Israël En Egypte

Autres traductions de ce sermon: Israël en Egypte - MS
Date: 53-0325 | La durée est de: 1 hour and 46 minutes | La traduction: Shp
doc pdf mp3
Voir le texte français seulement Voir le texte anglais seulement

1 Le vieux petit Tabernacle... Je suis donc revenu plusieurs fois pour une heure ou deux, ou parfois pour un service. C'est la première fois que je reviens ici, ou ailleurs, pour essayer de tenir un réveil. Nous commençons ce soir. A mon avis, un réveil, eh bien, ce n'est pas amener de nouveaux membres. Un réveil, ce n'est pas un grand nombre de conversions, bien que ces choses accompagnent le réveil. Mais un réveil, c'est ranimer ce que vous possédez déjà, juste le ranimer.

2 Et maintenant, je... nous avons un bien merveilleux pasteur ici, le frère Neville qui est assis sur une chaise juste ici devant; il est un peu enroué ce soir, à cause d'un rhume.

3 Et je vais faire comme chez moi. J'étais... Quand j'étais ici, j'étais le pasteur, j'étais le conducteur de chants, je prélevais les offrandes, je payais les dettes, j'étais le concierge et j'étais le charpentier, j'enlevais les cendres du poêle et faisais simplement tout ce qui devait être fait. Et en plus, je travaillais à la Compagnie du Service Public. J'ai fait cela dix-sept ans durant. Et je suis très heureux pour ce vieux petit bâtiment ce soir. Et c'est certainement comme ma maison natale. Pas très travaillé, mais c'est un - ce n'est pas très grand; mais c'est un chez-moi, et je me sens vraiment bien. Et j'en suis très heureux..

4 Et maintenant (nous l'avons annoncé), nos réunions vont peut-être consister... Nous avons annoncé que cela prendrait cinq soirées, jusqu'à dimanche soir. Et nous allons enseigner à partir de l'Ecriture, ce sera un enseignement. Maintenant, cet enseignement ne portera que sur la Bible. Alors maintenant, et à la - à la réunion... Eh bien, je voudrais le rendre vraiment clair, maintenant au début, afin que nous ayons un bon fondement. Je crois que vous... C'est ce que nous voulons premièrement, nous verrons ensuite les règles et les règlements et tout ce que nous faisons, pour qu'avant que nous priions et commencions les services...

5 Et maintenant, le Seigneur voulant, j'ai l'intention de parler ce soir sur l'Eglise, pendant cinq soirées sur l'Eglise. La première soirée, ce soir, c'est Israël en Egypte. Et demain soir, le Seigneur voulant, ce sera A la Mer Rouge. Et puis le soir suivant, Devant le serpent d'airain. Et samedi soir, à Kadès-Barnéa. Et dimanche soir, nous voulons les retrouver là-bas Dans la patrie. Et ce sont des enseignements tout à fait scripturaires. Apportez donc votre Bible, parce que nous irons d'Ecriture en Ecriture.

6 Nous avons reçu plusieurs appels téléphoniques pour prier pour les malades et tout. Mais je m'en suis quelque peu tenu éloigné. J'essaye de concentrer mon esprit strictement sur l'enseignement de la Bible. Et maintenant, je ne sais pas ce que notre Seigneur va faire. Nous attendons l'appel pour outre mer, pour aller outre mer. Je me disais que ce sera un moment merveilleux. Peut-être qu'alors, peut-être frère Neville se sentira mieux à ce moment-là et pourra peut-être partir de là, et continuer ce réveil. J'aimerais voir cela continuer jusqu'à Pâques. Et j'aimerais tenir un très grand service de baptême ici le matin de Pâques. Ne serait-ce pas merveilleux, juste un moment pour baptiser un grand groupe? Je crois que nous avons ici des jeunes gens à baptiser.

7 Et maintenant, comme je parle du problème des jeunes... Eh bien, nous avons quelques visiteurs. Je pense que je ne sais pas bien qui vient ici et qui ne vient pas. Je ne sais simplement pas le... [Espace non enregistré sur la bande. - N.D.E.]

8 ... le 12e chapitre pour commencer, et vous qui avez des crayons et du papier... Nous avons quelques Bibles supplémentaires, si quelqu'un en voulait une pour suivre dans les Ecritures. L'un des anciens se fera le plaisir de vous l'apporter, si maintenant même vous voulez bien lever la main. Nous avons cinq ou six Bibles ici. Les autres ne sont que des "Nouveaux Testaments", frère, et ce soir je serai la plupart du temps dans l'Ancien Testament.

9 Dans l'étude des Ecritures, j'ai été accusé, parce que je fais beaucoup de typologie. Cette typologie consiste à trouver des types dans l'Ancien à partir du Nouveau. Je vous dirai pourquoi je fais cela. C'est à cause de ceci.

10 Peut-être, quelquefois, les - les grands mots que les érudits et autres essayent de donner à la Bible, Ses - Ses termes ou Sa prononciation... Je me contente, moi, de prendre Roi Jacques. Elle a tenu ferme, malgré les tempêtes, beaucoup plus longtemps qu'aucune traduction ne l'a encore jamais fait, et je le crois simplement ainsi.

11 Et je le crois simplement ainsi. Et je crois que toute l'Ecriture enseigne que tout l'Ancien Testament était une ombre des choses à venir. Ainsi, si je me dirige vers ce mur, et que mon ombre soit là devant moi, elle montrera quelque chose qui me ressemble lorsque j'arriverai là. Cela montre si je suis un quadrupède, un oiseau ou n'importe quoi d'autre, l'ombre le montrera.

12 Et l'Ancien Testament était une ombre ou un type du Nouveau Testament. Tout l'Ancien Testament pointait le Calvaire. Avec l'aide du Saint-Esprit, je crois qu'au cours des - des semaines à venir (Combien de temps? Je l'ignore), mais je peux prouver que chaque chapitre de l'Ancien Testament parlait de Jésus-Christ, et chaque chose a été accomplie en Lui. Et nous, en Lui, nous sommes parfaits. Dieu l'a fait d'une façon si simple. En Christ, nous sommes parfaits.

13 Eh bien, l'homme a toujours essayé de se sauver par lui-même, et de faire différentes choses pour y trouver le salut; mais dans le Nouveau Testament, cela n'a jamais été par aucune de nos propres œuvres, c'est "par grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi". La seule chose qui puisse vous sauver, c'est la grâce.

14 Eh bien, il y a quelque temps, j'avais demandé aux gens de lever la main, ne sachant pas qui ici est membre de l'église et qui ne l'est pas, pour voir à quel niveau on en est avec le christianisme. Et apparemment vous êtes environ 99% de chrétiens ici ce soir. Et j'espère donc que les autres le sont maintenant.

15 Maintenant, le livre de la Genèse, c'est le chapitre semence de la Bible. C'est le commencement. Le mot Genèse signifie "commencement".

16 Et ensuite, demain soir, il nous faudra aller dans l'Exode pour parler des enfants. Et le mot Exode vient de l'expression "appelé hors de, sorti de". Il s'agit des enfants d'Israël, ils étaient en exode. Dans leur exode, ils sortirent d'Egypte et entrèrent dans la terre promise que Dieu leur avait donnée.

17 Maintenant, pour avoir une image précise de l'église de l'époque et la mettre en parallèle avec l'époque actuelle, vous devez retourner à la semence, pour l'amener jusque dans l'exode, avant qu'il puisse y avoir l'exode. Maintenant, vous... ou bien l'amener au - où vous pouvez voir où en est l'église, et comment ils s'étaient établis en Egypte, et alors vous verrez comment Dieu les a appelés à sortir. Et ensuite, le reste de la semaine, nous entrerons carrément dans les Ecritures comme cela. Et ce soir, le Seigneur voulant, nous allons nous référer à beaucoup, beaucoup d'Ecritures, tout au long de l'enseignement.

18 Maintenant, le premier passage que nous voulons voir, c'est la raison... La plus grande chose que j'ai trouvée parmi les chrétiens, à travers le monde entier, c'est la peur. Ils ont toujours peur. Et lorsqu'une petite maladie survient, ils ont peur; nombreux. Des fois je me pose des questions, et maintenant je suis avec vous. Mais maintenant ce que j'essaie de faire ce soir, et au cours de cette semaine qui vient, c'est d'essayer de chasser cette peur par la Parole de Dieu.

19 Maintenant, vous viendrez me voir pour me dire : "Bien, Frère Branham, je crois ceci. " Maintenant... "Je crois cela. "

20 Il n'y a qu'une seule façon au monde de prouver cela. Eh bien, je ne peux pas me fier à l'expérience de quelqu'un d'autre, au rite ecclésiastique d'un autre. Il n'y a qu'une seule preuve véritable de - de tout ce qu'il en est, c'est la Parole de Dieu. Ainsi, si la Parole de Dieu dit une certaine chose, alors, je suis obligé de croire que c'est la Vérité.

21 Récemment, un jeune prédicateur est venu me voir et il m'a parlé d'une certaine situation et il a dit qu'il avait prié pour cela. Et il a dit que le Seigneur lui a révélé que c'était d'une certaine façon. Alors je l'ai regardé un moment, puis j'ai dit : "Frère, c'est vraiment beau." J'ai dit : "Je - je suis reconnaissant que le Seigneur ait fait cela pour vous. Mais laissez-moi vous dire quelque chose, c'est contradictoire."
Il dit : "Eh bien, la vision venait de Dieu!"

22 Je dis : "Cela n'est pas possible, frère, parce que c'est contraire à la Parole."

23 Maintenant, nous devons prouver toute chose par l'Ecriture. Pas ce que... Si c'est contraire à ma foi, et que cependant l'Ecriture le dise, l'Ecriture a raison et j'ai tort. Voyez-vous? L'Ecriture a toujours raison. Et la seule façon dont vous puissiez faire quelque chose, c'est de revenir à l'Ecriture. Maintenant, est-ce vrai? Bon, je - j'aime vous entendre dire "Amen", lorsque vous croyez Cela, voyez-vous? Amen signifie "Qu'il en soit ainsi". Maintenant, nous ne pouvons donc pas...

24 Quelqu'un me demandait l'autre jour, eh bien, c'était aujourd'hui même, au sujet d'une certaine personne qui avait beaucoup de succès pour une certaine chose qu'elle faisait. Il a donc dit : "Oh, Frère Bill, le Seigneur doit être là-dedans."
Je dis : "Il ne le peut."
- Oh, dit-il, ils font des convertis.

25 Je dis : "Cela n'est pas possible. Parce que si c'est cela, c'est contraire à Sa Parole. Alors Dieu ne va pas dire une chose pour ensuite en dire une tout autre. Il dit toujours la même chose depuis le début." Voyez-vous? Dieu ne peut mentir. Dieu est infaillible, Ses Paroles le sont. Pour qu'Il soit Dieu, Il doit être souverain, voyez-vous, et Il a...

26 Et maintenant, vous dites : "Bien, ne pensez-vous pas que si - si Dieu a fait une certaine chose ici, bien que Sa Parole dise que...?"

27 Je dis : "Non, la Bible dit : 'Celui qui retranche ou ajoute quelque chose à ce qui est dans ce Livre, sa part sera retranchée du - du Livre de Vie.'"

28 Ainsi, voilà la raison. C'est toujours par toute chose... (Non par expérience, ou par les apparences), mais par ce que dit la Parole de Dieu. Maintenant, dans le Nouveau Testament, Paul dit : "Si nous, ou un ange du Ciel venait et enseignait autre chose que ce que vous avez entendu (c'est Galates 1.8 si vous voulez le noter), qu'il soit anathème pour vous."

29 Eh bien, par conséquent, retournons maintenant au commencement pour voir combien sûre est cette Parole. Maintenant gardez ceci à l'esprit. Et alors que nous glanons à travers cette Bible, vous verrez que les dents d'engrenage de la roue de Dieu tournent lentement mais sûrement. Cela peut vous sembler éloigné d'un million de kilomètres, mais cela grince toujours juste là, et un de ces jours, ça arrivera ici. Bon, peu importe ce que... Prenez simplement l'un des...

30 J'aurais souhaité que nous ayons donc du temps pour prendre six ou huit mois d'étude biblique sur ce sujet, pour étudier ce livre de la Genèse sans jamais le quitter. Et je crois dans l'espace de trois semaines, trois ou quatre semaines d'étude de la Genèse, nous verrons comment chaque fil se retrouve bien dans la Bible, chaque Parole. Eh bien, j'ai moi-même pris deux ans pour étudier la Genèse, moi-même, et j'en suis encore à ma deuxième lecture, et je n'en ai même pas encore parcouru la moitié. Eh bien, ce qu'il en est, je suis resté des semaines sur deux ou trois versets! Et on découvre que dans cette semence...

31 Si vous voulez savoir quel genre de récolte vous aurez, ou bien ce qui est en train de pousser dans le champ, retournez voir ce qu'était la semence. La semence produira exactement ce qu'elle est. Elle se reproduira selon son espèce. Un maïs donnera du maïs, un chardon donnera un chardon, un blé donnera du blé. Peu importe ce que c'est, cela produira simplement ce qu'était la semence

31 Et tous ces cultes et mouvements, toutes ces choses et ces ismes d'aujourd'hui, par la grâce de Dieu, cela a été mentionné dans la Genèse, là où cela a commencé et cela a simplement pris un autre nom. Mais si vous considérez l'œuvre de l'esprit en ce jour-là, et considérez comment il agit aujourd'hui, vous verrez que c'est exactement la même chose. Et, mes amis, certains sont frappants. Vous seriez surpris d'apprendre que certains d'entre eux appartiennent aux plus hauts domaines ecclésiastiques

33 Maintenant, observez simplement cet esprit, comment il s'éleva jadis en Caïn, comment il passa par Cham, puis par Nimrod jusqu'à Babylone; de Babylone, il alla jusque dans les jours de la Venue de Jésus. Des enseignants, des étudiants de la Bible, mais ils n'ont pas reconnu le Seigneur Jésus-Christ. Et ils étaient là, des érudits raffinés, des hommes saints, justes, connaissant la Parole, chaque lettre de Cela, et où Cela se trouvait et comment Cela était écrit; ils La connaissaient par cœur, d'un bout à l'autre, chaque parchemin et tout; ils devaient être nés dans une certaine lignée d'hommes ou de sacrificateurs ou - ou de tribu pour devenir sacrificateurs. Des érudits raffinés, des étudiants de séminaire d'aujourd'hui ne seraient rien à côté de l'un de ceux-là, et ils n'ont cependant pas reconnu Jésus. Et lorsque Jésus vint, eux étaient de saints hommes, Jésus dit : "Vous êtes de votre père, le diable." Il dit : "Vous êtes dans l'erreur, parce que vous ne connaissez ni la puissance de Dieu, ni la Parole de Dieu" Pouvez-vous vous imaginer le Seigneur Jésus-Christ appelant un érudit saint et juste, un étudiant de la Bible, l'appelant un "démon"? Mais Il le fit. Et maintenant, si vous voulez retourner en arrière, vous découvrirez d'où cela vient.

34 Et regardez, cela est en train de sortir aujourd'hui avec une force terrible partout... Oh ! mon frère, ma sœur, il vous appartient de considérer ce que vous êtes en train d'écouter, et ne sous-estimez jamais la puissance de séduction du diable. Ne le sous-estimez jamais. Il est mielleux au possible. Et ce n'est pas le communisme qui est l'esprit antichrist. Non. L'esprit antichrist est si semblable à la chose véritable qu'il séduirait, si c'était possible, même les élus. C'est ce qu'a dit Jésus, Matthieu 24. C'est un esprit religieux. Mais oui, Caïn et Abel étaient frères. Le corbeau et la colombe étaient sur le même perchoir. Esaü et Jacob étaient frères. Judas et Jésus étaient dans la même église, l'Un était le Prédicateur et l'autre le trésorier. Voyez-vous, il y a toujours cette séduction... le mensonge que Caïn... que Satan dit à Eve était à 90% la vérité, à 90% la vérité. Et le mensonge que vous pouvez raconter... Combien j'ai entendu les hommes contourner des passages de l'Ecriture, simplement pour ne pas devoir... Cela ne ménage pas leur théologie. Voyez-vous? Mais si - si - si cette partie-ci est juste, cette partie-là est juste. Rassemblons-les et faisons-les cadrer avec toute la Bible. Maintenant, au commencement, quand Dieu...

35 Nous - nous n'avons pas le temps de retourner là-bas, mais nous allons commencer ici au début de l'église. Et c'était lorsque Dieu... Maintenant, le mot église signifie "appelé hors de, les gens appelés hors de". Et je crois que dans chaque dénomination sous le ciel aujourd'hui, il doit y avoir de bonnes gens, dans chacune d'elles. Et je crois que si Jésus vient, il y aura un groupe appelé hors de. Et je crois que nous sommes bien loin de la Venue du Seigneur en ce qui concerne l'église, nos conditions n'étant pas des conditions pour la Venue du Seigneur. Nous n'avons pas la foi pour la Guérison divine, encore moins pour être enlevés. Quelque chose doit arriver

36 Eh bien, si quelqu'un parle de l'enlèvement, les gens disent : "De quoi parlez-vous?" Certains d'entre eux sont des membres d'église. Vous parlez de la Guérison divine : "Je ne crois pas en de telles choses!" Ils ne voient pas. Ils disent : "Bien, je crois qu'on les a hypnotisés." Bien, comment cette personne pourrait-elle jamais aller dans l'enlèvement? Comment pourrait-elle ressusciter des morts, quand il n'y a rien d'où elle pourrait ressusciter? Il n'y a rien là-dedans pour la ressusciter.

37 C'est simplement un semblant de foi, c'est mental, psychique. Lorsque vous dites : "Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu", c'est très bien, mais frère, si cela ne vient pas du cœur, eh bien, c'est seulement mental. Et cela ne peut pas venir du cœur tant que le Saint-Esprit n'en rend pas témoignage. Jésus dit que personne... ou la Bible dit : "Personne ne peut dire que Jésus est le Christ, si ce n'est par le Saint-Esprit." Et vous ne pouvez le dire vous-même; c'est le Saint-Esprit qui doit le dire par vous. Regardez lorsque Jésus...

38 Lorsque Pierre Le confessa, Il dit : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant." Il dit : "Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais Mon Père qui est dans les Cieux. Et Je dis que tu es Pierre et sur ce rocher, Je bâtirai Mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre Elle." N'est-ce pas vrai? Ainsi, vous voyez où nous en sommes.

39 Maintenant, allons au cœur du sujet, maintenant nous allons commencer. Au commencement, Dieu appelant du Ciel, appela Son peuple à sortir.

40 Est-ce que je parle trop fort, Frère Cox, ou pas assez fort? Un peu trop fort, je suis désolé, je... Cette affaire donne une voix formidable, et je suis habitué aux grandes vieilles granges et aux auditoriums et aux réunions en plein air et autres, et je suppose que je crie un peu trop fort. Ce n'est pas que je veuille vous crier après!

41 Maintenant, dans Genèse chapitre 12, commençons notre premier passage ce soir. L'Eternel dit à Abram : Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.

42 Abraham, avec son père, venait de Babylone et se rendait à Shinear, Shinear, la - la vallée de Shinear où beaucoup allèrent après la destruction de Babylone, ou après que la confusion fut survenue. Le père d'Abraham, son père, avait amené Abraham et ses bien-aimés à Shinear. Et dans tout ce pays, parmi tous ces gens, Dieu trouva la faveur d'un seul, ou plutôt, un seul homme trouva la faveur de Dieu

43 Maintenant, je voudrais que vous remarquiez que ceci est le commencement du christianisme, de l'Eglise. Et je voudrais que vous remarquiez ceci : ce n'était pas parce qu'Abraham était un homme bon, c'était parce que Dieu avait élu et choisi Abraham. Ce n'était pas Abraham qui choisit Dieu; c'était Dieu Qui choisit Abraham. Comprenez-vous cela? Et maintenant suivez. Eh bien, comme c'était alors, il en est de même aujourd'hui. Ce n'est pas vous qui choisissez Dieu, c'est Dieu Qui vous choisit.

44 Maintenant, ceci peut être très fort, et je voudrais que vous y fassiez attention. Immédiatement après le choix, l'élection, c'est la séparation d'avec toute autre chose, dès qu'Il appelle. Il choisit et appelle. Alors, lorsqu'Il appelle, Il vous sépare de toute chose qui s'accroche à vous. Cela prouve que ce n'est pas une dénomination. Ce n'est pas deux ou trois personnes ensemble. Il attend chaque individu! Amen. C'est une affaire individuelle, avec chaque personne.

45 Ce n'est pas parce que ma mère là-bas est sauvée que moi je suis sauvé. C'est parce que Dieu m'a choisi en Christ. Je veux que vous voyiez cela. Ce n'est pas vous qui vous choisissez, pas votre propre choix, ce n'est pas du fait que vous avez beaucoup prié, ni du fait que vous avez tourné une nouvelle page. Vous n'aviez rien à faire là-dedans. Dieu... Oh! la la! Lorsque vous arrivez à voir ce qu'est la Vérité... Vous dites : "Vous voulez dire que - que je - je ne me suis pas tourné vers le Seigneur?" Non. En aucune façon vous n'auriez pu vous tourner vers le Seigneur. Toute votre nature, votre constitution était contre Dieu. Dieu vous a appelé. Cela a toujours été ainsi.

46 Dans le jardin d'Eden, lorsque l'homme a péché... Pour commencer, regardez la nature d'un pécheur : il se cache. Mais il aurait fallu que ce soit Adam qui appelle Dieu; or, c'était Adam qui se cachait, tandis que Dieu appelait Adam. Le voyez-vous? C'est la nature du pécheur de se cacher, de s'enfuir, de se mettre derrière quelque chose. Mais Dieu appelle... Oh! la la! Grâce, grâce étonnante, Dieu appelle.
Et maintenant, regardez, vous dites : "Oh, c'était Adam et Eve!"

47 C'est toujours la même chose à travers la Bible. Jésus dit : "Nul ne peut venir à Moi si Mon Père ne l'attire." Est-ce juste? Eh bien, c'est la Parole. Et c'est de cette manière que nous La voulons, la Parole, alors vous savez où vous vous tenez.

48 Combien ici ont... sont chrétiens ce soir, savent qu'ils sont chrétiens, et en qui il y a quelque chose qui dit qu'ils sont chrétiens? C'est... Très bien. Vous voyez? Ma foi, vous devriez être les gens les plus heureux du monde. Vous devriez simplement croire cela. Oh! la la! C'est facile, prenez la Parole de Dieu pour cela!

49 Eh bien, avant que vous ne deveniez chrétien, Dieu vous a appelé; ce n'est pas vous qui avez appelé Dieu, c'est Dieu qui vous a appelé. Il a donc appelé Abraham; et il est notre père à tous, la foi. Remarquez que cette fois, Il dit : "Abraham!"

50 Eh bien, c'est une élection. Je voudrais insister sur cette élection, car c'est la vérité. Maintenant, vous n'êtes pas - vous n'êtes pas devenu chrétien par simple coïncidence; en effet, vous êtes devenu chrétien avant que vous soyez dans ce monde. Avant que vous naissiez, Dieu vous a destiné à être un chrétien, depuis le jardin d'Eden, dès avant la fondation du monde. "Oh! dites-vous, est-ce juste, frère?" C'est la vérité! Dieu, avant que vous sachiez quoi que ce soit...

51 Il fut un temps où vous le saviez, pour le moment votre - votre esprit est obscurci à cela. Il n'y a eu qu'un seul Homme sur la terre Qui savait qu'Il existait auparavant, et c'était Jésus. Il dit : "Glorifie-Moi, Père, de la gloire que J'avais auprès de Toi avant la fondation du monde." Il était le Dieu incarné, Il pouvait regarder là en arrière et voir ce qu'il en était. Mais nos esprits sont obscurcis à cela.

52 Mais nous avons été destinés, prédestinés. Vous savez ce que "prédestiné" signifie? La destination de toute chose était vue à l'avance par Dieu. Amen. Voilà donc qui n'est pas du lait écrémé. Remarquez. Je crois que cela vous laisse perplexes. Nous ferions mieux de voir cela un moment. Prenez avec moi Ephésiens, chapitre 1, et lisons un peu, parce que je crains que vous ne le saisissiez pas, et que vous pensiez que - que cela vient de moi. Ce n'est pas moi. Ecoutez attentivement maintenant. Nous reviendrons sur le sujet de l'Eglise dans quelques instants, ou dans un moment. Eh bien, Paul est en train de parler, il s'adresse (Ephésiens 1) directement, carrément à l'Eglise. C'est ce que nous faisons ce soir. Ceci n'est pas pour des bébés. C'est pour des adultes, pas pour des bébés.

53 De petits bébés. J'en ai un là, qui apprend juste à marcher. Il fait "boum" et tombe; il se relève et croit faire quelque chose de grand. J'étais comme cela un jour, mais maintenant je suis un homme, et j'ai laissé les choses de l'enfance.

54 Maintenant, nous devons en arriver à la pleine doctrine. J'aime les bonnes vieilles réunions où on crie, où nous tapons les mains, où nous crions et passons des bons moments, et où nous avons de grands services pleins de puissance et tout, où on se réjouit en quelque sorte comme des enfants. Mais, attendez. Quand ensuite arrive le temps de l'épreuve de force, vous ne savez pas où vous vous tenez! Revenons en arrière et cherchons à savoir. Cherchons à savoir ce qui nous fait faire cela. Revenons au fondement, voyons où nous en sommes.
Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu... (J'aime cela. Ce n'est pas un séminaire qui m'a envoyé)... la volonté de Dieu, à ceux qui sont à Ephèse... (Maintenant, regardez, il l'adresse)... aux fidèles en Jésus-Christ.

55 Regardez, il l'adresse directement à qui? Pas au pécheur, pas aux bébés, mais aux adultes. Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu... (Regardez) Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu le Père et du Seigneur Jésus-Christ. Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ.

56 Oh! la la! Voyez-vous à qui il l'adresse? Pas à une bande de bébés. A des gens qui sont assis dans les lieux célestes et qui ont été bénis. Eh bien, il dit : "Vous savez quelque chose, vous avez été enseignés, et vous êtes sauvés, et je peux vous dire tout ce qu'il en est." Oh, j'aime cela, pas vous? "Je veux vous amener un instant dans les lieux célestes, au lieu d'être si terre à terre." Il dit : "Maintenant, je veux vous dire la raison. Je veux vous donner un petit - un petit - un petit encouragement, un petit réveil, une petite stimulation." Amen. J'aime la stimulation, cela vous édifie un peu, particulièrement lorsque vous savez où vous pouvez dire que c'est AINSI DIT LE SEIGNEUR! "Maintenant, je veux vous parler, dit-il, à vous qui êtes assis dans les lieux célestes en Jésus-Christ, et qui avez été bénis ensemble de toutes les bénédictions spirituelles (la manifestation des dons de Dieu, la guérison divine, les prophéties, et autres choses qui se manifestent). Maintenant que vous êtes des adultes, je veux vous parler. C'est à vous que j'adresse ces paroles." Maintenant regardez, "Selon..." Amen. Maintenant, le voici. J'espère que cela... vraiment... Je vais laisser cela bien pénétrer, vraiment bien, parce que cela fera du bien, cela entrera peut-être droit dans les os. ... selon qu'Il nous a élus en Lui..

57 Qui est-ce qui l'a fait? "J'ai entendu cela et je suis venu?" Non, non, pas du tout. "Il a choisi, a (temps passé), nous a choisis (L'Eglise) en Lui." Il y a combien de temps, Paul? La semaine passée ou bien quand vous teniez ce réveil? Non. ... avant la fondation du monde...

58 Maintenant, vous pouvez chevaucher dans les nues, voyez-vous. Il fit quoi? Il nous a choisis en Lui (Christ) avant la fondation du monde.

59 J'aurais aimé que nous ayons un moment pour aller dans Job 7.37 et voir là où il est dit : "Où étais-tu quand je fondais la terre? Avant que je fonde le monde... Dis-Moi, sur quoi ses bases sont-elles appuyées? Ou bien, où étais-tu quand les étoiles du matin éclataient en chants d'allégresse, et que les fils de Dieu poussaient des cris de joie?" Il dit à Job : "Ceins tes reins comme un vaillant homme, Je veux te parler."

60 Maintenant, Paul dit : "Il nous a choisis en Lui, l'Eglise, avant la fondation du monde." Maintenant regardez. ...pour que nous soyons saints...

61 Pas notre propre sainteté. "Bien, dites-vous, croyez-vous dans la sainteté, Frère Branham?" Bien sûr! Pas à la mienne, à la Sienne. Ma sainteté n'est rien, la Sienne est parfaite.

62 Bien, vous dites alors : "Croyez-vous qu'il vous soit permis de boire ou..." Non, je n'ai jamais dit cela. Ecoutez, un grain de blé ne peut produire que du blé, il ne peut pas produire des graterons. Il n'y a pas de désir en lui, il n'y a pas de vie en lui pour produire des graterons. Et si nous sommes en Christ Jésus...

63 Ne vous laissez pas séduire, vous feriez mieux de bien sonder ceci maintenant. Voyez-vous, si vous continuez à dire : "Bien, je - je... Je ne sens pas une condamnation en faisant ceci, je ne sens pas une condamnation en faisant cela." Les choses du monde? Maintenant je - je vais vous choquer un petit peu, vous caresser à rebrousse poil. Mais ceci est l'évidence même que vous n'avez jamais été à Christ. Vous n'êtes jamais né de nouveau.

64 "Celui qui aime le monde ou les choses du monde, l'amour de Dieu n'est même pas en lui."

65 Maintenant, si vous cessez de faire cela parce que vous savez que vous devez le faire et cessez de faire ceci, c'est le signe que vous n'êtes encore nulle part. Lorsque cette chose meurt en vous, et que sa nature est partie, il y a une autre Personne là-dedans et Elle ne peut produire que... Le Saint-Esprit Qui était en Christ produit en vous une Vie comme Celle de Christ. Ce n'est pas ce que vous faites qui importe, c'est ce que Lui a fait. Il a choisi cela avant la fondation du monde.

66 Quelqu'un me dit : "Bien, je sais que je suis sauvé parce que j'ai cessé de fumer."

67 Ce n'est pas à cause de cela que je suis sauvé, ce n'est pas à cause de cela que vous êtes sauvé. Vous êtes sauvé parce que Dieu vous a choisi avant la fondation du monde pour être sauvé. C'est l'enseignement de l'Ecriture. Amen. Maintenant, voyez-vous, nous commençons à découvrir que ce n'est pas nous. C'est Lui. Voyez-vous? Il nous a choisis.

68 Abraham ne pouvait pas dire : "Bien, Dieu soit béni, je suis descendu de la Tour de Babylone. Alléluia! C'est à cause de cela que je suis sauvé." Il aurait dû sauver tout le groupe alors, si c'était là la raison pour laquelle Il l'avait fait. Vous Voyez? Ce n'est pas ce qu'il avait fait.

69 Il avait élu Abraham. Et c'était le début même de notre salut qui a été donné à l'homme lorsqu'Il l'a appelé, l'a élu, l'a prédestiné, lui a donné une promesse et a fait une alliance avec Abraham et sa semence pour toujours. Maintenant, nous pourrions continuer et lire un chapitre entier là-dessus, mais le temps nous manque. Eh bien, Dieu a appelé. Regardez, lorsqu'Il appela Abraham ici, il l'appela par élection. Pas parce que c'était Abraham, parce que c'était Dieu. Et Il l'appela hors de son peuple et le bénit, et lui dit ceci : "Je vais te sauver." Et plus bas ici, Il dit : "Et tu viendras à Moi à un âge très avancé." Avant qu'il ait fait quoi que ce soit pour le mériter, Dieu l'a choisi, lui a parlé. "Et pas seulement toi, mais aussi ta postérité après toi." Oh! la la! Remarquez. "Et il retourna..." Le neuf - le verset 8. Maintenant continuons à lire ici, un peu plus loin sur cette autre chose. Abram partit, comme l'Eternel le lui avait dit, et Lot partit avec lui. Abram était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu'il sortit de Charan. Abram prit Saraï, sa femme, et Lot, fils de son frère, avec tous les biens qu'ils possédaient...

70 Maintenant, observez, il a fait là même ce que Dieu lui a dit de ne pas faire; Abraham prit Lot, son neveu, et il prit aussi son papa. Mais Il ne lui avait jamais dit de prendre son papa; mais il le prit quand même. Et n'importe quel lecteur de la Bible, lisez ceci dans la Genèse demain, quand vous en aurez le temps. Remarquez que c'était un cheveu dans la soupe jusqu'à ce que le vieil homme mourut. Il fut une pierre d'achoppement depuis le début, de même que Lot. Dieu avait appelé Abraham et non Lot. Il avait appelé Abraham et non son papa.

71 Bien, vous dites : "Qu'en est-il de Sara?" Un homme et sa femme sont un, voyez-vous? "Ils sont une seule chair", la Bible le dit. Très bien.

72 Mais Il appela Abraham, lui demanda et lui dit de se séparer de tout ce qu'il avait, et d'aller dans un pays étranger.

73 Regardez, une séparation... Se rendre dans un pays étranger dont on ne sait rien, voilà le christianisme. Une séparation d'avec les choses du monde, car Dieu vous a appelé. Aller dans un autre pays, pour habiter parmi les gens dont vous ne savez rien, pour être un pèlerin. Amen. Lorsque j'y pense, je peux à peine me maîtriser. Pèlerin! Etranger!

74 A l'heure de sa mort, le vieux Jacob dit devant Pharaon : "J'ai été pendant tant d'années un pèlerin." Amen. Qu'était-il? Il commençait à revenir à lui-même. Le petit gars s'était si mal comporté! Il savait qu'il était seulement un pèlerin ici. Maintenant remarquez

75 Nous arrivons au verset 8, et Dieu promet à Abraham ici qu'Il va le sauver, lui et sa postérité après lui. Maintenant, Il fit l'alliance, inconditionnellement. Il ne fit pas cela, très précisément parce qu'il était - c'était Abraham. Il n'a pas dit : "Maintenant, Abraham, si tu fais ceci, si tu fais cela." Il dit : "Abraham, Je l'ai déjà fait. Il n'y a rien que tu doives faire. Je l'ai fait Moi-même." Amen. Oh! la la! Quand je pense à cela! Dieu l'a fait, Lui-même, inconditionnellement. L'alliance de Dieu est inconditionnelle!

76 Vous dites : "Bien, frère, j'ai cessé de manger de la viande. Je ne fais pas ceci. Je..." Frère, cela n'a rien à voir avec ceci. Cela ne dépend pas du fait que vous mangiez de la viande ou que vous ne mangiez pas de viande, que vous observiez les jours de sabbat ou les nouvelles lunes, ou que vous alliez dimanche à l'école du dimanche, ou quoi que ce soit. Vous êtes sauvé inconditionnellement!

77 Alors vous dites : "Frère Branham, si donc je suis sauvé, gloire à Dieu, je peux faire ce que je veux." Oui, certainement! Et si vous êtes sauvé, frère, vous n'avez aucun désir des choses du monde. Votre cœur entier est centré sur Cela. Vous ne pouvez pas vous tenir éloigné de Cela. Mais tant qu'il y a un tiraillement, vous savez qu'il y a encore quelque chose de faux.

78 Maintenant l'élection, Dieu appela Abraham; Il lui dit qu'Il le sauverait inconditionnellement.

79 Maintenant, allons un peu plus loin après que la promesse fut faite. Je voudrais que vous alliez avec moi dans Genèse 15.7, ici juste un moment, et lisons ici juste pendant quelques instants. Très bien. L'Eternel lui dit encore : Je suis l'Eternel, qui t'ai fait sortir d'Ur en Chaldée, pour te donner en possession ce pays. Abram répondit : Seigneur Eternel, à quoi connaîtrai-je que je le possèderai?

80 Maintenant, Abraham, après être sorti du pays, des Chaldéens, du pays, de la ville d'Ur des Chaldéens, du pays de Shinear, séparé, sorti... Regardez cela, exactement comme les chrétiens aujourd'hui, toujours errants. Regardez. Et l'Eternel lui dit : Prends une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe.

81 Eh bien, demain, je désire que vous continuiez à lire cela; si vous prenez des notes. Je vais le citer, à cause du temps, de l'espace de temps, parce que je ne veux pas vous garder trop longtemps. Je veux que vous reveniez demain soir, afin que nous puissions aborder directement ce sujet. Nous posons juste une - une base ce soir, simplement un fondement. Voyez-vous?

82 Maintenant, il prit ces animaux, la génisse, la chèvre, et le bélier, et deux... une tourterelle et une colombe, et il partagea le bélier et la génisse, et ainsi de suite, et les étala par terre. Il posa la tourterelle là, et sans le... sans la couper. Et il tint les oiseaux éloignés de cela jusqu'au coucher du soleil. Et Dieu vint vers Abraham pour confirmer cette alliance; Il descendit et dit : "Maintenant, Abraham, maintenant Je vais te montrer ce que Je vais faire." Et Il...

83 Beaucoup d'entre vous, mes amis, qui étiez ici à l'église il y a plusieurs années, vous savez que j'enseignais la même chose. Eh oui, c'est vrai. Depuis 1949 je prêchais cela. Très bien, elle l'avait inscrit dans sa Bible.

84 Regardez! Alors Il est descendu et a montré à Abraham ce qu'Il allait faire. D'abord, Il plongea Abraham dans le sommeil : "Car, Abraham, tu n'as rien à faire là-dedans."

85 Maintenant, pour vous qui essayez de vous sauver par vous-même. J'ai compris que dans l'église, le Tabernacle, après avoir reçu cet enseignement, beaucoup de gens ont quitté le Tabernacle; ils sont allés vers des cultes et autres, pour - pour croire toutes sortes de choses qu'on peut croire. Ils ont arrêté... certains d'entre eux ont cessé de manger de la viande, certains d'entre eux observent leurs jours de sabbat et les nouvelles lunes, et je ne... Je pense qu'ils ont fait des sacrifices et tout le reste, après avoir réellement refusé d'accepter la Parole de Dieu. Cela montre ce qu'il y avait ici dedans. Paul dit : "Ils sont sortis parce qu'ils n'étaient pas des nôtres." Voyez-vous? C'est juste. Oui, c'est vrai. Le Saint-Esprit S'emparera de la Parole de Dieu. Ces choses, au moment de l'épreuve de force, il sera prouvé qu'elles sont fausses.

86 Maintenant, Il dit : "Abraham"; Il fit tomber un sommeil sur lui; Il dit: "Je te montrerai comment Je vais faire cela, comment Je vais garder Mon alliance." Et Il prit ces animaux. Et maintenant observez, lorsque Abraham s'endormit, Il montra que la mort doit venir sur chaque créature. Alors devant lui passa une fournaise ardente; et cette fournaise ardente représentait l'enfer, ce qui veut dire que chaque pécheur méritait d'aller en enfer. Et alors au-delà de cela, par ce sacrifice sur la colline, vint une petite Lumière blanche, qui passa entre chacun des morceaux du sacrifice. Une alliance...

87 Vous pouvez remarquer qu'il y a eu plusieurs manières dont les peuples concluaient des alliances, bien des fois. Nous, aujourd'hui, comment faisons-nous une alliance? Vous dites : "Tope-là, serrons-nous la main." C'est un accord. C'est notre alliance, n'est-ce pas? Dans les temps anciens, ils avaient l'habitude de conclure... En Chine, vous savez comment ils font leur alliance? Ils se jettent du sel l'un sur l'autre. Voilà l'alliance en Chine. Voyez-vous, et les gens concluent différemment leurs alliances, selon les différentes coutumes des peuples.

88 Dans la coutume orientale par contre, on tuait une bête et on se tenait entre cette bête, et alors on rédigeait cela. Nous voyons cela dans Lévitique, et ils rédigeaient là leur accord. Et cet acte était déchiré en deux, au-dessus de cette bête morte. Et ils juraient sous serment au-dessus de cette bête morte, pour montrer que s'ils brisaient cette alliance, leur corps serait comme celui de cette bête morte. Et on donnait à chacun un morceau de l'acte. Et puis ils rentraient chez eux. Et lorsqu'ils revenaient l'un vers l'autre, ces deux morceaux devaient s'accorder parfaitement, les mêmes morceaux. Comme c'est beau!

89 Dieu faisant une alliance, montrant, montrant à l'avance que "J'ai juré que Je le ferai; par ta Postérité Je bénirai toutes les nations de la terre". Lisez-le. "Je bénirai les Gentils, Je bénirai les Noirs, les Jaunes, les Blancs. Je bénirai chacun d'eux à travers ta Postérité, car de toi sortiront des rois et des princes."
- Comment le feras-Tu, Seigneur?
- Je te le montrerai.

90 Il lui montra à flanc de coteau où ces morceaux étaient représentés. Et n'importe quel étudiant de la Bible sait que chacun d'eux était un animal pur qui représentait le Sacrifice de Jésus-Christ. Il était le bélier. Il était la génisse avec laquelle on faisait l'eau de séparation, quand on n'avait plus les eaux de séparation. Maintenant, nous avons le lavage par l'eau, par la Parole qui sépare du péché, au travers de la Parole, au travers de la foi. Et la colombe et la tourterelle représentaient la Guérison Divine, tout cela en Christ! Amen!

91 Là, Dieu montra à Abram ce qu'Il allait faire, qu'à travers la Postérité d'Isaac, Il donnerait naissance à Son Fils Unique, Christ, et Celui-ci serait immolé là-bas entre les Cieux et la terre, quand le soleil se coucherait et que l'obscurité viendrait sur la terre, et là Il le déchirerait en deux. Dieu Lui retira l'âme, et Il écrivit une alliance avec les familles de la terre. Quand ce précieux Sang sans mélange du Dieu Tout-Puissant coula des veines d'Emmanuel, Il Lui ôta l'âme. Il disait : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-Tu abandonné?" Son visage couvert de crachats de moquerie, une couronne de cruelle moquerie enfoncée jusqu'au front; les clous utilisés, c'étaient des pointes romaines. Son dos était déchiré au point que Ses côtes étaient visibles, Il fut suspendu à la croix, criant, mourant la mort du pécheur, portant sur Lui le péché du monde. Et là, Dieu Lui déchira le côté, Lui ôta l'âme, lorsqu'Il dit : "Je remets Mon Esprit entre Tes mains", et que Sa tête s'inclina. Et la terre trembla et vomit les rochers. Le voilà, voilà l'alliance de Dieu! En voilà l'accomplissement. Au milieu des rochers fendus et les cieux obscurcis,
Mon Sauveur pencha la tête et mourut;
L'ouverture du voile révéla le chemin vers
Les joies du Ciel et le jour sans fin.

92 Ô Calvaire, ô Calvaire, Jésus saigna et mourut pour moi! Alors Il ôta l'âme de Son Propre Fils, prenant Sa part de l'alliance, et Il mit le Corps dans le sol. Trois jours et trois nuits, le Corps demeura là. Puis Il ressuscita! "Car il est impossible que Mon Saint voie la corruption, Je n'abandonnerai pas Son âme en enfer." Et Son âme était Son Esprit qui descendit en enfer. Et Il se leva pour descendre, c'est-à-dire Dieu, et releva Son corps et Lui donna la vie. Et Il prit le Corps de Jésus et Le plaça à Sa droite dans la Gloire, puis renvoya le Saint-Esprit en tant qu'Alliance.

93 Vous y êtes. Ne manquez rien de cela, frère. Sans le baptême du Saint-Esprit, vous êtes perdu. C'est le seul... Vous n'aurez aucune inquiétude au sujet de comment entrer au Ciel. S'il n'y a rien de surnaturel ici, les portes ne peuvent pas s'ouvrir; vous pourriez marcher là et cogner votre tête contre elles. Mais si l'Esprit de Dieu est là-dedans, l'Esprit de Dieu à l'intérieur enlèvera la porte de ses gonds. Vous devez avoir la chose ici pour pouvoir ouvrir la porte là-haut. C'est vrai. Ainsi vous êtes déjà jugés rien que sur ce que vous pensez de Jésus-Christ.

94 Maintenant, Le voici venir, lacéré, déchiré, mis en pièces. Son âme est allée vers Dieu. Dieu L'a béni. Et puis Son âme est revenue sous forme du baptême du Saint-Esprit qui vient dans chaque croyant pour sanctifier, purifier les pensées, purifier le cœur, et laisser une portion du Saint-Esprit dans cette personne-ci et dans cette personne-là. Et lorsque le Saint-Esprit Se répartit, ce même Saint-Esprit qui a fait sortir le Corps de Jésus de la tombe, sera enlevé. Et cette alliance doit s'ajuster, comme Il a déchiré le Corps là et L'a offert; Il est retourné à Dieu, et l'Esprit est revenu sur la terre. Alors votre esprit doit être de la même nature que cet Esprit, ou alors il manquera ce lieu de rencontre, amen, oui, monsieur! Non parce que vous l'avez fait vous-même, mais parce que Quelque Chose, l'Amour de Dieu, est entré majestueusement dans votre âme et a déchiré et chassé chaque idole terrestre. Voilà.

95 Et il y a en nous quelque chose qui crie et appelle Dieu, c'est votre âme à l'intérieur qui appelle le Père céleste. Vous y voilà. Cela vous donne la foi, et vous devenez la Postérité d'Abraham. Vous croyez la promesse de Dieu comme Abraham la crut. Bien qu'elle tarde, vous la croyez pourtant. Fidèle, Abraham ne chancela pas par incrédulité envers la promesse de Dieu, mais il était fort et donnait la gloire à Dieu.

96 Et vous, vous ne pouvez pas rester sauvé d'un réveil à un autre! Et après vous vous dites ensuite la Postérité d'Abraham? Vous feriez mieux de considérer premièrement une chose. Ne vous trompez pas sur quoi que ce soit. Restez juste avec la Parole.

97 Abraham ne chancela pas, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu. Lorsqu'Il lui dit qu'Il lui donnerait un fils, il attendit vingt-cinq ans, se fortifiant tout le temps. Il croissait en grâce et dans la connaissance du Seigneur. Amen!

98 Je n'avais pas l'intention de prêcher, mais simplement Quelque Chose en moi S'est mis à prêcher. Très bien.

99 Dieu appelant, choisissant. Maintenant, pourquoi ne pas faire face à la réalité? Il y a des gens qui ne seront jamais sauvés. Il y a des gens qui ne seront jamais sauvés, quoi qu'ils fassent. Cela, vous le savez. Il y a des gens qui sont prédestinés à être perdus. Il y a des gens qui sont prédestinés à être sauvés. Tous ceux qui sont prédestinés à être sauvés, seront sauvés, quoi qu'il en soit.

100 Cela - cela ne semble pas si clair. Il semble que vous ne le saisissiez pas. Eh bien, regardons dans la Bible, trouvons-le donc, voyons ce que Dieu dit. Allons là - allons premièrement dans le Nouveau Testament. Lisez-moi Romains 9, juste une minute, et nous verrons si oui ou non cela est juste, nous verrons si Dieu a dit que certains seraient perdus et que d'autres subsisteraient. Aimez-vous la Parole de Dieu? Bien, voyons donc ce qu'Elle dit. Maintenant, écoutez attentivement. Prenez votre temps, ne soyez pas pressés. Et regardez Romains 9, dans le Nouveau Testament, c'est Paul qui parle. Il vous fait parcourir beaucoup d'endroits dans l'Ancien...

101 Et vous qui prenez des notes, inscrivez aussi Jude 4, pendant que vous y êtes, "des hommes dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des hommes qui changent la grâce de Dieu en dissolution, qui courent après des convoitises mondaines". Ici, dans Timothée aussi, où il est dit : "De même que Jannès et Jambrès s'opposèrent à Moïse et Aaron, de même ces hommes s'opposent à la Vérité; des hommes étant corrompus d'entendement." Dieu a dit qu'ils seraient là, et ils sont là.

102 Regardez les choses fausses. Vous allez à tel endroit, vous allez dans ces églises pentecôtistes, méthodistes, baptistes, de la sainteté, où que ce soit que vous voudriez aller, vous trouverez des gens qui imitent Cela, des gens qui font semblant. "Bien, gloire à Dieu, alléluia!"

103 L'autre jour, une femme disait : "J'ai dix enfants, mais gloire à Dieu, le Seigneur m'a appelée pour prêcher l'Evangile! Alléluia, je m'en vais le faire." Il n'a rien fait de tel. Il n'a jamais fait cela et Il ne le fera jamais, parce qu'Il a dit qu'Il ne le ferait pas. Eh bien, mais, oh! la la! c'est ce qu'elle pensait. Oui, monsieur. Dieu lui a donné dix enfants à élever, c'est ce qu'elle était supposée faire. Très bien. Mais ce qu'il y a, c'est qu'ils sont complètement tombés dans l'enthousiasme.

104 Bien, ils disent : "Je n'ai pas besoin que quelqu'un m'enseigne. Gloire à Dieu, j'ai le Saint-Esprit." Bien, alors le Saint-Esprit S'est trompé lorsqu'Il disait qu'Il avait placé certains dans l'Eglise comme enseignants. Dieu les a placés dans l'Eglise comme enseignants. Cela règle la question. Pourquoi Y placerait-Il des enseignants, si le Saint-Esprit Lui-même devait donner tout l'enseignement? Hein. Très bien. Voyez-vous?

105 Ce dont les gens ont besoin, c'est d'un "baptême de cervelle", en plus du baptême d'eau. C'est juste. Très bien. Excusez cette expression tranchante, mais je - j'aimerais vraiment la laisser pénétrer. Nous voulons un réveil, et, frère, il faut remuer les choses. Avant de pouvoir le faire, il faut chasser Satan. Ne faites pas des manières avec lui, soyez maître chez vous et restez ferme. J'ai dû le combattre, partout dans le monde, et tout autre chrétien qui ait jamais soutenu la cause de Dieu, doit se battre avec lui. Mais si vous savez où vous vous tenez, et que ce que vous savez est la Vérité, que c'est AINSI DIT LE SEIGNEUR, vous pouvez vous y tenir.

106 Vous dites : "Bien, gloire à Dieu, je suis sauvé parce que j'ai cessé de boire. Gloire à Dieu, j'ai eu un frisson dans le dos. Un vent impétueux et puissant m'a frappé au visage. Croyez-vous cela, Frère Branham?" Bien sûr. Mais je veux d'abord voir d'où vient ce vent impétueux et puissant. Voyez-vous? C'est juste. Certainement! Ces frissons sont très bien, mais je ne suis pas sauvé parce que j'ai eu des frissons ni parce que j'ai eu un vent impétueux et puissant. "Ne croyez-vous pas cela, frère?" Si, je le crois. Mais attendez une minute, revenons ici juste un moment. Le diable a des contrefaçons dans ce domaine.

107 Je suis sauvé parce que j'ai satisfait aux conditions de Dieu. Il m'a appelé, et je savais qu'Il m'appelait. Je L'ai accepté sur base de Sa Parole, c'est pourquoi je peux dire à Satan : "AINSI DIT LE SEIGNEUR!"

108 Lorsque Jésus était ici sur terre, Il était Dieu. Il était Emmanuel. Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec Lui-même. Il n'a jamais utilisé un seul de Ses grands dons, lorsqu'Il fit face à Satan. Il dit : "Il est écrit : 'L'homme ne vivra pas de pain seulement.' Il est écrit : 'Tu ne tenteras pas le Seigneur Ton Dieu.'" Il l'a vaincu. C'est cela, il faut connaître les Ecritures. Satan Les connaît aussi, mais vous devez savoir comment utiliser correctement la Parole de Dieu. Voyez-vous?

109 Remarquez, écoutez Paul parler. Combien veulent accepter la Doctrine de Paul? Il dit : "Si un Ange enseignait quelque chose d'autre, qu'il soit anathème." Je dis la vérité en Christ, je ne mens point, ma conscience m'en rend témoignage par le Saint-Esprit,

110 Ecoutez Paul qui s'affirme, voyez-vous, il présente les choses de sorte que vous soyez absolument convaincus. Que j'éprouve une grande tristesse... un chagrin dans mon cœur. Car je voudrais, je... car je voudrai moi-même être anathème et séparé de Christ pour mes frères, mes parents selon la chair,

111 Vous avez entendu dire : "Oh, tous les Juifs sont le peuple élu de Dieu." Ce n'est pas juste. Ce n'est pas juste. Les Juifs ne sont pas le peuple élu de Dieu. Voyez-vous, ils ne le sont pas. Maintenant, écoutez, voyez si Paul ne dit pas la même chose, et il était un Juif. Voyez, Abraham avait onze fils, vous savez cela, n'est-ce pas? Et ils étaient tous la postérité d'Abraham. Ils étaient tous la postérité d'Abraham, mais "en Isaac, sera nommée pour toi une Postérité". Pas dans les autres, pas en Ismaël, et pas dans les neufs autres fils qu'il avait de sa troisième femme. Non. C'était "en Isaac, était nommée la Postérité". Attendez, je crois que c'est dans le même chapitre. … qui étaient Israélites, à qui appartiennent l'adoption, et la gloire, et l'alliance, et la loi, et le culte, et les promesses,

112 Maintenant, il parle d'Israël. Faites donc bien attention à ce qu'il dit, … et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen! Ce n'est point à dire que la Parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël,

113 Est-ce juste? Alors tous les Juifs ne sont pas Israël, ils ne le sont pas. Voyez donc. Et, pour être la postérité d'Abraham...

114 Cela ne fait pas d'eux des Israélites. Maintenant, regardez. "Vous donnez le type de quoi, Frère Branham?" Je donne le type de l'Eglise. Ce ne sont pas tous ceux qui confessent Christ qui sont des chrétiens. Ce ne sont pas tous ceux qui vont à l'église qui sont des chrétiens. Tous ceux de la postérité d'Abraham n'étaient pas - n'étaient pas - n'avaient pas la promesse. C'était une Semence élue, voilà la promesse. Et la promesse avait été annoncée à Abraham. Et les élus de Dieu étaient prédestinés avant la fondation du monde. Voyez-vous? Remarquez! Et, pour être la postérité d'Abraham,.. ils ne sont pas tous ses enfants; mais il est dit :en Isaac sera nommée pour toi une postérité.

115 Pas dans le reste des Juifs, mais en Isaac. Christ est venu à travers Isaac. La postérité d'Abraham, c'est Christ. Et alors la Postérité d'Abraham, premièrement, n'était pas par une semence sexuelle, c'était sa foi que Dieu reconnaissait. Et c'est par la foi que nous avons, pour croire en la mort, l'ensevelissement et la résurrection de Christ, que nous devenons la Postérité d'Abraham.

116 Et Abraham était circoncis, comme sceau de sa foi à la promesse. Eh bien, il n'a pas reçu celle-ci quand il était déjà circoncis, il reçut la promesse avant qu'il ne soit circoncis.

117 Est-ce juste, ancien? [Un frère dit : "Amen." - N.D.E.] Où est le frère... L'autre prédicateur, je l'ai vu assis... Je suppose que ce frère est en train d'enregistrer là-bas. Oui. Très bien.

118 Il reçut la promesse avant d'être circoncis. Romains 4 vous le dira. Il a reçu la promesse avant d'être circoncis. Alors Il lui a donné la circoncision comme sceau de son obéissance par la foi. Maintenant, lorsque nous disons... C'est pourquoi Billy Graham, Charles Fuller, et Billings et tous ces autres, c'est pourquoi ils parlent de cela, ces frères baptistes. J'ai dit cela à beaucoup d'entre eux, Rufus Mosley, et à tout le groupe. J'ai dit...

119 Il dit : "Bien, nous avons eu vingt mille convertis en deux semaines. On ne pourrait plus en retrouver vingt."
Je dis : "Ils n'étaient pas convertis."
- Oh, dit-il, ils ont accepté Christ comme leur Sauveur personnel.

120 Je dis : " Ils ne sont pas convertis pour autant." C'est juste. On n'est pas converti tant que... Converti signifie "être changé". Et regardez, Paul...

121 Pierre avait cru au Seigneur, il avait été baptisé, il lui avait été donné le pouvoir de guérir les malades, chasser les démons, ressusciter les morts. Et Jésus lui dit, la nuit avant la crucifixion : "Quand tu seras converti, affermis tes frères." Est-ce juste? Il était sauvé et sanctifié, mais il n'était pas converti. C'est l'Ecriture.
"Oh, était-il sanctifié?" Certainement!

122 Jean 17.17 : "Sanctifie-les, Père, par la Vérité." Pensez-vous qu'Il aurait mis cet Esprit dans un vase qui n'était pas en bon état? Et ils sont allés chasser des démons; ils sont revenus avec des cris. Très bien, les méthodistes. Ils sont repartis, criant, louant Dieu, et ils disaient : "Oh, les démons nous sont soumis!"

123 Mais attendez! Il y a Matthieu 10 où Il dit : "Ne vous réjouissez pas de ce que les démons vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les Cieux." Est-ce juste?

124 Maintenant, je veux vous calmer juste une minute. Et Judas était avec eux. Est-ce juste? Judas était aussi à l'aise qu'un canard dans la mare. Il criait et se réjouissait aussi. Et il a marché avec l'église jusqu'à la Pentecôte. Mais lorsque ce fut la Pentecôte, le moment de recevoir le baptême du Saint-Esprit, il L'a rejeté et a trahi Jésus. Et ça, c'était l'antichrist. Et cet esprit aujourd'hui viendra jusqu'à nous et enseignera la justification par la foi, et tout cela, et continuera jusqu'au baptême du Saint-Esprit, et alors il se révélera sous son vrai jour. C'est exactement cela.

125 Et regardez les dix vierges qui sortirent. Cinq... Toutes étaient vierges. Cinq d'entre elles étaient folles; cinq avaient de l'huile dans leur lampe. Qu'est-ce que l'huile? Le Saint-Esprit. Voyez-vous? C'est juste. Elles étaient toutes vierges, vivaient correctement, des vies pures.

126 Vous dites : "Bien, frère, je ne vais pas à des soirées dansantes, je ne vais pas voir des spectacles." C'est juste de la morale. A moins qu'il y ait eu quelque chose de surnaturel... Ce n'est ni parce que vous avez crié, ni parce que vous avez parlé en langues, ni parce que vous avez sautillé, ni parce que vous avez fait telle chose; mais quelque chose de surnaturel s'est passé à l'intérieur de vous, cela vous a changé et a mis en vous le Sceau de l'amour de Dieu. Vous êtes ancré. C'est juste.

127 "Eh bien, vous ne croyez pas?" Je crois dans le fait de crier, je crois en toutes ces choses, mais ce n'est pas la réponse.

128 Les méthodistes pensaient, que lorsqu'ils criaient, ils L'avaient; mais ils ont découvert qu'ils s'étaient trompés. Beaucoup d'entre eux criaient et ne L'avaient pas. Les pentecôtistes sont arrivés, ils ont parlé en langues, ils ont dit: "Nous L'avons", mais ils ont découvert qu'ils s'étaient trompés. Beaucoup d'entre eux parlaient en langues mais n'avaient rien. "Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l'amour, cela ne me servirait de rien." Ils ne L'avaient pas. C'est juste. Et c'est pour cette raison que le monde entier a été séduit par cela, et qu'ils ont fait la chose contraire. Cela n'est pas la réponse. Ce n'est pas une démonstration de la chair ou une émotion, mais quelque chose qui est arrivé à l'intérieur de vous, qui a changé toute votre opinion, qui a changé toute votre nature. Vous êtes converti; pas vous, mais Christ est entré en vous et vous a converti. La nature de votre vieil homme est morte et vous êtes né de nouveau, et vous êtes un nouvel homme. Observez. Amen!

129 Dites, je prends beaucoup de temps là, n'est-ce pas? Avertissez-moi après un certain moment, les frères là au fond, si je parle un petit peu trop longtemps. Je dois en arriver aux enfants d'Israël ici, dans une minute, mais je veux vous montrer que cela appartient à Dieu de faire ces choses. M'aimez-vous toujours? Très bien. Maintenant, continuez à prier pour moi. Très bien. Mais laissez-moi simplement me calmer un peu, là; maintenant, juste un moment.
Et, pour être la postérité d'Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants; mais il est dit : En Isaac sera nommée pour toi une postérité.
C'est-à-dire que ce ne sont pas les - les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse (oh, regardez cela) qui sont regardés comme la postérité.

130 "Les enfants de la promesse." Il leur a été promis quoi? Quelle sorte de promesse? Ce que Dieu a promis avant la fondation du monde. Il leur dit: "Voici la Postérité!" Non parce que vous avez cessé de faire ceci et cessé de faire cela, et arrêté de mentir, arrêté de voler. Ça, ce ne sont que des actes moraux; un bon citoyen fera cela. Vous ne pouvez pas encore vous dire chrétien, tant que quelque chose n'est pas arrivé là-dedans, tant que vous n'êtes pas régénéré; il faut que quelque chose soit arrivé là-dedans. Remarquez. Voici en effet la parole de la promesse : Je reviendrai à cette même époque et Sara aura un fils. Et, de plus, il en fut ainsi de Rébecca, qui conçut (écoutez ceci maintenant) ... du seul Isaac notre père;

131 Soyez bien attentifs, tenez-vous prêts. Cela vous fera faire volte-face. car quoique les enfants ne fussent pas encore nés (C'est-à-dire Jacob et Ésaü) et qu'ils n'eussent fait ni bien ni mal,- afin que le dessein d'élection de Dieu subsiste…

132 Je vais laisser cela pénétrer un bon moment. Réveillez-vous maintenant, juste moment. Ésaü et Jacob, avant que les enfants ne soient nés, avant qu'ils ne sachent ce qui est juste et ce qui est faut… ... afin que le dessein d'élection de Dieu subsiste, sans dépendre des œuvres, et par la seule volonté de celui qui appelle;

133 Fiou! Je pensais qu'il fallait cesser de manger la viande pour être sauvé? Vous n'avez rien à faire là-dedans! Si vous êtes sauvé, Dieu vous a appelé avant la fondation du monde et vous a sauvé. Est-ce juste? Maintenant, écoutez. ... selon qu'il est écrit, il fut dit à Rébecca : l'aîné sera assujetti au plus jeune; selon qu'il est écrit : J'ai aimé Jacob et j'ai haï Ésaü.

134 Avant même qu'un enfant naisse, Dieu dit : "J'ai aimé l'un et j'ai haï l'autre." Est-ce la Parole de Dieu? Je ne suis pas responsable de Cela, mais seulement de La prêcher.

135 Maintenant, l'élection, ce n'est pas quelque chose que vous avez eu à faire; c'est ce que Dieu a fait. Dieu l'a fait en Christ pour vous avant la fondation du monde. "Tous ceux que le Père M'a donnés viendront à Moi." Alléluia! Oh! la la! Excusez-moi. Je ne suis pas excité, mais je suis heureux. "Tous ceux que le Père M'a donnés viendront à Moi, et Je ne mettrai point dehors celui qui vient à Moi. Celui qui mange Ma chair et boit Mon sang, dignement, après qu'il ait reçu l'Esprit, a la Vie éternelle. Je le ressusciterai au dernier jour." [Espace non enregistré sur la bande. - N.D.E.]

136 Que craignez-vous? Hein! Dieu l'a promis, c'est inconditionnel. Cet amour de Dieu qui retentit dans votre cœur, et vous savez que vous êtes passé de la mort à la Vie; vous aimez tout le monde, et le - le monde entier maintenant vous paraît différent; votre âme est ancrée là-bas et rien ne vous ébranle, soyez simplement heureux et avancez. Gloire à Dieu! Ne laissez rien vous faire faire volte-face. Oh, vous pouvez sortir, vous refroidir et être secoué un tout petit peu, mais cette Semence de Dieu restera fidèle. La Bible dit : "Si nous Lui sommes infidèles, Lui restera fidèle. Il est fidèle, Il reste fidèle." Maintenant, suivez. Lisons. Qu'allons-nous donc... Que dirons-nous donc? (Écoutez Paul) Y a-t-il en Dieu de l'injustice? Loin de là! (Y -a-t-il de l'injustice?) Car il a dit à Moïse, je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde,... j'aurai compassion de qui j'ai compassion. Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut...

137 Oh, dites-vous, "Gloire à Dieu, alléluia, je serai sauvé avant de mourir." Vous serez sauvé? Dieu a quelque chose à dire à ce sujet. ... ni de celui qui veut, (non, donc) ... ni... de celui qui court, (Quoi?) mais de Dieu qui fait miséricorde.

138 Cela ne dépend ni de celui qui court ni de celui qui veut, mais de Dieu qui fait miséricorde. C'est l'élection de Dieu. Dieu fait ce qu'Il veut.

139 Maintenant remarquez un peu plus loin. Je l'ai inscrit en rouge ici si bien que tout est recouvert et c'est à peine que je peux déchiffrer cela. Cela - c'est... Je L'ai si souvent lu ici. "Car le..." Je ne sais pas ce qui est écrit ici. C'est un... Oui, c'est effacé. Je vois que c'est ici, j'ai tout effacé avec cette encre rouge. "L'Écriture..." Demain soir, je prendrai mon autre Bible. ... qui dit... Pharaon : je l'ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par tous, par toute la terre.

140 Dieu a suscité Pharaon, et endurci son cœur dans ce but. Dieu a suscité Judas Iscariot; il est né ici-bas fils de la perdition. Est-ce juste? Dieu parla d'Ésaü et - et de Jacob avant même qu'ils soient nés; Il parla à leur mère de tout ce qui allait arriver, Il avait haï l'un et aimé l'autre. Est-ce vrai? Ainsi, c'est Dieu qui fait tout en tout, et vous n'y êtes pour rien. Et si Dieu vous a appelé, l'amour de Dieu retentit dans votre cœur. Et tous ceux qu'Il a appelés viendront à Lui, et aucun d'eux ne sera perdu. Dieu l'a promis. Il a dit qu'aucun d'entre eux ne sera perdu. "Tous ceux que le Père m'a donnés, viendront à moi. Et aucun d'eux n'est perdu, si ce n'est Judas Iscariot, afin que l'Écriture soit accomplie. Et je les ressusciterai au dernier jour."

141 Maintenant, vous êtes... Vous disiez, il y a un moment, que vous étiez chrétien. Qu'est-ce qui a fait de vous un chrétien? C'est parce que Dieu vous a appelé avant la fondation du monde pour être chrétien, et vous êtes devenu chrétien. Alors vous êtes sauvé, rempli du Saint-Esprit, vous avez la Vie éternelle. Pourquoi vous a-t-Il donné le Saint-Esprit? Il l'a donné comme sceau de votre foi. Vous aviez la foi au départ.

142 Maintenant, si vous dites : "Bien, est-ce que - il y a un moment, vous parliez de Billy Graham et des autres qui crient : "Bien, combien veulent accepter Christ comme leur Sauveur Personnel, levez votre main?" Est-ce bien de le faire?" Certainement, c'est bien. C'est bon, mais c'est seulement le commencement. Alors si vous le croyez vraiment et l'acceptez vraiment dans votre cœur, et que vous avez reçu un enseignement selon la vérité, alors le Saint-Esprit viendra comme une circoncision, telle qu'il L'a donnée à Abraham pour sa foi, une confirmation.

143 Eh bien, vous dites... Bien, les gens disent : "Faisons une réunion d'attente. Gloire à Dieu, faisons comme jadis." Et vous dites : "Gloire à Dieu, attendons le Saint-Esprit." Pareille chose n'existe pas!

144 Le mot "demeurer" ne signifie pas "prier". "Demeurer" signifie "attendre". Combien savent que ce mot "demeurer" signifie "attendre"? Jésus dit : "Restez dans la ville de Jérusalem jusqu'à ce que Je... jusqu'à ce que la promesse soit accomplie pour vous." Je ne sais pas ce qu'ils faisaient. Ils priaient probablement. Je ne sais pas.

145 Mais ils n'ont jamais eu à attendre cela. "Alors que Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur eux." Il descendit... Et lorsque Paul leur imposa les mains, le Saint-Esprit est venu sur eux. Est-ce juste? Voyez-vous, il n'y avait pas d'attente. Le Saint-Esprit était là et Il leur a donné le baptême du Saint-Esprit, comme confirmation de leur foi.

146 Et Dieu a fait circoncire Abraham, comme confirmation de sa foi. Et le... qu'est-ce que c'était? Qu'est-ce que le Saint-Esprit? Quelqu'un peut-il me dire à quoi sert le Saint-Esprit? C'est un signe. Est-ce juste? Qu'était la circoncision? Un signe. Est-ce juste? Un signe. Dieu donna un signe, la circoncision, pour montrer qu'Il avait accepté Abraham.

147 Et lorsque vous dites : "Je crois en Dieu, je crois en Jésus-Christ", alors Dieu vous donne le baptême du Saint-Esprit, comme signe qu'Il a accepté votre foi. Alléluia! Et alors vous êtes scellé dans le Royaume de Dieu, pas jusqu'au prochain réveil, mais jusqu'au jour de votre rédemption. Éphésiens 4.30 : "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu par Lequel vous avez été scellé jusqu'au jour de votre rédemption." Voilà.

148 Maintenant rapidement, encore à peu près cinq minutes; allons dans Genèse 45. Et je voudrais prendre un - un merveilleux petit raccourci ici, pour amener les enfants d'Israël à l'endroit même où nous les reprendrons demain soir, pour l'exode. Je suis désolé de m'être un peu attardé ce soir, mais il fallait que je commence d'abord par ceci.

149 Ainsi, Abraham reçut la promesse. Isaac est venu. Vous connaissez les sacrifices. J'ai essayé de vous montrer que pour cette église-là dans le passé, l'appel à sortir, l'élection était de Dieu, il en est tout à fait de même aujourd'hui. Il appela Abraham par élection; Il appelle l'église par élection. Il donna à Abraham la promesse, Abraham crut cela; et Il appelle l'Église aujourd'hui. Croyez-vous Jésus-Christ? Alors, premièrement, vous avez cru. Et ensuite, Dieu a fait circoncire Abraham et ses enfants, sa postérité, comme signe; et aujourd'hui Il vous donne le Saint-Esprit comme signe.

150 Qu'est-ce que le Saint-Esprit fait aujourd'hui, quand Il vient à un être humain? Il vient pour circoncire. Etienne ne - ne dit-il pas la même chose dans - dans Actes, au chapitre 7, lorsqu'il dit : "Oh, vous, incirconcis de cœur et d'oreilles, vous vous opposez toujours au Saint-Esprit. Ce que vos pères ont fait, vous le faites aussi." Est-ce juste? Et le Saint-Esprit est une circoncision. Et que fait la circoncision? Elle enlève le surplus de chair, toutes les choses du monde. Cela vous circoncit des choses du monde, de l'amour du monde, de l'amour de la chair, de l'orgueil de la vie. Cela vous circoncit simplement de cela. Vous n'y êtes pour rien. Le Saint-Esprit Lui-même S'en occupe et vous met en relation d'amour avec Jésus-Christ, dans un amour immortel. "Rien ne peut vous séparer de l'amour de Dieu qui est en Jésus-Christ." Paul dit : "Ni le péril, ni l'épreuve, ni les prisons, ni rien d'autre, ni les choses présentes, ni les choses à venir ne pourront nous séparer de l'amour de Dieu qui est en Jésus-Christ."

151 Et Il vous a appelé, vous a circoncis, Il a placé cela - vous a placé en Lui, et a prédestiné votre destination éternelle. Si cela ne fait pas crier des chrétiens, je ne sais pas ce qui les fera crier. Si cela ne réveille pas l'homme qui - qui est en Christ, je ne sais pas ce qu'il faudrait pour le réveiller; je crois dans ce cas qu'il est deux fois mort, déraciné. Ne le croyez-vous pas? Très bien.

152 Maintenant, Il a d'abord appelé, puis Il a continué à faire apparaître Sa postérité. Après cela, Il est descendu à travers Abraham, puis à travers Isaac, après à travers Jacob, et ensuite de Jacob à Joseph. Maintenant, écoutez. Si nous en avons le temps, une fois, nous entrerons dans ceci. Nous le ferons, mais pas maintenant. Regardez, l'élection c'est en Abraham. Avez-vous remarqué, c'était juste pour ces quatre patriarches, et alors cela a cessé, s'est brisé. Cela s'est éteint avec les douze patriarches et les tribus se sont divisées. Est-ce juste? Et... Elle n'est jamais revenue jusqu'à ce qu'elle le soit en Une Personne, la Postérité d'Abraham; alors elle est entrée dans cet Être humain, lequel était Christ; cet Être a été glo-... glorifié ici sur la terre puis élevé vers Dieu. Et le Saint-Esprit est revenu pour Se répandre sur toutes les nations, pour remplir la terre de la connaissance du Seigneur, aussi profondément que le sont les Cieux, et, oh, voilà le Saint-Esprit aujourd'hui.

153 Maintenant écoutez. L'élection, en Abraham; la justification, en Isaac; la grâce, en Jacob; et la perfection, en Joseph. Rien n'a été rapporté contre Joseph. C'est là la perfection. Il y avait trois étapes dans le pèlerinage des enfants d'Israël, et la quatrième, c'était lorsqu'ils sont entrés dans la terre promise, qui était le Millénium. Et les trois étapes de l'Église des Gentils... Cette semaine, Dieu voulant, je pourrai l'apporter par la Bible et vous montrer que nous sommes à présent dans notre troisième étape, prêts à entrer dans le Millénium, dans le temps de Joseph.

154 Maintenant, suivez, quand toutes ces choses se sont retrouvées en Joseph... Quoi? Un homme parfait; celui qui était né de son père, aimé de son père, haï de ses frères... Maintenant écoutez, rapidement maintenant, parce que je dois me dépêcher, accordez-moi toute votre attention. Aimé de Son Père, haï de Ses frères. Le Seigneur Jésus... voyez le Seigneur Jésus, regardez Jésus agir dans chaque personnage ici. Regardez Joseph, le parfait. Oh, nous pourrions passer des semaines sur lui. Regardez, haï de ses frères, aimé de son père. Pourquoi? Il était un homme spirituel. Il avait des visions, il pouvait interpréter des songes. Il était spirituel. Son vieux petit... ses frères disaient : "Quelles sottises! Va-t-en."

155 Maintenant regardez les églises aujourd'hui. Tirez attention au côté spirituel. Le Seigneur Jésus dans Son Église aujourd'hui est, quant à Lui, haï par tous les descendants. Voyez-vous, exactement. Ils s'en moquent, L'appellent "fanatique", partout. Bien, cela doit être ainsi. Voici l'antitype; en voici l'ombre.
Vous dites : "Bien, Frère Branham, si je reçois le Saint-Esprit, ils se moqueront tous de moi."

156 Eh bien, s'il n'en est pas ainsi, c'est que vous ne L'avez pas reçu. Vous devez être haï du monde. Jésus dit : "Ils appellent le Maître de la maison Béelzébul, alors à combien plus forte raison appelleront-ils ainsi Ses disciples, voyez-vous, ceux de la famille." Eh bien, Il était haï, Lui. Et suivez.

157 Donc Il était aimé. Et son père... Nous ne pouvons pas avancer, nous n'arrivons pas à quitter ceci. Son père lui a donné une robe à plusieurs couleurs. Est-ce juste? Maintenant si vous considérez cette robe sans couture, qui représentait le Saint-Esprit recouvrant Son être... Et aujourd'hui, c'est le Saint-Esprit qui recouvre l'Église, la Robe à plusieurs couleurs. Et il y a sept couleurs dans l'arc-en-ciel. Voyez-vous. Et ces sept couleurs parfaites sont toutes les couleurs que nous avons. Et elles se mélangent, formant l'arc-en-ciel. Et un arc-en-ciel, dans la Bible, signifie une alliance. Et Dieu fit Son alliance avec Noé, afin qu'il n'y ait plus d'eau (mais ce sera le feu la prochaine fois), Il lui donna le signe de l'arc-en-ciel, et nous l'avons encore. Est-ce juste?

158 Maintenant, si vous regardez (si j'avais le temps pour ces autres Écritures)... dans Apocalypse, le premier chapitre. Lorsque Jean Le vit debout, c'était "quelqu'un qui ressemblait au Fils de l'homme, se tenant au milieu des sept lampes d'or", qui étaient les Sept Âges de l'Église...

159 Et nous avons commencé avec Ephèse, et avons terminé par Laodicée, l'âge tiède dans lequel nous sommes maintenant. "Ayant une forme de piété, mais reniant ce qui en fait la force." Ils vont à l'église et y amènent des gens et leur disent : "Acceptez Christ", et ils mettent leur nom dans le registre; mais ils renient le baptême du Saint-Esprit et la puissance, et les miracles, et les signes, et les prodiges, ils se moquent de Cela, dans l'Age de l'Église de Laodicée, qui est vomi de la bouche de Dieu. Mais les élus sont enlevés. Oh, alléluia! Oh, quelque chose entre dans mon âme quand je pense à cela, mes amis. Oh, le monde, dans la condition dans laquelle il se trouve aujourd'hui...

160 Et Le voilà qui Se tenait là. Quoi? Et Il avait l'aspect d'une pierre de Jaspe et de Sardoine. Qu'était le Jaspe? C'était la pierre de Ruben. Qu'était la Sardoine? Benjamin. Le Premier et le Dernier. On devait Le considérer comme le Premier et le Dernier. Et - et un arc-en-ciel entourait Sa tête, au-dessus des sept lampes d'or. C'était un arc-en-ciel, une alliance que Dieu avait faite à travers Abraham, à travers Isaac, à travers Christ, à travers l'Église, par le baptême du Saint-Esprit. La robe à sept couleurs qui était sur Joseph, qui était sur Jésus, elle est sur l'Église aujourd'hui, La protégeant. Le corps était recouvert par la robe. Et l'Église ce n'est pas vous, c'est le Saint-Esprit qui vous couvre du Sang, l'alliance de Dieu prédestinée avant la fondation du monde.

161 Alléluia! Je devais absolument laisser sortir cela! Très bien. J'étais sur le point d'éclater. Remarquez, laissez-moi dire... vous pouvez penser que je suis fou. Si je le suis, je suis heureux, laissez-moi tranquille. Très bien. Laissez-moi vous dire quelque chose. Oh, comment puis-je ne pas être heureux en sachant ce que je sais? Comment puis-je le retenir, tout en sachant ce que je sais? J'essaie de le faire voir aux gens. Oh! la la! Cela rendrait n'importe qui heureux. Fiou! Oh! la la! Très bien.

162 Le voilà, et Jacob était... et Joseph était Son type. Comme vêtement, le père - le père lui donna la robe. Alléluia. Ne vous rappelez-vous pas que lorsque Jésus fut baptisé, "Dès qu'Il sortit de l'eau, voici les Cieux s'ouvrirent et le Saint-Esprit descendit comme une colombe et vint sur Lui, disant : 'Celui-ci est Mon Fils Bien-Aimé en qui J'ai trouvé Mon affection'"? Il n'avait jamais accompli un miracle jusqu'à ce moment-là. Alors, Il alla directement dans le désert pour être tenté, et ensuite dès qu'Il en fut sorti, Il guérit les malades et la puissance de Dieu...

163 Voilà l'Eglise. Lorsqu'Elle est baptisée, Elle est revêtue du Saint-Esprit, de la puissance. Oh! la la!

164 C'est le même phénomène qui se passa pour le sein mort de Sara, avant qu'Isaac vienne. Dieu laissa aller les choses. Elle avait soixante ans lorsqu'elle reçut la promesse. Elle avait quatre-vingt-dix ans avant que la semence ait même été conçue en elle. Parfaitement, c'est absolument phénoménal!

165 Et l'homme qui est né de nouveau est un phénomène! Alléluia! Ce n'est pas en acceptant ou en levant votre main comme ceci. C'est un don de Dieu. Phénoménal! Né de nouveau, tiré hors de ce monde, du domaine des sens. Certainement. Pourquoi, parce que vous l'avez mérité? Parce que Dieu l'a promis, et que cette promesse est certaine selon l'élection.

166 Alors Joseph fut vendu pour presque trente pièces d'argent par ses frères. L'église juive a trahi Joseph.

167 Aujourd'hui, que se passe-t-il dans cette église? La trahison. Ils sont en train de rassembler des documents, ils vont essayer d'avoir un... Bien, maintenant gardez simplement cela à l'esprit. Ils auront une confédération d'églises. Les églises de Christ d'Amérique se sont déjà unies à toutes les autres églises, et un jour, elles feront une union ici qui exclura les autres, afin de combattre le communisme, et elle sera liée au Catholicisme, avec l'Église protestante et l'Église catholique réunies. Et les groupes interdénominationnels qui s'accrochent à la Vérité et se tiennent éloignés de tous leurs dogmes, seront persécutés. La marque de la bête; le Sceau de Dieu; l'épreuve de force va bientôt arriver. Et, frères, si Cela n'est pas là-dedans, vous serez certainement séduit car cela paraîtra si beau. Vous direz : "Eh bien, si le communisme a fait un - un... a fait un... pour le monde, eh bien, concluons une autre alliance, amenons tous les chrétiens, et rechristianisons le monde." Et cela paraît si beau, les gens vont s'y précipiter. Voyez-vous? Ils confédéreront les églises, amèneront et essayeront de constituer un christianisme unique. Et la Bible dit, dans Apocalypse, qu'il donne sa puissance et tout le reste, qu'il a fait une image à la bête et a exercé toute la puissance que la bête avait exercée avant lui. C'est ainsi, certainement. J'aurai voulu que nous ayons le temps de relier l'Apocalypse avec ces choses (mais nous n'en avons pas, voyez-vous), pour voir où on en est. On est bien au temps de la fin, frère. Nous sommes à la fin de l'âge.

168 Alors ils vendirent Joseph pour trente pièces d'argent. Ils le jetèrent dans un puits, le considérant comme mort. Il a été tiré de là et a été livré. Et pendant qu'il était en prison là-bas, il... il y avait deux hommes, un échanson et un - et un - et un panetier. Et l'un d'eux fut perdu et l'autre fut sauvé, par Joseph qui décrivit le songe et l'interpréta.

169 Et la même chose est arrivée lorsque Jésus était suspendu à la croix : il y avait un brigand d'un côté et un brigand de l'autre, et l'un fut perdu et l'autre sauvé. Exactement.

170 Ensuite, il fut amené devant Pharaon et il interpréta le songe, et il devint le bras droit de Pharaon; personne ne pouvait voir Pharaon sans passer par Joseph.

171 Il était un type parfait de Jésus, qui est assis à la droite de Dieu, et personne ne peut venir à Dieu si ce n'est par Christ. C'était là un type vraiment parfait.

172 Il y a... Et remarquez, voici une autre chose, maintenant vous les Gentils selon la Postérité et l'élection, Joseph a reçu une épouse des Gentils. Il était rejeté de ses frères, et il se détourna d'eux et prit une épouse des Gentils. Est-ce juste? Il la lui donna, Pharaon lui donna pour épouse la fille du prêtre d'On. Et il s'est marié avec une femme des Gentils, qui mit au monde Éphraïm et Manassé qui étaient cohéritiers du royaume, de la promesse faite aux patriarches.

173 Remarquez combien ceci est parfait que Jésus, rejeté des Juifs, renvoya le Saint-Esprit; les gens se riaient et se moquaient de Ses disciples, en disant: "Ils sont pleins de vin doux." Est-ce juste?

174 Alors Jésus dit : "Vous pouvez blasphémer contre moi et vous tirer d'affaire; mais un seul mot contre le Saint-Esprit, cela ne vous sera jamais pardonné."

175 Et ces Juifs sont venus là-bas et ont dit : "Bien, ces hommes sont pleins de vin doux, ha, ha, ha!" et ils se moquaient d'eux. Et une trentaine d'années plus tard, ou plus, Titus assiégea les murs et ils mangèrent les enfants les uns des autres, et ils ont été massacrés et le temple a été brûlé, comme annoncé par la Parole de Dieu. Et il n'a jamais été relevé, et ne le sera pas jusqu'à ce que le temps des Gentils soit accompli. Et je pense aller visiter Jérusalem dans les semaines qui viennent, avec ces vieilles ruines, et le mur des lamentations qui est là. La raison pour laquelle ils étaient éparpillés partout dans le monde, c'est parce que Dieu avait dit qu'ils le seraient; et ils sont venus et ont connu cela. C'est juste. Oh! la la! Pensez à la - la malédiction si l'on rejette le Saint-Esprit! Eh bien, le Saint-Esprit a été déversé, et ils L'ont rejeté.

176 Et lorsque les Juifs L'ont rejeté, les Gentils qui étaient un type de l'Épouse L'ont reçu. Il a dit qu'Il appellerait un peuple du milieu des Gentils, qui portât Son Nom.

177 Cette petite femme qui est assise là-bas, elle était une Broy, mais elle est une Branham maintenant, c'est ma femme.

178 Et la - l'Epouse de Jésus-Christ sera Madame Jésus-Christ (alléluia), baptisée dans Son Esprit, en Son Nom, remplie de Sa Puissance, revêtue de Sa justice. Alléluia! La voici. Et maintenant remarquez, c'était l'Épouse des Gentils.

179 Maintenant lisons le reste juste avant de terminer. Ceci est la plus triste histoire que vous ayez jamais vue, au temps de la fin, et nous terminerons donc par cela. L'Épouse des Gentils a déjà été choisie, prise. La chose est sur le point de se terminer. Maintenant suivez ici, au chapitre 41. "Et il arriva..." Maintenant ceci, c'est à la fin de l'âge des Juifs, puis nous terminerons. "Au bout... deux ans, Pharaon..." Non, attendez une minute, je - je me suis trompé de chapitre ici, j'en suis sûr. Je voulais dire 45 et non 41.
Joseph ne pouvait plus se contenir devant tous ceux qui l'entouraient. Il s'écria qu'il fallait faire sortir tout le monde. Et il ne resta personne avec Joseph quand il se fit connaître à ses frères, ceux qui l'avaient rejeté.

180 Maintenant, encore un moment avant de partir. Joseph, après toutes ces années qu'il était resté là-bas, il survint alors une famine dans son pays natal, c'est Dieu qui agissait. Le pauvre petit Joseph était devenu le bras droit de Pharaon. Et ici, ses frères qui l'avaient vendu, il les avait vus en vision venant s'incliner devant lui, et ils l'appelaient un faiseur de songes, et un voyeur de visions, et ils avaient essayé de le tuer. Juste comme ils...

181 Jésus avait prophétisé aux Juifs ce qu'ils étaient et ce qu'ils avaient fait, et ce qui arriverait. Il leur a parlé au sujet du Maître de la maison qui envoya Son Propre Fils, et comment Ses serviteurs Le tuèrent, et tout comme cela. Et que ferait le Seigneur de la moisson quand Il viendra trouver ces serviteurs méchants? Maintenant, juste un moment.

182 Voici Joseph, un type parfait, se tenant là comme dans les derniers jours, au retour des Juifs, au temps de la fin; il vient pour le Millénium, quand les Juifs seront à nouveau sauvés.

183 Et ils regardèrent. Et Joseph, vous savez comment il était envoyé là-bas, comment Israël avait envoyé ses enfants. Ils avaient reçu un petit peu de blé; ils mouraient de faim, et Joseph avait interprété le songe du roi, et vous savez comment il avait mis en réserve le blé; c'était le seul lieu au monde où il y avait de la nourriture.

184 Un type parfait de l'Eglise aujourd'hui : le seul endroit où la nourriture spirituelle est fournie, c'est dans le Royaume de Jésus-Christ. Vous pouvez aller et prendre un vieux credo d'église, et réciter un peu les crédos des apôtres et tout ce que vous voulez, mais, frère, l'Esprit demeure dans l'Église née de nouveau du Dieu vivant, et c'est le seul endroit où il y ait de la Nourriture. Et un de ces jours, les Juifs vont reconnaître cela et ils sont déjà en route.

185 Maintenant, vous remarquez, quand il est venu par la suite, il a dit... Il a vu le petit Benjamin. Et comment, vous savez, comment il s'est comporté, comprenant toutes ces choses. Comment son père, sa mère plutôt avait donné naissance à cet enfant, et en était morte, le petit Benjamin. Et il voyait ses frères, mais eux ne savaient pas qui il était. Et ils se disaient que c'était un grand prince, et ils étaient effrayés. Et alors, ayant renvoyé les autres, il dit : "Qui êtes-vous?"

186 Et ils répondirent : "Nous sommes tous fils d'un même homme, qui est Jacob, et il est déjà âgé; vous savez, Israël, celui qui était le béni du Seigneur", et ainsi de suite. Et alors il apprit que son cher vieux papa était encore vivant. Écoutez ce qu'il dit ici. Et il se révéla à eux après avoir fermé les portes. Son cœur, regardez là l'amour de Dieu, qui appelait encore. Et là ces Juifs se tenaient là, ces pauvres garçons, mourant de faim.

187 Leur père qui mourait de faim avait dit : "Allez chercher encore un peu plus de blé, sinon nous allons mourir de faim."

188 Et il retint Benjamin là-bas en gage. Et vous savez comment les choses se sont passées, comment il se tenait devant lui. Et alors il regarda, et voyant Benjamin, il ne put se contenir longtemps. Il renvoya, écarta tout le monde. Et le pauvre Joseph se tint là et dit : "Je suis Joseph, votre frère."

189 Et ses frères venaient de lui dire, lui avaient dit : "Nous avions un frère qui n'est plus, il a été tué par des bêtes"; et celui qui parlait, parlait justement à son frère. C'était son frère Joseph, qui était là.

190 Et il - il renvoya tout le monde et alors il se dévoila et dit : "Je suis Joseph, votre frère." Ils étaient effrayés, les patriarches. Ils avaient peur. Mais il dit : "N'ayez pas peur." Et il se mit à crier si fort que de l'autre côté, dans le palais de Pharaon, on l'entendait crier, on entendait ses cris et ses pleurs. Il descendit en courant et entoura le petit Benjamin de ses bras et il l'étreignit et l'embrassa; il se jeta à son cou et se mit à pleurer, en disant : "Vous voulez dire que mon pauvre vieux père est encore vivant, là en Canaan?" Quelle émotion! Quel...? L'amour de Dieu qui se déverse et se répand! "Mon papa vit encore et je vais lui donner du blé." Il dit : "Oh!" Et il criait à tue-tête.

191 Je me demande ce que cela sera, le jour où notre Seigneur Jésus descendra et traversera l'horizon à l'orient, lors de Son retour sur la terre. Alléluia!

192 Là il cria et pleura, ce grand prince se tenant là avec les patriarches. Il dit - il dit : "Ne vous affligez pas", il dit : "C'est Dieu Qui m'a envoyé." Voyez-vous le Saint-Esprit, ce que l'Amour Divin fera? Il dit : "Dieu m'a envoyé ici. Ne vous affligez pas." Il dit : "Dieu m'a envoyé ici pour sauver des vies en ces temps-ci."

193 Et pourquoi Dieu L'a-t-Il envoyé ici, sinon pour sauver des vies? Pourquoi le Saint-Esprit est-Il ici ce soir, sinon pour sauver des vies? Il a été rejeté par les Juifs et a été envoyé ici vers les Gentils, pour sauver des vies. L'as-tu ce soir, mon ami?

194 Alors, il dit : "Est-ce que mon père vit encore?" Et il a envoyé là-bas des chars, des bœufs, et ainsi de suite. Cela, et il apprit que Joseph était vivant. Il pleura et il dit : "Oh, Dieu soit béni! Je verrai

195 Et le pauvre Israël, vieux et aveugle, est sorti, le vieux prophète est sorti comme mon garçon encore une fois, je le toucherai."

196 Lorsqu'ils l'amenèrent là-bas, il le rencontra. Ses vieux... aveugles... Il avança ses doigts comme ceci et palpa le visage de Joseph et ensemble ils s'agenouillèrent quelque part là-bas, et commencèrent à pleurer et à crier, le père et le fils, s'étreignant. Oh! la la!

197 Quand je pense au fils prodigue, ce soir, qui est loin de Dieu, quelque part dans le péché, frère, mangeant dans les porcheries, errant partout dans le monde... Pourquoi, pourquoi ne feriez-vous pas... Pendant ces jours de réunions de réveil, si vous avez gaspillé votre temps dans une vie dissipée, durant ces années, gaspillé vos biens, pourquoi ne tournez-vous donc pas votre cœur vers le Père? Si vous avez fait ce qui est mal, pourquoi ne Le rencontrez-vous pas ce soir, à mi-chemin sur le sentier et ne L'entourez-vous pas de vos bras?

198 "Alors, Frère Branham, vous voulez dire que Dieu m'aime encore?"

199 Il vous cherche ce soir. Il veille sur vous. Le Saint-Esprit est ici pour sauver des vies, pour vous garder, pour vous donner la bénédiction, pour vous choisir. Et si vous êtes un élu de Dieu, vous êtes venu ici ce soir dans un certain but.
Vous dites : "Frère Branham, est-ce moi-même qui me considère ainsi?"

200 Pourquoi êtes-vous venu à l'église ce soir? Qu'est-ce qui vous a poussé à venir? Pensez-vous que ce soit le diable qui vous ait attiré à l'église? Oh, non. Le diable vous aurait bien plutôt éloigné de l'église. C'est Dieu qui appelle. C'est le Père qui vous appelle ce soir. Maintenant, vous avez une place en Dieu, et Dieu a appelé, et appelé, et encore appelé. Si vous n'acceptez pas cette place... Il y a un si grand nombre de places qui ont été comptées, pour chacun de nous, et Dieu a bien avant prédestiné que telle place serait la vôtre. Eh bien, si vous ne prenez pas cette place, quelqu'un d'autre la prendra à votre place. Si donc vous n'avez pas encore pris votre place ce soir, puisse Dieu accorder ce soir que vous la preniez.

201 Demain soir, nous irons... Ils sont restés en Egypte pendant des années. Et maintenant, demain soir, nous allons les suivre dans leur exode sous le sacrifice de l'agneau, jusqu'au Jourdain, et dans leur passage du fleuve, dans l'autre pays, qui se trouvait dans le désert.

202 Que Dieu bénisse chacun de vous. Cela a été dur ce soir, cela a pris beaucoup de temps. Nous avons raclé et tiré ici, pendant environ une heure et - et demie, ou plus, et - et nous avons parcouru les Écritures, cela a été dur. Mais, mon frère, ma sœur, pouvez-vous comprendre ce soir qu'il s'agit de l'élection en Dieu? Combien croient en l'élection en Dieu? Combien croient que Dieu vous a élus et vous appelle, que c'est Lui Qui le fait? Maintenant, êtes-vous heureux? Croyez-vous?

203 Croyez-vous donc, ce soir, que vous pouvez tenir ferme demain et dire : "Satan, tu m'as rudoyé, et tu as fait ceci et cela. Et dans mon cœur, il y a toujours eu Quelque Chose qui vibrait et me poussait fortement vers Dieu. Maintenant, je réalise ce qu'est ma vocation. Je ne serai jamais satisfait là-bas. Je ne peux pas être satisfait là-bas, parce que Dieu m'a appelé. Ainsi, je suis maintenant décidé à rejeter toutes ces choses et à aller vers mon Père céleste. Je vivrai avec Lui"?

204 Combien ici voudraient dire : "Frère Bill, à partir de ce soir, je m'engage devant Dieu, à Le servir. Je sais que nous sommes à la fin de la route, et je sais que nous n'avons plus beaucoup de temps. Mais, par la grâce de Dieu, ce soir, j'entends faire table rase, et je vais servir Dieu"? Voulez-vous lever votre main? Dieu bénisse vos cœurs. Très bien

205 Combien y en a-t-il qui ont envie de dire : "Frère Bill, je n'ai pas encore la compréhension très exacte des choses. Mais priez pour moi, pour que je sois auprès de Dieu en ce jour-là, que Dieu lance encore un appel dans mon cœur. Et je viendrai s'Il m'appelle ne fût-ce qu'une fois encore, oui je viendrai"? Voulez-vous lever votre main? Êtes-vous très préoccupé par ceci ce soir? Dieu vous bénisse, madame; Dieu vous bénisse, madame. D'autres diront peut-être... Dieu vous bénisse, madame. Dieu vous bénisse, monsieur. Dieu vous bénisse. Et Dieu vous bénisse, jeune dame.

206 Un autre qui va dire : "Frère Branham, je ne suis pas ce que je devrais être ce soir. Je sais que je ne le suis pas. J'ai attristé mon Seigneur, mais Quelque chose dans mon cœur m'a toujours dit que je devrais être un chrétien. Et je veux servir Dieu." Est-ce que cette personne est ici ce soir, qui n'a jamais pris ce départ? Maintenant, je voudrais que vous soyez honnêtes avec moi en cet instant précis, pendant que nous terminons, si vous savez que c'est là votre cas. Car pendant toute votre vie Quelque Chose vous a dit que vous devriez servir Dieu, et vous en avez eu le désir pendant longtemps. Vous n'avez pas encore pris votre départ, mais Quelque Chose vous disait cela.

207 Je - je ne suis pas de ces gens qui vous courent après et vous tirent ici. Non non. Si le Saint-Esprit ne le fait pas par la prédication de la Parole, cela ne fera rien, cela ne me fera aucun bien. Voyez-vous, c'est juste, vous devez faire un choix.

208 Mais serez-vous assez honnête avec moi pour dire : "Frère Bill, il y a en moi Quelque Chose depuis des années ou qui y était à plusieurs reprises, ou peu importe combien de temps, Quelque Chose qui m'appelle, qui me dit qu'il vaudrait mieux que je me tourne vers Dieu, et je ne l'ai pas encore fait. Priez pour moi, Frère Bill, afin que - afin que je sois assez homme, ou assez femme pour le faire." Voulez-vous lever la main? Tous ceux qui sont dans ce bâtiment maintenant, qui sentent que - que Dieu a... Dieu vous bénisse.

209 Un autre qui va dire : "Quelque Chose m'a appelé dans mon cœur, mais je ne me suis pas encore abandonné." Levez simplement la main pour dire : "C'est bien moi! Je ne suis encore jamais devenu un chrétien, mais je - je - je veux le devenir. Je veux le devenir; et je voudrais que vous priiez afin que - afin que Dieu ne me rejette pas avant que je prenne ma décision." Voulez-vous le faire? Levez la main. Dieu vous bénisse, monsieur. C'est vraiment merveilleux! Que quelqu'un lève simplement la main pour dire : "Je - je voudrais que vous priiez, Frère Bill, afin que je - je ne repousse pas Dieu." Dieu vous bénisse, monsieur. Ce - c'est bien. Bon, un autre? Encore un autre ici? Maintenant, soyez sincères.

210 Maintenant, pensez-y. Si le docteur vient chez vous avant le lever du jour, s'il prend votre pouls, s'en va et dit : "Non, il ne s'en sortira plus, c'en est fini de lui." Oh, combien souhaiteriez-vous avoir levé cette main!

211 Cela pourrait signifier quelque chose comme : "Priez pour moi, frère." Je ne sais pas qui vous êtes, à moins que vous ne me le laissiez savoir. L'Église ne sait pas qui vous êtes. Mais si vous levez la main, Dieu la verra. Cela ne vous sauvera pas, non, mais au moins cela vous fera faire un premier pas. Cela vous fera faire le premier pas. Alors il se peut qu'avant que les réunions de réveil soient terminées, vous donniez votre cœur à Christ.

212 Maintenant, cela a été dur ce soir. Nous essaierons par la suite de pénétrer davantage dans du solide, je veux dire dans la Parole au commencement, au fur et à mesure que nous avancerons.

213 Y a-t-il encore quelqu'un? Cinq ont levé la main. Un autre? N'en aurais-je que six ou sept? Maintenant, je voudrais que vous soyez sincères. Dieu vous bénisse, jeune dame. Eh bien, je sais qu'il y a une autre personne ici qui aurait dû lever la main. Maintenant, levez simplement la main, dites : "Frère Bill, priez pour moi." Je - je ne vais pas venir à l'endroit où vous êtes, je vais prier pour vous ici même. Et alors dites simplement : "Souvenez-vous de moi maintenant, que je ne suis pas un chrétien, mais j'ai toujours senti que je devrais l'être. Et maintenant, je sais que je ne suis pas un chrétien." Y en a-t-il un autre maintenant? Levez la main. Oui, je vais terminer. Si tu veux bien aller au piano, Teddy.

214 Quelqu'un peut dire : "Frère Bill, souvenez-vous de moi, afin que ma vie soit plus près de Dieu. Je - je ne veux pas être - mener cette vie de demi-chrétien et demeurer dans cette condition de tiède. Je veux que mon cœur soit vraiment enflammé. Priez pour moi." Dieu vous bénisse, Dieu vous bénisse, vous, vous. C'est bon. C'est bien. Dieu vous bénisse. Je vois des mains qui se lèvent.

215 Regardez, si Dieu peut entendre ma prière pour ouvrir les yeux des aveugles, déboucher les oreilles des sourds, faire que ceux qui sont infirmes (hommes d'État, rois, potentats, monarques, infirmes) soient parfaitement rétablis... Regardez dans le monde, il y a des millions, des millions! J'ose affirmer ceci, réellement du fond du cœur, qu'à ma connaissance, environ dix millions de personnes ont entendu le Message, dix millions de personnes de toutes les nationalités. J'ai parlé devant dix ou quinze nationalités à la fois; je devais attendre que dix ou quinze interprètes aient traduit avant de pouvoir dire un autre mot; cela allait comme cela avec les interprètes. Et j'en ai vu jusqu'à cent mille, ou plutôt, j'en ai vu jusqu'à trente mille venir à Christ en une seule fois, trente mille convertis en une seule fois. A Durban,... du Sud...

216 Et je vais aller à une réunion maintenant, où seront réunies trois cent mille personnes. Et je dis cela de tout mon cœur. M'avez-vous déjà entendu prédire quelque chose au Nom du Seigneur qui ne se soit accompli à la lettre? Demandez où vous voulez, partout dans le monde. Et considérez les centaines et les centaines de choses qu'Il a dites. Assurément, je sais de quoi je parle. Pas pour moi-même; mais c'est pour Christ qui est là-dedans.

217 Et je vous dis la Vérité, mes amis, si vous mourez avant d'être né de nouveau, vous êtes perdu. Jésus a dit : "A moins qu'un homme ne naisse d'eau et d'Esprit, il ne peut voir le Royaume." Peu importe combien vous êtes bon, combien d'argent vous avez donné, à quelle église vous appartenez, votre affiliation, votre classe sociale, ce que votre mère ou votre père était, votre pasteur, "si vous ne naissez de nouveau, vous ne verrez pas le Royaume de Dieu".

218 Nous avons pris l'exemple du blé l'autre jour. Vous avez pu l'observer ici dans l'agriculture. L'un d'eux était un parfait grain de blé, avec la bonne quantité de calcium; tout ce qui était dans l'un était dans l'autre. L'un avait poussé dans un champ et l'autre non; il y avait une poignée de chacun de deux types. On les a plantés. Il n'y en avait pas un seul qui n'ait pas été fait avec tous les éléments que contenait l'autre, ils avaient la même constitution, la même composition, et ainsi de suite. Aucun de ces grains-là ne leva. Mais tous les autres levèrent. Pourquoi? Ils avaient un germe de vie en eux.

219 Il y a des hommes et des femmes ici ce soir maintenant, et partout dans le monde, qui vont dans leurs églises, sont membres d'une église, professent être des chrétiens, et qui n'ont pas de germe de Vie en eux. Ils ne peuvent pas lever. Ils ne peuvent en aucune façon ressusciter. Ne soyez pas séduits, amis, sondez-vous. Cela dépend de vous. C'est en vous. C'est votre décision qui compte. Puisse le Seigneur vous bénir pendant que nous inclinons la tête.

220 Père, dans cette tâche ce soir, je - je devais dire des choses sévères, des choses rudes, bien tranchantes; mais Tu as dit que l'Evangile est plus tranchant qu'une épée à deux tranchants, pénétrant jusqu'à la moelle des os, et Il discerne les pensées de l'esprit. Dieu, ne permets pas que nous ayons quelque chose de moins que cela. Maintenant, nous Te remercions pour l'élection, nous Te remercions de ce que Tu nous as appelés. Et maintenant, dans nos cœurs, le Saint-Esprit nous a gardés toutes ces années. Combien nous T'en remercions! Grâce étonnante, quand nous pensons que nous sommes sortis des rigoles du péché, qui remontent loin dans le temps, et combien Tu as été bon pour nous.

221 Et Tu aimes ces hommes et ces femmes qui sont dans le monde en ce moment; et Tu sais qu'il reste seulement quelques tours de soleil de plus, et après ce sera trop tard. Un de ces jours, ce sera trop tard. Ils seront retranchés, et très vite, sans remède, sans miséricorde; et Tu as dit que Tu rirais sans plus de leurs malheurs.

222 Et de penser que ce monde, un de ces jours, des vents hurlants souffleront sur ce vieux monde, lorsqu'il aura explosé sous l'effet d'une bombe atomique qui se trouve là dans la sphère du soleil, et des vents hurlants souffleront, cinq cents ans, à partir de ce soir. Et il y aura des pierres tombales enfouies sous ce sable, avec peut-être nos noms dessus, gisant là, et le - le vent tourbillonnera et hurlera, et la chaleur du soleil sera suffocante. Mais où sera notre pauvre âme?

223 Ô Dieu, puisse ce soir être le soir où la destination éternelle de plusieurs sera déterminée. Accorde-le, Seigneur, que chaque pécheur ici, ces hommes et ces femmes, et ces jeunes femmes et tous les autres, qui ont levé la main et ont dit qu'ils étaient des pécheurs et qu'ils désiraient que l'on se souvienne d'eux dans la prière, ô Dieu, puisse le Saint-Esprit accorder cela juste maintenant. Et puissent-ils accepter Jésus-Christ comme leur Sauveur, et être remplis du Saint-Esprit.

224 Accorde, Seigneur, que ceux parmi nous qui sont rétrogrades et ceux qui sont froids et se sont éloignés de Toi, puissent s'approcher au pas de course ce soir comme un groupe d'enfants mourant de faim, courir vers la Table de Dieu, en disant : "Je veux être nourri." Et puisses-Tu le faire, Seigneur.

225 Et merci pour ces chers saints de Dieu qui ont levé leurs mains, et qui, à travers les larmes et la prière, et la persévérance, sont restés fidèles jusqu'en cette heure.

226 Bénis ces paroles ce soir, Seigneur, bien qu'elles aient été prises d'un côté et d'autre de la Bible, et mal dites, et peut-être peux-Tu clarifier tout cela dans leur esprit, Seigneur. Cela a été nouveau pour moi, la première fois depuis sept ans, Seigneur, que j'ai essayé d'apporter ceci. Et je prie maintenant que demain soir, Tu nous ramènes tous ici et que nous soyons peut-être encore plus nombreux, et puisse le Saint-Esprit être ici. Et que beaucoup de ceux qui sont ici ce soir et qui ont pris une décision et sont sauvés, reviennent ici demain soir, se réjouissant et étant heureux (accorde-le, Seigneur), se jetant au cou du Père, oh, tout comme Joseph, Seigneur, embrassant le Père, oh, et en disant : "Merci, Seigneur, de m'avoir sauvé." Accorde-le, Seigneur. Puisse-t-il se passer quelque chose maintenant. Nous Te demandons cette bénédiction, alors que Tu nous congédies de cette réunion, mais pas de Ta - de Ta Présence, et puissions-nous revenir, heureux, nous réjouissant, demain soir, apportant de précieuses gerbes. Car nous le demandons au Nom de Christ. Amen.

227 Amis chrétiens, je suis désolé de vous avoir gardés si longtemps. Je suis vraiment désolé. Demain soir, j'ai l'intention de vous laisser sortir à neuf heures, si possible. J'ai dû parler simplement un peu durement. Je ne pouvais m'en empêcher. Vous m'aimez de toute manière, n'est-ce pas? Moi aussi. Je vous aime. Et c'est seulement pour votre bien. Maintenant, pouvons-nous nous lever? Très bien, "Prends le Nom de Jésus avec toi". Juste l'accord. Prends le Nom de Jésus avec toi,
Enfant de tristesse et de peine,
Il... donnera joie et réconfort.

228 Maintenant, j'aimerais que vous utilisiez le téléphone demain. Allez chercher quelque pécheur, dénichez-le. Revenez ici. Parlez aux pasteurs. Venez maintenant, rassemblons-nous et tenons un réveil à l'ancienne mode. Nous serons redressés en une soirée ou deux, maintenant, ainsi nous irons de l'avant et nous passerons un bon moment. Serrez-vous la main maintenant. ... du Ciel;
Précieux Nom, ô Nom si doux!
Espoir de la terre et joie du Ciel.

229 Maintenant, que la grâce de Dieu et la communion du Saint-Esprit reposent sur vous et demeurent avec vous, à partir de maintenant jusqu'à ce que nous nous rencontrions à nouveau, au Nom de Jésus. Amen.

230 Dieu vous bénisse maintenant. Vous êtes congédiés et que l'amour et la bénédiction de Dieu soient avec vous. Maintenant, vous tous, les membres du Tabernacle, serrez la main de ces gens-ci. Soyez sûrs que chacun d'entre vous leur a serré la main, souhaitez-leur un bon retour ici pour la prochaine fois. Que le Saint-Esprit fasse la même chose. Maintenant, réconciliez-vous, oubliez tous vos différends, et réconciliez-vous. Très bien. Nous nous inclinons au Nom de Jésus,
Nous nous prosternons...

1 The little old Tabernacle... And I've been back many times an hour or two, or maybe be in for a service. This is my first time to come back, or anywhere, to try to hold a revival. We're starting tonight. A revival, to my opinion, doesn't consist of, well, bringing in new members. A revival doesn't consist of a bunch of conversions, although those things go along with a revival. But a revival is to revive what you've already got, just to get them revived.

2 And now I... we have a very wonderful pastor here, Brother Neville, who's setting on the seat just in front, a little hoarse tonight, from a cold.
And I'm going to lay this really home. I used to be, when I was here, I was the pastor, I was the song leader, I took up the offerings, I paid the debts, I was the janitor, and I was the carpenter, and I just cleaned the ashes out of the stove, and done whatever come along to be done, then worked at the Public Service Company on the side. Seventeen years of that, I was here. And I'm very happy for this little old structure tonight. And it's certainly like a birthplace to me. Not very elaborate, but it's a--and not so gigantic; but it's home, and I feel very comfortable. And I'm so happy for it.

4 And now, our meetings are going to consist maybe... We have given out for five nights, up till Sunday night. And we're going to teach out of the Scriptures, teaching. Now, in this teaching, it will consist of nothing but Bible. Now, and then, and in the--in the meeting... Now, I want to make real clear so, in the beginning now, that we'll have the real background. I believe you... We want that first, and we'll see the rules and the regulations, and what all we do, so that before we have prayer and start the services...

5 And now I'm intending, if the Lord willing, to speak tonight on "The church," and the five nights on The church.
The first night, tonight, is "Israel In Egypt."
And tomorrow night, the Lord willing, is Out At The Red Sea.
And then the next night, Before The Brazen Serpent.
Then on Saturday night, At Kadesh-barnea.
And on Sunday night, we want to take them over In The Homeland.
And that's all Scriptural teachings. And bring your Bible, because we're just Scripture after Scripture.

6 Many calls have been coming in to pray for the sick and so forth. But I've kind of kept away from it. I'm trying to keep my mind strictly on Bible teaching. And now, I don't know what our Lord will do. We're waiting the call for overseas, to go overseas. I thought this was a wonderful time. Maybe from then, maybe Brother Neville will feel better by that time and can pick up from right there, maybe, and go on in this revival. I'd like to see it go on through Easter. And I'd like to have a great big baptism here Easter morning. Wouldn't that be wonderful, just a time for a great bunch to be baptized? I believe there's some young folks here to be baptized.
And now while I'm on the question of the young folks. Now, we have a few visitors. I guess I'm not familiar who does come here and who doesn't. I just don't know the... [Blank.spot.on.tape--Ed.]

8 12th chapter, to begin, and you with pencils and paper... We have some extra Bibles if someone would desire to follow some Scriptures and would want one. One of the elders would be glad to bring it to you just now, if you'll raise your hand. We have five or six Bibles here. The others are just New Testaments, brother, and I'm going to be in the Old Testament most tonight.

9 In the studying of the Scripture, I have been accused, and do a great deal of typology. Which typology is typing the Old with the New. I'll tell you why I do that. It's because of this.
Maybe sometimes the--the great words that scholars and so forth try to give the Bible Its--Its terms or pronouncing... I'm satisfied to take the King James for mine. It's waved the storms longer than any translation yet, and I just believe it that way.

11 And I just believe it that way. And I believe that all the Scripture teaches that all of the Old Testament was a shadow of the things to come. Therefore, if I am going towards that wall, and my shadow is there before me, it will declare something like I am when I come there. It would show whether I was a four-footed beast, or whether it was a fowl, or whatever it was; the shadow will declare it.
And the Old Testament was a shadow or a type of the New Testament. All the Old Testament pointed to Calvary. I believe, by the help of the Holy Spirit, that through the--the weeks coming (how long, I don't know), but I can prove from every chapter of the Old Testament spoke of Jesus Christ, and everything was fulfilled in Him. And we, in Him, are complete. How simple God has made it. In Christ we are complete.

13 Now, man has always tried to save himself, and do different things to be saved by, but it's never has been in the New Testament by any works of our own; it's "by grace are you saved, through faith." That's the only thing that can save you is grace.

14 Now, I had the hands raised awhile ago, not knowing who is members here of the church, and who isn't, to see how it leveled up with Christianity. And it's seemingly that you're about ninety-nine percent Christians here tonight. And I hope that the others are now.

15 Now, the Book of Genesis is the seed chapter of the Bible. That is the beginning. The word "Genesis" means "the beginning."
And now, tomorrow night, we have to go into Exodus to get the children. And the word "Exodus" comes from the word of--of "calling out, going out." The children was of Israel, was exodus. In their exodus they went out of Egypt into the promised land that God had given them.

17 Now, in order to correctly get the picture of the church of then, and type it with today, you got to go back into the seed, to bring it into exodus, before it can have the exodus. Now, you... Or, bring it into the--where you can see where the church is, and how they settled in Egypt, and then you'll see how God called them out. And then through the rest of the week, we'll go straight through the Scriptures like that. And tonight we want to use many, many Scriptures, if the Lord willing, on teaching.

18 Now, the first place we want to find out, is why... This has been the greatest thing that I've found among Christian people throughout the entire world, has been a fear. They're always afraid. And when a little sickness strikes, they're afraid. Many, I wonder sometimes, and now I'm along with you. But now what I'm trying to do tonight, and in this week to come, is to try to drive that fear away by God's Word.

19 Now, you would come to me and say, "Well, Brother Branham, I believe this." Now... "I believe that."
There's only one way in the world to prove. Now, I couldn't go by somebody's experience, somebody's church ritual. There's only one true proof of the--of what it's all about; that's God's Word. Now, if God's Word says a certain thing, then I've got to believe that that is the Truth.

21 Recently there was a young minister came to me, and he told me of a certain situation, and said he prayed over it. And he said the Lord revealed to him that it was a certain way. And I looked at him a little bit, and I said, "Brother, that's very lovely." I said, "I--I appreciate the Lord doing that for you. But, let me tell you something, it's contrary." He said, "Well, the vision come from God."
I said, "It couldn't have, brother, because it was contrary to the Word."

23 Now, we must prove all things by the Scripture. Not what... If It's contrary to my faith, and yet the Scripture says so, the Scripture's right and I'm wrong. See? The Scripture's always right; and the only way you can do anything, is come back to the Scripture. Now, is that true? Now, I--I like to hear you say, "amen" when you believe It. You see? "Amen" means, "so be it." Now, now we cannot...

24 Someone was asking me the other day, well, even this day, about a certain person that was a--a successful person in a certain thing that they were doing. And said, "Oh, Brother Bill, the Lord must be in that."
I said, "He can't."
"Oh," said, "they're getting souls saved."
I said, "It can't be. Because, if it is, it's contrary to His Word. Then God isn't going to say one thing and then say another thing. He's going to tell one thing all the way through." See, God can't lie. God's infallible, His Words are. In order to be God, He has to be sovereign. You see? And He has...

26 And now you say, "Well, don't you think if--if God did a certain thing here, even though His Word does say...?"
I said, "No. The Bible said, 'He that takes away or adds to anything that's in this Book, will be taken out of the--of the Book of Life, for him.'"
So there's the reason. Always, by everything (not by experience, or not by what it looks like), but by what God's Word says. Now, the New Testament, Paul said, "Though we or an angel from heaven would come and teach any other thing than that which you have heard," that's Galatians 1:8, if you want to put it down, "let him be, unto you, accursed."

29 Now, therefore, let's go back now and get the beginning and find out how sure this Word is. Now, bear this in mind. And as we glean through this Bible, you'll see that the cogs of God's wheel turns slow but sure. It may look like it's a million miles away, but she's grinding right up there all the time, and one of these days it'll be here. Now, no matter what... You just take any of the...

30 Wish we had time now to have about a six or eight-month Bible study here, to take the Book of Genesis and never leave Genesis. And I believe, within the next three, three or four weeks of studying in Genesis, and see how every thread of it goes right down through the Bible, every Word of it. Now, I've had two years I've been studying in Genesis now, myself, and still I'm on my second turn through it and not even halfway through it again. Why, it's been, I've taken weeks just on two or three verses. And you find out that in that seed...

31 If you want to know what kind of a crop you're going to have, or what this is growing up in the field, go back to find out what the seed is. The seed will produce just exactly what it is. It'll produce its kind. A corn will bring a corn; a cocklebur, a cocklebur; a wheat, a wheat. Whatever it is, it will produce just what the seed was.

32 And all these cults and uprises, and all these things and isms today, by God's grace it's, every one, written in Genesis, where it had its beginning back there, and it's just got another name. But you watch the working of the spirit in that day, and watch how it's working today, and you'll see it's the very same thing. And, friends, some of it is striking. You'd be surprised to know that some of it is in the highest ecclesiastical realms.

33 Now, just look at that spirit, how it rose up back there in Cain, how it come on down through Ham, on out through Nimrod, into Babylon; out of Babylon, come on down into the days of the coming of Jesus. Teachers, Bible students, and they failed to recognize the Lord Jesus Christ. And there they was standing there, polished scholars, holy men, righteous, knowing the Word, just every letter of It, and where It was and how It was written, knowed It by heart through and through, every scroll and everything, had to be born in a certain lineage of men, or a priesthood, to come, or--or a tribe, to come out to be a priest. Polished scholars, seminary students today would be a back number up aside of one of them, and, yet, failed to know Jesus. And when Jesus come, they were holy men, and Jesus said, "You're of your father, the Devil." Said, "You do err not knowing the power of God, neither the Word of God." Could you imagine the Lord Jesus Christ calling a holy, righteous scholar, Bible student, a devil? But He did. And now, if you'll go back, you'll find out where it come from.

34 And, watch, it's moving right out today in a terrible force all around... It behooves you, my brother, sister, to consider what you're listening at, and don't you never underestimate Satan's power for deceiving. Don't you never underestimate him. He's smooth as he can be. And the antichrist spirit isn't communism. No. The antichrist spirit is so close like the real thing till it'll deceive the very elect if possible. Jesus said so, Matthew 24. It's a religious spirit. Oh, why, Cain and Abel were brothers. The crow and the dove set on the same roost. Esau and Jacob were brothers. Judas and Jesus was in the same church, One the Preacher and the other one the treasurer. See there, always just the deceiving... The lie that Cain... that Satan told Eve, was ninety percent truth, ninety percent truth. And the lie that you can tell...
How I've heard men bypass pieces in the Scripture, just to keep from... It hurts their theology. See? But if--if--if this part's right, that part's right. Let's put it together and make it fit through the whole Bible. Now, in the beginning when God...

35 We--we won't have time in this, to go back to there, but we're going to start up here at the beginning of the church. And that was when God... Now, the word "church" means "called out, the called-out people." And I believe, in every denomination under the heaven today, there's got to be some good people in every one of them. And I believe that if Jesus comes, it'll be a called-out group. And I believe that we're way away from the coming of the Lord. As far as the church is concerned, our conditions are in no conditions for the coming of the Lord. We can't have faith for Divine healing, let alone to be raptured. There's got to be something happen.

36 Why, if somebody speak of rapture, and they say, "What are you talking about?" Some of the people, members of the church. Talk about Divine healing, "I don't believe in such." They can't see. Say, "Well, I believe they hypnotized them." Well, how could that person ever go in a rapture? How could he resurrect from the dead when there's nothing to resurrect from? There's nothing there to resurrect him.

37 It's just a make-belief, mental psychic. When you say, "I believe Jesus Christ is the Son of God," that's all right, but, brother, if that isn't coming from the heart, why, it's only mentally. And it can't come from the heart until the Holy Ghost bears record of it. Jesus said no man... Or the Bible said, "No man can say Jesus is the Christ, only by the Holy Ghost." And you can't say it in yourself; the Holy Spirit has to speak it from you. Look when Jesus...

38 When Peter confessed Him, he said, "Thou art Christ, the Son of the living God." He said, "Blessed art thou, Simon Bar-jona, for flesh and blood has not revealed this to you, but My Father which is in heaven. And I say, thou art Peter, and upon this Rock I'll build My church, and the gates of hell shall not prevail against it." Isn't that right? So you see where we're at.

39 Now, a core, now we're going to start. In the beginning, God calling down and called out His people...
Am I speaking too loud, Brother Cox, or not loud enough? A little too loud. I'm sorry I... This thing's got a awful voice, and I been used to great big old barns and auditoriums, and outdoors and things, and I guess I yell a little too loud. I don't mean to be yelling at you.

41 Now, in Genesis, the 12th chapter, we start for our first, tonight.
Now, the LORD had said unto Abram, Get thee out of thy country, and from thy kindred, and from thy father's house, unto a land that I will show thee:
And I will make of thee a great nation, and I will bless them that bless thee, and I will make thy name great; and thou shall be a blessing:
And I will bless them that bless thee, and will curse him that curse thee: and in thee shall all the families of the earth be blessed.

42 Abraham, coming from Babylon, with his father, down into Shinar, the--the Shinar, the--the valley of Shinar, where the souls of many journeyed after the destroying of Babylon, or the confusion taken place... Abraham's father, parent, brought Abraham and his loved ones down into Shinar. And all that land, among all those people, God found favor with one--one man found favor with God, rather.

43 Now, I want you to notice, that is the beginning of Christianity, of the church. And I want you to notice: It wasn't because Abraham was a good man; it was because God elected and chose Abraham. It wasn't Abraham choosing God; it was God choosing Abraham. Can you see it? And now watch. Now, as it was then, so is it today. It isn't you choosing God; it's God choosing you.

44 Now, this may be very strong, and I want you to notice. Immediately after choice, election, it's separation from everything else, as soon as He calls. He elects, calls; then when He calls, He separates you from everything that hangs on to you. That proves that it isn't a denomination. It isn't two or three people together. He expects every individual. Amen. It's an individual affair with every person.

45 It isn't because my mother there is saved, that I'm saved. It's because God chose me in Christ. I want you to see it. Not you choosing yourself, not your choice, how much you prayed, when you turned a new page. You had nothing to do with it. God... Oh, my, when you get to see what's Truth... You say, "You mean that--that I--I didn't turn to the Lord?" No, sir. You had no way at all of turning to the Lord. Your whole nature, your whole makeup was against God. God called you. It's always been that way.

46 In the garden of Eden when man sinned, first, look at the nature of a sinner: hiding. But it should have been Adam calling God; it was Adam hiding, and God calling Adam. You see it? That's the nature of a sinner, hide, run away, get behind something. But God calling... Oh, my. Grace, amazing grace, God calling.
And now notice, you say, "Oh, that was Adam and Eve."
It's always, through the Bible, the same. Jesus said, "No man can come to Me except My Father draws him." Is that right? Now, that's the Word. And that's the way we want it, the Word, then you know where you're standing.

48 How many in here has--are Christians tonight, know that you're Christians, there's something in you says you are a Christian? That's... All right. You see? Why, you should be the happiest people in the world. You should just believe that. My, that's easy, take God's Word for it.

49 Now, before you can become a Christian, God called you, not you calling God; God called you. Now, He called Abraham, and he's the father of us all, the faith. Notice now, He said, "Abraham!"
Now, it's election. I want to get on that election, strong, 'cause it's the truth. Now, you didn't--you didn't become a Christian just coincidence, because you become a Christian before you was in this world. Before you were born God ordained you to be a Christian, from the garden of Eden, from before the foundation of the world. "Oh," you say, "is that right, brother?" That's the Truth. God, before there was ever you knowed anything...

51 There was a time that you knew; your--your mind is darkened to that now. There's only been one Man on earth that knew that He was before, and that was Jesus. He said, "Glorify Me, Father, with the glory that I had with You before the foundation of the world." He was the incarnate God, He could move back there and know what it was. But our minds are blackened there.

52 But we were ordained, predestinated. You know what predestinate means? The destination of anything was pre-saw by God. Amen. That's not skim milk now. Notice. I believe that stumped you. We better go over there just a minute. Turn over with me to Ephesians, the 1st chapter, and let's read just a little, 'cause I'm afraid you're--you're missing that, and just thinking that--that I'm saying that. I am not. Listen closely now. We'll get down to the church in a few moments, or after a bit.
Now, Paul is speaking, addressing (Ephesians 1) directly straight to the shoulder to the church. That's what we're doing tonight. This is not for babies. This is for grownups, not for babies.

53 Little babies. I got a little one back there just learned to walk. He'd "boomp," and fall down, get back up, and he thought he was doing something great. I was that way one day; but now I'm a man; I put away childish things.
Now, we got to come to full Doctrine. I like good old shouting meetings, where we just clap our hands, or shout and have a good time, have great powerful services and things, dance on the bubble, as it were. But, wait, then when the showdown time come, you don't know where you're standing. Let's get back and find out. Let's find out what's making us do that. Let's get back to the foundation, see where we're at.
Paul, an apostle of Jesus Christ by the will of God... (I just love that. "No seminary sent me out.")... the will of God, to them which are at Ephesus,... (Now, watch, he's addressing it.)... to the faithful in Jesus Christ:
Watch, addressing it straight to who? Not to sinner, not to babies, but to them that's grown up.

55 Paul, an apostle of Jesus Christ by the will of God,...
(Look,)... Grace be unto you, and peace, from God the Father, and from the Lord Jesus Christ.
Blessed be the God and Father of our Lord Jesus Christ, who has blessed us with all spiritual blessing in heavenly places in Christ Jesus.
Oh, my. See who he's addressing? Not a bunch of babies: to people that set in heavenly places, and been blessed. Now, he said, "You know something; you've been taught, and you're saved, and I want to tell you what it's all about." Oh, I like that, don't you? "I want to put your feet up in the heavens a little while, instead of being so earthbound." Said, "Now, I want to tell you why. I want to give you a little, a little--a little boost, a little revival, a little stimulation." Amen. I like the stimulation, kind of builds you up, especially when you know where you can say it's THUS SAITH THE LORD. "Now, I want to speak to you," he said, "you that sets in heavenly places in Christ Jesus, been blessed together with all spiritual blessings, the gifts of God manifesting, Divine healing, prophecies, everything going forth. Now, you're grownup people; I want to talk to you. I'm addressing this to you."

56 Now, watch, "According..." Amen. Now, here it is. I hope it really... I'm going to let it soak in right, real good, 'cause it'll do good, it maybe go plumb into the bones.
According as he hath chosen us in him...
Who did? "I heard it and I come"? No, no, you never. "He hath chosen, hath (past tense), hath chosen us (the church) in Him." How long ago, Paul? Last week, or when you held the revival? No.
... before the foundation of the world,...
Now, you can ride on the cloud. See? He done what? "He chose us in Him (Christ) before the foundation of the world."

59 Wish we had a little time to go to Job 7:37, and see there where he said, "Where was you when I laid the foundations of the world? Before I laid the foundation of the world... Declare to Me where they're fastened at. Or where was you when the morning stars sang together and the sons of God shouted for joy?" Telling to Job, "Buckle up yourself, like a man, I want to speak to you."

60 Now, Paul says, "He chose us in Him, the church, before the foundation of the world." Now, watch.
... that we should be holy...
Not our own holiness. "Well," you say, "you believe in holiness, Brother Branham?" Sure. Not mine, in His. My holiness is nothing; His is perfect.
Well, you say then, "Do you believe that you can drink or..." No, I never said that. Look, a grain of wheat can only produce wheat; it can't produce cockleburs. There's no desire in it; there's no life in it to produce cockleburs with. And if we're in Christ Jesus...

63 Don't be deceived, you had better search this close now. See, if you keep on saying, "Well, I--I... don't condemn me to do this, and it don't condemn me to do that." Things of the world? Now, I--I'm going to hurt you just a little bit, pull the feathers back the other way. But it's this one sure evidence, you've never been to Christ, you've never been borned again. "He that loves the world or the things of the world, the love of God's not even in him."
Now, if you just quit doing it because you know you ought to do it, and quit doing this, that's the sign that you haven't got nowhere yet. When that thing becomes dead in you, and the nature of it's gone away, there's another Person in there and It can only produce... The Holy Spirit that was in Christ in you produces the Christ-like Life. Nothing you do; what He did. He chose that before the foundation of the world.

66 Someone said, "Well, I know I got saved, because I quit smoking."
That wasn't why I got saved; that wasn't why you got saved. You got saved because God chose you before the foundation of the world to be saved. That's the Scripture teaching. Amen. Now, you see, we begin to find out it's not us; it's Him (See?); He chose us.
Abraham couldn't say, "Well, bless God, I come down from the tower of Babylon, hallelujah. That's why I got saved." He'd have saved the whole bunch then, if that's the reason they done it. See, He didn't do that.

69 He elected Abraham. And that was the very beginning of our salvation that was given to man when He called him, and elected him, and predestinated him, and give him a promise, and made a covenant with Abraham and his seed forever. Now, we could go ahead here and read a full chapter in that, but we haven't the time.
Now, God called. Watch, when He called Abraham here, He called him by election. Not because he was; because God was. And He called him out of his people, and blessed him, and told him that "I'm going to save you." And on down here, He says, "And you shall come to Me in a ripe old age." Before he done anything to deserve it, God chose him, told him. "And not only you, but your seed after you..." Oh, my. Notice. "And he returned..." The nine--8th verse. Now, let's read on down here a little farther on this other thing.
So Abraham departed, as the LORD had spoken unto him; and Lot went with him: and Abram was seventy and five years old when he departed out of Haran.
And Abram took Sarai his wife, and Lot his brother's son, and all their substance...

70 Now, watch, he did right there what God told him not to do; he took Lot his nephew, and Abraham took his daddy. But He never told him to take his daddy, but he took him anyhow. And any Bible reader, you read this in Genesis tomorrow when you have time. Notice that it was a fly in the ointment, until the old man died. He was a stumbling block all the way along, and so was Lot; God called Abraham, not Lot. He called Abraham, not his daddy.
Well, you say, "What about Sarah?" A man and his wife are one. See? "They are one flesh," the Bible said so. All right.

72 But He called Abraham and asked him, and told him to separate himself from all he had, and to come over into a strange land.
Look, a separation... Going in a strange land that you know nothing about, that's Christianity, separating from the things of the world, because God has called you, going into another land, to dwell among people that you know nothing about, to be a pilgrim. Amen. When I think of it, I can just hardly hold myself down: Pilgrim, stranger.
Old Jacob in dying, standing before Pharaoh, he said, "I have been so many years in my pilgrimage." Amen. What was he? He begin to come to himself. The little fellow had done so bad. He knew that he was only a pilgrim here. Now, notice.

75 We come on down to the 8th verse, and God promises Abraham here how He's going to save him and his seed after him. Now, He made the covenant, unconditional. It isn't just exactly that He made it just because that he was--that he was Abraham. He didn't say, "Now, Abraham, if you will do this, if you will do that." He said, "Abraham, I have done it already. It ain't nothing you've got to do. I've done it, Myself." Amen. Oh, my, when I think of that. God did it Himself, unconditional. God's covenant is unconditional.

76 You say, "Well, brother, I quit eating meat. I don't do this. I..." Brother that don't have one thing to do with it. It isn't whether you eat meat or don't eat meat, or keep Sabbath days or new moons, or whether you go to Sunday school on Sunday, or what this is. You are saved, unconditional.
Then you say, "Brother Branham, then if I'm saved, glory to God, I can do what I want to." Yes, sir. And if you're saved, brother, you have no desire of nothing of the world. And your whole heart's centered on that, you can't keep away from it. But as long as there's a tug there, you know there's something wrong yet.
Now, election, God called Abraham, told him He was going to save him, unconditional.

79 Now, let's go over here after the promise got a little later. I want you to go to Genesis 15:7 with me, here just a moment, and let's read here just for a few moments. All right.
And the Lord said unto him, I am the LORD that brought thee out of Ur of Chaldea, and give unto thee this land to inherit it.
And he said, Lord GOD, wherein shall I know that I shall inherit it?

80 Now, Abraham, after coming out of the land, the Chaldeans, the land, city of Ur of the Chaldeans, the land of Shinar, separated, come out... Look at that, just like Christians today, still wandering. Look.
And he said unto him, Take me an heifer of three years old, and a she goat of three years old, and a ram of three years old, and a turtledove, and a young pigeon.

81 Now, tomorrow I want you to go ahead and read that, if you're marking it down, on down. I'll quote it, because of time, space, 'cause I don't want to keep you too long. I want you to come back tomorrow night, so we can get right into this. We're just laying a--a ground tonight, just a foundation. See?

82 Now, he took these, heifer, she goat, and ram, and two--a turtledove and a pigeon, and he divided the ram and heifer, and so forth, and laid them out, put the turtledove in there, and without the--without dividing it. And he kept the birds off of it till the sun went down. And God came down on Abraham to confirm that covenant, come down, said, "Now, Abraham, now I'm going to prove to you what I'm going to do." And He...

83 And you know, many of you people was here in church, years ago, I taught this same thing. Yes. Yes, sir. Back in 1949 I was teaching it. All right, she had it marked in her Bible.

84 Look. Then He come down and showed to Abraham what He was going to. First He put Abraham to sleep, "Now, Abraham, you don't have nothing to do with it."

85 Now, to you that's trying to save yourself. I have understood that in the church, the Tabernacle, after setting under that teaching, that many people left the Tabernacle, went out into cults and so forth to--to believe all kinds of everything there is to be believed. Stopped some of them have quit eating meat, and some of them kept their Sabbath days and new moons, and I don't... I guess done sacrifices, and everything, after really refusing to accept the Word of God. That goes to show what it was in here. Paul said, "They went out because they wasn't of us." See, that's right. See, that's true. The Holy Spirit will take a hold of the Word of God. Those things, to a showdown, will be proven they're wrong.

86 Now, He said, "Abraham." He put him to sleep, said, "I'll show you how I'm going to do it, how I'm going to keep My covenant." And He took those animals, and now watch, when Abraham went to sleep, showing death must come to every creature. Then before him went a burning furnace; and a burning furnace represented hell, that every sinner deserved to go to hell. And then beyond that, by the sacrifice on the hill, went a little white Light, that went in between each one of those pieces of sacrifice. Covenant...

87 If you'll notice, there's been many ways people's made covenant, a lot of time. We today, how do we make a covenant? Say, "Shake, give me five." That's agreement. That's our covenant, isn't it? In the old days, they used to make... In China, you know how they make a covenant? They throw salt on one another. That's the covenant in China. See, and they make different covenants, different people's customs.

88 But the oriental custom was to kill a beast, and stand in between this beast, and then write out. Over here you find it, in Leviticus, and they write out here their agreement. And that agreement is tore in two over this dead beast. And they take an oath over the dead beast, that if they break this covenant, may their body be as this dead beast. And they give each one a piece. And then they're sent away. And when they come back, those two pieces has to dovetail just exactly the same pieces. How beautiful.

89 God making a covenant, showing, pre-showing that "I swore that I'll do it, in your Seed I will bless all the nations of the world." Read it. "I'll bless the Gentile; I'll bless the black man, the yellow man, the white man. I'll bless everyone through your seed, for out of you will come kings and princes."
"How You going to do it, Lord?"
"I'll show you how."
And He showed him on the hillside, where those pieces represented. And any Bible scholar here knows that each one of those was a clean animal that represented the Sacrifice of Jesus Christ. He was the Ram. He was the Heifer that made the waters of separation when you had the waters of separation through. Now, we have the washing by the water, by the Word of the separation from sin, through the Word, through believing. And the Pigeon and the Turtledove, was Divine healing, that all in Christ... Amen.

91 There God showed Abram what He was going to do, that through the Seed of Isaac He would bring forth His only begotten Son, Christ, and was slain yonder between the heavens and earth, when the sun went down, the blackness over the earth, and there He tore Him apart. God pulled His soul out of Him, and He wrote a covenant with the families of the earth. When that precious unadulterated Blood of the Almighty God, dripping from Immanuel's Veins, He tore that soul out of Him. He said, "My God, My God, why has Thou forsaken Me?" His face full of mockery spit, a crown of cruel mockery pulled down over His brow, His nails drove, was Roman spikes, His back riven until His ribs showed through, swinging on the cross, screaming, dying, sinner's death, the sin of the world upon Him. And there God rivened His sides, tore His soul out of Him, when He said, "Into Thy hands I commend My Spirit," and He dropped His head. And the earth shook and belched out its rocks. There He is; there's God's covenant. There the fulfilling of it.
Mid rendering rocks and darkening skies
My Saviour bowed His head and died,
The opening veil revealed the way
To heaven's joys and endless day.

92 O Calvary, O Calvary, Jesus bled and died for me. Then He tore the soul of His Own Son, separated a covenant, and He throwed the Body into the ground. It laid there for three days and nights. It rose up. "For it was not possible that My holy One shall see corruption, neither will I leave His soul in hell." And His soul was His Spirit that ascended into hell. And He rose down, God did, and picked up His Body and gave Him life, and took the Body of Jesus and set it at His right hand in Glory, and sent back the Holy Ghost as a Covenant.

93 There you are. Don't fall short of that, brother. Without the baptism of the Holy Spirit, you're lost. That's the only... You won't have to worry about getting to heaven. If there's nothing in here Supernatural, the doors can't unlock, you could walk there and bump your head against it. But if the Spirit of God is in there, the Spirit of God inside will unhinge the doors. Got to have the thing in here to unlock it yonder. That's right. So you're already judged just on what you think about Jesus Christ.

94 Now, here He comes, torn, riven, tore to pieces. His soul went to God. God blessed Him. And then His soul returned back in the form of the baptism of the Holy Ghost that comes into every believer, to sanctify, clean up the mind, clean up the heart, and leave a portion of the Holy Ghost in there, here and there. And when the Holy Ghost is given out, that same Holy Spirit that brought the Body of Jesus out of the grave, will rapture. And that covenant has to dovetail, as He tore there and gave the Body; went back to God, and the Spirit came back to the earth. Then your Spirit will have to be the same kind of Spirit, or it'll miss that place going together. Amen. Yes, sir. Not because you make yourself, but because Something, the love of God has swept into your soul and tore every earthly idol out. There it is.

95 And there's something that's screams and calls to God, it's your soul in here calling out to the heavenly Father. There you are. That gives you a faith, and you become the seed of Abraham. You believe God's promise like Abraham did. Though it linger, yet you believe it. Faithful: Abraham staggered not at the promise of God through unbelief, but was strong, giving praise to God.
And you can't stay saved from one revival to another, then call yourself the Seed of Abraham? You better consider something first. Don't misjudge anything. Stay straight with the Word.
Abraham staggered not at the promise of God through unbelief. When He told him He'd give him a son, he waited twenty-five years, grew stronger all the time. He grew in grace and the knowledge of the Lord. Amen.

98 Didn't aim to get to preaching, but It just got to preaching in me. All right.

99 God calling, electing. Now, you might as well face it, there's people that'll never be saved. There's people that'll never be saved no matter what they do. And you know that. There's people that's predestinated to be lost. There's people that's predestinated to be saved. All that's predestinated to be saved, will be saved, regardless.

100 That, that don't go so good. It seemed like you don't get it. Well, let's turn over; let's just find it then, see what God said. Let's get over, let's get in the New Testament first. Give me Romans 9, just a minute, and we'll see whether this is right or not, see whether God said that some was going to be lost, and some that--that would be. You like the Word of God? Well, let's see what It says now. And now, listen close. Take your time; don't be in a hurry. Now, watch Romans 9, Paul speaking, New Testament. Take you many places in the Old...

101 And you that's writing down, also put down Jude 4, while you're there, "Men of old, predestinated to this condemnation, men turning the grace of God into lasciviousness, gone out after worldly lusts." Over in Timothy also, where It says, "As Jambres and Jannes withstood Moses and Aaron, so will these resist the Truth, men of reprobate mind." God said they'd be there, and they're here.
Look at the false things. You go out here, go through the Pentecostal churches, the Methodist, the Baptist, the Holiness, ever where you want to, you'll find people impersonating It, people making out like they are. "Well, glory to God, hallelujah.!"

103 A woman said the other day, "I got ten kids, but, glory to God, the Lord called me to preach the Gospel. Hallelujah, I'm going out, do it." He did not do no such a thing. He never did, and He never will, because He said He wouldn't. Now, but, oh, my, she thought so. Yes, sir. God give her ten kids to raise; that's what she was supposed to do. All right. But the thing of it is, they get theirself all gaummed up under enthusiasm.

104 Well, they say, "I don't need anybody to teach me. Glory to God, I got the Holy Ghost." Well then, the Holy Ghost was wrong when It said It set some in the church, teachers. God put them in the church as teachers. That settles it. Why'd He put teachers in there, if the Holy Ghost is going to do all the teaching? Huh. All right. See?
What people needs is their brains baptized, besides their water. That's right. All right. Excuse that sharp expression, but I--I like to really let her soak in. We want a revival, and, brother, you got to stir the thing up. Before you can do it, you got to get Satan kicked away. Don't fuss with him, take your grounds and stand there. Had to battle him around the world, and every other Christian that ever stood for God has to battle him. But if you know what you're standing in, what you know is to be the truth, it's THUS SAITH THE LORD, you can stand there.

106 You say, "Well, glory to God, I got saved because I quit drinking. Glory to God, I had a shiver run down my back. I had a rushing, mighty wind to hit me in the face. Do you believe that, Brother Branham?" Sure. But I want to see where that rushing, mighty wind come from first. See? That's right, truly. That's shiver's all right, but I'm not saved because I had a shiver, and not because I had a rushing, mighty wind. "You don't believe in that, brother?" Yes, I do. But wait a minute; let's back up here just a little bit. The Devil's got some counterfeits along there.
I'm saved because I met God's conditions. He called me, and I knew He called me. I accepted Him on His Word; therefore, I can tell Satan, "THUS SAITH THE LORD."

108 When Jesus was here on earth, He Was God; He was Immanuel. God was in Christ, reconciling the world to Himself. He never used any of His great gifts; when He met Satan, He said, "It's written, 'Man shall not live by bread alone.' It's written, 'Thou shalt not tempt the Lord thy God.'" And He defeated him. That's it; know the Scripture. Satan knows It too, but you got to know how to rightly divide the Word of God. See?

109 Notice, listen at Paul speaking. How many would accept Paul's Doctrine? He said, "If an angel taught anything else, let him be accursed."
I say the truth in Christ, I lie not, my conscience also bear me witness in the Holy Ghost.
Listen at Paul assuring hisself (See?), putting it so you'll absolutely know.
That I have great heaviness... sorrow in my heart.
For I could, I... For I could wish that myself were accursed from Christ for my brethren, my kinsmen according to the flesh:

111 You've heard say, "Oh, all the Jews is God's chosen people." That's not right. That's not right. The Jews are not God's chosen people. See, they aren't. Now, you listen, see if Paul didn't say the same thing, and he was a Jew. See, Abraham had eleven sons, you know that, didn't you? And they were all the seed of Abraham. They was all the seed of Abraham, but "In Isaac thy Seed shall be called." Not in the rest of them, not in Ishmael, and not in the other nine sons from the other, third wife he had. No. It was, "In Isaac was the seed called." Wait, I believe this is in the same chapter.
Who were Israelites; to whom pertaineth the adoption, and the glory, and the covenant, and the giving of the law, and the service of God, and the promises;
Now, he's talking about Israel now. Now, watch him, what he says.
Whose are the fathers, and of them who are concer... for the flesh Christ come, who is over all, God blessed for ever. Amen.
Not as though the word of God... taken none effect.
For they are not all Israel, which are... Israel:
Is that right? Then they're not all Israel which are of the Jews there; they're not all it. Watch.
Neither, because they are the seed of Abraham,...

114 That don't make them Israelites. Now, watch. "What are you typing, Brother Branham?" I'm typing the church. All that confess Christ is not Christians. All that go to church are not Christians. All Abraham's seed wasn't--wasn't--that had the promise. It was an elect; it was the promise. And the promise was foretold to Abraham. And the elect of God was foreordained before the foundation of the world. See? Notice.
Neither, because they are the seed of Abraham, are they the children: but, In Isaac shall thy seed be called.
Not in the rest of the Jews, but in Isaac. Through Isaac come Christ. That was Abraham's Seed, is Christ. And then the Seed of Abraham, first, wasn't through sexual seed; it was his faith that God reckoned. And it's through faith, in us to believe the death, burial, and the resurrection of Christ, brings us Abraham's Seed.

116 And Abraham was circumcised, as a seal of promise to his faith. Now, he didn't receive it while he was circumcised; he received the promise before he was circumcised. Is that right, elder? [A brother says, "Amen"--Ed.] Where's Brother, the other preacher, I seen him set... Oh, I guess he's taking a recording back there, brother. Yes. All right.

118 He received the promise before he was circumcised. Romans 4 will tell you. He received the promise before he was circumcised. Then he was give circumcision as a seal of his obedience of faith. Now, when we say... That's why Billy Graham, Charles Fuller, and Billings and all them, why they're talking about, them Baptist brethren. I told many of them so, Rufus Mosley and the whole bunch. I said...
He said, "Well, we had twenty thousand converts in two weeks. They couldn't find twenty people."
I said, "Well, they wasn't converted."
"Oh," he said, "they accepted Christ as personal Saviour."
I said, "Still, they're not converted." That's right. You're not converted until... "To convert" means "to be changed." And look, Paul...

121 Peter had believed on the Lord; he'd been baptized, been given power to heal the sick, cast out devils, raise the dead; and Jesus told him, the night before the crucifixion, "After you are converted, strengthen your brother." That right? Been both saved and sanctified, and hadn't been converted. That's Scripture.
"Oh, was he sanctified?" Yes, sir.
John 17:17, "Sanctify them, Father, through the Truth." You think He'd put that Spirit in a vessel that wasn't fit? And they went out and cast out devils; come back, shouting. All right, Methodists. They returned, shouting, praising God, and said, "Oh, the devils is subject unto us."
Oh, just a moment! Matthew 10, and He said, "Don't rejoice because the devils is subject unto you, but rejoice because your names are written in heaven." Is that right?

124 Now, I want to quieten you down just a minute. And Judas was with them. That right? Judas was just as big a duck was in the puddle. He was shouting and rejoicing too. And he followed the church right on down till it come to Pentecost. But when it come to Pentecost to receive the baptism of the Holy Ghost, he refused It and betrayed Jesus. And that was the antichrist. And that spirit today will come right down and teach justification by faith, and everything, and move right on down to the baptism of the Holy Ghost, and then show its colors. That's exactly.

125 And watch the ten virgins that went out. Five... All of them virgins. Five of them were foolish; five had oil in their lamps. What is the Oil? The Holy Spirit. See? That's right. They were all virgins, lived good, clean lives.
You say, "Well, brother, I don't go to dances; I don't go to shows." That's just the moral things. Unless there has been a supernatural... Not because you shouted, not because you spoke with tongues, not because you jumped up-and-down, not because you did this; but something supernatural has happened in here that's changed you and put you a sealed love in God. You're anchored. That's right.
"Why, you don't believe?" I believe in shouting; I believe in all these things, but that isn't the answer.

128 The Methodists thought when they shouted they had it, but they found out they were wrong. A lot of them shouted and didn't have it. The Pentecost come along; they spoke in tongues; they said "We got her," but they found out they were wrong. Many of them spoke in tongues had nothing. "Though I speak with tongue of men and Angels, and have not love, it profit me nothing." They didn't have It. That's right. That's the reason the whole world was deceived by it, and do the other thing. That isn't the answer. Not any fleshly demonstration or emotion, but something has happened in here that's changed your whole opinion, changed your whole nature. You are converted; not you, but Christ has come into you and converted you. Your nature's dead of the old man, and you're borned again, and you're a new man. Watch. Amen.

129 Say, I'm getting late here, won't I? Holler at me in just a little bit, back there, brethren, if I get just a little too long. I got to get children of Israel down in here, just in a minute, but I want to show you how this is God's business to do these things.
You still love me? All right. Now, just keep praying for me. All right. But you just let me cool down just a little then; now, just a moment.
Neither, because they are the seed of Abraham, are they the children: but, In Isaac shall thy seed be called.
That it is, they which are the--the children of the flesh, those are not the children of God: but the children of the promise... (Oh, look at that.)... are counted for the seed.
"The children of the promise." Promise what? What kind of a promise? That God promised before the foundation of the world. He told them, "That's the Seed." Not because you quit doing this and quit doing that, and quit lying, quit stealing. That's just moral acts; a good citizen will do that. You can't call yourself a Christian yet until something in here has happened, until you're regenerated, of something that's happened in here. Notice.
For this is the word of the promise, As this time I will come, and Sarah shall bear a son.
And not only this; but when Rebecca also had conceived by one,... (Listen to this now.)... even by our father Isaac;

131 Put on your jackets; get your helmet ready. This will turn you around.
For the children being not yet born,... (This is Esau and Jacob.)... neither having done... good or evil, that the purpose of God according to the election...
I'm letting that soak a long time. Wake up now just a little one. Esau and Jacob, before either child was born, 'fore they even knew what was right and wrong...
... that the election of God might stand, not of works, but of him that calleth;
Whew. I thought you quit eating meat to get saved? You have nothing to do with it. If you're saved, God called you before the foundation of the world and saved you. Is that right? Now, watch.
As it is written, as it is said to her, The elder shall serve the younger.
As it is written, Jacob have I loved, and Esau have I hated.
Before either child was born God said, "I love one and hate the other one." Is that God's Word? I'm not responsible for It, nothing but to preach It.

135 Now, election is nothing you had to do; it's what God's done. God did it in Christ for you before the foundation of the world. "All the Father has given Me will come to Me." Hallelujah. Oh, my. Excuse me. I'm not excited, but I'm happy. "All the Father has given Me will come to Me, and he that comes to Me I will in no wise cast out. He that eats My flesh and drinks My Blood worthily, after he's received the Spirit, hath Everlasting Life. I'll raise him up in the last day." [Blank.spot.on.tape--Ed.]

136 What you fearing? Huh. God has promised, unconditional. That love of God's a-ringing in your heart, and you know that you've passed from death unto Life; you love everybody; and the--the whole world has become different to you; and she's anchored right there; nothing moves you. Just be happy and move on. Glory to God. Let nothing turn you around. Oh, you might get out, and get cold, and get shook up a little bit; but that Seed of God will remain true. The Bible said, "Though we disbelieve, yet He cannot. He's true; He stands faithful." Now, watch. Let's read.
What shall we then--what shall we say then?... (Listen at Paul.)... Is there unrighteousness in God? God forbid. (Is there unrighteousness?)
For he said unto Moses, I will have mercy on whom I will have mercy,... I will have compassion on whom I will have compassion.
So then if it is not of him that willeth,...
Oh, you say, "Glory to God, hallelujah, I'll get saved before I die." You will? God has something to say about that.
... not him that wills... (No, so),... nor... him that runneth,... (What?)... but of God that showeth mercy.
It's not him that runneth or him that willeth; it's God that showeth mercy. It's God's election. God does what He wants to.

139 Now, notice just a little farther. I've got it marked up here with red letters, so much, all covered over till I just can't hardly get to see it. It--it's... I've read It so much in here. "For the..." I don't know what that is there. It's a... Yes, it's rubbed over. I see it's here; I've got it all blotted out with red ink in there. "The Scripture..." I'll get my other Bible tomorrow night.
... which saith... Pharaoh, Even for these--this same purpose have I raised him up, that I might show my power in thee, and that my name might be declared unto all, throughout all the earth.
God raised up Pharaoh and hardened his heart for that purpose. God raised up Judas Iscariot; he was born here the son of perdition. Is that right? God told Esau and--and Jacob before they was ever born, told his mother all about what was going to take place; one He'd hated and the other one He had loved. Is that true? So it's God Who does all things in all things, and you have nothing to do with it. And if God has called you, the love of God is ringing in your heart. And all that He has called will come to Him, and none of it'll be lost. God's promised; He said none of them shall be lost. "All the Father has given Me, will come to Me. And none of them is lost but Judas Iscariot, that the Scriptures might be fulfilled. And I'll raise them up at the last day."

141 Now, you're... You said awhile ago you were a Christian. What made you a Christian? Because God called you before the foundation of the world to be a Christian, and you become a Christian. Then you got saved, filled with the Holy Spirit; you got Eternal Life. Why did He give you the Holy Spirit? As a Seal of your faith. You had faith first.
Now, if you say, "Well, did--you said awhile ago about Billy Graham and them hollering, 'Well, how many wants to accept Christ as personal Saviour, raise up their hand?' Is that all right?" Certainly that's all right. That's good, but that's just beginning. Then if you really believe it, and really have accepted it in your heart, and are taught right, then the Holy Spirit will come as a circumcision, that He give Abraham after his faith, a confirmation.

143 Now, you say... Well, people say, "Let's have a tarrying meeting. Glory to God, let's go back." And say, "Glory to God, let's tarry for the Holy Ghost." There's no such a thing.
"Tarry" don't mean "pray." "Tarry" means "wait." How many knows that the word "tarry" means "wait"? Jesus said, "Wait up there in the city of Jerusalem till I--until the promise is given you." I don't know what they were doing. They was probably praying. I don't know.
But never did they have to wait after that. "While Peter spake these Words, the Holy Ghost fell on them." All down... And when Paul laid his hands on them, the Holy Ghost came on them. Is that right? See, no waiting, the Holy Ghost was there and give them the baptism of the Holy Ghost in confirmation of their faith.

146 And God had Abraham circumcised in confirmation of his faith. And the--what was it? What is the Holy Ghost? Somebody tell me what the Holy Ghost is for. It's a sign. Is that right? What was circumcision? A sign. Is that right? A sign. God give a sign that He had accepted Abraham, for circumcision.
And when you say, "I believe God; I believe Jesus Christ," then God gives you the baptism of the Holy Ghost as a sign that He's accepted your faith. Hallelujah. And then you're sealed in the Kingdom of God, not till the next revival, but until the day of your redemption: Ephesians 4:30, "Grieve not the Holy Spirit of God whereby you're sealed until the day of your redemption." There you are.

148 Now, quickly, about five minutes longer, let's go over to Genesis 45. And I want to take a--a wonderful little shortcut here to bring these children of Israel right down into the place where you pick them up tomorrow night and take them out. I'm sorry to be a little late tonight, but I had to get this starting off first.

149 Now, Abraham received the promise. Isaac come along. You know the sacrifices. I've tried to give you back, that that church back there calling out, election was of God, just like it is today. He called Abraham by election; He calls the church by election. He gave Abraham the promise; Abraham believed it; and He calls the church today. You believe Jesus Christ? Then the first, you believe. And then God had Abraham and his children, his seed, circumcised as a sign; and He gives you the Holy Ghost today as a sign.
What is the Holy Ghost today to a human being when It comes? It's to circumcise. Didn't--didn't Stephen say so in--in Acts the 7th chapter when he said, "Oh, you uncircumcised in heart and ears, you always do resist the Holy Ghost. As your fathers did, so do you." Is that right? And the Holy Ghost is a circumcision. And what's circumcision do? Cuts off surplus flesh, all the things of the world. It circumcises you away from the things of the world, the love of the world, the love of the flesh, the pride of life. It just circumcises you from that. You have nothing to do with it; It does it Itself and puts you in love with Jesus Christ with an undying love. "There's nothing can separate you from the love of God which is in Christ Jesus." Paul said, "Perils, and trials, and prisons, and everything else, nothing present, nothing future can separate us from the love of God which in Christ Jesus."

151 And He's called you, circumcised you, put it--you in Him, and predestinated your eternal destination. If that oughtn't to make Christians shout, I don't know what would do it. If that wouldn't wake the man up that--that's in Christ, I don't know what would take to wake him up; I believe he's twice dead, plucked up by the roots. Don't you? All right.

152 Now, then He called; then He brought His Seed down. The next thing, He come down through Abraham, and then through Isaac, and then through Jacob, and then from Jacob to Joseph. Now, watch, if we had time sometime to go into this. We will, but not now. Look. Election is in Abraham. Did you notice, just those four patriarchs, and then it ceased, broke up, went out in the twelve patriarchs and the tribes tribed off. Is that right? And will... Never did return again, till it returned in One, the Seed of Abraham; then it come into the human Being, which was Christ; glo--was glorified here on earth and lifted up into God. And the Holy Ghost come back to spread the whole nations, to fill the earth with knowledge of the Lord, as deep as the heavens, and, oh, that's the Holy Spirit today.

153 Now, watch: election in Abraham; justification in Isaac; grace in Jacob; and perfection in Joseph. There's not one thing recorded against Joseph. That's the perfection. The three earthly stages of the pilgrimage of the children of Israel, and the fourth was when they went into the promised land, which was the millennium. And the three stages of the Gentile church... This week, God being willing, I can bring it through the Bible and show you that we're in our third stage now, ready to go into the millennium in the time of Joseph.

154 Now watch, when everything heaped up in Joseph. What? A perfect man, the one who was born of his father, loved of his father, hated of his brother... Now, look quickly now, 'cause I got to hurry; and give me your undivided attention. Loved of His Father, hated of His brother: the Lord Jesus... Watch Jesus acting out in every character in there. Look at Joseph, the perfect one. Oh, we could spend weeks on him. Look, hated of his brother, loved of his father. Why? He was a spiritual man. He saw visions, could interpret dreams. He was spiritual. His little old... His brothers said, "Nonsense. Get away."
Now, look at the churches today. Watch the spiritual side. The Lord Jesus in His church today, He's hated by all the offsprings. See, just exactly. Made fun of, call them fanatics everywhere. Well, it has to be. Here's the antetype; here's the shadow of it.
You say, "Well, Brother Branham, if I receive the Holy Spirit, they'd all laugh at me."
Well, if you didn't, you didn't receive It. You have to be hated of the world. Jesus said, "They call the Master of the house Beelzebub, how much more will they call His disciples (See?), they of the household." Now, He was. And watch.

157 Then he was loved. And his father... Which we can't move, leave from this. His father give him a coat of many colors. Is that right? Now, if you'll watch that robe without seam, which represented the Holy Spirit that covered his being... And today it's the Holy Spirit that covers the church, the Robe of many colors. And there's seven colors in the rainbow. See? And it's seven perfect colors is all the colors we have. And they blend together making the rainbow. And a rainbow in the Bible means a covenant. And God made His covenant with Noah, for no more water (but the fire next time), He give him the rainbow sign, and we still have it. Is that right?

158 Now, if you'll turn (if I had time to get these other Scriptures) to Revelations the 1st chapter, and when John saw Him standing, "One like unto the Son of man, standing in the midst of the seven golden candlesticks," which was the seven church ages...
And we started off with Ephesus and ending up in Laodicea, the lukewarm church age where we are now: Having a form of godliness, but denying the power thereof: going to church, and having people come in and saying "accept Christ," and putting their name on the book; but denying the baptism of the Holy Ghost and power, and miracles, and signs, and wonders, making fun of It, in Laodicean church age which is spued from God's mouth; and the elect taken up. Oh, hallelujah. Oh, something gets into my soul when I think of it, friends. Oh, the world in its condition today...

160 And there He was standing there. What? And He was to look upon as Jasper and Sardius stone. What was Jasper? Was Reuben stone. What was Sardius? Benjamin. The first and the last, He was to look upon as the First and the Last. And--and a rainbow around His head, over the seven golden candlesticks... A rainbow, a covenant that God had made through Abraham, through Isaac, through Christ, through the church, by the baptism of the Holy Ghost. The robe of the seven colors that was upon Joseph, that was upon Jesus; it's upon the church today, protects. The body was covered up by the robe. And the church is not you; it's the Holy Ghost that's got you covered with the Blood, God's covenant, predestinated before the foundation of the world. Hallelujah. I just had to let that out. All right. It was about to burst me.

161 Notice, let me tell... You might think I'm crazy. If I am, I'm happy; leave me alone. All right. Let me tell you something. Oh, how can I keep from being happy and know what I know? How can I hold it and know what I know? I'm trying to get it to people. My, it'd make anybody happy. Whew. My. All right.

162 There He was, and Jacob was--and Joseph was His type. The covering, the father--the father give him the robe. Hallelujah. Don't you remember when Jesus was baptized, "Went straightway out of the water, and, lo, the heavens was opened unto Him, and the Holy Ghost was descending like a Dove, and went upon Him, said, 'This is My beloved Son in Whom I'm well pleased.'" He never performed a miracle until then. Then right into the wilderness for temptation, and right out healing the sick, and the powers of God...
That's the church. When it's baptized, it's robed with the Holy Ghost, with power. Oh, my.

164 The very phenomena of Sarah's womb being dead before Isaac come... God just let it go on. She was sixty years old when she got the promise. She was ninety years old before the seed ever was conceived in her: perfectly, absolutely phenomenal.
And the man that's borned again is a phenomenal. Hallelujah. It's not accepting or raising up your hand like this. It's a gift of God. Phenomenal, born again, taken out of this world in the realm of senses. Yes, sir. Why, because you deserve it? Because God promised it, that the promise might be sure according to the election.

166 Then Joseph was sold for almost thirty pieces of silver by his brothers. The Jewish church betrayed Joseph.
Today what is it in this church? A betrayal. They getting documents; they're going to try to have a... Well now, you just keep this on your mind. They're going to have a confederation of churches. The churches of Christ of America has already confederating with all their churches, and they're going to have a band here someday that'll shut out to fight Communism, which will hook up with Catholicism, with the Protestant church and the Catholic church together. And the interdenominations who stand out for the truth, and get away from that dogma that they've got, will be persecuted. The mark of the beast, the Seal of God, the showdown will soon come. And, brother, if That's not in there, you'll be deceived as sure as the world, 'cause it'll look so nice. You'll say, "Now, if Communism made a--a--made a... for the world, why, let us make another agreement, and bring all the Christian, and Christianize the world back." And look so good, the people will jump into it. See? They'll confederate the churches, and bring, try to make Christianity one unit. And the Bible says in Revelations, that he give his power and everything, that he made an image unto the beast and exercised all the power the beast did before him. Sure, it is. Wish we had time to hook Revelations in this thing (But we haven't. See?) to see where it's at. You're right here in the end of time, brother. We're at the end of the age.

168 Then they sold Joseph, thirty pieces of silver, throwed him into a ditch for him to be dead. He was taken up, sent in then. And while he was in his prisonment in there, he... There was two men, a butler and a--and a--and a baker. And one of them was lost and the other one was saved, by Joseph who gave the dream and interpreted it.
And the same thing when Jesus was hanging on the cross; there was a thief on one side and a thief on the other, and one was lost and the other one saved. Just exactly.
Then he was taken in before Pharaoh and interpret the dream, and was made the right hand man of Pharaoh; no man could see Pharaoh without coming to Joseph. And a perfect type of Jesus setting at the right hand of God, and no man comes to God except by Christ. Just exactly the perfect type there.

172 There's... And notice, here's another thing, you Gentile people now according to the Seed and the elect, Joseph was given a Gentile bride. He was rejected of his brother, and turned and took a Gentile bride. Is that right? He gave him; Pharaoh gave him the priest of Or daughter, for a bride. And he married a Gentile woman that produced Ephraim and Manasses, which was joint heirs into the kingdom, into the patriarchic promise.

173 Notice how perfect that Jesus, rejected of the Jews, sent back the Holy Spirit, and they laughed at them and made fun of them, and said, "They're drunk on new wine." Is that right?
And Jesus said, "You can blaspheme Me and get by with it; but if you speak one word against the Holy Ghost, it'll never be forgiven you."
And those Jews come up there and said, "Well, those men are full of new wine, ha, ha, ha," and made fun of them. And not no more than thirty years or better from then, till Titus besieged the walls, and they eat one another's children, and they massacred them and burnt the temple according to God's Word. And it's never been raised until the days of the Gentiles be done. And there I'm fixing to visit Jerusalem in the next few weeks, and there that old ruins, and the weeping wall's there. Where that they been scattered all over the world, because God told them that they would do it, and they come down and did it. That's right. Oh, my. To think of the--the curse of rejecting the Holy Ghost...

176 Now, the Holy Spirit was poured out, and they rejected It. And when the Jews rejected It, the Gentiles received It, which was a type of the Bride. He said He would call a people out of the Gentiles for His Name.
That little girl setting back there, used to be a Broy, but she's a Branham now; she's my wife.
And the--the Bride of Jesus Christ will be Mrs. Jesus Christ, (Hallelujah.) baptized in His Spirit, in His Name, filled with His power, robed in His righteousness. Hallelujah. There she is. And now notice, that was the Gentile Bride.

179 Now, to read the rest just before closing. Here's the saddest story you ever seen at the end time, where we're ending now. The Gentile bride has already been chosen, been taken out. The thing's about finished. Now, listen over here in the 41st chapter.
And it came to pass...
This is at the end of the age of the Jews now, then we're closing.
At the end... two full years, Pharaoh...
No, wait a minute; I got--I got the wrong chapter here, I'm pretty sure. 45, I meant to say, instead of 41.
Then Joseph could not refrain himself before all them that stood by him; and he cried, and caused every man to go away from him. And there stood no man with him, while Joseph made hisself known unto his brethren. (The ones that had rejected him.)

180 Now, just a moment before we leave. Joseph, after all these years, had been down there, there arose a famine over in the homeland: God moving. Poor little Joseph had become the right hand man. And here his brothers who had sold him, he had saw a vision of them coming, bowing before him, and they called him a dreamer and a vision seer, and tried to kill him. Just as they...
Jesus predicted to them Jews, of what they was, and what they had done, and what would be. About the Master of the house, sent His Own Son, and His servants, and how they killed Him, and everything like that. But what would that, the Lord of the harvest do when He did come and find those wicked servants? Now, just a moment.

182 Here's Joseph, a perfect type, standing there like the Jews returning in the last days at the end, coming to the millennium, when the Jews will be saved again.
And they looked. And Joseph, you know how he was sent down there, how the Israel sent down his children. They got a little corn; they were starving to death, and Joseph had interpreted the king's dream, and how that he had put up the corn, the only place in the world that had food.
Perfect of the church today, the only place spiritual Food is given out is in the Kingdom of Jesus Christ. You can go take some old church creed and recite a few apostles' creeds, and whatever you want to, but, brother, the Spirit lays in the borned again church of the living God, is the only where there's Food. And them Jews is going to recognize that one of these days, and they're coming.

185 Now, you notice, then when he come, he said... He seen little Benjamin. And how, you know, how he done there and understood. How that his father, his mother had give birth to this child, and then had died: little Benjamin. And he seen his brothers, and they didn't know who he was. They thought he was a great prince, and they were scared. And then when he sent back, and he said, "Who are you?"
And they said, "We are the sons of one man, which is Jacob, which is old, you know, Israel, and which was the blessed of the Lord, and so forth." And then he heard that his dear old daddy was still alive. Listen what he said here. And he made hisself known to them when he closed up the doors. His heart, look at the love of God there still calling. And there those Jews standing there, poor boys, they're starving.
Their father was starving, said, "Go down and get a little more corn, or we'll starve to death."
And he kept Benjamin down there for a token. And you know how it was, how he stood before him. And then he looked and he seen Benjamin; he couldn't refrain any longer. He made every man go from him, get away. And poor Joseph stood there, and he said, "I am Joseph, your brother."

189 And his brothers had just told him, said, "We have one brother which is not, that was killed by beasts," and he was talking right to his brother. That was his brother Joseph who was standing there.
And he--he made them all leave, then he revealed himself; he said, "I'm Joseph, your brother." And they were scared, the patriarchs. They was afraid. He said, "Don't be afraid." And he begin to scream so loud till even over in Pharaoh's palace they heard him screaming, heard his screams and cry. He run down and throwed his arms around little Benjamin, and hugged him, and kissed him, and fell on his neck, and begin crying, said, "You mean to say that my poor old daddy's still alive up in Canaan?" What a feeling. What the love of God that's shed abroad... "My daddy's still alive, and I'm giving him some corn." Said, "Oh." And he screamed to the top of his voice.
I wonder what that'll be, the day when our Lord Jesus breaks down through the eastern horizon, coming back to the earth again. Hallelujah.

192 There he screamed and wept, that great prince standing there, and the patriarchs. Said, he said, "Don't feel bad." Said, "God sent me." See the Holy Spirit, how love Divine will do? Said, "God sent me down here. Don't feel bad at yourself." Said, "God sent me down here to preserve life for these times."
And what did God send Him here for, but to preserve Life? What's the Holy Spirit here for tonight, but to preserve Life? He was rejected of the Jews, and sent over here to the Gentiles to preserve Life. Have you got It tonight, my friend?
Then he says, "Is my father still alive?" And he sent up there with wagons, and oxes, and so forth.
And poor, old, blind Israel come out, the old prophet coming out like that. And he heard that Joseph was alive. He wept, and he said, "Oh, bless God. I'll see my boy once more, feel him."
When he brought him down there, he met him. His old blind... feeble fingers moving out like that, and caught ahold of Joseph's face, and they knelt upon something there, and begin to weep and cry, father and son, hugging one another. Oh, my.

197 When I think about the prodigal tonight that's away from God, out yonder in the sin, brother, eating in hog pens, running around over the world... Why, why wouldn't you, during the time of this revival, if you wasted your life in these years in riotous living, and your substance, why don't you now turn in your heart to the Father? If you have done what's wrong, why don't you meet Him tonight halfway down the path and throw your arms around Him.
"Say, you mean to tell me, Brother Branham, God still loves me?"
He's looking for you tonight. He's watching for you. The Holy Spirit's here to preserve Life, to keep you, to give you the blessing, to select you. And if you've been elected in God, you've come here tonight by some purpose.
You say, "Brother Branham, did I count myself that?"

200 Why did you come to church tonight? What made you come? You think the Devil would ever have drug you to church? No, sir. The Devil would've drug you away from it. God has been calling. It's the Father calling to you tonight. Now, you have a place in God, and God has called and called and called. If you do not receive that place... There's so many places counted out here for each one, and God has predestinated back yonder that this place should be. Now, if you fail to take that place, someone will take it in your place. So now, if you haven't took your place tonight, may God grant tonight that you'll take your place.

201 Tomorrow night we're go... They stayed in Egypt there for years. And now, tomorrow night we're going to bring them out under the sacrificial lamb, and bring them up as far as Jordan, and then take them over the river into the other land in the wilderness.
May the Lord bless each one of you. This has been hard tonight; it took a long time. It's been scraping and pulling, about an hour and a half here or more, and--and going through the Scriptures, harsh with it. But, brother, sister, can you realize tonight that it's election in God? How many believes in the election in God? How many believes that God elects you and calls you; He's the One Who does it? Now, are you happy? Do you believe?

203 Do you believe tonight that you can stand now, tomorrow, and say, "Satan, you've pushed me around, and you've done this and done that. And in my heart, all the time, there's been Something beating and tugging me towards God. Now, I realize what my calling is. I'll never be satisfied out there. I can't be satisfied out there, because God has called me. So I'm fixing now to throw these things aside and come to my heavenly Father. I'll live with Him"?
How many in here would like to say, "Brother Bill, from this night on, I'm pledging myself to God, that I'm going to serve Him. I know we're at the end of the road, and I knowed that we haven't got very much more time left. But by God's grace tonight, I mean to make a clear sweep, and I'm going to serve God"? Would you raise your hand? God bless your heart. All right.
How many that feels like that you would say, "Brother Bill, I haven't got it in my mind just exactly yet. But will you pray for me, that God will have me there at that day, that God will give me one more call in my heart? And I'll come if He will just call me one more time, I'll come"? Will you raise your hand. Are you that much concerned about it tonight? God bless you, lady. God bless you, lady. Someone else now will say... God bless you, lady. God bless you, sir. God bless you. And God bless you, young lady.

206 Someone else say, "Brother Branham, I'm not what I ought to be tonight. I know I'm not. I've grieved my Lord, but Something in my heart has always told me I ought to be a Christian. And I want to serve God." Is that person here tonight, and has never made that start? Now, I want you to be honest with me right now in closing, that knows this, that Something through your life has told you that you should serve God; you've felt like that for a long time. You have never made the start yet, but Something has told you that.
I--I'm not one of the persons who'll run back there and pull you up here. No, no. If the Holy Spirit, through the preaching of the Word, doesn't do it, doesn't do me any good. See, that's right, you have to make your choice.

208 But will you be honest enough with me, and say, "Brother Bill, there's been Something in me for years, or times, or whatever it is, that's called me, that's told me, seemed like I ought to turn to God, and I just haven't done it yet. You pray for me, Brother Bill, that--that I will be man or woman enough to do it?" Will you raise your hand, everywhere in the building now, that feels that--that God has... God bless you.
Someone else say, "Something has called at my heart and I have never made my surrender yet." Just raise your hand, say, "I, I'm the one. I've never yet become a Christian, but I--I--I want to. I want to, and I want you to pray that--that God won't turn me down until I make my decision." Will you do it? Raise your hand. God bless you, sir; that's mighty fine. Just somebody just raise your hand, say, "I--I want you to pray, Brother Bill, that I--I won't turn God down." God bless you, sir. That--that's fine. Now, someone else. Is there someone else in here. Now, be honest.

210 Now look, what if the doctor comes to your house before daylight, he takes your pulse, moves back, say, "No, he'll never come out of that one; he's done"? Oh, how you wish you'd have put that hand up.
It might have meant something, saying, "Pray for me, brother." I don't know who you are, unless you'd let me know. Church don't know who you are. But if you raise up your hand, God will recognize that. That won't save you, no, but it'll give you that much of a start. It'll give you that much start. Then maybe before the revival's over, you'll give your heart to Christ.
Now, this has been rough tonight. We'll try to get down in more in the solid, down into the Word in the beginning, I mean, as we go on.

213 Is there one more? There's been five raise their hand. Somebody else. Could I have just six or seven? Now, I want you to be honest. God bless you, young lady. Now, I know there's one more person in here that should have your hand up. Now, just put your hand up, say, "Brother Bill, pray for me." I--I'm not coming back to where you are; I'm going to pray for you right here. And then just say, "Remember me now, that I am not a Christian, but I've always felt that I should be. And now, I know I'm not a Christian." Is there another one now, put your hand up. Yeah, I'm fixing to close. Get to the piano, Teddy, if you will.

214 Someone say then, "Brother Bill, remember me, that my life will be closer to God. I--I don't want to be, live this halfway life and this lukewarm condition. I want to, really, my heart be burning on fire. Pray for me." God bless you. God bless you, you, you. That's fine. That's good. God bless you. I see your hands going up.
Look, if God will hear my prayer to open the eyes of the blind, unstop the ears of the deaf, make those who are crippled: congressmen, kings, potentates, monarchs, cripples just straighten out... Look around the world, millions, millions, I'd venture to say this with true from my heart, around ten million people that I know heard the message, ten million people of all nationalities. I've spoke before ten and fifteen different nationalities at once, have to go through ten or fifteen interpreters before you can even get to say another word, just like that through the interpreters. And see as many as a hundred thousand, or, and see as many as thirty thousand at one time come to Christ, thirty thousand converts at one time. Durban, South...

216 And I'm going to a meeting now where three hundred thousand people will be set. And I say this from my heart. Did you ever hear me predict anything in the Name of the Lord but what was just exactly that way? Ask wherever you want to, anywhere through the world. And look at the hundreds and hundreds of things that He said. Surely, I know what I'm speaking of. Not for myself, Christ in here.
And I'm telling you the Truth, friends, if you die without being born again, you're lost. Jesus said, "Except a man be borned of the water and Spirit, he will in no wise enter the Kingdom." No matter how good, how much you've paid in, what church you belong to, what your affiliation was, what your social standing was, what your mother or father was, what your pastor was. "Unless a man is borned again, he will never see the Kingdom of God."

218 We taken that corn the other day, you seen it from over here at the agriculture. One of them was a perfect grain of corn, every amount of calcium, everything was in this grain was in this grain. One was growed in the field and the other one wasn't, a handful out of each. They buried them. There wasn't a one that was made with every ingredient that's in the other one, made, shaped alike, and everything, not a one of them come up. But every one of these come up. Why? They had a germ of life in them.
There's men and women here tonight now, and over the world, that's going to their churches, belongs to church, professing to be Christians, and hasn't got the germ of Life in them. They can't come up. There's no way for them to resurrect. Don't be deceived, friends, weigh yourself out. It's up to you. It's in you. It's your decision. May the Lord bless you while we bow our heads.

220 Father, this undertaking tonight, I--I've had to say harsh things, rough things, cutting hard, but You said the Gospel is sharper than a two-edged sword, piercing even to the marrow of the bone, and a Discerner of the thoughts of the mind. God, forbid that we should have anything less than That.
Now, we thank Thee for the election; we thank Thee that Thou has called us. And now, in our hearts, the Holy Spirit has kept us all these years. How we thank You. Amazing grace, to think that we were come up out of the gutters of sin, way back in the days, and how that You've been good to us.
And You love these men and women that's here in the world now, knowing that it's just a few more turns of the sun and it be too late then. One of these days it'll be too late. They'll be cut off, and that quick, without remedy, without mercy; and You said that You'd only laugh in the calamities of them.

222 To think of this world, one of these days the howling winds are going to blow across this old world, when it's blowed up with an atomic bomb, laying out yonder in the sphere of the sun, and howling winds a-blowing across, five hundred years from tonight. And there'll be tombstones hid in that sand with maybe our names on them, laying yonder in the whirling and howling, and the--the winds, the hot blistering heat from the sun. But where will our poor soul be?
God, may this might be the night that some eternal destination is decided. Grant it, Lord, that every sinner in here, those men and women, and young women and so forth, that raised their hands and said they were sinners and they wanted to be remembered in prayer, O God, may the Holy Spirit grant that just now. And may they accept Jesus Christ as their Saviour, be filled with the Holy Spirit.
Grant, Lord, that these backsliders, and these that's cold and got away from You, may they come running tonight like a bunch of children that's starved to death, running up to the table of God, saying, "I want to be fed." And may You do it, Lord.

225 And thank You for these dear saints of God that lift up their hands, and through tears and prayer, and going on, they have stayed faithful to this hour.
Bless these words tonight, Lord, though they've run from one side of the Bible to the other one, and all misformed, and maybe You can fix it out in their mind, Lord. It's been new to me, the first time for seven years, Lord, to try these. And I pray now that tomorrow night You'll bring us all back with even more, and may the Holy Spirit be here. And many of these here tonight make a decision and be saved, come back tomorrow night, rejoicing and happy (Grant it, Lord.), falling upon the Father's neck, as Joseph did, Lord, kissing the Father, oh, and saying, "Thank You, Lord, for saving me." Grant it, Lord. May something take place now. We pray this blessing, that you dismiss us from this meeting, but never from Your--from Your Presence, and may we return, happy, rejoicing, tomorrow night, bringing precious sheaves. For we ask it in Christ's Name. Amen.

227 Christian friend, I'm sorry that I've kept all this time. I am very sorry. Tomorrow night I aim to let out at nine o'clock, if possible. I had to talk just a little harsh. I couldn't help it. You love me anyhow, don't you? I do. I love you. And it's only for your good. Now, shall we stand.
All right, "Take The Name Of Jesus With You," just a chord.
Take the Name of Jesus with you,
Child of sorrow and of woe;
It will joy and comfort give...
Now, I want you to get on the phone tomorrow. Get some sinner man; bring him out. Come back. Tell the pastors. Come on now, let's join together and have an old fashion revival. We'll be straightened out in a night or two now, so we'll go ahead and have a good time. Shake one another's hands now.
... Heaven;
Precious Name, O how sweet!
Hope of earth and joy of heaven.

229 Now, may the grace of God, and the fellowship of the Holy Spirit, rest and abide with you, from now until we meet again, in Jesus' Name. Amen.
God bless you now. You're dismissed in God's love and blessing.
Now, all you members of the Tabernacle, shake hands with these people here. Be sure that every one of you shake their hands; welcome them back. May the Holy Spirit do the same. Now, just make up; forget all your differences, and make up. All right.
At the Name of Jesus bowing,
... falling...

Up

S'abonner aux nouvelles