POURQUOI NOUS NE SOMMES PAS UNE DENOMINATION?

Date: 58-0927 | La durée est de: 2 heures 46 minutes | La traduction: SHP
doc pdf mp3
Voir le texte français seulement Voir le texte anglais seulement

1          C’est pour moi un privilège d’être de retour ici à la chaire une fois de plus, après environ, je pense, trois mois d’absence pratiquement. Les écureuils ont eu un temps difficile, moi aussi. Oh, ça a détendu. Cependant, eh bien, et vous avez plus l’impression de commencer à nouveau le ministère. Et je m’attends donc à commencer la semaine prochaine, le soir du mercredi prochain, un – un réveil ici même au tabernacle. Et Dieu voulant, j’ai une sorte de… Le Seigneur m’a promis un genre de ministère nouveau et différent. Et si cela Lui est agréable, j’espère commencer ce – ce nouveau genre de réunion la semaine prochaine, ici au tabernacle, comme premier endroit.

2          Et après, je n’ai pas de réunions prévues, si ce n’est celles d’Australie et de Nouvelle Zélande en janvier prochain. Et ensuite, frère Osborn m’invite à tenir une réunion commune que je lui avais promise ici il y a quelque temps, à Tulsa, mais ce sera pour un peu plus tard; nous n’en sommes cependant pas encore sûrs.

3          C’était certainement un plaisir, Frère Jeffreys, de vous avoir serré la main, ici derrière, et aussi d’entendre votre fils chanter ce cantique, et vous, vous jouez. J’aime ça, voir un père et un fils. N’aimez-vous pas cela? «Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre.» C’est vrai, monsieur Guenther, vous – vous savez que c’est vrai, tous les deux. «Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre et quand il aura grandi, il ne s’en détournera pas. » Et c’est vrai. Il peut arriver des fois où il s’en détourne, mais cela ne le quittera pas. Voyez-vous ? Cela – cela restera toujours ancré en lui; cette première formation ou tout ce qu’on lui a appris, cela – cela restera certainement ancré en lui.

4          Eh bien, ceci est… J’ai rencontré frère Jeffreys là dehors et je lui ai dit: «Frère Jeffreys… » Je pensais, vous savez, je suis toujours content d’avoir la visite de mes frères, mais quelle soirée pour recevoir la visite d’un frère ! Cette soirée-ci, avant le réveil, est destinée aux habitués du tabernacle. C’est la soirée… Nous voulons prendre cette soirée, demain matin et demain soir, pour répéter ce que nous croyons ici au tabernacle. Nous croyons des choses vraiment étranges, très particulières, mais nous les trouvons pourtant dans cette Bible. Elles semblent s’y trouver effectivement.

5          Et maintenant, s’il y a dans cette salle un frère ou une sœur qui vient de l’extérieur et qui est membre d’une certaine dénomination ou – ou qui n’est pas d’accord, qui est assis ici pendant qu’on apporte ceci ce soir, nous voulons que vous sachiez que vous êtes tout à fait les bienvenus. Vous voyez, vous êtes donc les bienvenus au possible. Mais maintenant, je… Oh ! Et nous apportons ceci d’une façon assez dure. Ainsi, si cela vous semble inacceptable, eh bien, faites comme moi quand je mange de la tarte aux cerises. Et quand je mange la tarte aux cerises (c’est celle que je préfère), chaque fois que je – que je suis… Quand je mange la tarte et que je tombe sur un noyau, je ne jette pas la tarte. Je – je ne jette que le noyau et je continue à manger la tarte. Ainsi… ou lorsque l’on mange du poulet. Eh bien, vous tous, vous aimez le poulet (voyez-vous?). Et quand vous tombez sur un os, vous n’arrêtez pas de manger; vous contournez l’os et vous continuez à manger le poulet. Eh bien, faites de même ce soir, tandis que je parlerai ici, vous… Quand vous tomberez sur quelque chose, dites: « Eh bien, je – je ne… je me retrouve ici et il s’agit, pendant ces trois prochaines réunions, d’un peu de doctrine de l’église. Ils répètent en quelque sorte ce qu’ils – ce qu’ils croient et ils revoient cela. »

6          Pratiquement, le seul moyen de faire croire quelque chose à quelqu’un, c’est d’enfoncer cela si fort qu’il sera obligé de reconnaître que c’est la chose correcte. C’est le seul moyen de pouvoir faire que ça tienne. C’est juste comme un ami à moi, M. Woods avec qui je me suis trouvé, m’a dit que si vous n’enfoncez un clou qu’à moitié, et que la planche ne tienne pas, le vent l’emportera très bientôt. Mais vous devez le planter à fond, le faire bien tenir. Ainsi donc, si j’appuie durement sur certaines de ces choses, j’aimerais que vous, qui nous rendez visite ce soir, vous sachiez que je ne cherche pas à me débarrasser de vous. Je cherche simplement à bien faire comprendre à cette église ce que nous croyons. Que tous ceux qui comprennent cela très bien maintenant disent: « Amen. » [L’assemblée dit : «Amen. » – N.D.E.] Bon, ça va. C’est – c’est en ordre. Maintenant, je vais me décharger de ceci. Et ensuite – ensuite le… On enregistre cela et tout, si bien que si, plus tard, quelqu’un veut donc savoir ce que nous soutenons vraiment et quelle est notre position, ces enregistrements le diront. Et nous faisons ceci de temps en temps, parce qu’il y a de nouvelles personnes qui viennent ici et – et puis, nous allons de l’avant. Et maintenant, nous ne pourrons pas aborder toutes les doctrines de l’église; nous ne parlerons que de certaines d’entre elles. Ainsi donc, le mercredi soir, cependant, on commence…

7          Et bien, le lundi et le mardi, je m’en vais prier et me préparer pour le service de guérison. Et vous pouvez prendre vos téléphones, ou n’importe où vous voulez, et inviter tous ceux que vous voudrez à ce prochain réveil. Et dites-leur de ne pas venir en étant donc pressés, de ne pas venir en disant: «Eh bien, je vais vite aller ce soir pour qu’on prie pour moi et demain soir, ce sera tout…» Ne faites pas cela. Entrez et écoutez un moment, parce que nous voulons prendre notre temps et exposer cette Parole si parfaitement que le diable n’aura même pas le moindre espace pour bouger. Et puis, quand votre foi est à son maximum, au point où vous commencerez à croire, alors laissez agir votre subconscient, alors la foi de Dieu l’appuiera. Alors vous sortirez du coup. Voyez-vous?

En effet, votre foi n’agira pas beaucoup. Votre subconscient doit se déplacer dans la même direction que votre foi, et alors, la foi de Dieu vient appuyer par derrière et confirmer le tout. Voyez-vous? Mais si c’est votre foi qui dit : «Oh, oui, je l’ai maintenant même » alors que votre subconscient se dispute ici derrière, disant : « Je me demande si cela marchera chez moi», ça ne se fera pas là même. Voyez-vous? Ainsi, nous voulons que ça soit un véritable service de guérison. Et avant de prendre qui que ce soit dans les pièces et tout, pour la guérison ou pour ces nouveaux services, je veux qu’ils comprennent vraiment la raison pour laquelle ils y entrent. Ainsi, souvenez-vous-en donc, et venez nous rendre visite; nous serons heureux de vous avoir. 

8          Maintenant, ne l’oubliez donc pas, demain matin ainsi que demain soir, nous allons continuer avec la doctrine de cette église. Vous êtes donc les bienvenus et n’importe qui peut venir. Nous sommes toujours heureux de voir tout le monde. Mais, maintenant, ce qui est apporté ce soir s’adresse uniquement aux gens de ce tabernacle-ci, qui – qui ont été instruits dans cette doctrine. En effet, à l’extérieur, dans les réunions d’évangélisation, nous ne prenons que la doctrine vraiment fondamentale et évangélique des Ecritures. Mais ici au tabernacle, nous avons nos propres conceptions et nos propres convictions en tant – en tant – en tant qu’église. Et c’est ce dont nous allons parler ce soir.

9          Et avant d’ouvrir Sa Parole bénie, inclinons encore la tête pour un moment de prière.

10        Dieu Tout-Puissant, Tu étais Dieu avant que le monde ne commence à tourbillonner autour du premier atome. Tu n’as absolument pas changé. Et quand il n’y aura plus d’atomes pour maintenir cela, et qu’il n’y aura plus de monde à maintenir, Tu seras toujours Dieu. D’éternité en éternité, Tu es Dieu. Tu n’as jamais eu de commencement de jours ni de fin de vie. Tu existeras toujours. Et, Père, comme Toi, Tu es infini, et nous, limités, nous sollicitons donc Ta miséricorde divine, ô Dieu, sachant que notre esprit doit s’accorder avec l’Eternité, sortir de ces éléments du temps pour entrer dans l’Eternité. C’est pourquoi, Seigneur, nous sommes ici pour examiner ce qui en est de notre salut, voir quelle est notre position vis-à-vis de Ta Parole et voir où en sont nos expériences. Menons-nous une vie agréable à Tes yeux ? Notre esprit rend-il témoignage à Ton Esprit? Et notre enseignement rend-il témoignage à cette Bible? Et puissions-nous, Père, examiner attentivement tout ceci au cours de ces trois prochaines réunions. Accorde-le, Seigneur.

11        Bénis le pasteur ici, les diacres, les administrateurs et tous les laïques, les gens qui fréquentent cette église. Depuis que je me trouve ici, Seigneur, il y en a beaucoup, beaucoup dont je ne connais même pas le nom ou l’endroit d’où ils viennent. Mais je suis sûr que Tu sais tout à leur sujet. Et nous sommes ici, ce soir, Seigneur, dans ce seul but : communier autour de la Parole écrite. Et donne-nous le Saint-Esprit dans nos vies, afin qu’assis dans la paix, le calme, et dans la crainte de Dieu, nous puissions examiner nos vies par Sa Parole. Accorde-le, Seigneur.

12        Et dans ce bâtiment, ce soir, Seigneur, il y a mes frères qui sont de différentes tendances de la – de l’église. Je suis si reconnaissant, Seigneur, qu’ils soient ici pour communier. Il se peut que nous ne soyons pas d’accord sur de petits points de doctrine, mais quant à ces grands principes fondamentaux, nous sommes des frères unis vis-à-vis de… Cela, ô Dieu, que cela fortifie notre – notre communion et notre… les liens de la grâce de Dieu et de Son amour reposent abondamment sur nous. Eh bien, nous savons, Seigneur, que c’est un travail trop grand pour un homme, parce que nous devons tenir compte ce soir de la destinée des âmes qui doivent aller dans l’Eternité. Aussi, prions-nous  que le Saint-Esprit entre directement dans la Parole, nous expose et nous explique à Sa propre manière les choses qu’Il désire que nous sachions. Accorde-le, Seigneur. Et lorsque les trois… la période des réunions sera terminée, puissions-nous partir comme une église fortifiée, étant unis ensemble, pour mettre ensemble nos cœurs et nos desseins, avec nos concitoyens du Royaume de Dieu, et aller de l’avant comme jamais auparavant.

13        Je veux Te remercier, Seigneur, devant cette église et – et des gens qui se trouvent ici, de m’avoir donc donné plusieurs semaines de bon repos. Je me sens en pleine forme ce soir grâce à Ta présence et à Tes bénédictions. Ô Dieu, nous Te prions pour le frère ici… notre frère qui part outre-mer, tout là-bas, dans ces pays pauvres et enténébrés où sa vie même est exposée. Ô Seigneur, bénis notre frère Jeffreys, tandis qu’il part, ainsi que son fils et sa femme, et donne-lui beaucoup de fruits. Puisse-t-il percer des trous dans les ténèbres, jusqu’à ce que la Lumière de l’Evangile brille de tous côtés. Exauce-nous, Père, car nous Te présentons cette requête au Nom du Seigneur Jésus, Ton Fils. Amen.

14        Maintenant, ce soir, tandis que je lis dans ma petite Bible Scofield… C’est récemment que j’ai dépassé vingt ans et je peux toujours la lire, mais cela devient assez flou. C’est pourquoi, je me suis procuré une paire de lunettes de lecture pour étudier. Et je vais voir comment ça donne ce soir, pour la première fois.

            Maintenant, j’ai des sujets tels que l’église doit-elle…  Oh! de nombreuses choses, si nous pouvons y arriver. Par exemple : Pourquoi nous sommes appelés l’Eglise? Pourquoi nous ne sommes pas une dénomination? Pourquoi – pourquoi nous croyons dans la sécurité éternelle de l’âme du croyant ? Pourquoi nous condamnons les femmes prédicateurs? Pourquoi nous baptisons par immersion? Et l’Eglise passera-t-elle par la tribulation? Et encore beaucoup d’autres. Je pense que j’en ai entre quinze et dix-huit pour ces prochaines soirées.

15        Aussi, je pense commencer ce soir par – par un sujet que le Seigneur semble m’avoir mis sur le cœur; c’est: Pourquoi nous ne sommes pas une dénomination? La raison pour laquelle… Eh bien, nous n’avons rien contre les gens qui sont dans les dénominations. Nous n’avons rien contre eux, mais je veux expliquer pourquoi nous n’avons jamais voulu adhérer à une quelconque dénomination. J’ai reçu mon ordination dans une petite Eglise baptiste, comme vous le savez. Et les baptistes ne sont pas une dénomination… ou ne l’étaient pas jusque tout récemment, et aujourd’hui c’est devenu tout autant une dénomination que les autres. Mais la raison pour laquelle nous ne sommes jamais devenus une dénomination…

16        Cependant, nous sommes une organisation. Nous sommes une organisation enregistrée comme telle, ici auprès des – auprès des tribunaux, un groupe de gens organisés ensemble pour adorer Christ, mais nous ne sommes pas dans une dénomination. Personne ne dominera sur nous. Voyez-vous? Ce n’est pas une dénomination. C’est – c’est juste une organisation, une communauté des croyants chrétiens. Les gens viennent ici à l’église, et ceci devient leur église. S’ils désirent venir durant toute leur vie…

17        Et ils peuvent venir ici et être en désaccord avec tout ce que nous prêchons. C’est tout à fait en ordre. Vous… toujours… Tant que vous êtes chrétien, vous avez la communion et une main tendue, comme les autres. Voyez-vous? Si je disais que je croyais au baptême d’eau par immersion et que vous croyiez dans l’aspersion, et que vous vous en teniez à cela, nous resterions comme nous étions lorsque nous étions tous deux d’accord. Il se peut que nous ne voyions pas les choses de la même façon sur le même angle, mais tant que vous êtes un frère ou une sœur chrétienne, vous êtes tout à fait les bienvenus. Voyez-vous? Tout le monde.

18        Nous n’avons donc pas de dénomination, parce que je pense que les dénominations séparent les frères. Certains diront : «Eh bien, nous n’avons rien à faire avec ce réveil, c’est un réveil méthodiste.» « Eh bien, c’est baptiste. Nous n’avons pas… Nous sommes méthodistes, nous n’avons rien à faire avec cela.» Frère, si Christ y est, nous avons – nous avons tous à faire avec cela. Nous devons mettre notre… Ce – c’est le Corps de Christ qui souffre. Et je vois cela si souvent aujourd’hui, dans différents pays, comment nous avons… or Christ n’a jamais, à aucun moment, institué une église dénominationnelle. Soyez-en donc bien sûrs.

19        Bon – bon, demain soir, je vous demanderai, s’il y a des choses que vous désirez connaître, comme un fait historique que je cite ou l’une ou l’autre chose, que je n’ai pas le temps d’approfondir, je n’aborderai pas un autre sujet, étant donné que l’on pourrait passer des semaines sur un même sujet… mais si vous voulez connaître l’endroit ou quoi que ce soit d’autre, posez-moi simplement la question, déposez-la ici sur la – sur la chaire et je m’arrangerai pour vous en donner la réponse.

20        Bon, la plus ancienne dénomination et la première église dénominationnelle que nous n'ayons jamais eue, c’est l’Eglise catholique. Elle fut organisée 300 ans et quelques après la mort du dernier apôtre. Et c’est vrai. Vous trouvez cela dans Les Pères de Pré-Nicée, vous trouvez cela dans les écrits de Joseph et oh, chez de nombreux historiens célèbres. Voyez-vous? Et quant au… n’importe lequel des âges de l’Eglise… jusqu’à la mort du dernier apôtre et encore pendant 300 ans, après les apôtres, il n’y eut pas d’église dénominationnelle. L’Eglise catholique fut la première dénomination en tant qu’église.

21        Et les Eglises protestantes sont les dénominations qui sont issues d’une dénomination. La première réforme fut celle de Luther. Après Luther vint Zwingli; après Zwingli vint Calvin et ainsi de suite, en passant par le réveil wesleyen, puis Alexandre Campbell, John Smith, et que sais-je encore (voyez-vous?), jusqu’à la fin. Et les derniers mouvements que nous avons eus aujourd’hui sont les différentes phases de l’âge pentecôtiste.

22        Je crois que Dieu a été en activité dans chaque âge. Mais avez-vous déjà remarqué que chaque fois qu’une église faillit et qu’aussitôt qu’ils deviennent une dénomination, ils commencent à tomber à ce moment-là même ? Et dès qu’ils tombent, Dieu ne relève jamais cette église-là. Elle tombe en décadence. Eh bien, vous… Si vous voulez connaître les faits historiques à ce sujet, nous–nous pouvons les fournir, démontrer qu’aucune église… que jamais dans l’histoire des églises, aucune dénomination qui soit jamais tombée, ne s’est ensuite relevée. Que ce soit les baptistes, les méthodistes, les presbytériens, les luthériens ou quoi que ce soit, quand ils tombaient, c’en était fini pour eux. Eh bien, c’est vrai. Maintenant, ceci, je – je vous ai dit de revêtir vos vestes, parce que nous allons faire pénétrer ceci. Voyez-vous? Il n’y a jamais eu, à aucun moment… Quand un homme sort en tant qu’individu et organise une église, cela commence à…

23        Dieu traite avec des individus, pas avec des dénominations. En aucun âge Dieu n’a traité avec une dénomination. Il a toujours traité avec un individu. Dans l’Ancien Testament, Il a traité avec des individus. Dans le Nouveau Testament, Il a traité avec les individus. Dans n’importe quel âge, Il a toujours traité avec des individus et non avec des dénominations. Par conséquent, si Dieu n’est pas dans les dénominations, à quoi me sert-il d’avoir affaire à elles, en tant que dénomination? Toutefois, je ne parle pas des gens qui sont dans cette dénomination. Je parle de la dénomination elle-même. En effet, le peuple de Dieu se trouve dans toutes ces dénominations.

24        Eh bien, Dieu ne laisse jamais quelque chose arriver sans avoir premièrement donné un avertissement. Je ne crois pas qu’il y ait quoi que ce soit…

25        Par exemple, nous avons des questions qui surgissent dans les églises, comme nous en avons eu une dernièrement au sujet du sang, de l’huile, ainsi de suite. Et vous êtes au courant de la lettre «Cher Frère Branham » et tout. Mais la raison pour laquelle je me suis opposé à cela, c’est que cela ne se trouve pas dans la Parole. Et c’est pourquoi je suis contre les dénominations, parce qu’elles ne sont pas dans la Parole. Il doit y avoir quelque chose sur lequel nous basons notre foi. Et si nous ne pouvons la baser sur une dénomination, nous devons la baser sur la Parole de Dieu; car c’est l’unique fondement, la Parole de Dieu.

26        Et alors, si la Parole de Dieu ne parle pas de dénomination, mais qu’Elle parle contre la dénomination, alors nous devons parler selon la Parole, sans nous préoccuper de ce que l’évêque ou quiconque dit, de ce que quiconque pense, de ce qu’un homme bon dit, de ce que quoi que ce soit dit; si ce n’est pas en accord avec la Parole de Dieu, alors c’est faux. Voyez-vous? Absolument. La Parole doit être la dernière chose. La Parole de Dieu doit être l’Amen final.

27        Maintenant, souvenez-vous, je ne cherche pas à ôter la qualité de chrétien à qui que ce soit qui est dans les dénominations. Comprenez-vous cela? Il y a dans toutes ces dénominations des dizaines de milliers de précieuses âmes qui sont des enfants de Dieu. Mais je suis contre le fait de les séparer et de faire de la ségrégation entre eux. Et la Parole de Dieu s’oppose à cela.

28        Et je pense qu’il n’y a pas d’isme dans le pays aujourd’hui… qu’il n’y a jamais eu d’isme dans le pays dont la venue n’ait été prédite par la Parole de Dieu. Je crois que la Parole de Dieu pourvoit à tout ce dont nous avons besoin, cela se trouve ici même dans la Parole. Du (notre) commencement à la fin, cela se trouve ici dans la Parole de Dieu. Ainsi donc, je –  je crois que si cela se trouve dans la Parole de Dieu, alors nous devrions… Elle prédit et la Parole de Dieu sert d’avertissement.

29        Cependant, vous ne lisez pas la Parole de Dieu comme vous liriez un journal. Vous lisez la Parole de Dieu par le Saint-Esprit. Voyez-vous ? En effet, le Saint-Esprit Lui-même, parlant à travers Christ… Christ remercie Dieu d’avoir  caché ces choses aux sages et aux intelligents et de les avoir révélées aux enfants qui veulent apprendre. Ainsi, vous voyez, il n’y a pas moyen d’être instruit; il n’y a pas moyen de former une dénomination. Il n’y a qu’un seul moyen d’être en ordre, c’est d’être conduit par l’Esprit de Dieu. Et l’expérience que vous avez faite doit correspondre à cette Parole. Voyez-vous? Alors, vous avez la chose. Voyez-vous?

30        Par exemple, quand nous arriverons là, dans quelques minutes, nous aurons à faire avec des gens qui sont – sont… Certains sont foncièrement calvinistes, d’autres foncièrement arméniens et – et différentes tendances. Or, il y a toujours… peu importe que vous le coupiez fin, il y a deux côtés à cela. C’est tout à fait vrai. Et les deux ont des points à débattre. Mais la question à ce sujet, c’est : où se trouve la vérité? C’est là que nous allons en venir et que nous pensons, par la grâce de Dieu, vous montrer la vérité à ce sujet. Maintenant, prenons simplement… et c’est là que j’ai inscrit certaines doctrines de ces églises.

31        Ouvrons tous nos Bibles un instant, vous tous donc. Et allons dans Apocalypse, chapitre 1, ou plutôt commençons par Apocalypse 17, commençons à lire, et voyons où ces églises ont commencé et quel – quel fut le point de départ. Eh bien, la Bible avertit de tout. Elle avertit du temps dans lequel nous – nous vivons. Et maintenant, si vous le voulez bien, Apocalypse 17. J’ai dit 13, ce n’est pas ce que je voulais dire. Cela traite de… Nous y arriverons aussi dans un moment, c’est au sujet de la prophétie sur les Etats-Unis. Mais, écoutez très attentivement maintenant.

Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m’adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.

32        Maintenant, souvenez-vous, ceci paraît mystérieux. Or, cette femme de mauvaise vie… Eh bien, si nous voulons enseigner ceci, nous devons premièrement découvrir ce que représentent ces symboles. Bon, une femme, dans la Bible, représente une église. Combien savent que nous sommes une Epouse ? L’Eglise est une Epouse.

33        « Viens, je te montrerai le jugement… » Bon, un jugement sera prononcé contre la grande prostituée, la femme impure qui est assise sur les grandes eaux. Or, la femme représente une église et l’eau représente des gens. Maintenant, si vous remarquez cela, regardez aussi au verset 15, pendant que vous y êtes. Au verset 15 du même chapitre :

Et il me dit : Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues.

34        Voyez-vous? Eh bien, cette grande église, cette femme importante… Maintenant, souvenez-vous, elle est une femme de mauvaise vie. Et si la femme représente l’église (et l’Eglise de Christ, c’est une Epouse, une Epouse sainte), alors voici une femme impie. Cela devrait donc être une prétendue épouse qui est impie, voyez-vous? Bon, et que fait-elle? «Elle est assise sur» ou « elle est au-dessus », ce qui veut dire: «avoir l’autorité sur les grandes eaux »; en d’autres termes, elle a l’autorité sur toutes les nations, les langues et les peuples. Cette femme est une personne importante. Maintenant :

      C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité…

35        «Que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité». Des hommes riches, de grands hommes ont… Comment pourriez-vous vous livrer…. Comment un roi peut-il se livrer à l’impudicité avec une église? C’est de l’impudicité spirituelle. Spirituelle ! Qu’est-ce que l’impudicité ? Eh bien, c’est lorsqu’une femme est infidèle à son mari. Elle vit avec un autre homme alors qu’elle a un mari. Et cette église-ci prétend donc être – être l’Epouse de Christ, alors qu’elle se livre à l’impudicité avec les rois du monde, de par sa vie impure, sa confession impure. Oh! c’est profond et c’est riche. J’aime vraiment la Parole. Maintenant, remarquez :

C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité, et c’est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.

36        Son « vin », c’est ce qu’elle distribuait, sa stimulation : «C’est nous l’Eglise.» «C’est nous qui avons la chose.» Voyez-vous? Maintenant, retenez donc ceci dans votre esprit. Très bien. «Alors il… trans… »

37        Maintenant, l’Ange dit à Jean : «Je te montrerai le jugement qui va venir sur cette grande église. » Maintenant, observez.

Et il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate,

38        L’écarlate, dans la Bible, représente la «royauté». La couleur écarlate veut dire « rouge ». Et une bête représente une puissance. Avez-vous remarqué la bête qui sortait de la mer? C’était dans Apocalypse 13. Et quand vous voyez la bête qui sort de la mer, cela veut dire que cette puissance a surgi parmi les gens.

            Mais dans Apocalypse 13, lorsque cet agneau apparut, il montait de la terre. Pas des gens. Les Etats-Unis. Mais alors après, il eut deux petites cornes, les pouvoirs civil et ecclésiastique. Et alors, il reçut l’autorité et parla comme le dragon avant lui. Vous devez donc noter cela. Nous approchons d’une persécution religieuse avec les mêmes choses qu’ils avaient faites, il y a de nombreuses années, dans la Rome païenne, car c’est AINSI DIT LE SEIGNEUR.

Maintenant, observez cela : « Elle était assise sur une bête, une puissance. »–E-

39        Avez-vous remarqué Rébecca? Quand Eliézer a trouvé Rébecca, c’était au temps du soir et elle a abreuvé le chameau. En effet, Eliézer avait dit: « La jeune fille qui viendra et abreuvera ce chameau sera celle… et qui me  donnera à boire, sera celle que Tu as choisie, Seigneur, pour être l’épouse de Ton serviteur, Isaac. » Et tandis qu’il était encore en prière, Rébecca  arriva, puisa de l’eau et lui donna à boire et abreuva le chameau. Remarquez, le chameau était une bête. Et cette même bête qu’elle abreuva fut celle qui la transporta vers son époux, Isaac.

40        Et, aujourd’hui, la puissance du Saint-Esprit que l’Eglise abreuve et qu’Elle adore est ce qui La transportera de cette terre pour aller à la rencontre de l’Epouse [Epoux – N.D.E.]. Assurément. C’était le soir, quand Isaac était dehors, dans le champ. Nous ne rencontrerons pas le Seigneur là dans la Gloire. Ephésiens, chapitre 5, le dit : « Nous Le rencontrerons dans les airs. » Oh, cela amènerait un méthodiste sur le point de pousser des cris. Pensez-y. Voyez-vous? Le Seigneur…

Isaac était sorti de la maison de son père et il était dehors, dans le champ, lorsqu’il vit Rébecca arriver sur le chameau. Et elle l’aima à première vue; elle sauta du chameau et courut à sa rencontre. C’est vrai. C’est là que nous rencontrons le Seigneur. Et le chameau même qu’elle avait abreuvé fut celui qui la transporta vers son mari.

Et la puissance même que l’Eglise adore et que le monde taxe de fanatisme, que l’Eglise adore, sera la puissance qui enlèvera l’Eglise dans les airs « à la rencontre du Seigneur dans les airs ». Le Saint-Esprit ! Voyez-vous? Il y a…

Et, regardez, Rébecca  était vierge.

41        Mais cette femme dont nous parlons ici est une prostituée. Maintenant, avez-vous compris ce qu’est donc cette puissance? La – la puissance… cela veut dire que la bête… elle était assise sur une bête écarlate. Bon, quel genre de bête est-ce ? Ecarlate, c’est une puissance riche. Quel genre d’église sera-ce donc ? C’est une église riche, elle est une grande église, une église puissante, dont l’influence s’exerce sur des foules et des peuples ; et les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité spirituelle avec elle, c’est-à-dire avec les grands hommes de la terre. Maintenant, nous allons découvrir dans un instant qui elle est et ce qu’il en est de ces dénominations.

Cette femme était vêtue de pourpre (à la manière d’un roi) elle était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution.

42        Qu’avait-elle dans sa main? Sa doctrine, qu’elle distribue aux gens: « C’est nous l’Eglise. C’est nous ceci. » Et elle a fait en sorte que les rois de la terre s’enivrent avec elle. «C’est nous ceci; nous sommes les grandes puissances; nous couvrons toutes les nations; nous sommes la plus grande église. Venez, buvez de notre… Tenez, versez-en un petit peu. Prenez ça, prenez ça.» C’est cela. Voyez-vous? «Elle tenait dans sa main une coupe.» Regardez

     Et cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution.

43        Maintenant, mes amis, nous ne sommes pas en train de lire un journal, nous lisons la Parole de Dieu éternelle et bénie. Les cieux et la terre passeront, mais cette Parole demeurera. C’est vrai.

     Sur son front était écrit un nom, était écrit le nom, plutôt un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. 

44        Bon, tenez, il y a quelque temps, je ne pense pas que c’est dans cette église-ci, mais j’ai prêché sur le sujet L’Ecriture sur la muraille, et j’ai présenté l’aspect historique de Babylone. Or, tous les «ismes» qui ont donc surgi, toutes les religions et tous les «ismes» qu’il y a aujourd’hui dans le monde tirent leur origine dans la Genèse. Si vous prenez donc Les deux Babylones d’Hislop ou certains de ces bons livres, si vous voulez voir cela dans l’histoire, vous pourrez même retrouver chaque isme que vous voulez. Je vous y amènerai dans quelques minutes, au sujet des femmes prédicateurs (voyez-vous?) et je vous montrerai où cela a commencé, voyez, dans la Genèse. Je vous montrerai comment ces différentes choses sont issues de la Genèse. « Genèse » signifie le « commencement.» Combien savent que c’est exact ? La Genèse, c’est le commencement. Ainsi, tout ce qui existe a dû avoir un commencement.

45        Quand je regarde un arbre… Je suis resté dans les bois environ deux, trois mois. Je vois un arbre, j’en admire la beauté. Je le vois tomber et un autre pousse à sa place : une vie perpétuelle. Je pense à cela, mais quelque part, cet arbre a eu un commencement. Il a dû avoir un commencement et le moyen pour lui d’être appelé un arbre, que ce soit un chêne, un hêtre, un peuplier, un palmier ou n’importe lequel, c’est qu’il devait y avoir une Intelligence supérieure là derrière. S’il n’y avait eu qu’un chêne, il n’y aurait eu dans le monde que des chênes. Mais Quelque chose, une Grande Intelligence supérieure a dû mettre cela dans l’ordre.

            Béni soit Son Saint Nom! C’est Lui qui a placé la lune, les étoiles dans le système solaire. Il a tout placé dans l’ordre. Et Il placera Son Eglise dans l’ordre. Elle tournera exactement comme Il le désire, à l’est, à l’ouest, au nord ou au sud, n’importe quoi qu’Il veut. Quand nous aurons pu sortir de notre esprit ces idées dénominationnelles et que nous nous serons jetés entièrement au Calvaire, Il La placera dans l’ordre, si nous sommes tout aussi soumis que les arbres et le reste de Sa création. Vous n’avez jamais vu la lune dire: «Je ne vais pas briller ce soir ; que certaines de vous, étoiles, brillent à ma place.» Mais nous… oh, nous sommes différents, vous voyez?

46        Maintenant, Babylone… observez comment Babylone apparaît. Elle apparaît au commencement de la Bible. Elle apparaît au milieu de la Bible et elle apparaît à la fin de la Bible. Il y a là quelque chose. Eh bien, elle a commencé avec Nimrod. Nimrod fonda Babylone dans la vallée de Schinéar, qui se trouve juste entre le fleuve Tigre et l’Euphrate. L’Euphrate la traversait. Et – et chaque route de tout ce pays conduisait directement à Babylone. Et ses portes mesuraient chacune environ 200 pieds [60 m–N.D.T.] de largeur; ses portes étaient en airain. Et quand on était à l’intérieur de la ville de Babylone, toutes les rues conduisaient directement au trône.

47        Aujourd’hui, vous pouvez donc aller à Rome, et tout chemin mène à Rome. Et il y a une petite vierge Marie à chaque coin, au virage de la route, avec un enfant Christ dans ses bras, montrant la direction de Rome. Voyez-vous? Elle apparaît au commencement de la Bible. Elle apparaît au milieu de la Bible, et ici c’est à la fin de la Bible.

            Maintenant, je désire continuer à lire juste pendant quelques minutes, afin que vous puissiez avoir la base de ceci. Voyez-vous? Très bien.

      «Et je vis cette femme… » (Maintenant, observez l’église. Quand vous voyez le mot « femme », pensez à « l’église». Voyez-vous?) «Et je vis cette femme ivre du sang des saints.»

48        Maintenant, d’où vient le mot « Saint »? Le mot « Saint » vient de «consacré» ou «sanctifié ». Consacré. Très bien.

Je vis cette femme ivre du sang des saints.

49        Ainsi, si cette femme est l’église, elle a persécuté les saints. Et c’est la plus grande église. Elle exerce l’autorité sur toute la terre. Elle est assise sur de grandes eaux. Elle est… les rois de la terre se livrent à l’impudicité avec elle. Eh bien, qui est-elle? C’est une sorte de mystère. Maintenant, l’Esprit va… vous savez, il est censé y avoir neuf dons spirituels dans l’église: la sagesse, à l’autre la compréhension, à l’autre, la guérison, et ainsi de suite.

Et du sang des témoins de Jésus.

50        On dirait qu’ils ne se soucient pas beaucoup de ce que Jésus avait dit, c’est ce que l’église disait, c’est vrai. Et c’est aussi vrai.

Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement.

51        « Je fus saisi d’un grand étonnement. Je…Il y avait quelque chose d’étonnant à son sujet. Je fus étonné de voir comment elle… » Maintenant, laissez-moi prendre la place de Jean et essayer d’éclaircir un peu ceci. Voyez-vous? Jean dit : «… Elle est assise là. Elle prétend être une église chrétienne. Elle a accès à tout l’argent du monde. Elle a les rois de la terre à ses pieds. Elle est riche, elle est vêtue tout en couleur. Comment peut-elle être ivre du sang des témoins de Jésus ? Comment peut-elle persécuter les saints? Comment peut-elle tuer les témoins de Christ? Et pourtant, elle prétend être chrétienne, une église chrétienne». Maintenant, observez.

Et l’Ange me dit: pourquoi t’étonnes-tu? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes.

52        Eh bien, ceci est simplement de la lecture là. Comprenez ceci;  ce sera très facile.

            La bête que tu as vue était, et elle n’est plus. Elle doit descendre –  monter de l’abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s’étonneront en – en – en voyant la bête, parce qu’elle était, et qu’elle n’est plus, et qu’elle réapparaîtra.

53        Bon, bon, ceci doit pincer, voici donc. Il a dit… Maintenant, remarquez que tous, pas seulement quelques-uns, mais que tous les habitants de la terre s’étonneront. Tous s’étonneront. Le monde entier s’étonnera au sujet de cette femme. Il n’y a qu’un seul groupe qui ne sera pas dans l’étonnement à ce sujet, et ce sont ceux dont le nom se trouve dans le Livre de Vie de l’Agneau.

54        Maintenant, je ferais tout aussi bien d’introduire ceci à ce niveau même, parce que nous allons y arriver dans quelques minutes. Voyez-vous? Quand leurs noms furent-ils inscrits dans le Livre de Vie de l’Agneau? Dès… Quand? Au dernier réveil auquel ils assistèrent? Le soir où ils allèrent à l’autel? Le soir où ils adhérèrent à l’église? Je ne cherche pas à vous blesser, mais je vous dis que la Bible déclare que « leurs noms furent inscrits dans le Livre de Vie de l’Agneau, dès la fondation du monde. » Exact ! Ce fut lorsque Dieu, au commencement, vit qu’Il enverrait Son Fils, et que ce Dernier prendrait la place du pécheur, quand le Sang du Fils de Dieu fut répandu. La Bible dit que Son Sang fut répandu avant la fondation du monde. Combien savent que la Bible dit que le Sang de Christ fut répandu avant la fondation du monde ? Lorsque ce Sang fut répandu, le Nom de chaque membre du Corps fut inscrit avec ce Sang, dans le Livre de Vie de l’Agneau, à la fondation du monde. De quoi avez-vous tellement peur? Oh, frère, cela ouvre les portes, n’est-ce pas?

55        Eh bien, maintenant, lisons cela ici même et voyons si ce que cela dit est vrai. Voyez-vous ?

            Et l’Ange me dit: «Pourquoi…» je crois que c’est le verset 8.

            La bête que tu as vue…  Très bien, c’est cela.

La bête que tu as vue était, et elle n’est plus. Elle doit monter de l’abîme…

            Maintenant, nous allons revenir à cela, mais je veux prendre cette autre chose, parce que nous y arriverons.

… Et aller à la perdition. Et les habitants de la terre s’étonneront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie…

56        En d’autres termes, il y aura des gens sur la terre qui seront séduits. Car il les séduisit. Et il n’y eut qu’un groupe de gens qui ne furent pas séduits, ce sont ceux dont le nom se trouvait dans le livre de Vie dès la fondation du monde. Nous en parlerons un peu plus tard.

57        Maintenant, remarquez, la femme, l’église, elle était «Mystère Babylone». Nous la voyons apparaître avec Nimrod. Quel était le dessein de Nimrod? Nimrod fonda une ville et imposa à toutes les autres villes de payer un tribut à cette ville-là. Pouvons-nous voir pareille chose aujourd’hui? Y a-t-il une telle ville aujourd’hui? Y a-t-il une église qui domine sur toutes les nations du monde? Certainement. Y a-t-il une ville aujourd’hui qui impose à chaque nation de lui payer un tribut? Y a-t-il une ville ?

            Continuons et lisons ce qui suit, juste un peu, afin que vous voyiez toute l’image. Très bien.

 …En voyant la bête, parce qu’elle était, et qu’elle n’est plus, et qu’elle reparaîtra. C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse.

58        Maintenant, combien savent que la sagesse est l’un des dons de l’Esprit? Alors, à quel groupe parle-t-Il donc ? Il doit parler à des gens qui ont les – les dons de l’Esprit en action dans cette église.

«C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse.»

59        Maintenant, arrêtez-vous, voyez qu’à travers ces âges de l’église, ça se dévoile. Le Saint-Esprit dit comment ces dons se manifesteraient dans les derniers jours. Bon, nous avons la manifestation des dons de guérison. Oh, cela – cela va bien. Eh bien, frères, il y a d’autres dons. Ça, ce n’est que l’un d’eux. Ce n’est qu’une petite chose secondaire. Eh bien, voici un don de loin plus grand. Lequel serait le meilleur : le don de la sagesse par le Saint-Esprit, pour mettre ensemble la Parole de Dieu et montrer à l’église là où nous nous tenons, ou simplement le fait que quelqu’un soit guéri? Nous avons tous besoin d’être guéris, mais je préfèrerais que mon âme soit guérie plutôt que mon corps, en tout temps. Oh! la la!

Ecoutez le Saint-Esprit parler à travers Jean à Patmos, disant : «A celui qui a de la sagesse, qu’il écoute ceci.» Maintenant, une image est en train de se dessiner devant nous. «C’est ici… »

«C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise.»

60        A ma connaissance, il n’y a qu’une ville dans le monde…

            Il y a, à ma connaissance, deux villes situées sur sept montagnes ou davantage. Cincinnati est l’une d’elles, il est censé y avoir une histoire inventée de Cincinnati, d’une louve, vous savez cela et autres. Mais elle a plus que ça. Cependant, il n’y a aucune église qui domine Cincinnati.

Il n’y a qu’une seule ville au monde où se trouve une église assise sur sept collines et qui domine le monde entier. Eh bien, j’en viens justement. Toutes ces choses… Et j’ai vu où il est dit: «C’est ici la sagesse.» Apocalypse 13: « Que celui qui a de la sagesse calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’hommes », pas d’une bande d’hommes, d’un groupe d’hommes, mais d’un homme. «Et son nombre est 666.»

61        J’avais souvent entendu dire qu’au-dessus du trône du Pape de Rome, il est écrit: «VICARIUS FILII DEI.» Je m’étais souvent demandé si c’était vrai. Tracez une ligne et reportez-les en chiffres, en chiffres romains et voyez ce qu’il en est. C’est l’exacte vérité. Je me suis tenu à cette distance-ci de la tiare du pape, qui était dans une vitrine – la juridiction sur l’enfer, sur le ciel et sur le purgatoire. Voyez-vous? Ainsi, ces choses… Je reviens justement de là. Je reviens de Rome et je sais que c’est la vérité. Maintenant, nous savons que c’est dépeint.

            Et ici des sept rois, cinq sont tombés (c’est-à-dire en ce temps-là), «un existe (il y en avait un qui devait venir : c’était César); l’autre n’est pas encore venu (c’était Hérode qui était méchant);...»

62        Maintenant, remarquez. Voyez comme c’est parfait.

            Et quand il sera venu, il doit rester un peu de temps.

63        Quelqu’un connaît-il la durée du règne d’Hérode ? Six mois. Il traîna sa mère dans les rues par le palonnier d’un cheval, il incendia la ville et mit cela à charge des chrétiens ; et il joua de la lyre sur une colline pendant qu’on était… alors que la ville brûlait. Six – six mois. Et, voyez-vous? «Et la bête…» Maintenant, observez. Regardez quel fripon c’était. Voyez-vous ? Observez donc.

            Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre de sept (de la nature de sept), et elle va à la perdition.

64        Tout le monde sait ce que la perdition veut dire, c’est « l’enfer. » Et regardez d’où il est monté : de l’enfer. Qu’est-ce? L’abîme. Il n’y a pas de fondement pour la doctrine catholique. Il n’y a pas de Bible pour la doctrine catholique. Il n’existe aucune Bible pour aucune doctrine catholique, pas du tout. Ils ne le prétendent pas. Le prêtre là-bas m’a dit, ce petit prêtre ici à l’Eglise du Sacré-Cœur… Je suis allé là-bas et il m’a dit: «Oh, il…». Je lui parlai du baptême de Mary Elizabeth Frazier. «Oh, dit-il, vous l’avez baptisée à la manière de l’Eglise catholique primitive.»

            «Depuis quand ça?», lui demandai-je.

Il répondit: «Dans la Bible, votre Bible.»

65        J’ai dit : «L’Eglise catholique a-t-elle baptisé comme ça ?… Est-ce l’enseignement de l’Eglise catholique?»

            « Oui. »

66        J’ai dit : «Qu’en est-il de l’infaillibilité de l’Eglise catholique? Pourquoi cela change-t-il tellement? » Voyez-vous?

67        Il répondit: «Eh bien, vous voyez, vous tous, vous croyez la Bible. Nous, nous croyons l’église.» Voyez-vous? « Peu nous importe ce que dit la Bible, c’est ce que l’église dit qui compte.» C’est tout à fait cela. Si jamais vous en arrivez à jouer cartes sur table à ce sujet, essayez une fois. Vous verrez. Peu leur importe ce que dit la Bible. Cela n’a rien à voir avec la chose. Ils se soucient de ce que dit l’église. Voyez-vous? 

68        Mais nous, nous ne nous soucions pas de ce que dit l’église, nous croyons ce que Dieu dit. Amen! Car dans la Bible, il est écrit: «Que toute parole d’homme soit un mensonge et la Mienne reconnue comme la Vérité. » C’est pour cela que nous ne sommes pas une dénomination.

69        Maintenant, suivez. Ecoutez ceci une minute. «Cinq rois» sont tombés, cinq rois; si vous voulez un fait historique à ce sujet, je vous le montrerai. «Un existe, l’autre n’est pas encore venu.»

            Maintenant, observez la bête. Eh bien, la bête n’était pas un roi. Elle est celle qui était, qui n’est plus et qui réapparaîtra, qui n’est plus, qui réapparaîtra et qui n’est plus. Qu’est-ce? Une succession de papes. Une puissance, une bête qui dirige. C’est à l’époque où la Rome païenne se convertit pour devenir la Rome papale. La Rome païenne se convertit et devint ensuite la papauté, qui fit qu’ils eurent un pape au lieu d’un roi et le pape est le roi spirituel. C’est la raison pour laquelle il est un roi spirituel couronné, qui prétend être le vicaire de Jésus-Christ. Vous y êtes. Remarquez donc.

70        Et nous allons faire ressortir cette doctrine catholique et vous démontrer comment elle s’est infiltrée dans les Eglises protestantes (Voyez-vous?). Comment elle se retrouve encore en plein dedans dans l’Eglise protestante, beaucoup de cela. Des choses tout à fait contraires à la Bible, absolument contraires. Eh bien, souvenez-vous : « Tous ceux dont le nom n’est pas écrit dès la fondation du monde seront séduits. » Voyons:

     Et la bête qui était, et qui n’est plus, (au verset 11)    est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.

            Elle continuera ainsi jusqu’à ce qu’elle tombe dans l’abîme, à la fin de la route.

Les dix cornes que tu as vues sont dix rois.

            Maintenant, suivez ceci. Si vous voulez voir quelque chose de frappant, observez ceci:

            ... sont dix rois, qui n’ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête.

71        Ce ne sont pas des rois couronnés. Ce sont des dictateurs. Voyez-vous? Ils ne furent jamais des rois couronnés, mais ils reçoivent autorité comme rois pendant une heure, lors du règne de la bête. C’est juste en ce temps de ténèbres, maintenant même, où des dictateurs apparaissent. Voyez-vous? « Ils reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête. » Bon, très bien.

            Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête. Ils combattront contre l’Agneau, et l’Agneau les vaincra (gloire!) parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois; et les appelés, les élus, et les fidèles qui sont avec Lui les vaincront aussi.

72        Je souhaiterais prêcher un sermon maintenant même là-dessus: les élus avant la fondation du monde, qui demeurent fidèles à leur appel. Alléluia! C’est cela. Ce sont les appelés, les élus et les fidèles. «Et» est une conjonction, voyez-vous? Les élus et les fidèles. Ils les vaincront. Peu importe combien ils deviennent importants.

73        Et ce grand mouvement communiste–communiste que nous avons aujourd’hui, ne vous en inquiétez pas. Cela travaille exactement dans la main de Dieu. Je peux vous le prouver par cette Bible. Il la fera souffrir pour chaque martyr qu’elle a tué. Oui, oui. Observez, ces rois sont tous d’accord entre eux et ils haïront cette bête; et le pays entier, le monde entier est balayé par le communisme. Eh bien, ça doit être une action de Dieu destinée à la punir. Vous direz: «Attendez une minute, Frère Branham, le communisme, une action de Dieu?» Absolument. C’est assurément une action de Dieu, la Bible le dit. Cela s’infiltre pour prononcer un jugement contre des gens impies, ignobles et illégitimes. Que reste-t-il dans ce monde? Qu’avons-nous? L’autre jour…

74        Je vais arrêter mon sujet une minute, si c’est possible. Je lisais un passage des Ecritures où il est dit qu’un enfant illégitime ne devait pas entrer dans l’Assemblée de l’Eternel jusqu’à la quatorzième génération. Combien le savent? C’est vrai. Deutéronome 23. Un enfant illégitime… Si une femme est surprise dans le champ, c’est-à-dire hors de la protection des hommes, et qu’un homme lui fasse violence, cet homme devra l’épouser. Et même si elle devient une prostituée, il devra vivre avec elle jusqu’à sa mort. Et si cette femme l’épouse, prétendant être vierge, alors qu’elle ne l’est pas, elle pourra être mise à mort à cause de cela. Et un homme et une femme qui sont mariés… mettent au monde un enfant illégitime, celui-ci n’entrera pas dans l’Assemblée de l’Eternel jusqu’à la quatorzième génération. Et quarante ans représentent une génération; il faudrait quatre cents ans pour que ce péché soit ôté d’Israël.

75        Dieu hait le péché. Comment vous attendez-vous, après avoir foulé au pied le Saint Sang du Seigneur Jésus, du seul fait d’être membre d’une certaine dénomination, vous attendez-vous à entrer ? Vous devez venir suivant les exigences de Dieu, sinon vous ne pouvez pas venir du tout. C’est vrai. Que nous soyons diacres, prédicateurs ou autre, cela n’a rien à voir. Vous venez suivant les exigences de Dieu.

76        Quatorze générations. La personne qui discutait de cela avec moi est ici présente. Elle a dit: «Comment alors savons-nous qui sera jamais sauvé?»

77        Je répondis: «C’est là que vous devriez être un bon calviniste. » Votre nom a été inscrit dans le Livre dès la fondation du monde. Dieu suit cette lignée de sang. C’est Son affaire. Voyez-vous? Mais ce qu’il y a…

78        Ecoutez, vous jeunes gens, aujourd’hui. Je ne sais pas si vous fréquentez cette église ou laquelle vous fréquentez, vous garçons et filles. Mais savez-vous que les choses que vous faites, s’il y a une autre génération, vos enfants seront jugés à cause de ce que vous faites ? N’avez-vous pas de respect, de la décence? Vous, filles qui portez de ces petits shorts et autre, ici dehors, savez-vous que cela se réfléchit sur votre fille? Saviez-vous que votre grand-mère était une jeune fille dans le vent dans les années 20 ? Et votre mère, une chanteuse dans la chorale? Et c’est la raison pour laquelle vous êtes aujourd’hui une strip-teaseuse. Certainement. Que seront vos enfants? Oui, oui. Dieu a dit qu’Il ferait retomber l’iniquité des parents sur les enfants et sur les enfants de leurs enfants, jusqu’à la troisième et la quatrième génération.

79        Et savez-vous, mon frère, que chaque fois que vous faites ce qui est juste, cela retombera sur vos enfants?

80        Regardez ici. Prenons Hébreux, chapitre 7. La Bible dit que lorsque–lorsque Melchisédek alla au-devant d’Abraham qui revenait de la défaite des rois, Il le bénit. Et il est donc dit que Lévi… On parle du fait de payer la dîme. L’Eternel avait ordonné à Lévi de recevoir les dîmes de ses frères. Et Lévi, qui reçut les dîmes, paya la dîme… car il était encore dans les reins d’Abraham lorsque celui-ci rencontra Melchisédek. Et Abraham était son arrière-grand-père. Abraham engendra Isaac; Isaac engendra Jacob; Jacob engendra Lévi. Lévi, le père; le grand-père, l’arrière-grand-père. Et pendant que Lévi était dans les reins d’Abraham, la Bible dit qu’il paya la dîme à Melchisédek. Alléluia!

81        Ne laissez personne vous dire qu’un quelconque mouvement dans le monde peut donc venir contrarier la grande roue dentée de Dieu. Elle continue à tourner. C’était déjà prévu au commencement. Il n’y a pas de démons ou suffisamment de démons pour venir contrarier Son programme.

82        Or, la Bible ne dit pas qu’il paya cela «potentiellement». La Bible dit qu’il paya la dîme alors qu’il était dans les reins de son arrière-grand-père. Gloire! C’est là mon Seigneur! Oh! Il savait cela avant même que le monde soit donc formé. Il connaissait toute chose. Et en Abraham, il paya la dîme.

83        Et, frère et sœur, comment pouvez-vous courir ici, les gens vivent et courent avec les femmes d’autres hommes et, vous les femmes, vous brisez des foyers et vivez comme vous le faites? Vous vous attendez à ce que l’autre génération soit comment ? Voici ce qu’il en est. C’est devenu maintenant rien d’autre qu’un tas d’illégitimes, nés dans le gâchis, un tas de corruption. Il ne reste plus qu’une seule chose pour cela, et c’est l’époque atomique à laquelle nous vivons. C’est tout à fait vrai. Nous sommes au temps de la fin.

84        Ce matin, il y avait là, tout là-bas dans les collines du Kentucky, un petit garçon; c’est à peine si vous pouviez vous approcher de 10 pieds [environ 3m – N.D.T.] de lui. Il préparait de la mélasse de sorgho. Probablement qu’il ne savait même pas distinguer sa main droite de sa main gauche. Quand il entendit… j’étais entré sur un terrain privé. Je ne savais pas où je me trouvais. J’étais dans certains de ces creux, j’allais chasser l’écureuil là-haut, et je me suis mis à lui parler. Et ce garçon disait qu’il allait se faire enrôler dans l’armée. Et il est arrivé que nous nous sommes mis à parler du Seigneur. Il m’a dit: «Prédicateur, ne croyez-vous pas que nous sommes au temps de la fin ?» Tout là-bas au fond de ces montagnes.

85        Je répondis: «Nous y sommes assurément. Assurément, fils, nous sommes au temps de la fin.

86        Nous en sommes là. C’est l’heure dans laquelle nous vivons, frère. Nous en sommes là… Ne pouvez-vous pas voir comment les mères et les pères ont vécu, et grand-papa et grand-maman? Ne pouvez-vous pas voir comment papa et maman ont vécu? Ce n’est pas étonnant que nous soyons dans la corruption aujourd’hui. Ce n’est pas étonnant que vous puissiez prêcher à en perdre la tête, elles porteront les shorts malgré tout et vous cracheront au visage. Ils fumeront la cigarette et souffleront la fumée contre vous en disant: «Occupez-vous de vos propres affaires. » Pourquoi? Parce que c’est la tribu d’où ils sont sortis. Je vais bientôt en arriver là, à cette semence du serpent. Et nous allons voir où elle entre, voir pourquoi ils agissent comme cela. Ce sont les enfants du diable depuis la fondation du monde. C’est vrai. Et nous sommes dans…. Il ne reste rien pour nous, si ce n’est le jugement. Il ne peut y avoir rien d’autre que le jugement. Dieu va frapper le tout. Et ce sont les hommes eux-mêmes qui ont provoqué cela. Ce n’était pas l’intention de Dieu qu’il en soit ainsi, mais Il savait qu’il en serait ainsi. C’est la raison pour laquelle Il a dit qu’il séduirait tous les habitants de la terre, à l’exception de ceux dont les noms avaient été inscrits dans le Livre de Vie de l’Agneau dès la fondation du monde.

87        Suivons cela. Lisons un peu plus loin maintenant. Eh bien, eh bien, je crois que nous sommes au verset 12.

Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n’ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête. Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête. Ils combattront contre l’agneau, et l’agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi. Et il me dit : les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations et des langues. Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée.

88        Observez donc cela : « ces dix cornes », ces dix royaumes. Voyez-vous, tout prend sa place, ce que sont ces dictateurs. Observez les penchants de ces dictateurs. Où cela conduit-il ? Citez-moi juste – juste un dictateur qui ne penche vers le communisme. Voyez-vous? Et ils feront (quoi?) Ils haïront la prostituée, la femme, l’église. Mais quoi ? Maintenant, regardez ce qu’ils vont lui faire. «Ils haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs et la consumeront par le feu.»

89        Ils effaceront cette chose de la carte, aussi vrai que je suis ici. Si nous avions le temps de traiter ce sujet relatif à cette église et de suivre cela à travers les Ecritures, nous verrions où il est dit: «Tous les rois de la terre et tous les pilotes et tous les autres se lamenteront, car en une seule heure, Babylone la grande aura été détruite.»  En une seule heure, sa fin est arrivée. Et oh, il est dit: «Et vous, les saints et vous tous les saints prophètes, réjouissez-vous, car Dieu a fait justice en faisant retomber le sang des saints et celui de vos frères sur elle.» Voyez-vous, c’est vrai. Assurément, le communisme est un outil dans la main de Dieu comme le fut le roi Nebucadnetsar, lorsqu’il vint prendre ces Juifs et qu’ils allèrent nus.

90        Le péché peut continuer à corrompre; la semence du juste peut rester là. La semence peut continuer à se corrompre, à se corrompre, à se corrompre jusqu’à ce que, peu après, elle arrive au bout. Cela en arrive au point où, parce que leurs mères et leurs pères ont vécu ainsi avant nous, il ne nous reste plus rien. Et savez-vous ce que Jésus a dit? Que si ces jours n’étaient pas abrégés, personne ne serait même sauvé.

91        Pouvez-vous voir? Pouvez-vous voir pourquoi nous avons ces – je ne critique pas – ces Arthur Godfry et les autre, vous savez, Elvis Presley et – et ses pantalons à taille très basse, les salopettes, et ces cheveux qui leur tombent au cou, et toutes ces choses que font les adolescents? Qu’est-ce qui en est la cause? Qu’est-ce? [Frère Branham frappe onze fois sur la chaire. – N.D.E.] C’est parce que cela vient de gens illégitimes qui ont vécu avant. Il ne reste rien. Oh! ils se lèveront et chanteront Mon Dieu, plus près de Toi comme Ernie le cueilleur de pois et tous les autres, comme cela, qui chantent un genre de cantique et tout comme cela. Frères, vous savez quoi? Ça, c’est absolument de l’hypocrisie. Oui, oui.

92        Un homme n’a rien à faire à cette chaire s’il va danser le rock’n’roll et le boogie woogie et tout ce genre de choses. Il n’a absolument rien à faire ici derrière. Ceci est pour le sacerdoce, les appelés de Dieu. C’est aux ministres appelés par Dieu qu’appartient la place ici derrière. Ils n’appartiennent pas à ici s’ils font de telles choses. C’est là qu’est le problème aujourd’hui. Ils ont fait de l’église rien d’autre qu’une loge. Une loge, c’est en ordre si vous voulez faire cela, c’est votre affaire. Mais laissez-moi vous dire qu’il y a une grande différence, essayer… entre une loge et une église. Oui, oui. Si vous voulez faire ces choses dans une loge et avoir toutes ces réceptions et tout, c’est votre affaire. Mais, frère, l’église devrait être balayée de la chaire jusqu’au sous-sol. C’est vrai. Je ne veux pas dire balayer en y posant de nouvelles fenêtres et tout. Je parle d’un réveil à l’ancienne mode, envoyé par Dieu, qui fera filer la chose dans toutes les directions. Oui, oui. C’est comme le fait d’allumer une lumière, une lumière électrique sur une bande de cafards autour d’un noyau de pomme; oui, oui. Ils prendront la fuite dès que la lumière apparaîtra.

93        Maintenant, observez : «Ils ont un même dessein et ils donnent leur puissance…» J’en suis maintenant plus bas. «Les dix cornes…» Oui, donc.

            Car Dieu a mis dans leurs cœurs d’exécuter son dessein (vous y êtes) et d’exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête; jusqu’à ce que les paroles de Dieu soient accomplies. Et la femme que tu as vue, c’est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre.

94        Ça ne sert à rien de pousser de-ci de-là, car nous savons que c’est la hiérarchie catholique. Ça ne sert à rien que quelqu’un… Je – je crois cela tout aussi fermement que je crois que j’ai reçu le Saint-Esprit. Je crois cela tout autant que je crois que je suis un chrétien ici aujourd’hui, que cette hiérarchie catholique est la – la–la cité du Vatican, est la – la cité qui est assise sur les sept montagnes. La hiérarchie de l’église est la bête qui était et qui n’est plus. C’est elle la Babylone. Tout cela est représenté exactement et parfaitement à travers les Ecritures. C’est l’Eglise catholique.

95        Maintenant, voici maintenant ce qui va vous choquer. Vous dites: «Eh bien, vous ne me touchez pas, Frère Branham.» Mais laissez-moi juste vous demander quelque chose. Retournons droit maintenant au verset 5.

Sur son front était écrit « mystère : Babylone la grande, la mère des abominations..., la mère des prostituées et des abominations de la terre.»

96        Qu’était-elle? Une p-r-o-s-t-i-t-u-é-e. Et elle était une m-è-r-e. Quoi?  M-è-r-e.. Elle avait engendré quelque chose. Une mère de fils? De prostituées. Qu’est-ce qu’une prostituée? C’est la même chose qu’une – qu’une débauchée, une femme immorale. Qu’est-ce qui l’a rendue immorale? Sa doctrine. Elle prétendait être une église chrétienne, mais elle diffusait un dogme humain. Et ici, elle dit qu’elle avait…Si elle était la première organisation, alors, il semble qu’il y a d’autres organisations qui sont sorties d’elle. Elle était la mère des prostituées. Est-ce vrai? Une mère des prostituées. Cela ne pouvait donc pas être une mère des garçons. Cela ne pouvait pas être une mère… Cela devait être une mère des femmes. Et si c’étaient des femmes, c’étaient des églises. Maintenant, examinons cela. Qu’est-ce qui est sorti de…

97        Quelle était la première organisation? L’Eglise catholique. Quelle était la deuxième organisation? Luther. Quelle était la troisième organisation? Zwingli. Qu’est-ce que cela a continué à produire ? Calvin. Et on est arrivé à l’Eglise anglicane ; des anglicans aux méthodistes. Les méthodistes, qu’ont produit les méthodistes? De là est sorti Alexandre Campbell. D’Alexandre Campbell est venu John Smith. De… Alexandre Campbell, c’est l’Eglise chrétienne; ensuite, il y eut quatre ou cinq, l’Eglise de Christ et tous ces autres petits « ismes » en sortirent. Puis, il y eut l’Eglise baptiste, qui a eu beaucoup de petites ramifications. Et de l’Eglise méthodiste sont sortis… de l’Eglise méthodiste sont sortis, premièrement les méthodistes wesleyens, et puis, ils se divisèrent quatre ou cinq fois. Puis, il y eut une autre sorte de méthodistes, et ils s’en sont encore détachés. Puis, il y a eu des méthodistes libres. De là, on est passé aux nazaréens, et des nazaréens aux pèlerins de la sainteté et ainsi de suite. Juste de petits «ismes» se formant comme cela, et cela continua à se former, chacune de ces petites – petites branches d’autrefois, elles ont continué jusqu’à la fin. Et que firent-elles toutes? Elles aboutirent finalement dans la Pentecôte.

98        Et que fit la Pentecôte? La même chose que leur maman. Ils revinrent du coup en arrière et s’organisèrent. Et qu’est-ce que cela est devenu ? Une–une dénomination. Entrez dans l’une d’elles, la première chose qu’on vous demandera, c’est: «Quelle est votre doctrine?» Mon gars, ils vous passent au peigne fin (voyez-vous?) pour se renseigner sur ce que vous êtes et sur ce que vous croyez. Et, frère, si vous n’avez pas exactement les mêmes vues qu’eux, vous êtes immédiatement excommunié. Et c’est vrai.

99        Et ne pensez pas que parce que vous dites simplement que vous êtes pentecôtistes, que vous êtes en sécurité. Frère, il y aura autant de pentecôtistes hors du chemin qu’il y en a sur le chemin. J’en suis sûr. Voyez-vous?

100      Maintenant, toutes ces organisations… s’ils avaient simplement laissé la bénédiction pentecôtiste continuer, sans l’organiser, la gardant simplement dans une fraternité et laisser le Saint-Esprit faire la ségrégation. C’est le Saint-Esprit qui opère la ségrégation. Ananias et Saphira entrèrent une fois et dire telle et telle chose, et le Saint-Esprit demanda: «Pourquoi avez-vous menti?»

101      Mais nous disons: «Eh bien ! C’est frère Dupond, ne dites rien de mal à son sujet. C’est lui qui contribue le plus dans notre église. Je sais qu’il a le Saint-Esprit. Je l’ai entendu parler en langues, et je l’ai vu crier en l’Esprit.» Cela n’a pas plus à voir que le fait de verser des pois sur une peau sèche de vache. Voyez-vous? Cela n’a rien à voir avec la chose. C’est Dieu qui juge. C’est Lui qui juge, s’il l’est ou pas. Absolument. Mais nous, nous avons adopté (oh!) notre dénomination: «Eh bien, nous l’avons bouté hors – hors des Assemblées, les unitaires l’ont ramassé. » Les unitaires l’ont eu quelque temps, et puis, ils l’ont bouté dehors. En effet, ils l’ont eu là, et les «Jésus Seul» l’ont ramassé. Les « Jésus Seul » l’eurent quelque temps, et puis ce fut l’Eglise de Dieu qui le ramassa par la suite. L’Eglise de Dieu de la prophétie le ramassa, puis ce fut le tour du mouvement de Tomlinson qui le reçoit . Oh ! la la ! frère, si ce n’est pas la fin ! Et cela se passe chez les pentecôtistes, le dernier réveil. Et aujourd’hui, nous avons la «Flamme bleue », les adorateurs de l’huile, et le – le sang sur le visage. Et oh, miséricorde… Je ne sais pas où ils en sont maintenant.  Juste une seule chose qui est…

102      Tout est devenu corrompu. Savez-vous que la Bible dit que cela serait corrompu? Savez-vous que la – la Bible prédit que ce jour arriverait où même les tables du Seigneur seraient pleines de vomissements? Et il est dit : «A qui puis-je enseigner la doctrine? Qui amènerai-je à me comprendre ? Car c’est précepte sur précepte, précepte sur précepte, règle sur règle.» A qui peut-Il enseigner la doctrine? A ceux qui sont sevrés et qui viennent de quitter la mamelle de la maman, Voyez-vous.

103      Eh bien, il n’y a pas – il n’y a pas de femme corrompue dans cette ville-ci qui ne puisse enfanter une fille vierge. Elle l’est à sa naissance. Eh bien, elle peut bien grandir, mais si vous ne faites pas attention et que sa mère ait cette nature, cette fille, neuf fois sur dix, agira exactement comme sa mère. Eh bien, vous savez que c’est vrai. Une vieille femme qui dirige une maison malfamée peut avoir une petite fille. Elle peut atteindre 16 ans en étant tout aussi pure et morale qu’un lys, mais pourvu qu’elle reste ainsi. Mais le problème, c’est qu’elle va se mettre à agir comme sa mère.

104      Or, l’Eglise catholique fut la première vieille prostituée qui apparut avec des doctrines qu’elle avait conçues, des superstitions. En fait, la Bible dit qu’elle monte de l’abîme et ira à la perdition. C’est ce que dit la Bible. Bon, si c’est cela qu’ils enseignent, c’est faux. C’est faux d’après la Parole de Dieu. Et puis, d’elle naquit l’Eglise méthodiste, une belle jeune fille. Mais que fit-elle? Elle fit demi-tour et fit les mêmes choses que sa maman. Elle laisse son assemblée porter des shorts. Elle les laisse fumer la cigarette. Elle les laisse mal agir et agir comme ils devraient… On ne dit rien là contre. Leur petit pasteur à moitié cuit, qui se tient derrière la chaire, a peur de perdre un jour son salaire, ou une boite de biscuits.

105      Laissez-moi vous dire, frère, que je préfèrerais prêcher l’Evangile, manger du pain sec, boire de l’eau plate et dire la vérité à ce sujet. Même si tous ceux de mon assemblée se levaient et partaient, je leur dirais la vérité à ce sujet. Assurément.

106      Que se passe-t-il? Oh! C’est un ticket de repas. «Eh bien, vous savez, je suis le pasteur de la plus grande église de cette ville.» Vous, baptistes et méthodistes, vous écoutez un faux prophète. Eh bien, c’est dur, mais tout celui qui enseigne contrairement à cette Bible est un faux prophète. Peu  importe combien ça peut être raffiné, c’est une fausse prophétie. C’est vrai.

107      Oh! Tout est en ordre tant que votre nom est inscrit dans le Livre. Votre nom est inscrit peut-être dans une douzaine de livres; s’il n’est pas dans le Livre de Vie, vous êtes perdu. Vous pouvez être tout ce qu’il y a de meilleur, vous pouvez être loyal, pur et moral au possible, cela n’aura rien à voir avec la chose.

108      A considérer le côté humain, Esaü était un homme deux fois meilleur que Jacob, il s’occupait de son vieux papa aveugle et tout le reste. Mais Jacob était un petit escroc, accroché aux jupons de sa mère, une petite poule mouillée. Mais Dieu dit: «J’ai aimé Jacob et J’ai haï Esaü », avant même qu’aucun d’eux ne fût né. C’est Romains 8 qui le dit. C’est tout à fait vrai.

109      Dieu sait ce qu’il y a dans l’homme. Il sait aussi ce qu’il y a dans l’église. Nous vivons du Pain de Vie, du Pain de la Parole de Dieu. Voilà donc la raison pour laquelle nous ne sommes pas une dénomination.

110      Maintenant, j’aimerais vous donner une autre petite… J’aimerais vous donner une petite illustration que j’ai notée ici : «La grande… Eh bien, dans Apocalypse 19.2… J’ai ici quelque chose par écrit. Je veux regarder pour voir ce que c’est donc.

     Parce que ses jugements sont véritables et justes; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et il a vengé le sang de ses serviteurs en les redemandant de sa main. (C’est là la fin de l’Eglise catholique.)

111      Maintenant, nous voulons aussi que vous remarquiez qu’on trouve aussi une dénomination–une dénomination ici dans les Ecritures, que le… Et la Bible ne fait jamais mention de dénomination. Les dénominations sont issues de l’Eglise catholique. Elle est la première mère des dénominations. Et chaque dénomination est issue droit de là… Maintenant, ceci va un peu pincer. Et ça va devenir un peu plus pinçant tout le temps. Voyez-vous? Mais je – je veux que vous voyiez que les dénominations ne furent jamais engendrées ou ordonnées de Dieu. Elles furent ordonnées du diable.

112      L’Eglise de Dieu est une… Nous ne sommes pas divisés, nous formons tous un corps avec un seul espoir et une seule doctrine, nous sommes… un dans la charité. C’est ça l’Eglise du Dieu vivant, peu importe ce qu’ils… ces choses, nous sommes un. C’est vrai. Qu’il soit méthodiste ou baptiste, frère, s’il est né de nouveau et rempli du Saint-Esprit, il est mon frère. Nous marchons ensemble. C’est vrai. Oui, oui. Cela ne fait aucune différence.

113      Moïse… Parfois, je regarde autour de moi… On me dit: «Vous savez que cette bande de pentecôtistes… Frère Branham, pourquoi êtes-vous donc allé avec une telle bande?» Vous savez quoi? Moïse regarda les enfants d’Israël. Il regarda par la même fenêtre que Pharaon. Pharaon les considéra comme une bande de tripoteurs d’argile, mais Moïse les considéra comme les élus de Dieu. Il savait qu’ils avaient la promesse. Pourquoi? Il le savait par la Parole. Et par la foi… Avec son  pied sur le trône, pour devenir Pharaon, avec le monde entier à ses pieds, il pouvait être assis là et on déversait du vin dans sa bouche, avec de belles femmes qui l’éventaient. En tant qu’empereur ou dictateur ou roi du monde, le jeune Moïse, à 40 ans, tenait cela dans ses mains. Mais en regardant cette bande de tripoteurs d’argile, il a cependant reconnu qu’il était l’un d’entre eux. Alléluia! C’est cela. Il a reconnu qu’il était l’un d’entre eux. Et uniquement par la foi, il a fait le choix…

114      Chacun doit faire un choix. Vous devez faire un choix. Vous allez faire un choix maintenant, vous ferez un choix demain matin. Vous ferez un choix demain soir, si vous êtes en vie. Vous devez choisir une fois. Frère, il y a longtemps j’ai fait le choix. Cette Bible est mon dictionnaire. Cette Bible est mon Livre de Vie. Cette Bible est la Parole de Dieu. Cette Bible est ce par quoi je vis. Cette Bible est ce sur quoi je me tiens.

115      C’est pourquoi Moïse regarda les enfants d’Israël, et il ne dit pas seulement: «Oh! ce sont des gens merveilleux. Je n’ai rien contre eux. Oh, non, je ne dirai rien contre eux.» C’est ainsi que font beaucoup de gens aujourd’hui. «Oh, ces pentecôtistes et ces gens qui ont le Saint-Esprit, et ces gens qui croient dans la guérison divine… Oh, je – je – je n’ai rien là contre.» Moïse n’était pas ainsi. Il abandonna l’Egypte et devint l’un d’entre eux. Il alla parmi ses frères. Il était l’un d’entre eux.

116      Frère, c’est le chemin que je suis. Je prendrai le chemin avec les quelques méprisés du Seigneur, que ça soit une poignée ou n’importe quoi. Ils ont une promesse et je vois leurs noms dans le Livre de Vie de l’Agneau. Ce sont mes frères. C’est vrai. Faites votre choix et rangez-vous de leur côté. Vrai ou faux, rangez-vous quand même là. S’ils sont dans l’erreur, aidez-les à venir dans le vrai. C’est vrai. Vous ne les ferez jamais devenir meilleurs en les poussant d’un coin à l’autre. Voyez-vous? Cherchez à les faire sortir.

117      Charlie, c’est comme ce qu’ils disaient de frère Allen, au sujet du feu qu’ils… le sang dans les mains. J’ai dit: «Je n’ai jamais – jamais manqué d’égard pour A.A. Allen. » J’ai dit : «Si je pouvais prêcher comme A. A. Allen, je n’aurais même pas de service de guérison. » Maintenant, quant à être en désaccord sur le fait que le sang dans les mains est l’évidence du Saint-Esprit, je suis en désaccord là-dessus. Mais quant à la fraternité, il est mon frère. Je me tiens à ses côtés dans la bataille. C’est vrai. S’il est dans l’erreur, j’essaierai de l’aider. Et s’il n’est pas dans l’erreur et que ce soit moi qui le sois, j’aimerais qu’il m’aide et c’est ainsi que nous allons – allons de l’avant. Maintenant, observez ici.

Elle était mystère Babylone, la mère des prostituées.

118      Maintenant, voyez-vous, mes amis, comment l’église aujourd’hui… pouvez-vous voir comment ces églises aujourd’hui vivent n’importe comment? «C’est tout à fait bien. Allez-y, continuez.» Ce sont des loups qui s’entredéchirent. N’en faites pas cas. «Eh bien, il n’y a pas de mal à faire cela, eh bien, vous cherchez simplement à être démodés.» Maintenant, observez leurs doctrines. Or, j’aimerais… Observez donc, ce sont leurs coutumes. Vous rendez-vous compte qu’il y a quelques années, l’Eglise catholique était la seule à qui il était permis d’aller au cinéma? L’Eglise méthodiste n’y aurait pas pensé. Toutes les dénominations non plus; c’était les œuvres du diable. Je me demande ce qui est arrivé. Oui, oui.

119      Et vous savez, vous pouvez prendre ces jeunes filles catholiques, elles sortent en ces petits… Maintenant, certains parmi vous qui êtes de mon âge, vous vous souvenez lorsqu’on a lancé la mode des robes qui arrivent à la hauteur du genou. Ce gars-là, je pense, est en enfer ce soir. Je ne sais pas. Je ne suis pas son juge. Mais quand il a fait ce premier chant dégoûtant qui est passé à la radio sans avoir été censuré; ce «Roule-les, petites, roule-les ; descends-les et montre tes jolis genoux.» Combien se souviennent quand c’était sorti pour la première fois, il y a des années? Ce fut là la première gaffe. C’est vrai. Et lorsqu’ils ont eu cet homme venant du Texas et qu’ils ont pris ces femmes et ont utilisé leurs sous-vêtements pour les faire passer pour quelque chose qu’elles n’étaient pas… et avec de telles choses, les laisser s’en tirer comme cela! Et maintenant, que s’est-il passé? Cela a commencé à gagner du terrain. C’est un esprit.

120      Un homme qui me parlait l’autre jour m’a dit: «Je ne sais pas ce que je vais faire. J’avais un garçon bon et honnête, et ce dernier se met à prendre tout sur quoi il peut mettre la main.»

            - Je dis: «Pourquoi?»

            - «C’est qu’il fréquente un voleur.»

121      Si vous fréquentez un voleur, vous deviendrez un voleur vous-même. Ma vieille maman, qui venait du Kentucky, avait l’habitude de dire: « Si tu dors avec un chien qui a des puces, tu te relèveras aussi avec des puces. » Si vous prenez une… Vous prenez une femme de mauvaise vie et que vous la mettiez avec un bon garçon décent, bientôt vous verrez qu’il est aussi corrompu qu’un petit chien. Et vice-versa. On vous connaît par votre compagnie. Séparez-vous. « Sortez du milieu d’eux », dit la Bible. «Soyez séparés.» C’est vrai.

122      Si leurs dénominations retournent à une telle corruption, comme le fait de laisser leur gens… Eh bien, l’autre jour ici, dans une grande et bonne Eglise baptiste, l’homme ne pouvait prêcher que 20 minutes et ensuite il devait congédier les gens parce que le pasteur devait fumer. Toute l’assemblée sortait. Ils se tenaient tous dehors pour fumer, puis le pasteur et les autres rentraient à nouveau. Je suis allé dans une église d’une congrégation. Il y avait là un homme vêtu d’une longue robe, il se tenait là, appuyé contre la chaire comme ceci, et parlait d’une espèce de fleur qu’il avait découverte sur la colline. C’était pratiquement tout. Et il ressortit. Ses doigts étaient jaunis par la fumée de cigarette. Oui. Et en disant que les femmes, les hommes allaient jouer … Quel est ce jeu allemand qu’on joue avec ce… autant de cartes que vous distribuez, vous savez. Il  avait… Oh! je pensais que je m’en souviendrais. Pinochle. Ils allaient jouer au pinochle. Je pense que c’est exact. Oui, c’est ça le jeu. C’est un jeu courant de cartes. Un jeu de pinochle dans le sous-sol. Oh ! bonté divine ! C’est là que se trouve sa fondation. Il n’est pas étonnant… ?… Quoi ? Ils font ça, et puis ils crient après l’Eglise catholique qui joue à la loterie sur ces places! Vous les protestants, vous êtes aussi souillés qu’eux. Que pouvez-vous donc en dire? La poêle ne peut pas se moquer du chaudron. Certainement pas. Vous faites cela et vous dites: «Eh bien, je suis presbytérien. Je suis méthodiste.» Vous n’êtes rien avant d’être né de nouveau. C’est vrai. Et quand vous l’êtes, vous le savez. Il y a quelque chose en vous qui vous dit que ces choses sont fausses et vous en sortirez aussi certainement que le monde existe. Vous savez que c’est la vérité. Certainement. Oui, oui. Cette histoire s’accorde avec cela. Pourquoi?… La mère des prostituées.

123      Un de ces jours, la vieille mère dira: «Vous savez quoi? Après tout, ma chérie, nous sommes toutes pareilles.» Et savez-vous ce qui va alors se passer? La Confédération des églises va réunir tout ensemble comme elle le fait déjà aujourd’hui. Et savez-vous ce qui va arriver à un petit groupe comme celui-ci? Vous allez payer pour ça, mes gars. C’est tout à fait vrai.

124      Mais ne vous en faites pas, l’Agneau la vaincra, car Il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et Dieu conduira Son Eglise plutôt qu’une dénomination. Il déversera cette Huile d’or, le Saint-Esprit, sur cette Eglise. Frère, le feu tombera du Ciel, des signes et des miracles se produiront comme vous n’en avez jamais vus auparavant. Oui, oui. «Ne crains point, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.» Oui, oui. «Celui qui persévérera jusqu’à la fin.» Vous y êtes. Poursuivez votre chemin. Gardez la tête tournée vers le Calvaire. Cette Bible est vraie. Ne vous en faites pas.

125      Maintenant, observez. Il ont certaines habitudes. Ils ont une moralité. Nous pourrions sans cesse continuer. La chose suivante, vous savez, ça s’infiltrera dans les Eglises protestantes. Alors, les femmes catholiques ont commencé à… Eh bien, ça ne fait aucun mal de porter de petits shorts tant qu’on fréquentait l’église et qu’on mettait un petit foulard sur la tête. Une espèce de tradition : «Ne mangez pas de viande le vendredi. » Et oh, où trouvez-vous donc qu’on doit porter un foulard à la tête pour entrer dans une église? Je veux que vous me montriez un passage des Ecritures. C’est une fausse prophétie. Où est-il dit que vous êtes censé porter un chapeau dans l’église? Quand vous portez un chapeau sur la tête, vous déshonorez Christ. C’est vrai. Je parle des hommes. Vous les femmes, vous avez un voile, mais je défie quiconque de me montrer où il est dit que c’est un chapeau ou un foulard. Ce sont vos cheveux. Et vous les avez tout coupés. Maintenant, qu’en dites-vous? «Oh, disent-ils, c’est démodé.» Si c’est le cas, c’est la Bible. Et la Parole de Dieu est vraie.

126      Alors que je  parlais ici, il n’y a pas longtemps, de la femme qui lava les pieds de Jésus et prit ses cheveux, vous savez, pour – pour les essuyer, je dis: «Le seul moyen pour une femme de pouvoir faire cela, ce serait de se mettre sur la tête, pour avoir suffisamment de cheveux là pour Lui laver les pieds et s’en servir pour les essuyer.» C’est vrai. Oh, oui, c’est – c’est une honte de voir comment le… Tenez, alors qu’il gèle, elles se promènent en petit bout de manteau comme ça, dévoilant leur corps.

127      «Eh bien, direz-vous, pourquoi vous en prenez-vous aux femmes?» Il faut qu’on s’en prenne à elles.

128      Et vous les hommes qui laissez vos femmes agir ainsi, frères, je ne sais que penser de vous. Eh bien, C’est vrai.

129      Et vous les pasteurs, je ne pense pas que vous soyez ici, mais si vous en voyez un, dites-lui de venir, dites-lui de me voir. Voyez-vous? S’il n’a pas plus de respect pour Christ qu’il en a pour laisser son assemblée s’en tirer sans… Eh bien, il–il est possible qu’ils le fassent derrière son dos, mais s’il ne leur en parle pas, il n’est pas digne d’être un serviteur de Jésus-Christ. C’est tout à fait vrai. Il n’est pas digne d’être un serviteur de Christ. Un serviteur de Christ doit être intrépide en ce qui concerne la Bible. Certainement. Mais ils sont là, ils sortent et font cela, malgré tout.

130      Et puis, la chose suivante, vous savez, les protestants ont suivi cela. Vous, bons méthodistes, et vous baptistes, et vous, presbytériens ou nazaréens, pèlerins de la sainteté et vous tous, vous êtes bien pareils ; l’un, six, l’autre la moitié de douze. Vous y êtes : une mère des prostituées. Votre dénomination… Vous dites: « Aussi longtemps que cela provient du quartier général, qu’est-ce que ça change ? » Voyez-vous, il y a une grande différence là. Cela n’a jamais commencé à ce quartier général-là. Il se peut que cela commence à votre quartier général, ici en bas, mais pas Celui d’En Haut. Cela dépend de l’endroit d’où vous venez. C’est vrai.

131      Je ne pense pas que nous ayons le temps maintenant de traiter cet autre point. Je ferais peut-être mieux de laisser cela pour demain matin. Très bien. Prenons juste celui-ci qui est court. Nous avons ici « le baptême d’eau. » Nous avons aussi « la prédestination », et oh, beaucoup de points. Prenons donc juste celui-ci qui est court, sur les femmes prédicateurs, et voyons celui-ci.

132      Maintenant – maintenant, madame prédicateur, je ne veux pas blesser vos sentiments, mais je veux vous dire quelque chose. Vous n’avez aucun passage des Ecritures, pas un seul dans la Bible. Oui, je sais où vous allez en venir et j’ai déjà eu toutes vos… Oui. «Et vos fils et vos filles prophétiseront.» Maintenant, si votre pasteur ne sait pas ce que le mot « prophétiser » veut dire, il – il ne sait rien. Il n’a pas grand-chose à faire derrière la chaire, en cherchant à vous dire de devenir prédicateur. Voyez-vous? Parce que cela – c’est tout à fait condamné de la Genèse à l’Apocalypse. Maintenant, laissez-moi vous montrer ceci, voyez.

133      J’aimerais que vous preniez avec moi I Timothée 2.11. Allons là et nous verrons ce qui en est donc. Nous verrons cela ici aussi, votre Actes 2. Oui. Ecoutez bien – bien ce que l’Ecriture a à dire à ce sujet.

134      Eh bien, quelqu’un disait continuellement: «Eh bien, Frère Branham, vous êtes un vieux misogyne.» Je ne suis pas un misogyne. Je suis un… Je n’aime tout simplement pas voir des femmes essayer de prendre une place qui n’est pas la leur.»

            Vom us vous souvenez du chantier de constructions navales Howard, ici, un des chantiers de constructions navales le plus prospère sur la rivière Ohio. On a placé une femme comme chef là. Regardez ce qui est arrivé.

On a donné le droit de vote à la femme. Regardez ce qui est arrivé.

135      Laissez-moi vous le dire maintenant même. Ce n’est pas juste pour critiquer les femmes. Je veux que les hommes comprennent, ils sont aussi concernés par cela. Mais frères, laissez-moi vous dire quelque chose. Cette nation est une nation de la femme. Je vais vous le prouver par l’Ecriture et par tout ce que vous voulez. Voici : Que voyons-nous sur notre monnaie? Une femme. Où la trouve-t-on ? Dans l’Apocalypse, c’est là que vous la voyez. Elle porte aussi le numéro 13, tout ce qu’elle a commencé : 13 étoiles,  13 rayures, 13 colonies. 13. Tout était 13 au départ. Elle apparaît dans Apocalypse chapitre 13. Une femme, 13.

136      Et, en 1933, quand le Seigneur… A l’époque où nous tenions des réunions là où se trouve aujourd’hui l’Eglise de Christ, l’ancienne demeure des francs-maçons. J’ai eu là une vision de la part du Seigneur et elle prédisait ceci : l’Allemagne se lèvera et construira là la ligne Maginot. Beaucoup parmi vous s’en souviennent. Il était dit qu’ils seraient retranchés là-dedans et que les Américains subiraient une grande défaite à cette ligne-là. Il était dit également ce qui arriverait et ce qui serait de Roosevelt et ces choses. Et comment il serait élu et qu’il briguerait ce quatrième mandat. Tout était parfait, c’est tout à fait ainsi que ça s’est accompli. Il fut aussi dit que les voitures prendraient sans cesse et davantage la forme d’un œuf. Et jusqu’au dernier jour où elles auront exactement la forme d’un œuf. Et j’ai dit qu’il arriverait que ces voitures ne seraient pas dirigées par un volant. Elles seront dirigées par autre chose. Ce sont ces voitures qu’ils sont en train de fabriquer maintenant, elles sont équipées d’une télécommande pour la sécurité. C’est exact. Vous ne pourrez pas entrer dans une ville… Donc, dans une zone où la vitesse limite est de 30 km/h, vous ne pourrez faire que du 30 km/h. Vous ne pourrez heurter contre une autre voiture, parce que tout cela est télécommandé. Voyez-vous? Cela se passe ainsi déjà maintenant. J’ai encore dit: «Souvenez-vous, en ce jour-là, avant la fin de temps – avant la fin de temps, une femme… Eh bien, gardez tous cela par écrit. une femme importante et puissante apparaîtra, elle sera soit présidente ou dictatrice, ou une femme très puissante ici aux Etats-Unis. Et que ce pays sombrera sous l’influence des femmes. Maintenant, souvenez-vous-en, c’est AINSI DIT LE SEIGNEUR.» Voyez-vous ?

137      Et elle est dans l’erreur. Et cela ouvre la voie à quoi? Permettez-moi de vous le dire. Soyez spirituels. Laissez… Soyez réceptifs. Observez. Pourquoi cela se passe-t-il ainsi? Pour permettre à l’Eglise catholique d’entrer, voyez-vous. Vous adorez ces actrices de cinéma et toutes ces différentes choses par ici. Vous souvenez-vous du sermon que j’ai prêché ? Margie, vous vous en souvenez, il y a de cela des années, sur l’invasion des Etats-Unis, et le renversement du gouvernement américain. Et j’ai dit qu’il est apparu à Paris, après que nous les avions sauvés là, de femmes, du vin et des réjouissances. Puis cela est introduit en plein Hollywood. Aujourd’hui, au lieu que nous allions chercher des modes à Paris, ce sont eux qui viennent ici en chercher. Quel en fut le résultat? Cela a… Nous – Vous ne permettiez pas à vos enfants d’aller au cinéma, mais il est passé par la télévision, il a continué d’un trait et a tout contaminé et l’a du coup chassé. Et nous y sommes aujourd’hui : toutes les fillettes et tous les garçons sont tous comme ces acteurs de télévision. Qu’est-ce? Cela ouvre une voie. Mon gars, une seule femme de mauvaise vie peut envoyer plus de gens en enfer que tous les débits d’alcool que vous pourriez mettre dans une ville. C’est vrai. Observez-la descendre la rue, tous ses habits ôtés, peu importe quel homme est-ce, s’il est normal et en bonne santé une fois qu’il regarde une femme, il ressentira obligatoirement quelque chose. Eh bien, soyez sincères. Peu m’importe...

138      Ça fait des années que j’ai le Saint-Esprit. Vous ne pouvez regarder une femme qui est à moitié déshabillée… Je – j’ai une petite croix dans ma voiture. Beaucoup parmi vous l’ont vue. Quelqu’un m’a dit: «Etes-vous catholique?» Depuis quand les catholiques ont-ils choisi la croix? La croix signifie: chrétien.

139      Ces petites saintes Cécile et autre, c’est ça la marque du catholicisme. Nous ne croyons pas dans pareilles histoires. Nous croyons en Christ. Ils adorent toutes sortes de gens qui sont morts. C’est une forme élevée du spiritisme. Ce n’est rien d’autre que l’adoration des morts. Il n’existe rien de tel, non.

140      J’ai posé une question à ce prêtre. J’ai dit : «Pourquoi alors, si… Pierre était-il le premier pape? »

Il répondit: «C’est vrai.»

141      J’ai dit : « Alors, pourquoi Pierre a-t-il dit: ‘Il n’y a pas d’autre médiateur entre Dieu et les hommes si ce n’est Jésus-Christ, homme» ? Mais vous, vous avez 5.000 femmes mortes et tout le reste que vous utilisez comme médiateurs. Qu’est-il donc arrivé ? Vous y êtes. Ils n’ont pas de réponse à cela. C’est vrai.

142      Or, certaines de leurs doctrines, de leurs fausses doctrines – une bande de faux prophètes protestants sont venus et ont enseigné cela ; et vous les protestants, vous avalez cela. C’est tout à fait vrai. Les dénominations et les sortes de baptêmes, et les différentes ordonnances et autre que vous pratiquez ne sont absolument pas scripturaires. Ce n’est pas scripturaire, cependant vous vous êtes mis à genoux là devant. C’est la vérité.

143      Maintenant, écoutez ceci au sujet des femmes prédicateurs. Très bien. I Timothée. Je veux prendre I Timothée 2.11. Maintenant, écoutez ce qui est dit ici.

Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission. Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence.

144      Je ne suis pas responsable d’avoir mis cela là-dedans. J’ai la responsabilité de vous dire que cela se trouve là-dedans. Voyez-vous? Voyez-vous ?

Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission.

            Si jamais vous êtes entré dans une Eglise orthodoxe, observez-les. Vous voyez? Voyez-vous ?

Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité (en étant pasteur, diacre ou n’importe quoi de ce genre) sur l’homme. (Voyez-vous?) Ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite.

145      Le saviez-vous ? Maintenant, femmes, écoutez. Vous qui êtes des femmes chrétiennes et vertueuses, vous êtes la meilleure chose que Dieu puisse donner à un homme, sinon Il lui aurait donné autre chose. Oui, oui. Voyez-vous? La femme n’était même pas dans la création originelle. La femme n’est pas un produit que Dieu a créé. Elle est un sous-produit de l’homme. Dieu a créé l’homme à la fois homme et femme. Puis, Il les a séparés. Et après que l’homme eut déjà vécu sur terre et donné des noms aux bêtes, qu’il eut vécu longtemps ici, Il  prit une côte du flanc d’Adam sous forme d’un sous-produit et en fit une femme. «Adam a été formé le premier, Eve ensuite.» Maintenant, observez:

Et ce n’est pas Adam qui a été séduit. C’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression.

146      Dieu prit l’homme; le diable prit la femme. Regardez cela bien en face. Que se passe-t-il aujourd’hui? Regardez la véritable Eglise de Dieu; Elle dira: «Jésus » L’antichrist dira: «Marie.» Surveillez ces esprits. Voyez-vous? Les voilà. «Je vous salue Marie, mère de Dieu, vous êtes bénie parmi les femmes et priez pour nous, pécheurs maintenant et à l’heure de notre mort. Amen. Marie, prie ! » Oh, bonté divine ! Vous voyez. Vous voilà partie, femme, sujet du diable. Christ, l’objet d’adoration et le seul. Vous y êtes. Vous y êtes.

147      «Adam a été crée en premier, Eve ensuite.» Et ce n’est pas Adam qui a été séduit. Et comment pourriez-vous avoir une femme pasteur? ou diacre? Adam ne fut pas séduit, mais c’est la femme qui fut séduite. En fait, elle était – elle ne pensait pas être dans l’erreur, mais elle y était. «C’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression.» Car chaque fois qu’un – un convoi funèbre descend la rue, une femme en est la cause. Chaque fois qu’un bébé pousse des cris, une femme en est la cause. Chaque fois que quelqu’un meurt, une femme en est la cause. Chaque cheveu gris, une femme en est la cause. Tout a trait à la mort, une femme en est la cause. Tout ce qui est faux, une femme en est la cause. Et ensuite la mettre à la tête de l’église? Comme pasteur, oh, parfois comme évêque. Honte à elle.

148      Maintenant, laissez-moi vous amener à un autre passage, juste une minute. Voyez-vous ? Lisons maintenant dans I Corinthiens 14.32 pour voir là ce que Paul dit ici ; et puis, nous passerons directement à beaucoup d’autres, juste dans une minute. Et alors, nous ne voulons pas vous garder trop longtemps, pour éviter de vous fatiguer au point que vous ne saurez revenir. Très bien. Je veux lire. Combien croient que Paul était un docteur inspiré? Or, souvenez-vous, Paul a aussi écrit ceci à Timothée. Voyez-vous ? Cela donc, I Corinthiens 14.32. Eh bien, commençons juste par ici, commençons à lire juste par ici. 14.34, je pense.

Que les femmes se taisent dans les assemblées.

149      Avez-vous entendu ce qu’il a dit?

Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler; mais qu’elles soient soumises.

150      Avez-vous une référence dans la marge à ce sujet? Si c’est le cas, consultez-la et voyez si elle ne vous renvoie pas à Genèse 3.16, quand Dieu dit à Eve que, « parce qu’elle avait écouté le serpent plutôt que son mari, celui-ci dominerait sur elle tous les jours de sa vie. » Comment la femme peut-elle venir dominer sur l’homme, en étant pasteur ou diacre, alors que la Bible déclare qu’elle doit être soumise juste comme c’était le cas au commencement ? Quand Il… Dieu – Dieu ne peut pas changer. Vous ne pouvez pas faire dire à la Parole une chose ici et une autre chose là. Cela ne marche pas. C’est la même chose tout le temps. 

151      Ainsi, au commencement, c’est là que … avant de terminer ceci; je désire, si possible, mettre au point, pour vous, cette question de mariage et du divorce. Je ne l’ai pas encore fait dans cette église. Observez cependant cette double alliance. L’un dit qu’elle peut se marier, l’autre dit qu’elle ne peut pas se marier, et un autre dit ceci, cela ou autre. Attendez juste un instant et vous verrez ce que la Bible déclare, quand nous y arriverons. Voyez-vous ? Très bien. Maintenant, suivez ceci:

Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler, mais qu’elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi.

152      Donc, dans l’Ancien Testament, il ne leur était pas permis de parler ; en effet, Paul dit ici qu’il ne leur était pas permis. Est-ce vrai ? «Que les femmes se taisent.» «Qu’elles soient soumises.» Maintenant, si vous voulez consulter votre référence là, ici, elle vous renverra à Genèse 3.16. Voyez-vous ? Très bien.

Selon – selon que le dit aussi la loi. Si elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent – interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans l’église. (Quoi?)

153      Maintenant, regardez ce point d’interrogation qui figure dans chacune de vos Bibles, là :  «Quoi ? » Qu’est-ce qui a amené Paul à dire cela et à le faire ainsi? Eh bien, si jamais vous attrapez les lettres que les Corinthiens ont écrites à Paul – bon, vous pouvez les trouver dans n’importe quelle bonne bibliothèque – voyez, celles que les Corinthiens ont écrites à Paul. Ils ont écrit et lui ont dit, après que ces femmes qui avaient été converties… Ils avaient là-bas une – une déesse appelée Diane. Et elle était à Ephèse, aussi. Les Corinthiens l’adoraient également, comme c’était une adoration païenne. Un jour, ils trouvèrent une pierre dans un champ, qui ressemblait à une femme. Ils dirent: «Dieu est une femme et elle a laissé tomber son image jusqu’à nous.» Leur temple était beaucoup plus somptueux que le temple de Salomon, nous disent les historiens. Oh, il était tout en marbre, recouvert d’or, tandis que le temple de Salomon était en cèdre, recouvert d’or. Voyez-vous ? Il était bien plus somptueux que l’autre. Et ce… par conséquent, si Dieu était une – une femme, eh bien, assurément qu’elle pouvait avoir des prêtresses. Assurément si Dieu est une femme, alors c’est à juste titre que la femme est prédicateur. Mais Dieu est un Homme. La Bible dit qu’Il était un Homme et Il est un Homme. Voyez-vous ? Et si Dieu est un Homme, cela devrait être des hommes. Maintenant, remarquez ceci : « Quoi ? ». –E-

154      Or, certaines de ces prêtresses, quand elles se furent converties du paganisme au christianisme, pensèrent qu’elles pouvaient tout simplement conserver leur fonction de prédicateur, en passant juste de l’autre côté. Si elles avaient prêché là-bas sur Diane, elles pouvaient venir ici et prêcher Christ.

155      Paul dit: Quoi? Est-ce de chez vous que la Parole de Dieu est sortie? Ecoutez ceci, frère, comment des serviteurs peuvent-ils faire cela? verset 36:

Est-ce de chez vous que la Parole de Dieu est sortie? Ou est-ce à vous seuls qu’elle est parvenue? Si quelqu’un croit être prophète ou inspiré… 

            (Il n’est même pas nécessaire qu’il soit un prophète, mais simplement un homme inspiré.)

Qu’il reconnaisse que ce que je vous écris est un commandement du Seigneur. (Le croyez-vous?) Et s’il – si quelqu’un l’ignore, qu’il l’ignore. 

156      Eh bien, c’est aussi clair et direct. Voyez-vous ? Il dit : «Si quelqu’un est inspiré ou prophète, qu’il reconnaisse que ce que j’écris ici est un commandement du Seigneur.» Mais il ajouta :

Si quelqu’un est ignorant, qu’il soit ignorant.

            Voyez-vous, c’est tout ce que vous pouvez faire. S’ils veulent continuer à agir ainsi, laissez-les faire, parce qu’il l’a vu commencer là.

157      Et une femme m’a parlé, disant: «Oh! Paul n’était qu’un vieux misogyne.»

158      Il n’était pas un misogyne; vous savez, Paul était l’apôtre à l’église des Gentils. Regardez ici. Saviez-vous que Paul… Combien croient que c’est ce que Paul a prêché? Est-ce – ce qu’il – il a dit ici? Et Paul déclare…

159      Vous dites: «Eh bien, attendez une minute là, Frère Branham. Juste une minute. Notre évêque dit que c’est en ordre. Le surveillant général des assemblées dit que c’est en ordre. L’évêque unitaire dit que c’est en ordre.»

160      Peu m’importe ce qu’ils disent; c’est faux. Je vous ai prévenus que j’allais faire pénétrer ceci fortement. Et ce sont de faux prophètes qui disent de telles choses. En effet, la Bible déclare: « Si quelqu’un croit être inspiré ou prophète, qu’il reconnaisse que ce que je vous dis est un commandement du Seigneur. » Et si son esprit ne rend pas témoignage à cette Parole, il est un faux prophète pour commencer. Je préfèrerais être un misogyne qu’un amateur de femmes, pour permettre et supporter dans l’Eglise de Dieu de telles choses, qui sont contraires aux préceptes de Dieu. Et Paul dit:… Prenez Galates 1.8. Paul déclare: «Quand un ange du ciel annoncerait un autre évangile que celui que je vous ai prêché, qu’il soit anathème!» Eh bien, qu’allez-vous faire de cela?

161      Maintenant, vous dites: «Qu’en est-il de là où il est dit, dans Joël, que vos fils et vos filles prophétiseraient et – et que Pierre a cité le jour de la Pentecôte?» C’est tout à fait exact.

162      Mais saviez-vous que, dans l’Ancien Testament, le seul moyen pour quelqu’un d’entrer dans l’Alliance – et c’est encore ainsi maintenant - … Abraham fut celui qui reçut la promesse et le – le sceau de la promesse, c’était par la circoncision. Combien savent cela ? C’était la confirmation de Dieu.

163      C’est comme un frère baptiste m’a dit: «Frère Branham, eh bien, nous les  baptistes, nous avons reçu le Saint-Esprit.»

            Je lui ai posé la question  : «Quand l’avez-vous reçu?»

            Il a répondu : «Lorsque nous avons cru.»

164      J’ai dit: «Paul a demandé :  Avez-vous reçu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru ?» Voyez-vous ? J’ai dit : «Eh bien, vous les baptistes, venez en recevoir un peu et nous parlerons un peu de la sécurité éternelle avec vous.» J’ai dit : «Mais, eh bien, où trouvez-vous pareille chose?» Voyez-vous ?

165      Il a demandé : «Avez-vous reçu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru ? » C’étaient des croyants, ils criaient de joie et tout le reste. Ils n’avaient pas encore le Saint-Esprit. Paul dit qu’ils ne l’avaient pas. Voyez-vous ? Avez-vous reçu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru ?

Ils répondirent : Nous n’avons même pas entendu dire qu’il y ait un Saint-Esprit.

            Il dit: « De quel baptême avez-vous donc été baptisés? »

166      Ils répondirent: «Nous avons été baptisés », mais faussement. Voyez-vous? Ainsi, ils durent être rebaptisés. Très bien.

167      Maintenant, remarquez donc ceci: lorsque ces femmes prédicateurs vinrent, elles voulurent user de leur autorité, mais cela leur fut absolument interdit par Dieu. Et permettez… pendant que nous sommes en plein sur ce sujet-ci, ces femmes, voyez-vous. Il est donc dit là : «Si quelqu’un croit être prophète ou inspiré, qu’il reconnaisse que ce que je vous écris est un commandement du Seigneur. Et si quelqu’un l’ignore, qu’il l’ignore.» C’est la raison pour laquelle le – ce tabernacle ne soutient pas et n’ordonne pas de femmes prédicateurs, de femmes diacres et ne requiert d’une femme aucune activité en tant qu’office de cette église; c’est que cette Ecriture se trouve là et Elle est claire.

168      Or, la Bible dit effectivement : «Vos fils et vos filles prophétiseront.» Eh bien, que signifie le mot « prophétiser»? Cherchez-en la définition. Cela signifie «dire quelque chose par inspiration ou prédire quelque chose. » C’est un mot composé.

169      De même que «sanctifié» veut dire « être nettoyé et mis à part pour le service.» Voyez-vous? Oui, C’est un mot composé qui signifie plus d’une chose. Nous en avons beaucoup d’exemples en anglais.

170      Par exemple, nous pourrions prendre le mort «board». Eh bien, que signifie « board »? Vous dites: «Eh bien, ça veut dire qu’il a payé sa facture [En anglais «board »  - N.D.T.] Non, ce n’est pas cela. «Alors cela veut dire qu’il a percé un trou [En anglais « board » – N.D.T.] Non, ce n’est pas cela non plus. «Eh bien, il veut dire qu’il l’a ennuyé [En anglais « board » – N.D.T.]. » Voyez-vous? C’est juste un mot, il vous faut savoir de quoi on parle. Voyez-vous?

171      Et c’est pareil pour ce mot composé : vos fils et vos filles prophétiseront. Eh bien, le seul moyen pour Dieu…

172      Ce baptiste a dit: «Eh bien, nous avons reçu le Saint-Esprit. » J’ai dit… « Alors, lorsque nous avons cru cela. » J’ai dit… Eh bien, voyez, il a dit : «Dieu a donné à Abraham le… Il est dit : « Abraham eut confiance en Dieu.» C’est ainsi qu’il l’a dit. Il dit : «Abraham eut confiance en Dieu et cela lui fut imputé à justice.» Combien savent que c’est la vérité? Maintenant, regardez avec quelle – quelle facilité Satan peut faire croire cela à un frère. Vous voyez? C’est vraiment facile. Or, c’est scripturaire.

173      Frère, je vous assure, ici, vous devriez être oints avant de venir à cette chaire, vous devriez aller dans un lieu secret et prier. Les gens disent: « Pourquoi ne sortez-vous pas voir les gens?» Frères, si vous vous apprêtez à parler aux gens ou à les enseigner, vous feriez mieux de rester seuls avec Dieu pendant un moment avant de venir à cette chaire. Certainement. Voyez-vous? Parce que Satan est rusé, très rusé.

174      Cet homme-là a alors dit, remarquez qu’il a dit : «Abraham eut confiance en Dieu et cela lui fut imputé à justice.» C’est exact. Et il ajouta: «Quoi de plus Abraham pouvait-il faire à part croire?» Je dis: «C’est tout ce qu’il pouvait faire.»

175      Il dit : «Que pouvez-vous faire d’autre que croire?»

176      Je répondis: «C’est tout ce que nous pouvons faire. Mais regardez, frère, après cela, Dieu réconcilia ou plutôt reconnut la foi d’Abraham. Il lui donna le sceau, un signe de circoncision comme sceau de l’alliance.» Voyez-vous ? Dieu dit: «Maintenant, Abraham, Je vais reconnaître ta foi, c’est pourquoi Je vais maintenant te donner un signe montrant que je t’ai reçu.»

177      Ainsi, Il circoncit Abraham et c’était un sceau de l’alliance. Et aujourd’hui, en ce jour-ci… Or, une femme ne pouvait pas être dans cette alliance à moins d’être mariée. Regardez vous-même. On ne pouvait circoncire une femme. Ainsi, cela devait venir… Ainsi, elle et son mari sont un. Ils ne sont plus deux, ils sont un. Combien le savent? L’Ecriture le dit. Ainsi, une fois mariée, elle – elle devient donc un… Regardez ici dans Timothée et vous verrez qu’il est dit la même chose. «Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère si elle persévère dans la foi et dans la sainteté». 

178      Eh bien, mais à ce moment-là, la circoncision de l’Ancien Testament, c’était dans la chair; mais ici dans le Nouveau Testament, Joël dit : «Je répandrai de mon Esprit sur toute chair, et vos fils et vos filles prophétiseront.» Or, le mot «prophétiser» ne veut pas dire «enseigner». Le mot «prophétiser » signifie soit raconter une expérience par inspiration, soit prédire quelque chose qui est sur le point d’arriver. Et nous savons qu’il y avait des prophétesses dans l’Ancien Testament. Elles ne pouvaient jamais parler ouvertement dans le bâtiment, parler dans les églises, dans l’assemblée pour enseigner. Mais elle, Anna et beaucoup parmi elles qui se trouvaient dans le temple étaient prophétesses. Elles l’étaient. Marie était une prophétesse ou quelque chose comme cela. Elle avait l’Esprit sur elle. C’est vrai. Mais elle avait des limites. Les femmes peuvent être prophétesses aujourd’hui, absolument, mais non pas docteurs et autre, ici derrière la chaire. Si vous le faites, vous créez–créez une contradiction dans la Bible. La Bible ne peut pas dire une chose ici et une autre là. Elle doit dire tout le temps la même chose, ou alors ce n’est pas la Parole de Dieu. Voyez-vous ? Ainsi, lorsqu’il est dit que « vos fils et vos filles prophétiseront », cela signifie que soit ils prédiront, soit ils témoigneront. Bon, regardez-en le sens, prenez un dictionnaire biblique et voyez si cela n’est pas juste. « Vos fils et vos filles prophétiseront. »

179      Eh bien, la Bible parle également d’une femme qui prétendait ou se réclamait être… Cela s’appliquerait tant à l’Eglise catholique que – qu’au sujet dont nous allons parler maintenant. Allons dans le Livre de – de l’Apocalypse, et prenons vers le – le chapitre 2 et le verset 20 pendant que nous traitons ce sujet afin que vous puissiez remarquer ici et que vous voyiez à quel point cette chose peut être démoniaque, alors que nous parlons de ce qui arriverait en ces derniers jours, combien ces – ce que serait cette femme. Souvenez-vous que l’Eglise catholique est une femme. Nous venons de le lire, n’est-ce pas? Maintenant, écoutez ceci, ce qui est dit. C’est Apocalypse 2.20 : «Mais ce que…» Il parle à cette Eglise de Thyatire, voyez-vous. Mais ce que… qui se trouve au milieu des âges de l’Eglise. C’est durant les âges sombres.

     Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. (Vous voyez?)

180      Maintenant, si vous faites donc attention… Observez ces âges de l’Eglise, et ensuite nous terminons. Puis, demain matin nous traiterons ces autres choses. Observez. Dans le… En dessous des – des chandeliers d’or du tabernacle juif, à l’intérieur, du pain de proposition et autre, il y avait sept chandeliers d’or. Vous le savez tous. Voyez-vous ? Il y a sept âges de l’Eglise. Cela parle de sept âges de l’Eglise, c’est pareil. Or, si vous remarquez dans Apocalypse 1, nous trouvons Jésus se tenant dans les sept âges de l’Eglise, les sept chandeliers d’or. Quand Jean s’est retourné, il a vu quelqu’un qui ressemblait à un Fils de l’homme vêtu… Comment était-ce? C’était l’Epouse qui se tenait au milieu des chandeliers, qui avait été décrit...

181      Or, dans l’Ancien testament, ils prenaient la – cette lampe et l’allumaient, puis ils prenaient cette autre lampe et l’allumaient à partir de la première; puis de celle-là, ils en allumaient une autre comme cela, et de celle-là, une autre comme cela jusqu’à ce que les sept chandeliers fussent allumés.

182      Si vous remarquez, au commencement, quand Dieu commença à traiter avec les Juifs, ils ont connu un âge d’or. Et puis, l’âge le plus sombre dans les rapports entre Dieu et les Juifs, c’était lors du règne d’Achab. Et si vous remarquez bien, en lisant ces âges de l’église, Il revient directement à cela. Il dit qu’il y a peu de choses… a-t-Il dit. Eh bien, en plein dans l’âge sombre, 1500 ans là, ou du temps d’Achab, premièrement et des Juifs… L’âge le plus sombre qu’ils eurent fut lorsqu'Achab épousa Jézabel et introduisit l’idolâtrie en Israël et qu’il amena tout le peuple à adorer Achab, adorer le dieu de Jézabel. Vous vous souvenez qu’ils ont pris…dressé les lieux sacrés et qu’ils ont renversé les autels de Dieu. C’est alors qu’Elie cria qu’il était tout seul; mais Dieu en avait 700 qui n’avaient pas encore fléchi le genou devant Baal. Vous en souvenez-vous? C’est un type de cette Eglise élue qui sort. Voyez-vous cela? Voyez-vous ce qui en est?

183      Or, dans cette église, si vous remarquez bien, dans cette première église, la première Eglise, l’église d’Ephèse était une grande église. Il a dit : «Tu as encore la vie. » Et si vous remarquez bien, chaque église, vous verrez que la Lumière devient de plus en plus faible jusqu’à ce qu’on en arrive à Thyatire, puis les 1500 ans. Ensuite, on passe de l’autre côté… «Tu n’as qu’un peu de lumière. Affermis ce que tu as de crainte que ton chandelier soit ôté.» Puis, cela continue jusqu’à l’âge de l’Eglise de Philadelphie, et enfin on arrive à l’âge de l’Eglise de Laodicée.

184      Maintenant, voici ce qui est beau. Oh! la la ! J’aime vraiment ceci, Frère Smith. Voyez-vous ? Regardez ceci. Or, dans cet âge de l’église, comme nous venons de le voir… Maintenant, observez ceci. Le premier âge de l’église était celui d’Ephèse, l’âge de l’Eglise d’Ephèse. Or, dans chacun de ces âges de l’Eglise, jusqu’à ce qu’on soit arrivé à 1500 ans, si vous remarquez bien… Lisez donc cela une fois rentrés chez vous ce soir, si vous en avez le temps ou tôt le matin avant de venir à l’église, les chapitres 1, 2 et 3 de l’Apocalypse. Vous verrez qu’à chacun de ces âges de l’Eglise, Il a dit: « Tu as peu de puissance et tu n’as pas renié Mon Nom », jusqu’à ce qu’on soit arrivé à 1500 ans de Thyatire, l’âge sombre; alors il est passé de l’autre côté et a dit: « Tu passes pour être vivant et tu es mort. »

185      Et ceux-ci, aucun de ces autres âges de l’église… celui-là ou l’âge de l’Eglise de Philadelphie n’a jamais repris ce Nom. Ils n’ont jamais eu ce Nom, parce qu’il disparut durant ce temps-là. Eh bien, oh, combien nous pourrions maintenant appliquer cela à ces faux enseignements là même, et vous montrer que l’Eglise catholique est la mère de tout cela, qu’elle est la «Mère Mystère, Babylone ». Et, regardez, c’est cet âge de l’Eglise ici; quand elle est sortie, elle avait une petite lumière, puis celle-ci devint de plus en plus faible. Et puis, elle est entrée dans une organisation là, lors de ces 1500 ans. Elle apparaît aujourd’hui, non pas en tant que L’Eglise du Seigneur Jésus-Christ, mais en tant que l’Eglise catholique. Qu’est devenu Luther? l’Eglise luthérienne. Que sont devenus les baptistes? L’Eglise baptiste. Ce n’est pas Son Nom. Pas Son Nom. Un autre nom. Vous avez un nom… Car il n’y a sous le Ciel aucun autre nom par lequel vous devriez être sauvés, si ce n’est le Nom de Jésus-Christ. «Tu passes pour être vivant, et tu es mort.» C’est cela avec cette dénomination.

186      «Oh! je suis presbytérien», et vous êtes mort. «Oh! je suis baptiste», et mort. Vous n’avez de vie qu’en vivant en Jésus-Christ. C’est vrai. Vos faux baptêmes, vos faux baptêmes d’eau par aspersion, on déverse au lieu de le faire par immersion, on utilise Père, Fils et Saint-Esprit au lieu du Nom du Seigneur Jésus-Christ, toutes ces fausses choses continuent jusqu’au bout, ça s’y déverse aussi vite que possible alors que la Bible est claire. Et ici, comme eux, nous tolérons cela. « Eh bien, mon église le croit ainsi», mais la Bible dit ceci. Voyez-vous? Il n’y a pas de telles choses. Ça n’existe pas.

187      Et nulle part dans la Bible les gens n’ont jamais tendu leurs langues pour prendre la sainte hostie, et un prêtre n’a bu du vin, appelant cela le Saint-Esprit. Jamais dans la Bible on ne s’est serré la main pour se donner la main d’association, et appeler cela le Saint-Esprit. Jamais personne ne s’est levé en disant: «Maintenant, je suis un croyant», et recevoir le Saint-Esprit. Si c’était le cas, voici comment Actes 2 se lirait : «Le jour de la Pentecôte, un prêtre romain descendit la route avec son col retourné; il s’avança et dit: «Tendez tous votre langue maintenant et prenez la sainte hostie, la première communion.» Ne serait-ce pas là une façon de lire Actes 2 ? 

188      Eh bien, vous les protestants, vous êtes tout aussi mauvais. Vous les méthodistes, vous allez là et vous dites: «Mettez-les à droite. Donnez-leur la main d’association et six mois d’essai.» Où lisez-vous cela dans Actes 2? Voyez-vous ? Où trouvez-vous cela? Voyez-vous ?

189      Il est dit: «Ils étaient tous ensemble dans le même lieu et d’un commun accord…» Il ne vint jamais d’évêque qui fit telle chose et il ne vint jamais de prêtre qui fit telle autre chose. «Mais tout à coup, il vint du Ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux et il remplit toute la maison où ils étaient assis. » Voilà comment ils L’ont reçu. Oui, oui, comme un vent impétueux venant de la Gloire. Non pas remontant la route ou venant d’une dénomination. «Tu passes pour être vivant et tu es mort.»

190      Vous voyez? Vos crédos et vos dénominations ont mis Dieu dehors, si bien que maintenant vous dites : «Nous croyons ceci et nous croyons que les jours des miracles sont passés». C’est un faux prophète qui dit cela. C’est un faux prophète qui vous dit que vous pouvez serrer la main et recevoir le Saint-Esprit C’est un faux prophète qui vous dit que vous recevez le Saint-Esprit quand vous croyez.  C’est un faux prophète qui vous dit qu’on doit déverser de l’eau sur vous ou vous devez être aspergé plutôt que d’être baptisé. C’est un faux prophète qui vous dit : «Faites-vous baptiser au nom du Père, Fils et Saint-Esprit», alors qu’il n’y a pas dans la Bible de passage d’Ecritures pour cela. C’est vrai. Il n’y a pas dans la Bible de passage d’Ecritures qui vous dit d’être baptisé… où quelqu’un ait été baptisé autrement qu’au Nom de Jésus-Christ à part les disciples de Jean, et ils ont dû venir se faire rebaptiser au Nom du Seigneur Jésus-Christ pour recevoir le Saint-Esprit. C’est vrai. Or, ce n’est pas la doctrine des « Jésus Seul. » Je connais la doctrine des « Jésus Seul. » Ce n’est pas cela. Ça, c’est exactement la doctrine de la Bible. C’est vrai.

191      Mais vous y êtes. Que faites-vous avec cela? Voilà votre mère. C’est la mère de ces crédos.

192      Maintenant, regardez dans la Bible et montrez-moi où quelqu’un ait jamais été aspergé. Vous les méthodistes, les presbytériens, les catholiques, dites-moi où une personne soit jamais aspergée dans la Bible. Montrez-moi là où on n'ait jamais déversé de l’eau sur quelqu’un pour la rémission des péchés. Montrez-le. Pouvez-vous trouver cela ? Si vous le trouvez, venez vers moi et je descendrai cette rue avec un écrit sur le dos :« Faux prophète! J’ai eu tort. » Ou, trouvez dans toute la Bible un passage où quelqu’un ait été une fois baptisé au nom du Père, Fils et Saint-Esprit, comme 80 % d’entre vous ont été baptisés. Trouvez-moi un passage de l’Ecriture où quelqu’un ait été une fois baptisé ainsi, et je mettrai un écrit sur mon dos : «Faux prophète», et je descendrai la rue avec cela comme ceci. Et montrez-moi où quelqu’un ait été une fois baptisé dans la Nouvelle Eglise qui n’ait pas dû venir et être rebaptisé dans… non pas dans le Nom de Jésus seul, mais au Nom du Seigneur Jésus-Christ. C’est vrai. Voyez si cela n’est pas vrai.

193      Et, ici, qu’est-ce? Elle était une mère de prostituées. Qu’est-ce qui a fait d’elle une prostituée? Qu’est-ce qui a fait d’elle une débauchée ? Sa doctrine. Qu’est-ce qui a fait d’elles des prostituées? Sa doctrine.

194      Et c’est la raison pour laquelle nous ne tolérons pas leurs dénominations et leurs dogmes. Nous restons purs avec cette Bible. Je ne sais pas de quelle façon vous La vivez, mais néanmoins, Elle vous a été enseignée. C’est vrai. Cela dépend de vous. Je ne peux pas vous forcer à La vivre. Je peux seulement vous dire ce qu’est la vérité. C’est pourquoi, nous ne sommes pas une dénomination. Je ne voudrais pas–je ne voudrais pas que nous nous souillions en entrant dans de telles choses et en étant obligés de nous plier devant un certain dogme. Je préférerais prendre le chemin avec les quelques méprisés du Seigneur. Je préférerais rester propre et pur devant la Parole de Dieu, rester là et dire que je suis quitte du sang de tous. Voilà pourquoi nous restons au Branham Tabernacle. Voilà pourquoi nous ne sommes pas les Assemblées. Voilà pourquoi nous ne sommes pas unitaires. Voilà pourquoi nous ne sommes pas Jésus seul. Voilà pourquoi nous ne sommes pas méthodistes. Voilà pourquoi nous ne sommes pas baptistes. C’est juste un – un petit tabernacle par ici. Nous n’avons pas du tout de dénomination. Nous sommes libres en Christ. Voilà pourquoi nous restons tels que nous sommes. Et Dieu nous a bénis, Dieu nous aide.

195      Maintenant, nous pouvons vous dire pourquoi nous prenons la communion. Nous vous dirons pourquoi nous pratiquons le lavage des pieds; et pourquoi nous ne voulons pas laisser les membres prendre la communion, si nous savons qu’ils vivent dans le péché. C’est pourquoi ces deux ou trois dernières semaines, je suis allé d’un membre à l’autre ; vous avez vos petites querelles aussi. Je suis allé, l’un ne voulait pas parler à l’autre, et quand ils se rencontraient sur la route, ils détournaient la tête. Honte à vous! Vous qui avez pris la coupe bénie de Dieu au-dessus de cet autel-ci, vous qui vous êtes appelés frères et sœurs et qui, ensuite, prenez le téléphone et commencez à parler en mal les uns des autres, vous n’êtes pas dignes d’être appelés chrétiens, quand vous agissez ainsi. C’est vrai. Restez éloignés du téléphone! Si vous ne pouvez pas dire du bien de quelqu’un, alors ne parlez pas du tout! Souvenez-vous, Dieu vous en tiendra pour responsables. Aussi longtemps que cette sorte d’esprit est en vous, vous savez que vous n’êtes pas en ordre avec Dieu. Si vous ne sentez pas…

196      Si un homme est dans l’erreur, allez vers lui et réconciliez-vous. Si vous ne pouvez pas vous réconcilier, prenez quelqu’un avec vous. Ce n’est pas étonnant que Dieu ne puisse pas discipliner Son Eglise, c’est que vous ne vous y prenez pas correctement. Au lieu de prendre le téléphone et de parler de ceci, de ce qui est arrivé et d’avoir des groupuscules et autre, au lieu de faire cela, pourquoi ne faites-vous pas ce que la Bible enseigne? Si un frère a été pris en faute, allez vers lui, et voyez si vous ne pouvez pas vous réconcilier avec lui. «Eh bien, alors, il m’a fait…» Peu importe ce qu’il a fait, allez quand même vers lui. Il n’est pas dit que c’est lui qui doit venir vers vous. C’est vous qui devez aller vers lui, s’il est dans l’erreur. Vous direz :  «Eh bien, c’est lui qui est dans l’erreur, c’est lui qui doit venir vers moi.» Ce n’est pas ce que la Bible dit. La Bible enseigne que c’est vous qui devez aller vers lui. S’il est dans l’erreur, allez vers lui.

197      Et puis, s’il ne veut pas vous écouter, prenez alors quelqu’un avec vous comme témoin.

198      Et s’il ne veut pas voir ce témoin, dites alors : «Eh bien, je vais prendre votre pasteur. » Parlez-lui donc et dites : « Je vais en faire part à l’église, et si dans les 30 jours qui suivent, frères, vous n’avez pas arrangé la chose… ce frère ici est disposé à se réconcilier. Vous, vous ne le voulez pas. Et si vous n’arrangez pas la chose dans les 30 jours… (alors, que va-t-il arriver?) Vous n’êtes plus des nôtres.»

199      La Bible dit : « S’il ne veut pas écouter l’église, qu’il soit alors pour vous comme un païen et un publicain. » Vous voyez, aussi longtemps qu’un frère est sous cette protection de l’église, le Sang de Christ le protège. C’est la raison pour laquelle nous n’arrivons pas à faire marcher l’église comme il faut. Maintenant, … exact, ceci est la doctrine de bapt… de l’Eglise baptiste – ou plutôt du Branham Tabernacle ici – veuillez suivre cela. Voyez-vous, pourquoi ne peut...

200      Si vous prenez par exemple ici deux hommes, Léo et moi, m’amènerez-vous… Et je dirais: «Eh bien, Léo m’a causé du tort.» Peu importe, je suis censé aller vers lui. Eh bien, c’est un membre de cette église. Il – il est devenu chrétien. Il prend la communion ici, à la balustrade avec moi, et nous avons été baptisés au Nom du Seigneur Jésus ; nous nous sommes conduits honnêtement comme des frères, l’un vis-à-vis de l’autre, tout à coup, quelque chose arrive.

201      Ce n’est pas l’homme. Dans les 90 % des cas, c’est le diable qui s’est interposé entre les gens. Ce ne sont pas les gens, c’est le diable. Et aussi longtemps que vous laissez le diable faire cela, vous faites du mal à votre frère. C’est vrai.

202      Eh bien, s’il y a quelque chose de faux entre Léo et moi, nous arrangerons cela. Et si vous, vous voyez qu’il y  a quelque chose, c’est votre devoir de venir vers nous et de dire: «Vous deux, venez ici, réconciliez-vous. Nous allons arranger ce problème. » Eh bien, alors, s’il arrive là et qu’on y découvre donc que nous y sommes… Je dis : «Eh bien, pour commencer, si nous – nous ne pouvons pas tomber d’accord, alors vous venez vers l’église, comme cela. »

203      Et alors, aussi – aussi longtemps que vous ne faites rien à ce sujet, le Sang de Jésus-Christ nous protège cependant tous deux. Voyez-vous? Mais alors, ce – ce vieux cancer engendrera un autre cancer, et ce cancer engendrera un autre, jusqu’à ce que finalement, l’église entière tomber malade. Ensuite, cela en arrivera au point où, quand vous viendrez à l’église, elle sera si froide que vous devrez faire venir le concierge pour casser les glaçons dehors, avant que l’assemblée puisse entrer. Eh bien, vous savez que c’est vrai. Alors froide ! Quelqu’un s’assied là, vous savez, sans rien dire. «Eh bien, dans le passé, nous étions si spirituels.» Eh bien, qu’est-il arrivé? Vous couriez bien, que s’est-il alors passé? Vous voyez, vos péchés vous séparent. Et Dieu vous en tiendra pour responsables, frères! Maintenant, mettez donc cette chose en ordre.

204      Il n’y a rien qui cloche avec moi. Il n’y a rien qui cloche avec Léo. C’est le diable qui s’est interposé entre nous. C’est vrai. Mettez la chose en ordre. Allez vers lui. Puis, s’il ne veut pas vous écouter ou si moi, je ne veux pas écouter, que ce soit l’un ou l’autre, dites-le alors à l’église. Et s’il ne vient pas pour se réconcilier avec cette église, dans les 30 jours, alors il n’est plus sous la protection de Jésus. Nous le délions. C’est tout à fait juste. Observez alors ce qui arrive. Laissez alors Dieu faire la discipline. Vous vous êtes déchargés de la chose. Vous avez fait tout votre possible, alors laissez Dieu s’occuper de lui quelque temps. Il le livrera au diable. C’est alors qu’il reviendra. S’il ne revient pas, sa vie ne durera que peu de temps.

205      Vous vous souvenez qu’il est parlé dans la Bible d’un frère qui ne voulait pas se mettre en ordre avec Dieu. Combien se souviennent de ce cas ? Il vivait avec sa mère adoptive et on ne pouvait pas le remettre sur le droit chemin. Paul dit: «Livrez-le au diable pour la destruction de la chair.» Vous verrez, dans II Corinthiens, qu’il s’est mis en ordre.

206      J’ai un frère – un cher ami. J’aimerais mentionner son nom ici, c’est un frère prédicateur. Et ce frère prédicateur… Son nom est frère Rasmussen. Beaucoup parmi vous, prédicateurs qui êtes ici ce soir… Son nom figure dans vos registres en tant que frère interdénominationnel à Chicago. Et regardez: il avait un garçon, un prédicateur et il est parti épouser une jeune fille catholique et a commencé comme cela; et ils allaient faire ceci, cela et autre, et – et tout le reste. Et ils ont eu des ennuis. Son papa est allé vers lui et lui a dit: «Ecoute donc, fils, vas-tu te réconcilier?»

Il répondit: «Papa…»

Il a traité leur église d’une bande d’exaltés – son papa. Il a dit: «Maintenant, écoute, vas-tu mettre cette chose en ordre avec cette église?»

207      Il répondit: « Eh bien, papa, tu es mon père, et je ne veux pas avoir des problème avec toi. » Très bien.

208      Le père partit, prit un des diacres et alla le trouver chez lui. Il lui – il lui dit – dit : «Wesley, je veux te parler. » Il a demandé : «Vas-tu mettre cette chose en ordre avec l’église?» Et il lui répondit de façon cassante. Et le père dit: « Souviens-toi, Wesley, que je suis pasteur de cette église-là, je suis papa, mais je vais faire ce que Dieu ordonne. Je te donne 30 jours pour mettre cela en ordre avec cette église, sinon nous t’excommunierons de la Présence de Dieu. Tu es mon propre fils, Lui est mon Sauveur. » Il a ajouté : «Je t’aime. Et tu sais que je t’aime, Wesley. Je donnerai ma vie pour toi en ce moment-même. Mais tu dois te mettre en ordre avec la Parole de Dieu, vois-tu?» Il a dit : «Je suis le pasteur, je suis le berger de ce troupeau. Que tu sois mon fils ou n’importe qui d’autre, tu dois te conformer à la Parole de Dieu. Si tu ne le fais pas, alors je ne suis pas digne d’être Son berger. »

209      Oh! ça, c’est un pasteur! C’est un homme. Ne pensez-vous pas? C’est un homme! Il a dit ça à son garçon, il a dit que cela lui avait fait mal, mais il ajouta: «Quoi ? Qui allez-vous blesser : l’homme ou votre Sauveur?» « Alors, a-t-il dit, nous sommes allés de l’avant.» Et il a dit : «Il ne voulait pas faire cela. »Et nous… «J’en ai parlé à l’église. »

210      Il a dit : «Mon propre fils, Wesley, refuse de m’écouter dans cette affaire. Il refuse d’écouter le diacre. Vous en êtes témoins, frère Untel.» «Oui.» «Très bien. A 8 heures, le dimanche qui vient après 4 semaines, s’il n’a pas mis cette chose en ordre avec cette église, nous livrerons Wesley, mon fils, au diable, pour la destruction de la chair. Son Sang… le Sang de–de Jésus-Christ, et cette église, ne le protègera plus.»

211      Et ce soir-là arriva. Il se tint à la chaire et dit: «Il a encore deux minutes.» L’heure arriva et il dit: «Eh bien, comme mon fils Wesley Rasmussen a dit à cette assemblée et à Toi, Dieu Tout-Puissant… Nous avons fait tout notre possible selon Ta Parole et Tes instructions que Ton – Ton Fils, notre Sauveur, nous a laissées. Maintenant, cette église et moi, livrons mon fils à la des… au diable pour la destruction de sa chair, afin que son âme soit sauvée.» C’est tout ce qui fut dit. Rien n’arriva pendant une ou deux semaines, peut-être un ou deux mois.

212      Une nuit, le pauvre Wesley tomba malade. Et quand il tomba malade, cela s’est empiré. Il appela le médecin. Le docteur vint et l’examina. Il faisait une fièvre de 105°F [40,5°c – N.D.T.] sans que l’on puisse en trouver la cause. Il allait de mal en pis. Finalement, le médecin a dit : «Eh bien, je ne sais vraiment pas ce qui vous est arrivé.» Il ne savait que faire. Il a dit : «Nous ferons venir un spécialiste. » On a fait venir un spécialiste, et le spécialiste est arrivé. On l’amena à l’hôpital et après l’avoir examiné et tout, il dit: « Je ne peux pas vous dire ce qu’il en est, mais le garçon a un teint cadavéreux.» Sa femme était là, en train de pleurer et tout comme cela. Et les enfants se tenaient autour du lit et partout comme cela. Et le médecin a dit : «Il s’en va. C’est tout. » Il a dit : «Son pouls et sa respiration  s’affaiblissent constamment.»

213      Le jeune homme a dit : «Appelle papa.» Oh, oui! C’est ainsi qu’il faut faire. C’est ça. «Appelle papa.» Et son papa se rendit rapidement à l’hôpital, très vite, pour le voir. Il dit: «Papa, je ne le peux pas maintenant, mais Dieu entend mes paroles: je mettrai tout en ordre. Je mettrai cela en ordre. Oui, je le ferai.» Oui, oui. Frères, à ce moment-là même, sa respiration commença à redevenir normale.

214      Et le dimanche suivant, il était devant l’église. Il a dit : «J’ai péché devant Dieu, devant cette église. J’ai refusé d’écouter les paroles du pasteur. Je – j’ai refusé d’écouter le diacre ici. » Et il a dit : «Je demande à cette église de me pardonner pour le mal que j’ai fait», comme cela. Et il ajouta: «Dieu a épargné ma vie.» Je vous assure, il a vécu droitement. Oui ! C’est ce que vous devez faire. Voyez-vous? Si seulement vous vous y prenez à la manière de Dieu. Voyez-vous?

215      Eh bien, voyez comment nous agissons: Nous avons une réunion du conseil et nous disons: «Eh bien, devrions-nous donc garder…» Je ne dis pas cela pour le Tabernacle, mais je veux dire nous les protestants. Nous avons une réunion du conseil et nous disons: «Que pensez-vous de Dupond ? Que pensez-vous qu’il faudrait faire de lui? Je pense qu’il ferait un meilleur membre chez les méthodistes plutôt que chez nous.» Vous y êtes. Ce – c’est faux! C’est la raison pour laquelle nous ne devons pas suivre leurs traditions ; et un certain évêque que nous devons appeler, membre d’un… Comment l’appelez-vous? C’est un responsable régional dans l’Eglise pentecôtiste – un ancien de district que nous devrions appeler pour qu’il voie la conduite de cet homme.

216      La Bible nous dit quoi faire. C’est la raison pour laquelle nous ne voulons pas perdre du temps avec leurs dénominations. Nous restons éloignés de cette chose-là. Amen. Vous n’êtes pas fâchés contre moi, n’est-ce pas? Ne faites pas cela! Très bien. Je vais probablement recevoir de très bonnes questions demain soir ; mais, eh bien, c’est vrai. Voyez-vous ? Ne l’oubliez pas. Sachez…

217      Je dis ceci maintenant. Vous qui êtes venus de différentes églises dénominationnelles, de votre dénomination, et frère, je ne dis pas que vous n’êtes pas un chrétien. Je ne dis pas que votre dénomination n’est pas… Il y a des milliers de braves chrétiens là-dedans. J’essaie simplement d’indiquer la raison pour laquelle nous ne sommes pas une dénomination. C’est simplement parce que je ne voudrais pas soutenir cela. Absolument pas. J’aimerais assurément… ou essayerai de vous dire ce qu’il faut faire. Si Dieu m’a appelé à prêcher l’Evangile, alors je Le prêcherai comme Dieu me l’ordonne. C’est exactement tel que c’est écrit ici dans cette Bible. Si cela ne concorde pas avec Ceci, alors, c’est ce que… Dieu me jugera pour cela. Mais si je – si je – si je vois venir le loup ou l’ennemi et que je ne les avertis pas, alors Dieu me le redemandera. Mais si je vous avertis, alors c’est donc votre affaire. Vous voyez?

218      Souvenez-vous : «Dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Les hommes seront égoïstes, fanfarons, hautains, blasphémateurs», voyez-vous? Blasphémateurs: «Oh! cette bande d’idiots; les jours des miracles sont passés. Cela n’existe pas.» « C’est un vieux faux prophète. » «Eh bien, nous savons que nos femmes ont autant de bons sens que nos hommes.» Je ne conteste pas du tout cela, mais la Bible de Dieu dit de la garder loin de la chaire. Et pour ma part, c’est – c’est suffisant. Voyez-vous ? C’est vrai. Très bien. Voyez-vous ? «Eh bien, alors, dans nos dénominations, nous avons autant de braves gens que vous, à ce tabernacle là-bas.» Ce n’est pas du tout cela  que je dis, mais la Bible condamne les dénominations. C’est vrai. Et ainsi, je ne dis pas que vous n’avez pas de bons membres dans votre église. C’est merveilleux. Ce sont de braves gens. Ils sont parmi les plus braves; j’en rencontre dans toutes parmi les catholique et tous les autres. Dans toutes les dénominations, je rencontre de bons membres. 

219      Eh bien, la façon dont nous allons exposer ceci, mes amis, le Seigneur voulant, dans ces deux prochaines études… Je vous ferai peut-être savoir demain matin si nous devons encore prendre demain après-midi ou pas, voyez-vous, pour terminer cela. La raison pour laquelle nous essayons de faire ceci, c’est que je veux amener cela maintenant jusqu’à un certain point. Or, si vous voulez amener quelqu’un avec vous, vous êtes tout à fait libre de le faire, mais souvenez-vous donc, ne – ne venez pas ici simplement pour chercher à critiquer. Venez ici… Je parle juste à mon – mon assemblée, vous voyez. Je n’enseigne pas ceci en dehors de mon assemblée ici, parce que là, c’est l’affaire de quelqu’un d’autre. Il est le berger de ce troupeau-là. Et – et je ne suis qu’un…

220      … [Espace vide sur la bande – N.D.E.] directement dans Genèse, il fera ressortir cela, voir là où on en est. Maintenant, nous allons retourner dans Genèse pour découvrir pourquoi un enfant illégitime ne pouvait pas entrer dans l’assemblée de l’Eternel durant 14 générations. Comment il faut… ce qui ferait 400 ans pour ôter ce péché. Nous verrons de quelle manière la – l’iniquité des parents est reportée sur les enfants et sur les enfants des enfants, comment cela a commencé dans la Genèse et ainsi de suite. Et puis, vous verrez que…

221      Remontez tout au début Dieu avant la fondation du monde, avant qu’un seul atome n’ait donc éclaté, avant même que n’existe un météore de lumière, Il connaissait chaque créature et tout ce qui serait un jour sur la terre. Y a-t-il quelqu’un ici… Vous ne pourrez pas expliquer ce que le mot – même en le décomposant – ce que le mot « Infini veut dire. » C’est comme si vous réglez votre appareil de photo sur – sur infini, cela part sans cesse là, c’est tout. Voyez-vous? L’infini. Et nous ne pouvons pas, avec un esprit limité comprendre donc ce qu’une Intelligence infinie pourrait concevoir. Vous voyez, nous ne le pouvons pas. Vous – vous ne le pouvez pas. Voyez-vous? Mais si vous faites bien attention et que vous restiez dans l’Esprit, vous pouvez sentir cela tout là-bas. Et – et revenir ici dans les Ecritures, et vous le verrez, voyez-vous, bien avant la fondation du monde.

222      Or, la Bible dit que Jésus-Christ était l’Agneau de Dieu… Maintenant, écoutez très attentivement, car certains parmi vous ne viendront pas ici demain pour entendre la fin. La Bible dit que Jésus-Christ était l’Agneau de Dieu immolé dès la fondation du monde. Est-ce vrai? Quand fut-Il immolé ? Dès la fondation… Ça, c’est le monde, s’il est composé d’atomes fragmentés, retiré du soleil là-bas, avant de devenir cela. Alors, avant qu’un atome ne se fragmente dans le soleil – si c’est un météore détaché du soleil – ce qui ferait 100 milliards de milliards de milliards de milliards d’années avant qu’il y ait un météore de lumière, Christ fut immolé. Quand la grande pensée de Dieu s’arrête sur une chose, c’est un produit fini. Quand Dieu dit: «Que cela soit», c’est déjà fini, même si cela a pris 100 milliards d’années avant de s’accomplir, c’est déjà fini aussitôt qu’Il l’a prononcé.  Et quand l’Agneau fut immolé dès la fondation du monde, la même Bible, le même Esprit écrivit et dit que  nos noms furent inscrits dans le Livre de Vie de l’Agneau dès la fondation du monde.

223      Ainsi, l’homme qui écrivit le cantique :  Il y a un nouveau nom écrit dans la Gloire avait de bonnes intentions, mais il n’était pas scripturaire. Voyez-vous ? Ce nom fut écrit dans la Gloire quand le monde… dès la fondation du monde. Quand l’Agneau fut immolé, nos noms furent inscrits dans le Livre de Vie de l’Agneau.

224      Laissez – laissez-moi juste vous donner un petit passage de l’Ecriture. Allez-vous tenir encore une minute ? Cela me vient maintenant à l’esprit. Je pense que je peux directement aller là. Je ne suis pas sûr. Et maintenant, je regrette de vous garder si longtemps, mais je vous ai dit que cela se terminerait à minuit. On n’y est pas encore tout à fait ; mais je – j’aimerais simplement prendre cet unique passage de l’Ecriture sur cela.

Prenez avec moi le Livre des Romains, et je désire que vous lisiez ceci avec moi. Et bien, voyons, Romains, si je peux trouver cela, juste vers ici. Donc, prenons Romains 8 et – et commençons au verset 28 du chapitre 8 de Romains. Je désire que vous le lisiez maintenant avec moi dans un esprit de prière. Ecoutez donc ce que Dieu déclare ici :

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon Son dessein. Car ceux qu’Il a connus d’avance…

225      Cela vous donne… Pouvez-vous suivre avec moi?

     Car ceux qu’il a connus d’avance, Il les a aussi… prédestinés (Très bien) à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils soit le premier-né de beaucoup de frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. 

226      Dès la fondation du monde, quand Dieu regardait en bas… Or, Dieu ne traite pas Ses affaires en disant: «Eh bien, maintenant, Je vais à… Oh, qu’allons-nous faire maintenant?» Voyez-vous ? Il n’y a rien…

227      Souvenez-vous, l’iniquité, le péché, c’est la justice pervertie. Le diable ne peut pas créer. Est-ce que tout le monde – vous tous, vous comprenez cela ? C’est la doctrine de cette église. Le diable ne peut pas créer. Il peut pervertir ce que Dieu a créé. Or, qu’est-ce que la perversion? Tenez, on dirait que vous êtes tous adultes, la plupart. Ecoutez ceci. Nous sommes des mariés. Vous les hommes et les femmes mariés, vous pouvez vivre ensemble comme mari et femme, et ces femmes sont exactement les mêmes comme jamais elles… Elles sont vierges tant qu’elles sont restées avec leurs maris. C’est vrai. Or, c’est légal, c’est légitime et c’est en ordre. C’est  ordonné par Dieu de faire cela. Une autre femme peut accomplir le même acte que votre femme, mais dans l’un des cas, vous êtes juste aux yeux de Dieu ; tandis que le même acte avec une autre femme, vous êtes condamné à mort par Dieu. Qu’est-ce? La justice pervertie. Voyez-vous ? La justice pervertie. Or, le diable ne peut pas créer, mais il pervertit ce que Dieu a déjà créé.

228      Qu’est-ce qu’un mensonge? C’est la vérité pervertie. Si quelqu’un disait: «Oh! écoutez, c’était samedi soir à 9 heures. Ouais, Bill Branham était à Jeffersonville.» C’est correct. «Ivre au bar Antz.» Un mensonge. Qu’était-ce? J’étais à Jeffersonville. C’est vrai. C’était la justice pervertie en un mensonge. Voyez-vous ce que je veux dire? Voyez-vous, un mensonge pervertit ce qui est juste. Il a été dit où je me trouvais. Or, s’il avait été dit: «A l’église en train de prêcher», cela aurait été correct, c’est justice. Il aurait dit la vérité. «A la taverne, en train de boire», c’est un mensonge, c’est perverti ; voyez-vous ? La vérité pervertie. Voyez-vous ce que je veux dire? Toute iniquité, c’est la justice pervertie.

229      Qu’est-ce que la mort? La vie pervertie. La maladie? La santé pervertie; vous êtes censé être un homme fort et en bonne santé. Très bien. Si vous êtes malade, qu’est-ce? Votre santé a été pervertie. Voyez-vous ? Tout est là. Qu’est-ce? Vous étiez autrefois une belle jeune femme et un bel homme fort. Maintenant, vous avez des rides et vous devenez vieux. Qu’est-ce? La vie pervertie. Voyez-vous ? Ça revient du coup. Voyez-vous ? Et cela doit revenir. Béni soit le Nom du Seigneur. Dieu a promis de ramener cela. Et tout aussi sûr que cela… Si c’est le cas, nous savons que c’est ici. Ainsi, aussi sûrement que cela existe, Dieu va le ramener. Il l’a promis et Il a juré qu’Il le ferait. C’est ce qui fera cela.

230      Bon. Oh ! quel genre de personnes devrions-nous être? Maintenant, remarquez comment ces choses arrivent. Eh bien, «Ceux qu’Il a connus d’avance, Il les a aussi appelés; ceux qu’Il a appelés, Il les a aussi justifiés. » Quand? Avant la fondation du monde, avant que le monde existe donc. Or, si nous pouvons prendre ce passage des Ecritures et expliquer vraiment cela, nous mettrions des heures là-dessus ; mais nous– nous ne voulons pas le faire. Mais, toute cette iniquité ici, c’est la justice pervertie en iniquité. C’est ce que le diable fait.

Eh bien, quand vous atteignez l’âge de la raison et que vous distinguez le bien du mal, vous êtes censé vous détourner de ce qui est mal. En effet, vous êtes né dans le péché, conçu dans l’iniquité et vous êtes venu dans le monde en proférant des mensonges. Vous êtes – vous êtes donc né, en fait, d’un désir sexuel et vous devez alors naître de nouveau, afin de recevoir une nouvelle naissance, pour entrer au Ciel, car le genre de naissance que vous avez ici…

231      Vous pouvez voir à quel point les Témoins de Jéhovah sont dans l’erreur sur ce point-là, en pensant que la nouvelle naissance est la résurrection du corps ? Vous voyez, c’est impossible. Voyez-vous ? Cela doit être quelque chose…

232      Vous, vous êtes un élément de temps. Et la seule chose qui est éternelle, c’est celle qui n’a ni commencement ni fin. Tout ce qui est éternel n’a jamais eu de commencement et n’aura jamais de fin. Voyez-vous ? Ainsi, si vous êtes une partie de Dieu, l’Esprit qui est en vous n’a jamais eu de commencement ni n’aura jamais de fin; vous êtes éternel de par l’Esprit qui est en vous. Voyez-vous. C’est semblable à l’amour agapao, puis, on descend à l’amour phileo, et puis, on descend à l’amour de convoitise. Cela descend, descend, descend en se pervertissant pour devenir finalement un tas de gâchis. Eh bien, le seul moyen, Jésus est descendu cette même échelle ici bas, pour relever ce qui était au plus bas point et le ramener au plus haut point, de la mort à la Vie; de la maladie à la bonne santé; de l’iniquité à la justice. Voyez-vous ? Il est passé du plus élevé au plus bas, afin de pouvoir amener le plus bas au plus haut point. Il est devenu moi afin que, par Sa grâce, je puisse devenir Lui, un héritier du Trône dans la Gloire. Voyez-vous ce que je veux dire? Ces choses… Maintenant, regardez! Tout là-bas, avant que ce monde ne commence par ces atomes-là et quand Dieu voyait ce qui allait arriver, à ce moment-là, Il vous a vu, Il m’a vu, Il a vu chaque puce, chaque mouche, chaque grenouille, chaque moustique. Il a vu, à ce moment-là, tout ce qui serait un jour sur la terre. Assurément.

233      Or, Il n’a jamais dit: «J’enverrai Mon Fils sur la terre et Le laisserai mourir, et peut-être que quelqu’un aura pitié de Lui. Ce sera un cas tellement pitoyable que peut-être seront-ils… Quelqu’un sera peut-être sauvé.»

234      Il a connu d’avance ceux qui seraient sauvés. Oui, oui. Il a dit : «J’ai haï Esaü, j’ai aimé Jacob», avant même que l’un ou l’autre n’ait donc eu la possibilité de prouver qui il était, car Lui savait qui ils étaient. Il le savait, Il sait toutes choses. Il savait ce que vous feriez avant que vous fussiez né ou à la fondation du monde.

235      Maintenant regardez. Comme vous le savez, je – je – je suis un chasseur. Je – j’aime les fusils. Et une dame, au Texas, je pense que c’était au Texas, m’a apporté un fusil «Swift», un «Swift 220». J’ai toujours désiré en avoir un. Je voulais l’étudier. C’est la petite arme la plus puissante. C’est une cartouche 22, une cartouche de 48 grains qui pèse environ 3 grammes. Et vous pouvez charger vous-même la cartouche à la main. Toutefois, la fabrique dit: «Ne le faites pas, c’est trop dangereux.» Mais, vous pouvez charger cette cartouche à la main pour qu’elle fasse 1.524m à la seconde et toujours la garder à sa place. 1.524m à la seconde. Cela fait plus d’un kilomètre et demi à la seconde. En d’autres termes, si vous tirez un faucon qui se trouve à 200 mètres, vous verriez les plumes voler, avant de sentir donc le recul de l’arme. Voyez-vous ? Mais si vous prenez la partie plate d’un cure-dent, que vous la plongez dans la poudre et que vous versez ce qui se trouve dessus dans la cartouche – juste la quantité qui pourrait se trouver sur un cure-dent – et que vous tiriez sur une marmotte se trouvant au fond de cette salle-ci, il sera simplement assis là à vous regarder. Que se passe-t-il? La balle se désintègre parce qu’elle va trop vite. Et – et vous pourriez placer un drap entre ici et là-bas et vous ne verriez même pas un fossile tomber sur un drap. Cela s’est transformé à nouveau, non pas en cendres, en cendres volcaniques, mais cela va plus loin que cela. Cela retourne aux acides originaux qui forment le cuivre et le plomb qui se trouvent là-dedans. Cela retourne à son état d’il y a cent milliards d’années. Or, voici une petite cartouche d’environ 48 grains de 3 grammes que je tiens dans la main et à la prochaine seconde, elle est retournée à ce qu’elle était il y a cent millions d’années, et probablement que si le monde restait encore cent millions d’années, cela redeviendrait une cartouche. Cela pourrait redevenir ainsi, car cela se retransformerait en cuivre.

236      Maintenant, regardez ce que Dieu a fait et alors vous L’aimerez. Alors, vous rentrerez chez vous et vous dormirez jusqu’un peu plus tard le matin. Et – et vous – et vous L’aimerez plus que jamais. Or Dieu est un Entrepreneur. Combien savent cela ? Il est un Constructeur. Très bien. Ecoutez très attentivement. Or Dieu, il y a très longtemps, quand, dit-on…A présent, nous allons prendre l’idée du chronologiste à ce sujet. Dieu, il y a 100 milliards d’années, quand Il se préparait à créer le monde, eh bien, Il commença, simplement. Or, Il avait… Il avait une idée dans Son esprit.

237      Maintenant, vous direz: «S’Il est aussi grand que ça, Frère Branham, comment a-t-Il donc permis au diable de faire le péché? » Eh bien, Il savait, avant que le diable soit donc créé, qu’il serait le diable! Gloire ! Maintenant, je me sens religieux. Oh! la la! Il savait, avant que le diable soit créé, qu’il serait le diable. Eh bien, vous demanderez : «Qu’en est-il de cela ? » Vous direz : «Pourquoi l’a-t-Il laissé être le diable?» Afin qu’Il puisse être reconnu comme Dieu. C’est pourquoi Il a fait cela. Pourquoi y a-t-il eu l’iniquité? Pourquoi ?

238      Lequel a existé en premier : un Sauveur ou un pécheur? Lequel était le premier? Un Sauveur. Lequel était le premier : Un Guérisseur ou une personne malade? Pourquoi fut-il permis qu’il y ait un pécheur? Parce que Ses attributs, c’est d’être un Sauveur. S’il n’y avait jamais eu de pécheur, Il n’aurait jamais été connu en tant que Sauveur. Alléluia! Il peut faire que toutes choses se terminent à Sa Gloire. Le potier peut-il dire au… Ou plutôt, le vase d’argile peut-il dire au potier : «Pourquoi m’as-tu fait ainsi? » Qui est au tour ? Qui tient l’argile ? Elle est entre les mains de qui ? Paul a dit : «Oh, insensé, n’a-t-Il pas dit qu’Il avait suscité Pharaon dans ce dessein même ?» Certainement, Il le savait avant que le monde existât. Il savait quoi serait quoi. Et Il laissa exister le péché, afin qu’Il puisse être un Sauveur. Il laissa exister la maladie, afin qu’il puisse être un Guérisseur. Il laissa exister la haine, afin qu’Il puisse être l’Amour. Assurément, Il a fait cela. Il est Dieu, et ce sont Ses attributs. Et Il doit avoir quelque chose qui Lui permette de manifester Ses attributs.

239      Comment auriez-vous su que la nuit existait? Comment l’auriez-vous su? Si tout était jour, comment auriez-vous su que la nuit existait? Il y a la nuit, afin de manifester le jour. Assurément. Amen. Voyez-vous ce qu’Il a fait?

240      Mais quand Il se trouvait là-bas, avant la fondation du monde, avant qu’Il ait pris ce vieux soleil et qu’Il l’ait fait tourner autour de cette vieille étoile sur laquelle nous habitons maintenant, cette terre, et Il l’a modelée ici au soleil et l’a placée autour du soleil. Disons qu’ici se trouve le soleil, ainsi Il l’a modelée de ce côté-ci et l’a laissée suspendue là pendant 100 milliards d’années. Qu’était-Il en train de faire? Des gaz. Il alla de l’autre côté. Il fit autre chose. Qu’était-Il en train de faire là? De la potasse. Il retourna cela de ce côté et qu’était-Il en train de faire ici? Du calcium. Qu’était-Il en train de faire? Il était en train de nous créer, vous et moi. Qu’était-Il en train de faire? Comme l’entrepreneur, Il dispose tous ses bois de 2 pouces sur 4, ses lambourdes, ses plateaux, ses côtés. Il savait exactement combien de bâtiments Il construirait.  Et nous sommes composés de 16 éléments de la terre; et Il nous créait tous et nous plaçait là, avant que le monde existe et Il… et il se peut que le monde ait été oblong à ce moment-là. Je ne sais pas comment il était. Dans quel but fit-Il de l’or, du cuivre, le laiton, l’eau et toutes ces choses? C’est qu’Il est un Entrepreneur. Il est… Il est un Constructeur. Il disposait tout là-bas, tout était coupé et façonné. Lorsqu’Il eut tout fait, ce n’était qu’une grande éruption volcanique. Il laisse ces vieux volcans cracher durant 100 millions d’années pour faire du calcium. Qu’est-ce? C’est une partie de vous.

241      Et ainsi,  avant qu’il y ait le moindre brin de vie sur cette terre, nos corps se trouvaient là. Alléluia! Avant qu’une goutte d’humidité ne vienne sur la terre, nous nous trouvions là. Quand Adam parcourait le jardin d’Eden, je me trouvais là. Amen. Oui, oui. Oh, Gloire ! Quand les Chérubins, les étoiles du matin chantaient ensemble, et que les Fils de Dieu poussaient des cris de joie, j’étais là, attendant simplement que le souffle de vie vienne. J’étais là. Il m’a créé là. Mon corps se trouvait là. Oui, oui. Si ce n’est pas vrai, d’où est-il venu? Hein? Comment cela est-il venu ici? Dieu l’avait placé là. Dieu l’a fait. Nous sommes composés de 16 éléments: le pétrole, la potasse, la lumière cosmique, et que sais-je encore, voyez-vous? Nous nous trouvions là.

242      Puis, qu’arriva-t-il? Puis, Dieu dit au Saint-Esprit – nous allons simplement le prendre sous forme de symbole : «Pars maintenant et va faire la cour à ce monde. En effet, Je suis l’Amour et Tu es un produit tiré de Moi, ainsi maintenant, va faire la cour au monde.» Et nous pouvons nous représenter le grand Saint-Esprit qui s’en va, là-bas (c’est sous forme d’images maintenant, bien sûr, le Saint-Esprit et Dieu, c’est la même chose, la même chose, la même Personne). Et disons juste qu’Il déploya Ses ailes autour de la terre et  commença à couver. Qu’est-ce que couver ? C’est comme la poule le fait pour ses poussins, roucouler, faire la cour : « Cot – cot – cot. »

243      «O Vie, viens !», cria-t-Il. Il regarda autour de Lui et dit: «Je veux la beauté sur cette terre. « Vie, viens!» Le Saint-Esprit en action. Et à ce moment-là, je regardai et je vis couler de la colline là-bas du calcium, et il se mélangea avec de la potasse. En quoi cela se transforme-t-il? «Vie, viens. » Et une petite fleur de Pâques sortit sa tête de dessous une pierre. Il dit: «Viens ici, Père, regarde cela.»

244      C’est bon, continue simplement à couver. Il fit apparaître les fleurs à force de couver. Il fit apparaître toute la végétation à force de couver. Il fit apparaître la vie animale à force de couver. Les oiseaux s’envolèrent de la poussière. Quelque temps après apparurent un homme et une femme. Un homme apparut et l’homme était à la fois homme et femme. Cependant il n’était pas hermaphrodite, là c’était simplement–simplement en lui. Il y avait un esprit féminin.

245      Quand vous prenez un homme qui est si efféminé, il peut être correct et bien équilibré, mais il y a quelque chose de faux. Et quand vous prenez une femme qui veut couper ses cheveux et porter des salopettes, et qui sort ici et dit: «Dieu soit béni, je vous assure !» Il y a quelque chose de faux. Une femme a l’esprit féminin et un homme est masculin. Nous le savons. Et vous le savez. Est-ce correct pour une femme d’essayer d’agir comme un homme?

246      Eh bien, une fois, j’étais assis, j’étais garde-chasse ici, j’étais assis dans un bus tandis que j’allais là-bas, en train de taper avec ma main sur la jambe de la femme à qui je parlais, sans savoir que c’était une femme. Elle portait une de ces casquettes de soudeur et une grosse paire de lunettes de travail comme cela. J’étais assis là et elle me racontait quelque chose qui était arrivé. Elle dit: «Vous savez, a-t-elle dit, hier soir…» Elle avait l’air tout aussi rude que possible et elle fumait une cigarette. Elle dit: «Hier soir, ce gaillard a glissé au sommet de cette chose. Il a fait : Oh! la la ! Il est tombé là en bas. » Elle a dit : «Je n’ai jamais autant ri de ma vie.»

247      Et je riais, vous savez, comme cela [Frère Branham fait un bruit de tape. – N.D.E.] et j’ai dit: «Eh bien, mon gars, c’en était une bonne, n’est-ce pas?» J’étais assis là, je lui ai parlé comme cela. Mais quand elle enleva cette chose et secoua la tête, je vis par sa tignasse que c’était une femme. Je ne me suis jamais senti si petit de ma vie. Je – je dis: «Etes-vous une femme?» Elle répondit: «Mais, bien sûr.»

248      Je dis: «Pardonnez-moi.» Je n’ai jamais rien vu de pareil; or, ce – c’est la vérité.

249      L’autre jour, j’ai vu un insigne, qui m’a presque émerveillé. C’était un grand signe qui disait: «Les dames sont prêtes à porter des vêtements.» Je pensais: «Dieu soit loué pour cela.» Voyez-vous ? Mais je découvris plus tard que c’était simplement une sorte de vêtements qui étaient déjà faits, vous savez. Je – je pensais qu’elles allaient vraiment s’habiller. Je le pensais vraiment. Il y était dit: «Les dames sont prêtes à porter des vêtements.» J’ai dit : «Dieu soit loué pour elles. C’est bien.» J’ai vraiment remercié le Seigneur pour cela. Mais, voyez-vous, c’était simplement un genre de vêtements qui étaient déjà cousus, quelque chose comme cela. Cela devait être quelque chose de curieux dans ce pays, n’est-ce pas ? 

250      Alors, quand Adam apparut… Et ensuite, Adam semblait seul, aussi Dieu prit une côte de son flanc et fit Eve, un sous-produit pour lui. Et Il a créé… Il enleva d’Adam l’esprit féminin et le plaça dans la femme, l’esprit amour, féminin, gentil et doux. Et Il laissa l’esprit masculin dans Adam. Or, s’il y a quelque chose de différent, c’est qu’il y a une perversion quelque part. Eh bien, alors, les deux étaient un.

251      Ainsi, imaginons-nous simplement donc une petite scène avant de terminer. Voici venir… Tenez, c’est Adam qui prend Eve par le bras et ils vont se promener. J’aime vraiment cette histoire. Ils s’en vont, vous savez. Et Eve dit: «Oh, chéri, tu veux dire que tu as…»

            - Oui, je lui ai donné tel nom.

- Eh bien, comment appelles-tu cela ?

            - Cela s’appelle cheval. Oui, oui. 

            - Ça, c’est quoi ?

            - C’est une vache. Oui, oui

            - C’est toi qui a donné le nom à cela ?

            - Oui. Oui, oui. 

252      - Comment appelles-tu cela là ? Ces deux qui sont assis là-bas avec leurs têtes, l’un contre l’autre?

            - Ce sont des oiseaux qu’on appelle inséparables.

253      - Oh! Je vois. Je vois. Et ils continuent ainsi.

- Quelle est cette chose par ici ?

            - J’ai donné à celui-là tel nom , ainsi qu’à celui-ci. 

254      - Et... Oh! je vois. Oui, oui. c’est merveilleux. Et un lion rugit.

            - Comment appelles-tu cela?

            - C’est un lion.

            - Et ça, c’est quoi ?

            - C’est un tigre.

255      Et, oh, comme… «Oh! Je vois…» Juste comme des chatons, vous savez, en train de miauler.

256      Ainsi, un peu plus tard, elle regarde autour d’elle et dit : «Chéri, regarde là-bas, le soleil se couche, c’est le moment d’aller à l’église.»

            Vous savez, il y a quelque chose qui fait que, lorsque le soleil se couche, vous avez le désir d’adorer. Si vous n’allez pas à l’église ce soir-là, vous aimeriez aller dans une chambre lire la Bible. Combien aiment faire cela, vous mettre à l’écart ? Voyez-vous? C’est simplement dans l’homme de faire cela. Vous devriez le faire. «C’est le moment d’aller à l’église.»

257      Or, ils ne disaient jamais : « Attendez une minute. Là, là, Dupond est membre chez les Assemblées et nous sommes membres chez…» Non, il n’y avait rien de tel à ce moment-là, ainsi ils allèrent simplement là. Ils n’avaient pas d’église avec de bons sièges comme ça. Ils allaient simplement là, sous la grande cathédrale des bois et s’agenouillaient.

258      Et ce Halo était suspendu là dans les buissons, voyez-vous. Et je peux entendre une Voix se faire entendre là en ces termes : « Mes enfants ont-ils eu du plaisir aujourd’hui sur la terre que l’Eternel, leur Dieu, leur a donnée? »

259      «Oui, Seigneur. Nous avons eu du plaisir aujourd’hui; n’est-ce pas, chérie?»

260      «Oui, oui, chéri, nous en avons eu.» «Seigneur, nous T’apprécions assurément. Maintenant, je vais me coucher pour m’endormir.» Voyez-vous? Il étend son grand bras et elle se couche sur son bras, il fait se coucher le tigre, le lion et tout le reste, pour dormir très paisiblement.

261      Alors Dieu descend et Il prend avec Lui… oh! un groupe d’anges, Gabriel, Sa création céleste. Ainsi, ils descendent et ils entrent facilement sur la pointe des pieds dans la chambre à coucher, voyez, regardent autour d’eux. Gabriel dit: «Père, viens ici, viens ici! Regarde donc. Le voilà. Voilà – voilà Tes enfants qui sont couchés là.»

262      Combien ici sont déjà allés au chevet… Certaines parmi vous les mères, vous et le papa ensemble, vous avez regardé le petit garçon, la petite fille et vous vous disiez l’un à l’autre : «Ne – ne te ressemble-t-il pas à ceci et à cela? » L’avez-vous déjà fait? Eh bien, souvent je vais et je dis à Meda, au sujet de Joseph, elle dira: « Bill, il a un front haut comme le tien.»

263      «Oui. Mais Meda, il a de grands yeux comme toi.» Pourquoi ? Il est une partie de notre prod… Il est un produit de notre – de notre union.

264      Bon, et le Père a dit, peut avoir dit ceci à ce sujet. Il a dit : «Tu sais… » Et Gabriel a dit: «Tu sais, il Te ressemble tout à fait.» C’est à cela que Dieu ressemble. Regardez-vous. C’est à cela que Dieu ressemble. Il Te ressemble. Vous êtes Son rejeton. Combien le savent? Voyez-vous ?

265      Maintenant, observez. Quelle est la forme de vie la plus simple que nous ayons? La grenouille. Quelle est la forme de vie la plus élevée ? L’être humain. Certainement. Et quelle est la forme la plus élevée? Cela alla de la forme la plus simple à la plus élevée. De la grenouille à ceci et à cela, à l’oiseau et ainsi de suite. Ce fut des formes de vie toujours plus élevées jusqu’à ce que cela atteigne la forme la plus élevée possible. Alors, c’était à l’image de Dieu. Vous y êtes. Et la femme n’a pas été faite à l’image de Dieu, mais à l’image de l’homme. Voyez-vous ?

            Eh bien, eh bien, les voilà. Et Dieu les regarde et dit: «Oui, ils sont – ils sont admirables.»

266      Qu’était-ce, frère? Ils n’avaient jamais à mourir. C’était simplement la première poignée de calcium, de potasse et tout qui commençaient ainsi; n’est-ce pas merveilleux? Mais le péché est venu et a gâché l’image. Eh bien, est-ce que Dieu… Pourquoi Dieu a-t-Il permis cela ? Pourquoi a-t-Il permis qu’il en soit comme nous le disions il y a quelques instants ? Il l’a permis pour qu’Il puisse prouver qu’Il est un Sauveur. Il l’a fait. Il a laissé la maladie arriver afin qu’Il puisse prouver qu’Il est un Guérisseur. Il a laissé la mort arriver pour prouver qu’Il était la Vie. Voyez-vous ? Il laisse toutes ces mauvaises choses arriver pour prouver qu’Il est bon, ce qu’Il était. Nous allons….

267      Vous parlez de chanter l’histoire de la Rédemption! Eh bien, frère, quand Jésus viendra, cette–cette église se tiendra là-bas sur le bord de cette terre et chantera l’histoire de la Rédemption, tandis que les anges inclineront la tête, ne sachant pas ce dont nous parlons. Eh bien, ils n’ont jamais été perdus. Ils ne savent pas ce par quoi nous sommes passés. Nous, nous savons ce que cela veut dire, d’être perdu et d’être retrouvé. Oh! Pouvons-nous crier Ses louanges! Il n’est pas un Sauveur pour eux. Ils n’ont jamais eu besoin de salut. Il n’a jamais été un Guérisseur pour eux. Non. Gloire ! [Frère Branham tape cinq fois les mains. – N.D.E.] Il n’est pas – Il n’est pas la Vie pour eux. Certainement pas. Ils n’ont jamais été morts dans le péché et les offenses. Nous, nous l’avons été et nous avons été vivifiés. Nous y sommes. Que dirons-nous avec nos couronnes ôtées : «Oh! vous êtes révérend Untel» ? Non, non, non, non, non! A Lui toute la gloire! C’est ça. Vous y êtes. Alors nous raconterons comment nous vainquions. Nous le comprendrons mieux bientôt.

268      Qu’arriva-t-il alors, alors, alors là ? Dieu a-t-Il simplement dit: «Eh bien, Je ferais tout aussi bien de détruire toute Ma potasse et Mon calcium. Tout est ruiné»? Non, non. Il savait qu’il en serait ainsi.

Or, or, si le Saint-Esprit a fait de moi ce que je suis, je mange des aliments et je nourris mon corps, j’ai grandi jusqu’à ce point où j’en suis maintenant. Cependant, je suis créé à l’image… Chaque image que Dieu avait vue avant la fondation du monde se développe jusqu’à se matérialiser. Vous voyez? C’est venu par la femme comme Il l’avait annoncé, la fois suivante, cela vient de Dieu. Cela est venu cette fois-là par la femme, cela vient cette fois-ci par l’homme, voyez-vous. Cela est venu cette fois-là par un désir sexuel, cela vient cette fois-ci par la Parole parlée de Dieu. Voyez-vous ?

269      Maintenant, quelque chose peut-il me faire du mal? Absolument pas. Rien ne peut nous faire du mal. Paul a dit : «Ni les choses présentes, ni les choses à venir, ni la maladie, ni la mort, rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Christ.» Rien ne peut nous séparer.

270      C’est comme une petite histoire que j’ai racontée. Il me reste pratiquement cinq cheveux, et après quoi, je serai complètement chauve. Et je peignais ces quelques cheveux, il y a quelque temps, ma femme m’a dit: «Billy, tu es presque chauve.» J’ai dit: «Mais je n’en ai pas perdu un seul.»

            Elle a dit : « Où sont-ils ? »

271      J’ai répondu: «Où étaient-ils avant que je les aie? (Voyez-vous?) Là où ils étaient avant que je les aie.»

Or, il y eut une fois, il y a de cela cent ans, où ces cheveux n’étaient pas là du tout, mais ils étaient ici dans la poussière de la terre. Est-ce vrai? Puis, il y a environ cinquante ans, ils commencèrent à apparaître sur ma tête. D’où sont-ils venus? De la poussière de la terre. Et maintenant, ils retournent là où ils étaient. Est-ce vrai? Ils n’étaient pas, puis ils furent, et maintenant ils ne sont plus. Qu’est-ce? Qui les a faits tels qu’ils sont? Dieu! C’est cela. Il peint un tableau. Il a dit: «C’est ainsi que Je veux qu’il soit.»

272      «ô mort, où est ton aiguillon? ô mort, où est ta victoire?» Il se peut que vous m’enterriez l’un de ces jours. Je ne sais pas. Mais, frère, je ne serai pas mort. Je vous l’assure. Absolument pas. Oh ! 

            Nous ressusciterons ! Alléluia ! Nous ressusciterons ! 

            Ce matin de la résurrection,

            Quand les liens de la mort seront brisés.

            Nous ressusciterons ! Alléluia ! Nous ressusciterons. 

Il n’y a rien qui puisse m’empêcher de ressusciter. Il n’y a pas assez de démons dans tout l’enfer pour m’empêcher de ressusciter. Il n’y a rien d’assez suffisant nulle part pour m’empêcher de ressusciter. J’ai la promesse de Dieu. J’ai le Saint-Esprit. J’ai Zoé, la Vie Eternelle de Dieu, ici. Cette vieille carcasse est issue de là, et Dieu m’a tiré de la terre à force de couver. Et s’Il m’a tiré de la terre à force de couver…

273      Quand je suis devenu âgé, eh bien, chaque fois que j’entends sonner une cloche d’église, Quelque Chose me parle, une toute petite voix. Un Ange m’a parlé depuis un buisson, disant : «Ne bois jamais, ne fume jamais. J’ai pour toi un travail à faire. Ne souille pas ton corps, ni ne cours avec les femmes et autre. Non. J’ai quelque chose que tu feras quand tu seras plus âgé. »

            « Qui es-Tu ? Qui es-Tu ? »

274      «Tu en sauras davantage plus tard. » Peu de temps après, Il est venu, Il est resté suspendu là lors du baptême. Il se manifeste. Il se montre. Il répond. Je Le vois se tenir là, partout, de tout côté. Comment allez-vous… si…

275      Il a fait de moi ce que je suis, sans que je l’aie choisi, pas du tout. Je ne suis jamais retourné là pour dire : «Bon, Charlie Branham, épouse Ella Harvey et mets-moi au monde. » Absolument pas. Je n’ai jamais eu de choix à faire là-dessus. C’est Dieu qui l’a fait.

            Et s’Il a fait de moi ce que je suis sans que j’aie choisi, à combien plus forte raison il en sera quand le Saint-Esprit se mettra à couver sur moi et que moi, je dirai : «Oui, Seigneur, Tu es mon Créateur. Je T’aime, et je T’accepte comme mon Sauveur ! » Comment allez-vous me retenir dans la poussière de la terre ? C’est simplement impossible, frère. C’est simplement impossible.

276      Aucune portion de ce calcium, ou de la potasse ou de n’importe quoi d’autre que Dieu n'a jamais créé, ne s’est – s’est jamais perdue. « Tous ceux que le Père M’a donnés, dès la fondation du monde, viendront à Moi. » Ouf ! J’ai envie de crier ; sincèrement parlant. «Tous ceux que le Père M’a donnés, et aucun d’eux ne se perdra, mais Je les ressusciterai lors de la résurrection. »

            Je L’ai entendu appeler, quand je suis venu à Lui. Comment peut-on me retenir dans la poussière de la terre ? Il n’y a pas assez d’entrepreneurs de pompes funèbres au monde qui, après m’avoir donné un coup de pelle au visage, soient en mesure de me garder dans la poussière de la terre. Je ressusciterai un jour et je serai à Sa ressemblance, lavé dans Son Sang, né de Son Esprit ! Alléluia ! Ayez toutes les dénominations que vous voulez avoir, moi, je prendrai Jésus. Amen !

277      Un agent de la compagnie d’assurance est venu chez moi, Wilbur Snyder, un bon ami à moi. Il a dit : « Billy, j’aimerais te vendre une police d’assurance. »

278      J’ai dit : « J’en ai déjà une. » (Mon épouse a regardé çà et là, comme pour dire : « Pourquoi trompes-tu, mon gars ? »)

Il a demandé : « Avez-vous une assurance ? »

J’ai répondu : « Oui, oui. »

Il a demandé : « De quelle compagnie ? C’est laquelle ? »

279      J’ai dit : « Assurance bénie, Jésus est mien,

Oh, quel avant goût de la gloire divine !

Héritier du salut, racheté par Dieu,

Né de Son Esprit, lavé dans Son Sang. »

280      Il a dit : « C’est bon ça, Billy, mais cela ne t’enterrera pas là au cimetière. »

281      J’ai dit : « Cela m’en fera sortir. » Alléluia ! « Je ne me soucie pas de comment y entrer, mais de comment en sortir. »

282      J’ai donc une assurance qui me dit : «Je ressusciterai. Tous ceux que le Père M’a donnés sont Miens. » Peu importe ce que mon papa avait fait, ce que ma maman avait fait, ce que n’importe quoi a été. «Tous ceux que le Père M’a donnés viendront à Moi, et nul ne peut venir si Mon Père ne l’attire. » Alléluia ! Quand les a-t-Il connus ? «Je les ai connus d’avance avant la fondation du monde, quand J’immolai l’Agneau, Je L’immolai avec Lui. Amen. J’ai prédestiné cette Eglise.» Qu’est-ce qui est prédestiné ? L’Eglise. Comment entre-t-on dans l’Eglise ? « En effet, nous avons tous été baptisés par le Saint-Esprit pour former un seul Corps. » Il savait, avant la fondation du monde, que nous serions là. «Et ceux qu’Il a connu d’avance, Il les a appelés ; ceux qu’Il a appelés, Il les a justifiés. Ceux qu’Il a justifiés, Il les a déjà glorifiés. »

283      Dans les Livres de Dieu, Il a déjà dit qu’Il me rencontrerait là. Tous les démons de l’enfer ne peuvent les garder nulle part, ni les empêcher d’être là même, parce que Dieu l’a déjà dit et cela règle la question. Si… si cent milliards d’années avant la création du monde, les étoiles du matin chantaient ensemble et les Fils de Dieu éclataient en chants d’allégresse, avant la fondation du monde. Voyez-vous ? Avant qu’il y ait une fond -… et ces Anges et tout le reste étaient heureux, poussaient des cris de joie à ce sujet avant la fondation du monde, avant la fondation du monde. Comment le diable va-t-il me garder dans la poussière de la terre? C’est impossible. Vous avez raison.

284      Voyons maintenant. C’est l’heure démocrate que j’ai ici. Il est onze heures moins vingt, ce qui fait seulement dix heures moins vingt? Est-ce exact, Frère Woods? C’est exact, dix heures moins vingt. Tout le monde est-il heureux?

            « Oh, j’ai envie de continuer le voyage,

            J’ai envie de continuer le voyage,

            Ma demeure céleste est splendide et belle,

            Et j’ai envie de continuer le voyage.

            «Oh, j’ai envie de continuer le voyage

            J’ai envie de continuer le voyage;

            Ma demeure céleste est splendide et belle

            Et j’ai envie de continuer le voyage

285      Aimez-vous ces anciens cantiques de ce genre ? Il y en avait un que nous avions l’habitude de chanter, c’était quelque chose comme : «La grâce et la miséricorde m’ont trouvé. Là, l’Etoile brillante du matin a resplendi.» C’est comment encore, sœur Gertie ? Voyons, comment… Qu’est-ce, Frère Neville ? Voyons, quelque chose comme la grâce et la miséricorde m’ont trouvé. Là,  l’Etoile brillante du matin manifeste sa… ?… autour de moi. Oui, oui. Oui. A la croix. Donnez-nous-en l’accord, sœur. A la croix. Venez ici, Frère Neville. Oh ! J’aime ces chants. Combien aiment ces anciens cantiques inspirés? Vous pouvez avoir tous vos sautillements et tout le boogie-woogie que vous voulez, donnez-moi ceci. Voilà où la grâce et la miséricorde m’ont trouvé. C’est ça. Très bien, doucement maintenant..

            Jésus, garde-moi près de la Croix.

            Il y a là une précieuse fontaine

            Gratuite pour tous, un flot guérissant,

            Qui coule du mont Calvaire.

            A la Croix, à la Croix,

            Sois ma gloire à jamais

            Jusqu’à ce que mon âme enlevée trouve

            Du repos au-delà de la rivière.

[Frère Branham se met à fredonner A la croix. – N.D.E.]

286      Oh! Comme c’est beau. Pensez-y. Qu’arriverait-il s’il n’y avait pas de Sauveur? Qu’arriverait-il si nous n’avions pas cette Parole? Qu’arriverait-il s’Il ne vous avait pas appelés? Qu’arriverait-il s’Il ne vous avait pas connus d’avance et que vous vous trouviez dans le reste du monde ce soir? L’aimez-vous? Oh! la la ! Eh bien, n’oubliez pas le service de demain matin à neuf heures trente.

            A la Croix, à la Croix,

            Sois ma gloire à jamais,

            Jusqu’à ce que mon âme enlevée trouve

            Du repos au-delà de...

287      Maintenant, donnez-nous l’accord de Il y a de la place à la Fontaine.» Ce bon vieux cantique : «Il y a de la place à la Fontaine. Combien connaissent cela ? «De la place, de la place, oui, il y a de la place, de la place à la Fontaine.» Maintenant, quand vous le chantez, tournez-vous tout doucement. Tendez la main à côté de vous et serrez la main du frère, là. Vous savez, il y a de la place maintenant pour tous, les méthodistes. Il y a de la place pour les baptistes. Il y a de la place pour les pentecôtistes. Il y a de la place pour nous tous maintenant, à la Fontaine. Combien connaissent ce vieux cantique? Oh, bien sûr que vous le connaissez, certains parmi vous les anciens; donc c’est un bon vieux chant du Kentucky.

            De la place, de la place (Serrez-vous la main)

            Oui, il y a de la place,

            Il y a de la place à la Fontaine pour toi.

            De la place, de la place, oui, il y a de la place,

            Il y a de la place à la Fontaine pour toi.

            Oh, de la place, de la place, il y a beaucoup de place,

            Il y a de la place à la Fontaine pour toi.

            Oh, de la place, de la place, oui, il y a de la place,

            Il y a de la place à la Fontaine pour toi.

288      Maintenant, j’ai une petite surprise pour vous. Tous les derniers sermons, les livres et tout, seront en vente à l’autre bout de l’église, lors des réunions de la semaine prochaine; les bandes et tout le reste, et tout dans de bonnes brochures. Il y aura une table, dans une des pièces du fond. Et la littérature, les derniers sermons et certains de bons écrits qui ont été publiés récemment dans les nouveaux livres et dans les nouvelles éditions seront tous disposés au – au bout du bâtiment, le soir du mercredi prochain. Et nous nous attendons à un – un moment béni dans le Seigneur;  venez-y donc dans un esprit de prière. Bon, appelez vos malades et vos affligés, écrivez-leur. Faites-les venir ici. Nous allons juste… Dieu va agir puissamment. Et nous savons qu’Il le fera donc. 

289      Et maintenant, je suis allé vers tous ceux qui, à ma connaissance, avaient un petit quelque chose… Maintenant, s’il y a quelque chose dont on s’est débarrassé… Vous vous souvenez que je vous ai dit, il y a longtemps, que nous allions mettre cela en ordre. Et je sais que vous vous rendez compte qu’il y a ici un esprit différent de celui qu’il y avait auparavant. Voyez-vous ? Voyez-vous ? Voyez-vous ? Voyez-vous ? C’est vrai. Maintenant, ne le laissez plus quitter. Je vous en conjure, devant Jésus-Christ, de ne pas le laisser quitter. Restez avec cela ici même. Vous voyez? Gardez simplement tout aplani et allez de l’avant. Vous êtes frères. Ce n’est jamais votre frère ou votre sœur qui fait quelque chose de mal, c’est cet esprit du diable qui s’introduit là. Vous voyez? C’est lui qui s’infiltre là. Et ayez simplement pitié du frère ou de la sœur, et sachez que c’est Satan qui se met entre les deux. Si vous avez du ressentiment à ce sujet, faites sortir cela immédiatement, vous voyez, parce que cela va vous ronger. Oui, c’est vrai. Ainsi, restez-en éloignés. Souvenez-vous-en simplement:

            Il y a de la place, de la place, beaucoup de place.

            (Il y a de la place pour les méthodistes, de la place pour les baptistes, de la place pour les presbytériens, il y a de la place pour tous.)

            De la place, de la place, oui, il y a de la place,

            Il y a de la place à la Fontaine pour toi.

290      Combien se souviennent donc de notre vieux cantique pour congédier ?

            Prends le Nom de Jésus avec toi,

            Toi enfant de chagrin et de tristesse ;

            Il te procurera la joie et le réconfort,

            Prends-Le partout où tu vas.

            J’avais souhaité que vous restiez avec nous, Frère Jeffreys, sœur Jeffreys et vous, ainsi que les garçons, là, et eux tous         

            Et alors, nous inclinant au Nom de Jésus,

            Nous prosternant à Ses pieds (oh! la la !)

            Roi des rois, nous Le couronnerons au Ciel

            Quand notre pèlerinage sera fini

            Prends le Nom de Jésus avec toi,

            Prends-Le comme un bouclier aujourd’hui.

            Oh, quand la tentation approche,

            Murmure ce saint Nom dans la prière.

            Oh, j’aime ça. Pas vous ? Ce merveilleux Nom de Jésus ! Maintenant, mettons-nous debout maintenant même, pendant que nous chantons donc. Très bien.

            Prends le Nom de Jésus avec toi,

            Toi enfant de chagrin et de tristesse ;

            Cela va…

[Frère Branham parle avec frère Neville. – N.D.E.]

O Nom si doux,

Espoir de la terre et joie du Ciel ;

Précieux Nom (o précieux Nom), o Nom si doux !

Espoir de la terre et joie du Ciel.

291      C’est un peu différent là. Inclinons maintenant la tête, et levons très calmement une main. Disons :

            Nous inclinant au Nom de Jésus,

            Nous prosternant à Ses pieds,

            Roi des rois, nous Le couronnerons au Ciel

            Quand notre pèlerinage sera fini.

            Précieux Nom, o Nom si doux !

            Espoir de la terre et joie du Ciel ;

            Oui, précieux Nom, o Nom si doux !

            Espoir de la terre et joie du Ciel                     

292      Avec nos têtes toujours inclinées, nous disons… [Frère Branham se met à fredonner Prends le Nom de Jésus avec toi – N.D.E.]

1 Privileged to be back here at the pulpit again after about, I guess, almost three months absence. The squirrels has had a hard time, so have I. Oh, it's relaxed though now, and you feel more like entering into the service again. And expecting now to start this coming week, this coming Wednesday night, for a--a revival right here in the Tabernacle. And if God's willing, I have kind of, the Lord has promised me a different and new type of ministry. And if He pleased to do so, I hope to begin that--that new type of service this coming week here at the Tabernacle for the first place.
And then I have no scheduled meetings, but just Australia and New Zealand for this coming January. And then Brother Osborn is calling for a joint meeting that I kind of promised him here sometime ago in Tulsa, but a little later on, but we're not sure of that yet.

3 It was certainly good, Brother Jeffreys, to get to shake your hand back here, and also to hear your boy sing that song, and you play. I kind of like that, father and son. Don't you like that? "Bring up a child in the way that it should go." That's right, Mr. Guenther, you--you know that that's right, both of you. "Bring up a child in the way that it should go, and when he gets old it'll not depart." And that's true. There may be some times that he may depart from it, but it won't depart from him. See? It'll--it'll always stay with him. That early training and whatever he's been brought up to do, it'll--it'll certainly stay with him. Now, this is...

4 I met Brother Jeffreys out there, and I said, "Brother Jeffreys..." I thought, you know, I'm always glad to see any of my visiting brethren in, but such a night for a visiting brother to come... This is the night of just the folks that comes to the Tabernacle, just prayer, this revival, this is the night. We want to take tonight, and tomorrow morning, and tomorrow night, just on what we believe here at the Tabernacle, to--to rehearse it over again. We have some awful odd beliefs, very strange, but somehow or another we find them in this Bible. They seem to be there all right.

5 And now if there would be a strange brother or sister in, that belongs to a--a certain denomination, or--or disagrees, just setting in on this for tonight, we want you to know that you're perfectly welcome. See, you're just as welcome as you can be. But now, I hope... And we make this pretty rough. So if--if it seems that you don't agree with it, well, now, and you do that like I do when I'm eating cherry pie. And when I'm eating cherry pie, which is my favorite, I always, when I'm--when I eat the pie, if I run into a seed, I don't throw the pie away; I--I just throw the seed away and--and just keep on eating pie. So, or like eating chicken, now, all of you all like chicken. See? And when you hit the bone, you don't quit; you just go around the bone and keep eating chicken. Well, that's the way you do tonight, what I'm saying here; you just--when you eat something, you say, "Now, I--I just don't... I'm just setting in this as a little church doctrine for these next three meetings; they're just kind of rehearsing what they--what they believe, and going over it."

6 And the only way you can nearly make a person believe It, is drive it home so hard till they'll have to know that that's the thing that's right. That's the only way you can make it stick. And just like a friend of mine, Mr. Woods I've been with, if--if you just drive a nail halfway in, and the board's all loose, the wind will blow it down pretty soon, but you got to drive her in and make it stick hard. So now, if I just make this real rude on some of these places, to you visitors tonight that's setting on, I'm not--I'm not trying to throw you off; I'm just trying to drive home to this church what we believe. All understands that now real good, say "amen." [Congregation says "Amen!"--Ed.] All right, that's--that's okay. And I'll get this off of my hands. And then--then the--the... They're recording it, and so forth, that later on if they wanted to find out then what we really stand for, and what the grounds that we stand on, these recordings will tell it. And then we do this every so often, 'cause there's new people comes in and--and we go ahead. And now we won't be able to go over all the church doctrines, but just some of them that we want to--to speak on. And now Wednesday night though, starts...

7 Now, Monday and Tuesday, I'm going away to pray, get ready for healing service. And you can get on the phones, or wherever you wish to, and bring in anybody that you want to for this coming revival. And tell them not to come in a hurry now, not come, say, "Well, now I'm going to run in and be prayed for tonight, and tomorrow night it's all..." You don't do that. You come in and listen awhile, 'cause we want to take our time and lay that Word out so close that the Devil won't even have one little speck of room to ever move.
And then when you let your faith run out to its end, till you begin to believe, then let your subconscious go to acting, then the faith of God will back it up; then you'll go right on out. See? 'Cause your faith won't do too much; your subconscious has to move in the direction that your faith is moving, and then God's faith moves in behind and confirms it all. See? But if it's your faith, "Oh, yes, I got it right now"; and even your subconscious rolling back here, saying, "I wonder if it'll work on me." It--it won't do it right then. See? So we want this to be a real healing service. And before I get anyone into the rooms and so forth for the healing, or this new services, I want them to really understand what they're coming there for.
So just remember, and come and visit us, and we'd be glad to have you.

8 Now, remember now, in the morning we're going to continue on with the church doctrine, and tomorrow night the same way. Now, you're welcome to come, and anybody can come. We're always glad to see anybody. But now this tonight is just directed home to the people that's of the Tabernacle here, that--that's raised up in this doctrine. For, out in the fields, the evangelistic fields, we just take the real fundamental evangelical doctrines of the Scriptures. But here at the Tabernacle, we got our own thoughts and our own beliefs, as a--as a--as a church, and that's what we're to go over tonight.
And before we open His blessed Word, then can't we just bow our heads for a moment of prayer.

10 Almighty and powerful God, Who, before the world ever started whirling on the first atom, You were God. You haven't changed a bit. And when there is no more atoms to hold it up, and there's no more world to be held up, You'll still be God. You're for everlasting, and from everlasting Thou art God. You never had a beginning of days nor ending of life; You'll always be.
And, Father, You being infinite, and we finite, then we ask for Your Divine mercy, God, realizing that this spirit of ours is to blend into the eternity out of this time element into eternity. Therefore, Lord, we're here to check up on our salvation, to see how we're standing in the sight of Thy Word, and to see how we are situated in our experiences. Are we living that which is pleasing to Thee? Does our spirits bear record with Your Spirit? And does our teaching bear record with this Bible? And, Father, may we examine both closely in these next three coming services. Grant it, Lord.

11 Bless the pastor here, the deacons, the trustees, and all the laity, the people who come to this church. Since my days here, Lord, there's many, many that I don't even know their names or where they come from, but I'm sure that You know all about them. And we're here for that one purpose tonight, Lord, to fellowship around the written Word. And give us the Holy Spirit in our lives, that we can set peacefully and soberly and in the fear of God, and examine our lives by His Word. Grant it, Lord.
And in this building tonight, Lord, there is my brethren of different phases of the--of the church. And, Lord, I'm so thankful that they are here to fellowship. Maybe we might disagree upon little principles of doctrines. But in that one great major principle, we're standing as united brethren in a front that, O God, may it strengthen our--our fellowships, and our--and the bonds of God's grace and love rest upon us richly.
Now, realizing, Lord, that this is too much of a job for a man to do, because we have here under consideration tonight the destination of souls that's eternity bound. So we pray that the Holy Spirit will get right into the Word, and will lay It out, and explain It in His Own way to us, the things that He would have us to know. Grant it, Lord. And when the three--the times of service is over, may we go as a strengthened church, as a united together to put our hearts and our aims all together, with our fellow citizens of the Kingdom of God, and move forward like never before.

13 I want to thank You, Lord, here in the Presence of the church and--and of the peoples that's here, that You gave me now several weeks of good rest. I feel wonderful tonight because of Your Presence and Your blessing. And, O God, we pray for brother here, our brother that's going overseas, way down into those dark, dingy countries, where his very life lays as--as a target. And, O Lord, bless our Brother Jeffreys as he goes, and his son, and his wife, and give him great increase. May he cut holes through the darkness until the Gospel Light will shine far and wide. Hear us, Father, for we ask this petition in the Name of the Lord Jesus, Thy Son. Amen.

14 Now, tonight reading in my small Scofield Bible... I've just passed twenty-five years old recently. And I can still read it, but it gets pretty dim, so I've got me a pair of reading glasses when I study. And I'm going to see how it works tonight for my first time. Now, I have subjects like this, that, "Must the Church..." Oh, many things, if we can get to them. One of them, Why are we called the church? Why are we not a denomination? Why--why do we believe in the eternal security of the soul of the believer? Why do we condemn women preachers? Why do we baptize by immersing? And will the church go through the tribulation? And many of those subjects here, I guess I got fifteen or eighteen of them for the next few nights.

15 So I'm thinking tonight to begin with, to start with, it seems to be the Lord lays upon my heart just for this subject, the--"Why Are We Not A Denomination?" The reason that... Now, we have nothing against other people who are denomination. We have nothing against them, but I want to explain why that we never went in with any denomination. I was ordained in a little Baptist church, as you know. And the Baptist is not a denomination, wasn't till just recently, and now it's becoming just as much denomination as the rest of them. But the reason that we never become a denomination...

16 Now, we are an organization. We are an organization, recorded here in the--in the courts as an organization, a group of people that's organized together to worship Christ, but we're not in a denomination. No one is going to dominate over us. You see? It's not a denomination. It's--it's just an organization of fellowship amongst Christian believers. People come here to the church, and this becomes their home church, if they wish to come as long as they live.

17 And they can come here and disagree with everything that we preach. That's perfectly all right. You still, as long as you are a Christian, you've got fellowship and a hand out just the same as the rest of them. See? If I said I believe in baptizing by immersing by water, and you believed in sprinkling, and stayed right on it, we'd still be just the same as we was if we both agreed. We might not be able to see eye to eye alike, but as long as you are a Christian brother or sister, you're perfectly welcome (See?), everybody.

18 So we don't have any denominations, because I think that denomination separates brotherhood. Some of them say, "Well, we ain't got nothing to do in that revival; that's a Methodist revival. Well, that's Baptist; we ain't got... We're Methodists; we ain't got nothing to do with that." Brother, if Christ is in it, we got--we got all to do with it. We got to put our... It--it's the body of Christ that is--is suffering. And I see that so much in the lands today, to how that we have...
Now, Christ never did at any time ever organize any denominational church. Now, just let that be well assured.

19 Now, now, I'm going to ask you tomorrow night, if any of these things you want to know, like some history that I'm quoting, or something another, I don't have time just to drain that through, I won't get to another subject, 'cause you could spend weeks on that very same subject... But if you want to know the place, anything, just ask me and lay it up here on the--on the desk, and I'll get it, answer it for you.

20 Now, the oldest denomination, and the first denomination church that we ever had, is the Catholic church. And it was organized three hundred and something years after the death of the last apostle. And that's right. You get it in the early Nicene Fathers, and you get it in this writings of Josephus, and, oh, many of the--of the great historians. See? And as far as in the--the--any of the church ages, down through until the death of the last apostle, and three hundred years the other side of the apostles, there was no denominational churches. And the Catholic was the first denomination of a church.
And the Protestant church are the denominations who has pulled out of a denomination. The first reformation come was Luther; after Luther come Zwingli; after Zwingli come Calvin, and just on down like that. And down to the Wesleyan revival, and on down to Alexander Campbell, John Smith, and whatmore (See?), on down. And the last movement that we have up now is the different phases of the Pentecostal age.

22 And I believe that God has dealt in each age. But did you ever notice that every time a church ever fails, and as soon as they denominate they start failing right then? And whenever they fail, God never raises that church again. It goes right straight to seed. Now, you just... If you want to know the history on that, we--we can produce it, that--that no church, not ever in the history of churches, has any denomination ever fell that ever rose again. Baptist, Methodist, Presbyterian, Luther, and whatever it may be, when they fell, they are gone. Now, that's right. Now, this, I--I told you now, put on the jackets, 'cause we're going to make this stick. See?
There has never, at one time, when a man come out as an individual and organized a church, it started...

23 God deals with individuals, not with denomination. God in no age ever dealt with a denomination. He's always dealt with an individual. In the Old Testament He dealt with individual. In the New Testament He dealt with individual. In any age He's always dealt with individuals and not denominations. So therefore, if God isn't in the denomination, what's the use of me having anything to do with it as a denomination? Now, I'm not talking about the people in that denomination; I'm talking about the denomination itself, 'cause God's people's in all those denominations.

24 Now, God never lets anything happen unless He gives a warning to it. I don't believe there's anything that...
Now, like we have issues that comes out of the churches, such as we've had one recently about blood and oil, and so forth, and you know the "Dear Brother Branham" letter, and so forth. But the reason that I stood against that, because it's not in the Word. And that's the reason that I'm against denomination, because it's not in the Word. And it has to have something we have to base our faith upon. And if we can't base it upon some denomination, we've got to base it upon God's Word. For That is the only Foundation, is God's Word.

26 And then if God's Word doesn't speak of a denomination, but speaks against the denomination, then we must speak with the Word. Regardless of what bishop, what anyone says, what anyone thinks, what a good man says, what anything says, if it's not according to God's Word, then it's wrong. See, it must be; the Word must be the last thing. God's Word must be the final Amen.
Now remember, I'm not unchristianizing anyone (you understand that) in denominations. There's tens of thousands of precious souls in all those denominations, who are God's children. But to separate them and segregate them, I'm against it. And God's Word's against it.

28 And I believe that there isn't an "ism" that's in the land today, there isn't an "ism" that's ever been in the land, but what that it was foretold coming by God's Word. I believe that God's Word supplies everything that we have need of, right here in the Word. From the--our beginning to the end, it's found right in God's Word. And then I--I believe that if it's in God's Word, then we should... It foretells. And God's Word is a warning.

29 Now, you don't read God's Word just like you read a newspaper. You read God's Word by the Holy Spirit (See?), because the Holy Spirit Itself speaking through Christ... Christ thanking God that He'd hid these things from the eyes of the wise and prudent, and would reveal them to babes such as would learn. So, you see, there's no way of ever being educated; there's no way of ever denominating; there's only one way to get right, that's be led by the Spirit of God, and that experience you had must cope with this Word (See?), then you got it. See?

30 Like when we get down here in a few minutes now, we're dealing with people who are--are--some of them are radical Calvinists, some of them are radical Arminians, and--and different ways. Now, there's always, no matter how thin you slice it, it's got two sides to it. That's exactly right. And they've both got arguing points. But the thing of it is, where lays the truth of it? That's where we're coming to, where we think, by the grace of God, we can show you the truth of it. Now, let's just take... And this is just where I got some of these church doctrines wrote out.

31 Let's turn in your Bibles just a few minutes, all of you now, and let's get over to Revelations the 1st chapter, or Revelations the 17th Chapter to start with. And let's just start reading and find out now where these churches begin at and what--what started it.
Now, the Bible forewarns everything. It forewarns the days that we're--we're living in. And now, Revelations the 17th chapter, if you will. I said 13th; I didn't mean that, that's on the... We get that after while too, that's in the prophecy of the United States. But listen real close now.
And there came unto me one of the seven angels which had the seven vials, and talked with me, saying... Come hither; and I will show... thee the judgment of the great whore that sitteth upon many waters:
Now remember, this sounds mysterious. Now, this ill-famed woman... Now, if we're going to teach this, you got to find out first what these symbols mean. Now, a woman, in the Bible, represents "church." How many knows that? We are a Bride; the Church is a Bride.

33 "Come here and I'll show you the judgment." Now, there's going to be a judgment spoke upon the great whore, the unclean woman that sets upon many waters. Now, the woman symbolizing, a "church," and water symbolizes "people." Now, if you'll notice it, also look at the 15th verse while you're there, 15th verse, the same chapter.
And he said unto me, The waters which thou sawest, where the whore setteth, are peoples, and multitudes,... nations, and tongues. See?
Now, this great church, great woman, now remember she is an ill-famed woman. And if woman represents the church (and Christ's Church is a Bride, a holy Bride), then here is an unholy woman. Then it would have to be an unholy, pretended to be, bride. See? Now, and what does she do? "She sets upon," or, "to be above" means "to have the governing over many waters." In other words, she's got power through all the nations and tongues and people. She's a great person, this woman is.

35 Now, whom the kings of the earth have committed fornication,...
"For the kings of the earth have committed fornications," rich men, great men have. How would you commit--how would a king commit fornications with a church? It's spiritual fornication: spiritual. What is fornication? It's, well, it's like a woman living untrue to her husband; she's living with another man while she's got a husband. And this church then is--is pretending to be the Bride of Christ, while she's committing fornication with the kings of the world, with her unclean living, unclean profession. Oh, it's deep and it's rich; I just love the Word.

36 Now, notice.
... whom the kings of the earth have committed fornications, and the inhabitants of the earth have been made drunk with the wine of her fornication.
Her wine is what she was giving out, her stimulation: "We are the church. We're the one that's got it." See? Now, just draw that in your mind now. All right. So he carried...
Like the angel told John, "I will show you this judgment that's coming to this great church." Now, watch.
So he carried me away in the spirit into the wilderness: and I saw a woman setting upon a scarlet coloured beast,...
"Scarlet," in the Bible, represents "royal." The color "scarlet" means "red." And "beast" represents "power." Did you notice the beast come up out of the sea; that was in the Revelation the 13th. And when you see the beast coming up out of the sea, it's meant that this power was raising up among the people. But in Revelation 13, when this lamb came up, he came up out of the earth, no people: United States. But then after he had two little horns: civil and ecclesiastical powers. And then he received power and spoke like the dragon did before him. So you just got to mark it down; we are coming into a religious persecution with the same things that they did in pagan Rome many years ago, for it's THUS SAITH THE LORD. Now, what is it, "setting upon a beast, a power."

39 Did you notice Rebekah, when Eliezer found her, it was in the evening time, and she watered the camel. 'Cause Eliezer said, "If the damsel that comes and waters this camel, that will be the--and gives me, a drink, that will be the one that You have chosen, Lord, to be the bride of Your servant, Isaac." And while he was yet in prayer, Rebekah come and drawed water and give him a drink, and watered the camel. Notice, the camel was a beast. And that same beast that she was watering was the one who packed her to her bride, Isaac.

40 And today, the power of the Holy Ghost, that the church is watering and worshipping, is the thing that'll pack it from this earth to meet the Bride. Sure, Isaac was out in the field in the evening. We don't meet the Lord up in glory. Ephesians the 5th chapter said that we shall meet Him in the air. Oh, that makes the Methodists get ready to shout. Think of it. See? The Lord...
Isaac had come out from his father's house, and was out in the field when he saw Rebekah coming on the camel. And she loved him at first sight, and jumped off the camel, and run to meet him. That's right. That's where we meet the Lord. And the very camel that she watered, packed her to her husband. And the very power that the church is worshipping, that the world's calling fanaticism, that the church is worshipping, will be the same power that'll take the church up in the air to meet the Lord in the air: the Holy Spirit. See? There it... And, look, Rebekah was a virgin.

41 And this woman is a prostitute, we're speaking of here. Now, you get what the power is now? The--the power, what the--means that the beast, she was on a scarlet. Now, what kind of a beast would it be? Scarlet, that would be a "rich power." What kind of a church is this she's going to be now? She's a rich church, and she's a great church, and she's a powerful church, and she--influence sweeps the multitudes and people. And the kings of the earth have committed spiritual fornications with her; that's the great men of the earth. Now we're going to find out who she is just in a minute, and find out about these denominations.
And the woman was arrayed in purple... (kingly),... arrayed in purple and scarlet colors,... decked with gold and precious stones... pearls, having a golden cup in her hand full of the abomination and filthiness of her fornication:
What'd she have in her hand? Her doctrine, what she was holding out to the people, "We are the church. We are this." And she's made the kings of the earth become drunk with her like that. "We are this. We're the great powers. We sweep every nation. We're the greatest church there is. Come on, drink of our... Here, pour out a little bit of it; you take it; you take it." There it is (See?), "and she had in her hand a cup."

43 Look.
And the woman was arrayed in purple and scarlet colors,... decked with gold and precious stones and pearls, having a golden cup in her hand full of the abomination and filthiness of her fornication:
Now, friends, we're not reading a daily newspaper; we're reading God's eternal and blessed Word. All heavens and earth will pass, but that Word will remain. That's right.
And upon her head was written a name, was a name written... (rather,)... MYSTERY, BABYLON THE GREAT, THE MOTHER OF HARLOTS, THE ABOMINATION OF THE EARTH.

44 Now, here sometime ago, I don't think to the church here, but I preached on a subject, "Handwriting On The Wall," and give the historical standing of Babylon. Now, every "ism" that's ever come up, every religion and every "ism" that there is in the world today begin in Genesis. Now, if you'll get Hislop's "Two Babylons," if you want to chase it in history, or some of those fine books, you can even find every "ism" that you want to find. I'm going to take you back there in a few minutes on women preachers (See?), and show you just where it first started from (See?), back in Genesis. And on these different things, just how they come up out of Genesis. "Genesis" means "the beginning." How many knows that that's right? Genesis is the beginning. So everything that is, had to have a beginning.

45 When I look at a tree. I've been in the woods for a couple, three, about two months. I see a tree, how pretty it is. I see it, it goes down; another one comes up in its place, perpetual life. And I think of that. But somewhere that tree had a beginning. It had to have a beginning. And the only way it could be designated to be a tree, or to be an oak, or a beech, or a poplar, or a palm, or whatever it was, there had to be a Master Intelligence behind it. Or if there just one, been one oak tree, everything in the world been all oak tree. But Something great Master Intelligence had to set it in order. Blessed be His holy Name. He's the One Who sets the moon and the stars in the solar system. He set everything in its order. And He'll set His church in order. It'll turn just like He wants her to turn, east, west, north, or south, or whatever it is, when we can get these denominational ideas out of our mind and throw ourself wholly into Calvary. He'll set it in order if we are just as submissive as the trees and His other creation. You never see the moon saying, "I ain't going to shine tonight; some of you stars shine in my place." But we, no, we're different. You see?

46 Now, Babylon, watch how Babylon appeared. It appears in the first of the Bible. It appears in the middle of the Bible. And it appears in the last of the Bible. Now, there's something... Now, it begin with Nimrod. Nimrod founded Babylon in the Shinar valley, right close between the Tigris River and the Euphrates, and the Euphrates passed through. And--and how that every road through all that country led straight to Babylon. And each one of those gates were about two hundred feet across, those gates made out of brass. And when you got inside of the city of Babylon, every street led straight to the throne.

47 Now, you can go to Rome today, and every road will lead to Rome. And there's a little virgin Mary setting on every corner, in the turn of the road, with a Christ child in her hand, pointing that way towards Rome. See? It appears in the first of the Bible; it appears in the middle of the Bible; and here it is in the last of the Bible. Now, I just want to read on just for a few minutes, so you get the background of this. See? All right.
And I saw the woman... (Now watch the church, when you see woman just think of church. See?)... I saw the woman drunk with the blood of the saints,...
Now, where does the word "saint" comes from? The word "saint" comes from "sainted one" or "sanctified one," sainted. All right.

49 I saw her drunk with the blood of the saints,...
Now, if this woman is the church, she's persecuted the saints. And she's the greatest church; she has power all over the earth. She's over many waters, and she... The kings of the earth commit fornications with her. Well, who is she? Kind of a mystery. Now the Spirit's going to... You know, there's supposed to be nine spiritual gifts in the church, to wisdom, and one to understanding, and one for healing, and one for so forth.
... and with the blood of the Martyrs of Jesus:...
Looked like they didn't care much what Jesus said; it was what the church said. That's right. And that's correct too.

51 ... and when I saw her, I wondered with great admiration.
"I wondered with admiration. I... It was a--a marvel thing about her, how that I wondered how that she..." Now, let me take John's place and try to open that up a little bit. See? John said, "There she sets. She's pretending to be a Christian church. She's got all the access to the moneys of the world. She's got the kings of the earth in at her feet. She's a rich and colorful thing, and how can she be drunk with the martyrs of Jesus? How can she persecute the saints? How can she kill those martyrs of Christ, and yet she's claiming to be a Christian herself, a Christian church?"

52 Now, watch.
And the angel said unto me, Wherefore didst thou marvel? I will tell thee the mystery of the woman... and of the beast that carrieth her, and which had... seven heads and ten horns.
Now, this is just common reading here now. You catch this, this'll be very easy.
The beast which thou sawest was, and is not, and shall descend out--ascend out of the bottomless pit, and shall go into perdition: and they that dwell upon the earth shall wonder, whose names were not written in the book of life from the foundation of the world, when they see, when they--when they beheld the beast which was, which is not, and yet is.
Now, now, this has got to pinch, so here it is. He said, now notice, that when all, not just a few, but all that dwell upon the earth shall wonder, all of them will wonder. The whole world will wonder about this woman. There's just one group that won't be wondering about it, and that's those who had their name in the Lamb's Book of Life.

54 Now, I just might as well squeeze this in right here, 'cause we're going to get into it in a few minutes. See? When was their names put on the Lamb's Book of Life? From when? The last revival they attended? The night they went to the altar? The night they joined the church? I'm not trying to hurt you, but I'm telling you, the Bible said their names were put on the Lamb's Book of Life since the foundation of the world. It's exactly. When God, in the beginning saw that He'd send His Son, and He'd take a sinners place, when God's Son's Blood was shed, the Bible said His Blood was shed before the foundation of the world. How many knows the Bible says that, that the Blood of Christ was shed before the foundation of the world? When that Blood was shed, every member of the Body, whose names was written with that Blood on the Lamb's Book of Life at the foundation of the world. What you so scared about? Oh, brother. That unlocks the doors, doesn't it?

55 Well now, let's just read this right here and see if what if that says right. See? "And the angel said unto me, 'Wherefore didst...'" I believe it's the 8th verse.
And the beast which thou sawest... (All right, that's it.)... The beast which thou sawest is, and is not; and shall ascend out of the bottomless pit,... (Now, we're coming back to that, but I want to get this other, 'cause we're getting on it.)... and shall go into perdition: and they that dwell upon the earth shall wonder, whose names were not written in the book of life from the foundation of the world,...
There's going to be a bunch on the earth, in other words, that's going to be deceived, for he deceived them. And there was only one group that was not deceived, and that was the one that had their name on the Book of Life since the foundation of the world. We get in that a little later.

57 Now, notice the woman, the church; she was Mystery Babylon. We see her appear by Nimrod. What was Nimrod's purpose? Nimrod founded a city and caused all of the other cities to pay tribute to this city. Could we see such a thing today? Is there such a place today? Is there a church that has domination over every nation in the world? Certainly. Is there a place today that makes every nation pay tribute to it? Is there a place? Let's go ahead and read the rest of this, just a little bit, so you get the whole picture of it. All right.
... which seen the beast which was,... is not, and yet is.
And here is the mind that has wisdom.
Now, how many knows that wisdom is one of the gifts of the Spirit? Now, what kind of a group's He talking to then? He must be talking to a group of people that has the--the gifts of the Spirit operating in this church.
... here is to the mind that has wisdom.

59 Now, you stop, find that all through these church ages here, pulling out. The Holy Spirit speaking out how those gifts would be working in the last days. Now, we've got gifts of healing working. Oh, it's--it's going good. Well, brother, there's other gifts. That's just one of them. That's just a little minor thing. Why, here's a far greater gift right here. Which would be the best, the gift of the Holy Ghost of wisdom to put the Word of God together and to show the church where we're standing, than just to get somebody healed? We all want to be well; but I'd rather have my soul well, than my body well anytime. Oh, my. Hear the Holy Spirit speaking through John on Patmos, said, "Here's to the wisdom, let him listen to This." Now, we're getting a picture drawed out here.

60 Here is, and here is the mind which has wisdom. The seven heads are seven mountains, on which the woman sitteth.
There is only one city that I know of in the world, there's two cities that I know of, that has seven or more mountains in it. Cincinnati is one of them, which is supposed to be the fiction story of Cincinnati, some other wolf, you know that, so forth. But it has more than that in it. But there's no one church dominates Cincinnati. There's only one place in the whole world that has a church setting on seven hills, that dominates the entire world. Now, I've just come from there. All those things... And I seen there where it said, "Here's to wisdom." Revelations 13, "Let him that has wisdom count the numbers of the beast, for it's the number of a man." Not a bunch of men, a group of men, but a man. "And his number is six hundred and sixty-six."

61 I've often heard that over the throne of the pope of Rome, it's wrote, "Vicarius Filii Dei." I often wondered if that was true. Draw a line, and draw it up in figures in Roman numerals, and see if it is. It's exactly the truth. I stood that close to the triple crown of the pope in a glass: Jurisdiction of hell, heaven, and purgatory. See? So, those things, I've just come from there, just come from Rome and know it's the truth. Now, we know it's pictured out.
And here the seven kings: five are fallen... (which was at that time),... and one is... (That's the one that come now, which was Caesar.),... and another is yet to come... (which was Herod, which was wicked);...
Now watch, watch how perfect it is.
... and when he cometh, he must continue for a short space.
Does anybody know how long Herod reigned? Six months. Pulled his mother through the street on a single tree of a horse, and burnt the city, and laid it onto the Christians, and fiddled on the hillside while they were--while they were burning the city. Six--six months. And see, "And the beast..." Now watch, look what a rascal that he was. See?

64 Now, watch.
And the beast that was, and is not, even... is the eighth, and is of the seventh... (the nature of the seventh),... and goeth into perdition.
Anyone knows what "perdition" means, is "hell." And watch where he ascended out of: hell. What is it? The bottomless pit. There's no foundation for a Catholic doctrine. There's no Bible for Catholic doctrine. There's no such a thing as any Bible for any Catholic doctrine, not at all. They don't claim to be. The priest said up there, this little priest up here at Sacred Heart Church come over there, he said, "Oh, he..." I was telling him about baptizing Mary Elizabeth Frazier. He said, "Oh, you baptized her according to the way the early Catholic church baptized."
I said, "When was that?"
He said, "In the Bible, your Bible."
I said, "Did the Catholic church baptize that? Is that the teaching of the Catholic church?"
"Yeah.
I said, "In the infallibility of the Catholic church, why has it changed so much?" See?
He said, "Well, you see, you all believe the Bible. We believe the church. (See?) We don't care what the Bible says; it's what the church says." That's exactly right. If you ever come to a showdown to it, try it once. You see? They don't care what the Bible says. That has nothing to do with it; they care what the church says. See?
But we don't care what the church says. We believe what God says. For the Bible, it's written, "Let every man's word be a lie, and Mine be the Truth." That's why we're not denominations.

69 Now watch, listen to this just a minute. "Five kings, which it was fallen, five kings." If you want that on--on--from the history, I'll show it to you. "And one is, and one's to come." Now watch, "the beast." Now, the beast wasn't a king. He was one which is, which is not; and yet he is, and is not; yet he is, and is not. What is it? Succession of the popes, a power, a beast ruling. That's when pagan Rome was converted to make papal Rome. Pagan Rome was converted, and then it become the papacy, which, they had a pope in the stead of a king, and the pope is the spiritual king. That's the reason he's a crowned spiritual king, claims to be the vicar of Jesus Christ. There you are.

70 Now, notice. And we're going to bring that Catholic doctrine out of there and show you how it's weeded right down into the Protestant churches (See?), how she's still laying right in the Protestant church, lot of it, contrary, exactly, to the Bible, absolutely contrary.
Now, "a beast which was, which is not." Now remember, all of them will be deceived upon the earth, whose name was not written from the foundation of the world.

71 Let's see.
And the beast that was, and is not,... (the 11th verse)... and yet is the eighth, now the seventh, and goeth into perdition. (He'll continue on until he hits the bottomless pits at the end of the road.)
And the ten horns which thou saw are ten kings,... (Now watch here. If you want to see something striking, watch this.)... are ten kings, which have received no kingdom as yet; but receive power as kings one hour with the beast.
They're not crowned kings; they're dictators. See, they never was crowned king, but they received power as kings one hour in the reign of the beast. That's just in this little shadowy time right now where dictators are rising up (See?), "Received power as king one hour with the beast." Now, all right.

72 These have one mind, and shall give their power and strength unto the beast.
These shall make war with the Lamb, and the Lamb shall overcome them:... (Glory.)... for he is Lord of lord, and King of kings: and they that are with him are called, the chosen, and faithful.
Wish I could preach a sermon right now on that, the chosen before the foundation of the world, and abiding faithful in their calling. Hallelujah. That's it. They are called the chosen and the faithful. "And's" is a conjunction. See? The chosen and faithful, they shall overcome him, no matter how great they get.

73 And this great communism--communism move we got today, don't worry about that. That's working exactly into the hands of God. I can prove it by this Bible. He's going to make her suffer for every martyr she ever killed. Yes, sir. You watch these kings all agree together and will hate her. And the whole nation, the whole world sweeping communism. Why, it's got to be a move of God to punish it. You say, "Wait a minute, Brother Branham, communism a move of God?" Absolutely, certainly, it is a move of God. The Bible said so. But it's moving in to pronounce judgment upon a ungodly and disgracefully illegitimate people. What's left in this world? What have we got?

74 Here the other day... I'll stop on my subject just a minute if it's possible. I was reading in a piece of Scripture where that a illegitimate child will not enter the congregation of the Lord for fourteen generations. How many knows that? That's right, Deuteronomy 23, an illegitimate child. If a woman is caught in the field, that's away from the protection of man, and a man overcomes that woman, that man will have to marry her. And regardless if she becomes a prostitute, he has to live with her till he dies. And if this woman marries him, pretending that she is a virgin, and she isn't, then she can be killed for it. And if a man and a woman which are married, and they bring forth a illegitimate child, that--the congregation of the Lord he'll not enter to fourteen generations; and forty years is a generation, it'd be four hundred years before that seed ever gets out of Israel.

75 God hates sin. How do you expect to wade over the holy Blood of the Lord Jesus, just because you belong to a certain denomination and expect to go in? You're going to come God's grounds or you're not coming at all. That's right. Deacon, preacher, whatever we may be, has nothing to do with it. You come on God's term.
Fourteen generations... The person is setting present now who was discussing that with me. Said, "How do we know who would ever be saved then?"
I said, "There's where you ought to be a good Calvinist." Your name was put in the Book before the foundation of the world. God takes that blood stream; that's up to Him. See?
"Well, what's that got..."

78 Listen, you young people today. I don't know whether you come to this church, or where you come, you young boys and girls. Did you realize, the things that you're doing, if there is another generation, your children will be judged for what you do? Haven't you no respect or decency? You girls that's out here wearing these little old shorts and things around, you know, that's reflecting on your daughter. Did you know your grandmammy was a--a flapper, and your mammy a chorus girl, and that's the reason you're a striptease today? It's certainly. What will your children be? Yes, sir. God said He'd visit the iniquity of the parents upon the children and their children, to three and four generations.

79 And did you realize, my brother, every time you do that which is right, that'll be visited on your children?
Look here, let's take Hebrews the 7th chapter. The Bible said, when--when Melchisedec met Abraham returning from the slaughter of the king, and blessed him, and said... Now, Levi, is talking about paying tithes. Said, "Levi had an order from the Lord to receive tithes from his brethren." And Levi who received tithe paid tithe, for he was yet in the loins of Abraham when he met Melchisedec. And Abraham was his great-grandfather. Abraham begot Isaac, Isaac begot Jacob, Jacob begot Levi; Levi, father, grandfather, great-grandfather. And while Levi was in the loins of Abraham, the Bible said he paid tithes to Melchisedec. Hallelujah.
Don't let nobody tell you that any kind of a move in the world can ever interfere with God's great cog; she's moving right on. It was planned back there in the beginning. There ain't a devils or enough devils can interfere with His program.

82 Now, the Bible didn't say potentially he paid it; the Bible said he paid tithes when he was in his great-grandfather's loins. Glory. That's my Lord. Oh, He knowed it even before the world was ever formed. He knowed everything. And in Abraham he paid tithes.
And sister, brother, how can you run out here, and people live and run around with men's wives, and wives breaking up homes, and--and living the way you do, what do you expect another generation to be? Here's what it is: it's become now nothing but just a bunch of illegitimate, messed-up-born bunch of corruption. And there's one thing left for it, and that's the atomic day that we're living in. That's exactly right. We're at the end time.

84 Setting this morning, way back yonder in the hills of Kentucky, a little old boy, you couldn't hardly get in ten foot of him, making sorghum molasses, probably didn't know hardly which was right hand or left, when he heard... I had got over on a posted grounds. I didn't know where I was at; I was just in some of the hollows. And I--I was just go to go squirrel hunting. And when I set down up there, got talking to him, and this boy said he was going in the Army. And come to find out, we got to talking about the Lord, and he said, "Preacher, don't you believe that we're at the end time?" Way back up there in them mountains...
I said, "Sure, we are. Sure, son, we're at the end time."

86 Here we are. This is the hour that we're living, brother. We're in the place. Can't you see how that mothers back yonder, and daddies, how they lived, and grandpa and grandma? Can't you see how papa and mama has lived? No wonder we're in the corruption today. No wonder you could preach your head off; they'll wear shorts just the same and spit in your face. They'll smoke cigarettes, and blow it right at you, and say, "Tend to your own business." Why? Because that's the tribe they come out of. I'm going to get to that directly. The seed of the serpent we'll find out where she moves in, see why they act like that. They're the Devil's children since the foundation of the world. That's right. And we're nothing in, left for it; just--just judgment's the only thing is left. Can't have nothing else but judgment. God will just wipe the whole thing out, and man has done it themselves. God didn't intend it to be that way, but He knew it would be that way. That's the reason he said He would deceive all that lived upon the face of the earth, except those whose names were put in the Lamb's Book of Life before the foundation of the world.

87 Let's what--read a little further now. Now, I believe we're on the 12th.
And the ten horns which thou sawest are ten kings, which have received no kingdom as yet; but receive power as kings one hour with the beast.
These shall have one mind, and shall give their power and strength unto the beast.
And these shall make war with the Lamb, and the Lamb shall overcome them: for he is Lord of lord, and King of kings: and they that are with him are--are called, the chosen, and faithful.
And he said unto me, The waters which thou sawest, where the whore setteth, are peoples,... multitudes,... nations, and tongues.
... the ten horns which thou sawest upon the beast, these shall hate the whore,...

88 Watch that now, these ten horns, these ten kingdoms. See, that's everything falling in, what these dictators are. Watch the way dictators lean to. Where's it leaning to? Just--just look--tell me a dictator that doesn't lean towards communism. See? And they shall what? "Hate the whore," the woman, the church. But watch. Watch what's going to do it.
... these shall hate the whore, and shall make her desolate and naked, and shall eat her flesh, and burn her with fire.

89 They'll blow that thing off the map, just as certain as I'm standing here. We just had time to take up that subject there of that church, and run it on down through the Scripture, where It said, read, "all the kings of this earth, and all the shipmasters, and all wail, for great Babylon met her desolation in an hour." One hour, her time had come. And, oh, how he said, "Rejoice, you saints, and all you holy prophets, for God has revenged the blood of the saints and your brethren upon her." See, that's right.
Sure, communism playing right into the hands of God. Just like King Nebuchadnezzar played right in the hands, to come take them Jews when they walked away naked.

90 And sin can kept corrupting, righteous seed can remain in there and seed can keep corruption, and corrupting and corrupting till after while it runs out. It gets to a place because their mothers and daddies and so forth has lived so before us, and by--and that, until there's nothing left for us. And you know what Jesus said? If He didn't cut the work short, there'd be not even any flesh saved.

91 Can you see? Can you see why we got these (I'm not making remarks.) Arthur Godfrey's and everybody, you know, being Elvis Presley's, and--and hips down with overalls and hair hanging down their neck, and all these way the teen-agers are acting? What does it? What is it? Because it's coming out of a bunch of 'fore-lived, illegitimate people, nothing less Oh, they'll stand up and sing "Nearer, my God to Thee," like pea-picker Ernie and all those others like that, sing some kind of a hymn, and so forth like that. Brother, you know what? That, that's absolutely a hypocrisy. Yes, sir.

92 Man has got no business in this pulpit that gets out there and rock-and-roll and booglie-wooglie and all that kind of stuff. He hasn't got one speck of business behind here. This is to the priesthood, the called of God. God's called ministers belong behind here, and don't belong back here for such as that. That's what's the matter with it today, they've made the church no more than some lodge. Lodge is all right, if you want to do that, that's up to you. But let me tell you; there's a lot difference betrying--between a lodge and a church. Yes, sir. You want to do those things in a lodge, and have all them kind of parties and so forth, that's up to you. But, brother, the church ought to be swept from the pulpit all the way to the basement. That's right. I don't mean swept by the new windows and so forth. I mean with an old fashion, God-sent revival that'll scatter the thing from one side to the other. Yes, sir. Like turning a light, electric light on a bunch of roaches around a cob of an apple. Yes, sir, they'll scatter when the light flies.

93 Now watch, "They have one mind, give their power." I'm below that now. "The ten horns..." Yes, now.
For God has put in their hearts to fulfill his will,... (There you go.)... and to agree, and give their kingdoms unto the beast, until the words of God shall be fulfilled.
Now,
And the woman which thou sawest is the great city, which reigns over all the kings of the earth.
Now, there's not no need of pushing around; we know that is the Catholic hierarchy. There's no need of anybody... I--I believe that just as firm as I believe that I have receive the Holy Spirit. I believe that just as good as I believe that I'm a Christian standing here today, that that Catholic hierarchy is the--the... The Vatican city is the--the city that sets on the seven hills. The hierarchy of the church is the beast which was, which is not, and she's Babylon. It's everything pictured just exactly, just perfectly all the way through the Scriptures [Blank.spot.on.tape--Ed.]... the Catholic church.

95 Now, now here's your shocking point. You say, "Well, you ain't hitting me, Brother Branham." But let me just ask you something. Let's go right back now to the 5th verse.
And upon her head was... written, MYSTERY, BABYLON THE GREAT, THE MOTHER OF ABOMINATIONS,...(or)... THE MOTHER OF HARLOTS AND ABOMINATIONS OF THE EARTH.
What was she? W-h-o-r-e. And she was a m-o-t-h-e-r. What? M-o-t-h-e-r, she had begotten something. A mother of sons? Of harlots. What is a harlot? Same thing as a--as a whore: immoral woman. What made her immoral? Her doctrine. She was pretending to be a Christian church, but was giving out manmade dogma. And here she said that she had... If she was the first organization, then seems like there's some organizations come out of her. She was the mother of harlots. Is that right? A mother of harlots. Couldn't be a mother now of boys. Couldn't be a mother of... It had to be mother of women. And if they were women, they were churches. Now, let's find out. What come out of the...

97 What was the first organization? Catholic church. What was the second organization? Luther. What was the third organization? Zwingli. What'd it come on down to? Calvin. And then it come into Anglican, and the Anglican on down into Methodist. The Methodists, what'd the Methodists produce? Out of there come Alexander Campbell. And out of Alexander Campbell come John Smith; out of Alexander Campbell was the Christian church, then they had four or five Church of Christ and all those other little isms run out. Then here come the Baptist church, it had a lot of little pull outs. And out of the Methodist church come--out of the Methodist church come, first come, the Wesleyan Methodist, then they broke off four or five times. Then they come to another type of Methodist, and then they come off again, then they come to the Free Methodist. And--and then they come from that to the Nazarene. And from the Nazarene to the Pilgrim Holiness, and the Pilgrim Holiness on down. Just little "isms" running out like that, keep running on down, each one of them little--little starters back there, come right on down. And what did every one of them do? They finally wounded up in Pentecost.

98 And what did Pentecost do? The same thing their mammy did; they went right back and organized. And what'd it become? A--a denomination. Walk into one; the first thing, "What's your doctrine?" Boy, they comb you with a fine-tooth comb (See?), to find out what you are, what you believe. And if you don't just tally right up with them, brother, you're excommunicated right now. And that's right.
And don't think just because you say you're Pentecostal that you're secured. Brother, there'd be just as many Pentecosts off the road as there is on the road, I'm sure. See?

100 Now, all those organizations, if they'd just left the Pentecostal blessings go, not organize it, just keep it in a brotherhood and let the Holy Spirit do the segregation. The Holy Spirit segregates. Ananias, Sapphira come in one time said so-and-so, and the Holy Spirit said, "Why did you lie?"
But we say, "Now, that's Brother Jones, don't you say nothing bad about him now, he's the best payer we got in church. I know he got the Holy Ghost; I heard him speak in tongues and I've seen him shout in the Spirit." That don't have no more than pouring peas on a dry cowhide. See? Not a thing to do with it. God does the say. He's got to say whether he is or is not. Absolutely. "But we took it over to our denomination. Well, we kicked him out of the--out of the Assemblies, the Oneness picked him up." The Oneness carries him awhile, and then they kicked him out because... They carry him over there and the Jesus Only picks him up. Jesus Only packs him awhile, and then the next thing picks him up is Church of God, picks him up. Church of God of Prophecy picks him up, and the Tomlinson move gets him. Oh, my. Brother, if we haven't got run out. That's in Pentecost, the last revival. And now, they got the blue fame, and they got the oil worshippers, and the--and the blood in the face. And, oh, mercy, I don't know where they gone to now. Just one thing after...

102 The whole thing has become corrupted. Did you know the Bible said it would come corrupted? Did you know the--the Bible speaks that this day will be here, when even the tables of the Lord will be full of vomit? And said, "Who can I teach doctrine? Who can I make understand it? For precept must be upon precept upon precept, upon line upon line." Who can He teach doctrine? Those that are weaned from the breast, the mammy. See?

103 Now, there isn't--there isn't a woman, a ornery woman in this town but what could bring forth a virgin daughter. She is when she's born. Now, and she can go good. But if you don't notice that her mother has been of that nature, that girl, nine times out of ten will act just exactly like her mother does. Now, you know that's right.
An old woman that runs a house of ill fame, could bring forth a little girl, and she could be sixteen years old, just as clean and moral as any living, but if she remains that way... But the thing of it is, she goes right back and acts like her mother.

104 Now, the Catholic church was the first old prostitute that's come up with doctrines that she made up of herself, superstitions, which, the Bible said, "She come out of the bottomless pits and will go back to perdition." The Bible said that. Now, they teach that it's wrong. It's wrong according to God's Word. And then here comes the Methodist church which was borned out of her, a beautiful young lady, but what did she do? She turned right back around and do the same things that her mammy does: Lets her congregation wear shorts; let them smoke cigarettes; let them carry on and act just like they should. There ain't nothing said about it. The little old half baked pastor back behind there, the pulpit back there, is afraid he'll run out of salary someday, or a pan of biscuits.
Let me tell you, brother; I'd rather preach the Gospel and eat soda crackers and drink branch water, and tell the Truth about it. If every one of my congregation got up and walked out, I'd tell them the Truth. Yes, indeed.

106 What's the matter? Oh, it's a meal ticket, "Well, you know, I'm the pastor of the biggest church there is in the city." You Baptists and Methodists, listening to a false prophet. Now, that's rough, but anything that teaches contrary to this Bible is a false prophet. I don't care how polished it may be, it's false prophecy. That's right.
"Oh, everything's all right as long as you got your name on the book." You might have your name on a dozen books; if it ain't on the Book of Life, you're lost. You can be ever so good; you can be just as loyal and clean and moral as you can be; that won't have one thing to do with it.

108 Esau was twice the guy that Jacob was when it come to being a man, taking care of his old blind daddy and everything else. And Jacob was a little shyster hung around his mother's apron, little old sissy boy. But God said, "I love Jacob and refuse Esau," before either boy was borned. Romans 8 says so. That's exactly right.
God knows what's in man. And He knows what's in the church too. We live by the Bread of Life, the Bread of the Word of God. Now, that's why we're not a denomination.

110 Now, I want to give you another little... I want to give you a little illustration I had wrote out here. "The great..." Now, in Revelation 19:2, I got something marked out here, I want to look and see what it is now.
For true and righteous are thy judgment: for he hath judged the great whore, which did corrupt the earth with her fornications, and has avenged the blood of his servants at her hand.
That's the ending of the Catholic church.

111 Now, we also want you to notice, also here, that a denomination, that a denomination is also found out in the Scriptures here, that the... And the Bible never speaks of a denomination. The denominations come from the Catholic church. She is the first mother of denomination and each denomination has come right down.
Now, this is going to be just a little pinchy; it's going to get a little pinchier all the time. See? But I--I want you to see that denominations wasn't borned or ordained of God; it was ordained of the Devil.
God's church is a... We are not divided; all one body we. One hope and doctrine, one in charity. That's the Church of the living God. Regardless of what they, them things, we're one together. That's right. Whether he's Methodist or Baptist, brother, if he's borned again and filled with the Holy Ghost, he's my brother, we're walking shoulder to shoulder. Right. Yes, sir. Don't make any difference.

113 Moses... Sometime might look around and say, "You know that bunch of fanatic Pentecostals, Brother Branham, why'd you ever go out of a bunch like that for?" You know what? Moses looked upon the children of Israel, he looked out of the same window that Pharaoh looked out of. Pharaoh looked at them as a bunch of mud-daubers, but Moses looked out upon them as the chosen of God. He knowed they had the promise. Why? He knowed it by the Word. And by faith with his foot on the throne to be Pharaoh, with all the world laying at his feet, set there and pour wine in his mouth, and beautiful women to fan him, as the emperor, or the dictator, or king of the world, young Moses at forty years old had in his hand, when he looked out upon that bunch of mud-daubers; but he knowed he was one of them. Hallelujah. That's it. He knew he was one of them. And by faith alone he chose...

114 Everybody's got to make a choice. You got to make a choice. You're going to make a choice now. You're going to make a choice in the morning. You're going to make a choosing tomorrow night, if you live. You've got to choose sometime. Brother, a long time ago I chose this Bible was my dictionary; this Bible was my Book of Life; this Bible was the Word of God. The Bible is what I live by. This Bible is what I'll stand by.

115 Therefore Moses looked out upon the children of Israel, and not only did he say, "Oh, they're wonderful people. I have nothing against them. Oh, no, I wouldn't speak one word against them." That's the way a lot of people do today. "Oh, those Pentecostals and those people that's got the Holy Ghost, and those people who believe in Divine healing, oh, I--I--I ain't got nothing against it." But that wasn't Moses. He forsook Egypt and became one of them, he went out among his brethren. He was one of them.

116 Brother, that's where I take my way. I'll take the way with the Lord's despised few, if it's a handful or whatever it is. They got a promise, and I see their names in the Lamb's Book of Life. They're my brethren. That's right. Take your choice and stand with them. Right or wrong, stand there anyhow. If they're wrong help them to the right. That's right. You never make them any better by kicking them around. See, try to pull them out.

117 Charlie, like they said about Brother Allen about the fire they--the blood in the hands. I said, "Never, never did I disregard A. A. Allen." I said, "If I could preach like A. A. Allen, I'd never even have a healing service." Now, when it comes to disagreeing upon blood as being the evidence of the Holy Ghost in your hands, I'll disagree with that. But when it comes to brotherhood, he's my brother. I stand shoulder to shoulder with him in the battle. That's right. If he's wrong, I'll try to help him. And if he's not wrong, if I'm wrong, I want him to help me. And that's the way we'll get it--get along.

118 Now, watch here.
... she was MYSTERY, BABYLON... THE MOTHER OF HARLOTS...
Now do you see how the church today, friends, can you see how these churches today just live any way they want to live? "Perfectly all right, go right ahead," hog eat hog, pay no attention. "Why, there's no harm in doing that. Why, you just try to be old fashion." Now watch, their doctrine. Now, I want... Now, now watch. That's their habit. Do you see that a few years ago that the Catholic church was the only one who was permitted to go to a picture show? The Methodist church wouldn't think of such a thing, all them denominations, "No, that's the works of the Devil." Well, I--I wonder what happened. Yes, sir.

119 And you know, you'd take them young Catholic girls, they come out with these little... (Now, some of you old boys is as old as I am.)... come out and go to this little thing where they had the knee-high. That guy, I guess, is in hell tonight. I don't know, I'm not his judge. But when he made that first little dirty song that slipped out on radio, without being censored, that "Roll 'em, girlies, roll 'em; roll 'em down and show your pretty knees." How many remembers that when that first come out years ago? That was the first slip-up right there. That's right. And when they got this fellow from Texas, and take them women out there and use them underneath clothes to make them look like they were something that they wasn't, and such things as that, and let them get by with it... And now what do they do? It went to creeping in. It's a spirit.

120 A man was talking to me the other day; said, "I don't know what I'm going to do. I had a good honest boy, and that boy's getting so he takes what he put his hands on."
I said, "Why?"
"He's associating with a thief."
You hang around with somebody that's a thief, you'll be a thief yourself. My old Kentucky mammy used to say, "If you lay down with a dog that's got fleas, you'll get up with fleas too." You take a--you take a woman that's no good, and let a girl, and put her with a--a good decent boy, and the first thing you know he's as ornery as a pup. Turn it right vice versa. You're knowed by your company. Separate yourself. "Come out from among them," said the Bible, "be ye separated." That's right.

122 If their denominations go back to such corruption as letting their people... Well, here the other day, a big fine Baptist church, they had to dismiss. Only could to preach twenty minutes, the man could, 'cause the pastor had to smoke. The congregation all went outside. All of them stood out there and smoking in chains, and come back again, pastor and all of them. I went to a Congregationist Church, there a man set, a big long robe on, standing there, said, leaned on the pulpit like this, talking about some kind of a flower he found up on the hill. That's about all there was to it. And went back down, and his fingers was yellow with cigarette smoke. Yes.
And talking about that the women, that the man was going to play... What's this German game they play with that, so much you--you deal out cards, you know? It had... Oh, I thought I'd remember it. Pinochle, they was going to have a pinochle game. I think that--that it's where you deal, it's regular playing cards. A pinochle game in the basement... My, goodness. That's where its foundation is. No wonder. What do they do that, and then holler about the Catholic church out here at these rotary places and playing lottery. Why, you Protestants are just as filthy as they are, so what can you say about it? Pot can't call kettle dirty. Certainly not. And you do, and that, they'd say, "Well, I'm a Presbyterian. I'm a Methodist." You're nothing till you're born again. That's right. And when you do that, you know there's something within you tells you those things are wrong, and you'll come out of it just as sure as you're knee high to a duck. You know that's the truth. Certainly. Yes, sir. That stuff go along that, why?
... THE MOTHER OF HARLOTS...

123 One of these days old mother is going to say, "You know what? After all, honey, we're both the same." And you know what it is then? The Confederation of Churches are going to all unite together as they are now. And you know what's going to happen to a little group like this? You're going to pay for it, boys. That's exactly right.
But don't worry, the Lamb shall overcome him. For He's the Lord of lord and a King of kings, and God will go to leading His church, instead of a denomination. He'll pour out that golden Oil of the Holy Ghost upon that church, brother, Fire will fall from Heaven, with signs and wonders will take place like you've never seen before. Yes, sir. "Fear not, little flock, it's your Father's good will to give you the Kingdom." Yes, sir. "He that endures to the end..." There you go. Keep right down the road; keep your head towards Calvary. This Bible's right. Don't worry.

125 Now watch, there's some of the habits they have. Some of the morals that they have. We could just go on. First thing you know, it leaked into the Protestant churches. Then the Catholic women begin to... "Why, it wasn't no harm to put on little shorts, as long as you went to church and put a little handkerchief over their head," some kind of tradition. "Don't eat any meat on Friday." And, oh, where'd you ever find putting a handkerchief on your head to enter church? I want you to show me the Scripture. It's false prophecy. Where is it in the church you're supposed to wear a hat in the church? When you wear a hat on your head, you dishonor Christ, that's right; man, I'm speaking of. Women, you do have a covering, but I'll challenge anybody to show me where it's a hat or a handkerchief. It's your hair. And you've cut it all off. Now, what about that? Oh, they say, "That's old fashion." If it is, it's the Bible. God's Word's right.

126 Speaking here not long ago of the woman that washed Jesus' feet, and took her hair, you know, and--and wiped it with it. I said, "The only way a woman could do that, is stand on her head to get enough hair down there to wash His feet and to wipe it." That's right. Oh, it--it's--it's a disgrace to see the way you... Here, freezing weather, walking around with a little chubby coat on like that, and their naked body showing.
Why, say, "Why you picking on women?" You need to be picked on.
And you men that let your women do that, brother, I--I don't know what to think about you. Now, that's right.
And you pastors, I don't guess you're here. But if you see the guy, you tell him to come tell--see me. See? If he's got no more respect for Christ than to let his congregation get by with that without... Now, he... They might do it out there behind him, but if he don't tell them about it, he's not a fit servant for Jesus Christ. That's exactly right. He is not fit to be a servant of Christ. A servant of Christ should be fearless; it's a cause that comes to the Bible. Certainly. But there they are; they go out and they do it anyhow.

130 And then, the first thing you know, the Protestants had to pick it up. You good Methodist, and you Baptist, and you Presbyterian and Nazarene, Pilgrim Holiness, and all of you. Same thing, got right out, six of one, and half a dozen of the other. There you are, "mother of harlots." Your denomination, "As long as they started at headquarters, what difference did it make?" See? Makes a whole lot of difference. They never started at that Headquarters. Might start at your headquarters down here, but not that One up there. Depends on where you're from. That's true.

131 Now, I don't think we have time to get this other one, maybe I better leave it for in the morning. All right, let's just take this little short one. We got here baptism in water; we also got predestination, and, oh, many things. So let's just take this-- this little short one of women preachers, and get this one.
Now, now, lady preacher, I don't want to hurt your feeling, but I want to tell you something. You haven't got one speck of Scripture, not one in the Bible. Yeah, I know where you're going to, and I've done had all your... Yeah, "And your sons and daughters shall prophesy." Now, if your pastor don't know what the name "prophesy" means, he--he don't know, ain't got very much business behind the pulpit, trying to tell you to be a preacher. See? 'Cause it absolutely, it's condemned from Genesis to Revelation. Now, let me show you here. See?

133 Now I want you to turn with me to I Timothy 2:11. Just turn over here and we'll find out it's the Scriptures. Now, and we'll get that here, also your Acts 2. And just--just listen here what the Scripture has to say about this subject.
Now, somebody kept saying, "Well, Brother Branham, you're just an old woman hater." I'm not no woman hater. I'm a... I just don't like to see women trying to take a place that they don't belong in. You remember at Howard Shipyard over here, one of the most successful shipyards there is on the Ohio River, they put a woman over it, look what happened. They give the woman a right to vote; look what happened.

135 Let me tell you right now. Not just skinning women; I'm wanting man to understand you're in on this too. But let me tell you something, brother; this nation is a woman's nation. I'll prove that by you, by the Scripture, by anything that you want to prove it by. This is... What appears on our money? A woman. Where's she found out in Revelation here, you see her? She's number thirteen, also, everything she started. Thirteen stars, thirteen stripes, thirteen colonies, thirteen, everything was thirteen to begin with. She appears in the 13th chapter of Revelation, a woman, thirteen.

136 And in 1933 when the Lord, when we was having meetings over here where that Church of Christ is standing now, the old Masonic home, the vision of the Lord came to me up here and predicted that, Germany would rise up and have put that Maginot Line there. Many of you remember. And how they'd be all fortified in there, and the Americans would take a great beating right there at that line. It also said what would take place, and about Roosevelt and them things, how he would run and make that fourth term. Perfectly, just exactly the way it come to pass. And also said that cars would keep getting more like an egg, until the last days they'd be just in the shape of an egg.
Now, I said, "It'll come to pass that those cars will not be run by a steering wheel; it'll be something another run." It's them cars they're bringing out right now, remote control, for safety. Correct. You won't be able to enter into a city then, a twenty-mile zone, you can just go twenty mile. You can't hit another car, because it's remote control. See, it's going like that right now.
And I said, "Remember, in that day, before the end time comes, before the end time comes, that a woman... Now, you all keep this wrote down. There'll be a great powerful woman raise up, either be President, or dictator, or some great powerful woman in this United States. And she'll sink under the influence of women. Now, you remember; that's THUS SAITH THE LORD."

137 See, and she's wrong. And what is it given away to? Let me tell you. Be spiritual; let's open up, look. Why is it doing that? To give the Catholic church a place to come in. See? You worship these movies stars and all these other different things out here. Remember the sermon I preached (Margie, you remember it.) years ago on the--the invasion of the United States and overthrow the American Government? And how that I said he raised up in Paris after we saved them over there from that women, wine, and big time, and he lit right down in Hollywood. Now, instead of us sending to Paris to get models, they send here to get models. What did it do? It got...
We--you wouldn't let your children go to the picture show, but it got right into the television, moved right on out and contaminated the whole thing, run her right on out. And here we are today, all the little girls and boys all like some kind of these television actors. What is it? It's making a way.
Boy, one ill-famed woman can send more people to hell than all the bootleg joints you could put in a city. That's right. Watch her go down the street with her clothes all stripped down, don't care who the man is, if he's a healthy normal man, when he looks at the woman he's bound to have something to pass over him. Now, just be honest.

138 I don't care. I've had the Holy Ghost for years. You can't look at a woman and her half dressed... I--I carry a little cross in my car; many of you seen it. Somebody said to me, "Are you a Catholic?" Where did the Catholics ever get an option on the cross? The cross means "Christian."
Them little old Saint Cecilia's and things is the mark of Catholicism. We don't believe in such stuff as that. We believe in Christ. They have all kinds of dead people they worship. It's a high form of spiritualism. It's all it is, worshipping the dead. No such a thing, no.

140 I asked that priest, I said, "Why did any... If Peter was the first pope?"
He said, "That's right."
I said, "Then why did Peter say, 'There's no other mediator between God and man but that Man Christ Jesus.' And you've got five thousand dead women and everything else you're making mediators. Now, what's happened?" There you are. They ain't got an answer for that. That's right.

142 And now some of their doctrine, their false doctrine, a bunch of false Protestant prophets has come around and teaching that, and you Protestant people are swallowing it. That's exactly right. Denominations, and forms of baptisms, and different orders and things that you're going through, which is absolutely not Scriptural, it's against it in the Scripture, yet you knuck right down to it. It's the truth.

143 Now listen to this about the women preachers. All right, first thing would be, I want the--the I Timothy 2:11. Now, listen what it says here.
Let your women learn in silence with all subjection.
But I suffer not a woman to teach, or to usurp authority over the man, but to be in silence.
I'm not responsible for putting it in there. I'm responsible for telling you it's in there. See, see?
Let your women learn in silence and be in all subjection.
If you ever went into an Orthodox church and watch them... See, see?
But I suffer not a woman to teach, or to usurp authority... (be a pastor, deacon, or anything like that)... over the man... (See?)... usurp authority over the man, but to be in silence.
For Adam was first formed, and then Eve.

145 Did you know... Now listen, women. You good righteous Christian women are the best thing that God could give a man or He'd give him something different. Yes, sir. See? A woman was not even in the original creation. The woman is not a created product of God. She's a byproduct of a man. God made the man both man and woman. And He separated them. After the man had already lived on the earth and named the beasts and lived here a long time, He took a rib out of Adam's side as a byproduct and made a woman to it. "Adam was first formed, and then Eve." Now, watch.
And Adam was not deceived, but the woman being deceived was in the transgression.

146 God took the man; the Devil took the woman. Look at it right straight in the face. What's doing it today? Look at the real Church of God, will say, "Jesus!"
The antichrist will say, "Mary!" Watch them spirits (See?), there they are. "Hail, Mary, mother of God, blessed art thou among women, and pray for us sinners now in the day of our death. Amen." Mary prays? Oh, my, goodness. See, there you go, "Woman," the Devil's subject. Christ, the object of worship, and the only One... There you are; there you are.

147 Adam was first formed, and then Eve. Adam was not deceived. And how could you have a woman pastor, deacon? Adam was not deceived, but the woman was deceived. She was actually... She didn't think she was wrong, but she was. The woman being deceived was in the transgression. Because they're... Every time that a--a funeral goes down the street, a woman caused it. Every time a baby screamed out, a woman caused it. Every time someone died, a woman caused it. Every gray hair, a woman caused it. Everything, and death, a woman caused it. Everything that's wrong, a woman caused it. And then put her head of the church, pastor, oh, bishop sometimes. Shame on us.

148 Now, let me turn you in just another one, just in a minute. See? Now, let's turn to I Corinthians 14:32 there, and see what Paul says over here, and then we're going right over to some more just in a minute. And then we don't want to keep you too long, so you'll be so tired in the morning you can't come back. All right, I want to read. How many believes that Paul was an inspired teacher? Now, remember, Paul wrote this to Timothy also. See? That's... Now, I Corinthians 14:32. Now let's start right in here and start reading here, 14:34, I believe.
Let your women keep silent in the churches:...
Did you hear what he said?
Let your women keep silent in the churches: for it's not permitted unto them to speak; but they are commanded to be under obedience,...
Have you got a marginal reading on that? If you are, run it back and see if it don't take Genesis 3:16, when God told Eve, because that she had listened to the serpent instead of her husband, that he'd rule over her all the days of her life. How can the woman come and rule over a man, be pastor or deacon, when the Bible said let her be obedient just like it was in the beginning when God... God can't change. You can't make the Word say one thing here and another thing over here. It don't do it. It's the same thing all the time. So in the beginning, that's where...

151 Before this is over, if I get a chance, I want to straighten out that marriage and divorce case for you. I've never done it in this church yet. Watch this double covenant. One says she can marry, and the other said he can't marry, and this one say this, that, or the other. Just wait a minute and see what the Bible says when we get to that. See? All right.

152 Let your women keep silent in the churches:... it's not permitted to them to speak; but they are commanded to be under obedience, as also saith the law.
Then in the Old Testament they wasn't allowed to speak, 'cause Paul said here they wasn't. Is that right? "Let your women keep silent, it's obedience." Now, if you want to run your margin reading there, it'll take you back to Genesis 3:16. See? All right. "Under, as under the law..."
And if they... learn any thing, let their... ask--ask their husbands at home: for it's a shame for a woman to speak in the church.
What?

153 Now, look at that question mark on each one of your Bibles, on that "What?" What caused Paul to say that and to act it like that? Now, if you'll ever get the letters that the Corinthians wrote to Paul (Now, you can get them in any good library. See?)--that the Corinthians wrote to Paul, they wrote and told him. After these women who was converted... They had a--a goddess over there was called Diana, and she was of Ephesus also. And the Corinthians worshipped the same, 'cause it was a heathen worship. And they found a rock out in the field one day; it looked like a shape of a woman. They said, "God is a woman, and she dropped her image down to us." And their temple was far beyond the Solomon temple, they said, the historians. Oh, it was all marble, inlaid with gold; where, Solomon's temple was made of cedar and inlaid with gold. See? And it was far beyond it. And that, then, if God was a--a woman, why, sure, she could have women priests. Sure, if God is a woman, then the woman preacher's right. But God is a Man, the Bible said He was a Man. He is a Man. See? And if God was a Man, then it should be men.

154 Now notice here, "What?" Now, some of them women priests, when they was converted from paganism into Christianity, they thought they could maintain their office as a preacher, just come right on over. If they preached over there about Diana, they come over here and preach about Christ.
He said, "What? Came the Word of God out..." Just listen to this. Brother, how can ministers do that? 36th verse.
What? came the word of God out from you? or came it unto you only?
If any man thinks himself to be a prophet or spiritual,... (don't even have to be a prophet; just a spiritual thinking man)... let him acknowledge that the things that I write unto you are the commandments of the Lord. (You believe that?)
But if he... if any be ignorant, just let him be ignorant.
Now, that's just as flat as I know to put it. See? He said, "If a man is a spiritual man, or a prophet, he'll acknowledge that what I write here is the commandments of the Lord." But said, "If he--if he's going to be ignorant, just let him be ignorant." See, it's the only thing you can do. If they want to go on to it, you just have to let them go, 'cause he seen it starting there.

157 And some woman told me, she said, "Oh, Paul was just an old woman hater."
He was no woman hater. You know, Paul was the apostle, and to the Gentile church. Look here. Did you know Paul... How many believes that's what Paul preached? Is that what he--he said here? And Paul said...
You say, "Well, wait a minute now, Brother Branham. Just a minute. Now, our bishop says that's all right. The general overseer, the assembly says it's all right. The oneness bishop says it's all right."
I don't care what they say, it's false! And I told you we was going to stick this hard. And false prophets would say so. For the Bible said, "If any man thinks himself to be a spiritual, or a prophet, let him acknowledge that what I say is the commandments of the Lord." And if his spirit don't bear record with that Word, he's a false prophet to begin with. I'd rather be a woman hater than a woman lover to go such stuff as that, to put up with such stuff as that in the Church of God contrary to the ordinances of God. And Paul said, get Galatians 1:8; Paul said, "If an angel from heaven would preach any other Gospel than that what I preached unto you, let him be accursed." Now, what are you going to do about that?

161 Now you say, "What about where It said, 'Your sons and daughters shall prophesy,' in Joel, and--and where Peter quoted on the day of Pentecost?" That's exactly right.
Did you know, in the Old Testament that the only way, and the only way now, that anybody can come into the covenant through, by... Abraham was the one was given the promise, and the--the seal of the promise was by circumcision. How many knows that? That was God confirming.

163 Like a Baptist brother, he said, "Brother Branham, why, we Baptists have received the Holy Ghost."
I said, "When did you get It?"
Said, "The hour we believed."
I said, "Paul said, 'Have you received the Holy Ghost since you believed?'" See? I said, "Now, you Baptists come get some of That, and we'll talk some eternal security with you," I said.
"But, well, where do you get it like that?" See?
He said, "Have you received It since you have believed?" They were believers, and having shouting and joy and everything else. They hadn't received the Holy Ghost yet; Paul said they hadn't. See? "Have you received the Holy Ghost since you believed?"
They said, "We know not whether there be any Holy Ghost."
Said, "Then how was you baptized?"
They said, "We been baptized." But falsely (See?), so he had to be baptized over again. All right.

167 Now, notice this now, that these women preachers, when they come in, they thought they'd take their authority. But it's absolutely not permitted by God to do so. And let... Just while we're right on this subject here, this women... (See?), And he... Now, It said, "If there be any man among you who's spiritual, or a prophet, let him acknowledge that what I write is the commandments of the Lord. But if he's ignorant, just let him be ignorant." And that's why the--this Tabernacle does not stand and ordain women preachers, women deacons, or anything for a woman to do as an office of this church is because this Scripture lays here and it's naked.

168 Now, the Bible did say, "Your sons and your daughters shall prophesy." Now, what does the word "prophesy" mean? Look it up. It's to "tell something, under inspiration," or "foretell something." It's a compound word.
Just like "sanctify" means to be "cleaned, and set aside for service." See? Or, it's not... It's a compound word meaning more than one thing, like we got so much of it in the English here.
Like we say the word "board." Well, what would board mean? You say, "Well, he means he paid his board." "No, he never, he meant he bored a hole." "No, he never, he meant he bored him." Or, you see, just a word, and you have to know what you're talking about. See?
And that's the way it is this, this compound word, where, "Your sons and your daughters shall prophesy." Now, the only way that God...

172 This Baptist said, "Well, we have received the Holy Ghost." I said... "then when we believed it." I said... Now (See?), he said, "God give Abraham the..." He said, "Abraham believed God." That's the way he put it. He said, "Abraham believed God, and it was imputed unto him for righteousness." How many knows that's the truth? Now, watch how--how easy Satan can slip that on a brother. See, just as easy... Now, that's Scripture.
Brother, I'm telling you, in this, in up here, you should be anointed before you enter this. You should enter into a secret place and pray. People say, "Why don't you go out and see the people?" Brother, if you're going to talk to the people, or teach them, you'd better stay to yourself with God for a while 'fore you enter that pulpit. Certainly (See?), 'cause Satan is shrewd, very shrewd.

174 He said now, notice, he said, "Abraham believed God, and it was imputed unto him for righteousness." That's right. He said, "Now, what more can Abraham do but believe?"
I said, "That's all he could do."
He said, "How much more can you do or anybody else do but believe?"
I said, "That's all we can do. But look, brother, then God reconciled, or recognized Abraham's faith. He give him the seal, a sign of circumcision as a seal of the covenant. See, He give him... He said, 'Now, Abraham, I recognize your faith, so I'm going to give you a sign now that I have received you.'" So he circumcised Abraham, and that was a seal of the covenant. And now in this day...
Now, a woman could not be in that covenant: only a married woman. Find out, couldn't circumcise a female; so it had to come in, so her and her husband are one. They're not no more two; they're one. How many knows that? The Scripture says so. So her being married, then she--she become one. And go on down here and look over here in Timothy, said the same thing, said, "Now withstanding she shall be saved in childbearing, if she continues in faith and holiness with all sobriety."

178 Now, but then, the circumcision of the Old Testament was in the flesh, but in this New Testament, Joel said, "I'll pour out My Spirit upon all flesh, and your sons and your daughters shall prophesy." Now, the word "prophesy" does not mean to teach. The "prophesy" means to either "tell an experience, under inspiration," or "foretell something that's fixing to take place." And we know that there was prophetess in the Old Testament. They never could speak out in the building, speak out in the church, in the congregation, as a teacher. But, see, Anna and many of them in the temple, they were prophetesses, and Miriam was a prophetess or something like that. She had the Spirit on her; that's true; but she had her limitations of place.
Women can be prophetess today, absolutely; but not teachers, and so forth, behind the platform here. If you do, you make--you make the Bible contradict Itself. The Bible can't say one thing here and another thing over here. It's got to say the same thing all the time or It isn't the Word of God. See? So, "Your sons and your daughters shall prophesy," means that they shall either "foretell" or "testify." Now, you look that up, and you get the Bible dictionary and see if that isn't right. "Your sons and your daughters shall prophesy."

179 Now, the Bible also speaks of a woman who pretended her, or--or claimed that she... This would work both for the Catholic church, and would work also with the--with this little subject we're going to speak of now. Let's turn over to the Book of--of Revelations, and let's get about the--the 2nd chapter and the 20th verse, just while we're right here close to it, that you might notice here and just see how the devilish that thing can be, by speaking in this last days what will take place, how that these, what this woman would be. Remember, the Catholic church is a woman. We just read it, haven't we?
Listen to this now, how It says, Revelation 2:20, "Now withstanding..." He's speaking to this Thyatira church (See?), "now withstanding," which is a middle age church there, went through the dark ages.
Now withstanding I have a few things against thee, because thou sufferest that woman Jezebel, which calls herself a prophetess, to teach and... subdue my servants, and commit fornications, and to eat things sacrificed to idols. See?

180 Now, if you ever notice, watch these church ages; then we'll close. And then in the morning we're going to pick up these other things. Watch. In the... Under the--the golden candlesticks of the Jewish tabernacle in the inside, of the shewbread and so forth, there was seven golden candlesticks. All of you know that. See? There's seven church ages. That speaks of seven church ages alike.
Now if you notice in Revelations 1, we find Jesus standing in the seven church ages, the seven golden candlesticks, when he turned and saw One like the Son of man standing clothed with a... How it was, it was a Bride standing in the candlesticks drawed out.
Now, in the Old Testament, they would take these, this one candle and light it, take the other candle and light off of that one, light off of that one, one off the other one like that, till they made the entire seven candlesticks.

182 If you'll notice at the beginning, when God begin to deal with the Jews, and they went through the golden age. And then the darkest age of the Jewish dealings, God had with the Jew, was in the reign of Ahab. And if you'll notice, reading those church ages there, He gets right back to it again. He said, now, a few things ago, and said. Now, right in that dark age, fifteen hundred years there, or the time of Ahab, first, and the Jews, the darkest age they had, when Ahab married Jezebel and brought idolatry into Israel, and made all the people worship after Ahab, after Jezebel's god. You remember, they took, put up the groves, and took down the altars of God. And Elijah cried out he was the only one, and God had seven hundred who'd never bowed their knee to Baalim yet. You remember that? That's that type of that elect church coming out. See there, see how it is?

183 Now, in this church, if you'll notice the first church, the first church, the church of Ephesus, was a great church. He said, "You got light yet." And if you notice each church, it begin to dim out, dim out, dim out, until it got to Thyatira, then the fifteen hundred years. Then He come out on the other side, "And you've got just a little light. Strengthen that which you have got, lest your candlestick be removed." And it come on down then to the Philadelphian church age, and then into the Laodicean church age.

184 Now, here's the beauty. Oh, my, I just love this, Brother Smith. See, look at this. Now, in this church age, as we went through... Now, watch this. The first church age was the Ephesus, the Ephesian church age. Now, each one of those church ages, till it got to this fifteen hundred years, if you'll notice... Read it now when you go home tonight, if you have time, or early in the morning 'fore you come to church, on the 1st, 2nd, and 3rd chapter of Revelations. You'll find out, each one of those church ages, He said, "You have a little strength, and you haven't denied My Name," until He got to this fifteen hundred years of Thyatira, the dark age. Then He come out on the other side, and said, "You have a name that you live, but you are dead."

185 And these, none of these other church ages, that or the Philadelphian church age, never did pick up that Name again, never got that Name, 'cause it went out during this time. Now, oh, how we could lay that on to them false teachings now, right there, show you it's a mother, the Catholic church the mother of all of it, how she's "Mother, Mystery, Babylon." And that's that... Look, this church age here when she come out, she had a little light, then she went getting dimmer, dimmer, and then she come into an organization back here, this fifteen hundred years. And she come out now, not as a church of the Lord Jesus Christ, but as the Catholic church. What did Luther come out? As the Lutheran church. What did the Baptist come out? As the Baptist church. Not His Name, not His Name; another name: "you have a name." For there's not another name given under heaven whereby you may be saved, only the Name of Jesus Christ. "You have a name that you're living, but you're dead," that's with that denomination.

186 "Oh, I'm a Presbyterian," and you're dead.
"Oh, I'm a Baptist," and dead. You're only alive as you come alive in Christ Jesus. That's right. And your false baptisms in water, false baptism, sprinkling, pour, instead of immersing, using "Father, Son, and Holy Ghost" instead of the Name of the Lord Jesus Christ... All those false things coming right down, the Bible speaking, like pouring it into it just as hard as it can. And here we tolerate right along with them, "Well, my church believes it this a-way." But the Bible says this. See? No such things, there's no such a thing.

187 And no place in the Bible did they ever stick out their tongue and take the holy eucharist, and the priest drink the wine and call it the Holy Ghost. Never in the Bible did they ever shake hands and give the right hand of fellowship and call it the Holy Ghost. Never did anybody raise up and say, "now I'm a believer," and receive the Holy Ghost. If it did, here's the way that Acts 2 would have to read, "And when the day of Pentecost had fully come, down the road come a Roman priest, and he had his collar turned around. He walks up, and said, 'All of you stick out your tongue now and take the holy eucharist, first communion.'" Wouldn't that be some way to read Acts 2?

188 Well, you Protestants are as bad. Come back there and say, "Now when we walk up to you Methodists, put them on the right hand, give them the right hand of fellowship, and six months on probation." Where do you read that in Acts 2? See? Where you getting that? See?
See, it said, "When they were all in one place and in one accord..." There never come up no bishop and done this, and there never come up no priest and done this. "But there came a sound from heaven like a rushing mighty Wind, and It filled all the house where they were setting." There's the way they received It (Yes, sir.), as a rushing mighty wind coming from glory, not up the road or from some denomination. "You have a name that you're living, but you're dead."

190 See, your creeds and denominations has barred God away like that, till... "We believe this, and we believe the days of miracles is past." It's a false prophet that says that. It's a false prophet that tells you that you can shake hands and receive the Holy Ghost. It's a false prophet that tells you you receive the Holy Ghost when you believe. It's a false prophet that tells you you should be poured and sprinkled instead of baptizing. It's a false prophet that tells you to be baptized in the Name of Father, Son, and Holy Ghost, when there's no Scripture for it in the Bible. That's right. There's not a Scripture in the Bible tells you to be baptized, where anybody was ever baptized, only in the Name of Jesus Christ; only part--John's disciples, and they had to come and be rebaptized in the Name of the Lord Jesus Christ to get the Holy Ghost. That's right. Now, that's not Jesus Only doctrine; I know Jesus Only doctrine; that's not it. That's this Bible doctrine. That's right.
But there you are. What do you do with it? There's your mammy. There's the mammy of those creeds...

192 Now, if you look right back in the Bible and tell me where anybody was ever sprinkled. Methodist, Presbyterian, Catholic, tell me where one person was ever sprinkled in the Bible. Tell me where one was ever poured in the Bible for remission of sin. Mention it. Can you find it? If you do, come to me, and I'll walk down this street with a sign on my back, and say "a false prophet, I been wrong." Or you find one place in the entire Bible where anybody was ever baptized in the Name of the Father, Son, and Holy Ghost, the way eighty percent of you has been baptized. Find me one Scripture where anybody was ever baptized that way, and I'll put a sign on my back, "false prophet," and walk down the road with it like this. And show me where anybody was ever baptized in the new church, that didn't have to come and be rebaptized over in--not in the Name of Jesus only, but in the Name of our Lord Jesus Christ. That's right. See if that isn't right.

193 And here, what is it? She was a mother of harlots. What was made her a harlot? What made her a whore? Her doctrine. What made them a harlot? Her doctrine.
And that's the reason we don't tolerate with their denominations and their dogmas. We stay clean with this Bible. I don't know how well you live it, but you're taught It, anyhow. That's right. That's up to you. I can't make you live it. I can only tell you what's the Truth. That's why we're not a denomination. I wouldn't--wouldn't want to defile ourselves to get into such a stuff as that, have to knuck down to some kind of a dogma. I'd rather take the way with the Lord's despised few. I'd rather stay clean and pure before the Word and God, and stand there, and say there's no man's blood upon my garment. That's why we stay at the Branham Tabernacle. That's why we're not Assemblies. That's why we're not Oneness. That's why we're not Jesus Only. That's why we're not Methodist. That's why we're not Baptist. It's just a--a little tabernacle here. We don't have no denomination at all. We're free in Christ. That's why we stay the way we do. And God has blessed us and God helping us.

195 Now, we can tell you why we take communion, tell you why we take feet-washing, why we won't let the members take it if we know they're in sin. And that's why this last two or three weeks I've been going from one member to the other one, where you been having your little fusses around too: going around, one wouldn't speak to the other, pass one another on the road and turn your head, shame on you, who's took the blessed cup of God across this, the altar here, and 'cause you brothers and sisters and them get on the telephone and gad off about one another, you're not fit to be called Christian when you're that way. Right. You keep off them telephones, if you can't talk good about somebody, don't you talk at all. Remember, God's going to hold you responsible. As long as that kind of spirit's in you, you know you're not right with God. And if you don't feel...

196 If a man's in the wrong, go to him and be reconciled. If you can't be reconciled, take somebody with you. No wonder God can't discipline His church, 'cause you're not doing it right. Instead of getting on the phone and talking about this one, what taken place, and little cults and so forth, around like that. Instead of doing that, why don't you do what the Bible says? If some brother's been overtaken in a fault, go to him and see if you can't get reconciled with him. "Well, now he did me..." I don't care what he did, go to him anyhow. It didn't say for him to come to you. You go to him if he's wrong. You say, "Well, he was in the wrong, he ought to come to me." That's not what the Bible said. The Bible said for you go to him. If he's wrong, you go to him.
And then if he won't listen to you, then take somebody with you as a witness. And then if he won't see that witness, then, say, now I'll take your pastor. Then you tell him, say, "I'm going to tell it to the church, and in thirty days from now, if you brethren haven't made that up... This brother here's willing to be reconciled. You won't do it. And if you won't make that up within thirty days, then what's going to happen, you're no more one of us."

199 The Bible said, "If he won't hear the church, then let him be unto you as a heathen and a Publican." You see, as long as a brother is under that protection of the church, the Blood of Christ is protecting him. That's the reason we don't get the church rolling on the way it does. Now, I... This is the doctrine of the Baptist--of the Baptist church, or the Branham Tabernacle here, if you'll do it. See, why can't...

200 You get here and say, for instance, two man, say Leo and I Well, you have to... And I say, "Well, you know, he wronged me." That don't make any difference; I'm supposed to go to him. Well, he's a member of this church. He--he's become a Christian. He takes the communion here at the rail with me. And we've been baptized in the Name of the Lord Jesus, walked upright as brothers before each other, then something happened.
It ain't the man; ninety percent of the time it's the Devil got between the people. It ain't the people; it's the Devil. And as long as you let the Devil doing that, you're harming your brother. That's right.

202 Well, something's wrong with Leo and I; let's go make it up. And if you see there's something, it's your duty to come to us, and say, "Both you boys come here and get together; we're going to straighten this thing up." Now, then if it comes to there... And there, come to find out then, here we are. I say well, first thing, if we--we can't agree, then you come to the church like that.
And then if as long as you don't do nothing about it though, the Blood of Jesus Christ protects us both. See? But then that--that old cancer will start another cancer, and that cancer will start another cancer, and the whole thing will be sick all over the whole church. Then you get to a place you come into church, and just as cold, you'll have to have the janitor come break the icicles out 'fore the congregation can get in. Now, you know that's right. And cold... Somebody set around, you know, and just don't say nothing. "We used to be so spiritual." Well, what happened? You did run well, what was the matter? See, your sins separate you. God will hold you responsible for it, brethren. Now straighten this thing up.

204 Nothing's been wrong with me, nothing wrong with Leo; it's the Devil got between us. That's right. Get the thing straightened out. Go to him. Then if he won't listen, or I won't listen, whichever way it is, then tell it to the church. If he don't come be reconciled to that church in thirty days, then he's brought from under the protection of Jesus. We loose him. That's exactly right. Then watch what takes place. Let God do the discipline then. You got your hands off. You done the best you could. Then let God have him for a little bit. He'll turn him over to the Devil. He will come then. If he don't, his life is just a short span.

205 You remember in the Bible where there was a brother that wouldn't get right with God? How many remembers the case? He lived with his foster mother, and they couldn't get him straightened out. Paul said, "Turn him over to the Devil, for the destruction." You find out, in II Corinthians, he got straightened out.

206 I've got a brother, a good friend, I like here to call his name. He's a preacher brother, and this preacher brother, his name's Brother Rasmusson. Many of you ministers setting here tonight, his name's on your papers. It's that interdenominational out of Chicago. And look, He had a boy, minister, and he went and married a Catholic girl, started off like that, and he was going to do this, that, and the other. And--and what all, got in some trouble. And his daddy went to him, said, "Now look, son, are you going to be reconciled to daddy?" He called their church a bunch of holy-rollers, his daddy. He said, "Now look, are you going to straighten that thing up with this church?"
He said, "Now, daddy, you're my daddy, and I don't want to get in any trouble with you."

208 All right, went and got one of the deacons and went down to his house. Said--said, "Wesley, I want to talk to you." Said, "Are you going to straighten this thing up with the church?" And he give him a short two-answer like that. Said, "Remember, Wesley, I'm the pastor of that church. I'm your daddy, but I'm going to do what God says do. I'm giving you thirty days to make that right with that church, or we'll excommunicate you from the Presence of God. You're my own son; That's my Saviour." Said, "I love you. You know I love you, Wesley; I'd die right now for you, but you got to come straight with God's Word." See? He said, "I'm the pastor; I'm the shepherd of that flock. And if you're my child or whoever you are, you've got to line up with God's Word. If you don't do it, then I'm not fit to be His shepherd."
Boy, that's a pastor. That's a man. Don't you think so? That's a man. He told his boy that. It hurt him, he said. But said Who you going to hurt, the man or hurt your Saviour?"

210 So he said, "Then we went on."
And said, "He wouldn't do it. And we... I told the church, and said, 'My own son, Wesley, he refuses to hear me in this matter. He refuses to hear the deacon. You're a witness of this, Brother So-and-so?' 'Yes, I am.' 'All right, at eight o'clock next Sunday, four weeks from now, if he hasn't made that right with this church, we turn Wesley, my son, over to the Devil for the destruction of the flesh; this Blood, the Blood of--of Jesus Christ and this church protect him no longer.'"

211 And that night come, stood on the pulpit, said, "He's got two more minutes." The time come, he said, "Now, as my son, Wesley Rasmusson, said to this congregation and to You, Almighty God, we've done all we can do, according to Your Words and instructions of Your--of Your Son, our Saviour, has left us, we now... I turn my boy, and this church with me, over to the--to the Devil for the destruction of his flesh, that his soul would be saved." That's all was said. Nothing went on for a week or two, maybe a month or two.

212 One night old Wesley took sick. And when he got sick, he kept getting sicker. He called the doctor. The doctor come up and examined him. He had a fever of a hundred and five, couldn't find no reason for it. He just kept getting sicker. Doctor said, "Boy, I don't know what's happened to you." He didn't know what to do. Said, "We'll call a specialist." They called a specialist and the specialist come in there. They took him over to the hospital, examined him, everything else, he said, "I just can't tell you, the boy's just--just looks deathly." His wife standing there, crying and everything like that, and the children standing around the bed, and everyone like that. He said, "He's going, that's all." Said, "His pulse and respiration's just going down all the time."
He said, "Call daddy." Oh, yes, that's the way to do it. That's it. "Call daddy." And his daddy run out there to the hospital real quick to see him. He said, "Daddy, I can't now, but God hears my words. I'll make everything right. I'll make it right. Yes, I will." Yes, sir, brother, right then his respiration begin to come back normal.
And the following Sunday, he was up before the church; he said, "I have sinned before God in the presence of this church. I refused to hear the pastor's words. I--I refused to hear the deacon here." And said, "I 'm asking this church to forgive me for the evil that I have done like that." Said, "God has spared my life." I tell you; he lined up right. Yeah. That's what it's got to be. See? See? You, if you'll just do it God's way... See?

215 Now, see, the way we do, we have a board meeting, and we say, "Well, now, should we keep..." I don't say the Tabernacle, but I mean us Protestant people: we have a board meeting, "And what do you think about Jones? What do you think we ought to do with him? I think he--he'd make the Methodist a better member than he does us." There you are. That--that's wrong. That's the reason we don't have to follow their traditions and some bishop we have to call him, ever some, what is it you call them, district man in this Pentecostal Church, District Presbyter, call him in to see the conduct of this man.
The Bible tells us what to do. That's the reason we don't fool with their denominations. We stay free from that thing. Amen. Not mad at me, are you? Don't you do it. I'll probably get some awful good questions tomorrow night, but we are... That's right. See?

217 Remember, no, I say this now. You people that's here from different denominational churches, your denomination... And, brother, I'm not saying that you're not a Christian. I'm not saying your denomination isn't thousands of lovely Christians in there. I'm trying to say the reason that we are not a denomination. 'Cause I just wouldn't stand for that. No, sir, I sure wouldn't. They try to tell you what to do. If God called me to preach the Gospel, then I preach it the way God tells me to do it. That's just the--the way it's wrote here in the Bible. If it don't line up with This, then it's--that's... God will judge me for it. But if I--if I--if I see the wolf coming, or the enemy coming, and I fail to warn them, then God requires me. But if I warn you, then it's up to you then. See?

218 Remember, there in the last days, that perilous times shall come, men shall be lovers of themselves, boasters, proud, blasphemers (See?), blasphemers, "Oh, they're a bunch of idiots. The days of miracles are passed. There's no such a thing." He's an old false prophet. "Now, we know that our women has just as much sense as our men." I'm not disputing that a bit, but God's Bible said keep her out of the pulpit. That's--that's good enough for me. See? That's right. All right. See? And said, "Well, now, our denominations, we got just as many nice people as you got over there at the Tabernacle." I don't say that a bit, but the Bible condemns denominations. That's right. And so, I ain't saying you ain't got fine members in your church. That's wonderful. They are fine people. Some of the finest people, I meet them in all of them, Catholics and all through, all of them; I meet fine members.

219 Now, the way we're going to bring this now, friend, if the Lord willing, in these next couple studies, maybe I'll let you know tomorrow morning whether we have to run tomorrow afternoon or not (See?), to get it out. The reason we're trying to do this, I want to bring it down to a spot now. Now, if you want to bring someone with you, you're perfectly welcome to do it. But remember now, don't--don't go away just trying to find faults, or come here. I'm just talking to my--my congregation. You see? I don't teach this outside my congregation here, 'cause that's the other man's business, that he's the shepherd of that flock. And I'm just the... [Blank.spot.on.tape--Ed.]

220 Right back to Genesis, he'll pull it right through and see where it's at. Now, we're going back to Genesis to find out why that a illegitimate child would not enter the congregation of the Lord for fourteen generations. How it take... That'd be four hundred years for that sin to run out. How we're going to find out how that the--the righteousness of the parents is visited to the children and children, how that started in Genesis, and so forth.

221 And then you'll see how that, go all the way back, that God, before the foundation of the world, before one atom ever bursted back there before there ever was a light, meteor ever come into existence, God knew every creature and everything that'd ever be on the earth. Is there anyone here, you could not explain what the word, and break it down, and say what the word of "infinite" means? Just like turning your camera to--to infinity, it just--it's just from there on. That's all (See?), infinite. And we can't, in the finite mind, ever comprehend what the infinite mind could conceive. See, we can't do that. You--you can't do it. See? But if--if you'll just watch, hold in the Spirit, you can feel it way off there, and--and then get back here in the Scripture, and you'll see now (See?), way before the foundation of the world was ever laid.

222 Now, the Bible said that Jesus Christ was the Lamb of God. Now, listen real close, so if some of you won't be in tomorrow to hear it finish up. The Bible said that Jesus Christ was the Lamb of God slain from the foundation of the world. Is that right? When was He slain? From the foundation. That's the world, if it's made out of a bunch of broken up atoms, pulled off the sun yonder, before it was that. Then before there was an atom ever first broke in the sun, if this was a meteor off the sun, which would be a hundred billion trillion trillion trillions of years back before there was even one light meteor, Christ was slain. When God's great mind settles on one thing, it's a finished product.
When God said, "Let there be," it's already finished if it taken a hundred billion years to run out, it's already finished as soon as He said it. And when the Lamb was slain from the foundation of the world, the same Bible, the same Spirit wrote and said, our names were put in the Lamb's Book of Life before the foundation of the world.
So the man that wrote the song, "There's A New Name Written Down In Glory," he had good meanings, but he was unscriptural. See? That name was wrote down in glory when the world--when before the world ever begin. When the Lamb was slain, our names were put on the Lamb's Book of Life.

224 Let--let me just get you one little Scripture, just... Will you--will you hold on just one minute? It just comes in my mind now. I think I can turn right to it. I'm not sure. And now, I'm sorry to keep you this long, but I told you it'd be midnight; it ain't quite that bad. But I--I just like to--to get this, just one Scripture to that. Turn with me now to the Book of Romans, and I want to--to read this with me now. Now, let's see, Romans, if I can find it, just about right here. Now, let's get Romans 8 and--and let's start 28th verse of the 8th chapter of Romans, and I want you to just read it prayerfully with me now. Listen here just what God said now.
And we know that all things work together for good to them that love God, to them who are... called according to his purpose.
For whom he did foreknow,...
That give ye... can you read with me? "For he..."
For whom he did foreknow, he also did predestinate... (All right.)... to be conformed to the image of his Son, that he might be the firstborn among many brethren.
Moreover whom he did predestinate, them he also called: and whom he called, them he also justified: and whom he justified, them he also glorified.

226 From the foundation of the world, when God looked down... Now, God don't run His office, say, "Well, now, I'm going to... Oh, what we going to do now?" See? There is nothing...
Remember, unrighteousness, sin is righteousness perverted. The Devil cannot create. Does all--all understand that? That's a doctrine of this church. The Devil cannot create. He can pervert what God has created. Now, what is perversion? Here, you all look like adults, mostly. Listen to this. We're married people. And you married men and you married women can live together as husband and wife, and them women are just the same as they never was... They're virgins as long as you stay with your husband. That's right. Now, that's legal and lawful, and it's all right; it's ordained of God to do so. Another woman can do the same act of your wife. One of them, you're righteous in the sight of God; and the same act to another woman, you're condemned before God to death. What is it? Righteousness perverted (See?), righteousness perverted.

228 Now, the Devil cannot create, but he perverts what God has already created. What is a lie? Is the truth perverted. Somebody said, oh, "It was Saturday night, nine o'clock, yep, Bill Branham was in Jeffersonville (Correct.) down at Anthony's saloon, drunk." A lie. What was it? I was in Jeffersonville; that's true. It was the righteousness perverted to a lie. See what I mean? See, a lie perverts right. It's something that told where I was at. Now, if it said, "At the church, preaching." Correct. That's righteousness; he told the truth. "At the tavern, drinking." A lie. Perverted (See?), truth perverted. See what I mean? All unrighteousness is righteousness perverted.

229 Death, what is it? Life perverted. Sickness? Health perverted. You're supposed to be a good strong man. All right, if you're sickly, what is it? Your health is perverted. See? That's all there is to it. What is it? You used to be young beautiful women, and strong beautiful men; now you're wrinkling and getting old, what is it? Life perverted (See?), coming right back around again. See? And it has to come back. Blessed be the Name of the Lord. God has promised to bring it back. And just as sure as it... And if it is, we know it's here; so just as sure as it is, God's going to bring it again. He promised it and swore He'd do it. That's what gives us...

230 Now, how--what kind of people ought we to be? Now, notice how these things take place. Now, those who He foreknew, He called; those who He called, He justified; those... When? Before the foundation of the world, before the world ever began. Now, if we could take this Scripture and really justify it, we'd take hours on it, but we--we don't want to do that. But all this unrighteousness here, is righteousness perverted to unrighteousness. That's what the Devil does.
Now, when you come to the age of accountability, and you know what's wrong and right, you're supposed to turn from your wrong. Because you're born in sin, shaped in iniquity, come to the world speaking lies, that you're--you're actually born as a sexual desire, and then you must be borned again in order to receive a new birth to enter into Heaven. Because this kind of a birth you have here...
You see where the Jehovah Witness would be so far wrong there, to think that the new birth is the resurrection of the body. You see? It couldn't be. See? It's got to be something...

232 You, you're in a time space, and the only thing that's eternal is something that had no beginning or no end. Anything eternal never had a beginning, or it never will have an end. See? So if you're a part of God, the Spirit that's in you never had a beginning or it never will have an end, and you're eternal with the Spirit that's in you. See? Like the--the--the agapao love, then it comes down to phileo love, and then down to lust love; it just keeps going on down and on down, perverting on down till it's become to just conglomeration to what mess. Well now, the only way, Jesus came down that same ladder down here to pick up and take back again to the highest form: from the lowest form, from death unto Life, from sickness unto health, from unrighteousness to righteousness. See? He become from the highest to the lowest, that He might bring the lowest to the highest. He become me that I might through His grace become Him, an heir of the throne in glory. See what I mean, those things?
Now look, way back before this world started in them atoms back yonder, when God seen what was going to take place, right there He saw you, He saw me, He saw every flea, every fly, every frog, every gnat, everything that would ever be on the earth, He saw it right then. Sure He did.

233 Now, He never said, "I'll send My Son down and let Him die, and maybe somebody will have pity on Him. And it'll be such a pitiful case, they... perhaps maybe somebody might get saved."
He foreknew who would be saved. Yes, sir. He said, "Esau I hate, and Jacob I love," before either one ever had a chance to prove what they was, because He knowed what they was. He knew. He knows everything. He knew what you'd do before you was born, and when the world began.

235 Now look, as you know, I--I--I'm a rifleman. I--I like rifles. And some woman in Texas (I believe it's Texas.) bought me a Swift, a .220 Swift. I always wanted one; I wanted to, investigate it. It's the most powerful shooting little gun. It's a twenty-two bullet, forty-eight-grain bullet, and you can hand load that. Now, the factory says, "Don't do it: too dangerous." But you can hand load that bullet to five thousand feet per second and still hold it in its place. Five thousand feet per second, that's a mile a second. In other words, a hawk setting at two hundred yards, you can shoot the hawk and see the feathers fly before the gun ever kick you. See? That...
But you take the flat part of a toothpick and get into your powder, and pour that much more in there, just enough that you could hold it on a toothpick; and you can shoot at a groundhog setting at the end of this building here, and he'd just set and look at you. What's the matter? The bullet disintegrates; it's going so fast. And you can put a sheet between here and there, and you'll never even see one little fossil fall from the sheet. It just turns back, not to--to ashes, volcanic ashes; but it goes farther than that. It goes back to the original acids that makes copper and lead that's in there. It goes back like it was a hundred billion years ago. Now, here is a little bullet, forty-eight grains of bullet, I'm holding in my hand, and the next second it's turned back to what it was a hundred million years ago. And if the world would probably stand another hundred million years, it would be back a bullet again, could be brought right back, for he formed right into copper.

236 Now look what God did, and then you'll love Him, then you'll go home, and in the morning you sleep a little late and--and you--you'll love Him more than ever.
Now, God is a Contractor. How many knows that? He's a Builder. All right, listen real close. Now, God back yonder, they say... Now, we're going to take the chronologists idea of it. God, a hundred billion years ago, when He was going to make the world, well, He just started. Now He had... He got an idea in His mind.

237 Now, you're going to say, "If He's that great, Brother Branham, how did He ever permit the Devil to make sin?" Well, He knew before the Devil was ever created that he would be the Devil. Glory. Now I feel religious. Oh, my. He knew before the Devil was created that he would be the Devil. Now, you ask, "What about that?" You say, "Why did He let him be the Devil?" That He might be proven to be God. That's why He did it. Why was there ever unrighteous?

238 Why, which was first, a Saviour or a sinner? Which was first? A Saviour. Which was first, a Healer or a sick person? Why was there permitted to be a sinner? Because the attributes of Him is a Saviour. If there'd never been a sinner, He'd never been known as a Saviour. Hallelujah. He can make all things wind around to His glory. "Can the potter say to the..." Or, "Can the pot say to the potter, 'You made me thus'?" Who's on the wheel? Who's got the clay? Who's hands is it in? Paul said, "Oh, foolish man, didn't He say He raised Pharaoh up for this very purpose?" Certainly, He knew it before there was a world, He knowed who would be what. And He let there be sin that He might be a Saviour. He let there be sickness that He might be a Healer. He let there be hate that He might be love. Sure, He did. He's God, and that's His attributes, and He has to have something to display His attributes.
How would you ever know there was a night, how would you ever know there's any; if it was all daylight, how would you ever know there was night. There's a night so it could prove daylight. Sure, there is. Amen. You see what He did?

240 But when He was back yonder before the foundation of the world, before He took this old sun and He moved it around this old star that we're living on now, this earth, and He mold it over here by the sun, and laid it around the sun. Say, here's the sun. He molded it on this side and let her hang there for a hundred billion years. What was He making? Some gases. He moved around on this side; He made something else. What was He making there? Some potash. He moved around this way, and what was He doing here? Making some calcium. What was He doing? He was making you and me. What was He doing? Like the contractor laying out all of his two-by-fours, his two-by-eights, his sheeting, his siding; he knowed just how many buildings he was going to build. We're made out of sixteen elements of the earth, and He was making us all, and laying us out there before the world ever come into... And it--it might have been oblong at that time; I don't know what it was. What was He making gold, and copper, and brass, and water, and all those stuff for? He's a Contractor. He's may... He's a Builder; He was laying everything out there, had everything cut and fashioned. When He got it all made, it was just a great big volcanic eruption. He let them old volcanics brood up there for a hundred million years to make some calcium. What is it? It's part of you.

241 And then, before there was one speck of life on this earth, our bodies were laying here. Hallelujah. Before one drop of moisture ever come on the earth, we were laying here. When Adam walked up and down the garden of Eden, I was laying here. Amen. Yes, sir. Oh, glory. When the Cherubims, the morning stars sang together, and the sons of God shouted for joy, I was laying here just waiting for the breath of life to come. I was here. He made me here, had my body laying here. Yes, sir. It wasn't where you come from. My, how did it get here? God had it laying here. God made it. We're made out of sixteen elements, petroleum, potash and cosmic light, and whatmore. See, we were laying here.

242 Then what happened? Then God said to the Holy Ghost... We'll just take it in symbol form, "Now You go forth, and You go to making love to that world, because I'm Love and You're a product of Me, so now You go make love to the world." And the big Holy Ghost, we think, come out there, just in picture form now. It wasn't that way. 'Course the Holy Ghost and God is the selfsame, purpose same, self same purpose, Person. Pardon me. And just say He throwed His wings around the earth; He begin to brooding. What's that brooding? Like the hen to her chickens, cooing, making love, "cluck, cluck, cluck." Oh.

243 "O life, come forth." He screamed. He looked around. "I want beauty on this earth. Come forth, light." The Holy Ghost a-moving... And when He did, I look coming, there's creeking down the hill yonder, yonder comes some calcium pouring down, and mixes with potash. What's it folding into? "Life, come forth." And a little Easter flower stuck its head up from under a rock. "Come here, Father, look at that."
"That looks good; just keep on brooding." He brood out the flowers. He brought out all the vegetation. He brought out the animal life, and birds flew out of the dust. After while, up come a man and woman; up come a man, and the man was both man and woman, not no hermaphrodite now; just--just in him.

245 There was a feminish spirit. When you take a man that's so sissified, he may be all right, balanced up all right, but there's something wrong. And when you take a woman, wants to chop her hair and wear a pair of overalls, and get out there, "Bless God, I tell you," there's something wrong. A woman has the feminish spirit, and a man is masculine. We know that, and you know that. Does a woman look right that's trying to be, act like a man?

246 Why, I set one time, I was game warden here, and I set on the bus and went up there and was smacking that woman on the leg with my hand, talking to her, and I didn't know it was a woman. She had on one of these welder's caps and a big pair of goggles like that, and I was setting right back there, and she was telling something another about something done. She said, "You know," and she said, "and last night," just as rough looking as she could be, smoking a cigarette. She said, "Last night, I tell you, that fellow slipped up on top of that thing," and said, "my he come sliding down under there." Said, "I never laughed so much in my life."
And I was laughing, you know, like that. [Brother Branham makes a slapping sound--Ed.] I said, "Boy, that was one, wasn't it?" Setting there talking like that, and if she didn't take that thing off and shake her head, and she had a mop up there that she was a woman. I never felt so little in my life. I--I said, "Are you a woman?".
She said, "Why, sure."
I said, "Pardon me." I never seen such. Now, that--that's the truth.

249 I seen a sign the other day liked to thrilled me. It had a big sign up, said, "Ladies, ready to wear clothes." I thought, "Praise God for that." See? But come to find out, it was just some kind of a clothes they'd already made, you know. I--I thought they was really going to put on clothes. I really did. Said, "Ladies are ready to wear clothes." I said, "Praise God for them. That's good. That's right. I sure thank the Lord for that." But, see, it was just some kind of clothes they had already made, I... Something, had be something funny (Wouldn't it?), in this country? All right.

250 Then when Adam come up... And then Adam looked lonesome, so He taken a rib from his side and made Eve, a byproduct for him. And He made... He taken the feminish spirit out of Adam and put it in the woman, the love spirit, feminish, kind, gentle. And He left the masculine spirit in Adam. Now, if there's anything different, there's a perversion somewhere. Now, and then they two was one.

251 And so let's just take a little drama then before we close. Here comes, here it's Adam takes Eve by the arm and they walk out. I just love this story. And they walk out, you know, and Eve said, "Oh, darling, you mean you have..."
"Yes, I named that."
"Well, what do you call that?"
"That's called horse."
"Uh-huh. What's that?"
"That's cow."
"You named that?"
"Yeah. Uh-huh."
"What do you call that--that, them two setting there with their heads together?"
"That's lovebirds."
"Oh, I see. I see." And they go on like that. "And what's this over here?"
"I call that that, and this here."
And, "Oh, I see. Uh-huh, that's beautiful." And a lion roars, "What do you call that?"
"That's the lion."
"What's this?"
"The tiger."
And all like... "Oh, I see." Just like kittens, you know, and meowing around.

256 So after while she looks around, and she said, "Darling, look at there, the sun's going down, it's time to go to church." You know, there's just something about when the sun sets, you want to worship. If you don't go to church that night, you like to get in a room and read the Bible. How many likes to do that, gets off to yourself? See? It's just in a man to do that. You should do that. "Time to go to church."
Now, they never said, "Now, wait a minute now, now, Jones belongs to the Assemblies, and we belong to the..." No, it wasn't nothing like that then, so they just went up. They didn't have a church, a good seat to set on like that. They just went up under the great big cathedral of the woods and knelt down.

258 And that Halo was hanging yonder in the bushes. See? I can hear a Voice speak down and say, "Has My children enjoyed themselves upon the earth, the day that the Lord thy God has given thee?"
"Yea, Lord, we've enjoyed ourself today. Haven't we, darling?"
"Yes, yes, dear, we have." "Lord, we sure appreciate You. Now, I lay me down to sleep." See? And he lays his big arm out, and she lays down on his arm, and he lays the tiger down and the lion down, and everything down to sleep, so peaceful.
So God comes down and He brings down, oh, a bunch of Angels, Gabriel, His creation of heaven. So they come down and they tiptoe real easy into the bedroom (See?), look around. Gabriel said, "Come here, Father. Come here, look here. Here he is. Here, here lays Your children laying here."

262 How many in here ever went to the bedside, some of you mothers, you and dad together, and looked at the little boy and the little girl, and you just--just remind one another, "Don't--don't he look like you, this way and that way?" Did you ever do that? Why, many time I'd go and say to Meda, say about Joseph. She'd say, "Bill, he's got a high forehead like you."
"Yeah. But, Meda, he's got big eyes like you." Why? He's a part of our product; he's product of our--of our union.
Now, and Father said, can say this about this, said, "You know..."
And Gabriel said, "You know, he looks just like You." That's how God looks; look at yourself. That's how God looks, He looks like you. You're His offspring. How many knows that? See?

265 Now, watch. What's the lowest form of life we have? Frog. What's the highest form of life? Human. Certainly. And what is the highest form? It just kept coming from the lowest on up, from a frog to this and to that, and to the bird, and to, oh, so forth, just higher forms of life, until it come to the highest form it could come, then it was made in the image of God. There you are. And the woman was not made in the image of God, but in the image of man. See? Now, now, there they are. And God looks at her and said, "Yes, they look--they look lovely."

266 What--what was that, brother? They never had to die. That was just the first handful of calcium, the first potash, and everything started off like that. Isn't it beautiful? But sin come along and marred the picture. Now, is God... What did God permit it to do? Why did He permit it to be like we was talking about awhile ago? He permitted it so that He could prove that He was a Saviour. He done it. He let sickness happen so He could prove that He was a Healer. He let death happen to prove that He was life. See? He let all these bad things happen to prove that He was good, what He was. We'll...

267 You talk about singing the redemption story. Why, brother, when Jesus comes, this--this church will stand yonder on the rims of this earth and sing stories of redemption, when Angels will bow their head, not knowing what we're talking about. Why, they never was lost. They don't know what we've went through. We know what it means to be lost and be found. Oh, can we scream His praises? He's not a Saviour to them. They never needed any saving. He wasn't a Healer to them. No. Glory. He isn't--He isn't Life to them, certainly not; they never was dead in sin and trespasses. We were, then made alive. There we are. What will we say with our crowns off, "You're Reverend So-and-so"? Oh, no, no, no, no. All glory to Him. That's it. There you are. Then we'll tell the story how we overcome, we'll understand it better by and by.

268 Then there in that then... Then what happened? Did God then just say, "Well, I might as well just simply destroy all My potash and calcium, it's all ruined"? No, no, He knowed it was going to be that way. Now, now, if the Holy Spirit made me what I am, and I eat food and put it back in my body and build up to what I am now, I... Yet, I was made in form. Every picture that God saw before the foundation of the world mature--materializes. See? It come forth out of the woman, as He said it would. The next time it comes forth from God. It come that time by woman; it comes this time by Man. See? Comes that time by a sexual desire; it comes this time by a spoken Word of God? See?
And there, now, can't anything harm me. No, sir. There isn't nothing can harm us. Paul said, "There's neither things present, things come, sickness, death, nothing can separate us from the love of God that's in Christ." There isn't a thing can separate us.

270 As I've told a little story. I'm just about five hairs of being baldheaded completely. And I was combing those few here sometime ago, my wife said, "Billy, you're almost baldheaded."
I said, "But I haven't lost a one of them."
She said, "Where they at?"
I said, "Where was they 'fore I got them? See? Well, ever where they was before I got them..." Now, there was one time, a hundred years ago, these hairs wasn't here at all, but they were out here in the dust. Is that right? Then about fifty years ago, they begin to come on my head. They come from where? Out of the dust. And now they're returning back to where they was. Is that right? They was not, then they were, and now they are not. What is it? What made them what they are? God. There He is. He painted a picture, and that's the way I want him.

272 "O Death, where is your sting? Grave, where is your victory?" You may bury me one of these days from here. I don't know. But, brother, I'll not be dead. I tell you that. No, sir. Oh, we shall rise, hallelujah, we shall rise. On that resurrection morning when death's bars are broken, we shall rise, hallelujah, we shall rise. There's nothing can keep me from rising. There ain't enough devils in all hell can keep me from rising. There ain't enough nothing nowhere to keep me from rising. I have the promise of God; I have the Holy Spirit. I got Zoe, God's Eternal Life, resting in here. This old carcass come from there, and God's brood me out of the ground.

273 And if He Who brood, me out of the ground, when I become of age now, every time I hear a church bell, something would speak to me, a little bitty Voice. An Angel spoke from a bush, said, "Don't you never drink or smoke; I got a work for you to do. Don't defile your body or run around with women and things, you, I got something for you to do when you get older."
"Who are You? Who are You?"
"You'll know more about that later." After while, here He come, He hangs yonder at the baptism. He shows Himself. He declares Himself. He answers. I see Him standing yonder everywhere, on every hand.

275 How you going to, if He made me what I am without having any choice at all... I never went back there and say, "Now, Charlie Branham, you marry Ella Harvey, and bring forth me out of the earth." No, sir. I never had no choice of that. God did that. And if He made me what I am without a choice, how much more when that Holy Ghost goes to brooding over me and I say, "Yea, Lord, You're my Creator, and I love You and I accept You as my Saviour," how you going to hold me in the dust? Just can't do it, brother, just can't do it.

276 God never formed one piece of this calcium, or potash, or anything else, that'd ever be--be wasted. "All the Father has given Me before the foundation of the world, will come to Me." Whew. I feel like shouting right then. "All the Father has given Me will come to Me, and none of them shall be lost, but I'll raise it up again in the resurrection." I heard Him call, and I come to Him. How can they keep me in the dust of the earth? There ain't enough undertakers in the world to pat me in the face with a shovel, would ever keep me in the dust of the earth. I shall rise someday and stand in His likeness, washed in His Blood, born of His Spirit. Hallelujah. Have all your denominations you want to; I'll take Jesus. Amen.

277 An insurance man come to me, Wilbur Snyder, a good friend of mine. He said, "Billy, I want to sell you an insurance policy."
I said, "I already got it." (My wife looked around as if to say, "What are you lying for, boy?")
Said, "You got insurance?"
I said, "Yes, sir."
Said, "What company is it with? What is it?"
I said, "Blessed assurance, Jesus is mine, oh, what a foretaste of glory Divine. Heir of salvation, purchased of God, borned of His Spirit, washed in His Blood."
He said, "That's good, Billy, but it won't put you in the graveyard."
But I said, "It'll get me out." Hallelujah. I ain't worried about getting there; it's getting out.

282 So I've got me insurance that tells me, "I bring all the Father has given Me, are Mine." I don't care what my daddy done, what my mama done, what anything was, "All the Father gives Me will come to Me, and no man can come 'less My Father draws him." Hallelujah. Why did He know them for? "I foreknown them before the foundation of the world. When I slayed the Lamb, I slayed him with Him." Amen. "I predestinated the Church." What's got predestination? The Church. How do you get in the Church? "By one Spirit we're all baptized into one Body." He knew before the foundation of the world that we would be there. And those who He foreknew, He has called. Those who He has called, He has justified. Those who He has justified, He's already glorified.

283 In God's Books He's done said He'll meet me right there. There ain't all devils out of hell can ever keep him anywhere else but keep him from coming right there, cause God has already said so, and that settles it. If a hundred billion years before the world was ever formed, the morning stars sang together and the sons of God shouted for joy, before there was a foundation of the world (See?), before there was a foundation. And them Angels and everything was happy, shouting about it, before there was a foundation of the world, how is the Devil ever going to keep me in the dust of the earth? Just can't do it. You're right.

284 Let's see, now, this is democrat time I got over here. This is twenty minutes till eleven, that's only twenty minutes till ten. Is that right, Brother Wood? That's right, twenty minutes till ten. Everybody happy?
Oh, I feel like traveling on,
I feel like traveling on;
My heavenly home is bright and fair,
And I feel like traveling on.
Oh, I feel like traveling on,
I feel like traveling on,
My heavenly home is bright and fair,
And I feel like traveling on.

285 You like them old songs like that? There used to be an old one we used to sing about, something about "Grace and mercy found me, there the Morning Star shone. What is that, Sister Gertie? Let's see. How, what is it, Brother Neville? See, something, "Grace and mercy found me, there the Bright and Morning Star showed Its lines around me." Uh-huh, yeah. "In The Cross." Give us a chord on that, sister. That's "Near The Cross." Come up here.
Oh, I love these. How many likes them old inspired songs? You can have all your jump up-and-down boogie-woogie you want to. Give me this, here's where grace and mercy found me. That's it. All right, sing it now.
Jesus, keep me near the cross,
There a precious fountain,
Free to all, a healing stream,
Flows from Calvary's mountain,
In the cross, in the cross,
Be my glory ever;
Till my raptured soul shall find
Rest beyond the river.
[Brother Branham begins humming "Near The Cross"--Ed.] Oh, how beautiful. Think of it. What if there was no Saviour? What if we didn't have this Word? What if He hadn't called you? What if He hadn't have foreknew you, and you was out here in this rest of the world tonight? Do you love Him? Oh, my. Don't forget services in the morning now, at nine-thirty.
In the cross, in the cross,
Be my glory ever;
Till my raptured soul shall find
Rest...

287 Now, give us a chord on "Room At The Fountain." This good old song, "There's Room At The Fountain." How many knows it? "Room, room, yes, there is room, room at the Fountain." And when you do it now, real quietly, just reach over each side of you, shake hands with that brother. You know, there's room now for all Methodists; there's room for Baptists; there's room for the Pentecost. There's room for all of us now at the Fountain. How many knows the old song? Oh, sure you do. Some of you old timers now, this is a good old Kentucky song now.
Room, room, (Let's shake hands.), yes, there is room,
There's room at the Fountain for thee;
Room, room, yes, there is room,
There's room at the Fountain for thee.
Oh, room, room, there's plenty of room,
There's room at the Fountain for thee;
Oh, room, room, yes, there is room,
There's room at the Fountain for thee.

288 Now, I've got a little surprise for you. All the latest sermons, and the books, and everything will be on sale at the other end of the church next week at the meetings. The tapes and everything, and all in nice literature form... There'll be a table back there at the back in one of the rooms, and the literature, the latest sermons, and some of the nice writings that's went forth originally in new books, new editions, will all be set up in the--in the end of the building this next Wednesday night. And we're expecting a--a good time in the Lord. Come praying now. Now, call your sick and afflicted; write them a letter; get them in here, and we'll just... God will just move mightily. And we're here and know that He'll do it now.

289 And now I've went to everybody that I knowed of, have little something. If there's anything out of the way now, you remember, I told you a long time ago, we was going to get it straightened up. And I know that you know there's a different spirit here than what there was. See? See? See? That's right. Now, don't let it leave no more. I charge you before Jesus Christ; don't let it leave. Stay right here with it (See?), just keep everything ironed right down and move right on. You are brethren. It's never your brother or sister that does anything wrong; it's that spirit of the Devil gets in there. See, he goes to...?... And just feel sorry for the brother or the sister, and know it's Satan getting between. And if you have some feeling about it, you get that out of you right quick, you see, 'cause it'll canker you. Yes, it will, so stay away from it. Just remember.
There's room, room, plenty of room,
There's room (for the Methodists, room for the Baptists, room for the Presbyterian, there's room for all);
Room, room, yes, there is room,
There's room at the Fountain for thee.

290 How many remembers our old dismissing song, that, "Take the Name of Jesus with you, child of sorrow and of woe; it will joy and comfort give you, take It everywhere you go"? Wish you could stay with us, Brother Jeffreys, you and Sister Jeffreys, and the boys there, and all of them. And--and then, "At the Name of Jesus bowing, falling prostrate at His feet." Oh, my. "King of kings in heaven we'll crown Him, when our journey is complete. Take the Name of Jesus with you, take It as a Shield today. Oh, when temptation draws near, breathe that holy Name in prayer." Oh, I love that, that wonderful Name of Jesus. Now, let's stand up right now, while we sing now. All right.
Take the Name of Jesus with you,
Child of sorrow and of woe;
It will joy and comfort give you,
... O how sweet!
Hope of earth and joy of Heaven;
Precious Name, (O precious Name) O how sweet!
Hope of earth and joy of Heaven.

291 This is a little different now. Let's just bow our heads now, and real quietly let's raise up one hand, say:
At the Name of Jesus bowing,
Falling prostrate at His feet,
King of kings in Heaven we'll crown Him,
When our journey is complete.
Precious Name (precious Name), O how sweet! (O how sweet!)
Hope of earth and joy of Heaven;
Precious Name (Yes, precious Name), O how sweet! (O how sweet!)
Hope of earth and joy of Heaven.
With our heads continually bowed, we say...
[Brother Branham hums, "Take the Name of Jesus With You"--Ed.]

Up

S'abonner aux nouvelles