous devons tous dire la même chose. Alors, nous devons parler, non en contradiction, mais en parfait accord avec cette Parole. C'est ainsi qu'est testé un vrai prophète, [pour voir] s'il a la Parole. La Bible dit: "Si leur témoignage ne s'accorde pas avec la loi et les prophètes, il n'y a point d'aurore pour eux." C'est vrai. Ça doit être en accord avec la Parole.

45        Et dans chaque cas, Dieu envoie toujours au peuple un vrai serviteur, un vrai prophète qui apportera la vraie Parole de Dieu. Et la Parole de Dieu, c'est ce qui délivre toujours le peuple.

46        Maintenant, si nous pouvons retourner en arrière pour lire du verset 7 au verset 10, nous voyons là, du verset 7 au verset 10, qu'Israël s'était détourné de Dieu et était rentré dans le monde. Et du néant est sorti... son nom n'est même pas mentionné... Je ne pense pas que le prophète était intéressé à son nom. Il était intéressé à une seule chose ; Dieu l'avait oint. Cela lui importait peu d'être assimilé à un - quelqu'un de leur dénomination, ou autre chose; ou d'être un évêque ou un archevêque. La seule chose qui  l'intéressait, c'était le message qu'il avait sur le coeur. Et il a dit aux gens de revenir à la repentance et à la connaissance que leur Dieu était un Dieu puissant et un Dieu de délivrance, un Dieu de prodiges qui les avait arrachés des mains des Egyptiens, qui avait ouvert la mer Rouge, et les avait nourris dans le désert; et le Dieu puissant qui avait pu déposséder quelqu'un d'autre de son pays pour le leur donner. Amen. C'était un vrai prophète. Il était oint, et il était la voix de Dieu pour eux. Il avait dit qu'il devait en être ainsi parce qu'ils étaient en difficulté.

47        Ces Madianites, ces Amoréens et tous les autres les avaient envahis et avaient dévasté tout leur pays. Et l'ennemi avait donc lancé un défi et on devait lui faire face. Leurs armées n'ont pas pu le faire, leurs sacrificateurs n'ont pas pu le faire, et leurs églises n'ont pas pu le faire. Ainsi, il a fallu la Parole de Dieu pour relever son défi.

48        Aujourd'hui, l'ennemi parle. L'ennemi essaie de dire que les jours des miracles sont passés, qu'il n'existe pas de baptême du Saint-Esprit, et que ceci n'est qu'une émotion, que ce n'est qu'une excitation. Ainsi, l'ennemi a lancé un défi, et son défi doit être relevé. Le seul moyen pour que nous relevions le défi du jour, alors que les dénominations éloignent les gens et - et les mettent dans telle organisation, et dans telle autre, laissant ces - les femmes se couper les cheveux et se farder, et les hommes mener toutes sortes de vie, être des administrateurs, des diacres et des pasteurs dans l'église, parce qu'ils ont un doctorat d'Etat ou un doctorat en droit qui leur est exigé.

49        Jésus n'a jamais exigé à un homme d'avoir cela. Voici ce qu'était l'exigence de Jésus : "Attendez dans la ville de Jérusalem jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'En-haut, alors vous serez Mon témoin." Cela relève son défi. Cela avait relevé le défi de l'ennemi. Cela l'avait relevé en ce jour-là. Cela le relèvera en ce jour-ci.

50        Maintenant, j'aimerais que vous fassiez attention. Du verset 7 au verset 10, nous voyons le prophète venir. Du verset 1 au verset 7, nous voyons la déchéance du peuple. Et du verset 7 au verset 10, nous voyons le prophète venir leur donner le remède. Remarquez, nous ne savons pas d'où il était venu; il n'avait pas dit qu'il y avait un homme ou un pharisien, qui avait été un sacrificateur pendant quelque temps. Son passé n'est pas mentionné. Ces prophètes, ils sortent du néant.

51        Considérez Elie. Elie était le dernier, et le sixième parmi les grands prophètes, parmi les puissants prophètes. Nous ne connaissons rien de son passé. Nous ne savons pas quelle école il avait fréquentée. Nous ne savons pas de quelle famille il était issu. Tout ce que nous savons, c'est que Dieu était avec lui. Et il est venu, et il est parti tout aussi mystérieusement qu'il était venu. Il était sorti du désert, du  néant, et il est retourné au désert et fut enlevé à bord d'un char de vent, et fut introduit au ciel par le Feu. Il est venu mystérieusement, et il est parti mystérieusement. Il n'avait aucune formation théologique. Nous ne savons pas d'où il est venu, qui était son père, qui était sa mère, qui étaient ses frères et ses soeurs. Tout ce que nous savons, c'est qu'il était un homme de Dieu. Dieu l'a tiré du néant, l'a utilisé et l'a ramené quelque part : dans Sa Présence. Il était un homme de Dieu.

52        Et voilà apparaître un prophète ici, un prophète venu pour cette heure-là et il leur a apporté la Parole du Seigneur. Souvenez-vous, il ne leur avait jamais donné une théologie humaine. Il a dit : "Je suis l'Eternel qui vous ai fait sortir d'Egypte, j'ai manifesté Ma main puissante, et j'ai manifesté Ma puissance." Je me représente Gédéon assis là en train de L'écouter. "Je suis le Dieu qui ai fait ces choses. Et J'ai fait tout cela pour vous, et néanmoins vous n'avez pas obéi à Mes commandements. Dans tout ceci, vous n'avez pas observé cela."  

53        Maintenant, je voudrais que vous remarquiez une autre chose qui pourrait vous encourager. Immédiatement après le message de ce prophète, le Seigneur est apparu sur la scène. Amen. Dès qu'il a apporté son message, le Seigneur est apparu sous un arbre, le Seigneur est venu après le message du prophète, assis sous un arbre. Le prophète a donné... Le peuple était tombé, il s'était plongé dans ses ismes. Dieu a envoyé Son prophète. Dès que le prophète en avait fini avec son message, le Seigneur a suivi le message du prophète pour la délivrance.

54        Oh! nous vivons dans un temps glorieux. Immédiatement après que le prophète eut quitté la scène, qu'arriva-t-il? Le Seigneur est venu sur la scène. Aussitôt que Jean a quitté la scène, le Seigneur est venu sur la scène. C'est très étrange, la manière dont Dieu travaille, mais Il le fait, Il travaille de façon mystérieuse.

55        Nous avons lu ce passage de l'Ecriture, où Gédéon avait peur, là près du pressoir, il battait assez de froment, avant que les philistins et les madianites ne le trouvent. Son père et lui, ils étaient là à chercher un peu de nourriture pour l'hiver, ils étaient en train de battre cela en secret pour qu'on ne puisse pas les trouver. En effet, les autres venaient tout simplement comme des sauterelles et emportaient tout ce qu'ils avaient.

56        C'est ainsi que le diable agit. Nous commençons une petite église, tout va bien. (Combien de prédicateurs ne savent pas que ceci est la vérité?) Presque au moment où tout va bien, un vieil imposteur s'introduira dans ce groupe-là et va le déchirer en morceaux (C'est vrai.), il va juste arracher l'église à un homme, s'il peut le faire. Vous voyez, c'est le diable. Ils sont venus comme des sauterelles et ont emporté ce qui avait été donné. Maintenant, quand...

57        Certainement que Gédéon était un homme qui connaissait les Ecritures. Quand l'Ange du Seigneur lui a dit...

58        Et si vous remarquez bien, ici, ce n'était pas l'Ange du Seigneur. Il est dit : "Et le Seigneur", en majuscule, S-E-I-G-N-E-U-R. Ce n'était pas un Ange. C'était Dieu. C'était une - une théophanie dans un homme, sous forme de Dieu, comme celle qui était apparue à Abraham là au fond du désert, et qui ressemblait à un homme. Par conséquent, étant un Messager, Il était l'Ange du Seigneur.

59        Et Il lui est apparu.  Et Il a dit : "Toi, vaillant héros", Il lui a dit qu'Il allait le prendre, et qu'Il allait délivrer Israël par lui.

60        Et Gédéon lui a posé cette question. Quel homme versé dans les Ecritures! C'est le genre d'homme à qui Dieu vient, quelqu'un qui s'y connaît. Gédéon a dit : "Si Dieu est avec nous, si Tu es le  Messager, où sont alors les prodiges dont le prophète nous a parlé?" Il savait que partout où Dieu allait, Ses prodiges L'accompagnaient. Il savait que partout où Dieu se trouve, les prodiges s'y trouvent.

61        Et comment pouvez-vous vous attendre aujourd'hui à ce que Dieu puisse travailler parmi des gens qui ne croient même pas aux prodiges? Comment est-ce possible?

62        Et il l'a appelé un vaillant héros. Il lui a dit: "Maintenant, par ceci, tu vas délivrer Israël."

63        Eh bien, c'était comme un homme qui se tenait là, et c'était un Homme. Et il L'a regardé et a dit: "Non, mon Seigneur, si Dieu est avec nous, pourquoi tous ces problèmes nous sont-ils arrivés. Et où sont les prodiges qu'on nous raconte? Où sont les choses que Dieu faisait?"

64        Maintenant, il y a une bonne manière de vous rassurer si le messager est dans le vrai ou pas. S'il a une apparence de la piété, il reniera la puissance qui fait ces prodiges. S'il est un messager venant de Dieu, il ne va pas en parler tout simplement, il en aura pour produire cela, et pour montrer que le Dieu dont il parle est avec lui et en lui.

65        Il a dit : "Si Dieu était...?... nous, où sont tous ces puissants prodiges? Parce que nous comprenons..." Ecoutez combien Gédéon était scripturaire. En d'autres termes, il a dit : "Si... Nous savons bien que Dieu est un grand Dieu qui accomplit de puissantes oeuvres. Il est un grand Dieu des prodiges. Et s'Il est pour nous, et s'Il est avec nous, et s'Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement, où est-ce que je peux voir Ses prodiges? Où est-ce que je peux voir ce Dieu en action? Où est-Il, s'Il est avec nous?"

66        Le vaillant héros pouvait se référer à la Parole des temps anciens et savoir qu'Elle est vraie, car il savait ceci, que Dieu est un Être surnaturel. Et partout où se trouve un Être surnaturel, Il accomplira des signes surnaturels, parce que le surnaturel est en Lui. Vous ne pouvez pas vous dérober à cela.

67        Comment pouvez-vous vous tenir en face du vent sans recevoir un coup de vent? Comment pouvez-vous entrer dans l'eau sans être mouillé? L'eau est humide. C'est le composant chimique de cela. Elle est humide. Et quand vous entrez dans l'eau, vous serez mouillé. C'est vrai.

68        Et quand vous entrez dans la Présence de Dieu, le surnaturel, il y aura des signes surnaturels et des oeuvres surnaturelles d'un Dieu surnaturel.

69        C'est pourquoi, il a dit : "Où sont les oeuvres, où sont les prodiges, si Dieu est avec nous?"

70        Gloire! C'est cela. Voyez, là où Dieu se trouve, il y a des prodiges. Là où Dieu se trouve, le signe de Dieu est là. Voyez?

71        Et Gédéon, un homme vraiment versé dans les Ecritures, a dit: "Où sont ces oeuvres?" En d'autres termes, comme ceci : "Je suis un homme, peut-être âgé de cinquante ans, dirait-il. Et je les ai entendus parler d'un Dieu qui a opéré des prodiges. Et j'ai fréquenté l'église, et je crois aux sacrificateurs. Je crois aux prophètes. Et Je crois la Parole écrite, tous les rouleaux. J'ai lu dans les rouleaux là où Dieu, quand Il  venait au milieu de Son peuple quelque chose se passait." Et Gédéon ne reconnaissait que l'homme qui était assis là sous un chêne. Amen. C'est tout ce qu'il connaissait; Il était un homme. Il a dit: "Eh bien, si Dieu est avec nous, où sont Ses prodiges? Nous voulons les voir."

72        Oh! comme c'est scripturaire. Car là où se trouve le Surnaturel, Dieu, alors Son signe doit L'accompagner, Lui. Là où est Dieu, le signe de Dieu est avec Dieu. Nous le savons. S'Il est dans Son peuple, les gens manifesteront Ses signes. C'est tout à fait exact.

73        C'est la question que Gédéon se posait : "Oui, où est Dieu? Si Dieu existe, si Dieu est avec nous, laissez-moi alors voir là où est Son signe. Nous avons dit qu'Il les opère réellement. Et si ce grand travail est devant moi..."

74        Peut-être que le vieil Homme se tenait là, et Il avait l'air d'un vieil Homme. La Bible dit qu'Il tenait un bâton dans Sa main. Continuez de lire, le chapitre 6, quand vous retournerez chez vous ou demain, à un moment donné.

75        Il tenait un bâton dans Sa main : on dirait un vieil Homme, assis sous un arbre. Et Il l'a appelé un vaillant héros. Et Il a dit que Dieu allait faire telle chose. Et il a dit : "Dieu est avec toi."

76        Il a dit : "Où sont alors Ses prodiges? Si le Dieu surnaturel est ici, où sont les oeuvres surnaturelles de Dieu?

77        Cela pourrait être facilement dit ce soir parmi nos églises : "Où est ce Dieu qui a vécu autrefois? Est-Il mort? Est-Il parti? Est-Il en train de poursuivre Son chemin? Est-Il allé en voyage?"

78        Non, monsieur. Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement. Et si nous disons que nous sommes de Dieu, voyons alors où se trouve Dieu. Voyons les signes de Dieu. Si ce Tabernacle prend position pour Dieu, voyons Dieu agir au milieu de nous. Voyons les âmes naître dans le Royaume. Voyons les vies être redressées. Voyons les malades, les aveugles, les sourds, voyons Ses oeuvres puissantes être accomplies. Dieu au milieu de nous...

79        "Si Dieu est avec nous, où sont Ses prodiges?" Il a posé une question.

80        Eh bien, si Dieu est avec Son peuple, et dans Son peuple, Il ne peut pas... cette personne ne peut s'empêcher de faire la même chose que Dieu a faite. Car ce n'est plus cette personne; c'est Dieu dans cet homme. Si cet homme pèche, alors Dieu n'est pas là. S'il aime le monde, alors Dieu n'est pas là. Et nous savons que Dieu n'a pas de rapports avec les péchés. Eh bien, je vous donnerai une Ecriture pour cela, juste dans un instant.

81        Jésus, quand Il était sur la terre, on Lui a posé la même question. Les gens voulaient savoir : "Toi, qui es un homme, Tu Te fais Dieu?"

82        Quand Il a guéri l'homme qui était atteint de paralysie, Il a dit: "Tes péchés te sont pardonnés."

83        On a dit: "Eh bien, attends un instant. Toi, qui es un homme, Tu pardonnes les péchés?"

84        Il a dit: "C'est afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés ou de guérir; lequel est le plus aisé, de dire: 'Prends ton lit et marche' ou - ou de dire: 'Tes péchés te sont pardonnés?'" Et alors Il s'adressa à l'homme, et il se leva et s'en alla.

85        Et les Pharisiens L'ont interrogé. Et Jésus a dit: "Si vous ne croyez pas en Moi, croyez les signes que Je fais." Voyez, on leur a dit qu'il se lèverait un prophète comme Moïse, et Il serait le Messie. Et Il a dit: " Si Je ne fais pas les oeuvres de Mon Père, alors ne croyez pas en Moi; Je suis dans l'erreur. Mais si Je fais les oeuvres de Mon Père, et que vous ne croyez pas en Moi, alors croyez les oeuvres. Qu'est-ce que les oeuvres font? Elles vous disent qui Je suis. Elles rendent témoignage de Moi. Elles sont Mon témoignage. Pas les lettres de recommandation qui montrent que je suis membre de l'église presbytérienne ou pentecôtiste, que je peux exhiber Ma carte de membre; mais les oeuvres que Je fais, les signes de Dieu, les signes du Messie, ce sont elles qui rendent témoignage de Moi."

86        Jésus a dit, dans saint Jean 14.12, si vous vouliez noter l'Ecriture, St. Jean 14.12: "Celui qui croit en Moi fera aussi les oeuvres que Je fais." Amen.

87        Qu'est-ce, frères? Si Dieu est pour nous, où sont Ses prodiges? Si Dieu est en nous, qu'y a-t-il alors avec nous? Il y a quelque chose de faux quelque part. Oui.

88        Jésus a dit : "Si vous pouvez croire en Moi, ce que Je dis, voyez ce qui rend témoignage de Moi, car ce sont elles qui rendent témoignage de Moi. Le Seigneur votre Dieu a dit qu'un prophète comme Moïse serait suscité. Et quiconque n'écoutera pas ce Prophète, sera retranché du milieu du peuple. Le Messie devrait avoir un signe qui L'accompagne. Et si ce signe du Messie ne M'accompagne pas, a dit Jésus, en termes clairs, alors ne croyez pas en Moi. Mais si le signe messianique rend témoignage de Moi, alors croyez le signe. Car, si vous pensez que je suis dans l'erreur, le signe est correct parce qu'il est scripturaire." Alléluia!

89        C'est à cela que Gédéon voulait arriver. C'est là où Gédéon se tenait. "Oh! s'il y a un Dieu qui est avec nous, nous voulons voir le signe qui montre qu'Il est Dieu, qu'Il est le même Dieu, car Il manifestera les mêmes signes." Qu'est-ce que Dieu a fait?

90        Gédéon a dit : "Attends, et j'irai chercher une offrande." Et il est allé tuer une vache, ou plutôt un agneau, et il a fait cuire cela. Il a apporté du pain, et il a apporté l'agneau, et il a déposé cela.

91        Et l'Ange a dit : "J'attendrai ici." Examinez toutes choses. Testez cela par la Parole. Et il a dit : "J'attendrai ici", peut-être deux  ou trois heures.

92        Gédéon apporta le bouillon, avec du pain, et de la viande. Et l'Ange dit : "Maintenant, tu le sauras par ceci. Ceci le confirmera."

93        Il a répandu le bouillon sur le sol comme libation. Et il a pris le pain et la viande et il a déposé cela sur le rocher où il faisait le battage.

94        Et Il a pris le bâton qui était dans Sa main, comme un vieil homme, un bâton, il a touché cela. Et quand Il a touché cela, la fumée s'est élevée, et le sacrifice était consumé. Qu'était-ce? Il l'a ramené aux Ecritures pour prouver ce qu'Il était.

            Le même Dieu qui était avec Elie sur le mont Carmel, c'est le même dont j'ai parlé ce matin.

95        Quand vous placez votre âme sur Son autel d'airain, de jugement, qu'arrive-t-il? S'Il est le même Dieu, Il agréera le sacrifice. Si vous l'avez offert avec sincérité sur Son autel, Il consumera ce sacrifice, et le monde sera ôté de vous. La fumée se dissipera. Le sacrifice sera consumé. Oui.

96        "Si  Tu es Dieu, et si Tu es le Dieu de la Bible dont nos pères ont parlé, disant qu'il opérait des miracles, laisse-moi Te voir opérer un prodige, ou laisse-moi voir une sorte de prodige, afin que je sache que Dieu m'a rencontré."

97        Eh bien, puis-je dire ceci! Si Dieu est toujours Dieu, si Dieu est le même Dieu qu'il était dans les jours passés, vous n'avez pas à aller serrer la main au prédicateur, vous n'avez pas à aller inscrire votre nom dans un registre. Ces choses sont bonnes; je n'ai rien contre cela. Puis vous rentrez et devenez membre d'église, votre nom étant inscrit dans le registre; et on vous donnera une lettre, et vous l'avez avec vous. Aussitôt que quelque chose ne marche pas là, vous explosez comme je ne sais quoi, et vous amenez cela dans la prochaine église. Et aussitôt que quelque chose ne marche pas là non plus, alors vous amenez cela dans la prochaine église. Vous voyez, vous n'avez pas bien agi la première fois. Si Dieu reste Dieu, placez votre âme pécheresse sur Son autel, et Il la touchera avec Sa Parole et Sa puissance. Et le monde vous quittera, et alors vous serez une nouvelle créature, s'Il est Dieu.

98        Il était le Dieu de l'Ancien Testament. Il était le Dieu du Nouveau Testament. Il est le même Dieu aujourd'hui : hier, aujourd'hui et éternellement.

99        Et vous saurez alors, au fond de votre coeur, qu'un travail surnaturel a été fait par un Être surnaturel. Alors qu'autrefois, vous buviez, fumiez,  mentiez; et que, vous les femmes, vous aimiez tant le monde, vous continuiez à porter le maquillage, et vos cheveux longs... ou plutôt courts, et vous faisiez d'autres choses que vous faisiez; et vous voyez que quelque chose arrive, et tous les démons de l'enfer ne pourraient plus vous faire faire cela de nouveau. Quelque chose est arrivé, un Dieu... Un prodige s'est opéré.

100      Qu'est-ce qu'Il a fait? Il a changé votre coeur vil, Il a changé vos désirs, Il a changé votre nature. Une Parole surnaturelle, par un Dieu surnaturel, Il a changé une créature de temps en une créature de l'éternité. Amen. Il ôte le monde de vous et a placé Christ en vous, l'espérance de la gloire. Et vous êtes rempli de Son Esprit et prêt pour aller à Sa rencontre.

101      Si Dieu est Dieu, où sont ses prodiges? Si Dieu est avec nous, où sont Ses prodiges?

102      Si Dieu est avec l'Eglise méthodiste, pourquoi toutes les femmes ont-elles toujours les cheveux coupés? Si Dieu est avec l'Eglise baptiste, pourquoi alors le pasteur fume-t-il toujours la cigarette, beaucoup d'entre eux? Pourquoi renient-ils toujours la puissance du... de Dieu qui guérit les malades, qui ressuscite les morts, parle en langue, et interprète les langues, ainsi que les dons de la prophétie? Pourquoi renient-ils toujours cela si le Dieu de l'Ancien Testament et le Dieu du Nouveau Testament est toujours le même Dieu? Si le Dieu du Nouveau Testament, le Saint-Esprit, est toujours le Dieu que les Pentecôtistes prétendent avoir, pourquoi ne détruisent-ils pas leurs murs de séparation, et de dispute les uns avec les autres, et ne deviennent-ils pas des chrétiens nés de nouveau? Assurément. Non. L'un ne veut même pas parler à l'autre. Voyez? Le sacrifice n'a pas été consumé. Ils passent par les sensations; ils ont fait cela toute leur... tout au cours des âges. C'est sous les idoles qu'on a des sensations.

103      Mais le Dieu de la - de la Bible, qui est le Dieu, le même hier, aujourd'hui et éternellement, brûle le monde et tous les différends, fait de nous de nouvelles créatures en Christ. Oui. Jésus a dit : "Ce sont elles qui  rendent témoignage et qui disent qui Je suis."

104      Ce qu'il en est, la raison pour laquelle nous avons toutes ces choses, c'est parce que nous laissons toujours les divergences dénominationnelles, les credos, les disputes, la popularité, les démons du monde nous aveugler à la vraie vérité de Dieu. C'est vrai.

105      Beaucoup de gens ont été séduits pour ce qui est de recevoir le Saint-Esprit; comme je l'ai dit, aujourd'hui ils ont des doctrines comme celles des vêtements d'Elie, et - et toutes ces autres choses, les fils de Dieu manifestés, et tous ces différents ismes, et ainsi de suite, dans le monde aujourd'hui. Les gens tombent aveuglement dessus, et ressentent une sorte de sensation, se relèvent avec un esprit arrogant, indifférents, enflés, colériques. Ce n'est pas l'Esprit de Dieu. Ils continuent toujours en dehors de l'ordre, ils ne savent pas ce qu'est l'ordre de l'église, ils ne savent pas comment se comporter dans la maison de Dieu, pas de manières, non, pas du tout d'audace, pas - pas de sentiment envers Dieu, tout ce à quoi ils pensent, c'est: "mon église". Cela montre qu'ils ont reçu l'esprit de l'église, et non l'Esprit de Dieu, car Lui ôte tout cela de vous, Il consume cela. Certainement.

106      Voyez, ils disent, "Où est-Il? C'est..."  Nous avons le droit de... Mais regardez, même si les nuages couvrent le soleil, le soleil brille toujours. La seule chose qui l'empêche de briller sur vous, ce sont les nuages. Et si vous vous débarrassez des nuages, le soleil brillera. Amen.

107      Frère, débarrassons-nous de tous nos péchés, et de nos doutes, de nos frustrations, le Fils brille depuis le jour de la Pentecôte. Le Saint-Esprit est tout aussi grand aujourd'hui qu'Il l'a toujours été. Mais nos dénominations ont étouffé la Parole de Dieu, en disant: "C'est pour un autre jour. Oh! cela va... La guérison divine, ce sera dans le millénium." ou "La guérison divine a existé dans le passé. Cela n'est pas pour aujourd'hui."

108      Comment peut-Il être le même hier, aujourd'hui et éternellement, et que la guérison divine soit néanmoins révolue? Comment est-ce que la puissance, comment... La Bible a placé dans l'ordre, d'abord les apôtres, les prophètes, les docteurs, les évangélistes, les pasteurs pour confirmer que l'Evangile vit toujours. Et Dieu les envoie en plein au milieu de nous, et nous avons tourné le dos à cela. Dieu n'échoue pas, ce sont les gens qui ont failli.

109      "Où sont alors les prodiges au milieu de nous? Où sont-ils?" Dieu était en train de parler à cet homme, le préparant à sortir.

110      Dissipez les nuages, le soleil brille toujours. C'est vrai. Quand les doutes sont dissipés, et que les choses sont arrangées, les prodiges seront là tout aussi sûr que le soleil existe là.

111      Le soleil, sur l'ordre de Dieu, brille chaque jour. Il est là parce que Dieu lui a ordonné d'être là. Et aussi longtemps que le jour et la nuit existent, le soleil sera suspendu là. Certainement. Vous ne le voyez pas tout le temps, car c'est couvert par les nuages; le brouillard, les nuages, bas ou hauts, le couvrent. Mais cela se trouve toujours là. Voyez?

112      Et la seule chose que vous devez faire pour voir les prodiges aujourd'hui, si vous voulez voir les prodiges de Dieu, dissipez simplement tous vos doutes. Enlevez tous vos credos, enlevez toutes vos dénominations, et là le Fils brille automatiquement.

113      C'est un ordre de Dieu, car il est dit : "Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement." Ainsi, aussi longtemps qu'Il est tenu d'être là éternellement, Il est là. Pas de question à ce sujet, Il est là. Où sont les prodiges? Qu'est-ce qui empêche les prodiges? Dieu a envoyé Christ, Christ est vivant aux siècles des siècles! "Là où deux ou trois sont assemblés en Mon nom, Je serai au milieu d'eux." Amen. "Voici, Je suis avec vous toujours, même jusqu'à la fin du monde." Le voilà, c'est Sa promesse.

114      Qu'y a-t-il alors? Nous avons laissé les nuages de doutes, de l'avidité, de la colère, de l'égoïsme, de dénominations, et d'autres choses, venir sur nous, venir et nous éloigner de la Parole, en disant : "Ces choses ont existé quelque part ailleurs", reniant Christ, reniant le baptême du - du Seigneur, du Saint-Esprit, reniant le baptême chrétien au Nom de Jésus-Christ, d'autres choses, toutes sortes de choses, de telle manière que nos credos nous ont éloignés de la Bible.

115      Mais dans un... N'est-ce pas là une chose étrange, un prodige, que malgré tout cela, Frère Way, que malgré toutes les dénominations, que malgré toutes les critiques, la Bible demeure toujours la même? Comment a-t-Elle tenu le coup? Dieu a résolu de juger chaque homme par la Bible. Et la Bible, c'est la Parole, et la Parole, c'est Christ. Tout le monde, chaque homme sera jugé par Cela.

116      Ôtez les nuages, alors ce qui arrive, c'est que le soleil est juste là; c'est la seule chose qu'il vous faut faire aujourd'hui. Ne dites pas: "Ô Jésus, viens me guérir. Ô Jésus, donne-moi le Saint-Esprit." Ôtez simplement les nuages. Il est déjà là. Il est venu il y a dix-neuf cents ans, et Il est toujours là. Et Il sera toujours là. "Je suis vivant aux siècles des siècles, le même hier, aujourd'hui et éternellement." C'est vrai.

117      Eh bien, Gédéon et ces gens-là, avant qu'ils ne voient ou plutôt qu'ils ne puissent aller, qu'ils voient ces prodiges de Dieu, il y avait une condition qu'il fallait remplir. Pour remplir... pour voir la puissance des prodiges, ils devaient croire. Ils devaient aussi croire et obéir à la Parole du prophète afin de voir les prodiges de Dieu. Maintenant, rappelez-vous, avant qu'ils aient vu les prodiges, ils devaient obéir à ce que le prophète disait.

118      Et avant que nous voyions les prodiges de Dieu, nous devons obéir à ce que le prophète a dit. La Bible est le Prophète pour nous. C'est vrai.

119      Si un homme, peu importe combien il se dit prophète de Dieu parmi les Baptistes, les Méthodistes, les Pentecôtistes, qui qu'il puisse être, peu importe ce qu'il dit être, si cette Parole ne vit pas en lui, il n'est pas un prophète. Il se peut qu'il soit un prophète, mais un faux. Les vrais prophètes parlent de cette vraie Parole, et alors cela fait de Dieu exactement le même Dieu, avec la même puissance, les mêmes Paroles, tout est pareil, la vraie Parole.

120      Eh bien, ils devaient croire. Ils devaient croire dans la Parole du prophète et Y obéir, avant qu'ils ne voient les prodiges de Dieu.

121      Et aujourd'hui, vous ne pouvez pas aller là, sous une fausse histoire montée de toutes pièces, disant que Jésus n'est pas le même hier, aujourd'hui et éternellement; les jours des miracles sont passés; et le baptême du Saint-Esprit n'existe pas", et vous attendre à voir les prodiges de Dieu. Vous devez obéir à Cela. Et quand vous Y obéissez, Dieu prendra soin du reste.

122      Si vous pouvez enlever tous les nuages, le soleil est déjà là. Il est juste suspendu là. Le soleil ne bouge pas, dit-on. Le soleil reste au même endroit.

123      Et Christ demeure. Et c'est vrai. C'est nous qui nous éloignons de Lui, mais Lui demeure. C'est vrai. La seule chose qu'il vous faut faire, c'est de vous retourner et de vous présenter une fois devant Lui, et vous verrez ce qui arrivera. Présentez-vous devant Christ, ne vous présentez pas devant l'église, ne vous présentez pas devant les credos, ne vous présentez pas devant les titres, présentez-vous devant Christ. Voyez, ne vous présentez pas devant le séminaire, présentez-vous devant la Parole. Christ est la Parole. Certainement qu'Elle l'est. C'est exact.

124      Obéissez à la Parole. Pour nous... Ils devaient obéir à la Parole. Et quant à nous , nous devons obéir à la Parole.

125      Si vous voulez le savoir, j'ai noté une Ecriture ici, il est dit: " Si vous demeurez en Moi, et que Ma Parole demeure en vous, demandez ce que vous voulez." Voyez? Qu'était-ce? Si la Parole de Dieu est en nous et demeure là-dedans, Elle parle juste pour Elle-même. "Demandez ce que vous voulez, cela vous sera accordé." Eh bien, cela se trouve dans Jean 15.7, si vous voulez le noter. Voyez, Jésus a dit: "Si vous demeurez en Moi, et que Mes Paroles demeurent en vous."

126      Pas aujourd'hui une chose, demain, le lendemain une autre, et vous avez rétrogradé, et par ici, et ici, là-bas, cela montre que vous n'aviez rien au départ.

127      "Oh, direz-vous, j'ai parlé en langues." Parfait, mais vous n'avez toujours rien. Voyez? Vous direz :  "J'ai dansé en esprit." Très bien, mais je ne sais toujours pas dans quel genre d'esprit vous avez dansé. Voyez-vous?

128      Si vous êtes dans une chose un jour, et que la semaine prochaine vous êtes dans une autre; et le prochain petit pic qui passe, qui picote dans un arbre creux, vous courrez après et le prochain ici, allant d'une mission à une mission, vous ne connaissez pas votre place, alors Christ ne demeure pas en vous. Ses Paroles ne sont pas là, car Cela est stable; vous ne vous tournez pas vers les ténèbres.

129      Comme j'ai prêché l'autre jour sur "Un paradoxe", quand Josué a arrêté le soleil. Becky là-derrière a dit : "Papa, il ne pouvait pas arrêter le soleil, dit-elle, la terre s'arrêterait. Il a arrêté la terre."

130      J'ai dit : "Il a arrêté le soleil." Dieu ne commet pas d'erreurs dans Sa Bible.

131      Elle a dit : "Comment pouvait-il arrêter le soleil, le soleil ne se déplace même pas? Le soleil reste à sa place."

132      J'ai dit : "Mais ce - ce projectile-là n'était pas ce dont Il parlait. Ce soleil qui se déplaçait et qui illuminait la terre, c'est ce soleil qu'Il a arrêté."

133      Je ne sais pas ce que Dieu a fait pour faire que cela s'accomplisse, mais Il a arrêté le soleil. Le soleil se déplaçait dans cette direction-ci, le soleil sur la terre, la réflexion du soleil. Ce projectile-là, nous pouvons... que nous n'avons pas vu à un million de kilomètres, ou à des millions de kilomètres. Mais la réflexion du soleil qui parcourait la terre du jour à la nuit, c'est à cela que Josué a ordonné de rester à sa place; et il s'est arrêté. Un paradoxe, c'est quelque chose d'incroyable, pourtant vrai. Donc, c'est incroyable, mais pourtant vrai.

134      Comment Dieu peut-Il prendre un pécheur, arrogant, colérique et tatillon et faire de lui un saint de Dieu? Comment peut-Il prendre une femme qui est si vile que les chiens ne se retourneront même pas vers elle dans la rue, et faire d'elle une sainte de Dieu? Je ne peux pas vous l'expliquer. Mais Il l'a fait. C'est un paradoxe. Certainement. Toutes les grandes oeuvres de Dieu sont des paradoxes.

135      "Si vous demeurez en Moi, et que Mes Paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voulez, et cela vous sera accordé." Saint Jean 14 ou plutôt Saint Jean 15, excusez-moi, Saint Jean 15.7. Très bien.

136      Retournons dans la Genèse juste un instant. Noé devait remplir les conditions. Noé devait croire la Parole de Dieu et agir sur base de Cela, avant qu'il ait vu le prodige de Dieu. C'est vrai. Noé, le grand prophète de la Genèse, devait croire la Parole de Dieu et agir sur base de Cela, avant de voir le prodige de Dieu. Il n'avait jamais plu, vous le savez, il n'y avait jamais eu de pluie.

137      Et qu'en pensez-vous? On nous a dit que cet âge était plus avancé dans la science que l'âge dans lequel nous vivons maintenant. Nous ne pouvons plus construire des pyramides, ou de sphinx. Nous n'avons pas les moyens de faire une momie; nous ne pouvons pas la pétrifier comme cela. Nous ne pouvons pas colorer un habit de façon durable, comme on le faisait dans le passé. Nous n'avons même pas ces choses. Et c'est quelque chose que notre science moderne ne peut même pas trouver. Mais eux avaient cela.

138      Nous n'avons pas... Nous n'avons pas des ingénieurs comme eux en avaient. Cette grande pyramide en Egypte se trouve si parfaitement au centre de la terre, que peu importe où se trouve le soleil, il n'y a jamais d'ombre autour d'elle. Nous ne pouvons pas élever un tel édifice. Nous ne savons pas comment faire cela. Nous ne pouvons pas non plus construire une pyramide. Et là haut, là autour des pierres de faîte et là-dedans, il y a presque la moitié d'un pâté de maisons là haut dans l'air, il y a des pierres qui pèsent des milliards de tonnes, des centaines de tonnes plutôt, suspendues là haut. Toutes les machines que nous avons ne peuvent pas les soulever jusque là.

139      On me dit qu'il faudrait seize wagons plats pour charger la jambe du sphinx là dessus. Comment l'a-t-on placée là?  Comment cela s'est-il fait? Ils étaient habiles, des savants.

140      Et que pensez-vous que les gens ont dit à un homme, à un fanatique,  qui était censé être un prophète, qui disait : "L'eau va venir des cieux"?

141      Je peux les entendre dire: "Nous prenons nos instruments et atteignons directement les étoiles, et il n'y a pas une goutte d'eau entre ici et là. Où se trouve-t-elle?"

142      Noé pouvait répliquer avec ceci: "Dieu m'a dit qu'il va pleuvoir." Cela suffit. Cela règle le problème. Dieu a dit que cela allait arriver, ainsi c'est ce qui va arriver. Très bien. (Je dois me dépêcher; les autres frères attendent.) Oui, Noé, il a dit:  "Il va pleuvoir."

            -  Comment le sais-tu?

            -  C'est la Parole du Seigneur. C'est AINSI DIT LE SEIGNEUR.

143      Que vas-tu faire à ce sujet, Noé, juste faire le tour et prêcher sur cela?

            -  Non, monsieur. Je vais me préparer pour cela. (Voyez-vous?)

            - Oh! cela pourrait être un miracle. Les jours de miracles sont passés.

            Tenez bon, vous verrez cela après un moment. (Oui, monsieur.)

144      Et qu'a-t-il fait? Il a construit l'arche avant que la pluie tombât. Qu'était-il en train de faire? Il agissait sur base de la promesse. Amen. Je me sens un peu pentecôtiste à l'instant même, je me sens religieux.

145      Oui, prenez Dieu à Sa Parole; agissez sur base de la promesse, peu importe ce qui arrive; il appartient à Dieu de faire le reste. Mettez-vous simplement à dissiper les nuages. Rejetez tout fardeau qui vous enveloppe si facilement. Rejetez tous vos doutes, vos peurs, vos dénominations, vos credos, et tout ce qui est contraire à la Parole. Jésus-Christ est exactement le même hier, aujourd'hui et éternellement. Rejetez simplement vos credos; rejetez vos dénominations; rejetez tous vos doutes, toutes vos frustrations, et tenez fermes. La première chose, vous savez, dès que vous - vous enlèverez le dernier gros morceau, Il se tiendra là. Vous Le rencontrerez.

146      Noé a dit : "Quand j'aurai construit l'arche, Il viendra. Il commencera à pleuvoir." "Le jour où tu auras construit l'arche?"

147      "S'il faut attendre cinquante ans, je resterai dans l'arche, attendant cela. Ça vient, car Dieu l'a dit."

148      Voyez-vous, premièrement, il a dû se préparer lui-même. Il savait que Dieu était un Dieu de miracles, c'est pourquoi il ne pouvait pas douter de Lui. Dieu lui avait parlé, et il le savait.

149      Quand Dieu vous parle à partir de Sa Parole, vous savez cela dans votre coeur. Quand tout ce qui est du monde vous a quitté, et que les choses du monde sont mortes, vous le savez. Alors que si vous aimez le monde ou les choses du monde, vous savez toujours dans votre coeur que vous n'êtes pas en ordre. C'est vrai. Ainsi, quand tout est parti, alors il n'y a rien d'autre à faire, si ce n'est de rencontrer Dieu. Il se tiendra là. Il demeure.

150      Comme le soleil, s-o-l-e-i-l [S-u-n en anglais - N.D.T.], le F-i-l-s [S-o-n en anglais - N.D.T.] reste le même hier, aujourd'hui et éternellement. Ce s-o-l-e-i-l qui brille est le même soleil qui a brillé dans la Genèse, c'est le même soleil qui a brillé sur Elie sur cette montagne, c'est le même soleil qui s'était couché le jour de la crucifixion. Alléluia! Il reste le même. Et le même Fils de Dieu, est le même hier, aujourd'hui et éternellement, le même dans la puissance, le même dans l'amour, le même dans les signes.

151      Quel est aujourd'hui le signe d'un chrétien? Oh! il va à l'église, il inscrit son nom dans un registre, il a une lettre. Ce n'est pas là le signe dont Jésus a parlé.

152      Il a dit: "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru. En Mon Nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; s'ils saisissent des serpents, s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; s'ils imposent les mains aux malades, les malades seront guéris."

153      Si Dieu est avec nous, où sont Ses signes? Assurément, retournez à Sa Parole; les signes suivront automatiquement dès que nous retournerons à la Parole.

154      Noé, avant de voir les prodiges de Dieu, comme Gédéon qui voulait  poser des questions à ce sujet, il avait dû d'abord agir sur base de la Parole de Dieu. Gédéon avait dû agir sur base de la Parole de Dieu.

155      Quiconque d'autre doit agir sur base de  la Parole de Dieu. Avant que j'aie pu dire que Dieu existait, j'avais dû agir sur base de Sa promesse, ensuite Il S'est manifesté. Si vous voulez la guérison, croyez en Lui; agissez sur base de Sa Parole; cela s'accomplira.

156      Moïse, avant qu'il ait pu voir les prodiges de Dieu, il avait dû d'abord agir sur base de la Parole de Dieu. Il était sûr qu'il avait entendu sa mère dire qu'il était né d'une naissance particulière; il avait été caché dans les joncs des marais. Elle lui avait dit que Dieu l'avait appelé et choisi.

157      Et il s'est dit : "Eh bien, comme je suis un vaillant soldat, je peux simplement aller là et tuer - tuer cet Egyptien et le cacher dans la terre. Et je peux faire tout ce que je veux. C'est tout ce qu'il faut." Mais, vous voyez c'est ce qu'il cherchait à faire. C'était cela sa conception. Il n'avait jamais compris que Dieu avait opéré - opéré des miracles, pour le garder en ce temps-là.

158      Mais un jour, quand il avait quatre-vingts ans, il était en train de garder les brebis, descendant le pâturage, peut-être un sentier qu'empruntaient les brebis. Et le vieux berger marchait là, avec un bâton crochu à la main, donnant des coups de bâton aux bords de la voie; boitillant peut-être, à quatre-vingts ans, la barbe lui tombait jusqu'à la taille, peut-être tout aussi grisonnant que les brebis qu'il gardait. Et il aperçut quelque chose. Ô Dieu! C'était mystérieux pour lui.

159      J'espère que je peux vous montrer quelque chose ce soir. Et nous avons une piscine d'eau ici qui est prête.

160      Il a vu quelque chose qu'il n'avait jamais vu auparavant. Et il a dit : "Je ferais mieux d'examiner Cela." Il s'est donc détourné, et la Parole du Seigneur est venue à lui. Gloire! Alléluia! La Parole du Seigneur est venue à lui. Maintenant, avant qu'il puisse partir, il a dû agir sur base de la Parole du Seigneur.

161      Et rappelez-vous, la Parole du Seigneur opère toujours des prodiges. Il a dit : "Comment saurais-je que Tu es avec moi et que Tu m'as envoyé?"

            Il a demandé : "Qu'y a-t-il dans ta main?

            Il a répondu : "Un bâton sec."

162      "Jette-le par terre", c'est le premier commandement que Dieu a donné à Moïse. "Si tu veux savoir que Je suis Dieu, tu as un bâton à la main, jette-le par terre."

            Gédéon a dit : "Où sont les prodiges de Dieu?"

163      Il a dit : "Dépose ce pain sur l'autel; Je te montrerai Qui est Dieu." Et Il  l'a touché avec Son bâton; et la fumée monta, et il... cela fut consumé.

164      Moïse a dit : "Qui, dirai-je, m'a envoyé?  Comment saurais-je que Tu es Dieu?"

165      Il a dit : "Qu'y a-t-il dans ta main? Je suis le Créateur de la Vie. Je suis le Dieu qui opère des prodiges." Et avant que Moïse ait pu voir la puissance de Dieu qui opérait toutes choses, d'abord il a dû obéir à Dieu. Il a jeté le bâton par terre; cela est devenu un serpent. Fiou! Oh! la la! Quoi? Est-ce que... C'est l'obéissance d'abord, avant de voir les prodiges.

166      Aujourd'hui, ces soi-disant églises à travers les contrées, disent : "Eh bien, où sont tous les prodiges? Nous donnerons mille dollars à quiconque permettra... fera un prodige." Vous, espèces de pauvres rétrogrades à dessein, deux fois morts, déracinés, comment allez-vous donc voir un prodige avant que vous en deveniez un?

167      Gloire! Un prodige de la grâce de Dieu, pour saisir un douteur incrédule et le remplir du Saint-Esprit! Jésus a dit: "Si un homme ne naît de nouveau, il ne peut même pas voir le Royaume de Dieu." Si vous voulez voir un prodige, devenez-en un. Laissez Dieu agir en vous d'abord. Il a un examen détaillé à faire, différentes lentilles à vous faire porter aux yeux, parce que vous êtes aveugle, mort dans le péché et les offenses, aveugle spirituellement, deux fois mort. C'est vrai. Dieu doit vous donner la Vie, toucher vos yeux, afin que vous voyiez, opérer un prodige, et faire de vous un prodige, et ensuite vous pouvez voir le Dieu qui opère des prodiges. C'est d'abord ça.

168      Moïse devait croire en Lui. Moïse devait agir sur base de Cela, agir sur base de ce que la Parole de Dieu disait. Il voulait voir si c'était Dieu ou non. Il a dit: "Eh bien, Moïse, agis sur base de ce que Je te dis."

169      Maintenant, écoutez ceci ce soir, frère, soeur. Si vous voulez savoir qui est Dieu, agissez simplement sur base de ce qu'Il dit ici. "Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, et vous deviendrez un miracle." Voilà Sa promesse. Voilà ce qu'Il a dit. Agissez sur base de Sa Parole. "Et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, et pour vos enfants." Oh! c'est juste pour les apôtres. "Et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera." C'est jusque là que s'étend la promesse.

170      Agissez sur base de Sa Parole, et vous verrez un vrai miracle. Quelque chose arrivera quand vous agissez sur base de Sa Parole. Comme l'a fait Gédéon, il a fait ce qu'Il lui a dit de faire. Comme l'a fait Noé, il a fait ce qu'Il lui a dit de faire. Comme Moïse l'a fait, il a fait ce qu'Il lui a dit de faire.

171      Il a dit : "Jette ton bâton par terre." En d'autres termes : "Débarrasse-toi de tout ce qui est autour de toi." Amen. "Donnez-Moi cela."

172      Vous direz : "J'ai un mauvais caractère." Donnez cela à Dieu; Il sait comment calmer cela. "J'ai beaucoup de convoitise." Il sait comment enlever cela. Vous voyez? Remettez simplement cela entre Ses mains et voyez ce qu'un prodige peut faire. C'est vrai. Très bien.

173      Moïse devait agir sur base de la Parole de Dieu, avant... ou plutôt obéir à la Parole de Dieu avant qu'il puisse voir les prodiges de Dieu. Mais après qu'il a une fois vu cela, frère, il n'y avait rien qui allait alors l'arrêter.

174      Je le vois, le lendemain avec Séphora assise sur ce mulet, et - et - et avec le petit Guerschom à sa hanche à lui - plutôt à sa hanche à elle, la barbe lui pendait comme cela. Frère, ce visage était souriant, ces yeux tournés vers le ciel scintillaient. Du berger à un vaillant homme de Dieu, à un héros, il descend pour aller délivrer. Regardez Gédéon. Qu'est-il arrivé? Oui, monsieur, il descend avec un bâton crochu pour envahir une nation. Il l'a fait. Certainement qu'il l'a fait. Dieu lui avait dit de le faire.

175      Peu importe combien cela semble irréel, faites simplement ce que Dieu vous dit de faire. Vous verrez que Sa Parole est toujours la même. Repoussez simplement les nuages; le Fils brille déjà.

176      Josué, oh! ce grand conquérant, oh! le successeur de Moïse, un homme que Dieu aimait, un vaillant guerrier, un homme que Dieu aimait, Dieu lui a dit: "Je serai avec toi comme J'ai été avec Moïse." Mais avant que les murailles s'écroulent, Josué a marché selon les ordres du Chef: il a fait treize fois le tour de la muraille avant que la puissance de Dieu frappe cela. Il a fait le tour de la muraille et il a sonné la trompette, selon la Parole de Dieu que le Chef lui avait apporté là quand Il l'avait rencontré. Il a fait le tour selon la Parole de Dieu. Qu'est-ce qu'il a fait? Il a agi sur base de la Parole avant de voir le prodige.

177      Vous savez, sonner juste la trompette ne suffit pas pour faire s'écrouler un mur sur lequel on peut faire une course des chariots : sonner la trompette. Mais Dieu a dit : "Faites juste - juste le tour des murs sept fois, et le dernier jour, marchez sept ... treize fois. Et quand vous ferez le tour du mur, la dernière fois, que les sacrificateurs aillent devant, avec l'arche, et qu'ils sonnent de la trompette. Et quand la trompette sonnera, les murs s'écrouleront." Que faisaient-ils? Il a vu le prodige de Dieu, après qu'il a agi sur base de la Parole de Dieu. Où sont vos prodiges? Agissez d'abord sur base de Sa Parole.

178      Comment les murs pouvaient-ils s'écrouler, et laisser une petite maison debout, la maison d'une prostituée? C'est parce qu'elle avait agi sur base de la Parole de Dieu. Pourquoi les autres sont-ils morts et elle, a-t-elle survécu? Elle avait agi sur base de la Parole de Dieu, et elle a vu le prodige de Dieu. Voilà comment trouver cela; agissez sur base de la Parole.

179      Les enfants hébreux à la fournaise ardente, qu'ont-ils fait avant qu'ils voient le miracle de Dieu? Ils ont agi sur base de la Parole de Dieu. Ils étaient sûrs qu'Il était Dieu. Ils étaient sûrs qu'Il était le Dieu qui les avait fait sortir de l'Egypte. Ils - ils étaient sûrs qu'ils étaient... qu'Il était le même Dieu qui a toujours existé, qu'Il devait être le Dieu qui opère des prodiges.

180      Et Il leur avait donné l'ordre de ne pas se prosterner devant les idoles. Il ne change pas. "Tenez-vous-en à Ma Parole, ne vous prosternez pas devant les idoles."

181      Qu'est-ce qu'ils ont dit? "Notre Dieu est capable de nous délivrer de cette fournaise ardente. Mais néanmoins nous allons agir sur base de Sa Parole." Voilà! Qu'est-il arrivé? Alors ils ont vu le prodige de Dieu, comme quoi Dieu pouvait résister au feu.

182      Etes-vous malade? Agissez sur base de Sa Parole, voyez s'Il guérit. Si vous êtes un pécheur, et vous voulez être rempli du Saint-Esprit, venez, repentez-vous, et soyez baptisé au Nom de Jésus-Christ, et agissez sur base de Sa Parole, voyez ce qui arrivera. Si le monde est encore en vous, et si vous les femmes, vous avez toujours des cheveux courts, vous portez toujours le maquillage; vous les hommes, vous avez toujours ce mauvais tempérament et vous vous disputez au sujet de vos dénominations; si vous voulez découvrir qu'Il est toujours Dieu, agissez sur base de Cela, et placez-vous sur Son autel, voyez ce qui se passe. Il est Dieu. Il vous faut d'abord agir sur base de Sa Parole.

183      Daniel, avant qu'il voie que le miracle de Dieu pouvait le délivrer de la fosse aux lions, la première chose qu'il a faite, c'était d'agir sur base de la Parole de Dieu.

184      Il y eut une proclamation : "Si un homme invoque un autre dieu que cette idole pendant autant de jours, il sera jeté dans la fosse aux lions." Personne ne pouvait invoquer un autre dieu que le roi; il devait être dieu (Voyez?) pendant trente jours.

185      Mais qu'est-ce que Daniel a fait? Il a agi sur base de la Parole de Dieu. Car, quand Salomon consacrait le temple, il a prié; il a dit: "Eternel, si Ton peuple est dans la détresse quelque part, et qu'il tourne les regards vers ce saint temple, alors exauce des cieux." C'est vrai.

186      Daniel a d'abord agi. La menace était: "Tu vas entrer dans la fosse aux lions." Mais Daniel a agi sur base de la Parole de Dieu. Tout comme Gédéon, il était sûr que Dieu était toujours Dieu; il savait que Dieu, s'Il était toujours Dieu, où étaient alors Ses prodiges? Et Daniel savait qu'il était un prophète; il savait qu'il aimait Dieu. Il savait qu'il était Son serviteur, et il était sûr que Dieu était capable de le délivrer de ces lions. Et comme il était en difficulté, sous une menace, il avait tourné la face vers le temple et  il a prié trois fois par jour, exactement...?... Il a agi sur base de la Parole de Dieu, et Dieu l'a tellement rempli du Saint-Esprit que les lions ne pouvaient pas le dévorer. C'est vrai. C'est vrai. Il a d'abord agi sur base de la Parole de Dieu.

187      Jonas, dans le ventre du gros poisson, a d'abord agi sur base de la Parole de Dieu. Il savait qu'il était mort, physiquement. Ses mains étaient liées; ses pieds étaient liés. Ce prédicateur envoyé aux Gentils était jeté du bateau dans le ventre d'un gros poisson, et il est descendu au fond de la mer. Eh bien, dans quelle condition il se trouve! Mais d'abord il s'est retourné dans le ventre du gros poisson, des algues étaient autour de son cou; le - le gros poisson avait mangé ces algues et tout pour - pour que son corps ait des vitamines, c'était ses pilules de vitamines, et ensuite, il avait avalé un prédicateur. Mais ce prédicateur est revenu à lui-même. Alléluia!

188      Oh! frère prédicateur, revenez à vous-même ce soir. Eloignez-vous de ces vieux credos et tout, et revenez au Dieu vivant, à la Parole vivante.

189      Il est revenu à lui-même; il s'est retourné. Vous ne pouvez pas empêcher un saint de prier. Il s'est retourné et il a regardé; tout autour de lui,  c'était partout le ventre du gros poisson: à l'est, au nord, à l'ouest, au sud. Et il a compris qu'il était dans le ventre du gros poisson, qu'il était là au fond de la mer, et qu'il y avait une tempête sur la mer. Tout espoir était parti quand il était dans le bateau; et maintenant, il est dans le ventre du gros poisson, plus loin de tout espoir que jamais. Et alors qu'il ne voyait que le ventre du gros poisson, il a dit : "Ce sont des vanités mensongères. Je ne croirai plus en elles. Mais je vais tourner les regards vers Ton saint temple, Seigneur." Le saint temple, ce n'était pas regarder vers le bas; il a dit : "Il se trouve là-haut, je tourne donc les regards vers cela."

190      Et ensuite, il a vu le miracle de Dieu. D'une manière ou d'une autre l'oxygène est entré dans le gros poisson. Il a respiré normalement pendant trois jours, et il a eu un beau petit repos et il a fait une bonne petite promenade, afin de pouvoir effectuer ce voyage de quarante jours à travers... la vicieuse ville, là, pour prêcher l'Evangile. Il était tout rafraîchi avec un nouvel oxygène du ciel. Cela ne pouvait pas venir du gros poisson, et cela ne pouvait pas venir de la mer, cela devait donc venir de Dieu.

191      Oh! souffle sur nous ce soir, Seigneur, cet Oxygène de la Parole de Dieu avec la puissance de Sa résurrection, afin que nous puissions rester en vie dans ce dernier mauvais jour. Souffle sur nous, ô Saint-Esprit. C'est ça, frère. Souffle, Seigneur, remplis-nous de l'Oxygène.

192      C'est comme je vous ai parlé ce matin de ce canard. Dès qu'il a flairé  l'eau, rien ne pouvait l'en éloigner; tous les gloussements de la poule, et tout le reste, il s'est dirigé droit vers l'eau, car il était un canard.

193      Maintenant, s'il y en a parmi vous qui ont la nature d'un canard, nous avons un très grand baptistère ici derrière. Vous voyez? Si vous pouvez sentir, si vous sentez l'odeur que Dieu reste Dieu, si vous sentez l'odeur du ciel ce soir, que Dieu tient Sa Parole, et qu'Il est un Dieu qui opère des prodiges, et que vous n'avez pas encore reçu le Saint-Esprit, flairez l'odeur de l'eau, c'est la première chose qu'Il a dit de faire. Certainement. Repentez-vous du fond de votre coeur, et placez-vous comme un sacrifice sur l'autel, et le monde sera consumé en vous, et vous naîtrez de nouveau de l'Esprit; et vous serez baptisé au Nom de Jésus-Christ; Il vous remplira du Saint-Esprit. Passez par le bon processus, non pas venir serrer la main au prédicateur et inscrire votre nom dans le registre; mais soyez tellement mort que vous ne reconnaîtrez plus le monde.

194      Abel est mort sur le même autel que son agneau. Et le seul moyen pour vous de jamais être en ordre avec Dieu, c'est de mourir sur l'autel avec Christ jusqu'à ce que tout devienne sombre autour de vous. Mourez là. Et quand vous vous relèverez, vous serez une nouvelle créature en Christ. Certainement.

195      Jonas devait croire la Parole de Dieu et agir sur base de Celle-ci d'abord. Eh bien, il était probablement couché sur son visage quand il est descendu dans le ventre du gros poisson, parce qu'on l'a simplement fait culbuter, il est descendu rapidement juste là dans le ventre du gros poisson. Le gros poisson s'est dit : "Eh bien, nous descendrons au fond de la mer maintenant."

196      Et je me demande à quoi le gros poisson pensait pendant ces trois jours, il se passait quelque chose de drôle. Maintenant, vous voyez, la constitution du gros poisson n'a pas apprécié cela. L'organisation de l'église dénominationnelle n'apprécie pas cela non plus. Mais, oh! comme Jonas aimait cela! Certainement, il aimait cela. Certainement, il aimait cela, parce que c'était l'air frais que Dieu soufflait sur lui; il est resté en vie. Ô Dieu, souffle l'Air frais sur nous.

197      Si Jonas a pu opérer un prodige de ce genre, en croyant la Parole de Dieu, en rapport avec le temple naturel construit par un homme, Salomon, qui a fini par rétrograder, mais qui a demandé à Dieu, en prière, de bénir quiconque aurait les regards tournés vers ce temple, et de le délivrer de ses difficultés, où qu'il soit, et Jonas a pu croire dans ces conditions, à combien plus forte raison pouvons-nous croire ce soir en ayant les regards tournés vers le Ciel, où est, pas un rétrograde, pas un homme qui est mort et qui est resté dans la tombe comme Jonas, ou plutôt comme Salomon l'était en ce temps, mais où le Dieu vivant est assis à la droite de la Majesté divine, avec tout pouvoir et toute autorité, et qui prêche la Parole et envoie le Saint-Esprit en guise de témoignage qu'Il l'a fait. Amen. Croyez la Parole de Dieu, vous verrez les prodiges de Dieu. Mais il vous faut croire Cela d'abord. Certainement. Oui.

198      Gédéon, après qu'il avait vu ce Visiteur assis sous l'arbre, et Gédéon l'avait un peu questionné premièrement. Il a dit : "Si Dieu est toujours Dieu, si Dieu est avec nous, où sont Ses prodiges?" Et ce - et ce Visiteur qui était assis sous l'arbre, qu'est-ce qu'il a fait? Quand il a touché ce sacrifice avec Son bâton qu'Il tenait en main, cela fut consumé. Et il a compris que c'était l'action de Dieu; ainsi, il a alors compris que ce Visiteur sous l'arbre, qui avait l'air d'un vieil Homme assis là, était la Parole faite chaire. Alléluia. C'était la Parole vivante. Il a compris que c'était la Parole vivante, parce qu'Elle agissait et vivait au temps présent. Gloire à Dieu, frère.

199      La Pentecôte est bonne, mais c'est un feu peint si vous ne L'avez pas reçue vous-même. Pas un temps passé, mais un temps présent. A quoi sert un Dieu de l'histoire s'Il n'est pas le même Dieu aujourd'hui? Comme je l'ai souvent dit : A quoi sert-il de donner à votre canari des vitamines pour faire pousser ses ailes, puis le mettre dans une cage pour le garder là? A quoi sert-il d'enseigner qu'il y a un Dieu puissant, et ensuite refuser aux gens le privilège de Le servir? Amen. Certainement. C'est absurde!

200      Pourquoi avez-vous tous ces séminaires partout comme un grand incubateur, faisant éclore des prédicateurs? Vous voyez?

201      J'ai toujours eu pitié d'un poulet issu d'un incubateur; en fait, il n'a pas de maman. Il n'a jamais su d'où il vient. Il n'y a personne pour lui servir de mère, il est sorti de façon mécanique.

202      C'est à peu près pareil à un prédicateur du séminaire qui ne connaît que la théologie. Il pourrait être aussi intelligent et raffiné que n'importe quel érudit; Il pourrait être capable de prêcher dans beaucoup de différentes langues; mais s'il ne sait pas qui est son Parent...

203      Comme je l'ai dit il n'y a pas longtemps, s'il existe une chose qui soit ignare, c'est un mulet. Il ne sait pas qui est papa ou qui est maman. Il est un hybride (voyez-vous?); il ne sait pas qui -  quel papa, quelle maman. Il ne connaît pas sa place. C'est comme certains de ces chrétiens hybrides, les soi-disant, élevés par les dénominations.

204      Mais un bon cheval pur-sang est de pure race; il connaît tout ce qu'il en est. Et un bon chrétien pur-sang connaît où se trouve l'Entrepôt de Dieu. Ils savent qu'ils sont nés de la Parole. La Parole s'est faite chair en eux. Chaque Parole que Dieu dit, ils ne sont pas en désaccord avec Cela; ils disent : "C'est juste. Amen, et amen." Ils La ponctuent d'un "amen" chaque fois. "Amen. Amen." Quelque chose en eux ponctue Cela de soi. "Jésus-Christ le même hier, aujourd'hui et éternellement.".

            "Amen."

            "Celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que Je fais." "Amen."

205      "Allez par tout le monde, et prêchez la Bonne Nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru." "Amen."

206      La vieille poule dit: "Cot, cot, cot, les jours de miracles sont passés." Mais, "coin, coin, coin, je flaire l'eau"...?...

207      C'est vrai. Voyez-vous? Pourquoi? Vous mettez Dieu à l'épreuve. Vous voyez, c'est cela. Dieu premièrement, agissez sur base de Sa Parole, et voyez si  Elle est vraie. C'est vrai.

208      Jean Baptiste était en plein exercice de ses fonctions. Quand il était juste un - un garçon... nous n'avons pas beaucoup de renseignements. Son père était un homme bien, mais il n'a pas cru en Dieu. Dieu allait... était déterminé d'amener ce bébé par Elisabeth.

209      Ainsi, Il lui dit selon... Elle concevrait ce bébé, et il douta de cela, et Dieu le rendit muet. Je pourrais m'imaginer que les coeurs d'Elisabeth et de Zacharie, les parents de Jean Baptiste, étaient un peu attristés parce qu'ils savaient qu'ils étaient vieux. Et cet enfant promis qui était né, en effet, Dieu avait accompli un miracle, et Il avait amené cet enfant dans le monde, alors qu'ils étaient vieux et avaient dépassé l'âge d'avoir des enfants. Ils savaient que leurs coeurs étaient attristés, parce qu'ils ne pourraient pas vivre assez longtemps pour le voir accomplir sa grande oeuvre divine pour Dieu. Mais ils l'avaient consacré pour cela. Gloire à Dieu. Quelque part au-delà des étoiles et de la lune, ils pourraient baisser les regards et voir cela. Ils ne pourraient jamais voir ce petit garçon... Ils moururent. Ils moururent alors qu'il était encore juste un enfant, un jeune, un jeune garçon; il quitta sa maison et alla dans le désert. C'est là qu'il a grandi sous la puissance de Dieu.

210      Dieu lui a dit : "Tu es la Voix de celui qui crie dans le désert. Je t'envoie. Va et crie."

211      Combien Jean doit avoir attendu chaque jour, alors qu'il chassait les serpents dans les rochers et poussait du pied les pierres. "Oh, je ne peux attendre."

            -  Qu'attends-tu encore, Jean?

212      "Je veux juste entendre Sa commission; c'est tout. Serpents, écartez-vous." Ils allaient dans les rochers. C'est la raison pour laquelle quand ces Pharisiens sont venus, il a dit : "Oh! vous race de vipères, allez dans les rochers."

213      Je dis la même chose ce soir. Vous race de vipères, allez dans l'eau. Amen. Vous savez de quoi je parle. Ces bandes... C'est enregistré, cela ira dans le monde entier. Allez dans l'eau si vous voulez voir les prodiges de Dieu.

214      Jean suivait, un bel homme vint; il a dit : "Peut-être que c'est Lui." Il a observé, il s'est dit : "Non, ce n'est pas Lui. Non."

            "Dieu m'a donné une promesse."

            "Jean, tu dis que le Messie est vivant aujourd'hui?"

            "Oui."

            "Où est-Il?"

215      "Quelque part ici sur terre. Je ne sais pas là où Il est, mais je Le reconnaîtrai quand Il viendra."

            "Comment le sais-tu?"

            "Dieu m'a dit à quoi m'attendre."

216      "Comment savez-vous que vous allez être guéri, quand on aura prié pour vous?" Dieu m'a dit à quoi m'attendre. "Comment savez-vous que vous allez recevoir le Saint-Esprit?" J'ai suivi Sa Parole. Il m'a dit à quoi m'attendre. Je sais ce qui vient après. Voyez-vous? Savez-vous ce qui vient après? Si vous obéissez à la Parole de Dieu, Sa promesse vient après. Il ne peut mentir; Il est Dieu.

            "Qu'est-ce qui vient après?" Jean a dit : "Je Le verrai quand Il viendra."

217      Ils dirent : "Oh! regardez cet homme qui vient ici, qui... il a une couronne sur sa tête, ça doit être lui le Messie qui conduit ces chevaux."

            Il a dit : "Ce n'est pas Lui."

218      Il s'est approché de lui, et il a dit : "Il ne t'est pas permis d'avoir la femme de ton frère." Ils savaient qu'il y avait là quelque chose qui clochait. Il s'est approché de lui et le lui a dit. C'était Hérode. Vous voyez? Et, oh, cela mit sa femme tellement en colère qu'elle l'a haï durant toute sa vie. Voyez-vous?

219      Jean continuait à observer, il a dit : "Oh, je Le reconnaîtrai quand Il viendra." "Comment le sais-tu?"

220      "Dieu m'a dit que je verrai un signe, et ce sera un signe messianique. Je reconnaîtrai le Messie, parce que le signe messianique sera là."

221      Dieu connaît Son Eglise. Il a dit : "Voici les miracles qui  accompagneront ceux..." Pas "Ils appartiendront aux méthodistes, aux baptistes ou aux pentecôtistes." Mais, "voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru". Il connaît les croyants. Parfois vous dites aujourd'hui : "Etes-vous un croyant?"

222      "Oh, je suis méthodiste." Eh bien, cela montre alors que vous n'êtes pas un croyant. Voyez-vous? "Je suis pentecôtiste." Cela montre toujours que vous n'êtes pas un croyant.

223      Quand vous devenez un croyant, vous croyez en Dieu. Tout le monde le sait. Vous êtes scellé par le Royaume de Dieu, et un sceau est apposé sur les deux côtés de la page, au recto et au verso. Vous voyez? Vous pouvez le leur dire. Très bien.

224      Il dit : "Je Le reconnaîtrai quand Il viendra, parce qu'Il y aura un signe. Je verrai le signe messianique." Et un jour, il regarda.

225      Oh! frère. Pourquoi? Il attendait Cela; c'est ainsi qu'il a reconnu Cela. [Frère Branham frappe à la chaire. - N.D.E.] J'espère que cela pénètre. Attendez-vous Cela? Est-ce que vous vous attendez à ce que quelque chose arrive? Alors reconnaissez les Ecritures.

226      Or, tous ces sacrificateurs qui se tenaient là étaient cinq fois plus intelligents que Jean. Nous n'avons pas de renseignements disant qu'il est allé à l'école un jour. Mais là se tenaient des sacrificateurs dont les arrière - arrière - arrière - arrière - grands-pères avaient été des sacrificateurs. Là se tenaient des hommes qui connaissaient ce rouleau à fond, tous les prophètes et la Genèse, et tout à ce sujet. Mais, vous voyez, Jean attendait un signe, un Messie. Il savait que si c'était Dieu, il y aurait quelque chose de surnaturel à ce sujet. C'est vrai.

227      Ainsi en est-il aujourd'hui. Si vous êtes un chrétien, il y a quelque chose de surnaturel qui vous a frappé. Si cela ne vous a pas frappé, vous êtes séduit. Vous menez toujours la même vie que vous meniez autrefois, vous aimez toujours les mêmes choses que vous aimiez au début, vous les aimez toujours, vous êtes séduit (c'est vrai), vous n'êtes pas un fils ou une fille de Dieu.

228      Nous voyons alors qu'un jour Jean se tenait là, et on raconte... (en lisant dans le... une ... une petite histoire sur lui), il est dit que Jean était sur une rive du fleuve; ils l'ont chassé sur l'autre rive. C'est ainsi que les gens traitent un serviteur de Dieu : on le chasse de chaque dénomination, de chaque organisation, de partout ailleurs. Il n'avait pas de chaire où se tenir, mais il était dans la boue et cela lui arrivait jusqu'aux genoux. Il n'était pas non plus en smoking, ni n'avait de col retourné. Pas du tout. Il était drapé d'une peau de mouton. Il avait probablement l'air d'un homme sauvage qui se tenait là.

229      Et ces sacrificateurs dirent: "Veux-tu  me dire qu'il viendra un temps où ce grand temple, notre grande organisation tombera?"

            Il dit: "Certainement, ça tombera."

            "Comment le sais-tu?"

230      "Comment lis-tu les Ecritures? Le Messie viendra et ce Messie ôtera le sacrifice perpétuel. Daniel l'a dit. Le prophète l'a dit." Alléluia! Oh! je me sens plus religieux tout le temps. (Je dois arrêter.)

            "Comment le sais-tu?"

            "Le prophète l'a dit."

231      C'est ainsi que Michée avait su qu'il ne pouvait pas bénir Achab; Elie l'avait déjà maudit. C'est tout. Il devait s'en tenir à la Parole. Vous voulez voir les oeuvres de Dieu, il vous faut suivre la Parole de Dieu. Il savait que ça ne pouvait pas se faire.

232      Alors qu'est-il donc arrivé? Il voulait voir les oeuvres de Dieu. Jean dit : "Je Le reconnaîtrai quand Il viendra."

233      Un jour, il se tenait là, il dit : "Oui, il y aura un temps où ce sacrifice perpétuel sera ôté. Le Messie sera le sacrifice perpétuel. Et l'abomination de la désolation va s'établir."

            "Rabbin, d'où tires-tu cela? C'est contraire à notre credo."

234      Mais ce n'est pas contraire à la Parole de Dieu. Il y a un prophète, parce que la Parole du Seigneur était avec ce prophète. C'est vrai.

235      Et il dit : "Voici, l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde." Un petit Homme ordinaire aux épaules voûtées se tenait là, Il descendait vers le fleuve, marchant avec Lazare, juste un Homme ordinaire, vêtu comme les hommes ordinaires, pas sacrificateur, pas de turban, pas de couronne, rien du tout, juste un Jeune Homme pauvre, un charpentier qui descendait peut-être avec des mains pleines d'échardes; qui descendait. "Voulez-vous me dire..."

236      "Quoi? Ne pouvez-vous pas Le voir? Il..." "Voici" signifie, "considérez, regardez". "Voilà l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde."

237      Certains parmi eux dirent : "Eh bien, savez-vous Qui - c'est? C'est le fils de ce charpentier-là. Eh bien, nous savons que ce gars-là n'est pas un prophète." Mais Il l'était. Il l'était. Il le savait. "Pourquoi? Il ne sait pas de quoi il parle." Si, il le savait. "Comment peut-il le distinguer des autres hommes. Le Messie sera différent. Comment le saurons-nous?" Jean avait vu quelque chose qu'eux n'avaient pas vu.

238      Cela dépend de ce à quoi vous regardez. Que voyez-vous ce soir? Voyez-vous un grand homme populaire dans une grande dénomination, et tout vous tombe sur les genoux, ou prenez-vous le chemin avec le petit nombre  des méprisés qui suivent le Seigneur? Voyez-vous la Bible? Voyez-vous la Parole de Dieu? Voyez-vous la Parole de Dieu? Si vous êtes né de nouveau, vous Le verrez. Avant que vous le soyez, vous ne pouvez pas voir cela.

239      Le voici qui vient. Il dit : "Celui qui m'a dit dans le désert..." Oh, frère! "C'est Lui qui m'a dit de crier. Je suis en train de crier ici depuis six mois, là en plein, à Enor, partout ici, en amont et en aval de ce Jourdain, pataugeant dans cette boue, me disputant avec vous prédicate... - prédicateurs, traitant sans ménagement vos dénominations, marchant sur vos orteils endoloris. Mais la Chose est ici; je La vois."

            Comment le sais-tu?

240      "La même Personne qui m'a dit d'être la voix de celui qui crie dans le désert, le Dieu qui m'a suscité dans ce but, Il a dit que Celui sur qui je verrai l'Esprit...."

241      Jean L'a reconnu. Qu'a-t-il fait? Il a prêché premièrement la Parole, il a obéi à la Parole, et il a vu le signe de Dieu. Et rappelez-vous, il n'est pas rapporté que quelqu'un d'autre qui se tenait là ait vu Cela. Jean seul L'a vu. Cela dépend de ce à quoi vous vous attendez. Pourquoi? Jean obéissait à la Parole. Les prêtres et les autres n'obéissaient pas à la Parole. Jean obéissait à la Parole, sa commission, et il a vu Cela. (Nous allons nous dépêcher; il le faut.)

242      Marthe, à la tombe, avait rencontré la Parole de Dieu. Elle a cru Cela. Avant qu'elle puisse voir le miracle de Dieu, elle devait croire la Parole de Dieu et agir sur base de Cela. Elle a dit : "Seigneur, si Tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort."

243      Il a dit: "Marthe, Je suis la Résurrection et la Vie. Celui qui croit en Moi vivra, quand même il serait mort; et quiconque vit et croit en Moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?" Elle a dit: "Oui, Seigneur." Vous y êtes : en action. "Je crois."

            "Que crois-tu, Marthe?"

            "Que Tu es le Christ qui devait venir dans le monde."

            Il a dit : "Où l'avez-vous enterré?" 

244      Il S'est rendu là à la tombe, et Il s'est tenu là. (Il a dit: "Je veux voir si elle croit réellement que Je suis la Parole.") Il a dit : "Ôtez la pierre."

245      Elle s'est mise à agir sur base de la Parole. Elle devait voir la mort être changée en vie.

246      Et la seule manière pour que vous soyez jamais en mesure de voir la mort être changée en vie, c'est de prendre Sa Parole et d'agir sur base de Cela.

247      Si vous êtes un pécheur, prenez Sa Parole et agissez sur base de Cela, alors vous verrez le miracle de Dieu. Vous devenez un miracle de Dieu.

248      Si vous êtes malade, prenez la Parole de Dieu. Le médecin dit: "Vous allez mourir." Prenez la Parole de Dieu et agissez sur base d'Elle, cela apportera une nouvelle vie. Oh! la la!

249      Je suis désolé de vous avoir gardé si longtemps. Juste encore quelques instants, alors je vais arrêter. Voyez, juste encore quelques... C'est vrai, je vais arrêter. Je suis désolé d'avoir pris le temps de mes frères. Vous voyez, il ne leur reste que deux heures pour cela. Suivez.

250      La femme au puits, elle était une pécheresse, elle avait eu cinq maris. Un jour, elle est allée là pour puiser de l'eau. Elle s'est mise à puiser de l'eau, et elle a entendu un Homme dire : "Femme, apporte-moi à boire."

251      Elle a regardé tout autour, et elle a dit : "Il n'est pas de coutume que les Juifs parlent aux Samaritains. Je suis une Samaritaine, et cela n'est pas de coutume. Pourquoi me parles-Tu?"

252      Il a dit : "Mais si tu connaissais à Qui tu parlais, c'est toi qui M'aurais demandé à boire."

253      "Eh bien, a-t-elle dit, le puits est profond et Tu n'as rien pour puiser." Elle a dit : " Comment - comment - comment vas-tu avoir de l'eau?"

254      Et Il a dit : "L'eau que Je donne sera une fontaine d'Eau, une source jaillissante, qui bouillonne dans l'âme."

255      Elle a dit : "Maintenant, attends une minute. Tu es un Juif, Tu adores à Jérusalem, et nos pères adorent à cette montagne", et ainsi de suite.

256      Il a dit : "Crois-Moi. L'heure vient et elle est déjà venue, où vous n'adorerez ni à Jérusalem ni sur cette montagne. Mais Dieu est Esprit, et ceux qui L'adorent doivent L'adorer en Esprit."

257      Sans doute la petite femme s'est dit : "Maintenant, attends une minute. Qui est cet Homme de toute façon?" Il voulait qu'elle sache Qui Il était, parce qu'elle devait Le présenter aux Samaritains. "Qui est-Il?" a-t-elle dit...

258      Il lui a parlé pendant quelques minutes. Il a dit : "Femme, va chercher ton mari et viens ici."

259      Mais elle s'est dit : "Eh bien, Il fait le malin." Voyez-vous? Elle a dit : "Je n'ai point de mari." Oh, oh.

260      Alors le bâton a touché le sacrifice. Vous voyez, quelque chose est arrivé. Qu'est-ce qui est arrivé? Elle a vu le miracle de Dieu. Il a dit : "Tu as dit la vérité, car tu en as eu cinq, et celui avec qui tu vis maintenant n'est pas ton mari, tu as donc dit la vérité."

261      Elle s'est retournée. Elle savait que pour les gens, ce Dieu-là était mort depuis des années; leurs sacrificateurs et rabbins, et autres parlaient d'un Dieu. Mais il a été promis dans la Bible qu'il y en aurait Un qui viendrait.

262      Elle a dit : "Seigneur, je vois que Tu es prophète. (Voyez-vous?) Nous savons que le Messie viendra." ("Maintenant, que je me rassure de ceci.") "Nous savons que le Messie viendra." ("Je vais Lui demander ceci, et je vais voir ce qu'Il dira ; un homme qui ne connaît pas Dieu ne peut pas me dire cela." Nous savons que le Messie viendra, Celui qu'on appelle Christ. Et quand Il viendra, c'est ce qu'Il fera quand Il viendra. Nous L'attendons." Il a dit : "Je Le suis."

263      Cela suffisait, cela suffisait. Elle est entrée dans la ville en courant, elle a dit : "Venez voir un Homme qui m'a dit des choses que j'ai faites."

264      Avant qu'elle puisse apporter ce message-là, elle devait premièrement voir le miracle de Dieu. Avant qu'elle puisse voir le miracle de Dieu, elle devait prendre Dieu au Mot. C'est tout à fait vrai. Oh! la la! Comme nous pourrions continuer! Prenons un autre.

265      La Pentecôte... Après qu'ils avaient marché avec la Parole, après qu'ils avaient vu la Parole, après qu'ils avaient cru la Parole, mais avant qu'ils puissent voir le miracle de la Pentecôte, ils devaient obéir à la Parole. Voyez-vous?" Montez dans la ville de Jérusalem, dit la Parole, et attendez là-bas jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut."

266      Maintenant, et si huit jours après, Matthieu s'était tourné vers Marc et avait dit : "Tu sais quoi? J'ai eu une drôle de petite sensation l'autre jour, ça devait être le Saint-Esprit. Il nous a dit d'attendre ici. Vous voyez, ça devait être ça. "Oh, attendons un autre jour."

267      Le neuvième jour arriva. "Eh bien, maintenant, Il nous a dit de monter ici, il y a de cela neuf jours. Certainement, ne croyez-vous pas que nous L'avons reçu? Je crois que nous L'avons reçu quand nous avons cru en Lui. Ne le pensez-vous pas?" Oh! vous braves baptistes. Voyez-vous? Il a dit : "Je crois. Je crois que nous L'avons reçu, parce qu'Il nous a dit de monter ici. Et vous savez ce que je crois? Je crois qu'aussitôt que nous sommes montés ici, nous avons obéi à ce qu'Il a dit."

268      Mais qu'avait-il dit? Il n'avait pas dit : "Quand vous monterez là, vous Le recevrez." Il n'a pas dit : "Attendez cinq ou neuf jours." Il a dit : "Jusqu'à ce que...." C'est cela. "Ceux qui se confient en l'Eternel renouvellent leur force." Voyez-vous?

269      Que faites-vous? Prenez Sa Parole, agissez sur base de Cela, et tenez-vous en à Cela. Chaque jour, combattez Satan avec Elle. "Il est écrit. Il est écrit. Il est écrit. Il est écrit. Il est écrit. Il est écrit. Il est écrit. Cela doit arriver. Vous agissez sur base de la Parole (Voyez-vous?), alors vous verrez le miracle de Dieu. C'est vrai. Mais premièrement, vous devez agir sur base de Cela.

270      Ils sont montés là et ils ont obéi à la Parole, ils sont restés là.

271      Le neuvième jour est arrivé. Je peux entendre Pierre dire : "Vous savez quoi - qu'en pensez-vous, frères?"

272      Peut-être que Marc s'est levé et a dit : "Vous savez quoi? Frères, acceptons simplement Cela par la foi, parce que nous obéissons." Non, vous n'obéissez pas totalement.

273      Vous diriez : "J'ai été baptisé au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit."

            Cela - cela n'est pas obéir totalement. Voyez-vous? Vous direz : "Je me suis joint à l'église." Cela n'est pas obéir. Voyez-vous?  "Je récite le credo des apôtres." Cela n'est toujours pas obéir à Cela. "Oh! frère, j'ai cessé de mentir et de voler. Je ne fais rien de mal."

274      Cela n'est toujours pas obéir. Ça doit être une naissance. Quelque chose doit arriver. Vous devez mourir, et que Quelque chose naisse en vous.

275      Oh! après tant de jours d'attente, neuf jours passés, ils ont dit : "Acceptons simplement Cela, et allons de l'avant avec notre ministère. Le monde se meurt là-bas; pourquoi devrions-nous attendre plus longtemps?"

276      Je peux entendre Pierre dire : "Mais vous savez, Quelque chose me dit que tout n'est pas encore en ordre. Cela n'est pas tout à fait obéir à la Parole. Vous voyez, si nous nous attendons à voir le miracle que Dieu nous a promis, celui d'envoyer la Promesse du Père sur nous, nous devons attendre ici jusqu'à ce que quelque chose arrive. En effet l'Ecriture a dit que cela viendrait sous cette forme; Joël a dit : 'Je répandrai Mon Esprit sur toute chair. Vos fils et vos filles prophétiseront. Sur mes servantes et serviteurs, Je répandrai Mon Esprit. J'accomplirai des signes et des prodiges dans les cieux et sur la terre.' Le prophète Esaïe a dit : 'Et c'est par des hommes aux lèvres balbutiantes et au langage barbare que Je parlerai à ce peuple, et voici le jour de sabbat où ils devraient entrer. Malgré tout ceci, ils n'ont point voulu écouter.' Maintenant frères, nous ne pouvons pas sortir d'ici comme cela, sans même voir une expérience du tout. Voyez-vous? Nous devons avoir quelque chose, parce qu'il a dit : 'Attendez ici jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance.' Eh bien, je n'ai pas plus de puissance que quand je suis entré ici. J'ai été ici toute la nuit, j'ai été ici la nuit suivante, j'ai été ici pendant neuf nuits, je suis juste le même que quand je suis entré ici. Et Il nous a dit que nous recevrions la puissance, ainsi, continuons à attendre."

277      Alors tout à coup quand ils eurent totalement obéi à la Parole de Dieu, alors ils virent le prodige de la Pentecôte. Ils virent du Feu descendre dans le bâtiment. Cette Colonne de Feu descendit parmi les gens; et de grosses flammèches comme des langues séparées se posèrent sur chacun d'eux, et ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.

278      Quelque chose était arrivé. Quand? Quand ils - quand ils prirent leur décision de... qu'ils L'avaient déjà reçu? Non. Quand ils avaient totalement obéi à la Parole de Dieu, ils virent le miracle de la Pentecôte. Il en est de même aujourd'hui; vous devez faire la même chose.

279      Maintenant, mes amis, je vais vraiment terminer sur celui-ci. Je ne vais pas tourner une autre page. Très bien, l'homme suivant, soyez prêts pendant que je dis ceci.

280      Eh bien, bien qu'il soit traité de tous les mauvais noms possibles "Saint exalté, pentecôtiste, casseur d'église, hypocrite, Béelzébul, songeur", nous sommes donc traités de tous noms possibles. Mais que font-ils? Comment vous appelle-t-on? "Songeur, Béelzébul, faux prophète, Jésus Seul", de tous noms possibles, de tous mauvais noms possibles.

281      Mais en croyant la véritable Parole de Dieu, Son véritable prophète de la Parole, que faisons-nous? Nous voyons les choses que nous voyons.

            Oh! ils viendront de l'Est et de l'Ouest,

            Ils viendront de pays lointains

            Fêter avec notre Roi, dîner comme Ses convives

            Combien bénis sont ces pèlerins!

            Contemplant Son saint visage

            Rayonnant d'un amour divin;

            Participants bénis de Sa grâce,

            Pour briller comme joyaux de Sa couronne.

            Jésus revient bientôt.

            Nos épreuves seront alors finies

            Oh, et si notre Seigneur devait venir à ce moment

            Pour ceux qui sont affranchis du péché?

            Oh, alors cela vous apporterait-il la joie,

            Ou le chagrin et un profond désespoir?

            Quand notre Seigneur viendra dans la gloire,

            Nous Le rencontrerons dans les airs.

282      Pourquoi? Nous agissons sur base de Sa Parole. Amen. Traitez-nous de tout ce que vous voulez. Nous voyons le signe du Messie au milieu de nous. Nous voyons la Colonne de Feu : on ne peut pas le renier. Qu'ils nous traitent de tout ce qu'ils veulent. Dieu est ici. La science En a pris la photo. Pourquoi? Obéir à Sa Parole. Cela n'a jamais été fait dans l'histoire, mais cependant l'oeil mécanique de l'appareil photo déclare que c'est Lui, une Lumière a frappé l'objectif. Pourquoi? Prendre premièrement la Parole de Dieu. Que les dénominations vous boutent dehors, si elles le veulent. Qu'elles vous tournent toutes le dos, si on veut. Mais agissez sur base de la Parole de Dieu, si vous voulez voir les miracles de Dieu.

283      Jésus a promis : "Ce qui arriva du temps de Sodome, arrivera de même à la venue du Fils de l'Homme."

284      Cet Ange-là est descendu, Dieu manifesté dans un corps humain, Il a tourné le dos à la tente et a dit à... faisant comme s'Il ne savait pas qui était Abraham, Il a dit : "Abraham." Pas Abram. Il venait de changer son nom quelques jours avant cela. "Où est ta femme, Sara?" Pas S-a-r-a-i, S-a-r-a. "Où est ta femme, Sara?" Il l'a appelé par son nom de père, et elle par son nom de princesse... Oh! Qui était-Il? Abraham sut à cet instant même Qui c'était. Il a dit : "Elle est dans la tente, derrière Toi."

285      Il a dit: "Je vais te visiter, Abraham. ("Je") Je vais te visiter selon Ma promesse que Je t'avais donnée, parce que tu as maintenant attendu pendant toutes ces années. Tu as attendu cela pendant vingt-cinq ans. Tu t'es accroché juste à la Parole, agissant sur base de la Parole. Tu as même renié que tu appartenais à la terre. Tu es devenu un pèlerin et un étranger. Tu cherches une cité à venir, dont Dieu est le Constructeur et l'Architecte. Je t'ai promis que par cet enfant qui naîtra, il pourrait - tu serais le père de beaucoup de nations. Je l'ai promis. Tu as agi sur base de la Parole; maintenant tu vas voir le prodige de Dieu."

            "Comment le verrai-je, mon Seigneur?"

            "Où est Sara, ta femme?"

            "Dans la tente derrière Toi."

            Il a dit : "Je vais te visiter à cette même époque."

286      Et Sarah rit en elle-même, disant : "Comment moi, une vieille femme, et mon Seigneur, un vieux aussi, pouvons-nous encore avoir du plaisir?"

            Il a dit : "Pourquoi Sara a-t-elle ri?"

287      Il a agi sur base de la Parole de Dieu. Il voyait le miracle de Dieu.

288      Jésus a dit : "Ce qui arriva du temps de Sodome, arrivera de même à la Venue du Fils de l'homme." Vous voyez, agissez sur base de la Parole de Dieu, et vous verrez le miracle de Dieu.

289      Qu'était-ce? Quand nous nous sommes tenus ici il n'y a pas longtemps, prêchant les âges de l'Eglise, que nous les avons apportés, et ce petit signe qui est là, on les a dessinés ici au tableau... Et dans cet auditoire même, devant plus de gens que ceux qui sont assis ici maintenant, aussitôt que j'eus terminé de parler, une Lumière rayonnante descendit et elle est allée là et s'est suspendue à ce mur. Et une ombre la couvrit, pendant que tout le monde regardait Cela, représentant les âges de l'Eglise avec les mêmes proportions telles qu'elles sont là. Combien parmi ceux qui sont ici maintenant étaient là ce jour-là, levez la main comme un...?...  Vous regardiez cela de vos propres yeux. Qu'était-ce? Premièrement, croire la Parole de Dieu, prêcher la Parole de Dieu, recevoir la Parole de Dieu, et nous avons vu le miracle de Dieu confirmer la Parole que Cela était juste.

            Oh, Jésus revient bientôt, (tous ensemble).

            Nos épreuves seront alors finies.

            Oh, et si notre Seigneur devait venir à ce moment

            Pour ceux qui sont affranchis du péché?

            Oh, alors cela vous apportera-t-il la joie,

            Ou le chagrin et un profond désespoir?

            Quand notre Seigneur viendra dans la gloire

            Nous Le rencontrerons dans les airs.

290      Amen. Pourquoi? Nous croyons en Sa Parole, nous gardons l'Huile dans la lampe, elle est nettoyée et elle brûle, faisant ainsi luire votre Lumière afin que les autres voient vos bonnes oeuvres, vos fruits et glorifient le Père qui est dans le Ciel. Et qu'arrivera-t-il? En croyant la Parole de Dieu, et en agissant sur base de la Parole de Dieu, nous Le rencontrerons dans les airs; sans une ombre de doute. Que Dieu vous bénisse.

291      Je vais arrêter - on a vu environ le tiers. Je vais terminer cela à une autre occasion, le Seigneur voulant. "Si Dieu est avec nous, où sont Ses prodiges?" Voyez-vous? Le croyez-vous?

292      O Dieu, laisse-nous voir la - l'année qui vient. Laisse-nous voir l'année qui vient, que nos coeurs ne soient pas satisfaits d'une église dénominationnelle ou d'un credo, d'une poignée de main, ou d'une soi-disant religion. Que nous ne soyons pas satisfaits jusqu'à ce que nous sentions la puissance qui opère des prodiges en Dieu prendre le - dans nos propres coeurs, faisant sortir le monde, et formant Christ. Maintenant, pas ce soir, et demain commencer à faire quelque chose d'autre, mais grandir en Lui jusqu'à Sa stature. Nous grandissons jusqu'à être comme Lui, jusqu'à ce que nous Le rencontrions. Inclinons la tête.

            De la place, de la place, oui il y a de la place

            Il y a de la place à la Fontaine pour moi;

            De la place, de la place, oui il y a de la place

            Il y a de la place à la Fontaine pour moi.

293      Notre Père céleste, avec humilité d'âme et d'esprit, avec ma voix enrouée et ces quelques paroles hachées et entrecoupées, Seigneur, je Te prie de les prendre et de les réunir, je ne sais pas comment le faire, mais je disais simplement ce  qui me venait à l'esprit. Place-les dans le coeur de chaque personne, et qu'ils voient et croient cela, dans la même attitude que cela était présenté. Et, Père, cela les fera réfléchir; cela leur apportera Christ. Bénis-nous ce soir, Père. Nous attendons, agissant sur base de la Parole de Dieu.

294      Bénis ces frères, Seigneur. Pardonne-moi, Père, d'avoir pris un peu de leur temps. Je Te prie de les oindre du Saint-Esprit, de telle manière que la puissance de Dieu tombera ici dans le bâtiment, et que les pécheurs puissent venir à l'autel, et - et se frayer leur chemin vers le Calvaire en pleurant, et que les malades soient guéris, et que de grands miracles et prodiges s'opèrent, et que nous voyions la puissance du Dieu vivant qui opère les miracles. Nous nous attendons à cela, Père, au Nom de Jésus. Amen.

295      Loué soit le Seigneur. L'aimez-vous?  Si Dieu est avec nous, que nous voyons Son signe.

296      Où est le signe du Messie qui est le même hier, aujourd'hui et éternellement? Si ce Messie est le même, Il aura le même signe. Où est-Il? De quelle organisation fait-Il partie? A quelle organisation pouvons-nous aller nous joindre et trouver le Messie, Son signe? Dans quelle maison pouvons-nous entrer pour trouver cela? Pensez-y.

            Je suis désolé. Frère Neville... [Il y a un parler en langues et l'interprétation - N.D.E.] Amen. Gloire à Jésus. Jésus béni. Merci, Seigneur. Merci.

Up

S'abonner aux nouvelles